REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  djino le 13/11/2012, 9:04 am

L'avocat de Mobutu a écrit:Lambio Lambio, dans ce video a lavé Francois Hollande et apakoli ye mafuta: les oreilles de l'inexperimenté president ont du sonné

Lambio-Lambio : un chorégraphe de danse du ventre qui a vécu à Paris, vivant des "Coop" et du "suivisme", un vrai muana bitinda, devient pour vous "une référence" , talaka kaka !

Comparer Lambio-Lambio, à Francois Hollande ! Vous êtes énormes, et trop fort les Collabos !

Toutes les personnes populaires au Congo ne sont pas des références morales pour le Congo Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 14/11/2012, 8:05 pm


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 16/11/2012, 4:23 am


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 16/11/2012, 4:25 am


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 9/12/2012, 1:48 pm

Revue de presse : La RD Congo parmi les pays les plus corrompus au monde



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 10/1/2013, 12:37 pm


REVUE DE PRESSE 9 JANV



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 24/1/2013, 6:51 pm

Revue de presse: Après le M23, un nouveau mouvement le M26 congomikili



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 25/1/2013, 11:58 am

Kampala, le débat sur la légitimité de Kabila interdit


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 30/1/2013, 3:19 pm

Kinshasa, revue de presse : La SADC disqualifie la MONUSCO en RDC



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 1/2/2013, 3:45 pm

Un nouvel échec pour la paix en RDC



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  LORD MBAKAMA le 4/2/2013, 2:24 pm

http://radiookapi.net/revue-de-presse/2013/02/04/forum-des-pour-eviter-de-se-laisser-distraire-kampala-kinshasa-rappelle-son-personnel-politique/


Forum des As : « Pour éviter de se laisser distraire à Kampala : Kinshasa rappelle son personnel politique »

publié il y a 3 heures, 55 minutes, | Denière mise à jour le 4 février, 2013 à 8:23 | sous Revue de presse. Mots clés: Insécurité, Ituri, Journaux, Kagame, Kampala, Katanga, Museveni, Presse

Au deuxième jour des pourparlers de Kampala, le ministre congolais des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda repliquant aux accusations que le M23 a portées contre le gouvernement. (Décembre 2012)Au deuxième jour des pourparlers de Kampala, le ministre congolais des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda repliquant aux accusations que le M23 a portées contre le gouvernement. (Décembre 2012)
Revue de presse du lundi 4 février 2013

Seuls les experts congolais restent encore dans la capitale ougandaise pour discuter avec les délégués du M23, rapporte Forum des As.

En effet, pendant que Kigali fait fonctionner normalement son administration et s’adonne à une action de lobbying contre la RDC, du côté de Kinshasa, le ministre des Affaires étrangères et d’autres officiels poursuivaient dans des négociations avec le M23 où l’on tourne carrément en rond, explique le journal.

De plus, ces pourparlers initiés par les chefs d’Etats des Grands Lacs commençaient à peser lourd sur le trésor public. Kinshasa prend en charge toute la logistique, y compris l’intendance des rebelles du M23, précise Forum des As.

Le quotidien ajoute que même la Majorité présidentielle (MP) de Joseph Kabila tonne. Elle ne comprend pas pourquoi ces négociations vont de conciliabule en conciliabules, pour rien.

De son côté, Le Potentiel titre : « Le problème de la RDC : Kagame et Museveni ».

Le quotidien note que contrairement aux allégations véhiculées sur les antennes de la CNN par Paul Kagame, la RDC ne représente nullement un problème autant pour le Rwanda que pour les Grands Lacs.

Bien au contraire, c’est la RDC qui est victime des velléités belliqueuses de ses deux voisins de l’Est, à savoir le Rwanda et l’Ouganda, affirme Le Potentiel.

Le journal va plus loin en déclarant que l’instabilité dans la sous-région des Grands Lacs africains porte une signature : le duo Kagame-Museveni.

Le Potentiel explique que depuis 1996, la RDC s’est transformée en champ d’exécution d’une stratégie existentielle pour ces deux régimes. Recrutés par des puissances d’argent du monde, les présidents rwandais et ougandais sont convaincus que le développement de leurs pays respectifs passe par la déstabilisation systématique de la RDC.

Le Phare s’intéresse à l’insécurité dans la province du Katanga. « Massacre au Nord-Katanga », titre le quotidien.

Le journal note que les faits se sont déroulés il y a cinq jours. L’attention de tous et de chacun a été attirée par le « défilé » de plusieurs corps sans vie sur la rivière Luvua, dans le district du Tanganyika, écrit Le Phare.

Le journal ajoute que meme s’il est difficile de donner l’identité exacte des auteurs de ces crimes, toutes les pensées vont vers les milices armées qui pillulent dans le coin. Celles-ci n’hésitent pas à tuer, violer et piller.

Et Le Potentiel revient également sur cette insécurité qui semble gagner du terrain: « Après le Nord-Kivu et l’Ituri, le virus de l’instabilité atteint le Nord-Katanga et le Sud-Kivu ».

Le Potentiel estime que Kinshasa s’est laissé piéger, en acceptant de se mettre autour d’une table avec le M23, indexé comme force négative par les Nations unies.

Ainsi, commente le quotidien, à l’instar de l’Ituri où des groupes qui y opèrent se sont regroupés dernièrement autour d’une coalition de groupes armés de l’Ituri, d’autres qui évoluent dans le Sud-Kivu viennent de faire de même en se coalisant autour d’une Union des forces révolutionnaires du Congo (UFRC). Cette coalition s’est définie comme un mouvement « politico-militaire ».

Et comme s’il n’en suffisait pas, poursuit le confrère, le Nord-Katanga est en proie aux groupes armés. Alors que les négociations pour ramener la paix dans le Nord-Kivu sont toujours en panne à Kampala, indique le journal.

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 6/2/2013, 12:12 am

Revue de presse: il n y a pas que le Nord-Kivu, massacre également au nord-katanga


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  regarder et bien voir le 6/2/2013, 12:51 am

Pendant ce temps, Vital Kamhere l'homme a` la main tendue fonce:

Intense activité de Kamerhe à la veille du dialogue pour la cohésion nationale et la paix


Congo News du 5 février 2012

Vital Kamerhe fait le compte de la moisson récoltée à la fin de ses contacts avec les forces de l’opposition et la société civile. Il aura vu presque tout le monde, jusqu’au président de l’ECIDE, Martin Fayulu Madidi avec qui les relations n’étaient pas au beau fixe, il y a peu. Pour ceux qui connaissent les qualités de fédérateur de Kamerhe, cela n’a pas été une surprise. Le plus souvent, c’est le leader de l’UNC qui a fait le déplacement vers ses interlocuteurs.

Comme le 2 février lorsqu’il s’est rejoint Jérôme Bonso de la LINELIT et d’autres activistes de la société au CEPAS, dans la commune de la Gombe. Des échanges engagés ici et là-bas, il se dégage une nette majorité favorable au dialogue dans les rangs de l’opposition comme de la société civile. Le dialogue mais pas à n’importe quel prix. Surtout pas avec l’objectif ultime de partager le pouvoir. «Si c’est le cas, nous sortirons du dialogue sans avoir apporté des solutions à la crise», a prévenu VK au sortir d’une concertation au siège des FAC –forces acquises au changement. Ce préalable posé, Kamerhe recadre tout en renvoyant aux termes de références élaborés en concertation avec les autres opposants et la société civile. Première exigence de la coalition momentanée Opposition-société, laisser les Congolais eux-mêmes apporter une solution congolaise aux problèmes congolais. L’exigence comporte tout de même une ouverture en ce qu’elle fait appel à une médiation d’un Chef d’Etat de la région d’Afrique centrale avec la co-médiation de l’Union africaine, l’Union européenne et les Nations-Unies. Kamerhe et ses alliés y ajoutent également un groupe d’experts congolais, notamment des professeurs d’université et des membres de la société civile, les églises par exemple. «Ces experts nationaux sont supposés connaître le mieux les problèmes congolais pour apporter un éclairage à la médiation», explique un député de l’opposition parmi les rédacteurs du «mémorandum».

Autre exigence de la coalition anti-Kabila, procéder d’abord par l’évaluation des résolutions du dialogue inter-congolais. Outre l’organisation des élections, ce dialogue avait recommandé la réforme de l’armée, de la justice et bien d’autres propositions restées lettres mortes. Pour Kamerhe et ceux qui partagent ses vues, le dialogue ne peut tourner principalement qu’autour de la crise de légitimité et de la guerre de l’Est. Il y sera aussi question de la gouvernance de la RD-Congo. «Mais avant tout, il faudra que le président Joseph Kabila prenne l’engagement de respecter la Constitution quant au terme de son mandat», insiste Kamerhe. A défaut, l’opposition envisage de l’y contraindre avec la mise en place d’une organisation dénommée CAREC–Coalition anti-révision de la Constitution pour le dialogue». Son existence a déjà pris corps dans le mémorandum conservé dans les tiroirs de Kamerhe. Sa mise en place est prévue le 16 février lors d’une marche ou d’un meeting, ce sera selon, en commémoration de la marche des chrétiens. Pour éviter tout malentendu entre ce projet et l’Eglise catholique, Kamerhe a pris l’initiative de rencontrer, cet après-midi, l’évêque de Tshumbe et président de la CENCO, Mgr Nicolas Djomo. Question de s’enquérir sur la thématique de l’Eglise pour une convergence des vues. Kamerhe a discuté de la même question avec les leaders des FAC, à leur siège, le 4 février. Ces derniers l’ont réservé une belle surprise. Ils lui ont exprimé leur soutien, considérant qu’il était le candidat naturel comme porte-parole de l’opposition. S’il s’est déclaré satisfait, Kamerhe a nuancé que cette position ne s’impose pas obligatoirement aux autres forces de l’opposition et qu’il fallait persuader pour gagner le plus grand nombre. En fait, le plus grand nombre est déjà acquis à la cause. Avec le MLC, les discussions sont si poussées que certaines sources parlent même d’un accord. Les Libéraux alignés derrière Mbusa Nyamwisi et José Makila avaient déjà montré de quel côté ils penchent.

Derrière ces tractations, l’idée des opposants est de se réunir entre eux pour se désigner leur porte-parole avant la convocation du dialogue. Vital Kamerhe naturellement. Tant si le régime décide de convoquer la plénière de l’opposition un jour pour entériner cette élection. Sur le plan politique, rien n’empêche à l’opposition de prendre cette initiative tant il s’agit d’une organisation interne. Kamerhe a émis des doutes sur la convocation du dialogue. Il craint que Joseph Kabila ne cherche à gagner du temps. «Il a été dit que la dialogue sera convoqué sous peu. Puis une autre promesse quelques semaines plus tard sans préciser de date ni poser un seul acte concret. Il faudra bien dire quand aura lieu le dialogue», a vociféré Kamerhe. Le premier acte concret pour Kamerhe aura été de mettre en place un comité préparatoire au dialogue.


Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 6/2/2013, 9:00 pm

Revue de presse: Kampala vers un échec totale, que va t-il se passer après ?


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  LORD MBAKAMA le 12/2/2013, 10:51 pm

http://radiookapi.net/revue-de-presse/2013/02/12/la-prosperite-tshisekedi-rejette-tout-dialogue/



La Prospérité : « Tshisekedi rejette tout Dialogue ! »

publié il y a 12 heures, 29 minutes, | Denière mise à jour le 12 février, 2013 à 8:09 | sous Revue de presse. Mots clés: Dialogue national, Ethienne Tshisekedi, Pape Benoît XVI

Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, lors de la conférence de presse du 20/02/2011.Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, lors de la conférence de presse du 20/02/2011.
Revue de presse kinoise du mardi 12 février 2013

La Prospérité fait sa une ce mardi matin sur le dialogue national annoncé par le chef de l’Etat. Le journal se penche sur la position de l’UDPS, parti de l’opposant Etienne Tshisekedi. Qu’il se tienne à Kampala, Brazzaville, Kinshasa ou ailleurs, Etienne Tshisekedi et son UDPS, n’en veulent vraiment pas, peu importe le médiateur et/ou le facilitateur, avance le quotidien.

Le secrétaire général de ce parti, Bruno Mavungu, cité par la Prospérité, estime que le fait de souscrire au schéma de ce nouveau dialogue serait la meilleure façon, pour l’UDPS et son leader de trahir le peuple congolais.

Au sujet du même dialogue, Forum des As rapporte Tryphon Kin Kiey Mulumba, Lambert Mende, Delly Sessanga ont été reçus par le président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku.

Le confrère croit savoir que ces chefs de parti ont déposé leurs cahiers de charges à Aubin Minaku qui les transmettra à son tour au président de la République, initiateur de ce cadre de concertation tant attendu par tous.

De son côté, Le Potentiel revient sur la démission du pape: « La démission de Benoit XVI le 28 février émeut les chrétiens catholiques en RDC ».

Le journal a interrogé des Kinois au sujet de cette démission. « Je suis très ému », a réagi un sexagénaire. « C’est normal qu’il se repose, vu son âge avancé pour un ministère qui exige la débauche de beaucoup d’énergies physiques », a estimé un quadragénaire. Cependant, rapporte le quotidien, les personnes contactées ont à l’unisson salué « un grand théologien » qui a « marqué l’histoire de l’Eglise catholique » et qui « pose un acte rarissime ».

« Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien », a déclaré le pape Benoit XVI dans un dans un discours prononcé en latin lors d’un Consistoire au Vatican.

Le 265ème « vicaire du Christ », premier pape allemand depuis le XIe siècle et successeur de Jean-Paul II le 19 avril 2005, rappelle Le Potentiel, il a dit être « bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière ».

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 5/3/2013, 5:28 pm

Revue de presse: Etienne Tshisekedi en action contre Kabila en Afrique du sud


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  L'avocat de Mobutu le 5/3/2013, 6:13 pm

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Le vieux est en train de se la coule douce en Afrique du Sud, apres avoir essuyé 9 refus de visa pour l'Europe. N'eut ete l'intervention du gouvernement, il ne serait pas en ce moment en train de se faire masser par des petites chinoises en Afrique du Sud, ou il est d'ailleurs interdit de faire une quelconque declation politique...

L'avocat de Mobutu

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 9/3/2013, 7:49 pm

lol! lol! lol!

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 9/3/2013, 7:50 pm

La revue de presse : 08 Mars 2013 défilé interdit dans toute la ville de Kinshasa ..congomikili


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  AKABANGA le 9/3/2013, 7:53 pm


Bertrand Bisimwa, nouveau chef politique du M23, tendance pro-Makenga. © AFP
Le haut commandement militaire du Mouvement du 23 mars (M23) a désigné, le 7 mars, Bertrand Bisimwa, alors porte-parole de la rébellion, pour remplacer Jean-Marie Runiga à la tête du groupe armé. À peine nommé, le nouveau chef politique du M23 a invité le gouvernement congolais à soumettre, aux pourparlers de Kampala, sa proposition de sortie de crise.

L’heure est à la réorganisation au Mouvement du 23 mars (M23), rébellion qui sévit dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis près d’une année. Après la destitution de Jean-Marie Runiga - qui a créé une autre branche du M23 -, l’aile restée fidèle à son chef militaire, Sultani Makenga, a nommé, le 7 mars, Bertrand Bisimwa au poste de coordonnateur politique. Une récompense pour un « combattant de la première heure », explique-t-on dans son entourage.

Bertrand Bisimwa, 40 ans, natif de la ville de Bukavu (Sud-Kivu), est une figure bien connue dans les groupes armés qui se sont succédé dans la partie est de la RDC depuis près de deux décennies. En 1996, il rejoint l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), rébellion qui mit fin aux 32 ans de règne de Mobutu. Deux ans plus tard, il participe à l’insurrection du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) contre le pouvoir de Kabila (père et fils), avant de se retrouver aux côtés des hommes du général déchu Laurent Nkunda, en 2009. « C’est la riche histoire du M23 », souligne-t-il.

Rapprochement M23 - Kinshasa ?

Aujourd’hui, à la tête du principal groupe armé au Nord-Kivu, Bertrand Bisimwa « souhaite » que son mouvement parvienne à un accord avec Kinshasa avant le 15 mars, date programmée de l’issue des pourparlers engagés depuis le début de décembre 2012 à Kampala. « Mais, à ce jour, contrairement à ce que certains médias ont annoncé, nous n’avons reçu aucun projet d’accord du gouvernement congolais », précise-t-il, rappelant qu’« en dehors du compromis sur l’évaluation de l’Accord du 23 mars [2009, NDLR], aucune proposition de Kinshasa se trouve sur la table des discussions ».

À Kampala, les délégués du M23 sont pris en charge par le gouvernement congolais : or on ne loge pas, on ne nourrit pas, on ne donne pas de l’argent de poche aux membres d’une "force négative".

Bertrand Bisimwa, le nouveau président du M23/pro-Makenga

Après l’éclatement du M23 en deux groupuscules, le gouvernement congolais avait indiqué se retrouver devant « un problème d’identification d’interlocuteurs » pour poursuivre les négociations. « Cette question est levée : Kinshasa nous a informé de son intention de continuer les pourparlers avec notre groupe », assure le nouveau chef politique du M23, aile Sultani Makenga.

En attendant, à New-York, les tractations se poursuivent pour renforcer le mandat des troupes onusiennes en RDC et décider du déploiement d’une brigade d’intervention internationale chargée de neutraliser tous les groupes armés et forces négatives actifs dans le Kivu. « Notre mouvement n’est pas concerné : le M23 n’est pas une force négative, soutient Bertrand Bisimwa. Nous sommes plutôt des partenaires de la paix. C'est pourquoi à Kampala, nos délégués sont pris en charge par le gouvernement congolais : or on ne loge pas, on ne nourrit pas, on ne donne pas l’argent de poche aux membres d’une "force négative" », conclut-il.
Lire l'article sur Jeuneafrique.com : RDC - Bertrand Bisimwa, chef politique du M23 : "Nous attendons un projet d'accord de Kinshasa" | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 12/3/2013, 8:10 pm


Revue de presse : Rentrée explosive de Tshisekedi à Kinshasa.
.
congomikili



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 18/3/2013, 10:21 am


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 19/3/2013, 8:01 pm

Revue de presse : Nouveau coup de théâtre au M23, Runiga, Ntaganda en fuite au Rwanda



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Hiro-Hito le 19/3/2013, 8:08 pm

Mathilde a écrit:

Ql position occupe la Koree du Nord, la Somalie, Zimbabwe, mm Sudan ya sika oyo e botami kk kala mingi te...

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Mathilde le 27/3/2013, 6:51 pm


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: REVUE DE PRESSE D'AUJOURD'HUI : CONGOMIKILI ET RADIO OKAPI

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum