CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Hiro-Hito le 12/12/2011, 7:57 pm

link a écrit:L'archevêque de Kinshasa l'affirme: "Joseph Kabila n'a pas gagné les élections"
MONDE | lundi 12 décembre 2011 à 17h19

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_l-archeveque-de-kinshasa-l-affirme-joseph-kabila-n-a-pas-gagne-les-elections?id=7232943

match eyindi


Je vais reprendre c q Tsippora disait tantot, le match n'est pas encore termine pour l'opposition, J'admets aussi coe Ndonzwau q certaines declarations viennent un peu en retard, mais c mieux q rien, e bongo CENCO na bango wana affraid

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Libre Examen le 12/12/2011, 8:10 pm

Admin a écrit:
Troll a écrit: Very Happy mr l´Admn connaissez vous la version de Kanambe Mad Question

Sur TV5 Monde "text", on est entrain de decouvrir la version de Kanambe..qui ne contredit pas Monsengwo ni l´ONG de carter, ni même l´opposition. Shocked affraid

En effet, Joé avoue selon TV5 qu´il ya eu des "fautes et des erreurs"..mais cela n´influence pas sa victoire.
Qui peut analyser cette version où Joé reconnait que sa victoire se base sur des "fautes" qui sont des actes de fraude.. Question

En tout cas les juges de la CSJ ont un travail facile á faire quand le principal beneficiaire de la fraude apporte de l´eau au moulin Razz
Oui Troll Joe n'est pas si CON. Il avait prévu le coup. Voilà pourquoi il s'est donné une marge considérable. Il a même prévu un recours à la justice qui invaliderait certaines de ses voix pour le donner gagnant qu'avec 3 ou 4 pourcentage de moins.
Il a même prévu (son plan B), se donner une toute petite marge aux législatives pour donner une impression de crédibilité et partager le pouvoir. Cette option viendrait même des occidentaux qui le soutiennent.

Ne te laisse pas berner mon frère, quand Joe disait "100% sure" il savait de quoi il parlait.

Mais je te dis qu'il y a des choses qu'il n'a pas prévu et ces choses là vont arriver bientôt.
Admin,

Je crois qu'ils n'avaient pas aussi prévu que la victoire de Tshisekedi serait si nette, ce qui les a poussés aux fautes. Je crois aussi que la pression constante de l'UDPS pour plus de transparence et la conscientisation de la population qui en a resulté ont beaucoup joué.

Eloba nango Mobutu, ata kobayiba yango, Yiba na mayele

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Hiro-Hito le 12/12/2011, 8:21 pm

link a écrit:Elections-RDC : les procès verbaux de plus de 122 bureaux de vote restent introuvables à Mbuji-Mayi

http://radiookapi.net/actualite/2011/12/12/elections-rdc-les-proces-verbaux-de-plus-de-122-bureaux-de-vote-restent-introuvables-mbuji-mayi/

Pour le secrétaire fédéral de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), les chiffres avancés par la Ceni [ceux du secrétariat exécutif et ceux de l’antenne] sont supérieurs au nombre de bureaux de vote attaqués le jour de vote, soulignant que ces incidents ne peuvent donc expliquer la perte de tous ces PV.

kie kie kie, mutambu e kangi nzoko

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Mathilde le 12/12/2011, 8:24 pm


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Troll le 12/12/2011, 8:28 pm

Razz LA THESE DE L`IMPLICATION SUDAF

Nous retrouvons la thèse d´une fraude organisée depuis les imprimeries en Afrique du Sud où les bulletins de vote étaient cochés depuis l´impression en faveur de Joé..Ngoy Mulunda n´a même pas eu besoin de faire venir les bulletins au Katanga, il a mis tout simplement ces bulletins dans le centre de compilation á Kin Laughing Laughing

Ko frauder ya salité, ya bosoto, ya bu zoba pale

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Mathilde le 12/12/2011, 8:35 pm


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  link le 12/12/2011, 8:42 pm

Interview de Jean-Claude Willame, professeur émérite à l’UCL, spécialiste du Congo et membre de l’équipe de coordination Afrique centrale d’Amnesty International
http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2011/12/12/jc-willame-les-elections-ce-nest-pas-encore-la-democratie/#more-1248

L’ampleur de ces irrégularités aurait-elle pu modifier le résultat final ?

Je ne crois pas que Tshisekedi ait été battu, cela me semble évident. Quant à la Ceni elle-même, j’y ai rencontré, à Kinshasa en tous cas, bon nombre de gens bien formés, compétents, désireux de bien faire leur travail. Le staff de la Ceni venait de tous les horizons politiques et les compromis ont parfois été difficiles, je n’ai pas eu le sentiment que la Ceni était un instrument aux mains de Kabila. Mais en province, dans d’autres endroits, il est possible que les choses aient foiré…

les langues se délie restons visible

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  link le 12/12/2011, 9:01 pm

La Monusco aurait-elle sa part de responsabilité dans la mauvaise tenue du scrutin ?

http://www.france24.com/fr/20111212-monusco-aurait-elle-part-responsabilite-mauvaise-tenue-scrutin-rd-congo-ceni-kabila-Tshisekedi

Une mise en cause à mots couverts que rejette en bloc le porte-parole de la Monusco, Madnodje Mounoubai, dans un entretien accordé à France24.com. "Nous avons dénoncé les violences pré-électorales, en publiant un rapport sur celles-ci, se défend-il. Quant aux irrégularités lors du scrutin, ce n’est pas à nous de nous prononcer. Contrairement à l’Onuci en Côte d’Ivoire, nous n’avons pas de mandat de certification. Notre mission nous cantonne à un rôle très précis, celui d’apporter un soutien technique et logistique à la Céni, à savoir le déploiement et la mise en place du matériel électoral." Un mandat qui, selon lui, a été exécuté "au mieux dans les centres régionaux qui étaient attribués à la Monusco".

"La Monusco n’a pas à mettre la pression sur les autorités congolaises, rétorque Madnodje Mounoubai. Comme d’autres organismes internationaux, elle a donné son avis à la Céni, qui a décidé de passer outre et de maintenir les élections à la date prévue. Nous n’avons pas à regretter ou à nous féliciter de cette décision, nous la constatons simplement", explique-t-il.

[quote]

ça craque de partout restons visible et accentuons la pression

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Troll le 12/12/2011, 9:14 pm

MONSENGWO

Un "Cardinal" dans l´Eglise Catholique..est un "électeur" du Pape et un prelat de haut rang, ainsi Monsengwo n´est pas n´importe qui sur le plan national et surtout sur le plan international..

Ce que nous devons comprendre est que Monsengwo vient de changer beaucoup des choses avec cette declaration. En effet, jusque là Tshitshi était un "Président auto-proclamé" de la RDC..fait que ne cesse de souligner les medias en Occident

Mais Monsengwo vient de declarer Tshitshi "Président", cela change a perception sur le plan international..En effet, il est pratiquement impossible de remettre en cause les affirmations d´un Cardinal qui a eu á conferer avec le Vatican avant de lacher cette information.

Joé qui est lui même "catholique pratiquant"..qui avait fait son mariage dans l´Église Catholique se retrouve dans une position incomfortable!
Tout comme Ngoy Mulunda et son gang se retrouvent subitement contredit pour une fois par un des leaders de la societé civile qui possede une autorité morale importante.

Depuis la declaration de Monsengwo, Tshitshi a cessé d´être un Président auto-proclamé..au contraire, il est "sacré" Président de la RDC par l´Eglise Catholique..avec la benediction du Vatican qui aura du mal á prendre des distances avec un Cardinal "Prince de l´Eglise"

Si la legitimité de Tshitshi était contesté jusque là, il obtient par le canal de Monsengwo, une legitimité morale et spirituelle par rapport á son adversaire qui est ainsi designé "fraudeur" implicitement par l´Eglise Catholique.

Tshitshi n´est plus "seul" car possedant la reconnaissance implicite du Vatican..qui est aussi un État pour ceux qui l oublient

Monsengwo vient de boulverser le rapport des forces au Congo en offrant á Tshitshi la reconnaissance spirituelle....exactement comme pendant la Conférence Nationale Souveraine

Vive la théologie de la revolution au Congo

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  ndonzwau le 12/12/2011, 9:18 pm

Apprécions bien la bombe du prélat : sur RTBF, plus aucun doute, Tshisekedi a gagné ces élections !
Monsengwo est le cardinal catholique au Congo, leur chef qui est l'oeil et l'oreille du Vatican;
en le disant il engage donc le Vatican qui n'est pas une puissance politique mais reste
une autorité morale écoutée et peut en influencer plus d'un !

Qu'en attendre ?
Difficile à prévoir aujourd'hui sauf que comme son prédecesseur Etshou, il est déjà devenu
la bête noire de la kanambie, esperons que celle-ci ne commettra l'irréparable comme envers
le précédent !

Mais il y a autre chose : comme la CI, il invite fermement Tshisekedi d'introduire son recours à la CS;
seulement après on verrait quoi faire...
Ne doit-on pas alors encourager, faire pression sur le Lider Maximo qu'il fasse
ce recours; il aura ainsi suivi les règles jusqu'au bout et seulement après selon
la réponse il sera davantage autorisé à jouer les autres tableaux !
Qu'en pensez-vous ???



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  taty le 12/12/2011, 9:19 pm

Chose...pasteur Ngoy Mulunda se défend en direct sur la RTNC. Mawaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah. Il vient de me donner la nausée ; guerre des tranchées entre lui et le Cardinal Monsengwo !!!

tatilôtétatoux

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Congomoko le 12/12/2011, 9:32 pm

ndonzwau a écrit:Apprécions bien la bombe du prélat : sur RTBF, plus aucun doute, Tshisekedi a gagné ces élections !
Monsengwo est le cardinal catholique au Congo, leur chef qui est l'oeil et l'oreille du Vatican;
en le disant il engage donc le Vatican qui n'est pas une puissance politique mais reste
une autorité morale écoutée et peut en influencer plus d'un !

Qu'en attendre ?
Difficile à prévoir aujourd'hui sauf que comme son prédecesseur Etshou, il est déjà devenu
la bête noire de la kanambie, esperons que celle-ci ne commettra l'irréparable comme envers
le précédent !

Mais il y a autre chose : comme la CI, il invite fermement Tshisekedi d'introduire son recours à la CS;
seulement après on verrait quoi faire...
Ne doit-on pas alors encourager, faire pression sur le Lider Maximo qu'il fasse
ce recours; il aura ainsi suivi les règles jusqu'au bout et seulement après selon
la réponse il sera davantage autorisé à jouer les autres tableaux !
Qu'en pensez-vous ???



Compatriotiquement!

C'est ce que tout le monde lui demande, j'espère qu'il a entendu, le seul piège est que ces fourbes d'occidentaux s'empressent à saluer la victoire de Kabila après les recours légaux, piégeant ainsi le vrai victorieux, il faudra des garanties solides à l'opposition pour qu'elle se soumette à ces demandes plus que pressantes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  link le 12/12/2011, 9:33 pm

Admin a écrit:
Troll a écrit: Very Happy mr l´Admn connaissez vous la version de Kanambe Mad Question

Sur TV5 Monde "text", on est entrain de decouvrir la version de Kanambe..qui ne contredit pas Monsengwo ni l´ONG de carter, ni même l´opposition. Shocked affraid

En effet, Joé avoue selon TV5 qu´il ya eu des "fautes et des erreurs"..mais cela n´influence pas sa victoire.
Qui peut analyser cette version où Joé reconnait que sa victoire se base sur des "fautes" qui sont des actes de fraude.. Question

En tout cas les juges de la CSJ ont un travail facile á faire quand le principal beneficiaire de la fraude apporte de l´eau au moulin Razz
Oui Troll Joe n'est pas si CON. Il avait prévu le coup. Voilà pourquoi il s'est donné une marge considérable. Il a même prévu un recours à la justice qui invaliderait certaines de ses voix pour le donner gagnant qu'avec 3 ou 4 pourcentage de moins.
Il a même prévu (son plan B), se donner une toute petite marge aux législatives pour donner une impression de crédibilité et partager le pouvoir. Cette option viendrait même des occidentaux qui le soutiennent.

Ne te laisse pas berner mon frère, quand Joe disait "100% sure" il savait de quoi il parlait.

Mais je te dis qu'il y a des choses qu'il n'a pas prévu et ces choses là vont arriver bientôt.

Analyse des élections en RD Congo
http://videos.lalibre.be/video/iLyROoafrzeE.html#iLyROoafYwQ-

oui comment démontré l’écart des 3 millions de voix en si peut de temps pour l'opposition

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Libre Examen le 12/12/2011, 9:50 pm

Congomoko a écrit:
ndonzwau a écrit:Apprécions bien la bombe du prélat : sur RTBF, plus aucun doute, Tshisekedi a gagné ces élections !
Monsengwo est le cardinal catholique au Congo, leur chef qui est l'oeil et l'oreille du Vatican;
en le disant il engage donc le Vatican qui n'est pas une puissance politique mais reste
une autorité morale écoutée et peut en influencer plus d'un !

Qu'en attendre ?
Difficile à prévoir aujourd'hui sauf que comme son prédecesseur Etshou, il est déjà devenu
la bête noire de la kanambie, esperons que celle-ci ne commettra l'irréparable comme envers
le précédent !

Mais il y a autre chose : comme la CI, il invite fermement Tshisekedi d'introduire son recours à la CS;
seulement après on verrait quoi faire...
Ne doit-on pas alors encourager, faire pression sur le Lider Maximo qu'il fasse
ce recours; il aura ainsi suivi les règles jusqu'au bout et seulement après selon
la réponse il sera davantage autorisé à jouer les autres tableaux !
Qu'en pensez-vous ???



Compatriotiquement!

C'est ce que tout le monde lui demande, j'espère qu'il a entendu, le seul piège est que ces fourbes d'occidentaux s'empressent à saluer la victoire de Kabila après les recours légaux, piégeant ainsi le vrai victorieux, il faudra des garanties solides à l'opposition pour qu'elle se soumette à ces demandes plus que pressantes.
Si vous tenez tant à laforme pour la forme pour faire bonne figuere envers la CI, allez-y. Mais sachez que Joseph Kabila a déjà donné la réponse de la cour suprême aujourd'hui. Les "fautes" n'invalident pas sa victoire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Congomoko le 12/12/2011, 10:07 pm

Libre Examen a écrit:
Congomoko a écrit:
ndonzwau a écrit:Apprécions bien la bombe du prélat : sur RTBF, plus aucun doute, Tshisekedi a gagné ces élections !
Monsengwo est le cardinal catholique au Congo, leur chef qui est l'oeil et l'oreille du Vatican;
en le disant il engage donc le Vatican qui n'est pas une puissance politique mais reste
une autorité morale écoutée et peut en influencer plus d'un !

Qu'en attendre ?
Difficile à prévoir aujourd'hui sauf que comme son prédecesseur Etshou, il est déjà devenu
la bête noire de la kanambie, esperons que celle-ci ne commettra l'irréparable comme envers
le précédent !

Mais il y a autre chose : comme la CI, il invite fermement Tshisekedi d'introduire son recours à la CS;
seulement après on verrait quoi faire...
Ne doit-on pas alors encourager, faire pression sur le Lider Maximo qu'il fasse
ce recours; il aura ainsi suivi les règles jusqu'au bout et seulement après selon
la réponse il sera davantage autorisé à jouer les autres tableaux !
Qu'en pensez-vous ???



Compatriotiquement!

C'est ce que tout le monde lui demande, j'espère qu'il a entendu, le seul piège est que ces fourbes d'occidentaux s'empressent à saluer la victoire de Kabila après les recours légaux, piégeant ainsi le vrai victorieux, il faudra des garanties solides à l'opposition pour qu'elle se soumette à ces demandes plus que pressantes.
Si vous tenez tant à laforme pour la forme pour faire bonne figuere envers la CI, allez-y. Mais sachez que Joseph Kabila a déjà donné la réponse de la cour suprême aujourd'hui. Les "fautes" n'invalident pas sa victoire.

LE,
Ce n'est pas de gaité de coeur que certaines personnes demandent à Tshisekedi d'Ester à la cours suprême pour toute contestation, c'est ce que Monsengwo lui demande pour ne pas donner l'impression qu'il est anticonformiste simplement, Monsengwo dit ne pas être en mesure d'apporter les preuves de ce qu'il dit tant que les resultats sont provisoires et que tous les recours n'auront pas été épuisés, il sous entend par là aussi qu'il est en mesure de mettre en mal la CSJ si elle ne se montre pas impartiale en disant la vérité.

Reste que c'est un pari risqué

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Libre Examen le 12/12/2011, 10:14 pm

Rappelons-nous tous l'épisode Bush/Gore. Et ça, ça se passe dans une démocratie avancée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Troll le 12/12/2011, 11:39 pm

Smile Monsengwo tienes la medecina

L´Eglise Catholique est accusée souvent d´être "élitiste", ce que les prelats sont très bien formés sur le plan de la rethorique Very Happy Very Happy Ainsi, Troll se demande si Monsengwo en proclamant Tshitshi Président élu et conseille l´opposition d´aller á CSJ..devrait quand même posseder une stratégie où l´Eglise peut présenter les preuves solides sur les quelles Monsengwo se base pour faire cette declaration..

Nous nous souvenons que le CENCO avait lancé des "ultimatums" plusieures fois en demandant á la CENI de se tenir á la verité des urnes..Nous decouvrons que Monsengwo avait laissé Ngoy Mulunda ..avec sa conscience et comme le mensonge semble prevaloir, alor Monsengwo n´hésite pas á mettre en application les menaces subtiles..en proclamant Tshitshi Président élu

Qui sait les Évêques Catholiques sont si decidés d´aller jusqu´au bout dans ce sens que même quand la CSJ ..risque de certifier la victoire frauduleuse de Kanambe, les prelats de l´Eglise Catholique vont participer activement aux protestations pacifiques qui rendront le pays ingouvernable affraid affraid

Monsengwo sait de quoi il parle et il a pris la mesure des consequences de son action "historique"

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  link le 12/12/2011, 11:46 pm

Le ministre congolais des Affaires étrangères mardi à Bruxelles

http://www.rtl.be/info/monde/international/843155/le-ministre-congolais-des-affaires-etrangeres-mardi-a-bruxelles

Le ministre congolais des Affaires étrangères, Alexis Thambwe Mwamba, effectuera mardi une visite de travail en Belgique, mais une rencontre avec son nouvel homologue belge, Didier Reynders, apparaissait encore lundi après-midi comme incertaine du côté belge, a-t-on appris de sources concordantes.

Cette visite intervient deux semaines après la tenue d'élections présidentielle et législatives en République démocratique du Congo (RDC) qui apparaissent de plus en plus comme entachées d'irrégularités en dépit des dénégations officielles. M. Thambwe, qui est le ministre des Affaires étrangères d'un gouvernement quasi-démissionnaire à la suite de ces scrutins, sera mardi à Bruxelles dans le cadre d'une "visite de travail", a indiqué l'ambassade de la RDC à Bruxelles dans un communiqué.

Il a toutefois annulé une conférence de presse qu'il devait tenir à 12h00 à l'ambassade.

Interrogé par l'agence BELGA, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a indiqué être dans l'impossibilité de confirmer une rencontre entre les chefs de la diplomatie des deux pays.

ça na pas l'air mais les lignes bouge de jour en jour c'est graduel accentuons la pression peut être.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  ndonzwau le 12/12/2011, 11:49 pm

Congomoko a écrit:
Libre Examen a écrit:
Congomoko a écrit:
ndonzwau a écrit:Apprécions bien la bombe du prélat : sur RTBF, plus aucun doute, Tshisekedi a gagné ces élections !
Monsengwo est le cardinal catholique au Congo, leur chef qui est l'oeil et l'oreille du Vatican;
en le disant il engage donc le Vatican qui n'est pas une puissance politique mais reste
une autorité morale écoutée et peut en influencer plus d'un !

Qu'en attendre ?
Difficile à prévoir aujourd'hui sauf que comme son prédecesseur Etshou, il est déjà devenu
la bête noire de la kanambie, esperons que celle-ci ne commettra l'irréparable comme envers
le précédent !

Mais il y a autre chose : comme la CI, il invite fermement Tshisekedi d'introduire son recours à la CS;
seulement après on verrait quoi faire...
Ne doit-on pas alors encourager, faire pression sur le Lider Maximo qu'il fasse
ce recours; il aura ainsi suivi les règles jusqu'au bout et seulement après selon
la réponse il sera davantage autorisé à jouer les autres tableaux !
Qu'en pensez-vous ???



Compatriotiquement!

C'est ce que tout le monde lui demande, j'espère qu'il a entendu, le seul piège est que ces fourbes d'occidentaux s'empressent à saluer la victoire de Kabila après les recours légaux, piégeant ainsi le vrai victorieux, il faudra des garanties solides à l'opposition pour qu'elle se soumette à ces demandes plus que pressantes.
Si vous tenez tant à laforme pour la forme pour faire bonne figuere envers la CI, allez-y. Mais sachez que Joseph Kabila a déjà donné la réponse de la cour suprême aujourd'hui. Les "fautes" n'invalident pas sa victoire.

LE,
Ce n'est pas de gaité de coeur que certaines personnes demandent à Tshisekedi d'Ester à la cours suprême pour toute contestation, c'est ce que Monsengwo lui demande pour ne pas donner l'impression qu'il est anticonformiste simplement, Monsengwo dit ne pas être en mesure d'apporter les preuves de ce qu'il dit tant que les resultats sont provisoires et que tous les recours n'auront pas été épuisés, il sous entend par là aussi qu'il est en mesure de mettre en mal la CSJ si elle ne se montre pas impartiale en disant la vérité.

Reste que c'est un pari risqué
Je ne vous comprends pas très bien, LE; il est pourtant clair qu'ici c'est moins la réponse
de la CS qui est determinante mais la règle du processus qui permet d'avancer !

Il est presque certain que cette CS qui est assez inféodée trouvera difficilement à contrer
les 3.000.000 d'électeurs d'avance expréssément comptés pour que toute contestation
n'ammende les résultats qu'à la marge mais en même temps sur foi des rapports de ses observateurs,
Monsengwo peut lui répondre la même chose qu'aujourd'hui : qu'elle a faussé l'examen du recours !
Son rôle s'arrète là parce que ce n'est pas lui qui a autorité à lancer le recours mais les politiciens...
N'empêche que sa parole vaudra quelque poids pour la suite...
C'est ce qu'il sous-entend dans son interview !

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Libre Examen le 13/12/2011, 12:04 am

ndonzwau a écrit:
Congomoko a écrit:
Libre Examen a écrit:
Congomoko a écrit:
ndonzwau a écrit:Apprécions bien la bombe du prélat : sur RTBF, plus aucun doute, Tshisekedi a gagné ces élections !
Monsengwo est le cardinal catholique au Congo, leur chef qui est l'oeil et l'oreille du Vatican;
en le disant il engage donc le Vatican qui n'est pas une puissance politique mais reste
une autorité morale écoutée et peut en influencer plus d'un !

Qu'en attendre ?
Difficile à prévoir aujourd'hui sauf que comme son prédecesseur Etshou, il est déjà devenu
la bête noire de la kanambie, esperons que celle-ci ne commettra l'irréparable comme envers
le précédent !

Mais il y a autre chose : comme la CI, il invite fermement Tshisekedi d'introduire son recours à la CS;
seulement après on verrait quoi faire...
Ne doit-on pas alors encourager, faire pression sur le Lider Maximo qu'il fasse
ce recours; il aura ainsi suivi les règles jusqu'au bout et seulement après selon
la réponse il sera davantage autorisé à jouer les autres tableaux !
Qu'en pensez-vous ???



Compatriotiquement!

C'est ce que tout le monde lui demande, j'espère qu'il a entendu, le seul piège est que ces fourbes d'occidentaux s'empressent à saluer la victoire de Kabila après les recours légaux, piégeant ainsi le vrai victorieux, il faudra des garanties solides à l'opposition pour qu'elle se soumette à ces demandes plus que pressantes.
Si vous tenez tant à laforme pour la forme pour faire bonne figuere envers la CI, allez-y. Mais sachez que Joseph Kabila a déjà donné la réponse de la cour suprême aujourd'hui. Les "fautes" n'invalident pas sa victoire.

LE,
Ce n'est pas de gaité de coeur que certaines personnes demandent à Tshisekedi d'Ester à la cours suprême pour toute contestation, c'est ce que Monsengwo lui demande pour ne pas donner l'impression qu'il est anticonformiste simplement, Monsengwo dit ne pas être en mesure d'apporter les preuves de ce qu'il dit tant que les resultats sont provisoires et que tous les recours n'auront pas été épuisés, il sous entend par là aussi qu'il est en mesure de mettre en mal la CSJ si elle ne se montre pas impartiale en disant la vérité.

Reste que c'est un pari risqué
Je ne vous comprends pas très bien, LE; il est pourtant clair qu'ici c'est moins la réponse
de la CS qui est determinante mais la règle du processus qui permet d'avancer !

Il est presque certain que cette CS qui est assez inféodée trouvera difficilement à contrer
les 3.000.000 d'électeurs d'avance expréssément comptés pour que toute contestation
n'ammende les résultats qu'à la marge mais en même temps sur foi des rapports de ses observateurs,
Monsengwo peut lui répondre la même chose qu'aujourd'hui : qu'elle a faussé l'examen du recours !
Son rôle s'arrète là parce que ce n'est pas lui qui a autorité à lancer le recours mais les politiciens...
N'empêche que sa parole vaudra quelque poids pour la suite...
C'est ce qu'il sous-entend dans son interview !

Compatriotiquement!
Dom,

N'auriez-vous pas cotoyé les jésuites pendant trop longtemps ? Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  KOTA le 13/12/2011, 12:15 am

MERCI CARDINAL D AVOIR REPONDU POSITIVEMENT A NOTRE APPEL PATHETIQUE A L EGLISE CATHOLIQUE/ Very Happy

.....................................................................................................................................................
DEMOCRATIE CHRETIENNE
D.C PARTI DES OPPRIMES



Kinshasa, le 02/12/2011





Transmis copie pour information :

- A Sa Sainteté le Pape Benoît XVI

Cité de Vatican à Rome

- A Son Excellence Monsieur le Président

Des Etats-Unis d’Amérique

À Washington

- A Son Excellence Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies

À New York

- A Son Excellence Monsieur le Président de l’Union Européen

À Bruxelles

- A Son Excellence Monsieur le Président de la Commission de l’Union Africaine

À Adis Abeba

- A Son Eminence le Cardinal Laurent Mosengwo Pasinya

À Kinshasa


N/Réf.

Objet : Lettre ouverte. Transmission A Son Excellence Monseigneur Nicolas

De « LA DEMOCRATIE EN DANGER. DJOMO

APPEL PATHETIQUE DU PEUPLE Evêque de Tshumbe et Président de

CONGOLAIS CENCO

à Kinshasa/Gombe




Excellence Monseigneur le Président,



C’est avec empressement, au regard de la gravité de l’heure, que je me fais l’agréable devoir, au nom du peuple Congolais Souverain primaire, de vous faire parvenir ce cri de détresse.



Qu’il me soit permis, avant toute chose, de saluer tout respectueusement l’implication de le CENCO pour la promotion d’une vraie démocratie dans notre pays et, m’appuyant sur la dernière déclaration de Son Excellence Mgr Fridolin AMBONGO BESUNGU, Evêque de Bokungu-Ikela et Président de la Commission épiscopale Justice et Paix sur les antennes de la RFI. évoquée dans le mémo en annexe, je voudrais bien, au nom du peuple congolais, rappeler à votre bienveillante sollicitude la responsabilité qui est celle de la CENCO hic et nunc et à laquelle il s’en remet volontiers pour le cas échéant.



Puissions-nous nous incliner tout respectueusement aussi sous la bienveillante autorité de tous les ampliateurs pour les inviter, à assumer, chacun la responsabilité à la hauteur de sa dignité respective, la responsabilité morale qui est la sienne à toutes fins utiles.





Rassuré de l’attention particulière que vous voudrez bien accorder à la présente, vous réitérant, une fois de plus, au nom du Souverain primaire congolais, toute sa profonde gratitude pour tout ce que la CENCO a été, fait, fait, est, sera et fera davantage pour son intérêt supérieur, je vous prie de bien vouloir agréer, Excellence Monseigneur le Président, l’assurance de mes sentiments patriotiques et de ma parfaite considération.





Eugène DIOMI NDONGALA


Président National de la
DEMOCRATIE CHRETIENNE, DC

*************************************************************************
LA DEMOCRATIE EN DANGER.
APPEL PATHETIQUE DU PEUPLE CONGOLAIS

  1. 0. CHERS COMPATRIOTES,




  1. 1. Cet appel veut s’entendre comme un énième cri de détresse du peuple congolais, non seulement pour prendre les uns et les autres à témoin, mais pour les inviter davantage, chacun en ce qui le concerne, à sauver ce qui peut l’être encore de notre démocratie toujours obligée de repartir à la case de départ ;
  2. 2. Aussi, cet exposé va-t-il s’articuler en quatre points forts relatifs au processus électoral en cours. Dans un premier temps, nous en ferons un bref aperçu historique à toutes fins utiles, suivi d’un état de lieu de la situation actuelle. Et enfin, avant d’en tirer la conclusion, nous prendrons soin d’attirer une fois de plus l’attention des uns et des autres sur ce qu’il faut savoir et sur ce qu’il faudra faire ;


  1. I. Bref aperçu


  1. 3. le processus électoral en cours a pris du retard pour être mis en branle. Il a fallu pour ce faire, que des voix s’élevassent à une année de la fin de la législature actuelle pour finalement l’enclencher non sans entraves, en dépit de la volonté manifeste du régime en place de le renvoyer aux calendes grecques, passant par des atermoiements funestes et autres manœuvres dilatoires dans le seul but de nuire. Enfin, il a fini par accouché ce jour des élections émaillées d’incidents et dans une désorganisation chaotique ;


  1. II. Etat de lieu actuel


  1. 4. La période actuelle de ce processus est caractérisée par la fin des dépouillements et l’attente, dans un climat de vive tension, de la proclamation des résultats dont les pv des résultats certifiés par des témoins dûment mandatés sont connus et à la portée de qui veut en disposer. Mais hélas ! Non seulement qu’il y a une volonté manifeste de certains de les taire, mais se trament, par ailleurs et malheureusement, des manœuvres dangereuses tendant à les édulcorer. Alors que la CENI certifie la crédibilité de ces scrutins, l’ensemble des observateurs stigmatisent des irrégularités de tous bords cautionnées en amont. Ce qui nous incite aujourd’hui, ici et maintenant, à attirer de manière, on ne pleut plus solennelle, l’attention de tous sur ce qu’il faut savoir et sur ce qu’il faudra faire par voie de conséquence ;




  1. III. Ce qu’il faut savoir


  1. 5. Le Président de la CENI a, nonobstant toutes le considérations faites au sujet de ces élections, tenu mordicus à les organiser et à déclarer que, non seulement 99% des bureaux ont été opérationnels mais, qu’aussi, ils ont été un succès en dépit de quelques imperfections inhérentes à toute œuvre humaine ;
  2. 6. Aussi, ces résultats, pour le moins qu’on puisse le dire et le reconnaitre, sont-ils ceux que nous venions d’évoquer ainsi qu’exprimés dans les différents pv des dépouillements et même en possession des témoins mandatés par la CENCO. A défaut de les contredire, inclinons-nous devant le verdict des urnes et nous ferions tous par là œuvre utile en honorant purement et simplement le souverain primaire qui en a pleinement droit ;
  3. 7. Car c’est exclusivement la volonté du peuple congolais, souverain primaire, traduite par sa vigilance citoyenne jusqu’à conjurer tous les spectres et autres tentatives de fraudes massives, tricheries et anti valeurs ayant entouré la préparation, la tenue et l’issue de ces scrutins, laquelle volonté a porté aujourd’hui ses délicieux et savoureux fruits qu’il ne nous reste plus qu’à consommer et non à laisser pourrir pour finir dans la poubelle. Cette volonté, disons-nous donne désormais mandat à Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA de présider aux destinées de ce pays avec le score sans record de plus ou moins 54 % de votes exprimés en sa faveur, score record jamais démocratiquement égalé dans ce pays et reparti comme suit :Bas-cono : 69 %, Bandundu : 59 %, Kinshasa : 64 %, Kassai oriental :86 %, Kassai Occidental85 %,Province orientale :37 %, Nord Kivu 27 %, Sud Kivu :20 %, Katanga 41 %, Equateur : 50,1 % ;


  1. IV. Ce qu’il faut faire


  1. 8. Il nous appartient tous et à chacun, individuellement en ce qui le concerne, de consolider cet acquis inaliénable du peuple congolais, l’unique souverain primaire. Prenant ainsi en compte les démarches des uns et des autres, notamment la démarche tout à fait légitime des quatre autres candidats présidents d’annuler ces élections d’une part et, celle d’autre part, d’observateurs tant nationaux et qu’internationaux, stigmatisant le chaos, toutes les irrégularités et ratés à même de corroborer le point de vue précédent cautionnés en amont, et restant sauve toute autre considération similaire, nous estimons à ce stade qu’l n’ y a de meilleure sanction que celle du peuple par son « vote sanction » dont le résultat confirmé ci-haut et qu’il ne serait plus responsable que d’y subordonner toute autre sanction en vue de la consolider davantage.
  2. 9. Concrètement, il faudra par voie de conséquence traduire devant les juridictions tant nationales et qu’internationales tous ceux qui sont passibles d’y être conduits, selon le cas, de disqualifier les candidats à tous les niveaux tombant sous le coup d’une telle mesure. Car en effet, le souverain primaire congolais a tout bravé et déjà sanctionné par ce « vote sanction » au grand dam de ses détracteurs, à la grande satisfaction de ses supporters et à l’agréable surprise de tous ceux qui l’y attendaient le moins.

10. Si non, nous prendrons irrémédiablement la lourde responsabilité, non seulement d’exposer à tout danger le souverain primaire, mais de lui voler sa victoire si chèrement acquise de haute lutte sans négliger le précieux accompagnement de la Communauté internationale et ainsi occasionner un vide juridique aux conséquences incommensurables et pourquoi pas institutionnaliser par voie de conséquence l’éternel retour à la case de départ ainsi que l’éternel cycle infernal de crise de légitimité ;

11. C’est ici pour nous l’occasion d’inviter tout un chacun à la consolidation de cet acquis tant recherché. Et plus que jamais, nous interpellons l’Eglise catholique, à travers la CENCO, dont le rôle légendaire d’éveilleur de conscience et de la sentinelle de la bonne gouvernance et de la démocratie dans notre pays se passe de tout commentaire, de jouer pleinement le rôle qui est le sien afin de matérialiser le souci qu’il l’a toujours animée d’accompagner jusqu’au bout ce processus pour le plus grand bénéfice du peuple congolais ainsi que l’a déclaré Son Excellence Mgr Fridolin AMBONGO BESUNGU, Evêque de Bokungu-Ikela et Président de la Commission épiscopale Justice et Paix sur les antennes de la RFI le 21/11/2001 :« Le rôle de l’Eglise, c’est de dire la vérité. Si les résultats des urnes contredisent ce qu’annoncera, je ne le souhaite pas, la Céni, notre rôle sera de faire comprendre au peuple que c’est ça le vrai résultat ».


  1. V. Conclusion



  1. VI. Evitons donc de faire, une fois de plus inutilement, du souverain primaire congolais une chaire à canon pour quelque motif que ce soit et par quelque voie que ce soit !

Vive la République Démocratique du Congo



Vive la Démocratie



Vive le Souverain primaire Congolais



Et la Victoire au peuple



Que Dieu nous bénisse tous ainsi que notre cher et beau pays !





http://fsddc.wordpress.com/2011/12/02/la-democratie-en-danger-appel-pathetique-du-peuple-congolais/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum