AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  NgongaEbeti le 13/5/2014, 5:42 pm

Troll a écrit:
NgongaEbeti a écrit:
Qu'est-ce qui explique la presence militaire americaine en Coree du Sud et la protections americaine a Taiwan si ce n'est une tentative d'isoler la Chine? Pareil pour le Japon.

Donc comparons ce qui est comparable!
 Razz Shocked Shocked 

IGNORANCE TOTALE OU PARTIELLE ?

La Chine est le premier "paternaire" économique des USA...alors pourquoi l´isoler QuestionSurprisedVery Happy:lol!: Fallait-il aider le Japon pour "isoler" la Chine lol!lol!

De quand date la présence militaire des USA au Japon ? Connaissez-vous l´histoire de la guerre du Corée ou pas lol!?
Si le Japon avait été "occupé" par les USA après la seconde guerre mondiale..la Corée et Taiwan sont des resultats de la Guerre Froide...  study
Tandis que la Chine, alliée financiére des USA est le resultat de la fin de la Guerre Froide studylol!

Troll,

Trop de confusion dans votre tete. Prenez un verre d'eau et calmez un peu votre excitation et ensuite, si c'est encore possible, essayez de réfléchir et de comprendre ce que les autres intervenants ont écrit.

Merci tout de meme de nous informer, par votre prise de position sur AFRICOM, que cette alliance militaire va nous aider a LUTTER CONTRE NOS ENNEMIS MORTELS QUE SONT KAGAME ET MUSEVENI!!!! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 
C'est vraiment une solution unique, exceptionnelle et hautement intelligente vu que ces deux pays ne sont ARMES par personne d'autre que AFRICOM! Savez-vous que le ces deux pays sont déja des bases d'AFRICOM? Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked 

Bref, continuez de rever et de proposer des non-solutions a la RDC. Heureusement que vous vivez a l'étranger! Laughing 

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 13/5/2014, 6:12 pm

Rolling Eyes ..OPTION (S)

Mr Ngonga,

pour nous AFRICOM/USA n´est qu´une option..pas du tout un choix.....Si cela devrait devenir un "choix", ce que la RDC n´a pas mieux Like a Star @ heaven sur la planète.
Vous vous trompez si vous croyez que Kagame et Museveni sont la seule menace contre l´existence de la RDC Suspect  


Tous les pays voisins sont une menace permanente, et même des pays éloignés comme le Tchad qui souhaite detourner l´Oubangi et le fleuve Congo est une menace pour la RDC study 

L´Angola qui pille notre petrole dans l´Atlantique ne sera jamais un "ami" du Congo  Croyez-vous que les dirigeants Angolais souhaitent voir la RDC posseder des capacités militaires superieures qui va detroner la place de l´Angola dans la région  


En suivant KERWIN sur Congomikili, on apprend qu´il y a un dossier du petrole entre le Congo BZV et la RDC  Voici un ennemi de plus qui se profile en ce moment..


Prenez l´Angola et le Congo BZV..L´Angola s´arrange pour refectioner la ligne du chemin de fer de Bengwela..afin de decourager les congolais de construire le chemin de fer entre Ilebo et Kin..condition necessaire pour joindre l´ocean Atlantique un jour et obtenir une autonomie totale pour la RDC..
Tandis que le Congo BZV avec la benediction de la France tente de faire construire un pont entre Kin et Brazza..afin de relier Kin á Pointe-Noire et ainsi.. detruire Matadi et Boma et noyer toute tentative de la construction d´un port á Banana sur l´Atlantique  


   Non, monsieurs les "panafricanistes", nous ne voyons pas d´amis Africains en faveur d´un Congo fort militairement et économiquement   Notre destin est de trouver des alliés puissants pouvant contribuer á nous rendre forts et autonomes.


LA CHINE, PAS SI ISOLÉE   

Faites une petite visite sur le site internet de Jane´s defense vous allez decouvrir un article qui raconte comment les unités anti-terroristes chinoises s´entrainent et participent á des competitions..en Jordanie en compagnie des USA et des pays Arabes.

flower  flower SOFEX 2014 China´s Snow Leopards claim second Warrior Contest victory

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Cavalier le 13/5/2014, 7:24 pm

NgongaEbeti a écrit:

Troll,

Trop de confusion dans votre tete. Prenez un verre d'eau et calmez un peu votre excitation et ensuite, si c'est encore possible, essayez de réfléchir et de comprendre ce que les autres intervenants ont écrit.

Merci tout de meme de nous informer, par votre prise de position sur AFRICOM, que cette alliance militaire va nous aider a LUTTER CONTRE NOS ENNEMIS MORTELS QUE SONT KAGAME ET MUSEVENI!!!! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 
C'est vraiment une solution unique, exceptionnelle et hautement intelligente vu que ces deux pays ne sont ARMES par personne d'autre que AFRICOM! Savez-vous que le ces deux pays sont déja des bases d'AFRICOM? Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked 

Bref, continuez de rever et de proposer des non-solutions a la RDC. Heureusement que vous vivez a l'étranger! Laughing 
NgongaEbeti,

Tu as enfonce le clou a la place qu'il fallait...

Jusque La Notre
Sir Troll, n'a toujours aucune idee de ce que Represente L'AFRICOM et sa mission en AFRIQUE Very Happy  Laughing 

Il est entrain de croire que L'AFRICOM a pour mission de faire de LA RDC une Puissance Militaire, kie, kie, kie Laughing 

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  piélé de dongo le 13/5/2014, 7:43 pm

cher ngongaebeti
A vrai dire tout ce que Mr Troll dit est vrai sauf qu'il est floué par son américanisme. oui tous les pays qui nous entourrent sont nos ennemis potentiels et ils le montrent, sauf peut être la tanzanie, oui à l'heure où nous parlons congo BZV et angola sont entrai de pomper le petrole de la RDC..., oui ouganda et rwanda sont entrain de pomper les minerains de la RDC. Mais ce que mr Troll ne voit et que tous ces pays le font grace à la bénédiction et l'aide des USA. Les USA n' ajamis été l'ami de la RDC car depuis la création de notre pays à ces jours, les ations de USA chez ont toujours été nocives pour notre population, les USA a toujours aidé tous les pays qui ont fait du tort à notre peuple. Sans l'aide des USA les rwandais et ougandais n'auront jamais fait ce qu'ils font chez nous, sans l'aide des USA l'angola ne pompera plus notre petrole. Les USA a toujours fait avec nous la politique de souris, qui souffle lorsqu'elle te mange, sa participation à la MONUSCO est seulement mascarade de couverture de la participation directe de l'administration clinton à la guerre de 1998 à 2003, je dis bien direct, car il suffit d'écouter suzan Rice, madeilene aubright, Swing, ... pour comprendre que lamérique nous fait la guerre par RCD et MLC. De là accepté AFRICOM, c'est accepté la création de Gwatanamo chez où les victimes seront majoritairement les congolais.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Cavalier le 13/5/2014, 8:02 pm

Troll a écrit:  Razz ..PANAFRICANISME...ET LA RDC Razz:roll:

Avec tout le respect pour les intervenants...Mobutu était le meilleur "panafricaniste" qui avait mis en pratique les pensées de Lumumba dans ce domaine..(Pour ceux qui l´oublient, Mobutu était membre du MLC..et Secretaire d´État á la defense du gouvernement Lumumba..et "secretaire particulier de Lumumba á la Table Ronde de Bruxelles)..

Les mouvements de liberation comme la SWAPO, FRELIMO, MPLA, UNITA et même ANC étaient financés par le Zaire et avaient un back up diplomatique de Mobutu..Vous serez surpris d´apprendre que Dos Santos est "kinois" car ayant sejourné et étudié à Kin quand il était le responsable de la "jeunesse du MPLA" Idea Arrow 

Qui peut expliquer aux congolais l´indiference des pays Africains pendant les invasions du Congo? Qui peut expliquer l´absence de "compassion" des États Africains quand le Congo était entrain de perdre 6 millions de son peuple Twisted EvilQuestion

Nous sommes en faveur de l´isolationisme et nous nous opposons au "panafricanisme" surtout en matiére de défense.
La RDC devrait s´inspirer de l´État d´Israel..car n´ayant jamais beneficiée d´une assistance militaire des États Africains.. Mad Evil or Very Mad 

Et AFRICOM n´est qu´une des  solutions, un "moyen pour atteindre notre objectif"
Ce que la RDC a grandement besoin de toute urgence est la formation d´une armée nationale moderne..AUCUN pays Africain ne peut aider la RDC dans cette ambition.. Le seul pays capable "technologiquement" est l´Afrique du Sud..qui ne possede pas malheureusement une experience et une réference historique dans ce domaine..

Si les USA est la premiére option...c´est á cause de leur experience et leur ressources militaires.... La RDC ne peut louer ses bases militaires (qui ont grandement besoin d´être moderniser  Idea ) qu´en echange d´un transfert des technologies militaires et d´un financement afin de son programe militaire Idea Idea 

study flower Il est plus important de  se souvenir que les USA..avaient formés les congolais..moins de 10 ans après une independance chaotique, dans l´aéronautique...Air Zaire Idea est une réference solide en faveur des USA: pas un seul crash d´avion, des pilotes et des techniciens formés dans les meilleures universités des USA Idea Idea Arrow 
Mobutu avait commis la bourde d´annuler l´achat des avions de combat  F-4 Phantom en faveur des Mirages...
Savez-vous que la RFA n´a retirée de service ses F-4 Phantom que l an passé, tandis que le Japon, la Corée du Sud, la Turquie, la Grece...et même l´Iran continue d´utiliser les F-4....tandis que les Mirages ne sont plus en service:nonono: lol!


Nous ne recherchons pas une "recolonisation" mais avant la sécurité pour notre peuple et la protection pour notre pays..Ceci ne peut jamais être discuté dans le cadre de l´Afrique ou du Panafricanisme

]b]La RFA et le Japon..y compris la Corée du Sud et Taiwan...sont des puissances économiques..parce que pendant la Guerre Froide, les budgets de défense de ces pays étaient "moindres" et les USA ont assurés une grande partie de leur défense..avec des  bases militaires.[/b]

L´existence de l´UE est possible á cause de la présence militaire des USA, et des transferts des technologies militaires qui ont sécurisés l´Europe depuis 1945 study study 

Nous souhaitons un Congo fort militairement dans moins de 10 ans..et l´une des solutions est un traité de défense avec les USA qui peuvent non seulement reconstruire les bases militaires du Congo,, maiis surtout transferer des technologies militaires de pointe et former les congolais study

  Nous n´avons que la RDC..l´Afrique? Ils nous expulsent, violent nos soeurs, restent indiferents quand le Rwanda ou l´Ouganda nous agressent... Le Congo avant tout, le Congo avant l´Afrique et le Panafricanisme  
Sir Troll,

AFRICOM = RECOLONISATION DE L'AFRIQUE PAR L'EMPERIALISME...Rappelez-Vs encore de La Fameuse Conference de BERLIN(ALLEMAGNE) Question 

C'est toujours dans cette Meme Allemagne ou est basee AFRICOM...Le Role Joue par chancellor Otto Von Bismarck de L'a Republique Federale D'Allemagne est aujourd'hui emule par L'Actuelle Chancellor Angela Mickel Shocked ...Le But de La Conference de Berlin etait Le Partage, Le Controle & La Colonisation Politico-Geographique de L'Afrique...Le But d'AFRICOM Arrow Le Partage, ainsi que Le Controle des Ressources Minerales Africaines... Idea   

Et puis Il y a un Conflit International qui existe en ce moment entre LA CHINE & LES USA(UE)...Et Les Reources Minieres de L'AFRIQUE SONT EXTREMEMENT IMPORTANTES surtout Pour Les USA en plein declin...La croissante Presence de La Chine en AFRIQUE constitue un Point un Gros Point Faible pour L'Occident...Le premier deployement des Porte-Avions Chinois, La Position de La Chine vis-a-vis de La Monnaie Americaine Idea 

LA DOMINATION UNIPOLAIRE de L'Amerique & L'OCCIDENT est en danger, voila pourquoi Ils cherchent des astuces pour Un Controle Ouvert de L'AFRIQUE...

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  NgongaEbeti le 13/5/2014, 8:42 pm

Cavalier a écrit:
Troll a écrit:  Razz ..PANAFRICANISME...ET LA RDC Razz:roll:

Avec tout le respect pour les intervenants...Mobutu était le meilleur "panafricaniste" qui avait mis en pratique les pensées de Lumumba dans ce domaine..(Pour ceux qui l´oublient, Mobutu était membre du MLC..et Secretaire d´État á la defense du gouvernement Lumumba..et "secretaire particulier de Lumumba á la Table Ronde de Bruxelles)..

Les mouvements de liberation comme la SWAPO, FRELIMO, MPLA, UNITA et même ANC étaient financés par le Zaire et avaient un back up diplomatique de Mobutu..Vous serez surpris d´apprendre que Dos Santos est "kinois" car ayant sejourné et étudié à Kin quand il était le responsable de la "jeunesse du MPLA" Idea Arrow 

Qui peut expliquer aux congolais l´indiference des pays Africains pendant les invasions du Congo? Qui peut expliquer l´absence de "compassion" des États Africains quand le Congo était entrain de perdre 6 millions de son peuple Twisted EvilQuestion

Nous sommes en faveur de l´isolationisme et nous nous opposons au "panafricanisme" surtout en matiére de défense.
La RDC devrait s´inspirer de l´État d´Israel..car n´ayant jamais beneficiée d´une assistance militaire des États Africains.. Mad Evil or Very Mad 

Et AFRICOM n´est qu´une des  solutions, un "moyen pour atteindre notre objectif"
Ce que la RDC a grandement besoin de toute urgence est la formation d´une armée nationale moderne..AUCUN pays Africain ne peut aider la RDC dans cette ambition.. Le seul pays capable "technologiquement" est l´Afrique du Sud..qui ne possede pas malheureusement une experience et une réference historique dans ce domaine..

Si les USA est la premiére option...c´est á cause de leur experience et leur ressources militaires.... La RDC ne peut louer ses bases militaires (qui ont grandement besoin d´être moderniser  Idea ) qu´en echange d´un transfert des technologies militaires et d´un financement afin de son programe militaire Idea Idea 

study flower Il est plus important de  se souvenir que les USA..avaient formés les congolais..moins de 10 ans après une independance chaotique, dans l´aéronautique...Air Zaire Idea est une réference solide en faveur des USA: pas un seul crash d´avion, des pilotes et des techniciens formés dans les meilleures universités des USA Idea Idea Arrow 
Mobutu avait commis la bourde d´annuler l´achat des avions de combat  F-4 Phantom en faveur des Mirages...
Savez-vous que la RFA n´a retirée de service ses F-4 Phantom que l an passé, tandis que le Japon, la Corée du Sud, la Turquie, la Grece...et même l´Iran continue d´utiliser les F-4....tandis que les Mirages ne sont plus en service:nonono: lol!


Nous ne recherchons pas une "recolonisation" mais avant la sécurité pour notre peuple et la protection pour notre pays..Ceci ne peut jamais être discuté dans le cadre de l´Afrique ou du Panafricanisme

]b]La RFA et le Japon..y compris la Corée du Sud et Taiwan...sont des puissances économiques..parce que pendant la Guerre Froide, les budgets de défense de ces pays étaient "moindres" et les USA ont assurés une grande partie de leur défense..avec des  bases militaires.[/b]

L´existence de l´UE est possible á cause de la présence militaire des USA, et des transferts des technologies militaires qui ont sécurisés l´Europe depuis 1945 study study 

Nous souhaitons un Congo fort militairement dans moins de 10 ans..et l´une des solutions est un traité de défense avec les USA qui peuvent non seulement reconstruire les bases militaires du Congo,, maiis surtout transferer des technologies militaires de pointe et former les congolais study

  Nous n´avons que la RDC..l´Afrique? Ils nous expulsent, violent nos soeurs, restent indiferents quand le Rwanda ou l´Ouganda nous agressent... Le Congo avant tout, le Congo avant l´Afrique et le Panafricanisme  
Sir Troll,

AFRICOM = RECOLONISATION DE L'AFRIQUE PAR L'EMPERIALISME...Rappelez-Vs encore de La Fameuse Conference de BERLIN(ALLEMAGNE) Question 

C'est toujours dans cette Meme Allemagne ou est basee AFRICOM...Le Role Joue par chancellor Otto Von Bismarck de L'a Republique Federale D'Allemagne est aujourd'hui emule par L'Actuelle Chancellor Angela Mickel Shocked ...Le But de La Conference de Berlin etait Le Partage, Le Controle & La Colonisation Politico-Geographique de L'Afrique...Le But d'AFRICOM Arrow Le Partage, ainsi que Le Controle des Ressources Minerales Africaines... Idea   

Et puis Il y a un Conflit International qui existe en ce moment entre LA CHINE & LES USA(UE)...Et Les Reources Minieres de L'AFRIQUE SONT EXTREMEMENT IMPORTANTES surtout Pour Les USA en plein declin...La croissante Presence de La Chine en AFRIQUE constitue un Point un Gros Point Faible pour L'Occident...Le premier deployement des Porte-Avions Chinois,  La Position de La Chine vis-a-vis de La Monnaie Americaine Idea 

LA DOMINATION UNIPOLAIRE de L'Amerique & L'OCCIDENT est en danger, voila pourquoi Ils cherchent des astuces pour Un Controle Ouvert de L'AFRIQUE...

Troll,

Avant de signer un traité de défense avec qui que ce soit, il faut au préalable identifier qui est l'ennemi face auquel nous voulons nous défendre. Alors qui est l'ennemi de la RDC? Le Rwanda et l'Ouganda? ces deux pays sautent aux yeux car ce sont eux qui nous agressent depuis 1996. La réalité n'est pas aussi simple que ca. En réalité ces deux pays n'ont la force militaire, ni la force econmique de nous attaquer. C'est normal vu leur propre statuts de pays pauvres et surendettes comme nous etions.
La réalité que nous connaissons TOUS c'est qu'ils ne sont que des marionnettes de l'Occident et plus précisemment de l'Angleterre et des USA. Ce sont ces deux pays qui les arment, qui ont installés leurs présidents, qui forment et equippenent leurs armées, qui les protegent diplomatiquement jusqu'au Conseil de Sécurité de l'ONU et bien plus important pour nous, qui les guident et dirigent leurs politiques de destabilisation du Congo. Les preuves de mes dires sont trop nombreuses et connues, meme de vous, pour que nous puissions nous y attarder.

Alors quelle logique appliquez vous pour suggerer a la RDC de chercher a signer un traité de défense avec les USA? Et puis, qui vous a dit que les USA étaient interessés a signer un tel traité?

AFRICOM existe déja en Afrique et est opérationel depuis un moment. Les soldats américains sont stationnés en Ouganda et au Rwanda depuis des années. Et vous savez pourquoi? Et bien C'EST POUR SUPERVISER LA BALAKANISATION DU CONGO! Heureusement que ce plan a échoué a partir de 1998 grace a la détermination du peuple congolais et de son gouvernement a preserver l'integrite territoriale du Congo. Lorsque les troupes ougandaises et rwandaises avaient envahi le Bas-Congo et marchaient sur Kinshasa qui vint a la rescousse du Congo? Etait-ce les USA ou les pays africians pauvres comme nous comme l'Angola, la Namibie et surtout le Zimbabwe?

Vous equivalez (par on ne sait quelle logique) la signature d'un traité de défense avec le transfer de technologie, le developpement etc... Mais d'ou vous vient cette idée? Les USA qui supportent la balkanisation du Congo et qui encouragent le pillage de ses richesses ainsi que le génocide de sa population va subitement se mettre a construire des bases militaires au Congo et a transferrer sa technologie militaire et a former ses soldats? Vous etes sérieux?

Le Rwanda beneficie d'un contrat de leasing avec le Pentagon. Ce qui veut dire que pour certains armements, le rwanda n'a pas besoin de les acheter, il peut juste empreinter au Pentagon. Ses soldats sont deja formes par les USA, pareil pour l'Ouganda. Maintenant dites-moi quel bien cela a apporter aux economies de ces pays et surtout quel transfer de technologie s'est effectué?
Ces deux pays sont sortis du sous-developpement depuis quand? Et comment?

Bref, cette discussion devient lassante tellement les faits sont evidents et vos propositions ne sont supportées par aucun fait, aucun précédent. Les USA ne sont interessés qu'a un Congo faible, dépeuplé, démembré, en perpetuelle instabilité ou les multinationales occidentales peuvent se servir a volonté en y payant le moins possible de taxes, en ne respectant aucune loie sur l'environnement et au moindre prix et control gouvernemental possible. Ils l'ont prouvé a maintes reprises et ne vont pas changer d'avis pour vous faire plaisir Troll.

Mais je pense tout de meme qu'un petit exemple soit necessaire pour vous faire réfléchir a deux fois avant de vous décider a répondre.
En 2012, lorsque le Rwanda a occupé la ville de Goma, cette opération n'a pu etre possible que par la participation des forces speciales rwandaises qui sont les seules unités de cette armée a pouvoir mener des opérations la nuit. Qui a formé ces unités? Personne d'autre que les USA!

Et que fut la réaction des USA a l'ONU face a une telle flagrante violation du territoire de la RDC? Que des mots!
Que fut la réaction des USA lors de la presentation initiale du rapport des experts sur la guerre a l'Est? Susan Rice a essayé d'empecher la publication de ce rapport, ou tout de moins de reporter sa publication. Il a fallut les protestations publiques de l'Ambassadeur Ileka pour que ce rapport soit présenté. malgres cela, les USA ont encore voulut accorder un privilege exceptionel au Rwanda en lui donnant l'occasion d'inclure sa réponse dans ce rapport.

Que fut encore la réaction initiale des USA lorsque la RDC demande publiquement la création d'une force d'intervention COMPOSEE UNIQUEMENT DE TROUPES AFRICAINES pour appuyer une MONUSCO qui ne voulait absolument pas se prononcer sur les divers invasions du Rwanda et encore moins s'engager sur le terrain contre le rwanda et groupes terroristes satellites au Congo? Les USA s'y sont opposés avant de reculer face a la détermination des pays AFRICAINS ALLIES DE LA RDC comme l'Afrique du Sud et la Tanzanie!

En ce moment precis, qui paie de leurs vies pour que la paix revienne au Congo? N'est-ce pas la Tanzanie, l'Afrique du Sud et le Malawi? Ces pays ne sont-ils pas africains?

Et ce n'est que dans le but d'exercer un control sur les opérations de cette brigade que l'Occident a insisté que cette brigade agisse sous le mandat de l'ONU. Cette position n'etait pas la premiere option suggeree par la RDC et ses alliés. Mais comme une formule pour son financement n'avait pas pu etre trouvée, cette brigade fut incorporée dans la Monusco qui elle est financée par les pays qui sont les auteurs et les premiers beneficiaires de l'invasion du Congo.

Alors de grace Troll, cessez de nous battre les oreilles avec une proposition fantaisiste et qui insulte le bon sens des congolais(es).

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Cavalier le 16/5/2014, 9:06 pm


Franco-American Military Intervention in C.A.R and the Congo: The Objective is to Destabilize the Entire Central African Region

By Tyler Durden
Global Research, December 11, 2013

africaberlinconf



One of the underreported stories from last week, noted here previously, was that quietly, on the day in which French unemployment soared to a new 16 year high, French president Hollande did what every true Keynesian in his position would do and dispatched troops to the Central African Republic due to a “duty to intervene” and stop the “alarming, frightening massacres” taking place there. There were no YouTube clips available to justify said massacres yet: we assume they are being produced currently.
A few days later the fighting has begun with Reuters reporting that French troops fought gunmen in Bangui, the capital of Central African Republic, on Monday as they searched for weapons in an operation to disarm rival Muslim and Christian fighters responsible for hundreds of killings since last week. Shooting erupted near the airport in the morning after gunmen refused to hand over their weapons, and French forces later came under attack by former rebels in the city centre. France said it was prepared to use force if fighters rejected calls to disarm or return to barracks. Paris boosted its military presence to 1,600 troops at the weekend as waves of religious violence swept its former colony.

That’s not news. The news is that the US is once again getting involved in yet another foreign conflict. Also from Reuters:

   PENTAGON CONSIDERING REQUESTS FOR U.S. MILITARY SUPPORT TO FRENCH AND AFRICAN UNION FORCES IN CENTRAL AFRICAN REPUBLIC – U.S. OFFICIAL
   U.S. MILITARY LIKELY TO PROVIDE SOME LOGISTICAL SUPPORT -OFFICIAL

Some additional detail from the WSJ:

   The U.S. will airlift African Union forces to the Central African Republic as part of an effort to aid French troops who are in the country to put down rising violence, defense officials said.

   Defense Secretary Chuck Hagel authorized the deployment of the U.S. transport planes and pilots Sunday night, responding to a request for assistance from France. The planes will be used to carry troops from Burundi to the Central African Republic, where France has deployed 1,600 troops to try to quell rising violence.

   Fighting has increased in the Central African Republic since March when a rebel group seized power. The rebel leader, Michel Djotodia, named himself president.

   Turmoil has escalated in recent days, claiming 400 lives and prompting the French intervention. On Monday, French soldiers began disarming fighters in the Central African Republic.

And yet something is different about the C.A.R. – drones. From IBTimes:

   Drones were deployed over the Democratic Republic of the Congo on Tuesday, marking the first time the United Nations has used unmanned surveillance aircraft in its peacekeeping efforts. A fleet of five unarmed drones will help U.N. troops monitor the vast Central African country of 66 million people, which has been plagued by violent militias for decades.

   “Such high-technology systems allow a better knowledge of what is happening on the ground, which allows a force to better do its job,” said Hervé Ladsous, U.N. Under-Secretary-General for Peacekeeping Operations, according to the U.N. News Agency.

   The new drone program marks another rare initiative for the U.N. It was originally approved by the Security Council in January, due in large part to the conflict in Goma. M23 surrendered last month, but ongoing peace talks in Uganda between the rebels and the Congolese government have reached an impasse over the wording of the final agreement.

Of course, someone must have benefited from the drone “surge.” Indeed, someone did.

   The drones for the Congo fleet were purchased from the electronics firm Selex ES, a unit of the Italian industrial and defense company Finmeccanica SpA (BIT:FNC). Deployment was originally planned for August, but a complicated procurement process delayed the launch until this week. If the drones prove effective, the U.N. may consider launching similar initiatives in other countries where peacekeeping operations are under way.



In other words, look for the C.A.R./Congo region to get drastically “destabilized” in the coming weeks, especially with both French and the US forced on the ground, and with hundreds of drones in the air repeating the bang up “peace intervention” job most recently achieved in Afghanistan. Why? Simple – because China has now been actively expanding its sphere of influence in Africa as we have been reporting over the past two years. Indeed as the map below which we posted first over a year ago shows, the Central African Republic is the only place that China does not have a major documented presence yet.


So the US (and the west) do the only thing they can: find a pretext to land a military force in order to stake a claim on what they believe are their critical strategic interests before Chinese moneyed-interests decide to do the same.

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 16/5/2014, 9:32 pm

Sad Mes excuses mr Ngonga..

Nous allons relire votre dernière intervention ..avant de trouver la réponse..
Mais en passant, c´est surprenant de lire que AFRICOM ne rechercherait que la "destabilisation de l´Afrique"..et de la RDC en particulier Surprised Razz Razz Razz 

Etrange, parce que dans tous les pays où les USA possedent des bases militaires, l´histoire parle de la "stabilisation" non seulement politique, mais aussi économique si pas financière..

Les pays Arabes du Golfe


Depuis notre tendre jeunesse, nous avons observé les relations étranges entre les USA et les pays Arabes du Golfe...Ce qu´au debut, les échanges étaient en faveur des USA qui exploitaient du petrole á trés bon marché..et en plus l´argent de la vente de ce petrole était gardé dans des Banques US et Occidentales..

Les Arabes qu´on croyait moins civilisés, ont pris le temps d´envoyer leurs enfants étudiers dans les meilleures universités en Occident..Depuis près de 10 ans..c´est l´inverse..Les USA dependent "financièrement" des pays Arabes du Golfe qui detienent une partie respectable des bons de tresor de la FedBank clown clown 


[color=#003300]Lors de ma dernière visite á Londre, un grand immeuble, le plus grand de Londre tout neuf "THE SHARD" avait attiré mon attention..Verification faite, The Shard est la proprieté d´un pays Arabe du Golfe qui l´a fait construire au coeur même de Londre What a Face 
Tout les grands club de foot en Europé porte curieusement des noms "Arabes" sur les vareuses et deux stades en Grande Bretagne portent aussi des noms Arabes Arrow Rolling Eyes Rolling Eyes 

Ce que les Arabes nous apprend..est la patience..prendre du temps et étudier...Ce que les congolais ne possedent pas cette qualité d´une vision lointaine des choses....

Ces États Arabes du Golfe sont maintenant indispensables á l´industrie aéronautique occidentale...et même militaire I love you  I love you Et les bases US ont contribuées á la stabilisation de ces pays..


Il existe "EUCOM" aussi, pourquoi alors les USA ne "pillent" pas l´Europe puisque le but de leur présence militaire serait de "destabiliser" les pays où leurs militaires sejournent?

Ce que mr CAVALIER ]b]devrait se dire est que certains États en Afrique sont incapables d´assurer la défense de leur pays What a Face Il n´existe qu´une minorité capable d´assurer la sécurité interieure exterieure de leurs pays What a Face What a Face What a Face [/b]

Ne vous fatiguez pas avec les théories imaginaires du "panafricanisme"[/b] qui n´existe pas en réalité... L´Angola se prepare á expulser les congolais avant le recensement,et le Congo BZV va continuer á expulser les congolais Arrow  Arrow ..AUCUN pays membre de l´UE ne va ni critiquer ces actes ni même protester contre l´Angola et le Congo BZV

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Kakato le 17/5/2014, 4:44 pm

Je n'ai jamais compris le PANAFRICANISME des Rdcongolais Sad  .Mobutu a investi l'argent du contribuable congolais dans des entreprises du genre LENA,CEPGL,etc...Il a forme les cadres Rwandais,congolais,angolais...et ces gens tous nous font la guerre.
Ces pays qui nous font la guerre (rwanda,ouganda,congo et ouganda)sont armes par qui????Nous avons l'habitude d'accuser les States des tous les maux,pouvons nous froidement trouver les reponses a ces questions et ensuite voir si l'AFRICOM est mauvaise pour nous.
Leurs officiers sont formes ou?leur armement vient d'ou?wana ebandeli ya reponse pona nini biso pitopale esilaka te!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Mwana Ya Lola le 17/5/2014, 5:26 pm

Kakato a écrit:Je n'ai jamais compris le PANAFRICANISME des Rdcongolais Sad  .Mobutu a investi l'argent du contribuable congolais dans des entreprises du genre LENA,CEPGL,etc...Il a forme les cadres Rwandais,congolais,angolais...et ces gens tous nous font la guerre.
Ces pays qui nous font la guerre (rwanda,ouganda,congo et ouganda)sont armes par qui????Nous avons l'habitude d'accuser les States des tous les maux,pouvons nous froidement trouver les reponses a ces questions et ensuite voir si l'AFRICOM est mauvaise pour nous.
Leurs officiers sont formes ou?leur armement vient d'ou?wana ebandeli ya reponse pona nini biso pitopale esilaka te!

C'est vrai.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  NgongaEbeti le 17/5/2014, 7:22 pm

Troll a écrit:Sad Mes excuses mr Ngonga..

Nous allons relire votre dernière intervention ..avant de trouver la réponse..
Mais en passant, c´est surprenant de lire que  AFRICOM ne rechercherait que la "destabilisation de l´Afrique"..et de la RDC en particulier Surprised Razz Razz Razz 

Etrange, parce que dans tous les pays où les USA possedent des bases militaires, l´histoire parle de la "stabilisation" non seulement politique, mais aussi économique si pas financière..

Les pays Arabes du Golfe


Depuis notre tendre jeunesse, nous avons observé les relations étranges entre les USA et les pays Arabes du Golfe...Ce qu´au debut, les échanges étaient en faveur des USA qui exploitaient du petrole á trés bon marché..et en plus l´argent de la vente de ce petrole était gardé dans des Banques US et Occidentales..

Les Arabes qu´on croyait moins civilisés, ont pris le temps d´envoyer leurs enfants étudiers dans les meilleures universités en Occident..Depuis près de 10 ans..c´est l´inverse..Les USA dependent "financièrement" des pays Arabes du Golfe qui detienent une partie respectable des bons de tresor de la FedBank clown clown 


Lors de ma dernière visite á Londre,  un grand immeuble, le plus grand de Londre tout neuf "THE SHARD" avait attiré mon attention..Verification faite, The Shard est la proprieté d´un pays Arabe du Golfe qui l´a fait construire au coeur même de Londre What a Face 
Tout les grands club de foot en Europé porte curieusement des noms "Arabes" sur les vareuses et deux stades en Grande Bretagne portent aussi des noms Arabes Arrow Rolling Eyes Rolling Eyes 

Ce que les Arabes nous apprend..est la patience..prendre du temps et étudier...Ce que les congolais ne possedent pas cette qualité d´une vision lointaine des choses....

Ces États Arabes du Golfe sont maintenant indispensables á l´industrie aéronautique occidentale...et même militaire I love you  I love you Et les bases  US ont contribuées á la stabilisation de ces pays..


Il existe "EUCOM" aussi, pourquoi alors les USA ne "pillent" pas l´Europe puisque le but de leur présence militaire serait de "destabiliser" les pays où leurs militaires sejournent?

Ce que mr CAVALIER ]b]devrait se dire est que certains États en Afrique sont incapables d´assurer la défense de leur pays What a Face Il n´existe qu´une minorité capable d´assurer la sécurité interieure exterieure de leurs pays What a Face What a Face What a Face [/b]

Ne vous fatiguez pas avec les théories imaginaires  du "panafricanisme"[/b] qui n´existe pas en réalité... L´Angola se prepare á expulser les congolais avant le recensement,et le Congo BZV va continuer á expulser les congolais Arrow  Arrow ..AUCUN pays membre de l´UE ne va ni critiquer ces actes ni même protester contre l´Angola et le Congo BZV

Troll,

Pendant que vous cherchez la réponse je vous encourage a prendre votre temps et a bien me relire parce que je pose des questions simples dont vous connaissez surement bien les réponses. Voila pourquoi il aurait été mieux de bien me relire avant de répondre.

Vous commencez par vous demander si la présence des bases américaines est destabilisatrice. Mais quelle questions! Surtout venant d'un grand "fan" du militarisme américain comme vous. Vous avez surement entendu parler de la "SCHOOLOF THE AMERICAS"? Dans votre réponse, de grace dites-nous un peu ce qui est arrivé a cette "fameuse" école militaire américaine en Amérique Latine.

Mais pourquoi dois-je meme aller en Amérique du Sud pour chercher des exemples?
Restons au Congo et pour vous aider a répondre a votre question je vais vous en poser une autre. Very Happy  Vous etes d'accord avec moi que la présence militaire américaine au Rwanda et en Ouganda date de plusieures decennies maintenant. Limitons-nous a 1986, l'année de prise de pouvoir de Museveni en Ouganda. Maintenant dites-nous quelle genre de "STABILISATION" cette présence a apporté depuis tout ce temps. Ensuite, faites-nous une analyse entre avant 1980-1986 et apres et dites-nous en quoi cette région de l'Afrique a bénéficié en termes de stabilisation?

C'est quand meme stupéfiant de voir un congolais vouloir nier aussi ouvertement le role DIRECT des USA dans la DESTABILISATION permanente de la RDC depuis au moins 1996 par le Rwanda et l'Ouganda dont les armées sont totalement DEPENDENTES de l'armée américaine!!!

Apres les pays asiatiques vous passez maintenant au pays du Golf? Ce sont des exemples ceux-la? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 

Dans ce cas, dites-nous aussi contre QUI les USA les protege?
Mais ce qui m'étonne le plus c'est que vous ignorez aussi facilement l'exemple béant et crasseux des conséquences de la présence des bases américaines en Iraq!!! Shocked Shocked Shocked C'est stabilisant ca, je suppose! Et malgres ca les iraquiens n'en veulent pas chez eux. Quel peuple ingrat et ignorant, surement!

Finalement sur le coté économique dans le golfe, je ne crains qu'encore une fois vos informations ne soient que trop superficielles et incompletes. Les pays du Golfe sont OBLIGES d'utiliser le dollar dans leur transactions pétrolieres et la présence militaire américaine dans cette région est justement la pour s'assurer que cette politique ne change jamais. Car le jour ou les arabes vont refuser de mener leurs transactions petrolieres exclusivement en dollars, cela marquera la FIN de l'hégémonie américaine et entrainera la chute du dollar.
Ensuite, votre commentaire montre que vous ne connaissez pas non plus l'histoire mouvementé de cette région du monde qui n'a jamais pu s'industrialiser et est condamnée a vendre sa richesse en dollar qu'elle ne controlle pas et qui plus est, elle est obligée d'investir dans des industries sans importances comme les clubs de football, les hotels et autres futilités de ce genre. Ce ne sont absolument pas des modeles a suivre, comme tout arabe qui se respecte vous le dira. Et puis, les enjeux ne sont pas les meme.

Au fait, quelle est la raison principale qu'evoquent les extremistes islamistes pour justifier leurs actions et attitudes face a l'Occident?

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 17/5/2014, 9:07 pm

http://www.i24news.tv/fr/mobile#content/30772

Ngonga les pays du Golfe tiennent les USA à cause de leurs pétroles et ils sont tous déstabilisateurs de certains pays selon leurs intérêts.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  ndonzwau le 18/5/2014, 12:13 am

Je n'ai pas suivi les dernières discussions de ce sujet, il faudrait les consulter toutes pour en avoir une idée précise et formuler un avis autorisé mais à en lire quelques bribes, je crains qu'on noie quelque part l'essentiel utile de ce sujet dans le torrent d'opinions trop tranchées !

Je m'explique : nous pouvons dire tout sur ce que peut ou pas nous apporter Africom mais nous ferons sûrement fausse route si nous ne partions de sa mission première !
Africom n'est pas de notre fait, c'est l'expression plus que concrète de la politique de défense américaine en Afrique : elle est donc là pour défendre l'Amérique (ses valeurs, ses intérêts, ses priorités, ses alliés majeurs...) et non les autres y compris nous, partenaires mineurs ou pauvres subordonnés que nous sommes !
Ne nous trompons donc pas trop à lui demander ce qu'elle ne peut nous offrir sans l'avoir conquis de notre côté : la condamner c'est bien logique, elle nous est d'abord "étrangère", en quoi nous concernerait-elle si nous ne faisions rien pour quelque part "l'apprivoiser" et de même si nous devions nous en satisfaire, ce n'est pas trop béatement mais en réussissant à l'associer à la conquête de notre profit... En sommes-nous capables ?

Le seul enjeu qui vaille est donc selon moi de nous appliquer à trouver comment cette Africom subie selon le rapport de force beaucoup en notre défaveur peut-elle nous apporter quelque bénéfice collatéral et surtout comment bâtir chez nous une politique et une force qui arrivent enfin à nous défendre durablement, Africom ou pas ?
Amérique ou pas, c'est une façon de réfléchir car elle est en fait là pour le moment que nous en voulions ou pas et notre réalité préoccupante aujourd'hui est que 54 ans durant nous n'avons pas été capables de nous créer une armée souveraine qui préserve à travers les années notre territoire, ses habitants, ses valeurs...
Nous aurions beau nous enflammer pour ceci ou contre cela, c'est là le rendu de notre histoire "souveraine" !
Ne rêvons donc pas trop à nous voir plus beaux ou davantage capables comme le contraire d'ailleurs : regardons donc la dure réalité en face pour faire gagner notre pays, avec ou sans Africom, disais-je, sur nos réussites propres donc !

Quelle politique de défense gagnante proposons-nous donc; si c'était la leçon essentielle à retenir de toute discussion autour d'Africom ?
A plus............



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 18/5/2014, 4:45 pm

Shocked Mr NGONGA

Troll est ex membre des forces de sécurité au Congo..Nous avons "VU" de nous même, l´influence des USA sur les FAZ où les meilleurs officiers étaient formés aux USA..jusqu´aux fameuses "tentatives des coups d´État" fabriquées pour ecarter les officers non orginaires de l´Equateur Arrow  Arrow Arrow 

Ce que la "stabilité" de l´ex Zaire dependait largement des "subventions" et de la présence discrète des USA..Nous vous apprenons que les Brigades de CETA étaient équipées "exclusivement" Twisted Evil Razz Razz Des fusils "M-16" et les parachutes étaient en provenance des USA..
Kamina était le "hub" des bombardiers lourds de l´USAF en route pour la base de Diego Garcia..dans l´ocean Indien Idea
Nous avons pris du café dans le restauration de l´aéroport de Ndjili avec des pilotes des C-4 Galaxy de passage á Kin..ceux qui ont étudiés á l EFO peuvent vous dire que ces Galaxy assuraient leur transport pendant les vacances...et servaient aussi aux entrainements des parachitistes de CETA Idea
 Idea 

Ainsi, la présence même discrète des militaires des USA au Zaire était la base de la stabilité..Il suffit de relire l´apport logistique des USA pendant les deux invasions du Shaba..pour s´en convaincre Idea 

1. MAROC

Ce royaume est stable á cause avant tout de la présence des USA...Notez que le Maroc est l´unique pays en Afrique qui utilise des F-16 Idea ..mis á part l´Egypte qui est un cas "special" Arrow 

2. L´EGYPTE

Beneficie d´une attention spéciale des USA..parce ce que étant beneficiaire d´une aide militaire évaluée en milliards des dollars. La stabilté économique de l´Egypte depend avant tout de ces milliards d´aide...Renseignez-vous, vous allez apprendre que l´armée possede un % respectable dans l´industrie touristique de l´Egypte avec des chaînes d´hotel de luxe Idea 

3. ANGOLA

Depuis la fin de la Guerre Froide, la stabilité de l´Angola repose aussi sur une présence militaire US..Vous apprendrez qu´AFRICOM est très engagée dans les réformes de la défense de l´Angola..avec des recyclages et des formations des membres de l´armée Angolaise.

4. OUGANDA

Ce pays est stable..avant tout á cause de l´aide militaire US.. Avec un peu de bon sens, l´économie et le sociale de l´Ouganda sont plus stables..á cause de la présence militaire des USA Idea Idea 

Mr Ngonga

]b]Vous allez nous apprendre prochainement dans quel pays en Afrique la présence militaire des USA est la cause de la destabilisation[/b]

Nous avons cité les États Arabes du Golfe..pour elargir la liste des pays dont la présence militaire US a été benefique.. clown alien 

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 18/5/2014, 4:58 pm

[quote="ndonzwau"]
Quelle politique de défense gagnante proposons-nous donc; si c'était la leçon essentielle à retenir de toute discussion autour d'Africom ?
A plus............

Nous affirmons que les USA sont plus "crédibles" comme alliés..par rapport á la France ou la Chine..si pas l´UE Arrow Nous continuons á affirmer qu´AUCUN pays Africain ne peut "participer" á la protection militaire de la RDC Arrow Arrow AUCUN Embarassed 

Ainsi, les "théories" panafricanistes n´ont pas leur place dans les débats entre congolais sur la défense de la RDC Arrow 

Sommes-nous capables de "chasser" les USA ou de réfuser leur influence au Congo Question Twisted Evil Les anti-US peuvent toujours apporter une réponse á cette question Idea Idea Arrow 

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 18/5/2014, 5:38 pm

Elle n'a pas tord le KONY toujours pas retrouvé malgré leurs militaires et armes moderne bizarre...Africom mon oeil.


http://allainjules.com/2014/05/18/boko-haram-jumoke-balogun-votre-bringbackourgirls-ne-fait-quempirer-les-choses/#more-59162

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 18/5/2014, 6:17 pm

Il n'y a rien à attendre de l'africain, les américains sont là pour leurs intérêts.

adalia sur mai 18, 2014 @ 1:08 à 18 mai 2014 1 h 08 min
Boko Haram, c’est en haoussa pour "Book is haram", "l’interdiction des livres" en globish arabic, la secte néoévangélicoislamistotakfiri made in litteralism & puritanism yankee style with islamic touch, qui sert de prétexte pour occuper l’Afrique et en chasser les coopérants chinois …

Comme auparavant en Cote d’Ivoire, à Madagascar, en Libye, au sud Soudan, au Congo oriental, en Ethiopie, en Somalie, en Centre à fric,

et bientôt ailleurs …

http://comaguer.over-blog.com
Bulletin n° 269- semaine 20- 2014

Boko Haram

Un 11 septembre africain en quelque sorte

L’émotion soulevée par l’enlèvement et la séquestration de 200 jeunes filles nigérianes est compréhensible et légitime.

Mais, quand cette émotion est en quelques heures instrumentalisée mondialement, elle devient un objet politique de grande magnitude qui mérite d’être analysé rationnellement.
L’émotion planétaire est orchestrée au plus haut niveau : Michelle OBAMA lance elle-même la campagne aussitôt suivie par ses clones parisiennes : Carla Sarkozy et Valérie Trierweiler. La propagande se décide dans les lieux de pouvoir et le casting se fait directement dans les alcôves présidentielles.
Cette mise en scène intervient au moment même où le premier ministre chinois Li Kexiang est reçu par l’Union Africaine à Addis Abeba et confirme l’intensification des relations économiques politiques et sociales sino-africaines.
Pendant que Michelle Obama effectue sa prestation, son mari s’occupe lui de la gestion de l’après-émotion. Pas de grand show à la George Bush, le personnage est plus roublard ou plus fourbe, mais la décision quasi immédiate d’envoyer dans le ciel nigérian des drones pour lancer la chasse aux ravisseurs.
Le parallèle avec Septembre 2001 est instructif, la dimension de l’évènement est moindre la réaction l’est aussi mais elle était préconçue comme l’était l’assaut stérile et meurtrier sur l’Afghanistan.
Explication :
La néo- domination de l’Afrique par les puissances impérialistes néocoloniales, Etats-Unis en tête suivis avec un entêtement persistant par le clone américano-sioniste « Hollando-Fabiusien » qui gouverne à Paris, est à l’ordre du jour depuis la percée économique chinoise sur le continent et l’adhésion de l’Afrique du Sud aux BRICS.
Elle s’est concrétisée, comme toutes les options stratégiques des Etats-Unis qui prennent systématiquement et prioritairement la forme d’un projet de domination militaire par la création en 2008 d’AFRICOM commandement militaire US intégré pour l’Afrique (Egypte exclue).
Depuis cette date, sans faire beaucoup de bruit, l’armée US a déployé une activité régulière et diversifiée sur le continent et le refus de façade des dirigeants africains d’accueillir sur leur territoire le commandement d’AFRICOM qui reste en Allemagne n’a en rien entravé son action.
1- Création d’une « base lourde ». Par « base lourde il faut entendre une installation permanente en dur où peuvent stationner des milliers de personnes : militaires, « mercenaires » au sens de personnels contractuels participant à des opérations militaires et personnels civils de service. Telle est la base de Djibouti où progressivement la présence US sous l’appellation de « EAST AFRICA RESONSE FORCE » éclipse l’ancienne présence française en recul. De Djibouti peuvent partir des avions de transport (par exemple pour acheminer des soldats français en Centrafrique) des drones (par exemple pour bombarder au Yémen ou en Somalie) des forces spéciales (qui vont partout) et des instructeurs chargés de former ou d’encadrer des forces armées africaines (voir plus loin).

2- Création de « bases légères » : il s’agit d’installations légères, démontables, discrètes à l’occasion pouvant accueillir quelques dizaines de soldats mais bien équipées en matériel , bien ravitaillées, bien connectées aux réseaux de transmission et dotées d’une piste d’atterrissage. D’après l’enquête conduite par l’essayiste étasunien NICK TURSE de telles bases existent aujourd’hui
NICK TURSE prend en compte les forces spéciales qui sont hors statistiques militaires officielles (lesquelles minimisent les chiffres en ne comptant que les militaires stricto sensu, sans les « mercenaires » et sans les forces spéciales) et aboutit à un effectif global d’AFRICOM en Afrique plus proche de 10000 hommes que des 1500 affichés par le Pentagone. « Base » ne signifie pas vaste installation mais au moins lieu fixe de casernement, de ravitaillement et de raccordement au réseau de transmission utilisable par des dizaines voire des centaines d’hommes.
- une base aérienne à Ouagadougou
- deux bases en République centrafricaine à Obo et Djeme
- une base au Congo à Dungu
NICK TURSE s’intéresse également aux bases de drones qui se trouvent au Niger, en Ethiopie et aux Seychelles et aux postes où sont stationnées les forces spéciales de la Marine installées au Kenya et en Ethiopie qui peuvent être dotés de pistes d’atterrissage pour les gros transporteurs Hercules
3 – Accords de coopération permettant à l’armée US d’utiliser des aéroports civils dans des dizaines de pays africains.
Pour cette activité des accords ont été passés avec les gouvernements du Sénégal, du Maroc, du Nigeria, du mali du Botswana du Ghana de la Tunisie d’Egypte pour utiliser les aéroports internationaux de ces pays : au total la logistique militaire US a porte ouverte dans 29 pays d’Afrique.
4 – Actions de formation d’armées africaines : la création d’Africom a permis de passer d’une période où la formation d’officiers africains se déroulait dans les écoles militaires aux Etats-Unis même et gardait donc un caractère élitaire et onéreux à une formation de masse, de base et à coût allégé directement dans le pays concerné. Ces formations sont organisées et encadrées par des contractuels privés et les militaires sont réservés aux cours et à la mise en pratique. Les formations sont diversifiées. Il peut s’agir de formations au combat classique, à la recherche de renseignements (espionnage), au maintien de l’ordre, ou aux opérations humanitaires. De cette façon et avec l’aimable complicité des dirigeants africains concernés les militaires US fabriquent des supplétifs pas chers, formés à leurs standards, utilisant des matériels étasuniens, anglophones a minima et dépendants à la fois pour la logistique et les télécommunications des réseaux militaires US.
Sous le label ACOTA Les actions de formation aux opérations de maintien de la paix et aux opérations qualifiées d’humanitaires ont lieu dans de nombreux pays :
Benin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Djibouti, Ethiopie, Gabon, Ghana, Kenya, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Afrique du Sud, Tanzanie, Togo, Ouganda et Zambie.
Les limites entre la formation à froid et la formation « sur le tas » dans des opérations en cours sont difficiles à tracer. Il semble que la seconde formule soit à l’œuvre au Sénégal, au Tchad, au Congo, et en Ouganda.
Ces actions de formation ont lieu dans des locaux et casernes financés et équipés par les Etats-Unis.
La formation au renseignement militaire a lieu en Guinée au Niger et au Tchad

Une opération géopolitique de grande envergure
Cette politique de contrôle militaire indirect des pays africains s’était, dans ses débuts, concentrée sur la bande sahélienne. La destruction de la Lybie, l’alignement ancien du Maroc et le changement de gouvernement en Tunisie lui ont permis d’étendre son influence sur tout le Maghreb. Cependant les généraux algériens, sans repousser l’aide militaire US et disposant à la différence de la plupart des généraux africains de budgets confortables, s’efforcent de la maintenir dans les limites d’une coopération pas trop inégalitaire.
Le sud du continent africain où n’existe pas, jusqu’à présent, le prétexte de lutte contre le terrorisme est resté assez à l’abri des ambitions et des missions d’AFRICOM mais NICK TURSE sur son site en ligne TOM DIPSATCH considère qu’AFRICOM intervient dans 49 Etats africains sur 55.
La crise des jeunes filles nigérianes vient à point nommé pour permettre à AFRICOM de venir encadrer de plus prés ce pays et son armée, une armée nombreuse mais ravagée comme le pays tout entier par une corruption extrême et qui a été incapable de venir à bout depuis 10 ans de BOKO HARAM et probablement pour en faire la place forte anglophone d’AFRICOM et le cœur du dispositif néocolonial US remarquablement placé au centre du continent. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit du pays le plus peuplé d’Afrique – 175 millions d’habitants -, de la première économie africaine, le PIB nigérian – environ 500 milliards $ – venant juste de dépasser le PIB sud-africain. (Un chiffre sur le niveau de développement du Nigeria pourtant gros producteur de pétrole et de gaz : la consommation d’électricité par tête d’habitant au Nigeria est de 1/100° de celle des Etats-Unis – dans sa grande commisération, Michelle Obama aurait aussi pu le dire) et d’un gros vendeur de pétrole aux Etats-Unis.



http://reseauinternational.net/boko-haram-marin-cia/




http://www.islametinfo.fr/2014/05/13/nigeria-boko-haram-ce-groupe-arme-qui-cache-une-guerre-sino-americaine/

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 18/5/2014, 6:58 pm

  [quote="mongo elombe"]Il n'y a rien à attendre de l'africain, les américains sont là pour leurs intérêts.


1960 Arrow Idea 

Mama MONGO

Quand la Belgique voulait "separer" le Katanga du reste du Congo en soutenant le Katanga independant de mon cousin Tshombe,,c´était aussi l´intérêt des USA..qui avait fait echec á la partition du Congo Razz lol!

Troll se demande si l´intérêt des congolais en 1960..était contraire á l´intérêt des USA lol!

  Comme par hasard, la RDC a gardée ses frontière datée de 1885 parce que l´intérêt des USA l´exige..drôle non  

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 18/5/2014, 8:04 pm

Troll,

La place des présidents américains c'est à la cpi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 18/5/2014, 8:27 pm

 Like a Star @ heaven Mama MONGO..

Avec tout le respect, [b]êtes-vous entrain de dire aux lecteurs de cette page que..le président Kennedy (par exemple) devait se retrouver devant la CPI..pour s´être opposé á la Belgique qui armait en soutenait le Katanga independant Question [/b]
Allez-vous envoyer Bush jr á la CPI pour s´être opposé au projet de son predecesseur B Clinton qui souhaitait ceder l´Est du Congo au Rwanda et á l´Ouganda Question
 Shocked Surprised Surprised Surprised 

Madame Mongo, l´intérêt de la RDC en ce qui concerne la survie du Congo comme État dans sa forme orginale de 1885, l´intérêt des congolais coincide avec celui des USA...

Ceux des pays Africains qui ne souhaitent... Arrow Razz pas AFRICOM, tant mieux, mais la RDC a grandement besoin de se défendre et AFRICOM pour nous signifie une implication plus active et plus intense des USA sur le plan de la défense au Congo Like a Star @ heaven Idea

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 18/5/2014, 9:39 pm

NgongaEbeti a écrit:
Mais pourquoi dois-je meme aller en Amérique du Sud pour chercher des exemples?

Rolling Eyes Idea Si vous pouvez citer les noms des pays de l´Amerique Latine qui sont "instables" á cause des bases militaires US installées sur leurs territoires...nous allons avancer un peu dans vos arguments lol! lol!

Restons au Congo et pour vous aider a répondre a votre question je vais vous en poser une autre. Very Happy  Vous etes d'accord avec moi que la présence militaire américaine au Rwanda et en Ouganda date de plusieures decennies maintenant. Limitons-nous a 1986, l'année de prise de pouvoir de Museveni en Ouganda. Maintenant dites-nous quelle genre de "STABILISATION" cette présence a apporté depuis tout ce temps. Ensuite, faites-nous une analyse entre avant 1980-1986 et apres et dites-nous en quoi cette région de l'Afrique a bénéficié en termes de stabilisation?

Officielement, il n´existe pas des bases US ni au Rwanda ni en Ouganda..C´est á vous de nous apporter les noms de ces bases..En tout cas depuis qu´AFRICOM a commencée á entrainer les FARDC, les performances des "commandos" congolais sont visibles..Si vous l´avez oublié, Mamadou est un commando formé par AFRICOM á Kisangani..

C'est quand meme stupéfiant de voir un congolais vouloir nier aussi ouvertement le role DIRECT des USA dans la DESTABILISATION permanente de la RDC depuis au moins 1996 par le Rwanda et l'Ouganda dont les armées sont totalement DEPENDENTES de l'armée américaine!!!''

Existe-t-il une base militaire US sur le territoire congolais..qui servirait á destabiliser la RDC

Apres les pays asiatiques vous passez maintenant au pays du Golf? Ce sont des exemples ceux-la? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 

Dans ce cas, dites-nous aussi contre QUI les USA les protege?

]b]la première menace pour presque tous les États Arabes du Golfe sont les "islamistes"..Al Qaida et Cie..Ensuite, l´Iran est l´ennemi naturel des Arabes..si vous le savez pas..Il vous suffit d´augmenter vos connaissances dans l´Islam pour apprendre les conflits centenaires entre Shiites et Sunites [/b]

Mais ce qui m'étonne le plus c'est que vous ignorez aussi facilement l'exemple béant
et crasseux des conséquences de la présence des bases américaines en Iraq!!! Shocked Shocked Shocked C'est stabilisant ca, je suppose! Et malgres ca les iraquiens n'en veulent pas chez eux. Quel peuple ingrat et ignorant, surement!

Vous le savez sans doute pas que sans la présence militaire américaine en Irak actuellement, le Nord de l´Irak composé des KURDES serait independant, tout comme les zones situées non loin de l´Iran seraient independants
Faut-il souligner que l´instabilité en Irak actuellement est l´action des "islamistes"..et pas des USA?


Finalement sur le coté économique dans le golfe, je ne crains qu'encore une fois vos informations ne soient que trop superficielles et incompletes. Les pays du Golfe sont OBLIGES d'utiliser le dollar dans leur transactions pétrolieres et la présence militaire américaine dans cette région est justement la pour s'assurer que cette politique ne change jamais. Car le jour ou les arabes vont refuser de mener leurs transactions petrolieres exclusivement en dollars, cela marquera la FIN de l'hégémonie américaine et entrainera la chute du dollar.

Mr NGONGA
]b]Nous sommes entrain de vous apprendre que la "City" á Londre, ce grand marché financier depend de plus en plus des "petro-dollars" des États Arabes du Golfe...Tout comme la quantité des bons de tresor de la FedBank en possession des ces États rend les USA dependant des ces États..
Vous qui êtes si intelligent devrait quand même comprendre que les États Arabes du Golfe "gagnent" á ce que le dollar garde sa valeur...car la "dette" des USA envers eux est en "dollar" study ..L´hegemonie américain a cessée d´exister en realité quand la Chine et les État Arabes sont en possession d´une quantité enorme des bons de trésor de la FedBank..
Mr Ngonga, on dirait que vous ne résidez pas aux USA..car vos connaissances en ce domaine sont discutable,,,très discutable [/b]


Ensuite, votre commentaire montre que vous ne connaissez pas non plus l'histoire mouvementé de cette région du monde qui n'a jamais pu s'industrialiser et est condamnée a vendre sa richesse en dollar qu'elle ne controlle pas et qui plus est, elle est obligée d'investir dans des industries sans importances comme les clubs de football, les hotels et autres futilités de ce genre. Ce ne sont absolument pas des modeles a suivre, comme tout arabe qui se respecte vous le dira. Et puis, les enjeux ne sont pas les meme.

Ce que vous ne comprenez pas est que les stades et les clubs de foot servent á couvrir les operations financières plus stratégiques..Visistez Paris prochainement et posez des questions sur les proprietaires, les nouveaux proprietaires de tous les hôtels de luxe au coeur de Paris..
Ce que vous croyez être "futilité" n´est qu´une connaissance limitée dans les finances internationales study study Ils sont pratiquement en voie de prendre le contrôle des marchés boursiers en Occident..ces Arabes..Et sans eux ni Boieng ni Airbus ne peut suvivre..
Observez comment leurs compagnies aériennes sont entrain de prendre le contrôle du marché du transport aérien en Occident study


Au fait, quelle est la raison principale qu'evoquent les extremistes islamistes pour justifier leurs actions et attitudes face a l'Occident?

Vous devez retourner relire les guerres de la CROISADE study Vous comprendrez une chose si simple: la mondialisation ne fait pas le bonheur des "extremistes" qui ont peur de perdre leur influence....face á la liberté mentale de l´être Humain..exactement comme pendant le Moyen-Age quand l´Eglise Catholique toute puissante executait tous ceux qui osaient dire le contraire...

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Troll le 18/5/2014, 9:49 pm

Cavalier a écrit:[
Jusque La Notre[/font]Sir Troll, n'a toujours aucune idee de ce que Represente L'AFRICOM et sa mission en AFRIQUE Very Happy  Laughing 

Il est entrain de croire que L'AFRICOM a pour mission de faire de LA RDC une Puissance Militaire, kie, kie, kie Laughing 
[/b]

Mr CAVALIER

Les relations militaires entre le Congo et les USA ne datent pas d´AFRICOM Evil or Very Mad Razz Avant de traiter quelqu´un d´ignorant, vous ferez mieux d étudier un peu l´histoire du Congo où vous apprendrez que les USA étaient opposés á la Belgique qui soutenait la partition du Congo..Vous apprendrez que les USA avaient financés l´ONUC, première mission militaire de l´ONU qui avait mis fin á l´État independant du Katanga..Vous apprendrez beaucoup sur l´appport militaire US afin de mettre fin aux guerres de secession.. Idea

Surtout vous apprendrez que les pilotes et techniciens d´Air Zaire étaient tous des officiers de reserve de la Force Aérienne, car ils avaient étudiés aux USA avec des bourses accordées par le Pentagone Idea Idea 

]b]Troll n´a jamais affirmé que AFRICOM allait faire de la RDC la première puissance militaire en Afrique..Au contraire tout ce que nous souhaitons est de rendre la RDC capable de se defendre et surtout capable de garder son territoire intact Idea Arrow [/b]

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  mongo elombe le 22/5/2014, 6:12 pm

http://youtu.be/2Wu8vC9MLoU


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Cavalier le 22/5/2014, 8:00 pm

Troll a écrit:
Cavalier a écrit:[
Jusque La Notre[/font]Sir Troll, n'a toujours aucune idee de ce que Represente L'AFRICOM et sa mission en AFRIQUE Very Happy  Laughing 

Il est entrain de croire que L'AFRICOM a pour mission de faire de LA RDC une Puissance Militaire, kie, kie, kie Laughing 
[/b]

Mr CAVALIER

Les relations militaires entre le Congo et les USA ne datent pas d´AFRICOM Evil or Very Mad Razz Avant de traiter quelqu´un d´ignorant, vous ferez mieux d étudier un peu l´histoire du Congo où vous apprendrez que les USA étaient opposés á la Belgique qui soutenait la partition du Congo..Vous apprendrez que les USA avaient financés l´ONUC, première mission militaire de l´ONU qui avait  mis fin á l´État independant du Katanga..Vous apprendrez beaucoup sur l´appport militaire US afin de mettre fin aux guerres de secession.. Idea

Surtout vous apprendrez que les pilotes et techniciens d´Air Zaire étaient tous des officiers de reserve de la Force Aérienne, car ils avaient étudiés aux USA avec des bourses accordées par le Pentagone Idea Idea 

]b]Troll n´a jamais affirmé que AFRICOM allait faire de la RDC la première puissance militaire en Afrique..Au contraire tout ce que nous souhaitons est de rendre la RDC capable de se defendre et surtout capable de garder son territoire intact Idea Arrow [/b]
Sir Troll,

Si c'est cela que tu veux perdurer a croire, eh bin it's your call Man Idea Good Luck Arrow  jocolor  

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Cavalier le 23/5/2014, 8:12 pm

Troll a écrit:
NgongaEbeti a écrit:

Officielement, il n´existe pas des bases US ni au Rwanda ni en Ouganda..C´est á vous de nous apporter les noms de ces bases..En tout cas depuis qu´AFRICOM a commencée á entrainer les FARDC, les performances des "commandos" congolais sont visibles..Si vous l´avez oublié, Mamadou est un commando formé par AFRICOM á Kisangani..
Sir Troll,

NgongaEbeti s'est donne de la peine de vs informer sur ce dossier de L'AFRICOM, vs avez fait la sourde d'oereille Rolling Eyes , Maintenant voici ce que Pensent eux meme Les Occidentaux sur les vraies intensions derriere L'AFRICOM...SUIVEZ Arrow  Arrow  Arrow 

Voici un Article ou vs allez surement trouver reponse a la question QUE VS avez poseee----CI-HAUT Arrow  Arrow  Arrow  Idea  @  alien  cat  clown  Suspect  What a Face 

SOURCE: http://www.marx.be/fr/content/la-mont%C3%A9e-de-l%E2%80%99afrique-et-l%E2%80%99agressivit%C3%A9-croissante-de-l%E2%80%99occident

La montée de l’Afrique et l’agressivité croissante de l’Occident Arrow  Idea 


Sur Internet circule aussi une version finale du projet de stratégie sécuritaire nationale (2013) des États-Unis. Visiblement, il s’agit d’un document de travail visant à actualiser l’actuel document, intitulé « National Security Strategy », figurant depuis 2010 sur le site Internet de la Maison-Blanche [132] .

Les deux documents ont ceci en commun qu’ils partent d’un monde en mutation. Le document français consacre un chapitre complet à « la fin de l’hégémonie occidentale », qu’il qualifie de principale tendance dans le monde. Pour Washington, il est alors clair, une fois de plus, que « les États-Unis doivent se préparer à un monde multipolaire dans lequel tant des alliés que des ennemis pourraient nous défier ».


 Idea Un bouleversement dans les rapports de force économiques internationaux Idea 

« Alors que l’Asie et l’Afrique représenteront près de 80 % de la population mondiale et que les économies des sept principaux pays émergents seront plus de deux fois supérieures à celles des économies du G7 [133] au tournant du siècle, le poids démographique et économique relatif des pays de l’OCDE [134] continuera de décliner (14 % de la population en 2040, 43 % du PIB mondial à l’horizon 2030) », lisons-nous dans Horizons stratégiques.


Les pays du Sud ont pratiquement doublé leur part dans la production mondiale, de 25 % en 1980 à 47 % en 2010.


 @  clown Le mythe de l’impérialisme chinois Arrow  @ 

Depuis quelques années, la Chine est le premier partenaire commercial de l’Afrique. Beaucoup y voient la preuve d’un nouvel impérialisme, chinois cette fois, en Afrique. Il est vrai sans doute que la présence croissante en Afrique d’entreprises privées chinoises va de pair avec toutes sortes de formes d’exploitation, comme on peut s’y attendre, par exemple, de la part d’entreprises privées locales fonctionnant selon les principes du marché libre. En outre, il existe des différences culturelles qui provoquent des tensions. Mais les histoires d’achat à grande échelle de terres agricoles, de mainmise à bas prix sur les matières premières et autres ne sont généralement que des mythes, même s’ils ont la peau dure. Une personne s’emploie depuis des années à confronter systématiquement ces mythes à la réalité : Deborah Brautigam, professeur et directrice du programme de développement international de l’université John Hopkins à Washington. Sur son site Internet China in Africa : the real story [139] , elle fait régulièrement un sort à ce genre de légendes. Une visite de son site contribue à dissiper bien des malentendus et autres inventions.

Il est trop facile de taxer d’impérialisme le commerce croissant entre la Chine et l’Afrique. Lénine cite trois caractéristiques quant aux aspects internationaux de l’impérialisme en tant que système : « l’exportation des capitaux, à la différence de l’exportation des marchandises, prend une importance toute particulière » ; « formation d’unions internationales monopolistes de capitalistes se partageant le monde », et « fin du partage territorial du globe entre les plus grandes puissances capitalistes [140]  ».

Lénine fait la distinction entre le commerce (exportation et importation de marchandises) et l’exportation de capitaux. En ce qui concerne le commerce, il convient de signaler l’excédent commercial positif croissant pour l’Afrique. En 2012, l’Afrique exportait pour 113 milliards de dollars vers la Chine et importait pour 85,3 milliards de dollars. Près de la moitié des produits importés de Chine consistent en marchandises utiles pour le développement économique (véhicules, machines, générateurs et autres).

Toutefois, quand nous parlons de base économique de la domination impérialiste, il s’agit d’exportation de capitaux sous forme de prêts ou d’investissements directs à l’étranger conférant à des entreprises transnationales et à des banques un pouvoir direct sur l’économie d’un autre pays. Que l’Afrique se saigne aux quatre veines pour rembourser les dettes qu’elle a contractées avec l’Occident est passablement connu. Cette dette africaine s’est constituée dans les années 70 et 80 du siècle dernier et voilà trois décennies qu’elle est utilisée par le FMI comme prétexte pour imposer à la plupart des gouvernements africains des mesures ultralibérales à l’avantage des entreprises transnationales occidentales. Les nouveaux prêts chinois sont souvent de caractère concessionnel (sans bénéfice à la clef), ou bien ils s’effectuent selon un scénario qui, en fait, équivaut à du troc (du pétrole ou du cuivre en échange de travaux d’infrastructure). La Chine annule aussi régulièrement des dettes, et ce, sans condition. Le FMI, en outre, veille étroitement à ce que les pays africains à dette élevée « ne puissent en aucun cas en contracter de nouvelles ». Bref, sur le plan de l’exportation de capitaux par des prêts, l’Occident tient depuis longtemps l’Afrique dans un étau et quand bien même la Chine le voudrait, elle n’a pas la moindre possibilité, jusqu’à présent, de se muer en candidate impérialiste.

Par l’exportation de capitaux sous forme d’investissements directs à l’étranger, les entreprises transnationales se trouvent avoir des propriétés dans d’autres pays. Et, ici aussi, il s’avère que la Chine se situe toujours à un niveau de loin inférieur à celui de l’Occident.

Fin 2011, la valeur cumulée des investissements en Afrique s’échelonnait ainsi : la France possède 58 milliards de dollars, les États-Unis 57, la Grande-Bretagne 48, la Malaisie 19, l’Afrique du Sud 18, puis viennent seulement la Chine avec 16 milliards et l’Inde avec 14 milliards [141] . Ces proportions sont également maintenues quand on examine les investissements annuels entre 2003 et 2009 [142] . Pour la Chine, l’exportation de capitaux n’est encore que peu développée, si on la compare à l’exportation de marchandises.

Les gouvernements occidentaux sont les défenseurs directs des intérêts des banques et des entreprises transnationales

Au contraire de la Chine, les gouvernements occidentaux interviennent comme défenseurs directs des intérêts de leurs banques et entreprises transnationales en Afrique.

L’ingérence politique et militaire des États-Unis et de l’Europe en Afrique présente un contraste saisissant avec la politique du gouvernement chinois qui s’appuie sur le respect réciproque de la souveraineté, sur la non-ingérence dans les affaires intérieures d’un autre pays, sur l’égalité et sur l’avantage réciproque.

Quand l’Occident bombarde la Libye en tous sens ou renverse le président Gbagbo en Côte d’Ivoire, nous voyons d’importantes délégations d’hommes d’affaires venir ramasser le butin en compagnie de leurs ministres des Affaires étrangères respectifs. Mais même en temps de paix relative, les entreprises transnationales occidentales reçoivent une solide protection sous forme de pressions politiques et diplomatiques et de garanties militaires. Ces activités sont très clairement dévoilées dans le livre Chasseurs de matières premières de Raf Custers qui décortique la façon dont les gouvernements canadien et américain se lancent dans toutes les pressions et ingérences imaginables pour défendre les intérêts de leurs géants miniers respectifs First Quantum et FreeportMcMoran [143] .

Que se passe-t-il quand une banque chinoise fait un important investissement en Afrique ? En 2008, lorsque le gouvernement congolais a osé conclure le fameux contrat avec la Chine qui prévoyait un investissement de 9 milliards de dollars (3 milliards dans l’exploitation minière et deux tranches de 3 milliards pour la pose de routes, la construction d’hôpitaux, d’écoles…) à rembourser avec le cuivre et le cobalt qu’allait produire le projet minier, la chose a déclenché en Occident une tempête de colère et d’indignation. Cette colère et cette indignation se sont traduites par deux années de chantage de la part du FMI avec, comme résultat, la suppression d’une tranche de 3 milliards de dollars et la contrainte pour l’Eximbank chinoise finançant l’investissement de le faire sans la moindre garantie, entièrement à ses propres risques, ce qu’aucune banque capitaliste ne ferait normalement. Bien sûr, cela provoqua un énorme retard dans l’exécution de l’ensemble du projet. Cinq ans plus tard, on n’a encore exécuté que pour 458 millions de dollars de travaux d’infrastructure et on n’a investi que 540 millions de dollars dans le projet minier. Mais pas un seul kilo de cuivre ou de cobalt n’a encore été remis en échange. Quand l’Eximbank chinoise a voulu reprendre comme garantie sur toute l’opération les 32 % de parts du Congo dans le projet minier, cela lui a été refusé et, aujourd’hui, les négociations se poursuivent. De chantage, de menaces ou de pressions militaires, il n’est tout simplement pas question de la part du gouvernement chinois [144] .

Le 21e siècle sera celui de l’émergence de l’Afrique

La modification des rapports de force internationaux fait que les élites africaines osent davantage se dresser contre les anciens maîtres coloniaux. Le président sud-africain Zuma a par exemple déclaré ceci, dans une interview accordée au Financial Times : « Si vous continuez à traiter l’Afrique comme une ancienne colonie, les gens s’adresseront à de nouveaux partenaires qui les traiteront d’une autre façon [145] . »

Après des siècles de trafic d’esclaves, de colonisation, de guerres coloniales, de dictatures néocoloniales, d’ingérence et de coups d’État au service des intérêts occidentaux, les dirigeants africains disposent désormais de la possibilité de choisir des partenaires qui les traitent d’égal à égal. En outre, ils peuvent monter les divers nouveaux partenaires et les anciens maîtres les uns contre les autres afin d’obtenir de meilleures conditions de développement économique de leur pays. Ils ont ainsi l’occasion de reprendre le cours des années 60, à l’époque des grands nationalistes et anticolonialistes africains et de se positionner de façon plus indépendante.

L’ambassadeur de la République démocratique du Congo à Bruxelles, Henri Mova Sakanyi, qui est en même temps un brillant universitaire et un professeur en relations internationales, écrit à propos de la coopération sino-africaine : « L’Afrique possède 30 % des réserves de matières premières […]. Le continent offre un énorme potentiel en sources d’énergie renouvelables. La production agricole de l’Afrique représente 66 % du cacao, 40 % de l’huile de palme, etc. » Sakanyi conclut en disant que « le 21e siècle sera celui de l’émergence de l’Afrique [146]  ».

Une agressivité croissante de l’Occident en guise de réponse

Actuellement, la domination occidentale est remise en question par la tendance au développement souverain dans le Sud, que soutiennent également les économies émergentes. Mais cela constitue un danger direct pour l’impérialisme en tant que système et l’Occident y répond par une agressivité militaire croissante.

Dans le document du ministère français de la Défense, Horizons stratégiques, nous lisons que non seulement le régionalisme, le tribalisme ou le radicalisme religieux sont autant de problèmes auxquels l’armée française sera confrontée dans les prochaines décennies, mais également que
« les sentiments nationalistes et/ou panafricains pourraient se développer, parfois au détriment des intérêts occidentaux ».


Depuis lors, la présence en Afrique des troupes américaines s’intensifie imperceptiblement, mais très rapidement, par toute sorte d’opérations sécuritaires, de programmes d’entraînement et d’exercices, le tout à l’échelle réduite. Nick Turse, rédacteur en chef du site Internet TomDispatch.com, qui fournit avec une grande minutie des informations sur l’armée américaine, a publié une carte en même temps qu’un aperçu de la mise en place d’un impressionnant réseau de présence militaire américaine sur le continent africain  [148] .



Présence militaire américaine en Afrique Idea 

Turse complète cette carte à l’aide de deux autres éléments. Il parle d’abord d’un réseau logistique qui doit relier entre elles les petites et grandes installations de l’armée américaine (points indiqués par un □ sur la carte) en vue de l’acheminement de nourriture, de carburant et de matériel et autre équipement destinés aux troupes américaines. Faisant allusion à Marco Polo, le lieutenant-colonel Corrick, de l’unité logistique de l’armée américaine, a dit qu’il s’agissait de « la nouvelle route des épices pour l’Afrique » et a ajouté que ce réseau ne cessait de se développer et qu’il allait « finalement s’étendre dans toute l’Afrique ». [149]



 Idea Turse fait enfin remarquer que la carte des activités de l’Africom fait penser à « un champ complètement recouvert de champignons après une averse ». En peu de temps, de façon quasi imperceptible, l’armée américaine s’est insinuée en Afrique. albino  rendeer  Turse cite le lieutenant-colonel Beaurpere : « Une présence ouverte directe des troupes américaines sur le continent africain peut provoquer la consternation chez nos partenaires qui sont fiers de leur indépendance acquise et qui entendent défendre leur sécurité de façon autonome. » Le général Rodriguez, à la tête de l’Africom depuis octobre 2012, approuve : « L’histoire des nations africaines, le colonialisme, tout cela nous montre que nous devons intervenir en ne laissant qu’une empreinte légère. »

Les stratèges militaires américains ont pris conscience de la profondeur de l’anticolonialisme. Non seulement au sein de la population africaine, mais aussi chez leurs partenaires, c’est-à-dire chez les dirigeants africains avec qui ils concluent des accords. Pour l’instant, ils s’y prennent donc de façon très tactique. « De façon discrète, le Pentagone et l’Africom sont occupés à transformer l’Afrique en champ de bataille du futur », conclut Turse.

La France aussi est de la partie

Depuis plusieurs décennies déjà, la France avait des bases à Djibouti (1 900 hommes), au Gabon (900) et au Sénégal (350). Ces dernières décennies, l’armée française a toutefois intensifié sa présence militaire dans des pays comme la Côte d’Ivoire (450), le Mali (1 000 dès janvier 2014), le Tchad (950) et la République centrafricaine (200) [150] . Enfin, des troupes françaises sont discrètement présentes aussi dans des pays comme le Burkina Faso (nombre des effectifs inconnu) [151] et au Cameroun (500) [152] . L’accroissement constant des effectifs a eu lieu pendant et directement après les récentes opérations de guerre en Côte d’Ivoire, au Mali, au Tchad et en République centrafricaine. Ces dernières décennies, l’armée malienne, à l’instar des autres armées de l’Afrique occidentale, a bénéficié de toute sorte de programmes d’entraînement. Lors d’une interview, le général français Bruno Clément-Bollée, responsable du programme de formation de l’armée malienne, en a fait l’énumération : Flintlock, Acri, Acot, Recamp et maintenant EUTM (l’actuelle mission de l’Union européenne pour la formation de l’armée malienne).

En d’autres termes, les nations africaines doivent renoncer à leur souveraineté et placer leur appareil militaire sous tutelle occidentale. Les généraux français doivent pouvoir décider quels généraux seront placés à la tête des armées de l’Afrique occidentale.


Le débat au sein de la gauche

Le continent africain va changer rapidement au cours des prochaines décennies. Les gouvernements occidentaux s’y montreront de plus de plus en plus agressifs. Les stratèges de l’Africom ont développé une approche tactique de l’implantation militaire qui tient compte des sentiments anticoloniaux profondément enracinés et de la volonté d’indépendance qui habitent le peuple africain et un grand nombre de ses dirigeants politiques. Mais, au sein de la gauche, nombreux sont ceux qui, depuis quelques décennies, ne prennent plus cet aspect fondamental au sérieux. Trop souvent, on réagit à court terme et instinctivement aux crises humanitaires et aux situations déplorables. Cela se traduit par la vision d’un Occident humanitaire et éclairé face aux dirigeants africains barbares et corrompus. Cette perception nous rend aveugles à la vie politique réelle sur le continent et aux objectifs et enjeux réels de la politique des gouvernements occidentaux en Afrique. « Être critique à l’égard de nos gouvernements » se traduit souvent par des exigences en faveur d’une intervention encore accrue de l’Occident contre les dirigeants africains.

Considérer l’Afrique sous l’angle de la lutte pour son indépendance et de sa propre histoire fournit un tout autre regard.

En Amérique latine, la gauche peut se targuer de deux siècles d’expérience dans la résistance politique qui a débuté avec Bolívar, Toussaint Louverture, José Martí… Les Bolívar et Martí de l’Afrique s’appellent Kwame Nkrumah, Patrice Lumumba, Um Nyobé… Ce n’est que cent cinquante ans après Bolívar qu’ils ont obtenu leurs premières grandes victoires contre la domination occidentale en Afrique [153] . Dans les années 60 et 70, les anciennes puissances coloniales ainsi que les États-Unis ont utilisé leur manque d’expérience politique et organisationnelle pour en éliminer la plupart, souvent par assassinat ou coup d’État.





Naturellement, cette Afrique en résistance fait l’objet d’un débat. L’idéal dominant aujourd’hui chez les dirigeants nationalistes africains, rejoindre les économies émergentes, offre à court terme une alternative au consensus de Washington qui est imposé par le FMI depuis plusieurs décennies déjà. Cet idéal donne également un solide coup de pouce à l’aspiration à une indépendance et un progrès réels. Mais il a ses limites : les défis en Afrique, tout comme dans l’ensemble du Sud, ne peuvent être affrontés à long terme en appliquant les principes du marché libre qui constituent précisément le noyau de la politique économique des économies émergentes [158] .

 Idea  Idea On peut également se demander si certains dirigeants nationalistes africains ne scellent pas parfois trop de compromis, se demander pourquoi ils n’insufflent pas plus d’énergie dans l’organisation d’un véritable mouvement populaire qui pourrait porter encore mieux leur projet, ou pourquoi certains mouvements politiques et syndicaux de gauche ne parviennent pas à avoir un impact décisif sur la vie politique. Mais ce débat n’a vraiment de sens que si l’on se positionne dans le camp de la vraie opposition à l’agressivité croissante des États-Unis et de l’Union européenne en tirant des enseignements de la lutte pour l’indépendance de l’Afrique. Arrow  Arrow  @  @ 

Tony Busselen (tony.busselen at gmail.com) est l’auteur de Une histoire populaire du Congo, Aden, 2010. Il est membre du Département international du Parti du Travail de Belgique.

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: AFRICOM..EN ACTION AU CONGO.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum