BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA !

Aller en bas

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Empty BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA !

Message  ndonzwau le 17/7/2019, 1:22 am

Bahati Lukwebo, 63 ans, professeur d'université et homme politique a été député national puis ministre sous 'JK', est fondateur et président de l'Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC), parti politique jusqu'il y'a quelques jours membre du FCC (plateforme de 'JK'). Élu Sénateur, il a posé sa candidature à la Présidence du Sénat contre l'avis de 'JK' qui a désigné Tambwe comme le candidat officiel du FCC.
Contrairement aux habitudes Bahati a maintenu sa candidature provoquant sa suspension et maintenant sa radiation du FCC. Lui-même avait pris les devants en quittant officiellement son ancienne coalition. S'en suivent des règlements de compte mi-fantaisistes mi-juridiques conduisant à nommer de nouveaux dirigeants à son propre parti d'autant qu'une fraction de ses élus et membres ne l'ont pas suivi dans sa scission et sont restés dans le FCC.

Vu l'imbroglio juridique qui règne en ce domaine voguant souvent au vu d'une jurisprudence du fait accompli unilatéral, on perd son latin à savoir qui a le droit de faire ceci de faire cela ; le temps nous sera peut-être un meilleur arbitre.
Néanmoins au-delà se pose la question de la moralité et des ambitions en politique : beaucoup applaudissent d'emblée le courage de Bahati d'avoir bravé la dictature de 'JK' même au sein de ce FCC mais que vaut le retournement de Bahati face à un prétexte qui lui barrait la route d'un poste important ? Certes c'est courant en politique qu'un leader se découvre et trace un chemin valide par la suite à l'occasion d'un différend personnel mais s'agissant de Bahati on doit se demander quelle vision personnelle a-t-il de la gestion du pays à part une course au pouvoir pour le pouvoir ?

Ailleurs, certains parlent ouvertement d'une diversion ou d'un repositionnement carriériste loin d'un quelconque repentir ou d'une remise en question véritable chez des gens qui ont longtemps cheminé avec 'JK', assumé et assuré son système dictatorial. Que penser de ce remue-ménage intempestif ? Le temps, disais-je, nous en dira sans doute plus !!!
En attendant si le forcing de Bahati a peu de chances de réussir, nous pouvons juste souhaiter que cela soit l'occasion d'une recomposition des forces politiques qui vienne affaiblir une majorité frauduleuse du FCC à l'issue des élections aux résultats contestables ; d'autant que Bahati revendiquant l'autonomie de son regroupement souhaite le rapprocher du CACH de Tshisekedi et de Kamerhe son frère du Sud Kivu...


"Bahati Lukwebo et les siens par-delà la diversion - par Jean-Pierre Mbelu
° http://www.ingeta.com/bahati-lukwebo-et-les-siens-par-dela-la-diversion/
En marge de leur « repositionnement psychopathique » en fonction du « kanyaka », Bahati et son entourage livrent un énième message que les compatriotes épris du souci de « sauver » le Congo-Kinshasa devraient écouter, analyser et partager.
Au pays, il n’est toujours pas possible d’avoir des « data » pour suivre ce message que l’entourage de Bahati transmet. Pour le suivre, ceux qui le peuvent doivent zapper la rigolade de « papa Molière ». Lui confirme la nature du « repositionnement psychopathique » de son chef.

L’affairo-apolitisme au Congo-Kinshasa

Après lui, d’autres compatriotes parlent. L’un d’eux soutient ceci : « Tozalaki baumbu » (nous étions des esclaves). A mon avis, -discutable-, cette affirmation devrait être prise au sérieux. Pour cause. L’affairo-apolitisme se fait au Congo-Kinshasa après « un génocide congolais » n’ayant fait l’objet d’aucun procès international sérieux eu égard aux acteurs transnationaux y ayant trempé. C’est vrai. Un « second couteau », Ntaganda, vient d’être reconnu coupable de plusieurs chefs d’accusations, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité sans que « les acteurs pléniers » de cette tragédie ainsi que plusieurs de leurs « kind of guys » soient inquiétés.

Ils jouissent tous d’une impunité qui ne dit pas son nom. Cette impunité les a rendus « tout-puissants ». Les acteurs pléniers et leurs sous-fifres ont pu, depuis bientôt deux décennies, tout se permettre dans les Grands Lacs Africains. Leur sous-fifre et « boucher de Kigali » a soutenu des fausses rébellions au Congo-Kinshasa, arrêter, emprisonner, torturer, tuer ses opposants et les dissidents du FPR sans qu’il ne puisse être un seul instant inquiété.
Emma Bonino aide à comprendre cette situation quand elle intervient dans un récent documentaire sur les Grands Lacs Africains intitulé « Victims of impunity ». Elle dit plus ou moins ceci : « Nous aimons les hommes forts quel que soit le prix ».

L’amour des « hommes forts » dans les Grands Lacs Africains a créé l’impunité, la peur et la soumission des esprits affaiblis par « la guerre d’usure ». Rares sont les femmes comme Victoire Ingabire, Diane Rwigara, Gloria Sengha et des hommes de la trempe de Patrick Karegeya, Floribert Chebeya, Mamadou Ndala, Mbuza Mabe, Etienne Tshisekedi, Rossy Mukendi, Kamwina Nsapu, etc. Ces femmes et ces hommes des Grands Lacs Africains ont rompu avec la peur(de la mort), la soumission et l’esclavage volontaire pour affronter les prédateurs transnationaux à mains nues. Plusieurs ont payé de leur vie.

Quand Emma Bonino affirme qu’ils aiment « les hommes forts quel que soit le prix » tout en versant des larmes, elle dit qu’il est possible que cet amour des « hommes forts » n’ait pas tué en tout et pour tout l’humanité en plusieurs d’entre eux. (A moins que ça ait été des larmes de crocodile!).
En effet, il avait été dit à ce Haut Commissaire aux droits de l’homme qu’il n’y avait pas de vie à sauver dans la forêt de Tingi-Tingi avant qu’elle ne se rende compte du contraire en arrivant sur place. D’où ses larmes et sa confession.

Or, l’un des « bouchers de Tingi-Tingi », en plus « Cheval de Troie » du « boucher de Kigali » est « l’autorité immorale » des « Fosses Communes Congolaises » (FCC) dont Bahati fut « un esclave volontaire », malgré ses diplômes et ses titres. Et il a entraîné avec lui plusieurs compatriotes. Ceux-ci, après avoir connu l’enfer de « la kabilie » donnent l’impression de respirer l’air de la liberté. (Pourvu qu’ils soient sincères. Car au Congo-Kinshasa, les cas des « reconversions-bidons » sont légions.)
Bon ! Qu’ils soient sincères ou pas, leurs cris révèlent le gouffre sans fond où se retrouve le pays de Lumumba : ses filles et fils sont esclavagisés par « les sous-fifres » des prédateurs transnationaux. Ils sont soumis au vide la pensée politique et à l’affairisme nihiliste. L’argent leur est de temps en temps distribué pourvu qu’ils lèchent les bottes (en caoutchouc?) des ex-afande devenus « bakonzi ya terrain » bien qu’étant de « bons frappeurs ».

Dès qu’ils ont reçu l’argent, ils doivent renoncer à la politique entendue comme « art de participer à l’édification de la cité par la parole échangée (et contradictoire) et les actions collectives volontaristes ». Dès qu’ils ont reçu l’argent, ils peuvent s’habiller en costume et cravate en promettant une obéissance aveugle à leur « autorité immorale » dont la kleptocratie et les méthodes esclavagistes sont de notoriété publique. Sauf dans certains milieux congolais où l’obscurité et l’obscurantisme font la loi. (à suivre)"

"Avec Bahati, des cartels électoralistes nous divertissent. Ce n’est pas de l’actualité !"
° http://www.ingeta.com/avec-bahati-des-cartels-electoralistes-nous-divertissent/

"RDC : « les intimidations, les menaces sécuritaires ne nous détourneront pas de nos objectifs et nous emmènent à confirmer notre candidature»
° https://actualite.cd/2019/07/16/rdc-les-intimidations-les-menaces-securitaires-ne-nous-detourneront-pas-de-nos-objectifs

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Bahati-720x380_5

Modeste Bahati Lukwebo a dénoncé « « les méthodes staliniennes du FCC » et brandit la menace des poursuites judiciaires contre ses animateurs qui s’adonnent au débauchage au mépris de la charte de la famille politique de Joseph Kabila.
« Les intimidations, les menaces sécuritaires et mêmes les atteintes à l’intégrité physique de nous qui sommes légalistes ne nous détourneront pas de nos objectifs et c’est ce qui nous emmené à confirmer notre candidature à la tête du sénat », a t-il déclaré.
Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 16 juillet au Sénat, il a  rappelle qu’à l’issue du scrutin du 30 décembre, l’AFDC-A est l’une de deux organisations politiques ayant franchi le seuil de 1000 000 de suffrages exprimés en sa faveur, soit exactement 1 243 326."

"Bahati Lukwebo menace de traduire le FCC et les dissidents de l’AFDC-A en justice
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/07/16/bahati-lukwebo-menace-de-traduire-le-fcc-et-les-dissidents-de-lafdc-a-en-justice.html
La guerre médiatique entre le FCC et l’AFDC-A pourra prendre une autre tournure dans les jours avenirs. Modeste Bahati Lukwebo n’est pas prêt à se laisser chiper l’œuvre taillée de ses mains par un groupe de députés et sénateurs issus de ses entrailles. Face à la presse ce mardi 16 juillet, l’homme a menacé la Chef de fil des frondeurs Néné Nkulu des poursuites judiciaires, si elle n’arrêtait pas son aventure.

“L’honorable Néné Nkulu n’a aucune qualité pour engager et représenter le regroupement AFDC et alliés, au risque de nous obliger d’engager des poursuites judiciaires à sa charge. Elle ignore totalement les dispositions statutaires de notre regroupement politique“, a prevenu Modeste Bahati.
Néné Nkulu et compagnies ne sont pas les seuls exposés aux poursuites judiciaires. Le Front commun pour le Congo de Joseph Kabila l’est également.
” Nous dénonçons par la même occasion, des méthodes staliniennes appliquées par me FCC qui s’hasarde à débaucher nos élus et nos cadres. Des poursuites judiciaires vont être engagées à cet effet“, a-t-il menacé.
Donné pour future alliée du Camp pour le changement de Félix Tshisekedi, l’AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo se positionne comme un regroupement politique à part entière et autonome. Elle invite la société civile et les forces vives de la RDC à prendre acte de ce nouveau positionnement."


"AFDC-A se revendique comme une nouvelle plateforme politique aux côtés de FCC, CACH et Lamuka
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54037_afdc_a_se_revendique_comme_une_nouvelle_plateforme_politique_aux_cotes_de_fcc_cach_et_lamuka.html
Exclu définitivement du FCC, Bahati Lukwebo a balayé d’un revers de la main ce mardi 16 juillet devant la presse, toute la problématique de son départ du FCC.
Bahati Lukwebo a ainsi déclaré que son regroupement politique prend son autonomie et est devenu désormais une plateforme politique à part entière, comme le Cach, FCC et Lamuka.
« Ainsi est né ce jour la plateforme politique AFDC-A en sus du FCC, CACH et de Lamuka », a-t-il dit devant la presse.


De ce fait, il invite le Chef de l’État Félix Tshisekedi et le CNSA à interdire toute ingérence au sein de son regroupement AFDC-A.
« Nous demandons à son Excellence Monsieur le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et au CNSA de garantir le bon fonctionnement de notre regroupement et d’interdire toute ingérence extérieure », a-t-il soutenu.
En outre, il a appelé les caciques du FCC d’arrêter les intimidations contre les membres et leaders de son regroupement.
L’autorité morale de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A) ; Bahati Lukwebo, a dénoncé l’attitude du FCC à vouloir débaucher ses élus et cadres .« C’est ici l’occasion de dénoncer les méthodes du FCC si faciles à débaucher nos élus et nos cadres, alors que la charte du FCC interdit formellement l’ingérence dans le fonctionnement interne des partis et regroupements membres », affirme Bahati Lukwebo dans son discours.

Par conséquent, il met en garde tous les députés nationaux qui vont aller à l’encontre des décisions du parti.
« Nous mettons en garde l’honorable Néné Ilunga qui n’a aucune qualité pour engager et représenter le regroupement AFDC-A au FCC et auprès des tiers au risque de nous obliger à engager des poursuites judiciaires à sa charge et à la charge de ceux qui tenteront de quitter le regroupement au nom duquel ils ont été élus « , a dit Bahati Lukwebo."


"Bahati : « nous demandons à nos gouverneurs et à nos autres élus de s’opposer à la dictature (…) rien ne leur arrivera »
° https://actualite.cd/2019/07/16/bahati-nous-demandons-nos-gouverneurs-et-nos-autres-elus-de-sopposer-la-dictature-rien

"Bahati : « Nous savons que leur laboratoire fonctionne pour examiner la possibilité d’invalider notre candidature »
° https://actualite.cd/2019/07/16/bahati-nous-savons-que-leur-laboratoire-fonctionne-pour-examiner-la-possibilite

"Bahati demande au 1er ministre d’entamer les consultations en tenant compte de la nouvelle configuration au parlement"
° https://actualite.cd/index.php/2019/07/16/bahati-demande-au-1er-ministre-dentamer-les-consultations-en-tenant-compte-de-la

° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54014_le_fcc_en_mode_chantage.html
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/07/16/afdc-a-nene-nkulu-confirme-presidente-steve-mbikayi-vice-president-et-bahati-lukwebo-exclu.html
° https://actualite.cd/2019/07/16/rdc-certains-cadres-de-lafdc-restes-fideles-kabila-ont-notifie-mabunda-de-lexclusion-de
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54007_modeste_bahati_crucifie_steve_mbikayi.html
° https://actualite.cd/2019/07/16/bahati-nene-ilunga-nkulu-ne-fait-meme-pas-partie-de-la-conference-des-presidents-de
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54016_gouvernement_vivement_un_informateur.html


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Empty Re: BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA !

Message  ndonzwau le 18/7/2019, 12:35 am

Comme dans un parfait Etat voyou et devant un peuple apathique plus que déroutant, décidément plus que jamais le ridicule ne tue guère dans notre pays : le déni des règles nous fait gober des diktats des "autorités morales" qui n'ont aucune existence constitutionnelle, du coup on accepte des radiations des hommes et des groupes parce que seulement leurs têtes les déplaisent. Ainsi on a vu le staff du FCC d'abord suspendre puis radier hors-règlement Bahati et son AFDC-A qui avaient décidé de prendre leur autonolie, comme regroupement politique membre de cette grosse plateforme appelée FCC.

Rien à dire sauf à répéter notre étonnement devant politiques et observateurs qui trouvent ces exclusions normales alors qu'il s"agit des membres qui ont le droit de s'émanciper, alors qu'il s'agit d'une immixtion dans les affaires internes d'un membre surtout lorsqu'on manipule ses membres à se rebeller contre leur groupe. Sauf à ne pas entrer dans une discussion inutile qui donnerait quitus à Bahati en oubliant que son départ du FCC ne suffit pas non plus d'en faire un parangon de moralité et de vision politiques...
Attendons la suite...



"RDC : Bahati confirme sa candidature et règle ses comptes
° https://afrique.lalibre.be/39042/rdc-bahati-confirme-sa-candidature-et-regle-ses-comptes/
Le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a confirmé la création d’une nouvelle plateforme politique au sein de la majorité présidentielle et sa candidature à la présidence du Sénat.

Le patron de l’Alliance des Forces démocratiques du  Congo et Alliés (AFDC -A), Modeste Bahati a fait le point sur la situation de sa plateforme politique, sur ses intentions et sur ses relations avec la plateforme de l’ancien chef de l’Etat. Le message se veut limpide. Le sénateur demeure plus que jamais à la tête de son mouvement, il confirme qu’il quitte le FCC mais demeure dans la majorité, il sera candidat à la présidence du Sénat et n’entend pas se laisser miner par les quelques défections au sein de sa famille ni par les « intimidations des caciques du « FCC » .

Acte I. L’AFDC-A devient, comme il nous l’annonçait dans son interview  la semaine dernière, une plateforme autonome qui doit trouver sa place au côté du FCC, de Cach ou de Lamuka. Il rappelle que ses élus, même s’ils ont bénéficié d’un petit coup de pouce financier de l’ancien président, ont tous été élus sur des listes distinctes du FCC. Ces élus ne sont donc pas la « propriété » du FCC et ont tous leur place au sein de la nouvelle structure indépendante.
Acte II. « Il est  inconcevable qu’un regroupement comme l’AFDC-A, deuxième force politique du pays (…) soit privé de la direction d’une institution au profit d’un indépendant (lire Alexis Thambwe) qui vient seul et dont la candidature n’a fait abjet d’aucun débat ». Modeste Bahati confirme donc qu’il ne cédera pas  un pouce de terrain, qu’il entend être candidat au Sénat et que les statuts même du FCC, qui prévoient une représentation proportionnelle au poids politique de chaque famille,  lui donnent raison.

Acte III. L’AFDC-A pointe un doigt accusateur en direction du FCC pour ses « méthodes staliniennes » et ses tentatives de débauchage de ses élus et de ses cadres « alors que la charte du FCC interdit formellement l’ingérence dans le fonctionnement interne des partis et regroupements membres ».  Et de poursuivre en mettant en garde : « les intimidations, les menaces sécuritaires et même les atteintes à l’intégrité physique (…) ne nous détourneront aucunement de nos objectifs ». Plus loin, l’AFDC-A dénonce encore « le débauchage des députés de notre regroupement avec promesse de postes et avantages alléchants, la tentative de dédoublement de notre regroupement AFDC-A et de notre parti AFDC, en souvenir des actes posés par le passé en défaveur des partis politiques, notamment UDPS, UDECO, MSR, MLC, PALU, etc, et le montage de faux dossiers, menaces et autres insultes à notre égard ».
Acte IV. L’AFDC-A met en garde nominément celles et ceux qui ont fait défection et qui tentent de poser des actes en son nom ou en celui du regroupement. Il rappelle dans la foulée que ces élus disposent d’un mandat au nom du regroupement et non en leur nom propre.
Acte V. L’AFDC-A en appelle au président de la République et au CNSA. Il appelle aussi le Premier ministre à tenir compte de son émancipation du FCC dans la composition du futur gouvernement.


"[Loin de la fronde, une nouvelle plateforme est née] AFDC-A : Bahati Lukwebo fonce !
° https://laprosperite.online/index.php/societe/31-computer/2350-loin-de-la-fronde-une-nouvelle-plateforme-est-nee-afdc-a-bahati-lukwebo-fonce
Aux côtés du Front commun pour le Congo (FCC), Cap pour le Changement (CACH) ainsi que Lamuka, il faudra désormais ajouter l’AFDC-A qui, depuis le mardi 16 juillet, est devenue une plateforme à part entière au sein de la majorité parlementaire.
C’est son président et autorité morale, Modeste Bahati Lukwebo, exclu définitivement de la coalition dirigée par l’ancien Chef de l’Etat, Kabila Kabange, qui a consacré cette mutation devant la presse, soulignant ainsi son autonomie. Contrairement à son prénom, Bahati Lukwebo n’est point du tout modeste dans ses ambitions qu’il veut salutaires. L’homme, prêt à mener une bataille loyale, légale et sportive, a confirmé sa candidature au Perchoir du Sénat, tout en appelant ses désormais anciens ‘’collègues du FCC’’ de cesser d’intimider et même de mettre fin au débauchage à ciel ouvert des élus et cadres de l’AFDC et Alliés.

Erreur tactique

Déterminé dans ses décisions, le professeur Modeste Bahati sous-tend que le FCC a commis une grave erreur, en le suspendant pour une durée indéterminée, alors qu’il dénonçait, signale-t-il, la violation, pour la nième fois, de la Charte du FCC concernant, entre autres, le respect de poids politique et de concertation préalable et donc obligatoire dans la répartition des responsabilités. D’où, stigmatise-t-il, urbi et orbi, le fait qu’Alexis Thambwe Mwamba, membre indépendant au sein de ce consortium, ait été désigné candidat à la présidence du Sénat, en son encontre ; lui qui est porté par la deuxième force de cette coalition, derrière le PPRD. Bahati voit en cela un combat contre la sublimité de son AFDC-A et de son projet progressiste, en faveur d’une véritable démocratie au Congo-Kinshasa, la bonne gouvernance et l’amélioration des conditions de vie de la population. Et, ajoute-t-il que ‘’l’erreur du FCC’’ aura des conséquences incalculables dans la mesure où son regroupement est «une pieuvre politique» qui compte 145 élus parmi lesquels 44 députés nationaux, 70 députés provinciaux, 13 sénateurs, 2 gouverneurs ainsi que 7 vice-gouverneurs, sans compter les membres des bureaux des assemblées provinciales.

Naissance

Alors, au-delà de son exclusion qu’il ne cesse de qualifier d’injustifiée, l’ancien ministre d’Etat au Plan n’entend point se résigner. Mais, il salue par ailleurs cette décision qui aura ainsi permis à lui et aux autres cadres et membres de son groupement politique de se découvrir et de prendre leur liberté. Il a, de ce fait, annoncé que l’AFDC et Alliés se revendique désormais comme une plateforme politique, au même titre que le FCC, son ancien hébergeur, le CACH ainsi que Lamuka. Il prend ainsi son autonomie au sein de la majorité parlementaire, en vue de continuer à défendre les intérêts du peuple tout en brisant le paradoxe d’un pays nanti avec un peuple pauvre et même paupérisé. Ce, dans le sens de dépasser les actions qui ont été tout de même réalisées par les différents gouvernements antérieurs dans lesquels lui et les membres de sa famille politique ont dirigé. Toutefois, un appel est dorénavant lancé à ‘’toutes les autres forces politiques soucieuses du bien-être de la population et du développement économique et social de la RDC de se joindre à l’AFDC’’.

Mise en garde

Pour tous les élus qui ont décidé de demeurer au sein du FCC et d’ores et déjà qualifiés de dissidents, ce candidat au perchoir de la Chambre haute du Parlement leur rappelle qu’ils ont un mandat de son regroupement AFDC et Alliés et non celui de la plateforme politique que dirige Joseph Kabila Kabange. Pour ce faire, il les invite à revenir à la raison afin d’éviter tout désagrément qui pourrait, dans le cas le plus extrême, conduire son regroupement à les ester en justice. A point nommé, il dénonce la politique de débauchage dont userait le FCC à l’égard de ses élus, tout en mettant en jeu des promesses des postes. Aussi, vocifère-t-il contre la tentative du dédoublement ‘’orchestré par la partie dissidente composée entre autres de Néné Ilunga Nkulu, Steve Mbikayi, etc. Modeste Bahati Lukwebo attend, plus que tout, du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, une garantie du bon fonctionnement de cette nouvelle plateforme politique, en interdisant par ailleurs toute ingérence. En outre, il convie le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba d’accélérer l’identification de la nouvelle majorité en considérant la proportion AFDC-A et d’entamer les consultations pour la composition du nouveau Gouvernement. Donc, le professeur Bahati et tous ses proches veulent aussi une part dans l’équipe gouvernementale."


"Du rififi au FCC :Bahati demande au Premier ministre d’identifier une nouvelle majorité
° https://www.lephareonline.net/du-rififi-au-fcc-bahati-demande-au-premier-ministre-didentifier-une-nouvelle-majorite/
* Au chef de l'Etat, l'autorité morale de l'AFDC-A demande d'interdire toute ingérence dans sa plateforme ; au Premier ministre d'identifier la nouvelle majorité ; et au FCC de mettre fin au débauchage. Radié du Front Commun pour le Congo (FCC), le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a répliqué hier mardi 16 juillet au cours d'une conférence de presse au Palais du peuple, siège du Parlement.Au chef de l'Etat, l'autorité morale de l'AFDC-A demande d'interdire toute ingérence dans sa plateforme. Au Premier ministre Ilunga Ilunkamba, l'élu du Sud-Kivu l'exhorte à identifier la nouvelle majorité. Tandis qu'au FCC, il élève la voix pour demander à ce regroupement de Joseph Kabila de mettre fin au débauchage au sein de l'AFDC-A.

S'estimant traqué, Bahati Lukwebo demande au Président Félix-Antoine Tshisekedi et au Conseil national de suivi de l'Accord du Saint Sylvestre (CNSA) de ''garantir le bon fonctionnement de son regroupement l'AFDC-A''. Il a profité de l'occasion pour inviter le Premier ministre Ilunga Ilunkamba Sylvestre à ''accélérer l'identification de la nouvelle majorité, tout en tenant compte de la plateforme politique AFDC-A et d'entamer les consultations pour la composition du Gouvernement tant attendu''.

HALTE AU DEBAUCHAGE

Le sénateur Modeste Bahati Lukwebo dénonce, dès lors, le débauchage, par le Front Commun pour le Congo (FCC), des élus et cadres de l'Alliance des forces démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A), son regroupement politique. Ce, en violation flagrante de sa Charte qui interdit formellement l'immixtion dans le fonctionnement interne des partis et regroupements politiques membres. Selon Bahati Lukwebo, la plateforme chère à Joseph Kabila promet des postes ministériels et autres avantages alléchants à ses élus et cadres. Il affirme que des individus véreux au sein de cette famille politique montent de faux dossiers pour le déstabiliser et encouragent les frondeurs de l'AFDC-Aà proférer des allégationserronées dans les médias à son encontre.

RESISTER A TOUTE FORME D'INTIMIDATION

"Aux dirigeants du FCC de cesser d'intimider nos élus et cadres et de mettre fin au débauchage à ciel ouvert et à la tentative de dédoublement de notre regroupement, l'AFDC-A, et de notre parti AFDC. L'heure n'est plus à l'usage de ces vieilles méthodes qui retardent la marche du pays vers son développement ", a-t-il lancé. D'un ton paternel, Bahati Lukwebo a appelé les Gouverneurs, les Vice-gouverneurs, les députés, les sénateurs, les membres des Assemblées provinciales ainsi que les ministres provinciaux, membres de l'AFDC-A à s'opposer à toute forme de dictature et intimidation et à vaquer paisiblement à leurs occupations."Rien ne leur arrivera, tant que les donneurs d'ordre n'ont ni légitimité, ni légalité ", a rassuré Bahati Lukwebo.

NENE NKULU N'A AUCUNE QUALITE

Revenant sur l'investiture par un groupe de frondeurs de l'honorable Néné Ilunga Nkulu comme présidente de l'AFDC-A, Bahati Lukwebo a précisé que cette dernière n'a aucune qualité pour engager et représenter ce regroupement au FCC et auprès des tiers au nom de la Charte des présidents et des dispositions statutaires et réglementairesrégissant ce regroupement. Il l'a mise en garde contre des poursuites judiciaires qui pourraient éventuellement intervenir à sa charge et à l'encontre de tous ceux qui tenteront de quitter l'AFDC-A, regroupement au nom duquel ils ont été élus. Contrairement à ce qui se raconte actuellement dans les médias, Bahati Lukwebo a affirmé avoir payé la caution et appuyé la campagne électorale de tous les candidats de l'AFDC-A aux élections du 30 décembre 2018.

DETERMINE A BRIGUER LA PRESIDENCE DU SENAT

Tout en réaffirmant sa détermination à briguer la présidence du Senat, Bahati Lukwebo a jugé inconcevable qu'un regroupement comme l'AFDC-A, deuxième force politique du FCC, avec 44 élus nationaux, 70 députés provinciaux, 13 sénateurs, 2 Gouverneurs, 7 Vices Gouverneurs et des membres aux bureaux des Assemblées provinciales,puisse se voir privé de la présidence de la Chambre haute du Parlement " au profit d'un indépendant dont la candidature n'a fait l'objet d'aucun débat à l'interne ". C'est cette revendication qui a été à la base de sa radiation de la plateforme chère à Joseph Kabila. Radiation dont il a pris acte en date du 7 juillet dernier, à l'issue de la Conférence des Présidents des partis politiques et personnalités membres de l'AFDC-A. Plusieurs autres recommandations ont été prises à l'issue de ces assises. Les participants ont opté pour l'autonomie de l'AFDC-A et pour sa reconversion en une plateforme politique à part entière de la majorité présidentielle.Ils ont donné mandat à Bahati Lukwebo, comme président de l'AFDC-A,lui demandant d'informer toutes les institutions du pays de cette reconversion,afin d'en tenir compte dans la répartition des postes de responsabilités.

Orly-Darel NGIAMBUKULU CONFERENCE DE PRESSE AFDC - A : Nouvelle Plate-forme politique au sein de la majorité parlementaire

La situation politique dans notre pays évolue à une vitesse de lumière. Aujourd'hui notre Regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) est devant vous, femmes et hommes des médias, afin de fixer l'opinion nationale et internationale. En date du 15 juillet 2019, la Conférence des Chefs des Regroupements du Front Commun pour le Congo a suspendu pour une durée indéterminée et sans une demande d'explication, son représentant à ladite Conférence, l'Honorable Sénateur Modeste BAHATI LUKWEBO, après qu'il ait dénoncé pour la nième fois la violation de la Charte du FCC quant au respect des critères de poids politique et de concertation préalable dans la répartition des responsabilités. L'injustice, la méchanceté, la haine, l'égoïsme à outrance, le chantage médiatique, la jalousie, les intrigues et les règlements de compte sont devenus le mode de gestion de cette plateforme politique. En RDC, des millions de personnes suivent de très près les démarches et autres comportements politiciens de mes ex-camarades réunis au sein du FCC. Ce sont des comportements condamnables. Il est inconcevable qu'un Regroupement comme l'AFDC-A, deuxième force politique du pays, qui apporte au FCC 145 élus (44 députés nationaux, 70 députés provinciaux, 2 gouverneurs de province Kasaï central et Sud Kivu, 7 vices gouverneurs Tshopo, Tshuapa, Tanganyika, Equateur, Maniema, Kasaï et Kasaï central, 13 sénateurs et des membres des bureaux des assemblées provinciales; soit privé de la direction d'une institution au profit d'un indépendant qui vient seul et dont la candidature n'a fait l'objet d'aucun débat. La réalité, c'est que l'AFDC-A est combattu pour son projet progressiste qui lutte pour la véritable démocratie en RDC, la bonne gouvernance et l'amélioration des conditions de vie de la population. Ne dit-on pas en latin que : "SALUS POPUU SUPREMA LEX ESTO " c'est-à-dire LE SALUT DU PEUPLE EST AU DESSUS DE TOUT. Voilà pourquoi, le Regroupement Politique AFOC-A a décidé, après son exclusion injustifiée de se constituer en plate-forme politique autonome dans la majorité parlementaire en vue de continuer à défendre les intérêts du Peuple congolais en vue briser le paradoxe d'un pays nanti avec un peuple pauvre.

Le Regroupement AFDC-A lance un appel à toutes les autres forces politiques soucieuses du bien-être de la population et du développement économique et social de la RDC de se joindre à lui pour l'atteinte de ces objectifs. Nous saluons ce qui, de positif, a été réalisé par les différents gouvernements qui se sont succédé mais nous estimons qu'ï est possible de faire encore mieux en capitalisant toutes les vertus républicaines et en plaçant au centre les préoccupations de nos compatriotes. Ainsi est né ce jour la plate-forme politique AFDC-A en sus du FCC, du CACH et de LAMUKA. Toutes les Institutions de la Républiques, les forces, politiques et la société civile sont invitées à en prendre note.

CREATION DU REGROUPEMENT POLITIQUE AFDC-A..."


"CONTRATTAQUANT APRES SA RADIATION
Bahati Lukwebo interpelle !

...
CREATION DU REGROUPEMENT POLITIQUE AFDC-A

Le Protocole d'Accord portant création du Regroupement politique dénommé Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) a été signé en date du 17 mars 2018.
Ce protocole avait été signé entre l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) et plusieurs d'autres sociétaires dont 31 Partis politiques et 21 Personnalités politiques. Les Partis Politiques y étaient représentés par leurs mandataires légaux. La Direction du Regroupement est assurée par le Président National et Autorité Morale du Parti politique AFDC nommé statutairement en qualité de Président du Regroupement politique AFDC-A par la Conférence des Présidents des Partis et Personnalités Politiques (cfr. Article 7 paragraphe 4 du Protocole d'Accord portant création du regroupement).
Le Président du Regroupement est la seule Autorité habilitée à engager ledit Regroupement politique vis-à-vis des Autorités Publiques, des tiers et des organisations politiques. En cas d'empêchement, il désigne un intérimaire porteur d'un mandat spécial (cfr. Article 7 paragraphe 4 du Protocole d'Accord portant création du regroupement).
En date du 26 mars 2018, les noms des personnes autorisées les partis et les regroupements politiques ont été communiqués au ministère de l'Intérieur et Sécurité.

ELECTIONS PRESIDENTIELLE, LEGISLATIVES NATIONALES ET PROVINCIALES DE 2018

Les candidats députés nationaux et provinciaux, les sénateurs, les gouverneurs, les vices gouverneurs et les membres des bureaux des assemblées provinciales se sont présentés sous le label de leurs partis ou de leurs regroupements politiques.
Il sied donc de préciser que le FCC n'a pas de députés ni des sénateurs propres. Encore moins des gouverneurs et vices gouverneurs. Ils se sont présentés au nom de leurs partis et regroupements politiques. Il ne peut en être autrement dès lors que le FCC n'a pas de personnalité juridique. Ceci nonobstant l'appui financier et logistique apporté aux partis et regroupements membres. A cet effet l'AFDC-A fort de son nombre de candidats députés nationaux et provinciaux (1.212) et de 32 partis politiques membres remercie l'Autorité Morale du FCC pour l'appui de 650 dollars américains déboursé pour ses candidats. Le reste (caution et appui à la campagne électorale, logistique etc.) a été payé par nous-mêmes pour tous les candidats et pour tous les chefs des partis politiques y compris l'Honorable Steve Mbikay qui n'a jamais cotisé au regroupement mais pour lequel nous avons payé la caution ainsi que celle de tous les candidats proposés par son parti PT en sus de l'appui de 5.000 USD à sa campagne. Tous les candidats ont aussi reçu un appui à la campagne.

Pour dire vrai l'honorable Steve Mbikay n'a jamais été élu ou désigné vice président du Regroupement AFDC-A car ils étaient à 4 prétendants au poste de vice président en charge du Kasaï Oriental et ne s'étant pas mis d'accord le poste est resté vacant. Il ne peut donc prouver la qualité de vice président dont il se prévaut dans sa recherche de postes ministériels.
De même l'honorable MENE ILUNGA NKULU n'a aucune qualité pour engager et représenter le Regroupement AFDC-A au FCC et auprès des tiers au risque de nous obliger à engager des poursuites judiciaires à sa charge et à la charge de ceux qui tenteront de quitter le Regroupement au nom duquel ils ont été élus, en application de la Loi sur les partis politiques et aux règlements intérieurs de l'Assemblée Nationale et du Sénat.
C'est ici l'occasion de dénoncer les méthodes staliniennes du FCC qui s'active à débaucher nos élus et nos cadres alors que la Charte du FCC interdit formellement l'ingérence dans le fonctionnement interne des partis et regroupements membres.

A son égard, également des poursuites vont être engagées et nous demandons au CNSA de jouer son rôle en vue de préserver la liberté d'association et la démocratie dans notre pays.
L'AFDC-A est devenu un patrimoine national qui doit être sauvegardé par il est le seul avec le PPRD qui a franchi le seuil de 1.250.000 voix exprimés par les électeurs. Ce patrimoine ne peut être démoli par des personnes animées de jalousie, de méchanceté, de peur de contradiction et d'injustice.
Les intimidations, les menaces sécuritaires et même d'atteinte à l'intégrité physique de nous qui sommes légalistes et au côté de la population, ne nous détourneront aucunement de nos objectifs et c'est ce qui nous amène à confirmer notre candidature au poste de Président du Sénat.
Nous savons que leurs laboratoires fonctionnent jour et nuit pour examiner la possibilité d'invalider notre candidature, mais le Peuple ne le leur permettra pas.

Nous demandons donc à nos Gouverneurs et vice gouverneurs, à nos députés, nos sénateurs, nos membres des bureaux des assemblées .provinciales ainsi qu'à nos ministres provinciaux de s'opposer à toute forme de dictature et d'intimidations et de vaquer paisiblement à leurs occupations. Rien ne leur arrivera tant que les donneurs d'ordre n'ont ni légitimité, ni légalité.
Il suffit de voir comment les mêmes bonzes du FCC se sont rués sur nos élus en intentant des procès à la Cour Constitutionnelle, et au Conseil d'Etat en vue de remplacer nos véritables élus pour comprendre leurs méthodes anti démocratiques. Tenez-vous bien 138 procès. Pourtant au départ ils nous en avaient déjà pris y compris mon siège à Bukavu pourtant je détiens toutes les preuves de mon élection comme député national, bureau par bureau de vote mais comme il fallait me barrer la route du perchoir à l'Assemblée Nationale, il fallait proclamer quelqu'un qui vient derrière moi sur la liste pour m'embarrasser.
Malgré tous ces tripatouillages, nous demeurons la deuxième force politique du pays après les arrêts rendus par les Cours d'Appel et de la Cour Constitutionnelle à l'issue desquels nous avons perdu 3 sièges à Lubumbashi, Kalémie et Tshangu. Ainsi, nous ne pouvons nous empêcher de dénoncer :

- Le débauchage des Députés de notre Regroupement politique AFDC-A avec promesse des postes et avantages alléchants;
- La tentative de dédoublement de notre Regroupement politique AFDC-A et du Parti politique AFDC, en souvenir des actes posés par le passé en défaveur des Partis politiques, notamment UDPS, UDECO, MSR, MLC, PALU etc. ; et
- Le montage des faux dossiers, menaces et autres insultes à notre égard.

En date du 03 avril 2019, après évaluation de la situation politique du pays, la Conférence des Présidents des Partis et Personnalités Politiques de notre regroupement politique AFDC-A, avait adressé un Mémorandum à l'Autorité Morale du FCC, dans lequel elle lui a rappelé qu'elle était la deuxième force politique du FCC et du pays. Et par conséquent, notre Regroupement politique AFDC-A membre du FCC doit être pris en compte dans le partage des responsabilités au Gouvernement, à la CENI, au niveau des Entreprises publiques et dans la diplomatie, etc. Ce mémo est demeuré lettre morte.
Suite à cette nième humiliation, la Conférence des Présidents des Partis et Personnalités Politiques de l'AFDC-A a investi, à l'unanimité, et ce, à travers une déclaration politique datée du 3 juillet 2019, l'Autorité Morale et Président National du notre regroupement politique AFDC-A en qualité de Candidat au poste de Président du SENAT. La déclaration politique susvisée fût également transmise à l'Autorité Morale du FCC et distribuée à tous les Présidents des Regroupements membres du FCC.
Aussi, en date du 7 juillet 2019, la Conférence des Présidents des Partis et Personnalités Politiques de l'AFDC-A avait tenu une nouvelle réunion pour, non seulement constater et prendre acte de l'exclusion du Président et Autorité Morale de l'AFDC-A et de son Regroupement politique de la plate-forme FCC (cfr. déclaration lue à la veille par le Rapporteur du FCC) mais aussi reconfirmer l'investiture de l'Honorable Sénateur Modeste BAHATI LUKWEBO au poste de Candidat Président du SENAT.

Parmi autres résolutions prises le même jour. Il s'agit notamment de :
- Reconnaître officiellement l'autonomie de notre Regroupement politique AFDC-A et sa conversion en plate-forme politique de la Majorité Présidentielle ;
- Donner mandat au Président National et Autorité Morale de notre Regroupement politique AFDC-A afin de prendre contact avec toutes les Institutions de la République pour les informer de notre autonomie politique et d'en tenir compte dans le partage des postes de responsabilités ;
- Eviter l'étouffement des partis et Regroupements politiques contrairement à l'autonomie prévue dans la Charte constitutive du FCC, etc.

Bien qu'ayant pris part active à la Conférence des Présidents des Partis et Personnalités Politiques de notre Regroupement politique AFDC-A et signé la déclaration qui avait confirmé l'investiture du Président et Autorité Morale en qualité de candidat Président du Sénat, un groupuscule des élus et de quelques cadres se sont désolidarisés du Regroupement par des Déclarations contraires à la décision prise auparavant.
C'est ici l'opportunité de confirmer que cette déclaration ne peut en aucun cas engager notre Regroupement politique AFDC-A, car n'émanant pas de la Conférence des Présidents des partis et Personnalités politiques.

Rappelle que, l'Honorable ILUNGA NKULU Néné, Présidente du Groupe Parlementaire AFDC-A à l'Assemblée Nationale, initiatrice de la dissidence, est signataire du communiqué daté du 11 juillet 2019, par lequel, nous citons: "...demanda aux camarades membres du Regroupement politique AFDC-A qui occupent des responsabilités dans les institutions au niveau national ou provincial pour le compte du FCC, de bien vouloir clarifier leurs positions d'appartenance ou non au FCC, endéans 72 heures ".
Il apparaît clairement que l'Honorable ILUNGA NKULU Mené ignore totalement les dispositions statutaires et réglementaires de notre Regroupement politique AFDC-A, car n'ayant pas qualité pour engager ni représenter celui-ci.
Pour son information et conformément au Protocole d'Accord précité, le Président National et Autorité Morale de l'AFDC-A est le seul habilité à engager le Regroupement auprès des tiers suivant Mandat lui confié par la Conférence des Présidents des Partis et Personnalités Politiques.
Vous remarquerez que l'Honorable ILUNGA NKULU Néné n'est pas membre de cette Conférence. A ce titre, elle ne peut se prévaloir des prérogatives de cet organe à moins qu'elle l'ait fait par ignorance.

Par rapport à la forme de son Communiqué lacunaire, nous constatons, entre autres:
a. L'absence de logo, le cachet, l'adresse sociale, le numéro de téléphone, le site web, et le numéro portant enregistrement de son Regroupement auprès du ministère de l'Intérieur de notre pays ;
b. L'inexistence de la fonction de Coordonnatrice dans la structure nationale de l'AFDC-A ;
c. L'utilisation abuse et sans autorisation les insignes officiels de notre Regroupement politique AFDC-A ;
d. Les instructions erronées données, sans aucune qualité, aux élus de notre Regroupement l'AFDC-A en engageant le FCC, alors qu'elle n'a pas compétence.

Comme conséquences :
Primo, le mandat des Députés ou des Sénateurs exercé par les dissidents est un mandat du Regroupement et non des individus et encore moins du FCC ; Secundo, les dispositions du Protocole d'Accord et du Règlement Intérieur du Regroupement politique AFDC-A étant claires, il est demandé aux dissidents débauchés de revenir à la raison pour éviter tout désagrément, car l'heure de dédoublement des Partis et ou des Regroupements politiques n'est plus d'actualité.

CONCLUSION

Nous demandons à Son Excellence Monsieur le Président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et au CNSA de garantir le bon fonctionnement de notre regroupement et d'interdire toute ingérence extérieure ;
Au Premier Ministre d'accélérer l'identification de la nouvelle majorité en considérant la nouvelle plate-forme AFDC-A et d'entamer les consultations pour la composition du nouveau gouvernement ;
Aux dirigeants du FCC de cesser d'intimider nos élus et nos cadres, et de mettre fin au débauchage à ciel ouvert.
Nous demandons au Peuple congolais de continuer à placer sa confiance en notre Regroupement AFDC-A car notre lutte part de la Conférence Nationale Souveraine en 1990 et se soldera par sa victoire et son bonheur.
Fait à Kinshasa, le 16 juillet 2019
Sénateur Professeur BAHATI LUKWEBO MODESTE.
PhD Président et Autorité Morale de /'AFDC-A


° https://www.forumdesas.org/spip.php?article20829

"Contre le FCC, Mbikayi et Néné Nkulu : Modeste Bahati lâche ses coups - Congo Nouveau
° http://www.congoforum.be/fr/2019/07/17-07-19-revue-de-la-presse-congolaise-de-ce-mercredi-congoforum/

"Défection du FCC : Vicky Katumwa et Adèle Kayinda rejoignent Bahati Lukwebo
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54054_defection_du_fcc_vicky_katumwa_et_adele_kayinda_rejoignent_bahati_lukwebo.html

"FDC-A : Bahati exclu, un nouveau directoire installé !
° https://laprosperite.online/index.php/societe/31-computer/2351-afdc-a-bahati-exclu-un-nouveau-directoire-installe
° https://www.forumdesas.org/spip.php?article20826

"ULTIMATUM DE 7 JOURS DU FCC
Voici pourquoi les députés et mandataires AFDC-A ne vont pas démissionner !

° https://www.forumdesas.org/spip.php?article20827


"RDC : Plainte au pénal contre Modeste Bahati
° https://afrique.lalibre.be/39008/rdc-plainte-au-penal-contre-modeste-bahati/

° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54069_fcc_afdc_a_bahati_demande_a_ses_lieutenants_de_s_opposer_a_toute_forme_de_dictature.html
° https://lepotentielonline.net/2019/07/16/gouvernement-vivement-un-informateur/
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54066_dissidence_a_l_afdc_a_acaj_demande_au_fcc_de_cesser_avec_le_debauchage.html
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54046_l_afdc_a_est_combattue_pour_son_projet_de_lutte_pour_la_veritable_democratie_en_rdc_modeste_bahati.html



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Empty Re: BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA !

Message  ndonzwau le 21/7/2019, 12:39 am

ndonzwau a écrit: - le 11 juillet -

"Kabila – Bahati : la rupture !
° https://www.lephareonline.net/kabila-bahati-la-rupture/
[...]

"Présidence du Sénat en RDC: le patron de l'AFDC-A claque la porte du FCC
° http://www.rfi.fr/afrique/20190711-rdc-politique-senat-kabila-ffc-afdc
[...]

"RDC : divorce entre Joseph Kabila et Modeste Bahati Lukwebo"
° https://www.jeuneafrique.com/801359/politique/rdc-joseph-kabila-et-modeste-bahati-lukwebo-enfin-le-divorce/

"RDC : Bahati quitte le FCC. « Vous verrez, d’autres vont suivre »
° https://afrique.lalibre.be/38791/rdc-tremblement-de-terre-dans-la-kabilie-bahati-et-son-afdc-quittent-le-fcc/
[...]

"MEME SUSPENDUE DU FCC
L’AFDC-A reste dans la majorité et soutiendra le duo Félix Tshisekedi-Ilunga Ilunkamba"

° https://www.jeuneafrique.com/801359/politique/rdc-joseph-kabila-et-modeste-bahati-lukwebo-enfin-le-divorce/

"RDC : désormais autonome, l’AFDC-A soutiendra le tandem Ilunga Ilunkamba-Félix Tshisekedi"
° https://actualite.cd/2019/07/10/rdc-desormais-autonome-lafdc-soutiendra-le-tandem-ilunga-ilunkamba-felix-tshisekedi

"Sud-Kivu : des milliers des partisans AFDC-A dans les rues de Bukavu pour soutenir la lutte de Lukwebo contre le FCC"
° https://www.politico.cd/actualite/nationale/2019/07/11/sud-kivu-des-milliers-des-partisans-afdc-a-dans-les-rues-de-bukavu-pour-soutenir-la-lutte-de-lukwebo-contre-le-fcc.html

"Bahati : un nouveau leadership pour contrer le FCC"
° https://lepotentielonline.net/2019/07/11/bahati-un-nouveau-leadership-pour-contrer-le-fcc/

"L’AFDC-A demande aux frondeurs de renoncer à leurs mandats et renouvelle sa confiance en Bahati"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/07/10/lafdc-a-demande-aux-frondeurs-de-renoncer-a-leurs-mandats-et-renouvelle-sa-confiance-en-bahati.html

"Moïse Katumbi apporte son soutien à la candidature de Bahati Lukwebo à la présidence du Sénat"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/07/11/moise-katumbi-apporte-son-soutien-a-la-candidature-de-bahati-lukwebo-a-la-presidence-du-senat.html

"FCC-CACH : un parfum de transhumance"
° https://www.forumdesas.org/spip.php?article20733
° https://afrique.lalibre.be/38746/rdc-kabila-obtient-lexclusion-dun-frondeur-de-sa-famille-politique/


"Présidence du Sénat en RDC: Modeste Bahati Lukwebo suspendu du FCC"
° http://www.rfi.fr/afrique/20190710-presidence-senat-rdc-modeste-bahati-lukwebo-suspendu-fcc
° http://www.rfi.fr/afrique/20190708-rdc-presidence-senat-divise-toujours-peu-plus-le-fcc

"RDC : La majorité parlementaire comprend aujourd’hui trois composantes : FCC, CACH et AFDC-A (Bahati)"
° https://actualite.cd/2019/07/11/rdc-la-majorite-parlementaire-comprend-aujourdhui-trois-composantes-fcc-cach-et-afdc

° https://linterview.cd/presidence-du-senat-alexis-thambwe-mwamba-vs-modeste-bahati-le-conflit-au-palais/
° https://www.radiookapi.net/2019/07/09/actualite/politique/senat-deputes-provinciaux-et-femmes-afdc-soutiennent-la-candidature
° https://www.politico.cd/actualite/2019/07/11/bahati-lukwebo-menace-steve-mbikayi-et-les-elus-de-pt-de-perdre-leur-mandat-sils-quittent-afdc-a.html
° https://actualite.cd/2019/07/11/bahati-cest-moi-qui-ai-paye-la-caution-de-steve-mbikayi-jai-paye-aussi-pour-les
° https://www.radiookapi.net/2019/07/09/actualite/politique/rdc-le-fcc-demande-modeste-bahati-de-soutenir-publiquement-la
° https://www.radiookapi.net/2019/07/06/actualite/politique/afdc-la-declaration-de-soutien-alexis-thambwe-mwamba-est-un-canular


"Caricature : Félix Tshisekedi acceptera t-il la main tendue de Bahati ?"
° https://actualite.cd/2019/07/11/caricature-felix-tshisekedi-acceptera-t-il-la-main-tendue-de-bahati

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Kash%20AFDC


- le 12 juillet -
"RDC : Le système Kabila menacé de l’intérieur
° https://afrique.lalibre.be/38836/rdc-le-systeme-kabila-menace-de-linterieur/
[...]

"[Course au perchoirdu Sénat] Bahati – Thambwe : le duel de tous les dangers !
° https://laprosperiteonline.net/2019/07/12/course-au-perchoirdu-senat-bahati-thambwe-le-duel-de-grande-surprise/
[...]

"RDC : Les membres de l'AFDC-A occupant des responsabilités au nom du FCC au niveau national et provincial, ont 72h pour clarifier leur position (communiqué)"
° https://7sur7.cd/2019/07/12/rdc-les-membres-de-lafdc-occupant-des-responsabilites-au-nom-du-fcc-au-niveau-national
° https://www.politico.cd/encontinu/2019/07/12/un-ultimatum-de-72-heures-lance-aux-mandataires-de-afdc-a-de-prendre-position-pour-ou-contre-le-fcc.html
° https://laprosperiteonline.net/2019/07/12/fcc-les-membres-de-lafdc-a-ont-72-heures-pour-se-positionner/

"Bahati Lukwebo : « L’AFDC-A est une grande force qui ne pouvait pas être écartée au profit d’un indépendant, qui n’amène que sa personne au FCC »"
° https://www.radiookapi.net/2019/07/11/actualite/politique/bahati-lukwebo-lafdc-est-une-grande-force-qui-ne-pouvait-pas-etre

"Sud-Kivu : La NDSCI encourage Bahati et pense "qu'il est temps de démystifier" Kabila"
° https://7sur7.cd/2019/07/12/sud-kivu-la-ndsci-encourage-bahati-et-pense-quil-est-temps-de-demystifier-kabila
° http://www.rfi.fr/afrique/20190712-rdc-partisans-bahati-afdc-manifestent-bukavu

"L'UNAFEC fustige l'attitude du FCC qui « bloque les autres candidatures au bureau du Sénat »"
° https://www.radiookapi.net/2019/07/12/actualite/politique/lunafec-fustige-lattitude-du-fcc-qui-bloque-les-autres-candidatures

° https://7sur7.cd/2019/07/12/mbikayi-bahati-cautions-payees-largent-de-campagne-na-pas-ete-donne-detournement-debat

"Kinshasa : la police disperse une marche contre la candidature de Thambwe Mwamba à la présidence du Sénat"
° https://www.radiookapi.net/2019/07/11/actualite/politique/kinshasa-la-police-disperse-une-marche-contre-la-candidature-de

° https://laprosperiteonline.net/2019/07/11/leffet-kengo-recherche-senat-jusquou-irait-bahati/


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Empty Re: BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA !

Message  ndonzwau le 21/7/2019, 1:01 am

ndonzwau a écrit: -le 15 juillet -

"Assemblée nationale : une nouvelle majorité en gestation
° https://lepotentielonline.net/2019/07/14/assemblee-nationale-une-nouvelle-majorite-en-gestation/
[...]

"Le rapprochement de certains leaders de Lamuka auprès de F. Tshisekedi gêne la coalition FCC-CACH
° https://lepotentielonline.net/2019/07/14/le-rapprochement-de-certains-leaders-de-lamuka-aupres-de-f-tshisekedi-gene-la-coalition-fcc-cach/
[...]

"Mouture du bureau du Sénat : le FCC zappe CACH" -Le Phare
° https://www.radiookapi.net/2019/07/15/actualite/revue-de-presse/le-phare-mouture-du-bureau-du-senat-le-fcc-zappe-cach

"Soutiens à Modeste Bahati, l’autre pomme de discorde entre FCC et CACH?"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/07/14/soutiens-a-modeste-bahati-lautre-pomme-de-discorde-entre-fcc-et-cach.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20190714-rdc-election-senat-afdc-ffc-kabila-bahati-lukwebo-thambwe-mwamba

"AFDC-A : l’aile Modeste Bahati se vide !"
° https://laprosperiteonline.net/2019/07/14/afdc-a-laile-modeste-bahati-se-vide/
° https://cas-info.ca/2019/07/schisme-a-lafdc-a-bahati-pointe-un-doigt-accusateur-sur-le-pprd/
° https://cas-info.ca/2019/07/rdc-un-proche-de-bahati-accuse-le-pprd-de-debaucher-dans-lafdc/
° https://cas-info.ca/2019/07/bahati-luwebo-ou-lart-de-quitter-kabila-sans-basculer-dans-lopposition/
° https://7sur7.cd/2019/07/14/kokonyangi-bahati-est-reste-seul-meme-la-ou-il-va-aller-ils-vont-regretter-il-va-aussi

"RDC : L'allégeance de certains membres de l'AFDC-A à Kabila n'est pas une décision de conviction, mais ils attendent d'être nommés ministres (JC Katende)"
° https://7sur7.cd/2019/07/14/rdc-lallegeance-de-certains-membres-de-lafdc-kabila-nest-pas-une-decision-de-conviction

"Caricature : Bahati accuse le PPRD de faire son shopping à l'AFDC-A"
° https://actualite.cd/2019/07/15/caricature-bahati-accuse-le-pprd-de-faire-son-shopping-lafdc

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Shuka

"RDC: Bahati Lukwebo radié du FCC"
° https://actualite.cd/2019/07/15/rdc-bahati-lukwebo-radie-du-fcc

"RDC : le FCC donne 7 jours aux élus AFDC-A pour clarifier leur position"
° https://actualite.cd/2019/07/15/rdc-le-fcc-donne-7-jours-aux-elus-afdc-pour-clarifier-leur-position

"Bahati : « je confirme que c’est moi qui ai payé toutes les cautions et j’ai payé avant que le FCC n’apporte ses 650 USD par candidat »"
° https://actualite.cd/2019/07/15/bahati-je-confirme-que-cest-moi-qui-ai-paye-toutes-les-cautions-et-jai-paye-avant-que-le


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Empty Re: BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA !

Message  ndonzwau le 21/7/2019, 7:39 pm

Kiekiekieee, Hubert Leclercq de afrique.lalibre.be use parfois d'humour noir jusqu'à la provocation, il titre son papier "« Si Kabila ne vient pas voter au Sénat, Thambwe aura le même sort que Mende ». Kiekiekieeeeeeeee !
Voici comment il goupille son pamphlet :


"...En attendant Kabila

Alexis Thambwe, le Garde des Sceaux sortant, proche parmi les proches de Joseph Kabila, est le candidat du FCC. Mais il devra faire face à la candidature de Modeste Bahati, son collègue dans les différents gouvernements Matata ou Tshibala. Bahati était membre du FCC jusqu’au début de ce mois. Il en a été exclu par les instances de la plate-forme qui refusaient tout adversaire de leur camp face à Thambwe. Modeste Bahati n’a pas cédé. Aujourd’hui, “l’infidèle” a les faveurs du pronostic. “Cela se présente comme un vote contre Thambwe et les diktats de Kabila plus que pour Bahati”, explique un Sénateur. Un avis largement partagé dans le sérail politique de Kinshasa.

Tout le monde s’interroge sur la venue de Joseph Kabila, devenu sénateur à vie, pour participer au vote et marquer ainsi son soutien à Thambwe. S’il vient, il peut infléchir la tendance. Certains n’oseront peut-être pas voter Bahati en sa présence. Mais c’est un pari risqué. S’il vient et que Thambwe est défait, ce pourrait être son Waterloo”.

° https://afrique.lalibre.be/39107/rdc-si-kabila-ne-vient-pas-voter-au-senat-thambwe-aura-le-meme-sort-que-mende/

Pourvu que son flair soit le bon même si l'écart entre le FCC et le reste au Sénat n'autorise pas d'espérer dans son sens. Une chose reste néanmoins : le FCC est bel et bien bousculé, la corruption se transforme en vertu des urnes. Jusqu'où ? Interdit de commenter davantage, attendons le 27 juillet, une bonne surprise n'est pas impossible ; et la présence de 'JK' au vote sera à la fois la mesure de son désarroi que la signature de l'échec en cours de sa dictature au sein du FCC même.
Attendons la suite...



"Méthodes rétrogrades
° https://lepotentielonline.net/2019/07/20/methodes-retrogrades/
La guéguerre entre les membres du regroupement politique AFDC-A à cause des postes au bureau définitif du Sénat attire l’attention de tout un pays voire de tout un peuple. Les pros FCC et les pros Bahati Lukwebo sont prêts à s’entretuer pour le pouvoir. Et le monde entier observe. Sans se gêner, des personnalités politiques se livrent à des jeux parfois humiliants, simplement pour faire plaisir à un individu.

Dédoubler les partis et regroupements politiques, débaucher chez autrui, simplement pour nuire l’autre tel que ça se passe actuellement au sein de la classe politique congolaise, ne sont que des méthodes rétrogrades qu’il faut bannir. Et tout le monde le sait.
Le FCC, regroupement politique dont Joseph Kabila est autorité morale, confond parfois des époques. Les membres de ce regroupement doivent se souvenir que le leadership a changé au sommet de l’État. Et par conséquent, la cacophonie entretenue pendant des années par un groupe d’individus appartient au passé.

Le rapport de forces dans une chambre législative ne peut se justifier par des coups bas, des stratégies très vieilles, encore moins par des biceps, simplement pour nuire à l’autre. Il faut parfois agir à la fois avec son cœur et son cerveau. C’est aussi ça l’élégance.
Des regroupements politiques entiers se disloquent, rien que pour de petits postes au Sénat. Ce théâtre à peine croyable se passe en République démocratique du Congo ! Pendant ce temps, les tireurs de ficelles, eux, reconnus pour leurs méthodes rétrogrades consistant à dédoubler les formations et regroupements politiques, se frottent les mains et non sans raison. Comme des vassaux aux siècles très anciens, certains politiciens guidés par leurs ventres, sont prêts à avaler tout ce que le maître ordonne. Cela n’honore pas le grand pays qui est le nôtre.

Pour l’heure, les initiés ont déjà une idée sur le dénouement de ce qu’on peut qualifier de « guerre de leadership » au sein du FCC. Si l’on n’y prend garde, les donnes peuvent changer à tout moment. Du coup, ceux qui croient que cette guerre est déjà gagnée d’avance, peuvent se retrouver sur le tapis."



"RDC : Bahati confirme l’authenticité de sa plainte contre Mwilanya et brandit l’accusé de réception"
° https://actualite.cd/2019/07/20/rdc-bahati-confirme-lauthenticite-de-sa-plainte-contre-mwilanya-et-brandit-laccuse-de


° https://laprosperiteonline.net/2019/07/19/rdc-modeste-bahati-a-la-croisee-des-chemins/
° https://www.politico.cd/encontinu/2019/07/19/modeste-bahati-traduit-en-justice-les-frondeurs-de-sa-coalition-et-le-coordonnateur-du-fcc.html
° https://www.radiookapi.net/2019/07/11/actualite/politique/bahati-lukwebo-lafdc-est-une-grande-force-qui-ne-pouvait-pas-etre
° https://lepotentielonline.net/2019/07/20/en-attendant-le-compromis-fcc-cach-un-gouvernement-de-secretaires-generaux/
° https://laprosperiteonline.net/2019/07/19/agir-en-attendant-gouvernement-sylvestre-ilunga-pret-a-travailler-avec-les-secretaires-generaux/
° https://www.politico.cd/actualite/2019/07/15/bahati-tient-mbikayi-jusquau-cou.html
° https://laprosperiteonline.net/2019/07/19/afdc-a-modeste-bahati-en-justice-contre-nehemie-mwilanya-et-les-dissidents/
° https://www.politico.cd/actualite/2019/07/15/mike-nendaka-reaffirme-son-soutien-a-modeste-bahati-et-met-en-garde-ceux-qui-veulent-destabiliser-lafdc-a.html
° https://www.politico.cd/grand-angle/2019/07/09/un-militant-du-fcc-ne-doit-pas-faire-part-de-ses-etats-dames-il-doit-servir-les-congolais-et-afficher-ses-etats-de-service.html
° https://www.politico.cd/grand-angle/2019/07/03/au-fcc-bahati-lukwebo-en-arrivera-t-il-aux-mains-avec-joseph-kabila.html
° https://laprosperite.online/index.php/societe/31-computer/2351-afdc-a-bahati-exclu-un-nouveau-directoire-installe
° https://www.radiookapi.net/2019/07/11/actualite/politique/bahati-lukwebo-lafdc-est-une-grande-force-qui-ne-pouvait-pas-etre
° https://www.jeuneafrique.com/803909/politique/rdc-deux-durs-de-lancien-regime-kabila-proposes-a-la-tete-du-senat/
° https://www.jeuneafrique.com/801359/politique/rdc-joseph-kabila-et-modeste-bahati-lukwebo-enfin-le-divorce/


"Les sénateurs du FCC attendus à Kingakati ce dimanche"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/07/20/les-senateurs-du-fcc-attendus-a-kingakati-ce-dimanche.html
"RDC : "Nous sommes en train de plancher sur 95 sénateurs qui vont voter pour Thambwe Mwamba (Jean-Lucien Bussa)"
° https://actualite.cd/2019/07/21/rdc-nous-sommes-en-train-de-plancher-sur-95-senateurs-qui-vont-voter-pour-thambwe-mwamba
"RDC : « Si Kabila ne vient pas voter au Sénat, Thambwe aura le même sort que Mende »
° https://afrique.lalibre.be/39107/rdc-si-kabila-ne-vient-pas-voter-au-senat-thambwe-aura-le-meme-sort-que-mende/

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Thambwe-690x450
Lambert Mende ne sera pas gouverneur. Alexis Thambwe peut-il espérer le perchoir du Sénat ?

Caramba, encore raté ! Lambert Mende, ministre des Communications et porte-parole du gouvernement sortant en République démocratique du Congo, ne sera pas gouverneur du Sankuru, une province – riche en diamants – issue du démembrement en 2015 du Kasaï oriental.
Le candidat du FCC, la plate-forme politique qui a fait allégeance au président sortant Joseph Kabila, avait pourtant tout prévu ou presque dans cette course au gouvernorat qui devait présager un début de retraite politique à l’échelon national pour ce véritable caméléon de 66 ans, toujours sous le coup de sanctions européennes avec une dizaine d’autres caciques du régime. Seul un candidat indépendant a osé défier Lambert Mende dans ce scrutin indirect où seuls les élus provinciaux sont appelés à se prononcer.

Joseph Stéphane Mukumadi, ce téméraire candidat, s’est vu dans un premier temps disqualifié pour des motifs peu crédibles, avant que les tribunaux ne se décident à le “requalifier” devant la mobilisation de la rue en faveur de ce candidat et contre la candidature de Mende perçu comme “un parachuté” par les habitants de la province et les chefs coutumiers. Face à ce nouveau-venu en politique et avec 22 députés provinciaux sur 25 issus des rangs du FCC, Lambert Mende aurait dû de toute façon envisager sereinement son élection.
Après plusieurs reports, les députés provinciaux se sont finalement exprimés ce samedi 20 juillet et ont envoyé un cinglant désaveu à Lambert Mende qui n’a obtenu que 8 voix pour 17 à son adversaire.

L’ancien ministre de la Communication jamais en mal de “coups de gueule” a immédiatement crié… à la corruption, avant de lancer : “Ma situation a permis de se faire une idée sur la fiabilité et la fidélité des membres du FCC”. Un message qui prend tout son sens en regard du prochain grand rendez-vous électoral en République démocratique du Congo. Lundi 29 juillet, ce sont les sénateurs qui, dans un autre scrutin indirect, doivent désigner leur président. Ici aussi, comme au Sankuru, le FCC dispose d’une majorité à faire pâlir d’envie tous les despotes de la terre (96 sièges sur les 109 que compte le sénat – et ce sans que la Commission électorale nationale indépendante n’ait publié le moindre procès-verbal des scrutins législatifs et présidentiel du 30 décembre dernier).

En attendant Kabila

Alexis Thambwe, le Garde des Sceaux sortant, proche parmi les proches de Joseph Kabila, est le candidat du FCC. Mais il devra faire face à la candidature de Modeste Bahati, son collègue dans les différents gouvernements Matata ou Tshibala. Bahati était membre du FCC jusqu’au début de ce mois. Il en a été exclu par les instances de la plate-forme qui refusaient tout adversaire de leur camp face à Thambwe. Modeste Bahati n’a pas cédé. Aujourd’hui, “l’infidèle” a les faveurs du pronostic. “Cela se présente comme un vote contre Thambwe et les diktats de Kabila plus que pour Bahati”, explique un Sénateur. Un avis largement partagé dans le sérail politique de Kinshasa.
“Tout le monde s’interroge sur la venue de Joseph Kabila, devenu sénateur à vie, pour participer au vote et marquer ainsi son soutien à Thambwe. S’il vient, il peut infléchir la tendance. Certains n’oseront peut-être pas voter Bahati en sa présence. Mais c’est un pari risqué. S’il vient et que Thambwe est défait, ce pourrait être son Waterloo”."


° https://actualite.cd/2019/07/21/presidence-du-senat-bahati-depose-sa-candidature-lundi-11h
° https://actualite.cd/2019/07/20/rdc-bahati-confirme-lauthenticite-de-sa-plainte-contre-mwilanya-et-brandit-laccuse-de

"Pour le FCC, le Sénat a besoin d’un président prestigieux, respectable, compétent et d’une objectivité indéniable"
° https://www.radiookapi.net/2019/07/21/actualite/politique/pour-le-fcc-le-senat-besoin-dun-president-prestigieux-respectable


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 21/7/2019, 11:38 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Empty Re: BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA !

Message  ndonzwau le 21/7/2019, 8:04 pm

ndonzwau a écrit: -le 18 juillet -

"Désamorçage !

° https://laprosperiteonline.net/2019/07/18/desamorcage/
[...]

"FCC-CACH : le peuple attend"
° https://www.forumdesas.org/spip.php?article20832

"« Radiation de Bahati Lukwebo du FCC : « On a juste forcé une porte déjà ouverte », selon Typson Idumbo (AFDC) »"
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54102_radiation_de_bahati_lukwebo_du_fcc_on_a_juste_force_une_porte_deja_ouverte_selon_typson_idumbo_afdc.html

"Modeste Bahati accuse Néhémie Mwilanya de débauchage et va en justice contre ses pourfendeurs"
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54142_modeste_bahati_accuse_nehemie_mwilanya_de_debauchage_et_va_en_justice_contre_ses_pourfendeurs.html

"Bahati Lukwebo menace de traduire le FCC et les dissidents de l’AFDC-A en justice"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/07/16/bahati-lukwebo-menace-de-traduire-le-fcc-et-les-dissidents-de-lafdc-a-en-justice.html
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/07/16/afdc-a-nene-nkulu-confirme-presidente-steve-mbikayi-vice-president-et-bahati-lukwebo-exclu.html

"Kinshasa : ”Si Bahati est élu président du sénat, donc les sénateurs ont été corrompu” (Denis Kambayi)"
° https://www.politico.cd/encontinu/2019/07/18/kinshasa-si-bahati-est-elu-president-du-senat-donc-les-senateurs-ont-ete-corrompu-denis-kambayi.html

"Le CNSA opposé au dédoublement de AFDC-A"
° https://www.politico.cd/encontinu/2019/07/18/le-cnsa-oppose-au-dedoublement-de-afdc-a.html
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54110_conflits_afdc_a_le_cnsa_s_oppose_au_dedoublement_des_partis_et_regroupements_politiques_en_rdc.html

"Querelles au AFDC-A : Olenghakoy appelle au calme et à ne pas “humilier Kabila”"
° https://www.politico.cd/encontinu/2019/07/18/querelles-au-afdc-a-olenghakoy-appelle-au-calme-et-a-ne-pas-humilier-kabila.html

"Gouvernement : des négociations au point mort"
° https://lepotentielonline.net/2019/07/17/gouvernement-des-negociations-au-point-mort/

"Blocage de l’exécutif central : urgence de remise-reprise Tshibala-Ilunkamba"
° https://lepotentielonline.net/2019/07/18/blocage-de-lexecutif-central-urgence-de-remise-reprise-tshibala-ilunkamba/

° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54112_pour_la_societe_civile_du_sud_kivu_thambwe_mwamba_n_est_pas_digne_de_diriger_le_senat.html

ndonzwau a écrit: - le 20 juillet -Non seulement le FCC poursuit sa dictature sur les affaires du pays mais aussi l'exerce au sein de l'alliance qu'il a conclu avec CACH où l'on voit toutes ses manœuvres pour piloter à son profit la formation du gouvernement comme il veut désavouer la candidature de Bahati à la Présidence du Sénat en usant d'oukases illégales. Il a en fait peur que ce dernier vienne troubler la nomination assurée de son candidat Tambwe et craint que ce lâchage en entraîne d'autres. Un leader politique ou un groupement politique n'auraient aucun droit, aucune liberté à s'autonomiser devant rester prisonniers de la puissante autorité morale du FCC ? La question se pose à ce point en ces termes tant tout le monde semble trouver normal toutes ces incongruités, "autorité morale et sa dictature, interdiction aux citoyens d'aller voir ailleurs...".

En attendant Tshisekedi PR et néanmoins "autorité morale" de CACH continue à assurer sa volonté de rester au sein de la fameuse coalition et à proclamer la loyauté de son partenaire alors que tout montre que celui-ci ne cesse de poser des peaux de banane sur sa gestion. Les thuriféraires de l'ancien régime continuent d'en rajouter disant que la bonne entente au sein de la coalition sert au contraire le pays et conforte ainsi les bienfaits d'une alternance pacifique sans laquelle ce serait le chaos et refusent de voir la brouille souterraine qui alimente un statu quo nuisible. A se demander s'ils croient aux résultats frauduleux des dernières élections. Tambwe devenu le sauveur de la démocratie, où sommes-nous donc pour croire ainsi désespérément à un miracle aussi impossible même Dieu présent ?

Jusqu'où, jusque quand ?



"A la culotte !
° https://laprosperiteonline.net/2019/07/18/a-la-culotte/
[...]
"Le FCC donnent 3 jours à ses regroupements politiques pour proposer les critères de désignation des futurs ministres
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/07/20/le-fcc-donnent-3-jours-a-ses-regroupements-politiques-pour-proposer-les-criteres-de-designation-des-futurs-ministres.html
[...]

"Publication du gouvernement : le FCC pousse"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2019/07/20/publication-du-gouvernement-le-fcc-pousse.html
"Gouvernement : le FCC n’est qu’au stade de détermination des critères des potentiels ministres"
° https://actualite.cd/2019/07/19/gouvernement-le-fcc-nest-quau-stade-de-determination-des-criteres-des-potentiels

"Le FCC prend acte du calendrier de l’élection du Bureau définitif du sénat"
° https://www.politico.cd/encontinu/2019/07/20/le-fcc-prend-acte-du-calendrier-de-lelection-du-bureau-definitif-du-senat.html
° https://www.radiookapi.net/2019/07/19/actualite/politique/lelection-du-bureau-du-senat-fixee-au-27-juillet
° https://www.politico.cd/encontinu/2019/07/20/alexis-thambwe-mwamba-et-modeste-bahati-lukwebo-saffrontent-le-27-juillet-au-senat.html

"Élection du Bureau définitif du Sénat : "Une question de vie ou de mort politique pour le FCC" (Constant Mutamba)"
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54208_election_du_bureau_definitif_du_senat_une_question_de_vie_ou_de_mort_politique_pour_le_fcc_constant_mutamba.html

"RD Congo: Alliance FCC-CACH : Le jeu de la zizanie pour un possible chaos?"
° https://www.cathobel.be/2019/07/18/rd-congo-le-jeu-de-la-zizanie-pour-un-possible-chaos/
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54177_quand_vous_entendez_parler_du_fcc_sachez_que_c_est_le_pprd_typson_idumbo_afdc.html
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54158_modeste_bahati_a_la_croisee_des_chemins.html


° https://www.radiookapi.net/2019/07/19/actualite/politique/rdc-lafdc-porte-plainte-contre-ses-membres-et-le-coordonnateur-du-fcc
° https://laprosperite.online/index.php/societe/31-computer/2383-pour-debauchage-abus-de-pouvoir-menaces-afdc-a-modeste-bahati-en-justice-contre-nehemie-mwilanya-et-les-dissidents
° https://www.politico.cd/citoyen/2019/07/04/lacaj-contre-la-candidature-de-thambwe-mwamba-a-la-presidence-du-senat.html

"[Agir en attendant…] Gouvernement : Sylvestre Ilunga peut-il travailler avec les Secrétaires Généraux ?"
° https://laprosperiteonline.net/2019/07/19/agir-en-attendant-gouvernement-sylvestre-ilunga-pret-a-travailler-avec-les-secretaires-generaux/
° https://lepotentielonline.net/2019/07/18/blocage-de-lexecutif-central-urgence-de-remise-reprise-tshibala-ilunkamba/

"Lutte contre la corruption : jusqu’où ira Tshisekedi ?"
° https://lepotentielonline.net/2019/07/17/lutte-contre-la-corruption-jusquou-ira-tshisekedi/


Compatriotiquement !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Empty Re: BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA !

Message  ndonzwau le 5/8/2019, 12:29 am


"RDC: quelle place pour Bahati Lukwebo, trublion de la vie politique congolaise?

° http://www.rfi.fr/afrique/20190804-rdc-bahati-lukwebo-fcc-cach-trublion-politique

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Bahati1_0

Huit mois après les élections, les négociations pour un gouvernement se déroulent à l'intérieur de deux coalitions au pouvoir : Cach, la coalition présidentielle, et le FCC de l'ancien président Joseph Kabila, pour désigner les animateurs des 65 postes ministériels qui seront proposés au Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. L'ancien ministre Modeste Bahati Lukwebo, candidat malheureux au perchoir du Sénat, multiplie les consultations. Lui qui est exclu de la coalition pro-Kabila réclame au nom de son poids politique quatre postes ministériels sur le quota du FCC. Va-t-il faire son entrée au gouvernement ou finir dans l'opposition ?

Modeste Bahati Lukwebo a écrit et rencontré le Premier ministre ce week-end. Il a également été reçu par le chef de l'État. Si du côté du FCC plusieurs de ses cadres sont catégoriques sur le fait que Bahati Lukwebo n'a pas sa place au gouvernement, côté Cach, les avis sont plus partagés, entre ceux qui estiment que Bahati Lukwebo « rêve » et ceux qui ont sorti la calculette et s'interrogent sur l'éventualité d'une fronde contre le futur gouvernement.
Pour qu'il soit investi, il faut 251 parlementaires sur 500. En théorie, si les députés du FCC et de Cach votent tous, le Premier ministre devrait avoir une confortable majorité, plus de 300 députés. « Mais jusqu'au bout, avec les petits partis, ce sera le chantage », explique un membre de la future coalition gouvernementale.

Du côté de Lamuka, les avis sont partagés aussi. Est-ce que Bahati Lukwebo peut devenir un allié dans la lutte contre la coalition Cach-FCC ? Pour certains, non, c'est une question de principe. Pour d'autres, ça dépendra de lui et de ses motivations. Mais veut-il vraiment rejoindre l'opposition ? À l'heure actuelle, l'AFDC de Bahati Lukwebo est inscrit à l'Assemblée comme étant un groupe parlementaire de la majorité, il a participé aux négociations côté FCC presque jusqu'au bout. Jusqu'à ce qu'il ose se présenter face au candidat choisi par Joseph Kabila au Sénat. Exclu ou pas du FCC, l'ancien ministre entend bien continuer de jouer un rôle sur la scène politique."


"Bahati Lukwebo reçu par le Premier ministre Ilunga"

° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54823_bahati_lukwebo_recu_par_le_premier_ministre_ilunga.html
° https://www.politico.cd/actualite/2019/08/04/ilunga-ilunkamba-a-echange-avec-modeste-bahati-lukwebo.html
° https://actualite.cd/2019/08/04/rdc-deux-heures-dechange-entre-ilunga-ilunkamba-et-bahati-lukwebo

° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54787_bahati_lukwebo_toujours_loyal_a_joseph_kabila_musungayi.html
° http://www.adiac-congo.com/content/election-du-bureau-du-senat-modeste-bahati-resterait-le-grand-gagnant-103716
° https://www.mediacongo.net/article-actualite-54796_gouvernement_fcc_cach_modeste_bahati_en_appelle_a_la_responsabilite_et_l_equite_du_premier_ministre.html


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA ! Empty Re: BAHATI OU L’HONNÊTETÉ ET L'AMBITION EN POLITIQUE EN QUESTION AU PAYS DE LUMUMBA !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum