QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  brown-man le 16/3/2012, 4:10 pm

brown-man a écrit:

spiritus,

Ok pona ba info opesi

Arrow kasi olobi pona tshisekedi ye un peu bien Exclamation
Donc mua ndambu ya mayuya pe eza naye?

Eloko mosusu na moni mua louche, ba deputes mingi ya kala bazongi te.
Mbongo nde ezangaki bango to vote-sanction ya peuple esali likambo nango
Question


po olobi ke na congo (yo mutu oza kuna) po oleka soki oliesi CENI to MP te, okoleka te Exclamation Exclamation
Arrow olobi nini kasi?

Toyoka yo nanu na mituna oyo?

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  AKABANGA le 16/3/2012, 4:23 pm

1.Il faut une bonne entente entre eux çàd entre les différentes branches de l'opposition.
2.Pour moi il faut écarter le leader de l'UDPS ( le mettre de coté) c'est là ou ça bloque.
3.Accepter parfois les armes car notre kabila ne quittera pas le congo dans un climat tendre( je dis bien parfois) et accepter la négociation
4.Eviter le piololo piololo car parfois le silence peut faire mal à l'autre
5.Alors botika ba blabla ya pamba etaler n'importe quoi oyo eko servire nango eloko te na debat oyo parceque la question est claire mais congolais tappe tjrs à coté du sujet voilà là on est kaka ba blabla. na moni congolais azalaka penza makasi te na dissertation affraid affraid

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Amara le 16/3/2012, 6:49 pm

Papa Ndonzawau, avant que je ne reponde a votre question, j'aimerai que vous repondiez tres honnetement a ces 3 questions:

1. Croyez-vous que la RDC est occupee?
2.Croyez-vous que "joseph kabila" est Congolais?
3.Croyez-vous que "joseph kabila" a gagne les elections.

De vos reponses decouleront ma reponse a votre question.


Tres compatriotiquement votre!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Admin le 16/3/2012, 9:04 pm

geetaime je ne suis pas ndozwau mais je suis ineterssé à connaitre ta position ...

Voici mes réponses.

1. Occupée non mais sous domination et sous exploitation OUI
2. Possible qu'il soit congolais mais j'ai tendance à croire le contraire
3. Non je ne crois pas que Joseph Kabila a gagné les élections

Sur ce, pour aller un peu plus dans cette réflexion proposée par Ndonzwau, je dirais ceci: La réponse se trouve peut-être dans une phrase citée par Martin Fayulu qui dit à peu près (je paraphrase) Tshisekedi a gagné mais les décideurs “bato oyo ba kambaka mode oyo” en ont décide autrement.

Ainsi donc la question de Ndonzwau tombe à pic Quelle AUTRE stratégie pour l'opposition?

Lorsqu'on regarde comment le clan Kabila se tue à courtiser l'opposition, on peut voir que Kabila souscrit à la lettre aux recommandations des puissances occidentales.
Pour rappel, à la mort de LDK, Kabila bénéficia du soutien de cette communauté internationale avec comme condition, qu'il accepte le partage du pouvoir dans ce qu'on a appelé le 1+4

Après les élections de 2006, on lui fit comprendre également qu'il devait composer avec le Palu. Ce qu'il suivit à la lettre malgré la mauvaise gestion de Muzito et même les pressions de son camp.

Ayant souscrit à une stratégie non violente l'opposition n'avait pas d'autres choix que de s'assurer de la neutralité des décideurs. C'est la qu'il faut saluer la démarche de Tshisekedi qui a fait les différentes capitales pour demander cette neutralité de leur part.

La suite … nous la connaissons tous inutile d'en revenir.

Mais voilà que les décideurs demandent aux 2 camps de mettre d'assouplir leur position pour jouer le jeu démocratique.

Soit l’opposition accepte de se battre sur ce terrain. Soit elle va faire autre chose ? D’où la question

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  link le 16/3/2012, 9:20 pm

Admin a écrit:geetaime je ne suis pas ndozwau mais je suis ineterssé à connaitre ta position ...

Voici mes réponses.

1. Occupée non mais sous domination et sous exploitation OUI
2. Possible qu'il soit congolais mais j'ai tendance à croire le contraire
3. Non je ne crois pas que Joseph Kabila a gagné les élections

Sur ce, pour aller un peu plus dans cette réflexion proposée par Ndonzwau, je dirais ceci: La réponse se trouve peut-être dans une phrase citée par Martin Fayulu qui dit à peu près (je paraphrase) Tshisekedi a gagné mais les décideurs “bato oyo ba kambaka mode oyo” en ont décide autrement.

Ainsi donc la question de Ndonzwau tombe à pic Quelle AUTRE stratégie pour l'opposition?

Lorsqu'on regarde comment le clan Kabila se tue à courtiser l'opposition, on peut voir que Kabila souscrit à la lettre aux recommandations des puissances occidentales.
Pour rappel, à la mort de LDK, Kabila bénéficia du soutien de cette communauté internationale avec comme condition, qu'il accepte le partage du pouvoir dans ce qu'on a appelé le 1+4

Après les élections de 2006, on lui fit comprendre également qu'il devait composer avec le Palu. Ce qu'il suivit à la lettre malgré la mauvaise gestion de Muzito et même les pressions de son camp.

Ayant souscrit à une stratégie non violente l'opposition n'avait pas d'autres choix que de s'assurer de la neutralité des décideurs. C'est la qu'il faut saluer la démarche de Tshisekedi qui a fait les différentes capitales pour demander cette neutralité de leur part.

La suite … nous la connaissons tous inutile d'en revenir.

Mais voilà que les décideurs demandent aux 2 camps de mettre d'assouplir leur position pour jouer le jeu démocratique.

Soit l’opposition accepte de se battre sur ce terrain. Soit elle va faire autre chose ? D’où la question

Admin,

Si les décideur de ce monde décide a la place du peuple ce n'est déjà plus de la démocratie donc moi ce que je comprends c'est mettez vous ensembles (2 camps) pour partager nos miettes et peut être que au passage votre peuple pourras bénéficié d'une réalisation ici et la en attendant notre nouveau employé en 2016.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Admin le 16/3/2012, 9:29 pm

link a écrit:
Admin a écrit:geetaime je ne suis pas ndozwau mais je suis ineterssé à connaitre ta position ...

Voici mes réponses.

1. Occupée non mais sous domination et sous exploitation OUI
2. Possible qu'il soit congolais mais j'ai tendance à croire le contraire
3. Non je ne crois pas que Joseph Kabila a gagné les élections

Sur ce, pour aller un peu plus dans cette réflexion proposée par Ndonzwau, je dirais ceci: La réponse se trouve peut-être dans une phrase citée par Martin Fayulu qui dit à peu près (je paraphrase) Tshisekedi a gagné mais les décideurs “bato oyo ba kambaka mode oyo” en ont décide autrement.

Ainsi donc la question de Ndonzwau tombe à pic Quelle AUTRE stratégie pour l'opposition?

Lorsqu'on regarde comment le clan Kabila se tue à courtiser l'opposition, on peut voir que Kabila souscrit à la lettre aux recommandations des puissances occidentales.
Pour rappel, à la mort de LDK, Kabila bénéficia du soutien de cette communauté internationale avec comme condition, qu'il accepte le partage du pouvoir dans ce qu'on a appelé le 1+4

Après les élections de 2006, on lui fit comprendre également qu'il devait composer avec le Palu. Ce qu'il suivit à la lettre malgré la mauvaise gestion de Muzito et même les pressions de son camp.

Ayant souscrit à une stratégie non violente l'opposition n'avait pas d'autres choix que de s'assurer de la neutralité des décideurs. C'est la qu'il faut saluer la démarche de Tshisekedi qui a fait les différentes capitales pour demander cette neutralité de leur part.

La suite … nous la connaissons tous inutile d'en revenir.

Mais voilà que les décideurs demandent aux 2 camps de mettre d'assouplir leur position pour jouer le jeu démocratique.

Soit l’opposition accepte de se battre sur ce terrain. Soit elle va faire autre chose ? D’où la question

Admin,

Si les décideur de ce monde décide a la place du peuple ce n'est déjà plus de la démocratie donc moi ce que je comprends c'est mettez vous ensembles (2 camps) pour partager nos miettes et peut être que au passage votre peuple pourras bénéficié d'une réalisation ici et la en attendant notre nouveau employé en 2016.
C'est tout à fait ça!
Qui pensent que nous sommes independants? En tout cas pas Obama et sa clique mon frere!


Dernière édition par Admin le 16/3/2012, 11:41 pm, édité 1 fois

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  piélé de dongo le 16/3/2012, 9:31 pm

La question est bien mais elle est posé dans quelle contexte Question , est ce que celui qui pose cette question se considère comme opposant Question , est ce qu'il est reconnu opposant par ses paires Question , à part le web son sphère d'action au pays c'est quoi Question
Voila les vraies questions qu' il faut se poser avant de parler de l'opposition au congo, car elle est inéxistante surtout caracteriser par les arrivistes qui viennent etaler les rêves que jouer la real politik, alors pour parler de strategie, il faut d'abord exister et être coherent. Lorsqu'on se balance entre les voyoux de cons mbatas et le papi relequant de mobutisme en pensant par le munene, ngbanda, ou autre.. on montre bien qu'on n'est pas coherent et on n'existe pas. Je pense que si l'opposition congolaise veut qu'elle soit pris au sérieux par le peuple et la CI, echec ou pas, elle devait rester sur une même ligne, pour moi l'option Bemba est la meilleure. Le tshisekedi, ngbanda, kamerhé c'est de la foutaise. Le vrai defaut de tshisekedi est qu'il n'a pas quitté ni la dictature ni le makanda kabobi dans son mental comme mandela n'a jamais quitté le prison de blanc de son mental, d'où de son vivant il ne sera jamais pris au sérieux par la CI en plus il est trés familliale. Pour repondre à la question la nouvelle strategie, s'il faut l'appaller comme telle, c'est recardrage derrière Bemba et MLC Idea .
Shocked

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  link le 16/3/2012, 11:22 pm

piélé de dongo a écrit:La question est bien mais elle est posé dans quelle contexte Question , est ce que celui qui pose cette question se considère comme opposant Question , est ce qu'il est reconnu opposant par ses paires Question , à part le web son sphère d'action au pays c'est quoi Question
Voila les vraies questions qu' il faut se poser avant de parler de l'opposition au congo, car elle est inéxistante surtout caracteriser par les arrivistes qui viennent etaler les rêves que jouer la real politik, alors pour parler de strategie, il faut d'abord exister et être coherent. Lorsqu'on se balance entre les voyoux de cons mbatas et le papi relequant de mobutisme en pensant par le munene, ngbanda, ou autre.. on montre bien qu'on n'est pas coherent et on n'existe pas. Je pense que si l'opposition congolaise veut qu'elle soit pris au sérieux par le peuple et la CI, echec ou pas, elle devait rester sur une même ligne, pour moi l'option Bemba est la meilleure. Le tshisekedi, ngbanda, kamerhé c'est de la foutaise. Le vrai defaut de tshisekedi est qu'il n'a pas quitté ni la dictature ni le makanda kabobi dans son mental comme mandela n'a jamais quitté le prison de blanc de son mental, d'où de son vivant il ne sera jamais pris au sérieux par la CI en plus il est trés familliale. Pour repondre à la question la nouvelle strategie, s'il faut l'appaller comme telle, c'est recardrage derrière Bemba et MLC Idea .
Shocked

Bravo piélé,

comme d'habitude tu na rien dit mais beaucoup écrit
est opposant tout celui qui s'oppose a la politique du pouvoir que ce sois sur le web,a la télé,ou sur terrain.
opposant n'est pas un titre mais bien une position contraire a l'autre en politique donc aucun besoin d'être reconnu par qui que ce sois en plus l'opposition peut être institutionnel, non institutionnel ou armée.
c'est quoi la différence entre les rêves et la réal politik? LES RÊVES sont les cinq chantier et la révolution de la modernité et LA REAL POLITIK c'est 187/187 au rapport du Pnud, c'est des millions de mort a l'Est, c'est la misère du peuple congolais, c'est 90% de chômage, c'est 80% d’analphabète.
ça veux dire quoi exister ?
comment tu définis une dictature? peut tu nous montrer la différence entre Mobutu et kabila moi je n'en vois pas
Si pour toi être pris au sérieux par la C.i c'est soutenir Mobutu pendant 32 ans ou placé a la tête du grands Congo un inculte de 28 ans sans référence aucune alors tu na rien compris sache le qu'en Afrique la C.I ne soutient jamais les gens sérieux sinon quoi l’Afrique ne serais pas dans
cette état de déliquescence.
ça veux dire quoi être cohérent? La question de Mr nzondwau est clair si tu ne c'est pas y répondre abstient toi de tenir de propos incohérent

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  lino le 17/3/2012, 12:13 am

L'UDPS n'a pas le monopole de l'opposition!
Arrow Toleka....



RDC : le MLC et l’UNC prêts à être reçus par l’informateur Charles Mwando Simba

A ce sujet, le Mouvement de libération du Congo (MLC) et l’Union pour la nation congolaise (UNC) se disent prêts à répondre à l’invitation de Charles Mwando Simba.

Le secrétaire général adjoint du MLC, Jean Lucien Busa, déclare:

«Le MLC a fait son choix d’être présent, mais c’est au cours de la rencontre que nous allons décliner nos positions par rapport à toutes ces questions qui se posent.»

Cette position est partagée par l’UNC de Vital Kamerhe qui précise qu’accepter la consultation n’est pas synonyme d’approuver sa participation au prochain gouvernement.

http://radiookapi.net/actualite/2012/03/15/rdc-le-mlc-lunc-prets-etre-recus-par-linformateur-charles-mwando-simba/

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 17/3/2012, 12:29 am

geetaime a écrit:Papa Ndonzawau, avant que je ne reponde a votre question, j'aimerai que vous repondiez tres honnetement a ces 3 questions:

1. Croyez-vous que la RDC est occupee?
2.Croyez-vous que "joseph kabila" est Congolais?
3.Croyez-vous que "joseph kabila" a gagne les elections.

De vos reponses decouleront ma reponse a votre question.


Tres compatriotiquement votre!
Mama Geetaime,

J'ai vu que Admin vous a répondue; j'approuve globalement ses réponses !
1° Le Congo est sous domination, sous influence (le Rwanda, les lobies internationales et surtout les puissants Etats de la CI) : nous ne nous sommes pas encore donnés malheureusement les moyens de notre liberté...
2° Kanambe est un Congolais douteux; dans tous les cas son itinéraire opaque et double aurait dû lui interdire la Magistrature Suprême du pays...
3° Je crois que sa victoire est frauduleuse : les résultats de la présidentielle et des législatives du 28 novembre ne sont conformes ni à la vérité ni à la justice !

Je partage aussi l'avis d'Admin sur la volonté de la CI d'écarter Tshisekedi trop indépendant, souverainiste et moins contrôlable au profit de Kanambe jugé plus docile...
Pendant la campagne je m'étais fendu de certains avertissements qui se sont hélas révélés justes, dont un où je mettais en garde contre la cabale de cette CI au dépens de Tshisekedi :
http://congodiaspora.forumdediscussions.com/t4756-un-message-urgent )

Maintenant sans empiéter sur votre suite, permettez quand même que je vous rappelle ce que je dis dans ce sujet : lorsqu'on découvre que le pays n'est pas libre de choisir ses dirigeants car sous influence étrangère avec à sa tête un Président complice, lorsqu'on constate que l'élection nous a été volée; l'essentiel est de savoir si nous sommes aujourd'hui capables de nous faire justice, d'obtenir la vérité bafouée des urnes ?
C'est là où ma réponse est que ce sera difficile, presque impossible; c'est pourquoi pour ne pas pedre tout je propose une autre solution qui ne donnera peut-être pas ses résultats tout de suite mais mieux pensée et mieux organisée peut nous amener progressivement vers le changement que nous souhaitons !

Sinon que fera l'opposition : croiser les bras ou plutôt boycotter sa participation aux institutions jusqu'au jour où cette vérité des urnes lui sera accordée ? Et quand viendra ce jour lorsque l'on sait que la majorité actuelle reste en position de puisance et a les moyens de gouverner : quelques députés de moins ne gripperont jamais cette machine et Tshisekedi pour le moment est rendu inopérant ? Il faut bien négocier ne fût-ce sa "libération" : comment d'autre sinon en monayant cette participation ?
Sinon quelle autre solution ? C'est là aussi d'où peuvent sortir de bonnes idées !

Voilà; à plus...


Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 17/3/2012, 4:56 am, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Libre Examen le 17/3/2012, 1:18 am

Admin et Dom,

Seriez-vous en train de nous dire que depuis au moins 2001, les politiciens congolais en général et les opposants en particulier connaissent la volonté de la CI et s'y plient à chaque fois que l'occasion leur en est donnée au lieu de s'y oppose et defender la volonté du people ? En d'autres mots, chaque fois qu'ils en ont l'occasion les opposants congolais, en toute connaissance des choses, choisissent toujours de trahir le peuple congolais.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  KOTA le 17/3/2012, 1:32 am

Cher Ndom,

Je serai direct:

FAUT-IL CHANGER DE STRATEGIE OU BIEN PERSEVERER DANS LA LUTTE AVEC CONSTANCE ET DETERMINATION ? cyclops

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Libre Examen le 17/3/2012, 2:22 am

ndonzwau a écrit: [...] Compatriotiquement!

PS
J'attends donc plus de commentaires de MM et Mmes Tsipporra, Mathilde, Geetaime, ME, Admin, LE, KD, Congomoko, DF, CD, Link, kM-Wr, Spiritus, Troll, Djino, HH, Arafat, Kota, Djodjo B, Taty, JKK, Calcul, Logique, Honorable, Tonton Ricos, Lord, Henrija, BM, RBV,...

Dom,

Vous connaissez ma position ou du moins me connaissant assez, suite à nos nombreux échanges, vous pouvez bien l'imaginer. Je suis d'avis que la meilleure stratégie pour l'opposition aurait été celle de la non participation aux institutions issues des élections que tous les observateurs ont qualifié de non crédibles. De quelque façon que vous vous y preniez pour soutenir et justifier la participation de l'opposition aux institutions issues de ces elections, le résultat final est celui de les rendre crédible aux yeux de la communauté internationale par ceux là-mêmes qui devraient être les premiers à les dénoncer.

J'ai déjà dit que je comprenais la postion de Lino, Arafat, Jim KK, Honorable, Logique, Piélé de dongo, Joss0, etc. Pour eux, il n'y a pas eu tricherie. Il est donc tout à fait normal que tous ceux qui sont élus assument leurs fonctions. Ce que je ne comprends pas c'est votre position à vous parce que comme beaucoup d'entre nous vous pensez qu'il y a eu tricherie. Cela étant, par quel contortionnement des faits arrivez-vous à la meme conclusion qu'eux.

Comment vous arrangez-vous pour arriver à la même conclusion que Lino. Seraient-ce parce que tous les deux par suite du hazard des choses vous vous retrouvez à privilégiez l'intérêt supérieur de la RDC ? Or, Dom, il me semble que vous nous ayez fait comprendre que vous connaisisez Lino, qu'il serait d'origine Tutis-Rwandaise, que vous l'auriez croisé dans une rencontre en France sur le Congo où avec d'autres Tutsis, il soutenait les politiques pro-Tutsi du Rwanda et de la RDC qui sont contraires aux intérêts de la RDC. Les choses ont-elles tant changé depuis les élections du 28 novembre 2011 ? Tout le monde n'aurait plus à coeur que l'intérêt supérieur du Congo ?

P.S. Dom pour faire suite aux questions de geetaime : LDK n'aurait-il eu que trois enfants ? Joseph, Jaynet et Zoé Kabila ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 17/3/2012, 3:15 am

Libre Examen a écrit:Admin et Dom,

Seriez-vous en train de nous dire que depuis au moins 2001, les politiciens congolais en général et les opposants en particulier connaissent la volonté de la CI et s'y plient à chaque fois que l'occasion leur en est donnée au lieu de s'y oppose et defender la volonté du people ? En d'autres mots, chaque fois qu'ils en ont l'occasion les opposants congolais, en toute connaissance des choses, choisissent toujours de trahir le peuple congolais.
LE,

Je ne suis pas certain de bien saisir le sens de votre remarque ! Soit!

1° Je ne comprends toujours pas ceux que vous appellez opposants Congolais !
Jusqu'aux années 1990 après La Baule avec le début de la démocratisation avec les "conférences nationales", au Congo comme dans toute l'Afrique, il n'y avait que des partis uniques : les quelques vrais opposants étaient soit en dehors soit prisonniers en dedans ne participant pas du tout à la gestion du pays !
Pas d'opposants non plus avec LDK !
Le 1+4 est un régime batard où des belligérants se sont partagés les postes !
Les vrais opposants en poste sont là depuis 2006; le régime n'en est pas devenu plus démocratique mais pas toujurs faute de la démission des opposants (cas Bemba) ! On a néanmoins vu quelques opposants agir !
Je ne comprends donc pas très bien cette histoire d'opposants qui ont laissé exprès leur langue en poche ni cette opposition en chaise vide dehors qui aurait provoqué des avancées politiques; notamment 1990...
Le temps n'est-il pas venu que l'opposition fasse mieux son travail surtout avec l'entrée dans la danse d'une aile importante, l'Udps ?

2° La main de la CI avant 1990 était d'aider, de laisser faire et régner ceux qui étaient de son bord, guerre froide oblige ou alors inquieter ceux de l'autre bord !
Et sur ce point la situation a peu changé jusqu'il y a peu sauf pour quelques pays où des leaders forts ont réussi à leur imposer leurs vues et à terme donc soit ils ont été cooptés soit par contre rejétés !
La situation actuelle depuis une quinzaine d'années c'est des zones où soit les leaders ont prouvé un début de démocratie et donc encouragés (Ghana, Botswana...); soit des zones où existent des richesses enviées par la CI qui est obligée de faire copains copains avec eux néanmoins avec un certain souci de stabilité politique présente quelque soit le régime de leurs leaders (Angola, Congo B, Ghana, Guinée Equatoriale...); soit des des zones aussi riches ou géostratégiquement importantes où il fallait installer une stabilité politique manquante selon le schéma de cette CI (les Grands Lacs avec Ouganda, Rwanda, RDCongo, la Côte d'ivoire...) !
On voit donc que selon le cas l'influence de la CI est soit "positive ou négative", soit forte ou légère mais on ne peut penser qu'elle est inexistante ! Le cas des dernières élections au Congo est éloquente...

Maintenant il est certain qu'opposants ou majorité, la faiblesse ou le mérite des différents leaders sont primordiaux : notre classe politique au Congo est par exemple défaillante !
Les Africains ont encore beaucoup à faire pour installer la démocratie et travailler pour le réel intérêt de leur peuple !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 17/3/2012, 4:37 am

Mon cher Kota,

Vous connaissez ma réponse : on ne lutte pas pour lutter quelle que soit la noblesse de la cause; on lutte pour gagner (pas pour perdre) !
Du coup si les armes qu'on utilise ne vous permettent pas de gagner, il est vital d'en changer !
A la guerre comme à la guerre, on doit disposer d'une solution de rechange en fonction du cours du combat...
Un général qui n'aurait pas de plan B ne peut être un combattant crédible...


LE,

Moi je ne lutte pas pour rendre crédibles les résultats de ces élections, c'est là pour moi un gain paralléle ou plus exactement ça c'est un moyen et pas la fin; mon combat c'est pour gagner le changement de la gestion du pays, une vraie démocratie, un Etat de droit que je crois plus à même de construire le bonheur du pays...
La proposition d'un gouvernement "inclusif" ne vient pas seulement de la CI, si j'ai bien compris; Kanambe lui-même a évoqué pendant la campagne et à sa prestation "l'ouverture" vers tous les Congolais voulant travailler pour l'intérêt du pays en même temps qu'il a reconnu les irrégularités dans ces élections !

J'ai dit dans mon speech introductif, voilà où peut commencer un dialogue, une négociation non pour un quelconque gouvernement d'union nationale mais ce que j'appelle une "gouvernance inclusive" qui n'est rien d'autre qu'une gestion démocratique de la Cité mais qui dans nos conditions s'ébaucherait autour des préalables et des termes de résolution de la crise : ce sont tous les points à revendiquer que j'ai esquissés...
Et là on trouve cette nécessité de négocier l'illégitimité que nous lui imputons et que lui-même reconnait en partie (irrégularités) pour une part de légitimité à lui accorder en exigeant le respect des règles démocratiques non appliquées et exceptionnellement ce partage forcé du pouvoir (Sénat et local avec la restructuration de la Ceni en vue de sénatoriales et provinciales) !
C'est une stratégie comme une autre mais adaptée aux circonstances !

Vous aurez compris pour moi l'exigence frontale et littérale de la victoire de l'opposition est improductive et doit être contournée pour gagner par cette participation"conditionnelle; elle ne nous ferait rien gagner, on risque d'y perdre notre temps avec des retards encore plus meurtriers : nous ne sommes pas seuls, nous avons des adversaires à vaincre; ce qui nécessite d'adapter notre lutte vers le but ultime du changement; un plan B !
Et continuer à combattre, dénoncer les différentes violations au sein des institutions; le challenge ultime serait donc de nous organiser pour nous nous donner les moyens pour !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Libre Examen le 17/3/2012, 5:54 am

ndonzwau a écrit:Mon cher Kota,

Vous connaissez ma réponse : on ne lutte pas pour lutter quelle que soit la noblesse de la cause; on lutte pour gagner (pas pour perdre) !
Du coup si les armes qu'on utilise ne vous permettent pas de gagner, il est vital d'en changer !
A la guerre comme à la guerre, on doit disposer d'une solution de rechange en fonction du cours du combat...
Un général qui n'aurait pas de plan B ne peut être un combattant crédible...


LE,

Moi je ne lutte pas pour rendre crédibles les résultats de ces élections, c'est là pour moi un gain paralléle ou plus exactement ça c'est un moyen et pas la fin; mon combat c'est pour gagner le changement de la gestion du pays, une vraie démocratie, un Etat de droit que je crois plus à même de construire le bonheur du pays...
La proposition d'un gouvernement "inclusif" ne vient pas seulement de la CI, si j'ai bien compris; Kanambe lui-même a évoqué pendant la campagne et à sa prestation "l'ouverture" vers tous les Congolais voulant travailler pour l'intérêt du pays en même temps qu'il a reconnu les irrégularités dans ces élections !

J'ai dit dans mon speech introductif, voilà où peut commencer un dialogue, une négociation non pour un quelconque gouvernement d'union nationale mais ce que j'appelle une "gouvernance inclusive" qui n'est rien d'autre qu'une gestion démocratique de la Cité mais qui dans nos conditions s'ébaucherait autour des préalables et des termes de résolution de la crise : ce sont tous les points à revendiquer que j'ai esquissés...
Et là on trouve cette nécessité de négocier l'illégitimité que nous lui imputons et que lui-même reconnait en partie (irrégularités) pour une part de légitimité à lui accorder en exigeant le respect des règles démocratiques non appliquées et exceptionnellement ce partage forcé du pouvoir (Sénat et local avec la restructuration de la Ceni en vue de sénatoriales et provinciales) !
C'est une stratégie comme une autre mais adaptée aux circonstances !

Vous aurez compris pour moi l'exigence frontale et littérale de la victoire de l'opposition est improductive et doit être contournée pour gagner par cette participation"conditionnelle; elle ne nous ferait rien gagner, on risque d'y perdre notre temps avec des retards encore plus meurtriers : nous ne sommes pas seuls, nous avons des adversaires à vaincre; ce qui nécessite d'adapter notre lutte vers le but ultime du changement; un plan B !
Et continuer à combattre, dénoncer les différentes violations au sein des institutions; le challenge ultime serait donc de nous organiser pour nous nous donner les moyens pour !


Compatriotiquement!

Ainsi donc, obtenir et faire régner la justice ne fait pas partie de la recherche de la démocratie et n'en est pas le fondement !

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  KOTA le 17/3/2012, 12:16 pm

A NDOM,

TIRE DE FB/ C EST ARRIVE HIER A KIN....A REFLECHIR cheers


Chers amis, je vous confirme l info que hier le Président Etienne Tshisekedi est bien sorti de sa résidence - avec une grande escorte de policiers - pour se rendre à un deuil près de l Ymca, vers 17h00. Dés que l info de sa sortie a circulé de bouche à oreil, l on a assisté à un véritable phénomène de masse à Kinshasa: des kinois qui étaient dans leur bus pour rentrer à la maison le soir ont tout simplement abandonné leur transport pour aller saluer leur Président Elu; les Kinois ont chanté en masse et par milliers "Que vive Tshisekedi, notre vrai Président Elu".
La vérité est tetue et les congolais sont capables de bcp encaisser mais jamais oublier.
Vérité et Justice pour le Congo














Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 17/3/2012, 4:23 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:Mon cher Kota,

Vous connaissez ma réponse : on ne lutte pas pour lutter quelle que soit la noblesse de la cause; on lutte pour gagner (pas pour perdre) !
Du coup si les armes qu'on utilise ne vous permettent pas de gagner, il est vital d'en changer !
A la guerre comme à la guerre, on doit disposer d'une solution de rechange en fonction du cours du combat...
Un général qui n'aurait pas de plan B ne peut être un combattant crédible...


LE,

Moi je ne lutte pas pour rendre crédibles les résultats de ces élections, c'est là pour moi un gain paralléle ou plus exactement ça c'est un moyen et pas la fin; mon combat c'est pour gagner le changement de la gestion du pays, une vraie démocratie, un Etat de droit que je crois plus à même de construire le bonheur du pays...
La proposition d'un gouvernement "inclusif" ne vient pas seulement de la CI, si j'ai bien compris; Kanambe lui-même a évoqué pendant la campagne et à sa prestation "l'ouverture" vers tous les Congolais voulant travailler pour l'intérêt du pays en même temps qu'il a reconnu les irrégularités dans ces élections !

J'ai dit dans mon speech introductif, voilà où peut commencer un dialogue, une négociation non pour un quelconque gouvernement d'union nationale mais ce que j'appelle une "gouvernance inclusive" qui n'est rien d'autre qu'une gestion démocratique de la Cité mais qui dans nos conditions s'ébaucherait autour des préalables et des termes de résolution de la crise : ce sont tous les points à revendiquer que j'ai esquissés...
Et là on trouve cette nécessité de négocier l'illégitimité que nous lui imputons et que lui-même reconnait en partie (irrégularités) pour une part de légitimité à lui accorder en exigeant le respect des règles démocratiques non appliquées et exceptionnellement ce partage forcé du pouvoir (Sénat et local avec la restructuration de la Ceni en vue de sénatoriales et provinciales) !
C'est une stratégie comme une autre mais adaptée aux circonstances !

Vous aurez compris pour moi l'exigence frontale et littérale de la victoire de l'opposition est improductive et doit être contournée pour gagner par cette participation"conditionnelle; elle ne nous ferait rien gagner, on risque d'y perdre notre temps avec des retards encore plus meurtriers : nous ne sommes pas seuls, nous avons des adversaires à vaincre; ce qui nécessite d'adapter notre lutte vers le but ultime du changement; un plan B !
Et continuer à combattre, dénoncer les différentes violations au sein des institutions; le challenge ultime serait donc de nous organiser pour nous nous donner les moyens pour !


Compatriotiquement!

Ainsi donc, obtenir et faire régner la justice ne fait pas partie de la recherche de la démocratie et n'en est pas le fondement !
Que voulez-vous que je vous redise, LE ?
Si pour vous l'incantantion, l'idéal creux sans outils pour y arriver; si pour vous, il suffit de souhaiter, de le proclamer pour obtenir et faire regner la justice; alors je n'ai plus rien à ajouter !

Je vous répète; je pense exactement le contraire de votre thèse; c'est une douce illusion, une consolation à peu de frais : quels que soient ses mérites, Tshisekedi a manqué de peser suffisament sur notre démocratie parce qu'exactement il s'est entêté, s'est cristallisé à se mettre en dehors du système !!!
La preuve supplémentaire : aujourd'hui le système est plus autocratique et plus prédateur que celui de Mobutu qu'il a contesté le premier si publiquement et si héroïquement !
Son poste mythique de "PM de la CNS" dont il a continué à s'enticher longtemps contre vents et marées risque hélas de se muer en celui non mons mythique de "Président élu" dans les mêmes termes, çàd sans beaucoup d'avancées pour lui, ses idées et pour le pays, s'il ne remet en question sa stratégie !

Remarquez : même sa croisade nécessaire contre la peur du dictateur bat de l'aile; ce n'est pas seulement à lui d'agir, mais on ne peut se reconnaître le porte-étendard du changement, le "Président élu du peuple" contre l'imposteur sans chercher et réussir àse donner les moyens de féderer autour de lui cette dynamique et cette équipe indispensables à ce combat ! Ca viendra, je l'espère; je ne suis pas défaitiste !

C'est là d'abord un hommage à lui, un honneur avant d'être un aiguillon pour notre lutte et surtout pas un simple reproche; je vois déjà en effet le retour des victimisations... C'est ainsi que je vois les choses, je n'y peux rien ! Je peux bien sûr me tromper mais c'est mon avis qui vaut ce qu'il vaut que je n'ai cessé de proposer depuis un bon moment non parce que je crois le Lider Maximo inutile mais parce que pour moi; il lui suffit d'un peu d'adaptation pour mieux réussir !
Voilà !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 17/3/2012, 4:52 pm

KOTA a écrit:A NDOM,

TIRE DE FB/ C EST ARRIVE HIER A KIN....A REFLECHIR cheers


Chers amis, je vous confirme l info que hier le Président Etienne Tshisekedi est bien sorti de sa résidence - avec une grande escorte de policiers - pour se rendre à un deuil près de l Ymca, vers 17h00. Dés que l info de sa sortie a circulé de bouche à oreil, l on a assisté à un véritable phénomène de masse à Kinshasa: des kinois qui étaient dans leur bus pour rentrer à la maison le soir ont tout simplement abandonné leur transport pour aller saluer leur Président Elu; les Kinois ont chanté en masse et par milliers "Que vive Tshisekedi, notre vrai Président Elu".
La vérité est tetue et les congolais sont capables de bcp encaisser mais jamais oublier.
Vérité et Justice pour le Congo







Je m'en réjouis, Mr Kota : je n'attends qu'un tel essai devienne une vraie victoire !
Ne faut-il pas alors l'aider à advenir sûrement et rapidement par d'autres méthodes, d'autres moyens ?
Moi je ne veux pas rêver debout indéfiniment : c'est donc juste ça le sens de mon interpellation !

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Libre Examen le 17/3/2012, 5:06 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:Mon cher Kota,

Vous connaissez ma réponse : on ne lutte pas pour lutter quelle que soit la noblesse de la cause; on lutte pour gagner (pas pour perdre) !
Du coup si les armes qu'on utilise ne vous permettent pas de gagner, il est vital d'en changer !
A la guerre comme à la guerre, on doit disposer d'une solution de rechange en fonction du cours du combat...
Un général qui n'aurait pas de plan B ne peut être un combattant crédible...


LE,

Moi je ne lutte pas pour rendre crédibles les résultats de ces élections, c'est là pour moi un gain paralléle ou plus exactement ça c'est un moyen et pas la fin; mon combat c'est pour gagner le changement de la gestion du pays, une vraie démocratie, un Etat de droit que je crois plus à même de construire le bonheur du pays...
La proposition d'un gouvernement "inclusif" ne vient pas seulement de la CI, si j'ai bien compris; Kanambe lui-même a évoqué pendant la campagne et à sa prestation "l'ouverture" vers tous les Congolais voulant travailler pour l'intérêt du pays en même temps qu'il a reconnu les irrégularités dans ces élections !

J'ai dit dans mon speech introductif, voilà où peut commencer un dialogue, une négociation non pour un quelconque gouvernement d'union nationale mais ce que j'appelle une "gouvernance inclusive" qui n'est rien d'autre qu'une gestion démocratique de la Cité mais qui dans nos conditions s'ébaucherait autour des préalables et des termes de résolution de la crise : ce sont tous les points à revendiquer que j'ai esquissés...
Et là on trouve cette nécessité de négocier l'illégitimité que nous lui imputons et que lui-même reconnait en partie (irrégularités) pour une part de légitimité à lui accorder en exigeant le respect des règles démocratiques non appliquées et exceptionnellement ce partage forcé du pouvoir (Sénat et local avec la restructuration de la Ceni en vue de sénatoriales et provinciales) !
C'est une stratégie comme une autre mais adaptée aux circonstances !

Vous aurez compris pour moi l'exigence frontale et littérale de la victoire de l'opposition est improductive et doit être contournée pour gagner par cette participation"conditionnelle; elle ne nous ferait rien gagner, on risque d'y perdre notre temps avec des retards encore plus meurtriers : nous ne sommes pas seuls, nous avons des adversaires à vaincre; ce qui nécessite d'adapter notre lutte vers le but ultime du changement; un plan B !
Et continuer à combattre, dénoncer les différentes violations au sein des institutions; le challenge ultime serait donc de nous organiser pour nous nous donner les moyens pour !


Compatriotiquement!

Ainsi donc, obtenir et faire régner la justice ne fait pas partie de la recherche de la démocratie et n'en est pas le fondement !
Que voulez-vous que je vous redise, LE ?
Si pour vous l'incantantion, l'idéal creux sans outils pour y arriver; si pour vous, il suffit de souhaiter, de le proclamer pour obtenir et faire regner la justice; alors je n'ai plus rien à ajouter !

Je vous répète; je pense exactement le contraire de votre thèse; c'est une douce illusion, une consolation à peu de frais : quels que soient ses mérites, Tshisekedi a manqué de peser suffisament sur notre démocratie parce qu'exactement il s'est entêté, s'est cristallisé à se mettre en dehors du système !!!
La preuve supplémentaire : aujourd'hui le système est plus autocratique et plus prédateur que celui de Mobutu qu'il a contesté le premier si publiquement et si héroïquement !
Son poste mythique de "PM de la CNS" dont il a continué à s'enticher longtemps contre vents et marées risque hélas de se muer en celui non mons mythique de "Président élu" dans les mêmes termes, çàd sans beaucoup d'avancées pour lui, ses idées et pour le pays, s'il ne remet en question sa stratégie !

Remarquez : même sa croisade nécessaire contre la peur du dictateur bat de l'aile; ce n'est pas seulement à lui d'agir, mais on ne peut se reconnaître le porte-étendard du changement, le "Président élu du peuple" contre l'imposteur sans chercher et réussir àse donner les moyens de féderer autour de lui cette dynamique et cette équipe indispensables à ce combat ! Ca viendra, je l'espère; je ne suis pas défaitiste !

C'est là d'abord un hommage à lui, un honneur avant d'être un aiguillon pour notre lutte et surtout pas un simple reproche; je vois déjà en effet le retour des victimisations... C'est ainsi que je vois les choses, je n'y peux rien ! Je peux bien sûr me tromper mais c'est mon avis qui vaut ce qu'il vaut que je n'ai cessé de proposer depuis un bon moment non parce que je crois le Lider Maximo inutile mais parce que pour moi; il lui suffit d'un peu d'adaptation pour mieux réussir !
Voilà !


Compatriotiquement!
Dom,

J'essaie de mon mieux de suivre votre logique sans me restreindre à des idées préconçues. Ainsi, voulez-vous nous dire que le Congo en est là aujourd'hui par la faute de Tshisekedi ?

Pas par la faute de Mobutu, Nguz, Ngalula, Kamitatu, Mungul Diaka, Ngalula, Kibassa, Lihau, LDK, Kizenga, Kengo, Mayele, Baramoto, Mpinga, Kin Kie, Koseph Kabila, Bemba, Katumba, etc.

Je vous signale que Nguz, Ngalula, Lihau, etc. ont prôné contre Tshisekedi la même stratégie que vous proposez globalement à toute l'opposition. Nguz avait écrit qu'il avait accepté de travailler avec Mobutu pour changer les choses de l'intérieur. Votre proposition ne date donc pas d'aujourd'hui. Ca a toujours été le cas. La stratégie des dictatures est de toujours integer les opposants dans les institutions. Et comme bien souvent quand les principes ne sont là pour couvrir les interest personnels, on les abandonment à la première occasion qui se présente pour se servir.

Le gouvernement inclusif dont vous parlez ne revient en fin de compte qu'à quémander des postes à Joseph Kabila. Vous vous en appelez à sa magnanimité.

Enfin, Dom pourriez-vous en une phrase nous indiquer en quoi votre stratégie diffère des attentes de Lino et de Joseph Kabila ?

Dom, votre problème c'est de penser que la réflexion, des actions non violentes bien menées, des stratégies bien réflechies feront pencher la balance. Je crois que c'est faux. Joseph Kabila et les siens ont l'armée et la police pour répondre à tout. Voilà la triste réalité que nous devrons confronter. Il n'y a rien qui se fera en dehors de cette réalité.



Dernière édition par Libre Examen le 17/3/2012, 5:44 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  KOTA le 17/3/2012, 5:34 pm

CHER NDOM,

COMME NOTRE AMI TROLL POURRAIT PRECISER MIEUX QUE MOI, UNE VRAIE VICTOIRE N EXISTE PAS: IL EXISTE UNE SERIE DE BATAILLES QUI MENENT A LA VICTOIRE.

"D ABORD NOUS IGNORENT, APRES NOUS COMBATTENT ET PAR LA SUITE...NOUS GAGNONS"

DIXIT INDIRA GANDHI

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 17/3/2012, 6:14 pm

Désolé, LE; je donne ma langue au chat en cet instant !
Peut-être que demain je trouverai d'autres mots pour vous mieux l'expliquer; peut-être que vous n'êtes pas receptible à mon avis mais je ne trouve pas d'autre explication sauf peut-être à vous répeter que :

1° Si pour vous, tenter une participation conditionnelle aux institutions est une capitulation; pour moi c'est une stratégie intelligente et même rusée qui a ses chances de renverser ou d'équilibrer le rapport des forces aujourd'hui en seule faveur du pouvoir !
2° Mobutu n'a jamais installé une vraie démocratie pluraliste : soit on était "derrière" lui, soit il vous empêchait d'agir; tous les opposants qui s'en sont rapprochés soient étaient naîfs, soit opportunites ! Donc pas la peine de continuer des comparaisons avec cette période !

3° Kanambe avec son règne reste autocratique mais s'est ouvert un espace pluraliste qui doit faire ses preuves : un Parlement national et une administration locale où il reste majoritaire mais où l'opposition a sa place même si elle peine à s'affrirmer ! C'est d'ailleurs pour moi son challenge : on ne peut déplorer sa faiblesse et en même temps imputer tout au "dictateur" !
4° Tshisekedi n'est pas Nguz, Lihau n'est pas Butshabu.... C'est le minimum !
Si vous ne croyez Tshisekedi efficace qu'en opposant de dehors du système, ou qu'en Président (même si ce serait lui faire justice); alors je ne peux rien vous dire de plus !

5° Si vous pensez qu'il n'y a pas d'action qui puisse réussir en dehors d'une reconquête armée, souffrez que je traite toute notre classe politique, Tshisekedi compris d'imposteurs : Kanambe avait raison de les tromper avant, pendant et après ses élections; les opposants avaient tort et se sont bien moqués des populations en acceptant d'y aller ou à l'inverse ils sont aussi opportunistes que le pouvoir !
Et de surcroit, il serait logique que nous nous taisions tous et préaparions cette issue unique !
6° Enfin si votre premier souci c'est d"imputer la faute à l'un ou à l'autre, aux uns et aux autres dans le marasme du pays, le mien c'est de trouver les "raisons" de ces fautes pour tenter de les reparer !

Voilà la seule chose que je puisse vous dire de plus aujourd'd'hui !!!


Compatriotiquement!


Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Libre Examen le 17/3/2012, 7:04 pm

ndonzwau a écrit:Désolé, LE; je donne ma langue au chat en cet instant !
Peut-être que demain je trouverai d'autres mots pour vous mieux l'expliquer; peut-être que vous n'êtes pas receptible à mon avis mais je ne trouve pas d'autre explication sauf peut-être à vous répeter que :

1° Si pour vous, tenter une participation conditionnelle aux institutions est une capitulation; pour moi c'est une stratégie intelligente et même rusée qui a ses chances de renverser ou d'équilibrer le rapport des forces aujourd'hui en seule faveur du pouvoir !
2° Mobutu n'a jamais installé une vraie démocratie pluraliste : soit on était "derrière" lui, soit il vous empêchait d'agir; tous les opposants qui s'en sont rapprochés soient étaient naîfs, soit opportunites ! Donc pas la peine de continuer des comparaisons avec cette période !

3° Kanambe avec son règne reste autocratique mais s'est ouvert un espace pluraliste qui doit faire ses preuves : un Parlement national et une administration locale où il reste majoritaire mais où l'opposition a sa place même si elle peine à s'affrirmer ! C'est d'ailleurs pour moi son challenge : on ne peut déplorer sa faiblesse et en même temps imputer tout au "dictateur" !
4° Tshisekedi n'est pas Nguz, Lihau n'est pas Butshabu.... C'est le minimum !
Si vous ne croyez Tshisekedi efficace qu'en opposant de dehors du système, ou qu'en Président (même si ce serait lui faire justice); alors je ne peux rien vous dire de plus !

5° Si vous pensez qu'il n'y a pas d'action qui puisse réussir en dehors d'une reconquête armée, souffrez que je traite toute notre classe politique, Tshisekedi compris d'imposteurs : Kanambe avait raison de les tromper avant, pendant et après ses élections; les opposants avaient tort et se sont bien moqués des populations en acceptant d'y aller ou à l'inverse ils sont aussi opportunistes que le pouvoir !
Et de surcroit, il serait logique que nous nous taisions tous et préaparions cette issue unique !
6° Enfin si votre premier souci c'est d"imputer la faute à l'un ou à l'autre, aux uns et aux autres dans le marasme du pays, le mien c'est de trouver les "raisons" de ces fautes pour tenter de les reparer !

Voilà la seule chose que je puisse vous dire de plus aujourd'd'hui !!!


Compatriotiquement!



Dom,

Sauf, si je me trompe, il me semble que c'est vous qui maintes fois posez la question de savoir ce que Tshisekedi a obtenu en tant d'années de combat. C'est à quoi je vous rétorque qu'ont fait de la RDC, ceux qui ont pendant tout ce temps exercé le pouvoir ?

Pour vous, Tshisekedi n'a rien obtenu. Pour ma part, je pense qu'il a obtenu au moins le 24 avril 1990. Mobutu avait pourtant juré que dès son vivant, il n'y aura jamais de multipartisme au Zaïre. Tshisekedi a insuflé dans les Congolais un vouloir de démocratie qui ne s'éteindra jamais tant que la démocratie ne deviendra pas une réalité. Voilà le sens de son combat. Ca n'est pas pour nécessairement devenir président ou occuper quelques hautes fonctions qui le mène sinon il aurait fait ces choix comme beaucoup de ses collègues. Bien sûr que pour vous cela ne vaut rien. Mais pour moi, cela vaut tout.

Je voudrai maintenant répondre directement à vos points 3 et 5.

Sur le troisième point, je ne pense pas que c'est la faiblesse de l'opposition qui est en question car cette opposition comprend des Congolais aussi compétents et qualifiés que ceux de la majorité présidentielle. Le problème ce que nous avons à faire à gouvernement, à un président, à des gens qui n'ont cure de ce que l'opposition peut penser ou faire. Nous n'avons dans cette assemblée qu'un pluralisme de forme.

Sur le cinquième point, c'est simplement la réalisation qu'il n'y a rien qui puisse faire réculer les gens au pouvoir. Ce n'est pas moi qui ai inventé l'expression "gouverner par défi". Cette expression est née par suite d'une analyse du comportement des gens au pouvoir. Jugez-en vous-même par la façon dont ils ont réprimé la marche des chrétiens.

P.S. Dom, j'étais anti-militariste jusqu'au jour où j'ai vu des kadogos marchaient sut Kinshasa.


Dernière édition par Libre Examen le 17/3/2012, 7:10 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  piélé de dongo le 17/3/2012, 7:07 pm

Euh euh euh, c'est vraiment ça l'opposition congolaise, certains viennent etaler le reve de la lutte armée ou de coup d'etat militaire, les autres parlent de manifestations ou sinon de l'élimination par lla revolte populaire de cher kanambe d'orphée. Et on appelle ça debat de la nouvelle strategie, euh euh euh franchement c'est comme ça qu'on reconnait l'opposition congolaise, les gaillards qui revent comme de gamins, et ils s'etonnent que Kabila est parti pour 20 ans encore. Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 17/3/2012, 8:50 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:Désolé, LE; je donne ma langue au chat en cet instant !
Peut-être que demain je trouverai d'autres mots pour vous mieux l'expliquer; peut-être que vous n'êtes pas receptible à mon avis mais je ne trouve pas d'autre explication sauf peut-être à vous répeter que :

1° Si pour vous, tenter une participation conditionnelle aux institutions est une capitulation; pour moi c'est une stratégie intelligente et même rusée qui a ses chances de renverser ou d'équilibrer le rapport des forces aujourd'hui en seule faveur du pouvoir !
2° Mobutu n'a jamais installé une vraie démocratie pluraliste : soit on était "derrière" lui, soit il vous empêchait d'agir; tous les opposants qui s'en sont rapprochés soient étaient naîfs, soit opportunites ! Donc pas la peine de continuer des comparaisons avec cette période !

3° Kanambe avec son règne reste autocratique mais s'est ouvert un espace pluraliste qui doit faire ses preuves : un Parlement national et une administration locale où il reste majoritaire mais où l'opposition a sa place même si elle peine à s'affrirmer ! C'est d'ailleurs pour moi son challenge : on ne peut déplorer sa faiblesse et en même temps imputer tout au "dictateur" !
4° Tshisekedi n'est pas Nguz, Lihau n'est pas Butshabu.... C'est le minimum !
Si vous ne croyez Tshisekedi efficace qu'en opposant de dehors du système, ou qu'en Président (même si ce serait lui faire justice); alors je ne peux rien vous dire de plus !

5° Si vous pensez qu'il n'y a pas d'action qui puisse réussir en dehors d'une reconquête armée, souffrez que je traite toute notre classe politique, Tshisekedi compris d'imposteurs : Kanambe avait raison de les tromper avant, pendant et après ses élections; les opposants avaient tort et se sont bien moqués des populations en acceptant d'y aller ou à l'inverse ils sont aussi opportunistes que le pouvoir !
Et de surcroit, il serait logique que nous nous taisions tous et préaparions cette issue unique !
6° Enfin si votre premier souci c'est d"imputer la faute à l'un ou à l'autre, aux uns et aux autres dans le marasme du pays, le mien c'est de trouver les "raisons" de ces fautes pour tenter de les reparer !

Voilà la seule chose que je puisse vous dire de plus aujourd'd'hui !!!


Compatriotiquement!



Dom,

Sauf, si je me trompe, il me semble que c'est vous qui maintes fois posez la question de savoir ce que Tshisekedi a obtenu en tant d'années de combat. C'est à quoi je vous rétorque qu'ont fait de la RDC, ceux qui ont pendant tout ce temps exercé le pouvoir ?

Pour vous, Tshisekedi n'a rien obtenu. Pour ma part, je pense qu'il a obtenu au moins le 24 avril 1990. Mobutu avait pourtant juré que dès son vivant, il n'y aura jamais de multipartisme au Zaïre. Tshisekedi a insuflé dans les Congolais un vouloir de démocratie qui ne s'éteindra jamais tant que la démocratie ne deviendra pas une réalité. Voilà le sens de son combat. Ca n'est pas pour nécessairement devenir président ou occuper quelques hautes fonctions qui le mène sinon il aurait fait ces choix comme beaucoup de ses collègues. Bien sûr que pour vous cela ne vaut rien. Mais pour moi, cela vaut tout.

Je voudrai maintenant répondre directement à vos points 3 et 5.

Sur le troisième point, je ne pense pas que c'est la faiblesse de l'opposition qui est en question car cette opposition comprend des Congolais aussi compétents et qualifiés que ceux de la majorité présidentielle. Le problème ce que nous avons à faire à gouvernement, à un président, à des gens qui n'ont cure de ce que l'opposition peut penser ou faire. Nous n'avons dans cette assemblée qu'un pluralisme de forme.

Sur le cinquième point, c'est simplement la réalisation qu'il n'y a rien qui puisse faire réculer les gens au pouvoir. Ce n'est pas moi qui ai inventé l'expression "gouverner par défi". Cette expression est née par suite d'une analyse du comportement des gens au pouvoir. Jugez-en vous-même par la façon dont ils ont réprimé la marche des chrétiens.

P.S. Dom, j'étais anti-militariste jusqu'au jour où j'ai vu des kadogos marchaient sut Kinshasa.
Ne faites pas semblant, LE, d'oublier que le seul message qui m'importe aujourd'hui ne peut que viser l'opposition dont j'attends la réussite : Tshisekedi est son porte-étendard logique !

Si vous, ça vous peine ou vous semble injuste ou de lèse-majesté de parler du Lider Maximo; moi au contraire je trouve salutaire de chercher ce qui lui a manqué pour réussir son dessein d'être enfin le promteur de l'Etat de droit...
Si vous, avez encore quelque chose de plus à dire qu'on ne connaisse pas de ce pouvoir; moi je me soucie de chercher comment on peut le vaincre !
Si vous, voulez vous consoler que la posture dehors le système a engendre le début de la démocratie en 1990, pour moi c'est d'abord à l'ère du temps qui a embrassé non seulement le Congo mais d'autres pays africains qu'on le doit !

Et je m'éloigne vite de son action héroïque de ce temps qui a donné l'exemple de la possibilité et du courage possibles de s'opposer au dictateur pour parler de la période d'après : depuis 2002 avec le 1+4, en passant par 2006 avec le début de la vraie-fausse IIIème République jusqu'à ces élections de 2011(!), sa propension à se situer dehors quoiqu'il n'arrive a beaucoup minoré son influence sur une réforme possible de notre système autoritaire !

Et cela notamment sans oublier et peut-être même en y pensant d'abord, c'est dire ses capacités, à ce 26 novembre 2011 combien historique pour lui et notre pays; ici je ne chercherais quelque part qu'à le capitaliser en lui demandant plus !
Occupez-vous si cela vous suffit, cher LE, de ce qu'il aurait obtenu ou pas dans le passé; permettez, svp, que je pense à ce qu'il peut obtenir demain : ce n'est ni un péché ni une offense selon moi !

Pour le reste, je ne peux rien ajouter d'autre sauf à repeter que pour moi le vrai défi de ceux qui sont acquis au changement est de se donner les moyens de peser pour la suite : pour vous c'est en restant dehors ou en combattant avec les armes, moi je cherche une autre voie, naîve peut-être selon vous mais pour moi possiblement efficace progressivement !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:53 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum