ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Aller en bas

ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Troll le 5/1/2010, 6:26 pm

ELIKYA MBOKOLO..

Un nom qu´on ne peut pas presenter..car il est l´historien le plus lu ou même qu´on prend en réference chaque fois qu´il faut aborder l´histoire de la RDC..

Pendant la Transition, Troll l´avait qualifié de "naif"..mais il semble qu il a eu le temps de bien relire..l´histoire car son message sur www.radiookapi.net est tout simplement une "révolution" digne de ce nom..

PASSIVITÉ DES CONGOLAIS

Elikya Mbokolo demande aux congolais de cesser d´être "passifs" surtout quand on fêtait la journée du 4 janvier..

En effet, cet historien ne comprend pas pourquoi les congolais peuvent accepter la misere, les viols des femmes, l´insécurité, les injustices sociales de toute sorte sans "protester" ..

Il ne comprend tout simplement pas comment un peuple qui s´est mis dans les rues pour renverser Mobutu est devenue si passif face aux luxes d´une minorité dirigeante qui ne se soucie jamais de la grande majorité ecrasante des congolais qui souffrent

L´Empereur Hiro Hito qui se demandait la même chose, va trouver certainement un echos..son message est passé..

AVENIR..

Notez que le message d' Elikya Mbokolo se trouve sur la radio de l´ONU..qu´on ne peut ni sanctioner ni couper le signal...

Notez aussi que quand des intello de la trempe d´Elikya Mbokolo se lancent dans la lutte..la suite s´annonce

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  ndonzwau le 5/1/2010, 7:38 pm

Mister Troll, Djino et moi avions déjà parlé de la soudaine invitation de Mbokolo à la révolte
ou à l'action du peuple Congolais alors qu'il a été un moment la caution intellectuelle du
choix de Kanambe en 2006 ! Il n'avait cessé de répeter à l'époque que la reconstruction
du pays était enfin possible en une IIIème République avec cette nouvelle équipe...

A-t-il coupé les ponts avec le kabilisme déçu de son immobilisme et son arbitraire ou
le reverra-t-on demain commenter sans scrupules un cinquantenaire bien creux ?
A moins qu'il ait enfin ouvert les yeux parce qu'à sa place le pouvoir a pris son collègue
Ndaywell, qui trône au comité scientifique du cinquantenaire !
Vous aurez compris : je n'apprécie pas beaucoup Mbokolo surtout depuis qu'il s'est
mêlé de fricoter avec les Louis Michel et son poulain Kanambe !


° http://congodiaspora.forumdediscussions.com/actualite-vie-et-societe-f1/la-reduction-des-transferts-t2552.htm
djino a écrit:Emporio,
Bonne Année !
............................................................................................................................

Suit Elikya MBOKOLO ...
http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&l=0&c=0&a=26003&da=&hi=0&of=0&s=&m=2&k=0&r=all&sc=0&id_a=0&ar=0&br=qst
ndonzwau a écrit:Il est un fait que la passivité dont semblent faire preuve les Congolais face à tant d'injustice
et d'irresponsabilité interpelle beaucoup !...........................................................................
La remarque de Mbokolo est bien circonscrite, peu explicative et surtout inopérante
et épargne les dirigeants qui n'y sont pas pour rien : en quelques mois, les Congolais
d'avant l'indépendance avaient obtenu ce qu'ils demandaient depuis des années !
Et alors, des circonstances peuvent se présenter ou peuvent être créées pour
que cela se répète; comment alors favoriser cette occurence, voilà la solution ?
( "RDC : 04 janvier, Elikya Mbokolo condamne la passivité des Congolais d'aujourd'hui ° http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&l=0&c=0&a=26003&da=&hi=0&of=2&s=&m=2&k=0&r=all&sc=0&id_a=0&ar=0&br=qst
...«Le peuple (congolais) d’aujourd’hui est apathique et passif. Il accepte toute une série
de choses ; notamment l’absence de travail, le non payement ou le payement retardé des salaires,
ou encore l’étage d’un luxe insolent de la part d’un certain nombre de responsables. Cette passivité
doit être combattue.
Parce que les peuples qui luttent sont les peuples qui vivent !», a déploré le professeur Elikya..." )

........................................................................................................
Compatriotiquement!
Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

TO BOYI LOKUTA ! TO BOYI KINDOKI !

Message  *CNMM le 5/1/2010, 8:10 pm

ELIKYA MBOKOLO/Radio Okapi a écrit:
RDC - Kinshasa, lundi : 04 janvier, ELIKYA MBOKOLO condamne la passivité des Congolais d'aujourd'hui
RDC - Kinshasa | Politique et Citoyen | Lundi 04 Janvier 2010 à 14:27:26

La République démocratique du Congo (RDC) a commémoré, lundi, le 51ème anniversaire des martyrs de son indépendance. Un analyste politique et historien, le professeur Elikya Mbokolo note avec satisfaction l’accélération de l’histoire politique et sociale du pays.
Cependant, il déplore la passivité du peuple congolais d’aujourd’hui qui accepte tout face à certaines injustices sociales, rapporte radiookapi.net

Le professeur Elikya rappelle que les évènements du 04 janvier 1959 ont fait que tout aille très vite.
Les choses que les Congolais ne pouvaient pas obtenir auparavant, ils les ont obtenues entre le 04 janvier 1959 et le 30 juin 1960.
En une année et demie, ajoute l’historien congolais, on a obtenu des choses qu’on demandait pendant dix ans sans succès.

Un aspect important, c’est le rôle du peuple congolais, en particulier du peuple kinois.
Ces gens qui brusquement ont dit, à cette date:
« c’est assez ! Et il faut que maintenant çà change totalement ! », a-t-il fait remarquer.
Ce qui contraste avec l’attitude de la génération actuelle.

«Le peuple (congolais) d’aujourd’hui est apathique et passif.
Il accepte toute une série de choses ; notamment l’absence de travail, le non payement ou le payement retardé des salaires, ou encore l’étage d’un luxe insolent de la part d’un certain nombre de responsables.
Cette passivité doit être combattue. Parce que les peuples qui luttent sont les peuples qui vivent !», a déploré le professeur Elikya.

De Kinshasa à Kisangani

Le 4 janvier 1959, des milliers des Congolais avaient perdu leur vie à la place YMCA de Matonge à Kinshasa dans la vague de revendication de l’indépendance.
Des manifestations officielles sont prévues, en ce même lieu lundi, par le gouvernement en collaboration avec l’Alliance des Bakongo (ABAKO).

A Kisangani, le gouverneur Médard Autsai a déposé une gerbe des fleurs, lundi, sur la place des martyrs en présence de toutes les sommités de la Province Orientale.
A cette occasion, il a parlé des projets de 2010, année qui verra la construction de deux écoles et deux centres de santé dans chaque territoire de la province.

De Matadi à Lubudi

Dans le Bas-Congo, une cérémonie de commémoration de cette journée est organisée au cimetière de Ngadi I dans la commune de Matadi en mémoire des pionniers de l’indépendance.
Selon la mairie de Matadi, le programme prévoit un récit historique de cette journée par le député Longo Sita. L’orateur devrait décrire les événements qui ont marqué le 04 janvier 1959 dans la ville portuaire.

Appel au pardon mutuel et à la reconversion morale.
Tel est le contenu de divers messages adressés à la population, lundi, par les orateurs dans des cultes d’action de grâce organisés dans diverses églises de Kananga, au Kasaï occidental.
Plusieurs autorités politico administratives ont participé à ces cultes.
Par ailleurs, les activités commémoratives du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC devraient être officiellement lancées dans l’après-midi devant le bâtiment administratif de Kananga.

Au cours d'un culte d'action de grâce en l'église catholique Sacré Coeur de Lubudi au Katanga, l'abbé Théophile Kalenga a appelé les Congolais à continuer de lutter pour une décolonisation totale et pour le développement du pays.
Des représentants des différentes associations, notamment les activistes de droit de l'homme, ont participé à ce culte.
Arrow
http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&l=0&c=0&a=26003&da=&hi=0&of=11&s=&m=2&k=0&r=all&sc=0&id_a=0&ar=0&br=qst
Copyright Radio Okapi
_______

RIEN AVOIR AVEC LES AFFABULATIONS DE SERGENT TROLL ! No

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Arafat le 5/1/2010, 8:55 pm

RDC : 04 janvier, Elikya Mbokolo condamne la passivité des Congolais d'aujourd'hui
S´agirait-il du même peuple congolais dont il fait allusion ici? c´était justement à l´occasion d´une émission spéciale 4 janvier.


Dernière édition par Arafat le 5/1/2010, 9:35 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Troll le 5/1/2010, 9:06 pm

*CNMM a écrit:
ELIKYA MBOKOLO/Radio Okapi a écrit:
RDC - Kinshasa, lundi : 04 janvier, ELIKYA MBOKOLO condamne la passivité des Congolais d'aujourd'hui
RDC - Kinshasa | Politique et Citoyen | Lundi 04 Janvier 2010 à 14:27:26


Cependant, il déplore la passivité du peuple congolais d’aujourd’hui qui accepte tout face à certaines injustices sociales, rapporte radiookapi.net

Le professeur Elikya rappelle que les évènements du 04 janvier 1959 ont fait que tout aille très vite.
Les choses que les Congolais ne pouvaient pas obtenir auparavant, ils les ont obtenues entre le 04 janvier 1959 et le 30 juin 1960.
En une année et demie, ajoute l’historien congolais, on a obtenu des choses qu’on demandait pendant dix ans sans succès.

Un aspect important, c’est le rôle du peuple congolais, en particulier du peuple kinois.



« c’est assez ! Et il faut que maintenant çà change totalement ! », a-t-il fait remarquer.

Ce qui contraste avec l’attitude de la génération actuelle.

«Le peuple (congolais) d’aujourd’hui est apathique et passif.
Il accepte toute une série de choses ; notamment l’absence de travail, le non payement ou le payement retardé des salaires, ou encore l’étage d’un luxe insolent de la part d’un certain nombre de responsables.
Cette passivité doit être combattue. Parce que les peuples qui luttent sont les peuples qui vivent !», a déploré le professeur Elikya.

Copyright Radio Okapi
_______

RIEN AVOIR AVEC LES AFFABULATIONS DE SERGENT TROLL !

Nous allons "alphabetiser" les bantouphones Rwandais qui ne peuvent ni lire..ni surtout comprendre les propos des congolais ...

En effet, Elikya Mbokolo qui s´adresse aux "kinois" parle explicitement d´un REVOLTE..il ne lui reste qu´á chanter... allons enfants de la patrie..le jour de la revolte est là

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Troll le 5/1/2010, 9:10 pm

.Abou Amar..

Avez-vous eu le temps d´écouter ce qu´il dit: Le peuple doit se souvenir qu´en derniere instance l´initiative lui revient....

Le message est plus qu´explicite..car l´historien reprend les actions du "peuple" á travers le temps..et ce même "peuple" congolais peut refaire ce qu´il avait fait avant

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Hiro-Hito le 5/1/2010, 9:30 pm

Exactement Frater, j'ai eu la chance de lire ce msg hier, et c'etait une coincidence q j'aie aussi pense a la responsabilite du peuple.
En suivant la courte video q Arafat a affichee et en lisant c qui est poste sur radio okapi, Je rejoins legerement Ndonzwau, si est seulement si nous decidons de negliger la profession d'Elikya Mbokolo
Son msg manque du punch coe on dit a Kin (c coup de force), je le situe plus ds la sphere des stimuli q'un appel ferme au soulevement. Cependant, coe je disais, Mbokolo n'est qu'un historien, je pense qu'il laisse le travail aux leaders politiques, a l'intelligentsia...

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  ndonzwau le 5/1/2010, 10:37 pm

Revenons sur terre, les gars : Mbokolo est un intellectuel reconnu, historien sorti de
bonnes études françaises devenu universitaire ! Parallèlement il a collaborré en
tant que technocrate, scientifique comme conseil de différents organismes inenationnaux
et dernièrement il faisait partie du comité scientifique qui a accompagné si pas cautionné
la Transition et le processus électoral doublement aux côtés de l'Ue et des autorités Congolaises !
En cette qualité il avait un devoir d'aiguiller et au besoin de rappeler à l"ordre quand
il voyait des dérapages ! Là il a au moins pêché par ommission, se rattrappe-t-il aujourd'hui ?

Honnêtement ce qu'il dit aujourd'hui n'est pas nouveau, stigmatiser la passivité du peuple
Congolais n'est pas nouveau : lors de la colonisation les observateurs avisés ont opposé
la vie intellectuelle et militante bouillonnante des possessions francaises à celle
des Congolais belges d'alors et pour cause mais les mêmes se sont vite ravisés comparant
notre pays à un pachyderme longtemps avachi, apathique qui brusquement détonnait
sans mesure lorsqu'il se réveillait quand en quelques mois ils se sont levés pour
obtenir illico l'indépendance que le fameux Van Bilsen avait fixé pour dans 30 ans !
En un an du 4 janvier 59 à février 60 à la fin de la Table Ronde de Bruxelles tout
était bouclé : l'indépendance précipitée au 30 juin prochain !

C'est donc partiellement faux d'opposer la passivité d'aujourd'hui à l'activité débordante
d'hier : tout s'était passé en quelques mois et peut repasser pareillement en quelques
mois ! Mbokolo n'est pas un homme politique, merci de nous rapeller que les Congolais
n'est pas un peuple apathique mais que dit-il de plus des conditions qui ont prévalu
de ce changement en quelques mois ? Il est là ainsi comme Conseiller du Prince, que
lui dit-il et surtout que conseille-t-il à ceux qui peuvent créer un cadre de plus de
citoyenneté, davantage de militantisme civique, d'action sociale ?
Moi qui connais personnellement Mbokolo, mes reproches d'aujourd'hui je les lui ai
déjà transmis verbalement surtout autour et après les élections, je suis satisfait
qu'il ait tenu une parole plus critique, moins diplomatique mais ne peux totalement
l'excuser d'avoir été trop silencieux jusque là; il pouvait, il peut crier des alertes
même en tant que scientifique; la preuve...
Attendons-le au tournant mais en attendant qu'en faisons-nous, nous le peuple ?


Compatriotiquement!


PS
En visonnant les quelques minutes de la vidéo ci-dessus, le message de Mbokolo
est légrement différent : ce n'est plus un reproche explicicite qu'il adresse au
peuple pour sa passivité mais plutôt un hommage à celui-ci qui aurait toujours été
le moteur et même le déclencheur de tous les changements importants !
Il s'en remet donc à celui-ci à qui il s'engage dans le cadre du cinquantenaire
d'expliquer ses mérites et son rôle toujours décisif dans le cours de notre vie
nationale !
Mais que cela signifie-t-il quant à l'encadrement institutionnel dévolu aux
structures politico-administratives du pays ?
Qu'en entendent réellement ces dernières et quoi la population ???


Dernière édition par ndonzwau le 6/1/2010, 12:15 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  mongo elombe le 5/1/2010, 11:55 pm

Historien, intellectuel.........il soutenait Kabila pendant les élections et il veut quoi maintenant? il était où depuis???????,il aboie pour avoir un poste???????, akita na terrain s'il veut du bien à la RDC.


Nous nous laissons facilement impressionner par certaines diatribes MBOKOLO un trâitre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Calcul le 6/1/2010, 12:40 am

mongo elombe a écrit:Historien, intellectuel.........il soutenait Kabila pendant les élections et il veut quoi maintenant? il était où depuis???????,il aboie pour avoir un poste???????, akita na terrain s'il veut du bien à la RDC.


Nous nous laissons facilement impressionner par certaines diatribes MBOKOLO un trâitre.

Là ma soeur tu as raison, ce monsieur parle de quel peuple Congolais? celui qui est prise en otage par Kanambe?
mais la diaspora Congolaise bouge, elle est aussi ce peuple.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Tonton Ricos le 6/1/2010, 10:09 am

Ce chantre du Kabilisme est entrain de retourner sa veste Il n'a peut etre pas eu ce qu'il voulait,comme c'est souvent le cas chez les intello Congolais. Demain peut etre,son petit Anicet Mobe,viendra encore le rejoindre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Arafat le 6/1/2010, 10:32 am

A-t-il coupé les ponts avec le kabilisme déçu de son immobilisme et son arbitraire ou le reverra-t-on demain commenter sans scrupules un cinquantenaire bien creux ?A moins qu'il ait enfin ouvert les yeux parce qu'à sa place le pouvoir a pris son collègue
Ndaywell, qui trône au comité scientifique du cinquantenaire
!
Je crois qu´ils sont tous les deux dans ce comité (sur la vidéo, on aperçoit aussi Ndaywell), hier d´ailleurs lors du lancement officiel des travaux du commissariat général du cinquantainaire par le général Denis Kalume, il (le prof Elikya Mbokolo) avait tenu un discours très dur envers ces dirigeants qui induisent le peuple (et oui toujours le peuple) en erreur en tenant des discours démagogiques. On aimerait bien savoir qui il visait à travers son discours.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  ndonzwau le 6/1/2010, 6:16 pm

TR, à propos d'Anicet, il présente dans le dernier du Monde Diplomatique 2 livres sur
le Congo mais je n'arrivais pas à en afficher le lien ici; je viens d'en trouver
un scanner sur Congoforum :


"06.01.10 Le Monde diplomatique :
Le Congo, un géant sous tutelle

Anicet Mobe "
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=164194&Actualiteit=selected


Compatriotiquement!

PS
Abou Amar, je crois que Ndaywel depuis sa probable retraite de la Francophonie est
revenu en force au Congo, on le voit de plus en plus là où c'était hier Mbokolo et dans
le comité du Cinquantenaire je crois aussi que c'est plutôt Ndaywel qui est à la tête !
Il ne faut pas non plus oublier qu'à ma connaissance Mbokolo est juridiquement français
alors que Ndaywel est resté Congolais...
Bon, mon commentaire était un mélange de dépit et de mauvaise foi sur Mbokolo...

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Tonton Ricos le 6/1/2010, 6:53 pm

Mbuta ndonzwau,

si j'ai fais allusion à Anicet Mobe,c'est parcequ'à chaque fois qu'il fait la lecture de l'histoire du Congo,il classe la deuxième republique,comme étant la pire periode qu'aurait subi les Congolais,alors que nous savons tous qu'actuellement,la situation s'est encore empiré qu'auparavant.
Nul part je l'ai entendu émettre une quelconque critique sur la gestion actuelle du pays,ce qui pour moi est de la complaisance. A moins qu'il dise qu'en sa qualité d'historien,il ne traite pas encore le dossier de la troisième republique

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Troll le 6/1/2010, 7:31 pm

Mbuta Rico

Même si on est un historien digne de ce nom..en quoi la seconde République qui a pu faire recuperer les retards de la colonisation sur la formation de l´intelligentia, qui avait apportée une stabilisation sécuritaire pour les congolais et même posée les bases de la démocratisation peut-être "pire" que la 3è République ..

En effet, sur le plan "historique", des invasions, des pillages, des massacres des populations, du terrorisme par des pays voisins, la souveraineté territoriale violée constament, l´absence de l´État...allons donc, mr Anicet

Nous n´avons pas besoin d´attendre "15 ans" avant de constater les aspects très detructif du pouvoir de l´AFDL

La "complaisance" des danseurs du ventre...une honte nationale certainement

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  ndonzwau le 6/1/2010, 7:58 pm

Tonton Ricos a écrit:Mbuta ndonzwau,

si j'ai fais allusion à Anicet Mobe,c'est parcequ'à chaque fois qu'il fait la lecture de l'histoire du Congo,il classe la deuxième republique,comme étant la pire periode qu'aurait subi les Congolais,alors que nous savons tous qu'actuellement,la situation s'est encore empiré qu'auparavant.
Nul part je l'ai entendu émettre une quelconque critique sur la gestion actuelle du pays,ce qui pour moi est de la complaisance. A moins qu'il dise qu'en sa qualité d'historien,il ne traite pas encore le dossier de la troisième republique
Vous savez, TR, moi je n'en veux comme vous à Mbokolo d'abord parce qu'avec
sa notoriété au Congo où il officie de temps en temps officiellement il aurait dû
déjà nous remettre à l'esprit nos mérites, comme il vient de le faire mais aussi tirer
les oreilles de tous ses caffouilleurs et magouilleurs au sommet !

Anicet n'a pas de fonction "officielle" auprès de ce pouvoir et il faut dire qu'il parle
moins de vivants que de morts de toutes les premières années de notre indépendance
et des mérites du peuple en historien exclusif comme vous dites ! Il parle peu en tant
que citoyen militant, c'est vrai mais s'il ne s'extasie pas sur Mobutu il ne manque pas de
citer certaines bonnes choses qui existaient alors. Je ne crois pas sincèrement qu'il juge
la période actuelle moins catostrophique que celle d'avant !
Complaisant, non plutôt indifférent par lâcheté ou peur de se mouiller inutilement pour
son avenir qui peut se conjuguer aussi en "Congo officiel" ou encore refus scientifique
de parler des faits d'aujourd'hui qu'il ne maîtrise pas...


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  *CNMM le 17/1/2010, 9:10 am

*CNMM a écrit:
NDONZWAU,

Toujours prompt à condamner les autres
Question Que faites-vous de mieux que les autres, vous qui vous prenez pour NAPOLEON ?

Question Au fait, votre comparse ALCHIMISTE qui a initié ce topic, s'est-il endomi DEBOUT ?

Cool*CNMM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  ndonzwau le 9/9/2018, 7:43 pm

"RDC : Isidore Ndaywel è Nziem face à Elikia M’Bokolo
° http://www.jeuneafrique.com/mag/622861/politique/le-match-de-la-semaine-isidore-ndaywel-e-nziem-face-a-elikia-mbokolo-en-rdc/



Les deux historiens comptent parmi les intellectuels les plus respectés en République démocratique du Congo, mais leurs positions antagonistes sur la succession de Joseph Kabila font désormais d'eux des ennemis politiques irréconciliables.

Il était une fois deux intellectuels, longtemps complices mais dont les positions sont aujourd’hui diamétralement opposées. Les historiens Isidore Ndaywel è Nziem, 74 ans, et Elikia M’Bokolo, 73 ans, font la fierté de la RD Congo. Pourtant, voilà près d’un an qu’ils ne s’adressent plus la parole. Face à la crise politique qui divise le pays, liée à la succession du président Joseph Kabila, chacun a suivi une orientation différente.
Le premier, qui vit désormais dans la clandestinité à Kinshasa, s’est engagé, aux côtés d’autres universitaires, au sein du Comité laïc de coordination (CLC). Ce dernier, à l’origine des « marches des chrétiens », réclame une alternance pacifique à la tête de l’État et l’application intégrale de l’accord de la Saint-Sylvestre, conclu fin 2016. Le second, lui, a rejoint le Front commun pour le Congo, une large plateforme électorale lancée début juillet qui érige Kabila en « autorité morale ». On est loin de l’époque où (...)"


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Troll le 15/9/2018, 10:53 am

MBOLOKO MBOKOLO Sad

Ses propos sur la revolte des congolais vont s´appliquer á lui même depuis qu´il est devenue le "transfert le plus important" du mercato politique au Congo

En effet, entre le moment où Troll avait posté cette réflexion et ce temps où les intellos sont recrutés par Kabila lol! l´eau a coulée sous le pont Lunda Bululu á Bandal lol!

Elikya est devenue "mboloko", l´animal le plus rusé de la jungle congolaise... Mboloko qui n´est même pas candidat parlementaire et qui planque soigneusement son passeport francais .. s´est transformé en propagandiste de Kabila et du FCC

Il ne lui reste qu´á devenir le "directeur de la campagne" de Shadary

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  El-Shaman le 15/9/2018, 1:48 pm

mongo elombe a écrit:Historien, intellectuel.........il soutenait Kabila pendant les élections et il veut quoi maintenant?  il était où depuis???????,il aboie pour avoir un poste???????, akita na terrain s'il veut du bien à la RDC.


Nous nous laissons facilement impressionner par certaines diatribes MBOKOLO un trâitre.

A part le fanatique CNMM vous aviez tous vu juste sur cette historien il y a de cela 8 ans.
Ndenge kaka ya Marie Jeanne alobaki : "MBOKOLO aza traitre. En faite ndenge azuaka poste te, yango a changeaka de côté.
Mais lelo vérité ebimi nango. Comme quoi :"Rare sont ceux qui résistent au plus offrant" dixit  Benjamin Franklin le franc maçon et ancien président de USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  ndonzwau le 16/9/2018, 1:23 am

"Congo-Kin: La dignité perdue des professeurs d’universités
° http://www.congoindependant.com/congo-kin-la-dignite-perdue-des-professeurs-duniversites/



Depuis sa désignation en qualité de « dauphin » du Président hors mandat, Emmanuel Ramazani Shadary croule sous le poids d’ « actes d’allégeance ». Le dernier du genre remonte à samedi 8 septembre. Il est l’œuvre d’un groupe de professeurs d’universités étiquetés « kabilistes ». Les intéressés auraient été « encouragés » tant par le cabinet du « raïs » que le ministre de l’Enseignement supérieur. Cette démarche que d’aucuns qualifient d’infamante pour le « corps enseignant » a suscité un tollé d’indignation dans les milieux universitaires. Contre toute attente, le destinataire du message s’est empressé de « moraliser », poliment mais fermement, les flagorneurs. Jeudi 6, le ministre de l’Enseignement supérieur, l’ex-opposant Steve Mbikayi rappelait à des représentants d’étudiants « l’apolitisme du monde universitaire ». Incohérence?


Le journaliste américain Chris Hedges

Dans son ouvrage « L’empire de l’illusion », le journaliste américain Chris Hedges écrit notamment que « les universitaires sont responsables de nos maux historiques ». Selon lui, la cause de cette situation est à rechercher dans leur refus de l’autocritique. Procès d’intention?
Au Congo-Kinshasa, les professeurs d’universités ont mauvaise presse. Toute généralisation serait naturellement hasardeuse. Il est reproché à ceux des « universitaires » qui combinent le métier d’enseignant à l’exercice des fonctions politiques – ou « murmurent » à l’oreille du « Prince » – de ne pas « faire » ce qu’ils « disent » aux étudiants dans les amphithéâtres.
Depuis la Deuxième République de Mobutu Sese Seko aux régimes successifs de Mzee Kabila et de « Joseph Kabila », les épithètes « opportuniste » et « obséquieux » sont accolées au titulaire du titre de « professeur d’université ». A tort ou à raison, celui-ci est « accusé » d’être plus au service d’une carrière personnelle que de la justice et la vérité.

Samedi 8 septembre, un groupe de professeurs d’obédience « kabiliste » a créé un pitoyable événement en écornant l’ « apolitisme » censé caractériser le monde universitaire. La faute commise se présente sous la forme d’un message de « soutien » adressé à Emmanuel Ramazani Shadary, candidat à l’élection présidentielle de la coalition politique « FCC » (Front commun pour le Congo). L’homme le plus « adulé » du moment.
A la surprise générale, le destinataire de cette « expression de fidélité » a « salué » la démarche. Il ne s’est pas arrêté là. Bien au contraire. Il a « moralisé » ses interlocuteurs en leur rappelant les fondamentaux qui doivent leur servir de balises: « Les universitaires doivent éclairer les concitoyens et les ramener vers la raison et non vers les sentiments. Je suis convaincu qu’une université porteuse d’espoir doit demeurer une université sans couleur politique, une université totalement dépolitisée au profit de la science ». Détonnant!

DES « GUIGNOLS SCIENTIFIQUES »

Cette initiative des « profs' » a charrié un torrent d’indignation dans le monde universitaire. Le constitutionnaliste André Mbata Mangu n’a pas trouvé des mots assez durs pour clamer tout le mal qu’il y pense. « (…), notre objectif à nous, écrit-t-il dans un communiqué, a toujours été de magnifier les valeurs qui seules élèvent une nation. Il n’a jamais été et ne sera jamais celui d’aduler ou d’exprimer un ‘désir’ ou une ‘passion éternelle pour un homme’ comme on l’a vu samedi 8 septembre 2018 à Kinshasa ». Pour lui, les auteurs de cette action sont ni plus ni moins que des « guignols scientifiques » déguisés en « universitaires ».


Prof André Mbata

Depuis qu’il a accédé au « dauphinat », le secrétaire permanent du PPRD croule sous le poids « d’actes d’allégeances ». Les uns aussi hypocrites que les autres. Après les ressortissants du « Grand Kasaï », du « Grand Equateur » et ceux des quatre provinces issues du « Grand Katanga », il ne se passe pas un jour sans qu’on assiste à une « marche de soutien » en faveur du « nominé ». Des soutiens pour le moins « timides » comme pour dire que le choix du « raïs » est loin de faire l’unanimité au sein de l’oligarchie.

Selon une source proche du monde universitaire, il y aurait un « vent de panique » au sein de la « Kabilie ». Depuis la désignation surprise de Shadary en qualité de « dauphin », la cohésion interne ne tiendrait plus qu’au niveau de la façade. « Face aux intellectuels catholiques tels que Isidore Ndaywel, ‘Kabila’ avait cru trouver un répondant en la personne de l’historien Elikia Mbokolo. Le problème: la mayonnaise peine à prendre », commente notre interlocutrice. Et d’ajouter: « Tous ceux qui ont participé à l’élaboration de ce message sont certes des professeurs mais surtout des membres du comité de gestion qui agissaient sur injonction tant du ministre de l’Enseignement supérieur Steve Mbikayi que du cabinet présidentiel. Les professeurs ont perdu toute dignité du fait de la vénalité de quelques-uns ».
Pour cette source, cet « incident » vient à point nommer pour instaurer l’élection comme mode d’accession aux fonctions de recteur, de secrétaire général et de doyen. Pour lui, la suppression de la cooptation mettrait les comités de gestion des universités à l’abri de l’influence du ministre de la tutelle.
Jeudi 6 septembre, le ministre Mbikayi recevait des représentants des étudiants des différents établissements d’enseignements supérieurs de la ville de Kinshasa. Le discours du chef du département de l’Enseignement supérieur dissimulait mal une certaine duplicité: « La politique n’est pas interdite à un étudiant ou au personnel de l’université mais elle se fait en dehors du site universitaire qui a un caractère purement "



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELIKYA MBOKOLO, BO LAMUKA !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum