Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  Libre Examen le 11/3/2012, 3:24 pm

Mathilde a écrit:
King David a écrit:Le titre de la page parle de Laurent Louis et a été initié par Mathilde. Le dernier posting de Mathilde nous fait voir la position de Laurent Louis et de certains autres parlementaires qui sont contre la position du gouvernement belge.
Ne pas vouloir le voir ou ne pas l'accepter n'est conforme ni à la vérité, ni à la justice.
En quoi y a-t-il distraction? L'esprit de polémique est néfaste et n'aide pas la cause congolaise sur tous les plans.

King,
Laisse tomber mon ami , cela n'en vaut pas la peine .... Cool !
Wink Cool

Tout à fait La Thilde, ca n'en vaut pas la peine. Ca n'en valait pas la peine. Il n'en vaut pas la peine. Que du temps perdu pour rien.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  brown-man le 11/3/2012, 4:30 pm

L.E,
Arrow tika ba mbwakela pe salela age

Leki abeti mbunda pe mukolo abini.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  Mathilde le 11/3/2012, 4:36 pm

Libre Examen a écrit:
Mathilde a écrit:
King David a écrit:Le titre de la page parle de Laurent Louis et a été initié par Mathilde. Le dernier posting de Mathilde nous fait voir la position de Laurent Louis et de certains autres parlementaires qui sont contre la position du gouvernement belge.
Ne pas vouloir le voir ou ne pas l'accepter n'est conforme ni à la vérité, ni à la justice.
En quoi y a-t-il distraction? L'esprit de polémique est néfaste et n'aide pas la cause congolaise sur tous les plans.

King,
Laisse tomber mon ami , cela n'en vaut pas la peine .... Cool !
Wink Cool

Tout à fait La Thilde, ca n'en vaut pas la peine. Ca n'en valait pas la peine. Il n'en vaut pas la peine. Que du temps perdu pour rien.

L.E,
Je vois que tu as tout compris .... thanks ! Cool Eloba Mongo.... Toleka
!

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  brown-man le 11/3/2012, 5:06 pm

brown-man abeti mbonda pe ba anciens ya forum bakoti kipelekese Wink
Arrow toza na bino mayele

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  ndonzwau le 12/3/2012, 2:09 am

Tsippora a écrit:Laurent Louis, le robin des bois des Congolais Very Happy Flahaut semble particulièrement touché Razz Twisted Evil Petit à petit, son discours fait son chemin dans la conscience des belges. Ils finiront par exiger de leurs dirigeants plus de transparence et d'honnêteté dans la gestion du "dossier congolais". C'est un marathon, donc on avance à petit pas. jusqu'à ligne d'arrivée Very Happy
Mathilde a écrit:
Ma Tsippo,

J'envie quelque part votre optimisme même si vos exhaltations conséquentes à canon m'inquiètent et même me désespèrent parfois, quelque peu irréalistes à mon gout; bon; ce n'est que mon avis heureusement ! (A canon, ce n'est peut-être pas le bon terme, je l'empruntais à la musique : je n'ai pas le terme exact; en fait je voulais désigner ces chanteurs qui chantent chacun à son tour et selon ses ressources le même couplet musical; rapellez-vous dans Amazone par exemple lorsque les chanteurs se succèdent ou pour les plus vieux dans "Africa Mokili mobimba" entre Rochereau et le Maître, Kallé bien sûr : "Na Kinshasa...)
Bipolaire vous semblez : un jour le bas, le plat ; la situation est désepérée, le lendemain une étincelle que seule vous avez vue, vous voilà euphorique, tous les espoirs sont permis; bon passons...!

Bref, vous avez votre socle d'assurances; je ne l'ai pas autant que vous; pourtant pas faute d'être optimiste de nature et encore plus pour mon pays...Tant mieux si vos réserves ne sont pas les miennes qui vous font croire à même de vaincre nos ennemis sans la moindre ambiguité; je m'y conformerai volontiers logiquement si cela arrive aussi sûrement et aussi rapidement que vous nous rassurez mais j'ai tendance à croire qu'en face nous avons des gens rûsés et pervers qui ne nous laisseront pas facilement gagner et qu'en conséquence cela nous exige une meilleure stratégie qu'aujourd'hui...
J'arrête là mon inutile digression et contons les péripéties de nos noko !


"(...)Reynders
En Belgique, la presse belge et la presse virtuelle de la diaspora (« L’Internet congolais ») font état de réactions négatives à propos de « Didier au Congo », qui n’est pas une BD, mais un projet de voyage du ministre des Affaire Etrangères. Il faut toutefois remarquer que ces réactions (contrairement à d’autres antérieurement qui émanaient parfois, comme celle du sénateur Dallemagne, de la Majorité) viennent de l’Opposition, dont le métier est de ne rien trouver de bien dans ce que fait le gouvernement.
La NVA reproche à Didier Reynders de légitimer le président Joseph Kabila, réélu à l'issue d'élections contestées. "Avec cette visite, avant même que ne retombe la poussière des élections tumultueuses de la fin de l'an dernier, le gouvernement belge légitime Joseph Kabila comme président" et "nous isole sur le plan européen", ont indiqué le député Peter Luykx et le sénateur Karl Vanlouwe dans un communiqué. Ils ont dénoncé les motifs économiques sous-jacents à cette visite. Alors que la communauté congolaise exprime son mécontentent au sujet du déroulement des élections, "Reynders va maintenant négocier quelques contrats avec Kabila", a affirmé M. Vanlouwe qui, tout comme M. Luyckx, s'est rendu en RDC comme observateur lors des élections de novembre dernier. (Si ces gens ont connaissance de contrats que Reynders irait signer en RDC, pourquoi ne précisent-ils pas lesquels ? Cela serait d’autant plus intéressant que le diamant intéresse surtout des Anversois, et que les non-ferreux ont leur siège à Hoboken-Overpelt. NdlR)

Selon M. Luyckx, avec cette visite de M. Reynders (MR), la Belgique "renoue avec une politique congolaise étrange basées sur des intérêts personnels et de la nostalgie".
Le député et le sénateur nationalistes flamands estiment aussi que le chef de la diplomatie isole la Belgique au sein de l'Union européenne. "Sous la pression de la France et du Royaume-Uni, on a pu éviter de justesse que M. Reynders assiste à la prestation de serment de M. Kabila" en décembre dernier. "Que le ministre aille maintenant à Kinshasa est un affront au peuple congolais qui se bat pour la démocratie", ont ajouté MM. Luykx et Vanlouwe. (Il est intéressant de savoir que l’abstention de Reynders à la prestation de serment de JKK aurait été inspirée par la France et le Royaume-Uni. Ce serait encore plus intéressant si l’on savait sur quoi exactement cette assertion se base. NdlR)

Le jeudi 8 mars 2012 le ministre des affaires étrangères a répondu à quelques questions parlementaires dont une sur la RD Congo, lors d’une séance plénière à la chambre, à laquelle assistaient Elio Di Rupo et plusieurs autres ministres.
Plusieurs questions ont été posées : le contrôle budgétaire, le contingentement des numéros INAMI pour les médecins, le rapport du conseil supérieur de la santé sur les « Bébés nageurs », le sauvetage financier de la Grèce, la violence en Syrie… et, pour la RDC, les élections chahutées ainsi que les manifestations des Congolais de Belgique.
Cette dernière question a été posée par le député Laurent Louis du MLD à monsieur Didier Reynders, celui-ci ayant à son agenda une rencontre avec Joseph Kabila.

D’entrée de jeu, le député Laurent Louis a déploré ce jusqu’auboutisme du ministre des affaires étrangères qui va serrer la main à un « président génocidaire et un Président tricheur ». En tant que représentant du peuple, le député se disait inquiet, l’argent du contribuable belge ayant été dépensé dans cette parodie d’élections. « Comment un ministre d’un pays démocratique peut-il encourager un ‘président’ qui affame et assassine son peuple, qui engage des mercenaires, qui supprime les droits de manifester… »
Pour le député Laurent Louis, la diaspora congolaise considère, et avec raison, que ce voyage au Congo a comme objectif, cueillir les fruits du soutien inconditionnel à monsieur Kabila.

Face à ce qui se passe en Syrie ou ce qui s’est passé en Libye, la position du ministre belge des affaires étrangères n’est pas cohérente et on peut parler de 2 poids 2 mesures.
En conclusion le député Laurent Louis a affirmé que la Belgique n’avait pas le courage d’ouvrir le débat sur le Congo et continuait à soutenir l’insoutenable. Pour cela, le député Laurent Louis et son parti demandent la démission de monsieur Didier Reynders.
(Le député Laurent Louis semble montrer beaucoup d’intérêt pour la case congolaise et, même s’il est dans son rôle d’opposant lorsqu’il intervient de la sorte, nous ne pouvons qu’espérer qu’il exprime un intérêt sincère et ne se contente pas d’exploiter un thème « porteur ». Il semble calquer son éloquence sur celle qui fleurit sur « l’Internet congolais », y compris pour l’enflure verbale, l’ « à peu près » et le principe que « quand on a le choix entre deux mots, le plus insultant est le bon ».
(Le Ministre ne pouvait bien sûr pas lui répondre par la vérité, que d’ailleurs l’interpellant connaît déjà fort bien : la Belgique n’est pas une démocratie, et elle n’est d’ailleurs pas un état indépendant. Elle était déjà une colonie des Etats-Unis quand elle s’est de plus laissée ligoter dans l’Union Européenne. NdlR)


Dans sa brève réponse, monsieur Didier Reynders confirmera qu’il ira bien au Congo et qu’il rencontrera tant les gens du « pouvoir » sortant que l’opposition. À la question de savoir ce qu’il ramènera dans sa mallette au retour du Congo, il répondra laconiquement : « mes habits sales». « Les congolais présents à la séance, nous dit Cheik Fita, sortiront du parlement ulcérés et dégoûtés ».
Pendant ce temps, devant le ministère des affaires étrangères, une dizaine de congolais manifestaient, criant haut et fort : « Reynders corrompu, Reynders, démission »."

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=185463&Actualiteit=selected

"Face aux enjeux du Congo, le roi est nu"
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2012/03/06/face-aux-enjeux-du-congo-le-roi-est-nu/

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 12/3/2012, 3:54 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  Mathilde le 12/3/2012, 3:09 am


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  Tsippora le 12/3/2012, 7:29 pm

Mr Ndo, je ne sais même pas quoi vous répondre Shocked Very Happy Apparemment vous me répondez sur le coup d'une impulsion et avez opté pour l'extrapolation de mes écrits, qui pourtant expriment un fait indéniable. Les belges qui suivent les travaux de leurs parlementaires, en particulier les électeurs du député Louis, seront sensibilisés à la question Congolaise et portés à se poser des questions, ou mieux encore, voudront confirmer les propos de leur député en faisant leur propre recherche. Si vous ne le saviez pas, l'opinion publique joue un rôle capital dans tout système démocratique et la politique étrangère de la Belgique à l'égard du Congo n'y échappe pas. je sais que vous êtes un scientifique mais de part mon expérience, j'ai la certitude que les propos du député Louis dérangent l'establishment néocolonial belge et risquent d'avoir un impact sur la perception d'une partie de la population sur leur politique à l'égard du Congo. J'imagine que vous y lisiez que j'en concluais que la Belgique allait renverser la situation actuelle au profit de ya Tshitshi, ce qui est une grossière déformation de mes écrits. Mais bon, passons Evil or Very Mad
ndonzwau a écrit:
Tsippora a écrit:Laurent Louis, le robin des bois des Congolais Very Happy Flahaut semble particulièrement touché Razz Twisted Evil Petit à petit, son discours fait son chemin dans la conscience des belges. Ils finiront par exiger de leurs dirigeants plus de transparence et d'honnêteté dans la gestion du "dossier congolais". C'est un marathon, donc on avance à petit pas. jusqu'à ligne d'arrivée Very Happy
Mathilde a écrit:
Ma Tsippo,

J'envie quelque part votre optimisme même si vos exhaltations conséquentes à canon m'inquiètent et même me désespèrent parfois, quelque peu irréalistes à mon gout; bon; ce n'est que mon avis heureusement ! (A canon, ce n'est peut-être pas le bon terme, je l'empruntais à la musique : je n'ai pas le terme exact; en fait je voulais désigner ces chanteurs qui chantent chacun à son tour et selon ses ressources le même couplet musical; rapellez-vous dans Amazone par exemple lorsque les chanteurs se succèdent ou pour les plus vieux dans "Africa Mokili mobimba" entre Rochereau et le Maître, Kallé bien sûr : "Na Kinshasa...)
Bipolaire vous semblez : un jour le bas, le plat ; la situation est désepérée, le lendemain une étincelle que seule vous avez vue, vous voilà euphorique, tous les espoirs sont permis; bon passons...!

Bref, vous avez votre socle d'assurances; je ne l'ai pas autant que vous; pourtant pas faute d'être optimiste de nature et encore plus pour mon pays...Tant mieux si vos réserves ne sont pas les miennes qui vous font croire à même de vaincre nos ennemis sans la moindre ambiguité; je m'y conformerai volontiers logiquement si cela arrive aussi sûrement et aussi rapidement que vous nous rassurez mais j'ai tendance à croire qu'en face nous avons des gens rûsés et pervers qui ne nous laisseront pas facilement gagner et qu'en conséquence cela nous exige une meilleure stratégie qu'aujourd'hui...
J'arrête là mon inutile digression et contons les péripéties de nos noko !


"(...)Reynders
En Belgique, la presse belge et la presse virtuelle de la diaspora (« L’Internet congolais ») font état de réactions négatives à propos de « Didier au Congo », qui n’est pas une BD, mais un projet de voyage du ministre des Affaire Etrangères. Il faut toutefois remarquer que ces réactions (contrairement à d’autres antérieurement qui émanaient parfois, comme celle du sénateur Dallemagne, de la Majorité) viennent de l’Opposition, dont le métier est de ne rien trouver de bien dans ce que fait le gouvernement.
La NVA reproche à Didier Reynders de légitimer le président Joseph Kabila, réélu à l'issue d'élections contestées. "Avec cette visite, avant même que ne retombe la poussière des élections tumultueuses de la fin de l'an dernier, le gouvernement belge légitime Joseph Kabila comme président" et "nous isole sur le plan européen", ont indiqué le député Peter Luykx et le sénateur Karl Vanlouwe dans un communiqué. Ils ont dénoncé les motifs économiques sous-jacents à cette visite. Alors que la communauté congolaise exprime son mécontentent au sujet du déroulement des élections, "Reynders va maintenant négocier quelques contrats avec Kabila", a affirmé M. Vanlouwe qui, tout comme M. Luyckx, s'est rendu en RDC comme observateur lors des élections de novembre dernier. (Si ces gens ont connaissance de contrats que Reynders irait signer en RDC, pourquoi ne précisent-ils pas lesquels ? Cela serait d’autant plus intéressant que le diamant intéresse surtout des Anversois, et que les non-ferreux ont leur siège à Hoboken-Overpelt. NdlR)

Selon M. Luyckx, avec cette visite de M. Reynders (MR), la Belgique "renoue avec une politique congolaise étrange basées sur des intérêts personnels et de la nostalgie".
Le député et le sénateur nationalistes flamands estiment aussi que le chef de la diplomatie isole la Belgique au sein de l'Union européenne. "Sous la pression de la France et du Royaume-Uni, on a pu éviter de justesse que M. Reynders assiste à la prestation de serment de M. Kabila" en décembre dernier. "Que le ministre aille maintenant à Kinshasa est un affront au peuple congolais qui se bat pour la démocratie", ont ajouté MM. Luykx et Vanlouwe. (Il est intéressant de savoir que l’abstention de Reynders à la prestation de serment de JKK aurait été inspirée par la France et le Royaume-Uni. Ce serait encore plus intéressant si l’on savait sur quoi exactement cette assertion se base. NdlR)

Le jeudi 8 mars 2012 le ministre des affaires étrangères a répondu à quelques questions parlementaires dont une sur la RD Congo, lors d’une séance plénière à la chambre, à laquelle assistaient Elio Di Rupo et plusieurs autres ministres.
Plusieurs questions ont été posées : le contrôle budgétaire, le contingentement des numéros INAMI pour les médecins, le rapport du conseil supérieur de la santé sur les « Bébés nageurs », le sauvetage financier de la Grèce, la violence en Syrie… et, pour la RDC, les élections chahutées ainsi que les manifestations des Congolais de Belgique.
Cette dernière question a été posée par le député Laurent Louis du MLD à monsieur Didier Reynders, celui-ci ayant à son agenda une rencontre avec Joseph Kabila.

D’entrée de jeu, le député Laurent Louis a déploré ce jusqu’auboutisme du ministre des affaires étrangères qui va serrer la main à un « président génocidaire et un Président tricheur ». En tant que représentant du peuple, le député se disait inquiet, l’argent du contribuable belge ayant été dépensé dans cette parodie d’élections. « Comment un ministre d’un pays démocratique peut-il encourager un ‘président’ qui affame et assassine son peuple, qui engage des mercenaires, qui supprime les droits de manifester… »
Pour le député Laurent Louis, la diaspora congolaise considère, et avec raison, que ce voyage au Congo a comme objectif, cueillir les fruits du soutien inconditionnel à monsieur Kabila.

Face à ce qui se passe en Syrie ou ce qui s’est passé en Libye, la position du ministre belge des affaires étrangères n’est pas cohérente et on peut parler de 2 poids 2 mesures.
En conclusion le député Laurent Louis a affirmé que la Belgique n’avait pas le courage d’ouvrir le débat sur le Congo et continuait à soutenir l’insoutenable. Pour cela, le député Laurent Louis et son parti demandent la démission de monsieur Didier Reynders.
(Le député Laurent Louis semble montrer beaucoup d’intérêt pour la case congolaise et, même s’il est dans son rôle d’opposant lorsqu’il intervient de la sorte, nous ne pouvons qu’espérer qu’il exprime un intérêt sincère et ne se contente pas d’exploiter un thème « porteur ». Il semble calquer son éloquence sur celle qui fleurit sur « l’Internet congolais », y compris pour l’enflure verbale, l’ « à peu près » et le principe que « quand on a le choix entre deux mots, le plus insultant est le bon ».
(Le Ministre ne pouvait bien sûr pas lui répondre par la vérité, que d’ailleurs l’interpellant connaît déjà fort bien : la Belgique n’est pas une démocratie, et elle n’est d’ailleurs pas un état indépendant. Elle était déjà une colonie des Etats-Unis quand elle s’est de plus laissée ligoter dans l’Union Européenne. NdlR)


Dans sa brève réponse, monsieur Didier Reynders confirmera qu’il ira bien au Congo et qu’il rencontrera tant les gens du « pouvoir » sortant que l’opposition. À la question de savoir ce qu’il ramènera dans sa mallette au retour du Congo, il répondra laconiquement : « mes habits sales». « Les congolais présents à la séance, nous dit Cheik Fita, sortiront du parlement ulcérés et dégoûtés ».
Pendant ce temps, devant le ministère des affaires étrangères, une dizaine de congolais manifestaient, criant haut et fort : « Reynders corrompu, Reynders, démission »."

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=185463&Actualiteit=selected

"Face aux enjeux du Congo, le roi est nu"
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2012/03/06/face-aux-enjeux-du-congo-le-roi-est-nu/

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  ndonzwau le 13/3/2012, 2:07 am

Tsippora a écrit:Mr Ndo, je ne sais même pas quoi vous répondre Shocked Very Happy Apparemment vous me répondez sur le coup d'une impulsion et avez opté pour l'extrapolation de mes écrits, qui pourtant expriment un fait indéniable. Les belges qui suivent les travaux de leurs parlementaires, en particulier les électeurs du député Louis, seront sensibilisés à la question Congolaise et portés à se poser des questions, ou mieux encore, voudront confirmer les propos de leur député en faisant leur propre recherche. Si vous ne le saviez pas, l'opinion publique joue un rôle capital dans tout système démocratique et la politique étrangère de la Belgique à l'égard du Congo n'y échappe pas. je sais que vous êtes un scientifique mais de part mon expérience, j'ai la certitude que les propos du député Louis dérangent l'establishment néocolonial belge et risquent d'avoir un impact sur la perception d'une partie de la population sur leur politique à l'égard du Congo. J'imagine que vous y lisiez que j'en concluais que la Belgique allait renverser la situation actuelle au profit de ya Tshitshi, ce qui est une grossière déformation de mes écrits. Mais bon, passons Evil or Very Mad
ndonzwau a écrit:
Tsippora a écrit:Laurent Louis, le robin des bois des Congolais Very Happy Flahaut semble particulièrement touché Razz Twisted Evil Petit à petit, son discours fait son chemin dans la conscience des belges. Ils finiront par exiger de leurs dirigeants plus de transparence et d'honnêteté dans la gestion du "dossier congolais". C'est un marathon, donc on avance à petit pas. jusqu'à ligne d'arrivée Very Happy
Mathilde a écrit:
Ma Tsippo,

J'envie quelque part votre optimisme même si vos exhaltations conséquentes à canon m'inquiètent et même me désespèrent parfois, quelque peu irréalistes à mon gout; bon; ce n'est que mon avis heureusement ! (A canon, ce n'est peut-être pas le bon terme, je l'empruntais à la musique : je n'ai pas le terme exact; en fait je voulais désigner ces chanteurs qui chantent chacun à son tour et selon ses ressources le même couplet musical; rapellez-vous dans Amazone par exemple lorsque les chanteurs se succèdent ou pour les plus vieux dans "Africa Mokili mobimba" entre Rochereau et le Maître, Kallé bien sûr : "Na Kinshasa...)
Bipolaire vous semblez : un jour le bas, le plat ; la situation est désepérée, le lendemain une étincelle que seule vous avez vue, vous voilà euphorique, tous les espoirs sont permis; bon passons...!

Bref, vous avez votre socle d'assurances; je ne l'ai pas autant que vous; pourtant pas faute d'être optimiste de nature et encore plus pour mon pays...Tant mieux si vos réserves ne sont pas les miennes qui vous font croire à même de vaincre nos ennemis sans la moindre ambiguité; je m'y conformerai volontiers logiquement si cela arrive aussi sûrement et aussi rapidement que vous nous rassurez mais j'ai tendance à croire qu'en face nous avons des gens rûsés et pervers qui ne nous laisseront pas facilement gagner et qu'en conséquence cela nous exige une meilleure stratégie qu'aujourd'hui...
J'arrête là mon inutile digression et contons les péripéties de nos noko !


"(...)Reynders
En Belgique, la presse belge et la presse virtuelle de la diaspora (« L’Internet congolais ») font état de réactions négatives à propos de « Didier au Congo », qui n’est pas une BD, mais un projet de voyage du ministre des Affaire Etrangères. Il faut toutefois remarquer que ces réactions (contrairement à d’autres antérieurement qui émanaient parfois, comme celle du sénateur Dallemagne, de la Majorité) viennent de l’Opposition, dont le métier est de ne rien trouver de bien dans ce que fait le gouvernement.
La NVA reproche à Didier Reynders de légitimer le président Joseph Kabila, réélu à l'issue d'élections contestées. "Avec cette visite, avant même que ne retombe la poussière des élections tumultueuses de la fin de l'an dernier, le gouvernement belge légitime Joseph Kabila comme président" et "nous isole sur le plan européen", ont indiqué le député Peter Luykx et le sénateur Karl Vanlouwe dans un communiqué. Ils ont dénoncé les motifs économiques sous-jacents à cette visite. Alors que la communauté congolaise exprime son mécontentent au sujet du déroulement des élections, "Reynders va maintenant négocier quelques contrats avec Kabila", a affirmé M. Vanlouwe qui, tout comme M. Luyckx, s'est rendu en RDC comme observateur lors des élections de novembre dernier. (Si ces gens ont connaissance de contrats que Reynders irait signer en RDC, pourquoi ne précisent-ils pas lesquels ? Cela serait d’autant plus intéressant que le diamant intéresse surtout des Anversois, et que les non-ferreux ont leur siège à Hoboken-Overpelt. NdlR)

Selon M. Luyckx, avec cette visite de M. Reynders (MR), la Belgique "renoue avec une politique congolaise étrange basées sur des intérêts personnels et de la nostalgie".
Le député et le sénateur nationalistes flamands estiment aussi que le chef de la diplomatie isole la Belgique au sein de l'Union européenne. "Sous la pression de la France et du Royaume-Uni, on a pu éviter de justesse que M. Reynders assiste à la prestation de serment de M. Kabila" en décembre dernier. "Que le ministre aille maintenant à Kinshasa est un affront au peuple congolais qui se bat pour la démocratie", ont ajouté MM. Luykx et Vanlouwe. (Il est intéressant de savoir que l’abstention de Reynders à la prestation de serment de JKK aurait été inspirée par la France et le Royaume-Uni. Ce serait encore plus intéressant si l’on savait sur quoi exactement cette assertion se base. NdlR)

Le jeudi 8 mars 2012 le ministre des affaires étrangères a répondu à quelques questions parlementaires dont une sur la RD Congo, lors d’une séance plénière à la chambre, à laquelle assistaient Elio Di Rupo et plusieurs autres ministres.
Plusieurs questions ont été posées : le contrôle budgétaire, le contingentement des numéros INAMI pour les médecins, le rapport du conseil supérieur de la santé sur les « Bébés nageurs », le sauvetage financier de la Grèce, la violence en Syrie… et, pour la RDC, les élections chahutées ainsi que les manifestations des Congolais de Belgique.
Cette dernière question a été posée par le député Laurent Louis du MLD à monsieur Didier Reynders, celui-ci ayant à son agenda une rencontre avec Joseph Kabila.

D’entrée de jeu, le député Laurent Louis a déploré ce jusqu’auboutisme du ministre des affaires étrangères qui va serrer la main à un « président génocidaire et un Président tricheur ». En tant que représentant du peuple, le député se disait inquiet, l’argent du contribuable belge ayant été dépensé dans cette parodie d’élections. « Comment un ministre d’un pays démocratique peut-il encourager un ‘président’ qui affame et assassine son peuple, qui engage des mercenaires, qui supprime les droits de manifester… »
Pour le député Laurent Louis, la diaspora congolaise considère, et avec raison, que ce voyage au Congo a comme objectif, cueillir les fruits du soutien inconditionnel à monsieur Kabila.

Face à ce qui se passe en Syrie ou ce qui s’est passé en Libye, la position du ministre belge des affaires étrangères n’est pas cohérente et on peut parler de 2 poids 2 mesures.
En conclusion le député Laurent Louis a affirmé que la Belgique n’avait pas le courage d’ouvrir le débat sur le Congo et continuait à soutenir l’insoutenable. Pour cela, le député Laurent Louis et son parti demandent la démission de monsieur Didier Reynders.
(Le député Laurent Louis semble montrer beaucoup d’intérêt pour la case congolaise et, même s’il est dans son rôle d’opposant lorsqu’il intervient de la sorte, nous ne pouvons qu’espérer qu’il exprime un intérêt sincère et ne se contente pas d’exploiter un thème « porteur ». Il semble calquer son éloquence sur celle qui fleurit sur « l’Internet congolais », y compris pour l’enflure verbale, l’ « à peu près » et le principe que « quand on a le choix entre deux mots, le plus insultant est le bon ».
(Le Ministre ne pouvait bien sûr pas lui répondre par la vérité, que d’ailleurs l’interpellant connaît déjà fort bien : la Belgique n’est pas une démocratie, et elle n’est d’ailleurs pas un état indépendant. Elle était déjà une colonie des Etats-Unis quand elle s’est de plus laissée ligoter dans l’Union Européenne. NdlR)


Dans sa brève réponse, monsieur Didier Reynders confirmera qu’il ira bien au Congo et qu’il rencontrera tant les gens du « pouvoir » sortant que l’opposition. À la question de savoir ce qu’il ramènera dans sa mallette au retour du Congo, il répondra laconiquement : « mes habits sales». « Les congolais présents à la séance, nous dit Cheik Fita, sortiront du parlement ulcérés et dégoûtés ».
Pendant ce temps, devant le ministère des affaires étrangères, une dizaine de congolais manifestaient, criant haut et fort : « Reynders corrompu, Reynders, démission »."

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=185463&Actualiteit=selected

"Face aux enjeux du Congo, le roi est nu"
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2012/03/06/face-aux-enjeux-du-congo-le-roi-est-nu/

Compatriotiquement!
MaTsippo,

Veuillez sincèrement m'excuser car c'est vrai que ma digression (inutile) ici se rapportait à
l'appréciation des belges que vous évoquiez et commentiez à votre façon et que j'avais
comprise comme telle mais vous le contredisez heureusement; j'en prends bonne note !

Tsippora a écrit:"(...)J'imagine que vous y lisiez que j'en concluais que la Belgique allait renverser la situation actuelle au profit de ya Tshitshi, ce qui est une grossière déformation de mes écrits. Mais bon, passons (...)"
N'empêche que je me permettais réellement de vous conseiller quelque réalisme : généralement
je vous trouve en effet trop optimiste, facilement exhaltée pour croire en des espoirs que
je trouve souvent peu fondés...
C'est simplement ce que je me croyais abusivement autorisé (après tout je ne peux ni m'assurer
sans faille de mon jugement, ni me permettre cette recommandation) : comme moi comme tout
autre vous êtes libre de vos propos; tout juste vous demanderais-je plutôt de me permettre
seulement de les juger "excessivement" optimistes ! Ce n'était que ça !
Encore une fois toutes mes excuses !


Compatriotiquement

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  Tsippora le 13/3/2012, 3:11 am

Mr Ndo, J'apprécie vos excuses à leur juste valeur et vous en remercie. Je suis de nature optimiste, c'est vrai et ça doit transparaître dans mes écrits, mais je suis loin d'être naïve. On dit souvent ici à tort que les occidentaux sont nos ennemis, cependant, nos destins sont de plus en plus liés et nous avons intérêt à faire de leurs citoyens nos alliés pour qu'ils comprennent ce que font leurs gouvernements chez nous et leur exigent des comptes. Le citoyen occidental n'a aucun intérêt à nous voir mourir comme des mouches et son quotidien n'est aucunement amélioré par le pillage de nos ressources, qui profite uniquement à des particuliers, industriels et politiques...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  Tsippora le 30/3/2012, 9:46 pm

Laurent Louis demande au parlement belge de reconnaître le génocide Congolais...dire que notre infaillible Joseph avait été y louer l'oeuvre salvatrice et civilsatrice du roi Léopold...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  mongo elombe le 10/4/2012, 12:50 pm

http://www.youtube.com/watch?v=lXBPNG2Z3rA

Laurent LOUIS polele polele...............

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  lino le 10/4/2012, 9:21 pm

mongo elombe a écrit:http://www.youtube.com/watch?v=lXBPNG2Z3rA

Laurent LOUIS polele polele...............
Même un raciste qui n'aime pas kabila est un ange pour la diaspora naïve...


Laurent Louis, né le 29 février 1980 à Nivelles, est un homme politique belge, président du Mouvement libéral démocrate.
Il a été vu comme le seul député à s'opposer contre la participation de la Belgique à la guerre en Libye, mais il n'a fait que s'abstenir lors du vote.

Il publie sur Facebook un message polémique concernant les gens du voyage (les gitans,tziganes...) : « Ces gens occupent des terrains illégalement, ne travaillent pas, n’ont aucune ressource financière et on voudrait nous faire croire qu’ils vivent d’amour et d’eau fraîche. Il est évident qu’ils doivent voler ou faire du trafic pour subsister. ». Ses propos, qualifiés de racistes par la RTBF et par le Centre pour l’Égalité des Chances, sont condamnés par le co-président du Parti Populaire Rudy Aernoudt, mais Laurent Louis garde le soutien de l'autre co-président Mischaël Modrikamen.



Le 9 novembre 2011, le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR) décide de porter plainte contre le député Laurent Louis (MLD) pour plusieurs prises de position susceptibles de constituer, dans leur ensemble, une incitation à la haine à l'égard de plusieurs communautés du pays


http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Louis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  mongo elombe le 11/4/2012, 11:08 am

Même un raciste qui n'aime pas kabila est un ange pour la diaspora naïve...

Tu fais parti de cette diaspora naïve mais toi tu cautionne les pillages, meurtres, viols aveuglément sans discernement mawa plein.

Ce n'est pas toi qui me réponds quelque part que tu ne rentre pas parceque technologiquement etc etc Mon cher Lino dans certains pays de l'afrique de l'ouest tu as de l'éléctricité et internet même dans les villages au fin fond pourtant nous avons plus de richesses que ses pays là qu'a fait ton KABILA pour remédier à tout ça??

S'enrichir ça il a sù le faire..........PACIFIER LA RDC ça aussi Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  lino le 11/4/2012, 7:56 pm

mongo elombe a écrit:Même un raciste qui n'aime pas kabila est un ange pour la diaspora naïve...

Tu fais parti de cette diaspora naïve mais toi tu cautionne les pillages, meurtres, viols aveuglément sans discernement mawa plein.

Ce n'est pas toi qui me réponds quelque part que tu ne rentre pas parceque technologiquement etc etc Mon cher Lino dans certains pays de l'afrique de l'ouest tu as de l'éléctricité et internet même dans les villages au fin fond pourtant nous avons plus de richesses que ses pays là qu'a fait ton KABILA pour remédier à tout ça??

S'enrichir ça il a sù le faire..........PACIFIER LA RDC ça aussi Very Happy
M.E.

Quand je parlai de la technologie ,ce n'est pas pour l'internet !
(Wana ezali masolo réservé aux forums dédies.)

Qu'est ce qu'à fait J .Kabila pour l'internet?il a fait entré la fibre optique en RDC.
Ce qui va rendre internet aussi accessible aux congolais que le GSM aujourd'hui s'il y a des opérateurs intéressés.


Arrivé du fibre optique en RDC(MOANDA)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  Mathilde le 4/8/2012, 1:45 am



CHEIKFITANEWS-LAURENT-LOUIS-CHEZ-TSHISEKEDI.png

Jeudi 2 août 2012 de 17h00 à 18h00, le député belge Laurent Louis a été reçu à Limete Kinshasa par le Président Étienne Tshisekedi.

Lors de l’interview qu’il nous a accordée à sa descente d’avion à l’aéroport de Bruxelles le vendredi 3 août 2012 en soirée, le parlementaire belge a déclaré avoir été impressionné par la personnalité du président élu de la RD Congo. Et que plus que jamais, les convictions qu’il avait se sont raffermies: Les maux qui rongent la RD Congo pourraient facilement disparaître avec un homme comme Tshisekedi à la tête du pays.

Le député Laurent Louis a déploré la misère indescriptible dans laquelle le peuple congolais est plongé malgré lui, et plus particulièrement la situation des fonctionnaires: sous-payés, et obligés de monnayer les services pour survivre.

À ses collègues députés, il a suggéré d’aller tâter du doigt les réalités congolaises, ils pourront mieux prendre position quand les problèmes du Congo sont soulevés au parlement.

Durant son séjour en RD Congo, le député Laurent Louis s’est rendu à Kasangulu dans le Bas-Congo afin de finaliser un projet social avec des partenaires congolais.

Laurent Louis a été aux côtés des Congolais durant la plupart des manifestations contre le hold-up électoral de novembre 2011. Au parlement, il s’est illustré par des questions orales très embarrassantes adressées surtout à monsieur Didier Reynders, ministre belge des affaires étrangères et une des rares personnalités occidentales à avoir fréquenté et soutenu monsieur Joseph Kabila, le président sortant.



Cheik Fita

Bruxelles, le 3 août 2012



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député LAURENT LOUIS étale la honte de la politique Belge. Leuven 7janvier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum