QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 20/3/2012, 12:10 am

Tsippora a écrit:Je peux vous assurer que tout ce qui arrive en RDC, c'est pcq le peuple se laisse faire. Ce peuple a été préparé depuis son accession à l'indépendance à courber l'échine, à se soumettre à la main invisible de l'occident tout-puissant, omniscient et omnipotent. Tantôt on nous a endormi avec la bière, les femmes, l'argent, le gain facile; ensuite, quand on commençait à ne plus se laisser embobiner par le dieu de la luxure et de la superficialité, on nous a servi une grosse dose de religion, l'opium suprême qui devait à jamais nous enchaîner. Mais voilà qu'un vieil opposant s'est pointé, nous a redonné l'espoir de restituer notre honneur, notre dignité. Nous nous sommes unis, réunis, malgré nos différences, nos divergences, nos accointances, pour reprendre ce qui nous a toujours été échappé.

La situation est très simple, la révolution avortée n'est pas pour autant morte. Nous ne savons pas encore ce qui nous fera basculer du côté de la liberté mais les tractactions politiciennes actuelles n'intéressent personne à part nos politiciens véreux, aux ventres aussi gros que les yeux. Ils peuvent se partager le gâteau mais savent que rien n'y fera. Le peuple les a vomi et se tiendra à distance...Tant et aussi longtemps que Tshitshi n'intégrera pas le système, le peuple ne leur accordera aucune légitimité. 5 ans, ce n'est rien dans l'histoire d'un pays. 2016 risque d'être le point culminant. Ya Tshitshi nous y a grandement préparé.

Pour ce qui est d'une mise sous tutelle formelle, personnellement, je trouve que c'est la pire solution qu'on pourrait imaginer, même hypothétiquement. La CI n'existe pas. la preuve? La Monuc et maintenant la Monusco ont laissé mourir plus de 6 millions de civils, sans parler des viols, du traffic et autres activités illicites auxquelles s'adonnent ses employés. Quelle instance s'occuperait de gérer le pays, d'assurer sa souveraineté, son existence en tant qu'État?
D'accord globalement, Ma Tsippo, sur ce que je veux prendre pour l'essentiel sauf à me demander quel est cet extra-terreste non-Zaïro-Congolais qui nous aurait acculé à la soumission éternelle nous nés manchots responsables et coupables de rien ?

Sauf à vous demander en quoi 2016 sera demain le point culminant, comment et qu'y gagnera enfin le peuple qu'il n'a pu en 2011 même s'il avait raison de vomir comme vous dites ceux qui ne se partageraient que le gâteau aujourd'hui ? Un souhait ou la réalité bien prévisible et sur quelles bases acquises à vous entendre (ou alors à construire) ?
Passons !

Ma question clé : comment, à quelles conditions, selon quelles séquences de votre scénario croyez-vous que Tshisekedi peut intégrer le système; ce que je considère avec vous au moins important ???
C'est en fait la question de ce sujet, ne pas y répondre ne nous avancerait guère dans la discussion selon moi !!!



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Libre Examen le 20/3/2012, 2:27 am

ndonzwau a écrit:[...]
Ma question clé : comment, à quelles conditions, selon quelles séquences de votre scénario croyez-vous que Tshisekedi peut intégrer le système; ce que je considère avec vous au moins important ???
C'est en fait la question de ce sujet, ne pas y répondre ne nous avancerait guère dans la discussion selon moi !!!


Compatriotiquement!


Question totalement biaisée, orientée et même intellectuellement malhonnête car elle n'invite qu'à répondre dans le sens de la personne qui a posé la question. Néanmoins, écoutons Fayulu et Diomi :

KOTA a écrit:

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Tsippora le 20/3/2012, 2:31 am

La question est pertinente selon moi, mais s'obstiner à ne pas voir que la contrepartie d'une participation dans les conditions actuelles est NULLE pour l'opposition mais également pour la population en général est quelque peu troublant Sad Rolling Eyes

J'aimerais bien savoir pourquoi il serait nécessaire ou souhaitable que l'Udps intègre la mascarade actuelle? En quoi cela fait-il avancer la démocratie? Et le pays?

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:[...]
Ma question clé : comment, à quelles conditions, selon quelles séquences de votre scénario croyez-vous que Tshisekedi peut intégrer le système; ce que je considère avec vous au moins important ???
C'est en fait la question de ce sujet, ne pas y répondre ne nous avancerait guère dans la discussion selon moi !!!


Compatriotiquement!


Question totalement biaisée, orientée et mmêe intellectuellement malhonnête car elle n'invite qu'à répondre dans le sens de la personne qui a posé la question. Néanmoins, écoutons Fayulu et Diomi :

KOTA a écrit:

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Tsippora le 20/3/2012, 3:08 am

Mr Ndo, cette main invisible, c'est la même qui permet à un voyou semi-lettré de diriger l'un des plus grands pays d'Afrique et l'un des plus riches en ressources minérales, malgré une tricherie opérée avec grossièreté et médiocrité.

Je m'étais déjà prononcée sur ma volonté de voir ya Tshitshi jouer un rôle actif dans la politique nationale pendant qu'il en avait encore les moyens.

Il y a bcp de choses qui m'échappent dans la stratégie de l'Udps, surtout la décision du lider maximo de participer aux élections sans un minimum de garanties, d'autant que l'expérience ivoirienne aurait dû nous inspirer.

Le minimum à exiger aurait été la certification des résultats par une institution internationale ou du moins, faire des propositions concrètes afin de s'assurer qu'une tierce partie aurait accès au fichier électoral, aux pv et aux bulletins de vote; laisser ce rôle à la Céni même si on dénonce les liens de parenté entre Mulunda et Joseph, que, contrairementà la loi électorale on nous empêche l'accès audit fichier, qu'on constate des doublons, ne suffit aucunement à garantir la transparence du processus.

Finalement, et c'est là-dessus que porte le sondage que j'ai initié, j'aurais préféré que l'Udps fasse des propositions constructives et soit proactive, au lieu de subir les caprices et désirata des occidentaux qui visiblement n'ont pas respecté leur parole (à moins d'être irrécupérablement naïf, on devrait se douter que si cette parole est en contradiction avec leurs intérêts, ils n'hésiteront pas à revenir dessus).

Donc au lieu de maintenir la ligne dure actuelle, l'Udps aurait dû, tout de suite après la proclamation des résultats, exiger l'annulation des résultats des bureaux où la fraude était avérée, la reprise du vote dans les circonscriptions litigieuses, l'organisation d'un 2è tour entre les deux candidats, etc. etc. Bref, des propositions cohérentes et conséquentes pour dénouer l'impasse et mettre les occidentaux devant leurs responsabilités. C'est bien beau d'être convaincu d'avoir gagné et de croire en la bonne foi de ses interlocuteurs mais qq part, il y a eu un manque de stratégie de la part de l'Udps qui a conduit à la mise en résidence surveillée de ya Tshtshi et à ce qui se passe aujourd'hui. Une participation de sa part à ce stade ne servira qu'à légitimer la fraude car ni ya Tshitshi ni ses 49 députés ne pourront rien contre la voracité et la voyoucratie de la MP, s'ils ne se décident pas à aller chercher des pouvoirs extraordinaires à travers la négociation.

En 2016, la population sera encore plus intransigeante. Joseph et cie ont été massivement désavoués en 2011 à cause de leur échec à améliorer le quotidien des Congolais, et les députés actuels risquent de subir les foudres de la population lors de la prochaine échéance électorale. À part pour l'Udps, l'opposition est inexistante au Congo, ce qui laisse la porte ouverte pour que le même scénario de fraude généralisée se répète en 2016, après que Joseph ait modifié la constitution bien sûr...

ndonzwau a écrit:
Tsippora a écrit:Je peux vous assurer que tout ce qui arrive en RDC, c'est pcq le peuple se laisse faire. Ce peuple a été préparé depuis son accession à l'indépendance à courber l'échine, à se soumettre à la main invisible de l'occident tout-puissant, omniscient et omnipotent. Tantôt on nous a endormi avec la bière, les femmes, l'argent, le gain facile; ensuite, quand on commençait à ne plus se laisser embobiner par le dieu de la luxure et de la superficialité, on nous a servi une grosse dose de religion, l'opium suprême qui devait à jamais nous enchaîner. Mais voilà qu'un vieil opposant s'est pointé, nous a redonné l'espoir de restituer notre honneur, notre dignité. Nous nous sommes unis, réunis, malgré nos différences, nos divergences, nos accointances, pour reprendre ce qui nous a toujours été échappé.

La situation est très simple, la révolution avortée n'est pas pour autant morte. Nous ne savons pas encore ce qui nous fera basculer du côté de la liberté mais les tractactions politiciennes actuelles n'intéressent personne à part nos politiciens véreux, aux ventres aussi gros que les yeux. Ils peuvent se partager le gâteau mais savent que rien n'y fera. Le peuple les a vomi et se tiendra à distance...Tant et aussi longtemps que Tshitshi n'intégrera pas le système, le peuple ne leur accordera aucune légitimité. 5 ans, ce n'est rien dans l'histoire d'un pays. 2016 risque d'être le point culminant. Ya Tshitshi nous y a grandement préparé.

Pour ce qui est d'une mise sous tutelle formelle, personnellement, je trouve que c'est la pire solution qu'on pourrait imaginer, même hypothétiquement. La CI n'existe pas. la preuve? La Monuc et maintenant la Monusco ont laissé mourir plus de 6 millions de civils, sans parler des viols, du traffic et autres activités illicites auxquelles s'adonnent ses employés. Quelle instance s'occuperait de gérer le pays, d'assurer sa souveraineté, son existence en tant qu'État?
D'accord globalement, Ma Tsippo, sur ce que je veux prendre pour l'essentiel sauf à me demander quel est cet extra-terreste non-Zaïro-Congolais qui nous aurait acculé à la soumission éternelle nous nés manchots responsables et coupables de rien ?

Sauf à vous demander en quoi 2016 sera demain le point culminant, comment et qu'y gagnera enfin le peuple qu'il n'a pu en 2011 même s'il avait raison de vomir comme vous dites ceux qui ne se partageraient que le gâteau aujourd'hui ? Un souhait ou la réalité bien prévisible et sur quelles bases acquises à vous entendre (ou alors à construire) ?
Passons !

Ma question clé : comment, à quelles conditions, selon quelles séquences de votre scénario croyez-vous que Tshisekedi peut intégrer le système; ce que je considère avec vous au moins important ???
C'est en fait la question de ce sujet, ne pas y répondre ne nous avancerait guère dans la discussion selon moi !!!



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 20/3/2012, 3:31 am

Tsippora a écrit:La question est pertinente selon moi, mais s'obstiner à ne pas voir que la contrepartie d'une participation dans les conditions actuelles est NULLE pour l'opposition mais également pour la population en général est quelque peu troublant Sad Rolling Eyes

J'aimerais bien savoir pourquoi il serait nécessaire ou souhaitable que l'Udps intègre la mascarade actuelle? En quoi cela fait-il avancer la démocratie? Et le pays?

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:[...]
Ma question clé : comment, à quelles conditions, selon quelles séquences de votre scénario croyez-vous que Tshisekedi peut intégrer le système; ce que je considère avec vous au moins important ???
C'est en fait la question de ce sujet, ne pas y répondre ne nous avancerait guère dans la discussion selon moi !!!


Compatriotiquement!


Question totalement biaisée, orientée et mmêe intellectuellement malhonnête car elle n'invite qu'à répondre dans le sens de la personne qui a posé la question. Néanmoins, écoutons Fayulu et Diomi :

KOTA a écrit:
Décidément malsentendus, mauvaises fois et autres rigidités risquent de fermer un dialogue qui aurait pu être fructueux ! Heureusement que certains entrent quand même très bien dans la discussion sans ingénieux(!) préjugés !
En l'occurence ma dernière question ne faisait suite qu' à cet avis :

Tsippora a écrit:"(...)Tant et aussi longtemps que Tshitshi n'intégrera pas le système, le peuple ne leur accordera aucune légitimité. (...)
Où sont donc ces pervers artifices que j'aurais plantés exprès ? Soit !!!

Ailleurs, dites-moi , Ma Tsippo, pourquoi êtes-vous obligée de vous posititionner sur la défensive alors que personne ne vous oblige à trouver "nécessaire que l'Udps intègre cette mascarade actuelle, à croire que cela ferait avancer la démocratie, le pays" ??? Je n'ai lu non plus personne ici qui vous oblige à trouver "une contrepartie efficace à la participation de l'opposition"; dans tous les cas pas moi... ! La discussion est ouverte !
Arrêtons donc, svp, cette paranoia dangereuse difficilement compréhensible (pour moi venant de ceux qui semblaient y être les moins tentés "culturellement"!!!) cela continue à me dépasser quand bien même j'essaie de sectoriser mes interlocuteurs ! Et pour tout vous dire je suis d'avantage à l'affut des argumentations de ces avis contraires pour comprendre et je ne sais par quels mécanismes obscurs, elles ne viennent pas, rien que des "décrets"...

Viendront-elles un jour ? Je désespère car ce n'est pas la première fois que je me trouve devant ces (contre)préjugés et j'avoue être démuni pour y comprendre quelque chose, peut-être aurions-nous besoin un jour d'une (psych)analyse collective, d'une thérapie nationale pour nous dévoiler, nous découvrir afin de mieux cohabiter, de ne pas (trouver) rechercher ... des questions biaisées là où elles sont si simples..

Honnêtement, c'est un blocage qui m'inquiète beaucoup pour notre pays !
Heureusement que ce n'est que moi, bête et prétendu pervers...; (pour le moment?) !
Entre-temps toujours pas de réponses et c'est moi qui continue à déguster avec mes recherches (futiles?) !


Compatriotiquement!

PS
J'ai écouté Fayulu et Diomi ! Je suis si bête que je me retrouve plus grosjean qu'avant : quand le premier abonde en un début de "comment" sans aller jusqu'au bout, le second se confond en un "pourquoi"avec un "comment" flou qui m'expliquent que tous étaient dans un presque dialogue de sourds qui ne pouvait qu' aboutir à ce désaccord mi fugue mi raisin annoncé ! Si les politiques actifs ne peuvent à terme décider à partir d'abord de leurs "comments", plus la peine de s'occuper de leurs "pourquois", tous pas plus pertinents que ceux de nous autres profanes !!! Moins d'idéologie plus de pratique c'est peut-être mieux pour eux !!!


Dernière édition par ndonzwau le 20/3/2012, 6:03 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 20/3/2012, 4:54 am

Tsippora a écrit:Mr Ndo, cette main invisible, c'est la même qui permet à un voyou semi-lettré de diriger l'un des plus grands pays d'Afrique et l'un des plus riches en ressources minérales, malgré une tricherie opérée avec grossièreté et médiocrité.

Je m'étais déjà prononcée sur ma volonté de voir ya Tshitshi jouer un rôle actif dans la politique nationale pendant qu'il en avait encore les moyens.

Il y a bcp de choses qui m'échappent dans la stratégie de l'Udps, surtout la décision du lider maximo de participer aux élections sans un minimum de garanties, d'autant que l'expérience ivoirienne aurait dû nous inspirer.

Le minimum à exiger aurait été la certification des résultats par une institution internationale ou du moins, faire des propositions concrètes afin de s'assurer qu'une tierce partie aurait accès au fichier électoral, aux pv et aux bulletins de vote; laisser ce rôle à la Céni même si on dénonce les liens de parenté entre Mulunda et Joseph, que, contrairementà la loi électorale on nous empêche l'accès audit fichier, qu'on constate des doublons, ne suffit aucunement à garantir la transparence du processus.

Finalement, et c'est là-dessus que porte le sondage que j'ai initié, j'aurais préféré que l'Udps fasse des propositions constructives et soit proactive, au lieu de subir les caprices et désirata des occidentaux qui visiblement n'ont pas respecté leur parole (à moins d'être irrécupérablement naïf, on devrait se douter que si cette parole est en contradiction avec leurs intérêts, ils n'hésiteront pas à revenir dessus).

Donc au lieu de maintenir la ligne dure actuelle, l'Udps aurait dû, tout de suite après la proclamation des résultats, exiger l'annulation des résultats des bureaux où la fraude était avérée, la reprise du vote dans les circonscriptions litigieuses, l'organisation d'un 2è tour entre les deux candidats, etc. etc. Bref, des propositions cohérentes et conséquentes pour dénouer l'impasse et mettre les occidentaux devant leurs responsabilités. C'est bien beau d'être convaincu d'avoir gagné et de croire en la bonne foi de ses interlocuteurs mais qq part, il y a eu un manque de stratégie de la part de l'Udps qui a conduit à la mise en résidence surveillée de ya Tshtshi et à ce qui se passe aujourd'hui. Une participation de sa part à ce stade ne servira qu'à légitimer la fraude car ni ya Tshitshi ni ses 49 députés ne pourront rien contre la voracité et la voyoucratie de la MP, s'ils ne se décident pas à aller chercher des pouvoirs extraordinaires à travers la négociation.

En 2016, la population sera encore plus intransigeante. Joseph et cie ont été massivement désavoués en 2011 à cause de leur échec à améliorer le quotidien des Congolais, et les députés actuels risquent de subir les foudres de la population lors de la prochaine échéance électorale. À part pour l'Udps, l'opposition est inexistante au Congo, ce qui laisse la porte ouverte pour que le même scénario de fraude généralisée se répète en 2016, après que Joseph ait modifié la constitution bien sûr...

ndonzwau a écrit:
Tsippora a écrit:Je peux vous assurer que tout ce qui arrive en RDC, c'est pcq le peuple se laisse faire. Ce peuple a été préparé depuis son accession à l'indépendance à courber l'échine, à se soumettre à la main invisible de l'occident tout-puissant, omniscient et omnipotent. Tantôt on nous a endormi avec la bière, les femmes, l'argent, le gain facile; ensuite, quand on commençait à ne plus se laisser embobiner par le dieu de la luxure et de la superficialité, on nous a servi une grosse dose de religion, l'opium suprême qui devait à jamais nous enchaîner. Mais voilà qu'un vieil opposant s'est pointé, nous a redonné l'espoir de restituer notre honneur, notre dignité. Nous nous sommes unis, réunis, malgré nos différences, nos divergences, nos accointances, pour reprendre ce qui nous a toujours été échappé.

La situation est très simple, la révolution avortée n'est pas pour autant morte. Nous ne savons pas encore ce qui nous fera basculer du côté de la liberté mais les tractactions politiciennes actuelles n'intéressent personne à part nos politiciens véreux, aux ventres aussi gros que les yeux. Ils peuvent se partager le gâteau mais savent que rien n'y fera. Le peuple les a vomi et se tiendra à distance...Tant et aussi longtemps que Tshitshi n'intégrera pas le système, le peuple ne leur accordera aucune légitimité. 5 ans, ce n'est rien dans l'histoire d'un pays. 2016 risque d'être le point culminant. Ya Tshitshi nous y a grandement préparé.

Pour ce qui est d'une mise sous tutelle formelle, personnellement, je trouve que c'est la pire solution qu'on pourrait imaginer, même hypothétiquement. La CI n'existe pas. la preuve? La Monuc et maintenant la Monusco ont laissé mourir plus de 6 millions de civils, sans parler des viols, du traffic et autres activités illicites auxquelles s'adonnent ses employés. Quelle instance s'occuperait de gérer le pays, d'assurer sa souveraineté, son existence en tant qu'État?
D'accord globalement, Ma Tsippo, sur ce que je veux prendre pour l'essentiel sauf à me demander quel est cet extra-terreste non-Zaïro-Congolais qui nous aurait acculé à la soumission éternelle nous nés manchots responsables et coupables de rien ?

Sauf à vous demander en quoi 2016 sera demain le point culminant, comment et qu'y gagnera enfin le peuple qu'il n'a pu en 2011 même s'il avait raison de vomir comme vous dites ceux qui ne se partageraient que le gâteau aujourd'hui ? Un souhait ou la réalité bien prévisible et sur quelles bases acquises à vous entendre (ou alors à construire) ?
Passons !

Ma question clé : comment, à quelles conditions, selon quelles séquences de votre scénario croyez-vous que Tshisekedi peut intégrer le système; ce que je considère avec vous au moins important ???
C'est en fait la question de ce sujet, ne pas y répondre ne nous avancerait guère dans la discussion selon moi !!!



Compatriotiquement!
Ma Tsippo,

Vous voilà comme je vous attendais (prouvant toutes vos réelles capacités qui sont immenses dont on pouvait déjà logiquement augurer) ! Merci donc pour cette analyse combien pertinente !
Qu'est-ce que je peux juste regretter que vous ne m'ayez pas parfois accompagné dans mes analyses (critiques) passées que vous rejoignez aujourd'hui ! Passons !
Quelques remarques néanmoins de mon cru (ce ne serait pas moi sans; vous me connaissez bien maintenant!) !

1° Méfions-nous, la tare redhibitoire de Kanambe n'est pas son statut de semi-illetré; d'autres plus cultivés en Afrique et au Congo même encore autour de lui aujourd'hui ont fait et continuent à faire pire ou à l'y inciter...
Diagnostiquons mieux nos pathologies nous les soignerons d'autant mieux...

2° Ne préjusgeons pas aussi aisément de l'avenir : si je vous ai bien compris, contrairement au point culminant fatal de 2016 que vous prévoyez pour Kanambe; 2016 risque de ressembler à 2011 : pourquoi si nous ne le préparions pas mieux mais c'est là aussi où toute la malheureuse expérience de l'Udps que vous appréhendez enfin mieux peut servir à préparer intelligemment cet avenir !

3° L'Udps est notre championne mais c'est vite dit que sans elle rien ne viendra de telle : sa légitimité et sa notoriét2 (républicaineS) tiennent en grande partie à la personnalité et à la geste du Lider Maximo mais personne n'est irremplaçable et l'histoire on ne peut que s'en servir... Un (des)homme(s), un(des) parti(s) peut(peuvent) le(s) remplancer demain et mieux réussir ce qu'il n'a pas pu jusqu'au bout...

4° Aujourd'hui persiste donc ma question : que doit et que peut faire d'autre Tshisekedi (et son Udps) que ce qu'il a fait jusque là pour tenter de de peser à sa vraie hauteur sur la politique du pays à moins que son attitude actuelle vous suffise ?
Ce n'était que ça ma question à laquelle vous n'avez répondu qu'en l'effleurant; merci si vous le pouvez de répondre plus exhaustivement !
Je répète, c'et l'objet (futile?) de ce sujet : une autre bonne stratégie de l'opposition pour réussir (ou l'explicitation de celle qui existait parfois obscurément) est elle nécessaire et alors laquelle ???



Copatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  link le 20/3/2012, 5:34 pm

Mr nzondwau,

voici peut être un début de réponse:

Assemblée nationale Bureau définitif : la première vice-présidence à l'Opposition !

http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=31047:assemblee-nationale-bureau-definitif--la-premiere-vice-presidence-a-lopposition-&catid=23:le-palmares

La disposition a fait grand débat à l'Assemblée nationale. La participation de l'Opposition au bureau définitif de la Chambre basse a été consignée sous forme, de principe clair dans le Règlement intérieur. La stipulation de ce principe voudrait que la représentation au bureau définitif se fasse sur la base du poids de chaque parti sans référence à l'appartenance politique.

Sur cette base, la présidence du bureau définitif doit revenir au parti alignant le plus grand nombre des sièges. La première vice-présidence reviendra ainsi à la deuxième force parlementaire de l'hémicycle et non de la Majorité. Dans l'état actuel des choses, c'est au Pprd et à l'Udps que doit revenir la palme.

Cette répartition des responsabilités sur la base, d'un principe, froid a suscité des vives réactions, au point de faire bloquer la machine parlementaire. Heureusement que le président de la Commission chargée de rédiger le Règlement intérieur a proposé une voie de sortie très sage.

Il appartient désormais à la Cour suprême de justice de départager les protagonistes de la chambre basse du parlement. Car, si tout se passe suivant le principe retenu dans le Règlement intérieur, l'Opposition va se taper la première vice-présidence de l'Assemblée nationale, à travers l'Udps. Elle se tapera aussi le poste stratégique de secrétaire rapporteur à travers le MLC et celui de rapporteur adjoint ou de questeur à travers l'UNC.

Cette ouverture inquiète un grand nombre d'élus de la Majorité. Ceux-ci redoutent un coup de force à mi-parcours de la législature de la part des délégués de l'Opposition à la Chambre basse.

je crois que ce sera un bon mécanisme de contrôle de la gestion de l’État où l'opposition ne fera plus de la figuration mais sera bien plus active. Parce que dans nos pays d’Afrique,c'est important que l'opposition ait toujours son mot à dire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Tsippora le 20/3/2012, 6:07 pm

Mr Ndo, je défendais déjà cette position pour une opposition constructive, flexible et responsable...

ndonzwau a écrit: Ma Tsippo,

Vous voilà comme je vous attendais (prouvant toutes vos réelles capacités qui sont immenses dont on pouvait déjà logiquement augurer) ! Merci donc pour cette analyse combien pertinente !
Qu'est-ce que je peux juste regretter que vous ne m'ayez pas parfois accompagné dans mes analyses (critiques) passées que vous rejoignez aujourd'hui ! Passons !
Quelques remarques néanmoins de mon cru (ce ne serait pas moi sans; vous me connaissez bien maintenant!) !

1° Méfions-nous, la tare redhibitoire de Kanambe n'est pas son statut de semi-illetré; d'autres plus cultivés en Afrique et au Congo même encore autour de lui aujourd'hui ont fait et continuent à faire pire ou à l'y inciter...
Diagnostiquons mieux nos pathologies nous les soignerons d'autant mieux...

Les capacités intellectuelles et les compétences de Joseph (ou leur absence flagrante) sont justement la preuve du cynisme, je dirais même du sadisme des occidentaux qui savent très bien qu'il ne pourrait que leur être docile, n'yant aucun moyen intellectuel ou moral de les contredire. Une personne possédant ces capacités, qui le rendraient apte à occuper de telles fonction, est un choix plus risqué car il peut avoir un sursaut d'orgueil nationaliste ou un souci d'efficacité qui irait à l'encontre de leurs desseins. C'est important de s'y pencher et occulter cette sinistre réalité qui touche la majorité des pays d'Afrique francophone (quand ce n'est pas un étranger, c'est un illétré) serait une grave erreur pour tenter d'analyser la situation actuelle.


2° Ne préjusgeons pas aussi aisément de l'avenir : si je vous ai bien compris, contrairement au point culminant fatal de 2016 que vous prévoyez pour Kanambe; 2016 risque de ressembler à 2011 : pourquoi si nous ne le préparions pas mieux mais c'est là aussi où toute la malheureuse expérience de l'Udps que vous appréhendez enfin mieux peut servir à préparer intelligemment cet avenir !

Avec qui allons-nous préparer 2016, dites-moi? Avec des politiciens qui s'empressent à intégrer le gouvernement actuel, malgré la fraude généralisée et avérée?
3° L'Udps est notre championne mais c'est vite dit que sans elle rien ne viendra de telle : sa légitimité et sa notoriét2 (républicaineS) tiennent en grande partie à la personnalité et à la geste du Lider Maximo mais personne n'est irremplaçable et l'histoire on ne peut que s'en servir... Un (des)homme(s), un(des) parti(s) peut(peuvent) le(s) remplancer demain et mieux réussir ce qu'il n'a pas pu jusqu'au bout...

Personne n'est irremplaçable, certes, mais la culture et le rôle fondamental de l'opposition échappe à notre classe politique. Je suis très pessimiste, particulièrement eu égard aux récentes tractactions.

4° Aujourd'hui persiste donc ma question : que doit et que peut faire d'autre Tshisekedi (et son Udps) que ce qu'il a fait jusque là pour tenter de de peser à sa vraie hauteur sur la politique du pays à moins que son attitude actuelle vous suffise ?

Selon moi, le momentum est passé, la seule position utile en ce moment est la résistance passive car si elle était aussi insignifiante que certains veulent le faire croire, on ne serait pas en train de noircir des pages et des pages sur de possibles solutions.
L'Udps ne semble pas disposée à se faire violence sur le plan idéologique. C'est leur plein droit et je respecte cette position, même si j'aurais souhaité que ce parti fasse preuve de leadership, soit plus engagé dans des solutions pragmatiques, bref, prenne de l'avance sur les événements, quitte à proposer des mesures extraordinaires qui lui auraient permis d'intégrer les institutions, selon ses propres conditions.

Ce n'était que ça ma question à laquelle vous n'avez répondu qu'en l'effleurant; merci si vous le pouvez de répondre plus exhaustivement !
Je répète, c'et l'objet (futile?) de ce sujet : une autre bonne stratégie de l'opposition pour réussir (ou l'explicitation de celle qui existait parfois obscurément) est elle nécessaire et alors laquelle ???



Copatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  regarder et bien voir le 20/3/2012, 7:21 pm

Nous sommes vraiment devant un dilemme. Presque tout le monde a ete' fautif pendant une periode ou l'autre, dans une circonstance ou l'autre, alors tout le monde est presque a` blamer.

-Tshisekedi et l'Udps pour la unieme fois se sont laisse' tromper par des occidentaux. Il a influence' tous les congolais a` s'ingerer dans le procesus electoral croyant que cette fois ci que le meilleur allait gagner, or que c'etait faux. Deja c'est la premiere grave erreur de Tshisekedi. La deuxieme est qu'a` partir de Septembre, Octobre jusqu'aux elections, le presage de la fraude decide'e se manifestait, il n'etait pas encore tard pour Tshisekedi d'appeler solennellement tous les congolais afin de decider que faire car il y a une mascarde decide'e qui arrive bientot.Je me souviens meme de certaines reponses de Thsisekedi tres legeres aux reponses sur des probables fraudes ou sur le refus de Kabila de quiter le pouvoir. Rien, Tshisekedi continua naivement toujours a` croire a` la bonne marche des elections.
Enfin il y a eu fraude massive avec des resultats tels que nous les connaissons.

-Au lieu que Tshisekedi se concerte avec tous les autres membres de l'opposition afin de decider si de boyctter ensemble ou pas, c'est Tshiskedi qui s'impose au boycotte. Je trouve que ca ne marche pas comme ca, c'est la democratie auquelle nous aspirons il fallait demander l'avis des autres. Il faut convaincre les autres afin que vous ayez une decision commune. Meme si une decision commune n'aboutira pas, au moins vous auriez fait votre part.

-Avec ce tiraillement, il y a eu recemment conclave de l'opposition, une tres bonne chose. Et l'Udps devrait participer. Des fois quand on ne peut plus rien controler il faut aussi se soumettre a` la voix de la majorite'. Le conclave a decide' pour la participation. Dans ce cas je trouve que l'opposition entre dans la danse au grand complet. Car souvent on ne peut rien faire sans pouvoir. Acceptons qu'on etait naif et contentons nous du peu recu, mais demontrons a` la face du monde que peut on faire avec ce peu pour le benefice d'un grand nombre, c'est aussi ca l'inteligence et le bravoure. La seule facon l'opposition peut aider le peuple c'est en participant mais sans se laisser corrompre dans les institutions du pays et dans l'appareil de l'Etat.

-Il est vrai que si toute l'opposition decidait de ne pas participer, kabila allait avoir des problemes serieux et en difficultes de diriger. Mais le probleme est que ce n'est pas toute l'oppsotion qui arrivera a` ce point de vue. En bref pour moi je condamne la division de l'opposition. Elle devarit aboutir a` une seule decision majoritaire car la decision unanime n'existe jamais en politique. La voix de la majorite aurait pu ete' appliquee' et quoi qu'il en etait participer ou pas, l'opposition allait reussir son coup. A` qui la faute? C'est partage' a` Tshiskedi qui n'est pas aussi habitue' au concertation et au dialogue avec les autres, et la faute a` d'autres oppsosants qui ne realisent pas la force de cohesion et de l'unanimite' pour arriver aux grands avantages et aux grands changements.
Ainsi c'est un mauvais presage, on risque de tourner en rond pour un autre cinq ans a` moins qu'il y ait d'autres evenements.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 21/3/2012, 2:09 am

Tsippora a écrit:Mr Ndo, je défendais déjà cette position pour une opposition constructive, flexible et responsable...

Ah bon ? Depuis le début ?
Dont acte alors !!!


ndonzwau a écrit: Ma Tsippo,

Vous voilà comme je vous attendais (prouvant toutes vos réelles capacités qui sont immenses dont on pouvait déjà logiquement augurer) ! Merci donc pour cette analyse combien pertinente !
Qu'est-ce que je peux juste regretter que vous ne m'ayez pas parfois accompagné dans mes analyses (critiques) passées que vous rejoignez aujourd'hui ! Passons !
Quelques remarques néanmoins de mon cru (ce ne serait pas moi sans; vous me connaissez bien maintenant!) !

1° Méfions-nous, la tare redhibitoire de Kanambe n'est pas son statut de semi-illetré; d'autres plus cultivés en Afrique et au Congo même encore autour de lui aujourd'hui ont fait et continuent à faire pire ou à l'y inciter...
Diagnostiquons mieux nos pathologies nous les soignerons d'autant mieux...

Les capacités intellectuelles et les compétences de Joseph (ou leur absence flagrante) sont justement la preuve du cynisme, je dirais même du sadisme des occidentaux qui savent très bien qu'il ne pourrait que leur être docile, n'yant aucun moyen intellectuel ou moral de les contredire. Une personne possédant ces capacités, qui le rendraient apte à occuper de telles fonction, est un choix plus risqué car il peut avoir un sursaut d'orgueil nationaliste ou un souci d'efficacité qui irait à l'encontre de leurs desseins. C'est important de s'y pencher et occulter cette sinistre réalité qui touche la majorité des pays d'Afrique francophone (quand ce n'est pas un étranger, c'est un illétré) serait une grave erreur pour tenter d'analyser la situation actuelle.

Grave erreur de jugement à mon avis : la "docilité" et la mauvaise gestion de Kanambe eu égard à l'intérêt du peuple sont moins dues à ses capacités intellectuelles insuffisantes, selon moi, que plutôt à son choix mieux sa soumission à un plan taillé ailleurs pour lui qui assure donc aussi sa propre viabilité et à son peu d'experience...
Il est peu instruit certes mais pas bête du tout : il sait ce qui lui va et se donne les moyens de l'obtenir ! Il a appris bien de choses et continue à le faire : on peut même dire qu'il apprend vite selon moi !


2° Ne préjusgeons pas aussi aisément de l'avenir : si je vous ai bien compris, contrairement au point culminant fatal de 2016 que vous prévoyez pour Kanambe; 2016 risque de ressembler à 2011 : pourquoi si nous ne le préparions pas mieux mais c'est là aussi où toute la malheureuse expérience de l'Udps que vous appréhendez enfin mieux peut servir à préparer intelligemment cet avenir !
Avec qui allons-nous préparer 2016, dites-moi? Avec des politiciens qui s'empressent à intégrer le gouvernement actuel, malgré la fraude généralisée et avérée?

Vous risquez une fois de plus d'être surprise demain, d'être doublée et contredite, Ma Tsippo : pas tant de suffisance, pas tant de mépris envers vos interlocuteurs ou vos adversaires; le contraire de ce que vous prédisez pour l'avenir est bien possible ! Qui vivra verra peut-être qui sait...

3° L'Udps est notre championne mais c'est vite dit que sans elle rien ne viendra de telle : sa légitimité et sa notoriét2 (républicaineS) tiennent en grande partie à la personnalité et à la geste du Lider Maximo mais personne n'est irremplaçable et l'histoire on ne peut que s'en servir... Un (des)homme(s), un(des) parti(s) peut(peuvent) le(s) remplancer demain et mieux réussir ce qu'il n'a pas pu jusqu'au bout...
Personne n'est irremplaçable, certes, mais la culture et le rôle fondamental de l'opposition échappe à notre classe politique. Je suis très pessimiste, particulièrement eu égard aux récentes tractactions.

Quelles autres prétentions ? Persone d'autre que vous ne serait donc à ce point capable de jouer un rôle efficace d'opposant ??? Attendons encore voir demain...

4° Aujourd'hui persiste donc ma question : que doit et que peut faire d'autre Tshisekedi (et son Udps) que ce qu'il a fait jusque là pour tenter de de peser à sa vraie hauteur sur la politique du pays à moins que son attitude actuelle vous suffise ?
Selon moi, le momentum est passé, la seule position utile en ce moment est la résistance passive car si elle était aussi insignifiante que certains veulent le faire croire, on ne serait pas en train de noircir des pages et des pages sur de possibles solutions.
L'Udps ne semble pas disposée à se faire violence sur le plan idéologique. C'est leur plein droit et je respecte cette position, même si j'aurais souhaité que ce parti fasse preuve de leadership, soit plus engagé dans des solutions pragmatiques, bref, prenne de l'avance sur les événements, quitte à proposer des mesures extraordinaires qui lui auraient permis d'intégrer les institutions, selon ses propres conditions.

C'est un peu contradictoire et bien mou ce que vous dites là : le moment ne serait plus qu'à la resistance passive incarnée si je comprends bien par l'Udps dont vous ne pouvez que respecter la position mais en même temps vous auriez souhaité plus de leur part mais vous vous interdisez de leur reprocher de ne pas tenter ce plus ! Drôle de soummission et de défaitisme !

Ce n'était que ça ma question à laquelle vous n'avez répondu qu'en l'effleurant; merci si vous le pouvez de répondre plus exhaustivement !
Je répète, c'et l'objet (futile?) de ce sujet : une autre bonne stratégie de l'opposition pour réussir (ou l'explicitation de celle qui existait parfois obscurément) est elle nécessaire et alors laquelle ???



Copatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  ndonzwau le 21/3/2012, 4:44 am

link a écrit:Mr nzondwau,

voici peut être un début de réponse:

Assemblée nationale Bureau définitif : la première vice-présidence à l'Opposition !

http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=31047:assemblee-nationale-bureau-definitif--la-premiere-vice-presidence-a-lopposition-&catid=23:le-palmares

La disposition a fait grand débat à l'Assemblée nationale. La participation de l'Opposition au bureau définitif de la Chambre basse a été consignée sous forme, de principe clair dans le Règlement intérieur. La stipulation de ce principe voudrait que la représentation au bureau définitif se fasse sur la base du poids de chaque parti sans référence à l'appartenance politique.

Sur cette base, la présidence du bureau définitif doit revenir au parti alignant le plus grand nombre des sièges. La première vice-présidence reviendra ainsi à la deuxième force parlementaire de l'hémicycle et non de la Majorité. Dans l'état actuel des choses, c'est au Pprd et à l'Udps que doit revenir la palme.

Cette répartition des responsabilités sur la base, d'un principe, froid a suscité des vives réactions, au point de faire bloquer la machine parlementaire. Heureusement que le président de la Commission chargée de rédiger le Règlement intérieur a proposé une voie de sortie très sage.

Il appartient désormais à la Cour suprême de justice de départager les protagonistes de la chambre basse du parlement. Car, si tout se passe suivant le principe retenu dans le Règlement intérieur, l'Opposition va se taper la première vice-présidence de l'Assemblée nationale, à travers l'Udps. Elle se tapera aussi le poste stratégique de secrétaire rapporteur à travers le MLC et celui de rapporteur adjoint ou de questeur à travers l'UNC.

Cette ouverture inquiète un grand nombre d'élus de la Majorité. Ceux-ci redoutent un coup de force à mi-parcours de la législature de la part des délégués de l'Opposition à la Chambre basse.

je crois que ce sera un bon mécanisme de contrôle de la gestion de l’État où l'opposition ne fera plus de la figuration mais sera bien plus active. Parce que dans nos pays d’Afrique,c'est important que l'opposition ait toujours son mot à dire.
Mes excuses, Mr Link : je ne sais pourquoi je n'avais lu ni votre pertinente intervention ni ne m'étais enquis sur cette constitution du bureau définitif de l'AN...

Vous avez tout à fait raison selon moi : à lire ce que vous nous affichez là, c'est un bon début de réponse à la constitutionalisation d'une démocratie effective à l'AN et partant dans le pays avec cette officialisation d'une opposition présente à son bureau ! Le branle bas contre de la Majorité (volontiers autocrate) en témoigne !
J'espère juste que la CS avalisera le principe pertinent et bien légitime de l'organisation du bureau au prorata des élus de chaque parti...

Je m'en vais de ce pas consulter tout là dessus et suivrai attentivement le sort que reservera la CS à cette juste proposition...


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Admin le 21/3/2012, 5:46 am

regarder et bien voir 2 a écrit:Nous sommes vraiment devant un dilemme. Presque tout le monde a ete' fautif pendant une periode ou l'autre, dans une circonstance ou l'autre, alors tout le monde est presque a` blamer.

-Tshisekedi et l'Udps pour la unieme fois se sont laisse' tromper par des occidentaux. Il a influence' tous les congolais a` s'ingerer dans le procesus electoral croyant que cette fois ci que le meilleur allait gagner, or que c'etait faux. Deja c'est la premiere grave erreur de Tshisekedi. La deuxieme est qu'a` partir de Septembre, Octobre jusqu'aux elections, le presage de la fraude decide'e se manifestait, il n'etait pas encore tard pour Tshisekedi d'appeler solennellement tous les congolais afin de decider que faire car il y a une mascarde decide'e qui arrive bientot.Je me souviens meme de certaines reponses de Thsisekedi tres legeres aux reponses sur des probables fraudes ou sur le refus de Kabila de quiter le pouvoir. Rien, Tshisekedi continua naivement toujours a` croire a` la bonne marche des elections.
Enfin il y a eu fraude massive avec des resultats tels que nous les connaissons.

-Au lieu que Tshisekedi se concerte avec tous les autres membres de l'opposition afin de decider si de boyctter ensemble ou pas, c'est Tshiskedi qui s'impose au boycotte. Je trouve que ca ne marche pas comme ca, c'est la democratie auquelle nous aspirons il fallait demander l'avis des autres. Il faut convaincre les autres afin que vous ayez une decision commune. Meme si une decision commune n'aboutira pas, au moins vous auriez fait votre part.

-Avec ce tiraillement, il y a eu recemment conclave de l'opposition, une tres bonne chose. Et l'Udps devrait participer. Des fois quand on ne peut plus rien controler il faut aussi se soumettre a` la voix de la majorite'. Le conclave a decide' pour la participation. Dans ce cas je trouve que l'opposition entre dans la danse au grand complet. Car souvent on ne peut rien faire sans pouvoir. Acceptons qu'on etait naif et contentons nous du peu recu, mais demontrons a` la face du monde que peut on faire avec ce peu pour le benefice d'un grand nombre, c'est aussi ca l'inteligence et le bravoure. La seule facon l'opposition peut aider le peuple c'est en participant mais sans se laisser corrompre dans les institutions du pays et dans l'appareil de l'Etat.

-Il est vrai que si toute l'opposition decidait de ne pas participer, kabila allait avoir des problemes serieux et en difficultes de diriger. Mais le probleme est que ce n'est pas toute l'oppsotion qui arrivera a` ce point de vue. En bref pour moi je condamne la division de l'opposition. Elle devarit aboutir a` une seule decision majoritaire car la decision unanime n'existe jamais en politique. La voix de la majorite aurait pu ete' appliquee' et quoi qu'il en etait participer ou pas, l'opposition allait reussir son coup. A` qui la faute? C'est partage' a` Tshiskedi qui n'est pas aussi habitue' au concertation et au dialogue avec les autres, et la faute a` d'autres oppsosants qui ne realisent pas la force de cohesion et de l'unanimite' pour arriver aux grands avantages et aux grands changements.
Ainsi c'est un mauvais presage, on risque de tourner en rond pour un autre cinq ans a` moins qu'il y ait d'autres evenements.
Tu as raison ... En 2006 Tshisekedi avait refusé d'integrer le processus et quand on lui demandait pourquoi ce revirement ... Quelles garanties avait il que les choses se passeront autrement? Il répondait souvent "il ne veut pas être accusé de non assistance en personnes en danger" il avait même dit si Kabila triche ça sera la Tunisie ... Pauvre Tshitshi il a fait ce qu'il pouvait il s'est malheureusement trompé ... Les congolais ne sont pas les tunisiens et la communauté internationale n'a pas lâché son poulain.


Dernière édition par Admin le 21/3/2012, 2:01 pm, édité 1 fois

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Troll le 21/3/2012, 10:57 am

Admin a écrit:
Rolling Eyes Sleep ... En 2006 Tshisekedi avait refusé d'integrer le processus et quand on lui demandait pourquoi ce revirement ... No Quelles garanties avait il que les choses se passeront autrement? Il répondait souvent "il ne veut pas être accusé de non assistance en personnes en danger"

Sleep Sans vouloir l´accuser, il a tout fait pour ne pas sauver les personnes en danger en refusant activement une concertation avec les autres membres de l´opposition.. sunny

bom drunken il avait même dit si Kabila triche ça sera la Tunisie ... Pauvre Tshitshi il a fait ce qu'il pouvait il s'est malheureusement trompé ... Les congolais ne sont pas les tunisiens et la communauté internationale n'a pas lâché son poulin.


Mr l´Admn,
Les faits démontrent que Tshitshi a tout fait pour que le Congo ne soit pas la Tunisie: il a oublié de lancer un mot d´ordre...et vous retrouverez ses propos étranges quand il affirme ne pas vouloir être accusé de semer des troubles.. Sleep

Pour Troll, Tshitshi est une grande DECEPTION Like a Star @ heaven Exclamation .. Il n´a pas été á l´hauteur des attentes des congolais...et mr l´Admn oublie de dire que Tshitshi est un "poulain" de l´Occident aussi lol! Ne pas faire du Congo une autre Tunisie faisait partie du deal signé á Washington certainement..

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  mongo elombe le 21/3/2012, 11:16 am

A un certain moment, il faut arrêtter les négociations qui durent sur la longueur, ça permet à Kabila de se réorganiser avec tout les opportunistes qui ne pensent qu'a leurs ventres.

TSHISEKEDI n'a que 2 solutions sortir forcer le blokkus je ne sais même plus comment ça s'écrit où rester dans l'immobilisme actuel, il sera le perdant.

La plupart de ceux qui soit disant le soutienne pour une poignée de dollars le lâcheront sous divers pretexte.

Sièger pour sièger ça sert à quoi, moi j'ai vue un membre de l'udps vouloir prendre la parole à l'assemblée se faire huer et ça ça passait sur la rtnc aka télé kabila.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  link le 21/3/2012, 2:08 pm

Troll a écrit:
Admin a écrit:
Rolling Eyes Sleep ... En 2006 Tshisekedi avait refusé d'integrer le processus et quand on lui demandait pourquoi ce revirement ... No Quelles garanties avait il que les choses se passeront autrement? Il répondait souvent "il ne veut pas être accusé de non assistance en personnes en danger"

Sleep Sans vouloir l´accuser, il a tout fait pour ne pas sauver les personnes en danger en refusant activement une concertation avec les autres membres de l´opposition.. sunny

bom drunken il avait même dit si Kabila triche ça sera la Tunisie ... Pauvre Tshitshi il a fait ce qu'il pouvait il s'est malheureusement trompé ... Les congolais ne sont pas les tunisiens et la communauté internationale n'a pas lâché son poulin.


Mr l´Admn,
Les faits démontrent que Tshitshi a tout fait pour que le Congo ne soit pas la Tunisie: il a oublié de lancer un mot d´ordre...et vous retrouverez ses propos étranges quand il affirme ne pas vouloir être accusé de semer des troubles.. Sleep

Pour Troll, Tshitshi est une grande DECEPTION Like a Star @ heaven Exclamation .. Il n´a pas été á l´hauteur des attentes des congolais...et mr l´Admn oublie de dire que Tshitshi est un "poulain" de l´Occident aussi lol! Ne pas faire du Congo une autre Tunisie faisait partie du deal signé á Washington certainement..


Mr troll,

je vois que vous avez la mémoire sélective n'est ce pas que pendant la campagne électoral l'udps avais parler de se rendre a la CENI tout les lundi pour manifester contre le refus de l'accès au serveur ?
selon vous l'idée n’était pas que ce mouvement s'amplifie et quel rallie de plus en plus de monde mais aux fil des lundis et de la répression et d'une campagne médiatique infernal ou les média prétendais que l'udps n’était pas prêtes pour élections, qu'il cassait les engins des cinq chantier , qu'il faisait tué les enfant d'autrui.A quoi avons nous assister ? n'est ce pas au rétrécissement des militants.


Kinshasa: Manifestation de l'UDPS avec une dépouille mortelle devant la CENI
http://www.youtube.com/watch?v=mSSSRg7WP4U&feature=related

Nouveau Sit-in de l'UDPS devant la CENI
http://www.youtube.com/watch?v=nvrHW8R2qEA


CongoNews-Werrason et Les Shegues Contre l'utilisation de Shegues pour l'election
http://www.youtube.com/watch?v=klLUemOf2ps&feature=related

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Troll le 21/3/2012, 3:40 pm

Et Razz Mister Link
Grand merci pour votre intervention qui nous aide á retrouver la memoire Arrow cat

Aksanti bwana Razz

Aidez-nous un peu mr Link puisque vous y êtes: Expliquez-nous pouquoi Tshitshi a accepté de participer aux élections sans obtenir l´accès au site Internet de la CENI pirat Question Suspect suspect Suspect

Suspect Etrange ...ce que l´UDPS a sacrifiée la santé, la liberté et même la vie de ses membres dans des manifestations..mais à la fin de compte Tshitshi a trouvé qu´il était normal de ne pas prendre des precautions contre la fraude affraid drunken Sleep bom

Voulez-vous qu´on parle.. de la position de Tshitshi face á Kagame et Museveni What a Face Question Etant un "poulain" de l´Occident, Tshitshi n´a pas trouvé les mots pour non seulement condamner les crimes que nous qualifions de GENOCIDE contre notre peuple, mais..en plus il a osé parler de la responsabilité du Congo qui semble-t-il merite les 6 millions des morts pour ne pas avoir eloigné les refugiés Hutus Rwandais loin des frontières Sad

Nous avons une bonne memoire mr Link

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  link le 21/3/2012, 10:19 pm

Troll a écrit:Et Razz Mister Link
Grand merci pour votre intervention qui nous aide á retrouver la memoire Arrow cat

Aksanti bwana Razz

Aidez-nous un peu mr Link puisque vous y êtes: Expliquez-nous pouquoi Tshitshi a accepté de participer aux élections sans obtenir l´accès au site Internet de la CENI pirat Question Suspect suspect Suspect

Suspect Etrange ...ce que l´UDPS a sacrifiée la santé, la liberté et même la vie de ses membres dans des manifestations..mais à la fin de compte Tshitshi a trouvé qu´il était normal de ne pas prendre des precautions contre la fraude affraid drunken Sleep bom

Voulez-vous qu´on parle.. de la position de Tshitshi face á Kagame et Museveni What a Face Question Etant un "poulain" de l´Occident, Tshitshi n´a pas trouvé les mots pour non seulement condamner les crimes que nous qualifions de GENOCIDE contre notre peuple, mais..en plus il a osé parler de la responsabilité du Congo qui semble-t-il merite les 6 millions des morts pour ne pas avoir eloigné les refugiés Hutus Rwandais loin des frontières Sad

Nous avons une bonne memoire mr Link

Mr troll,

vous savez que condamner en permanence le petit Rwanda de tout les malheurs du grand Congo devient ridicule a la fin
c'est triste mais on oublie souvent de dire que Mobutu qui a régner pendant 32 ans a eu la latitude et le pouvoir nécessaire
a ce que ce genre de mésaventure ne nous arrive pas gouverner c'est prévoir les idée d'annexion des kivus ne date pas d'aujourd'hui
n'oublier pas que Bisengimana a été le katumba mwanke de Mobutu au moins pendant 10 ans avec toute les conséquences que l'on connais
c'est encore Mobutu qui a clochardiser nos militaire au profit de sont DSP tribal qui c'est relever être totalement incapable de défendre
le peuple au moment opportun et n'est ce pas Mobutu qui a élevé kengo 4 fois ministre au plus haute fonction de l’État donc pour
moi aujourd'hui nous vivons la suite logique de tout c'est errements.

Interview de Leonard Mulopo: Tobotola nano mboka na mabako ya bapaya !!!



Mubake: "5 ans de plus à Kabila, adieu Congo"

http://www.congotube.ca/video/1987/Mubake-5-ans-de-plus-%C3%A0-Kabila-adieu-Congo

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  link le 22/3/2012, 7:19 pm

Consultations : Mwando Nsimba récupère les retardataires

http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=31130:consultations-mwando-nsimba-recupere-les-retardataires&catid=11:forum-des-as#comments

Le parti Lumumbiste progressiste estime que « la crise postélectorale est réelle et n'est pas le fruit de l'imaginaire. Il y a deux centres politiques; l'un légitime et l'autre légal ». C'est dans ce cadre que le MLP suggère la nécessité d'un dialogue entre les membres de la classe politique représentative de la société à savoir, la Majorité et Opposition. « C'est cette crise qui donne droit à l'opposition de relancer le dialogue

qui, selon lui, va aboutir à gouvernement de cohabitation». Par ailleurs, poursuit-il, « le Président de la république étant de la famille politique ''majoritaire'', le poste de Premier ministre doit revenir à l'opposition tshisekediste».


Selon le Mouvement de solidarité pour le changement de Laurent Batumona, il faut une majorité parlementaire. Dans ce cas, le nouveau bureau qui sera constitué à l'Assemblée nationale devrait tenir compte de la majorité et de l'opposition, sans oublier les centristes. Cependant, le vote devrait se faire par consensus. « Vous pouvez compter sur notre participation au Gouvernement, dans la territoriale ou autres institutions », a fait savoir Laurent Batumona.


Le député Ambroise Kamukuni de la formation politique «Notre beau pays» révèle : « nous avons apporté à l'Informateur notre gouvernance du pays, la formation et la mise en place des institutions notamment le bureau de l'Assemblée nationale». Une particularité pour ce parti, parmi les propositions, il met l'accent notamment sur l'administration, la police et sur la magistrature. Cependant, il se réserve quant à la taille du gouvernement parce que ce qui est prioritaire c'est le programme lui-même.


Outre les félicitations, le parti de Kiziamina a demandé à l'Informateur « de consulter tout le monde parce que le pays appartient à tous ». Concernant la taille du gouvernement, l'ACRP propose une équipe réduite, pilotée par un homme qui a une expérience, un homme non conflictuel, d'une probité morale et qui incarne la vision du chef de l'Etat.

Faut croire que ça avance

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Troll le 22/3/2012, 8:10 pm

[quote="link"]
Mr troll,

vous savez que condamner en permanence le petit Rwanda de tout les malheurs du grand Congo devient ridicule a la fin


Mr LINK

Nous ne "condamnons" pas le Rwanda dans nos propos.. Relisez une fois de plus notre intervention

Nous condamnons le SILENCE d´un candidat à la Présidence..même quand il fait campagne au Kivu et visite la ville de Kisangani Il ne parle pas des millions de morts, des violations des femmes, des massacres, des catastrophes humanitaires, des pillages, des invasions dont le Congo est encore VICTIME

Si vous pensez que c´est RIDICULE de nous souvenir des 6 millions des notres, massacrés par le Rwanda et l´Ouganda Alors, Troll ne trouve pas des arguments

En Israel, plus de 50 ans après, un candidat PM qui va trouver inutile de parler de la Shoa..devrait oublier tout simplement de faire une carrière politique

Nous pensons qu´on peut pas pretendre devenir Président du Congo en oubliant les 6 millions des morts, les violences qui continuent á l´Est, les congolais vivant dans des camps de deplacés non loin de Goma ou les femmes violées NEVER Exclamation

Nous avons la forte conviction que tant que Kagame et Museveni ne seraient jamais jugés pour les crimes au Congo..il n´y aura jamais de PAIX au Congo..
Mr Link serait sans doute l´un de ceux qui militent pour l´amnesie et ...l´amnestie pirat Question

NOUS SOMMES D´ACCORD Question

Tshitshi n´a pas trouvé utile d honnorer les sacrifices de ceux qui ont manifestés pour rendre la gestion de la CENI transparente Sleep

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  regarder et bien voir le 22/3/2012, 11:06 pm

link a écrit:Consultations : Mwando Nsimba récupère les retardataires

http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=31130:consultations-mwando-nsimba-recupere-les-retardataires&catid=11:forum-des-as#comments

Le parti Lumumbiste progressiste estime que « la crise postélectorale est réelle et n'est pas le fruit de l'imaginaire. Il y a deux centres politiques; l'un légitime et l'autre légal ». C'est dans ce cadre que le MLP suggère la nécessité d'un dialogue entre les membres de la classe politique représentative de la société à savoir, la Majorité et Opposition. « C'est cette crise qui donne droit à l'opposition de relancer le dialogue

qui, selon lui, va aboutir à gouvernement de cohabitation». Par ailleurs, poursuit-il, « le Président de la république étant de la famille politique ''majoritaire'', le poste de Premier ministre doit revenir à l'opposition tshisekediste».


Selon le Mouvement de solidarité pour le changement de Laurent Batumona, il faut une majorité parlementaire. Dans ce cas, le nouveau bureau qui sera constitué à l'Assemblée nationale devrait tenir compte de la majorité et de l'opposition, sans oublier les centristes. Cependant, le vote devrait se faire par consensus. « Vous pouvez compter sur notre participation au Gouvernement, dans la territoriale ou autres institutions », a fait savoir Laurent Batumona.


Le député Ambroise Kamukuni de la formation politique «Notre beau pays» révèle : « nous avons apporté à l'Informateur notre gouvernance du pays, la formation et la mise en place des institutions notamment le bureau de l'Assemblée nationale». Une particularité pour ce parti, parmi les propositions, il met l'accent notamment sur l'administration, la police et sur la magistrature. Cependant, il se réserve quant à la taille du gouvernement parce que ce qui est prioritaire c'est le programme lui-même.


Outre les félicitations, le parti de Kiziamina a demandé à l'Informateur « de consulter tout le monde parce que le pays appartient à tous ». Concernant la taille du gouvernement, l'ACRP propose une équipe réduite, pilotée par un homme qui a une expérience, un homme non conflictuel, d'une probité morale et qui incarne la vision du chef de l'Etat.

Faut croire que ça avance

Ce parti Lumumbiste progressiste a bien dit. le probleme avec le Congo c'est chacun est dans son coin, nos intelligences et nos efforts ne sont pas reunis a` cause de certains defauts dont nous possedons. Il y a quelqu'un ici qui a parle' de donner a` Tshiskedi au moins "une primature de consensus", le parti Lumumbiste le denomme "primature de cohabitation." Presque la meme proposition.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  link le 22/3/2012, 11:06 pm

[quote="Troll"]
link a écrit:
Mr troll,

vous savez que condamner en permanence le petit Rwanda de tout les malheurs du grand Congo devient ridicule a la fin


Mr LINK

Nous ne "condamnons" pas le Rwanda dans nos propos.. Relisez une fois de plus notre intervention

Nous condamnons le SILENCE d´un candidat à la Présidence..même quand il fait campagne au Kivu et visite la ville de Kisangani Il ne parle pas des millions de morts, des violations des femmes, des massacres, des catastrophes humanitaires, des pillages, des invasions dont le Congo est encore VICTIME

Si vous pensez que c´est RIDICULE de nous souvenir des 6 millions des notres, massacrés par le Rwanda et l´Ouganda Alors, Troll ne trouve pas des arguments

En Israel, plus de 50 ans après, un candidat PM qui va trouver inutile de parler de la Shoa..devrait oublier tout simplement de faire une carrière politique

Nous pensons qu´on peut pas pretendre devenir Président du Congo en oubliant les 6 millions des morts, les violences qui continuent á l´Est, les congolais vivant dans des camps de deplacés non loin de Goma ou les femmes violées NEVER Exclamation

Nous avons la forte conviction que tant que Kagame et Museveni ne seraient jamais jugés pour les crimes au Congo..il n´y aura jamais de PAIX au Congo..
Mr Link serait sans doute l´un de ceux qui militent pour l´amnesie et ...l´amnestie pirat Question

NOUS SOMMES D´ACCORD Question

Tshitshi n´a pas trouvé utile d honnorer les sacrifices de ceux qui ont manifestés pour rendre la gestion de la CENI transparente Sleep

Mr troll,

Commencer par trouvez des homme politique ou personnalité de l'Est qui en parle et vous aurez compris la particularité de cette situation
vous avez tendance a trop la simplifier vous oubliez que le nord-kivu tout comme le Sud-Kivu est représenter aux parlement.Vous savez
comment l'UDPS a commencer ? c'est par les massacre des creseurs de katekalayi en 79 ou les parlementaire du kasaî s'en sont pris au
président Mobutu pourtant ils était tous du MPR, Mais poser vous la question ? Pourquoi aujourd'hui les élus de ces régions ne bouges pas?
Demander vous comment en 2006 comme en 2011 les 2 kasaî n'ont jamais pu être attribuer a kabila dans c'est tricherie électoral? Mais l'Est qui
continue de pâtir de tant de souffrance est considéré comme le bastion de kabila pourquoi?

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  regarder et bien voir le 22/3/2012, 11:11 pm

link a écrit:Consultations : Mwando Nsimba récupère les retardataires

http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=31130:consultations-mwando-nsimba-recupere-les-retardataires&catid=11:forum-des-as#comments

Le parti Lumumbiste progressiste estime que « la crise postélectorale est réelle et n'est pas le fruit de l'imaginaire. Il y a deux centres politiques; l'un légitime et l'autre légal ». C'est dans ce cadre que le MLP suggère la nécessité d'un dialogue entre les membres de la classe politique représentative de la société à savoir, la Majorité et Opposition. « C'est cette crise qui donne droit à l'opposition de relancer le dialogue

qui, selon lui, va aboutir à gouvernement de cohabitation». Par ailleurs, poursuit-il, « le Président de la république étant de la famille politique ''majoritaire'', le poste de Premier ministre doit revenir à l'opposition tshisekediste».


Selon le Mouvement de solidarité pour le changement de Laurent Batumona, il faut une majorité parlementaire. Dans ce cas, le nouveau bureau qui sera constitué à l'Assemblée nationale devrait tenir compte de la majorité et de l'opposition, sans oublier les centristes. Cependant, le vote devrait se faire par consensus. « Vous pouvez compter sur notre participation au Gouvernement, dans la territoriale ou autres institutions », a fait savoir Laurent Batumona.


Le député Ambroise Kamukuni de la formation politique «Notre beau pays» révèle : « nous avons apporté à l'Informateur notre gouvernance du pays, la formation et la mise en place des institutions notamment le bureau de l'Assemblée nationale». Une particularité pour ce parti, parmi les propositions, il met l'accent notamment sur l'administration, la police et sur la magistrature. Cependant, il se réserve quant à la taille du gouvernement parce que ce qui est prioritaire c'est le programme lui-même.


Outre les félicitations, le parti de Kiziamina a demandé à l'Informateur « de consulter tout le monde parce que le pays appartient à tous ». Concernant la taille du gouvernement, l'ACRP propose une équipe réduite, pilotée par un homme qui a une expérience, un homme non conflictuel, d'une probité morale et qui incarne la vision du chef de l'Etat.

Faut croire que ça avance

Ce parti Lumumbiste progressiste a bien dit. le probleme avec le Congo c'est chacun est dans son coin, nos intelligences et nos efforts ne sont pas reunis a` cause de certains defauts dont nous possedons. Il y a quelqu'un ici qui a parle' de donner a` Tshiskedi au moins "une primature de consensus", le parti Lumumbiste le denomme "primature de cohabitation." Presque la meme proposition.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Troll le 23/3/2012, 12:01 pm

affraid Mr Link

Dommage..vous ne lisez pas mes messages.
Troll parle des 6 millions des morts congolais..dont certains se retrouvent parmis les habitants de Kenge au Bandundu où Troll est né Like a Star @ heaven
Ce que les invasions du Congo par le Rwanda et l´Ouganda ont fait des victimes partout au Congo..et non seulement au Kivu sunny

Quand un candidat á la Présidence choisie de garder silence sur la menace la plus urgente sur l´existence du Congo comme État, la menace permanente qui fait des morts, des femmes violées.. vous utilisez le terme "SIMPLIFIER" Sleep

Mr Link, Troll ne parle pas francais ..quotidienement, mais dire qu´il est RIDICULE de parler du genocide des 6 millions des congolais..ou SIMPLIFICATION des cas des viols, des massacres, des deplacements des populations, des crimes de guerre Sleep affraid

Citez une seule réference où Tshitshi parle du rapport MAPPING de l´ONU et sa position sur la suite á donner á ce rapport Sleep

Pouvez-vous mettre sur le même pieds d´égalité des invasions qui ont occasionées des crimes de guerre avec une repression des creuseurs de diamants Question
Simplification..après le mot RIDICULE.. notre comprehension de ces termes n´est pas la même sans doute Suspect Question

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Amara le 23/3/2012, 6:29 pm

Tres recente photo de nos " deputes " en pleine pleniere; mibali congolais kanda oyo bozo pesa nga!

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Amara le 23/3/2012, 6:39 pm

Pendant que les " politiciens " se concertent, kanambe continue a tuer. Encore un autre defenseur des droits de l'homme assassine!
http://democratiechretienne.org/2012/03/22/un-autre-defenseur-des-droits-de-lhomme-tue-en-rdc/

En effet, l’Observatoire a été informé par des sources fiables de l’assassinat de Mbatswe Mushunju, membre du “ noyau de légitimité “ de Kibati du Centre de recherche sur l’environnement, la démocratie et les droits de l’Homme (CREDDHO) dans le groupement de Kibati, dans la province du Nord-Kivu.
Selon les informations reçues par cette plate-forme, dans la journée du 15 mars 2012, Mbatswe Mushunju e été assassiné à son domicile, à Kibati, par trois hommes armés non identifiés vêtus d’uniformes militaires. Une enquête aurait été ouverte par le commandant de la police nationale du territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu) dont les résultats n’ont à ce jour pas encore été révélés. L’activiste Mbatswe Mushunju était particulièrement actif dans la diffusion et la documentation de situations d’insécurité et de violations de droits de l’Homme commises sur le territoire de Nyiragongo par les militaires des Forces armées de la RDC (FARDC), ainsi que d’autres groupes armés tels que les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) qui sévissent dans cette région frontalière avec le Rwanda.


Yango mibali na Congo ba zalaka te? Twisted Evil Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATEGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ???

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:37 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum