CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  taty le 13/12/2011, 1:19 am

Après avoir suivi la conférence de presse du Cardinal, je suis dans l'obligation de me rétracter. Je rétire mes écrits et présente mes excuses à Son Éminence.

tatilôtétatoux

taty a écrit:Qu'il le déclare urbi et orbi ; là nous n'allons pas avoir le coeur endurci contre lui. Autrement, basta !


tatilôtétatoux

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  kM-Wr le 13/12/2011, 2:50 am

Le Cardinal Monsengwo crève l'abcès :

http://congomikili.com/breaking-news-declaration-choc-de-larcheveque-mosengo-kabila-na-pas-gagne-les-elections.html

Bo zala calme ; je vous avais dit que le VRAI combat commencerait APRÈS mes élections.

Surtout bo lemba te, et ne criez pas "victoire" à chaque déclaration comme celle-là ; le combat est encore long et semer d'embûche ...même du côté de l'opposition, nous devons faire face à de grossières erreurs qui risquent d’hypothéquer la pression que nous menons tous ; donc restons lucides, confiants, et vigilants ! Car même en face de nous, nous n'avons pas des "rigolos" ("Papitchoïstes", une certaine communauté dites "internationale", etc)

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Tsippora le 13/12/2011, 4:13 am

KmWr, tu as tout à fait raison. Les mindele (ici je parle des capitalistes sauvages et sans foi ni loi), dans leur sadisme (ça dépasse le simple cynisme), veulent donner l'impression d'avoir compris les récriminations de l'opposition (la vraie!) et de la diaspora qui les a surpris par sa mobilisation et l'efficacité de son action jusqu'à présent; raison pour laquelle nous sommes en train d'assister à un soit-disant renversement de la situation. Ils veulent surtout se distancer de la fraude grossière et maladroite en dénonçant mollement ce processus. Dans les faits, je peux vous confirmer que ce n'est pas le cas. Du moins, pas encore. Pour l'instant, leur discours vise à temporiser les ardeurs des défenseurs du peuple. La stratégie qui consiste à concéder certains faits sans jamais avoir l'intention de changer le cours des choses.

Mindele ba za prêts ya kotika Congo na maboko ya ba Congolais te. Il faut to tia bango devant l'évidende: ba radicalisé biso à force d'humiliations. Soki ba ignorer mouvement oyo, bako regretter makasi po ekozwa ba proportions incontrôlables et ba mboka na bango ekokota insécurité makasi. Aujourd'hui, les "amis du Congo" sont ceux qui n'ont jamais eus d'intérêts dans ce pays. TOUS les autres sont compromis. Notre plus grand handicap, c'est la PEUR. Les kinois par exemple attendent encore "un mot d'ordre", alors que les Haitiens, ont tout de suite investi les rues et ont fini par obtenir gain de cause.

En tant qu'Africains, il nous est encore difficile de concevoir des relations strictement basées sur les intérêts. Cependant, nous devons nous adapter à cette mentalité et faire preuve de pragmatisme. C-a-d, concevoir que l'ennemi de mon ennemi est mon ami. Match nanu esili te!

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Arafat le 13/12/2011, 9:24 am

taty a écrit:Après avoir suivi la conférence de presse du Cardinal, je suis dans l'obligation de me rétracter. Je rétire mes écrits et présente mes excuses à Son Éminence.
tatilôtétatoux
taty a écrit:Qu'il le déclare urbi et orbi ; là nous n'allons pas avoir le coeur endurci contre lui. Autrement, basta !
tatilôtétatoux
C´est trop tard cher ami, Dieu te punira pour avoir sali son fils et les portes de l´enfer te resteront à jamais ouvertes Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Comme on dit chez nous : Diambu ô gôvele dio, kabidi dio vedire une parole dite ou lâchée est comme donnée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  taty le 13/12/2011, 9:37 am

Arafat a écrit:
taty a écrit:Après avoir suivi la conférence de presse du Cardinal, je suis dans l'obligation de me rétracter. Je rétire mes écrits et présente mes excuses à Son Éminence.
tatilôtétatoux
taty a écrit:Qu'il le déclare urbi et orbi ; là nous n'allons pas avoir le coeur endurci contre lui. Autrement, basta !
tatilôtétatoux
C´est trop tard cher ami, Dieu te punira pour avoir sali son fils et les portes de l´enfer te resteront à jamais ouvertes Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Comme on dit chez nous : Diambu ô gôvele dio, kabidi dio vedire une parole dite ou lâchée est comme donnée.

Very Happy Very Happy Very Happy Le Bon Dieu sera toujours clément envers son fils tatilôtétatoux qui démeurre fidèle à son idéal Wink .

tatilôtétatoux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  KOTA le 13/12/2011, 11:52 am

QUOI S ATTENDRE DE LA COUR SUPREME?



LU SUR FACEBOOK:


DE SALA BRIES

ALERTE ALERTE ALERTE................ALERTE.... ALERTE.....ALERTE.....
Maintenant, ils veulent corrompre moralement, les juges soi disant de la cours suprême en leS logeant dans leurs hôtels (venus et autres) pour qu'ils ne soient pas impartial.Faites le savoir à tout le monde. Ils sont repartis dans l'hotel Sulutani, venus du Colonel en retraite Jean Kamusendu et Eric Lodge de Sera...phin Ngwej. Ils sont cantonnés dans ces hotels 5 jours avant la proclamation des resultats jusqu'aujourd'hui. Faites circuler

..

Il y a 4 heures
Sala Bries

Bsr.Je viens de transmettre à Pie l'information sur le fait que les juges de la cour supreme sont logés dans les hotels suivant depuis plus de 10 jours en attendant la publication des résultats: Hôtel Venus ( Propiété d'uhn colonel à la retraite JEan Kamisendu), Hotel Sulutani. Et Hotel Eric Loge appartenant à Séraphin Ngwej, conseiller itinérant de Joseph Kabila.

..

Il y a 4 heures
Sala Bries

Voici ce message claire
Le pouvoir de Joseph Kabila a décidé de" loger à ses frais" tous les juges de la cour suprême de Justice, autorisés à proclamer les résultats finals des élections du 28 novembre 2011 dans certains Hôtels de la place à Kinshasa. Et cela depuis bientôt 10 jours soit avant la publication des résultats provisoires par la CENI de Ngoy Mulunda. Ils sont répartis dans les trois hôtels suivants: Venus appartenant à un Colonel à la retraite du nom de Jean Kamisendu. Hôtel Eric LOGE appartenant à Mr Séraphin Ngwej qui n'est autre que le Conseiller itinérant de Joseph Kabila.Et à l'Hôtel SULUTANI .Dans les milieux de la justice à Kinshasa, il se raconte plus tôt qu'ils sont ainsi placés en résidence surveillée car ils sont interdits de sortie et toutes leurs visites sont étroitement contrôlées.On peut déjà imaginer l'issue du recours déposé par Vital Kamerhe au "nom " de toute l'opposition.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  taty le 13/12/2011, 12:26 pm



Le Cardinal Laurent Monsengwo révèle dans l'édition de RFI-Afrique de ce 13 décembre 2011 avoir tenté, en vain, d'entrer en contact avec Joseph Kabila au lendemain des résultats de la CENI mais celui-ci ne répondait pas au téléphone... Quelle arrogance envers un ... Cardinal !!!

A partir de 04:19 :

http://vital-kamerhe.com/vital-radio/RFI-tranche_afrique_04h30-05h00_tu_20111213.mp3


tatilôtétatoux

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  ndonzwau le 13/12/2011, 1:44 pm

C'est fait et c'est une bonne et stratégique action, l'opposition a déposé son recours,
Kamerhe en personne s'en est occupé pour toute l'opposition; espérons tout juste qu'ils
ont et vont continuer à étoffer, argumenter et multiplier les preuves de la tricherie planifiée !
Cela coupe déjà cours à tous les esprits tordus qui affabulent sur un manque de preuves
et à tous les bien-intentionnés et mal-intentionnés juridistes qui nous reprocheraient
de n'avoir suivi la bonne voie légale !
Encore une fois, ce n'est pas la réponse brute de cette CS inféodée que nous attendons
mais son argumentation et surtout notre souci légal de poursuivre ensuite la procédure...

Sinon laissons Marini à ses "marinades" produites par son imagination obscure dont on se demande
sur quelles observations il se base; Monsengwo, lui, s'appuie sur une mine objective
des 30.000 observateurs; qui sait si l'autoréalisateur pasteur ne les sort, lui, du Livre de Job !
Comment appelle-t-on ça encore dans l'exegèse biblique, LE, aidez-moi ?
Ah ces('faux) serviteurs de Dieu qui ont choisi de servir un homme, le Diable en personne :
Kimalumalu, Ngoy Mulunda, Marini... Quel blasphème !
Laissons aussi Mende à ses "tchakussades", nous sommes habitués à son sans-gêne, pis à
ses mensonges qui tuent encore notre peuple !

Occupons-nous des analystes nationaux et internationaux qui nous pondent des conclusions
insensées : le Centre Carter aurait affirmé que malgré les fraudes Kanambe a réellement
gagné ou que l'écart de 3.000.000 d'électeurs plaide en ce sens...
Quelle sottise : où l'on cherche à comprendre ce qu'est cette fraude ou on l'évoque sans
en matérialiser tous les dessous !

D'abord, le Centre Carter ne dit qu'une chose ce qu'à son niveau ces élections manquent
de crédibilité : affirmation gravissisime; et ensuite il souligne que cela ne confirme pas que
l'ordre dans les résultats en aurait été changé en tenant compte de cette fraude :
cela signifie il ne peut prouver à son niveau que Kanambe aurait gagné comme il n'aurait
pas gagné dans ce cas; c'est tout !
Dire qu'il aurait affirmé que même en tenant compte des tricheries systématiques, le décompte
final aurait quand même était en faveur de Kanambe est une contre-vérité dont il faut continuer
à tordre le cou !!!

Ensuite l'argument de l'écart important indépassable logiquement signifie qu'on n'a rien compris
à cette fraude : justement elle consistait aussi et surtout à bricoler des chiffres qui
instituent ce grand écart pour décourager les recours; c'est ça la dure vérité de
cette catastrophe annoncée !!! Cet argument est ainsi irrecevable !!!

Enfin, le Centre Carter oui mais aussi les observateurs catholiques étaient là à suivre
attentivement et objectivement les votes, les PV des bureaux de vote, les compilations
et nous confirment bien que les résultats de la Ceni sont traficotés, que ce n'est
pas Kanambe qui agagné mais bien Tshisekedi !!!
Nous sommes autorisé à en tenir compte autant et même davantage que les conclusions
du Centre Carter (30.000 observateurs, c'est le plus grand observatoire de ces élections !)


"En RDC, l’opposition dépose un recours contre les résultats de la présidentielle
° http://www.rfi.fr/afrique/20111212-rdc-vital-kamerhe-depose-recours-contre-resultats-presidentielles
Après avoir renoncé dans un premier temps, Vital Kamerhe a finalement déposé un recours devant la Cour suprême, lundi 12 décembre à Kinshasa.

Après les résultats contestés de l’élection présidentielle, le président Joseph Kabila a reconnu des erreurs tout en précisant qu’elles n’étaient pas de nature, selon lui, à invalider les résultats du scrutin. En RDC, c’est loin d’être l’avis de tout le monde. L’opposition unie derrière Etienne Tshisekedi a finalement déposé un recours devant la Cour Supreme contre le résultat de la présidentielle. Dans un premier temps il n’était pas question de recours « devant une justice aux ordres », disait Etienne Tshisekedi. Finalement, la voie légale est empruntée. Vital Kamerhe est allé déposer le dossier à la cour suprême lundi.
« Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis », lâche Vital Kamerhe au sortir de la Cour suprême où il a déposé un recours, ce lundi après-midi 12 décembre. Il est vrai que, la veille encore, celui qui a terminé troisième du scrutin présidentiel disait qu'il n'y avait « rien à attendre » d'une Cour aux ordres. Avant lui, Etienne Tshisekedi - crédité de 32,33% des suffrages contre 48,95% au président sortant - avait d'ailleurs qualifié la Cour suprême « d'officine privée au service de Kabila ». Et il avait rejeté, lui aussi, toute idée de recours.

Aujourd'hui, c'est au nom de Tshisekedi et de l'opposition réunie que Vital Kamerhe a accompli la formalité du recours « parce que nous sommes légalistes, parce que nous voulons la paix », dit-il. L'opposition dit avoir entendu les appels pressants du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, et surtout celui du cardinal Monsengwo qui, tout en condamnant le résultat de l'élection, encourage l'opposition à utiliser toutes les voies de recours.

Monseigneur Laurent Monsengwo
Archevêque de Kinshasa
"On se provoque, on s'arme de machettes, parfois de fusils, on casse et on brûle, comme si le but des élections était de détruire le pays plutôt que le bâtir, que les élections visaient à tuer plutôt qu'à sauvegarder et à promouvoir la vie."
Écouter (01:05)


Par contre, Monseigneur Marini Bodho, président national des protestants, affirme que le peuple a investi sa confiance en Joseph Kabila qui doit répondre aux défis du peuple.
Monseigneur Marini Bodho, président national des protestants
"Ces élections sont conformes à la justice et à la vérité."
Écouter (01:08)


Sérénité dans le camp Kabila
Cette décision de l'opposition de déposer des recours à la Cour suprême a été accueillie favorablement par le ministre porte-parole du gouvernement Lambert Mende. Cela dit, l'opinion de l'opposition ne change pas à l'encontre de la Cour suprême. C'est donc un défi qui est lancé aux juges : celui d'invalider les résultats litigieux de l'élection.
Dans le camp présidentiel, on dit attendre cela sereinement car l'écart est tel, affirme Lambert Mende, que cela ne pourra pas changer le résultat final, à savoir l'élection de Joseph Kabila. Pour sa part, l'opposition n'a pas renoncé à l'idée de faire appel à la rue, « même avant la fin de l'examen des recours par la Cour suprême », prévient Jean-Pierre Lisanga, coordonnateur de la plate-forme de soutien à Tshisekedi.

Aubin Minaku
Secrétaire général de la majorité présidentielle
"Le Centre Carter considère que, malgré les imperfections, le résultat n'est pas à rejeter"
Écouter (01:10)

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 13/12/2011, 2:57 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Libre Examen le 13/12/2011, 2:41 pm

ndonzwau a écrit:C'est fait et c'est une bonne et stratégique action, l'opposition a déposé son recours,
Kamerhe en personne s'en est occupé pour toute l'opposition; espérons tout juste qu'ils
ont et vont continuer à étoffer, argumenter et multiplier les preuves de la tricherie planifiée !
Cela coupe déjà cours à tous les esprits tordus qui affabulent sur un manque de preuves
et à tous les bien-intentionnés et mal-intentionnés juridistes qui nous reprocheraient
de n'avoir suivi la bonne voie légale !
Encore une fois, ce n'est pas la réponse brute de cette CS inféodée que nous attendons
mais son argumentation et surtout notre souci légal de poursuivre ensuite la procédure...

Sinon laissons Marini à ses "marinades" produites par son imagination obscure dont on se demande
sur quelles observations il se base; Monsengwo, lui, s'appuie sur une mine objective
des 30.000 observateurs; qui sait si l'autoréalisateur pasteur ne les sort, lui, du Livre de Job !
Comment appelle-t-on ça encore dans l'exegèse biblique, LE, aidez-moi ?
Ah ces('faux) serviteurs de Dieu qui ont choisi de servir un homme, le Diable en personne :
Kimalumalu, Ngoy Mulunda, Marini... Quel blasphème !
Laissons aussi Mende à ses "tchakussades", nous sommes habitués à son sans-gêne, pis à
ses mensonges qui tuent encore notre peuple !

Occupons-nous des analystes nationaux et internationaux qui nous pondent des conclusions
insensées : le Centre Carter aurait affirmé que malgré les fraudes Kanambe a réellement
gagné ou que l'écart de 3.000.000 d'électeurs plaide en ce sens...
Quelle sottise : où l'on cherche à comprendre ce qu'est cette fraude ou on l'évoque sans
en matérialiser tous les dessous !

D'abord, le Centre Carter ne dit qu'une chose ce qu'à son niveau ces élections manquent
de crédibilité : affirmation gravissisime; et ensuite il souligne que cela ne confirme pas que
l'ordre dans les résultats en aurait été changé en tenant compte de cette fraude :
cela signifie il ne peut prouver à son niveau que Kanambe aurait gagné comme il n'aurait
pas gagné dans ce cas; c'est tout !
Dire qu'il aurait affirmé que même en tenant compte des tricheries systématiques, le décompte
final aurait quand même était en faveur de Kanambe est une contre-vérité dont il faut continuer
à tordre le cou !!!

Ensuite l'argument de l'écart important indépassable logiquement signifie qu'on n'a rien compris
à cette fraude : justement elle consistait aussi et surtout à bricoler des chiffres qui
instituent ce grand écart pour décourager les recours; c'est ça la dure vérité de
cette catastrophe annoncée !!! Cet argument est ainsi irrecevable !!!

Enfin, le Centre Carter oui mais aussi les observateurs catholiques étaient là à suivre
attentivement et objectivement les votes, les PV des bureaux de vote, les compilations
et nous confirment bien que les résultats de la Ceni sont traficotés, que ce n'est
pas Kanambe qui agagné mais bien Tshisekedi !!!
Nous sommes autorisé à en tenir compte autant et même davantage que les conclusions
du Centre Carter (30.000 observateurs, c'est le plus grand observatoire de ces élections !)


"En RDC, l’opposition dépose un recours contre les résultats de la présidentielle
° http://www.rfi.fr/afrique/20111212-rdc-vital-kamerhe-depose-recours-contre-resultats-presidentielles
Après avoir renoncé dans un premier temps, Vital Kamerhe a finalement déposé un recours devant la Cour suprême, lundi 12 décembre à Kinshasa.

Après les résultats contestés de l’élection présidentielle, le président Joseph Kabila a reconnu des erreurs tout en précisant qu’elles n’étaient pas de nature, selon lui, à invalider les résultats du scrutin. En RDC, c’est loin d’être l’avis de tout le monde. L’opposition unie derrière Etienne Tshisekedi a finalement déposé un recours devant la Cour Supreme contre le résultat de la présidentielle. Dans un premier temps il n’était pas question de recours « devant une justice aux ordres », disait Etienne Tshisekedi. Finalement, la voie légale est empruntée. Vital Kamerhe est allé déposer le dossier à la cour suprême lundi.
« Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis », lâche Vital Kamerhe au sortir de la Cour suprême où il a déposé un recours, ce lundi après-midi 12 décembre. Il est vrai que, la veille encore, celui qui a terminé troisième du scrutin présidentiel disait qu'il n'y avait « rien à attendre » d'une Cour aux ordres. Avant lui, Etienne Tshisekedi - crédité de 32,33% des suffrages contre 48,95% au président sortant - avait d'ailleurs qualifié la Cour suprême « d'officine privée au service de Kabila ». Et il avait rejeté, lui aussi, toute idée de recours.

Aujourd'hui, c'est au nom de Tshisekedi et de l'opposition réunie que Vital Kamerhe a accompli la formalité du recours « parce que nous sommes légalistes, parce que nous voulons la paix », dit-il. L'opposition dit avoir entendu les appels pressants du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, et surtout celui du cardinal Monsengwo qui, tout en condamnant le résultat de l'élection, encourage l'opposition à utiliser toutes les voies de recours.

Monseigneur Laurent Monsengwo
Archevêque de Kinshasa
"On se provoque, on s'arme de machettes, parfois de fusils, on casse et on brûle, comme si le but des élections était de détruire le pays plutôt que le bâtir, que les élections visaient à tuer plutôt qu'à sauvegarder et à promouvoir la vie."
Écouter (01:05)


Par contre, Monseigneur Marini Bodho, président national des protestants, affirme que le peuple a investi sa confiance en Joseph Kabila qui doit répondre aux défis du peuple.
Monseigneur Marini Bodho, président national des protestants
"Ces élections sont conformes à la justice et à la vérité."
Écouter (01:08)


Sérénité dans le camp Kabila
Cette décision de l'opposition de déposer des recours à la Cour suprême a été accueillie favorablement par le ministre porte-parole du gouvernement Lambert Mende. Cela dit, l'opinion de l'opposition ne change pas à l'encontre de la Cour suprême. C'est donc un défi qui est lancé aux juges : celui d'invalider les résultats litigieux de l'élection.
Dans le camp présidentiel, on dit attendre cela sereinement car l'écart est tel, affirme Lambert Mende, que cela ne pourra pas changer le résultat final, à savoir l'élection de Joseph Kabila. Pour sa part, l'opposition n'a pas renoncé à l'idée de faire appel à la rue, « même avant la fin de l'examen des recours par la Cour suprême », prévient Jean-Pierre Lisanga, coordonnateur de la plate-forme de soutien à Tshisekedi.

Aubin Minaku
Secrétaire général de la majorité présidentielle
"Le Centre Carter considère que, malgré les imperfections, le résultat n'est pas à rejeter"
Écouter (01:10)

Compatriotiquement!
Bonne Chance, Dom. Rappelez-moi quand aura lieu l'audition, s'il-vous plait, je n'aimerai pour rien au monde manquer cette légitimation.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Troll le 13/12/2011, 2:52 pm

Smile ..Pour ceux qui mettaient en doute la determination de l´Église Catholique

Le Potentiel ( qu´on decouvre proche de Kanambe) parle d´un Monsengwo qui semble-t-il apporte de l´huile au feu..pour brûller la fraude Very Happy
En tout cas, l´Eglise Catholique qui suggère le processus légal á la CSJ..affirme qu´elle va apporter de l´aide c´est á dire des "preuves" pour retablir la vérité What a Face Like a Star @ heaven No

Que Tshitshi ne retombe pas dans la bourde de la CNS..avec un gouvernement qui ne possede aucun pouvoir Sleep wait and see quand même l´ONU commence á demande une "decompte transparente".. No

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  ndonzwau le 13/12/2011, 4:24 pm

PS

Quelle pantomime ubuesque : notre fantoche de Président parle-t-il du Rwanda qu'il connait
mieux que le Congo(sic) et dont il sait la gestion meilleure que celle du Congo ou de je ne sais
quel autre pays de son imagination perverse ??? Pour qui suit la situation du pays, Kanambe parle
de tout sauf du Congo !!!
Où voit-il cette imaginaire violence du peuple ?
La seule que celui-ci perçoit c'est cette terreur que séme partout son pouvoir avec son armée,
sa police et ses milices qui s'emploient à briser sauvagement et systématiquement l'expression
légitime et pacifique du peuple et des opposants...

Des pillards, les voici-t-y subitement si nombreux et pourquoi donc ? Pour le Président qu'il prétend
être la moindre des choses est quand même que ça l'interpelle...
Qu'un Président d'un pays qui va à vue d'oeil à vau l'eau ne lui pose aucune remise en question :
tout va bien... On croit rêver, il est proprement surréaliste d'entendre ces rebuffades !!!
Il reconnaît par ommission la fraude qu'il a organisée pour piteusement écarter qu'elle aie
eu quelqu'incidence sur les résultats, de qui se moque-t-il ???

Cette fuite en avant ne trompe que ceux pour qui le pouvoir et ses hommes comptent
et sûrement pas ceux qui se soucient du sort des Congolais !
Pauvre Congo !!!


"RDC : l'opposition choisit la voie légale pour contester les résultats de la présidentielle
° http://www.rfi.fr/afrique/20111213-rdc-joseph-kabila-serein-suite-elections
Pour l'instant, l'opposition opte pour la voie légale de la contestation des résultats de la présidentielle : le candidat et ex-président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe a déposé un recours devant la Cour suprême de la République démocratique du Congo. Le président Joseph Kabila, déclaré vainqueur, reste, quant à lui, serein. Ce lundi 12 décembre 2011, il a voulu répondre aux critiques de ses opposants et des observateurs internationaux au cours d'une conférence de presse.

Joseph Kabila, président de la République démocratique du Congo
"Vous avez certainement vu la violence des gens qui ont essayé de piller des magasins en ville, et la violence émanant des membres de l’opposition. Mais est-ce que les membres des forces de sécurité ont été violents ? Non. Si les forces de sécurité avaient recouru à la violence, on aurait eu des dizaines, des centaines de morts sur les bras. Et ce n’est pas le cas. Le Congo est une démocratie. Il n’y a pas dix pays sur le continent qui ont plus de liberté d’expression que nous. La situation à travers le pays est calme. Elle a été calme et elle continuera d’être calme. C’est parce que les gens du pays n’ont pas besoin, n’ont pas envie d’une nouvelle crise et d’un nouveau conflit. C’est la dernière chose dont le Congo a besoin. Je maintiens que notre plus grand défi ce n’est pas les élections, ni les résultats des élections, notre plus grand est ailleurs, notre grand défi c’est la pauvreté au Congo."
Écouter (01:01)


Est-elle réelle ou feinte ? Difficile à dire, mais après les critiques émises par le Centre Carter sur les élections et plus encore par le cardinal Laurent Monsengwo, l’archevêque de Kinshasa, dans le camp de Joseph Kabila, on affiche une sérénité sans faille comme on l’entend dans la conférence de presse que le chef de l'État a tenu ce lundi.
Le président sortant a bien voulu reconnaître que le dernier scrutin a été entaché de fautes, mais « pas de nature à remettre en cause sa réélection ». Des propos appuyés par le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) qui, dans une charge contre le Centre Carter et contre l’archevêque de Kinshasa, a martelé que les élections étaient acceptables et que la non-prise en compte de 3 449 bureaux de vote ne changeait rien au classement final dans la course à la présidence.
Dès lors une question se pose : comment désamorcer la crise post-électorale naissante ? Une médiation internationale ? « Pas nécessaire », répondent plusieurs personnalités de l’entourage présidentiel. Un gouvernement d’union nationale ? « Pas question », rétorquent les mêmes voix. Aubin Minaku, le secrétaire général de la majorité présidentielle, concède tout de même que le futur exécutif pourrait être ouvert à quelques ténors de l’opposition.

La semaine passée, l’opposition dans son ensemble avait prétendu qu’elle ne saisirait jamais la Cour suprême de justice qualifiée par Etienne Tshisekedi, le leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d'« officine privée de Joseph Kabila ». Mais Vital Kamerhe, candidat de l’Union pour la nation congolaise (UNC) a finalement déposé hier après-midi un recours sous la pression des diplomates et de l’Église catholique. Au sein de l’UDPS, certains cadres précisent que sa démarche est personnelle mais qu’elle a quand même été initiée après concertation.
Si personne ne croit à une inversion des résultats par l’instance chargée du contentieux électoral, la démarche permet tout de même de gagner du temps en espérant que les pressions internes et externes portent leurs fruits. Par exemple, de nouveaux rapports d’observateurs locaux ou même de l’Union européenne pourraient être rendus publics aujourd’hui. « Et si cela ne marche pas, alors nous passerons aux choses sérieuses », promet un cadre du parti d’Etienne Tshisekedi. En clair, cela signifie que d’ici quelques jours, le leader de l’UDPS pourrait appeler à des marches de protestation ou bien à des journées « ville morte »."

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  ndonzwau le 13/12/2011, 4:35 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:C'est fait et c'est une bonne et stratégique action, l'opposition a déposé son recours,
Kamerhe en personne s'en est occupé pour toute l'opposition; espérons tout juste qu'ils
ont et vont continuer à étoffer, argumenter et multiplier les preuves de la tricherie planifiée !
Cela coupe déjà cours à tous les esprits tordus qui affabulent sur un manque de preuves
et à tous les bien-intentionnés et mal-intentionnés juridistes qui nous reprocheraient
de n'avoir suivi la bonne voie légale !
Encore une fois, ce n'est pas la réponse brute de cette CS inféodée que nous attendons
mais son argumentation et surtout notre souci légal de poursuivre ensuite la procédure...

Sinon laissons Marini à ses "marinades" produites par son imagination obscure dont on se demande
sur quelles observations il se base; Monsengwo, lui, s'appuie sur une mine objective
des 30.000 observateurs; qui sait si l'autoréalisateur pasteur ne les sort, lui, du Livre de Job !
Comment appelle-t-on ça encore dans l'exegèse biblique, LE, aidez-moi ?
Ah ces('faux) serviteurs de Dieu qui ont choisi de servir un homme, le Diable en personne :
Kimalumalu, Ngoy Mulunda, Marini... Quel blasphème !
Laissons aussi Mende à ses "tchakussades", nous sommes habitués à son sans-gêne, pis à
ses mensonges qui tuent encore notre peuple !

Occupons-nous des analystes nationaux et internationaux qui nous pondent des conclusions
insensées : le Centre Carter aurait affirmé que malgré les fraudes Kanambe a réellement
gagné ou que l'écart de 3.000.000 d'électeurs plaide en ce sens...
Quelle sottise : où l'on cherche à comprendre ce qu'est cette fraude ou on l'évoque sans
en matérialiser tous les dessous !

D'abord, le Centre Carter ne dit qu'une chose ce qu'à son niveau ces élections manquent
de crédibilité : affirmation gravissisime; et ensuite il souligne que cela ne confirme pas que
l'ordre dans les résultats en aurait été changé en tenant compte de cette fraude :
cela signifie il ne peut prouver à son niveau que Kanambe aurait gagné comme il n'aurait
pas gagné dans ce cas; c'est tout !
Dire qu'il aurait affirmé que même en tenant compte des tricheries systématiques, le décompte
final aurait quand même était en faveur de Kanambe est une contre-vérité dont il faut continuer
à tordre le cou !!!

Ensuite l'argument de l'écart important indépassable logiquement signifie qu'on n'a rien compris
à cette fraude : justement elle consistait aussi et surtout à bricoler des chiffres qui
instituent ce grand écart pour décourager les recours; c'est ça la dure vérité de
cette catastrophe annoncée !!! Cet argument est ainsi irrecevable !!!

Enfin, le Centre Carter oui mais aussi les observateurs catholiques étaient là à suivre
attentivement et objectivement les votes, les PV des bureaux de vote, les compilations
et nous confirment bien que les résultats de la Ceni sont traficotés, que ce n'est
pas Kanambe qui agagné mais bien Tshisekedi !!!
Nous sommes autorisé à en tenir compte autant et même davantage que les conclusions
du Centre Carter (30.000 observateurs, c'est le plus grand observatoire de ces élections !)


"En RDC, l’opposition dépose un recours contre les résultats de la présidentielle
° http://www.rfi.fr/afrique/20111212-rdc-vital-kamerhe-depose-recours-contre-resultats-presidentielles
Après avoir renoncé dans un premier temps, Vital Kamerhe a finalement déposé un recours devant la Cour suprême, lundi 12 décembre à Kinshasa.
..................................................................................................................................................
Compatriotiquement!
Bonne Chance, Dom. Rappelez-moi quand aura lieu l'audition, s'il-vous plait, je n'aimerai pour rien au monde manquer cette légitimation.
ndonzwau a écrit: "(...)Encore une fois, ce n'est pas la réponse brute de cette CS inféodée que nous attendons
mais son argumentation et surtout notre souci légal de poursuivre ensuite la procédure...(...)"

Laughing Laughing Laughing Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Laughing Laughing Laughing

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Hiro-Hito le 13/12/2011, 4:44 pm

Si la justice etait independante, Kabila perdrait, mais bon...J'avais deja dit a mon frere, q concernant les recours, Kamerhe va s'en charger, et c juste pour q'ils disent qu'ils ont suivi la procedure jusqu'au bout et montrer a la face du monde q ceux qui soutiennent ce tricheurs veulent la continuation du regime totalitaire.
Concernant les declarations du Centre Carter...Retenons q ses observateurs ne soulignent q des irregularites qui remettent en question les resultats (ici on ne parle pas des bourrages d'urnes ou tentatives ds d'autres endroits), Par contre, Mosengwo a des chiffres qui ont ete modifie malgres la tricherie pour donner la victoire au perdant, et est prette a fournir des preuves pour la cause.
Donc mm 3 millions des votes, devront etre prouver, e wuti na centre nini? et l'opposition manque t-elle des pv pour contredire les chiffres ds cette partie? match eza matata

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Admin le 13/12/2011, 4:56 pm

Hiro-Hito a écrit: Si la justice etait independante, Kabila perdrait, mais bon...J'avais deja dit a mon frere, q concernant les recours, Kamerhe va s'en charger, et c juste pour q'ils disent qu'ils ont suivi la procedure jusqu'au bout et montrer a la face du monde q ceux qui soutiennent ce tricheurs veulent la continuation du regime totalitaire.
Concernant les declarations du Centre Carter...Retenons q ses observateurs ne soulignent q des irregularites qui remettent en question les resultats (ici on ne parle pas des bourrages d'urnes ou tentatives ds d'autres endroits), Par contre, Mosengwo a des chiffres qui ont ete modifie malgres la tricherie pour donner la victoire au perdant, et est prette a fournir des preuves pour la cause.
Donc mm 3 millions des votes, devront etre prouver, e wuti na centre nini? et l'opposition manque t-elle des pv pour contredire les chiffres ds cette partie? match eza matata
L'Udps a terminé sa compilation. L’église catholique peut être appelée en témoin pour prouver la fraude.
Mais à quoi bon tout ça. Si la CENI qui a en son sein des membres de l'opposition n'est pas crédible. Que devrons-nous attendre d'une cours suprême dont les membres ont été nommés par Kabila ???

Personnellement je n'appuie pas la démarche de l'opposition actuellement. Cette option n'a le mérite que de prouver devant la face du monde que l'opposition est pacifique et respecte donc l'esprit légalistes des institutions mais ça tout le monde le sait.

En Cote d'ivoire, en Russie, on a pas demandé à l'opposition de contester devant les tribunaux...
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Admin le 13/12/2011, 5:05 pm

Sur ces photos Dyongo, Lumeya, Felix Tshisekedi, Evoloko Philippe , Welo, et autres.
L'opposition plurielle est unie seul Kashala a chosi de cautionner la farce de la CEI.

http://www.vital-kamerhe.com/12-decembre-VK-cour-supreme.html
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Libre Examen le 13/12/2011, 5:10 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:C'est fait et c'est une bonne et stratégique action, l'opposition a déposé son recours,
Kamerhe en personne s'en est occupé pour toute l'opposition; espérons tout juste qu'ils
ont et vont continuer à étoffer, argumenter et multiplier les preuves de la tricherie planifiée !
Cela coupe déjà cours à tous les esprits tordus qui affabulent sur un manque de preuves
et à tous les bien-intentionnés et mal-intentionnés juridistes qui nous reprocheraient
de n'avoir suivi la bonne voie légale !
Encore une fois, ce n'est pas la réponse brute de cette CS inféodée que nous attendons
mais son argumentation et surtout notre souci légal de poursuivre ensuite la procédure...

Sinon laissons Marini à ses "marinades" produites par son imagination obscure dont on se demande
sur quelles observations il se base; Monsengwo, lui, s'appuie sur une mine objective
des 30.000 observateurs; qui sait si l'autoréalisateur pasteur ne les sort, lui, du Livre de Job !
Comment appelle-t-on ça encore dans l'exegèse biblique, LE, aidez-moi ?
Ah ces('faux) serviteurs de Dieu qui ont choisi de servir un homme, le Diable en personne :
Kimalumalu, Ngoy Mulunda, Marini... Quel blasphème !
Laissons aussi Mende à ses "tchakussades", nous sommes habitués à son sans-gêne, pis à
ses mensonges qui tuent encore notre peuple !

Occupons-nous des analystes nationaux et internationaux qui nous pondent des conclusions
insensées : le Centre Carter aurait affirmé que malgré les fraudes Kanambe a réellement
gagné ou que l'écart de 3.000.000 d'électeurs plaide en ce sens...
Quelle sottise : où l'on cherche à comprendre ce qu'est cette fraude ou on l'évoque sans
en matérialiser tous les dessous !

D'abord, le Centre Carter ne dit qu'une chose ce qu'à son niveau ces élections manquent
de crédibilité : affirmation gravissisime; et ensuite il souligne que cela ne confirme pas que
l'ordre dans les résultats en aurait été changé en tenant compte de cette fraude :
cela signifie il ne peut prouver à son niveau que Kanambe aurait gagné comme il n'aurait
pas gagné dans ce cas; c'est tout !
Dire qu'il aurait affirmé que même en tenant compte des tricheries systématiques, le décompte
final aurait quand même était en faveur de Kanambe est une contre-vérité dont il faut continuer
à tordre le cou !!!

Ensuite l'argument de l'écart important indépassable logiquement signifie qu'on n'a rien compris
à cette fraude : justement elle consistait aussi et surtout à bricoler des chiffres qui
instituent ce grand écart pour décourager les recours; c'est ça la dure vérité de
cette catastrophe annoncée !!! Cet argument est ainsi irrecevable !!!

Enfin, le Centre Carter oui mais aussi les observateurs catholiques étaient là à suivre
attentivement et objectivement les votes, les PV des bureaux de vote, les compilations
et nous confirment bien que les résultats de la Ceni sont traficotés, que ce n'est
pas Kanambe qui agagné mais bien Tshisekedi !!!
Nous sommes autorisé à en tenir compte autant et même davantage que les conclusions
du Centre Carter (30.000 observateurs, c'est le plus grand observatoire de ces élections !)


"En RDC, l’opposition dépose un recours contre les résultats de la présidentielle
° http://www.rfi.fr/afrique/20111212-rdc-vital-kamerhe-depose-recours-contre-resultats-presidentielles
Après avoir renoncé dans un premier temps, Vital Kamerhe a finalement déposé un recours devant la Cour suprême, lundi 12 décembre à Kinshasa.
..................................................................................................................................................
Compatriotiquement!
Bonne Chance, Dom. Rappelez-moi quand aura lieu l'audition, s'il-vous plait, je n'aimerai pour rien au monde manquer cette légitimation.
ndonzwau a écrit: "(...)Encore une fois, ce n'est pas la réponse brute de cette CS inféodée que nous attendons
mais son argumentation et surtout notre souci légal de poursuivre ensuite la procédure...(...)"

Laughing Laughing Laughing Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Laughing Laughing Laughing

Compatriotiquement!

Admin a écrit:
Hiro-Hito a écrit: Si la justice etait independante, Kabila perdrait, mais bon...J'avais deja dit a mon frere, q concernant les recours, Kamerhe va s'en charger, et c juste pour q'ils disent qu'ils ont suivi la procedure jusqu'au bout et montrer a la face du monde q ceux qui soutiennent ce tricheurs veulent la continuation du regime totalitaire.
Concernant les declarations du Centre Carter...Retenons q ses observateurs ne soulignent q des irregularites qui remettent en question les resultats (ici on ne parle pas des bourrages d'urnes ou tentatives ds d'autres endroits), Par contre, Mosengwo a des chiffres qui ont ete modifie malgres la tricherie pour donner la victoire au perdant, et est prette a fournir des preuves pour la cause.
Donc mm 3 millions des votes, devront etre prouver, e wuti na centre nini? et l'opposition manque t-elle des pv pour contredire les chiffres ds cette partie? match eza matata
L'Udps a terminé sa compilation. L’église catholique peut être appelée en témoin pour prouver la fraude.
Mais à quoi bon tout ça. Si la CENI qui a en son sein des membres de l'opposition n'est pas crédible. Que devrons-nous attendre d'une cours suprême dont les membres ont été nommés par Kabila ???

Personnellement je n'appuie pas la démarche de l'opposition actuellement. Cette option n'a le mérite que de prouver devant la face du monde que l'opposition est pacifique et respecte donc l'esprit légalistes des institutions mais ça tout le monde le sait.

En Cote d'ivoire, en Russie, on a pas demandé à l'opposition de contester devant les tribunaux...
Admin,

Nasi nalobaki yango. Mais nakolanda bango ti l'heure bakobeta ba poto nionso.

Mais mutu aza kopesa ngai kanda koleka eza Ngbanda. Mpo l'heure naza mona denge baza kotirer ba jeunes na denge bazomema bango epayi eyebani te, mais Ngbanda aza kaka continuer koloba denge aza batu na ye.... Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Admin le 13/12/2011, 5:22 pm

LE, Ngwanda asala musala ya bien po na ko lamusa conscience ya ba congolais ya diaspora. Avant meme Internet il avait commencé par les DVD qu'on achetait a coté des maboke et clips des musiciens ... message na ye efinissaki par ko kota na ndako ya congolais tout na poto... wana ezali genie na zo reconnaitre na ye.

Mais en dehors de ça, asalaka nde makelele ya pamba ba 5ie colone na ye wana ezali na yango fiction. Kabila azali na protection moko extraordinaire te. Regarde par exemple, le pauvre Tungulu l'a prouvé. Soki azalaki na eloko ya moto ekokaki ko panza batu tout incluant Kabila.
Donc Ngwanda atika makelele ya pamba. azali le 1er ya ko condamner batu ba zo kende election alors voici occasion na ye ya ko sala qlq chose to zo talela ye sikoyo
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  link le 13/12/2011, 5:34 pm

Diplomatie: silence ou impuissance de Sarkozy

http://www.marianne2.fr/sarkofrance/Diplomatie-silence-ou-impuissance-de-Sarkozy_a662.html


Congo, silence
Joseph Kabila a été réélu président de la République Démocratique du Congo. L'annonce a été faite jeudi dernier. Il aurait obtenu 49% des suffrages contre 32% à son opposant Etienne Tshisekedi, qui n'a pas reconnu le résultat. Kabila est l'un de ces autocrates africains. Il avait succédé à son père, assassiné en 2001. Depuis jeudi, on se tire dessus à Kinshasa et ailleurs dans le pays. L'ONU a appelé au calme.

Et en France ?

Le communiqué officiel du ministère des affaires étrangères fut très sobre : « Ce scrutin, auquel les Congolais ont participé en nombre, a démontré leur attachement à la démocratie. Comme l’ont souligné les observateurs de l’Union européenne, il a toutefois été marqué par de nombreuses et sérieuses défaillances et irrégularités. La France appelle tous les acteurs politiques congolais à faire preuve de retenue et d’esprit de responsabilité. » La timidité de cette réaction s'explique aisément.


En mars 2009, Nicolas Sarkozy s'était rendu en RDC pour sceller une réconciliation qu'il jugeait nécessaire, comme avec le Rwanda voisin. En avril de la même année, le gouvernement Kabila confiait à Areva une nouvelle concession d'extraction d'uranium. Pour cet accord majeur, l'Elysée avait beaucoup travaillé en coulisses, avec notamment le concours de Patrick Balkany, le député-maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), bien installé auprès des autorités régionales.

Quelques mois plus tard, un consortium canadien était expulsé de son exploitation minière à Kolwezi. La RDC, avec sa province du Katanga, reste un terrain d'affrontement économique entre l'Asie (Chine, Inde), l'Europe et les Anglo-saxons (Canada, Australie).

je comprends mieux pourquoi kabila a fait 100% au katanga c'est un message pour dire tout va bien j'ai leur soutient et la main mise sur la province.


Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Libre Examen le 13/12/2011, 5:49 pm


Criticism grows over Congo election results
http://www.washingtonpost.com/world/africa/congos-incumbent-president-denies-allegations-of-election-fraud-in-1st-postelection-comments/2011/12/12/gIQAiiUSpO_print.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Mathilde le 13/12/2011, 6:44 pm


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Mathilde le 13/12/2011, 7:00 pm




VOC- Congo Election 2011: Tshisekedi Vainqueur selon le Cardinal Monsengwo


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=XNw9gNLg3X0

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  zalapauser le 13/12/2011, 11:13 pm


http://www.rfi.fr/afrique/20111213-observateurs-europeens-tres-critiques-credibilite-elections-rdc

Kanambe et Mulunda ne dorment plus. kie kie kie kie

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Jim KK le 13/12/2011, 11:23 pm

zalapauser a écrit:
http://www.rfi.fr/afrique/20111213-observateurs-europeens-tres-critiques-credibilite-elections-rdc

Kanambe et Mulunda ne dorment plus. kie kie kie kie

Déclaration de l’UE sur le processus électoral en RDC
Kinshasa, 13/12/2011 / Politique

L’UE appelle à la responsabilité des forces de sécurité ainsi que de tous les candidats et des acteurs politiques pour maintenir un climat apaisé.

Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a fait ce jour la déclaration suivante : L'Union européenne (UE) continue de suivre avec attention le processus électoral en République Démocratique du Congo. Elle s'est félicitée de la mobilisation des électeurs congolais le jour du scrutin tout en notant que des déficiences sérieuses ont été rapportées.

Avec la publication par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) des résultats provisoires de la présidentielle, une étape essentielle de ce processus important vient d'être franchie.

L’UE invite la CENI à poursuivre toute action assurant la transparence du processus, pour que la crédibilité des résultats soit assurée. La publication par la CENI des résultats bureau de vote par bureau de vote constitue une mesure appropriée pour rehausser la transparence du décompte des bulletins de vote et du processus électoral dans son ensemble.

L'Union européenne remercie les acteurs congolais et internationaux engagés dans l'assistance et l'observation du processus électoral, y compris la Mission Européenne d'Observation Electorale et la MONUSCO.

En ces moments cruciaux pour l'avenir de la RDC, l'UE appelle à la responsabilité des forces de sécurité ainsi que de tous les candidats et des acteurs politiques pour maintenir un climat apaisé. Toute contestation éventuelle devrait se faire par les voies légales, y compris les moyens de recours juridiques dans des procédures transparentes et crédibles. Le recours à des voies non pacifiques engagerait leur responsabilité personnelle.

L'Union européenne rappelle que les autorités de la République démocratique du Congo sont au premier chef garantes de la sécurité de la population. L'Union européenne restera attentive à la poursuite du processus y inclus en ce qui concerne les élections législatives.

Le Potentiel


--------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Jim KK le 13/12/2011, 11:26 pm

Entre Monsengwo et Marini nani azo loba verité???

Congo mawa!

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  zalapauser le 13/12/2011, 11:33 pm

Jim KK a écrit:Entre Monsengwo et Marini nani azo loba verité???

Congo mawa!


Meme un enfant de 5 ans peut repondre a cette question. kie kie kie

Marini est senateur de la Majorite. Il n'avait aucun temoin par contre L'eglise catholique avait 30.000 observateurs.

Tanga lisusu rapport detaille ya ba observateurs ya EU. Kanambe et Ngoy bazali na troubles.


Les observateurs européens très critiques sur la crédibilité des élections en RDC

A Lubumbashi, des officiels de la Céni comptabilisent des résultats avant de les faire parvenir à la Cour suprême à Kinshasa, le 8 décembre 2011.
AFP PHOTO / PHIL MOOREPar RFI
La mission d'observateurs de l'Union européenne a publié ce mardi soir 13 décembre un rapport sur les élections du 28 novembre qui officiellement donnent la victoire au président sortant Joseph Kabila face à l'opposant Etienne Tshisekedi. Ce rapport de l'Union européenne est très critique sur ces élections et sur leur crédibilité.
Ce nouveau rapport de la mission d’observation de l’Union européenne ajoute des éléments supplémentaires à celui qu’avait émis le Centre Carter samedi dernier. L’UE déplore le manque de transparence et les irrégularités dans la collecte, la compilation et la publication des résultats.


Dossier spécial élections en RDC




Le rapport vise particulièrement le travail des centres de compilation des résultats et dit : « qu’en contradiction avec la loi électorale, le bureau de la Céni a demandé à plusieurs centres de compilation de ne pas afficher immédiatement les résultats de compilation mais de les envoyer d’abord au siège de la Céni pour un " contrôle de cohérence " ».

Les observateurs européens ont été les témoins de cette entorse à la loi à Mbandaka, Goma, Kinshasa, Kisangani, Lubumbashi. Le rapport dénonce aussi le fait que les témoins des partis politiques et les observateurs se sont vus refuser l’accès au centre national de traitement des résultats.

Il est écrit aussi que « plusieurs résultats de bureaux de vote rendus publics le soir du dépouillement et observés par les équipes sur le terrain, notamment à Lubumbashi, ne correspondent pas avec ceux publiés par la Céni ».

Enfin la mission européenne ne donne pas de solution, elle note simplement que plusieurs candidats demandent l’annulation devant la Cour suprême de justice ; et qu’il est de la responsabilité des acteurs congolais d’identifier les solutions à la situation actuelle.

tags: RDC

Revenir en haut Aller en bas

Re: CARDINAL LAURENT MONSENGWO: “les resultats des élections ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice”

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum