Est ce le temps à la résignation?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Est ce le temps à la résignation?

Message  Admin le 12/6/2008, 9:34 pm

Bonjour a tous!


Je souhaite en lançant ce débat une réflexion de fond.

Nous sommes à 24 mois des prochaines élections.

Au moment critique ou l’opposition s’apprêtait à designer son porte parole fort probablement Jean Pierre Bemba, ce dernier est écarté avec son arrestation par la CPI.

Bien que la politique congolaise ne suive pas toujours la logique de celle que nous sommes habitués de voir dans les pays occidentaux, je trouve qu’un homme politique surtout dans l’opposition doit avoir des aspirations fortes qui devraient l’emmener à se battre pour les valeurs et les convictions communes à ceux qui voudront le voir au pouvoir. Le MLC a récolté 42% des voix au 2ieme tour si on se fie aux chiffres officiels. Si l’on compte des nombreux sympathisant de l’UDPS qui ont suivi le mot d’ordre du boycott, on réalise alors que mathématiquement, ceux qui sont au pouvoir n’ont pas été souhaités par la majorité de la population.
Cette situation me paraît favorable a quiconque qui saurait récupérer cette frange de la population (majoritaire) qui n’a pas été séduite par Joseph Kabila.


Que ça soit l’Apareco de Ngwanda, l’UDPS de Tshisekedi, le MLC de Bemba et tous ces ex candidats aux dernières élections présidentielles (Oscar Kasahala, Olengakoy, Ruberwa, Pay Pay, Lunda Bululu, Kengo, etc..) sauf ceux qui se sont déjà rangés derrières JK …

C’est maintenant que cette figure devrait émerger parmi ces opposants politiques. Les opposants devraient donc s’unir pour designer une personne qui saura se présenter comme une alternative.

2 ans c’est déjà bientôt, le financement, les réflexions sur les enjeux, etc … toutes ces choses devraient commencer à être mis en place dès maintenant sinon …alors ils doivent tous s’avouer résignés.

Wilco
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Hiro-Hito le 13/6/2008, 2:23 am

Tres bon sujet.
La 1ere question que je me pose est celle de savoir s'il y aura elections?
La C.I. qui a tt fait pour legitimer Kabila s'est foutu le doigt ds l'oeil; au cas ou elle ne voudra plus prendre les risques, je ne sais pas si nos amis Chinois vont prendre la releve pr eviter q'1 nlle personne change les donnees.
Cote Opposition
L'UN doit d'abord prouver qu'elle pese mm au sein des institutions dont elle fait partie.
L'UDPS doit faire son congres et regler ses problemes internes.
Ngbanda il fo le mettre un peu a cote, car aller aux elections avec Kabila c compromettre avec le diable qu'il combat. De la facon dont je comprends la logique de l'APARECO, c Kabila doit d'abord partir, et si elle opte pr les elections, avec tt les risques qu'il y a c legitimer l'otr la.
Kashala doit commencer a etre visible maintenant.

Les jours passent tres vites, a faire le bilan de ce gouvernement depuis les elections, tt ce qui se passe au parlement..., on ne peut se douter du fait q l'AMP ait le "momentum", et il suffit qu'elle l'use correctement et c parti pr une autre surprise qui va durer 5 ans

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Tsippora le 13/6/2008, 5:01 am

S'il faut se resigner c'est du fait qu'on est encore dans le culte de la personnalite.
Bemba, pour ceux qui l'aurait oublie, a commis les memes mefaits qu'on
reproche a Kabila aujourd'hui. La seule difference est que la CI a
prefere supporter Kabila. Elle aurait pu le faire pour Bemba et les
resultats seraient a peu pres les memes aujourd'hui, c-a-d: un Etat
inexistant, des ressources pillees, la perte de la souverainete
geographique et politique et surtout, le traumatisme profond de notre population, qui est comme envoutee selon moi, mais ca c'est un tout autre sujet.



Une chose importante, c'est qu'on veut au moins avoir
l'impression de faire nos propres choix. Faut-il se resigner? Autant
mourir. Il faut continuer a les mettre devant leurs responsabilites et
leur dire qu'on sait ce qu'ils font et pour qui ils roulent pcq ce
n'est surement ni pour le Congo ni pour les Congolais.

La triste realite est que le poisson est pourri a la tete (pour ceux
qui en ont une) et cette tete fera tout pour se maintenir au pouvoir et
pour justifier ses insuffisances. Du moment ou on defend un regime qui n'a aucune vision pour le pays ni pour les interets de son peuple, on se retrouve dans une position schizophrenique ou on defend meme l'indefendable. On choisit ce qu'on defend et le reste on le camoufle, du moment ou on peut neutraliser (voir supprimer) ses adversaires pour soulager sa conscience...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Mwana ya Congo le 13/6/2008, 11:19 am

Tres bon Sujet…
Bien on y vas.

Cher Wilco, j’ai plus aimé ta conclusion : « Si l’opposition arrivait à s’unir derrière un seul homme » Hélas, cela ne sera pas le cas…Il te suffit juste de suivre le débat sur le choix du chef de l’opposition et tu te rendras compte de la médiocrité de notre classe politik en général et de l’opposition en particulier… Bemba a le plus de députe opposant au parlement dans toute l’opposition. L’opposition extra parlementaire ne peut même (en principe et par bon sens) pas oser se présenter a ces élections pour le représentant de l’opposition car n’ayant aucun poids politik au parlement… mais Hélas, jusqu’aujourd’hui, ils n’arrivent pas a se décider et ses battent pour 3 buts « l’argent, la gloire et l’autosuffisance »
La crise politik au Congo c’est d’abord une crise d’homme d’Etat et comme quelqu’un l’a dit, ce sont les figures qui apparaissent dans le chef de gouvernance des nos parti politik et non les Idéologies…Les Figures : quand on parle du pprd, on voit Kabila, quand on parle du MLC, on voit JPB, quand on parle de l’Udps, on voit Tshisekedi, quand on parle de l’ARC, on voit Kamitatu Olivier et cette façon de faire n’apportera jamais le changement

20011, dans klk jours :
Il n’y aura pas d’alternative, non je n’y crois pas… elle sortira d’où ??? Mais je pense à 3 possibilités :
1. pas d’élections en 2011, tout simplement parce que la CI ne sera pas prête à financer encore des élections dans ce pays, le gouvernement non plus
2. la course au pouvoir au sein même du pprd. Vital Kamhere… oui ! sur la tête d’affiche. Il séduit l’opposition parlementaire et a des sympathisant au pouvoir. Il présentera la réconciliation comme sa dernière carte… Vital reste en effet le seul capable de prendre le dessus et de se présenter en 2011 contre sa propre plateforme… C’EST UN VRAI HOMME POLITIK qui sait comment utiliser ses cartes et utiliser les opportunités... Et peut faire front commun avec MOISE K… Et oui, c’est un duo gagnant
3. Tous les faucons derrière Joseph… Oui c’est possible, mais je n’y crois pas trop car le pprd est un géant au pied d’argile…Et surtout avec le nombre des morts qui ne cesse d’accroitre autour du président…

A part ces 3 possibilités, je n’en vois pas d’autres !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  mongo elombe le 13/6/2008, 12:30 pm

Il faut quelqu'un de neuf c'està dire <qi aime le CONGO qui n'a jamais fais parti où cotoyer tous ces opportunistes avec un vrai programme.

J'ai regardée une émission sur le gouverneur de LUBUMBASHI ce Mr a des idées de l'ambition et même quand je l'entends parler il aime les défis mais est ce qu'il pourra réaliser ce qu'il veut???

Notre problème à nous congolais la méchanceté enlève toi de là que je m'y mette nous ne manquons pas de personne bien intentionné mais place eza wapi??? tiii na mba sango bakoma koproclamer mba faux résultats???

Je ne vois personne sauf le peuple qui doit un jour se libérer il n'y a pas de révolution sans morts.

Il faut aussi un lavage de cerveau collectif genre des émissions à la radio télé pour tous les métiers policiers douaniers employés de bureaux tu travailles pour toi et ton pays donc tika mba arnaques ezanga tina vue le niveau de vie kabira akoleka kaka.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  ndonzwau le 13/6/2008, 1:22 pm

Est-ce le temps de la résignation ?
Mr l'Admin pose la question en fonction des échéances prochaines et de l'état de l'opposition donc
des possibilité d'alternative... Au delà il faut dire que c'est un sujet important qui s'impose aujourd'hui
même si je vais essayer de le détourner quelque peu, mais c'est le même selon moi !


C'est vrai que dans une démocratie normale, la qualité d'une opposition compte beaucoup pour "critiquer"
la majorité et ainsi construire un débat qui puisse améliorer la gestion du pays ! Mais ici chez-nous,
ce fonctionnement est aussi biaisé par la pratique même du pouvoir en place qui continue à gérer omme
en parti unique, un pouvoir trop personnel où tout est conduit par le clan présidentiel !
Les Institutions en place, notamment le Parlement et le pouvoir judiciaire obéissent carrément à ce pouvoir
personnel ou ne peuvent jouer leur rôle en contrôlant l'Exécutif même au sein de la majorité ! Regardez
les recommendations parlementaires sont ignorées! On voit l'exemple type des contrats chinois qui ne
sont même pas l'affaire d'un gouvernement mais d'un Ministre quasi-représentant unique du Président
qui impose, ou fait dans la clandestinité tout !

Peu de transparence et de vraie démocratie permettent à l'opposition de jouer son rôle et vient encore d'être
sévèrement déstabilisée par l'arrestatin de Bemba ! Et ne parlons pas de la qualité de ses représentants
et de leur souci et de leur conviction à s'organiser pour représenter un poids face à la majorité !
Parler donc de l'opposition aujourd'hui est quelque peu illusoire dans la mesure où tout ce qu'on souhaite
d'elle, representer une alternative crédible por 2011 par exemple, on voit mal dans 3 ans qu'elle puisse
le réaliser dans toutes ces conditions que je viens d'esquisser...

Voilà pourquoi j'aurais tendance de ne pas parler de résignation, elle s'impose selon moi dans la situation actuelle
si on veut souhaiter la visibilité et l'efficacité de l'opposition dans les 3 ans, mais évaluer la situation quelque
peu nouvelle du Congo, comme d'un retour en grâce du camp présidentiel...
J'essaierai donc prochainement sur ce sujet de montrer comment il y a du nouveau et quels sont les atouts
et les faiblesses du pouvoir, bref les conditions de ce nouveau que j'aperçois!
Je demanderai donc aux uns et aux autres de parler non seulement de l'opposition mais de la situation
du pays en ce juin 2008 qui est différente selon moi d'il y a 1 an ou 6 mois ! Nous verrons ainsi à mon avis
plus clair de ce qu'on peut dire de l'avenir à moyen terme du pays !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Admin le 13/6/2008, 4:15 pm

Mwana ya Congo a écrit:Tres bon Sujet…
Bien on y vas.

Cher Wilco, j’ai plus aimé ta conclusion : « Si l’opposition arrivait à s’unir derrière un seul homme » Hélas, cela ne sera pas le cas…Il te suffit juste de suivre le débat sur le choix du chef de l’opposition et tu te rendras compte de la médiocrité de notre classe politik en général et de l’opposition en particulier… Bemba a le plus de députe opposant au parlement dans toute l’opposition. L’opposition extra parlementaire ne peut même (en principe et par bon sens) pas oser se présenter a ces élections pour le représentant de l’opposition car n’ayant aucun poids politik au parlement… mais Hélas, jusqu’aujourd’hui, ils n’arrivent pas a se décider et ses battent pour 3 buts « l’argent, la gloire et l’autosuffisance »
La crise politik au Congo c’est d’abord une crise d’homme d’Etat et comme quelqu’un l’a dit, ce sont les figures qui apparaissent dans le chef de gouvernance des nos parti politik et non les Idéologies…Les Figures : quand on parle du pprd, on voit Kabila, quand on parle du MLC, on voit JPB, quand on parle de l’Udps, on voit Tshisekedi, quand on parle de l’ARC, on voit Kamitatu Olivier et cette façon de faire n’apportera jamais le changement

20011, dans klk jours :
Il n’y aura pas d’alternative, non je n’y crois pas… elle sortira d’où ??? Mais je pense à 3 possibilités :
1. pas d’élections en 2011, tout simplement parce que la CI ne sera pas prête à financer encore des élections dans ce pays, le gouvernement non plus
2. la course au pouvoir au sein même du pprd. Vital Kamhere… oui ! sur la tête d’affiche. Il séduit l’opposition parlementaire et a des sympathisant au pouvoir. Il présentera la réconciliation comme sa dernière carte… Vital reste en effet le seul capable de prendre le dessus et de se présenter en 2011 contre sa propre plateforme… C’EST UN VRAI HOMME POLITIK qui sait comment utiliser ses cartes et utiliser les opportunités... Et peut faire front commun avec MOISE K… Et oui, c’est un duo gagnant
3. Tous les faucons derrière Joseph… Oui c’est possible, mais je n’y crois pas trop car le pprd est un géant au pied d’argile…Et surtout avec le nombre des morts qui ne cesse d’accroitre autour du président…

A part ces 3 possibilités, je n’en vois pas d’autres !!!
Cher Mwana ya Congo,

Personnellement je doute que Vital se lance à une course d'alternance. Étant au cœur du système dont il est incontestablement un des artisans, je vois mal comment et surtout pourquoi il se lèverait contre son chef. Comme Ndonzwau le souligne (s'il pense comme je pense) les dernières réalisations de Kabila réconfortent sa position. Pour se rebeller au chef il faudrait que la base PPRD ressente un mécontentement vis-à-vis du chef ... je ne pense pas qu’il en soit le cas. A mon avis ceux qui continuent à être mecontents sont d’abord ceux qui ne voulaient pas de J Kabila aux élections, ceux la ne sont toujours pas convaincus, moi je crois qu’ils attendent simplement quelqu’un qui saurait mieux les représenter.


Dernière édition par Admin le 13/6/2008, 6:59 pm, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Mwana ya Congo le 13/6/2008, 5:53 pm

Mon cher Wilco,

Joseph Kabila a été maintenu au pouvoir, même pendant les élections parce que les parrains l’on voulu. Tout ceux du pprd ont joue la carte et on favorisé cela en créant l’AMP… ne l’oublie pas. Kabila n’est pas populaire dans le pprd. Il y a plein d’ambitieux qui disent : »si lui, qui n’a pas fait des études universitaires est arrivé la ou il est, c’est grâce a nous »… Je continue toujours a pense que les anciens mobutistes son une carie dans ses dents… il n’y a qu’a relire le contrat chinois, vous y comprendrez quelque choses… Trop d’erreurs et ces erreurs n’en sont pas en réalités…
Détrompez-vous… au PPRD, il y a plein des profs, des bons stratèges et des gens très capable de diriger le Congo… Mais qui joue le jeu…

Vital a crée le pprd et Kabila… c’est Vital qui a fait consommé Kabila dans ce pays. Ainsi, Vital peut l’écraser s’il arrive à obtenir le soutien des Papas mindele et du pprd, surtout les faucons du clan…

Crois moi, il y pense… il faudra juste analyser sa gestion des dossiers lourd (difficile) et bizarrement, il est plus visible que le Président, et le premier ministre… PLUS VISIBLE que JPB… C’est l’homme politique le plus VISIBLE … suivi de MOISE K tal sait faire des concession... il va creer une nouvelle classe, meme avec l'opposition. il obtiendra la faveur de l'opposition: Francois Mwamba, Sessanga, Mvuemba, voir meme l'Udps ou une partie de l'Udps... il en est capable...

Sais tu pourquoi les plus proche de Kabila meurent ??? Wana bo tuina Mininfo Laughing Laughing Laughing Laughing
Apres Samba Kaputo (grand stratege de Kabila), Nawej et apres Nawej Kisimba Ngoy... A qui le tour ??? Very Happy Very Happy

Le billet du train 2011 sera Vital- Moise Vs Kabila (ou une autre personne de l’opposition). Les élections en 2011 se jouent maintenant mes amis, observez bien… les choses se dessinent maintenant… c’est vrai que ca parait impossible, mais croyez moi, Vital est très rusé…

Ce n’est qu’un point de vue !!! Wink

Tx

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Afizz le 13/6/2008, 9:42 pm

Franchement, moi je suis résignée !! Et pourtant, j'adore la politique, je pense que tout est politique, que la politique régit chaque domaine de la société.
Mais en ce qui concerne la politique au Congo, je suis complétement dépassée, découragée et résignée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  djino le 16/6/2008, 11:58 am

N'oublions pas que nous sommes encore que dans
l'apprentissage de la démocratie et le système démocratique Congolais
est encore à ses débuts. Il y a des choses qui hélas seront difficiles
à appliquer et voire impossible à réaliser parceque le réactivité et le
l'adaptation au changement seront lentes aussi bien dans la population
que chez les politiques.

Le Congo est un pays de 2.345.000 km², sans infrastructure de
communication, il y est très difficile de faire une campagne
présidentielle. Le Docteur Kashala en sait quelque chose.

2011 n'est plus loin, Kabila le sait que seul Bemba avait les moyens
FINANCIERS, HUMAINS et LEGALES de faire un contre poids de valeur qui
pouvait l'inquièter. Bemba écarté, il sera très difficile pour créer un
autre Bemba dans les deux années qui précèdent les élections.

Bemba a un passé militaire, politique et est populaire . Il le faisait
peur et il fallait l'écarter. C'est ce qui en train de se passser.

Vital Kamérhé a acquis une certaine crédibilité auprès de la communauté
internationale, mais il le sait qu'il est UN PRODUIT de Kabila et c'est
Kabila qui a fait de lui ce qu'il est aujourd'hui et Kabila a les
moyens de l'éliminer "physiquemlent ou politiquement" il le sait . Si
Vital se déclare Candidat dites vous bien qu'il sera un candidat
"Satélitaire" de Kabila qui va éssayer de diviser et de disparser les
voix et les accorder ensuite à Kabila.

Pour que l'opposition se reconstruise il lui faut en plus de la popularité DES MOYENS, Le sens du CONSENSUS et des ALLIANCES.

Les états majors de l'opposition doit se mettre au travail maintenant
pour des ALLIANCES, et construire des Projets communs et fédérateurs
entre les partis.

Comme j'ai mentionné plus haut, nous sommes en pleine période
d'apprentissage de la démocratie, certaines attittudes tarderons à
venir. Je pense même qu'il est trop tard de penser à refonder
l'opposition, Bemba en prison !





Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  El-Shaman le 11/10/2017, 8:25 pm

Je suis désolé de le dire, mais malgré tout ce qu'on n'a pu faire, les faits me montrent que nous avons été tous CONTRAINT par le Temps à la"RESIGNATION" bon gré malgré, car la situation de notre pays n'a pas changer.Au contraire il s'empire de jours en jours plus le temps passe.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  ndonzwau le 12/10/2017, 12:47 pm

Combien instructif que ce sujet ancien soit encore à ce point d’actualité, c’est dire l’ampleur de l’immobilisme assassin dans notre pays…
Maintenant les Congolais n’en sont-ils vraiment qu’à la « résignation » ?


De fait, les tentatives de l’opposition politique et sociale comme l’attitude de la population en général contre le pouvoir arbitraire sont restées jusque-là non payantes…
Pis, celui-ci s’est cru en mesure de monter les enchères imposant de force son agenda : « pas d’élections avant fin 2O19, soit au moins 3 ans de 'glissement', plus de la moitié d’un mandat…»

Tout observateur voit que quelles que soient les bonnes raisons actuelles d’une meilleure préparation, la vérité est que c’est là un passage en force indu, un délai trop long injustifiable, une volonté politique manifeste de violer la Loi et ne parlons pas d’autres subterfuges possibles qui vont accompagner cette « transition imposée » qui vont fausser davantage la qualité des scrutins, référendum, fichier électoral trafiqué, une Ceni encore plus inféodée, machine à voter électronique(?) manipulée, répartition des sièges sectaire, bureaux de vote instrumentalisés, etc, etc…

Càd : les prochaines élections que ce pouvoir planifie pour fin 2019 ou plus tard sont programmées pour que le 'système actuel survive', avec 'JK' directement ou son 'dauphin', ne nous voilons pas la face... Une « résignation » durable ne peut même pas relever du registre 'tactique' mais rien d'autre qu'une « démission coupable »; vite comment faire encore face ?


Mais alors sommes-nous en présence d'un pouvoir ‘trop puissant’ qui balaie adversaires et règles ou en face d'une opposition et d'une population 'trop faibles pour lui résister' ?
Le moins que nous puissions constater est que l’opposition au pouvoir s’est avérée trop divisée et a emprunté des voies de résistance trop timides, alimentaires et trop tardives ; est-elle encore capable de changer la donne ?

Une chose est sûre : seule une mobilisation populaire massive peut encore y pourvoir, la CI verbalement préoccupée par la démagogie criminelle ne se donnera pas des moyens suffisants sur le terrain à même d’être décisifs, tout au plus peut-elle venir à l’aide d’une façon ou d’une autre à cette population (de nouvelles « sanctions ciblées » à l’endroit de la famille de ‘JK’ y ajouteront-elles une pression critique ?)…

Notre cher pays, ce Congo de nos aïeux et de notre postérité a encore de longs jours sombres à vivre, hélas ; que devons-nous faire de plus pour les éviter ?
Encore et toujours à nos armes...

Triste pays !!!



"L’heure de vérité:
CENI : "Pas d’élections avant 2019"

Au cours du JT de la Télévision d’Etat congolais "RTNC", mercredi 11 octobre, à 20h00, Norbert Basengezi, vice-président de la CENI, a envoyé un signal aux allures de provocation. Il a déclaré que l’enrôlement des électeurs devrait se poursuivre dans les provinces du Kasaï jusqu’en janvier 2018. Après, il faudra passer à l’étape législative par le vote de la loi sur la répartition des sièges pour les législatives. La CENI espère obtenir la convocation d’une session extraordinaire du Parlement pour ne pas devoir attendre la rentrée parlementaire prévue le 15 mars 2018. Tout pourrait désormais arriver. Plus le pire que le meilleur...

Sur le site Internet de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les internautes pouvaient lire, mercredi 11 octobre 2017, que celle-ci a besoin de "504 jours" après la fin de l’enregistrement des électeurs "pour arriver au jour du scrutin".
La date de la clôture de ces opérations d’enrôlement est en passe de devenir le secret d’Etat le mieux gardé...par l’actuel président de la CENI.
Le second et dernier mandat du Président en exercice - en toute illégitimité - a expiré le 19 décembre 2016.

L’article 70 de la Constitution stipule : "Le Président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois. A la fin de son mandat, le Président de la République reste en fonction jusqu’à l’installation effective du nouveau Président élu".
L’article 73, lui, dispose que "le scrutin pour l’élection présidentielle est convoqué par la Commission électorale nationale indépendante, quatre-vingt-dix jours avant l’expiration du mandat du Président en exercice".

Les constituants de 2005 avaient prévu l’hypothèse où l’alternance démocratique seraient "contrariée" par la boulimie du pouvoir du chef de l’Etat entrainant le pays dans une "dérive dictatoriale" violant l’ordre constitutionnel.
En guise d’"antidote", les rédacteurs de la Constitution promulguée le 18 février 2006 par..."Joseph Kabila" avaient prévu l’article 64 qui impose "à tout Congolais le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution". L’heure de la vérité a sonné!

Pour s’accrocher au pouvoir, "Joseph Kabila" et sa mouvance sont occupés à allumer des foyers de tension aux quatre coins du pays. Histoire de faire croire au reste du monde que l’ex-Zaïre ferait face au "terrorisme".
Seize années après l’accession du successeur de Mzee à la tête du pays, l’échec est patent au plus aussi bien socio-économique que politique et sécuritaire. L’homme n’avait aucun grand dessein pour le Congo-Kinshasa. Bien au contraire, celui-ci ressemble de plus en plus à une prison en plein air. Pas de salut en dehors de la mouvance kabiliste érigée en parti-Etat de fait. L’armée, la police et les services de renseignements se complaisent dans le rôle de milice du régime.

Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, c’est un défi que la CENI et mouvance kabiliste viennent de lancer aux 70 millions de Congolais. On peut gager que tout pourrait désormais arriver. Plus le pire que le meilleur. A moins que le Président hors mandat "Joseph Kabila" n’insuffle un brin de sagesse à ses prétendus "faucons" et autres mauvais génies. Montaigne a pu dire ces mots : "L’une des plus grandes sagesses en l’art militaire, c’est de ne pousser son ennemi au désespoir"..."

Twisted Evil  Rolling Eyes  Embarassed  Question  Question  Question          


"Ensemble crions Esili, Imene, Kuajiki, Inahisha!
cyclops  cyclops  cyclops                  
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11997


Léonnie Kandolo, activiste des droits de la Femme


Les agents de certaines sociétés relevant du portefeuille de l’état totalisent jusqu’à 15 mois de salaires impayés.
Dans certaines provinces, les impayés depassent les 10 mois. Déjà 4 mois d’arriérés de frais de fonctionnement dans les ministères.
Les fonctionnaires sont payés au taux de 900 FC or le dollar se change contre 1600. Pendant combien de temps encore allons nous accepter d’être clochardisés. D’être incapables d’entretenir nos femmes et nos enfants dignement.

Pendant combien de temps encore allons nous accepter que nos enfants partent à l’école affamés, car nous sommes incapables de leurs acheter un pain de 200 fc?
Pendant combien de temps allons-nous continuer à accepter que nos enfants soient chassés de l’école comme des malpropres parce que nous n’avons pas payé le minerval à temps?
Pendant combien de temps encore allons-nous voir nos frères, nos soeurs mourrir d’une simple malaria ou de diarrhée parce nous sommes incapables de payer une consultation médicale ou d’acheter des médicaments?
Pendant combien de temps allons-nous continuer à accepter l’inacceptable????
Pendant combien de temps allons-nous continuer à nous faire narguer par des prédateurs qui pillent nos richesses?

Pour ma part je dis que tout cela doit cesser car je suis Congolaise et que j’ai des droits.
Tu es Congolais et tu as des droits!
La RDC est mon pays c’est pourquoi je suis signataire du Manifeste du citoyen congolais.
Ensemble crions #ESILI, #IMENE, #KUAJIKI, #INAHISA

Léonie Kandolo"



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  El-Shaman le 13/10/2017, 7:25 pm

ndonzwau a écrit:Combien instructif que ce sujet ancien soit encore à ce point d’actualité, c’est dire l’ampleur de l’immobilisme assassin dans notre pays…
Maintenant les Congolais n’en sont-ils vraiment qu’à la « résignation » ?


De fait, les tentatives de l’opposition politique et sociale comme l’attitude de la population en général contre le pouvoir arbitraire sont restées jusque-là non payantes…
Pis, celui-ci s’est cru en mesure de monter les enchères imposant de force son agenda : « pas d’élections avant fin 2O19, soit au moins 3 ans de 'glissement', plus de la moitié d’un mandat…»

Tout observateur voit que quelles que soient les bonnes raisons actuelles d’une meilleure préparation, la vérité est que c’est là un passage en force indu, un délai trop long injustifiable, une volonté politique manifeste de violer la Loi et ne parlons pas d’autres subterfuges possibles qui vont accompagner cette « transition imposée » qui vont fausser davantage la qualité des scrutins, référendum, fichier électoral trafiqué, une Ceni encore plus inféodée, machine à voter électronique(?) manipulée, répartition des sièges sectaire, bureaux de vote instrumentalisés, etc, etc…

Càd : les prochaines élections que ce pouvoir planifie pour fin 2019 ou plus tard sont programmées pour que le 'système actuel survive', avec 'JK' directement ou son 'dauphin', ne nous voilons pas la face... Une « résignation » durable ne peut même pas relever du registre 'tactique' mais rien d'autre qu'une « démission coupable »; vite comment faire encore face ?


Mais alors sommes-nous en présence d'un pouvoir ‘trop puissant’ qui balaie adversaires et règles ou en face d'une opposition et d'une population 'trop faibles pour lui résister' ?  Question  







Compatriotiquement!

[/color]



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Je suis tenté de dire : Oui, nous sommes en face d'un pouvoir puissant pour nous les peuples, car Kabila est toujours là.
Mais je préfère dire : Nous sommes en face d'un C.I trop puissant qui cautionne les actes de Kabila et le soutient encore.
Quant à savoir quoi faire ?
Très bonne question

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  zobattants le 15/10/2017, 3:07 am

El-Shaman a écrit:.
Quant à savoir quoi faire ?
Très bonne question

Attendons les elections equitables et non contestees... Voila ce qu'il faut faire.
Toyebisaki bino que election ekozala na 2018 te... kasi boboyaki kondima...
Ok... bye... rendez vous en 2019...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Imperium le 18/10/2017, 12:41 pm

zobattants a écrit:
El-Shaman a écrit:.
Quant à savoir quoi faire ?
Très bonne question

Attendons les elections equitables et non contestees... Voila ce qu'il faut faire.
Toyebisaki bino que election ekozala na 2018 te... kasi boboyaki kondima...
Ok... bye... rendez vous en 2019...
Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect
Soutenons tous le Docteur du peuple. Dr Mukwege Denis.
Kabila est pret a ceder le pouvoir a un nouveau president democratiquement elu sans contestations et desordres.
Tous les opposants doivent se ranger derriere le docteur du peuple. Ce pays est malade. Il doit etre soigne.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Imperium le 18/10/2017, 12:53 pm

El-Shaman a écrit:
ndonzwau a écrit:Combien instructif que ce sujet ancien soit encore à ce point d’actualité, c’est dire l’ampleur de l’immobilisme assassin dans notre pays…
Maintenant les Congolais n’en sont-ils vraiment qu’à la « résignation » ?


De fait, les tentatives de l’opposition politique et sociale comme l’attitude de la population en général contre le pouvoir arbitraire sont restées jusque-là non payantes…
Pis, celui-ci s’est cru en mesure de monter les enchères imposant de force son agenda : « pas d’élections avant fin 2O19, soit au moins 3 ans de 'glissement', plus de la moitié d’un mandat…»

Tout observateur voit que quelles que soient les bonnes raisons actuelles d’une meilleure préparation, la vérité est que c’est là un passage en force indu, un délai trop long injustifiable, une volonté politique manifeste de violer la Loi et ne parlons pas d’autres subterfuges possibles qui vont accompagner cette « transition imposée » qui vont fausser davantage la qualité des scrutins, référendum, fichier électoral trafiqué, une Ceni encore plus inféodée, machine à voter électronique(?) manipulée, répartition des sièges sectaire, bureaux de vote instrumentalisés, etc, etc…

Càd : les prochaines élections que ce pouvoir planifie pour fin 2019 ou plus tard sont programmées pour que le 'système actuel survive', avec 'JK' directement ou son 'dauphin', ne nous voilons pas la face... Une « résignation » durable ne peut même pas relever du registre 'tactique' mais rien d'autre qu'une « démission coupable »; vite comment faire encore face ?


Mais alors sommes-nous en présence d'un pouvoir ‘trop puissant’ qui balaie adversaires et règles ou en face d'une opposition et d'une population 'trop faibles pour lui résister' ?  Question  







Compatriotiquement!

[/color]



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Je suis tenté de dire : Oui, nous sommes en face d'un pouvoir puissant pour nous les peuples, car Kabila est toujours là.
Mais je préfère dire : Nous sommes en face d'un C.I trop puissant qui cautionne les actes de Kabila et le soutient encore.
Quant à savoir quoi faire ?
Très bonne question

Ahh non....Le pouvoir de kabila n'est pas aussi tres puissant que vous le croyez. Il profite de la desunion du peuple congolais pour se maintenir. Chaque congolais voit en l'autre un adversaire ou meme un ennemi. Je reviens d'un voyage prive de kampala(uganda), Les refugies congolais qui sont la bas sont plus nombreux que les sud-soudanais et les somaliens combines. Ils viennent de toutes les provinces de la Rdc.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Admin le 18/10/2017, 7:54 pm

C'est dingue! Ce sujet date de 2008 et 9 ans apres j'ai le regret de constater que kabila a été le plus fort
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  zobattants le 19/10/2017, 6:03 am

Admin a écrit:C'est dingue! Ce sujet date de 2008 et 9 ans apres j'ai le regret de constater que kabila a été le plus fort

Admin, Kabila est plus fute que les autres... sont silence ne veut pas dire qu'il est bete ou faible...
Souvenez vous bayembela ye "
OOO kabila zonga na Rwanda.... Kimbuta ameli diamba alangweeeee oyaaaa heeee"
Aujourd'hui, ou sommes nous? Kabila est toujours president...
Kota akima forum
Troll, alembi naye
Ndonzwau, aza kaka, mais il se fatigue...
Diomi en prison pour viol( il croyait que francois Hollande allait le faire sortir du prison comme si le congo etait une colonie d'outre mer)
Ne mwanda Nsemi aloba boye: "Bomata...bokita... Kabila est le president du Congo. Respectez le!!!" Very Happy
Kabila sera le president du congo jusqu'a ce que nous aurons un nouveau president democratiquement elu par la majorite des congolais.
Bon...nous sommes toujours la ...
Admin, le probleme ya ba congolais, ils ne sont pas pragmatiques... trop emotionels et distraits... Voici que ces opposants, au lieu de se preparer aux elections, eux ils veulent saborder les actions du gouvernement. ex: election du congo au comite du droit de l'homme...
NB: Admin, pourquoi avatar nayo eza na carte ya France avec ecrit ya J'aime le Congo? Obosani carte ya congo ou bien eza message code a la "Golden Shower" na ndenge ya Trump, le president de notre frere Hiro Hito et vous meme?
oza infiltre, comme notre cher Kamere, Francis Kalombo, Kamitatu, Troll, au service de la France ou quoi?
Merci

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  El-Shaman Hier à 11:55 pm

Imperium a écrit:
El-Shaman a écrit:
ndonzwau a écrit:Combien instructif que ce sujet ancien soit encore à ce point d’actualité, c’est dire l’ampleur de l’immobilisme assassin dans notre pays…
Maintenant les Congolais n’en sont-ils vraiment qu’à la « résignation » ?


De fait, les tentatives de l’opposition politique et sociale comme l’attitude de la population en général contre le pouvoir arbitraire sont restées jusque-là non payantes…
Pis, celui-ci s’est cru en mesure de monter les enchères imposant de force son agenda : « pas d’élections avant fin 2O19, soit au moins 3 ans de 'glissement', plus de la moitié d’un mandat…»

Tout observateur voit que quelles que soient les bonnes raisons actuelles d’une meilleure préparation, la vérité est que c’est là un passage en force indu, un délai trop long injustifiable, une volonté politique manifeste de violer la Loi et ne parlons pas d’autres subterfuges possibles qui vont accompagner cette « transition imposée » qui vont fausser davantage la qualité des scrutins, référendum, fichier électoral trafiqué, une Ceni encore plus inféodée, machine à voter électronique(?) manipulée, répartition des sièges sectaire, bureaux de vote instrumentalisés, etc, etc…

Càd : les prochaines élections que ce pouvoir planifie pour fin 2019 ou plus tard sont programmées pour que le 'système actuel survive', avec 'JK' directement ou son 'dauphin', ne nous voilons pas la face... Une « résignation » durable ne peut même pas relever du registre 'tactique' mais rien d'autre qu'une « démission coupable »; vite comment faire encore face ?


Mais alors sommes-nous en présence d'un pouvoir ‘trop puissant’ qui balaie adversaires et règles ou en face d'une opposition et d'une population 'trop faibles pour lui résister' ?  Question  







Compatriotiquement!

[/color]



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Je suis tenté de dire : Oui, nous sommes en face d'un pouvoir puissant pour nous les peuples, car Kabila est toujours là.
Mais je préfère dire : Nous sommes en face d'un C.I trop puissant qui cautionne les actes de Kabila et le soutient encore.
Quant à savoir quoi faire ?
Très bonne question

Ahh non....Le pouvoir de kabila n'est pas aussi tres puissant que vous le croyez. Il profite de la desunion du peuple congolais pour se maintenir. Chaque congolais voit en l'autre un adversaire ou meme un ennemi. Je reviens d'un voyage prive de kampala(uganda), Les refugies congolais qui sont la bas sont plus nombreux que les sud-soudanais et les somaliens combines. Ils viennent de toutes les provinces de la Rdc.
Voila pourquoi j'avais dit l'autre jour que "Nous sommes en face d'un C.I trop puissant qui cautionne les actes de Kabila et le soutient encore", car comment pouvez-vous expliquez que le ministre Lambert Mende qui à une interdiction de mettre ses pieds dans l'espace shengen, vient d'avoir un visa en bonne et due forme de la part de la Belgique ?
Lisons cette article de Congomikili :

http://congomikili.com/congomikili-malgre-les-sanctions-lambert-mende-en-belgique/
CONGOMIKILI: Malgré les sanctions, Lambert Mende en Belgique


Lambert Mende séjourne depuis ce jeudi 19 octobre 2017 à Bruxelles en Belgique. Le porte-parole du gouvernement déclare avoir reçu une “dérogation” de la Belgique pour une visite familiale de “trois ou quatre jours”.

Une source proche de Lambert Mende précise davantage le motif de déplacement de l’officiel congolais sous sanction de la Belgique.

«Le ministre a reçu un visa d’une semaine pour des raisons humanitaires, et le visa est territorial donc il ne sera qu’en Belgique. Sa mère est malade et en plus sa maman a la nationalité belge. Mais le ministre va également profiter de l’occasion pour se défendre auprès de certaines institutions à Bruxelles au sujet des sanctions contre lui », a déclaré un proche du ministre Mende.

Ce voyage en Belgique suscite beaucoup de questions car le ministre Mende avec 8 autres responsables congolais sont interdits d’accès dans l’espace Shengen après les sanctions leurs infligées par l’Union européenne. L’UE reproche notamment à ces collaborateurs de Joseph Kabila de bloquer le processus électoral et d’encourager les violations des droits de l’homme.

Stanys Bujakera

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Cavalier Aujourd'hui à 2:57 pm

zobattants a écrit:

Admin, Kabila est plus fute que les autres... sont silence ne veut pas dire qu'il est bete ou faible...
Wrong Exclamation ...Kabila n'est pas plus fute que les autres, pourquoi attribuer a Kanambe des qualites qu'il ne possede guere???
Ca me rappelle d'ailleurs une video a travers laquelle Le Brillant fils du Cameroune Charles Onana, s'adressant a une foule, audiance Congolaise, qui declarait, Il y a Des Congolais qui voulaient me convaincre que Paul Kagame est un grand stratege, ha ha ha Very Happy  (Ouais, Il avait litteralement le sourire aux levres Very Happy .)


Souvenez vous bayembela ye "
OOO kabila zonga na Rwanda.... Kimbuta ameli diamba alangweeeee oyaaaa heeee"
Aujourd'hui, ou sommes nous? Kabila est toujours president...Kota akima forum Troll, alembi naye
Ndonzwau, aza kaka, mais il se fatigue...
Diomi en prison pour viol( il croyait que francois Hollande allait le faire sortir du prison comme si le congo etait une colonie d'outre mer)
kie, kie, kie Laughing  Laughing  Laughing , zobattants y'oza matumboli, na seki kaka,puisque la colere & la gentillesse ne sont necessairement point des opposants. Elles ne sont pas en guerrrrrrrrrrrrrrre Cool  Laughing
Ne mwanda Nsemi aloba boye: "Bomata...bokita... Kabila est le president du Congo. Respectez le!!!"  Very Happy
Kabila sera le president du congo  jusqu'a ce que nous aurons un nouveau president democratiquement elu par la majorite des congolais.
Bon...nous sommes toujours la ...
Un president demon-cr'antique-ment ailu??? En RDC Question Expliquez-nous cher zobattants comment elire demon-cr'antique-ment un dictateur? hmmm?

Admin, le probleme ya ba congolais, ils ne sont pas pragmatiques... trop emotionels et distraits... Voici que ces opposants, au lieu de se preparer aux elections, eux ils veulent saborder les actions du gouvernement. ex: election du congo au comite du droit de l'homme...
Wrong once again Exclamation , il n'existe pas une opposition qui appartient au fonds du caractere, Une Opposition Fonciere, Fondamentale, Substancielle, Nourrissante, Riche & Solide  en RDC, mais plutot une Aux Positions Formelles, Platoniques, Stereotypees, Structurelles, Stylistiques, Superfcielles,  c-a-d, opposition ya Kwanga na Makian, eloba Zacle Bababaswe, Le Mollah du Senat.  Opposition Ya Kwanga na Makian @

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est ce le temps à la résignation?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum