Lu pour vous.

Page 2 sur 20 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  *CNMM le 28/3/2010, 12:59 am

Troll a écrit:Mr Lino
Votre "allié" CNN á une vision OPTIMISTE pour les FDLR au Kivu..quand la MONUC se retire...son rêve qui consiste á aller renverser Kagame après avoir pillé le Kivu de ses minerais, avoir violé 70% des femmes congolaises, avoir brûller 90% des villages, massacrés 90% des enfants et des viellards..Oui, sa vision BANTOUPHONE va se réaliser enfin..avec l´aide de Joseph
Vous ne devez pas connaitre votre allié, ainsi souffrez de nous voir l´introduire sur la scène: CNN est un RACISTE hutu rwandais, genie et savant théoricien qui avait inventé la fameuse "Bantouphonie", invention infernale qui semble-t-il visait á renverser Kagame avec l´aide des peuples bantous de toute l´Afrique
Vous devriez chaque semaine compter le nombre des morts, des femmes violées et des villages brûllés par les FDLR dont le partisan le plus actif sur les sites congolais mr CNN defend la cause..
Avec un peu d´attention, vous retrouverez facilement les nuances racistes dans ses posting où revient presque toujours le nom de Kagame, ennemi mortel des "Bantouphones" hutus rwandais..
la tentative d´importer la guerre raciste ayant échouée, CNN ne parle plus de la BANTOUPHONIE..heureusement, certains lecteurs possedent une bonne memoire
Courage, avec des alliés bantouphones, vous irez loin et les crimes au Kivu vont toujours augmenter..
Cool *CNMM a écrit:
Les Lecteurs chercheront en vain à quelle intervention de Monsieur LINO, sur ce topic,
ce trop fameux ex-sergent GaCi de Baramoto & Mobutu, alias TROLL, fait-il référence ...
Dès lors, pourquoi faire attention à ses délirantes affabulations qui suivent !
Si c'est cela le génie de l'ALCHIMIE TROLLienne, eh, bien ! elle n'est point autre chose que de la démence

Par contre, ce qui est avéré, c'est son complexe vis-à-vis de ses maîtres exclaves successifs :
ARABES & MUSULMANS ; BLANCS & OCCIDENTAUX.

N'est-ce pas qu'il nous a publiquement confessé sa "honte d'être né NOIR, en AFRIQUE SUB-SAHARIENNE, MUWAKA et pis RDCONGOLAIS, en RDC, dans une ancienne colonie d'un petit pays comme la BELGIQUE"
Dixit TROLL

Alors qu'il étalle sans cesse sa "fierté de s'être baptisé musulman puis naturalisé :
OCCIDENTAL, EUROPÉEN, SUÉDOIS etenfin candidat au passeport USA"
Dixit TROLL

Exclamation Nous attendons qu'il démente, preuves à l'appui de façon irréfutable, un seul de ces FAITS ci-dessus !

:
Question Le Sergent TROLL peut-il nous expliquer les raisons de son approbation des assassinats, en toute impunité, par ses maîtres Occidentaux de ces Fils & Filles de l'Afrique Noire :
La Reine VITA, PE LUMUMBA, OKITO, MPOLO, Marien NGWABI, Thomas SANKARA, LDK, Martin LUTHER KING Juvénal HABYARIMANA, Cyprien NTARYAMIRA, NDADAYE, Simon KIMBANGU ;
des Millions des RDCongolais(es) par les TUTSIS soutenus et protegés par ses maîtres génocidaires Occidentaux ?

Alors que pour le Premier Ministre Libanais, puisque chrétien et pro-Occidental, une enquête fut diligentée dans les heures qui suivirent son assassinat !

Dites-moi :

Question C'EST QUI LE RACISTE ENTRE Cool *CNMM et LES MAÎTRES BLANCS DE SERGENT TROLL ?

Question Pourquoi est-ce que le Sergent TROLL ne dénonce-t-il JAMAIS avec autant de force les crimes des TUTSIS (chouchous des BLANCS) sur les RDCONGOLAIS(ES) tel qu'il le fait contre les HUTUS (damnés à priori par ses maîtres Occidentaux) ?

Question Pourquoi n'ose-t-il JAMAIS condamner les crimes commis par ses maîtres BLANCS sur les NOIRS ?

Quant à Cool *CNMM :
http://www.sololabien.com/viewforum.php?f=47

Le Sergent TROLL peut toujours méditer sur les pratiques de ses maîtres successifs ARABES, MUSULMANS et OCCIDENTAUX :

http://www.google.be/search?sourceid=navclient&hl=fr&ie=UTF-8&rlz=1T4SKPB_frBE338BE339&q=LA+TRAITE+DES+NOIRS

http://www.google.be/search?sourceid=navclient&hl=fr&ie=UTF-8&rlz=1T4SKPB_frBE338BE339&q=DISCOURS+RACISTE+DU+ROI+LEOPOLD+II

Cool *CNMM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  mongo elombe le 29/3/2010, 10:41 am

Correspodance particulière. congoindependant
.
Le rapport de HWR est basé sur une enquête conduite par trois chercheurs de cette Organisation non gouvernementale dans les localités de Niangara, Tapili, Bangadi, Dungu et Faradje dans le district du Haut-Uélé, du 18 au 25 février dernier. Des investigations complémentaires ont été diligentées à Kinshasa et à Goma ainsi qu’à Kampala en Ouganda. Ce rapport a bénéficié des informations collectées auprès des organisations de la société civile, des autorités locales, des officiels des FARDC (Forces armées de la RD Congo), des Nations Unies, des USA et d’autres documents officiels ont pu être consultés. Les témoins et les rescapés ont été auditionnés.

Selon ce rapport, les rebelles de la LRA, dont le nombre est évalué entre 25 et 40 personnes, ont massacré dans la région de Makombo et de Tapili plus de 321 personnes et enlevé 250 autres personnes, dont au moins 80 enfants. La grande majorité des victimes ont été d’abord ligotés, avant d’être tués à coup de machette. D’autres avaient le crâne écrasé à coup de hache et de lourds gourdins. Parmi les victimes, on compte au moins 13 femmes et 23 enfants dont la plus jeune est une fillette de 3 ans qui a été brûlée. Des personnes enlevées qui tentaient de s’enfuir ou qui marchaient trop lentement ont été tout simplement tuées. Des témoins ont signalé à HRW qu’ils ont trouvé plus tard des corps tout au long du trajet de 105 km effectué par la LRA entre la localité de Makombo et celle de Tapili. Ils ont expliqué à HRW que, plusieurs semaines après l’attaque de la LRA, toute la région était remplie de «l’odeur de la mort».

Selon HRW, «les enfants et les adultes qui ont réussi à s’enfuir ont fait des récits similaires, témoignant de l’extrême brutalité du groupe. Des enfants capturés ont été forcés à tuer d’autres enfants qui avaient désobéi aux règles de la LRA. (…) Les enfants ont reçu l’ordre d’encercler la victime et de la frapper chacun à leur tour avec un gros gourdin jusqu’à ce que la mort s’ensuive». Dans chaque localité attaquée, les rebelles ougandais recherchent spécifiquement les endroits dans lesquels les gens auraient tendance à se rassembler. Ils demandent par exemple où se trouvent les marchés, églises, points d’eau, mais aussi les écoles. Selon ce rapport, les miliciens de la LRA «se font passer pour des soldats de l’armée congolaise et ougandaise en patrouille, en rassurant les gens en mauvais lingala (langue locale parlée en RDC) et leur disant de ne pas avoir peur et, une fois que les personnes étaient rassemblées, ils ont capturé leur victimes et les ont attachées». «Le massacre de Makombo est l’un des pires jamais commis par la LRA dans ses 23 ans d’histoire sanglante, pourtant il n’a pas été signalé pendant des mois», a déclaré Anneke Van Woundenberg, chercheuse pour la section Afrique à Human Rights Watch.

Rappelons que dans l’article «La LRA massacre une centaine de personnes à Tapili» du 30 décembre 2009 publié sur le site www.congoindependant.com, nous avions déjà dénoncé les atrocités de la LRA dans le territoire de Niangara. Nous écrivions alors: «Les rebelles ougandais de la Lord’s Resistance Army (LRA) ont fait une incursion du 13 au 14 décembre 2009 dans la localité de Tapili dans le territoire de Niangara, au nord-est de la RDC, en traversant la rivière Uélé depuis la rive droite avec la complicité d’un piroguier. Les miliciens, au nombre d’une trentaine, ont promis à leur complice une énorme somme d’argent. Ils se sont dirigés vers le lieu appelé communément «Mabanga ya talo», un site situé le long de la rivière Uélé, non loin de la paroisse Saint-Paul de Tapili. C’est ici que les combattants de Joseph Kony ont tué une centaine de personnes dont les corps n’ont pas été ensevelis. Plus de 270 personnes ont été enlevées pour transporter leur butin et qui serviront comme miliciens ou esclaves sexuels». Les enquêtes de HRW n’ont fait que confirmer ce que nous avions avancé.

Le rapport de HRW note que ces atrocités ont été planifiées et perpétrées par deux commandants de la LRA: le Lieutenant-colonel Binansio Okumu (connu sous le nom de Binany) et un commandant connu sous le nom d’Obol. Les deux officiers rendent compte au général Dominic Ongwen, un des hauts dirigeants de la LRA, qui serait, semble-t-il, le commandant de la LRA en RDC. Anneke Van Woudenberg déclare que «ces quatre jours d’atrocités démontrent que la LRA reste une menace pour les civils et non un groupe affaibli, comme le prétendent les gouvernements ougandais et congolais». Et d’ajouter: «Les États-Unis et les autres gouvernements concernés devaient collaborer avec l’ONU et les parties prenantes régionales pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie globale visant à protéger les civils, et à appréhender les dirigeants de la LRA ayant commis des exactions».

Le rapport de HRW recommande au gouvernement congolais et aux Forces Armées de la RDC
- d’établir des mécanismes pour rendre effective l’opération «Tolérance zéro» afin de mettre fin aux abus commis par les soldats de l’armée congolaise pendant les opérations militaires et de constituer également des équipes conjointes avec la Monuc (Mission des Nations Unies en RDC) pour mener les enquêtes sur les abus des soldats congolais;
- d’améliorer et fournir les moyens de communications pour les soldats congolais opérant dans les zones touchées par la LRA;
- de décourager le pillage et autres abus commis par les soldats en leur assurant une solde régulière et appropriée ainsi qu’une ration alimentaire suffisante;
- d’instaurer un mécanisme judiciaire spécial en accord avec le système de la justice civile congolaise. Cette cour judiciaire spéciale serait composée de Congolais et juges internationaux, procureurs, et autres experts. Ils auraient pour tâche de mener des enquêtes sur les infractions internationales sérieuses, y compris les infractions commises par les dirigeants de la LRA sur territoire congolais.

Selon des sources, certains militaires congolais continuent de commettre des exactions contre les civils lors des opérations contre la LRA et certains sont même en intelligence avec ceux qui massacrent la population du district du Haut-Uélé. Alors que la LRA massacrait les civils dans le territoire de Niangara à la mi-décembre 2009, certains soldats des FARDC basés à Dungu se sont organisés pour aller vendre des minutions, rations et armes au Sud-Soudan. Il s’agissait de 7 sacs remplis de minutions, 6 armes et un chargement de ration militaire.

Ces soldats inciviques ont pris plusieurs motos en location auprès de civils (l’argent de location n’a pas été versé) pour soi-disant se rendre au marché. Alors qu’ils se rendaient, en direction de NABIAPAYI, jusqu’à un marché situé vers la frontière RDC/Sud-Soudan, ces malfrats ont été arrêtés à leur tour par d’autres militaires des FARDC. Certaines motocyclettes des habitants de Dungu n’ont pas encore été restituées à leurs propriétaires.

Comment est-il possible que certains éléments des FARDC puissent tenter de vendre des armes à des étrangers pour qu’ils viennent massacrer les civils? Selon l’article 7 du Statut de Rome de la Cour pénale internationale du 17 juillet 1998, les actes commis par certains soldats des FARDC et des éléments de la LRA contre la population de l’Uélé constituent des crimes contre l’humanité. Quand la justice sera-t-elle rendue aux victimes congolaises? Quand le gouvernement actuel de Kinshasa aura-t-il le courage d’œuvrer pour l’avènement d’une Cour Pénale Internationale pour la RDC?

Dr. Jean-Bertrand Madragule Badi

Chercheur et Président de l’ONG ADEBES,
===============================================================================================================
Tout ça selon Lino et cnmm aka la voix de KABILA, circuler, il ne se passe rien ce sont les élucubrations de quelques illuminés mais comme d'habitude c'est la faute à MOBUTU.
Courriel: Ong.Adebes@gmx.de

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  mongo elombe le 29/3/2010, 4:24 pm

"Le coeur du problème est que les Congolais doivent dire si oui ou non ils sont à la hauteur de la mission, s'ils ont la capacité de venir à bout" des rebelles, a commenté le porte-parole ougandais. Extrai tpris sur le sujet dans Jeune Afrique.

=========================================================================================================


Les Ougandais veulent venir en RDC pour traquer le LRA, il y a quelque chose qui ne vas n'est ce pas?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  lino le 29/3/2010, 5:32 pm

mongo elombe a écrit:"
Les Ougandais veulent venir en RDC pour traquer le LRA, il y a quelque chose qui ne vas n'est ce pas?
La RDC est toujours sous embargo des armes.Donc nous ne pouvons pas acheter des armes pour nous défendre ,parce que la CI craint que nous attaquons le Rwanda ou l'Ouganda soit disant.Les vrais raisons est que la CI veut une armée faible dans des pays comme la RDC ou l'Irak pour mieux nous contrôler.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  lino le 29/3/2010, 9:50 pm

Le Sud Equateur réitère son soutien a Jeanine MABUNDA


La salle Blessing Center dans la commune de Kasa-vubu a vibré vendredi 26 mars dernier au rythme des mélopées et danses mongos. C’était à l’occasion lune cérémonie de réjouissance organisée par un groupe ponctuel des mongos du Sud-Equateur en l’honneur de Madame Jeanine MABUNDA LIOKO, Ministre du Portefeuille pour sa reconduction au sein du gouvernement.
Pour Denis BOSUMA, coordonateur de cette structure, la mobilisation spontanée des fils et filles mongos du Sud-Equateur est à mettre dans le comte de ‘expression dune marque de reconnaissance publique des populations de sa contrée à l’endroit d’une file de l’Equateur qui ne cesse de faire preuve d’un courage politique remarquable, dune intelligence affinée et d’un charisme exceptionnel et dont les qualités de femme d’Etat ne sont plus à mettre en doute.
http://www.africatime.com/rdc/index.asp
Il y a aussi une miss Mongo parmi les" 44 voleurs "de j. kabila??? Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  Troll le 29/3/2010, 10:27 pm

lino a écrit:
mongo elombe a écrit:"
Les Ougandais veulent venir en RDC pour traquer le LRA, il y a quelque chose qui ne vas n'est ce pas?
La RDC est toujours sous embargo des armes.Donc nous ne pouvons pas acheter des armes pour nous défendre ,parce que la CI craint que nous attaquons le Rwanda ou l'Ouganda soit disant.Les vrais raisons est que la CI veut une armée faible dans des pays comme la RDC ou l'Irak pour mieux nous contrôler.


Mr Lino

Sur quel texte de l´ONU basé vous votre affirmation

Au contraire, on trouve des textes du Conseil de Sécurité de l´ONU qui autorise le gouvernement de la RDC a importé des équipements militaires avec seules restrictions; ces équipements doivent être destinés uniquement aux unités des FARDC qui sont intégrées

C est absolument un mensonge que la CI interdirait la RDC les importations des armes...sinon, mr Lino va nous expliquer d´où provenait les armes "cedées" aux milices rwandophones de Nkunda á Mushake ou Rumangabo

Les chars lourds, les BMP-2 et les lances roquettes multiples Bm-21 qu´on a pu voir quitter Goma quand Joseph avait donné l´ordre de cesser de defendre cette ville provenaient d´où sinon des importations

MEMOIRE LOINTAINE

Les congolais vont retrouver des faits étranges au sujet de l´Ouganda..
Juste avant la fin de la DIC, Joseph "autorisa" Museveni á pacifier l´Ituri.. suite aux protestations de l´ONU..l´operation Artemis pris soin de remplir cette mission..le paradoxe est que les milices congolaises en Ituri étaient toutes ou presque armées par Museveni
Avons-nous dèjà oubliés qu´avant que le Rwanda ne revienne au Kivu l´an passé, l´Ouganda était autorisé á operer en Ituri et même plus loin dans le Nord-Est de la Province Orientale Quel congolais ne connait pas la suite de cette histoire..où l´Ouganda ne voulait plus quitter le territoire congolais á la date limite de ses operations militaires..et avait surtout laisser les LRA massacrer les congolais pendant tout ce temps

"LRA", vous ne trouverez pas une plainte contre les LRA á la CPI..et même pas dans un tribunal congolais..ces terroristes sont libres de massacrer les congolais..Pour preuve, Mende et Cie n´ont pas reagis á la nouvelle de ces massacres..Au contraitre, on retrouve mr Lino qui ne se souvient pas que l´embargo contre les FARDC est levé depuis longtemps..très longtemps--

Quel congolais ne sait pas que la réforme de l´armée au Congo est un ECHEC TOTAL et ce n´est pas une question des armes..mais des réformes qui ont été sabotées par le Président "Commandant Suprême" pendant tout son mandat

C´est l´Ouganda qui reagi quand les congolais sont massacrés..pas le Président ni ses ministres ....mr Lino, bombana na libulu..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  *CNMM le 29/3/2010, 10:40 pm

Troll a écrit:Mr Lino
Votre "allié" CNN á une vision OPTIMISTE pour les FDLR au Kivu..quand la MONUC se retire...son rêve qui consiste á aller renverser Kagame après avoir pillé le Kivu de ses minerais, avoir violé 70% des femmes congolaises, avoir brûller 90% des villages, massacrés 90% des enfants et des viellards..Oui, sa vision BANTOUPHONE va se réaliser enfin..avec l´aide de Joseph
Vous ne devez pas connaitre votre allié, ainsi souffrez de nous voir l´introduire sur la scène: CNN est un RACISTE hutu rwandais, genie et savant théoricien qui avait inventé la fameuse "Bantouphonie", invention infernale qui semble-t-il visait á renverser Kagame avec l´aide des peuples bantous de toute l´Afrique
Vous devriez chaque semaine compter le nombre des morts, des femmes violées et des villages brûllés par les FDLR dont le partisan le plus actif sur les sites congolais mr CNN defend la cause..
Avec un peu d´attention, vous retrouverez facilement les nuances racistes dans ses posting où revient presque toujours le nom de Kagame, ennemi mortel des "Bantouphones" hutus rwandais..
la tentative d´importer la guerre raciste ayant échouée, CNN ne parle plus de la BANTOUPHONIE..heureusement, certains lecteurs possedent une bonne memoire
Courage, avec des alliés bantouphones, vous irez loin et les crimes au Kivu vont toujours augmenter..
Cool *CNMM a écrit:
Les Lecteurs chercheront en vain à quelle intervention de Monsieur LINO, sur ce topic,
ce trop fameux ex-sergent GaCi de Baramoto & Mobutu, alias TROLL, fait-il référence ...
Dès lors, pourquoi faire attention à ses délirantes affabulations qui suivent !
Si c'est cela le génie de l'ALCHIMIE TROLLienne, eh, bien ! elle n'est point autre chose que de la démence

Par contre, ce qui est avéré, c'est son complexe vis-à-vis de ses maîtres exclaves successifs :
ARABES & MUSULMANS ; BLANCS & OCCIDENTAUX.

N'est-ce pas qu'il nous a publiquement confessé sa "honte d'être né NOIR, en AFRIQUE SUB-SAHARIENNE, MUWAKA et pis RDCONGOLAIS, en RDC, dans une ancienne colonie d'un petit pays comme la BELGIQUE"
Dixit TROLL

Alors qu'il étalle sans cesse sa "fierté de s'être baptisé musulman puis naturalisé :
OCCIDENTAL, EUROPÉEN, SUÉDOIS etenfin candidat au passeport USA"
Dixit TROLL

Exclamation Nous attendons qu'il démente, preuves à l'appui de façon irréfutable, un seul de ces FAITS ci-dessus !

:
Question Le Sergent TROLL peut-il nous expliquer les raisons de son approbation des assassinats, en toute impunité, par ses maîtres Occidentaux de ces Fils & Filles de l'Afrique Noire :
La Reine VITA, PE LUMUMBA, OKITO, MPOLO, Marien NGWABI, Thomas SANKARA, LDK, Martin LUTHER KING Juvénal HABYARIMANA, Cyprien NTARYAMIRA, NDADAYE, Simon KIMBANGU ;
des Millions des RDCongolais(es) par les TUTSIS soutenus et protegés par ses maîtres génocidaires Occidentaux ?

Alors que pour le Premier Ministre Libanais, puisque chrétien et pro-Occidental, une enquête fut diligentée dans les heures qui suivirent son assassinat !

Dites-moi :

Question C'EST QUI LE RACISTE ENTRE Cool *CNMM et LES MAÎTRES BLANCS DE SERGENT TROLL ?

Question Pourquoi est-ce que le Sergent TROLL ne dénonce-t-il JAMAIS avec autant de force les crimes des TUTSIS (chouchous des BLANCS) sur les RDCONGOLAIS(ES) tel qu'il le fait contre les HUTUS (damnés à priori par ses maîtres Occidentaux) ?

Question Pourquoi n'ose-t-il JAMAIS condamner les crimes commis par ses maîtres BLANCS sur les NOIRS ?

Quant à Cool *CNMM :

http://www.sololabien.com/viewforum.php?f=47

Le Sergent TROLL peut toujours méditer sur les pratiques de ses maîtres successifs ARABES & MUSULMANS et BLANCS & OCCIDENTAUX :

http://www.google.be/search?sourceid=navclient&hl=fr&ie=UTF-8&rlz=1T4SKPB_frBE338BE339&q=LA+TRAITE+DES+NOIRS

http://www.google.be/search?sourceid=navclient&hl=fr&ie=UTF-8&rlz=1T4SKPB_frBE338BE339&q=DISCOURS+RACISTE+DU+ROI+LEOPOLD+II

Cool *CNMM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  Troll le 29/3/2010, 11:03 pm

L´allié RACISTE de mr Lino sur scène

Mr Lino, si vous comptez sur votre allié "CNN" expert raciste hutu rwandais pour defendre l´argument de l´embargo "fictif" qui frapperait la RDC...alors souvenez-vous d´une chose très UTILE..

Les LRA et les FDLR menent un même combat et ont un même objectif: renverser Museveni et Kagame en massacrant les congolais

Votre "allié" CNN, théoricien politique Bantouphone va certainement vous aider á comprendre la philosophie infernale pratiquée par les LRA et les FDLR parce que les LRA et FDLR sont tous des "Bantouphones"

Quand vous allez avoir le temps de vous passer de votre allié très encombrant car ayant le sang des femmes violées au Kivu, des villages brûllés et des enfants massacrés..sans oublier le "genocide des tutsis" bien longtemps avant de venir terroriser les congolais..Voici un lien qui peut vous aider:

www.radiookapi.net "Dialogue entre congolais" du 25 mars où vous serez surpris d´entendre le général Kifwa chanter les louanges de la MONUC dont la logistique est incontournable pour les FARDC et...dont le Président Commandant Suprême ne souhaite plus voir au Congo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  *CNMM le 29/3/2010, 11:22 pm

Cool *CNMM a écrit:
Sergent TROLL,

Les Occidentaux et Blancs (USA, UK, RFA, CANADA,...) que vous adorez aveuglement sont ceux-là même qui ont créé les armées génocidaires des terroristes Ougandais MUSSEVENI et RWANDAIS Paul KAGÔMÉ !

Question Que dites-vous à vos maîtres YANKEES et leurs valets collabos Occidentaux qui continuent de protéger les HUTUS et TUTSIS qui génocident les Populations RDCongolaises authentiquement Authochtones ?

N'oubiez pas de répondre aux autres questions ci-haut dont vous avez fait semblant de n'avoir pas vues ni entendues!

Cool *CNMM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  lino le 29/3/2010, 11:26 pm

Troll a écrit:
[b]Mr Lino
, si vous comptez sur votre allié "CNN" expert raciste hutu rwandais pour defendre l´argument de l´embargo "fictif" qui frapperait la RDC...alors souvenez-vous d´une chose très UTILE..
Si c'est vraie que tu étais soldat de Faz ???Alors au tant mieux te suicider.Comment avez vous laissé des gamins KADOGO vous battre comme des femmes???Pitoyable Sad .Malgré toutes les formations que vous avez eu,ils vous ont désarmé à kinshasa comme des femmes??? Shocked Le serment Makila na biso pona ekolo qu'est ce t en a fait???
Essaie de t'informer au lieu dire n'importe quoi.La RDC est sous embargo depuis 10 ans.Les armes viennent des contrebandes et sont plus chers.

Mova Sakanyi : Cette crise a commencé du fait de l’attitude de la communauté internationale. Il faut donc que la solution provienne en grande partie de là. Or, où sont les grands décideurs de ce monde lorsque l’on parle de l’agression contre le Congo ? Est-ce que les gens savent que mon pays est frappé par un embargo sur les armes depuis 10 ans ?
La communauté internationale nous a imposé d’intégrer dans notre armée tous ces bandits qu’ont été les rebelles. Il a suffi que l’on ait une arme et hop, on nous a dit « Faites en un colonel »
http://www.digitalcongo.net/article/65485

Par ailleurs, Amnesty International invite le Conseil de sécurité des Nations unies à renforcer et faire appliquer l’embargo sur les armes imposé à la RDC. En effet, l’afflux et la prolifération d’armes malgré ce dernier entretiennent le conflit et les graves atteintes aux droits humains qu’ils s’agissent de violences sexuelles faites aux femmes ou de recrutement d’enfants soldats, notamment.
Des cartouches fabriquées en Grèce, en Chine, en Russie et aux États-Unis ont été retrouvées aux mains de groupes rebelles dans la région d'Ituri, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC)©AI
Ce même embargo pour lequel Amnesty International s’est engagée il y a quelques temps afin qu’il ne soit pas assoupli.
En effet, en début d’année 2008 le Conseil de sécurité des Nations unies envisageait un assouplissement de l’embargo sur les armes à destination de la RDC.
Amnesty International avait alors insisté sur le fait qu’un tel assouplissement serait prématuré et pourrait se révéler contre-productif pour la protection des droits humains.
http://www.amnesty.fr/index.php/amnesty/agir/actions_en_cours/rdc_republique_democratique_du_congo/armes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  Troll le 30/3/2010, 11:03 am

Mr Lino Very Happy

Vous avez un allié criminel...Troll n´jamais été membre des "FAZ"..et était déjá "citoyen Suédois" pendant l´invasion du Zaire par l´AFDL Like a Star @ heaven Cool Idea

Embargo

L´ambassadeur de la RDC..est soit un ignorant, soit ne sait pas grand chose sur ce qui se passe au Congo Idea ..
Avec quelles "armes" les FARDC se battaient contre Nkunda et sont entrain de battre contre les amis de CNN, FDLR Question Question

Heureusement, c´est le ministre de la justice qui dement les massacres...et pas le Président, ni Mende..
Pire le Président n´a pas trouvé utile de se deplacer sur place..pour reconforter les familles des victimes Idea

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  Arafat le 30/3/2010, 11:20 am

Si c'est vraie que tu étais soldat de Faz ???Alors au tant mieux te suicider.Comment avez vous laissé des gamins KADOGO vous battre comme des femmes???Pitoyable .Malgré toutes les formations que vous avez eu,ils vous ont désarmé à kinshasa comme des femmes???
Non Lino, tu te trompes sur toute la ligne.
1) Ce ne sont pas les Kadogos qui ont mené cette guerre, ils n´étaient là que pour la parade car en realité ce sont les troupes Rwandaises qui étaient derrière, j´ai retrouvé mes vieilles cassettes VHS et dans l´une d´elles j´avais enregistré un documentaire diffusé sur canal Plus en 2001, on raconte du début à la fin comment LDK est arrivé à prendre le pouvoir.
2) Le général Mahele avait negocié avec les rebelles pour qu´il ne puisse pas avoir un bain de sang à Kinshasa, raison pour laquelle Kinshasa était tombé sans combat. Le général Mahele avait été ensuite assassiné à cause de cela, il avait été qualifié de traître par les autres généraux des FAZ.
Dès que j´aurai le temps, je vais digitaliser ce documentaire et le mettre ici et tu verras aussi comment Museveni disait : Nous l´avons emmené au pouvoir et dès qu´il s´est installé, il n´a plus voulu respecter les accords......ces fameux accords que tu sembles toujours nier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  mongo elombe le 30/3/2010, 11:59 am

Selon des sources proches de militaires rwandophones de l’ex-CNDP, le Général Bosco Ntaganda aurait reçu comme tous les caciques du régime de Kinshasa une invitation à défiler à Kinshasa à la tête des troupes rwandophones actuellement déployées à l’Est de la R.D.Congo le jour de la commémoration du 50 ième anniversaire de l’Indépendance de la R.D. Congo.
.

Pour Kinshasa, ce geste démontrerait à la face du monde et de tous les congolais qui parlent d’occupation rwando-ougandaise de l’Est du pays, que la guerre d’agression et d’occupation est belle et bien terminée et qu’il n’y a qu’une seule armée en R.D. Congo avec comme unique commandant suprême, le Raïs Joseph Kabila. La suite sur Béni Lubero.

=================================================================================================================

Une plaisanterie, une farce où une foutaise de tout les morts, de tout ceux qui souffrent en RDC. Je ne pense pas que gouvernement congolais l'ai invité..........

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  mongo elombe le 30/3/2010, 2:39 pm

Maître Congo, dans un pays en pleine opération Kimia permanent à l'Est, tenait en son bec ses richesses.
Maîtres Mobutistes par l'AMP Comité Centrale reconstitué lui tinrent exactement ces propos:
Bonjour mboka Congo, nous étions parti mais nous sommes revenu par la vertu de l'enfant de M'Zee, un garçon bien. Même Nzanga s'y reconnaît, n'y a-t-il pas de la joie?

C'est mieux que le MPR récupéré (Fait Privé) de Wa Mbombo. C'est dommage que l'autre enfant qui est à la Haye n'ait rien compris.
Quelqu'un a trouvé malin de dire que l'on ne reconnaît son malheur qu'après l'avoir subit.
Nous nous étions égaré en fuyant partout et nulle part à la fois, t'égarant par la même occasion. Pas perdu, égaré seulement car ce qui est perdu ne se retrouve plus. Mais nous sommes là c'est l'essentiel.


Regarde Kin-Key, c'est comme s'il n'a jamais été au Rwanda aux pieds de Kagamé. Et Lambert Mende, ne fait-il pas mieux que Sakombi Dominique?
Mokolo et Seti sont là comme au bon vieux temps. Il n'y a que le patriote qui crie sur Internet qui n'a pas encore compris alors qu'il est arrivé après nous. Il ne sera jamais mieux ailleurs que chez toi.

Et Gizenga, l'histoire lui demande-t-elle quelque chose au sujet des morts de la rébellion ?
Tshiongo va bientôt récupérer sa Régidéso, Munga sa Snel, Kikunda son Air-Zaïre, Kengo sa primature, Koyagialo son Katanga, Mukamba sa Miba, etc.
Il ne manque que le "djalelo", nous autorises-tu à la chanter à l'enfant de M'Zee?

Enervé, Maître Congo répondit: Vade rétro !!! Ne l'aviez-vous pas déjà chanté? Regardez dans état est mon peuple !
Malheureusement, en ouvrant la bouche (Ses frontières), ses richesses sont encore tombées entre les mains de ces renards dont certains étaient fauchés en exil.

Et les Mobutistes de répondre tout en se servant: Tu sais bien que ce n'est pas nous seulement, mais nous et ceux de l'opposition. Ne perçoivent-ils pas des salaires faramineux, n'ont-ils pas reçu des 4X4, ont-ils démissionnés quelque part? Même Nkunda avait une canne comme le Maréchal avec la démarche qui va avec. Pourquoi te fatigues-tu à vouloir nous changer? Aime-nous comme nous aimons tes richesses. Les pilleurs ont toujours vécu au dépend de la population.

Et maître Congo de décider qu'il ne les laissera plus jamais revenir. Il jura un peu tard, partiront-ils encore un jour ? Pas de réponse et je me réveillai en sursaut.

Je ne sais pas si c'était un rêve ou un cauchemar, mais tout ce que je sais ce que je dormais et que je suis content de m'être réveillé. Mais en vérité, les mobutistes sont là comme les envahisseurs. Même pas besoin de vérifier. Peut-être qu’ils rêvent de rebaptiser le pays de Simon Kimbangu Zaïre.

Inspiré de l'oeuvre de mbuta La Fontaine, un munyanga de la famille de ceux qui réfléchissent, sans autorisation. (Le fouineur)


=============================================================================================================

Toseka mwa muke même si ce qui se passe en RDC est dramatique.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  mongo elombe le 30/3/2010, 5:13 pm

La Belgique s'est engagée, comme les autres créanciers du Club de Paris (regroupant 19 des principaux pays industrialisés), à annuler 90% de la dette commerciale de la République démocratique du Congo (RDC) datant d'avant le 30 juin 1983 et à en rééchelonner les arriérés.

Cette remise de la dette bilatérale congolaise s'inscrit dans le cadre de l'accord conclu le 25 février entre le gouvernement de Kinshasa et le Club de Paris, qui porte sur près de trois milliards de dollars de dette (en arriérés et échéances). Cet accord a conduit globalement à l'annulation de la dette pour un montant d'1,31 milliard de dollars et au rééchelonnement d'environ 1,65 milliard de dollars, après 2012.

Selon les termes de l'accord, la RDC doit payer 8% des arriérés de la dette post-date butoir (le 30 juin 1983) avant le 31 mai 2012 et deux fois 1% les 31 mai 2011 et 2012, a indiqué le ministre des Finances, Didier Reynders, en réponse à une question de la sénatrice Olga Zrihen (PS).

Pour la Belgique, cela équivaudra à l'annulation de la totalité de la dette "aide publique au développement" (APD) et de la
quasi-totalité du solde de la dette non-APD bilatérale qui sera encore dû à ce moment-là, a-t-il précisé.

Selon M. Reynders (MR), le gouvernement belge ne compte pas instaurer dans l'immédiat de moratoire sur le remboursement de la dette congolaise. La RDC doit payer à la Belgique, comme aux autres créanciers, 8% des arriérés de la dette postérieure au 30 juin 1983 avant le 31 mai 2012.

Avec Belga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  *CNMM le 31/3/2010, 2:03 am

Bluedann a écrit:


le roi va dabser simekoli
Cool *CNMM a écrit:
Ah, bon !
Kaka monoko makelele ya mpamba, nzoka nde cannibale azalaka très léger boye!...

kie kie kie kie kie kie kie

"JKK" petit mais COSTEAU !

Toleka !... ...

Cool *CNMM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  Mathilde le 31/3/2010, 3:40 pm

DERRIERE L’HORREUR DES MUTILATIONS ET DES MASSACRES EN PROVINCE ORIENTALE, LE DOUBLE JEU DE MUSEVENI ET KONY DEMASQUE
http://dc-kin.net/info/2010/03/30/derriere-lhorreur-des-mutilations-et-des-massacres-en-province-orientale-le-double-jeu-de-museveni-et-kony-demasque/

Posted in POLITIQUE by dc on the March 30th, 2010



ITURI : Le Jeu de Museveni avec le LRA de Joseph KONY démasqué




30-03-2010
Plusieurs
mois après le massacre des civils congolais au mois de décembre 2008
et décembre 2009 en Province Orientale, les medias internationaux
ainsi que les agences onusiennes condamnent finalement cette tragédie humaine qu’ils attribuent aux rebelles ougandais de Joseph KONY.

Village de Bangadi, DUNGU: Femmes aux lèvres coupées par des militaires ougandais dits LRA
D’une part, on doit remercier la communauté internationale de reconnaître ce massacre et de promettre la justice aux victimes. Comme
toujours, le gouvernement congolais se complait dans un rôle de
réactionnaire aux enquêtes des ONG internationales qu’il cherche à
démentir sans convaincre. On peut dire sans peur de se tromper que
n’eut été les dénonciations de la société civile congolaise de la
Province Orientale et des ONG internationales dont Human Rights Watch,
le massacre de décembre 2009 comme celui de Noël 2008 resteraient à
jamais dans les oubliettes de l’histoire officielle de la RDC.


Mais
d’autre part, on peut se poser la question de savoir pourquoi la
communauté internationale représentée par les agences onusiennes a
attendu si longtemps avant de mettre en lumière le massacre de décembre
2009 et de menacer de traduire en justice Joseph KONY et ses rebelles
de la LRA. La même question se pose aussi de la déclaration du
Président Ougandais Yoweri Museveni Kaguta qui se dit aujourd’hui prêt
à neutraliser les rebelles du LRA si la RDC le lui permettait. Qu’avait-il
fait en 2008 lors de l’opération « coup de tonnerre » quand les forces
ougandaises utilisèrent la ruse et la nonchalance pour faire échouer
la capture de Joseph Kony ?



Joseph KONY et ses acolytes
Le
pourquoi de ce regain d’intérêt pour les massacres du LRA en Province
Orientale se trouve dans la découverte du pot aux roses, notamment
l’alliance Museveni-Joseph KONY dans l’occupation de la province
orientale
. Les rescapés des camps rebelles LRA avaient
déjà mis la puce aux oreilles des activistes des droits humains et
agents des ONG nationales et internationales. La MONUC ne serait pas
non plus étrangère à cette alliance de la mort selon toujours les
rescapés qui détiennent des preuves accablantes sur le ravitaillement
des rebelles LRA, etc. Le comportement de la MONUC vis-à-vis
des rebelles LRA en Province Orientale serait ainsi semblable à celui
de la même MONUC vis-à-vis du CNDP/FDLR au Kivu. Pour l’instant,
limitons-nous au cas du LRA en Province Orientale.


Les
témoignages des rescapés aux lèvres fendues et oreilles coupées au
rasoir n’auraient jamais provoqué le regain d’intérêt aux divers
massacres commis en Province Orientale par les soi-disant rebelles du
LRA
. Cette voix des congolais qui manque le soutien du
gouvernement congolais serait comme d’habitude étouffée comme il en est
le cas aujourd’hui au Nord-Kivu où les incendies des maisons se
poursuivent sans que le gouvernement congolais n’en fasse un rapport
détaillé pour faire justice aux victimes. Faudra-t-il que HRW en
établisse un pour que la réaction ou le démenti de Kinshasa se fasse
connaître ?

Comme
pendant le génocide du caoutchouc rouge sous Léopold II, Roi des
belges, il avait fallu que des étrangers dénoncent les crimes contre
l’humanité commis par Léopold II au Congo pour que les grandes
puissances s’intéressent de près au cas congolais.
Actuellement,
on peut dire que plusieurs étrangers amis de la RDC ont déjà dénoncé le
génocide actuellement en cours en RDC. Contrairement à l’époque de
Léopold II, les dénonciations des amis de la RDC n’ont pas porté du
fruit parce qu’aujourd’hui, toutes les grandes puissances qui ont le
droit de veto au Conseil de Securité de l’ONU parlaient jusqu’il n’y a
pas longtemps un même langage sur le sort à réserver à la RDC. A ce
complot international, il fallait ajouter l’apathie ou la complicité du
gouvernement congolais qui laisse toutes les initiatives aux grandes
puissances. Ces dernières en profitent pour assouvir leurs propres
intérêts avant ceux des congolais. Certains analystes pointent aussi du
doigt les opposants ainsi que les intellectuels congolais qui n’ont
jusqu’ici rien donné comme voie de sortie alternative à l’impasse
congolaise actuelle, la RDC ayant abandonnée son volant aux grandes
puissances pour se contenter du siège arrière de passager dans sa
propre voiture.

Qu’est-ce
qui a donc changé dans ce schéma de complot international qui détermine
la marche politique en RDC depuis les Accords de Lusaka en Juillet
1999 ? La réponse avancée par plusieurs analystes est l’avènement de
Barack Obama au pouvoir aux USA qui se présente comme une opportunité
offerte aux congolais pour ne fût-ce que garder le gouvernail de leur
pays à la condition de démontrer un leadership fort capable de
sécuriser les congolais et le business international en RDC.


<blockquote>D’après
une experte américaine en Politique de la Région des Grands Lacs,
Tatiana Carayannis, Directrice Associée du Forum de Recherche en
Sciences Sociales pour la Prévention et la Résolution des Conflits et
Instructeur à l’Institut des Etudes Internationales de l’Université
Ralph Bunche de New York, le jeu Yoweri Museveni et Joseph KONY a été
découvert par les instructeurs militaires américains quelques jours
avant le massacre de Noël 2008 en Province Orientale.


</blockquote>
Invitée
du 24 février 2010 par le Caucus Africain de John F. Kennedy School of
Government de l’Université de Harvard, Boston, MA (USA), comme membre
du « Panel sur la RDC : le conflit le plus meurtrier depuis la Deuxième
Guerre Mondiale et son impact sur les USA », Tatiana Carayannis à
partager la nouvelle qui circulerait déjà dans les couloirs de l’ONU et
de la Maison Blanche.



<blockquote>D’après
Tatiana Carayannis, des experts militaires américains qui avaient
participé à l’opération de la capture de Joseph Kony auraient conclu
qu’il y a complicité entre Yoweri Museveni et Joseph KONY.


</blockquote>
Quand
tout était 100% prêt pour passer à l’opération de la capture de Joseph
KONY, l’armée ougandaise aurait envoyé un émissaire à Joseph Kony pour
lui demander de se sauver, ce qui fut fait. Le jour de l’opération,
l’unité spéciale ougandaise commandée par des militaires américains
n’avait trouvé personne au QG de la LRA qui s’était scindée la veille
de l’opération en trois groupes allant dans trois directions
différentes. Les experts américains auraient conclu que le régime de
Museveni collabore avec le LRA pour le contrôle de la Province
Orientale car sans fuite du plan de l’opération, Joseph KONY ne pouvait
jamais se sauver du guet-en pas lui tendu dans cette opération
baptisée” Coup de tonnerre” que des traîtres ont transformé en simple
coup de pétards.

Toujours
est-il qu’on peut aussi se demander pourquoi une coalition armée avec
l’appui des USA s’était découragée avec l’échec de sa première
tentative. Pourquoi la coalition n’avait-elle pas changée de stratégie
pour poursuivre et atteindre son objectif ?

Joseph
KONY et sa bande ont dans leur fuite continué de massacrer les civils
congolais et cela jusqu’à nos jours. C’est exactement comme les FDLR au
Kivu qui survivent à toutes les opérations militaires conjointes pour
poursuivre le massacre des civils conglolais. En effet, les opérations
militaires avec les armees du Rwanda et de l’Ouganda dites plus fortes
que l’armée congolaise vilipendée comme indisciplinée et non aguerrie
n’ont fait que pousser les FDLR à commettre plus de crimes contre les
civils congolais.


<blockquote>
Le
11 mars dernier, une loi a été initiée au sénat américain pour demander
que l’armée américaine intervienne en RDC pour neutraliser Joseph KONY
et ses rebelles du LRA. En attendant le vote du sénat américain pour ou
contre cette loi, on assiste à un regain d’intérêt aux massacres
attribués aux LRA en Province Orientale.



</blockquote>
Trois hypothèses découlent de ce regain d’intérêt:
1˚. Museveni
pour se maintenir aux affaires en RDC offre ses services pour
neutraliser enfin son ami Joseph KONY ! En effet si les GI américains
descendent eux-mêmes sur terrain en Province Orientale, les soldats
ougandais qui se font passer pour rebelles LRA passeraient aux armes de
l’armée américaine. Dans ce cas il vaut mieux que Museveni décroche de
nouveau le marché d’intervenir en Province Orientale pour y protéger
ses poulains et ses intérêts.

2˚. Pour
ceux qui pensent que les USA soutiennent toujours Museveni dans son
occupation de la Province Orientale par LRA interposé, le regain
d’intérêt au massacre de décembre 2009 et 2008 préparerait l’occasion
d’un UMOJA WETU kivutien à l’armée ougandaise qui, elle aussi, à
l’instar de l’armée rwandaise, entrerait officiellement en RDC avec un
mandat international pour y demeurer. Notez que l’Africom est déjà à
pied d’œuvre dans la Province Orientale, se contentant de former des
soldats congolais au lieu de mettre fin d’abord aux massacres et
déplacements forcés des populations civiles congolaises.

3˚.
Pour les partisans de l’effet Obama sur le conflit congolais, les
forces vives congolaises ainsi que le gouvernement congolais devraient
faire du lobby pour que le sénat américain vote en faveur de cette
neutralisation non seulement du LRA mais aussi des récalcitrants du
CNDP, des FDLR pour mettre fin aux innombrables opérations militaires
conjointes RDC-Rwanda-Uganda-MONUC qui se ressemblent dans les crimes
plus atroces qu’elles provoquent contre les populations civiles
congolaises. Ainsi, l’armée congolaise qui vient de redorer son blason
après l’échec des multiples opérations conjointes Rwanda-Uganda-Monuc,
se mettrait en bonne position pour être le seul partenaire des GI
américains dans la neutralisation des rebelles étrangers qui sèment la
mort et la désolation à l’Est de la RDC depuis 1996.

On pourrait assister à une opération américaine en RDC comme celle qui avait mis fin aux rebellions des années 60.
Les USA avaient pris en charge les soldats de l’armée congolaise sous
le commandement de Mobutu, mettant fin au mandat de l’ONUC ainsi qu’aux
rebellions et sécessions diverses. Même si cette pacification avait
accouchée d’une dictature de 32 ans, elle avait quand même permis de
sauver le Congo de la balkanisation préconisée par les belges. Tout
dépendra donc de la façon dont le gouvernement congolais ainsi que la
classe politique congolaise dans son ensemble privilégieront l’intérêt
supérieur de la nation à leurs intérêts égoïstes pour faire ensemble le
lobby de la pacification de la RDC auprès de l’administration de Barack
Obama qui se bat pour l’Afrique malgré les opposants à sa nouvelle
politique africaine dans son propre camp. Le Président Obama a besoin
d’un argument de la R.D.Congo, une preuve que les leaders congolais
aiment leur pays et sont prêts à le défendre au lieu d’accuser à
longueur des joiurnées le Rwanda et l’Ouganda. Si le Président Obama ne
trouve pas au Congo les 15 cadres que cherche le Président Joseph
Kabila depuis 2008, on ne serait pas surpris que Kagame ou Museveni
soient maintenus aux affaires au Congo pour y sauvegarder les intérêts
américains. La balle est donc dans le camp des congolais qui
doivent profiter de la découverte par l’opinion internationale du
mensonge de Museveni en Province Orientale et de celui de Kagame au
Kivu pour reprendre le volant de la RDC.



_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  Troll le 31/3/2010, 4:47 pm

Mathilde a écrit:DERRIERE L’HORREUR DES MUTILATIONS ET DES MASSACRES EN PROVINCE ORIENTALE, LE DOUBLE JEU DE MUSEVENI ET KONY DEMASQUE
http://dc-kin.net/info/2010/03/30/derriere-lhorreur-des-mutilations-et-des-massacres-en-province-orientale-le-double-jeu-de-museveni-et-kony-demasque/

Posted in POLITIQUE by dc on the March 30th, 2010



ITURI : Le Jeu de Museveni avec le LRA de Joseph KONY démasqué




30-03-2010


On pourrait assister à une opération américaine en RDC comme celle qui avait mis fin aux rebellions des années 60.
Les USA avaient pris en charge les soldats de l’armée congolaise sous
le commandement de Mobutu, mettant fin au mandat de l’ONUC ainsi qu’aux
rebellions et sécessions diverses
. Même si cette pacification avait
accouchée d’une dictature de 32 ans, elle avait quand même permis de
sauver le Congo de la balkanisation préconisée par les belges.

Tout dépendra donc de la façon dont le gouvernement congolais ainsi que la
classe politique congolaise dans son ensemble privilégieront l’intérêt
supérieur de la nation
à leurs intérêts égoïstes pour faire ensemble le
lobby de la pacification de la RDC auprès de l’administration de Barack
Obama qui se bat pour l’Afrique malgré les opposants à sa nouvelle
politique africaine dans son propre camp.


Le Président Obama a besoin
d’un argument de la R.D.Congo, une preuve que les leaders congolais
aiment leur pays et sont prêts à le défendre au lieu d’accuser à
longueur des joiurnées le Rwanda et l’Ouganda.
Si le Président Obama ne
trouve pas au Congo les 15 cadres que cherche le Président Joseph
Kabila depuis 2008, on ne serait pas surpris que Kagame ou Museveni
soient maintenus aux affaires au Congo pour y sauvegarder les intérêts
américains. La balle est donc dans le camp des congolais qui
doivent profiter de la découverte par l’opinion internationale du
mensonge de Museveni en Province Orientale et de celui de Kagame au
Kivu pour reprendre le volant de la RDC.



Le "lien" semble plus que réaliste: Les élections au Congo, le mandat de la MONUC qui devrait s´achever comme celui de l´ONUC..bien que soulignons-le, l´ONUC était si perfomante qu´elle avait mis fin á la secession au Katanga et avait pu former des cadres pour l´armée congolaise.

L´option des USA comme en 1960 Oui, il faut un feu vert du Congrès où nous sommes certains que même les Républicains ne vont pas s´opposer á une initiative d´Obama vu la menace que répresente la competition avec la Chine..si pas l´UE ..
Mais sur le plan militaire, pour la memoire des lecteurs ..souvenez-vous que les operations militaires des USA dans les années ´60 étaient supervisée par la CIA (via le Departement d´État)..
En effet, le pilotes des avions qui avaient cassés l´insurection au Kwilu face á Mulele, ou au Kasai étaient des "mercenaires cubains" recrutés à Miami par la CIA..pire, le boss de la CIA au Congo, lui même pilote de formation n´hésitait pas á participer aux bombardements des rebelles au Kwilu au commande d´un avion de chasse ..

Voulez-vous qu´Obama passe en action Le prix est si simple: La démocratie á 100 %, une bonne gouvernance à 100 %, une présence militaire Occidentale á long terme..et certainement la fin de l´AFDL avec le départ de Joseph du pouvoir..

Troll pense que la repetition de la stratégie des USA des années ´60 est possible et même positive pour la RDC..
Notez que les USA laissent de plus en plus le Commandement de leurs interventions armées sous les ordres des généraux issuent des "Forces Speciales", le Général Petraeus ou actuellement le général McChrystal en Afghanistan sont tous des ex Bérets vert et Ranger..

Raison pour laquelle Troll insiste; le futur boss de la MONUC devrait être un général Marine des USA ..plus robuste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  mongo elombe le 31/3/2010, 9:10 pm

Congo-Kinshasa: les ONG à la rescousse






"Quinze ans de guerre – Tout un avenir à reconstruire": tel est le leitmotiv de la campagne de mobilisation lancée ce mercredi en faveur d'une "paix durable" en République démocratique du Congo (RDC).

Aux yeux des fatalistes, l'Afrique ressemble à s'y méprendre à un inquiétant patchwork de "zones grises" travaillées par le terrorisme islamiste - l'espace saharo-sahélien -, de non-Etats livrés à l'anarchie et à la violence - la Somalie - et de champs de bataille perpétuels - le Soudan. En deçà de ce pandémonium, des pans entiers du continent échappent aux écrans radars de l'opinion. Les uns à cause de leur exiguïté; les autres, à l'inverse, du fait de l'immensité d'un territoire régi pour l'essentiel par les lois des armes et de la jungle.

REUTERS/Finbarr O'Reilly

Des orphelins de la guerre au Congo sont assis sur un lit à l'orphelinat de Kizito à Bunia, au nord-est du Congo le 24 février 2008. Les violences ethniques ont couvé pendant des années dans cette région du Congo.


Tel est le cas de la République démocratique du Congo (RDC), archétype de l'insaisissable "angle mort" africain. La campagne lancée ce mercredi par une alliance d'ONG françaises et congolaises - dont le Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD-Terre solidaire), le Secours catholique/Caritas, Oxfam France et le Cosi - vise précisément à conjurer le spectre de la nuit médiatique. Mais aussi à aiguillonner les autorités françaises. Nul doute que la conjonction astrale de l'exercice 2010 s'y prête.
Il y a bien sûr le cinquantenaire de l'indépendance de l'ex-Zaïre. Il y a aussi l'échéance du 31 mai, date-butoir retenue quant au devenir de la Mission des Nations unies (Monuc). Ajoutons-y la tenue -encore hypothétique - d'élections maintes fois différées, la mission que Paris doit mener sur place dès avril pour le compte du Conseil de sécurité de l'Onu, et le Forum régional sur la coopération dans les Grands Lacs que se propose d'orchestrer la France.
Le bilan 2009 des opérations de désarmement forcé dans le Kivu (extrême est) laisse pantois:

900 000 déplacés, plus de 9 000 maisons détruites, 8 000 cas de viols rapportés - soit une infime proportion des violences sexuelles perpétrées - et, a minima, 1 433 tués.


Intitulé "Quinze ans de guerre - Tout un avenir à reconstruire", l'appel adressé au président Nicolas Sarkozy et au ministre de Affaires étrangères Bernard Kouchner énonce quatre priorités:
-La protection des civils.
Laquelle suppose une refonte en profondeur de la police, de la justice et plus encore de l'armée. "Parlons à son égard de construction plutôt que de réforme, suggère Alain-Joseph Lomandja (Justice et Paix Kinshasa). Car elle s'apparente pour l'heure à une addition de factions. Le brassage annoncé reste à faire." A cet égard, le bilan 2009 des opérations de désarmement forcé dans le Kivu (extrême est) laisse pantois: 900 000 déplacés, plus de 9000 maisons détruites, 8000 cas de viols rapportés - soit une infime proportion des violences sexuelles perpétrées - et, a minima, 1433 tués.
-L'accès aux services de base.
-Le renforcement des processus démocratiques.
-La fin de la militarisation de l'exploitation et du commerce des ressources naturelles.
Il s'agit de mettre en oeuvre un dispositif de "traçabilité" et de certification des minerais dont regorgent les entrailles de la RDC, objets d'un intense trafic et de pillages récurrents.
La capacité de nuisance de la LRA (armée de résistance du Seigneur , une guérilla ougandaise) a été amplement sous-estimée.


Alain-Joseph Lomandja

Organisée au siège parisien du CCFD, la présentation de cette initiative a offert aux divers orateurs l'occasion d'évoquer le massacre - 300 morts environ - commis en décembre dernier dans le nord-est du pays par l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), guérilla millénariste ougandaise engagée depuis des lustres dans une dérive meurtrière démente. "La capacité de nuisance de la LRA a été amplement sous-estimée, souligne Alain-Joseph Lomandja. Et sa neutralisation suppose une coordination régionale de tous les pays où elle sévit, Ouganda, RDC et République centrafricaine notamment." "La fuite en avant de ce mouvement, relève en écho Jean-François Ploquin, directeur de Cosi, date de l'inculpation par la Cour pénale internationale de son leader Joseph Kony, confronté dès lors à ce dilemme: le maquis ou le tribunal de La Haye. Le temps de la paix n'est pas toujours, hélas, celui de la justice." Pour les Congolais du Kivu, de l'Ituri et d'ailleurs, le temps de la guerre est toujours celui de l'injustice.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  Troll le 31/3/2010, 10:30 pm

ET..PAS DES PLAINTES Á LA CPI CONTRE LES LRA ET LES FDLR

Justice ou injustice, les congolais ne savent toujours pas pourquoi même des ONG "oublient" de porter plainte contre les terroristes du LRA et FDLR á la CPI..

Le gouvernement congolais a démontré depuis 4 ans, qu´on ne doit jamais compter sur Joseph ni Muzito pour accuser les FDLR et LRA, mais les ONG congolaises et internationales ne peuvent-elles pas porter cette plainte

En effet, les FDLR sont "retournés" au Rwanda malgrés la longue liste de leurs crimes, leurs leaders en Europe peuvent facilement être transferés á la Haye, mais rien dans ce sens depuis des années..

Tandis que les LRA continuent á ravager le Congo, pas de plainte..Même le Commandant de la Region militaire de la Province Orientale, le général Kifwa compte plus sur les ONG que son propre gouvernement (ecoutez sur www.radiookapi.net du 25 mars)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  *CNMM le 1/4/2010, 12:51 am

TO BOYI AFFABULATIONS a écrit:
Au terme de la réunion interinstitutionnelle, Révision constitutionnelle :
Le mandat du Chef de l’Etat non concerné
(L'Avenir Quotidien 30/03/2010)


*Ci-dessous le communiqué intégral de la réunion interinstitutionnelle.

Les discours de deux présidents de deux chambres du parlement ont jeté le pavé dans la marre. Le fait que les deux chambres aient évoqué la révision constitutionnelle a donné lieu à des interprétations diverses. A part la révision constitutionnelle, la question de l’organisation des élections évoquée par le Chef de l’Etat dans une interview accordée à un confrère, a provoqué un autre tollé général. La réunion interinstitutionnelle présidée par le Chef de l’Etat et poursuivie par le président du Sénat, a donné des réponses à beaucoup de questions soulevées aussi bien en rapport avec la révision constitutionnelle qu’avec les élections de 2011.

Il ressort de ces travaux que les élections seront organisées et que les dispositions sont prises pour que cela soit possible. En ce qui concerne la révision constitutionnelle, bien que le mandat du Chef de l’Etat figurait parmi les points proposés à la révision, la réunion interinstitutionnelle est allée dans le sens de la volonté du Chef de l’Etat qui avait déjà jugé inopportune la révision du mandat du chef de l’Etat. Pour plus de compréhension, nous publions in extenso le communiqué rendu public à l’issue de cette réunion.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, a présidé le samedi 20 mars 2010 à Kingakati-Buene, la réunion interinstitutionnelle. N’ayant pas épuisé l’examen des points inscrits à l’ordre du jour, la réunion s’est poursuivie le samedi 27 mars 2010, au Palais du Peuple, sous la présidence de l’Honorable Léon KENGO WA DONDO, Président du Sénat. Etaient présents : Le Président de l’Assemblée Nationale Le Président du Sénat Le Premier Ministre ; Le Premier Président de la Cour Suprême de Justice Le Procureur Général de la République ; Le Premier Président de la Haute Cour Militaire L’Auditeur Général près la Haute Cour Militaire. Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité Le Ministre des Finances, le Président de la Commission Electorale Indépendante, CEI en sigle, le Commissaire Général et le Coordonnateur du Comité Scientifique du Cinquantenaire étaient invités à cette réunion. Cinq points figuraient à l’ordre du jour : Les échéances électorales 2011 La situation sécuritaire ; Le mandat de la MONUC , La révision de la Constitution et de la loi électorale Le Cinquantenaire de l’indépendance

I. En ce qui concerne l’examen du premier point,

L’Interinstitutionnelle a, après échanges avec le Président de la CEI, exhorté les deux Chambres du Parlement et le Gouvernement, chacun, dans la limite de ses attributions, à :

Finaliser la loi électorale, la loi sur la CENI et les réformes constitutionnelles nécessaires durant la session de mars 2010 ; Accélérer la promulgation et/ou la mise en application de la loi fixant les subdivisions territoriales à l’intérieur des Provinces et de la loi portant composition, organisation et fonctionnement des entités territoriales décentralisées ainsi que leurs rapports avec l’Etat et les provinces ; Obtenir de la commission mixte paritaire du Parlement que le passage de la CEI à la CENI soit clairement défini dans les dispositions transitoires ; Acheter rapidement 9.500 nouveaux kits d’enrôlement des électeurs, le Gouvernement ayant déjà lancé un avis d’appel d’offres international, avec une option de consultation restreinte et un calendrier contraignant de mise en œuvre ; Procéder à la construction rapide d’un bureau d’Etat Civil dans les Groupements dépourvus d’infrastructures scolaires ; Conduire rapidement les études de faisabilité concernant le choix à opérer entre le vote électronique et le vote manuel, ainsi que les mesures de transparence y afférents ; Procéder à la mobilisation des moyens pour couvrir l’ensemble de l’opération de révision du fichier électoral Libérer la dotation mensuelle de la CEI ; Doter la CEI d’un certain nombre d’équipements requis (matériel roulant, matériel de télécommunication, fournitures de bureau, ...) ; Appuyer le plan de formation et de renforcement des capacités des cadres et agents électoraux ; Mettre en place une commission budgétaire pour évaluer le coût global de l’ensemble des opérations électorales.

Il. Concernant la situation sécuritaire

L’interinstitutionnelle a été informée par le Président de la République sur l’évolution de la situation sécuritaire prévalant à l’Est de la RDC et dans la Province de l’Equateur. Elle a noté avec satisfaction que celle-ci s’améliore au fil des jours.

Quant au mandat de la MONUC

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a fait l’état de la question sur le désengagement ou le retrait progressif des troupes de la MONUC. L’interinstitutionnelle en a pris acte et souhaite que cela se fasse en adéquation avec la souveraineté de la RDC.

Concernant la révision de la Constitution et de la loi électorale

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité a présenté l’économie du rapport de la Commission interinstitutionnelle ad hoc relative à l’évaluation de la mise en œuvre de la Constitution du 18 février 2006. Cette Commission a été instituée consécutivement à la décision prise par le Chef de l’Etat aux termes de sa concertation, en date du 15 juillet 2009, avec les animateurs des autres institutions. Elle était composée des Experts représentant le Président, de l’Assemblée Nationale, le Président du Sénat, le Premier Ministre, le Premier Président de la Cour Suprême de Justice, ainsi que le Cabinet du Président de la République. Aux termes de leurs réflexions, les Experts ont convenu de la nécessité de modifier certaines dispositions de la Constitution et de la loi électorale, en vue d’opérer un recentrage autour de certains impératifs majeurs, notamment : - Le mandat du Président de la République :

Le découpage territorial La question des recettes à caractère national alloués aux Provinces La question de la nationalité L’indépendance du pouvoir judiciaire Le Conseil Supérieur de la Magistrature Le fonctionnement des Institutions provinciales Le droit au retour des Députés et Sénateurs appelés à d’autres fonctions Le système électoral Les immunités Le régime politique

L’extension de la compétence des juridictions militaires. S’étant appropriée le rapport des Experts, l’interinstitutionnelle a renvoyé certaines de ces questions à une réflexion approfondie et s’est clairement prononcée sur d’autres. Ainsi :

Du découpage territorial

Devant l’impasse résultant de l’insuffisance du temps matériel et des ressources nécessaires à la mise en œuvre dans les délais prévus de l’article 226, alinéa 1 er de la Constitution, l’Interinstitutionnelle propose la modification de l’article 226 alinéa 1 er de la Constitution en ramenant la question de la programmation du découpage à la compétence de la loi.

De la question des recettes à caractère national alloués aux Provinces :

Le problème étant posé à ce jour, moins en termes de clé globale de répartition qu’en’ terme de modalité de perception et de répartition des 4.0% des recettes à caractère national allouées aux Provinces, l’interinstitutionnelle propose le renvoi de la question des modes de perception et de répartition de la part des recettes à caractère national allouées aux Provinces à la compétence de la loi.

De l’indépendance du pouvoir judiciaire

Le Ministère public étant, par essence, le bras opérationnel du Gouvernement dans la mise en oeuvre de sa politique criminelle, l’interinstitutionnelle considère aberrant l’extension du principe d’indépendance du pouvoir judiciaire aux Parquets civils et militaires et recommande la modification des dispositions de l’article 149 alinéa 1 er de la Constitution par la suppression in fine, de l’incise « ainsi que les parquets rattachés à ces juridictions ».

Du Conseil Supérieur de la Magistrature

L’interinstitutionnelle propose de ramener la composition du Conseil Supérieur de la Magistrature dans le domaine de la loi.

Du fonctionnement des Institutions provinciales

Ayant constaté que les institutions provinciales sont devenues des sources de confusion politique et des disfonctionnements répétitifs, l’interinstitutionnelle suggère : la recherche des mécanismes de rationalisation des rapports entre le pouvoir central et les institutions provinciales et à l’intérieur de ces dernières ; la revisitassions des textes régissant les institutions provinciales pour instaurer des soupapes permettant d’arrêter le désordre, tout en consolidant le jeu démocratique.

Du droit au retour des Députés et Sénateurs appelés à d’autres fonctions

L’interinstitutionnelle qui a rejeté la possibilité de cumul de fonction, suggère, pour des raisons évidentes, le retour pur et simple des Députés et Sénateurs dans leurs Chambres respectives, en vue de parachever leur mandat après l’interruption honorable des fonctions auxquelles ils ont été appelés. Du système électoral

Afin d’éviter les dysfonctionnements institutionnels résultant du système proportionnel des listes, et d’assurer la représentativité de la femme dans le cadre de la mise en oeuvre du principe de la parité, l’interinstitutionnelle adhère au principe de revisiter le système électoral. L’extension de la compétence des juridictions militaires

L’interinstitutionnelle a suivi l’argumentaire du Premier Président de la Haute Cour Militaire sur la modification de l’article 156, alinéa le, de la Constitution pour étendre la compétence des juridictions militaires aux infractions dirigées contre le matériel de l’Armée et de la Police et a proposé de renvoyer la question à la compétence de la loi.

V. Concernant le cinquantenaire de l’indépendance

L’interinstitutionnelle a pris acte de la feuille de route du Commissariat Général du cinquantenaire, présentés par le Coordonnateur du Comité scientifique et le Commissaire Général du Cinquantenaire. Les éléments de la feuille de route portaient sur le programme prévisionnel des festivités du 30 juin 2010, les principales activités avant juin 2010, les principales activités après juin 2010, ainsi que le rapport d’activités de janvier 2010 à ce jour.

Fait à Kinshasa, le 27 mars 2010

Le Rapporteur

Pr. Adolphe LUMANU MULENDA BWANA N’SEFU Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité


dans la même rubrique

Ce lundi 29 mars 2010, Magistrats en grève : Le Synemag fait de l’agitation politicienne

Affaire Nkunda : La justice rwandaise se déclare incompétente

Elections 2011 : Faut-il croire à Joseph Kabila ?

Monuc-Fardc : La coopération ne sera pas rompue

Après les régies financières, pour doubler les recettes : Muzito implique les entreprises publiques transformées

Ce mardi 23 mars 2010, Congrès du pétrole : Plus de 20 ministres africains en réunion à Kinshasa

Ce mardi 23 mars 2010, Congrès du pétrole : Plus de 20 ministres africains en réunion à Kinshasa

La carence de magistrats inquiète : La publication des résultats issus du concours des candidats magistrats s’avère urgente

Complicité Msf-Fdlr : Les Fardc découvrent 6 Fdlr protégés par Msf

Révision constitutionnelle : L’opposition joue à la désinformation



dépeche
•Ce lundi 29 mars, les magistrats en grève ; le synemag fait de l’agitation politicienne
•Eliminatoires Chan Soudan 2011 : Les Léopards contraints au nul par les Panthères du Gabon (1-1) mais se qualifient à la phase finale
•Bumbu : Un présumé finaliste de l’UPC égorge sa fiancée
•journée de l’eau : Message du Secrétaire général de l’Onu
•Du 29 au 30 mars prochains à Kinshasa : Seconde évaluation du programme sino-congolais
•Mgr Théophile Kaboy Ruboneka devient nouvel évêque de Goma



publicité



actualités sportives
1. Fifa

2. CAF

3. UEFA

4. Léopardfoot

Editorial
Echec et mat ?

Faut-il en rire ou en pleurer ? C’est la question la question que plus d’un se posent au sujet de la grève lancée par le Synemac. Ce mot d’ordre n’a pas été suivi. Le contraire nous aurait étonné. Cr, (...) >>Lire la Suite


© Copyright L'Avenir Quotidien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  lino le 4/4/2010, 12:22 am

Le Chef de I’Etat appelé à ouvrir I’œiI et le bon - La révision constitutionnelle:un coup monté contre J. Kabila?
Vendredi, 02 Avril 2010 14:37

Dans le même ordre d’idées, on ne peut que s’étonner de la légèreté avec laquelle un membre très influent de I’AMP, reconnu aussi mobutiste devant l’Eternel, s’est confié à la presse, en déclarant que “ nous avons constaté que 5 ans, c’est peu pour le mandat présidentiel. Nous allons le prolonger à 7 ou 8 ans “. Une déclaration ultrasensible qui nécessitait des stratégies conséquentes.

Pour toutes les raisons avancées ci dessus et pour l’intérêt que les Occidentaux attachent à l’exercice du pouvoir en Rdc, de nombreuses voix s’accordent à dire que le boucan orchestré autour de la révision constitutionnelle, constitue un piège tendu à J. Kabila, On aurait voulu chauffer les esprits en l’absence du Chef de l’Etal et provoquer des émeutes, en touchant à une question aussi délicate.

http://www.africatime.com/rdc/index.asp

http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=3019%3Ale-chef-de-ietat-appele-a-ouvrir-iii-et-le-bon-la-revision-constitutionnelleun-coup-monte-contre-j-kabila&catid=23%3Ale-palmares〈=fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  mongo elombe le 7/4/2010, 8:37 pm

C'est un changement de mentalité qui doit se faire en profondeur, tout les congolais de l'équateur ont connu que le règne de Mobutu et le parti unique, ils ont été favorisé.
pour certain congolais qui se sont enrichi pendant le règne de Mobutu, pense que leur argent servira mieux en finançant une guerre pour reprendre le pouvoir.
Mobutu leur a laissé beaucoup d'argent donc beaucoup de moyen pour que les congolais ne vive plu en paie.
au lieu de rendre cette argent mal acquis soi rendu au peuple congolais ou investi pour des projet au Congo, il s'en servent pour reprendre coute que coute le pouvoir.
Ils parlent au nom des congolais mai ne souhaite pas que les congolais vivent en paies.
Ils ne savent pas ce que sait être congolais ses bandits.
c'est difficile de comprendre des gens sans raisonnement, sans connaissance de la démocratie, tribale et corrompu.

==================================================


Lue pour vous na ngambo le genre propagandiste Joss aka.......... trop marrant alingi RDC tseeeeeee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  mongo elombe le 7/4/2010, 9:43 pm

De fortes précipitations dans la nuit de mardi ont causé un glissement de terrain dans la commune de Ngaliema. Cette érosion a emporté une trentaine d’habitations, faisant de nombreux blessés et laissant plusieurs familles sans abri.
Le bourgmestre de Ngaliema indique que les dégâts les plus importants se situent sur l’avenue Binza au quartier Manenga. Clément Diantete souligne que le bilan reste, pour l’heure, provisoire radio okapipour la suite.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  mongo elombe le 14/4/2010, 3:42 pm

Le Général d’armée LIKULIA Bolongo Lingbangi, Ancien Premier Ministre, Ses Enfants, et petits enfants, l’ensemble de la famille, tous les proches et amis, ont la profonde douleur de vous faire-part du décès de :



LIKULIA Moongo Bolongo Né le 19 Août 1977 Survenu le 01 Avril 2010, à Paris, à l’âge de 32 ans.

Programme des Obsèques



=============================================================================================================



Tonton Ricos LIKULIA née en 77???????? est ce que eza oyo ya tata te??????source congoédition.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lu pour vous.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:22 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 20 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum