AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 28/5/2014, 12:33 pm

Hi ho haa l'arroseur arrosé faire le bordel et faire tuer les autres mais èviter qu'on tuent les leurs grrr.

Libye : Les USA appellent leurs ressortissants à quitter le pays, des islamistes préviennent





- Libye, le 28 mai 2014 © koaci.com– Alors que la presse américaine révélait ce mardi que le Pentagone formait des unités d’élite antiterroristes dans 4 pays du Sahel, le département d'Etat américain demande à tous les ressortissants américains de quitter immédiatement la Libye. Au même moment, les Etats Unis d’Amérique (USA) déconseillent tout voyage de leurs nationaux dans ce pays de l'Afrique du nord.

La note du département d'Etat américain a été publiée hier mardi et est motivée par l’insécurité en Libye, laquelle se dégrade de jour en jour.

Pour cet appel des USA, la note a précisé que les conditions de sécurité en Libye Rechercher Libye «restent imprévisibles et instables». A l’adresse de ceux projettent un voyage dans ce pays, ils « … doivent être conscients qu'ils risquent d'être enlevés, attaqués ou tués ».

Sur place en Libye Rechercher Libye toujours hier mardi, les islamistes Rechercher islamistes d'Ansar al Charia ont mis en garde les USA Rechercher USA contre toute ingérence en Libye, les menaçant d'une punition « encore pire » qu'en Somalie, en Irak ou en Afghanistan.

Les avertissements de ce groupe islamiste sont liés à l’offensive lancée par le Général à la retraite, Khalifa Haftar, dans certaines régions de la Libye Rechercher Libye afin de « purger la Libye Rechercher Libye des mouvements islamistes Rechercher islamistes ».

Ce groupe islamiste est accusé d’être derrière l’attaque contre le consulat américain de Benghazi en septembre 2012. L’ambassadeur américain avait péri dans cette attaque.

Notons par ailleurs que la presse américaine (New York Times, ndlr) a révélé ce mardi que département américain de la Défense a engagé un programme de formation d'unités d'élite antiterroristes en Libye, au Mali, au Niger et en Mauritanie pour aider ces pays à lutter contre les groupes terroristes de la région.

Des entraînements militaires avaient dû être interrompus depuis le mois d’août dernier et les instructeurs américains avaient été contraints de retourner aux Etats-Unis après qu'un groupe de miliciens armés libyens, bénéficiant de complicité, ait attaqué un centre d’entraînement des élites antiterroristes pour s'accaparer de centaines d'armes automatiques ainsi que des lunettes de vision nocturne et des véhicules et autres équipements fournis par

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 28/5/2014, 1:09 pm

Sad Mama MONGO

Pouvez-vous tenter de nous aider á trouver le lien entre cette information sur la Lybie et le thème d´AFRICOM en RDC Question Rolling Eyes Rolling Eyes 
On ne trouve ni "islamiste" ni "terroriste" au Congo..sauf si vous pouvez apporter des informations sur ce sujet..

Nous souhaitons discuter exclusivement de la RDC Like a Star @ heaven Idea Idea si cela est possible Arrow La Lybie si loin de la RDC n´a aucun lien avec nos discutions sur AFRICOM Arrow Arrow 

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 28/5/2014, 2:17 pm

Quelle bonne aubaine pour moi (et pour cette discussion) que notre Ngonga National sur une passe en or de Wilco, je l’avoue, réinvente la roue pour éloigner la palabre de ses décevantes et lassantes incantations du début pour la ramener au centre par où elle aurait du commencer; le nœud du problème commence à voir ses alentours balisés… Et c’est en plus un bonheur pour moi car comme par magie de la télépathie, il a presque anticipé les réponses aux questions que je venais de poser juste avant… Enfin nous allons parler des choses sérieuses, définir les termes de la thèse qui semble triompher ici : "l’Amérique est notre ennemie, de plus c'est elle qui la première l'a décidé", cette trop belle excuse que tous les "nationalistes" auto-proclamés et les "anti-américains" de tout acabit nous servent trop souvent pour obérer leurs échecs, nos responsabilités ! Quoi de plus rusé et facile que de s'en référer vite adjugé un "bouc-émissaire" ?
Heureusement cette pirouette nous dévoilera les enjeux déclarés et cachés des uns et des autres dans cette posture car je crains fort qu’au delà des professions de foi conventionnelles pour notre Congo, nous n'y poursuivions pas tous le même gibier !


Comparaison n'a jamais été raison mais l'homme a une permanence, ainsi l'histoire repasse souvent les plats !
Deux exemples en préambule : vers la moitié du 18ème siècle; c’est alors la Guerre de l’Indépendance au Nouveau Monde, qui étaient les ennemis des colons qui à l’époque s‘émancipaient ? Pendant presque tout le 19ème siècle jusqu’à la révolution bolchevik, les Russes d’alors qui deviendront l’URSS étaient-ils autant les ennemis des USA (et vice -versa) qu’ils les sont devenus par la suite ? Pas vain de s'en rappeler pour fixer cette notion d’"ennemis"…
Autre illustration  : à revisiter l’odyssée de l’arme nucléaire, on apprend comment à un moment de l’histoire les puissances modernes se sont décrétées ou ont confirmé qu’elles étaient ennemies… Qu’ont-elles fait : dépositaires tous de l’arme atomique, elles se sont octroyées les 5 sièges respectifs des membres permanents du CS avec droit de veto càd pouvant "neutraliser" la voix e l’autre !  Sont-ils devenus plus ou moins ennemis entre eux à la tête de l’organisation mondiale ?
A relire l’histoire de la guerre entre Britanniques et Américains dont les premiers sont aujourd’hui les plus fidèles alliés des seconds et pourquoi pas à faite un tour des relations non moins mouvementées entre l’Amérique et l’Europe en général (voir par exemple la France de De Gaulle …) celles en dents de scie Chine/Amérique et aujourd’hui avec l’islamisme terrorriste alors que le pays de La Mecque entretient des relations (économiques) étroites avec l'Amérique;etc, etc, etc...; nous ferions mieux de re-situer cette notion d’ennemi qui marque là son pragmatisme évolutif…

Mais alors le révolutionnaire marxiste qu’est (que fut  Rolling Eyes  Laughing  Laughing ?) le Camarade NE n’a pas bien raison de se montrer plus royaliste que le roi !
Les primes heures d’indépendance d’un Congo trop nationaliste obligèrent certes Washington à le remettre à l'ordre suivant ainsi "son plan" avec l’exclusion puis l’assassinat de Lumumba mais s’il fait un tout petit effort d’honnêteté intellectuelle et éthique  de plus et accepte de lire par exemple les derniers travaux exhaustifs du Sénat Belge (et autour) sur la mort (et la  vie de Lumumba) et au delà sur les premiers balbutiements du Congo et de l’Afrique indépendants, il risque d’avoir une lecture moins binaire…
Des dizaines de livres ont été consacrés à Lumumba : les premières chroniques et analyses furent essentiellement l’œuvre des communistes, souvent trop à charge contre Belges, Américains…; depuis d’autres ont mieux établi les faits … Bien sûr il est catégoriquement inadmissible d’ignorer l’immense part occidentale dans cette tragédie mais dans le détail tout n’y fut pas planifié à la virgule près… Il n’est pas illégitime de se demander dans quelle mesure une classe politique mieux préparée et plus responsable, une "société traditionnelle" (ne voir dans Tshombe et Kalondji que les gnomes occidentaux est une bonne négation de l'histoire) moins clivée comme moins opportuniste... auraient pu prévenir certaines dérives fatales pour nous;quelques contingences locales purement "Congolaises" tenant à nos us et coutumes récents et plus anciens n’ont pas toujours aidé ce combat qui aurait peut-être changé le Congo, l’Afrique et le monde !
Ce n’est hélas ici ni le lieu ni le moment de faire la recension complète de tous les facteurs sauf à ne pas m’empêcher de désapprouver le condensé de NE beaucoup trop réducteur, un brin caricatural et surtout fort orienté : les implacables responsabilités occidentales sont mieux soulignées en évitant d'être tout à charge, rien qu'à charge !

C’est aussi pour indiquer que d’une part on ne peut écarter le cadre de cette période qui marque l’affrontement maximum capitaliste vs communiste et d’autre part comme la Guerre pour l’autonomie de nouveaux colons du Nouveau Monde (contre l'impérialisme britannique , grande puissance de l’époque, et berceau de la révolution industrielle), cet épisode significatif des rapports de force mondiaux n’en reste pas moins une étape qui aurait pu être plus fondatrice : tout ne pouvait pas être obtenu à ce stade par les Congolais mais beaucoup d'espoir en était encore possible...
Qu'en avons-vous fait : le temps des leçons quant à nos propres responsabilités n'est pas révolu mais bien insuffisamment exploité, il explique largement notre histoire récente cahotante, plans américains ou pas, capitalisme anglo-saxon dominant ou pas… Si la "bourgeoisie compradore" comme l'autre en ferait l’exégèse était la seule explication, ce que d'abord alors inévitable, produite par son principe; mais c'est bien au delà de cette démission idéologique que se trouve notre "clef des champs" !!!

Il est en revanche incontestable que le Congo en raison de son potentiel économique, de sa situation et de sa position stratégiques au cœur de l’Afrique et au sein du "Tiers-Monde", de sa faiblesse géo-politique (diplomatique)… a été, est encore et restera (si ces référents n’évoluent) une proie des puissances extérieures (les Usa en tête)… Cela est un fait et c’est pour autant un choix de quiconque ?

La Russie soviétique (URSS) et néo-tsariste de Poutine a souvent mené le peloton de la contestation anti-américaine mais est-elle davantage un pré-carré des puissants prédateurs externes ?
Ce qu’encore une fois la domination et l’exploitation que subit le Congo (et l’Afrique) n’en font pas authentiquement un ennemi; c’est une malheureuse réalité multifactorielle que même l’Américain lambda reconnaîtra mais jamais ne vous citera le pauvre Congo comme leur ennemi alors qu’il évoquera sans hésitation la Russie, l’Afghanistan, l’Irak, Al Qaida et même la Chine sur le plan économique… Ce sont les considérations de puissance et d’idéologie qui auront déterminé son constat  !

Justement, l’immense entendement de NE est tant peuplé d’idéologie (celle du communiste contre le capitaliste ,  -mais que fait-il donc aux Usa, pour paraphraser Troll, -,comme celle du seul monde bipolaire entre puissances) qu’il ne retient comme ennemis que ceux qui sont d’un bord politique opposé mais ne peut y lire les relations naturelles d’intérêts qui confrontent davantage les États entre eux; il ne voit pas non plus que le axes qu’ils peuvent former ici pour se défendre là pour mieux attaquer s’avereront encore plus mouvants à cause de la poursuite de ses intérêts dans un monde de plus en plus globalisé et libre grâce au développement… Amis et ennemis étant devenus plus rares sinon inexistants notamment avec le délitement des idéologies, ce monde plus pluripolaire pardonnera-t-il à l‘Afrique de s’accrocher à des considérations peu portées à la coopération dont nous pouvons tirer davantage des bénéfices ? Poutine, Obama, Xijiping… si grande sera leur puissance à un moment, ne pourront pas faire autrement non plus, ils seront bien obligés de composer avec plus de partenaires pour préserver leurs acquits au risque de subir un isolement fatal…
Bref quant aux "ennemis" parce qu’essentiellement idéologiques et illusoires, leurs prestidigitateurs conscients ou inconscients en manipuleront bien moins car vite démasqués par les mauvaises conséquences économiques et sociales; même les idéologies religieuse et nationaliste s’essouffleront-elles tant elles peuvent faire porter un poids trop lourd à la paix et au bien-être de ses adeptes… La Chine longtemps fermée ne suit-elle pas ce chemin pour optimiser ces gains ?

Perso, j’y reviendrai sans doute mais entre-temps, Admin, et tous les amis, méfiez-vous donc : les mots, "ennemi, menace, danger, haine"… ne recoupent surtout pas la même réalité dans la bouche d’un idéologue et d’un pragmatique comme dans celle d’un nationaliste et d’un internationaliste et ne parlons pas d’un vrai patriote; ils n’ont pas non plus la même conséquence; alors si nous nous occupions d’abord à trouver la bonne vision pour réussir la diplomatie, la coopération ou alors la guerre contre le monde extérieur qui ne cessera jamais de nous entourer ?
Sinon qu’avons-nous vraiment à désigner l’Amérique comme notre ennemie, qu'y gagnons-nous à part une rhétorique révolutionnaire dont l’Afrique s’est enivrée sans pourtant s’armer pour la compétition  ? Il y’a là pour moi comme une inexcusable satisfaction d'impuissance à nous consoler de n’avoir réussi à rivaliser avec l’extérieur !
C'est ce que reconnaissent malgré leurs différences argumentaires Admin et même Troll dans son approche pas toujours heureuse !
Oui pour moi, l'idéologie reste mauvaise conseillère même dans la lecture de l'histoire : le pompier-pyromane n'est pas toujours celui qui crie le dernier; l'ennemi est toujours son contraire idéologique !
J’attends d’autant plus les réactions à mes questions ci-dessus auxquelles, j’espère, beaucoup répliqueront…

A plus............



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 28/5/2014, 2:33 pm

Troll doser nano lotoko Very Happy juste histoire de vous faire lire les exploits des USA  vedire pyromane et pompier.

Depuis toza kokoma qui a écris que nous devons faire des USA nos ennemis? Nous n'avons rien à attendre d'eux ni des autres d'ailleurs l'histoire de notre pays regorge d'anedocte avec eux en bien je n'en ai aucun souvenir. Dans le monde entier non plus.

Toi tu vas rester dans ton américanisme moi dans mon antiaméricanisme match eza woo.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 28/5/2014, 2:50 pm

mongo elombe a écrit:Hi ho haa l'arroseur arrosé faire le bordel et faire tuer les autres mais èviter qu'on tuent les leurs grrr.

Libye : Les USA appellent leurs ressortissants à quitter le pays, des islamistes préviennent

- Libye, le 28 mai 2014 © koaci.com– Alors que la presse américaine révélait ce mardi que le Pentagone formait des unités d’élite antiterroristes dans 4 pays du Sahel, le département d'Etat américain demande à tous les ressortissants américains de quitter immédiatement la Libye. Au même moment, les Etats Unis d’Amérique (USA) déconseillent tout voyage de leurs nationaux dans ce pays de l'Afrique du nord.

La note du département d'Etat américain a été publiée hier mardi et est motivée par l’insécurité en Libye, laquelle se dégrade de jour en jour.

Pour cet appel des USA, la note a précisé que les conditions de sécurité en Libye Rechercher Libye «restent imprévisibles et instables». A l’adresse de ceux projettent un voyage dans ce pays, ils « … doivent être conscients qu'ils risquent d'être enlevés, attaqués ou tués ».

Sur place en Libye Rechercher Libye toujours hier mardi, les islamistes Rechercher islamistes d'Ansar al Charia ont mis en garde les USA Rechercher USA contre toute ingérence en Libye, les menaçant d'une punition « encore pire » qu'en Somalie, en Irak ou en Afghanistan.

Les avertissements de ce groupe islamiste sont liés à l’offensive lancée par le Général à la retraite, Khalifa Haftar, dans certaines régions de la Libye Rechercher Libye afin de « purger la Libye Rechercher Libye des mouvements islamistes Rechercher islamistes ».

Ce groupe islamiste est accusé d’être derrière l’attaque contre le consulat américain de Benghazi en septembre 2012. L’ambassadeur américain avait péri dans cette attaque.

Notons par ailleurs que la presse américaine (New York Times, ndlr) a révélé ce mardi que département américain de la Défense a engagé un programme de formation d'unités d'élite antiterroristes en Libye, au Mali, au Niger et en Mauritanie pour aider ces pays à lutter contre les groupes terroristes de la région.

Des entraînements militaires avaient dû être interrompus depuis le mois d’août dernier et les instructeurs américains avaient été contraints de retourner aux Etats-Unis après qu'un groupe de miliciens armés libyens, bénéficiant de complicité, ait attaqué un centre d’entraînement des élites antiterroristes pour s'accaparer de centaines d'armes automatiques ainsi que des lunettes de vision nocturne et des véhicules et autres équipements fournis par

Ma Mongo te; akolemba recensement na ye te ya bisika nyonso epayi Amerika azali na mikakatano; kasi ata yo moko, ti kokumisa Boko Haram, Koni, Ansar al Charia et tutti quanti, conglomérat ya ba bandits bazali koboma bandeko na yo ?
Kokamwa penza na kobanga lolenge ya makanisi ma yo !!!
Olingi ya solo nini po na mama Afrika ?
Elimwa nyonso na ba guerres absurdes, ba génocides bandeko na bandeko ?

Vous me faites vraiment peur : voilà pour moi l'une des grandes explications du suicide des Africains, incapables de se regarder, de se mettre en question ils ont leur bouc émissaire, le Blanc; point-barre !
Et va l'incendie, la tragédie jour après jour : l'aveuglement total !

Soki ozali pene ya mutu ya liboma, lata elamba malamu noki te bakoya kokamata yo lisusu mutu ya liboma !!!


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 28/5/2014, 3:15 pm

Kiee Troll tu t'ennuie où quoi?  Place nini nakumisi boko aram mba explications napesi otangi te je parle du comportement américain à entrainer et former ses monstres et après faire les indignés et sauveurs de la planète c'est pour cela que j'ai postée le sujet.


Troll relis ce que tu écris, je te réponds toujours avec respect toi tu es toujours dans l'agression soki oza liboma moi je le suis encore plus que toi tu vois internet faut que n'importe qui peut écrire n'importe quoi juste derrière un écran facile n'est ce pas?

Okamwisaka nga.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 28/5/2014, 3:30 pm

Alex Jones, un journaliste américain, explique le mensonge Boko Haram. Oui, qui est géré en réalité par la CIA. Il dit ce qu’on savait déjà sur ce petit groupuscule terroriste qui est plus armé que les forces nigérianes, n’en parlons pas des forces camerounaises. Est-ce un problème des dirigeants africains ? Que nenni. Les Africains prompts à insulter leurs pays n’ont rien compris au film. On peut reprocher aux dirigeants africains de ne pas prendre la mesure de la nocivité occidentale et de ne pas demander à la Chine de sécuriser leurs pays puisque ce sont eux qui gagnent les marchés.

Boko Haram est utilisé par les Etats-Unis pour déstabiliser la région du delta du Niger. Les attaques incessantes de Boko Haram donne aux Américains le droit de s’installer, du moins, d’installer le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (en anglais United States Africa Command ou AFRICOM). Ainsi, avec le sous-sol de la région qui est riche en matières premières et renferme notamment du pétrole de très bonne qualité qui reviendra à qui vous savez. Boko Haram sur le territoire camerounais tôt ce matin, c’est sans surprise. Il y a des complicités camerounaises mais, c’est une attaque en règle de la CIA contre la Chine, seul pays qui fait de l’ombre à l’Empire en Afrique, berceau de l’humanité et avenir de l’humanité.

Donc, quand on voit les géopolitologues et spécialistes en relations internationales autoproclamés qui jactent sur les réseaux sociaux pour ne rien dire, à part insulter les dirigeants africains dépassés par les évènements car n’ayant pas les forces nécessaires face à l’ogre américain, on a mal à l’Afrique. Tous ces suppôts de l’Occident ne servent que leurs intérêts. Sur le sommet de l’Elysée, il faut relever la naïveté des Africains car, la France n’est qu’un caniche des Etats-Unis. Les Africains pouvaient se regrouper pour combattre cette vermine financée par l’Occident et couper le cordon ombilical. Aucun pays africain ne peut résoudre la situation tout seul. L’Occident a tué Mouammar Kadhafi qui voulait mettre sur pied une force africaine. Certains Africains ont applaudi, prenant pour argent comptant la dialectique occidentale de "dictateur".

>>>Rejoignez-nous sur Facebook

>>>Suivez-nous sur Twitter

Comme le disait un ami:

La CIA est la seule multinationale qui réussit jusqu’ici dans son marketing intra-culturel… Lorsqu’elle s’implante dans un pays, elle s’accommode aux réalités locales et utilise un wording qui passe très facilement : Al-qaida au Proche et Moyen-Orient, AQMI au Sahel et enfin Boko-Haram dans le Delta du Niger (Niger, Nigeria, Cameroun, etc.).

Ceux qui n’aiment pas leur pays et l’Afrique surtout, n’hésitent donc pas à parler de faux complot, en grand défenseurs de l’Occident prédateur…Peut-être rêvent-ils que l’Occident mène des guerres contre les régimes en place et de débarquer dans les chars occidentaux chez nous ? Sans doute. Ils ne sont que des traîtres à combattre avec la dernière énergie…

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 28/5/2014, 4:07 pm

mongo elombe a écrit:Kiee Troll tu t'ennuie où quoi?  Place nini nakumisi boko aram mba explications napesi otangi te je parle du comportement américain à entrainer et former ses monstres et après faire les indignés et sauveurs de la planète c'est pour cela que j'ai postée le sujet.


Troll relis ce que tu écris, je te réponds toujours avec respect toi tu es toujours dans l'agression soki oza liboma moi je le suis encore plus que toi tu vois internet faut que n'importe qui peut écrire  n'importe quoi juste derrière un écran facile n'est ce pas?

Okamwisaka nga.

Mama mes excuses

Quand Troll vous prie d´expliquer le lien entre les actes des Islamistes Lybiens et AFRICOM au Congo (qui est le thème dont nous tentons d´avoir des échanges)..pourquoi parler de "lotoko" Embarassed Embarassed Embarassed  Troll n´a pas cité Boko Haram.. mais tente avec insistance de parler exclusivement du Congo

Ce que notre "perception" est que le destin et l´histoire de la RDC ne rassemblent pas á ceux des autres pays Africains..et il n´ya ni comparaison ni même lien avec ce qui se passe dans les autres pays Africains

]i]Nous avons posé une question á mr Ngonga et á l´Admn...ils ont apportés deux réponses identiques..Mama Mongo peut toujours apporter une réponse á cette question quand elle aura le temps..[/i]  

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Admin le 28/5/2014, 4:38 pm

Salut Troll,

J'ai lu ta réponse et apprécie le fait que tu comptes sur un vrai dialogue ... un vrai débat.
Je te reviens d'ici demain avec un exposé plus détaillé.

A plus
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 28/5/2014, 6:38 pm

mongo elombe a écrit:Kiee Troll tu t'ennuie où quoi?  Place nini nakumisi boko aram mba explications napesi otangi te je parle du comportement américain à entrainer et former ses monstres et après faire les indignés et sauveurs de la planète c'est pour cela que j'ai postée le sujet.


Troll relis ce que tu écris, je te réponds toujours avec respect toi tu es toujours dans l'agression soki oza liboma moi je le suis encore plus que toi tu vois internet faut que n'importe qui peut écrire  n'importe quoi juste derrière un écran facile n'est ce pas?

Okamwisaka nga.

C'est moi qui le dis, Ma Mongo, pe nakoki kolakisa yo bisika ebele odénonçaka Amerika po na ba actions na ye contre Koni, Boko Haram na ba islamistes mingi...

Ma position répétée est claire : je ne perdrais pas ma salive et mon énergie à la dénoncer à tout bout de champ et à tout coin de rue ; sauf cas particuliers, cela ne porte pas à conséquence sur sa puissance, sa capacité de domination et de nuisance...
Dire qu'elle nous a choisis comme ennemis est aussi une gentille naïveté : elle est une superpuissance dans les domaines géopolitique, économique, militaire, intellectuel, technologique, stratégique, social et même culturel, elle n'a pas besoin de se choisir comme ennemi un Congo faible sur tous ces points, elle a seulement à exister...

Ceux qu'elle peut considérer explicitement comme ses ennemis sont ceux qui idéologiquement et sur le plan de la puissance ont la capacité de la menacer, de représenter un danger réel dans ces domaines !
C'est ainsi la Russie, la Chine, l'Europe, le terrorisme islamiste... qui de leur côté la lui rendent bien; pourquoi feraient-ils autrement et à notre place nous ferions pareil pour préserver nos intérêts !

Alors notre seul devoir, notre utile défi est de trouver comment coopérer (ou lui faire la guerre !) au mieux pour nous plutôt que de nous épuiser dans des dénonciations qui nous obsèdent, nous abrutissent et peut-être nous consolent mais ne nous préparent pas davantage à nous armer et nous mobiliser pour avancer...
Le monde suit son cours, décadences succèdent aux apogées des uns et des autres et vice-versa; tenons-nous prêts dans l'efficacité pour prendre la place un jour en travaillant plutôt qu'en vociférant !
Le reste n'est que rhétorique pas toujours utile; voilà !


Compatriotiquement!


ndonzwau a écrit:
mongo elombe a écrit:Hi ho haa l'arroseur arrosé faire le bordel et faire tuer les autres mais èviter qu'on tuent les leurs grrr.

Libye : Les USA appellent leurs ressortissants à quitter le pays, des islamistes préviennent -r

Ma Mongo te; akolemba recensement na ye te ya bisika nyonso epayi Amerika azali na mikakatano; kasi ata yo moko, ti kokumisa Boko Haram, Koni, Ansar al Charia et tutti quanti, conglomérat ya ba bandits bazali koboma bandeko na yo ?
Kokamwa penza na kobanga lolenge ya makanisi ma yo !!!
Olingi ya solo nini po na mama Afrika ?
Elimwa nyonso na ba guerres absurdes, ba génocides bandeko na bandeko ?

Vous me faites vraiment peur : voilà pour moi l'une des grandes explications du suicide des Africains, incapables de se regarder, de se remettre en question ils ont leur bouc émissaire, le Blanc; point-barre !
Et va l'incendie, la tragédie jour après jour : l'aveuglement total !

Soki ozali pene ya mutu ya liboma, lata elamba malamu noki te bakoya kokamata yo lisusu mutu ya liboma !!!

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Admin le 29/5/2014, 6:32 pm

Salut Troll,

Comme promis me revoici pour un exposé un peu plus détaillé.

Pourquoi Ennemi

Avant tout j'aimerai vraiment tirer ton attention à la fois au choix des mots que nous utilisons et l'esprit dans lequel on aborde. Dans cette discussion je distingue plusieurs courants de pensées qui sont nuancés par la manière selon laquelle chacun aborde, ça nous permettra de bien saisir les choses sur un sujet qui est tout de même complexe.

Ainsi je t'ai vu procéder par association puis déduction quand tu dis par exemple que pcq Ngonga Ebeti supporte Kabila il aurait du être un pro américain, c'est un peu comme qui dirait pcq Troll est un pro américain, il devrait être du coté de Kagamé pour qui le soutien américain n'est pas à démontrer ... non il y a des nuances et il est bon d'en tenir compte pour ne pas fausser le débat.

Alors je vais aborder sur des faits plutôt indéniables, ce qui nous fera gagner bp de temps en partant.

Il est un fait indiscutable que l'occident et surtout les USA ont souvent été du coté des oppresseurs du peuple congolais plutôt que l'inverse.

Au début les USA comme l'URSS par exemple avaient officiellement appuyé les velléités d'indépendance des pays africains dont le Congo. Puis face à la montée du marxisme de certains pays africains ils avaient d'abord respecté le champ d'influence respectifs des anciennes colonies (France, Angleterre, Portugal, Belge) pour finalement se décider d'agir et c'est au Congo qu'il entre en éliminant Lumumba et installant Mobutu. Ils supporteront pendant 32 ans le dictateur Zaïrois et ça mon cher Troll, au détriment du peuple congolais.

Dans les années 70-80, les USA s'intéresseront par la suite à l'Angola, la Namibie et le Mozambique via l'Afrique du Sud raciste de l'apartheid en soutenant des monstres comme Savimbi ou des régimes dictatoriaux et sanguinaires.

Les années 90 avec l'instabilité des pays du golf, les USA qui Troll, consomme à eux-seuls 25% du pétrole mondial, vont étendre leur visées expansionnistes sur des pays comme le Nigeria, le Gabon, le Congo voisin et la Guinée Équatoriale pour leur pétrole. Pourtant Troll officiellement les américains nous disent vouloir pour l'Afrique, œuvrer pour favoriser la démocratie, contrer l'intégrisme musulman ou lutter contre le sida.

Ils vont pourtant installé au Rwanda un de leur agent, formé dans leurs écoles qui va envahir le Congo en causant la mort des millions d'innocents. Ce n'est que face à l'indignation des ONG internationales et la France qui leur livre (surtout à leur protégé) une petite guéguerre d'influence que le monde finalement presse les Américains à accepter l'envoi des casques bleus pour limiter les dégâts. Le cynisme est encore plus fort quand toutes les résolutions condamnant le Rwanda se faisaient bloquées par les USA.

Je ne me sens pas le besoin de revenir sur les dernières élections qui ont montré aux yeux de tous la complaisance des Américains au détriment du choix du peuple congolais!

Troll comme je l'ai déjà dit, les USA agit avec le peuple congolais comme ils agissent avec leurs autres ennemis pcq l'idéologie américaine est basée sur le concept de l'hégémonie c.a.d la DOMINATION

Comme Ngonga Ebeti l'a dit de qui l'Africom protègera la RDC!? Du Rwanda? Je ne pense pas.

Maintenant, comment adresser le problème .... comment s'en sortir!? Les Américains ont inventé un mot que j'aime bien "PRAGMATISME" c'est ça qui diffère ma position du celle de mon frère Cavalier par exemple, même si je comprends le soucis de reconstituer les faits, j'aimerai qu'on sorte des réactions quasi épidermiques pour trouver une réponse adéquate. Les occidentaux par exemple bango moko Ba zwa mingi Ya Ba ninga ... pour exterminer les amérindiens par exemple ils ont eu recours à la guerre bactériologique inspirée des stratégies des mongols, etc... il faut to zala na mayele Ya ko opérer lokola bango. Ils disent qu'il vous créent l'Africom pour vous aider alors que c'est pour mieux vous contrôler.


Bon na suki wana pona lelo
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 29/5/2014, 8:36 pm

Rolling Eyes Mr L´Admn

Troll est "pro-congolais" et ne defend que l´interêt du Congo et des congolais Razz Razz Nous pratiquons souvent l´ironie..comme quand nous disons ironiquement á mr Ngonga Ebeti que le camp qu´il a choisie n´est au pouvoir que par la volonté nuisible des USA Idea 

Le cas de la Suède en 1940 face aux NAZI

Comme l´Admn parle si bien du "pragmatisme", l´histoire de la Suède face á Hitler peut l´aider á comprendre le fond de la pensée de Troll Idea Arrow Arrow Ce que la Suéde (comme la Suisse) avait choisie la "neutralité" face aux NAZI mettant le pays á l´abris d´une invasion qui va frapper le Danemark et la Norvège.. Idea Idea Vous apprendrez que la Suède ne pouvait pas réfuser aux NAZI le fer dont ils avaient besoin pour leur industrie de la défense Idea 

La suite la plus importante est que la Suéde va sortir de la seconde guerre mondiale intacte..tandis qu´une grande partie des États en Europe seront devastés et devraient reconstruire leurs industries Arrow Arrow ..Pire, la Suède va beneficier du Plan Marshal et booster encore plus son économie et son industrie.... Arrow depuis, la Suède est une puissance industrielle de pointe et son système social est exemplaire.

Comparaison n´est pas raison
Quand Troll affirme que la RDC n´a pas le droit de figurer parmis les ennemis des USA Idea ce n´est pas parce que nous serions "pro-americain" mais avant tout par realisme et "pragmatisme" Idea Idea 

Nous ne possedons pas les moyens financières, militaires ou technologiques pour faire face á un affrontement direct ou indirect contre les USA..Ceci est évident, même les congolais qui résident au fin fond de la campagne le savent Idea  Arrow 
D´où l´approche suèdoise sans doute serait á l´étude dans les réflexions..des congolais.

HISTOIRE

On dirait que nous ne lisons pas l´histoire de la RDC de la même manière....Ce que dès 1885, les USA étaient le premier Etat á ..reconnaitre l´EIC de Léopold II..Et les USA en 1885 n´étaient pas cette puissance mondiale de l´après seconde guerre mondiale.
En 1960, pendant la Guerre Froide, les USA vont s´opposer á la Belgique qui ..ne voulait pas accorder l´independance aux congolais et pire qui avait tentée de faire du Katanga un État independant..donc, la partition du Congo
Mobutu est le fruit de la Guerre Froide Arrow Arrow Idea un rempart contre le communiste donc l´influence de l´URSS Idea Tandis que LDK est le fruit de la fin de la Guerre Froide Idea  Evil or Very Mad 

Observez que Mobutu et LDK sont avant tout une démonstration de l´influence des USA au Congo..Ce que les USA "decident" au Congo depuis 1960...pour le meilleur et le pire Arrow 

Nier cette présence des USA..serait suicidaire..et un danger pour l´existence du Congo comme État...et un grand danger pour la vie des millions des congolais Idea Razz Razz 

PRAGMATISME

Pourquoi le cas de l´Angola dont les dirigeants ont tout simplement "effacés" les pages sanglantes de la Guerre Froide et ont decidés d´avoir des relations économiques et...militaires avec les USA..qui pourtant est á la base d´une longue guerre dans ce pays serait..impossible á appliquer au Congo?

Pourquoi le cas de l´ Egypte qui a subie des guerres contre Israel..mais dont les dirigeants ont signés un traité de défense avec les USA serait impossible comme source d´inspiration au Congo Question 

Á SUIVRE Arrow 

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Admin le 29/5/2014, 9:29 pm

Troll,

Ce qui m’étonne parfois avec toi, c'est cette façon de lire A quand l'autre a pourtant écrit B, c'est pourquoi j'ai insisté au début sur une attention scrupuleuse sur le choix de mots.  

Pour illustration ... j'ai dit ceci


Au début les USA comme l'URSS par exemple avaient officiellement appuyé les velléités d'indépendance des pays africains dont le Congo. Puis face à la montée du marxisme de certains pays africains ils avaient d'abord respecté le champ d'influence respectifs des anciennes colonies (France, Angleterre, Portugal, Belge) pour finalement se décider d'agir et c'est au Congo qu'il entre en éliminant Lumumba et installant Mobutu. Ils supporteront pendant 32 ans le dictateur Zaïrois et ça mon cher Troll, au détriment du peuple congolais.


Toi tu écris

On dirait que nous ne lisons pas l´histoire de la RDC de la même manière...Ce que dès 1885, les USA étaient le premier Etat á ..reconnaitre l´EIC de Léopold II..Et les USA en 1885 n´étaient pas cette puissance mondiale de l´après seconde guerre mondiale.
En 1960, pendant la Guerre Froide, les USA vont s´opposer á la Belgique qui ..ne voulait pas accorder l´independance aux congolais et pire qui avait tentée de faire du Katanga un État independant..donc, la partition du Congo
Mobutu est le fruit de la Guerre Froide Arrow Arrow Idea un rempart contre le communiste donc l´influence de l´URSS Idea Tandis que LDK est le fruit de la fin de la Guerre Froide



J'ai cherché la lecture contraire dans tes propos je n'ai vu que la confirmation de mes dires .... sinon la même chose avec d'autres mots .... A moins que nous ne lisons simplement pas le français de la même façon. Je serais aussi à l'aise en lingala comme en anglais.

Tu dis aussi

Nier cette présence des USA..serait suicidaire..et un danger pour l´existence du Congo comme État...et un grand danger pour la vie des millions des congolais

J'ai dit ceci

c'est au Congo qu'il entre en éliminant Lumumba et installant Mobutu. Ils supporteront pendant 32 ans le dictateur Zaïrois
.
Et j'ai rajouté

Je ne me sens pas le besoin de revenir sur les dernières élections qui ont montré aux yeux de tous la complaisance des Américains au détriment du choix du peuple congolais!

Je cherche tjrs ou aurais-je nié cette présence

Si tu permets, je ne vais pas m'attarder à ton histoire de la Suède, je resterai sur le Congo et éviterai de parler de la Suede que je connais ni de près ni de loin.



Pourquoi le cas de l´Angola dont les dirigeants ont tout simplement "effacés" les pages sanglantes de la Guerre Froide et ont decidés d´avoir des relations économiques et...militaires avec les USA..qui pourtant est á la base d´une longue guerre dans ce pays serait..impossible á appliquer au Congo?

Pourquoi le cas de l´ Egypte qui a subie des guerres contre Israel..mais dont les dirigeants ont signés un traité de défense avec les USA serait impossible comme source d´inspiration au Congo


Tout d'abord, je ne m'oppose pas à ces approches, si tu te donnes un peu la peine de bien lire mes interventions sur le sujet, tu constateras que je prône une approche pragmatique qui doit s'adapter à notre situation qui est très différente de celle que tu cites en exemple. Je te rappelle (tu l'aurais vraisemblablement oublié) que Dos Santons a fait une guerre indirecte aux américains avec même l'aide direct de Cuba et Moscow.

Finalement tu dis que la RDC n'a pas le droit de figurer parmi les ennemis des USA

Bien-sur tu as raison, la RDC n'a ni le droit de choisir d’être ennemi ou ami. C'est les USA qui les ont mis la sans lui donner le choix! Oui la RDC n'a aucun droit dans cette histoire!
Elle n'a pas le droit d'avoir des dirigeants comme Lumumba
Elle n'a pas le droit de choisir librement son président
Elle n'a pas le droit de combattre le Rwanda (sauf dans les limites permises par les USA)
Comment aurait-elle le droit de se considérer ennemi?


Dernière édition par Admin le 29/5/2014, 10:11 pm, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 29/5/2014, 10:09 pm

Mr l´Admn

Nous ne lisons pas de la même manière l´histoire de la RDC..Ce que dans notre "perception", les USA s´étaient opposés á la Belgique via l´ONUC qui avait fait la guerre au Katanga Idea ..où les officiers Belges de l´ex Force Publique encadraient la Gendarmerie Katangaise Idea Arrow Embarassed

Aspect positif sans doute de cette "domination" ou "hegemonie" des USA qui avait profité au Congo qui se retrouve dans ses frontières de 1885.

Encore une fois, une démonstration de l´ironie que nous usons souvent..Quel congolais peut trouver contraire aux interêts du Congo cette "ingerence" des USA en 1960 Question Question 

Idea Troll parle de sa "perception"..quand il affirme que "si nous congolais optons (maintenant et pas en 1960) d´affronter les USA, notre choix serait suicidaire"

Nos propos ne sont pas une réponse de la lecture de vos affirmations mais nos propres "affirmations" tout simplement Arrow 

GUERRE FROIDE & POST GUERRE FROIDE,..PEUR DES DÉBATS

Voici une autre affirmation de Troll..
Si en 1960, pandant la Guerre Froide il était presque impossible pour la classe politique congolaise d´avoir des débats transparents sur notre relation avec les USA..s´il ya 20 ans avec la fin de la Guerre Froide, nous n´avons pas toujours vu des discutions transparentes sur la place des USA au Congo..Maintenant que la Diaspora est assez integrée en Occident et possede un "dynamique" presque démocratique..]b]Il est temps d´aborder cette question sans état d´âme ou hypocrisie Idea [/b]

]b]Comme mbuta Ndozwau tente de l´exprimer, ce n´est pas de l histoire qu´il s´agit, mais du "present" qui va influencer et construire l´avenir que nous devons parler le plus que possible[/b]

Nous lisons avec..surprise des termes comme "AMOUR", "AIDE",,ect..ces termes n´existent pas dans les relations entre Etats sur la planète..Il s´agit d´interêt Idea Idea 
Les USA n´ont pas á aimer les congolais..et tant pis, tout comme les congolais ne doivent jamais attendre de l´aide des USA  

Nous ne defendons que notre interêt vital

Nous pouvons discuter sur la nuisance des "Empires" depuis l´Empire Romain, ou le Nazisme il n´ya pas si longtemps,,Á notre avis, les discutions devraient s´orienter vers les actions dont la RDC a grandement besoin pour faire face á l´hegemonie des USA (maintenant) et qui sait de la Chine dans le futur

]b]D´où la question utile est de savoir comment faire quand la RDC ne peut pas affronter les USA study [/b]

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Admin le 29/5/2014, 11:07 pm

Troll,

Évitons de livrer un spectacle risible bcp nous lisent  Wink  même des non participants
Je pourrais tout faire mais ne saurais jamais lire à ta place  Wink Soit, j'accepte ta perception de voir des contradictions même quand il y en a pas.

Pour le reste, je crois avoir donné ma contribution sur ce sujet et ai essayé de comprendre les positions de chacun. Le plus important est d’être conscient que les USA supportent les agresseurs  du peuple congolais allant des dictateurs qui nous ont gouverné et règnent et plus encore ... ils soutiennent les pires assassins de notre peuple que sont les Kagame de ce monde. ça ce sont des faits! Je n'ai pas la prétention d'indiquer la voie à suivre sinon qlqs pistes des solutions mais cela ne peut être possible que tant qu'on gardera un focus sur ce combat qui nous est imposé subtilement en prenant une apparence trompeuse du genre Africom, traque des FDLR, etc...

A suivre ...


Dernière édition par Admin le 29/5/2014, 11:28 pm, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 29/5/2014, 11:10 pm

Ce soir....WHAT NOW DE RIHANNA

S´il ya une chanson que Troll peut dedier aux lecteurs, c´est celle de Rihanna WHAT NOW Razz Razz Razz 

Si Mama Mathilde aura le temps de poster la video..nous lui prions de prendre celle qu´on trouve sur Youtube What now (Lyrics on screen)

Pour la RDC, il n´est plus question de ]i]"what about yesterday ou wahat about last year, what about last election, what about Mobutu, LDK ou Lumumba, what about the past.....ect[/i]

C´est WHAT NOW..Troll aime bien ces paroles de Rihanna "There´s no one to call cause I´m playing games with them all...Dry as a bone.." I love you I love you I love you WHAT NOW Arrow Evil or Very Mad Evil or Very Mad 

Raconter les crimes des USA envers les congolais n´influence pas WHAT NOW parle de l´imperialisme ne change pas le WHAT NOW Exclamation Notre destin est entre nos mains, ce que nous allons decider ensemble de choisir est plus important que le "yesterday" et toutes les théories

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 29/5/2014, 11:33 pm

Arrow Ah mr l´Admn

Vous residez aux USA et êtes mieux placé pour comprendre la politik de ce pays..qui ne possede pas des "amis"....Avant Kagame, Mobutu était aussi le champion des USA quand il fallait attaquer l´Angola...l´UNITA avait sa base arrière au Zaire Razz Razz Nous connaissons la suite de cette amitié des USA envers Mobutu et Savimbi Arrow Arrow 

Si les USA soutenaient Israel dans ses guerres contre l´Egypte...ce n´est plus la réalité...Nous suivons tous le refus des USA d´agresser l´Iran comme Israel le demande avec insistance depuis des années Rolling Eyes Rolling Eyes 

Le destin de la RDC ne passe pas par l´amitié de Kagame et les USA..mais par le choix des congolais qui doivent un jour trouver une solution pratique et pragmatique..

Nous affirmons que Kagame appartient á l´histoire, car le futur est entrain de se mettre en place maintenant á l´aube des élections où les congolais possedent enfin la possibilité d´influencer l´avenir..WHAT NOW Exclamation Exclamation C´est maintenant que nous devons agir et lutter en cessant de prendre pour réference le passé..WHAT NOW


Pour que le futur soit different du passé, c´est maintenant que nous devons réflechir, agir et prendre des options dont nous allons assumer les consequences positives et negatives...d´autres peuples l´ont fait avant nous, YES WE CAN Cool   Play the games with all of them chante Rihanna..c´est la sagesse ultime..   Même si ce "game" est comme le Russian Roulette ( un autre titre de Rihanna que nous recommandons d´écouter..)  

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 30/5/2014, 12:44 pm

MM Troll, Admin,

Même si vous avez répondu en partie à mes préoccupations (voir mes questions posées ci-dessus); je ne vais pas trop m’immiscer dans votre échange, du moins pas pour le moment; je prendrai le temps de vous lire !
Juste souligner et tenter d'expliquer un point que d'ailleurs Admin évoque lui-même !

Pour moi, à terme vous différez sur la qualification d'ennemi, pour Troll non, pour Admin, l'Amérique est notre ennemie ou plutôt je préfère dire qu'elle agit à notre égard comme ennemie pour rendre plus fidèlement la pensée d'Admin telle que je l'ai comprise...
Cela n'empêche que vous vous rejoignez sur un autre point important : le pragmatisme dans cette qualification et surtout dans l'attitude à adopter face à l'Amérique et là vous êtes tous les deux en profonde contradiction avec Ngonga !

Pourquoi ?
Parce que votre lecture de l'histoire est différente !
Troll a par avance un préjugé favorable envers l'Amérique sans doute sur fond d'un penchant idéologique anti-communiste mais plus pratique que vraiment réfléchi...
Il est donc forcément pragmatique comme le sont tous les "libéraux" !
Admin a lui un préjugé défavorable envers l'Amérique parce que sa lecture de l'histoire retient d'elle ce qu'il appelle une idéologie hégémoniste mais que moi je caractériserai par une réalité effective de grande puissance puis de superpuissance : cette dernière ne peut que la pousser à ce rapport de force; même si cela tient en partie à son histoire de conquête (elle s'est construite en "colonisant" une terre étrangère)... Qui à sa place n'adopterait pas la même attitude ?
Admin est un anti-impérialiste par choix; c'est pour quoi il est pragmatique...
Ngonga, lui, est un "communiste" pour qui l'Amérique capitaliste sera toujours l'ennemie; c'est d'ailleurs pour cela que quoi qu'il fasse, il prend parti pour "JK" qu'il assimile à l'héritier du brouillon nationaliste révolutionnaire, LDK !
Ce n'est pas le lieu de discuter ici de cette imposture, de cette bizarrerie : LDK le communiste a été installé au pouvoir par les Américains via le Rwanda et l'Ouganda... et son fils, plus docile notamment en raison de son passé rwandais l'a remplacé quand ce dernier a retrouvé sa face d'anti-impérialiste... On en est donc pas à une bizarrerie près que des adeptes nationalistes révolutionnaires voient encore en lui l'héritier de son père...
Ngonga ne peut donc être pragmatique car c'est un idéologue qui nierait ainsi sa foi communiste !

Pour tenter de vous prouver ma démonstration, je vous demanderais de réagir à l'analyse ci-dessous que Ma Mongo, éternelle insatisfaite (pourquoi lui en voudrait-on vu l'état de l'Afrique) et anti-(néo)colonialiste ou disons anti-impérialiste (anti-français, anti-américain) notoire qui n'hésite pas à nous brandir tous les brûlots anti-néocolonialistes imaginables, des sérieux aux plus extravagants, nous a livrée...
Je donne ma tête à couper que vos différentes réactions vous classeront selon ce que j'ai dit au 2, plus que vous ne pensez !

mongo elombe a écrit: le Mer 28 Mai - 14:30
° http://congodiaspora.forumdediscussions.com/t2716p120-africomen-action-au-congo
"Alex Jones, un journaliste américain, explique le mensonge  Boko Haram. Oui,  qui est géré en réalité par la CIA. Il dit ce qu’on savait déjà sur ce petit groupuscule terroriste qui est plus armé que les forces nigérianes, n’en parlons pas des forces camerounaises. Est-ce un problème des dirigeants africains ? Que nenni. Les Africains prompts à insulter leurs pays n’ont rien compris au film. On peut reprocher aux dirigeants africains de ne pas prendre la mesure de la nocivité occidentale et de ne pas demander à la Chine de sécuriser leurs pays puisque ce sont eux qui gagnent les marchés.

Boko Haram est utilisé par les Etats-Unis pour déstabiliser la région du delta du Niger. Les attaques incessantes de Boko Haram donne aux Américains le droit de s’installer, du moins, d’installer le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (en anglais United States Africa Command ou AFRICOM). Ainsi, avec le sous-sol de la région qui est riche en matières premières et renferme notamment du pétrole de très bonne qualité qui reviendra à qui vous savez. Boko Haram sur le territoire camerounais tôt ce matin, c’est sans surprise. Il y a des complicités camerounaises mais, c’est une attaque en règle de la CIA contre la Chine, seul pays qui fait de l’ombre à l’Empire en Afrique, berceau de l’humanité et avenir de l’humanité.

Donc, quand on voit les géopolitologues et spécialistes en relations internationales autoproclamés qui jactent sur les réseaux sociaux pour ne rien dire, à part insulter les dirigeants africains dépassés par les évènements car n’ayant pas les forces nécessaires face à l’ogre américain, on a mal à l’Afrique. Tous ces suppôts de l’Occident ne servent que leurs intérêts. Sur le sommet de l’Elysée, il faut relever la naïveté des Africains car, la France n’est qu’un caniche des Etats-Unis. Les Africains pouvaient se regrouper pour combattre cette vermine financée par l’Occident et couper le cordon ombilical. Aucun pays africain ne peut résoudre la situation tout seul. L’Occident a tué Mouammar Kadhafi qui voulait mettre sur pied une force africaine. Certains Africains ont applaudi, prenant pour argent comptant la dialectique occidentale de "dictateur".

>>>Rejoignez-nous sur Facebook
>>>Suivez-nous sur Twitter

Comme le disait un ami:

La CIA est la seule multinationale qui réussit jusqu’ici dans son marketing intra-culturel… Lorsqu’elle s’implante dans un pays, elle s’accommode aux réalités locales et utilise un wording qui passe très facilement : Al-qaida au Proche et Moyen-Orient, AQMI au Sahel et enfin Boko-Haram dans le Delta du Niger (Niger, Nigeria, Cameroun, etc.).

Ceux qui n’aiment pas leur pays et l’Afrique surtout, n’hésitent donc pas à parler de faux complot, en grand défenseurs de l’Occident prédateur…Peut-être rêvent-ils que l’Occident mène des guerres contre les régimes en place et de débarquer dans les chars occidentaux chez nous ? Sans doute. Ils ne sont que des traîtres à combattre avec la dernière énergie…"



"Boko Haram : la face cachée de l’impétialisme prédateur des Etats-Unis"

 Sad  Twisted Evil  Question        lol!  lol!  lol!  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing   
° http://french.irib.ir/info/item/325406-boko-haram-la-face-cach%C3%83%C2%A9e-de-l%C3%A2%E2%82%AC%E2%84%A2imp%C3%83%C2%A9tialisme-pr%C3%83%C2%A9dateur-des-etats-unis



4° Enfin un témoignage/anecdote que je soumets à votre méditation :
Il y'a plus d'une vingtaine d'années, je fus plus que surpris qu'un ami (qui est par ailleurs connu aujourd'hui dans notre diaspora comme bon avocat de la cause Congolaise !) envoie sa femme en vacances aux Usa alors qu'elle était enceinte trouvant que le moment était mal choisi... Malgré ma dissuasion de toubib, il m'assura qu'elle aura le temps de rentrer accoucher en France... Je compris un peu plus tard qu'ils avaient bien planifié que son fils naisse aux Usa en raison d'un projet américain qu'ils nourrissaient... La suite est qu'en fait ils ne s'installèrent pas en Amérique mais ils sont fiers d'avoir été prévoyants qu'il y naisse; on ne sait jamais...
A chacun de méditer !

A plus !



Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 30/5/2014, 2:55 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 30/5/2014, 2:08 pm

Rolling Eyes I love you ..PRAGMATIQUE, LIBERAL..ET REALISTE


Oui, pragmatisme oblige..il est possible de se retrouver sur une table de negociation avec les USA Razz Razz Razz C´est la position que nous defendons..
C´est aux congolais de se "preparer" dans ce sens..ce que Mobutu, LDK et Kanambe...trois dèjà et pour quel bilan Rolling Eyes Rolling Eyes Question 

Là où l´Egypte et l´Angola ont fait des progrès grâce á une "negociation" avec les USA...pays predateur par excelence pirat pirat 

Ce que Mobutu, LDK & Kanambe ont negociés pour eux même et pas pour la RDC bounce Evil or Very Mad Evil or Very Mad Les negociations que nous souhaitons concernent le Congo comme État et non une personne physique...ou un gang comme ceux du MPR et AFDL rabbit rabbit pale 

WHAT NOW
Nous devons progresser et nous projetter vers le futur proche...avec des élections qui peuvent poser les bases d´une "Alliance negociée" avec les USA   SO WHAT NOW

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Admin le 30/5/2014, 5:34 pm

Salut Ndonzwau,

Dans un débat il y a des positions qui sont conciliables et d’autres inconciliables car aux antipodes.

Même si je ne partage pas les points de vue de tous, je les comprends. Seulement en tant que victimes, car c’est exactement ce que nous sommes (victimes des politiques impérialistes occidentales), il m’est difficile de comprendre les victimes qui font le choix de louanger presque les bourreaux. On est en plein syndrome de Stockholm.

D’abord je n’ai rien contre les vœux et les rêves mais avant de parler de négociation, il faut que l’autre nous en donne l’opportunité. Nous n’avons pas fait une guerre comme les Angolais donc nous ne sommes pas en position de rouspéter … jusque-là, ceux qui ne versent pas dans le déni  savent que les négociations qui  nous sont imposés ne nous laissent guère le choix et c’est plus du genre à favoriser ceux qui nous tuent à l’extérieur comme à l’intérieur du pays.

C’est pour ça que mon pragmatisme c’est d’abord d’être conscient que celui qui est en face (même en considérant cette hypothétique “négociation”), me considère en ennemi ne fusse que stratégiquement.  Mais lorsqu’on n’est pas conscient de ça ou pire! On fait fi de cette réalité!!! Eh ben on est condamné à cette nouvelle forme de vassalité.

Ceci dit, tu as assez bien résumé les différents points de vue sur la question.

Oui je crois à une économie libérale, oui je vis en Amérique, Oui mes valeurs sociales sont un mélange de la droite américaine avec ma culture Kongo, etc… je suis une macédoine par choix et parfois par la force des choses mais je suis fondamentalement afrocentré et surtout ma défense pour les intérêts  de mes frères au Congo est une signature indélébile. Si les américains étaient du coté de mon peuple, j’en aurais été ravi mais la réalité est différente!

Je crois avoir tout dit  Wink
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 30/5/2014, 7:48 pm

PS

Amusant et parfois intéressant de consulter ces dissertations d’étudiants ou chercheurs (sans doute en Relations internationales) qui planchent comme nous sur le statut des ennemis des USA? etc, etc..., même si on n’a accès qu’aux plans et résumés (il faut payer pour les consulter entièrement !) !
En voici les liens plus loin pour qui voudrait les parcourir !
Sinon voici quelques avis sur les "ennemis des Usa !


"Spécial 11 septembre 2001 - Qui sont les nouveaux ennemis de l'Amérique ?
Le Point.fr - Publié le 01/09/2011 à 11:25

° http://www.lepoint.fr/monde/special-11-septembre-2001-qui-sont-les-nouveaux-ennemis-de-l-amerique-01-09-2011-1368835_24.php
Dix ans après les attentats du 11 Septembre, les États-Unis voient le plus grand ennemi du pays... en Asie, selon un sondage Gallup.

La mort d'Oussama Ben Laden  pose un grave problème à l'Amérique. La voici tout d'un
coup confrontée à une pénurie d'ennemis ! "Comment, dans ces conditions, le Pentagone peut-il justifier un budget annuel de 700 milliards de dollars ?" se demande un humoriste. Qu'on se rassure, même s'il est vrai que personne n'a remplacé Ben Laden comme ennemi public numéro un, 
les États-Unis  sont loin de n'avoir que des amis. Selon un sondage Gallup de février, 25 % des Américains considèrent l'Iran comme le plus grand ennemi du pays. Et ce n'est pas très étonnant. Depuis dix ans, le régime de Téhéran est en tête des "méchants". Ce qui est plus nouveau, c'est qu'en deuxième position arrivent la Corée du Nord et la Chine, ex aequo à 16 %. 

"Les perceptions américaines sur qui est le plus grand ennemi dépendent des évènements internationaux", écrit Gallup, et ont tendance à fluctuer. L'Irak est en très fort recul depuis le retrait des troupes américaines, remplacé par l'Afghanistan, et seuls 3 % citent la Russie parmi les dangers potentiels. L'appréciation varie aussi selon l'âge des sondés. Les 18-30 ans mettent la Corée du Nord en tête des ennemis (22 %), suivie à égalité de l'Iran et de l'Afghanistan (14 %), alors que les plus de 50 ans voient l'Iran comme une menace (36 %) avant la Chine (16 %), puis la Corée du Nord (10 %).(...)"

° http://www.lepoint.fr/dossiers/monde/special-11-septembre/
° http://www.lesobservateurs.ch/2014/05/06/udc-les-etats-unis-devenus-ennemis/


"Qui sont les ennemis des Etats-Unis ?
° http://suite101.fr/article/qui-sont-les-ennemis-des-etatsunis--a6226#.U4iFA9J_sgd
Depuis la fin de la guerre froide, le visage des ennemis des Etats-Unis a changé, et l'obsession américaine concernant certains d'entre eux est aujourd'hui palpable ...
Rédigé par Gabrielle Narcy | Nom Jul, 08 2013


L’obsession américaine concernant la menace terroriste islamiste est sans aucun doute la plus flagrante d’entre toutes. Même en se désintéressant totalement de l’actualité et des Etats-Unis, il est impossible d’être passé à côté des attentats du 11 septembre 2001, de la guerre que l’Amérique a déclaré au terrorisme et de la manière dont ces événements sont venus remodeler le monde dans lequel nous vivons ainsi que le contexte international.
D’autres peurs ou inquiétudes américaines sont plus subtiles et demandent un suivi plus attentif de l’actualité et de l’évolution de certaines tendances. Car les terroristes ne sont pas les seuls à inquiéter les Etats-Unis. Le développement économique de la Chine fait l’objet d’une véritable obsession de la part de l’Amérique qui a peur d’être reléguée au plan de seconde puissance mondiale. Quelques relents anti-européens commencent également à se faire sentir, comme au temps de l’administration Bush, marquant ainsi à nouveau le décalage existant entre les Etats-Unis et ce qu’ils qualifient de «Vieux Monde» (Old World), c’est-à-dire l’Europe.(...)"



"Les Etats-Unis et leurs ennemis de 1964 à aujourd'hui 
Dissertation by smily
Publié le janv. 27, 2009 in Histoire , Relations Internationales 

° http://www.academon.fr/dissertation/les-etats-unis-et-leurs-ennemis-de-1964-a-aujourd-hui-9926/
Dissertation qui retrace l'évolution dans le camp des ennemis des Etats-Unis : de la Guerre froide au terrorisme d'aujourd'hui, en passant par les événements du 11 septembre.?

Résumé:
Les Etats-Unis se sont battus pour imposer leurs valeurs au fil du temps, malgré la critique et l'opposition. Et leur victoire en 1991 sur l'URSS a renforcé leur domination du monde ; cependant, les insaisissables réseaux islamistes font peser une menace constante sur la plus grande puissance mondiale. 
Entre crainte et puissance, cette étude montre comment les Etats-Unis en sont arrivés là aujourd'hui.
1. De 1964 à 80
2. De 80 à 91 
3. De la chute de l'URSS jusqu'à aujourd'hui


Extrait du document:
L'histoire reconstitue les divers faits historiques mondiaux, les conflits, les guerres, les alliances, les réconciliations… et les Etats-Unis font eux aussi partie de l'histoire : leurs alliés, bien que parfois en désaccord, sont depuis longtemps restés les mêmes, cependant leurs ennemis ont beaucoup évolués depuis 1964. Le temps de la guerre froide a laissé place aux revendications et au terrorisme. Littéralement, le mot «ennemi» signifie que l'autre cherche à vous nuire, dérange et ne peut s'entendre avec vous. Ici, on verra que cela implique parfois des conflits armés et des oppositions directes mais que cela peut aussi rester des contestations pacifiques. Alors quels ont été les ennemis des Etats-Unis pendant cette période ? Pourquoi ? Et quelles ont été les réactions, les attitudes adoptées par les Etats-Unis ?

Les visiteurs ayant visionné cette Dissertation ont aussi été intéressés par ces documents:]
- Les Etats-Unis et le monde - Dissertation
Dissertation visant à déterminer la place des Etats-Unis par rapport aux autres pays du monde.?
° http://www.academon.fr/dissertation/les-etats-unis-et-le-monde-14430/
- Les Etats-Unis et le monde de 1944 à aujourd'hui - Dissertation
Dissertation qui cherche à resoudre la problématique suivante : "Depuis 1944, quelle position occupent les États-Unis dans le monde et quelles actions mènent-ils ? (pdf)?
° http://www.academon.fr/dissertation/les-etats-unis-et-le-monde-de-1944-a-aujourd-hui-19032/
- L'ONU, les Etats-Unis et l'Irak - Exposé
Exposé sur le rôle de l’organisation des Nations Unies après l’intervention des états de la coalition en Irak et notamment des Etats-Unis.?
°  http://www.academon.fr/expose/l-onu-les-etats-unis-et-l-irak-5419/

"Les fondements du modèle américain et la Guerre Froide
Dissertation by Davidd"

° http://www.academon.fr/dissertation/les-fondements-du-modele-americain-et-la-guerre-froide-23033/
Dissertation se demandant sur quels fondements se base le modèle américain et s'interrogeant sur les évolutions et les contestations pendant la Guerre froide.

Résumé:
A la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 2 septembre 1945 lors de la capitulation japonaise, les États-Unis d'Amérique s'imposent comme l'un des grands vainqueurs, l'autre étant l'URSS. C'est donc à la sortie de la seconde guerre mondiale que le modèle américain connait son apogée et ce, jusqu'au début des années 1960, grâce aux Trente-Glorieuses, qui est une période de forte croissance économique et de prospérité. En même temps, les États-Unis sont dans une période de haute tension, dans une lutte idéologique où il y a des conflits périphérique, sans affrontement direct par peur de la bombe nucléaire, contre l'URSS. Cette période est appelée la Guerre Froide, allant de 1946 à 1975.
I] Les bases d'un modèle solide et envié
II] Un modèle contesté qui cherche à évoluer


Extrait du document:
Des années 50 aux années 70, les hommes politiques élus vont faire des entorses au modèle américain. Tout d'abord, le sénateur Mac Carthy, qui lors du discours du 20 Février 1950 à Wheeling, lance la période du maccarthysme, qui est une période de méfiance contre tous ceux qui pense différemment que le gouvernement en place et notamment les communistes, du fait de la guerre froide. Cette période est une atteinte aux libertés individuelles qui donne lieu à de multiples arrestations et procès.

Les visiteurs ayant visionné cette Dissertation ont aussi été intéressés par ces documents:
- Peut-on affirmer que les Détente est une pause dans la Guerre Froide ? - Dissertation
Dissertation traitant de l'efficacité de la période de détente durant la guerre froide afin de déterminer si l'apaisement des tensions était réel.
- L'affrontement des deux blocs pendant la Guerre Froide - Dissertation
Dissertation d'histoire qui met en évidence les différents terrains de conflits indirects entre les blocs de l'Est et de l'Ouest durant la Guerre Froide.
- La République Allemande pendant la période de la Guerre froide - Dissertation
DissertatIon se demandant en quoi l'Allemagne est un symbole de la guerre froide.

"Les relations entre les Etats Unis et l'Union Soviétique pendant la Guerre froide Dissertation"
° http://www.academon.fr/dissertation/les-relations-entre-les-etats-unis-et-l-union-sovietique-pendant-la-guerre-froide-12920/
Dissertation d'histoire retraçant et expliquant les principaux épisodes marquants les relations entre "les deux grands" depuis la conférence de Yalta (février 45) à la crise des fusées de Cuba (octobre 62).

Résumé:
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale la volonté de refonder un monde solide va être de courte durée. L'opposition idéologique entre les Etats Unis et l'Union soviétique va conduire à une bipolarisation du monde qui se traduira par la mise en place de deux blocs radicalement opposés. C'est la Guerre froide. Les relations entre ces deux pays (les deux grands) entre la conférence de Yalta en février 45 et la crise de Cuba d'octobre 62 sont donc très importantes car elles expliquent la situation dans laquelle se trouvait le monde et plus particulièrement l'Europe à cette époque.

Extrait du document:
A partir de la mort de Staline en 1953, les rapports de force vont changer entre les deux grands car ils détiennent tous les deux la bombe nucléaire. Le successeur de Staline, Khrouchtchev va lancer la destalinisation. Des réformes audacieuses sont lancées tout en maintenant le système soviétique. L'Union Soviétique parvient même à dépasser les Etats Unis avec des succès spectaculaires tels que le premier satellite dans l'espace (Spoutnik en 57) et le premier homme dans l'espace en 61. Ceci prouve donc que les rapports de force ont évolués du fait qu'ils cherchent à montrer qui est le plus fort indirectement.

Les visiteurs ayant visionné cette Dissertation ont aussi été intéressés par ces documents:
- Les dictatures latino-américaines et les USA pendant la Guerre froide - Dissertation
Dissertation qui analyse si le comportement et la politique des dictatures latino-américaines durant la Guerre froide étaient autonomes ou bien influencés, voire totalement contrôlés par les Etats-Unis.
- "Les relations entre les pays d’Islam et monde latin" d'Annliese Nef - Commentaire de Texte
Commentaire de l'article écrit par Annliese Nef analysant les rapports entre chrétiens et musulmans à l'époque médiévale.
- "Les relations entre les pays d’Islam et le monde latin" d'Annliese Nef - Commentaire de Texte
Commentaire de cet article qui porte sur la Sicile islamique à l'époque médiévale.

° http://www.academon.fr/kholles/les-etats-unis-et-la-mondialisation-22068/
° http://www.academon.fr/dissertation/les-etats-unis-et-le-monde-de-1945-a-1975-15160/
° http://www.academon.fr/dissertation/les-relations-entre-les-etats-unis-et-l-europe-occidentale-de-1900-a-1929-11880/
° http://www.academon.fr/dissertation/les-etats-unis-et-le-continent-americain-depuis-le-debut-du-xxe-siecle-14868/
° http://www.academon.fr/dissertation/les-etats-unis-et-leurs-ennemis-de-1964-a-aujourd-hui-9926/
° http://www.academon.fr/dissertation/les-relations-entre-l-urss-et-les-etats-unis-de-1947-aux-annees-1960-12700/
° http://www.academon.fr/dissertation/la-guerre-froide-7022/



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 30/5/2014, 8:54 pm

Arrow Rolling Eyes Ah mr l´Admn

Troll ésoteriste pratiquant et ..par ce choix "mondialiste" car appartenant avant tout á la Race Humaine..est aussi specialiste en "Neurologie" Razz 
Ce qu´en se considerant comme un Ëtre appartenant á la race Humaine, les experiences historiques de cette Race Humaine sont disponibles pour Troll.. Rien de nouveau sous le soleil, ce que les USA font au Congo, l´Empire Romaiin l´avait fait bien longtemps, l´Empire chinois, les Azteques, les Perses ect....ont fait la même chose. Razz  Nul novi sub Sole


Ce qu´il existe quelque chose qu´on designe par PTS..Post Traumatique Syndrome..car vous parlez du Syndrome de Stockholm Evil or Very Mad Evil or Very Mad (nous ne voulons pas blesser certaines susceptibilité sur cette page)

Une fois de plus, les USA avec sa démocratie "limitée" et son système social antique n´ont jamais impressionés Troll...car nous estimons que ce pays est en retard sur le progrès "mental" que certains États (en Europé) ont atteint Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Idea Idea Idea 

Troll defend (aussi) la RDC et les congolais...mais avant tout avec réalisme et les pieds sur terre Arrow Arrow Les pratiques alchimistes depuis des années nous ont ouvert les yeux..Tout simplement, nous observons la "nature" et prenons en compte les facteurs, les rapports de force et les exigeances...surtout les consequences....de nos choix en privé et en public Arrow 

VICTIMES


Avant nous, les angolais et les egyptiens étaient aussi des "victimes", les japonais étaient aussi des victimes car les USA n´avaient pas besoin de lancer la seconde bombe atomique Rolling Eyes Rolling Eyes Les États Arabes du Golfe étaient aussi des victimes Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 


Continuer á se concentrer sur cet aspect de "victime" n´apporte aucune solution..Ce que nous allons toujours être #victimes# des USA maintenant et qui sait de la Chine dans un futur lointain... WHAT NOW chante Rihanna
Une fois de plus, les alchimistes partent de l´État "present" avant de se projetter dans l´État qu´ils souhaitent devenir Arrow  Arrow 

Nous avons affirmés plusieures fois que les congolais sont des victimes...Tout comme, tant que la RDC sera très riche en ressources naturelles, les congolais seront des victimes des pays qui seront plus puissants militairements, finacièrement ou économiquement Arrow  Arrow C´est un fait historique qu´on peut retrouver dans l´histoire de l´Humanité où les Empires ont toujours fait des "victimes" Arrow 


Quand vous affirmez attendre l´opportunité qu´un pays puissant peut vous fournir
 No Suspect Les USA n´ont pas interêt á fournir aux congolais une opportunité..pas du tout.. No 


C´est au congolais d´inventer l´opportunité de prendre langue avec l´oppresseur tout simplement...Eza lokola, a zali na fula-fula, pomba a niati yo na lokolo...Tant que yo moto ba niati na lokolo o zwi initiative ya ko yebisa pomba a longola lokolo na ye te..Croyez-moi, o kolela tiii lokolo na yo e ko bukana


WHAT NOW

Un poeme puissant et profond où Rihanne exprime sans doute la solitude de l´être Humain face aux consequences de ses choix...Tout se seul l´être Humain va recolter ce qu´il seme...Tout seul les congolais doivent prendre conscience qu´être victime ne signifie pas que la porte de negociation avec l´opresseur est fermée..WHAT NOW

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 31/5/2014, 4:43 pm

Admin a écrit:Salut Ndonzwau,

Dans un débat il y a des positions qui sont conciliables et d’autres inconciliables car aux antipodes.

Même si je ne partage pas les points de vue de tous, je les comprends. Seulement en tant que victimes, car c’est exactement ce que nous sommes (victimes des politiques impérialistes occidentales), il m’est difficile de comprendre les victimes qui font le choix de louanger presque les bourreaux. On est en plein syndrome de Stockholm.

D’abord je n’ai rien contre les vœux et les rêves mais avant de parler de négociation, il faut que l’autre nous en donne l’opportunité. Nous n’avons pas fait une guerre comme les Angolais donc nous ne sommes pas en position de rouspéter … jusque-là, ceux qui ne versent pas dans le déni  savent que les négociations qui  nous sont imposés ne nous laissent guère le choix et c’est plus du genre à favoriser ceux qui nous tuent à l’extérieur comme à l’intérieur du pays.

C’est pour ça que mon pragmatisme c’est d’abord d’être conscient que celui qui est en face (même en considérant cette hypothétique “négociation”), me considère en ennemi ne fusse que stratégiquement.  Mais lorsqu’on n’est pas conscient de ça ou pire! On fait fi de cette réalité!!! Eh ben on est condamné à cette nouvelle forme de vassalité.

Ceci dit, tu as assez bien résumé les différents points de vue sur la question.

Oui je crois à une économie libérale, oui je vis en Amérique, Oui mes valeurs sociales sont un mélange de la droite américaine avec ma culture Kongo, etc… je suis une macédoine par choix et parfois par la force des choses mais je suis fondamentalement afrocentré et surtout ma défense pour les intérêts  de mes frères au Congo est une signature indélébile. Si les américains étaient du coté de mon peuple, j’en aurais été ravi mais la réalité est différente!

Je crois avoir tout dit  Wink

Deux précisions, si vous permettez, Sir Wilco : une sur ma pomme et une autre plus utile à tous , à la suite de votre réponse et de ma dernière saillie…

Perso, je ne suis pas "un pro-américain", dans le sens où je ne me trouve pas une raison de privilégier une relation avec l‘Amérique au dépens d‘autres, comme le pense Mister Troll; mais je ne suis pas non plus "un anti-américain", je n’ai moralement ni idéologiquement donc encore moins raisonnablement de haine contre l’Amérique, comme notre Ngonga National…
En revanche je suis politiquement "un anti-impérialiste" : je veux (ou plutôt il faut) combattre non pas tant l’hégémonie de l’Amérique (c’est un fait càd la réalité de leur statut de superpuissance et ses attributs "normaux") mais contre leur hégémonisme (qui est un peu plus : leur politique planifiée et donc quelque part "racialiste" de ne rien laisser pour dominer à tout prix le reste du monde, de leur porter atteinte dans leur souveraineté; j‘attendrais d‘eux davantage de responsabilité "humaine" sur les autres en tant que les premiers de cette humanité)…

Victimes oui mais je crois me différencie un peu de vous, Admin, dans la mesure où je tolère nettement moins ces dénonciations trop épidermiques de l'Amérique, je les trouve non seulement inefficaces, inutiles et souvent irréalistes mais aussi sûrement que j'en suis comme lassé...
Je me dis que le temps est venu de nous interpeller davantage nous-mêmes Africains : lutter pour nous trouver les moyens de coopérer ou d'ailleurs de faire la guerre à l’Amérique et à tous au mieux et ainsi parfaire notre développement qui peut plus rivaliser avec eux !
C'est plus facile à dire qu'à faire, hélas !


Que sont les "communistes Congolais" ?
J'en parle pour effacer une éventuelle impression de mépriser ceux qui auraient adopté cette idéologie alors que c'est d'abord l'idéologie communiste que j'ai personnellement fini par invalider, trop utopique pour être efficace même si je crois à un idéal à rechercher... Ce que les valeurs oui, les idéologies non ! C'est aussi pour souligner sa présence dans un Congo (ou une Afrique) dans lesquels les convictions politiques sont en fait une denrée rare !

Leur itinéraire ou plutôt leur origine au Congo sont connus; pour l'essentiel  les communistes Congolais viennent des premières luttes politiques ! Les plus anciens et forcément politiciens se sont affirmés autour de Lumumba surtout lorsque ce dernier apparenta (un peu malgré lui !) son combat pour l’indépendance nationale à une lutte contre le colonialisme et le néocolonialisme forcément capitalistes et fut récupéré (par) ou rejoint le bloc communiste (Guerre froide) ! Son éviction et davantage son élimination physique poussèrent les communistes dans les maquis mulélistes et autres (kabiliste !)…
Les adultes forcément politiciens furent décimés (physiquement et politiquement) dedans ou dehors dont beaucoup rejoignirent la scène politique convertis… Quelques jeunes en furent exfiltrés et via Brazza pour la plupart regagnèrent les pays de l’ancien bloc communiste !
Certains en reviendront "technocrates"; médecins ou diplômés des sciences humaines formés à Kiev, rague, Moscou se fondirent dans la masse de l’élite nationale entre 1970 et 1980, fort peu ou presque personne ne revendiquant plus l’idéologie communiste en privé ou dans la politique active !
Une toute petite frange se déplaça en Europe Occidentale ou rejoignit l’Amérique; une coudée passa par Cuba…

Au delà des itinéraires personnels, professionnels et politiques la plupart de ceux qui se revendiquent encore de l’idéologie marxiste (j’oublie le brouillon et l’imposture autour de LDK passé par le pouvoir) sont d’abord les anciens restés en Occident ou leurs résidus (descendants ?)…
Combien sont-ils; que valent-ils surtout avec la démonétisation des idéologies le Mur de Berlin tombé ?
Cela m’importe en fait bien peu, j’en parle ici pour souligner aussi deux points !
Ce sont hélas au départ les meilleurs patriotes actifs qui ont eu le mérite et le courage de défendre l’indépendance nationale autour et dans les suites de Lumumba contre le néocolonialisme porté par le bord occidental ! Qu’aurait-on voulu qu’ils restassent les vigiles de notre nationalisme mêmes en idéologues… Que nenni; personne ou quasiment personne n’a pu assurer cette veille pour bien des raisons souvent conjoncturelles…
Ce sont aussi hélas soit des patriotes qui se sont trompés dans un combat idéologique mal maîtrisé ou illusoire en lui-même; qui comme partout s'abîma en dérives meurtrières parfois même génocidaires... C'est hélas le lot d'échec qui a accompagné la révolution prolétarienne quasiment partout… "Ngonga Ebeti", le cri de guerre de la secte Congolaise ne se réalisera jamais !
C’est aussi ici où l’on trouve au Congo des coupables qui ont servi ou servent encore de caution à un pouvoir qui est au moins une imposture, celui de "JK" qui selon moi n’a ni de loin ni de près la capacité de valoir un nationaliste révolutionnaire même brouillon comme celui de son père; ou pas encore !


Pour conclure en amusement(?), voici pour votre "méditation" les craintes justifiées et/ou loufoques de la scène capitalistique…
Faites votre marché dans les avis des objecteurs de conscience, valeureux mais non moins inquisiteurs à charge du système :

"Bilderberg : le sujet le moins couvert par la presse officielle"
° http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/bilderberg-le-sujet-le-moins-152592
"Bilderberg 2014 : une rencontre sur fond de crise"
° http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/bilderberg-2014-une-rencontre-sur-152572




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Cavalier le 31/5/2014, 8:13 pm

Admin a écrit:

C’est pour ça que mon pragmatisme c’est d’abord d’être conscient que celui qui est en face (même en considérant cette hypothétique “négociation”), me considère en ennemi ne fusse que stratégiquement.  Mais lorsqu’on n’est pas conscient de ça ou pire! On fait fi de cette réalité!!! Eh ben on est condamné à cette nouvelle forme de vassalité.

Ceci dit, tu as assez bien résumé les différents points de vue sur la question.

Oui je crois à une économie libérale, oui je vis en Amérique, Oui mes valeurs sociales sont un mélange de la droite américaine avec ma culture Kongo, etc… je suis une macédoine par choix et parfois par la force des choses mais je suis fondamentalement afrocentré et surtout ma défense pour les intérêts  de mes frères au Congo est une signature indélébile. Si les américains étaient du coté de mon peuple, j’en aurais été ravi mais la réalité est différente!

Je crois avoir tout dit Wink
ADMIN,

Tres Excellente Perspective...Rien d'autre a ajouter INDEED, Car tu as presque tout Dit Sad THEY DON'T DIG IT Exclamation  Exclamation  Exclamation  Exclamation  Sad 

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 1/6/2014, 6:18 pm

Déstabilisateur du monde entier botanga:



Pour commencer l’auteur constate que Wikileaks a permis d’identifier l’ambassade des États-Unis comme base pour des actes subversifs de grande portée dans le pays, incluant naturellement la mise sur écoute des membres du gouvernement nigérian, mais aussi l’espionage financier de Nigérians de premier plan ainsi que le soutien et le financement de groupes subversifs et le chantage exercé contre des politiciens de premier plan pour les contraindre à agir conformément aux intérêts des EU.

Selon Wikileaks, l’ACRI a été fondée par les EU pour faire contrepoids à ECOMOG, sous contrôle nigérian (ACRI est l’acronyme d’Africa Crisis Response Initiative et ECOMOG d’Economic Community of West African States Monitoring Group, un groupe du reste moins impliqué dans l’économie que dans la guerre).

Dans le document Wikileaks, on n’oublie pas de rappeler que dans les années 70 et 80 le Nigéria a soutenu les guerres de libération des pays d’Afrique australe. C’est pourquoi les EU ont fondé l’ACRI, qui a tiré profit des tensions croissantes entre sectes au Nigéria et recruté avec l’aide de la CIA de jeunes islamistes qu’elle a formés au terrorisme dans des bases ad hoc.

Un câble états-unien du 29 juin 2009 prédisait l’attentat dévastateur de Boko Haram qui a eu lieu deux mois plus tard. L’Arabie saoudite avait formé des « rebelles » libyens qui à leur tour ont formé des « rebelles » maliens, qui ont formé ceux de Boko Haram.

Un autre document de Wikileaks a dévoilé que la société d’espionnage SS8 a élaboré un cheval de Troie capable de pénétrer les ordinateurs et téléphones (iPhone, Blackberry, Android etc ), ce qui permet un contrôle minutieux aussi bien des terroristes que du gouvernement nigérian. On a pu ainsi publier sur Internet des données personnelles (adresses, coordonnées bancaires, numéros de téléphone) de politiciens nigérians et même de membres des services secrets, ce qui a naturellement constitué un précieux instrument pour Boko Haram.

D’ACRI à AFRICOM

L’ACRI a été fondée en 2004 par George Bush junior pour faire contrepoids à ECOMOG. Un rapport de l’ACRI affirme que sans intervenir le Nigéria pourrait utiliser sa réussite pour établir un Pax nigeriana et supplanter ainsi l’influence des anciennes puissances coloniales, la France et l’Angleterre. Et l’on invitait l’administration étasunienne à ne pas permet que le Libéria, une création états-unienne, tombe aux mains du Nigéria, car cela contrariait les intérêts stratégiques des EU dans le pays et la région.

Là-dessus le commando africain EU, l’AFRICOM, fut créé en 2008. Sa tâche consistait à endiguer l’influence nigériane, mais surtout chinoise.

Le gros lot pour l’AFRICOM et son projet d’établir une Pax Americana serait bien sûr le Nigéria. Et nous en arrivons à la question de Boko Haram et aussi à la prédiction de l’United States Intelligence Council : le Nigéria devrait éclater en 2015. Depuis l’attentat d’Abuja, le 1er octobre 2010, le Nigéria vit sous la poigne de fer d’une révolte de plus en plus étendue, caractérisée par un grand nombre d’attentats et attaques qui ont fait beaucoup de victimes et dont Boko Haram endosse la responsabilité.

Un nombre important de Nigérians prévoient déjà une longue guerre et une partition du pays. La nature apparemment insaisissable de Boko Haram a fait naître beaucoup d’interrogations chez les Nigérians. Pourquoi le groupe n’a-t-il pas de visage et se refuse-t-il à accepter les offres de dialogue du gouvernement ? Comment parvient-il à commettre si facilement ses attentats et pourquoi ne laisse-t-il aucune trace menant jusqu’à lui ?

Comment surtout un rassemblement haillonneux d’hommes essentiellement sans formation ni expérience a-t-il pu se transformer presque d’un jour à l’autre en une organisation capable de concevoir, fabriquer et poser dans des bâtiments et véhicules des bombes valant des millions de nairas et de commettre des attentats dans plusieurs endroits du pays à la fois ?

Être capable d’opérations aussi sophistiquées implique de disposer d’un système de commandement et de contrôle qui, malgré tous les efforts pour le garder caché, ne le restera pas toujours. Mais comment Boko Haram a-t-il pu anéantir tous les efforts conjugués des forces de sécurité pour découvrir et empêcher ses activités ?

La GREENWHITE Coalition a découvert que Boko Haram était un sous-marin de la CIA coordonné par l’ambassade étasunienne.

Depuis longtemps, la CIA a installé le long des frontières perméables du Tchad, du Niger et du Cameroun des camps d’endoctrinement et de formation. Des adolescents pauvres, désorientés et déboussolés y sont formés à la révolution au nom d’Allah, pour instaurer au Nigéria impie un ordre islamique juste.

Les officiers de la CIA impliqués dans ce projet se tiennent prudemment dans l’ombre et laissent le travail concret dans les camps à des surveillants originaires du Proche-Orient spécialement recrutés à cet effet. Après plusieurs mois de formation : endoctrinement, maniement d’armes, tactiques de survie, techniques de surveillance et de fuite, les jeunes attendent, prêts à intervenir, la prochaine phase des opérations.

Celle-ci consiste à se familiariser avec les prochains objectifs déjà élaborés à l’ambassade. Si ce sont des bâtiments qui sont visés, les armes et le matériel requis sont conservés dans des demeures sûres.

Ce n’est ni un hasard ni de la voyance de la part du National Intelligence Council des EU s’il fixe à 2015 la partition du Nigéria. L’objectif de la campagne de déstabilisation est calculé de façon à affaiblir le Nigéria par une crise intérieure insaisissable d’ici à 2015, date des prochaines élections.

D’ici là le climat de méfiance sera tel au Nigéria que les élections, ou n’auront pas lieu, ou conduiront à un effondrement total. L’État sera alors mûr pour une intervention militaire et une partition.

C’est un des meilleurs diplomates des EU et dans le jargon du Secrétariat d’État aux affaires étrangères une « old Africa hand ». Savez-vous que Terence P.MacCulley (photo) , actuel ambassadeur étasunien au Nigéria, est l’un des architectes de l’Africa Crisis Response Initiative (ACRI), qui a sapé la position du Nigéria dans l’ECOMOG ?

Savez-vous que le second emploi de l’ambassadeur McCulley est celui de coordinateur de la politique étrangère d’AFRICOM, position qui lui permet de favoriser au plan diplomatique l’entrée de l’AFRICOM au Nigéria ?

Savez-vous aussi que son principal mandat d’ambassadeur au Nigéria est de coordonner les activités de l’administration étasunienne en utilisant la couverture commode de l’ambassade ?

Savez-vous que le rapport secret de l’United States National Intelligence Council relatif à la désintégration du Nigéria, qui n’a été dévoilé qu’en partie, contient dans sa version intégrale tous les détails du projet étasunien pour atteindre ce but ?

Ainsi que tous les détails de l’attentat contre le bâtiment de l’ONU à Abuja, sur ses exécutants et son mode opérationnel.

Vous devriez connaître aussi la véritable mission des prétendus experts étrangers venus « enquêter » sur l’attentat. Sont-ils vraiment venus faire cette enquête et fournir les détails de leurs découvertes aux autorités nigérianes, ou bien plutôt supprimer les preuves pour dissimuler les véritables commanditaires de l’action ?

Nous fournirons les détails concernant la situation et l’adresse des demeures sûres au Nigéria dans le prochain rapport de la Greenwhite Coalition.

La Greenwhite Coalition

Comme son nom l’indique, elle a choisi les couleurs du drapeau nigérian pour défendre les intérêts supérieurs de la nation nigériane contre les projets des EU visant à détruire notre pays.

Dans les jours et mois qui viennent la Greenwhite Coalition informera par plusieurs voies légales l’opinion publique nigériane afin d’empêcher que notre pays passe sous la botte étasunienne. Cet article est le premier de toute une série.

Nous mettons les EU en garde ; nous ne permettrons pas que nos femmes deviennent des veuves et nos enfants des orphelins comme en Irak et ailleurs. Nous ne voulons pas devenir une nation de réfugiés réduits à attendre l’aide de prétendues ONG humanitaires. Le Nigéria doit prendre sa place au soleil.

Atheling P Reginald Mavangira آتلینگ پ رجینالد ماوانجیرا

SOURCE ORIGINALE (beaucoup plus détaillée, en anglais) http://tarnews.co.za/frontpage/boko-haram-is-a-cia-covert-operation-wikileaks/

Traduit par Mikaela Honung pour Le grand Soir
Merci à Tlaxcala

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum