Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Invité le 24/5/2009, 5:22 pm

Vaya MYC,
kel déjeuner,c genre petit déjeuner
á l'Anglais,toi tout seul 4 oeuf avec plein d'ingredient wana
ekomi lokola ozo lia loso na pondu,
g crois que mado etait amoureuse de la nourriture que
de toi,entoucas les jeunes de Kin balia mais bayaka minene te
la majorité,moi mon cousin le matin il buvais du lait avec du pain
aprés alie biloko etikalaki lobi,g sais pas soki ekotaka na estomach nini
ma mére disait aza na toyaux ebandi banda Kin ti na Etats Unis,
non mboka na biso eza na pasi,kolia eza luxe.
bon j'attent la suite
a+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  C.Ryma le 25/5/2009, 6:42 am

MYC vantardisme lol. jeune premier, beau gosse, dont le dejeuné vaut le salaire de 4 fonctionnaires......love you brother Very Happy Very Happy
Mwana ya Congo a écrit:LE DEJEUNER DU DIMANCHE A 06HEURES 37 MINUTES

Dimanche 5 Octobre, 5heur30

Je dois prier, c’est dimanche aujourd’hui: “seigneur, je te confie la journée d’aujourd’hui, le culte d’aujourd’hui et bla bla bla… »
6heure 00 : Je dois préparer mon bain, et mon petit déjeuner
6 :30 : Ma table est prête. Je ne déjeune à la maison que le dimanche. Mon déjeuner je ne le prend qu’au bureau. Ma table est la plus rare de tables garnies du quartier : Omelette issue de 4 futures rejetons des poules, c'est-à-dire 4 œufs. Bien assaisonnée, je l’aime mélangée a un morceau de sardine et 100grammes de saucisson à l’ail. Oignon, cube magique, poivre blanc, 50grammes de fromage de Goma, fondant après cuisson, un peu de tomate nature. Ce mélange est tout simplement bavant… huum !

La boite de mayonnaise dans un coin, ma cafetière déjà prête avec de l’eau chaude, le cacao Nestlé, du lait en poudre, du sucre de Kwilu-ngongo très concentré, bu beurre non salé et une boite de Yaourt pour la route. Mon appartement sentait du pain au lait après son passage au four à micro-onde, mélangé à la senteur des omelettes grillées à la margarine Blue Band. Ici tout ce qui est margarine se nomme Blue Band, une marque de Marsavco, toutes les dentifrices se nomment Pepsodent, une autre marque de Marsavco, toute huile raffinée de cuisine se nomme aussi LIVIO.

Je m’installe rapidement, je dois gagner du temps, c’est moi qui présidé le culte ce matin.

Gring, Gring, Gring…. Qui sonne à cette heure? Je n’ai pas le temps, je suis pressé.

- Bonjour Tonton MYC
- Oh Mado, entres, comment vas-tu ?
- Je me porte bien… Tonton MYC, tu vis comme un blanc, ce n’est pas possible
- Arrête de raconter des bêtises Mado
- Non, tonton MYC, ta petite maison est très belle, ta télé, tu a un Dvd avec baffles (Homme cinéma), des lustres. On se croirait en Europe _elle qui n’a jamais mis les pieds en Europe_ et en plus ton déjeuner est toujours complet. Mais je te jure aujourd’hui si tu m’invites à table, je me refuserai de manger

Mado, c’est une fille qui habite juste dans la parcelle voisine. Elle m’avait remarqué depuis mon arrivé dans le quartier et a commencé a me saluer à temps et à contretemps. Jusqu’au jour où elle s’incrusta chez moi, un Dimanche comme celui-ci, m’avoua qu’elle avait faim. Je l’invita manger avec moi à table et depuis ce jour la, tous les dimanches elle se pointe chez moi à 6 :37, l’heure à laquelle je dresse ma table, celle du Salomon de la Cité.

- Mado, arrêtes avec tes conneries, viens déjeuner avec moi… ton horloge biologique fonctionne à merveille, il est 6heure37 minutes … pile à l’heure
- Tonton MYC, je viens manger parce que tu as insisté…
- Tu commences par quoi ? omelette? mayonnaise ? Chocolat à tartinet? Vas y, je me sers après toi.

Mado était prête, à monter sur mon lit et écarter ses jambes rien que pour bénéficier de mon déjeuner. Elle en était sur, j’étais un monsieur riche, l’hommed de sa vie, qui bouffait comme un petit blanc. Une fois, je lui ai acheté du Shawarma et une cannette de Coca, elle se refusa de le manger chez moi, elle résolu de le manger à l’extérieur, dans la rue. Elle fit sortir un chaise devant leur parcelle, elle ouvrit sa cannette et commença à engloutir son shawarma, attirât ainsi vers elle le respect de ses copines, du quartier, elle qui dilapide de la bouffedes blancs achetée en ville et le Coca en Cannette. Elle était la reine de l’avenue. La bassesse de ce quartier me dépassait, je ne savais plus quoi dire, quoi faire. Mais j’aimais l’ambiance qui y régnait, qui était loin de ressembler a l’atmosphère macabre qui regne en Ville ou à Righini. Ici, il y avait toujours quelque chose à apprendre…

Mado m’a tendu plusieurs fois de pièges et Dieu seul sait combien de fois, je m’en suis tiré. Plus d’une fois, pendant nos déjeuner de dimanche à 6 :37, elle s’essayait juste à coté de moi, portait une mini jupe, un body décolleté et ne portait pas de dessous, écartait ses jambes. Elle voulait sortir avec moi pour bénéficier de mon opulence, une opulence qu’elle était seule à remarquer. Seule ? Certainement pas, tout le quartier. Parce qu’elle ne se gênait pas de faire des éloges sur ma maison et ma table, celle de mianche 6 :37…
Tout le monde était convaincu que je sortais avec Mado. Tout le monde sauf personne. Il ne permettait pas que quiconque s’approche de moi… Surtout pas ses copines du quartier. J’étais sa propriété privée. Et pour cause ? Maison et surtout ma table, celle de Dimanche 6heure 37minutes. Mon déjeuner de dimanche était toujours complet.

A Kin, beaucoup de familles ne déjeunent plus, surtout pas à la cité. Tout le monde se content du Fufu le matin, un gros fufu. Je me demande toujours comment font ils pour ne pas attraper une de ces ulcères d’estomac. Personne ne peut s’offrir le luxe de déjeuner le matin avec mayonnaise, beurre, lait, pain au Lait, omelette etc… toutes ces choses coûtaient plus cher que les salaires mensuels de 20 fonctionnaires de l’état réunis.
Le déjeuner du dimanche, pour moi c’était une sorte de culte : je le prenais toujours…

Je regardais cette belle jeune fille manger comme une réfugiée. Rien à faire, son corps était rempli de colésterol. Cela ne nécessitait pas d’avoir un diplôme de médecine pour le savoir. Elle avait de la graisse partout et bouffait tout ce qui pouvait se manger. En moins de deux, elle descendit le 3/4 du pain au lait, c'est-à-dire plus de 500grammes qu’elle garnis de la mayonnaise, du chocolat et du beurre d’arachide. Un mélange à la Mado : il parait que c’est bon. Elle ne se priva pas du MÉLANGÉ. Le MÉLANGÉ, c’est un melange du Thé et du café au Lait que prennent souvent les adeptes des Malewa. A la Fin, elle prit la moitié d’un litre de Jus et pour finir, elle se précipita sur ma boite de Yahourt, je l’arrêta

- Mademoiselle, ça c’est pour moi
- Ok, Je te le laisse avec les omelettes. Mais je dois prendre une banane
- Ok, vas y, sers toi…

Elle a déjeuné pour 7 jours ; une bonne réserve. Et puis, depuis que Cryma et Chris sont parti, il n’ y a plus personne pour bouffer tout ça… Ces 2 la ne passent me voir que Dimanche après le culte. On se verra à l’église avec eux aujourd’hui de toute les façon.

- Tonton MYC, suis-je pas belle ?
- Si si si tu l’es ma petite Mado, tu es même magnifique
- Mais pourquoi tu ne veux pas de moi ?
- Déjà tu m’appelles Tonton, j’ai l’impression d’être ton père
- Mon pere ? toi … kie kie kie laisse moi rire. J’ai vu des fleuves, des océans et des mers. J’ai joué dans tous les stades, j’ai même plusieurs fois participé aux jeux olympiques. Toi qui es de la catégorie rivière… tu penses vraiment m’intimider ? répliqua Mado, dans une des ses métaphores qu’elle aimait utiliser !
- Il ne s’agit pas de l’intimidation. Tu sais très bien que j’ai déjà quelqu’un non ?
- Oui je sais, mais ce n’est pas mon problème. Mobali aza Mbetu ya l’hopitalo (L’homme est semblable à un lit d’hôpital : comme pour dire : le lit d’hôpital n’appartient à personne. Il appartient à tous les malades)
- Je t’interdit de dire ça, j’aime les 3 femmes que tu as l’habitude de voir ici
- Excuse moi tonton MYC… s’il te plait, parlons de nous. Pas de ces filles, je les déteste. Que chacun prenne sa part
- De nous ? quel Nous? Il n’ y a jamais eu de nous à ce que je sache
- Franchement, je ne te comprends pas, tu dois être un occultiste. Comment peux tu résister a une femme aussi belle que moi ?

Mine de rien, elle est belle cette petite Mado. C’était une Kasaienne, plus belle que Tantine Elisée de Mbuyi. Mais elle était tellement terre à terre que je ne pouvais pas me salir avec elle. Surtout qu’elle ne cesse de me dire qu’elle se laissera tomber enceinte le jour ou elle couchera avec moi. Je ne compte pas faire élever mes rejetons par ce genre de femme de mœurs bas, indigne de porter mon nom. C’est la seule chose qui gardait ma verge, mon état major comme le nomme souvent le frère Edouard, dans les rangs. Personne ne pouvait résister à la beauté de cette Mado sauf moi, bien sure. Elle ne dormait plus chez elle, elle allait de veillée de prière en veillée de prière dans des églises dites de réveil pour demander à Dieu de lui faire le plus grand et beau cadeau de sa vie. Et ce cadeau du Ciel serait moi…

Tous les moyens etaient bons pour m’avoir

Un jour j’ai failli tomber : Elle a commencé à me toucher sur le coup, me fit un baiser sur la joue, sa douce main glissa dans ma chemise, je senti un courant me traverser, ouvrir la premier bouton de ma chemise toucha mes tétons, posa ses levres sure les mienes, introduit sa langue gluante dans ma bouche, mon esprit s’évada et pendant que je prenait mon envole, une main me fit descendre precipitament vers le bas, cette main c’est la voix que j’entendis « tu ne peux pas faire un enfant avec cette femme, tu gâcherais ta vie »… je la repoussa, je la fit sortir et ce jour la, je me senti tellement sale et j’eu tellement honte que je me permis de ne pas aller à l’Eglise. Une semaine après, dimanche à 6heures 37, elle sonna à ma porte comme d’habitude.
Je ne savais pas dire non à cette fille, comme à toutes les filles d’ailleurs. Je ne refuse jamais rien aux femmes. Je crois que j’ai un problème d’affection, une crise profonde d’affection maternelle, je cherche toujours à téter le sein de la femme…

Sacrée Mado…

- Mado, je n’ai pas la tête à ce genre de chose. Je dois aller à l’église, allez ouste tout le monde dehors
- D’accord, je sais que ça marchera un jour … je suis patiente

En effet, elle est patiente. Une fille comme Mado, peut te faire porter le chapeau après une seule nuit de plaisir. Elle s’attrapera une grossesse quelque part et fera de ce gosse tien…

Elle me faisait peur. Elle m’a relaté une histoire terrible. Un jour, elle était fauchée et devait rembourser à son créancier 150$. Comment faire ? elle decida de coucher avec un de ses multiples copains et 7 jour après :

- Bonjour Azarias,
- Bonjour ma chérie, c’était très bien la semaine passée, tu as failli me tuer.
- Ah bon ? ça t’a plu ?
- Oui bien sure, quelle question idiote. Alors on remet ça quand ?
- Pas avant que tu ne trouves la solution au problème que tu t’es créé
- C’est quoi ça encore
- Depuis la dernière fois, je ne vois pas mes règles
- Ca veut dire que tu es enceinte ?
- JE savais que tu étais intelligent jusqu’au point d’oublier de porter ton chapeau.
- Mado, ta mère ne t’a jamais dit qu’il ne fallait jamais manger de banane sans sa veste ?
- Si mais tu étais très affamé, je devais donc rapidement te laisser le temps d’étancher ta soif (Mado, toujours dans ses métaphores. Personne ne pouvait comprendre ses conversations téléphoniques codées parce qu’elle était habituée à parler avec les hommes au téléphone pendant qu’elle était au lit avec un autre. D’où la nécessité de maîtriser la métaphore). En tous cas ce n’est pas de ma faute si j’ai voulu te rendre service.
- Ecoute, j’aime ma fiancée, il ne faut pas garder cette grossesse
- 150$ pour pour déposer ton colis (Faire avorter)
- Ok, passe au stade de Martyre, au bureau, retirer 150$ plus ton transport

C’est comme ça qu’elle a pu s’acquitter de sa dette, en créant une grossesse imaginaire… Mado, était très lucide, elle ne pouvait jamais être surprise par une quelconque grossesse, impossible. Elle s’habillait toujours bien. Dans la rue, personne ne pouvait s’imaginer qu’elle dormait dans une bicoque, qu’elle résidait dans un ghetto, qu’elle ne déjeunait qu’une seule fois la semaine, le dimanche à 6 :37. Dans la rue, elle ressemblait a une grande dame, avait la mine des filles riches, se procurait le telephone le plus VIP, made in China, Guanghzou Very Happy , « Aspect Toujours » était sa devise. Comment faisait elle ? Elle s’endettait auprès des boutiquiers de Victoire, ses fournisseur en en griffe ; c’est la qu’elle se procurait des habits, des chaussures et payait après avoir créée une grossesse imaginaire.
Mais ce Nom d’Azarias me disait quelque chose… Tiens, ce notre Beau Gosse policier, celui qui a failli tuer le frère Edouard lors de la rencontre entre Vita et Imana au stade des Martyres… Que le monde est petit !

Franchement, ma table, celle de dimanche 6 :37 m’apprenait toujours quelque chose de nouveau à propos de Mado.

Sacrée Mado.

- Bien Mado, je vais a l’église, à ce soir
- Ok Tonton MYC… Mais permet au moins que je te fasse la bise
- Ok Mado, ne fais pas comme la dernière fois, pendant que je te tendais la joue, tu en a profité pour poser tes lèvres sur les miennes
- Ok Tonton

Smack ! Une fois de plus sur mes lèvres

- Mado ?
- Tonton MYC, tes lèvres son irrésistibles, je ne pouvais pas m’en empêcher
- Vas t en

J’avoue avoir un peu d’affection pour cette petite Mado.

Allez, je vais à l’Eglise !!! sunny

A SUIVRE lol! lol! lol! lol!

L'EGLISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 25/5/2009, 10:11 am

laelce a écrit:Vaya MYC,
kel déjeuner,c genre petit déjeuner
á l'Anglais,toi tout seul 4 oeuf avec plein d'ingredient wana
ekomi lokola ozo lia loso na pondu,
g crois que mado etait amoureuse de la nourriture que
de toi,entoucas les jeunes de Kin balia mais bayaka minene te
la majorité,moi mon cousin le matin il buvais du lait avec du pain
aprés alie biloko etikalaki lobi,g sais pas soki ekotaka na estomach nini
ma mére disait aza na toyaux ebandi banda Kin ti na Etats Unis,
non mboka na biso eza na pasi,kolia eza luxe.
bon j'attent la suite
a+

Kie kie kie … Ah Laelece… oza Fin… quel estomac lol

Mais dans ma vie réelle, je ne mange pas souvent, et ça été un problème avec mon épouse au début de notre mariage et a la longue, elle a compris que na liaka na nga epa ya batu te, na za nde na estomac mukie kie kie kie. En plus, je suis exigeant na makambu ya kolia. JE crois que ma fille a eu ca de moi !

Na dejeunaka kaka Dimanche, c’est le seul jour oyo na zalaka na temps et je fais moi-même mon omelette soit na saucisson a l’ail to na sardine. Na lela yango fort !

Cryma, na bo matumoli.

Ma’mongo et Mathy, na zo ya. Lisolo eza mulayiiiii

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mathilde le 25/5/2009, 10:20 am

MYC,

Na kozela, naboyi ba delestages noki te na kosilika..... Twisted Evil Evil or Very Mad lol!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 25/5/2009, 10:57 am

Mathilde a écrit:MYC,

Na kozela, naboyi ba delestages noki te na kosilika..... Twisted Evil Evil or Very Mad lol!

Kie kie kie Mathy, pardon maman Ko silika te. JE suis oblige de travailler aussi. je n'ecris que pendant mes moments de repis... pour em detendre. Very Happy Very Happy

Yango, bo limbisa ba erreur d'orthographes... na ko soigner ba texte nionso sima et j'en ferai... je compte sur vous tous pour me trouver un bon editeur Wink Wink

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mathilde le 25/5/2009, 11:43 am

MYC,

Na yebi ke ozali na musala mais comme nazalaka motema moto moto...o comprendre????Kie kie kie Les erreurs d'orthographes , on s'en fout kie kie kie kie biso nyonso to salaka et surtout moi de l'Anglais au Francais et le Lingala.... kie kie kie Etumba na nguaka... Laughing Laughing Laughing Je comprends, ne te fais pas de soucis pour ca. Cool Very Happy

Mwana ya Congo a écrit:
Mathilde a écrit:MYC,

Na kozela, naboyi ba delestages noki te na kosilika..... Twisted Evil Evil or Very Mad lol!

Kie kie kie Mathy, pardon maman Ko silika te. JE suis oblige de travailler aussi. je n'ecris que pendant mes moments de repis... pour em detendre. Very Happy Very Happy

Yango, bo limbisa ba erreur d'orthographes... na ko soigner ba texte nionso sima et j'en ferai... je compte sur vous tous pour me trouver un bon editeur Wink Wink


Dernière édition par Mathilde le 26/5/2009, 8:57 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 25/5/2009, 1:09 pm

L’EGLISE

Vite, je saute sur ce taxi… zut, ils ont été plus rapide que moi. Franchement je suis fatigué, je me lasse a courir derriere les taxis tous les jours. Il faut se battre pour avoir un seul petit taxi. A l’arrêt ce dimanche, il y a curieusement du monde. Des qu’un taxi se présente, une cinquantaine de personnes tombent dessus. Je dois être rapide. Non, j’appelle mon petit, le chargeur

- Eh petit viens s’il te plait
- Oh Vieux, heureux de te voir
- Ecoute, je suis déjà en retard la… il te faut rapidement me prendre une place dans le prochain taxi … Kingabwa, Limete
- Ok vieux.

Enfin, j’ai une place sur le siège avant. Ce petit était très rapide. On aurait cru qu’il était né dans les Parkings de KIN…

- Tiens mon petit, 100fr
- Oh vieux, merci beaucoup

J’ai l’habitude d’utiliser les chargeurs lorsque le transport est difficile. C’est eux qui se battent a ma place et me trouve la place a bord des taxi moyennant 100fr. Ainsi vas la vie.

9 :00…

Eh yahwe, Eh Yahwe Kumama.. Eh yahwe, Eh Yahwe Kumama.. ♪♪♪

Zut, le culte a déjà commencé, je suis en retard… heureusement, il y avait un autre remplaçant pour la modération. Tant mieux, avec le baiser de tout à l’heure, je me sens tellement impure. Merci Seigneur d’avoir épargné ton serviteur de cette humiliation. Je me sens très sales. Je dois me repentir, être propre dans mes pensées…

45 minutes plus tard, un homme grand et costaud, de teint sombre, élégant, se leva, pris sa bible et montât à la chaire. C’était le Pasteur Blaise, prêt à nourrir le peuple de Dieu car selon Sa bible, l’homme ne vivra pas seulement du pain, mais aussi de la parole de Dieu… Cet homme était le plus honnête de la planète. Le plus patient du monde, le plus attentif de ce quartier. Je n’en ai jamais rencontré plus de 2 comme lui. Célibataire a vie, Il ne trouvait pas chaussure à ses pieds, ni couvercle à sa casserole, mais n’était pas pressé de se lier pour le meilleur et pour le pire car tropr patient, son age ne lui faisait pas peur. Si mon frère Willy aurait été la, il allait trouver certainement un démon, j’imagine celui de la servitude, a cause de sa générosité et celui de célibat certainement a cause de sa solitude.

- Aujourd’hui, nous allons parler de l’impudicité. Le Seigneur m’a visité ce matin et m’a dit que cette église était rempli des impudiques et aujourd’hui, il veut vous guérir de votre maladie… dit il. Il renchérit : ouvrons nos bible lisons dans le livre d’apocalypse. il est dit : « Ni les Impudiques, ni les voleurs n’hériteront le royaume des cieux »

Ce verset insuffla un air lourd et le silence se fit entendre à des milliers des kilomètre de la.

L’Arche de Noé. Une église qui se situe a Kingabwa, un de quartier le plus pauvre de la capitale. Le ¾ de membres de cette église sont pauvres. C’est le pasteur qui est leur Noé, leur Moise. Il résolvait tous les problèmes de ces gens. C’est lui qui payait même les frais académiques et scolaires des certains ouvriers de l’église… c’était lui, la solution ; il se tranformait en dieu sans le savoir. Je me rappelle même un jour, le pasteur absent, je pris la chaire. Après le culte, le diacre m’appela et me présentât une femme enceinte avec un bébé dans le dos, deux autres a ses cotes et un quatrième mourant. Elle était femme de militaire. Dans ce quartier en fait, la classe moyenne n’existe pas. Le très riches ont construit des villa et juste a coté, des très pauvres pullulant dans les églises. Ces très pauvres sont des femmes des militaires dans la plus part de cas, femmes de ex Faz ou des gardes rapprochés de Jean Pierre Bemba. Elles vivent dans la plus part de cas sans leur maris mais je ne comprend toujours pas comment font elle pour tomber enceinte comme des poules.

On me présentât donc cette dame et je fis appeler l’équipe d’intercession, des prieurs. Cette dernière entama la prière avec des cris, des grincements et des grimaces. Vous savez, dans nos églises dites des réveil ou pentecôtistes, les gens prient toujours a haute voix. Et souvent, lorsque tout le monde prie ainsi, j’ai l’impression que Dieu se trouve à des centaines des milliers de Kilomètres, contrairement à ce que le Pasteur Blaise à l’habitude de dire « Dieu n’est pas loin de nous ». Mais pourquoi les bandimis crient ils lorsqu’ils prient ?

Quelques grimaces plus tard, je prie la parole : « Seigneur, guéris cet enfant, nous avons besoin de ta sagesse et ta grâce, amen ». Tout le monde me regarda comme si je venais de la lune. Ma prière était très calme et très courte pour une situation aussi critique. Le fils de cette femme en effet était mourant. Mais en l’observant, je vis qu’il était maigre, faible et avait un ventre bedonnant. Je fis disperser tout le monde et fis asseoir la dame.

- maman racontez moi, comment est il tombé malade
- au fait, pasteur, il jouait tranquillement le matin et le soir, Héritier commençant subitement à vomir. du coup il devint faible

Mais qu’est ce qu’ils ont à appeler Héritier tous leurs enfants? De quoi vont-ils hériter ? Franchement

- Ok. L’avez-vous amené à l’hôpital ?
- Non, on n’a pas d’argent
- Ok, tenez, prenez cet argent… amenez le à l’hopital, le reste, achetez lui de quoi manger. Qu’on lui fasse des examens et des que vous avez la prescription médicale du médecin, revenez me voir pour les médicaments, je crois pouvoir vous aider à en procurer
- Merci pasteur
En fait, je soupçonnais des ascaris, la typhoïde et la malaria. C’est tout a fait normal que l’enfant attrape un de ces microbe vu l’environnement malsain dans lequel il vivait. Je pensais aussi qu’il avait faim parce qu’il ne faisait pas son age. Il avait 6 mois mais avait l’air d’un bébé de 2 mois. Un problème de retard de croissance
2 jours plus tard, je la revis à l’église et c’est moi qui commença a lui poser des questions :

- Comment va votre fils ?
- Oh pasteur, après votre prière, il s’est très bien senti. Dieu a agi
- Ok, gloire à Dieu

Je me suis dit : « Certainement, elle n’a pas amené cet enfant à l’hôpital. Je suis sure que le peu d’argent que je lui ai donné, elle en a profité pour nourrir ses rejetons… Cet enfant tombera encore malade, on l’amènera encore à l’église pour chasser des potentiel démon alors que c’est un problème de santé » …
Mon Dieu, c’est ce genre de problème que le Pasteur Blaise affronte tous les jours. Il devait apprendre aux gens, non seulement la parole de Dieu, aussi le savoir vivre, la propreté, etc… Bref, il devait les rééduquer. Il n’arrivait pas a finir la construction de son église, tellement que les membres étaient pauvres et qu’il était lui-même englouti par leurs différents problèmes. Et oui, en tant que Pasteur, il devait les prendre en charge, amener les brebis vers les eaux paisibles selon sa bible. L’église, c’était donc un hangar dans une grande concession non pavée, une chair et un rideau Rouge et bleu avec comme enseigne « Jésus-Christ est Seigneur ». Les chaises étaient en plastique et c’est le comite de soutien qui se cotisait 10 $ par mois afin d’en acheter régulièrement. Pauvre pasteur Blaise.

La prédication d’aujourd’hui avait tout son sens, normale, l’église s’appelait Arche de Noé. Et oui, dans l’arche de Noé il y avait tout le monde, le Lion, les moustiques, le poisson, l’araignée… tout le monde. Ici c’est pareil, tout le monde participe au Culte, les chargeurs, les policiers, les chauffeur taxi, les chefs de Parkings, prostituées, Kuluna, Ma Matondo, frère Edouard, Cryma et son frère, tout le monde et qui vois je la au coin ? Mado… elle m’a suivi jusqu’ici. Ce sacré Mado !

- Bien aimée, Abandonnez votre vie d’impudicité. Arrêtez de courir derrière les hommes mariés, arrêtez de vous exposer et exposer votre corps au péché, à la malédiction et aux maladie…mais Dieu vous veux du bien, repentez vous… aboyait le pasteur Blaise !!!


A SUIVRE Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


LA DISPUTE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 25/5/2009, 1:53 pm

LA DISPUTE

- Que Dieu vous bénisse, rentrez dans la paix du Seigneur, Que l’assemblée dise Amen …
- Amen répondit l’assemblée
- Saluez les bien-aimées par des saints baisers et surtout n’oubliez pas, que ceux qui veulent aller voir notre Sœur Sifa et notre frère Edouard, se présentent avec leurs cadeaux. Ils ont été arrêtés hier, nous ignorons les raisons de cette arrestation, mais que cela ne nous empêchent pas de les assister. Apprêtez à manger et de l’argent pour eux, ils en ont besoin…

Bien, la séance des salutations commence … mais qu’est ce que j’entend la ?

- sale pute, tu es encore venu t’attraper un Tilapia ici ? tu n’as même pas honte
- c’est toi qui devrais avoir honte si tu n’arrive pas à satisfaire ton homme c’est pas mon problème
- C’est de toi que le Pasteur a prêché aujourd’hui, un démon te tourmente
- Ah bon ? viens me délivrer si t’en est capable

Qui vois je la ? C’est Cryma qui est sur le point de sauter sur Mado… Eh oui, il ne manquait plus que ça .
Ces 2 filles se connaissaient, parce qu’elles habitaient le meme quartier, lorsque Cryma etait encore a la maison...

Heureusement, les freres sont la, ils vont les calmer

- Mado, que fais tu ici ?
- Ce que tout le monde fais ici Tonton MYC, je suis venu prier c’est dimanche aujourd’hui. Mais apparemment, le diable me combat et me suis partout. Nous ne combattons pas contre la chaire et le sang, mais contre les esprits. Je comprends que Cryma est juste secouée par le démon qui me combat.
- Ecoutes, on en reparle à la maison. Prend cet argent, paie le transport, je te revois le soir
- Ok, merci Tonton. Je te fais la bise
- Non merci vas t en

Elle s’éclipsa

- Toi, suis moi
- Papa MYC, je suis désolé, je ne pouvais pas me retenir
- Je dis suis moi

15 minutes plus tard, dans le salon du pasteur :

- Bonjour pasteur
- Bonjour frère MYC, bonjour Cryma
- Bonjour Pasteur repondit Cryma, toute honteuse
- Bien, dit moi ma fille, ton père MYC est la, qu’est ce qui s’est passé
- Pasteur, comme vous le savez, j’ai rencontre un jeune homme depuis à peu près 5 ans. Aujourd’hui nous sommes sur le point de nous marier
- Depuis que ton père et moi t’avons demandé de nous le présenter, tu ne l’as pas fait.
- Justement Pasteur, je demande pardon à mon papa MYC (cette phrase me brisa, c’était ma fille… je l’ai connu avec son frère depuis qu’elle avait 15 ans) et à vous Pasteur. J’était sur le point de vous le présenter, sauf qu’un jour, je l’ai attrapé la main dans le sac en flagrant délit entrain d’embrasser cette pute sur le boulevard. Alors, je ne voulais pas présenter à mes responsables un monsieur aussi moins sérieux
- Pourquoi t’en a pas parlé ?
- J’avais… soupir… j’avais tres honte. Le problème ce que depuis 2 ans, j’ai décidé de ne plus jamais couché avec lui, j’ai choisi en effet l’abstinence pour respecter la parole de Dieu. C’est vous qui nous avez appris l’abstinence pasteur. Vous dites toujours que Dieu est contre les relations sexuelles avant le mariage. Et ça fait 2 ans que Azarias et moi ne couchions plus. Il m’a dit qu’il n’en pouvait plus et qu’il devait avoir une vie sexuelle active. Il a même plusieurs fois surveillé, fait suivre car il pensait que je sortais avec un autre monsieur

Azarias, le copain de Cryma le trompait avec Mado. Je me le suis dit ce matin, j’avais raison. Ce nom m’était familier …

- La situation est délicate ma fille. Pourquoi ne l’inviterais tu pas a l’église ?
- Je le ferai… Papa Pardonne moi, je t’aime tu le sais bien, je suis désolé de te faire si mal et te déshonorer devant l’église

J’ai regardé cette petite Cryma, qui avait grandi, c’était une femme maintenant. Elle avait pris sa vie en main et c’est elle, quelque fois qui me nourrissait et prenait soin de moi juste parce qu’elle est reconnaissante. Elle s’en était bien sorti. Et j’étais son père, le père qu’elle n’a jamais eu, le père qu’elle a toujours cherché, ce fameux Papa Mambweni s’était transformé en MYC. vous rappelez vous,ce Papa Mambweni , la raison de la presence de Cryma et Chris a Kin il y a 10 ans, Twisted Evil

Elle avait l’air si triste, elle était comme une enfant qui cherchait les bras de son père

- Viens, dans mes bras …
- Je t’aime papa
- Moi aussi. Mais ne refais plus jamais ça. Je n’ai pas vu ton frère ce matin
- Je t’explique plus tard Papa MYC.
- Ok, tu es prête pour la bouffe de Ma Matondo ?
- OUI
- Bien Pasteur, c’est toi qu’on attend pour s’y rendre. Tout est prêt. L’Eglise a même donné 2 sachets de sucre et des savons. On prendra la Rav 4 de Cryma… Cryma, je ne conduit pas, j’adore te voir conduire
- Ok Papa… on y vas

A SUIVRE lol! lol! lol!

LE MALEWA


Dernière édition par Mwana ya Congo le 25/5/2009, 2:46 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 25/5/2009, 1:58 pm

LE MALEWA
Very Happy
Cryma s’en est bien sorti, elle a pu faire quelque chose de sa vie. Apres les avoir hébergé chez moi, son frère et elle pendant 10 ans, elle a fini ses études à l’ISC avec distinction. Elle refusa de travailler dans les entreprises de la place et décida de rester son propre patron. Apres son diplôme d’état à l’age de 18 ans, je lui ai donné un peu d’argent. Sommes qui lui permit de se faire un malewa non loin de la fonction publique. Son frère a ouvert une cabine telephonique.
Elle m’avait obéit en renonçant à sa vie de prostituée, elle a donc respecté sa part du contrat et avait gardé au frais son argent à la banque, c’est ce qui lui permit plus tard de se procurer une RAV 4 qui l’aidait énormément pour ses courses, pour son business.

Le Malewa en fait, c’est un restaurant à la congolaise. Ici les gens mangent à la main, on y prépare des mets Congolais qui coûtent moins cher. Ce restaurant c’est le préféré des étudiants et des fonctionnaires parce que la bouffe coûte moins cher. Les conditions hygiéniques quelque peu moins recommandables sauf si celui qui s’en occupe y tiens. Et comme Cryma s’y connaissait en cuisine, elle y pressentait Makayabu a la sauce blanche, le pondu a l’arachide ne manquait jamais, le fufu, la boule d’ambiance pour les intimes ne manquait pas non plus. Le Riz, le haricot grillé, le Thomson, Requin pour les intimes était toujours présenté dans le menu et monsieur Chikwangue dans son costume vert.

Le matin, c’est sont les fonctionnaires qui viennent prendre leur mélangé et leur omelette au spaghetti. A midi, ce sont les étudiants et étudiantes qui adoraient manger le requin préparé par Cryma. Son frère venait l’aider de temps en temps lorsqu’elle est débordé vers 14 heures généralement.. Ces fonctionnaires impayés trouvaient toujours un moyen pour remplir leurs ventres chez Cryma, et rentraient les poches vides chez eux.

Je continuais néanmoins à payer leurs études c'est-à-dire les frais pour elle et pour son frère. Leur argent leur servait à remplir leur compte en banque. Elle était très mature cette Cryma. Au bout de 10 ans, elle a pu économiser plus de 20.000$. Je ne cessait de me disputer avec elle parce qu’elle tenait à faire la provision de la maison avec son argent et moi, ça, je ne voulais pas. « C’est moi le Papa dans cette maison ou pas ? » avais je l’habitude de dire.

Elle a pu ouvrir un 2eme malewa à Beau-marché et un troisième a Kintambo. Et pendant que je vous écris, elle a finalement son restaurant a Gombe et 4 Malewa. Elle est devenue son propre patron et surtout qu’elle a fini ses études en Marketing, elle s’en sort très bien. Toujours protectrice, plusieurs fois, elle a soutenu la cabine téléphonique de son frère qui tombait régulièrement en faillite parce qu’il n’avait pas arrêté avec la drogue, cet imbécile de Chris. Je l’aimais bien. Il était comme la tare de la famille…

Elle me racontait tous les soirs ses mésaventures dans son malewa de la Gombe. Voici ce qu’elle me racontât un jour

- Papa tu sais quoi ?
- Oui ma fille racontes
- Aujourd’hui, il y avait un monsieur qui était venu pour la première fois dans mon malewa et la il commanda un Thomson et 4 boules de fufu et pondu. Je le lui amenai avec une bouteille de Primus. Il me ressemblait ce monsieur. J’ai cru voir mon grand père. Mais il avait l’air tellement affamé que je ne pu m’entretenir avec lui
- Et après ?
- Bien, pendant qu’il mangeait, il y eu une fille en uniforme qui entra, apparemment c’était son élevé, une jolie fille claire. Il commandât un autre plat du Riz au pondu et une cuisse de poulet. Pendant qu’ils mangeaient, la fille lui dit qu’elle était enceinte, le monsieur se mis dans tous ses états et gifla la fille qui se mis aussitôt à pleurer. C’était très triste de la voir pleurer.
- Ah bon ? un professeur qui a engrossé son élève ?
- Alors, les étudiants qui étaient la, furent mécontent et vinrent me dire : « tu sais tantine Cryma, nous ne voulons pas casser les verres et les assiettes dans ton malewa. Nous nous occuperons de ce monsieur à l’extérieur »
- Apres cet événement, le monsieur payât son addition, abandonant la fille et une fois a l’extérieur, les étudiants s’occupèrent de lui et le frappa sérieusement au point qu’il oublia sa chemise. Franchement Kinshasa c’est une ville extraordinaire, il y a toujours des insolites en cascade tous les jours
- Ma Cryma, c’est ça la vie a KIN

Ma chere Cryma, a grandi, c’était une femme maintenant. La vie l’a rendue Mature…

A SUIVRE lol!

GARDE A VU (SUITE )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mathilde le 25/5/2009, 2:19 pm

MYC,
Merci , j'aime bcp. Triste et rigolo en meme temps..... Cool Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 25/5/2009, 2:29 pm

Mathilde a écrit:MYC,
Merci , j'aime bcp. Triste et rigolo en meme temps..... Cool Laughing

Je t'en prie...
plus triste et plus rigolo reste avenir Very Happy Very Happy Very Happy

Avant de retrer ce soir na ko tia suite ... silent silent

Mathy, tout ce que je mets ici, c’est la réalité sur laquelle je construis la vie de tous les jour a Kin grace a la fiction. Mais la realité de la vie de gens de KIN est bel est bien la, devant toi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mathilde le 25/5/2009, 2:49 pm

Mwana ya Congo a écrit:
Mathilde a écrit:MYC,
Merci , j'aime bcp. Triste et rigolo en meme temps..... Cool Laughing

Je t'en prie...
plus triste et plus rigolo reste avenir Very Happy Very Happy Very Happy

Avant de retrer ce soir na ko tia suite ... silent silent

Mathy, tout ce que je mets ici, c’est la réalité sur laquelle je construis la vie de tous les jour a Kin grace a la fiction. Mais la realité de la vie de gens de KIN est bel est bien la, devant toi !

MYC,
Je l'ai compris , je trouve ca desolant et tres triste malgre qu'il y a des moments ou je ne peux m'empecher de rire... Wink Sad Laughing Je n'ai pas connu ca..... No et c'est prkoi je t'embete pour plus....please Exclamation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 25/5/2009, 2:51 pm

et c'est prkoi je t'embete pour plus....please

grrrrrrrrrrr Evil or Very Mad Evil or Very Mad soki na landi yo je en travaillerai pas Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mathilde le 25/5/2009, 2:54 pm

Mwana ya Congo a écrit:
et c'est prkoi je t'embete pour plus....please

grrrrrrrrrrr Evil or Very Mad Evil or Very Mad soki na landi yo je en travaillerai pas Evil or Very Mad


MYC,
kIE KIE KIE Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Admin le 25/5/2009, 2:57 pm

Mwana ya Congo a écrit:
Mathilde a écrit:MYC,
Merci , j'aime bcp. Triste et rigolo en meme temps..... Cool Laughing

Je t'en prie...
plus triste et plus rigolo reste avenir Very Happy Very Happy Very Happy

Avant de retrer ce soir na ko tia suite ... silent silent

Mathy, tout ce que je mets ici, c’est la réalité sur laquelle je construis la vie de tous les jour a Kin grace a la fiction. Mais la realité de la vie de gens de KIN est bel est bien la, devant toi !
Nga kutu na koma ko zela yango lokola serie TV ... bon frangin il faut ta sala formule wana .. ba photos .. yo moko oyebi

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mathilde le 25/5/2009, 2:59 pm

MYC,
Omoni ke nazali ngai moko te......... Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 25/5/2009, 3:09 pm

Admin a écrit:
Mwana ya Congo a écrit:
Mathilde a écrit:MYC,
Merci , j'aime bcp. Triste et rigolo en meme temps..... Cool Laughing

Je t'en prie...
plus triste et plus rigolo reste avenir Very Happy Very Happy Very Happy

Avant de retrer ce soir na ko tia suite ... silent silent

Mathy, tout ce que je mets ici, c’est la réalité sur laquelle je construis la vie de tous les jour a Kin grace a la fiction. Mais la realité de la vie de gens de KIN est bel est bien la, devant toi !
Nga kutu na koma ko zela yango lokola serie TV ... bon frangin il faut ta sala formule wana .. ba photos .. yo moko oyebi

KIE KIE KIE…
Tout a fait. Na ko zwa appareil photo moko na fin ya Juin et la, je pourrait associer chaque histoire a une image … vous verrez a quoi ressemble une cabine publique, un Malewa, Isangi 520 lol, un Kuluna, un Shegue, un Taxi, une Moto-taxi … tout quoi !
... Very Happy Very Happy

Kasi tse, yo nde Mathy o contaminer Batu Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mathilde le 25/5/2009, 3:22 pm

Mwana ya Congo a écrit:
Admin a écrit:
Mwana ya Congo a écrit:
Mathilde a écrit:MYC,
Merci , j'aime bcp. Triste et rigolo en meme temps..... Cool Laughing

Je t'en prie...
plus triste et plus rigolo reste avenir Very Happy Very Happy Very Happy

Avant de retrer ce soir na ko tia suite ... silent silent

Mathy, tout ce que je mets ici, c’est la réalité sur laquelle je construis la vie de tous les jour a Kin grace a la fiction. Mais la realité de la vie de gens de KIN est bel est bien la, devant toi !
Nga kutu na koma ko zela yango lokola serie TV ... bon frangin il faut ta sala formule wana .. ba photos .. yo moko oyebi

KIE KIE KIE…
Tout a fait. Na ko zwa appareil photo moko na fin ya Juin et la, je pourrait associer chaque histoire a une image … vous verrez a quoi ressemble une cabine publique, un Malewa, Isangi 520 lol, un Kuluna, un Shegue, un Taxi, une Moto-taxi … tout quoi !
... Very Happy Very Happy

Kasi tse, yo nde Mathy o contaminer Batu Very Happy Very Happy


MYC,
Mabe wapi???? Surtout qu'a moi ... Very Happy Cool ca fait bcp de bien d'apprendre ce que ...est devenu mon pays.... Sad Sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 25/5/2009, 4:03 pm

GARDE A VUE (SUITE)


- Hé tu vas gratter ma peinture, s’écria Cryma , un chauffard venait de faire un dépassement à la superman
- Je t’en mettrais une autre ma belle répliqua le chauffard
- Tu es malade
- Oui ma belle, fou de toi. T’es trop belle
- Laisses tomber Cryma, ne perd pas ton énergie pour rien. Conduire à KIN c’est vraiment une casse tête. Gerer les trous, gerer le soleil, éviter les roulages, éviter les chauffeurs des taxis bus, éviter les embouteillage, pas de feu, pas de panneaux indicateurs…

2 minutes plus tôt, le chauffeur s’arrêta net devant nous et subitement. Il devait prendre ses clients, charger comme ils le disent

- Mais ce Type franchement, c’est quoi cette façon de conduire ?
- Attends juste un peu, le temps qu’il charge son taxi-bus ma fille, dit le pasteur Blaise… plus patient que ce pasteur , tu meurs…

Pourquoi les chauffeurs de taxi disent « Charger » lorsqu’ils prennent des « têtes » oops Clients en cours de route ? C’est tout simplement parce que les chauffeurs de taxi bus ne sont satisfaits que lorsque leur Taxis Bus sont chargés totalement. Ils ne supportent pas le vide. Il ne faut pas que l’air passe dans le taxi-bus. Les clients ou les têtes sont entassés comme des vaches qu’on amène a l’abattoir. Et pour charger, ils ne se posent pas des questions du genre « Ou Stationner ? ». Ils prennent ainsi leurs têtes partout, il suffit juste que la tête arrête le taxis-bus et que ce dernier soit un tout petit peut vide.


Quelques trous plus tard, quelques accrochages avec les chauffards plus tard, quelque tracasserie routière plus tard, bref, quelques 90 minutes plus tard, nous voici à l’entrée du Camp Lufungula, Lingwala.

- Salut maman, vous cherchez quelqu’un ?
- Nous somme juste venu rendre visite à la famille. Un certain Prof Edouard et Madame Sifa
- Ah ok, les 2 clowns d’hier ? ils n’ont arêté de se disputer… il y a une fille qui est venu déposer la nourriture pour Madame Sifa
- Ok, merci Chef. Tenez, c’est pour votre Skol , Cryma lui glissa quelque billets sous la main. La fameuse salutation Roulage-Chauffeurs. Cryma connaissait le culte. elle roule depuis plus de 3 ans maintenant tien ! elle devait en principe se familiariser avec les roulages et les chauffeurs taxi…
- Merci Maman…

On nous laissa passer sans contrôle, sans bruit de trompette ni de tambour. A Kin, lorsqu’on se promène en Jeep, on ne t’arrêtes pas par les roulages encore moins par les militaires quelle que soit la faute, au risque de tomber sur un honorable député, un Générale, un ministre ou une des maîtresses de son excellence monsieur le ministre.La LOi est est ecrite par les administrateur du peuple, mais ne s'applique que pour le peuple n'est ce pas ? En plus, l’Askari n’avait pas envie de partager son butin avec ses copains.

- s’il te plait parques la voiture ici
- Ok Pasteur

Quelques mètres plus tôt :

- Bonjour Messieurs dame, que puis je pour vous ?
- Nous sommes venu rendre visite à 2 personnes, membres de notre église
- Ok Papa Pasteur, qui sont ils ?
- Frère Edouard et Sœur Sifa
- Ah ok, les 2 énergumènes … excusez mon langage pasteur, vos bandimi n’arrêtent pas de se disputer depuis hier. je vais vite les chercher pour vous

Nous avons apporté du Sucre, du lait, de l’eau dans un thermos, de la viande et du Riz. Un peu de pondu préparé par Cryma.
Cet endroit puait la crasse. Les couleurs verte et jaune sur le mur devenaient de plus en plus grises. Les bureaux puaient du papyrus, les archéologues avaient la un endroit recommandé pour la fouille. Ca sentait la désolation…cet endroit avait besoin d’un coup de torchon car l’odeur était pestilentielle. Au coin de la salle, un OPJ (officier de Police Judiciere) était entrain de somnoler. Il n’a pas mangé depuis le matin j’imagine. 2 minutes plus tôt, il se réveilla, certainement la bonne odeur qui se dégageait de la gibecière de Cryma, l’avait ravi des mains de Morphée…
5 minutes plus tôt, Ma Matondo et Le Prof était devant nous. Des qu’ils firent en face de nous, Cryma s’écroula… et perdit connaissance…

Que s’est il passé ? Qu’est il arrivé ? La pauvre petite avait pâlit.

- Pasteur je crois qu’elle ne supporte pas l’odeur de cet endroit
- Ecoutes fais la sortir, transporte la jusque dans la voiture s’il te plait, je vous rejoins dans 10 minutes le temps de prier pour Sifa et Edouard, de leur laisser la nourriture

Je la transportât et la fit boire de l’eau.
Heureusement, il y a de l’eau dans la voiture

- Dieu merci tu as repris connaissance
- Où suis-je ?
- Dans la voiture, tu es tombée
- Où ? Je me rappelle … je
- Shuuut ne dis rien, tu dois reprendre ton souffle
- Papa Tu sais quoi ? le monsieur que je viens de voir la, C’est Mon père
- Quoi ? répète ma fille
- C’est lui Papa Mambweni… C’est mon père
- Je vais aller lui régler son compte a ce monsieur
- Non Papa, ça ne sert a rien, je l’ai déjà perdu
- Comment le sais tu ? comment sais tu que c’est ton père ???

A SUIVRE ... Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

L’AVORTEMENT

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 25/5/2009, 10:21 pm

L’AVORTEMENT

Pendant que je prend soins de ma Cryma, le Pasteur s’entretien avec Ma Matondo, Matondo (elle était venu déposer la nourriture pour sa maman) et Le Prof.

- Pasteur, je suis un pécheur.
- Pourquoi dites vous ça Frère Edouard
- J’ai abandonné mes enfants. Je suis un assassin. C’est maintenant que je m’en rends compte
- Je ne comprends pas
- Pasteur, la jeune fille qui vient de tomber tout à l’heure, c’est ma fille. Il y a 3 ans, je l’ai renié et j’ai refusé de la reconnaître. Mais aujourd’hui, je me rends compte que c’était une erreur
- Ecoutes Frère, tu as toujours des histoires insolites. Aujourd’hui je suis venu vous déposer la nourriture et demain on verra comment faire pour vous sortir de ce trou à rat. L’église vous salut et vous envoie cette nourriture.
- Merci Pasteur dit Safi et sa fille Matondo
- Je dois rejoindre les autres… à plus.

Le pasteur arrive au pas de course :

- comment vas t elle ?
- Mal pasteur… elle ne respire pas bien.
- Ok Frère MYC, je prend le volant et pendant ce temps, occupe toi d’elle
- D’accord pasteur

45 minutes plus tard, chez nous

- comment vas-tu ma petite princesse ?
- ça va mieux papa
- Ok Expliques moi, le pasteur est parti tu peux te sentir à l’aise. Dis moi tout
- Bien, il y a 10 ans, lorsque nous sommes arrivé à Kin, après mon agression, j’ai été d’urgence transporté par la croix rouge jusqu'à l’hôpital. Et comme il était tard, on ne pouvait pas me soigner surtout que je n’avais pas d’argent. On nous fit seulement des tests de Sida. Je suis resté à l’hôpital avec mon frère toute la nuit. Le matin, un medecin débarqua, du Nom de Wilco. Ce dernier me proposa la gratuite de ses services, je n’avais pas le choix. Il nous traita mon frère et moi. 1 mois plus tard, je fis un constat amer : J’étais enceinte. JE devais me débarrasser de cet fœtus au plus vite… soupire…
- Prend un verre d’eau
- Bien. Je retourna voir Wilco, un jeune médecin qui venait juste de définir ses etudes de medecine au Campus (a KIN, Campus= Unikin= Université de Kinshasa). Ce dernier se résolu de m’aider une fois de plus. C’était catastrophique. On me fit entrer dans une salle étroite, pas de courant. Je m’étendis sur un lit, on alluma 3 bougies, une a cote de ma cuisse gauche et l’autre a cote de celle de droite et la troisième, je ne sais ou, car je ne voyais pas, je crois qu’elle n’était pas loin de mon vagin. Tout a coup, je senti un fer pénétrer entre mes reins… je ne saurais décrire la douleur. j’ai tellement perdu du sang qu’on obligea à mon frère de m’en procurer un peu. Mais depuis ce jour la, je n’arrêtes pas de connaître de problème de diminution de sang. Tu te rappel chaque fois que je tombais a l’école ou a l’université c’est toi qui venais me prendre et m’amener a l’hôpital pour des perfusions n’est ce pas ?
- Oui, je m’en souviens …
- Alors, il y a 3 ans, lorsque j’ai fut renversé par une Jeep d’un député, j’ai encore perdu du sang, pire, on découvrit que j’étais enceinte de 2 mois. Je ne pouvais pas garder ce bébé pour ne pas te déshonorer et surtout que son Père, ce CON D’Azarias ne cessait de me répéter qu’il n’était pas encore prêt pour élever un enfant. D’où, on devait urgemment me transfuser, surtout après mon second avortement. Mon frère étant en vacance à Brazzaville, on devait me trouver un donneur de Sang et c’est en ce moment la que j’ai rencontré ce monsieur qui était aussi malade. Il avait un problème avec ses reins je crois. On m’informa qu’il y avait un certain Monsieur qui était du même groupe sanguin que moi. Je fis de mon mieux pour connaître le nom de ce monsieur en soudoyant les infirmières. Tu sais quel nom portait mon donneur de sang ? Edouard Mambweni… après la transfusion, je décidai de le rencontrer et qui vois je ? le monsieur qui a engrossé son élevé. Tu te rappelles de l’histoire ?
- Oui biensure, comme si c’était hier. Ta fameuse histoire du prof qui a été battu par les étudiants de l’ISC
- Oui… c’était ce monsieur. Celui qui ressemblait a mon grand père, Mbuta Mambweni de Kwuilu Ngongo. J’étais convaincu que c’était mon Père, celui qui a été la raison de notre présence ici à KIN. Et tu sais qu’est ce qu’il m’a dit ?
- Quoi ma fille
- Je ne te connais pas sale pute. Je ne peux pas être le père d’une pute … Et je ne veux plus jamais te revoir.
C’est fut la première rencontre avec mon père et la dernière …
- Ecoutes, vas te laver, j’ai préparé le bain pour toi… vas y

Ma petite princesse est complètement perdue. Elle ne sait plus quoi dire, ni quoi faire. Mon Dieu, aides nous à surmonter cette lourde épreuve…

Griiiiing griiing

Ca sonne ….

- vas vite te laver, on vas continuer après. Il ne faudra surtout pas que les visiteurs te trouvent dans cet état. Aujourd’hui c’est moi qui prépare a manger
- Ok Papa MYC

Pendant que j’ouvre la porte, une jeune fille me saupoudra, apparemment c’est farine de fufu … c’était Nicky… Elle avait mon numéro de téléphone et mon adresse sur la carte que je lui avais remis hier soir. Elle voulait me faire la surprise en se refusant de m’appeler…
Elle m’embrassa, émue de joie…
Elle n’avait pas de famille et ne savait pas ou aller ni avec qui fêter…

En fait a KIN, les lauréats aux examens d’état saupoudrent leurs amis, signe de réussite. Ils courent dans tous les sens, louent les taxis et taxis bus, font du tapage et créent des embouteillages.
Mon Dieu, avec toute la pression de la journée, je n’ai même pas eu le temps de remarquer que les embouteillages d’aujourd’hui étaitent dus aux résultats des examens d’Etat…

- Entre Nicky. Quelle bonne surprise …

A SUIVRE … Sad Sad Sad

L’AMOUR flower

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  C.Ryma le 25/5/2009, 10:45 pm

mayisha iko nguvu Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mathilde le 25/5/2009, 10:49 pm

MYC,

Omoni ba coleres ozali kopesa ngai.... Twisted Evil Twisted Evil Evil or Very Mad lol! Merci

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mwana ya Congo le 26/5/2009, 8:03 pm

Ndugu Cryma, ni Nguvu saana... ni Mahajabu Embarassed Embarassed Embarassed

Mathy, histoire esi esilaki kaala epa na nga... na zo tiela bino en differe... Very Happy Very Happy Very Happy

Patience, patience silent silent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Mathilde le 26/5/2009, 8:59 pm

MYC,
Ok, j'attends la suite stp. Very Happy

Mwana ya Congo a écrit:Ndugu Cryma, ni Nguvu saana... ni Mahajabu Embarassed Embarassed Embarassed

Mathy, histoire esi esilaki kaala epa na nga... na zo tiela bino en differe... Very Happy Very Happy Very Happy

Patience, patience silent silent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  C.Ryma le 27/5/2009, 4:10 pm

? ? ? ? c est quoi ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kinshasa, Voici sa photo et mes pensees

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:33 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum