SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 19/9/2008, 7:39 pm

"Chers Compatriotes Congolais et amis du Congo,

Signez et faites signer la pétition pour un Tribunal International pour le Congo pour qu’il puisse enfin
instruire le dossier de la tragédie que connaît notre pays depuis 12 ans !
C’est là un acte concret et non des discours à travers le Net !

Un Tribunal ad hoc, pour le Congo, s’avère être, s’il est ouvert, le seul cadre de justice internationale
à même de rechercher les culpabilités des Etats, des Institutions nationales et internationales comme
autant d’organismes, des groupes légaux ou maffieux et des particuliers en cause dans la pire tragédie
du monde depuis la Deuxième Guerre qu’est celle du Congo !!!
Notre Etat pour des raisons partisanes ou de simple incapacité structurelle, logistique ou politique n’a
aujourd’hui les moyens (ou la volonté) ou ne peut en faire la priorité... Et pourtant débrouiller
les nombreux et complexes éléments qui sont en jeu dans ce drame, en un procès en bonne et due
forme surtout international aboutirait à sanctionner les coupables de plus de 5 Millions de nos victimes
depuis la fameuse guerre de libération-occupation de 1996 et à planter un cadre qui nous permette
de mieux repartir !

Ce n’est point simple de l’obtenir ni univoque en interne comme dehors, vous imaginez bien, à
le souhaiter ; mais qu’avons-nous à perdre si nous tentons de constituer un front avec une large part
de signataires qui fasse pression pour l’obtenir ? C'est vrai, nous ne sommes pas à ce point naïfs à
croire que nos nombeuses signatures nous ouvriront d'office la porte de ce Tribunal, ni non plus que
celui-ci se déroulerait alors selon nos voeux patriotiques, n'empêche nous ne pouvons rester passifs
à subir l’évolution macabre depuis l’Afdl en passant par Lusaka, Sun City, le 1+4 de la Transition,
les élections et aujourd’hui cette fameuse IIIème République qui de toute évidence ne nous ont pas
apporté le bonheur attendu sans tenter d'autres voies de sortie !

C’est que tout n'a pas été fait, notamment que l’impunité ne semble pas avoir préparé une démocratie
efficace... Pourquoi n’essayerions-nous pas alors de recréer ce nouveau contexte au départ d'un large
procès qui nous débarrasse de nos vieux démons ?
C’est tout le sens qui nous fait souhaiter un TPIC, il semble offrir bien de garanties dont nous avons
besoin ! Dans tous les cas il nous aura permis de nous unir autour d'un intérêt combien commun,
avant mais aussi à terme si nous l'obtenons quelques conflits spécifiques qu'il provoquera il nous verra
soudés dans la conviction d'une marche commune après des torts reglées entre nous , dans ce sens
nous en aurons tiré tous plus de sens civique, je n'en doute point un instant !!!

Le temps a passé mais il n’est jamais trop tard pour un génocide comme le nôtre de faire son procès !
Une pétition avec des millions de signatures adressée aux instances internationales peut s’avérer
gagnante en obligeant celles-ci à se pencher sur nos malheurs !!!
Ce n’est pas l’affaire d’un parti, ni de l’Apareco, ni du Mlc, ni ldu Pprd, ni du Palu, ni de l’Udps…;
c’est le combat noble et patriotique de tout un chacun pour un meilleur avenir de notre pays en
balayant les non-dits, les compromissions et autres incapacités qui nous ont fait subir ce drame
et nous empêchent d’avancer
!!!

Tentons-le pour le meilleur de notre chère Patrie...
Signez, svp, et faites signer la pétition !!!
Merci !


° http://www.petitionduweb.com/voirpetition.php?petition=79


Compatriotiquement!"

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 28/3/2010, 5:31 pm

"Lettre ouverte au Président Georges W. BUSH
« Réparez, s’il vous plait, les conséquences des
erreurs politiques que votre prédécesseur a commises
en République Démocratique du Congo ! »"

° http://www.aparecordc.org/forum//galerie//documents/11861373821589.pdf

"6,9 millions de morts en RDC :
nécessité d’un Tribunal pénal international "

° http://www.lepotentiel.com//afficher_article_archive.php?id_article=93915&id_edition=4941&yearID=2010&monthID=03&dayID=26

"L’holocauste congolais "
° http://www.lepotentiel.com//afficher_article_archive.php?id_article=93936&id_edition=4941&yearID=2010&monthID=03&dayID=26

"Massacres en RDC ... et pourtant nous savions "
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2567p033.xml0/guerre-massacre-viol-violence-sexuellemassacres-en-rdc-et-pourtant-nous-savions.html


"RD Congo: HRW détaille le massacre "planifié"
de plus de 321 civils par la rebellion de la LRA

° http://www.izf.net/upload/AFP/francais/special/afrique/AFP.php?content=100328100509.oyt3ok25.html
KINSHASA (AFP) - dimanche 28 mars 2010 - 12h05 - Human Rights Watch (HWR) détaille dans un rapport le massacre "planifié" par les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) de plus de 321 civils mi-décembre 2009 dans des villages du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC).
"Au cours dune opération bien planifiée", qui s'est déroulée entre le 14 et la 17 décembre dans une dizaine de villages de la région de Makombo, dans le district du Haut Uélé (nord-est), "la LRA a tué plus de 321 civils et enlevé plus de 250 autres personnes, dont au moins 80 enfants", révèle le document de 67 pages intitulé "Le chemin de la mort : Atrocités commises par la LRA dans le Nord-est du Congo"..."




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 28/3/2010, 5:50 pm

PS
ndonzwau a écrit:Un Tribunal Penal International pour le Congo (TPIC),
revenons-y !!!

D'abord quitte un jour à ne pas être le seul à se couvrir soi-même des lauriers, pourquoi
pas chercher à être le premier à les provoquer...
Bon je blague jaune bien sûr mais c'était pour dire que je n'aurais certes pas à regretter
d'avoir ici un peu milité pour ce fameux TPIC sans être beaucoup rejoint; que ce sujet revienne
aujourd'hui à l'actualité, je ne peux donc que m'en réjouir...
Lisez ou relisez donc !!!

SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !
° http://congodiaspora.forumdediscussions.com/actualite-vie-et-societe-f1/signez-svp-et-faites-signer-la-petition-pour-un-tpic-t362.htm
ndonzwau a écrit:"Chers Compatriotes Congolais et amis du Congo,

..............................................................................................................................
Compatriotiquement!"
Ensuite même s'il nous faut le redire que jusque là les Tribunaux ad hoc (Yougoslavie,
Rwanda, Darfour, Ouganda, Centrafrique, Khmers Rouges...) ont jusque là résulté plus
de l'indignation pour le moins sélective de la CI plutôt que de la hauteur des crimes
et de la promptitude qui s'y adaptait; et dans ce sens celle de Mme Clinton sur la tragédie
du Congo ne vient pas trop tôt mais serait enfin la bienvenue...; nous serions inspirés
d'embrayer tous pour capitaliser nos ressentiments légitimes afin que s'instaure enfin ce TPIC !
Ce n'est pas gagné surtout que, on ne le dira pas assez, le pouvoir actuel (et ses alliés)
ne font rien,et pour cause???, pour diligenter et régenter ces initiatives !!!

Enfin, il est clair à la lumière des précédents par exemple du TPIY ou du TPIR que
ces instances ne sont pas la panacée pour apporter la vérité et la justice complètes et parfaites...
(il y a encore une journaliste Florence Hartman, ancienne porte-parole du TPIY
qui vient d'être condamnée pur otrage au tribunal pour tort qu'ele aurait révelé
les dessous des décisions sécrètes qui tendaient à cacher des arrangements
confidentiels en faveur des témoignages à charge dont on veut preserver lateneur
pour des besoins inavoués de géoploiique en faveur des dominants... Ou encore
cette récente conférence des magistrats et avocats de la Cpi qui condamnent celle-ci
d'être sous la coupe des certains Etats puissants...)
N'empêche les enquêtes et les palabres qui y seront consacrées seront une occasion
de débusquer bien d'auteurs internes et externes qui ont provoqué nos millions de morts
et sans doute en condamner quelques uns et repartir sur des bases plus saines que
la duplicité et la complicité actuelles plus enclin à continuer la catastrophe !!!


Qui sait ce que cette brave H Cinton compte faire pour concrétiser ses prétentions
d'un TPIC ou encore ce que nous Congolais non officiels, je veux dire en dehors
des structures formelles du pouvoir politique et administratif, devrions faire, en dehors
peut-être aussi de la pétition, et d'ailleurs pourquoi pas une autre... nous devrions

faire de plus pour vite obtenir ce Tribunal...???

Compatriotiquement!
Troll a écrit:
ndonzwau a écrit:

"Déclaration d'Hillary Clinton-massacre de Kiwanja
Le Tribunal pénal international pour la RDC en marche

° http://www.lepotentiel.com//afficher_article_archive.php?id_article=85968&id_edition=4779&yearID=2009&monthID=09&dayID=10
Les dernières actions menées par les instances de la Communauté internationale concourent vers la mise en place d’un Tribunal pénal international pour la République démocratique du Congo. La secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a été l’une des premières hautes personnalités étrangères à reconnaître que plus de 5 millions de personnes ont été tuées au Congo. Elle a plaidé pour que justice soit faite afin que les criminels répondent de leurs actes abominables devant la justice. Hier mercredi, à Genève, l’ONU a présenté des «Rapports spéciaux des droits de l’ONU sur les événements de Kiwanja et Kanyabayonga ». Le CNDP a été accusé dans le premier cas et les FARDC sont pointées du doigt dans le second. La mise en place d’un Tribunal pénal international pour la RDC se précise..."


TRANSPIRATION (S)

Beaucoup doivent transpirer si les intentions des USA..ou de l´ONU peuvent se concretiser..
Un "Tribunal Penal pour la RDC" même limitée exclusivement pour les trois dernières années va provoquer un tremblement de terre et même "casser" les ambitions politik des dirigeants actuel de la RDC
............................................................................................................................
Jusqu´où peut aller H Clinton et Obama BIG QUESTION
° http://congodiaspora.forumdediscussions.com/actualite-vie-et-societe-f1/h-clinton-la-suite-t1758.htm


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Troll le 28/3/2010, 6:13 pm

Mr Ndozwau

Actualisez le "lien" de la petition..on tombe sur une petition "cloturée" datant de 2008 pale No Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Tsippora le 28/3/2010, 6:16 pm

Bonjour cher Mr Ndo,

Selon le lien que vous donnez, cette petition serait fermee depuis 2007. Cela ne nous empeche nullement de la reactiver. Il existe tellement d'associations congolaises a travers la diaspora en occident, qui pourraient prendre en charge ce dossier et le presenter aux assemblees legislatives, aux representants locaux des pays ou ils se trouvent...mais le manque de cohesion et d'une vision claire de ce que l'on veut pour notre pays rend pareille initiative presqu' impossible. Plusieurs de nos "leaders" ont des accointances politiques qui les empechent de se rallier a d'autres, etc. On ne semble meme pas d'accord, peu importe notre allegeance politique, pour que la memoire des mamans, grand-meres, fillettes, bebes, papas, garcons qui ont subi les pires sevices ou sont morts des suites des guerres qui se sont succedees depuis 1997, puissent etre rehabilites a travers un tribunal penal pour le Congo. C'est une cause noble qui devrait interpeller tous les Congolais, meme les josephites les plus convaincus.

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 29/3/2010, 3:28 pm

Bien sûr que le délai de la signature de cette pétition est dépassé, chers amis !
Selon les usages une pétition ne court que pendant une année !
Regardez la date du posting ! En fait ce posting date de Congo 2000 et à l'époque
sur Congo 2000, je vous avais rameuté pour la signer et par la suite je l'ai placée
ici avant la fn du délai pour la même raison, les gars...
Suivez-moi bien de temps en temps, je ne dis pas que des bêtises, kiekiekieeee...

Là je faisais seulement un rappel à tout le monde à l'occasion des dépêches qui
nous invitaient sur le Potentiel et JA à un Tribunal International pour le Congo...
En pratique, rien n'empêche que l'administration de Congodiaspora relance une autre
pétition, il y a "petition.be" pour ça; seulement ça ne peut être que de façon
non anonyme, pas de façon anonyme comme fonctionne le forum...

En effet, il y a de quoi être déçu qu'une pétition d'une telle importance n'ait
rassemblé que quelques 2339 signataires alors que plus d'un million de Congolais
au moins parcourt à un moment tous nos sites, au pays et surtout dans la diaspora !
Imaginez une pétition signée par des millions de gens, cela prend un autre poids lorsque
nous la présentons à l'Onu, l'Ue, l'Ua ou aux différentes administrations de la puissante
CI...
Voilà !


Compatriortiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 2/4/2010, 6:56 pm

Revenons à l'essentiel à propos de ce sujet qui est au delà de la demande
d'un Tribunal International pour le Congo, l'impératif d'un regard plus conséquent
de cette tragédie, la plus meurtrière depuis longtemps, de la part de la CI et
le besoin pour les Congolais et pour la dignité de l'humanité de juger et punir
les coupables pour créer les conditions d'une reconstruction saine...

Pourquoi les Congolais n'ont-ils pas bénéficié jusque là d'une juridiction ad hoc
comme jadis pour les Juifs d'Europe, les Rwandais et les Yougoslaves hier ?
Pourquoi n'ont-ils pas réussi à faire compatir la CI à leurs peines ?
Des raisons de géopolitique qui n'ont vite fait que lier leur catastrophe à
celle du Rwanda sur laquelle le monde s'appesantissait volontiers et où
par ailleurs on trouve des protagonistes comme les vieux plans de démembrement
du pays par cette même CI expliquent en partie le désintéret qu' a subi
notre malheur... Mais aussi notre immaturité et nos perversions politiques
ont soit rendu complices certains de nous Congolais soit empêché beaucoup
d'entre nous de saisir le problème à sa hauteur et d'agir en conséquence
pour reclamer et obtenir justice...

Les années ont passé et les atrocités continuent à l'Est de notre pays malgré
la présence de la Monuc, de l'Ue, et d'autres institutions étatiques ou non
governementales et malgré le nouveau départ du pays avec une nouvelle
République...
Les cris d'offrai des bonnes ou moins bonnes volontés continuent sporadiquement
au gré des accès de tragédie comme hier à Kiwanja ou ailleurs mais je me trompe
peut-être, le dernier massacre du Nord Est par la Lra semble avoir résonné
d'un autre son : en France pas un journal, même les gratuits, ne l'a occulté...

Et cela tombe avec cette nouvelle réorganisation et de la part de l'administration
d'Obama et sur le terrain avec une réorientation des Forces étrangères qui
me semble nous donner une nouvelle occasion de nous faire entendre...
Dans tous les cas, d'autres plans sont en voie et d'autres issues sont de
nouveau possibles à y bien y voir...
Pensez-y, pensons-y : comment pouvons-nous faire pour nous faire mieux
entendre plutôt que continuer à subir les agenda étrangers surtout que
nos dirigeants ne songent souvent qu'à défendre leurs postes ???
A bientôt, nous en reparlerons, j'en suis sûr...



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 4/4/2010, 7:13 pm

Permettez que j'affiche in extenso ce plaidoyer d'Ong en faveur d'un autre engagement
de la CI au Congo; il participe de ce renouveau de regard dont je parlais ci-dessus
mais qui à mon avis reste insuffisant pour embrasser la totalité de nos problèmes...

"Des ONG appellent la France à s’engager en RD-Congo
° http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2420626&rubId=4077
Plusieurs organisations de développement lancent une pétition pour inciter la France à se mobiliser en faveur d’une paix durable au Congo-Kinshasa
« Quinze ans de guerre, tout un avenir à reconstruire. » L’intitulé de la campagne en faveur de la République démocratique du Congo (RDC) lancée mercredi 31 mars par un collectif d’ONG françaises résume bien l’entre-deux dans lequel se trouve ce pays géant de l’Afrique centrale.
Quatre ans après des élections démocratiques, les premières depuis quarante ans, l’ex-Zaïre reste un terrain de conflits et à un an des prochaines élections générales, le président Joseph Kabila est loin d’avoir remis sur pieds le pays.
L’implication de la communauté internationale reste massive : la Mission de l’ONU en RDC (Monuc) déploie 20 000 casques bleus pour un coût d’un milliard d’euros par an – c’est la première mission de maintien de la paix au monde. La RDC est aussi l’objet d’une aide internationale importante, qui ne résout pas à elle seule les problèmes de fond.

Les ONG appellent à des réponses durables
C’est aux responsables français – Nicolas Sarkozy, Bernard Kouchner, les députés – que le groupe d’ONG invite à s’adresser par une pétition, sur carte postale ou par Internet. Oxfam-France, le CCFD-Terre solidaire, le Secours catholique et le Cosi leur demandent que « des réponses durables soient apportées aux causes structurelles » des conflits au Congo.
Les organisations insistent sur quatre priorités que devrait, à leurs yeux, défendre la France : protéger les populations civiles, garantir l’accès aux services de base, renforcer la démocratie et mettre fin à la militarisation de l’exploitation des ressources naturelles.

Un forum pour la coopération dans la région des grands lacs
Cette initiative intervient à un moment où, récemment réconciliée avec le Rwanda, la France entend jouer de nouveau un rôle de premier plan dans la région. C’est ainsi l’ambassadeur français à l’ONU qui mènera la mission que le Conseil de sécurité doit effectuer en RDC dans deux semaines. Paris compte aussi organiser sur son sol un Forum pour la coopération dans la région des Grands Lacs, actuellement programmé pour juillet.
Dans l’état actuel des choses, ses organisateurs prévoient que ce forum se focalisera sur trois projets transfrontaliers – l’exploitation du méthane du lac Kivu, du pétrole du sous-sol du lac Albert et de l’énergie hydroélectrique de la rivière Ruzizi. Rien, en revanche, sur une moralisation de l’exploitation des prodigieuses ressources minières de l’est de la RDC, objet de trafics lucratifs via l’Ouganda et le Rwanda voisins.
Alors que le gouvernement congolais réclame que l’ONU entame rapidement un désengagement de ses troupes, les ONG actives en RDC, nationales comme internationales, redoutent que ce retrait ne s’accompagne pas d’une réforme de fond de l’armée nationale.
« L’armée congolaise est une juxtaposition de groupes armés, explique le P. Alain-Joseph Lomandja, de la Commission épiscopale Justice et Paix de RDC. Il faut construire une armée républicaine et non la réformer, car elle n’existe pas. »

Le retrait de la Monuc inquiète les observateurs
La crainte des observateurs est qu’un retrait de la Monuc, qui avait porté à bout de bras les élections de 2006, ne mette en péril les prochains scrutins. « Organiser des élections en RDC est un énorme défi logistique, que seule la présence de la Monuc avait permis de surmonter, explique Jean-François Ploquin, du Cosi. Il est essentiel que le processus démocratique soit affermi par de nouveaux scrutins organisés dans la transparence. »
Seule institution à être restée debout au long des années de guerre, l’Église congolaise continue d’accompagner le processus démocratique. Sous l’impulsion de la Commission Justice et Paix, plus de 2 500 « comités locaux de gouvernance participative » ont été mis en place.
Ces instances apolitiques visent à interpeller les gouvernants sur leurs devoirs à l’égard des populations. Or, « les élus sont plus enclins à rendre compte à leurs partis qu’à leurs électeurs », regrette le P. Lomandja. C’est ce genre d’initiatives que soutiennent les ONG engagées dans la campagne lancée hier."
Une fois de plus la CI (ici en son versant plutôt humanitaire) risque de ne
pas atteindre son objectif de bonne volonté car son diagnostic sur le Congo,
à mon avis est incomplet, volontiers partisan malgré lui...
En effet les Ong en appellent à raison leurs dirigeants politiques pour trouver
"des réponses durables aux causes structurelles" mais quelles sont ces causes ?
Politiques et humanitaires ont commis et continuent à commettre l'erreur d'avoir
culpabilisé à tort le Congo dans ses relations avec ses voisins de l'Est obnubilés
par leur mauvaise conscience sur le génocide rwandais comme si les Congolais
y avaient été pour quelque chose confondant au passage les relents xénophobes
qui ont apparu chez les Congolais dès 1998 en volonté et culture rwandophobes
délibérées alors qu'ils n'étaient d'abord qu'une légitime défense chaude d'un pouvoir
alors tout aussi échaudé et brouillon... La suite a confirmé leurs appréhensions :
c'est bien le Rwanda (et l'Ouganda) qui a envahi pour des intérêts économiques
et géostratégiques et qui continue sa sale besogne !

L'ncompétence, la perversion et la complicité du pouvoir Congolais actuel complétent
le tableau mais c'est aux deux faces de ces causes qu'il faut s'attaquer : taper sur
et dissuader le Rwanda de perpetuer sa prédation maffieuse à l'Est via ses infiltrés
comme l'avait stigmatisé le rapport de l'Onu de fin 2009 et priver l'autocratie en
cours d'élaboration au Congo de la légitimité et des moyens de s'affermir...
Alors "protéger les populations civiles, garantir l’accès aux services de base, renforcer
la démocratie et mettre fin à la militarisation de l’exploitation des ressources naturelles"

aurait quelque chance d'aboutir via d'autres pratiques ainsi adaptées de
la Monuc ou des structures qui lui succéderont ou les appuis géopolitiques
qui le soutiendront...

Voilà où la voix des Congolais mieux organisés aurait son bon impact à
faire comprendre à la CI que leur diagnostic et leur traitement resteront
inefficaces si ils ne tiennent pas compte de ces interférences, Obama ou pas !

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 6/4/2010, 12:18 am

"La France, le Rwanda, la République démocratique du Congo
et le génocide rwandais
Lettre ouverte du Secrétaire Général de
l’APARECO à la classe politique française "

° http://www.aparecordc.org/forum//galerie//documents/12704750801158.pdf


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Decamo Fils le 19/4/2010, 12:44 pm

Il y a surement quelques points positifs dans 50 ans de l'independance de la RDC. Cependant, on est dans le droit de reconnaitre qu'il y a plus de points negatifs que positifs. Et l'un des points negatifs qui marquera a jamais l'histoire de la RDC durant ses 50 premieres annees d'existence comme Etat souverain est sans doute la guerre avec son lot de 6 millions de victimes.

Notre celebration ne peut-elle pas prendre la forme de la demande de la justice pour immortaliser nos freres et soeurs victimes de la barbarie humaine?

Et cette demande, c'est la signature de la petition pour l'etablissement du TPIC.

CD qui a tjrs cherche a mediatiser la tragedie de la RDC peut trouver des strategies pour la signature d'une telle petition. Le faire par internet uniquement ne serait pas efficace comme est deja demontre. Il est difficile d'avoir nos freres et soeurs signer un tel document en ligne. Bcp sont refractaires a l'effort que cela coute. Regardez tout simplement les interventions dans les differents fora de discussion en ligne. Ce sont les memes personnes qui interviennent. Mais beaucoup le visitent. J'avais convie les compatriotes a signer une petition similaire contre la guerre en RDC, initiative d'une ONG americaine "Raise Hope for Congo" mais personne n'a daigne le faire. Les gens contactes sont mes contacts electroniques.

Ne faudrait-il pas imprimer un "hard copy", faire le porte-a-porte, suivre les Congolais dans leurs differents endroits de divertissement comme les bars, eglises etc. et leur demander de signer. Se donner un nombre de signatures a atteindre pendant x temps. C'est ce que ferait un etudiant qui redige son travail de fin de cycle et qui procede a des enquetes sur terrain. Ne pourrions-nous pas avoir la meme determination? Il faudrait des volontaires. Il faudrait du courage et de la conviction.

Pour ma part, j'interesserai l'Association a laquelle je fais partie. Ce serait notre maniere de celebrer l'independance.

Qu'en pensez-vous?

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 13/8/2013, 12:09 am

"RDC : L'appel des 52 pour un TPI au Congo
° http://afrikarabia2.blogs.courrierinternational.com/archive/2013/08/05/rdc-l-appel-des-52-pour-un-tpi-au-congo-49092.html
52 personnalités féminines viennent de signer un appel demandant la création d'un Tribunal pénal international pour la République démocratique du Congo. Ce Tribunal est présenté comme "une solution incontournable pour la paix et la justice dans la région des Grands Lacs". Parmi les signataires on retrouve Françoise Héritier, Rama Yade, Roselyne Bachelot, Ingrid Betancourt ou Gisèle Halimi.

52 marraines ont signé une déclaration "sur les viols comme arme de guerre et l'instauration d'un Tribunal pénal international pour la République démocratique du Congo". Selon Maître Hamuly Réty, l'un des Congolais à l'initiative de cet appel, "la création du Tribunal pénal international pour la RDC est l'un des facteurs crédibles de paix dans la région". Cette initiative est soutenue par le Réseau des Ong des droits de l'Homme en RDC (RENADHOC) ainsi que par le docteur Denis Mukwege. Nous publions ici le texte intégral de cet appel :

"- A M. François HOLLANDE, président de la République française
- A M. Barack OBAMA, président des États-Unis d'Amérique
- Au Conseil de sécurité des Nation unies (présidence en exercice)
- A M. BAN-KI-MOON, secrétaire général des Nations unies
- A M. VAN RUMPOY, président de l'Union européenne
- A Mme Nkosazana DLAMINI-ZUMA, présidente de la commission de l'Union africaine
- A M. ABDOU DIOUF, secrétaire général de l'Organisation Internationale de la Francophonie
- A Mme ROBINSON, envoyée spéciale des Nations unie dans la région des Grands lacs

Mesdames, Messieurs,

D'indescriptibles horreurs, répertoriées dans le rapport dit « mapping » des Nations unies, se déroulent sans désemparer, à l'est de la République Démocratique du Congo depuis 1994.

Marraines de cet appel, nous ne pouvons penser aux maux que souffrent les femmes à l'est de ce pays sans avoir le cœur pénétré de la plus vive douleur, en nous représentant nos semblables, unies à nous par le triple lien d'humanité, des droits et de la francophonie, être traitées plus durement que ne le sont les bêtes de somme ;

Nous ne pouvons nous persuader qu'on puisse sans se gêner, faire usage de ressources stratégiques de la République Démocratique du Congo, si l'on faisait réflexion qu'elles ont été arrosées du sang et de la dignité de nos semblables, traitées comme si elles étaient quelque « chose » qui ressemble à des humains ;

Craignons avec raison que les générations futures, plus éclairées et plus philosophes, n'accusent les Français, les Européens et les Américains de ce siécle, d'avoir été complices de barbarie, ce qui contraste avec les valeurs universelles sur lesquelles nous avons voulu fonder notre humanité.

Notre conscience nous dicte par conséquent
De supplier toute conscience humaine, qui réprouve le traitement que subissent ces femmes du Congo, leurs familles et leur peuple, de signer cet appel en cliquant sur ce lien, pour que, de ces victimes, soient restaurés les droits à la vie, à la dignité et à la justice, et que, de leurs bourreaux, soit mis fin à l'impunité et les sanctionner de la manière la plus exemplaire mais aussi, de la manière aussi juste qu'équitable.

Au moment où le Conseil de sécurité ferme les portes du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) et celui d'exYougoslavie (TPIY), qui ont considéré dans la jurisprudence Akayezu, ce type de viol, arme de guerre comme constitutif de crime contre l'humanité ou de génocide,

nous demandons:
1) au Conseil de sécurité des Nations unies, ainsi qu'au secrétaire général, M. Ban Ki-moon, de mettre en place, sans atermoiement, un Tribunal pénal international pour la ROC, chargé de poursuivre tous les crimes répertoriés dans le « rapport mapping » des Nations unies, en succession du TPIR à Arusha en République unies de Tanzanie.

2) à M. le président Obama, d'honorer son « prix Nobel » en adoptant dans la région, une politique qui prend en compte la dignité et l'humanité de ces femmes,

3) à M. le secrétaire général Abdou Diouf, d'actionner les valeurs de la francophonie que nous avons en partage pour que dans toutes les instances, les francophones défendent en bloc ces victimes en soutenant le présent appel,

4) à Mme la présidente Zuma, de puiser dans la sagesse et l'humanisme africains, la force nécessaire pour condamner et faire condamner l'humiliation et la douleur infligée à ces femmes de l'est du Congo et d'appuyer fortement cette exigence de justice au Conseil de sécurité.

5) à M. le président Van Rumpoy, de recentrer la diplomatie européenne sur les valeurs qui fondent l'Europe - convaincre les États membres de s'abstenir de tout soutien sous quelque forme que ce soit, visant à couvrir ou garantir l'impunité aux bourreaux - et d'inviter les États membres à soutenir le présent appel.

6) à Mme Robinson et M. Ban Ki-moon, d'inscrire parmi les pistes prioritaires de recherche de solution de paix durable dans la région, la succession du TPIR / Arusha par le TPI pour la ROC.

7) aux dirigeantes et dirigeants du monde, quels que soient leur pays et l'institution qu'ils servent, d'arrêter tout encouragement et supprimer tous les avantages, privilèges et immunités consentis aux bourreaux.

Cool à M. le président Hollande ainsi qu'aux chefs des États membres du Conseil de sécurité des Nations unies, d'instruire leurs ambassadeurs siégeant au Conseil de sécurité, de porter à l'ordre du jour et de rappeler, semaine après semaine, la question de l'instauration d'un Tribunal pénal international pour la ROC en succession du TPIR/Arusha.

Ne pas le faire, serait une discrimination à l'égard de la femme congolaise, un déni de justice internationale ainsi qu'un encouragement à commettre le «gynocide » ou « fémicide». Car en effet, après publication du «rapport mapping» et la multitude de rapports sur la situation de ces femmes, nul n'est plus fondé à prétendre n'avoir rien vu, rien su, ni rien entendu".

Parmi les signataires : François Héritier, professeure d'Anthropologie émérite au Collège de France, Mireille Delmas-Marty, professeure émérite de Droit au Collège de France, Monique Chemillier-Gendreau, professeure émérite de Droit à l'université Paris Diderot, Gisèle Halimi, avocate, Rama Yade, ancienne ministre, Roselyne Bachelot, ancienne ministre, Ingrid Betancourt, femme politique, François Gaspard, femme politique, Geneviève Fraisse, philosophe, Susan Georges, présidente d'honneur d'Attac… la liste complète des signataires est à consulter ici "
° http://afrikarabia2.blogs.courrierinternational.com/media/00/02/2050052281.jpg
° http://www.rfi.fr/afrique/20130811-rdc-appel-52-personnalites-feminines-demandant-creation-tpi-congo


"Laisser la RDC sans TPI «serait une discrimination à l'égard de la femme congolaise»
° http://www.rfi.fr/afrique/20130812-laisser-rdc-tpi-serait-une-discrimination-egard-femme-congolaise-viol-arme-guerre-kikwete
Dans une déclaration, cinquante-deux personnalités féminines tirent la sonnette d'alarme concernant la condition des femmes dans la région des Grands Lacs et plaident pour l’ouverture d’un Tribunal pénal international pour la République démocratique du Congo. Les signataires estiment que l’ouverture d’un TPI est l’une des clés pour mettre fin à l’impunité et pacifier la région.

« Une solution incontournable pour la paix et la justice dans la région des Grands Lacs ». Cinquante-deux personnalités féminines plaident pour la création d’un Tribunal pénal international (TPI) afin de juger les crimes commis entre 1993 et 2003 en République démocratique du Congo. Cette décennie est celle étudiée dans le rapport Mapping de l’ONU, publié en 2010, qui documente 617 exactions sur plus de 550 pages. Il s’agit d’un échantillon. En réalité, « des dizaines de milliers de personnes ont été tuées, de nombreuses autres ont été violées et mutilées, par des groupes armés congolais et des forces militaires étrangères », résume le site du centre d’information de l’ONU.
Dans une déclaration, les 52 signataires – dont les anciennes ministres françaises Rama Yade et Roselyne Bachelot, des chercheuses émérites et l’ex-otage franco-colombienne Ingrid Bétancourt – demandent à l’ONU « de mettre en place, sans atermoiement, un Tribunal pénal international pour la RDC, chargé de poursuivre tous les crimes répertoriés dans le "rapport mapping" ». Elles estiment que cette nouvelle juridiction devrait s’ouvrir quand le TPI pour le Rwanda (TPIR) aura terminé ses travaux, fin 2014. Le TPIR, basé à Arusha, en Tanzanie, juge actuellement les personnes accusées de participation au génocide des Tutsis par les Hutus en 1994 au Rwanda – un génocide qui a fait 800 000 morts, selon l’ONU.

« Le TPI a changé la donne au Rwanda, il a changé la donne en ex-Yougoslavie, il n’y a pas de raison qu’il ne change pas la donne au Congo », a déclaré à RFI l’avocat congolais Hamuly Réty, ancien président de l'association des avocats du TPI pour le Rwanda et l’un des Congolais à l’origine de la déclaration, assortie d’une pétition en ligne (change.org/fr). « On ne va pas nous dire aujourd’hui que depuis 1995 il y a eu des cas de viols tels qu’on les a constatés au Rwanda en 1994. Au Rwanda on n’en parle plus, au Congo, on en parle et on en parlera tant que les viols comme arme de guerre constituent un élément de conquête de pouvoir. Et dès le moment que ça constitue un élément de conquête de pouvoir, ces viols vont continuer à être perpétrés. On ne peut arrêter quand même une stratégie qui gagne ! »

Les 52 personnalités estiment que laisser la RDC sans TPI « serait une discrimination à l'égard de la femme congolaise, un déni de justice internationale ainsi qu'un encouragement à commettre le "génocide" ou "fémicide" ». Elles ajoutent qu’« après la publication du "rapport mapping" et la multitude de rapports sur la situation de ces femmes, nul n'est plus fondé à prétendre n'avoir rien vu, rien su, ni rien entendu ». Au Nord-Kivu, province riche et instable de l’Est, le gouverneur Julien Paluku soutient « totalement » l’appel. « J’ai toujours demandé à la CPI (Cour pénale internationale) de déployer ses enquêteurs pour identifier les criminels au Rwanda et ici : ce serait une solution aux crises récurrentes de l’Est », a-t-il justifié. Le Rwanda est accusé par des experts de l’ONU de soutenir au Nord-Kivu la rébellion Mouvement du 23 mars (M23), ce que Kigali dément.

Angélique Kipu, présidente de la Ligue pour le droit de la femme congolaise, à Kinshasa, salue également l’initiative. Elle souligne d’ailleurs qu’en juin la Concertation des collectifs et associations féminines de la région des Grands Lacs (Cocafem/GL) avait débattu de l’importance d’ouvrir un TPI. « On se disait qu’il fallait faire un plaidoyer en ce sens, car si les crimes restent impunis, ils vont continuer. Sans oublier que parfois, des criminels se retrouvent dans les hautes sphères du pouvoir, ce qui insécurise les victimes. »"

Cliquons tous ci-dessous pour accéder à la pétition en ligne et signer des millions !!!


 
° http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/pour-un-tribunal-p%C3%A9nal-international-pour-la-rdc-en-succession-du-tpir-qui-ferme-en-2014
A bientôt !

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  mongo elombe le 13/8/2013, 9:46 am

Pétition inutile certains signataires sont complices de tout ça tout est dit la dedans et pourquoi avoir attendu qu'il y ait autant de morts?


RD Congo : le massacre d’un peuple pour le « bonheur » du monde | Africatime

« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire » disait Albert Einstein. La phrase résonne comme une prophétie ayant trouvé sa réalisation dans le destin d’un peuple, d’un pays : la République démocratique du Congo. Ici des souffrances indicibles sont infligées à des millions d’innocents depuis deux décennies dans un silence assourdissant des grands médias et des principaux décideurs politiques du monde. Un silence qui en rappelle un autre, il y a un peu plus d’un siècle. Entre 1885 et 1907, les Congolais furent l’objet d’un effroyable massacre à grande échelle, à l’instigation du roi des Belges de l’époque, Léopold II. L’enjeu, c’était le caoutchouc, indispensable à la fabrication des pneus. Aujourd’hui, l’enjeu s’appelle « coltan », « minerai de sang », indispensable à la fabrication de nos téléphones portables. Ainsi, sur une période d’un peu plus d’un siècle, un même peuple, les Congolais, aura subi, dans le silence de la communauté internationale, deux massacres à grande échelle (plusieurs millions de morts chacun), assimilables au crime de génocide. Dès lors, le peu d’espoir, pour les « victimes oubliées », repose sur les initiatives de quelques « indignés » çà-et-là, comme les signataires de l’« appel des 52 », récemment publié, mais sans grand bruit. Hélas…
Un cri dans le désert ?

En effet, 52 personnalités ont lancé un appel pour la création d’un Tribunal pénal international pour la République Démocratique du Congo. Le document, signé entre autres par Rama Yade, Roselyne Bachelot, Ingrid Betancourt et Gisèle Halimi, rappelle les terribles souffrances infligées aux populations du Congo et la tragédie des femmes violées à grande échelle. Des atrocités que subissent nos « semblables », adultes et enfants, réduits au rang de simples « proies » dans la ruée meurtrière des multinationales sur les richesses du Congo. Le document des 52 personnalités interpelle au moins 5 dirigeants de la planète[1] qui, compte tenu des fonctions qu’ils exercent, peuvent tout à fait décider de mettre fin à ces horreurs, et s’assurer que les responsables des atrocités répondent de leurs actes devant des juges indépendants. Tout ce qu’on attend d’un « monde civilisé » prônant « les valeurs universelles » des droits de l’Homme. Et pourtant…

Les « grandes impuissances »

Il y a peu de chance que l’appel des 52 produise le moindre effet. Le document est d’ailleurs en train de traverser le web comme une minuscule flamme de bougie au milieu des ténèbres et d’un silence lunaire. Parce qu’Obama, Hollande, Ban-Ki-moon, Mary Robinson, et surtout le Belge Van Rompuy et leurs entourages savent ce qui se passe. Aucun des cinq dirigeants n’a le moindre intérêt à entreprendre sérieusement des actions pour mettre un terme à la souffrance des populations du Congo et faire sanctionner les responsables des crimes. Aussi effroyable que cela puisse paraître, ces personnalités doivent être persuadées que le massacre des Congolais aujourd’hui est inévitable. Il serait impossible à la fois d’inquiéter les « machines à tuer et à violer » dans l’Est du Congo et de garantir la prospérité des économies occidentales et le confort des consommateurs, en particulier les utilisateurs des téléphones portables.

Ces appareils sont fabriqués avec du coltan[2], un minerai dont le Congo détiendrait jusqu’à 80 % des réserves mondiales. Les approvisionnements se font dans les zones d’extrême violence du Kivu (Est du Congo) et les confortables marges des multinationales ne sont assurées que si elles continuent de se procurer ces matières stratégiques à vil prix, dans des zones maintenues en situation de non-droit.

L’internationale impuissance

Tous coupables ?

Le consommateur a besoin de son téléphone portable, toujours moins cher. Les opérateurs de la téléphonie mobile, leurs banques, les compagnies d’assurances,… et les réseaux d’hommes et de femmes politiques, tiennent fermement à leurs profits. Les usines en Chine qui fabriquent nos produits électroniques doivent continuer à fonctionner. Les dirigeants politiques et militaires du Rwanda, de l’Ouganda et de Kinshasa, malgré les millions de morts qu’ils ont sur la conscience, doivent être maintenus au pouvoir pour rassurer ce marché international de la prédation.

Seules quelques rares consciences, çà-et-là dans le monde, tentent de rappeler qu’au bout de la chaine se trouvent des enfants travaillant comme des esclaves dans des mines, ou servant de chair à canon dans les interminables combats. De petites filles (parfois de moins de 10 ans) sont arrachées à leurs familles et utilisées comme esclaves sexuelles. Des mères de famille sont violées en public, contaminées au VIH-SIDA et déshonorées à vie. Des centaines de milliers de familles[3] sont jetées dans la nature, chassées de leurs villages et condamnées à mourir à petit feu dans des camps de déplacés du Congo devenus de sordides mouroirs. C’est un système digne de l’holocauste mais les décideurs politiques des grandes puissances et les grands médias semblent résolus à s’en accommoder.

Le bilan de la tragédie des Congolais donne du vertige : 5,4 millions de morts selon l’ONG américaine International Rescue Committee[4] (IRC[5]), quasiment la seule organisation qui s’efforce de réaliser un décompte objectif des victimes de la guerre du Congo. Un bilan qui grimpe à 6,9 millions de morts selon d’autres estimations[6] (estimations du New York Time), la moitié étant des enfants.

En réalité, on ne saura jamais exactement « combien de millions de morts ». En effet, dans le « silence international » figure également le silence des pays qui auraient dû se manifester (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Belgique…) et celui des institutions internationales (ONU, Union européenne). Ils n’ont jamais initié la moindre enquête sur l’ampleur de l’hécatombe. On a pourtant des députés, des sénateurs, des ministres,… Tous observent le plus grand abattoir du monde dans un silence à peine croyable. Un choix qui contraste avec leurs prestigieux mandats et les valeurs dont ils se réclament.

Affaiblir le Congo en tant qu’Etat et laisser faire les « massacreurs » ?

Lorsque des personnalités dans le monde s’expriment sur la tragédie du Congo, elles se « défoncent » sur les « autorités congolaises », accusées d’incompétence. Un comportement ubuesque. Car il est de notoriété publique que les « autorités congolaises » avaient été justement placées au pouvoir, de l’extérieur, en raison de leur incompétence notoire[7]. Depuis Patrice Lumumba, on redoute que des Congolais compétents et « patriotes » accèdent au pouvoir et menacent le juteux « système de prédation ». Ainsi les dirigeants congolais actuels (nombreux sont quand-même de bonne foi) doivent passivement assister au massacre de « leur peuple » et accompagner le pillage de « leur pays ». Ils ne peuvent rien faire parce qu’ils ne doivent rien faire[8]. Ils reçoivent des ordres de l’extérieur. Les Congolais ont été dépouillés de leur souveraineté[9]…

La communauté internationale préfère envoyer des ONG et des casques bleus coûtant plusieurs dizaines de fois le revenu moyen des agents locaux[10], pour des résultats parfois risibles. Il suffirait pourtant de laisser les Congolais choisir librement leurs dirigeants et commencer à rebâtir leur pays (mairies, police, armée, écoles, hôpitaux,…), parce qu’au final, il s’agit bien de « leur pays ».

Comment en est-on arrivé là ?

Ce mariage atroce entre le monde civilisé et la barbarie la plus abjecte, a pu se réaliser, et pourrait encore durer, grâce à la combinaison d’un ensemble de facteurs sûrement mieux décrits dans « Congo - Une histoire » du journaliste belge David Van Reybrouck.

Trop tôt, « le sous-sol du Congo s'avéra receler un véritable "scandale géologique[11]" (...) C'était presque trop beau pour être vrai. »[12] Le pays a ainsi, dès sa création, aiguisé les appétits des « prédateurs » de tous poils qui se ruent sur ses richesses, chaque génération à son tour.

Selon David Van Reybrouck, « Aucun pays au monde n'a eu autant de ‘chance’[13] que le Congo avec ses richesses naturelles. Ces cent cinquante dernières années, chaque fois que le marché international a exprimé une demande pressante pour une certaine matière première - l'ivoire à l'époque victorienne, le caoutchouc après l’invention du pneu gonflable, le cuivre lors de la forte expansion industrielle et militaire, l'uranium durant la guerre froide, le courant alternatif pendant la crise pétrolière des années 1970, le coltan à l'ère de la téléphonie mobile -, le Congo s'est avéré disposer de gigantesques réserves de la marchandise convoitée. Il a pu aisément répondre à la demande. »[14]

Le caoutchouc, les pneus et l’holocauste congolais : devoir de mémoire

Longtemps avant la catastrophe du coltan, ce fut le caoutchouc. En 1888, l’Ecossais John Boyd Dunlop invente le caoutchouc gonflable. Comme nos ingénieurs des téléphones portables, Dunlop va améliorer le confort des milliers de gens (voyageurs en Europe et en Amérique). Mais il est loin de se douter qu’il vient de déclencher un cycle de massacre qui se soldera par la mort de millions de Congolais et autant de mutilés (les mains coupées). Avant l’invention de Dunlop, les automobiles et les bicyclettes roulaient avec des roues en bois cerclées de métal. On aurait dû en rester là s’il était possible d’empêcher les inventions catastrophiques. La demande mondiale de caoutchouc explosa.

Le Congo se retrouva être le seul pays au monde disposant d’immenses réserves d’arbres à caoutchouc. Le roi des Belges Léopold II, « propriétaire » de l’Etat Indépendant du Congo (EIC) mit alors sur pied un système monstrueux pire que le Goulag. Il y a encore des survivants qui témoignent, toujours hantés par les scènes d’horreur qu’un épouvantable souverain répandit sur le Congo. Tout un pays fut transformé en un vaste camp de travail forcé. Chaque Congolais, dans un secteur donné, devait rapporter une quantité déterminée de caoutchouc. Ceux qui s’opposaient à la corvée ou n’atteignaient pas les objectifs, souvent hors de portée, étaient mutilés ou tués. Leurs familles étaient massacrées et leurs villages incendiés. Les horreurs de Léopold II dépassent l’entendement. Les soldats furent astreints de rapporter à leurs supérieurs « blancs », des têtes, des mains ou des pieds pour attester que les cartouches fournies avaient bien servi à « tuer des gens » et non du gibier. Les dérives étaient inévitables. Pour se constituer un stock de cartouches, les soldats se mirent à couper les mains des « vivants ». Selon les historiens, le règne de Léopold II coûta la vie à la moitié des habitants du Congo (entre 8 et 30 millions de victimes)[15]. Le roi des Belges amassa une immense fortune grâce au caoutchouc et l’industrie automobile prospéra… le tout sur les charniers des millions de Congolais.

Nos « ancêtres », ces héros…

Cette hécatombe et l’enrichissement qu’elle procura rappelle étrangement ce qui se passe aujourd’hui sous nos yeux, dans l’Est du Congo autour des minerais de sang. Mais il y a quelque chose d’étonnant dans la poursuite de la tragédie du coltan puisqu’on aurait cru qu’en un siècle, l’humanité fût suffisamment pétrie de valeurs humanistes. La Déclaration universelle des droits de l’Homme est apprise dans les écoles à chacune de nos générations.

En tout cas, la tragédie du « caoutchouc rouge » prit fin lorsque les Européens entreprirent de manifester leur indignation à l’encontre de Léopold II. Les victimes du roi n’étaient pourtant que des « Nègres » à une époque où le racisme était encore publiquement assumé. Mais à un certain seuil de cruauté, les Européens ne pouvaient plus se retenir. Ils basculèrent dans des campagnes de protestation contre le souverain belge, à l’initiative de quelques courageux anonymes comme le journaliste britannique (d’origine française) Edmund Dene Morel[16].

Plus d’un siècle après, l’inertie des descendants des mêmes Européens, pourtant plus instruits et plus sensibilisés aux valeurs humanistes, étonne. Le massacre des Congolais, peut-être, profite à bien trop de monde à la fois (consommateurs, multinationales, banques, usines chinoises, hommes politiques, journalistes (craignant d’aborder le sujet pour préserver leurs carrières)…).

Quoi qu’il en soit, les signataires de l’appel des 52 pour un Tribunal pénal international pour le Congo, préviennent, dans leur document, que les futures générations nous jugerons. Pour le confort d’un téléphone portable, qui ne sera d’ailleurs plus de service dans seulement quelques mois, nous fûmes associés à l’extermination des millions d’innocents…

Boniface MUSAVULI

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 13/1/2014, 10:39 pm

"Mireille Delmas-Marty : "Il est urgent de créer un tribunal ad hoc pour la RDC"
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20140113105827/justice-internationale-rdc-violences-sexuelles-mireille-delmas-marty-justice-internationale-mireille-delmas-marty-il-est-urgent-de-creer-un-tribunal-ad-hoc-pour-la-rdc.html
Autour de l'avocat congolais Hamuli Rety, 52 personnalités féminines plaident pour l'instauration d'un tribunal pénal international pour la RDC. Parmi elles, Mireille Delmas-Marty, professeur"e émérite au Collège de France, qui livre à "Jeune Afrique" le sens de son implication dans ce "combat".

"C'est un combat difficile", concède Mireille Delmas-Marty, une des "52 marraines" qui militent pour la création d'un tribunal pénal international pour la RDC. Docteur en droit et professeure émérite au Collège de France, elle n'est pas à son coup d'essai. Déjà en 1992, elle avait "participé à la réflexion sur le premier tribunal ad hoc" pour l'ex-Yougoslavie.
Concernant les "graves crimes commis en RDC notamment contre les femmes" entre 1993 et 2003, révélés dans le "rapport mapping" des Nations unies, Mireille Delmas-Marty estime qu'il est "urgent" d'instituer une juridiction pénale spéciale pour "lutter contre l'impunité et prévenir autant que possible la récidive". Car en RDC, la quantité de crimes est telle que "la Cour serait submergée si elle devait tous les juger".

{Entretien avec Mireille Delmas-Marty.}

Aux détracteurs du projet qui estiment que les expériences précédentes (TPI pour le Rwanda et TPI pour l'ex-Yougoslavie) n'ont pas été brillantes malgré leur coût important, Mireille Delmas-Marty répond que "le résultat ne doit pas être quantitatif, mais plutôt qualitatif d'un changement dans les relations humaines : il ne faut donc pas compter le nombre des personnes condamnées, mais regarder si ces pays sont aujourd'hui pacifiés".
Mireille Delmas-Marty ne considère pas non plus l'idée d'un TPI pour la RDC comme une défiance vis-à-vis de la Cour pénale internationale instituée depuis 2002 pour juger les crimes les plus graves commis à travers le monde. Au contraire. "La CPI doit être soutenue et encouragée à continuer son travail", explique-t-elle, soulignant la nécessité de "prendre conscience de l'énorme révolution que représente la création d'une justice pénale internationale".

Mais au même moment, les pays africains se montrent de plus en plus réticents à collaborer avec la CPI, la soupçonnant d'être "raciste" puisqu'elle ne poursuivrait, selon eux, que des Africains – parmi lesquels d'ailleurs le président kényan Uhuru Kenyatta et son vice-président William Ruto. "Ce n'est pas juste, nous confie pour sa part Mirelle Delmas-Marty. L'histoire a fait que la CPI a été saisie d'abord par les pays africains, mais on ignore souvent que la Cour a lancé des examens préliminaires dans le monde entier. Faire un procès de ce type à la CPI, c'est méconnaître l'énorme travail souterrain du bureau du procureur".
Dans le cas congolais, il ne s'agira donc pas non plus de "disqualifier le travail de la CPI". Fin décembre à l'Élysée, autour de l'avocat congolais Hamuli Rety, initiateur du projet, Mireille Delmas-Marty et les autres "marraines" ont rencontré le président français, François Hollande, pour lui assurer que leur démarche ne consistait pas à remettre en cause la compétence de la juridiction internationale, mais à chercher les voies et moyens pour "éviter l'impunité" des crimes commis en RDC. Le prochain objectif : tenter de convaincre l'Union européenne et les autres membres du Conseil de sécurité."



"Tribunal pour la RDC : « Hollande nous a compris »
° http://afrikarabia.com/wordpress/tribunal-pour-la-rdc-hollande-nous-a-compris/#comment-113
Les signataires de la pétition pour la création d’un Tribunal pénal international pour la RDC (TPIRDC) ont été reçus par le président François Hollande. Une rencontre positive pour une initiative qui demandera encore un peu du temps.

Hamuly Réty et ses « marraines » avec François Hollande le 23 décembre 2013


Pour combattre l’impunité des crimes commis en République démocratique du Congo, 52 personnalités féminines avaient signé cet été une pétition pour la création  d’un Tribunal pénal international pour la RDC (TPIRDC). A l’initiative de l’avocat congolais Me Hamuly Réty, des « marraines » célèbres comme Françoise Héritier, Rama Yade, Roselyne Bachelot, Ingrid Betancourt ou Mireille Delmas-Marty, lançaient un appel pour s’indigner du « traitement que subissent les femmes du Congo » ou le viol est utilisé comme arme de guerre.

Le 23 décembre dernier, une délégation conduite par Me Hamuly Réty a été reçu par François Hollande à l’Elysée. Fort des 38.000 signatures de la pétition, Me  Réty, accompagné de Françoise Héritier et de Mireille Delmas-Marty ont demandé au président français que la constitution d’un Tribunal pour la RDC soit inscrite à l’ordre du jour du Conseil de Sécurité de l’ONU dont la France assure actuellement la présidence tournante. Françoise Héritier a rappelé à François Hollande que l’on avait « franchit la ligne rouge en RDC et que la situation était inacceptable ». Me Réty a également expliqué que « 500.000 femmes francophones sont violées au Congo sans que personnes ne s’en émeuve ». Abdou Diouf, l’actuel secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), sera prochainement contacté.

Hamuly Réty affirme que le président français s’est montré réceptif au message des « marraines » mais ne souhaitait pas donner l’impression qu’en cautionnant cette initiative, il désavouait la Cour pénale internationale (CPI). Mireille Delmas-Marty a alors expliqué à François Hollande que le Tribunal pour la RDC ne fragilisait nullement le rôle et le travail de la CPI, mais au contraire pouvait intervenir en complément de cette juridiction. Concernant la demande d’inscription du TPIRDC à l’ordre du jour du Conseil de Sécurité de l’ONU, les conseillers du président de la République ont noté qu’il fallait 9 voix sur les 15 pour faire adopter cette proposition et conseillait plutôt de travailler en amont sur une investigation précise et un fort lobbying avant de présenter tout projet. Il faudra donc un peu de temps pour cela.

Hamuly Réty est sorti très satisfait de l’entretien de 55 minutes avec François Hollande. L’avocat compte reprendre rapidement son bâton de pèlerin pour fédérer  autour de son initiative. Prochaines rencontres prévues : Nkosazana Dlamini-Zuma, la présidente de la Commission de l’Union africaine (UA) et Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen. Objectif : que l’Afrique et l’Union européenne parlent d’une même voie sur la création du TPIRDC."


Compatriotiquement!

PS

Rappel site pétition actuelle



Dernière édition par ndonzwau le 14/1/2014, 10:01 pm, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Cavalier le 14/1/2014, 1:38 am

UN TRIBUNAL pour punir qui  au juste:?:

Les Vrais responsables  de toutes ces guerres en RDKONGO ne sont pas des individus, mais Plutot des Corpoations & ibnstitutions mafieuses qui frabriquent des mouvements de Rebellion Bidons... alien  cat  pig  

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 14/1/2014, 3:30 am

Cavalier a écrit:UN TRIBUNAL pour punir qui  au juste:?:

Les Vrais responsables  de toutes ces guerres en RDKONGO ne sont pas des individus, mais Plutot des Corpoations & ibnstitutions mafieuses qui frabriquent des mouvements de Rebellion Bidons... alien  cat  pig  

C'est justement le travail du Tribunal de nous les découvrir !
Et puis il y'a bien des hommes derrière ou à côté de toute "corporation ou institution" comme vous les appelez...
Plus sérieusement, pour moi le problème est moins de trouver des hommes ou femmes (et croyez-mou il y'en a encore beaucoup au Congo, Rwanda, Ouganda, Occident) à punir plutôt que de hisser la tragédie du Congo au niveau où elle doit figurer comme à Nuremberg pour les Juifs, à Arusha pour le génocide rwandais, etc, etc... Un TPIC s'il avait lieu, sanctuariserait enfin notre pays en tant que victime d'une des plus grandes tragédies du dernier siècle ! Et la justice prendra ses formes comme elle pourra...

Mais si pour les Congolais jamais rien n'est à tenter pour défendre leur pays parce que tout est décidé au-dessus, en dehors d'eux; ils n'ont qu'à continuer à plonger dans leurs souffrances...
Franchement, qu'avons-nous à perdre à nous mobiliser pour signer ? Un clic et c'est fait; nous devrions être des millions !
Bon, après tout, à chacun peut-être sa vision; je vais me résigner à ça !

Revoici quand-même le lien du site pour la pétition en cours :




Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 14/1/2014, 10:02 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Tsippora le 14/1/2014, 8:44 pm

 like  like  like 
ndonzwau a écrit:
Cavalier a écrit:UN TRIBUNAL pour punir qui  au juste:?:

Les Vrais responsables  de toutes ces guerres en RDKONGO ne sont pas des individus, mais Plutot des Corpoations & ibnstitutions mafieuses qui frabriquent des mouvements de Rebellion Bidons... alien  cat  pig  

C'est justement le travail du Tribunal de nous les découvrir !
Et puis il y'a bien des hommes derrière ou à côté de toute "corporation ou institution" comme vous les appelez...
Plus sérieusement, pour moi le problème est moins de trouver des hommes ou femmes (et croyez-mou il y'en a encore beaucoup au Congo, Rwanda, Ouganda, Occident) à punir plutôt que de hisser la tragédie du Congo au niveau où elle doit figurer comme à Nuremberg pour les Juifs, à Arusha pour le génocide rwandais, etc, etc... Un TPIC s'il avait lieu, sanctuariserait enfin notre pays en tant que victime d'une des plus grandes tragédies du dernier siècle ! Et la justice prendra ses formes comme elle pourra...

Mais si pour les Congolais jamais rien n'est à tenter pour défendre leur pays parce que tout est décidé au-dessus, en dehors d'eux; ils n'ont qu'à continuer à plonger dans leurs souffrances...
Franchement, qu'avons-nous à perdre à nous mobiliser pour signer ? Un clic et c'est fait; nous devrions être des millions !
Bon, après tout, à chacun peut-être sa vision; je vais me résigner à ça !

Revoici quand-même le lien du site pour la pétition en cours :




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Libre Examen le 14/1/2014, 9:06 pm

Dom,

Le lien renvoie à la création d'un compte et non à la signature d'une pétition.

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 14/1/2014, 9:53 pm

Libre Examen a écrit:Dom,

Le lien renvoie à la création d'un compte et non à la signature d'une pétition.

Je ne sais si je ne me suis pas emmêlé les liens quelque part; ressayez comme suit; dans tous les cas je crois avoir signé dessus :




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Libre Examen le 14/1/2014, 10:20 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:Dom,

Le lien renvoie à la création d'un compte et non à la signature d'une pétition.

Je ne sais si je ne me suis pas emmêlé les liens quelque part; ressayez comme suit; dans tous les cas je crois avoir signé dessus :




Compatriotiquement!

C'est bon, ça marche.

P.S. Est-ce que le site est suffisamment sécuritaire pour donner par exemple le no. de sa carte de crédit ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 15/1/2014, 12:38 am

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:Dom,

Le lien renvoie à la création d'un compte et non à la signature d'une pétition.

Je ne sais si je ne me suis pas emmêlé les liens quelque part; ressayez comme suit; dans tous les cas je crois avoir signé dessus :




Compatriotiquement!

C'est bon, ça marche.

P.S. Est-ce que le site est suffisamment sécuritaire pour donner par exemple le no. de sa carte de crédit ?

LE,

On avait choisi "Change.org" parce que c'est le site mondialement le plus connu, le plus accessible, le plus outillé pour héberger les pétitions ! Si en plus son credo c'est de donner accès à ceux qui ont des messages pour "changer le monde" en mieux selon leurs vœux, vous comprendrez qu'on l'ait choisi...
Plus sécurisé ? Je ne peux vous répondre d'autant......

Je dois vous avouer que Rety qui est en plein dans l'entreprise TPIC, s'est retrouvé plus d'une fois seul et démuni mais a toujours refusé de créer une structure "Congolaise" formelle de plus pour l'accompagner : son expérience et son expertise l'ont convaincu qu'avec les Zaïro-Congolais, plus on multipliait les collectifs, moins ils se montraient efficaces, plus il y'avait encore plus de risques de se perdre en attentes inaccessibles  de leur part !
C'est une des raisons qui l'ont envoyé à constituer "ses marraines", car à l'Elysée comme ailleurs c'est bien lui, Me Hamuli qui est à l'initiative, c'est lui (avec d'autres) qui les a convaincues et pas le contraire comme je l'ai lu ici là !
Besoin de financement il en a mais pour le moment d'abord besoin d'attention, de participation, de signatures et de lobbying pour...
J'y reviendrai !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Libre Examen le 15/1/2014, 1:09 am

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:Dom,

Le lien renvoie à la création d'un compte et non à la signature d'une pétition.

Je ne sais si je ne me suis pas emmêlé les liens quelque part; ressayez comme suit; dans tous les cas je crois avoir signé dessus :




Compatriotiquement!

C'est bon, ça marche.

P.S. Est-ce que le site est suffisamment sécuritaire pour donner par exemple le no. de sa carte de crédit ?

LE,

On avait choisi "Change.org" parce que c'est le site mondialement le plus connu, le plus accessible, le plus outillé pour héberger les pétitions ! Si en plus son credo c'est de donner accès à ceux qui ont des messages pour "changer le monde" en mieux selon leurs vœux, vous comprendrez qu'on l'ait choisi...
Plus sécurisé ? Je ne peux vous répondre d'autant......

Je dois vous avouer que Rety qui est en plein dans l'entreprise TPIC, s'est retrouvé plus d'une fois seul et démuni mais a toujours refusé de créer une structure "Congolaise" formelle de plus pour l'accompagner : son expérience et son expertise l'ont convaincu qu'avec les Zaïro-Congolais, plus on multipliait les collectifs, moins ils se montraient efficaces, plus il y'avait encore plus de risques de se perdre en attentes inaccessibles  de leur part !
C'est une des raisons qui l'ont envoyé à constituer "ses marraines", car à l'Elysée comme ailleurs c'est bien lui, Me Hamuli qui est à l'initiative, c'est lui (avec d'autres) qui les a convaincues et pas le contraire comme je l'ai lu ici là !
Besoin de financement il en a mais pour le moment d'abord besoin d'attention, de participation, de signatures et de lobbying pour...
J'y reviendrai !


Compatriotiquement!

J'ai été dans assez d'organisations pour savoir combien c'est difficile si ce n'est impossible de convaincre les gens de contribuer financièrement. C'est pourquoi je félicite les combattants parce que bien souvent ils sortent de leurs propres poches pour organiser les manifestations auxquelles ils appellent. Sans argent, on accomplira rien.

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Cavalier le 15/1/2014, 3:43 am

ndonzwau a écrit:

C'est justement le travail du Tribunal de nous les découvrir !
Et puis il y'a bien des hommes derrière ou à côté de toute "corporation ou institution" comme vous les appelez...
QUEL TRIBUNAL Question  DES SANGUINAIRES, DES VAMPIRES EN COSTUME Question 

Quand on veut eradiquer un mal quelconque, la loi du BON SENS exige a ce que l'on indentifie d'abord son origine n'est-ce pas Question 

Disons que Je n'ai aucune confiance a Un Tribunal cree par les ennemis duKONGO...DE ce  Fait Je n'userais pas de L'HYPPOCRIE VIS-A-VIS de tous ces meurtriers internationaux, car LE FAIRE CE SERAIT COMME SI JE ME MOQUAIS DE TOUS CES Millions de Congolais tues froidement pour faire fonctionner La Machine Occidentale.

De la mm facon que ceux ou celles la contre Kagame, Museveni, Kabarebe, Alias Kabila ne placeraient aucune confiance a un Tribunal de Grands Lacs crees par cette bande de quatre en vue de punir d'autres pour les crimes qu'ils ont eux memes commendites, de cette meme facon Je ne fais aucune confiance a cette FARCE INTERNATIONALE VENUE SOUS FORME DE TRIBUNALK INTERNATIONAL...ET BIN SUIVEZ MON REGARD Arrow  Suspect  Suspect 


Plus sérieusement, pour moi le problème est moins de trouver des hommes ou femmes (et croyez-mou il y'en a encore beaucoup au Congo, Rwanda, Ouganda, Occident) à punir plutôt que de hisser la tragédie du Congo au niveau où elle doit figurer comme à Nuremberg pour les Juifs, à Arusha pour le génocide rwandais, etc, etc... Un TPIC s'il avait lieu, sanctuariserait enfin notre pays en tant que victime d'une des plus grandes tragédies du dernier siècle ! Et la justice prendra ses formes comme elle pourra...
Oh biensur qu'il y a beaucoup d'Hommes, Femmes a punir en AFRIQUE, mais Leur Source se trouve en Occident, malicieusement implantee un peu partout en Afrique...ET J'AI TOUJOURS CRU QU'IL FALLAIT COMBATTRE LE MAL PAR SA SOURCE, ET POUR MOI CA COMMENCE PAR CE QU'ON APPELLE EN ANGLAIS Arrow AWARENESS...REALISATION, CONNAISSANCE, CONSCIENCE...

...C-A-D, Savoir Identifier La Source du Mal...Et puis Identifier Les Vrais adversaires...Y-a-t-il une Justice jusque la Faite contre Les instigateurs du Genocide Rwandais Question  Y a que des Rwandais qui ont ete juges, mais aucun Occidental...

Derriere de nombreuse Rebellions en Afrique se trouvent des Soldats de Gage, des Mercenaires Internationaux intensionellement rendus anonynmes.  Y a des Organisations Occidentales de vente d'amermements...Des organisations qui finacent cette contrebande Suspect  


Mais si pour les Congolais jamais rien n'est à tenter pour défendre leur pays parce que tout est décidé au-dessus, en dehors d'eux; ils n'ont qu'à continuer à plonger dans leurs souffrances...
Franchement, qu'avons-nous à perdre à nous mobiliser pour signer ? Un clic et c'est fait; nous devrions être des millions !
Bon, après tout, à chacun peut-être sa vision; je vais me résigner à ça !

Revoici quand-même le lien du site pour la pétition en cours :


° https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/stop-au-viol-comme-arme-de-guerre-pour-un-tribunal-p%C3%A9nal-international-pour-la-r%C3%A9publique-d%C3%A9mocratique-du-congo/

Compatriotiquement!
Monsieur ndonzwau,

Je comprends tres bien le sens de votre demarche, mais ne trouvez vs pas que vs etes entrain de vs contredire lorsque vs insinuez que Les Congolais jamais rien n'est a tenter pour defendre leur pays, parce que tout est decide au dessus, en dehors d'eux, pendant que vs etes entrain de ns suggerer de signer une pettition pour la Creation d'un Tribunal International ou Les Membres du Jury ainsi que son Juge President sont tous des Imperialistes qui ont ete des decideurs sur Les Problemes d'Afrique depuis des lustres Question 

Et puis La Diaspora Kongolaise a entrepris de Grandes Actions de Conscientisation sans l'appuis des organisations Occidentales...NS N'AVONS PAS BESOIN D'EUX Idea 


_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  ndonzwau le 15/1/2014, 5:58 pm

Cavalier a écrit:
ndonzwau a écrit:

C'est justement le travail du Tribunal de nous les découvrir !
Et puis il y'a bien des hommes derrière ou à côté de toute "corporation ou institution" comme vous les appelez...
QUEL TRIBUNAL Question  DES SANGUINAIRES, DES VAMPIRES EN COSTUME Question 

Quand on veut eradiquer un mal quelconque, la loi du BON SENS exige a ce que l'on indentifie d'abord son origine n'est-ce pas Question 

Disons que Je n'ai aucune confiance a Un Tribunal cree par les ennemis duKONGO...DE ce  Fait Je n'userais pas de L'HYPPOCRIE VIS-A-VIS de tous ces meurtriers internationaux, car LE FAIRE CE SERAIT COMME SI JE ME MOQUAIS DE TOUS CES Millions de Congolais tues froidement pour faire fonctionner La Machine Occidentale.

De la mm facon que ceux ou celles la contre Kagame, Museveni, Kabarebe, Alias Kabila ne placeraient aucune confiance a un Tribunal de Grands Lacs crees par cette bande de quatre en vue de punir d'autres pour les crimes qu'ils ont eux memes commendites, de cette meme facon Je ne fais aucune confiance a cette FARCE INTERNATIONALE VENUE SOUS FORME DE TRIBUNALK INTERNATIONAL...ET BIN SUIVEZ MON REGARD Arrow  Suspect  Suspect 


Plus sérieusement, pour moi le problème est moins de trouver des hommes ou femmes (et croyez-mou il y'en a encore beaucoup au Congo, Rwanda, Ouganda, Occident) à punir plutôt que de hisser la tragédie du Congo au niveau où elle doit figurer comme à Nuremberg pour les Juifs, à Arusha pour le génocide rwandais, etc, etc... Un TPIC s'il avait lieu, sanctuariserait enfin notre pays en tant que victime d'une des plus grandes tragédies du dernier siècle ! Et la justice prendra ses formes comme elle pourra...
Oh biensur qu'il y a beaucoup d'Hommes, Femmes a punir en AFRIQUE, mais Leur Source se trouve en Occident, malicieusement implantee un peu partout en Afrique...ET J'AI TOUJOURS CRU QU'IL FALLAIT COMBATTRE LE MAL PAR SA SOURCE, ET POUR MOI CA COMMENCE PAR CE QU'ON APPELLE EN ANGLAIS Arrow AWARENESS...REALISATION, CONNAISSANCE, CONSCIENCE...

...C-A-D, Savoir Identifier La Source du Mal...Et puis Identifier Les Vrais adversaires...Y-a-t-il une Justice jusque la Faite contre Les instigateurs du Genocide Rwandais Question  Y a que des Rwandais qui ont ete juges, mais aucun Occidental...

Derriere de nombreuse Rebellions en Afrique se trouvent des Soldats de Gage, des Mercenaires Internationaux intensionellement rendus anonynmes.  Y a des Organisations Occidentales de vente d'amermements...Des organisations qui finacent cette contrebande Suspect  


Mais si pour les Congolais jamais rien n'est à tenter pour défendre leur pays parce que tout est décidé au-dessus, en dehors d'eux; ils n'ont qu'à continuer à plonger dans leurs souffrances...
Franchement, qu'avons-nous à perdre à nous mobiliser pour signer ? Un clic et c'est fait; nous devrions être des millions !
Bon, après tout, à chacun peut-être sa vision; je vais me résigner à ça !

Revoici quand-même le lien du site pour la pétition en cours :


° https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/stop-au-viol-comme-arme-de-guerre-pour-un-tribunal-p%C3%A9nal-international-pour-la-r%C3%A9publique-d%C3%A9mocratique-du-congo/

Compatriotiquement!
Monsieur ndonzwau,

Je comprends tres bien le sens de votre demarche, mais ne trouvez vs pas que vs etes entrain de vs contredire lorsque vs insinuez que Les Congolais jamais rien n'est a tenter pour defendre leur pays, parce que tout est decide au dessus, en dehors d'eux, pendant que vs etes entrain de ns suggerer de signer une pettition pour la Creation d'un Tribunal International ou Les Membres du Jury ainsi que son Juge President sont tous des Imperialistes qui ont ete des decideurs sur Les Problemes d'Afrique depuis des lustres Question 

Et puis La Diaspora Kongolaise a entrepris de Grandes Actions de Conscientisation sans l'appuis des organisations Occidentales...NS N'AVONS PAS BESOIN D'EUX Idea 


Dear Cava,

Lisez-moi mieux : j'appelle à signer exactement pour briser notre tendance à la démission que je décris, pour nous approprier ce Tribunal !
Si la conscientisation de vos vœux c'est de prendre tout ce que nous devons être et faire en nous opposant à ce que vous appelez "organisations occidentales", je crains que vous perdiez votre temps avec des mots, encore des mots, de la fiction... Dites-moi, notre Congo lui-même, son territoire, son peuple, son Etat..., est-il une création occidentale ou Congolaise ?
Ne vous laissez pas abuser et enivrer par des jeux de mots, la gloire de discuter pour discuter; vous risquez alors d'attendre longtemps notre sortie du tunnel en vous berçant de vos seuls "nous n'avons pas besoin d'eux"...

Cessons de rêver : toute vision "paranoïaque" du monde, càd, celle où l'on s'acharne à rejeter toujours les causes de nos malheurs sur d'autres que nous mêmes est un danger qui piège notre prétendue conscientisation nationaliste; c'est reconnaître à l'avance notre déficit de contrôle sur ce qui nous arrive, nous serions toujours des jouets d'un Démiurge Puissant qui tire des ficelles...
Quelle fierté, quelles bases en tirer alors pour nous construire ?

Construire notre roman national c'est nous approprier toutes les institutions d'une société moderne qui exactement ne nous sont pas étrangères parce que modernes; la modernité concerne l'homme partout où il est; un éventuel TPIC serait notre oeuvre exactement parce que nous nous serions démenés pour l'obtenir...
Encore une fois ne vous illusionnez pas à rêver debout que notre salut c'est de nous enfermer chez-nous, plus dans l'Onu, dans l'UA, plus de contact avec l'Occident parce des étrangers ennemis... D'où parlez-vous ?

Enfin, je vous ai dit que même si vous trouvez qu'un TPIC ne nous servirait à rien, vous ne perdrez rien à signer la pétition... Tout fait nombre; qui sait ce que demain nous réserve ?



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Libre Examen le 15/1/2014, 8:21 pm

Cavalier a écrit:[...] ET J'AI TOUJOURS CRU QU'IL FALLAIT COMBATTRE LE MAL PAR SA SOURCE, ET POUR MOI CA COMMENCE PAR CE QU'ON APPELLE EN ANGLAIS Arrow AWARENESS...REALISATION, CONNAISSANCE, CONSCIENCE...

...C-A-D, Savoir Identifier La Source du Mal...Et puis Identifier Les Vrais adversaires...[...]
 
Cavalier,

Acceptons que les choses devraient se faire dans l'ordre que vous pensez qu'elles devraient se faire, comme vous l'entendez et pas autrement. Mettons-nous au moins d'accord sur ce point. Mais après ? Que proposez-vous concrètement ? Que nous faudrait-il faire ? Quelles actions devront mener ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Libre Examen le 15/1/2014, 8:28 pm

Cavalier a écrit:[...] Et puis La Diaspora Kongolaise a entrepris de Grandes Actions de Conscientisation sans l'appuis des organisations Occidentales...NS N'AVONS PAS BESOIN D'EUX Idea 

 
Et puis Cavalier, n'oublions pas que le combattants on obtenu l'annulation du concert de JB Mpiana, que nous célébrons tous comme une grande victoire, en recourant aux lois qui prévalent dans les pays occidentaux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIGNEZ SVP ET FAITES SIGNER LA PETITION POUR UN TPIC !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum