AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 19/2/2010, 6:12 pm

..CHANGEMENT IMPORTANT

Pour la première fois depuis les années ´60 où des militaires US ont participés directement aux guerres contre les rebellions, revoici les USA militairement present au Congo  

En effet, les informations qu´on trouve sur www.lepotentiel.com ou sur la radio US VOA confirment que la presence de de l´AFRICACOM est devenue une réalité au Congo.

Les instructeurs militaires américains commandés par AFRICACOM ont commencés la formation de 1000 membres des FARDC á Kisangani Base cette semaine. Ces membres des FARDC ont été tous "scannés" pour verifier qu´ils ne sont pas des auteurs des crimes contre l´humanité ou des actes des viols..(et certainement leurs orgines tribales congolaises.. )
Selon l´ambassadeur des USA au Congo, AFRICACOM prend en charge l´entrainement et l´équipement de ces membres des FARDC.

VISION..LOINTAINE OU COURTE  

Pour ceux qui possedent quelques connaissances de la culture militaire au Congo..les questions les plus importantes seraient sans doute si cette formation est planifiée á court terme..ou á long terme ..
En effet, entrainer 1000 hommes, leurs fournir des armes et munitions y compris une capacité logistique respectable devrait s´inscrire dans une stratégie á long terme..
Pour la simple raison que la tradition de "kizoba-zoba" où les congolais experimentent depuis l´ex FAZ est un handicape enorme..car les troupes possedant des connaissances qui ne respetent pas souvent l´exigeance de "standarisation".
En effet, les FARDC formés par l´Angola, la RSA et la Belgique ne possedent pas les mêmes connaissances ni même les mêmes équipement   Le niveau d´entrainement entre l´unité commando formée par la Belgique depasse certainement le niveau des unités recyclées par la MONUC ou formées par l´Angola.
Quelle est la vision d´AFRICACOM   Les USA vont-ils changer cette mauvaise culture en imposant une approche "globale" où les FARDC vont avoir une formation standart inspirée de l´OTAN..ou laisser le chaos qui règne dans l´armée congolaise continuer

UNE CHANCE POUR LA STABILITÉ   ..

Face aux pays voisins qui ne cachent pas leurs intentions de s´emparer des portions du territoire congolais, la présence de l´armée US est certainement une chance á saisir.
Mais, la suite va être plus explicite dans quelques mois quand le gouvernement doit repondre á l´ultimatum de l´ONU qui exige qu´on puisse determiner le nombre des membres des FARDC et le nombre des unités  qui doivent composer l´armée nationale

Le plus important serait une contribution financière des USA et des pays membres de l´OTAN en ce qui concerne les salaires des membres des FARDC, et surtout la construction des infrastructures militaires neuves (base ou casernes) situées non loin des frontières á l´Est, gage de l´amelioration de la situation sociale des militaires congolais, et expression d´un engagement fort de la part des USA et alliés car constituant la meilleure de dissuasion face aux ambitions de Kagame et Museveni  

ET LA DEMOCRATIE

Troll ne souhaite pas ouvrir cet aspect...de la presence militaire US au Congo..mais rassurez vous, Obama va influencer activement le devenir de la démocratie avec AFRICACOM en activité au Congo..pour le meilleur et le pire    


Dernière édition par Troll le 13/5/2014, 10:13 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 20/2/2010, 4:36 am

L'administration Obama, je l'ai déjà dit ici, revendique et réprésente une priorité africaine
autrement plus importante que ses prédecesseurs pour déjà 2 raisons justifiables :
d'origine africaine et dans un contexte d'un nouveau deal plus multilatéral en politique
internationale d'une part et d'autre part devant une nouvelle compétition internationale
où en dehors des anciens alliés (Europe, Japon...) la Chine brouille le terrain...
Mais quelles capacités effectives a-t-elle à disposer au quotidien sur le terrain ?
Regardez l'exemple aujourd'hui du Niger et hier de la Mauritanie ou de la Guinée ?
La démocratie formelle "électorale" ne crée pas de démocrates et s'en suivent des contestations
ou des arrangements internes qui parfois la récusent à raison... Les populations ou
les militaires s'arrangent au mieux ou au pire de contester toutes ces institutions
formelles alors que les Américains (et les Européens) n'ont ou ne peuvent ou ne veulent
avoir des capacités réelles sur le terrain pour y mettre de l'ordre...

Pour résumer, si l'intention d'Obama d'influer sur l'avènement de la démocratie en Afrique
est réelle, Mister Troll, il faut un certain temps et surtout d'autres moyens qui n'existent pas
encore et que même l'Africom aura difficilement à imposer d'abord parce que les prétendues
démocraties ne sont que formelles, électorales biaisées et inexistantes dans les faits...
D'autre part parce que la caution internationale sur ces nouveaux potentats ignore ou
fait semblant d'ignorer leurs méfaits mais entre-temps n'empêche pas le pays profond
de réagir un jour de leur joug, Obama ou pas...
Enfin qu'accepteraient de sacrifier jusqu'à leur vie sur place les Américains au delà de
leur instruction ou de leur fourniture logistique pour si besoin imposer "de force" ?
Attendons la suite, nous risquons tous d'être surpris, au Niger, en Côte d'Ivoire, au Togo...
et pourquoi pas au Congo... d'abord parce que c'est encore nous qui faisons la démocratie
chez-nous et pas ces étrangers, fussent les puissants yankees; il ne nous reste qu'à mieux
nous organiser sans tenir compte des diktats pour un jour réussir à nous imposer...


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 20/2/2010, 2:07 pm

CONSCIENCE PLANETAIRE..

Sans vouloir contester l´inertie..qui a toujours entrainée des retards dans l´évolution mentale des êtres humains..la RDC a plus que jamais besoin des alliés puissants pour rester dans sa forme actuelle comme État.

L´apport des alliés puissants est aussi une garantie..de sécurité pour les millions des citoyens congolais.. La démocratie va sans doute trouver sa raison d´être dans un pays "stable" et non menacé en permance par des voisins predateurs..

Le cas du Niger serait sans doute une bonne réference..dans le journal suèdois www.svd.se de ce samedi on souligne que le coup d´État tombe comme par hasard trois jours après l´organisation Ouest-africaine ECOWAS promettait d´être active contre ceux qui s´emparent du pouvoir par la force ou se maintient au pouvoir avec des methodes non démocratiques.

Dans le même journal on souligne aussi que l´admnistration Obama avait placée le Niger son présiident "dictateur" sur la liste noire des États qui retardent le progrès en Afrique..

ELECTION..ET DEFENSE DE LA RDC, EXISTE-T-IL UN LIEN

Il ya certainement des gens influents dans le gouvernement Kanambe qui ne souhaitaient pas voir les USA s´installer militairement au Congo..surtout quand AFRICOM est basée en Europe (RFA) où les États membres de l´UE luttent activement contre les violations de Droit de l´Homme et les dictature..

Troll n´étant pas un "devin", cette presence militaire US qui procede par une "selection" des congolais qu´on forme et équipe..va certainement influencer les élections au Congo..
En effet, "EUFOR" n aura qu´á utliser la présence d´AFRICOM l´an prochain..et ceux des proches de Kanambe qui planifiaient ´d´organiser les élections sans "influence" étrangère devraient revoir leur plan..

Nous ne savons pas jusqu´où va aller Obama dans ce projet de former une armée républicaine au Congo...Une fois de plus, nous disons "attendons la rencontre á l´ONU où Kanambe est sommé de présenter son idée sur la forme de l´armée"..car nous serons mieux informés sur le calendrier du retrait de la MONUC, de l´implication des USA et certainement de l´UE dans la defense de la RDC..

S´il ya un aspect positif visible á admettre, ce que nos patriotes d´APERECO vont changer leur rethorique car les USA ne peuvent pas "encourager" la partition de la RDC tout en formant et équipant les militaires congolais..
Le site de la formation qu´est Kisangani n´est pas un hasard car sur le plan militaire, Kisangani fait partie de la strategie de la défense de proximité..(á condition de construire une grande base militaire moderne de la taille de Kitona ou Kamina )

Troll "devin"

Une fois, nous avons affirmés que pour les USA, Kisangani, Isiro, Gbadolite seraient des sites plus strategiques dans l´ambition de contrôler la production du petrole Africain...certains sur cette page étaient ..disons sceptiques..
AFRICOM, le débat..existe-t-il un débat AFRICOM au Parlement et même dans la diaspora

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Libre Examen le 20/2/2010, 4:21 pm

Nous n’allons pas nous mettre d’accord à tout point sur ce sujet. Ce n’est pas une formation militaire en soi qui est primordiale mais l’esprit, la culture, la philosophie de FARDC qu’il faut changer. C’est un héritage. La haute hiérarchie militaire congolaise est fortement imbriquée à la classe politique. Autrement dit, il s’agit tout simplement de la branche armée du pouvoir en place qui exécute selon le cas, soit la besogne de Mobutu, de Kabila ou de Kanambe. La culture, les valeurs, et les pratiquesqui dictent la conduite des affaires de l’Etat et des hommes politiques sont les mêmes qui prévalent dans l’armée et chez les militaires, particulièrement les officiers supérieurs. Autant, on a des hommes et des femmes bien formés, instruits dans la sphère politique, autant on en a dans l’armée. La réalité, aujourd'hui, est que leurs intérêts sont inextricablement liés. Ils se soutiennent les uns les autres.

Ce n’est point en premier lieu une question de formation des bons soldats mais de changement d’une culture. S’il sort de cette formation une armée respectable, celle-ci n’acceptera les conditions actuelles. Et il devrait en toute suite logique en résulter un coup d’Etat. Or, tous les militaires conscients des enjeux sociaux ont été éliminés depuis la fin des années septante par Mobutu (et Ngbanda ?) pour ne laisser des hommes à mains aussi tournés vers les gains personnels et l’abus de pouvoir que le que l’est les politiciens. C’est ce système qui continue jusqu’à ce jour.

Et, pour couronner et parfaire cette destruction de l’armée, Mobutu crée le Garde-Civil dont on n’avait absolument pas besoin. Mais le nom l’indique. Garde s’oppose à civil. Cette unité naît au moment où les velléités de liberté d’expressions et de démocratie bourgeonnent. C’est une unité des tortionnaires. Ses hauts faits demeurent les tortures des civils.

Qui est ce Congolais qui n’a pas éprouvé de la crainte au seul nom de Garde-Civil. Ce nom désigne tout un programme. Il a été choisi à dessein pour frapper l’imaginaire collectif congolais et le maintenir dans état psychologique permanent de crainte.

De civil, on peut dériver, civique, civilisé, etc. Garde-civil serait donc synonyme à incivique. C’est effectivement, une armée des inciviques qu’on a toujours eu, qui s’est illustrée par des pillages en 1990, le massacre de chrétiens en 1992, en fuyant le champ de bataille et pillant dans sa fuite lors de l’avancée de l’AFDL et qui s’illustre toujours en extorquant la population. Cette armée est bien à l’aise dans le Kivu où elle se livre, en connivence avec la classe politique à ce qu’elle sait faire de mieux sans être inquiétée : piller, violer et tuer.
C’est un cours d’éducation civique qu’il faut : non seulement à l’armée mais aussi à la classe politique. Il faut nous infuser un nouvel esprit.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 20/2/2010, 5:22 pm

Rééduquer si le mot existe faire faire des formations où donner les définitions : être ministre c'est servir le peuple, militaire protéger le peuple, son pays et non être au service de celui qui dirige et ceci dans tout les métiers.

Ils peuvent les former la mentalité est la même, il faut sanctionner et non avoir des généraux commerçants, coureurs de jupons, soùlard et rançonneurs.

Si on n'arrive à résoudre ce problème su rle temps et que chacun sache à quoi il sert on aura fait un grand pas.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 20/2/2010, 5:40 pm

ENCORE..UN SUJET...HORS CONTEXTE ..

Lecture..intelligente de l´histoire

"La Garde Civile" n´est pas une invention de Mobutu, car une petite recherche sur Google va vite démontrer qu´il existe des "Gardes Civiles" dans des États démocratiques en Occident ..

Si vous prenez le temps de lire l´ordonance créant la Garde Civile, vous vous rendrez aussi compte que Mobutu n´était pas allé jusqu´au bout de ce qu´il avait pourtant signé dans l´ordonance car la Garde Civile sensée être en priorité une unité chargée de proteger les frontières nationales comme le demandait les deputés du MPR après les invasions au Katanga (Shaba) n´a ni atteint les effectifs prevue, ni accomplie la formation prevue, ni respectée l´ordonance présidentielle..ni même respectée la loi qui placait automatiquement cette unité sous le contrôle du Ministère de la Justice..

Tenter de rendre la Garde Civile responsable de la chute de Mobutu est aussi très..ridicule car n´ayant jamais été "une armée", ni même atteint le niveau d´entrainement de l´ex DSP..et surtout ne dependant jamais de l´état-major général des FAZ ..

"GARDE CIVILE"..LE FUTUR DE LA RDC

Contrairement á ce qu´affirme mr Libre Examen, la RDC ne possede toujours pas une armée ou des forces speciales destinées á assurer en permanence la protection des frontières nationales..
Troll peut affirmer sans risque que dans un futur proche, les dirigeants de la RDC vont retourner au concept "Garde Civile" dont l approche utilisée pour le recrutement de la première et seconde promotion reste un model très moderne et même actuel pour la RDC.

En effet, le projet "Garde Civile" est toujours d´actualité au Congo face aux pays voisins qui occupent et violent constament l´intégrité territoriale de la RDC..
Tout comme un recrutement basé sur les capacités intellectuelles, physiques, mentales, morales, psychiques des membres des futures unités "Gardes frontières" pour les FARDC peut largement s´inspirer de l´innovation qu´avait apporté Mandungu en recourant aux professeurs de l´UNIKIN dont la contribution avait réellement fait selectioner des jeunes congolais en bonne santé, possedant un bon niveau intellectuel et possedant des capacités physiques fiables á travers des tests physiques superevisés par l´IPN (èducation physique), des medecins congolais de la Croix Rouge, ou des professeurs de l´UNIKIN ne ce qui concerne les tests intellectuels et psychiques..

Cette approche n´a jamais existée au Congo avant la Garde Civile et va certainement inspirer le futur de la RDC quand on sait combien les membres de l´ex Première Promotion de la Garde Civile occupent actuellement des fonctions stratégiques dans des projets des réformes de la police et de l armée financées par l´UE (EUSEC)

LA QUESTION DE LA CULTURE..MILITAIRE

C´est aussi un choix..politik qui depend de l´influence exterieure..Si pendant la Guerre Froide, les USA et ses alliés de l´OTAN n´ont pas trouvés utiles d´apporter une culture basée sur la qualité des militaires congolais et surtout un "contrôle permanent" sur les connaissances transferées aux congolais..Troll a l´impression que le futur sera autre.
AFRICOM même si cette organisation est americaine..est influencée par les autres pays membres de l´OTAN..dont la RFA qui avait été le pays qui avait apporté le concept de la protection permanente des frontières nationales.

Former une petite unité des FARDC qui serait une sorte de laboratoire experimentale est aussi une approche valable quand les dirigeants congolais sont contraint de presenter un programme militaire dans un futur proche devant le Conseil de Sécurité de l´ONU..(Reservons nous sur ce sujet..)

Troll ayant été membre des forces speciales au Congo peut affirmer sans risque..que la question sociale des militaires congolais est la basedes performances, de la discipline et de l´efficacité des FARDC.
Tant que les membres de l´armée seront considerés comme des "sous-hommes" passant la nuit á l´étoile, recevant un salaire de misere, sans garantie pour leur avenir après le service militaires, sans équipement ou materiel pouvant les aider á servir correctement le pays..la question de la culture serait toujours á l ordre du jour...

PARADOXE..

Mr Libre Examen marche en regardant vers Mobutu..qui ne devait pas être une réference dans ce contexte de l après Guerre Froide et des invasions du Congo qui est toujours sans capacités militaires respectables.
Depuis la Transition, il existe des études et une implication active de l´EU ou les USA via la MONUC pour aider le Congo..si le bilan de Kanambe n´est pas si viable..l alternance politik va certainement faire avancer cette question de la défense..

Nous encourageons les congolais á débattre sur ces genres des questions..á condition d´apporter des idées fiables basées sur une experience pratique ou des lectures scientifiques pouvant inpsirer ceux qui ont l´ambition de diriger la RDC

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Libre Examen le 20/2/2010, 6:44 pm

Sir Troll,

Vous croyez donc sérieusement que c'est parce que nous manquons d'hommes et des femmes, des militaires suffisamment formés que c'est cela la raison pour laquelle nous ne sommes pas capables de défaire le FDLR, le CNDP, le LRA ou encore même le Rwanda ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 20/2/2010, 7:47 pm

Nous avons des hommes capables de bouter tout les envahisseurs de la RDC mais s'ils sont mal payés,mal logés, sous estimés comme l'écrit Troll, ils ne feront pas ce qu'ont attends d'eux et ça c'est valable pour tout être humain.

Mourir pour la gloire quand on a une famille où des besoins ça n'existe nul part.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 21/2/2010, 12:10 am

..UNE LECTURE INTELLIGENTE..ET CORRECTE

Madame Mongo a fait une lecture intelligente et surtout très precise sur l´objectif de la réforme de la culture dans les rangs des FARDC.
Tant que ces fameuses réformes ne tiendront pas compte de la situation sociale horrible des membres des FARDC, la RDC aura du mal á avoir une armée composée des meilleurs de ces citoyens..

On peut toujours critiquer les tares de la Garde Civile ( qui n´existe plus)..mais rares sont les congolais qui savent que les conditions sociales de la Première Promotion étaient de trés loin bien meilleures que celles des FAZ, DSP y compris..

3 repas chaud par jour, des douches et toilettes qui remplissaient les conditions hygièniques, une caserne confortable, une cantine et même des films video pour le weekend, une piscine ect...
Savez-vous que les mêmes conditions accompagnaient ceux de la Garde Civile partout même á Kota Koli pendant l´entrainement commando, il y avait toujours ces 3 repas chaud chaque jour..des haricots au riz, de la viande de boeuf chaque wekkend..et du pain frais chaque matin..

Pendant le stage á Kibomango chez la DSP, rien que les pains en provenance d´une boulangerie qui se trouvait á Limete avaient failli provoquer une revolte dans les rangs de la DSP..où les militaires pourtant gatés de la DSP ne comprenaient jamais pourquoi les stagiaires de la Garde Civile pouvaient manger du pain au petit dejeuner..le responsable de la logistique de la DSP a du tout simplement copier la Garde Civile et desormais la DSP á Kibomango commandait du pain á Limete comme la Garde Civile..

Ne parlons pas du lait frais en provenance de Nsele qui arrivait pendant les entrainements physiques ..

Comme resultat de ce traitement "humain", le % des desertions au sein de la première promotion était équivalant á 0 % Tout comme la discipline dans les rangs de la première promotion était tout simplement exceptionelle

Nous sommes certains que le jour où même 30 % des membres des FARDC vont avoir ces mêmes conditions sociales dont avaient benificiées la 1è promotion de la Garde Civile, les cas des crimes, des viols, des extactions envers la population seront tout simplement reduit á neant.

BATAILLON D´INTERVENTION RAPIDE..

Nous allons aborder prochainement cet aspect de la formation qu´offre AFRICOM, ce concept "d´intervention rapide" ne correspond pas aux besoins urgentes de la RDC..et les exigeances techniques et logistiques de ce concept sont très difficiles á satisfaire au Congo..
Á suivre

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  lino le 21/2/2010, 12:35 am

Troll a écrit:..
On peut toujours critiquer les tares de la Garde Civile ( qui n´existe plus)..mais rares sont les congolais qui savent que les conditions sociales de la Première Promotion étaient de trés loin bien meilleures que celles des FAZ, DSP y compris..
3 repas chaud par jour, des douches et toilettes qui remplissaient les conditions hygièniques, une caserne confortable, une cantine et même des films video pour le weekend, une piscine ect...
Savez-vous que les mêmes conditions accompagnaient ceux de la Garde Civile partout même á Kota Koli pendant l´entrainement commando, il y avait toujours ces 3 repas chaud chaque jour..des haricots au riz, de la viande de boeuf chaque wekkend..et du pain frais chaque matin..
Il faut aussi conclure que cet injustice de traitement a eu comme conséquence qu'aucun FAZ n'a voulu se battre pour Mobutu contre LDK.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 21/2/2010, 7:21 pm

"FORMATION Á KISANGANI, L´EXPERIENCE BELGE PENDANT LA TRANSITION"


Pour la seconde fois, Kisangani est choisie comme site de formation des FARDC..certainement á cause de ses infrastructures comme les aéroports où des avions lourds peuvent atterir.

Mais les congolais doivent se dire aussi...que pendant la transition, le spectacle de la formation "baclée" des militaires Belges n´est pas un bon souvenir.
La Belgique qui pretandait pouvoir former plus ou moins de 6 brigades en un temps record avait démontrée ses limites dans ce domaine.

En effet, un reportage de la RTBF où les "officiers" congolais ne savaient même pas situer "l´Est" mëme en regardant la position du soleil est un cauchemar que les congolais ne souhaitent pas revoir ..
La Belgique avait démontrée par cette experience combien il était utile et important de proceder par une selection avant former des troupes au Congo ..'

Le pire est aussi l´attitude du gouvernement Belge quand Nkunda s´était emparé de la ville de Bukavu pourtant située très loin de Kisangani.
En effet, dans les archives du Parlement Belge, on trouve des preuves d´un débat où le gouvernement avait été contraint de retirer très rapidement les instructeurs militaires Belges..craignant que Nkunda ne puisse avancer jusqu´á Kisangani et contraindre les militaires Belges á participer dans la défense de cette ville en compagnie des membres des FARD ..Un Airbus de l´armée Belge viendra recuperer tous les instructeurs..et nous connaissons la suite..
Les performances de ces "brigades" formées par la Belge lors des differentes operations militaires au Kivu ont largement apportées la preuve d´un travail mal fait, d´une certaine forme d´insouciance de la part des dirigeants congolais qui ne prennent pas le temps de contrôler la qualité des connaissances militaires qu´apportent les occidentaux au Congo ..


Cette fois ici, esperons qu´AFRICOM ne va pas se laisser intimider par une milice rwwandophone située á des centaines de km de Kisangani et surtout l´approche appliquée en Afghanistan où les Marines accompagnent les militaires Afghans aux combats sera appliquée au Congo

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 21/2/2010, 8:45 pm

Revenons quand même à plus de réalisme, je veux dire à moins d'euphorie à attendre
quelques miracles de cette fameuse Africom, Mister Troll, comme j'ai déjà tenté de
vous le suggérer plus d'une fois !!!

D'abord, je crois moins que vous à des enchainements mécaniques, je vous l'ai aussi
déjà dit, qui feraient que la seule présence d'instructeurs ou d'une assistance militaire
étrangère, fut-elle américaine, suffise à entraîner rapidement et radicalement
un changement vers un meilleur fonctionnement de notre armée en général, de
notre politique de défense comme vers la démocratie attendue...
D'autant que par le passé et un peu partout, généralement ce genre d'exportation si
elle arrive à apporter un plus sur le plan technique et sur le professionalisme, elle n'a
jamais réussi à exporter (en Somalie, en Irak, et aujourd'hui en Afghanistan...) ni
la démocratie ni un nouvel et général esprit d'excellence lorsque la tête politique reste
arrogante et imperméable comme on le voit un peu chez-nous... (Disons en passant
que je ne crois pas comme jadis au Vietnam que les Américains gagneront aujourd'hui
en Afghanistan; leur fameux projet de "state building" en exportation forcée continue
malgré quelques allègements et n'aura pas plus réussi à l'ultimatum brandit de juillet 2011...)
Chez-nous tout au plus va-t-on créer une armée à 2 vitesses où la meileure servira de
faire-valoir pour affronter les situations les plus dificiles jusqu'au jour ou elle en aura marre
et provoquera un coup d'Etat... A voir la réalité du terrain Congolais, pour y arriver,
à la limite les Américains auraient intérêt à mettre un peu plus les pattes musclées dans
notre jungle politique, en ont-ils envie ou veulent-ils s'en donner les moyens;
on ne dirait pas...

Ensuite, il ne faut pas oublier que si l'administration Obama a davantage fait de la paix et
du developpement de l'Afrique une priorité, c'est d'bord aussi pour en faire une meilleure
alliée, les intérêts américains y restant toujours un impératif incontournable ! Dans
ces conditions, ça aussi je l'ai déjà dit, où s'arretera la poursuite de leurs intérêts pour
que soient préservés à tout prix les nôtres ? Qu'offriront-ils à notre défaveur par exemple
au Rwanda et à l'Ouganda avec lesquels ils veulent que nous cohabitons en bonne inteligence ?

Enfin voulez-vous confirmer par vos propos que pour vous Kisangani avec l'Africom se constiuera
en siège de notre crème militaire chargée de la défense de nos frontières et au besoin d'autres
situations en vue mais quid alors de la sécurité et de l'autorité de l'Etat que le reste de l'armée
est censée aider dans le pays ?

Nous aurons sans doute à béneficier de la présence d'Africom chez-nous si elle s'y installe
mais bien plus si la paix qu'elle peut aider apprenait à tous les Congolais à mieux demander
des comptes à la direction de notre pays...
Bref, c'est encore à notre charge de développer notre pays et non aux étrangers même yankees...


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 21/2/2010, 9:18 pm

..PRECISIONS...

Troll ne cesse d´affirmer que le travail de l´admnistration Obama dans le domaine militaire dependra du rapport que va faire le Sécretaire Général de l´ONU devant le Conseil de Sécurité avant juin 2010.
En effet, c´est uniquement en se basant sur une réponse concrète de la part du gouvernement congolais sur les exigeances des membres permanents du Conseil de Sécurité..qu nous allons pouvoir nous faire une idée sur le nombre des unités, le format definitif, et surtout l´apport des occidentaux..pour les FARDC dans un futur prochain.

En attendant ce rapport qui va influencer la suite ...et le devenir de la défense au Congo..Troll affirme en se basant sur son experience et sa lecture de l´histoire de la RDC que .

1. Les réformes doivent imperativement prendre en compte la situation sociale des membres de l´armée..Si on n´ameliore pas le quotidien des militaires avec des casernes ou bases militaires digne de ce nom, si les salaires et l´avenir des militaires congolais après le service militaire ne correspondent pas aux besoins de ce derniers..oublions les réformes et vive le chaos...pour quelques années encore.

2. Troll se basant..encore une fois de plus sur son experience et sa lecture des réalités militaires au Congo affirme et insiste que la défense de la RDC ne sera crédible qu´uniquement le jour où on va rendre prioritaire la protection permanente des frontières nationales avec des unités formées specifiquement pour remplir cette mission.

3. Troll s´oppose á ces formes des formations militaires du genre "Unités d´intervention rapide"..nous allons expliquer plus concrètement ce que nous en pensons.

4. Troll soutient l´idée de l´évaluation constante des formations des FARDC et l´exigeance d´un resultat quantifiable et pratique.

5. Troll est beaucoup plus..progressiste dans ce sens que ce qui se passe au Rwanda ou en Ouganda n´a aucun impact sur la politique du Pentagone envers la RDC..Israel continue de benifier d´un traitement de faveur quand l´Egypte continue de recevoir une aide militaire significative de la part des USA..Nous devrions nous concentrer sur ce que notre armée peut benifier dans l´apport d´AFRICOM au lieu de vouloir comparer ou influencer la politique des USA dans les pays voisins.

Nous demandons aux lecteurs de ne pas perdre du temps en lisant l´histoire de la Garde Civile qui appartient au passé quand nous devons avancer vers un futur meilleur...Si la Garde Civile avait été une innovation importante avec le concept de la défense des frontières, l´application de ce concept avait été un ECHEC, par absence de volonté politique avant tout..

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 21/2/2010, 9:47 pm

BATAILLON D´INTERVENTION RAPIDE

Est-il realiste dans un pays dont les infrastructures de communication sont dans état horrible de concevoir une unité militaire de ce genre ..

Nous ne croyons pas que l´option soit la bonne..même si les techniques de combat dispensées pendant une telle formation y compris les équipements militaires dont les USA semble-t-il va fournir peuvent efficacement surmonter le défi de l´absence des infrastructures.

HISTOIRE

Ce n´est pas la première fois que ce concept est appliquée au Congo..et nous avons l´impression que l OTAN (USA & alliés) semblent vouloir reprendre l´experience des parachutistes de CETA qui étaient avant tout des unités militaires de "choc" destinées aux interventions rapides.

Si CETA pouvait fonctioner presque normalement dans un contexte où l´ex Zaire possedait des avions et des hélicoptères pouvant projetter CETA loin de Kin rapidement, la RDC ne possede malheureusement pas ces capacités logistiques

Une lecture attentive de l´histoire des conflits militaires au Congo fait ressortir aussi le problematique de la formation "conventionelle" des armées du Congo qui doivent se battre contre des forces "non-conventionelles" pratiquant la guerilla.

DEFENSE DE PROXIMITÉ ET ANTI-GUERILLA

Les congolais devraient se dire que l´approche de "pre-positionement" des forces dans des casernes basées stratégiquement non loin des zones instables ou sous menaces des pays voisins serait plus favorable aux FARDC. En effet, la construction des infrastructures modernes (bases ou casernes) est une priorité plus qu´urgente car apportant beaucoup plus des possibilités pour ce genre des unités d´intevention rapide.
*Ces troupes vont certainement avoir un temps relativement court pour lancer une operation rapide si elles sont situées moins loin de la zone operationelle..au lieu de dependre des moyens de projection dont les ressources logistiques font defaut au Congo.

Pour vous faire une idée, voici une information utile qu´on trouve dans la revue "DSI" (Défense & Sécurité Internationale) dans le numéro 53 - Novembre 2009, page 51-52.

*Un hélicoptère AS-332 Super Puma coûte 5,5 millions Euro
*Un hélicoptère AS-532 Cougar coûte 10,7 millions Euro

1 heure de vol sur hélicoptère Cougar coûte 3900 Euro

Ces informations se trouvent aussi sur www.obsarm.org/obsarm/transfert_armes/donnes-diverses/cout-armes.htm

S´il faut compter sur les hélicoptères quand les routes sont en très mauvais état, soyons conscients du coût de projection d´une unité d´intervention rapide...le coût de l´usage ou des importations de ce materiel est aussi á tenir en compte..

Bien que Troll salue l´approche qu´avait appliquée la Belgique avec la formation des Commando, selectionés avant la formation, ainsi que l approche d´AFRICOM où on applique la reduction de format des unités comme cela se fait actuellement en Occident, il reste toujours cette exigeance d´une formation technique où des petites unités composées des "team" de penetration peuvent faire face aux techniques de guerilla pratiquées par les FDLR, LRA ou CNDP..
Ici, les congolais vont vite se retrouver avec la necessité d´importer la technologie des "drones" plus efficace comme moyen de renseignement et de reconnaissance.

Nous nous reservons sur les capacités d´une unité d´intervention rapide..sauf si les USA offrent aussi les moyens techniques qui peuvent apporter la mobilité et la puissance de feu de cette unité..sans oublier l´aspect "social" pyschologiquement incontournable au Congo

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  lino le 21/2/2010, 10:41 pm

Troll a écrit:
Ici, les congolais vont vite se retrouver avec la necessité d´importer la technologie des "drones" plus efficace comme moyen de renseignement et de reconnaissance.
combien ça coute un drone???
Et pourquoi payer 10 millions ou 20 millions pour 1 hélicoptère militaire pendant qu'on doit améliorer le quotidien de la population???
D'où la nécessité de garder encore la flotte de la Monuc le temps de rebâtir notre économie et si les américains s'y ajoutent avec leur logistique tant mieux.


Je pense qu'il est temps qu'on apprenne à fabriquer nos propres armes d'auto défense avec l'aide des chinois ou des coréens ,cela va nous faire un peu d'économie

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Libre Examen le 21/2/2010, 11:09 pm

Troll a écrit:..UNE LECTURE INTELLIGENTE..ET CORRECTE

Madame Mongo a fait une lecture intelligente et surtout très precise sur l´objectif de la réforme de la culture dans les rangs des FARDC.
Tant que ces fameuses réformes ne tiendront pas compte de la situation sociale horrible des membres des FARDC, la RDC aura du mal á avoir une armée composée des meilleurs de ces citoyens..
Ce qui sera comblé par la formation !

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 21/2/2010, 11:14 pm

mr LINO'

Vous commencer á avoir une idée..sur certaines réalités En effet, les congolais doivent CHOISIR entre rendre prioritaire la protection de l´integrité de leur territoire et même pire, l´existence du Congo comme État dans ses frontières héritées de l´EIC..et ameliorer le quotidien des citoyens congolais...

un choix pas facile...et necessaire surtout quand nous souhaitons que la MONUC quitte notre pays dans un futur proche..

Selon vous, allons-nous laisser les FDLR violer les femmes, brûller les villages, les LRA enlever les enfants, piller les minerais et massacrer les paysans, tout comme l´Angola ou le Rwanda s´emparer des portions de notre territoire..parce que la priorité serait l´amelioration du social des congolais

Troll avait travaillé pendant deux ans á Reykjavík en Islande...pays qui ne possede pas d´armée..mais est membre de l´OTAN..pour pouvoir beneficier d´un soutient militaire de la part des membres de l´OTAN.
Dans ce pays qui est une île, les États membres de l´OTAN assurent á tour de rôle la protection aérienne et maritime ..la même solution est appliquée dans les trois pays Baltes..qui aussi beneficient d´une couverture aérienne des pays membres de l´OTAN..

Or, la RDC ne peut pas compter sur un pays Africain..AUCUN..surtout pas sur un pays voisin, car avec le temps nous nous sommes rendu compte combien tous ces pays sont dangereux pour l´existence du Congo..

Comment alors assurer la défense de notre territoire et proteger activement la vie de nos citoyens Dommage, ces genres des questions ne figurent jamais dans les débats entre congolais..même pas dans la Diaspora....

EUROPE..

L´histoire en Europe démontre que des pays "pauvres" possedent quand une certaine capacité en matière de défense..car les USA subventionent une partie des depenses militaires de ces pays..
La RFA et le Japon doivent leurs richesses économiques á la presence militaire US qui avait assuré pendant des années la protection de ces deux pays..en reduisant les depenses militaires..
Actuellement, les salaires des membres de l armée en Afghanistan sont payés par le Pentagone..pourquoi pas "faire subventioner" les salaires des FARDC y compris les contructions des bases militaires á l´Est par l´UE ou les USA..si pas la Chine
FABRIQUER LES ARMES

Croyez-vous sincerement que la Chine a interêt a voir la RDC posseder une industrie militaire et se passer des importations des équipements militaires dont les industries Chinoises recherchent les debouchés
Même si nous devons "fabriquer" les armes, ce n´est pas demain que nous allons acquerir les technologies pour fabriquer des drones, des hélico ou des avions de combat..si pas des vehicules blindés

REALISME

Nous devons tirer profit de la presence d´Obama á la Maison Blanche..tout comme de cette competition entre les USA, l´UE et la Chine, sans parler du Japon, l´Inde, la Russie ou le Bresil..
Nous avions manqués cette oportunité pendant la Guerre Froide, ne repetons pas la même erreur..Tirons profit de toutes les possibilités qui s´offrent en ce moment

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  lino le 21/2/2010, 11:57 pm

Troll a écrit: mr LINO'

Croyez-vous sincerement que la Chine a interêt a voir la RDC posseder une industrie militaire et se passer des importations des équipements militaires dont les industries Chinoises recherchent les debouchés
Même si nous devons "fabriquer" les armes, ce n´est pas demain que nous allons acquerir les technologies pour fabriquer des drones, des hélico ou des avions de combat..si pas des vehicules blindés
Mr Troll
je n'ai pas dit qu'on doit laisser les FDLR à poursuivre impunément leur sales besogne,bien au contraire.
Mais avec un territoire comme la RDC on a besoin des forces d'intervention rapides,on l'a constaté avec l'affaire de Dongo.Or le pays n'a pas assez de moyen pour s'offrir ces appareils militaires ,raison pour laquelle je e suis toujours opposé au départ de la Monuc dans immédiat,puisque nous avons besoin de leur logistique.Et pourquoi ne par suivre l'exemple des japonais ,des allemends ou des coréens avec les bases US???le temps de reconstruire notre économie et aussi attirer des devises via les militaires expatriés???

Pour se fabriquer les armes on peut faire comme l'a fait le brésil pour faire fabriquer ses avions ,il faut un appel d'offre avec transfère de technologie,les minerais nous les avons sur place.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 22/2/2010, 3:09 pm

Mr LINO

Nous avons un devoir urgent: proteger l´existence de notre peuple et en même assurer l´existence de la RDC comme État dans les limites des frontières héritées de l´EIC..

Sans vouloir faire de ces échanges un débat politique, vous qui êtes mieux placé dans le camp du gouvernement devrait nous aider á comprendre comment le gouvernement compte faire face á ce défi qui est de se doter des unités d´intervention rapide

MONUC..

Vous êtes l´un des rares á affirmer que le depart de la MONUC doit être gelé..quand á Kin certains hommes politiques qui ont leur propre agenda estiment que la presence de la force militaire de l´ONU est un obstacle..lors des prochainnes élections..

Une fois de trop, nous devons attendre le rendez-vous au Conseil de Sécurité dans quelques mois quand le gouvernement congolais va presenter son plan, son programme militaire et surtout ses propositions explicites en matière de cooperation avec les alliés puissants en Occident..

Sans la MONUC, il aurait été impossible de transporter les commandos jusqu´á Dongo..ce que les Belges n´avaient pas eu le temps ou la bonne idée d´équiper cette unité d´intervention rapide avec des moyens de transport "rapides"..
De même, quand AFRICOM forme un bataillon d´intervention rapide, où la RDC va trouver les hélico de transport ou des avions de transport tactique..pour deplacer "rapidement" cette unité

Si les commandos étaient "pre-positionés" á Gbadolite ou Kota-Koli, leur intervention aurait été réellemenr rapiide car pouvant intervenir dans un delai très court á bord des camions ou jeeps..

C´est la raison pour laquelle nous preferons la notion de la défense de proximité ..où les casernes ou bases militaires doivent absolument être construit non loin des zones instables ou menacées..

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  lino le 22/2/2010, 5:38 pm

Troll a écrit:Mr LINO
C´est la raison pour laquelle nous preferons la notion de la défense de proximité ..où les casernes ou bases militaires doivent absolument être construit non loin des zones instables ou menacées..
On doit en construire combien des bases???Étant donné que l' émergence d'un conflit est avant tout imprévisible comme le cas de Dongo.
Le mieux c'est de disposer de troupe d'intervention rapide type para commando .Pour cela nous avons besoin de la logistique de la Monuc ou des alliés.

La MONUC réclame depuis le mois d'octobre dernier des moyens supplémentaires - notamment aériens - Le Conseil de sécurité avait octroyé en novembre plus de 3.000 hommes supplémentaires à la MONUC, à titre temporaire, pour lui permettre de mieux faire face à une situation militaire et humanitaire alors critique dans l'est du pays. Il lui avait également accordé des moyens aériens supplémentaires, dont dix-huit hélicoptères de transport et deux avions de transport, Mais tous ces renforts tardent à se matérialiser.

L'un des premiers à être fourni sera donc le C-130 belge, dont le départ a été plusieurs fois postposé. Cet appareil devrait rejoindre la RDC "d'ici la fin du mois", a-t-on précisé de source militaire

.
Archives 2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 23/2/2010, 6:43 pm

..Mr LINO

Ceci n´est pas "impossible" comme le démontre les cas des trois pays Baltes et l´Islande..Les dirigeants congolais pouvaient profiter d´EUSEC pour signer un traité de défense avec les 27 pays membres de l´UE où l´UE peut fournir les capacités logistique en matiére de transport..tout comme construire des infrasctrures stratégiques á l´Est où les menaces sont plus urgentes..

Il est toujours question d´une volonté politik..et d´une pression interne où le "consensus" entre TOUS les partis politik au Parlement peut negocier ce genre de traité avec "crédibilité"...


Nous avons vu Sarko visiter Kin quand la France assumait la Présidence de l´UE..et aucun sujet lié á un éventuel traité de defense n´a été á l´ordre du jour..
Après juin 2010, la Belgique va assumer la Présidence de l´UE...si les congolais sont réellement determinés, nous allons verifier s´ils peuvent aller dans ce sens..

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 24/2/2010, 1:02 am

"Sécurité dans les Grands Lacs
Réforme des FARDC : Washington passe à la vitesse supérieure

° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=92586&id_edition=4915
Après le passage du Général William E. Ward, commandant de l’AFRICOM, les Etats-Unis font de la réforme des FARDC, la priorité des priorités. Si la Belgique a déjà mis en place une Brigade d’intervention rapide, basée à Kindu, au Maniema, les Etats-Unis ont décidé de former un Bataillon d’infanterie légère, BIL. Fort de 1000 hommes, il est actuellement en formation à Kisangani, chef-lieu de la Province Orientale. L’objectif est de doter la RDC d’une armée professionnelle et performante pour contribuer à la stabilité et à la sécurité dans la région des Grands Lacs..."


"Des instructeurs américains forment un bataillon
des FARDC à Kisangani

° http://radiookapi.net/actualite/des-instructeurs-americains-forment-un-bataillon-des-fardc-a-kisangani/
Le bataillon d’infanterie légère de la 9è région militaire bénéficie d’une formation de 35 millions USD, consécutive au partenariat militaire entre la RDC et les Etats-Unis d’Amérique.
L’ambassadeur américain en RDC, William Garvelinck, à déclaré lors de l’ouverture de la formation :

La formation aidera la RDC à transformer son armée en une institution professionnelle durable et prête à répondre de ses actes et qui assure la sécurité du peuple congolais de manière effective.
D’après lui, l’objectif principal de cette initiative est de développer une armée congolaise plus professionnelle qui respecte l’autorité civile, protège sa nation et ses citoyens en contribuant à la stabilité régionale.

La formation devra durer entre six et huit mois. Elle portera notamment sur :
■les tactiques des petites unités militaires
■les soins d’urgence
■l’appui logistique
■la prévention et la sensibilisation contre le VIH/Sida.
Les considérations liées au respect des droits humains au cours des opérations militaires seront incorporées dans chaque module de formation, a précisé l’ambassadeur Garvelinck."



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 13/3/2010, 12:39 am

"Les soldats américains formeraient les soldats Congolais.
Pourquoi ?

JP Mbelu "

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=5454


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 13/3/2010, 2:54 am

Mbelu le "panafricaniste"..se trompe un peu sur l´histoire du Plan Marshall sans doute


Faire croire que les USA en aidant l´Europe devastée par la guerre en 1945..ne le faisait que pour "vendre des armes" ou placer les pays Européens sous dependance est une lecture fausse de l´histoire..

Faut-il reduire TOUS les pays de l´Europe ayant beneficiés au Plan Marshall des puissances coloniales comme la France ou le Pays Bas
Qu´en est-il des pays Nordiques sans passé coloniale comme la Suède, la Norvege, le Danemark, la Finlande, la Norvege et l´Islande..qui ont tous beneficiés de cette aide US

Qu´en est-il de la RFA dont la puissance économique et industielle date de ce plan qui avait permis de reconstruire le pays...sans depenser pour la defense car la presence militaire US faisant ce travail

Ce mr Mbelu qui ne semble pas posseder des notions militaires affirme sans rire que le Pentagone peut depenser des millions sans former les congolais..juste pour rire..car n´ayant pas autre chose á faire.. avec ces millions

Sait-il au moins que pendant la Guerre Froide, les USA avaient projettés l´ex Zaire dans la mdernité technologique en vendant des DC-10, des Boieng 737, des Hercules C-130..et formant des techniciens congolais mieux que la colonisation Belge

Franchement, un prêtre qui s´improvise analyste politik peut se tromper..surtout quand il parle du "panafricanisme" qui n´est qu´un rêve si vieux que ses auteurs sont tous morts dans l´humiliation..sans vivre par eux même les illusions de leur rêve

Pourquoi ne parle-t-il pas de la pression des USA sur la Belgique afin qu´elle accorde l indepandance aux congolais Pourquoi Mr Mbelu ne parle-t-il pas des pressions US pour la démocratisation du Zaire avec un soutient pour la CNS Pourquoi ne prend-t-il pas le temps de fournir les chiffres sur les millions que les USA ont depensés pendant 10 pour financer la MONUC ..

Panafricanistes

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  kula. le 13/3/2010, 9:39 am

Kie kie kie Mr Mbelu doit revoir l'histoire de la 2 ieme Guerre Mondiale et de la Guerre Froide avant d'ecrire des trucs pareils...
Que des amalgames dans son papier...

Ndeko Troll, vraiment on se demande pourquoi Mr Mbelu ne parle pas par exemple du fosse qui existe entre la Coree du Nord et la Coree du Sud ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum