OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 31/5/2019, 4:10 pm

Obsèques d’Étienne Tshisekedi, hommage national et populaire mérité !
Aujourd'hui place d'abord au deuil, sacré et redevable au défunt !


Point de doute pour ma part, au-delà des querelles conjoncturelles pour moi inutilement surfaites sur son intronisation au statut de « Héros National » et sur son titre de « Père de la Démocratie », ETIENNE TSHISEKEDI mérite largement « l’hommage national et populaire » qui lui est fait pour son rôle comme acteur majeur de la vie politique et même sociale de notre pays depuis son indépendance.
De ses fonctions importantes à côté de Mobutu (n’oubliez pas qu’il fut l’un des Commissaires Généraux du premier coup d’Etat de Mobutu en 1960 et surtout l’un des 4 rédacteurs du fameux « Manifeste de la Nsele » et son Ministre important) à son combat contre les dictateurs successifs au sein de l’Udps, il a été un acteur majeur de notre République.

Certes il n’a pas été exempt des dérapages (voire son rôle préjudiciable à côté de Kalonji dans l’épisode Lumumba, son rôle trop organique dans la pendaison des martyrs de la Pentecôte en 1966, son retrait peu pragmatique et peu efficace de s’abstenir de participer activement à la vie politique (élections 2006 par exemple), etc, etc…), qui le serait d’ailleurs dans une vie, mais le simple fait que pour ceux de notre génération personne n’a manqué à un moment d’être un sympathisant de loin ou de près de son Udps en lutte contre la dictature de Mobutu démontre, oh combien, que son animateur principal mérite la reconnaissance nationale.
Les moyens de l’État notamment financiers alloués par son fils biologique qui se trouve être aujourd’hui PR peuvent être discutés mais cela n’enlève pas la légitimité de ses initiatives à l’occasion de ses obsèques officielles.
Ainsi donc, je plaide aussi en ces jours de funérailles pour un certain respect dû aux morts. Passons…

Passons pour personnellement souligner un point qui nous interpelle : le raté de l’avion prévu initialement qu’on a qualifié prudement de « logistique » épingle un amateurisme préoccupant de la Maison Udps à opérer efficacement à chaque fois qu’on la laisse faire toute seule.
En effet qu’il s’agisse de cela, des querelles oiseuses internes au parti qui ont cours ou des raisons très politiciennes d’un trop long séjour de la dépouille dans une morgue à Bruxelles… , on peut se demander pourquoi tant des couacs ? On dirait qu’à tous les coups les gens de l’Udps ont pris la mauvaise habitude de se précipiter en masse pour un travail qui suffirait à une poignée de professionnels. Y accourent-ils pour que chacun compte ou pour ramasser au passage des miettes sonnantes et trébuchantes des sommes allouées aux obsèques, cela n’en pose pas moins problème pour un parti censé accompagner particulièrement son leader à la tête du pays.

Je ne sais pas mais moi je m’interroge sur l’impératif imposé ici à Tshisekedi, même si officiellement ce ne sont pas ses affaires, de mettre de l’ordre dans son parti aujourd’hui peu efficace et incapable de fonctionner sans querelles, sans couacs.
Passé le deuil, j’espère que l’Udps se penchera sur le pourquoi et le comment de ses ratés successifs…

Enfin, personnellement plus que ses convictions, j’ai toujours admiré le COURAGE d’Étienne Tshisekedi – je le vois encore le 26 novembre 2011 tenter de tenir tête à la dictature de ‘JK’ terré dans sa voiture…
Que ce vaillant fils du pays repose enfin en paix sur la Terre de ses Ancêtres et que celle-ci lui soit légère à jamais !!!



"Kinshasa: Etienne Tshisekedi retrouve (enfin) la terre de ses ancêtres
° http://www.congoindependant.com/kinshasa-etienne-tshisekedi-retrouve-enfin-la-terre-de-ses-ancetres/

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Tshisekedi-dépouille-1080x720
Le président congolais Félix Tshisekedi devant le cercueil de son père à l'aéroport de Kinshasa, aux côtés de la première dame. Présidence RDC

Vingt-sept mois soit huit cent-dix jours. C’est le temps que la dépouille mortuaire d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba a passé dans un funérarium dans la commune bruxelloise d’Ixelles. Une situation autant scandaleuse que révoltante. La politique politicienne est passée par-là. Rarement un mort n’a suscité autant de méfiance auprès des dirigeants d’un pays.

Décédé le 1er février 2017 à l’âge de 84 ans, « Ya Tshitshi », comme l’appelaient affectueusement les Congolais, toutes tendances politiques et philosophiques confondues, était interdit de « reposer en paix » sur la terre de ses ancêtres. Aucune compagnie aérienne n’était autorisée à embarquer le cercueil contenant le corps du défunt. « Joseph Kabila » dont le dernier mandat a pris fin le 19 décembre 2016 redoutait, semble-t-il, que les « Combattants » de l’UDPS prennent prétexte du rapatriement pour renverser son pouvoir devenu inconstitutionnel.
Jeudi 30 mai 2019. L’avion transportant la dépouille mortuaire de l’ancien président de l’UDPS et Premier ministre Etienne Tshisekedi wa Mulumba a atterri à 19h22. Mama Marthe, la veuve, était à bord. Felix Tshisekedi Tshilombo, lui, se trouvait au pied de l’avion. Qui a dit que le temps était l’ennemi de l’émotion? « Une tristesse non-feinte se lisait sur les visages parfois envahis de larmes », témoigne un Kinois joint au téléphone. C’est aux environs de 20h45 que le cortège – le président Felix Tshisekedi en tête – a quitté l’aérogare de Ndjili. Destination: la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire où le corps doit être gardé en attendant les obsèques.

Au moment où ces lignes sont écrites, aucun incident grave n’a été signalé sur le parcours. L’heure incertaine de l’arrivée de cet aéronef a, sans doute, dissuadé les Kinois à se rendre plus nombreux à l’aéroport. Plusieurs milliers d’entre eux ont fait néanmoins le déplacement. « On peut comprendre les appréhensions exprimées jadis par Joseph Kabila. Le constat est là: même mort, Ya Tshitshi reste populaire », ironisait notre interlocuteur.

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Tshitshi-25.04.1990-300x225
LA LETTRE DES « TREIZE »


Né à Luluabourg (Kananga) le 14 décembre 1932, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, docteur en droit, a commencé la vie politique en adhérant à l’aile Kalonji du MNC (Mouvement national congolais). L’homme a connu tous les « temps chauds » de la politique zaïro-congolaise. Élu député lors des élections législatives de mai 1965, il fait son entrée au gouvernement au lendemain de la prise du pouvoir par le général Mobutu.
Intérieur, Justice, Plan. Ce sont les ministères qu’il a eu à diriger. En 1966, il participe à la rédaction de la « Constitution révolutionnaire » promulguée le 5 avril 1967. Le 20 mai de la même année, le nouveau chef de l’Etat créé le Mouvement populaire de la révolution (MPR), un futur parti-Etat qui ne dit pas encore son nom. C’est ici que remonte le premier « clash idéologique » entre Tshisekedi et Mobutu. En cause, la méconnaissance de l’article 4 de ladite loi fondamentale qui stipulait notamment: « Les partis ou groupement politiques concourent à l’expression du suffrage. (…). Il ne peut être créé plus de deux partis dans la République »

Après un passage éclair à l’ambassade du Congo à Rabat, au Maroc, il regagne le pays en 1970 où il est élu député national et désigné deuxième vice-président du Conseil législatif (Assemblée nationale). En 1980, il rédige avec douze autres parlementaires la fameuse « Lettre ouverte au président Mobutu » au ton réquisitorial. Les rédacteurs fustigent de la première à la dernière page le fossé existant entre le discours et l’action du chef de l’Etat. Un crime-de lèse-Président. A l’époque, Mobutu Sese Seko était encore dans sa toute puissance.
Les « Treize » vont connaître le bannissement et une terrible « traversée de la savane » – pour ne pas dire désert – par la relégation dans l’arrière-pays. Privation, humiliation, violence. Ils ont tout  subi.

BRAS DE FER MOBUTU-TSHISEKEDI

Le 24 avril 1990, le maréchal Mobutu prononce son discours restaurant le pluralisme politique. Etienne Tshisekedi wa Mulumba se trouvait ce jour-là encore en « résidence surveillée » chez lui dans la commune kinoise de Limété. Dans la soirée, la mesure est levée.
Le lendemain 25 avril, Tshisekedi reçoit les représentants de la presse internationale venus couvrir l’allocution de Mobutu. « Mobutu n’a plus de légitimité. Il doit démissionner. S’il ne le fait pas, notre peuple va le chasser comme son ami Nicolae Ceaucescu [Ndlr: l’ex-Président roumain]« . C’est par ces mots que l’orateur du jour entama l’échange avec les médias. Certains témoins avaient déploré l’intransigeance qui échappait de chaque phrase du locuteur. C’est le point de départ du bras de fer Mobutu-Tshisekedi aux conséquences imprévisibles pour le pays. L’élection de celui-ci comme Premier ministre par la Conférence nationale souveraine, en août 1992, ne sera pas d’un grand secours. Les deux hommes ont poursuivi les empoignades au point de « bloquer » l’appareil d’Etat. Conséquence: les élections prévues fin 1991 seront reportées d’année en année.

Ambassadeur des Etats-Unis à Kinshasa, Daniel H. Simpson publia un communiqué au ton très peu diplomatique sur « la situation électorale au Zaïre le 26 juillet 1996 ». Il exprima crûment la « fatigue » de son pays face au « petit jeu » stérile des politiciens zaïrois. « Je dois vous dire, peuple zaïrois, à travers vos médias (…), que je suis déçu par la lenteur du progrès réalisé, par l’attitude actuelle de ce qu’il convient d’appeler classe politique de votre pays quant à l’achèvement de la transition, et par le risque que courent le Zaïre et ses amis, de voir leurs actions conduire à un autre report injustifié de ce processus qui ne demande qu’à être achevé », écrit-il.

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Tshisekedi-ULB-014-300x225
NOUS SOMMES TOUS DES « TSHISEKEDISTES »


A l’époque, les deux « familles politiques » étaient occupées au « partage équitable et équilibré » des postes dans la diplomatie, les entreprises publiques et les exécutifs régionaux sous le prétexte que personne n’a gagné les élections. Il poursuit: « (…). Si, une fois de plus, la ‘classe politique’ (sic!) fait savoir aux Zaïrois et au monde qu’elle est incapable de mener le pays au bout de la transition comme prévu en juillet 1997, les amis du Zaïre dans le monde, en commençant par les Etats-Unis d’Amérique, seront très déçus ».
Coïncidence ou pas, en octobre 1996, c’est le début de la guerre dite des « Banyamulenge » suivi par la naissance de l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre). Le 17 mai 1997, LD Kabila s’auto-proclame Président de la République.

Du 17 mai 1997 à son décès le 1er février 2017, Etienne Tshisekedi wa Mulumba va pourfendre l’autoritarisme et l’arbitraire du régime tant de Mzee Kabila que celui de « Joseph ». Au premier, il a exhorté de demander la « facture » à ses parrains ougandais et rwandais afin que ceux-ci laissent les Congolais s’occuper de leurs affaires sans interférences étrangères. Cette prise de position lui vaut une nouvelle relégation.
Le 16 janvier 2001, LD Kabila meurt dans des circonstances non élucidées à ce jour. Il est remplacé par « son fils ». « Il n’a ni vision ni programme », disait Tshitshi de ce dernier.
Après avoir boycotté l’élection présidentielle de 2006, Tshisekedi se présente à celle du 28 novembre 2011. De l’avis général, bien que chaotique, le scrutin aurait été remporté par le « Sphinx de Limete », comme l’appelaient ses partisans. Déçu par la duplicité de la « communauté internationale », Tshisekedi décide de s’auto-couronner chef de l’Etat. « Joseph Kabila » le fait assigner à résidence.

Après avoir retrouvé sa liberté de mouvement et de parole, Tshisekedi wa Mulumba ne cessera pas de contester la légitimité du pouvoir kabiliste. Et ce jusqu’à la mise en route du dialogue piloté en 2016 par les évêques catholiques.
Le 1er février 2017, le leader charismatique de l’UDPS est emporté par une embolie pulmonaire. « Kabila » s’opposera jusqu’au bout au rapatriement de la dépouille mortuaire sous prétexte d’éviter des troubles à l’ordre public. Il a fallu attendu l’investiture de son fils, Felix-Antoine, à la tête de l’Etat pour rendre le rapatriement possible.
Tout au long de sa carrière politique, Tshisekedi va s’insurger contre le « non-respect des textes » au point de passer pour un personnage intransigeant voire cassant. « Il est aveuglé par ses certitudes », disaient des commentateurs. Reste que l’avènement de l’Etat de droit et le combat contre les antivaleurs tenaient lieu de credo pour lui.
Jeudi 30 mai 2019, les Congolais se sentaient, dans leur grande majorité, « tshisekedistes ». Sans nécessairement être membres ou sympathisants de l’UDPS."


"La RDC célèbre Étienne Tshisekedi à travers un hommage populaire
° http://www.rfi.fr/afrique/20190531-rdc-celebre-etienne-tshisekedi-hommage-populaire-stade-martyrs-kinshasa

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! 2019-05-30t213620z_1452419368_rc1590010490_rtrmadp_3_congo-politics-tshisekedi_0  
Le cercueil d'Étienne Tshisekedi à son arrivée à l'aéroport de Kinshasa le 30 mai 2019. © REUTERS/Kenny Katombe

La République démocratique du Congo (RDC) s'apprête à tourner la longue page du décès d'Étienne Tshisekedi. Après le retour de la dépouille mortuaire jeudi, il y a ce vendredi 31 mai deux temps forts : une messe en fin d’après-midi, puis surtout un hommage populaire dans le plus grand stade de Kinshasa, le stade des Martyrs. Demain, ce sera l'inhumation en présence d'au moins six chefs d'État africains pour l'hommage national.

La levée du coprs devait avoir lieu aux alentours de 10h, heure locale, à la morgue de Kinshasa, mais le programme connaît du retard. C’est une cérémonie strictement privée qui va se dérouler à la morgue, une cérémonie familiale à laquelle ne sont conviés que quelques invités de la famille Tshisekedi.
De nombreux militants de l’UDPS, avec quelques drapeaux aux couleurs du parti, campent en face du complexe hospitalier. Ils sont de l’autre côté de l’avenue de la libération, anciennement 24-Novembre. Pendant ce temps, des hélicoptères de l’armée survolent le ciel.

La levée du corps a pris du retard

Positionnés à l’entrée de l’hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa, des policiers renforcés par des éléments de la Garde républicaine filtrent les entrées. « Ceux qui n’ont rien à faire ici peuvent aller au stade des Martyrs », expliquent poliment ces hommes en uniforme. C’est là-bas que sera exposée la dépouille mortuaire de l’ancien Premier ministre et fondateur du l’UDPS.
À 12h30, le stade des Martyrs est loin d’être encore rempli, même s’il y a de la musique et que les gens continuent d’arriver. Le corps d’Étienne Tshisekedi, lui, est toujours à la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, à un kilomètre du stade.
Nous venons pleurer notre regretté papa Étienne Tshisekedi qui fût un monument, qui nous a appris à bannir la peur.
Marie-Josée Kanjinga, une représentante de la ligue des femmes de l'UDPS, présente devant l'hôpital du Cinquetenaire
31-05-2019 - Par RFI
     
Lourenço et Kagame présents au stade des Martyrs

Le président angolais João Lourenço et son homologue rwandais Paul Kagame seront au stade des Martyrs ce vendredi après-midi aux côtés du président Félix Tshisekedi. Les trois chefs d'État se sont entretenus lors d'une réunion tripartite à 11h30 ce vendredi. C’est leur première visite depuis l’élection de Félix Tshisekedi. Et tous deux n’étaient pas disponibles pour la journée d’hommage officielle prévue samedi.
Ils sont ensuite tous les trois attendus au stade où le cercueil doit être exposé au public, un cercueil fermé. Les organisateurs ont expliqué qu’il y avait trop d’incertitude sur son état de conservation pour que le corps d’Étienne Tshisekedi à proprement parler soit dévoilé au public, plus de deux ans après son décès.

Au total, dix chefs d’Etat et de gouvernement ont été annoncé par la présidence congolaise pour cet hommage.
OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Photo-2019-05-31-12-42-26_0
Le stade des Martyrs est prêt pour accueillir le cercueil d'Étienne Tshisekedi ce 31 mai 2019. © RFI  
Un podium l’attend en tout cas au milieu du stade. On peut y voir deux arceaux et, au milieu, une cage en verre où doit être déposé ce cercueil, et une vaste statue d’une main qui dépasse, en forme de V, le V de la victoire qu’Étienne Tshisekedi avait l’habitude de brandir en public, signe de la victoire notamment de son parti contre le régime de Mobutu."
C'est une perte immense pour la RDC, j'ai perdu un père et un maître. Il nous enseignait à dominer la peur et à démystifier les dictateurs
Franck Diongo, ancien prisonnier politique sous le régime de Joseph Kabila
31-05-2019 - Par RFI


"Retour du corps d'Étienne Tshisekedi en RDC: 3 jours de festivités"
° http://www.rfi.fr/afrique/20190531-retour-corps-etienne-tshisekedi-rdc-3-jours-festivites

"A tout seigneur…
° https://laprosperiteonline.net/2019/05/30/a-tout-seigneur/
On croirait presque qu’il respire encore. Dépourvu du moindre souffle de vie, Feu Etienne Tshisekedi a drainé un monde fou ce jeudi 30 mai à l’arrivée de sa dépouille mortelle à Kinshasa. Son aura de héros ne le quitte donc pas. A voir la teneur de l’évènement, on a tout de suite envie de dire : il fallait le faire. Pour d’autres, si le Sphinx n’existait, il fallait absolument le créer. C’est un mythe, assurément.
Celui que l’on désigne aujourd’hui plus que jamais comme étant le père de la démocratie, mérite des hommages dignes de son rang et de ce qu’aura été l’essentiel de son combat dont les bénéficiaires encore vivants se réjouissent des retombées. Son fils Félix Tshisekedi, l’actuel Président de la République, le sait. Son père a posé les fondations de son confort présent. La grandeur de ces journées d’hommages exprime bien les remerciements de profonde gratitude que l’on adresse à celui qui mérite véritablement le pouvoir acquis sur fonds de plusieurs gros sacrifices, peut-être plus que ceux qui se ventent aujourd’hui d’une victoire dont ils ne connaissent que les aboutissants.

Etienne Tshisekedi wa Mulumba a été brièvement Premier ministre dans les années 90, avant de repasser dans l’opposition au régime des Kabila père et fils à partir de 1997. Il était également candidat à l’élection présidentielle de 2011, à l’issue de laquelle il avait refusé de reconnaître la réélection de Joseph Kabila en se proclamant président élu. Et voilà qu’en janvier 2019, après l’élection présidentielle triplement reportée et finalement tenue en décembre 2018, le même Kabila a cédé le pouvoir à son fils Félix, proclamé vainqueur de ce scrutin, symbolisant ainsi la première passation pacifique et civilisée du pouvoir dans l’histoire de la RD. Congo.
Actuellement, des obsèques d’Etat se déroulent en son honneur, comme il se doit. Il y a une semaine, un comité d’organisation des obsèques présentait enfin un programme précis. Le rapatriement et cortège funèbre jeudi, exposition du corps vendredi au stade des Martyrs, inhumation samedi 1er juin 2019. Le vol prévu mercredi soir a toutefois dû être reporté à la dernière minute pour des raisons logistiques. L’avion est finalement parti jeudi en fin de matinée de la base de Melsbroek avant d’atterrir peu avant 20h à Kinshasa. Les kinois ont bravé de longues distances et le temps pour l’accueillir et lui rendre les derniers nobles hommages."



"RDC : la dépouille d'Etienne Tshisekedi de retour à Kinshasa, ou la fin d'un long feuilleton très politique"
° https://information.tv5monde.com/afrique/rdc-la-depouille-d-etienne-tshisekedi-de-retour-kinshasa-ou-la-fin-d-un-long-feuilleton-tres

"[Hommages dignes, adieux difficiles] Etienne Tshisekedi : Tous au Stade de martyrs aujourd’hui !"
° https://laprosperiteonline.net/2019/05/30/hommages-dignes-adieux-difficiles-etienne-tshisekedi-tous-au-stade-de-martyrs-aujourdhui/

"RDC : des dizaines de milliers de Congolais rendent enfin hommage à Étienne Tshisekedi"
° https://www.jeuneafrique.com/782155/politique/rdc-des-dizaines-de-milliers-de-congolais-rendent-enfin-hommage-a-etienne-tshisekedi/

"Le dernier retour du Sphinx: funérailles nationales au Congo pour Etienne Tshisekedi"
° https://plus.lesoir.be/228039/article/2019-05-31/le-dernier-retour-du-sphinx-funerailles-nationales-au-congo-pour-etienne

"[Chronique] Étienne Tshisekedi : cafouillage funéraire"
° https://www.jeuneafrique.com/781992/politique/chronique-etienne-tshisekedi-cafouillage-funeraire/


"Invité Afrique
RDC: «Le fils fait le changement prôné par le père»"

° http://www.rfi.fr/emission/20190531-rdc-le-fils-fait-le-changement-prone-le-pere

"RDC: polémique sur le coût des obsèques d'Étienne Tshisekedi"
° http://www.rfi.fr/afrique/20190529-rdc-etienne-tshisekedi-polemique-cout-transfert-depouille
° https://fr.africanews.com/2019/05/29/rd-congo-etienne-tshisekedi-des-obseques-a-prix-d-or//
° https://actualite.cd/2019/05/30/obseques-de-tshisekedi-le-gouvernement-contribue-hauteur-de-25-millions-usd

"RDC: le président Tshisekedi offre des funérailles en grande pompe à son père"
° https://www.lepoint.fr/monde/rdc-le-president-tshisekedi-offre-des-funerailles-en-grande-pompe-a-son-pere-29-05-2019-2315869_24.php

° https://lepotentielonline.net/2019/05/31/%ef%bb%bfcortege-funeraire-de-tshisekedi-les-accrochages-entre-les-militants-de-ludps-contre-des-inciviques-a-masina/
° https://lepotentielonline.net/2019/05/31/%ef%bb%bfkinshasa-une-jeep-des-elements-de-la-police-tue-un-militant-dans-le-cortege-funeraire-tshisekedi/
° https://www.lephareonline.net/ultime-hommage-a-tshitshi-tout-kinshasa-hier-dans-la-rue%ef%bb%bf/
° https://www.jeuneafrique.com/781449/politique/rdc-les-funerailles-detienne-tshisekedi-bientot-celebrees-apres-plus-de-deux-ans-dattente/
° https://www.politico.cd/encontinu/2019/05/30/martin-fayulufier-davoir-ete-a-ses-cotes-depuis-1990.html
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-51974_retenons_tout_son_combat_pour_la_democratie_les_hommages_de_bemba_a_etienne_tshisekedi.html
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-51957_qu_avait_etienne_tshisekedi_de_particulier_temoignages.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20190529-rdc-rapatriement-depouille-etienne-tshisekedi-bruxelles
° https://www.liberation.fr/depeches/2019/05/30/rdc-la-depouille-d-etienne-tshisekedi-enfin-de-retour-sur-la-terre-de-ses-ancetres_1730713
° http://apanews.net/news/six-chefs-detat-attendus-aux-obseques-du-pere-detienne-tshisekedi-jeudi
° https://congoprofond.net/obseques-detienne-tshisekedi-la-presence-de-joseph-kabila-confirmee/


"E. Tshisekedi… l’immortel !"
° https://www.lephareonline.net/e-tshisekedi-limmortel/

"LE PEUPLE D’ABORD : LE TESTAMENT POLITIQUE D’ÉTIENNE TSHISEKEDI"
° https://www.lephareonline.net/le-peuple-dabord-le-testament-politique-detienne-tshisekedi/

"Halte à l’instrumentalisation de Ya Tshitshi"
° https://forumdesas.org/spip.php?article20087

° https://afrique.lalibre.be/36962/rdcongo-les-funerailles-de-ya-tshitshi-ressouderont-elles-ludps/
° https://www.radiookapi.net/2019/05/29/actualite/politique/obseques-detienne-tshisekedi-la-journee-du-30-mai-declaree-chomee-et
° https://laprosperiteonline.net/2019/05/30/etienne-tshisekedi-wa-mulumba-avant-ludps-1932-1977/
° https://www.radiookapi.net/2019/05/29/actualite/politique/obseques-detienne-tshisekedi-visage-contraste-du-stade-martyrs


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 1/6/2019, 7:04 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 31/5/2019, 5:24 pm















Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 1/6/2019, 2:17 am

En marge des obsèques du défunt Lider Maximo deux points me turlipinent :
- quelques grands absents du côté surtout de Lamuka et je ne sais pas peut-être le grand partenaire, 'JK'
- et cette tripartite à pieds levés (?) entre Tshisekedi, Lorenço et Kagame.


Fayulu, Katumbi, Matungulu et Bemba ont certes témoigné de leur hommages écrits au leader défunt mais ne seront sans doute pas présents au lieu des obsèques. Pourquoi donc ?
Bemba est encore à l'étranger mais les autres sont sur place, seraient-ils indésirables et par qui, Tshisekedi lui-même ou les siens ?
Et qu-est-ce que cela dit de la place de Lamuka à coté de Tshisekedi quand bien même un Katumbi s'époumone à dire que Tshisekedi est leur frère ? Déjà comme par hasard il a été interdit de fouler le sol de Goma...
On ne peut que regretter que le deuil, celui d'un leader de l'opposition autour duquel il n'y a pas si longtemps ils s'étaient tous rassemblés, ne soit pas une occasion pour plus de cohésion pour l'intérêt commun.
A qui la faute, j'espère tout au moins que demain tous trouveront une occasion pour en tirer des leçons utiles...  


Tshisekedi, Kagame et Lourenco ont tenu une tripartite. Elle aurait concerné la coopération régionale (redynamiser la CIRGL)et le renforcement de l’axe Congo-Angola-Rwanda (CAR) du point de vu sécuritaire, auquel ils associeront d’autres Chefs d’État de la Région, pour trouver les voies et moyens d’éradiquer le phénomène des groupes armés congolais et étrangers ainsi que toutes les questions liées à la sécurité des États”. Il est aussi question d’intensifier les échanges économiques et commerciaux et notamment la réhabilitation du chemin de fer de Kolwezi-Dilolo pour rejoindre Bengela en Angola...

Beau programme mais moi je n'arrive à me satisfaire d'un Kagame devenu un voisin comme un autre, ouste l'agression, la déstabilisation et le pillage qu'il a opérés pendant deux décennies dans notre pays avec la complicité de son Cheval de Troie, 'JK'.
Je doute fort que cette cohabitation 'forcée' que semble avoir choisie Tshisekedi soit la bonne voie, c'est trop de bénéfice au Rwanda et peu pour le Congo. Pourquoi ne lui ferions pas d'abord payer tout ce qu'il nous a volé, détruit d'une façon ou d'une autre..., me dis-je ?



"2 EME PARTIE EN DIRECT DU STADE DES MARTYRS LES OBSEQUES D'ETIENNE TSHISEKEDI"





"Obsèques d’Étienne Tshisekedi en RDC : les principaux opposants absents, mais « possible » présence de Kabila
° https://www.jeuneafrique.com/782648/politique/rdc-la-plupart-des-figures-de-lopposition-seront-absentes-aux-obseques-detienne-tshisekedi/

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! D75ot3pw4aansog-592x296-1559311966
La plupart des figures de l’opposition seront absentes aux obsèques d’Etienne Tshisekedi. Cinq chefs d’État étrangers, parmi lesquels le président rwandais Paul Kagame, devraient en revanche faire le déplacement.

C’est la surprise du chef. L’opposant Antipas Mbusa Nyamwisi a choisi ce vendredi 31 mai pour réapparaître à Kinshasa, après sept années d’exil. « Nous sommes bantous, nous devons honorer ceux qui sont morts, on parlera du reste après les obsèques », a déclaré l’ancien chef rebelle, arrivé la veille. Il devrait cependant être un des rares membres de la coalition d’opposition « Lamuka » présent lors des cérémonies.
Retourné en Belgique, Moïse Katumbi ne sera pas à Kinshasa. « Sa présence aux obsèques n’était pas souhaitée », explique son entourage. Jean-Pierre Bemba, résident en Belgique, ne fera pas non plus le déplacement. Même la présence d’Eve Bazaiba, la numéro deux de son parti, n’était pas pas certaines ce vendredi à la mi-journée.

Quant à Martin Fayulu, rival d’opposition de Félix Tshisekedi lors de l’élection présidentielle, il n’était pas certain de participer à la cérémonie. Lui aussi dit ne pas avoir été invité. Et les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) se sont montrés particulièrement hostiles à son égard, lors de la procession autour du cercueil d’Étienne Tshisekedi, jeudi soir.
L’ancien président Joseph Kabila pourrait, selon son entourage, être présent. Si l’ancien président a certes toujours été combattu par Étienne Tshisekedi de son vivant, Joseph Kabila reste à la tête de la coalition majoritaire au parlement, le Front commun pour le Congo (FCC). Et le président Tshiskedi s’est allié à lui pour former un gouvernement de coalition.

Nouveaux clivages

Cette cérémonie ne devrait donc pas marquer un moment de cohésion nationale, autour de la dépouille de cette figure légendaire de la scène politique congolaise. Mais au contraire révéler ses nouveaux clivages.
Au niveau régional, en revanche, cette cérémonie a d’ores et déjà été l’occasion d’afficher une forme d’apaisement. Le président rwandais Paul Kagame, qui a longtemps entretenu des relations tendues et ambiguës avec Kinshasa, a été le premier chef d’État étranger à fouler le sol congolais ce vendredi matin.
Il s’est entretenu en tête à tête avec Félix Tshisekedi à la Nsele. Un entretien lors duquel il a notamment été question de l’éventualité d’une adhésion de la RDC à la Communauté d’Afrique de l’Est.

Les deux chefs d’État ont ensuite été rejoints par le président angolais João Lourenço. Les trois hommes ont mené une réunion « tripartite » de près de deux heures, pendant laquelle il a été question de coopération économique et sécuritaire. Kagame et Lourenço doivent repartir dès ce vendredi soir, avant l’inhumation prévue samedi.
Le président congolais Denis Sassou Nguesso doit, pour sa part, venir de Brazzaville, ce vendredi après-midi. Les présidents togolais Faure Gnassingbé et zambien Edgar Lungu sont également annoncés."


"Obsèques de Tshisekedi: Fayulu ne viendra pas; Bemba, Muzito et Katumbi également grands absents"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/05/31/obseques-de-tshisekedi-fayulu-ne-viendra-pas-bemba-muzito-et-katumbi-egalement-grands-absents.html
L"arrivée de la dépouille mortelle d’Étienne Tshisekedi jeudi 30 mai a donné un signal fort en termes de réconciliation et de cohésion nationale. On a assisté à une vague de sympathie jamais enregistrer auparavant dans notre pays. Les ennemis du hier ont vite renoué pour pleurer le Sphinx de Lumière.
A titre d’exemple, Samy Badibanga, Bruno Tshibala, Ilunga Ilunkamba, Matata Ponyo, Franck Diongo et JM Kabund accueillir ensemble le corps du feu Étienne tshisekedi.

Cependant, la plupart des membres de la coalition Lamuka ont brillé par leur absence. Si Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi se trouvent à l’étranger, Martin Fayulu renonce à s’y rendre, évoquant des questions “sécuritaires et protocolaires”.
Du côté de Katumbi, une polémique s’est installée avec les organisateurs. L’entourage de l’ancien gouverneur fait savoir qu’il y aurait eu une “interdiction” de venir.
Aldophe Muzito de son côté n’a pas manqué d’égratigner le président Félix Tshisekedi ce matin aux antennes de la RFI, confirmant un peu plus la situation tendue entre coalition LAMUKA et le nouveau pouvoir de Kinshasa.


"FUNERAILLES DU PORTE-ETENDARD DE L’UDPS
Katumbi, Bemba, Fayulu, Matata… rendent hommage au combat d’Etienne Tshisekedi"

° https://www.forumdesas.org/spip.php?article20095
° https://www.radiookapi.net/2019/05/31/actualite/politique/etienne-tshisekedi-les-acteurs-politiques-saluent-licone-de-la

"RDC : Mukwege salue la constance politique d’Etienne Tshisekedi"
° https://actualite.cd/2019/05/31/rdc-mukwege-salue-la-constance-politique-detienne-tshisekedi

° https://www.objectif-infos.cd/obseques-detienne-tshisekedi-jean-pierre-bemba-le-grand-absent/
° https://actualite.cd/2019/05/31/rdc-mbusa-nyamwisi-est-rentre-de-son-exil


"Retour du corps d’Étienne Tshisekedi: l’UDPS célèbre son héros"
° http://www.rfi.fr/afrique/20190531-rdc-celebre-etienne-tshisekedi-hommage-populaire-stade-martyrs-kinshasa

"Dossier
Étienne Tshisekedi à Kinshasa : le dernier voyage de l’opposant historique "

° https://www.jeuneafrique.com/dossiers/etienne-tshisekedi-a-kinshasa-le-dernier-voyage-de-lopposant-historique/



"RDC : Félix Tshisekedi, João Lourenço, et Paul Kagame ont rendu hommage à Etienne Tshisekedi"
° https://www.radiookapi.net/2019/05/31/actualite/politique/rdc-felix-tshisekedi-joao-lourenco-et-paul-kagame-ont-rendu-hommage

"Tripartite Angola-Rwanda-RDC à Kinshasa"
° https://www.radiookapi.net/2019/05/31/actualite/politique/tripartite-angola-rwanda-rdc-kinshasa

"Ce que Tshisekedi, Kagame et Lourenço se sont dits"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/05/31/ce-que-tshisekedi-kagame-et-lourenco-se-sont-dits.html

"La RDC, l’Angola et le Rwanda décident de rétablir la sécurité dans la région des Grands lacs"
° https://www.radiookapi.net/2019/05/31/actualite/politique/la-rdc-langola-et-le-rwanda-decident-de-retablir-la-securite-dans-la

° https://actualite.cd/2019/05/31/rdc-sassou-nguesso-est-arrive-kinshasa



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 1/6/2019, 5:20 pm


"DERNIER HOMMAGE D'ETIENNE TSHISEKEDI En Direct du STADE DES MARTYRS"



"EN DIRECT LIVE . DR ETIENNE TSHISEKEDI"



"JOUR 3 HOMMAGES OFFICIELS A ETIENNE TSHISEKEDI"



"LES ARTISTES HONORENT ETIENNE TSHISEKEDI"



"Analyse du 30 mai 2019 sur le départ de la dépouille mortelle de E. Tshisekedi au Congo"



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 1/6/2019, 5:56 pm

J'ai compris en écoutant le Journal Afrique de RFI ce midi que la présidence a confié la décision du statut de "Héros National" à une procédure légale qui passe par le Parlement, ce n'est donc pas à l'occasion de ses funérailles que Etienne Tshisekedi sera consacré "Héros National"...

Inch'Allah, les apparences sont sauves même si l'on devine que cette procédure aboutira sans conteste à ce statut.
La suite...



"Etienne Tshisekedi admis au rang de grand cordon de l’Ordre National héros nationaux Kabila-Lumumba
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/06/01/etienne-tshisekedi-admis-au-rang-de-grand-cordon-de-lordre-national-heros-nationaux-kabila-lumumba.html
Selon une ordonnance présidentielle lue ce matin, Étienne Tshisekedi est admis à titre posthume au grade de Grand cordon dans l’ordre national héros nationaux Kabila-Lumumba.
Contrairement au programme publié par le comité organisateur et les services de presse et de communication de la présidence de la République, il ne sera pas question de l’élévation au titre de héros national cet avant-midi, au stade des martyrs.


« Il n’est pas exclu qu’il soit élevé au rang de héros national. Cela peut arriver à tout moment, dans une année, dans deux ans, ou plus tard », a dit Giscard Kusema, directeur adjoint de la presse présidentielle.
Rappelons que l’élévation au titre de héros national nécessite l’approbation de l’Assemblée Nationale."


"RDC : Etienne Tshisekedi admis à titre posthume dans l'ordre national "Héros nationaux" Kabila-Lumumba"
° https://www.radiookapi.net/2019/06/01/actualite/politique/rdc-etienne-tshisekedi-admis-titre-posthume-dans-lordre-national

° https://www.radiookapi.net/2019/06/01/actualite/politique/rdc-etienne-tshisekedi-sera-eleve-au-statut-de-heros-national-avant
° https://actualite.cd/2019/06/01/rdc-etienne-tshisekedi-admis-dans-lordre-national-heros-nationaux-kabila-lumumba-au
° https://actualite.cd/2019/06/01/elevation-au-titre-de-grand-cordon-tshisekedi-recompense-pour-sa-longue-et-penible-lutte

"RDC : Cinq choses à savoir sur l’Ordre National “Héros Nationaux”"
° https://actualite.cd/2019/06/01/rdc-cinq-choses-savoir-sur-lordre-national-heros-nationaux

° https://www.jeuneafrique.com/782298/politique/en-images-le-retour-triomphal-du-corps-detienne-tshisekedi-a-kinshasa/
° https://www.radiookapi.net/2019/06/01/actualite/politique/mgr-gerard-mulumba-etienne-tshisekedi-combattu-le-bon-combat-et-il-la

"Invité de la mi-journée
RDC: «Le rapatriement du corps de Tshisekedi revêt un caractère politique»"

http://www.rfi.fr/emission/20190601-rdc-le-rapatriement-corps-tshisekedi-revet-caractere-politique


"RDC: des opposants absents aux hommages officiels à Étienne Tshisekedi"
° http://www.rfi.fr/afrique/20190601-rdc-plusieurs-opposants-exclus-hommages-officiels-etienne-tshisekedi

° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/06/01/aucune-affiche-de-tshisekedi-devant-le-siege-de-lecide-de-martin-fayulu.html
° https://www.politico.cd/encontinu/2019/06/01/un-incident-entre-le-cortege-du-president-de-la-republique-et-du-gouverneur-de-la-ville-de-kinshasa.html
° https://www.politico.cd/encontinu/2019/05/31/adolphe-muzito-je-ne-crois-pas-que-kabila-refusait-le-retour-de-tshisekedi.html
° https://actualite.cd/2019/06/01/rdc-mwilanya-et-minaku-se-sont-inclines-devant-la-depouille-de-tshisekedi


"Funérailles d’Etienne Tshiekedi : 4 Présidents au Stade des Martyrs"
° https://www.radiookapi.net/2019/06/01/actualite/politique/funerailles-detienne-tshisekedi-4-presidents-au-stade-des-martyrs



"Lettre au président : votre père n’aurait pas accepté ces obsèques coûteuses"
° https://habarirdc.net/lettre-au-president-etienne-tshisekedi-votre-pere-pas-accepter-obseques-couteux/



"RETOUR D’ETIENNE TSHISEKEDI EN RDC
La revanche d’outre-tombe du Sphinx de Limete"

° http://lepays.bf/retour-detienne-tshisekedi-en-rdc-2/

"Retour de la dépouille de Tshisekedi en RDC : Enfin sur la terre de ses aïeux !"
° https://www.aujourd8.net/retour-de-la-depouille-de-tshisekedi-en-rdc-enfin-sur-la-terre-de-ses-aieux/

° https://www.la-croix.com/Monde/Afrique/Kinshasa-rend-hommage-Etienne-Tshisekedi-2019-05-31-1201025836


"Les hommages à Etienne Tshisekedi et Jonas Savimbi
La presse allemande commente les hommages rendus à Etienne Tshisekedi en RDC mais aussi à Jonas Savimbi en Angola..."

° https://www.dw.com/fr/les-hommages-%C3%A0-etienne-tshisekedi-et-jonas-savimbi/a-48996202


° http://www.rfi.fr/afrique/20190601-rdc-reunion-entre-tshisekedi-kagame-lourenco-marge-ceremonies
° https://www.radiookapi.net/2019/05/31/actualite/politique/la-rdc-langola-et-le-rwanda-decident-de-retablir-la-securite-dans-la


"JOUR 3 2 eme PARTIEHOMMAGES OFFICIELS A ETIENNE TSHISEKEDI"




"Mgr Ambongo à Félix Tshisekedi : « Il vous revient de parachever l’idéal sociopolitique de votre père »"
° https://actualite.cd/2019/06/01/mgr-ambongo-felix-tshisekedi-il-vous-revient-de-parachever-lideal-sociopolitique-de




Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 1/6/2019, 9:32 pm


"RDC : dernier jour des funérailles nationales d’Étienne Tshisekedi à Kinshasa
° http://www.rfi.fr/afrique/20190601-rdc-dernier-jour-funerailles-nationales-etienne-tshisekedi-kinshasa

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! 000_1h41si_0
Le cercueil d'Étienne Tshisekedi porté au Stade des Martyrs à Kinshasa, pour l'hommage national, le 31 mai 2019. © John WESSELS / AFP

Les funérailles nationales d’Etienne Tshisekedi s’achèvent ce samedi 1er juin à Kinshasa. L'opposant historique, décédé d'une embolie pulmonaire en Belgique à 84 ans, il y a un peu plus de deux ans, est inhumé aujourd'hui en périphérie de la capitale congolaise. En attendant, sa dépouille mortelle se trouve toujours au stade des Martyrs.

C’est vers 12h20 que la cérémonie a été véritablement lancée, avec la séquence du dépôt de gerbes de fleurs. Trois chefs d’État y ont pris part : Denis Sassou-Nguesso pour le Congo-Brazzaville, suivi d’Edgar Lungu, le Zambien, puis du Centrafricain Faustin-Archange Touadéra. L’Ougandais Yoweri Museveni était représenté par son vice-président. Alpha Condé, dont la présence est restée annoncée, n’était pas là et c’est le président de son Assemblée nationale qui a déposé la gerbe de fleurs.
Se sont ensuite succédé des représentants d’une dizaine de pays : Égypte, Sénégal et Zimbabwe entre autres, ainsi qu’un représentant du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

Étienne Tshisekedi sera-t-il élevé au rang de héros national?

Avant cela, il y avait eu une prise de parole du comité d’organisation qui est revenu brièvement sur le parcours d’Étienne Tshisekedi, pour vanter sa constance, son courage et tous les enseignements qu’il a laissés au peuple congolais. Raisons pour lesquelles, a-t-il expliqué, le comité d’organisation plaide pour qu’Étienne Tshisekedi soit élevé au rang de héros national.
Étienne Tshisekedi a bien été distingué ce matin, a-t-on appris par un communiqué de la présidence: il a été admis au grade de grand cordon dans l'ordre national « héros nationaux Kabila-Lumumba », qui était selon la présidence le plus haut grade possible à ce stade. Il n’est pas exclu qu’il soit élu plus tard au rang de héros national, mais il y a une procédure judiciaire et légale à suivre qui doit notamment passer par le Parlement, reconnaît-on aujourd’hui. Cette question a fait débat ces derniers jours.

La tribune officielle est remplie

La cérémonie se poursuit au stade des Martyrs, où la tribune officielle est remplie. Sont bien sûr présents le directeur du cabinet du chef de l’État, de nombreux diplomates, des représentants de l’armée, de la police, de l’Assemblée nationale, de plusieurs partis politiques dont le Palu et le FCC de Joseph Kabila, l’ex-président. Ce dernier est en revanche absent, alors que son entourage avait laissé entendre qu’il pourrait être là. Il y a aussi l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, et la famille du maréchal Mobutu.
Du côté des absents, les principales figures de l’opposition congolaise ne sont pas là. Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba sont à l’étranger, Martin Fayulu qui est au Congo ne s’est pas déplacé. Le leader de Lamuka, qui revendique toujours la victoire à la présidentielle, déplore le fait de ne pas avoir été invité à cette cérémonie, de même qu’Adolphe Muzito, un autre des leaders de la coalition de l’opposition Lamuka.

Inhumation dans la concession familiale

L’oraison funèbre a été dite par des petits-enfants d'Étienne Tshisekedi. Des survivants des « 13 parlementaires » lui ont aussi rendu hommage. Puis il y aura une messe dite par l’archevêque de Kinshasa, Monseigneur Fridolin Ambongo, et c’en sera fini pour cette cérémonie au stade.
Restera ce soir l’étape de l’inhumation d’Etienne Tshisekedi dans la concession de la famille. Un mausolée l’attend, qui a été construit spécialement pour accueillir le défunt."


"Obsèques du siècle en RD Congo: comment Félix Tshisekedi se pare de la sacralité politique et mystique du père
° https://www.lopinion.fr/edition/international/obseques-siecle-en-rd-congo-comment-felix-tshisekedi-se-pare-sacralite-188629
...
Etienne Tshisekedi  a gagné sa place au Panthéon congolais. Le célèbre Sphinx de Limite, son surnom, opposant obstiné des présidents successifs depuis 1982, est en passe d’être élevé au rang de héros national pour son combat pour la démocratie. Il a été emprisonné à maintes reprises au cours de sa vie, torturé et banni plus d’une fois. Ses adversaires avaient pourtant essayé d’en faire une relique à la fin de sa vie. Son décès survenu en février 2017 en Belgique à l’âge de 84 ans, deux mois après la fin théorique du mandat de Joseph Kabila, a entraîné d’âpres négociations entre le pouvoir, la famille et les caciques de son parti pour le rapatriement de sa dépouille.
Le président sortant, Joseph Kabila, en a même fait une arme de négociation politique, cherchant à attirer Félix Tshisekedi à la primature pendant la période de transition menant à la dernière présidentielle. Il a finalement réussi à passer un deal avec le fils Tshisekedi en lui offrant la présidence, l’obligeant à rompre ses engagements au sein de la plateforme de l’opposition. Au passage, Joseph Kabila a conservé les principaux leviers du pouvoir. Il devenait alors naturel de clore l’odyssée politico-funéraire d’Etienne Tshisekedi en accordant à la famille des obsèques nationales.

Elu miraculeusement en fin d’année, Félix Tshisekedi a fait libérer des prisonniers politiques et favoriser dernièrement le retour des opposants comme Moïse Katumbi. Il tente aussi de réécrire le roman national à la faveur de ces trois jours de festivités où il se présente, comme son père, comme un combattant de la démocratie. Sitôt la victoire proclamée, ses proches ont débuté le storytelling de leur champion en surfant sur l’héritage politique de son père, une réincarnation de sa transcendance. « Papa j’ai fait ça pour toi ​! ​», aurait même dit l’héritier, à l’annonce des résultats de la présidentielle. « ​En ramenant la figure d’Etienne Tshisekedi au pays natal, il s’inscrit dans la filiation des libérateurs du Congo, explique Franck Hermann Ekra, fondateur à Abidjan du Laboratoire d’innovation et d’action publique (Lab’nesdem). Laurent-Désiré Kabila, le père de Joseph, s’était déjà construit un récit similaire à partir des représentations disponibles dans les imaginaires sociaux. Les deux dirigeants appliquent le même principe de réalité politique performative. Ils recherchent, in fine, la figure gigogne de Patrice Lumumba, un des pères de l’indépendance et héros sacrifié. ​»

Dieu et moi. Dans cette terre de messianisme qu’est le Congo, la dimension mystique est également surjouée par le clan Tshisekedi. « ​Félix organise le retour en Canaan de la dépouille du patriarche, ajoute Franck Hermann Ekra. L’image de l’opposant est assimilée à une passion christique. Le chef de l’Etat compte ainsi réenchanter la vie des populations à défaut de pouvoir leur apporter le bien-être immédiat. ​​» Les partisans du président ont parlé de victoire divine à la présidentielle. Le 3 février, Félix Tshisekedi s’est rendu à la messe dominicale au centre missionnaire Philadelphie, une église évangélique de la commune de la Gombe à Kinshasa. Les pasteurs Roland Dalo et Ken Luamba ont alors orchestré une prière, devant les fidèles, pour le guider dans ses nouvelles fonctions. Au grand dam de Martin Fayulu, challenger malheureux de la présidentielle qui appartenait à la même église. Il estime qu’on lui a usurpé sa victoire. « ​Les pasteurs ont imposé les mains sur le nouveau président, souligne Roger Bongos, journaliste d’investigation dans la diaspora congolaise. Il a consacré un homme qui a volé son poste avec l’aide du président Kabila. ​»
La vérité politique a du mal à s’accommoder de la vérité historique. Et l’Eglise participe à la construction du pouvoir et de la sacralité politique. Mais, pour ses comtempteurs, le fils d’Etienne cherche avant tout à profiter de la figure paternelle comme un avantage concurrentiel. Cela lui permet de compenser un déficit de charisme personnel. Il le fait, qui plus est, en travestissant l’histoire et le testament politique du défunt. « ​Certains à l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) considèrent que le père jugeait son fils trop tendre pour assumer l’héritage politique ​», poursuit Roger Bongos.

D’autres polémiques font rage comme la date du 1er juin, jour de fin des festivités. C’est ce même jour, en 1966, que quatre responsables politiques ont été pendus dans le stade Kamanyola (rebaptisé stade des Martyrs) à Kinshasa, accusé de préparer un complot. Etienne Tshisekedi était alors ministre de l’Intérieur. Les familles des défunts trouvent indécent le moment choisi pour tenir ces cérémonies. Avant de devenir opposant, l’ancien Premier ministre a aussi longtemps travaillé avec le maréchal-président Mobutu. « ​Il a aussi fréquenté la même confrérie de sciences occultes, Prima Curia, confie Roger Bongos. Ils étaient liés par un pacte de sang. ​» Mais, les deux hommes vont se brouiller au début des années 1980. Le maréchal, dominateur dans ses relations, était réputé pour courtiser les épouses de ses proches. Etienne Tshisekedi rompt avec le dictateur et fonde l’UDPS en 1982, parti d’opposition qui sera la cible d’une sévère répression.

Dépenses somptuaires. « ​Le peuple a du respect pour les morts dans notre pays, ajoute Roger Bongos. Mais de là à faire d’Etienne Tshisekedi un héros national. Beaucoup s’y opposent et voulaient la mise en place d’une commission nationale afin de décider de cette attribution. L’ex-Premier ministre n’a pas mené le sacrifice suprême comme Lumumba. Joseph Kabila avait commencé à vider le titre de sa substance en y élevant un de ses proches collaborateurs, Augustin Katumba Mwanke. ​» Les détracteurs de Tshisekedi s’interrogent aussi sur l’origine de sa fortune suspectant le nouveau héros national d’avoir reçu des mallettes des pouvoirs successifs contre des moments de répit, voire de puissances étrangères, particulièrement américaines. Il reproche encore au combattant de la démocratie d’avoir dirigé sa formation en concentrant tous les pouvoirs, sans tenir de congrès.

Une fois les obsèques passées, les historiens auront le temps de faire la part des choses dans la construction narrative du pouvoir. « ​Il n’est pas sûr que Félix Tshisekedi tire beaucoup de profit de ces festivités, conclut un analyste du pays. Les activistes en critiquent les dépenses somptuaires (jusqu’à six millions d’euros) de l’Etat. ​» Les partisans du défunt réclament déjà leur part comme les chefs traditionnels venus depuis Mbuji Mayi, terre de ses ancêtres, pour assister aux obsèques. La famille Tshisekedi, issue de l’ethnie luba, est particulièrement présente dans le Kasaï, au centre du pays, comptant aussi des communautés importantes dans la capitale.
Le nouveau président doit aussi satisfaire aux sollicitations des jeunes du parti, toujours à la lutte du combat politique. Sans compter les cadres de la formation, lassés par des années d’opposition. « ​Il existe des divergences profondes entre les radicaux de l’UDPS qui pensent comme le père que le compromis en politique est de la compromission et les libéraux pragmatiques qui encouragent l’alliance avec le parti de Joseph Kabila ​», conclut Richie Lontulungu, analyste sociopolitique du pays. L’alliance avec Joseph Kabila est très fragile, les puissances occidentales comptant sur le nouveau président pour s’émanciper de son encombrant parrain. Pour Félix Tshisekedi, l’après-obsèques devrait être parsemé d’embûches."

° https://www.jeuneafrique.com/782298/politique/en-images-le-retour-triomphal-du-corps-detienne-tshisekedi-a-kinshasa/

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 1/6/2019, 10:52 pm


"En Direct ENTERREMENT D'ETIENNE TSHISEKEDI A NSELE"



"Obsèques d'Etienne Tshisekedi : Qui est présent ? Qui est absent ? Pourquoi ?
° https://afrique.latribune.fr/politique/2019-06-01/obseques-d-etienne-tshisekedi-qui-est-present-qui-est-absent-pourquoi-818974.html
Deux présidents étrangers du Continent, plusieurs diplomates représentant des chefs d’Etat ou de gouvernements occidentaux et des milliers de sympathisants. Rapatrié ce jeudi 30 mai après un retard dû à des contraintes logistiques, la dépouille d’Etienne Tshisekedi, décédé depuis le 1er février 2017, est désormais exposée au Stade des Martyrs de Kinshasa. Ses obsèques sont marquées par plusieurs absences dont celles de poids lourds de l’opposition congolaise alors que l’on tergiverse sur la présence de Joseph Kabila, le prédécesseur de Félix Tshisekedi, le fils de l’illustre défunt dont il est désormais l’allié.

Sous une serre de verre, le cercueil fermé d'Etienne Tshisekedi est exposé au Stade des Martyrs de Kinshasa, surplombé d'une imposante statue représentant une main faisant le signe du «V» de la victoire. C'est là que la dépouille du «Sphinx de Limete» sera exposée afin de permettre au peuple et aux invités de lui rendre un dernier hommage avant son inhumation ce samedi 1 juin au cimetière de la Nsele où un carré sera aménagé.

Kagame, Lourenço, les deux seuls chefs d'Etat présents

Des funérailles nationales qui ont enregistré la participation de plusieurs personnalités congolaises et même étrangères. Ce matin vers 10 heures (heure locale), Félix Tshisekedi, l'actuel chef de l'Etat et fils de l'opposant historique disparu le 1er février 2017, a reçu ses homologues Paul Kagame du Rwanda et João Lourenço d'Angola. Ces deux chefs d'Etat avec lesquels il s'est rapproché peu ou prou après son élection ne se sont pas seulement déplacés pour les obsèques. Une tripartite sur l'axe Kinshasa-Luanda-Kigali s'est tenue en marge de la cérémonie funéraire.
Ces deux leaders sous-régionaux seront les deux seuls chefs d'Etat étrangers à être présents dans la tribune officielle du Stade des Martyrs après s'être recueillis devant le cercueil. Annoncé à Kinshasa, le Congolais Denis Sassou Nguesso n'a pas traversé le fleuve qui délimite la frontière avec son voisin de l'autre rive, sans qu'aucune raison officielle ne soit avancée. Le Zambien Edgar Lungu, Le Togolais Faure Gnassingbé (qui a affrété son jet pour le transport de la dépouille) et le Guinéen Alpha Condé n'ont pas aussi fait le déplacement. Ni le Français Emmanuel Macron, ni le Belge Charles Michel ne sont dans la tribune officielle.

Sans Joseph Kabila et sans les figures de l'opposition

A un niveau plus local, Joseph Kabila ne s'est pas déplacé pour les hommages à celui qui a combattu le régime de son Laurent Désiré Kabila, son père, et lui-même. On imagine mal la présence de Joseph Kabila aux côtés de Paul Kagame et Joao Lourenço, ses homologues de l'époque qui ne l'ont pas soutenu lors de la crise politique avant les élections de décembre 2018. La présence de Jeannine Mabunda Lioko, la présidente de l'Assemblée nationale dans laquelle l'ex-président conserve la majorité, fait office d'acte de représentation.
Dans le sillage de la non présence du président honoraire de la RDC, la plupart des opposants sont aux abonnés absents.Martin Fayulu, parfois considéré comme le «fils spirituel» du défunt, ne s'est pas déplacé. L'argument du défaut d'invitation n'explique pas tout. Lors de la procession qui a escorté le cercueil d'Etienne Tshisekedi dans les rues de la capitale, la présence de celui qui se réclame comme le «président légitime de la RDC» avait été jugée irrecevable par des militants de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS, au pouvoir). Sa présence au stade aurait pu tourner au casse-tête sécuritaire pour les organisateurs.

Quelques jours après son retour d'exil, le départ précipité de Moïse Katumbi pour la Belgique exprime peut-être une volonté de brouiller les pistes. L'homme d'affaires qui dit s'inscrire dans une opposition républicaine n'a tout simplement pas reçu de carton d'invitation. Sans que la raison soit évoquée, Jean-Pierre Bemba sera aussi du nombre des absents. Le seul opposant que les Congolais ont pu apercevoir est Antipas Mbusa Nyamwisi. Sept ans après avoir été contraint de quitter la RDC, ce farouche opposant à Joseph Kabila dont il a été le ministre, est rentré à la faveur de l'évaporation se ennuis administratifs grâce au nouveau pouvoir.

Héros national à titre posthume

Toutes ces absences sont comblées par la ferveur populaire des militants de l'UDPS, le parti créé en 1982 par Etienne Tshisekedi et ses sympathisants. Des milliers de personnes remplissent les 80.0000 places du Stade des Martyrs, le plus grand de la capitale. Ce samedi 1er juin, Mgr Fridolin Ambongo, l'archevêque de Kinshasa devrait présider une messe solennelle dans le même stade
Dans la même journée Etienne Tshisekedi devrait être élevé à titre posthume, comme Patrice Emery Lumumba, le premier Premier ministre du Congo indépendant, Laurent-Désiré Kabila, le tombeur de Mobutu Sese Seko, au rang de «héros national». Autour de sa veuve, Maman Marthe, sa famille biologique et politique, et peut-être de quelques absents de la cérémonie d'hommage arrivés en fin d'après-midi, le corps de l'opposant historique sera inhumé dans le carré réservé à Nsele."



"RDC: les obsèques de Tshisekedi débutent à Kinshasa
° https://www.lesoir.be/228233/article/2019-06-01/rdc-les-obseques-de-tshisekedi-debutent-kinshasa
L’ancien Premier ministre congolais et opposant historique Etienne Tshisekedi wa Mulumba, figure de l’histoire du Congo, a été admis dans l’ordre national «Héros nationaux» Kabila-Lumumba au grade de Grand Cordon

L’ancien Premier ministre congolais et opposant historique Etienne Tshisekedi wa Mulumba, figure de l’histoire du Congo et père de l’actuel président Félix Tshisekedi, a été admis dans l’ordre national «Héros nationaux» Kabila-Lumumba au grade de Grand Cordon, a annoncé samedi la présidence congolaise, alors que débutaient ses obsèques à Kinshasa en présence de plusieurs chefs d’Etat africains.
M. Tshisekedi n’a toutefois pas été - contrairement à ce qu’indiquait le programme officiel des funérailles étalées sur deux jours - élevé au rang de «héros national». Ce titre a été attribué à l’éphémère premier Premier ministre du Congo indépendant en 1960, Patrice Emery Lumumba, et à Laurent-Désiré Kabila, le «tombeur» du dictateur Mobutu Sese Seko et père du président honoraire Joseph Kabila.
«Considérant le mérite de l’intéressé (M. Tshisekedi) remarqué à travers sa longue et pénible lutte pour l’instauration de la démocratie et le progrès social, l’établissement d’un véritable Etat de droit et la protection des droits de l’homme...», indique l’ordonnance présidentielle lue à la Radio-Télévision nationa congolaise (RTNC).

«Soucieux de récompenser à titre posthume les martyrs et les services rendus à la nation congolaise par l’intéressé dont la lutte héroïque a permis au pays de connaître sa première alternance pacifique et démocratique du pouvoir politique depuis son indépendance», ajoute le texte.
«Il n’est pas exclu qu’il soit élevé au rang de héros national. Cela peut arriver à tout moment, dans une année, dans deux ans, ou plus tard», a précisé le directeur adjoint de la communication de la présidence de la République, Giscard Kusema, cité par le média en ligne Actualité.cd."


"Polémique en RDC : Le rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi et son enterrement chiffrés à plus de 32 millions de dollars
° https://congolibere.com/polemique-en-rdc-le-rapatriement-du-corps-detienne-tshisekedi-et-son-enterrement-chiffres-a-plus-de-32-millions-de-dollars/
...
Au final, le coût total s’élève à 10,800 millions de dollars. Et encore, il ne s’agirait là que du coût minimal (d’autres postes de dépenses viendraient s’y ajouter, selon différentes sources) et officieux. En effet, en RDC, à partir du moment où une dépense est exposée avec de l’argent public sorti du Trésor, il faut en règle générale multiplier le coût réel par trois, le surplus (de l’ordre de 70 %) servant à financer de généreuses commissions ou, pour le dire plus directement, des pots-de-vin.
En l’espèce, le rapatriement et l’enterrement du corps d’Etienne Tshisekedi n’échappera pas à la règle. La facture finale devrait donc s’élever, à peu de choses près, à 32,4 millions de dollars.

Épilogue


Le vol qui devait rapatrié le corps d’Etienne Tshisekedi et emmené à Kinshasa quelque 200 personnes ce jeudi 29 mai depuis l’aéroport de Melsbroek en Belgique a été reporté. La raison ? Il ne s’agit nullement d’une question logistique comme l’a avancé officiellement le comité d’organisation. La réalité est moins glorieuse. L’argent sorti du Trésor pour payer la location de l’avion n’est pas parvenu en totalité à la compagnie, de sorte qu’une bonne partie de la facture n’a pu être honorée.
Manifestement, plutôt que de payer la location et de récupérer leurs commissions, certains ont préféré faire les choses dans le désordre et se servir d’abord. Avec pour conséquence de perturber le calendrier des cérémonies dédiées à feu Etienne Tshisekedi, considéré comme l’une des plus grandes figures de la vie politique RD congolaise de la deuxième moitié du XXème siècle...."

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 2/6/2019, 1:15 am


"RDC : Etienne Tshisekedi inhumé dans une propriété privée à Nsele"
° https://actualite.cd/2019/06/01/rdc-etienne-tshisekedi-inhume-dans-une-propriete-privee-nsele
° https://www.radiookapi.net/2019/06/01/actualite/en-bref/kinshasa-etienne-tshisekedi-inhume
° https://7sur7.cd/2019/06/01/rdc-fin-des-obseques-detienne-tshisekedi-le-chef-de-letat-quitte-le-stade-des-martyrs


"RDC : le dernier voyage du sphinx
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-le-dernier-voyage-du-sphinx/
Des funérailles grandioses ont été organisées pendant trois jours à Kinshasa pour rendre hommage à Étienne Tshisekedi, figure emblématique de l'opposition congolaise. Retour sur un parcours politique dont les principaux leaders de l'opposition revendiquent l'héritage.

Mort ou vivant, personne ne pourra démentir l’incroyable popularité d’Étienne Tshisekedi en République démocratique du Congo (RDC). Des dizaines de milliers de personnes ont assisté au retour de l’opposant historique, dont le corps a été retenu pendant plus de 28 mois en Belgique, à la suite d’une bataille croquignolesque entre la famille et le pouvoir de Joseph Kabila – voir notre article. Mais depuis la victoire contestée de Félix Tshisekedi à la présidentielle, le propre fils d’Étienne, les funérailles du sphinx de Limete (son surnom) ont pu s’organiser en grande pompe ce vendredi au stade des Martyrs de Kinshasa.

De Mobutu à l’UDPS

Symbole de la résistance aux régimes de Mobutu, puis de Kabila père et fils, Etienne Tshisekedi est rapidement devenu, avec son parti l’UDPS, la figure emblématique de l’opposition congolaise historique. Mais avant de basculer dans l’opposition, Étienne Tshisekedi a démarré sa carrière politique en 1968 dans le MPR, le parti de Mobutu. En 1982, c’est un massacre de « creuseurs”, dans les mines de diamants du Kasaï, qui le pousse à dénoncer les exactions du système Mobutu et à créer son propre parti, l’UDPS. Étienne Tshisekedi est alors condamné à 15 ans de prison, la Constitution n’autorisant qu’un seul parti… celui de Mobutu.    

Intransigeant

Son courage politique fait, en partie, plier Mobutu qui introduit sous la pression le multipartisme en 1990. Tshisekedi est alors nommé Premier ministre de consensus, mais refuse de reconnaître Mobutu comme chef de l’État. Cette intransigeance, qui sera désormais sa marque de fabrique, va vite devenir une faiblesse. Son radicalisme va l’écarter des différents processus politiques congolais. En 2003, Tshisekedi refusera un poste de vice-président lors d’un premier partage du pouvoir, ce qui le poussera à ne pas se présenter aux élections générales de 2006. Un boycott qu’il paiera cash avec l’apparition de multiples divisions au sein de l’UDPS.      

“Monsieur non”

Très critiqué au sein de son propre parti, l’irrédentisme d’Étienne Tshisekedi ne porte pas ses fruits. Certains cadres du parti l’accusent d’être souvent « à contre-temps », radical quand il faudrait lâcher du lest et trop conciliant lorsqu’il faudrait dire non. « Monsieur non » fini par accepter de se présenter à la présidentielle de 2011, mais les fraudes massives le prive de la victoire. Étienne Tshisekedi se mure dans ses fonctions fictives de « président élu » de RDC. Une étrange stratégie qui vire peu à peu au pathétique et entame son isolement politique. Il interdit alors à ses députés de siéger à l’Assemblée nationale, faisant exploser son groupe de 33 députés, qui finissent par quitter le parti.  

Une œuvre inachevée

Étienne Tshisekedi laisse donc une œuvre inachevée derrière lui et un parti divisé à sa mort en février 2017. Mais sa principale erreur est sans doute de ne pas avoir su préparer sa succession et d’avoir cédé aux diktats familiaux pour finalement imposer à la dernière minute son fils Félix, novice en politique. Comme son ancien adversaire et désormais allié, Joseph Kabila, Félix Tshisekedi est un « fils de » que son père n’a jamais voulu préparer à l’exercice du pouvoir et qui se retrouve propulsé sur le fauteuil présidentiel, sans aucune légitimité politique. Un point commun qui semble rassembler et rapprocher Joseph Kabila et Félix Tshisekedi, qui ont conclu une étrange alliance de coalition et de partage du pouvoir avant l’annonce des résultats de la présidentielle de décembre 2018.
Depuis cet accord « contre-nature » avec Joseph Kabila, l’UDPS se déchire autour de son mode de gouvernance. Le président par intérim Jean-Marc Kabund a nommé un secrétaire général, Augustin Kabuya. Cette décision braque les partisans d’une direction collégiale sous forme d’un directoire. « Toute opposition à la mise en place du directoire sera considérée comme un acte de sabotage et de haute trahison vis-à-vis d’Étienne Tshisekedi », fustigent les députés légalistes de l’UDPS.

Héros national ?

Si le retour de la dépouille du sphinx fait une relative unanimité chez les Congolais, l’élévation au rang de héros national d’Étienne Tshisekedi, alors que son propre fils occupe la présidence de la République, fait polémique. Certains internautes ironisent sur les réseaux sociaux : « Pour élever au rang de héros Mobutu, faudra-t-il attendre que son fils devienne président ? » Les partisans de Patrice Lumumba, héros de l’indépendance du Congo, ont eux en souvenir une lettre qui leur reste en travers de la gorge. Celle d’Étienne Tshisekedi qui se réjouit le 23 décembre 1960 de l’arrestation de Patrice Lumumba et promet celle de ses collaborateurs à Albert Kalonji. Même si les proches de Tshisekedi ont toujours contesté l’authenticité du document, le contentieux est encore lourd entre lumumbistes et tshisekedistes.  

Très chères funérailles

L’organisation des funérailles par Félix Tshisekedi a également fait l’objet l’objet de vives critiques. Et tout d’abord dans le coût exorbitant des obsèques, estimées à (au moins) 2,5 millions de dollars, alors que le pays peine à boucler ses fins de mois et se classe parmi les plus pauvres de la planète. Autre sujet de discorde : la liste des présidents de la région invités pour participer à l’hommage national du stade des Martyrs, comme le rwandais Paul Kagame ou Denis Sassou Nguesso. « Couler le plus d’argent public possible sous prétexte de ses obsèques, et convier les pires bourreaux de la démocratie, voilà comment le fils a choisi d’honorer son illustre père » s’étrangle le mouvement citoyen La Lucha.

Étrange héritage

Dernière ombre au tableau : l’absence très remarquée des principaux leaders de l’opposition à l’hommage du stade des Martyrs. Martin Fayulu, le candidat malheureux de la présidentielle, qui revendique toujours la victoire, n’a pas été convié aux funérailles, tout comme Moïse Katumbi, pourtant allié de Félix Tshisekedi au sein du Rassemblement de l’opposition. D’ailleurs, certains voit déjà en Martin Fayulu, le principal héritier politique d’Étienne Tshisekedi. Radical, comme lui, hostile à Joseph Kabila, comme lui, Martin Fayulu affirme s’être fait voler la victoire de 2018 à la suite d’une élection frauduleuse… tout comme Etienne Tshisekedi en 2011 ! Mais cette fois, c’est le propre fils du sphinx de Limete qui a négocié sa victoire avec Joseph Kabila… drôle d’héritage."



"RDC : Martin Fayulu , Katumbi , Église protestante, Kabila ... les grands absents aux funérailles de Tshisekedi"
° https://actualite.cd/2019/06/01/rdc-martin-fayulu-katumbi-eglise-protestante-kabila-les-grands-absents-aux-funerailles
° https://actualite.cd/2019/06/01/rdc-absente-aux-obseques-de-tshisekedi-leglise-protestante-ecc-charge-le-comite

° http://www.congoindependant.com/etienne-tshisekedi-admis-dans-lordre-national-heros-nationaux-kabila-lumumba-au-grade-de-grand-cordon/
° https://7sur7.cd/2019/06/01/kinshasa-zoe-kabila-richard-muyej-jacques-kyabulapresents-au-stade-des-martyrs-situation

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 3/6/2019, 3:08 am


"Hommages à Étienne Tshisekedi en RDC: quel bilan symbolique et politique?
° http://www.rfi.fr/afrique/20190602-hommages-etienne-tshisekedi-rdc-quel-bilan-symbolique-politique
Ces trois journées d’ultime hommage à Étienne Tshisekedi se sont déroulées dans un contexte particulier, alors que le fils de l’éternel opposant, Félix Tshisekedi, a accédé à la présidence en janvier et est désormais lié par un accord politique à l’ex-président Kabila, l’un de ceux que son père a farouchement combattus de son vivant, qu’il avait accusé entre autres de lui avoir volé la victoire en 2011. Quel bilan tire-t-on en RDC de cet événement à forte portée symbolique et politique pour le nouveau chef de l’État ?

Du côté de l’UDPS on salue une « réussite », des obsèques à la hauteur de l’événement et du grand « baobab » qu’était Étienne Tshisekedi. « La présence de plusieurs chefs d’État africains montre que le président congolais conquiert petit à petit les cœurs de ses pairs », souligne notamment Juvenal Munubo, député UNC, membre de la coalition au pouvoir.
Particulièrement remarqué, le Rwandais Paul Kagame qui n’était plus venu en RDC depuis 2010. Une présence qui n’a toutefois pas été du goût de tout le monde, dans l’est du pays notamment où l’influent voisin suscite toujours beaucoup de méfiance et où les hommages rendus à Étienne Tshisekedi n’ont pas suscité d’engouement.

De manière générale, le mouvement citoyen Lucha note la « mobilisation timide » du peuple congolais, y compris dans la capitale. « La faute à un malentendu », assure un cadre de l’UDPS, « les gens pensaient qu’il fallait une invitation pour entrer au stade », estime-t-il tout en se félicitant d’une affluence accrue samedi comparé à la veille.
On retiendra aussi que ces hommages à une figure dont chacun salue l’héritage aujourd’hui au Congo n’auront pas été l’occasion d’apaiser le climat postélectoral, du fait de l’absence des principaux leaders de l’opposition, notamment Martin Fayulu, qui a longtemps travaillé aux côtés d’Étienne Tshisekedi à qui l’ont aurait fait comprendre « qu’il n’était pas le bienvenu », selon lui.

Le comité d'organisation ne m'a pas envoyé une invitation...
Martin Fayulu
02-06-2019 - Par RFI
Dans la tradition africaine, on n'invite pas pour participer à un deuil...
Valérie Giscard Kusema, directeur adjoint de la presse présidentielle.
02-06-2019 - Par RFI

« Une exclusion insupportable », dénonce Bienvenu Matumo de la Lucha, pour qui au final, au sein de la classe politique « les détracteurs » du Sphynx de Limete de son vivant auront été les plus nombreux « à pouvoir l’honorer ».
À noter que Joseph Kabila, dont l’entourage avait annoncé la possible présence, n’a pas pris part à l’hommage officiel samedi au stade des Martyrs. Il était représenté par son ancien directeur de cabinet Néhémie Mwilanya, également coordonnateur du FCC, la coalition de l’ex-président."
 

"RDC: Étienne Tshisekedi inhumé après trois jours d'hommages
° http://www.rfi.fr/afrique/20190601-rdc-dernier-jour-funerailles-nationales-etienne-tshisekedi-kinshasa
Les funérailles nationales d’Étienne Tshisekedi se sont achevées ce samedi 1er juin à Kinshasa, en présence de plusieurs chefs d'État. L'opposant historique, décédé d'une embolie pulmonaire en Belgique à 84 ans, il y a un peu plus de deux ans, a été inhumé aujourd'hui en périphérie de la capitale congolaise.

C’est vers 12h20 que la cérémonie a été véritablement lancée, avec la séquence du dépôt de gerbes de fleurs. Trois chefs d’État y ont pris part : Denis Sassou-Nguesso pour le Congo-Brazzaville, suivi d’Edgar Lungu, le Zambien, puis du Centrafricain Faustin-Archange Touadéra. L’Ougandais Yoweri Museveni était représenté par son vice-président. Alpha Condé, dont la présence est restée annoncée, n’était pas là et c’est le président de son Assemblée nationale qui a déposé la gerbe de fleurs.
Se sont ensuite succédé des représentants d’une dizaine de pays : Égypte, Sénégal et Zimbabwe entre autres, ainsi qu’un représentant du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

Étienne Tshisekedi sera-t-il élevé au rang de héros national?

Avant cela, il y avait eu une prise de parole du comité d’organisation qui est revenu brièvement sur le parcours d’Étienne Tshisekedi, pour vanter sa constance, son courage et tous les enseignements qu’il a laissés au peuple congolais. Raisons pour lesquelles, a-t-il expliqué, le comité d’organisation plaide pour qu’Étienne Tshisekedi soit élevé au rang de héros national.
Étienne Tshisekedi a bien été distingué samedi matin, a-t-on appris par un communiqué de la présidence : il a été admis au grade de grand cordon dans l'ordre national « héros nationaux Kabila-Lumumba », qui était selon la présidence le plus haut grade possible à ce stade. Il n’est pas exclu qu’il soit élu plus tard au rang de héros national, mais il y a une procédure judiciaire et légale à suivre qui doit notamment passer par le Parlement, reconnaît-on aujourd’hui. Cette question a fait débat ces derniers jours.
La décision qui élève Étienne Tshisekedi au rang de Grand Cordon souligne "sa longue et pénible lutte pour l’instauration de la démocratie et le progrès social, l’établissement d’un véritable État de droit en RDC". Certes ce n’est pas encore le titre de "Héros national" réclamé par certains mais c’était la plus haute distinction possible à ce stade dans le droit congolais, explique Giscard Kusema, directeur adjoint de la presse présidentielle...
Reportage: Etienne Tshisekedi ne sera pas «héros national» aujourd'hui
02-06-2019 - Par RFI
   
« À l'instar d'un Gandhi, d'un Nelson Mandela, d'un Martin Luther King...»

L'hommage le plus vibrant de la journée est venu de l'actuel président par intérim de l'UDPS, Jean-Marc Kabund. « À l'instar d'un Gandhi, d'un Nelson Mandela, d'un Martin Luther King, le combat d'Étienne Tshisekedi était pour la dignité, la liberté et l'épanouissement de l'homme congolais », a-t-il déclaré.
La tribune officielle du stade des Martyrs a accueilli le directeur du cabinet du chef de l’État, de nombreux diplomates, des représentants de l’armée, de la police, de l’Assemblée nationale, de plusieurs partis politiques dont le Palu et le FCC de Joseph Kabila, l’ex-président. Ce dernier était en revanche absent, alors que son entourage avait laissé entendre qu’il pourrait être là. Il y avait aussi l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, et la famille du maréchal Mobutu.

« Parachever l’idéal socio-politique de votre illustre père »

Du côté des absents, les principales figures de l’opposition congolaise n'étaient pas là. Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba sont à l’étranger, et Martin Fayulu qui est au Congo ne s’est pas déplacé. Le leader de Lamuka, qui revendique toujours la victoire à la présidentielle, a déploré le fait de ne pas avoir été invité à cette cérémonie, de même qu’Adolphe Muzito, un autre des leaders de la coalition de l’opposition Lamuka.
Il y a trois jours sur l'antenne de RFI, Monseigneur Ambongo, l’archevêque de Kinshasa, avait appelé à ce que « tous les fils du pays soient présents pour saluer l'honneur » d’Étienne Tshisekedi.
L’oraison funèbre a été dite par des petits-enfants d'Étienne Tshisekedi. Des survivants des « 13 parlementaires » lui ont aussi rendu hommage. Puis une messe a été dite par l’archevêque de Kinshasa, Monseigneur Fridolin Ambongo. « Il vous revient de parachever l’idéal socio-politique de votre illustre père », a-t-il lancé dans son homélie au fils de l’opposant, Félix Tshisekedi, chef de l’État qui présidait la cérémonie. Étienne Tshisekedi a ensuite été inhumé dans la concession de la famille à la Nsele près de Kinshasa."
Une courte prière de bénédiction du caveau funéraire est dite. Émotions, tristesses. Caméras éteintes, retransmission en direct interrompue, la cérémonie est sobre. La mise en terre se fait dans l’intimité familiale...
Reportage au mausolée d’Etienne Tshisekedi
02-06-2019 - Par RFI
   
OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! 2_4_0
Le président de la RDC Félix Tshisekedi (C) accompagné de sa femme Denise Nyakeru et du président congolais, Denis Sassou Nguesso (G) assistent à l'inhumation d'Étienne Tshisekedi, le 1er juin 2019. ©REUTERS/Kenny Katombe
 


"RDC: Étienne Tshisekedi inhumé après trois jours d'hommages"
° https://information.tv5monde.com/video/rdc-etienne-tshisekedi-inhume-apres-trois-jours-d-hommages

"Tshisekedi enfin inhumé en présence de son fils"
° https://www.tdg.ch/monde/tshisekedi-enfin-inhume-en-presence-de-son-fils/story/30526050

"Aux obsèques d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa, le protocole a laissé peu de place à un hommage populaire"
° https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/06/02/aux-obseques-d-etienne-tshisekedi-le-protocole-a-laisse-peu-de-place-a-un-hommage-populaire_5470381_3212.html

° http://topcongofm.net/funerailles-nationales-grandioses-pour-etienne-tshisekedi/



"URGENT! L'Oeil du Patriote du Samedi 01/06/2019: RDC Obsèques et Abominations"


° https://www.info-apareco.com/2019/05/31/urgent-rdc-obseques-et-abominations-les-bourreaux-du-peuple-congolais-ont-rendez-vous-au-stade-des-martyrs-a-kinshasa/

L’annonce de l’organisation des obsèques d’Etienne Tshisekedi a sans nulle doute été un soulagement pour de nombreux congolais, indépendamment de leurs sensibilités politiques. En effet, les tiraillements et les tractations interminables entre le gouvernement congolais sous «Joseph Kabila» et la famille tant politique que biologique du défunt autour des lieux et dates de l’organisation des funérailles du leader de l’UDPS en étaient arrivés à choquer plus d’un congolais. L’enjeu était devenu éminemment politique.
Mais, là où bon nombre de congolais s’attendait à ce que ces obsèques soient peut être un moment de cohésion nationale, d’apaisement ou de véritable recueillement, le spectacle qu’offre les organisateurs de cette cérémonie dépasse tout entendement.
 
OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Capture-d’écran-2019-05-30-à-20.02.58-1024x386
Le drapeau de la démocratie congolaise
plus que jamais en berne sur un territoire occupé….
 
Après deux longues années d’attente durant lesquelles la dépouille d’Etienne Tshisekedi a été conservée dans un funérarium en Belgique, la majorité des congolais n’a cessé de reprocher à Félix Tshisekedi de se livrer aux activités politiques avant d’offrir d’abord une sépulture à son père. En tant qu’africains chacun connait  l’importance qu’on accorde au respect dû aux morts Mais depuis la mort de son père, Félix Tshisekedi et ses proches ont eux-mêmes choisi de privilégier l’aspect politique jusqu’à conférer aux funérailles d’Etienne Tshisekedi une dimension essentiellement politicienne.
En effet, dans un article publié le 29 mai 2019, le journal français « Libération » et l’AFP ont repris, les propos de Monsieur Lucien Lundula ,coordonnateur du comité d’organisation des funérailles: «Ce ne sont pas des obsèques, mais la commémoration et la célébration de la victoire de la démocratie (…)». Et l’auteur de l’article ajoute : «Pour l’occasion, M. Tshisekedi va recevoir six chefs d’Etat africains, dont son homologue du Rwanda Paul Kagame».(  https://www.liberation.fr/depeches/2019/05/29/rdc-le-president-tshisekedi-offre-des-funerailles-en-grande-pompe-a-son-pere_1730403     )
Comment peut-on parler de la«célébration de la victoire de la démocratie» dans un pays sous occupation rwandaise et au cours d’une cérémonie à laquelle est invité officiellement le Président du Rwanda Paul Kagame, le bourreau du peuple congolais? Comment peut-on célébrer la démocratie en invitant essentiellement à cette cérémonie des dirigeants politiques notoirement connus comme ne respectant pas les libertés fondamentales des citoyens dans leurs propres pays. N’est-ce pas plutôt une façon de cracher sur la mémoire de tous les congolais qui ont pu donner leur vie pour le respect des droits fondamentaux du peuple congolais ? Ce geste de Félix Tshisekedi constitue, sans plus, une véritable provocation du peuple congolais.  
De plus , comment justifier un tel montant de dépenses pour des obsèques (plus de 12 millions de dollars ) , dans un pays où la majorité de la population vit avec moins d’un dollar par jour, et où de nombreux travailleurs congolais y compris dans le propre cabinet du « chef de l’Etat » ne sont pas payés depuis des mois ?     
OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Capture-d’écran-2019-05-31-à-06.00.42-1024x340
Improvisation, Cynisme, ou indécence ?
Veut-on étouffer l’Affaire Chebeya ? 
 Gouverner c’est prévoir, dit-on. Mais tel ne semble pas être le cas pour Félix Tshisekedi. On ne peut pas comprendre qu’après deux années de longue attente après la mort de son père, l’organisation de ses obsèques par son fils-président nommé connaisse autant de signes d’improvisation et d’impréparation. Tenez, c’est à moins de 10 Jours seulement de la date des obsèques que la présidence de la RDC se disait «envisager» d’envoyer des invitations aux chefs d’État et de gouvernement français et belge :  «Le directeur de cabinet du président de la République m’a confirmé qu’une invitation sera envoyée au président Macron et au premier ministre Charles Michel», a déclaré à l’AFP le coordonnateur général du comité d’organisation des obsèques, Lucien Lundula. (cf article diffusé par le Figaro le 23 Mai 2019 http://www.lefigaro.fr/flash-actu/rdc-emmanuel-macron-et-charles-michel-invites-aux-funerailles-de-tshisekedi-20190523  )
Visiblement, en prenant en compte d’autres « indélicatesses » constatées dans l’organisation, on est tenté de conclure que la décision d’organiser les obsèques d’Etienne Tshisekedi à cette date a  été prise dans la précipitation. On ne sait cependant pas pourquoi ?
S’agissant par exemple du choix de la date des obsèques, Fatshi et son équipe  n’ont -il pas constaté qu’elle coïncide malheureusement avec la date de la  mise à mort des «pendus de la Pentecôte» ! Ils n’ont certainement pas oublié  qu’Etienne Tshisekedi qu’ils s’efforcent de présenter aujourd’hui comme «héros national» et « père de la démocratie » était alors Ministre de l’intérieur et cumulait en même temps la fonction de Ministre de la « Justice». En effet, Etienne Tshisekedi avait lui-même supervisé et justifié la pendaison des quatre innocents, le 1erJuin 1966. C’est ce même stade rebaptisé en leur hommage que le gouvernement congolais a choisi pour les obsèques de celui qui a été parmi ceux qui ont scellé le sort des 4 “martyrs de la Pentecôte”  et à qui on avait crevé les yeux avant leur supplice final ! (Cf. Vidéo :https://www.youtube.com/watch?v=PJHbPDeAQm4 ).
OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Capture-d’écran-2019-05-31-à-05.39.20-1024x377
Les 4 victimes étaient: Jérome ANANY, Ministre de la Défense dans le gouvernement  de Cyrille Adoula, Emmanuel BAMBAsénateur et dignitaire de l’Eglise Kimbanguiste , Evariste KIMBA Premier ministre jusqu’en novembre 1965 etAlexandre MAHAMBAministre des Affaires foncières dans le gouvernement de Cyrille Adoula. 
On ne pourrait imaginer pire stratégie de communication ! Avec qui les congolais devront-ils pleurer en cette date du 1ejuin? Avec les enfants des quatre «  pendus de la Pentecôte », ceux de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana pour qui justice n’a toujours pas été rendu ou avec la famille Tshisekedi ?
En effet depuis 9 ans, à la date du 02 Juin, tous les congolais, des nombreux africains et d’autres personnes à travers le monde éprises de paix et de justice commémorent la mémoire de Floribert Chebeya et de son chauffeur Fidèle Bazana lâchement assassinés par « Joseph Kabila » et ses sbires en Juin 2010. C’est donc, en toute logique que d’aucuns espéraient  que l’accession de Félix Tshisekedi au pouvoir allait plutôt accélérer la procédure judiciaire de cette affaire qui est devant la justice sénégalaise à compétence universelle depuis 5 ans.
OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Capture-d’écran-2019-05-16-à-17.54.43-1024x1014Malheureusement, la précipitation avec laquelle Félix Tshisekedi et son entourage ont décidé de fixer la date des funérailles d’Etienne Tshisekedi dans cette même période révèle plutôt leur volonté d’étouffer toute référence à ce dossier judiciaire. Il ne faut pas s’en étonner, cela ne fait que confirmer que Félix Tshisekedi a bel et bien pour mission de couvrir les nombreux crimes contre l’humanité commis par «Joseph Kabila» et ses complices.
Selon les éléments d’enquête que mène encore L’œil du Patriote, nous savons des sources proches de Félix Tshisekedi que lors de son dernier séjour aux USA, il aurait avoué à ses interlocuteurs américains et autres son impuissance à traiter ce fameux dossier Chebeya   qui nécessiterait en fait l’arrestation de Kabila en personne et du Général Numbi. Il aurait seulement promis de demander aux autorités sénégalaises de lancer au plus vite un mandat d’arrêt international contre le Général John Numbi …uniquement. Il ne fallait pas encore s’attaquer à Joseph Kabila «pour préserver la paix », avait-il argué ! Mais une autre source (katangaise) nous a informés que c’est «Kabila» lui-même qui a piégé Félix et l’a persuadé de « neutraliser» le Général Numbi qui représente d’après lui une menace pour leur pouvoir.
Les dossiers de violations des droits humains s’accumulent en RDC sans que justice soit rendue aux victimes. Tout simplement parce que le régime sanguinaire d’occupation est toujours en place ! Et depuis le 24 janvier 2019, rien n’a changé en RDC et le peuple congolais ne peut rien attendre de ce mariage « Kabila »-Tshisekedi ! Tant que ce tandem funeste continuera à présider la RDC, Kagame et d’autres bourreaux du peuple congolais continueront à venir se pavaner sans vergogne sous le nez de notre population . Seul le soulèvement populaire mettra un terme aux humiliations et à la descente aux enfers des congolais. Le plus tôt sera le mieux: Préparons-nous…

Compatriotiqueme!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 3/6/2019, 1:49 pm


"Félix Tshisekedi, des hommages grandioses et un moment fondateur de sa présidence
° https://cas-info.ca/2019/06/felix-tshisekedi-des-hommages-grandioses-et-un-moment-fondateur-de-sa-presidence/

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Fatshi-fondateur-

C’est dans l’ordre politique des choses. Un président élu entre en fonction. Il savoure sa lune de miel. Puis un événement heureux ou malheureux vient changer le cours de sa présidence. Pour Félix Tshisekedi, ce weekend du 30 mai au 1er juin 2019 constitue un tournant, qui marquera à jamais son premier quinquennat à la tête de la République démocratique du Congo.
Et pour cause, les hommages, grandioses, jamais organisés dans le pays depuis 1960, comme le souligne Didier Mbuyi, chercheur en communication et enseignant à l’école de journalisme de Kinshasa. Rendus par la RDC, à son illustre père, Étienne Tshisekedi. Au milieu de ces funérailles mémorables organisées dans un stade des martyrs (80 mille places) archicomble, Félix Tshisekedi a, de façon quasi autoritaire, attiré sur lui tous les projeteurs. Et, en fin tacticien, joué toutes les cartes possibles de ce momentum.

Entouré des Chefs d’État de la région et pas n’importe lesquels – João Lourenço, de la grande puissance régionale, l’Angola, le très influent Rwandais Paul Kagamé ou encore le voisin Brazzavillois Denis Sassou Nguesso toujours perçu à Kinshasa comme un père protecteur – Félix Tshisekedi est apparu serein. Envoyant, alors qu’il en a profité pour diriger, en plein deuil, une tripartite RDC-Rwanda-Angola, sur la sécurité et la coopération économique, l’image d’un président en maîtrise des enjeux vitaux du pays et de la région malgré le chagrin qui le touche personnellement. Bien loin des clichés de la tutelle de Joseph Kabila, son prédécesseur, dans lesquels, ne cesse de l’enfermer son principal opposant Martin Fayulu, grand absent, tout comme Moïse Katumbi, de la cérémonie du stade des Martyrs.

L’Église Catholique oublie la vérité des urnes

Pour l’ex candidat de Lamuka qui continue à réclamer la vérité des urnes, c’est une séquence à oublier. En effet, il ne pourrait plus compter sur l’appui de l’Église Catholique pour continuer à contester la victoire de Félix Tshisekedi. Les cérémonies d’hommages à l’ancien leader historique de l’Udps ayant rapproché à nouveau et de façon spectaculaire la plus grande confession religieuse du pays, au Chef de l’État.
C’est l’Archevêque de Kinshasa, Mon Seigneur Fridolin Ambongo, qui avait pourtant boudé la cérémonie d’investiture du nouveau président en janvier dernier, qui s’est chargé en personne de sonner la réconciliation. En rappelant tout de même au président congolais d’amener à bon port le combat, pour l’état de droit et le bien être social des Congolais, mené pendant toute sa vie par son honoré géniteur et résumé aujourd’hui dans la célèbre devise « le peuple d’abord ». «De la même manière que Moïse, depuis le mont Nébo, aperçut la terre promise, sans y entrer, il vous revient désormais comme Josué de parachever l’idéal socio-politique de votre illustre père », lui-a-t-il lancé avant de l’exhorter à « conduire le peuple congolais, dans sa diversité, vers la terre promise, la terre promise de prospérité, sans exclusion, de respect mutuel et de convivialité ».

Une manière de tourner définitivement la page des élections du 30 décembre 2018 et de se concentrer rien que sur l’avenir. Manière aussi de montrer, et c’est ce que les Congolais ont vu, au Stade des Martyrs, et à la télévision nationale, que le Président n’est plus seul, désormais, pour mener à bien son plan de redressement du pays. Si, face à un Front commun pour le Congo, la coalition de l’ancien président Joseph Kabila, ultra dominatrice dans la quasi-totalité des institutions, la tâche s’annonce rude, ces hommages à une grande figure de l’histoire congolaise pourraient bien avoir permis de changer la donne.
Après être apparu comme le seul maître abord, après avoir eloigné de ces cérémonies, qu’il ne fallait pas rater, ses opposants les plus redoutables (c’est ce que disent les principaux intéressés) et bénéficié du soutien des dirigeants du continent, Félix Tshisekedi sort de ce deuil incontestablement, requinqué. Il y aura bien un avant et un après obsèques d’Étienne Tshisekedi. Lorsqu’il sera question d’analyser la présidence Félix Tshisekedi."


"«Ya Tshitshi» : adieux émouvants
° https://www.lephareonline.net/ya-tshitshi-adieux-emouvants/
Après le stade des Martyrs de la Pentecôte, où deux jours durant, des hommages dignes de son rang lui ont été rendus, Etienne Tshisekedi, que d’aucuns appelaient affectueusement « Ya Tshitshi », a été conduit le samedi 1er juin 2019 à sa dernière demeure, à savoir le mausolée aménagé dans la concession familiale, à l’Est de Kinshasa, dans la commune de la Nsele. La procession funèbre était accompagnée par une nombreuse foule, à laquelle s’est mêlée celle qui attendait le long de l’avenue Sendwe, du boulevard Lumumba et de l’autoroute de N’Sele.

Au stade des Martyrs comme sur les voies publiques, les funérailles d’Etienne Tshisekedi, bien que placées sous le signe d’une fête populaire,  étaient aussi des moments d’intenses émotions, de larmes, de cris de douleurs, de profonde méditation, etc.
L’opposant historique a été inhumé, comme lors de la levée du corps à l’hôpital du Cinquantenaire le vendredi 31 mai 2019, dans l’intimité familiale, hors micros et caméras.


Le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, présent au stade des Martyrs avec ses collègues Edgar Lungu de Zambie et Faustin Archange Twadera de la République Centrafricaine, a accompagné son homologue congolais, Félix Antoine Tshilombo, jusqu’à cet instant ultime de la douloureuse et définitive séparation avec son père.
Prenant la parole pour la circonstance, Mgr Gérard Mulumba, chef de la Maison Civile du chef de l’Etat et frère cadet de l’illustre disparu, a remercié toutes les personnes qui ont soutenu la famille biologique de l’illustre disparu durant cette dure épreuve qui a pris plus de deux ans. Il a recommandé à tous la culture des valeurs qu’incarnait son frère : amour, humilité, constance, solidarité, justice, simplicité.
C’est l’abbé José Mpundu, curé de la paroisse de N’Sele, qui a procédé à la bénédiction du lieu où repose désormais pour l’éternité le sphinx de Limete.

Le président Sassou, le directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe ainsi que d’autres personnalités et anonymes n’appartenant pas à la famille biologique ont dû quitter le mausolée, laissant le couple présidentiel, la veuve d’Etienne Tshisekedi, Maman Marthe ainsi que les membres du clan vivre seuls le rituel d’inhumation.
On rappelle que plus de 100.000 personnes ont fait le déplacement du stade des Martyrs, où le corps du Lider Maximo était exposé depuis vendredi.
Trois chefs d’Etat africains se sont présentés le même vendredi dans ce « lieu funéraire », en compagnie de leur homologue Félix Tshisekedi, pour déposer leurs gerbes de fleurs et s’incliner devant le cercueil d’Etienne Tshisekedi. Il s’agit de Paul Kagame du Rwanda et Joao Lourenço d’Angola.

Pour la journée de samedi, plusieurs personnalités nationales et étrangères ont aussi rendu hommage à Etienne Tshisekedi. On peut citer à cet effet la présidente de l’Assemblée nationale, Jeannine Mabunda, le président Mamboleo du bureau provisoire du Sénat, le Premier ministre Ilunga Ilunkamba, les présidents du CNSA, du CSAC, de la Ceni, du CNDH et du CES, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, des gouverneurs de province.
La classe politique, toutes tendances confondues, a fait chorus pour saluer la mémoire de l’illustre disparu.

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), avec sa tête son président intérimaire et premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, et son Secrétaire général, Augustin Kabuya, s’est signalée par une forte délégation composée de cadres et combattants.
Dans la suite de Kabund, on a remarqué la présence de Jacquemin Shabani et d’autres cadres qui contestent son intérim, une manière pour eux de montrer l’unité du partir autour de la dépouille de l’un des pères fondateurs.
Dans son témoignage de circonstance, Jean-Marc Kabund a proclamé Etienne Tshisekedi  héros national, grand esprit, combattant de la liberté et de l’Etat de droit, maître de l’école de la démocratie dans notre pays, etc.
Au nom des 13 parlementaires, Lusanga Ngiele a rappelé les moments pathétiques de la création de l’UDPS, émaillés de tortures morales et physiques, dont des arrestations, emprisonnements, relégations, mises en résidences surveillées, avec au cœur de cette tragi-comédie politique, Etienne Tshisekedi.

Deux de ses petites-filles ont, au nom de tous les petits-enfants de « Papy » Tshisekedi, lancé un message de paix et de réconciliation à l’ensemble du peuple congolais, et accordé publiquement leur pardon à tous ceux qui avaient offensé leur grand-père tout au long de son combat politique.
Après les témoignages, Etienne Tshisekedi a été élevé officiellement au grade de Grand Cordon et admis dans l’ordre national des Héros nationaux  Kabila et Lumumba.
Les obsèques de Tshisekedi ont été clôturées, au stade des Martyrs de la Pentecôte, par une messe de suffrages célébrée par l’archevêque de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, avec l’assistance de plusieurs autres prélats, dont le Nonce Apostolique et le Cardinal Monsengwo.
Dans son message de circonstance, il a mis un accent particulier sur le testament du défunt contenu dans sa devise – « Le peuple d’abord » – ainsi que sur le contenu de l’Accord de la Saint Sylvestre, pour recommander à l’ensemble de la classe politique l’amour, la réconciliation sincère et la participation à la création du bonheur collectif."


"Adieu Étienne Tshisekedi !
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/06/02/adieu-etienne-tshisekedi.html
Une vie, un début et une fin ! Voici la lampe qui s’est éteinte et dont l’idéologie incarne toute une jeunesse.
C’est aujourd’hui que le leader Maximo est enterré entre ciel et terre après des multiples hommages que lui ont rendu l’Afrique en général et la RDC en particulier. Merci ya tshitshi…


Arrivée à Kinshasa le 30 mai dernier, la dépouille mortelle d’Étienne Tshisekedi a été d’abord conservée dans la morgue de l’hôpital du cinquantenaire, avant d’être exposée du 31 au 1er juin au stade des martyrs de la Pentecôte.
Les congolais devaient lui rendre des hommages dignes de son rang, au regard de sa lutte pour la démocratie aujourd’hui concrétisée par l’avenue de son fils biologique mais également politique à la tête du pays, Félix Tshisekedi.
Organisation des obsèques

De ce point de vue, plusieurs personnalités Africaines mais également européennes ont été attendues à ces funérailles. Comme cela a été annoncé par le service de communication de la présidence, les 6 chefs d’États ont respecté leur parole en répondant présents à ces obsèques. Il s’agit donc des présidents, Edgar lungu de la Zambie, kagame du Rwanda, Gnassingbé du Togo, Sassou nguesso du Congo Brazzaville et Alpha Condé de la Guinée équatoriale.
Étienne Tshisekedi c’est un grand esprit !

Les autorités congolaises à leur tour n’ont pas manqué de témoigner le grand esprit du sphinx de limete qui est resté constant dans sa lutte le long de sa vie. Chacun l’a alors appelé par un sobriquet exprimant sa grandeur.
Pour Jean-Marc kabund actuel président intérimaire de l’udps, Tshisekedi c’est un grand esprit qui va demeurer à jamais au milieu des congolais, quant à Constant mutamba est un exemple à suivre pour la jeunesse congolaise, par ailleurs fils mukoko cadre de l’udps, voit cette disparition comme une victoire accordée au peuple, d’où les congolais doivent ressentir la joie en lieu et place du malheur. Il a profité de la même occasion pour inviter Félix Tshisekedi a valoriser par ses actes la lutte tant menée par son feu père."

° https://laprosperiteonline.net/2019/06/02/obseques-detienne-tshisekedi-pari-gagne-pour-lucien-lundula/

"Devoir filial …"
° https://forumdesas.org/spip.php?article20118
° https://laprosperiteonline.net/2019/06/02/legende/
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-52089_etienne_tshisekedi_a_gagne_sa_place_au_pantheon_congolais.html


"Les à-côtés des obsèques de Tshisekedi : les combattants et les indésirables, je t’aime, moi non plus"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/06/03/les-a-cotes-des-obseques-de-tshisekedi-les-combattants-et-les-indesirables-je-taime-moi-non-plus.html


"Tshisekedi «héros national» : Ndaywel d’accord, Mbokolo contre !
° https://laprosperiteonline.net/2019/06/02/tshisekedi-heros-national-ndaywel-daccord-mbokolo-contre/
Il ne l’est pas, il le sera peut-être dans les jours à venir. Malgré cela, celui que l’opinion nationale appelait affectueusement ‘’Ya Tshitshi’’, n’a pas été élevé au statut de ‘’Héros national’’, au même titre que Lumumba et Kabila Mzee, à défaut d’une procédure parlementaire. Néanmoins, avant les funérailles du ‘’sphinx de Limete’’, la rumeur faisant état de son élévation avait, véritablement, divisé les congolais lambda, même les deux éminents historiens de la RDC, Ndaywel et Mbokolo, amis de longues dates soient-ils, n’ont pas été épargnés quant à ce. Attendez ! Alors que l’un est d’avis qu’Etienne Tshisekedi wa Mulumba mériterait d’être élevé au rang de ‘’Héros national’’, l’autre, par contre, sans mettre de l’eau dans son vin, avait protesté avec sa dernière énergie au cours d’une interview réalisée le 16 mai 2019, avec les fins limiers de La Prospérité...."

° https://laprosperiteonline.net/2019/06/02/didier-kembola-il-faut-creer-une-commission-independante-pour-decider-sur-les-criteres-delever-une-personnalite-au-rang-de-heros-national/


"Fatshi : Après les obsèques, vivement le Gouvernement
° https://forumdesas.org/spip.php?article20119
* Au regard des urgences qui s'amoncellent et du calendrier parlementaire, la coalition CACH-FCC appelée à vite conclure les tractations en vue de la formation de l'équipe Ilunga.
Du jeudi 30 mai au samedi 1er juin, l'aiguille de l'appareil d'Etat congolais s'est, en quelque sorte arrêtée. A la base, les obsèques officielles de l'ancien Premier ministre Etienne Tshisekedi. Les trois jours de funérailles ont immobilisé l'attention nationale. Le tout, en hommage à une grande figure de la classe politique congolaise, opposant historique depuis le Zaïre de Mobutu. Ceci explique cela.


Cependant, d'aucuns estiment que ce deuil passé, le Président de la république, Félix Tshisekedi doit revenir à ses obligations constitutionnelles. Le premier de ces engagements est la formation du Gouvernement. Le pays en a fortement besoin. Et en mode urgence. Si vu de la loi suprême, le Chef de l'Etat est garant du bon fonctionnement des institutions, cette prérogative ne lui est reconnue que lorsque ces mêmes institutions existent ou sont installées. Ce qui ne semble pas encore être le cas dans la situation actuelle...."

° https://cas-info.ca/2019/06/rdc-apres-les-obseques-de-tshisekedi-la-politique-reprend-ses-droits/
° https://actualite.cd/2019/06/03/rdc-la-publication-du-gouvernement-ilunkamba-pourrait-intervenir-dans-une-semaine
° https://zoom-eco.net/a-la-une/rdc-gouvernement-ilunkamba-qui-sera-ministre-de-quoi-et-surtout-pourquoi/

° https://www.7sur7.cd/index.php/2019/06/01/fridolin-ambongo-etienne-tshisekedi-devient-une-icone-un-heros-national-pour-chaque
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-52108_obseques_d_e_tshisekedi_lamuka_a_compati_avec_felix_tshisekedi.html
° https://www.7sur7.cd/2019/06/02/minaku-e-tshisekedi-ton-fils-felix-tshisekedi-poursuivra-ton-oeuvre-comme-president-de
° https://afrique.lalibre.be/37098/deces-tshisekedi-m-reynders-salue-la-memoire-du-vieil-opposant-congolais/
° https://www.7sur7.cd/index.php/2019/06/01/stade-des-martyrs-fatigue-de-son-long-discours-le-public-demande-kabund-darreter
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-52108_obseques_d_e_tshisekedi_lamuka_a_compati_avec_felix_tshisekedi.html


"La classe politique interpellée par Mgr Ambongo et Mgr Mulumba"
° https://www.lephareonline.net/la-classe-politique-interpellee-par-mgr-ambongo-et-mgr-mulumba%ef%bb%bf/


"Moïse Katumbi appelle Félix Tshisekedi et Martin Fayulu à “travailler ensemble”"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/06/03/moise-katumbi-appelle-felix-tshisekedi-et-martin-fayulu-a-travailler-ensemble.html

Compatriotiqueme!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 3/6/2019, 11:12 pm


"RDCongo: les étranges funérailles du héros national
° https://afrique.lalibre.be/37166/rdcongo-les-etranges-funerailles-du-heros-national/
Les funérailles, le week-end dernier à Kinshasa, d’Etienne Tshisekedi, décédé il y a près de deux ans et demi à Bruxelles, ouvrent plus d’interrogations qu’elles n’en referment.

En effet, alors que ses partisans veulent voir dans le disparu « le Mandela du Congo » et que le président Félix Tshisekedi, son fils, a décidé de l’élever au rang de « héros national » (décision qui doit encore être avalisée par l’Assembléenationale) – ce qui sous-entend que le défunt a une dimension universelle – l’UDPS, son parti, a fait des cérémonies une affaire partisane.
Ainsi, l’endroit où Etienne Tshisekedi a été enterré a été qualifié de « caveau familial », malgré les frais encourus par l’Etat (de 2,5 à 6 millions de dollars) pour lui offrir un monument et des funérailles nationaux.

Surtout, l’opposition Lamuka – dont Félix Tshisekedi faisait partie avant de la trahir pour jouer cavalier seul, avec Vital Kamerhe – a été maintenue à l’écart des cérémonies. « On m’a fait comprendre que j’étais indésirable », a expliquéMartin Fayulu, tandis qu’Adolphe Muzito indiquait à RFI que la police de Kinshasa aurait indiqué explicitement que « la présence des leaders de Lamuka n’était pas souhaitable pour des raisons sécuritaires ».
La presse congolaise a aussi rapporté l’absence, non expliquée, de l’Eglise du Christ au Congo, l’église protestante officielle. Félix Tshisekedi fréquentait pourtant le Centre missionnaire Philadelphie, l’une des commaunautés de l’ECC,rapporte l’agence APA.
Ces mises à l’écart « sont contraires à la tradition », commente un confrère congolais pour La Libre Afrique.be. « Au Congo, on invite les gens à un mariage. Mais, pour un décès, il n’y a pas besoin d’invitation: tout le monde peut venir. Etienne Tshisekedi lui-même l’avait rappelé lorsqu’en 1992, en pleine Conférence nationale souveraine » – où s’affrontaient mobutistes et opposants, largement tshisekedistes à l’époque – « Mobutu avait perdu son fils Konga; tout le monde était allé au deuil, à Gbado ».

On s’étonnera moins de l’absence de Joseph Kabila, dont le défunt avait dit, après les élections frauduleuses de 2011, qui avaient permis à son rival électoral de se maintenir au pouvoir: « Je vous demande à tous de rechercher ce Monsieur et de me l’amener ici ligoté ». Etienne Tshisekedi avait consacré les derniers efforts de sa vie politique à écarter Kabila du pouvoir.
Cela fait beaucoup d’exclus et de réfractaires. Beaucoup plus qu’on l’imaginait, même. L’AFP rapporte ainsi que seuls « quelques milliers de personnes » ont accompagné la dépouille mortelle de la morgue au Stade des Martyrs, à comparer avec les centaines de milliers qui accompagnaient le « lider maximo » de son vivant. Et les images video montrent le stade (80.000 places) plus qu’à moitié vide. Est-ce ainsi qu’on honore un « héros national »?
Les ukases et exclusions ont plus d’une fois porté tort à l’UDPS. Celle-ci devenue parti de gouvernement, ce défaut pourrait lui coûter plus cher encore."


° https://plus.lesoir.be/228386/article/2019-06-02/rd-congo-ladieu-au-sphinx-aux-cris-du-peuple-dabord
° http://www.cheikfitanews.net/2019/06/funerailles-d-etienne-tshisekedi-felicitations-a-la-rtnc.html

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  ndonzwau le 5/6/2019, 6:23 pm

"Les leçons des obsèques grandioses d’une icône
° https://lepotentielonline.net/2019/06/03/les-lecons-des-obseques-grandioses-dune-icone/
– Le deuil d’Etienne Tshisekedi sort la RDC de l’ombre diplomatique
– Consécration du testament politique d’Etienne Tshisekedi : « Le peuple d’abord »
– La réconciliation nationale n’a pas eu lieu
Plus qu’un deuil, les funérailles d’Etienne Tshisekedi ont été l’occasion pour le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, de consolider non seulement son pouvoir, mais aussi d’exprimer la nouvelle politique d’ouverture de la RDC. Cinq chefs d’Etat ont fait le déplacement de Kinshasa pour communier avec le peuple congolais. Pour le président Félix Tshisekedi, le deuil de son père est porteur de nouveaux espoirs pour le pays. C’est un tournant décisif dans la, diplomatie congolaise. Seul bémol, les funérailles d’Etienne Tshisekedi n’ont pas réussi à panser les plaies des élections de décembre 2018. Si la RDC a gagné en diplomatie, il faut cependant reconnaître que la réconciliation n’a pas été au rendez-vous. Le chemin pour y arriver est encore long.
Le Potentiel

Enfin, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, repose pour l’éternité sur la terre de ses ancêtres. Pendant trois jours, soit du 30 mai au 1er juin 2019, le peuple congolais, pris dans un élan patriotique, lui a rendu des hommages mérités pendant les funérailles organisées au Stade des Martyrs. Il a fallu attendre deux ans et quatre trois mois pour que la dépouille du « sphinx de Limete » soit rapatriée dans son pays en vue des funérailles dignes de son rang.
L’arrivée au pouvoir, en janvier 2019, de son fils, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a tout arrangé. Depuis le 1er juin 2019, Etienne Tshisekedi wa Mulumba repose véritablement en paix dans un mausolée construit en sa mémoire dans la commune de la N’sele, à environ 3 kilomètres du centre-ville de Kinshasa. Il mérite bien ce repos, après autant de sacrifices consentis depuis 1982 pour le triomphe de la démocratie en RDC. Fait Grand cordon de l’ordre des héros nationaux Kabila-Lumumba, Etienne Tshisekedi est entré par la grande porte au Panthéon de l’histoire politique de la RDC. Toutes tendances confondues, lui ont rendu hommage, reconnaissant la pertinence de son combat et saluant en même temps son courage politique. La grandeur de sa personnalité a mobilisé toute l’Afrique.

A l’occasion, cinq chefs d’Etat africains avaient fait le déplacement de Kinshasa pour honorer la mémoire de ce grand homme, à savoir Denis Sassou Nguesso du Congo/Brazzaville, João Lourenço de l’Angola, Faustin-Archange Touadéra de la République Centrafricaine, Edgar Lungu de la Zambie, Paul Kagame du Rwanda.
La palme d’or revient au président Denis Sassou Nguesso qui aura passé deux jours à Kinshasa pour compatir avec le peuple congolais et son collègue, le président Félix Tshisekedi. Le président Denis Sassou Nguesso a assisté à toutes les étapes de la cérémonie, et ce, jusqu’à l’inhumation du lider maximo de l’Udps dans son mausolée de la N’sele.

Que retenir après trois jours de deuil ?

Les funérailles d’Etienne Tshisekedi ont permis à la RDC de retrouver sa place en Afrique. En marge de trois jours de deuil, une tripartite a réuni à la résidence présidentielle de la N’sele les présidents Félix Tshisekedi de la RDC, Paul Kagame du Rwanda et João Lourenço de l’Angola. Aux termes de cette rencontre, les trois chefs d’Etat ont réaffirmé leur ferme volonté de travailler pour la paix et la sécurité dans la région des Grands Lacs. Si le président Denis Sassou Nguesso n’a pas été associé à cette rencontre, on sait néanmoins qu’un nouvel axe Kinshasa-Luanda-Kigali- Brazzaville est en train de se mettre en place pour une paix durable dans la région des Grands Lacs.
Dans un autre registre, les funérailles d’Etienne Tshisekedi ont consacré le serment politique du « sphinx de Limete », désormais repris autour du slogan « Le peuple d’abord ». Au travers de ce slogan, Etienne Tshisekedi lègue non seulement une philosophie à la postérité mais aussi une nouvelle manière de faire la politique en mettant le peuple au centre de tout.

Dans son homélie, Mgr Fridolin Ambongo Besungu, archevêque métropolitain de Kinshasa, n’a pas manqué de le rappeler. « Rappelez-vous de sa devise : le peuple d’abord. Tout par le peuple, avec le peuple et pour le peuple», a déclaré le prélat.  Et d’ajouter : « Le meilleur hommage est de nous mettre ensemble et de réaliser cet idéal d’unité nationale ».
Evidemment, l’absence de grandes figures de l’opposition a quelque peu gâché la fête. Le deuil d’Etienne Tshisekedi a été une occasion pour la RDC de se réconcilier avec elle-même. Malheureusement, l’opposition, notamment celle incarnée par Lamuka, a brillé par son absence. Qu’importe !
Dans tous les cas, Etienne Tshisekedi a été enterré dignement. La nation congolaise et l’Afrique lui ont rendu les hommages dignes du grand combat qu’il a mené pour faire triompher la démocratie. Il a réellement combattu le bon combat. Il repose en paix, pour l’éternité, dans le mausolée lui dédié dans la commune de la N’sele.

Pour Mgr Fridolin Ambongo, il s’agit de maintenir cette flamme. Il pense que le chef de l’Etat a aujourd’hui le devoir de s’inscrire dans la vision tracée par son défunt père : « Il vous revient à vous et à vos collaborateurs de parachever l’idéal sociopolitique de votre illustre père pour conduire le peuple congolais dans sa diversité vers la terre promise. Terre de prospérité sans exclusion, terre de respect mutuel et de convivialité, terre de justice et de paix, la paix véritable pour tous les fils et toutes les filles du Congo »."


"Rapatriement et inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi Wa Mulumba en RDC : quelle leçon en tirer ?
° http://www.congoindependant.com/rapatriement-et-inhumation-du-corps-detienne-tshisekedi-wa-mulumba-en-rdc-quelle-lecon-en-tirer/
Voici un fait accompli : en moins de 200 jours, le projet de rapatrier et inhumer le corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba en RDC est accompli.
Voici une possible leçon qu’on peut en tirer : quand il y a l’intérêt, la volonté, la motivation et la détermination de réaliser un projet, on trouve les voies et moyens pour réaliser le projet.


Réfléchissons un peu : le projet de rapatriement et inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba n’est pas du tout un simple projet, facile à exécuter par deux ou trois personnes moyennant une centaine ou un millier de dollars Américains. Non. C’est un grand projet, un projet à caractère national, qui a nécessité une participation de nombreuses personnes et organisations, une coordination des idées et plans d’action, une mise sur pied de stratégie et logistique détaillées d’exécution, et moyennant des millions de dollars Américains. Toutes ces planifications qui ont abouti à l’exécution de ce projet ont eu lieu sous la direction du président de la République Felix Tshisekedi Tshilombo au moment où le pays n’avait même pas encore un nouveau premier ministre ni un nouveau gouvernement en place. Mais le président de la République Felix Tshisekedi Tshilombo et son cabinet et conseillers, avec les structures institutionnelles transitionnelles qu’ils ont trouvées en place, ils se sont engagés corps et âmes, et ont réussi à mettre sur pied un plan, une organisation et une stratégie qu’ils ont utilisés avec succès pour réaliser le rapatriement et l’inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Bravo au président de la République, à son cabinet et ses conseillers, et à tous ceux et toutes celles qui se sont mobilisés pour faire aboutir ce projet à caractère national.

Est-ce que le président de la République, son cabinet et ses conseillers ont attendu ou consulté le Fond Monétaire International (FMI), la Banque Mondiale (BM), la Bourse de Paris, la Banque Africaine de Développement pour financer ce projet ? Est-ce que c’étaient les experts de FMI ou de la BM qui ont conçu ce projet, élaboré le plan d’exécution et donné cela au président de la République et ses conseillers pour exécuter ? Non. Voilà donc l’exemple d’un projet conçu, élaboré et exécuté avec succès par le président de la République et ses conseillers sans un gouvernement en place et surtout sans concours direct des financiers et consultants internationaux comme le FMI et la BM. Cela veut dire que lorsqu’il y a intérêt, volonté, motivation et détermination, on n’attend pas les experts de FMI ou de la BM pour réaliser un projet que l’on tient à cœur, un projet d’intérêt et à caractère national.

Tout ce qu’il faut faire maintenant, c’est remplacer « projet de rapatriement et d’inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba » par projet de déboulonnement des structures corruptives en RDC, projet de réhabilitation des chemins de fer en RDC, projet de réhabilitation des voies routières et maritimes en RDC, projet de réhabilitation des aéroports en RDC, projet de réhabilitation du barrage d’Inga, projet de réforme de l’armée nationale en RDC, projet de réforme de l’enseignement en RDC, etc. Et une fois que le projet est déterminé, alors il faut y accorder le même degré d’intérêt, de volonté, de motivation et de détermination pour réaliser le projet en question, et le résultat sera un succès au même niveau que le sucès du projet de rapatriement et l’inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba.
...
L’appel urgent qui est ici lancé aux cabinet et conseillers du président de la République et à tous ceux et toutes celles qui ont joué un rôle crucial dans la planification, la coordination de stratégie et la réalisation du projet de rapatriement et inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, c’est d’élaborer un model de plan d’action basé sur ce qu’ils ont fait, et présenter cela au président Felix Tshisekedi Tshilombo en lui disant: voici un model de plan d’action qui a fait ses preuves et que vous pouvez utiliser immédiatement pour réaliser avec succès des projets de réforme et de développement que les jeunes filles et les jeunes garçons, les habitants des villages, villes et cités en RDC attendent de vous. Car après que vous avez tout mis en œuvre pour rapatrier et inhumer avec honneur le corps de votre père, les yeux de tous les Congolais sont maintenant sur vous, pour voir si vous aller aussi vous investir corps et âme pour réaliser rapidement et avec succès des projets d’intérêt national qui permettent aux habitants de la RDC d’acquérir et développer des connaissances, des capacités et d’habiletés professionnelles pour créer des unités de production, des entreprises et des petites usines afin de transformer sur place les immenses ressources naturelles de la RDC en produits finis pour alimenter le marché national, éradiquer le chômage et la pauvreté."



"Ouverture diplomatique
° https://lepotentielonline.net/2019/06/03/ouverture-diplomatique/
Les obsèques d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba ont mis la République démocratique du Congo au fait de l’actualité à l’international. Ce qui traduit la forte personnalité de celui qui aura incarné pendant trois décennies la lutte pour l’avènement d’un État de droit au Congo-Kinshasa...."


"Après Etienne Thisekedi, faut-il rapatrier la dépouille de Mobutu ?"
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-52157_apres_etienne_thisekedi_faut_il_rapatrier_la_depouille_de_mobutu.html


° https://laprosperite.online/index.php/societe/31-computer/1954-lumumba-kabila-tshisekedi-rdc-un-appel-a-l-abandon-de-la-politique-du-ventre
° http://www.africanewsrdc.net/nation/me-serge-mayamba-etat-de-droit-le-plus-beau-cadeau-de-tshisekedi-aux-rd-congolais/
° https://www.rtbf.be/info/monde/detail_rdc-etienne-tshisekedi-pas-encore-heros-national-les-obseques-debutent-a-kinshasa?id=10235812
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-52223_crise_au_sein_de_lamuka_bemba_va_arbitrer_les_divergences_fayulu_katumbi.html
° http://www.adiac-congo.com/content/obseques-etienne-tshisekedi-expose-dans-du-fleurir-sur-laustere-100646
° https://afrique.lalibre.be/36962/rdcongo-les-funerailles-de-ya-tshitshi-ressouderont-elles-ludps/
° http://www.latempete.info/denis-mukwege-salue-le-leadership-detienne-tshisekedi/
° https://www.afrique-sur7.fr/426031-cote-divoire-guillaume-soro-congo
° https://actualite.cd/2019/06/04/rdc-un-site-internet-bientot-en-ligne-sur-les-obseques-detienne-tshisekedi

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT ! Empty Re: OBSÈQUES D’ÉTIENNE TSHISEKEDI, HOMMAGE NATIONAL ET POPULAIRE MÉRITÉ ! AUJOURD'HUI PLACE AU DEUIL, SACRÉ ET REDEVABLE AU DÉFUNT !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum