Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 16/1/2011, 11:38 pm

je vois combien certaines gens d'autres pays maitrisent bien leur histoire, l'importance et le symbole de tous ceux qu'ils possedent. Mai ce qui n'est pas le cas chez les congolais R.D. je souhaite ouvrir une page sur laquelle on va parler des abreviations, des symboles, monuments, significations, comapnies-entite's anciennes comme d'aujourd'hui, de tres petites courtes histoires pour vite comprendre; tout ca sur Kinshasa,Matadi,Lubum,Mbuji et tout Congo.
Ne vous en faites pas si vous n'avez pas assez de details, d'autres viendront les ajouter.

MARSAVCO: Marganerie, Savonnerie et Cosmetiques. Une compagnie publique qui a beaucoup servi le pays, elle fit des produits des qualites dans certaines epoques.

L'huile PLZ, tant aime'e par les mamans qui pouvait remplacer mafuta ya huile, provenait de Palmerai de Luila ( PLZ)

Le camp militaire des berets vert appele' Camp Tshatshi a` Mbinza, tire son nom en souvenir du colonnel Tshatshi le terrible, commando parachutiste pendant la periode de l'independance, il fit sauvagement tue' par des ex gendarmes katangais. ( je viendrai ajouter des commentaires apres sur ca )

BKTF Usine de fabrication des pains de qualite', signifie Boulangerie de Kinshasa et Fabrication des Farines ( BKTF )

a` suivre, on attend aussi ceux des autres.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  Cavalier le 21/1/2011, 6:40 pm

regarder et bien voir a écrit:je vois combien certaines gens d'autres pays maitrisent bien leur histoire, l'importance et le symbole de tous ceux qu'ils possedent. Mai ce qui n'est pas le cas chez les congolais R.D. je souhaite ouvrir une page sur laquelle on va parler des abreviations, des symboles, monuments, significations, comapnies-entite's anciennes comme d'aujourd'hui, de tres petites courtes histoires pour vite comprendre; tout ca sur Kinshasa,Matadi,Lubum,Mbuji et tout Congo.
Ne vous en faites pas si vous n'avez pas assez de details, d'autres viendront les ajouter.

MARSAVCO: Marganerie, Savonnerie et Cosmetiques. Une compagnie publique qui a beaucoup servi le pays, elle fit des produits des qualites dans certaines epoques.

L'huile PLZ, tant aime'e par les mamans qui pouvait remplacer mafuta ya huile, provenait de Palmerai de Luila ( PLZ)

Le camp militaire des berets vert appele' Camp Tshatshi a` Mbinza, tire son nom en souvenir du colonnel Tshatshi le terrible, commando parachutiste pendant la periode de l'independance, il fit sauvagement tue' par des ex gendarmes katangais. ( je viendrai ajouter des commentaires apres sur ca )

BKTF Usine de fabrication des pains de qualite', signifie Boulangerie de Kinshasa et Fabrication des Farines ( BKTF )

a` suivre, on attend aussi ceux des autres.

Moi ce que je vais savoir c'est d'ou vient le nom de KINSHASA...ET LE NOM DU ZAIRE Quelle est son origine Question Je dirais de meme pour le nom KONGO ou CONGO d'ou ca vient Question

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 22/1/2011, 8:04 am

Kongo est un nom original. Il y avait un royaume qui s'etendait du Bas-Congo, une partie de Congo-Brazza et une partie de l'Angola. Comme tout etre humain ayant les facultes que le Tout Puissant nous a donne'es, on nomme des noms aux choses qui sont autours de nous ainsi que tout ce que nous possedons. Les hommes de cet ancien royaume appelaient leur royaume "Kongo". C'est vrai qu'il ya encore la raison de ce nom, la` ce n'est plus l'histoire par elle meme , mais devient une question d'anthropologie, ethymologie et d'archeologie.
Bref comme ce royaume s'appelait Kongo, quand les blancs sont venus, pour designer les choses, les elements ou des possessions vitales de cette partie du monde, ils les nommaient "Congo" qui est tout simpleme Kongo mais avec le "C" donc Kongo en langue europenne: Fleuve Congo, territoires Congo, les trades Congo etc..

A` propos de Kinshasa, je ne sais vraiment pas, selon la legende kinshasa fut un homme tres geant. Very Happy Very Happy Very Happy
Mais la serieuse version est que le lieu etait occupe' par les bahumbus et les batekes et il y avaient aussi de petits villages dont l'un d'eux s'appelait Nshasa( le "Ki" vient de ce prefixe qu'on utilise souvent en Lingala). Les belges sont venus et ont fonde' Leopoldville. Quand mobutu est venu avec le retour a` l'authenticite': renommer tout ce dont possedait le Congo par des noms africains, on donna a` l'ex leopoldville le nom de l'un des villages qui existait avant: Kinshasa en l'honneur du village Nshasa. On pouvait aussi nommer la ville "Lemba", un autre village existant avant l'arrive' des blancs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  mongo elombe le 22/1/2011, 11:14 am

Notre histoire où même notre géographie, on ignore presque tout, de nos éthnies et de notre histoire comme tu l'écris. C'est d'un triste.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  Cavalier le 22/1/2011, 9:30 pm

regarder et bien voir a écrit:Kongo est un nom original. Il y avait un royaume qui s'etendait du Bas-Congo, une partie de Congo-Brazza et une partie de l'Angola. Comme tout etre humain ayant les facultes que le Tout Puissant nous a donne'es, on nomme des noms aux choses qui sont autours de nous ainsi que tout ce que nous possedons. Les hommes de cet ancien royaume appelaient leur royaume "Kongo". C'est vrai qu'il ya encore la raison de ce nom, la` ce n'est plus l'histoire par elle meme , mais devient une question d'anthropologie, ethymologie et d'archeologie.
Bref comme ce royaume s'appelait Kongo, quand les blancs sont venus, pour designer les choses, les elements ou des possessions vitales de cette partie du monde, ils les nommaient "Congo" qui est tout simpleme Kongo mais avec le "C" donc Kongo en langue europenne: Fleuve Congo, territoires Congo, les trades Congo etc..

A` propos de Kinshasa, je ne sais vraiment pas, selon la legende kinshasa fut un homme tres geant. Very Happy Very Happy Very Happy
Mais la serieuse version est que le lieu etait occupe' par les bahumbus et les batekes et il y avaient aussi de petits villages dont l'un d'eux s'appelait Nshasa( le "Ki" vient de ce prefixe qu'on utilise souvent en Lingala). Les belges sont venus et ont fonde' Leopoldville. Quand mobutu est venu avec le retour a` l'authenticite': renommer tout ce dont possedait le Congo par des noms africains, on donna a` l'ex leopoldville le nom de l'un des villages qui existait avant: Kinshasa en l'honneur du village Nshasa. On pouvait aussi nommer la ville "Lemba", un autre village existant avant l'arrive' des blancs.

Merci bcp regarder et bien voir...Tt comme sista mongo l'a decrit CI-HAUT, je trouve qu'il y a plein d trucs historiques en rapport avec notre pays qu'on ignore...L'HISTOIRE joue un role Capital pour la reussite et ou le progres au futur...Normalement ce sont des trucs qui devraient etre enseignes a l'ecole... Exclamation

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  Cavalier le 23/1/2011, 8:28 pm

Bon a propos de l'origine du mot Zaire, j'ai fait qlqs recherches sur google voici un article interessant que j'ai pu trouve...VRRAIMENT INTERESSANT...Surtout vers le milieu dans la partie ou l'auteur dudit article evoque le titre d'une des oeuvres de Voltaire...@ZAIRE@...

Qu'en pensez-vs Question


Fleuve[modifier]
n'y a t'il pas aussi un fleuve Zaire?

Voir page d'homonymie
Il s'agissait du fleuve Congo rebaptisé Zaïre sous Mobutu.--Papa6 10 juin 2006 à 16:36 (CEST)
Accents[modifier]
Bonjour, Est-ce qu'il ne serait pas bon de créer une page de redirection pour ceux qui tapent "Zaire" sans le tréma ? Je pense aux lecteurs qui n'ont pas forcément un clavier azerty. --Papa6 10 juin 2006 à 16:36 (CEST)

C’est une bonne idée. J’imagine que le pour est plus intéressant que le contre. --moyogo ☻☺ 12 juin 2006 à 01:00 (CEST)
Chose dite, chose faite (j'étais hésitant concernant les règles de WP)--Papa6 12 juin 2006 à 17:11 (CEST)
LE ZAÏRE ORIGINEL

Le vocable Zaïre / était bien ingénieux, Portugais baptisèrent / de ce nom le pays, Ensuite peu après / son fleuve majestueux, D'où énergie abonde / du fait qu'il en jaillit Une fortune immense : / un bien très judicieux.

Voltaire qui écrivit / la tragédie " Zaïre ", Très mystique, mythique / et même très tragique, Amalgame de thèmes / fort divers pour finir, Racontant des énigmes / parmi les plus magiques Humanisant contrées / et terres magnifiques.
L'origine du mot / étant bien plus étrange, Abranchess décida / de devoir s'y brancher, Pour révéler un fait / qui maintenant dérange: Vérité bien cachée / mais désormais crachée, Afin qu'incertitude / soit à jamais tranchée.

La Nation ZAÏRE / suivant sa trilogie, D'une notion disant / toute son apologie Flot grondant tel lion / quand celui-ci mugit Portugais de l'invite : / "A-Zaïra " resurgit. Zaïre terme Arabe / quelle sublime magie.

Ainsi peut s'expliquer / d'où mot Zaïre provient, Que les Lusitaniens / en lui donnant valeur Conquérants musulmans / en sont-ils les auteurs ? Mot tiré du berbère / d'un langage divin, Aux sons bien enchanteurs / dont ils étaient porteurs.


Fleuve Lualaba / à sa source katangaise Dorsale nationale / tout au long de son cours. Durant ce grand parcours / enrichit tour à tour De nombreux riverains / avec noms sans détours Le Nzadi-a-Kongo / pour moi est un malaise.

Pourquoi avoir choisi / syllabes frustrantes Con-Go ? à trilogie / Zaïre plus percutante ! La confusion persiste / pour deux Congo autant Zaïre n'étant-il pas / un nom plus conciliant ? Et surtout ainsi mieux / et bien plus édifiant

J' OSE ABRANCHESS


TEXTE EXPLICATIF pour faciliter la compréhension du poème. Poème qui lève le quiproquo, le dilemme et la polémique de l'origine du mot Zaïre.


Le poème a été écrit dans le souci de faire la lumière sur l'origine du mot Zaïre. La recherche fut laborieuse. En cause la rareté d'emploi du terme en français. N'ayant pas trouvé un livre faisant mention de l'origine du vocable, j'ai essayé sur Internet sans rencontrer satisfaction, si ce n'est que des références aux appellations du pays, fleuve et titres de livres ou pièce de théâtre de Voltaire. Aussi, ais-je orienté ma démarche autrement. D'autres horizons ont été scrutés.


Sur le récit racontant que l'origine du mot Zaïre viendrait d'une déformation du mot Bakongo " Nzadi-a-Kongo " par les navigateurs Portugais, qui demandant le nom du fleuve aux autochtones du lieu, l'auraient reçu en réponse. C'est faux ! Il serait bon de se poser la question : pourquoi alors appelèrent-ils d'abord le fleuve Poderoso dont la traduction du Portugais signifie Puissant ? Bien que plus tard sur leurs cartes, ils mentionneront partout Rio do Zaïre , tout en nommant l'ensemble du pays par le vocable Zaïre, ainsi qu'une partie du territoire de l'Angola. Pourquoi se seraient-ils trompés ou ont-ils eu du mal à bien prononcer seulement ce nom ou mot là ? Sans pour autant avoir difficulté à bien d'autres aussi peu habituel pour eux. Exemples : « Nkuwu a Ntinu » , « Muzinga a Mpanzu », « Ndo Luvwalu » ..... Dans leurs pérégrinations aux antipodes de la terre les Portugais ont le plus souvent baptisé les lieux qu'ils découvraient par des noms à eux. Ainsi par exemple la première capitale du pays fut appelée : Sâo Salvador du portugais Saint sauveur . Cette question est plutôt bizarre. C'est très courant que des étrangers fassent ce genre de confusions linguistiques. Appeler le fleuve dans leur langue n'aurait pas renseigné leurs compatriotes sur le nom de ce fleuve par les habitants du pays qu'ils découvraient. Qui plus est ils n'ont pas eu de mal à prononcer que ce nom là: Nkuwu a Mutinu ne se dit pas, on dit Ntinu. De même on ne dit pas "Muzinga", mais Nzinga Ils ont remplacé la plupart des K par des tsh et largement rendu irreconnaissables des noms Kongo. Exemple, le "royaume" de Lovango=>Lwangu en Kikongo, etc. A ce propos, une erreur récurrente consiste à assimiler une province à un royaume: Luangu, Matamba, etc n'ont jamais été des royaumes mais des provinces, ou encore à assimiler le mot "Mani=législateur, juge, administrateur", à "roi=>ntinu". Ces erreurs sont tout à fait normales pour un peuple qui en découvre un autre. Les européens entre eux commettent des erreurs de sens, de traduction, de phonétique etc. Pourquoi cela serait-il différent quand ils rencontrent un autre peuple dont la langue n'a rien à voir avec la leur? Pour finir San Salvador n'a pas été baptisée par eux, mais par Nzing'a Mvemba suite à son intronisation (coup d'état) avec le soutien des portugais.

Dans les langues parlées actuelles un peu partout dans l'immense pays, on retrouve des mots d'origine Portugaise tel que : Sapato = chaussures, Messa=table...etc. et même des noms de famille tel que : Diasolua qui étrangement comporte trois syllabes typiquement Portugaises ! Diasollua avec un l de plus omis, se traduit exactement et indubitablement : Jour-Soleil-Lune (Dia-Sol-Lua) N'importe quoi! diasolua n'a rien à voir c'est une pure coïncidence, rien de plus! diasolua= dia: ce qui/celui qui solua= forme passive de "sola", qui signifie élir, choisir. Avant de dire pareilles inepties il vaut mieux apprendre les langues dont on veut parler. Si Nsampatu est bien un emprunt, meza est aussi une pure coïncidence.

Le fleuve qui prend sa naissance dans le sud-est du pays, plus précisément à Lualaba au Katanga pour remonter vers le Nord-Est jusqu'à Kisangani après être passé par le Kivu ( l'ancienne appellation de l'ensemble de la province ), et s'incurve vers le Nord-Ouest dans la province nommée Equateur, pour ensuite se mettre à descendre vers le sud-ouest du pays en longeant la province de Bandundu, frôlant la capitale du pays Kinshasa et Brazzaville ( capitale du Congo voisin ), pour ensuite tourner encore plus à l'ouest vers Matadi et Boma pour finir sa course en se jetant dans l'océan atlantique.


En situant le parcours de ce cours d'eau, long de 4.700 Km, avec un bassin de 3.800.000 de Km2, l'idée est de justifier son importance de vraie dorsale de ce grand pays, dont la superficie est de 2.345.000 de Km2, nous remarquons qu'il visite presque la majorité des provinces, à l'exception de deux Kasaï. Ce qui fit sauter la définition incorrecte du présidant Mobutu qui magistralement se goura en disant : « Est Zaïrois tout riverain du fleuve Zaïre. ». Sa très mauvaise connaissance de l'hydrographie de son Pays, aurait fait des Kasaïens, des étrangers de cette grande nation dont ils sont pourtant les ressortissants les plus crédibles, vu la position centrale de leur province.


Voir à ce propos un texte de Emilie Flore Faignond, née d'un père Franco-Congolais et d'une mère Belgo-Zaîroise, tiré de son recueil de poésies « MEANDRES » » , Mariée à un Belge et mère de famille de quatre enfants Emilie Flore Faigond a passé son enfance entre le Zaïre et le Congo, bercée par le concerto du majestueux fleuve dont les flots d'argent baignent les deux pays chers à son coeur. Ce fleuve tant aimé dont le nom chante souvent dans ses poésies qui sont un hymne à l'Afrique, un hommage à la langue française qui vibre au bout de sa plume. Métissage des cultures, du sang, de l'amour ont donné naissance à ce recueil de poésies « MEANDRES » préfacé par l'archevèque Laurent Monsengwo Pasinya.


La même démarche, de ma part, a pour but de démontrer l'absurdité de donner au fleuve le nom d'une contrée ( Congo / Kongo ) se trouvant en fin de son si long parcours. Pourquoi ce privilège ? Il est sûr qu'avant la venue de l'homme blanc dans ce pays, les Katangais, les Kivusiens, les Kisanganiens, les habitants de l'Equateur et du Bandundu ne nommaient nullement leur fleuve « Congo » ! Il était plus judicieux de créer une neutralité avec « Zaïre » ! C'est un raisonnement inepte. En gros "on préfère être nommés par un étranger, qui se trouve curieusement nous avoir réduit en esclavage et envahi, que par un voisin".

Personne n'avait le monopole de l'appartenance du terme d'emprunt « Zaïre ». Ce mot est inconnu de toutes les langues vernaculaires et véhiculaires du pays. Oui, le vocable « Zaïre » est bel et bien étranger puisque importé de l'Arabe ! C'est dans la langue Arabe où il trouve son origine tel quel et ses variantes ! Le patronyme « Zaïre » est dénombré chez plusieurs ressortissants musulmans. Quelques significations lui son attribuées. Zaïr / Zaïre . (transcription approximative de l'écriture arabe) le rugissement puissant du lion, pouvant s'apparenter au tonnerre de l'orage, des chutes et cascades... A-Zaïra l'invitation à la rencontre d'une personne et bien mieux encore, Zahïr aux synonymes élogieux d'ambition, de dévotion et d'obsession. Il faut prouver cela. Une ressemblance phonétique n'implique pas un empreunt. Il faut faire preuve de rigueur. Autant le nom de Nzadi s'explique historiquement, autant l'emprunt à l'arabe ne se tient absolument pas.

Tout comme Voltaire, un écrivain Brésilien très célèbre du nom de Paolo Coelho, s'est inspiré du mot pour titrer son roman Le Zahïr = clarté . Le premier invoque le conflit entre l'islam et le catholicisme, la différence des traditions, la conciliation impossible entre ces deux idéologies très opposées. Le second au moment de la parution de son livre explique : " Le mot Zahïr , provient, selon l'écrivain Argentin Jorge Luis Borges, de la tradition Islamique signifiant visible , présent , qui ne peut passer inaperçu . Dans une interview, Coelho renchérira : « Le Zahïr peut être une personne, un travail, un objectif qui, au lieu de nous donner la joie de tenter de l'atteindre, nous détourne vers une obsession maladive. Malheureusement, tout le monde passe par cette expérience. » A la question, qu'est-ce qu'un Zahïr ? il répondra : « Zahïr, en Arabe, veut dire visible, présent, qui ne peut passer inaperçu. Un objet ou un être qui, une fois que nous l'avons rencontré, finit par occuper peu à peu notre pensée, au point que nous ne parvenions plus à nous concentrer sur rien. On peut considérer cela comme la sainteté ou la folie. »

Une autre similitude entre l'oeuvre de Voltaire et celle de Coelho fait dire à un commentateur, s'agissant de ce dernier : « ... par son livre Le Zahïr, Paolo Coelho revisite mythes antiques et traditions lointaines pour évoquer les thèmes de la quête de l'amour, de la femme éternelle, du pèlerinage, de la recherche de soi et des origines de la croyance. » La tragédie de Voltaire est plus invocatoire.


Dans la pièce de Voltaire planent mystères et énigmes presque insondables. Lui-même bien avant de s'atteler à écrire la pièce Zaïre avait dit suite aux critiques de l'ensemble de ses oeuvres que cette fois-ci, il allait se surpasser et créer un chef-d'oeuvre qui devrait laisser tout le monde pantois. Ce fut le cas. C'est ainsi qu'il usera de plusieurs thèmes mélangeant divers sujets comme dit plus haut pour Coelho : mythes antiques, tradition, amour, croyance etc...


L'envie ne lui aurait-il pas pris de s'inspirer de cette contrée d'Afrique centrale si lointaine, si mythique décrite par des légendes diverses, par des récits des conquérants Arabes et Portugais, terre que les premiers essayèrent d'islamiser et que les deuxièmes christianisèrent, pour humaniser cette terre " Zaïre " et en faire le personnage féminin clé de sa tragédie ? Une métamorphose Terre-Etre. Voltaire, écrivain du 18ème siècle en quête d'une histoire confrontant deux religions antagonistes, recherchant l'expansion de leur culte et l'extension de leurs territoires sur une terre neutre où ils pratiqueront l'esclavage à outrance, ne se serrait-il pas inspiré de cette contrée portant depuis 1483 ce nom étrange de Zaïre, lors de sa découverte par les Portugais ? Nom Arabe chez les non Arabes.


Je n'irai pas jusqu'à affirmer que Voltaire dans sa trilogie invoque la terre Zaïre mais le fait que pas moins de 15 villes aussi éloignées les unes des autres et faisant parties du Moyen-Orient, de l'Asie, de l'Europe et de l'Afrique ( Jourdan, Jérusalem, Syrie, Damas, Sion, Chypre, Solyme, Gange, Césarée, Arabie, Bouvine, Scythes, Paris, Seine, Nil, Egypte, Soudan ) soit citées dans l'oeuvre, pourrait permettre de supposer que le génial écrivain Voltaire, aurait pu aussi bien imaginé métamorphoser une terre en être humain pour créer l'intrigue et ainsi rendre sa pièce plus piquante et mystérieuse.

L'oeuvre de Voltaire pouvant permettre diverses interprétations, je me suis intéressé à en tirer quelques passages pour les transposer sur les réalités du moment touchant la nation Zaïroise. De la même façon que le font les religieux avec la Bible et le Coran.

- « Je ne m'attendais pas jeune et belle Zaïre, aux nouveaux sentiments que ce lieu vous inspire » ( Ces richesses suscitent des sentiments de convoitise et de jalousie aux étrangers, aux autochtones, le sentiment de fierté de l'avoir pour eux )

- « Quel espoir si flatteur, ou quels heureux destins de vos jours ténébreux ont fait des sereins ?» ( les malheurs prendront fin tôt ou tard. L'après tumulte augurera un devenir et futur meilleur )

- « La paix de votre coeur augmente avec vos charmes. Cet éclat de vos yeux n'est plus terni de larmes ; vous ne les tournez plus vers ces heureux climats» ( les mères arrêteront un jour de pleurer leurs enfants pour enfin jouir et profiter de ces climats si agréables )

Vous ne parlez plus de ces belles contrées où d'un peuple poli les femmes adorées reçoivent cet encens que l'on doit à vos yeux compagnes d'un époux et reines en tous lieux, libres sans déshonneur et sages sans contrainte, et ne devant jamais leur vertu à la crainte. » ( éloges à la belle terre, aux hommes adorant belles femmes vertueuses, gracieuses, pulpeuses et courageuses. Reines dans tous les cieux. )

- « Puisse cette grandeur qui vous est destinée, qu'on nomme si souvent du faux nom de bonheur, ne point laisser de trouble au fond de votre coeur ! » ( la grandeur, la splendeur finiront par remplacer la stupeur. L'avenir radieux est envisagé et prophétisé. )

- « « l'instruction fait tout, et la main de nos pères grave en nos faibles coeurs ces premiers caractères que l'exemple et le temps nous viennent retracer, et que peut-être en nous Dieu seul peut effacer. » ( les acquis de la société traditionnelle Africaine sont ici loués mais l'actuelle société doit intégrer les connaissances modernes. )

- « j'atteste ici la gloire, et Zaïre, et ma flamme, de ne choisir que vous pour maîtresse et pour femme, de vivre votre ami, votre amant, votre époux, de partager mon coeur entre la guerre et vous. » ( le serment d'amour et de fidélité à sa terre Zaïre est magnifié et le patriotisme chevaleresque est exalté. )

- « Je vous aime, Zaïre, et j'attends de votre âme un amour qui réponde à ma brûlante flamme. Je l'avoûrai, mon coeur ne veut rien qu'ardemment ; je me croirais haï, d'être aimé faiblement. De tous mes sentiments tel est le caractère. Je veux avec excès vous aimer et vous plaire. » ( déclaration d'amour intense à la belle nation grandiose avec espoir de réciprocité généreuse et bienfaitrice. ) De tout ce charabiat, on ne tire aucun élément concrêt. C'est bien beau la poésie subalterniste, mais il faut un moment donné chercher des éléments concrêts, factuels et pas juste sortis de votre imagination.

Quand je parle des syllabes insultantes du mot Congo ; Con - Go cela est bien flagrant. Con étant non seulement défini comme stupide et inepte, mais bien plus grave encore car une autre définition plus désagréable lui est reconnue faisant allusion au sexe d'une femme, un sujet fort tabou pour toute société africaine. Et ce n'est pas seulement le son du mot, l'orthographe étant aussi respectée. La deuxième syllabe Go ( foutez le camp ! - partez ! ) n'est pas aussi louable, étant donné qu'il intime un ordre impératif. Ordre assujettissant, rendant personne dépendante. Le nom Kongo ne vient pas du français, on n'explique pas la morphologie d'un mot d'une langue par d'autres d'une autre langue. Bref, on utilise pas l'étymologie française pour expliquer un mot en Kikongo... Kongo est un nom particulièrement sacré chez les Bakongo et bien d'autres peuples et qui plus est, le phonétisme de cette langue ne correspond même pas à celui du français que vous donnez: selon vous: con + go, or, en kikongo et dans les langues de la région: Ko + ngo.

Décortiquons les syllabes du mot Zaïre ; Za - ïre que pourrait-on trouver ? En s'amusant peut-être deux significations en langues Bakongo et Anglaise : Nza et Here ; l'association donne vient - ici belle invitation et qui est la même étrangement dans le parlé des musulmans « Zaïra » vient me visiter Pour l'Arabe, précédant au Zaïre le Portugais, celui-ci était : « Zaïra » visiteur . N'importe quoi...

Un grand nombre d'équipes de football s'inspireront de la puissance du lion, Le Congo/Zaïre Simba = lion ; le Cameroun Les lions indomptables ; Le lion de l'Atlas surnom donné à l'équipe de football Marocaine par les Marocains eux-mêmes, en ce référent à la férocité et à la majesté du félin dont l'origine est des savanes sud-sahariennes, du Proche-Orient et de l'Inde. La connaissance de cet animal ne viendrait-il pas des pèlerins et voyageurs revenus de leurs périples ? Son cri tonitruant recevra de la belle langue Arabe le vocable Zaïr / Zaïre et les meilleurs qualificatifs de la langue : Zahir ; " Clarté ", "Visible " et bien encore mieux :


AMBITION - OBSESSION - DEVOTION

Voilà comment les Portugais partis à la découverte du monde, rencontreront d'autres peuplades de surcroît musulmanes en premier, puisque séparés par très peu de Km du Maroc et feront ainsi connaissance avec bien d'autres vocables. De là, baptiser un fleuve puissant et rugissant comme le lion, un fleuve sublime d'un nom dont la signification est magnifique, ingénieux n'est-ce pas logique ?

Pas une seule seconde. Il n'y a rien de logique là-dedans. Si vous allez en Chine et apprenez le nom d'une ville, ou comment on dit ville, vous utiliserez soit le mot chinois comme vous le comprenez, soit un mot de votre langue, mais jamais un mot d'emprunt à l'Allemand ou au Japonais.

Qu'un magnifique Pays soit apparenté au cri tonitruant du plus majestueux des félins, roi incontesté des animaux et de la jungle, n'est-ce pas grandiose ? C'est votre opinion, mais cela ne prouve rien.

Qu'une belle Nation soit représentée et symbolisée en ZAHIRE ; " Fleur épanouie " ne serait-il pas plus éloquent ? Mobutu n'avait pas cela à l'esprit du tout et il n'y a jamais eu de nation zaïroise en tant que telle.

Le peuple consulté lors de la conférence nationale souveraine, n'avait-il pas fait son choix judicieux en tranchant sur l'appellation géniale ZAÏRE ? ???

J'ose Abranchess

Ce document provient de
« http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Za%C3%AFre ».

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 24/1/2011, 1:02 am

@Cavalier

Nous avons une histoire profonde Very Happy Very Happy Very Happy Tout ce que nous avons a une origine Very Happy Very Happy
Quand Stanley est venu pour le compte du roi Leopold, koko Ngaliema etait deja un homme tres considere' a` l'epoque Very Happy Very Happy
Il possedait des richeses considerables, des femmes, quoiqu'il n'etait pas roi. Succes moyen te Very Happy Very Happy
Mais il etait un peu aventurier, il vendit a` Stanley un morceau de terre sans etre couvert de l'autorite' royale. yango wana j'accepte certains qui disent que Niarcos fut son descendant. C'est pour te dire que le nom de la commune de Ngaliema ne vient pas au hasard, c'est en souvenir d'un congolais qui a marque' aussi l'histoire a` sa facon. Very Happy Very Happy

@Cavalier and M.Elombe

Vous avez raison, c'est en connaissant serieusement sa culture et son histoire qu'on pourra bien defendre sa patrie, ses origines et ses convictions. Par example avec ma version sur Kinshasa, si il arrive qu'on veuille changer le nom de la commune de Lemba, vous vous oposerez avec energie Very Happy Very Happy parce que vous vous rendrez compte que c'est en souvenir de l'un des villages importants qui existait, et que le nom de Lemba doit rester comme memoire de ceux qui ont fait que Kinshasa soit ce qu'il est aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 24/1/2011, 1:19 am

@ Cavalier

A` propos du Zaire, est ce qu'il y a moyen que tu nous le parles avec tes propres mots pour qu'on comprenne vite. Tala kaka Wikipedia makambo eleki ebele, il faut kopona. On attend avec impatience, tala kaka on a pas ete' heureux en politique Very Happy Laughing Very Happy Ba masolo ya boye nde ekoma ko-soulager biso. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  Arafat le 24/1/2011, 10:35 am

Cavalier a écrit:
Merci bcp regarder et bien voir...Tt comme sista mongo l'a decrit CI-HAUT, je trouve qu'il y a plein d trucs historiques en rapport avec notre pays qu'on ignore...L'HISTOIRE joue un role Capital pour la reussite et ou le progres au futur...Normalement ce sont des trucs qui devraient etre enseignes a l'ecole... Exclamation
C´était en tout cas le cas à notre epoque, c´est en effet à l´école que nous avions appris l´histoire du royaume Kongo, la découverte de l´embouchure du fleuve Kongo etc....et des noms préstigieux de l´epoque : les rois Nzinga Nkuvu ou Ngongo Lutete et des explorateurs tels que Stanley, Livingstone, Diego Câo et autres.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  mongo elombe le 24/1/2011, 12:27 pm

Moi j'ai gardée un bon souvenir de Mamadou et Bineta Very Happy, la plupart des ministres de l'éducations,n'en ont rien à cirer puisque leurs enfants sont ailleurs et les rares qui y sont en RDC, iront à l'école Belge où Française.

Sur la carte de la RDC certains villages n'y figurent même pas, c'est pour ça je me pose toujours la question pour les votes, les villages du fin fond de la RDC, ne votent pas et quelquefois ne sont même pas informés donc ses chiffres viennent d'où?


Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  Tonton Ricos le 24/1/2011, 12:37 pm


Une petite precision.Les noms des grandes villes telles Kinshasa,Lubumbashi,Kinsangani,Mbandaka,Kananga,avaient été donné en 1967,en lieu et place des noms de la famille Royale Belges.
Le recours à l'authenticité avait été proné en 1972,après une reunion du bureau politique du mouvement populaire de la revolution à bord du MV Kamanyola.
Ce de là que le pays avait pris le nom du Zaire,ainsi que la suppresion des prenoms Européens sur les documents d'identité.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  mongo elombe le 24/1/2011, 12:40 pm

Moi j'aimerai bien savoir comment ses villes où villages s'appellaient avant l'arrivée des blancs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  Tonton Ricos le 24/1/2011, 1:53 pm

mongo elombe a écrit:Moi j'aimerai bien savoir comment ses villes où villages s'appellaient avant l'arrivée des blancs.

Avant l'arrivée des blancs,les grandes villes de la RDC n'existaient pas.A la place,il y avait des villages,comme à Kinshasa,il y avait:Lemba,Ngembo,Humbu,etc.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  Arafat le 24/1/2011, 8:23 pm

Tonton Ricos a écrit:

Le recours à l'authenticité avait été proné en 1972,après une reunion du bureau politique du mouvement populaire de la revolution à bord du MV Kamanyola.
Ce de là que le pays avait pris le nom du Zaire,ainsi que la suppresion des prenoms Européens sur les documents d'identité.
A propos du recours à l´authenticité, nous étions à l´epoque en 2° CO et mon voisin de classe qui s´appelait Lukongo demanda au prof s´il devait s´appeler désormais Luzaire Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 25/1/2011, 3:30 am

Le royaume Kongo etait tellement serieux et organise' a` l'arrivee des explorateurs qu'on denomma la grande partie de la region des grands lacs "Kongo". Au Bas Congo il y a plusieurs ecoles contruites par les europeens, c'est la province avec plus d'ecoles et internats. Souvent certaines villes au Bas Congo ne sont pas vraiment des villes, mais des lieux ou` les blancs construisirent deux-trois magasins, hopital et ecoles.

Quand j'ai dit que c'est avec l'authenticite' qu'on changea le nom de Leo en kiNshasa, ce n'est pas authenticite' dans le sens propre; J'ai voulu dire que c'est dans le meme esprit que l'authenticite': denommer africainement tout ce dont possede le Congo Rd.
Lemba fut moindre en population mais important comme capitale des Bahumbus.

To be continued

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 29/1/2011, 2:28 am

Le quartier Kauka dans la commune de Kalamu, fut bati comme camp de logement pour les ouvriers et techniciens de l'Onatra si je me trompe pas. Raison pour laquelle les maisons sont uniformes. Ce qui attire le plus, ce sont les noms de ses avenues. La majorite' est en francais,a` entendre ces noms on dirait que vous avez a` faire avec un quartier de l'Europe. Very Happy Very Happy Very Happy
Ces avenues sont: frontiere, avenue Hopital, dispensaire, manguier, cocotier, construction, etc.., c'est beau n'est ce pas? Smile Smile Smile

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 26/2/2011, 7:58 pm

Pour les mamans, il y avaient des usines qui fabriquaient des pagnes. Utexafrica : Usine des textiles, SotexKi: societe des textiles de Kinshasa. Mais celle qui faisait des pagnes de qualite etait Cpa Wax. Surtout de 1985 a` 1990. Ils avaient raison de dire "ici chez nous la mode se fait en Cpa Wax".

La societe Bata fabriquait des souliers.

Meferco et Iveco montaient des vehicules. Il y avait aussi Inzal: Industrie zairoise de Leyland( land rover, jeep etc..)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 28/2/2011, 4:25 am

Je suis un peu jaloux Very Happy Very Happy de ce que La Maison des anciens combattants de Gambela a` Kinshasa n'est pas en memoire des soldats qui succomberent dans les guerres interieures du pays, plus tot en memoire des soldats congolais tombe's pendant la premiere et la deuxieme guerre mondiale. Ils se battirent avec bravoure plus precisement dans les operations ou campagnes militaires de Gambela, Assosa, Birmanie et Saio. Quatre grandes avenues dans la commune de Kasa vubu portent les noms de ces operations, en plus il y a le marche de Gambela. Mais pendant longtemps ce marche' s'appelait officielement marche' Maman Epenge.
Il existe aussi un monument pour les anciens combattants mais pas a` kinshasa. Ce monument s'appelle Monument de Faradge. Je suis sur qu'il y a deux-trois avenues au Congo qui portent le nom de Faradge. Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 19/4/2011, 1:03 am

"Le major Tshatshi, le terrible" Very Happy Very Happy Very Happy

Il fit forme' comme commando dans le centre d'entrainement et d'instrustions de Gombari dans le Haut-Zaire. Puis il se retrouva et termina a` Lualabourg-ecole des militaires grade's en 1954. Telllement qu'il s'etait distingue' Very Happy Very Happy , il devint peu apres commandant instructeur du camp commandos a` Binza Very Happy Very Happy Very Happy . Apres avoir demontre' sa bravoure dans la guerre contre Mulele a` Kwilu, il fut promu commandant du camp des chars de combat de Mbanza -Ngungu Very Happy Very Happy Very Happy , il faut preciser que c'est la` ou` on forme des militaires du pays employant des armes lourdes et artillerie Very Happy Very Happy Very Happy .

Quelques mois apres le coup d’Etat de l’ex Mobutu-l’homme qui a cause’ le malheur des congolais, les ex gendarmes katangais quoique reintegre’s dans l’arme’e se revolterent contre le gouvernement central. Leur chef le colonnel Tshipola se rebella depuis Stanleyville. Le major tshatshi déjà colonnel fut envoye’ a` Stanleyville pour les remettre a` l’ordre. Il fut sauvagement masacre’ le jour meme.

Il fut enterre’ dans les honneurs comme un hero. On donna le nom du camp-Tshatshi au camp commando de Binza en son honneur Very Happy Very Happy Very Happy . Ils n’avaient pas d’autres choix que de faire ainsi Very Happy . Car le major Tshatshi fut parmi la premiere promotion des commandos bien forme’s Very Happy Very Happy et en plus du groupe de para chutistes Very Happy Very Happy Very Happy . Sa plus longue fonction fut commandant en chef de toutes les unites militaires base’es a` Kisangani Very Happy .
Il mourut a` l’age de 34 ans.

Je reviendrais sur le colonel Kokolo et d'autres apres.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 26/5/2011, 6:26 am

Le Stade du 20 Mai ou Tata Raphael, un bijou a` l'epoque. Very Happy Very Happy Very Happy

Ce stade est unique sur le plan d'architecture. Une demeure quelconque doit etre integre'e avec son environement. De ce fait a` partir de l'Avenue de la Victoire jusqu'au Boulevard Sendwe, les environs du stade possedent des plantations, de la pelouse, des arbres, des paneaux de signal, etc..signalant les passagers que bientot avant le bout du lieu, il ya une construction speciale Very Happy Very Happy C'est ca la premiere beaute' du stade du 20 Mai par rapport a` plusieurs stades africains de l'epoque. La riviere kalamu coule librement, mais aux environs du Stade du 20 Mai, cette riviere est canalise'e avec un canal pave'(ce qu'on appelle terasse' en Lingala).

Le boulevard Permanence qui quite aussi le Boulevard Sendwe a` l'avenue Victoire est interompu des plusieurs signaux de ralentir ou de stopper a` cause du stade a` cote'. Au croisement de l'avenue du Stade et le boulevard permanence, le stade du 20 Mai s'impose Very Happy Very Happy : un grand portail existait pour signaler au visiteur qu'il vient d'entrer un lieu tout autre; le paysage de pelouse, fleur et vegetation melange' avec le parking des vehicules de`s le debut de cette entre'e principale prouvent que le stade etait esthetiquement planifie' Very Happy Very Happy .

Dans les annees, l'avenue du Stade qui quitait presque le ront-point Victoire jusqu'au boulevard Permanence(a` la grande entree' du stade) etait jonche's de lumieres et de poteaux, la nuit c'etait beau a` voir Very Happy Very Happy . Tout a ete' fait pour que cette avenue du Stade soit construite droite quoique oblique, donc du debut de cette avenue tu peux jetter au loin le regard est envisione' le grand portail du stade du 20 Mai a` ton horizon Very Happy Very Happy

Le nom de Stade Tata Raphael fut donne' en signe d'appreciation a` un catholique belge qui s'appelait Raphael de la Kethulle. Ce monsieur fit de bonnes oeuvres au Congo rd, il construisit des ecoles et des associations sportives. Mais il est vraiment l'instigateur de la construction du Stade de 24 Novembre se situant sur l'avenue Kasa-Vubu aux environs de la commune de Kinshasa. C'est vraiment au Stade de 24 Novembre nde masolo ya ba match ebanda Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  regarder et bien voir. le 2/6/2011, 9:45 pm

Est ce que j'ai parle' de l'art, de la teinture, et de l'interieur du Stade du 20 Mai? Very Happy Very Happy Non. Pour ceux qui visitent des stades modernes aujourd'hui, ils diront que le Stade du 20 Mai n'est pas grave a` l'interieur. Ils se trompent Very Happy Very Happy : sous les tribunes d'honneur et laterale il y a des bureaux, des couloirs, des salles d'entrainement, salles de repos Very Happy Very Happy. On doit indiquer le visteur a` ces lieux, parce que c'est vraiment cache' Very Happy Very Happy en quelque sorte. Ce stade fut reellement un bijou a` son epoque. Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: Developpons la connaissnace generale et culturelle sur Kinshasa et le Congo Rd

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:29 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum