Felix Tshisekedi

Page 2 sur 28 Précédent  1, 2, 3 ... 15 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Troll le 18/6/2014, 11:54 am

Rolling Eyes What a Face HLLARY CLINTON Razz 

Elle parle de la RDC..a dame Clinton parle de Kanambe qu´elle juge incompetant et distrait Evil or Very Mad Evil or Very Mad 
Une fois de plus, le VETO des USA est de plus en plus visible...Mais quel est le candidat  Arrow Arrow du PPRD clown clown 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Troll le 18/6/2014, 12:03 pm

Imperium a écrit:
Troll a écrit:Sad Mr IMPERIUM

22 ans depuis que je réside en Europé...même si vous ne savez pas faire un peu de calcul... Razz Razz La question était qui est votre candidat quand Kanambe a un veto des USA sur les bras What a Face Question 

Avez-vous un candidat quand Kanambe decampe Rolling Eyes Question 

Troll egal a lui meme. Tu nous disais sur congo2000 que tu avais fui kinshasa vers brazaville en pirogue le jour ou le petits hommes verts(kadogos) sont entre....c'est pourquoi tu gardes une peur bleue contre ces petits. Je ne sais pas ce qu'ils t'avaient fait, mais etant de la garde civile de baramoto, je peux m'imaginer la scene.. Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy 
Les americains sont-ils devenus des votants chez toi en suede?

Mr IMPERIUM

Je réside en Suède depuis 22 ans ...etn´a jamais rencontré LDK ni les Rwandais qui l´accompagnaient á Kin..Vous avez decouvert Troll sur Congo2000 ? Oye sika na mikili? Troll est actif...depuis Congo Vision, Congonline, Bikeko ect...avant Arrow la naissance de Congo 2000 Arrow

Imperium est devenue congolais cette année en se procurant un passeport congolais à l´ambassade de la RDC á Stockholm Rolling Eyes Vous devriez commencer par retrouver vos orgines clown  clown avant de converser avecTroll

Votre candidat du Rwanda c´est qui cette fois ici quand H Clnton se moque de Kanambe publiquement Question 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Imperium le 20/6/2014, 6:49 pm

Udpsiens, asdiens et autres opportunistes...la releve c'est maintenant dans vos sectes.
Voici l'image de votre gourou gravement malade...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  KOTA le 20/6/2014, 7:55 pm

LE PPRDISTES DOIVENT ETRE VRAIMENT DESESPERES POUR RECOURIR A DES MONTAGES NOIR ET BLANC DE PHOTOSHOP..... Cool  Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  NgongaEbeti le 21/6/2014, 10:31 am

KOTA a écrit:LE PPRDISTES DOIVENT ETRE VRAIMENT DESESPERES POUR RECOURIR A DES MONTAGES NOIR ET BLANC DE PHOTOSHOP..... Cool  Laughing

Certains d'entre eux qui balancent ces images ne font que vous imiter, vous les champions des fausses images a la photoshop!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  NgongaEbeti le 21/6/2014, 10:33 am

Imperium a écrit:Udpsiens, asdiens et autres opportunistes...la releve c'est maintenant dans vos sectes.
Voici l'image de votre gourou gravement malade...


Cher Imperium,

De grace ne vous rabaissez pas au meme niveau que les fans de l'opposition qui recourent a des images montées, fausses pour calomnier leurs adversaires.

Ils sont deja en position de faiblesse, recourir a ce genre de procédés nous rabaisse.

Bien a vous!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  ndonzwau le 22/6/2014, 2:45 am

Qui assumera l’épineux héritage politique d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba ?
 
http://desc-wondo.org/qui-assumera-lepineux-heritage-politique-detienne-tshisekedi-exclusivite-desc/
Les jours passent et se ressemblent, à force de chasser le naturel et de rassurer que le sphinx de Limete se porte bien, les rumeurs les plus folles ne cessent de revenir au galop pour contredire les déclarations officielles du directoire de l’UDPS.

Tshisekedi se porte bien, la question de sa succession n’est pas à l’ordre du jour

Tel est le mot d’ordre imposé par le pré-carré du lider maximo pour rassurer ses partisans et l’opinion qui attendent toujours l’avènement de l’impérium promis par celui qui a lancé un wanted de lui ramener Joseph Kabila vivant et ligoté. C’est ce que son nouveau directeur de cabinet, Abbé Théodore Tshilumba, dont le public vient de découvrir sa nouvelle fonction après le limogeage par la voie de la presse d’Albert Moleka, a affirmé le lundi 17 juin au cours d’un entretien avec la Radio Okapi de la MONUSCO. De son côté, le secrétaire général du même parti, Bruno Mavungu, a repris le même refrain et confirmé que « L’UDPS se porte très bien et son président va aussi bien »., en précisant que « le président se trouve chez lui [à Limete]».
S’agissant de la succession à la tête de son parti en cas d’empêchement avéré, Bruno Mavungu a indiqué qu’il n’y a pas vacance à la présidence de son parti et « qu’on ne prépare pas la succession aujourd’hui, parce que ce n’est pas un point à l’ordre du jour… Etienne Tshisekedi est bel et bien là. Il est le président de l’UDPS ». Il précise en même temps que les statuts de son parti ne sont pas muets à ce sujet. « Nous savons qu’il peut arriver que quelqu’un soit indisponible. Le statut prévoit que le président de la convention démocratique, le président de la commission permanente de la commission électorale et le secrétaire général dirigent de la manière collégiale la transition jusqu’aux élections ». Une manière tout de même peu convaincante pour calmer les troupes. De retour à Bruxelles, Félix Tshisekedi a renchéri dans le même sens au cours d’un point presse tenu le 14 juillet en martelant qu’ »Étienne Tshisekedi reste notre meilleur atout pour reconquérir le pouvoir« 
Cependant, à observer les remue-ménages et l’agitation qui caractérisent l’entourage d’ Etienne Tshisekedi, plusieurs indices concordants semblent amener DESC à penser que la guerre à la succession de « Ya Tshitsi » est bel est bien ouverte. DESC encourage qu’un débat en ce sens soit lancé par les instances du parti, n’en déplaise aux tenants de la philosophie bantoue pour qui la question de la succession relève du tabou.

Félix Tshisekedi déjà en ordre de bataille ?
La ressemblance entre Félix (à gauche) et son père à droite (en 1990) est frappante.
Le retour précipité à Kinshasa le 8 avril 2014 du secrétaire national de l’UDPS chargé des relations extérieures et résidant en Belgique à Kinshasa, annulant subitement certains rendez-vous pris à Bruxelles, en est un indice. Un retour dont certaines sources introduites au QG des « Combattants » de l’UDPS ont expliqué être motivé par la détérioration de l’état de santé d’Etienne Tshisekedi. Afin de faire d’une pierre deux coups, Félix a profité de cette occasion pour se lancer, aux côtés de Bruno Mavungu, dans les actions de la redynamisation du parti, après avoir mis en place un cabinet devant appuyer son ambition et ses actions politiques. Et l’homme a été sur tous les fronts politico-médiatiques qui exigeaient la présence de l’UDPS dans la capitale, à Kinshasa, lors des meetings populaires ou des rencontres politiques nationales ou diplomatiques. Une mise en bain initiatique à ses futures fonctions ? Il faut cependant regretter le fait que celui qui a été un des députés le mieux élus de la RDC, malgré la forfaiture électorale décriée par tous, n’a pas jusque là trouvé opportun d’aller rencontrer son électorat, qui l’a fait « ‘wonorable’ mulopwe-député » à Mbuji Maji pour lui expliquer les raisons de son boycott du parlement, malgré le fatwa du papa.
Bien que possédant plusieurs atouts sociopolitiques et psychologiques pour prétendre valablement à la succession de son père (Lire notre analyse les 14 personnalités congolaises à tenir à l’œil en 2014 :[url=http://desc-wondo.org/qui-assumera-lepineux-heritage-politique-detienne-tshisekedi-exclusivite-desc/ http://desc-wondo.org/dossier-special-les-personnalites-congolaises-a-tenir-a-loeil-en-2014-jj-wondo/] http://desc-wondo.org/dossier-special-les-personnalites-congolaises-a-tenir-a-loeil-en-2014-jj-wondo/[/url]), ses détracteurs trouvent en lui des défauts qui feront qu’il ne serait pas le successeur idéal du papa, malgré que « Mama Marthe » veille au grain, telle une poule auprès de ses poussins – quoi de plus normal et humain ! – pour propulser son fils chéri au sommet du parti, pourquoi pas de l’Etat.
L’une des critiques les plus virulentes à l’encontre de Félix est que l’UDPS ne peut pas combattre un pouvoir dynastique des Kabila pour en imposer un autre des Tshisekedi. Ce serait détruire tout son idéal politique de basé sur l’instauration d’un Etat de droit fondé sur les valeurs de compétence et non filiales. On reproche également à Félix son côté oisif et le fait que contrairement à son père, il a quelque peu négligé sa formation universitaire. Ce qui ne donnerait pas l’image d’un président voulu au Congo, après l’épisode de Kasa-Vubu, Mobutu et des Kabila, tous non universitaires, disent-ils. D’autres cadres de l’UDPS, non moins influents, pensent que Félix a toutes ses chances : « C’est un garçon qui a fait ses preuves dans le parti. Il en a gravi les échelons les uns après les autres, Nul ne peut l’empêcher d’avoir des ambitions parce qu’il s’appelle Tshisekedi. » temporise le bâtonnier Jean-Joseph Mukendi.

Valentin Mubake, le faucon et gardien de la doctrine: tshisekedisme radjical

Fidèle parmi les fidèles, Mubake, originaire du Sud-Kivu, occupe la fonction de conseiller politique d’Etienne Tshisekedi. Il se considère comme le digne successeur de l’idéologie politique radicale du ‘lider maximo‘, à l’instar de Ratzinger Benoît XVI vis-à-vis de Jean-Paul II. Cependant, depuis la guerre intestine qui a miné l’UDPS en 2010, Mubake entré en disgrâce depuis un temps, reste cependant actif et discret autour du président. Ce faucon du parti, dur parmi les durs, aurait influencé Tshisekedi à ne pas s’aligner dans la course présidentielle de 2006. Apprécié par la vieille garde en voie d’extinction au sein de l’UDPS, l’homme ne représente pas vraiment ce qu’il prétend être en termes de mobilisation au sein de l’UDPS. La preuve est qu’en 2011, il a été battu, à la régulière, et à plate couture, aux législatives dans une province où les jeunes électeurs ont connu plus la guerre que la lutte politique de Tshisekedi. Il aurait subi un vote sanction pour s’être permis d’aller y affronter et insulter Vital Kamerhe, selon les dires des analystes locaux. Les partisans de l’UDPS allèguent de leur côté que : « Valentin Mubake a été victime du phénomène du chaos électoral de 2011 et de la non crédibilité de ces élections. Par ailleurs, il n’a jamais effectivement fait campagne, ayant été réquisitionné par Etienne Tshisekedi pour l’accompagner dans tout son périple pro-électoral, tant au Congo qu’à l’extérieur du pays. »
DESC donne peu de chance à Mubake de réaliser un rêve qu’il chérirait dans son for intérieur. Ce serait d’ailleurs une erreur politique stratégique de laisser ce parti être conduit par un ressortissant de l’Est alors que sa base électorale se compte majoritairement au centre et à l’ouest. A la question de la succession à la tête du parti, Mubake s’est limité à déclarer prudemment que « tout se fera conformément aux statuts du parti« .

Albert Moleka, hors jeu mais disponible pour son président et le parti


Ce technocrate doué d’une intelligence vive, posé et travailleur, fils d’un baron du Mobutisme, Albert Molekaévolue dans l’UDPS, à contre courant de sa famille, par conviction et par grande admiration de la lutte politique menée par Etienne Tshisekedi pour l’instauration de la démocratie et d’un véritable Etat de droit en RDC. Celui qui a impressionné les interlocuteurs étrangers et diplomates occidentaux dans les conciliabules post-électorales de novembre 2011 pour amener ‘Ya Tshitshi’ à ne pas envoyer ses troupes envahir la capitale semble entré en disgrâce du « président », du moins de son entourage depuis sa visite au département d’Etat américain à Washington. On lui reproche d’avoir critiqué son chef et milité en solo pour lui succéder à la tête de l’UDPS. Un coup d’épée dans le dos qui lui a valu son limogeage appris par la voix de la presse. Depuis, même s’il déclare demeurer membre actif du parti, loyal envers son président et attaché aux idéaux que ce dernier défend. Ce qu’a confirmé Félix à Bruxelles, l’homme est devenu persona non grata à la résidence du « président » à  Limete.
Son nom a été également cité, par certains tabloïds kinois, comme candidat ministre du gouvernement de la cohésion, qui n’arrivera certainement jamais. S’il présente des atouts indéniables, DESC estime que le costume du président d’un parti qui a commencé son combat contre Mobutu, ressortissant de l’Equateur, risque d’être trop grand pour lui et le disqualifie d’oofice. En outre, Albert Moleka a plus l’étoffe d’un technocrate que celui d’un tribun politicien devant recourir à la démagogie et au populisme. Il est comme Matata, Minaku ou Kengo, des technocrates intellos impopulaires. En outre, sociopolitiquement et stratégiquement, ce serait un mauvais casting car l ‘UDPS a une très large base ethno régionale qui ne se reconnaitrait pas en Moleka.

Dr. Willy Vangu, puissant et discret argentier et homme des lobbies de l’UDPS

Originaire du Bas-Congo, une province hostile à Kabila, Willy Mboyo-Di-Tamba Vangu (MD, MMed, MSc, PhD) est une sommité en Nuclear Medicine and Molecular Imaging. Il est professeur de médecine nucléaire à la fameuse University of the Witwatersrand,Johannesburg, South Africa. L’université, surnommée « Wits »(prononcé vits), est la plus importante et prestigieuse université d’Afrique du Sud. Willy Vangu est compté parmi les deux plus grands spécialistes de la radioactivité moléculaire de l’Afrique australe.
Officiellement, il dirige la fédération de l’UDPS en Afrique australe mais en réalité c’est le véritable homme de l’ombre d’Etienne Tshisekedi. Il dispose d’un carnet d’adresses impressionnant, notamment dans le milieu des affaires sud-africain. C’est en actionnant ses contacts que la campagne électorale de Tshisekedi a connu un dénouement financier et logistique heureux, notamment en mettant à disposition de son président un avion. Fin lobbyiste et homme de confiance ainsi que des missions secrètes et délicates de Tshisekedi, c’est Willy Vangu qui a permis également à Tshisekedi de s’offrir son dernier voyage hors du Congo, à Pretoria où il a été invité à un colloque stratégique portant sur le « rôle des armées africaines à l’ère de la démocratie » en février 2013.
Willy Vangu est le filsdu feu major Vangu, pilote militaire de l’ANC (Armée nationale congolaise) devenue par la suite FAZ (Forces armées zaïroises) sous Mobutu qui fit partie de la première promotion des pilotes militaires formés en Belgique. De cette promotion, on peut citer : Lothain Kikunda, devenu plus tard le tout-puissant chef d’état-major de la Force aérienne zaïroise (FAZA), Alphonse Kinsama, Louis Baruti, Bakatamba, Lengha Lengha, devenu plus tard général au sein des FAZ, Nzinga, Mbaki, Eugène Yoka, Victor Momami, Michel Kamapny, Ils ont débuté leur formation à Ndolo en 1962 et l’ont poursuivie à l’académie de l’air belge à Gossoncourt. Le commandant (pilote) Vangu  est tombé au front pour défendre la patrie dans un crash d’avion durant la 2 ème guerre du Shaba (Katanga). Certains témoignages considèrent qu’il s’agissait d’un acte de sabotage et attribueraient sa mort à Mobutu et à ses généraux de l’époque.
Willy Vangu entretient de bonnes relations aussi bien avec Valentin Mubake que Rémy Massamba, deux figures de proue de l’UDPS qui pourraient peser de leur poids pour l’imposer à la tête du parti. Massamba fait partie des députés exclus du parti pour avoir siégé au parlement. Pour succéder effectivement à Tshisekedi, il doit se fairedavantage connaitre auprès de la base partisane et des combattants debout de l’UDPS sur le terrain et leur expliquer pourquoi il présente un profil idéal au poste du président national de ce parti.

Last but not least, Prof. Claude Kiringa, responsable de l’UDPS au Canada

Associate Professor / Professeur Agrégé à la Faculty of Engineering of the University of Ottawa au Canada, Claude Kiringa Iluju est un fin stratège discret et une matière grise de l’UDPS. Il est très écouté et apprécié par Tshisekedi. Congolais de la diaspora, il a été élu député de l’UDPS de la circonscription de Kutu dans la Province du Bandundu en 2011. Par loyauté au mot d’ordre de son président, l’homme a refusé de siéger au sein d’un parlement issu des élections ayant imposé « un régime d’imposture qui gouverne le pays contre la volonté de la majorité de la population. », clamait-il. Depuis, Claude Kiringa a repris le chemin du Canada pour se consacrer à son activité académique. Très respecté par sa fédération et du fait d’avoir été brillamment confronté à la réalité de terrain où il été élu haut la main, le professeur Kiringa pourrait bien jouer un rôle de premier plan dans l’UDPS d’après Tshisekedi s’il parvient à rallier à sa cause les intellectuels et les opposants à la politique de la succession filiale qui se profilerait au sein de l’UDPS, ou à constituer un ticket avec Willy Vangu, Mubake, Moleka ou encore Samy Badibanga pour élargir et imposer leur influence au sein du parti.

Samy Badibanga, le real politicien de l’UDPS

Samy Badibanga Ntita
 est député national, président du groupe parlementaire UDPS au sein de l4assemblée nationale. Opportuniste de la dernière heure, Badibanga est l’un des députés les mieux élus de la capitale. Réaliste, l’homme a préféré violer la fatwa du chef car convaincu que la politique de la chaise vide ne paie pas. Chassé de la résidence de Tshisekedi en 2012, Samy n’en démord pas. Il continue pourtant à entretenir discrètement des liens étroits avec son président national. Celui qui a François Soudan de Jeune Afrique dans sa poche, qui a ouvert les écrans deFrance 24 à Ya Tshitshi et qui a permis à ce dernier d’effectuer un périple diplomatique préélectoral offensif dans l’Union Européenne, acquise à l’époque à Joseph Kabila, brisant en même temps l’isolement diplomatique de son chef, grâce à son réseau de contacts, reste indispensable dans le cadre d’unestratégie globale d’accession au pouvoir de l’UDPS. Son action diplomatique en février 2014 à Bruxelles, où il a donné une conférence le jeudi 20 février au parlement européen, lui a permis de mener un plaidoyer de diplomatie parlementaire éclatant en faveur de son parti, malgré que certains cadres du parti le considèrent comme exclu et le jugent complaisant au régime de Kabila du fait de son côté modéré.
Pour DESC, son appartenance à l’ethnie Luba et son manque effectif de base  populaire, car ayant plutôt bénéficié de la notoriété du parti que de son aura personnel, le met dans une position de ballotage défavorable face à Félix. Cela fait de lui plus un outsider qu’un véritable prétendant à la présidence du parti. Il peut cependant être un dénominateur commun entre les différents prétendants précités. Son ouverture à toutes les tendances du parti, fait de lui un allié stratégique incontournable vu le poids de son carnet d’adresses international dans un pays où la communauté internationale a toujours fabriqué des roitelets.

Pour conclure, DESC pense qu’afin d’éviter de voir l’UDPS être rangé dans les vestiges politiques de la RDC, à l’instar du MLC de LumumbaABAKO de Kasa-Vubu, du MPR de Mobutu ou de l’UFERI de Jean Nguz, éclipsés du paysage politique congolais au lendemain de la disparition de leurs chefs respectifs, les instances supérieures de l’UDPS et les prétendants à la succession du lider maximo doivent initier des concertations et un dialogue en vue préparer sereinement et objectivement l’après Tshitshi, qui non seulement est inéluctable mais approche à grands pas. Ils doivent tirer des leçons de la crise qui a déchiré ce parti dans un passé récent lorsque leur président national était malade durant une longue période. Une crise de leadership qui a amené le chef, après sa convalescence, à déclarer que « L’UDPS est en morceaux ». (visionnez cette vidéo à partir de 1 minute 10http://www.youtube.com/watch?v=z-563M59CiM) C’est ce qui risque d’arriver certainement à ce parti, qui incarne encore l’espoir du changement, si rien n’est fait dans l’unité pour privilégier l’intérêt général du parti, voire national du Congo.
Il est temps pour les cadres de ce parti et l’entourage familial de Tshisekedi de mettre de côté leurs égos et leurs ambitions personnelles pour réfléchir à froid et sans passion sur le profil idéal de la  personne qui sera appelée à assumer le lourd héritage politique du père du processus démocratique de la RDC. La tâche ne sera sans doute pas facile.
Mais cet oiseau rare une fois choisi, devra travailler main dans la main avec tous les cadres du parti, sans exclusion, en commençant par réconcilier ce parti avec lui même. Tant les querelles intestines dans ce parti lui ont été contreproductives et causé beaucoup d’amertume auprès de ceux qui ont été contraints à débarquer du bateau. Il devra ensuite s’atteler à moderniser et actualiser le management interne et la communication du parti pour amorcer l’ouverture de ce parti, qui n’est pas le seul à détenir le monopole de la lutte en faveur de la démocratie et de l’Etat de droit en RDC. Enfin, il doit travailler pour redorer l’image du parti (jugée extrémiste et allergique à la culture démocratique du dialogue et de la tolérance) à l’extérieur du pays. Tels sont les premiers défis et épreuves démocratiques auxquels sera confronté le successeur d’Etienne Tshisekedi à la tête du seul parti de la RDC à être véritablement implanté politiquement dans tout Congo. C’est à ce seul et unique condition que l’on peut limiter les dégâts (inévitables) de la disparition effective du lider maximo de la scène politique congolaise.
Ainsi, DESC se met à la disposition des instances supérieures de l’UDPS pour offrir son expertise externe et neutre ainsi que sa facilitation afin de permettre au parti d’envisager une bonne amorce de l’après Etienne Tshisekedi.




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Mathilde le 26/6/2014, 12:03 am

FELIX TSHISEKEDI FAIT DES REVELATIONS...



_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Mwana Ya Lola le 26/6/2014, 2:42 am

Très mauvaise prestation de Felix. Il semble être venu régler ses comptes…

Plusieurs éléments : Manque de tact à l’égard de Moleka, qui est quand meme son camarade de parti (quand j’étais à l’UDPS, il était au MPR) ; attentisme suicidaire (on ne réfléchira à la succession de Tshisekedi que lorsque ce dernier ne sera plus là) ; propos maladroits au regard de l’immixion de la famille biologique de Tshisekedi dans ses activités politiques (nous devons protéger Tshisekedi, s’il meurt, nous, la famille, serons les véritables perdants).

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Arafat le 26/6/2014, 8:39 am

Mwana Ya Lola a écrit:Très mauvaise prestation de Felix. Il semble être venu régler ses comptes…

Plusieurs éléments : Manque de tact à l’égard de Moleka, qui est quand meme son camarade de parti (quand j’étais à l’UDPS, il était au MPR) ; attentisme suicidaire (on ne réfléchira à la succession de Tshisekedi que lorsque ce dernier ne sera plus là) ; propos maladroits au regard de l’immixion de la famille biologique de Tshisekedi dans ses activités politiques (nous devons protéger Tshisekedi, s’il meurt, nous, la famille, serons les véritables perdants).
C´est ce qui causera peut-être la chute de l´UDPS s´il se faisait que Tshisekedi ne soit plus là. Certains ont tendance à considérer l´UDPS comme étant une propriété familiale, un domaine reservé etc....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Troll le 26/6/2014, 1:22 pm

Mwana Ya Lola a écrit:Très mauvaise prestation de Felix. Il semble être venu régler ses comptes…

Plusieurs éléments : Manque de tact à l’égard de Moleka, qui est quand meme son camarade de parti (quand j’étais à l’UDPS, il était au MPR) ; attentisme suicidaire (on ne réfléchira à la succession de Tshisekedi que lorsque ce dernier ne sera plus là) ; propos maladroits au regard de l’immixion de la famille biologique de Tshisekedi dans ses activités politiques (nous devons protéger Tshisekedi, s’il meurt, nous, la famille, serons les véritables perdants).

Complexe d´inferiorité ?


Lui Felix n´était pas "membre de l´UDPS" quand Moleka faisait lberer les membres de l´UDPS dans les prisons de Mobutu..grâce á ses relations familiales Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven En plus, Moleka est entré dans l´UDPS sur demande expresse de Tshitshi qui l´avait demandé au père de Moleka.....un de ses amis Like a Star @ heaven  Idea 

"Grand perdant"
 Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven C´est quoi cette perte Question L´UDPS ne peut "rien" perdre si Tshitshi meurt, l´UDPS comme l´ANC ...devrait survivre Tshitshi...Il n´est pas "le fondateur" de l UDPS, beaucoup des fondateurs...n´existent plus en ce moment Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven clown 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Mathilde le 4/7/2014, 9:22 pm


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Mathilde le 7/7/2014, 11:17 pm


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Mathilde le 9/7/2014, 2:44 pm

Roselyne Le Peuple D'abord
2 hours ago
Il n'y a pas d'alliance entre l'UDPS et l'UNC


Que certains arretent de s'agiter inutilement sur la toile,ça devient ridicule,l'essentiel est ailleurs !
L'udps est un parti politique qui traverse des moments difficiles et ça arrive dans tout parti politique,qu'on laisse l'udps régler ses problèmes internes calmement,notre parti n'a jamais eu de pouvoir en RDC pour qu'il soit traité de tous les maux par certains esprits mal intentionnés,l'UDPS lutte aux cotés du peuple congolais voici plus de 30 ans au vu et au su du monde entier kieeeee les ennemis de la RDC sont ailleurs,occupez-vous d'eux SVP et la lutte continue MERCI

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Mathilde le 20/8/2014, 12:10 am

L’INTÉGRALITÉ DE LA CONFÉRENCE DÉBAT DE FELIX TSHISEKEDI


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Mathilde le 30/8/2014, 1:29 pm


Félix Tshisekedi, chargé des relations extérieures de l’UDPS a quitté Bruxelles par TGV, le vendredi 29 août 2014 en soirée à destination de Paris afin de prendre l’avion pour Kinshasa.


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Imperium le 30/8/2014, 5:14 pm

Mathilde a écrit:
Félix Tshisekedi, chargé des relations extérieures de l’UDPS a quitté Bruxelles par TGV, le vendredi 29 août 2014 en soirée à destination de Paris afin de prendre l’avion pour Kinshasa.


Qui s'en fout de ce joufflu?
Il laisse son vieux pere sur le lit de mort en belgique pour aller foutre le bordel a kinshasa?
Votre secte tribal est-il devenu un royaume? ahhh Les asdiens et asdiennes(udps+rcd_rwanda) vous ne cesserez jamais vos comedies....Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad


Dernière édition par Imperium le 30/8/2014, 10:37 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Mathilde le 30/8/2014, 6:21 pm


Félix Tshisekedi, chargé des relations extérieures de l’UDPS a quitté Bruxelles par TGV, le vendredi 29 août 2014 en soirée à destination de Paris afin de prendre l’avion pour Kinshasa.


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Mathilde le 3/9/2014, 10:02 am


RDC - Félix Tshisekedi : "Aucun parti ne peut gagner seul
"



Après deux semaines passées au chevet de son père, l’opposant congolais (RDC) Étienne Tshisekedi, à Bruxelles, Félix Tshisekedi retourne dans la mêlée Kinoise. Entretien.

Félix Tshisekedi était attendu dans la capitale congolaise, samedi 30 août. Officiellement, il s’agit de préparer le retour du président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) au pays. Mais, comme Félix l’admet, sa "convalescence" durera encore - au mieux - plusieurs semaines.
Il pourrait poursuivre son rapprochement avec Vital Kamerhe et Martin Fayulu, deux autres opposants en vue. Et en profiter pour tenter de régler des dissensions internes qui se multiplient dans son parti en l’absence du "président et rassembleur". Si personne ne veut commettre de crime de lèse-majesté (malgré ses 81 ans et un état de santé dégradé, Étienne Tshisekedi reste officiellement le candidat du parti) la succession est dans toutes les têtes à l’UDPS.
Quelques jours avant son son retour à Kinshasa, il a accepté de répondre aux questions de Jeune Afrique.

Jeune Afrique Quel est l’état de santé de votre père, Étienne Tshisekedi ?
Félix Tshisekedi  : Il évolue dans le bon sens. Un premier bilan médical avait été fait à son arrivée [à Bruxelles, le 16 août]. Il était porteur d’espoir car le pronostic vital n’est pas engagé. Il est parti pour une convalescence de quelques semaines. Je pense que fin septembre - début octobre, il sera opérationnel.
Et de retour à Kinshasa ?
Cela il faudra voir, car nous allons devoir préparer son retour.
Est-il hospitalisé ?
Il suit des soins ambulatoires à son domicile. Il a été hospitalisé le jour de son arrivée pour faire un bilan de santé. Cela a pris le temps d’un week-end. Depuis, il est à la maison.
Souffre-t-il d’un handicap ou d’une paralysie ?
Non. Ce sont des rumeurs. Bien évidemment, un homme de son âge [81 ans] récupère moins vite qu’un jeune homme. Il est resté longtemps confiné à la maison, parce qu’à la moindre sortie, c’était l’émeute… Il a besoin de délassement pour remettre les articulations en marche. Mais il n’a pas de handicap. Vous le verrez quand il réapparaîtra.
Sera-t-il capable d’être candidat lors de la prochaine présidentielle ?

Oui, je le pense. Aujourd’hui, un monument comme Étienne Tshisekedi n’a pas besoin de sillonner toute la république pour se faire connaître. Le moment venu on jugera en fonction de la situation où nous sommes. Mais son potentiel physique et intellectuel n’est pas atteint.
Étienne Tshisekedi est l’homme de la situation et le candidat qu’il nous faut.
Quand le prochain congrès de l’UDPS aura-t-il lieu ?
Normalement fin décembre 2015. Il peut y avoir, d’ici là, un congrès extraordinaire. Mais c’est le président qui doit le convoquer.
S’il ne se représente pas, excluez-vous d’être candidat ?
En politique, il ne faut jamais dire jamais. Donc je ne peux pas l’exclure. Mais je n’y pense pas, parce que, pour l’instant Étienne Tshisekedi est l’homme de la situation et le candidat qu’il nous faut.

Avez-vous été approché pour la constitution du prochain gouvernement de cohésion nationale ?

Non, pas du tout.
Le groupe parlementaire "UDPS et alliés" [présidé par Samy Badibanga] est-il membre de votre parti ?

Leur attitude avait provoqué une crise de confiance, à la suite de leur décision d’aller siéger contre l’avis du parti. Mais je crois que l’UDPS a besoin de se retrouver pour résoudre ce cas. S’ils manifestent vraiment le désir de retrouver leur famille politique, je dis pourquoi pas. On ne peut pas considérer leur acte comme de la trahison, mais plutôt comme de l’indiscipline. L’indiscipline, cela se sanctionne et puis cela s’oublie.
Quand cette réunion pourrait-elle avoir lieu ?
Il pourrait y avoir un forum ou un conclave, convoqué par le secrétaire général Bruno Mavungu et les cadres. Cela permettrait aussi de rassembler le parti. En l’absence du président et rassembleur du parti, différentes tendances se sont manifestées et elles font désordre.
Une révision de la Constitution serait-elle acceptable si elle ne touche pas au nombre de mandats présidentiels ?
Non. Il faudrait qu’on nous dise à quoi elle servira. À chaque échéance électorale, il y a des retouches de la Constitution pour aider [le président] Joseph Kabila. La première, c’était avant les élections de 2006, lorsqu’on a diminué l’âge minimal des candidats pour lui permettre de se présenter. En 2011, nous sommes passés d’un scrutin de deux tours à un tour. Nous disons, pas de réforme de la Constitution avant le départ de Kabila.
>> Lire aussi : Vers le troisième mandat de Joseph Kabila en 2016 ?
Je suis favorable à un report des élections locales.
Pourriez-vous accepter la suppression d’une élection intermédiaire pour ne pas prendre le risque de retarder la présidentielle de 2016 ? Certains parlent des provinciales ?
Je ne souhaite pas qu’on reporte les provinciales. Ce sont des élections importantes. Elles vont donner lieu à l’élection des gouverneurs de Province qui sont tous du bord politique de Kabila. C’est très dangereux pour la crédibilité du processus électoral.
Par contre, je suis favorable à un report des élections locales. Il doit y avoir 10 000 candidats, 6500 tribunaux de paix à installer, 800 circonscriptions à redécouper…  Je ne crois pas le Congo d’aujourd’hui capable de le faire. Les locales sont destinées à faire tirer en longueur le processus pour passer le cap de 2016, et faire gagner un mandat à Kabila.
Vous avez signé une déclaration avec les opposants Vital Kamerhe et Martin Fayulu, appelant à déférer Joseph Kabila devant la Cour pénale internationale. Est-ce une alliance électorale ?
C’est trop tôt pour le dire. La politique congolaise est imprévisible. Cette déclaration est un instantané de la vie politique. Mais notre système électoral est fait de telle sorte qu’aucun parti ne peut atteindre seul la majorité des sièges au Parlement. Nous n’en sommes pas encore là, mais aucun scénario n’est exclu.
Certains affirment que votre mère, Marthe Tshisekedi, cherche à vous imposer à la tête du parti. Quel rôle y joue-t-elle ?

Je veux tordre le coup aux rumeurs sur son influence. Ma mère me soutient, comme toutes les mères du monde avec leurs fils. Mais elle n’a rien fait de répréhensible. Elle a son mot à dire parce qu’elle connait l’histoire de ce parti, elle l’a vu naître. Elle a été sollicitée à plusieurs reprises, par différents cadres, pour intervenir auprès de son mari. Et aujourd’hui, ce sont les mêmes qui veulent la diaboliser pour jouer leur propre carte.
________
Propos recueillis par Pierre Boisselet



Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Interview | RDC - Félix Tshisekedi : "Aucun parti ne peut gagner seul" | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Arafat le 3/9/2014, 10:09 am

Mathilde a écrit:
RDC - Félix Tshisekedi : "Aucun parti ne peut gagner seul
"

Tiens! il contredit donc son père qui en 2011 disait que l´UDPS n´a besoin de personne pour gagner. Shocked Shocked Shocked

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Libre Examen le 3/9/2014, 4:44 pm

D'après Martin Fayulu, contre ceux dans l'UDPS qui ne voulaient pas de l'inclusion de certaines personnes dans une coalition éventuelle contre le régime de Joseph Kabila, Etienne tshisekedi leur aurait rétorqué en leur posant la question suivante : "Pensez-vous pouvoir gouverner ce pays seuls ?". Toujours d'après Martin Fayulu, à propos de la proposition de confier la prématuré au MLC de Jean-Pierre Bemba, Etienne Tshisekedi aurait dit : "Jacquemin Shabani parle en mon nom, il a carte blanche". De plus, personne n'ignore que l'UDPS est allé aux élections de 2011 dans une alliance de plus de plus ou moins 80 partis. Et, finalement d'après les dires de certains députés de l'UDPS qui onde décidé de passer outre son ordre ou sa recommandation de ne pas siéger au parlement, Etienne Tshisekedi aurait dit : "Faites selon votre conscience".

C'est du moins ce que rapportent les acteurs qui ont vécu ces événements sur Etienne Tshisekedi et non de quelques colporteurs qui seraient dans les secrets des dieux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  ndonzwau le 4/9/2014, 12:15 am

Libre Examen a écrit:D'après Martin Fayulu, contre ceux dans l'UDPS qui ne voulaient pas de l'inclusion de certaines personnes dans une coalition éventuelle contre le régime de Joseph Kabila, Etienne tshisekedi leur aurait rétorqué en leur posant la question suivante : "Pensez-vous pouvoir gouverner ce pays seuls ?". Toujours d'après Martin Fayulu, à propos de la proposition de confier la prématuré au MLC de Jean-Pierre Bemba, Etienne Tshisekedi aurait dit : "Jacquemin Shabani parle en mon nom, il a carte blanche". De plus, personne n'ignore que l'UDPS est allé aux élections de 2011 dans une alliance de plus de plus ou moins 80 partis. Et, finalement d'après les dires de certains députés de l'UDPS qui onde décidé de passer outre son ordre ou sa recommandation de ne pas siéger au parlement, Etienne Tshisekedi aurait dit : "Faites selon votre conscience".

C'est du moins ce que rapportent les acteurs qui ont vécu ces événements sur Etienne Tshisekedi et non de quelques colporteurs qui seraient dans les secrets des dieux.

Je crois que pour plus d'un homme politique de l'opposition comme pour leurs sympathisants ce soit bien utile de revenir toujours en arrière pour se justifier plutôt que pour en tirer des leçons !
2006 et 2011 nous ont livré leurs dessous et leurs vérités : "JK" est resté intouchable à son poste malgré les bonnes raisons et les forces opposées qui pouvaient plaider pour son délogement; il nous restait donc d'en tirer les leçons ! L'une d'elles, qu'on le veuille ou non, est qu'à un moment plus de coalition, plus d'union du côté de ceux qui voulaient le changement, aurait été  le bienvenu pour mieux le bousculer !

Personne, vous vous imaginez bien, n'a été dans le secret de la conscience du Lider Maximo pendant tout ce temps mais il serait présomptueux sinon inexact de trouver que l'image ou le message qu'il a alors transmis au public était celui d'un leader suffisamment convaincu de l'union de l'opposition pour l'obtenir : nous avons tous pris connaissance contrits de ses intentions plutôt contraires par sa propre bouche, ce n'est pas là pure invention...

Mais aujourd'hui, vaut mieux, disais-je, parler du présent et de l'avenir plutôt que du passé : que préconise Tshisekedi ou son parti pour les batailles à venir ? Voilà le plus important aujourd'hui, voilà où on les attend tirer (ou non) l'essentiel des leçons du passé ! A moins que pour eux dire comme venait de s'exprimer F Tshisekedi (= "aucun parti ne peut gagner seul") s'arrête à la rhétorique et n'entraîne aucune remise en question de leur stratégie passée notamment de 2011...



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Libre Examen le 4/9/2014, 2:31 am

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:D'après Martin Fayulu, contre ceux dans l'UDPS qui ne voulaient pas de l'inclusion de certaines personnes dans une coalition éventuelle contre le régime de Joseph Kabila, Etienne tshisekedi leur aurait rétorqué en leur posant la question suivante : "Pensez-vous pouvoir gouverner ce pays seuls ?". Toujours d'après Martin Fayulu, à propos de la proposition de confier la prématuré au MLC de Jean-Pierre Bemba, Etienne Tshisekedi aurait dit : "Jacquemin Shabani parle en mon nom, il a carte blanche". De plus, personne n'ignore que l'UDPS est allé aux élections de 2011 dans une alliance de plus de plus ou moins 80 partis. Et, finalement d'après les dires de certains députés de l'UDPS qui onde décidé de passer outre son ordre ou sa recommandation de ne pas siéger au parlement, Etienne Tshisekedi aurait dit : "Faites selon votre conscience".

C'est du moins ce que rapportent les acteurs qui ont vécu ces événements sur Etienne Tshisekedi et non de quelques colporteurs qui seraient dans les secrets des dieux.

Je crois que pour plus d'un homme politique de l'opposition comme pour leurs sympathisants ce soit bien utile de revenir toujours en arrière pour se justifier plutôt que pour en tirer des leçons !
2006 et 2011 nous ont livré leurs dessous et leurs vérités : "JK" est resté intouchable à son poste malgré les bonnes raisons et les forces opposées qui pouvaient plaider pour son délogement; il nous restait donc d'en tirer les leçons ! L'une d'elles, qu'on le veuille ou non, est qu'à un moment plus de coalition, plus d'union du côté de ceux qui voulaient le changement, aurait été  le bienvenu pour mieux le bousculer !

Personne, vous vous imaginez bien, n'a été dans le secret de la conscience du Lider Maximo pendant tout ce temps mais il serait présomptueux sinon inexact de trouver que l'image ou le message qu'il a alors transmis au public était celui d'un leader suffisamment convaincu de l'union de l'opposition pour l'obtenir : nous avons tous pris connaissance contrits de ses intentions plutôt contraires par sa propre bouche, ce n'est pas là pure invention...

Mais aujourd'hui, vaut mieux, disais-je, parler du présent et de l'avenir plutôt que du passé : que préconise Tshisekedi ou son parti pour les batailles à venir ? Voilà le plus important aujourd'hui, voilà où on les attend tirer (ou non) l'essentiel des leçons du passé ! A moins que pour eux dire comme venait de s'exprimer F Tshisekedi (= "aucun parti ne peut gagner seul") s'arrête à la rhétorique et n'entraîne aucune remise en question de leur stratégie passée notamment de 2011...



Compatriotiquement!

Personne n'empêche personne de croire que tout ce à quoi elle croît est vérité.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  ndonzwau le 4/9/2014, 3:17 am

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:D'après Martin Fayulu, contre ceux dans l'UDPS qui ne voulaient pas de l'inclusion de certaines personnes dans une coalition éventuelle contre le régime de Joseph Kabila, Etienne tshisekedi leur aurait rétorqué en leur posant la question suivante : "Pensez-vous pouvoir gouverner ce pays seuls ?". Toujours d'après Martin Fayulu, à propos de la proposition de confier la prématuré au MLC de Jean-Pierre Bemba, Etienne Tshisekedi aurait dit : "Jacquemin Shabani parle en mon nom, il a carte blanche". De plus, personne n'ignore que l'UDPS est allé aux élections de 2011 dans une alliance de plus de plus ou moins 80 partis. Et, finalement d'après les dires de certains députés de l'UDPS qui onde décidé de passer outre son ordre ou sa recommandation de ne pas siéger au parlement, Etienne Tshisekedi aurait dit : "Faites selon votre conscience".

C'est du moins ce que rapportent les acteurs qui ont vécu ces événements sur Etienne Tshisekedi et non de quelques colporteurs qui seraient dans les secrets des dieux.

Je crois que pour plus d'un homme politique de l'opposition comme pour leurs sympathisants ce soit bien utile de revenir toujours en arrière pour se justifier plutôt que pour en tirer des leçons !
2006 et 2011 nous ont livré leurs dessous et leurs vérités : "JK" est resté intouchable à son poste malgré les bonnes raisons et les forces opposées qui pouvaient plaider pour son délogement; il nous restait donc d'en tirer les leçons ! L'une d'elles, qu'on le veuille ou non, est qu'à un moment plus de coalition, plus d'union du côté de ceux qui voulaient le changement, aurait été  le bienvenu pour mieux le bousculer !

Personne, vous vous imaginez bien, n'a été dans le secret de la conscience du Lider Maximo pendant tout ce temps mais il serait présomptueux sinon inexact de trouver que l'image ou le message qu'il a alors transmis au public était celui d'un leader suffisamment convaincu de l'union de l'opposition pour l'obtenir : nous avons tous pris connaissance contrits de ses intentions plutôt contraires par sa propre bouche, ce n'est pas là pure invention...

Mais aujourd'hui, vaut mieux, disais-je, parler du présent et de l'avenir plutôt que du passé : que préconise Tshisekedi ou son parti pour les batailles à venir ? Voilà le plus important aujourd'hui, voilà où on les attend tirer (ou non) l'essentiel des leçons du passé ! A moins que pour eux dire comme venait de s'exprimer F Tshisekedi (= "aucun parti ne peut gagner seul") s'arrête à la rhétorique et n'entraîne aucune remise en question de leur stratégie passée notamment de 2011...

Compatriotiquement!

Personne n'empêche personne de croire que tout ce à quoi elle croît est vérité.

Bravo, bravissimo, cher ami !  Very Happy  Very Happy
C,est fort louable de votre part que vous soyez inondé de cette obsession de la "Vérité", toujours en quête d'elle !

Moi, je ne bricole que modestement mais consciencieusement ma vérité que je confronte à celle des autres pour la valider ou non; cela suffit déjà à ma peine !

Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Libre Examen le 4/9/2014, 3:56 am

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:D'après Martin Fayulu, contre ceux dans l'UDPS qui ne voulaient pas de l'inclusion de certaines personnes dans une coalition éventuelle contre le régime de Joseph Kabila, Etienne tshisekedi leur aurait rétorqué en leur posant la question suivante : "Pensez-vous pouvoir gouverner ce pays seuls ?". Toujours d'après Martin Fayulu, à propos de la proposition de confier la prématuré au MLC de Jean-Pierre Bemba, Etienne Tshisekedi aurait dit : "Jacquemin Shabani parle en mon nom, il a carte blanche". De plus, personne n'ignore que l'UDPS est allé aux élections de 2011 dans une alliance de plus de plus ou moins 80 partis. Et, finalement d'après les dires de certains députés de l'UDPS qui onde décidé de passer outre son ordre ou sa recommandation de ne pas siéger au parlement, Etienne Tshisekedi aurait dit : "Faites selon votre conscience".

C'est du moins ce que rapportent les acteurs qui ont vécu ces événements sur Etienne Tshisekedi et non de quelques colporteurs qui seraient dans les secrets des dieux.

Je crois que pour plus d'un homme politique de l'opposition comme pour leurs sympathisants ce soit bien utile de revenir toujours en arrière pour se justifier plutôt que pour en tirer des leçons !
2006 et 2011 nous ont livré leurs dessous et leurs vérités : "JK" est resté intouchable à son poste malgré les bonnes raisons et les forces opposées qui pouvaient plaider pour son délogement; il nous restait donc d'en tirer les leçons ! L'une d'elles, qu'on le veuille ou non, est qu'à un moment plus de coalition, plus d'union du côté de ceux qui voulaient le changement, aurait été  le bienvenu pour mieux le bousculer !

Personne, vous vous imaginez bien, n'a été dans le secret de la conscience du Lider Maximo pendant tout ce temps mais il serait présomptueux sinon inexact de trouver que l'image ou le message qu'il a alors transmis au public était celui d'un leader suffisamment convaincu de l'union de l'opposition pour l'obtenir : nous avons tous pris connaissance contrits de ses intentions plutôt contraires par sa propre bouche, ce n'est pas là pure invention...

Mais aujourd'hui, vaut mieux, disais-je, parler du présent et de l'avenir plutôt que du passé : que préconise Tshisekedi ou son parti pour les batailles à venir ? Voilà le plus important aujourd'hui, voilà où on les attend tirer (ou non) l'essentiel des leçons du passé ! A moins que pour eux dire comme venait de s'exprimer F Tshisekedi (= "aucun parti ne peut gagner seul") s'arrête à la rhétorique et n'entraîne aucune remise en question de leur stratégie passée notamment de 2011...

Compatriotiquement!

Personne n'empêche personne de croire que tout ce à quoi elle croît est vérité.

Bravo, bravissimo, cher ami !  Very Happy  Very Happy
C,est fort louable de votre part que vous soyez inondé de cette obsession de la "Vérité", toujours en quête d'elle !

Moi, je ne bricole que modestement mais consciencieusement ma vérité que je confronte à celle des autres pour la valider ou non; cela suffit déjà à ma peine !

Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect



Compatriotiquement!

Encore et toujours le Je, le Moi. Le parfait exemple ! Aucun doute, il en éprouve un plaisir certain. Ben quoi ? On n'empêche personne de se masturber.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Felix Tshisekedi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:44 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 28 Précédent  1, 2, 3 ... 15 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum