La Classe politique Congolaise ...

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Classe politique Congolaise ...

Message  Mathilde le 14/6/2014, 2:19 pm



Malgré ses fonctions de ministre de la Justice, Me Wivine Mumba Matipa se comporte toujours en avocate qui défend ses intérêts privés, ceux de ses clients. Pourtant, elle est censée oeuvrer aux regards de ses fonctions, protéger l'intérêt général.
Tenez, elle s'est arrogée le droit, de faire, de manière arbitraire, arrêter un avocat avec ses clients qui réclament un immeuble appartement à leur père que des tiers ont vendu, sans titre ni droit, à un certain Kiwakana. Qui, entretient des relations privilégiées avec la garde de sceau.
Sans doute, le comportement de Wivine Mumba accrédite la thèse selon laquelle, avoir un avocat à la tête du ministère de la justice, serait cautionner le clientélisme. Parce qu'il aurait toujours tendance à privilégier le dossier de son cabinet. Mieux de ses clients, au détriment des tiers.
En effet, nous sommes le 9 juin dernier, lorsque Me Alain Pambu accompagnée de Générose Kalume, fille du général Kalume, de sa collaboratrice et ses deux clients se sont rendus au Parquet général de la Gombe pour s'en quérir du dossier de l'immeuble de ses clients, situés sur l'avenue Tshatshi, dans la commune de la Gombe. Lequel immeuble a été vendu en 2009, sur base d'une fausse procuration spéciale par un certain Me Kabongo Tshibangu. Contre qui, le Parquet général de la Gombe a d'ailleurs, lancé des poursuites pour les infractions de "faux et usage de faux" ainsi que "stellionat". Parce qu'en réalité, le dossier contre Me Kabongo Tshibangu semblait être étouffé au niveau de ce parquet. Alors que c'est depuis 2012 que le Procureur général de la République (PGR), saisi des faits, avait donné injonction au Parquet général à ce que cet avocat soit mis aux arrêts. Ce qui n'a jamais été le cas, Me Kabongo continue à ce jour, à circuler en toute impunité. A leur sortie du Parquet général, c'est la fille Kalume qui dira à Me Pambu de l'attendre et qu'elle devait rencontrer quelqu'un juste à côté du ministère de la Justice. En réalité, Generose Kalume serait allé à la rencontre de madame le ministre. Parce que, quelques minutes après, elle va téléphoner à Me Pambu pour lui dire de la rejoindre au troisième niveau du ministère de la Justice. En clair, c'est la ministre que la fille serait allée voir qui aurait besoin de les voir.
C'est ainsi par courtoisie que Me Pambu accompagné de sa collaboratrice et ses clients vont s'emmener au cabinet où, ils seront d'abord installés dans la salle d'attente. Puis seront faits entrer dans le bureau de la ministre. Celle-ci, en présence de son directeur de cabinet et de la fille Kalume va demander à Me Pambu de lui relater un peu l'affaire. Ce qui fera fait. Après, Mumba va sortir son téléphone et appeler immédiatement le conservateur des titres immobiliers de Lukunga à qui, elle va demander de vérifier au nom de qui, le certificat d'enregistrement de l'immeuble que réclament les fils Garuany Tanganyka était inscrit. Ce qui fût fait, le conservateur va lui certifier que le certificat en question était était initialement inscrit au nom de Garuany Tanganyka, un ancien secrétaire d'Etat de la deuxième république. ç'en est pas fini, curieusement, Mumba Matipa va cette fois-ci, appeler au téléphone Kiwakana, la personne qui a acheté l'immeuble en question à qui, elle va poser la question "avez-vous acheté l'immeuble entrain de Garuany?".
La réponse, c'est la ministre elle même qui connait. Mais après cette conversation, c'est l'humeur de la ministre qui va subitement, changer. Elle va d'autorité, demander à Me Pambu et ses clients de sortir et attendre dans la salle d'attente. Après, elle va le rappeler dans son bureau. Cette fois, madame le ministre, se comporte au magistrat du parquet puis au juge. Elle prend son stylo et carnet, ainsi commence à interroger Me Pambu et ses clients. En droit, elle était entrain d'instruire le dossier. Elle commence à poser aux clients de Me Pambu les questions du genre: "Comment est-ce que votre père avait acquis cette parcelle?, qu'est-ce qu'il était pour avoir cette parcelle? Combien de temps a-t-il travaillé pour avoir gagner de l'argent qui pourrait lui procurer une parcelle dans cette partie de la capitale?".
Après que madame le procureur, ministre de la justice, avocate de Kiwakana ait vers 19 heures, terminé son audition à charge contre Me Pambu et ses clients, va intimer l'ordre à ses policiers de mettre la main sur Me Pambu, sa collaboratrice et ses clients et les jeter dans la geôle du parquet de la Gombe. Pire, elle ne va même pas tenir compte de l'état de grosse dans lequel, se trouve la collaboratrice de Me Pambu. Curieusement, juste avant qu'ils soient arrêtés, va faire accès dans le bureau de la ministre, le fameux Me Kabongo Tshibangu qui va rester avec le ministre. Alors qu'il est recherché par la justice.
Après les avoir fait arrêter, Mumba va confier le dossier à un inspecteur de la police judiciaire des parquets pour les entendre. Mais avocat qu'elle est, bénéficie des privilèges des poursuites. Il doit en principe être auditionné par le Procureur général.

Soit, la moindre de chose serait pour Mumba de saisir au préalable le bâtonnier de cet avocat. Mais son intérêt étant dans le dossier, elle pouvait que poser des actes d'intimidation. Il faut d'ailleurs, signaler que l'avocat qui a précédé Me Pambu dans ce même dossier se trouve à ce jour, incarcéré dans les mêmes conditions que Me Pambu. Si Wivine Mumba pouvait également, chercher à faire mettre la main sur tous les criminels économiques qui pullulent le pays serait une bonne chose. Malheureusement ou malheureusement, le pays retiendra de l'actif de ce ministre de ne travailler que pour la promotion de l'OHADA en RDC. Les raisons cachées sont que Mumba Matipa en tant qu'avocate a évolué dans un cabinet d'avocats spécialisés dans le droit des affaires. D'où, intérêt personnel qui anime cet ministre.
leon pamba





_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Classe politique Congolaise ...

Message  djino le 18/7/2014, 4:23 pm

La coalition des forces politiques et sociales de l’opposition a lancé mercredi une pétition pour que le président congolais, Joseph Kabila, soit traduit devant la CPI pour crimes contre l'humanité....

Après avoir demandé le départ de Joseph Kabila, la coalition des forces politiques et sociales de l’opposition, qui rassemble plusieurs partis dont l'UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social) et l'UNC (Union pour la nation congolaise de Vital Kamerhe), veut que le président congolais soit traduit devant la Cour pénale internationale (CPI) pour crime contre l’humanité.     

Les Evêques demandent aussi à Kabila de dégager tout antant que les Combattants   

La liste s'allonge John Kerry aussi voire OBAMA rejoint les Combattants pour dire à KABILA de dégarer ....  

Même dans son propre parti, les frondeurs, tels que AUBIN MINAKU , Francis KALOMBO demandent aussi à KABILA de partir ....

Evariste Boshab vient d'être tabassé par ZOE , notre nouveau SADDAM HUSSEIN de triste de mémoire   

Et enfin La Soeur Lipassa DA JEANETTE aussi demande à son frère comme les Combattants de ne pas briguer un troisième Mandat   

La liste ékomi mulayiiiii

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Classe politique Congolaise ...

Message  Troll le 18/7/2014, 4:47 pm

 Question Surprised ..Connaissez-vous le site "Défense et sécurité au Congo" de JJ Wondo Question 

Vous trouverez une analyse..qui confirme la position de la soeur jumelle de Joé Kanambe Twisted Evil Sa soeur semble avoir pris la decision de rejoindre...F Kalombo et A Minuaku Mad Mad et la liste s´allonge..

Sur le site du journal Le Potentiel un groupe des évangelistes des "èglises du reveil" declarent aussi qu´il faut ni modifier la Constitution, ni appliquer le calendrier de Malu Malu Evil or Very Mad Mad Razz 

MOIS D´AOUT ET SEPTEMBRE Idea 

Il la rencontre á la Maison Blanche..où les présidents Africains vont visiter Obama afro afro Le mois de septembre ..est plus que sensible..
Ce qu´au retour du voyage aux USA, Joé Kanambe DOIT orienter la Session parlementaire lol! où les faucons preparent une modification de la constitution et de la loi électorale conformement au plan de Malu Malu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Classe politique Congolaise ...

Message  djino le 18/7/2014, 6:37 pm

Encore deux ans d'attente, de strees, d'angoissse et de panique ... dans le Clan Kabila

2016 s'annonce patent et mystérieux ! et Très incertain pour le Pays ....  pirat  Qu'est ce qui se passe et que va t - il se passer ?

Mende refuse de commenter la décision de l'opposition de parter plainte contre Kabila, cette plainte s'est adjoint de la ménace de OBAMA de s'attaquer sur toutes les personnes qui feront entrave à la démocratie au Congo ! Pourquoi se tait - il lui qui n'a pas sa langue dans sa poche ! Pour une fois il s'est assagit !

A l'est les FDLR seraient cantonnés selon la MONUSCO à la provience Orientale au lieu de renter chez Eux !

Mossengwo va en choc frontal contre Joseph ...

MALU MALU n'abdique pas il se cramponne à son CENI malgré la foudre des protestations

La population quant à elle observe, résigné et inerte par manque d'un vrai leadersheap de l'opposition. Divisée mais tous KABILA ils n'en veulent pas le bastion de L'Est et au Katanga sont tombés. Par qui et d'ou KABILA tient t-il son pouvoir , on le saura bientôt

Les médias locales avec les Eglisettes de Sommeil les abreuvent des Slogans et des soutiens à Joseph !!!

Le savent ils que Joseph apprtient déjà à l'histoire et on ne le sait toujours de quel côté il se mettra dans l'histoire : Vers le BON ou le mauvais Côté de l'histoire ....

La réponse dans quelques années , peut être dans quelques mois ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Classe politique Congolaise ...

Message  Admin le 18/7/2014, 6:56 pm

Troll a écrit: Question Surprised ..Connaissez-vous le site "Défense et sécurité au Congo" de JJ Wondo Question 

Vous trouverez une analyse..qui confirme la position de la soeur jumelle de Joé Kanambe Twisted Evil Sa soeur semble avoir pris la decision de rejoindre...F Kalombo et A Minuaku Mad Mad et la liste s´allonge..

Sur le site du journal Le Potentiel un groupe des évangelistes des "èglises du reveil" declarent aussi qu´il faut ni modifier la Constitution, ni appliquer le calendrier de Malu Malu Evil or Very Mad Mad Razz 

MOIS D´AOUT ET SEPTEMBRE Idea 

Il la rencontre á la Maison Blanche..où les présidents Africains vont visiter Obama afro afro Le mois de septembre ..est plus que sensible..
Ce qu´au retour du voyage aux USA, Joé Kanambe DOIT orienter la Session parlementaire lol! où les faucons preparent une modification de la constitution et de la loi électorale conformement au plan de Malu Malu
J'ai vu une video de Minaku au Canada (ca s'est passé cette semaine) il change de position. Il semble dire que l'article 220 put ere modifié via une petition. Il diet Aussie qu'une constitution ne peut ere modifiee Si on change de republique finalement Il parle du Cobngo Brazza du Rwanda de l'Angola et du Burkina qui ont modifié la constitution chez eux. Il est allé même jusqu'à dire que le pays risquait une sécession si on ne tient pas contre de certains parametres
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Classe politique Congolaise ...

Message  KOTA le 19/7/2014, 11:44 pm

Lettre ouverte aux Parlementaires de l’opposition /BAMBA DI LELO
par FreeDiomi le 19 juillet 2014

Lettre ouverte aux Parlementaires de l’opposition

Bamba-di-Lelo
Mesdames et Messieurs,
Par sentiment patriotique, je tiens, en ce jour, conformément aux droits qui sont reconnus à tout citoyen congolais par la Constitution en son article 27, à vous adresser la présente lettre en guise de recommandation, et dont l’intitulé est, à dessein, appelé « lettre ouverte ».
En effet, les principaux motifs de la présente note sont articulés, autour de votre lassitude avérée devant le manque de volonté politique, et le manque d’initiatives favorables pour notre peuple, déjà meurtri, ainsi que devant des gesticulations dont vous faites preuve, au sein comme au dehors de l’hémicycle. En dehors du parlement notamment, vous vous êtes permis d’initier, par ignorance, peut-être ou par volonté délibérée, une plainte contre Monsieur Malu-Malu Apollinaire, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI, en sigle) auprès du Parquet Général de la République, en dépit du fait pourtant évident que cette juridiction, fortement inféodée, ne tardera pas à être rejetée, pour son impertinence, et son atteinte à l’institution du Président de la République !
Au finish, le peuple congolais, étant plutôt naïf, ne se rend pas compte que certains Parlementaires de l’Opposition jouent au folklore, en accompagnant modestement l’imposture de Joseph Kabila, jusqu’à la prise du pouvoir, voire la prolongation par surprise de son mandat en 2016. Car au Congo- Kinshasa, les membres de l’Opposition subissent et n’anticipent guère un événement ! C’est le cas de le dire pour la pétition initiée dans un passé récent, par Martin Fayulu qui, jusqu’à présent, n’a fourni aucun impact significatif dans le chromosome politique congolais.
Comme en 2010, à la veille des élections de triste mémoire de 2011, vous êtes tentés, hélas, de faire le jeu des Parlementaires de la Majorité présidentielle, reconnus pourtant comme partisans avérés du « statu quo ». Alors que la « Constitution » ,que vos prédécesseurs ont défendu ,et soutenu à bras le corps, n’est même pas encore mûrie, vous venez d’accepter le projet du Gouvernement, tendant à modifier la Constitution en cours d’exercice, moyennant rémunération conséquente, communément appelée, « Epakolami », pour assouvir vos intérêts, d’asseoir finalement un régime totalitaire, contre la volonté du peuple congolais !
Décidément, vous avez la mémoire courte sur les « effets néfastes » que ce type de régime politique a provoqué contre notre patrie. Chacun de vous devra pourtant assumer la responsabilité de ses actes, et de son mandat devant l’Histoire les générations présentes, et futures des Congolais, « déjà nés ou encore à naître ».
Mesdames et Messieurs,
En agissant en complices, comme vous semblez le faire présentement, vous contribuez uniquement à l’instabilité politique et institutionnelle. A l’évidence, vous devez vous rendre compte que nous n’avons de pays que par son seul nom. En effet, il est difficile de savoir qui exerce les vrais pouvoirs et qui en subit les conséquences !
C’est dans ce contexte d’ailleurs que l’Eglise catholique, face à ce déficit, vient de hausser le ton, en appelant le peuple congolais à « faire preuve de vigilance » pour s’opposer, par tous les moyens légaux et pacifiques, à toute tentative de modifications des articles « verrouillés » de la Constitution, afin de permettre, cette fois-ci enfin, une transition véritablement démocratique, après les élections présidentielles prévues en 2016, sans évidemment la participation de Joseph Kabila. Car, il est superflu de remarquer que celui qui organise simplement une manifestation en devienne subitement le danseur, seul sur la piste, car la « rumba » se danse « toujours à deux ».
Mesdames et Messieurs,
Est-il vraiment faux de penser que d’aucuns argumentent du fait que vous avez été élus pour le besoin de la « bouche » et du « ventre » ? S’il est vrai de pouvoir en arriver à un tel constat, somme toute juste, mais blessant, comment justifiez-vous dès lors l’auto-octroi de salaires, de l’ordre de 7.500 dollars US, l’attribution des « véhicules haute gamme », ainsi que d’autres avantages matériels exorbitants, alors que les agents et fonctionnaires de l’Etat, le personnel médical et paramédical, les enseignants primaires et secondaires croupissent encore dans une précarité et une misère innommables ?
Je vous exhorte à faire un pas vers l’avant, si vous voulez être réélus lors du prochain scrutin. Actionnez les mécanismes constitutionnels mis à votre disposition pour faire respecter le droit, en vue de faire avancer le pays. Faites en sorte que les mécanismes prioritaires soient, non pas ceux qui vous accordent des avantages personnels et égoïstes au détriment du peuple, mais qui permettent plutôt à chaque citoyen de vivre décemment, tant pour sa sécurité physique qu’alimentaire.
C’est autant dire que les élections attendues en 2016 doivent être l’aboutissement d’un processus, qui doit commencer dès maintenant. Qu’on signifie à Joseph Kabila, par des actes et non par des paroles, qu’il y a une opposition politique digne du peuple congolais ! Que Joseph Kabila sache qu’il est un homme du passé, qui a imposé au Congo Kinshasa le cynisme, la fourberie caractéristique de nos frères « Africains de l’Est » (Tanzanie, Rwanda, Ouganda), autant que des « méthodes expéditives », dont Floribert Chebeya parlait, par la « culture de la gâchette facile ».

In fine, je vous invite, Mesdames et Messieurs les Députés de l’Opposition, de prêcher par l’exemple. Vous devez suivre l’exemple de votre estimé collègue, le vaillant soldat du peuple, Eugène Diomi Ndongala, en quittant, sans délais, les institutions dont vous faites partie (Assemblée Nationale, Sénat, CENI, etc.). Saurez-vous choisir l’intérêt général, en lieux et places de vos intérêts particuliers ? Dommage que, depuis l’indépendance de notre pays, l’argent a perverti les mœurs politiques. L’homme congolais est prêt à exhiber la danse du ventre devant le tyran qu’est devenu ce parvenu, Joseph Kabila ! 

Et pourtant, c’est nous qui fabriquons le tyran, et le déposons. L’heure est venue pour la dépose du tyran. A défaut, chacun de nous répondra devant le jugement de l’Histoire !
Bamba-di-Lelo
Docteur en Sciences politiques de l’UCL
Analyste des Questions politiques du Congo
jbadil@hotmail.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Classe politique Congolaise ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum