Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Jim KK le 22/10/2015, 11:26 pm

Congo-Brazza: Francois Hollande assouplit sa position sur le référendum

Avait-il un autre choix??? Le respect du principe de la souveraineté du peuple, impliquerait que le peuple décide de toutes les choses importantes ! Arrow  Arrow  Arrow

http://www.rfi.fr/afrique/20151022-congo-quand-francois-hollande-assouplit-position-le-referendum

La tension est retombée à Brazzaville après deux jours de heurts entre partisans et opposants au référendum sur la Constitution qui doit se tenir dimanche. Et c'est dans ce contexte que le président français s'est exprimé sur ce scrutin à venir. Selon François Hollande, « le président Sassou-Nguesso peut consulter le peuple », « ça fait partie de son droit », dit-il.


Il y a une évolution dans la position du président français par rapport au Congo-Brazzaville. Le 7 juillet 2015, à l'Elysée, François Hollande a reçu son homologue congolais Denis Sassou-Nguesso à la demande de ce dernier. A l'issue de cet entretien, le président français a déclaré par communiqué qu'il était attaché au fait que « les réformes constitutionnelles soient fondées sur un consensus ». Or les faits ont prouvé qu'il n'y avait pas consensus. Le 27 septembre dernier, l'opposition congolaise a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes dans les rues de Brazzaville. Et le 15 octobre, au micro de RFI, le ministre congolais de la Communication, Thierry Moungala, a reconnu lui-même qu'il n'y avait pas consensus.

Du coup, aujourd'hui, le chef de l'Etat français ne fait plus de ce « consensus » une condition à la reconnaissance de ce référendum par la France. Il se contente d'affirmer que le chef de l'Etat congolais a le droit de consulter son peuple, mais qu'en même temps il doit veiller à « rassembler » et à « apaiser ». Incontestablement, c'est un recul de la part de l'Elysée.

A l’OIF, le ton était plus ferme

Il y a un an, le 27 novembre 2014, deux jours avant le sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie à Dakar, le président français, au micro de RFI, France 24 et TV5 Monde, avait clairement mis en garde les chefs d'Etat qui voulaient changer les règles du jeu pour briguer un troisième mandat. Dans une allusion claire à Denis Sassou-Nguesso, il avait évoqué notamment la règle de la limite d'âge.

Aujourd'hui, François Hollande se contente donc de demander à Denis Sassou-Nguesso de « rassembler » et « d'apaiser ». En aparté, un proche du président français confie : « Nous avons envoyé plusieurs messages à Sassou, mais il ne veut rien entendre. Il est décidé à aller au troisième mandat. Donc, nous observons ce qui va se passer ». Laughing Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  ndonzwau le 23/10/2015, 12:00 am

Jim KK a écrit:Congo-Brazza: Francois Hollande assouplit sa position sur le référendum

Avait-il un autre choix??? Le respect du principe de la souveraineté du peuple, impliquerait que le peuple décide de toutes les choses importantes ! Arrow  Arrow  Arrow

http://www.rfi.fr/afrique/20151022-congo-quand-francois-hollande-assouplit-position-le-referendum

La tension est retombée à Brazzaville après deux jours de heurts entre partisans et opposants au référendum sur la Constitution qui doit se tenir dimanche. Et c'est dans ce contexte que le président français s'est exprimé sur ce scrutin à venir. Selon François Hollande, « le président Sassou-Nguesso peut consulter le peuple », « ça fait partie de son droit », dit-il.

Il y a une évolution dans la position du président français par rapport au Congo-Brazzaville. Le 7 juillet 2015, à l'Elysée, François Hollande a reçu son homologue congolais Denis Sassou-Nguesso à la demande de ce dernier. A l'issue de cet entretien, le président français a déclaré par communiqué qu'il était attaché au fait que « les réformes constitutionnelles soient fondées sur un consensus ». Or les faits ont prouvé qu'il n'y avait pas consensus. Le 27 septembre dernier, l'opposition congolaise a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes dans les rues de Brazzaville. Et le 15 octobre, au micro de RFI, le ministre congolais de la Communication, Thierry Moungala, a reconnu lui-même qu'il n'y avait pas consensus.

Du coup, aujourd'hui, le chef de l'Etat français ne fait plus de ce « consensus » une condition à la reconnaissance de ce référendum par la France. Il se contente d'affirmer que le chef de l'Etat congolais a le droit de consulter son peuple, mais qu'en même temps il doit veiller à « rassembler » et à « apaiser ». Incontestablement, c'est un recul de la part de l'Elysée.

A l’OIF, le ton était plus ferme

Il y a un an, le 27 novembre 2014, deux jours avant le sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie à Dakar, le président français, au micro de RFI, France 24 et TV5 Monde, avait clairement mis en garde les chefs d'Etat qui voulaient changer les règles du jeu pour briguer un troisième mandat. Dans une allusion claire à Denis Sassou-Nguesso, il avait évoqué notamment la règle de la limite d'âge.

Aujourd'hui, François Hollande se contente donc de demander à Denis Sassou-Nguesso de « rassembler » et « d'apaiser ». En aparté, un proche du président français confie : « Nous avons envoyé plusieurs messages à Sassou, mais il ne veut rien entendre. Il est décidé à aller au troisième mandat. Donc, nous observons ce qui va se passer ». Laughing Laughing Laughing

ndonzwau a écrit:Où en est-on au Congo ?
Depuis ce matin les médias occidentales notamment francophones sont peu disertes sur la situation : il n'est pas toujours facile de rendre compte au chaud de telles tensions dans lune Afrique où les autocraties gardent encore facilement la haute main sur les masses et surtout malgré l'arbitraire de son chef, le Congo reste un fidèle allié économique et géostratégique de la France !
Mais quelle qu'en soit l'issue, cette contestation risque fort de laisser des traces...


[...]


Compatriotiquement


"Congo : la presse africaine dénonce le soutien « complice » de François Hollande au président Sassou-Nguesso"
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/10/22/congo-la-presse-africaine-denonce-le-soutien-complice-de-francois-hollande-au-president-sassou-nguesso_4795198_3212.html

"Congo: la position d'Hollande sur le référendum fait polémique"
° http://www.rfi.fr/france/20151022-france-francois-hollande-congo-brazzaville-survie-sassou-nguesso


° http://www.rfi.fr/afrique/20151008-referendum-constitutionnel-congo-brazzaville-silence-france-mandat-sassou-
° http://www.rfi.fr/afrique/20150706-france-congo-brazzaville-sassou-nguesso-constitution-hollande
° http://www.rfi.fr/france/2min/20141127-francois-hollande-elysee-jihadistes-gourdel-francophonie-diouf-climat-compaore-burki
° http://www.rfi.fr/afrique/20150706-france-congo-brazzaville-sassou-nguesso-constitution-hollande


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 7/11/2015, 10:17 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  King David le 23/10/2015, 6:37 am

Jim KK a écrit:
Le président Kabila Question  Question  Question  Question  Question  Question
Et si le gouvernement de la RDC ouvrait le chemin pour  le changement de la constitution via une consultation populaire  Question  Question  Question


Les USA persistent et signent : Un nouveau Président pour la RDC en 2016

Sarah Sewall, Sous-Secrétaire d’Etat américaine à la Sécurité Civile, la Démocratie et les Droits de l’Homme, séjourne en RDC du 18 au 24 octobre courant. Son agenda de travail comprend des contacts avec des représentants du gouvernement, de l’Opposition, de la Société civile, de la jeunesse, des confessions religieuses, des fonctionnaires des Nations Unies … sur des questions liées au processus électorale, aux violences sexuelles, à l’Etat de droit, à la suspension des visas en faveur des enfants adoptés par des couples étrangers, etc.

Cette visite serait passée inaperçue n’eut été la forte tonalité du message qu’elle a délivré, le mardi 20 octobre 2015, au cours d’une conférence de presse tenue au CEPAS, dans la commune de Gombe, en direction du peuple congolais et de ses gouvernants.

A l’instar de l’inoubliable Russ Feingold et de Tom Perriello, ancien et nouvel Envoyé Spécial du président Obama dans les Grands Lacs, Sarah Sewall a rappelé à tous que les Etats-Unis d’Amérique attendent impatiemment le « premier transfert pacifique de pouvoir » au sommet de l’Etat de l’histoire de la République Démocratique du Congo. En termes clairs un nouveau Président de la République devrait être élu dans les délais constitutionnels (27 novembre 2016).

L’événement devrait avoir pour sou bassement des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées. Selon elle, le pays de l’Oncle Sam insiste particulièrement sur la tenue des élections présidentielle et législatives nationales en novembre 2016, en raison d folles spéculations en circulation au sujet des intentions des dirigeants en place de provoquer, à tout prix, le glissement de leurs mandats: A ce sujet, elle a recommandé la tenue d’un forum inclusif, au cours duquel le gouvernement, l’Opposition et la Société civile devraient dégager des solutions consensuelles autour du financement des élections, du réaménagement du calendrier électoral, de l’enrôlement de tous les citoyens éligibles au vote, etc.

Dans un pays où les deux premiers Chefs d’Etat avaient été chassés du pouvoir à la suite des coups de force (le général Joseph Désiré Mobutu contre Joseph Kasa-Vubu le 24 novembre 1965 ; Laurent Désiré Kabila contre Mobutu le 17 mai 1997) et un troisième, Laurent Désiré Kabila, assassiné le 16 janvier 2001, l’alternance démocratique au pouvoir est fiévreusement attendue à l’horizon 2016.

Sarah Sewall a épinglé, à dessein, le triste feuilleton de Biaise Compaoré au Burkina Faso, chassé du pouvoir après 27 ans de règne sans partage, pour n’avoir pas voulu respecter la volonté du peuple et tenté de tripatouiller la Constitution, afin de se maintenir éternellement au pouvoir. Elle a fait également état de la situation chaotique que connaît le Burundi, suite à l’entêtement de Pierre Nkurunziza d’exercer un troisième mandat anti-constitutionnel par défi.

Elle a pris aussi en grippe les présidents Paul Kagame du Rwanda et Denis Sassou Nguesso du Congo/Brazzaville, engagés présentement dans la course à un troisième mandat, en s’appuyant sur des mascarades de référendums constitutionnels.

Afin de convaincre l’opinion congolaise qu’elle parlait sous le contrôle de Barack Obama en personne, elle a rafraîchi la mémoire des uns et des autres avec cette pensée que ce dernier avait partagé avec ses pairs de la planète à la tribun de la dernière Assemblée générale des Nations Unies : « Les dirigeants qui modifient leurs constitutions pour rester au pouvoir, ne font que reconnaître qu’ils ont ‘échoué à bâtir un pays prospère pour leurs concitoyens ».

Il n’est point besoin de souligner qu’aux yeux du président américain, l’Afrique devrait tourner la page d’hommes forts pour passer à celle d’institutions fortes. Il faut comprendre par là son souci de voir ses frères Africains intérioriser la culture démocratique, qui devrait obliger ceux qui aspirent à accéder au pouvoir d’Etat de gagner loyalement leurs tickets dans les urnes et de rendre élégamment le tablier une fois le nombre et la durée de leurs mandats épuisés.

Pour clarifier davantage la position américaine face aux processus électoraux en Afrique, Sarah Sewall a souligné que « les vrais, leaders ne définissent pas leur, héritage en raison de la durée de leur pouvoir, mais plutôt par rapport à ce qu’ils réalisent durant leurs mandats, afin de poser un fondement sûr pour des progrès durables ».

Les analystes politiques notent que les messages de Washington sur la passation civilisée du pouvoir entre les présidents congolais sortant et entrant ne cessent de s’accumuler, au point de paraître comme une série d’avertissements aux hommes au pouvoir, afin qu’ils tirent les conséquences d’un «glissement» en gestation contre la volonté du peuple congolais. Le décor de fin de règne du maréchal Mobutu était marqué aussi par un défilé d’envoyés spéciaux de Bill Clinton à Kinshasa.

Pour n’avoir pas su lire les signes du temps, il avait fini de la manière que l’on sait.

Par KIMP
http://7sur7.cd/new/les-usa-persistent-et-signent-un-nouveau-president-pour-la-rdc-en-2016/
Very Happy Very Happy Suspect Suspect Suspect Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Arafat le 23/10/2015, 8:46 am

Jim KK a écrit:
Aujourd'hui, François Hollande se contente donc de demander à Denis Sassou-Nguesso de « rassembler » et « d'apaiser ». En aparté, un proche du président français confie : « Nous avons envoyé plusieurs messages à Sassou, mais il ne veut rien entendre. Il est décidé à aller au troisième mandat. Donc, nous observons ce qui va se passer ». Laughing Laughing Laughing
A un certain moment donné, on finit par être rattrapé par la "realpolitik". François Hollande est conscient que le maintien de Sassou sera profitable aux entreprises françaises pour l´extraction pétrolière, je pense notamment au groupe Total-Fina-Elf. Souvenons nous que lors de la guerre de Brazzaville en 1997, c´est la société petrolière française TOTAL qui avait soutenu Sassou.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  djino le 23/10/2015, 11:54 am

Arafat a écrit:
A un certain moment donné, on finit par être rattrapé par la "realpolitik". François Hollande est conscient que le maintien de Sassou sera profitable aux entreprises françaises pour l´extraction pétrolière, je pense notamment au groupe Total-Fina-Elf. Souvenons nous que lors de la guerre de Brazzaville en 1997, c´est la société petrolière française TOTAL qui avait soutenu  Sassou.
[/quote]

Mbuta Arafat, Vous avez Bien Vu et vous tapez dans les milles !  Suspect

La Réponse se trouve chez BOLLORE :
Le groupe Bolloré est un groupe français international spécialisé dans le transport, de logistique, le transport, la distribution d'énergie ou encore le film plastique ultrafin.
Selon Wikipédia, En 2013, il réalise 10,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires et emploie 55 000 personnes dans le monde.

Selon les rumeurs, seulement 15 % des recettes pétrolifères sont rétribués à l'état Congolais ! Shocked affraid  Et cette magouille est cautionnée par les NGUESSO !

Le départ de SASSOU veut dire une perte énorme des recettes du pétrole Congolais, et cela risque d'entrainer les suppressions d'emploi en FRANCE ! cherry santa

François HOLLANDE est dos au mur ! Il n'a plus d'opinions favorables à cause du chômage, les 2.900 emplois chez air France, maintenant CHEZ ELF !! affraid affraid


Dernière édition par djino le 23/10/2015, 12:36 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Troll le 23/10/2015, 12:32 pm

Sad LA FRANAFRIQUE EN PANNE DANS UN FUTUR PROCHE

F Hollande devrait comprendre que les methodes hérités de Focard sont très limités sur ce village planetaire..Avec la Net, les gens sont connectés et savent plus..

Si F Hollande pense défendre les interêts de la France** en imposant des dictatures, ce que cette approche n´est pas populaire au sein même de l´UE**et les USA qui s´approchent de plus en plus de l´Afrique..possede un autre agendat basé sur des "institutions fortes" gage de la stabilité*

Le cas du Congo Bzv peut plonger ce pays dans un nouveau cycle des guerres** Ce que la principale ressource financière qu´est le petrole se trouve dans la zone de l´opposition* Pointe-Noire et Bzv sont des zones où l´opposition "Ne-Kongo" est plus enracinée**
Les thèses de Mwanda Nsemi risque de prendre "racine" au Congo-Bzv en cas d´absence de démocratie

Á long terme, la strategie de F Hollande n´est pas efficace..La RCA où á cause des diamants la France a toujours sabordée la démocratie..est entrain de devenir un "protectorat" de l´ONU**
Tandis que le Cngo Bzv risque de plonger dans une guerre où les entreprises francaises seront la cible principale des opposants Ne-Kongo*

En Syrie où la France a jouée le même jeux en protegeant Assad**une longue guerre de 4 ans a devastée le pays et c´est la Russie qui est entrain de tenter de faire face á l´Arabie Séoudite et la Turquie..tandis que la France est impuissante*

La "FranceAfrique" ne peut pas survivre longtemps si F Hollande ne comprend pas cela,..Wait and see

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Arafat le 23/10/2015, 1:31 pm

Troll a écrit:
Si F Hollande pense défendre les interêts de la France** en imposant des dictatures, ce que cette approche n´est pas populaire au sein même de l´UE**et les USA qui s´approchent de plus en plus de l´Afrique..possede un autre agendat basé sur des "institutions fortes" gage de la stabilité*
François Hollande a été très subtil dans ses propos en disant que Sassou avait bien le droit de consulter le peuple et le peuple répondra, c´est une façon de prendre déjà les devants au cas où le résultat serait OUI car apparemment, on dira que c´est la volonté du peuple qui l´aurait voulu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Admin le 23/10/2015, 10:15 pm

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Troll a écrit:[...] 
C la raison pourquoi je dénonce l'hypocrisie des "dieux".

Leurs actions n'ont jamais été objectives Smile
Ça me rappelle tjrs mon cours biblique. Le pasteur enseignant nous posa la question:

- Combien des voies avons nous avant de faire nos choix?
 Nous répondions tous DEUX

Il nous dit après:
- vous n'avez pas la bonne réponse.
- En réalité il y a 3 voies Le BIEN Le MAL et la VOLONTÉ de DIEU ... Qui est ni mal ni bien, elle est simplement sa volonté  Laughing  Laughing  Laughing  

Une parenthèse, cher Wilco, si vous permettez...
C'est quoi exactement ce troisième choix ?


Je suppose qu'en tant que croyants vous placez, vous et votre pasteur, la "volonté de Dieu" en impondérable qui surplombe l'homme... Du coup sauf à prier comme nous l'enseigne lui-même JC (dans  la Bible Chrétienne) "que Sa Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel" et j'y adjoins cet autre enseignement à mes yeux plus essentiel que le premier,  "n'entreront dans mon royaume non pas tant ceux qui crient mon nom mais ceux qui accomplissent au quotidien mes recommandations" (excusez ma traduction pas littérale mais conforme aux Écritures!), la limite de l'action de l'homme y est bien inscrite...
Au delà y'a-t-il alors un réel troisième choix de l'homme entre le "bien et le mal" face à "la volonté de Dieu" dans cet entendement ?

Je suis lâchement ou bêtement attaché au "libre arbitre" de l'homme; sans lui il ne serait bien peu et bien moins souvent responsable et coupable dans ses actes  : Il a créé l'homme libre exactement pour qu'il soit Son Dieu qui le "juge" en dernier essort, pour que ce dernier soit donc responsable de ses actes; sans cette liberté l'homme ne serait en fait responsable et coupable de rien face à son Créateur...
Tout ça, Wilco, pour dénoncer ou du moins pour relativiser ce troisième choix que vous nous brandissez (vous et votre pasteur) mais aussi pour dénoncer votre comparaison osée entre les Occidentaux et nous et Dieu en les appelant "dieux"...
Où serait en effet ici le parfait libre et responsable choix de l'homme à côté de la volonté de Dieu qu'il devrait subir ? Et si c'est le cas entre nous et les puissants, ne serait-ce pas que nous aurions accepté quelque part notre statut de "sous-hommes" ?

Je referme ma parenthèse...




Compatriotiquement!
Smile Smile J'accepte bien l'ouverture de la parenthèse mais je crains que ça nous égare.

Juste un pour dire que ce qui est Bien ou Mauvais universellement ce n'est pas toujours ce qui compte. Ce qui compte c'est la LOI du plus fort qui est tjrs la meilleur nous disait ce cher Lafontaine.

Et le plus fort ... ben c'est comme Dieu. Il y a sa volonté qui est supérieure. Qu'on doit tenir compte au delà de la dualité BIEN vs MAL
Suis-je un adepte? non
En Suis-je convaincu? non
Mais mais mais cette une notion qui a tout sons sens quand on est face à des contradictions comme celle qui concerne ce sujet.

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Troll le 24/10/2015, 1:51 pm

Suspect

BRAVO mr L Admn

C´est la LOI DU PLUS FORT qui s´impose dans la nature et sur toute la planète..ou dans l´univers:cyclops: Like a Star @ heaven Idea "Dieu" s´impose et n´a pas des explications á donner, "Il" decide et les conséquences de ses decisions..What a Face

Observez comment cette Secrétaire d´État US s´exprime pendant son sejour au Congo:star: Neutral Même Mende n´ose pas ouvrir sa bouche quand la dame dit TOUT HAUT: Passation pacifique du pouvoir l´an prochain Twisted Evil

"Le pouvoir passe entre les mains de ceux que les USA ont decidés d´accorder la gestion du Congo"..via les élections drunken


Quand l´UDPS par exemple parle d´une "transition" drunken les USA parlent des élections l´an prochain quand Boshab dribble tous le monde en fabriquant des nouvelles provinces et des élections pour le mois d´octobre...les USA disent "deux élections l´an prochain, législatives et présidentielle" lol!

WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Troll le 27/10/2015, 1:38 pm

Smile Á CHACUN SON "SOI"...VICTOIRE DE F HOLLANDE AU CONGO BZV ?

F Hollande..avait donné son coup de pouce...même l´opposition qui était dans la rue..avait renoncée á la révolution..
Ce matin, c´est plus de 90 % des OUI:x Surprised Surprised

Sans surprise, la FRANCAFRIQUE garde le contrôle de son "pre-carré" et ELF va continuer de piller le petrole des Ne Kongo sans état d´âme Cool

BOOMERANG ?

F Hollande a mis sa crédibilité dans la balance....nous ne serons pas surpris de le voir "chuter" dans sa tentative d´obtenir un nouveau mandat en France á moins que..
Ainsi,mis á part le Burundi..la RDC se retrouve avec un pays voisin de plus "instable" Idea Idea L´instabilité qu´on avait experimentée après la fin de la Guerre Froide semble revenir en Afrique Francophone @

¤ MATATA ET SON "REFERENDUM"

Contrairement au Congo Bzv, Kinshasa ne depend pas exclusivement de la Francafrique What a Face What a Face Matata est entrain d´introduire le scenario de Sassou en ce moment au parlement..malgré les accusations des depassements du budget et le non financement de la Ceni No

Les regards sont tournés vers les USA..*qui au Rwanda, Obama se trouve face á un défi de Kagame (dèjà)..tandis que Sassou fort du back up de F Hollande est entrain de se moquer des messages d´Obama pale


En RDC, la recente visite du secrétaire d´État Sewall..ne semble pas soulever des vagues même si FAYULU indique quelque chose de subtile dans ses propos (voir hppt//:www.johnimagetv.com/2015/10/martin-fayulu-face-barbara-nzimbi-parle.html ) affraid
Chez nous, tout se joue avant fin decembre.... Si l´admnistration Obama va faire quelque chose..c´est avant fin decembre..
Depassé fin decembre, nous allons rejoindre les pays "instables" de l´Afrique Francophone pale
WAIT AND SEE affraid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Arafat le 27/10/2015, 2:40 pm

En ce qui concerne le réferendum, le projet de loi qui sera deposé par le premier ministre Matata est censé définir les règles d’organisation d’un référendum et non pas de l’organisation d’un référendum. Mais pour l’opposition, il y a clairement une arrière-pensée : faire passer d´abord cette loi et ensuite trouver une ouverture pour organiser un réferendum à la Sassou. Opposition aza na bango ekenge ndenge kaka balobaka na foot, marquage à la culotte.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  djino le 27/10/2015, 5:50 pm

Rapport de force : LA RUE

En Afrique Noire, le pouvoir s'arrache , et s'obtient que par un rapport de Force, il n'y a ni équité, ni étique, ni raison. Les faibles périront, le plus riches donc les puissants domineront sur les faibles...
Oléli Oléli ! Shocked Shocked

L'Histoire Congolais , la vraie, ne s'écrira que dans la révolte , le soulèvement populaire, et dans LA RUE, dans l'insoumission et dans la désobéissance civile !

Elle ne s'écrira ni en France, encore Moins à Washington, ni à Kigali, ni à Londres, ni à Lampéduza, en Espagne ni ailleurs...

Le pouvoir s'obtiendra , Ndjili, Goma, Lubumbashi, Matadi , Kikwit.. Non ailleurs .. Et ceux des leaders qui iront Vers ces gens là , vers ce peuple, vers ces quartiers là  là auront le pouvoir  .. Seuls les Dirigeants qui partageront la souffrance , les frustrations , les colères de ces Congolais là auront le pouvoir...

Mais ceux des dirigeants, qui rêvent debout en entendant des dialogues, des réunions, des concertations, des voyages à Londres, Washington, Paris et que sait je encore se trompent largement...

Moi je suis de ceux qui pensent que le Jour ou ce mégalopole de 11.000.000 d'habitants qui est KINSHASA se lèvera, aucune armée, aucun pouvoir ni de l'Orient ni de l'Occident pourra contenir une telle armée !!!

En entendant SASSOU vient remporté de manière frauduleuse ce scrutin à plus de 92 % Toute honte imbue ! Il se targue de cette tricherie , SHAME !!!! On Him ... Shocked Shocked Shocked

Je trouve pathétique ces politichiens Congolais parcourir le monde entier à la recherche d'une légitimité ailleurs qu'au Congo là ou le gros de travail est à faire ....

KABILA est pourtant là pendant plus de 15 ans , mais les NOMBRE de voyages OFFICIELS à l'étranger sont à compter au doigt , mais IL EST LA !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  djino le 28/10/2015, 2:11 pm

SASSOUFIT ! Comment un Homme D'Etat peux t - il être aussi Cruel et assassin envers son Propre Peuple ? pale pale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  djino le 29/10/2015, 1:00 pm

Rétropédalage de Paris surement sur la pression des Combattants de Congo Brazza sur le Champ Elysée et sur le Parlement Français , Paris vient de rejetter les résultats du référundum ! Very Happy

Sur le Journal le Monde , le nombre des participants trop faible ne permet de déduire sur une victoire certaine et irrévocable ... Very Happy Very Happy Very Happy


http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/10/27/congo-paris-ne-reconnait-pas-les-resultats-du-referendum-constitutionnel_4798006_3212.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  djino le 29/10/2015, 2:36 pm

La Commission Européenne vient de rejetter le referendum ....

Suivez :


Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  djino le 30/10/2015, 8:37 pm

CONGO-BRAZZAVILLE : Lundi 2 novembre, début des Villes Mortes sur l'ensemble du territoire

http://afriqueeducation.com/politique/congo_brazzaville_lundi_2_novembre_d_but_des_villes_mortes_sur_l_ensemble_du_territoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Cavalier le 1/11/2015, 10:00 pm

djino a écrit:Rapport de force : LA RUE

En Afrique Noire, le pouvoir s'arrache , et s'obtient que par un rapport de Force, il n'y a ni équité, ni étique, ni raison. Les faibles périront, le plus riches donc les puissants domineront sur les faibles...
Oléli Oléli ! Shocked Shocked

L'Histoire Congolais , la vraie, ne s'écrira que dans la révolte , le soulèvement populaire, et dans LA RUE, dans l'insoumission et dans la désobéissance civile  !

Elle ne s'écrira ni en France, encore Moins à Washington, ni à Kigali, ni à Londres, ni à Lampéduza, en Espagne ni ailleurs...

Le pouvoir s'obtiendra , Ndjili, Goma, Lubumbashi, Matadi , Kikwit.. Non ailleurs .. Et ceux des leaders qui iront Vers ces gens là , vers ce peuple, vers ces quartiers là  là auront le pouvoir  .. Seuls les Dirigeants qui partageront la souffrance , les frustrations , les colères de ces Congolais là auront le pouvoir...

Mais ceux des dirigeants, qui rêvent debout en entendant des dialogues, des réunions, des concertations, des voyages à Londres, Washington, Paris et que sait je encore se trompent largement...

Moi je suis de ceux qui pensent que le Jour ou ce mégalopole de 11.000.000 d'habitants qui est KINSHASA se lèvera, aucune armée, aucun pouvoir ni de l'Orient ni de l'Occident pourra contenir une telle armée !!!

En entendant SASSOU vient remporté de manière frauduleuse ce scrutin à plus de 92 % Toute honte imbue ! Il se targue de cette tricherie , SHAME !!!! On Him ... Shocked Shocked Shocked

Je trouve pathétique ces politichiens Congolais parcourir le monde entier à la recherche d'une légitimité ailleurs qu'au Congo là ou le gros de travail est à faire ....

KABILA est pourtant là pendant plus de 15 ans , mais les NOMBRE de voyages OFFICIELS à l'étranger sont à compter au doigt , mais IL EST LA !!!
Djino

Good for You d'en arriver La...

Lorsque Je lis des reflexions telles que developpees ICI, je me dis Que L'AVENIR du KONGO s'annonce bien...

Tel que Je l'avais declare a M'ssieur N'donzwau, Cette Afrique des Subalternes de La Puissance Occidentale ne se developpera pas...C'EST LA CONSCIENCE KONGO, AFRICAINE dans Toute son Authenticite qui va Propulser L'AFRIQUE ENTIERE AU SOMMET DE CE QUE L'ON APPELLE DEVELOPPEMENT...

Mundele aza na Pouvoir MOKO TE KOLEKA MOTO MOYINDO...FORCE NA BISO, NGUYA NA BISO EZA OBE NA KATI YA MOLIMO NA BISO, UNE FOIS QUE CETTE PUISSANT EST REUNIE SOUS FORME D'UNE SEULE CONSCIENCE, mais ns allons aneantir tous ces pouvoirs malefiques artificiels crees et faconnes par Ns-Memes...Ns avons crees tous ces Problemes, ce ne sont pas les Blancs, mais Ns Memes Les Noirs.

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Arafat le 2/11/2015, 11:12 am

djino a écrit:CONGO-BRAZZAVILLE : Lundi 2 novembre, début des Villes Mortes sur l'ensemble du territoire

http://afriqueeducation.com/politique/congo_brazzaville_lundi_2_novembre_d_but_des_villes_mortes_sur_l_ensemble_du_territoire
Ba yuma, bolongwa kuna, boyaki na mamena oh! BA BUA BA BUA KAKA, sikoyo Sassou asakani n´esprit na bino. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  djino le 5/11/2015, 7:39 pm

Arafat a écrit:Ba yuma, bolongwa kuna, boyaki na mamena oh! BA BUA BA BUA KAKA, sikoyo Sassou asakani n´esprit na bino. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Le retour en Force de la FRANCE-AFRIQUE Shocked Cool Laughing

La France vient de démontrer à la Face du monde qu'elle tient au Pétrole Congolais, pire, La France aurait "imposer" à Brazzaville de soutenir "financièrement" une partie de l'organisation de la COP21 : Sommet qui devrait réunir des pays du monde sur le rechauffement climatique !

La France Afrique de retour en Force en Cote D'Ivoire , Ou GBAGBO croupit en prison et OUATARA vient remporter à la soviétique un score écrasante "...

Et La france se plaint des affluts des réfugiés alors , qu'elle en fabrique Elle même en pillant les richesses des pays des migrants ...

Mawa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Troll le 6/11/2015, 2:19 pm

FRANCEAFRIQUE "POWER" ?

Sassou negocie activement avec l´opposition Pour quelle raison "negocie"-t-il lui..qui aurai le referendum dans sa poche ?
WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Congo Brazzaville : Début de la protestation populaire contre les élections ..

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum