L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  KOTA le 17/2/2012, 5:58 pm

MAIS CA VOUS ARRIVE DE PENSER QUE CELA POUVAIT ETRE UNE...STRATEGIE ? Rolling Eyes



J EN DIRAI PAS PLUS....VOUS ALLER COMPRENDRE BIENTOT Exclamation Very Happy Exclamation

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  ndonzwau le 17/2/2012, 7:17 pm

KOTA a écrit:MAIS CA VOUS ARRIVE DE PENSER QUE CELA POUVAIT ETRE UNE...STRATEGIE ? Rolling Eyes

J EN DIRAI PAS PLUS....VOUS ALLER COMPRENDRE BIENTOT Exclamation Very Happy Exclamation

Je n'ai rien compris, Mfumu Kota, mais vous nous l'expliquerez sûrement dans les jours
à venir sinon toutes les stratégies utiles sont aujourd'hui bonnes à prendre !
Bon courage car il en faut beaucoup là où vous êtes !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  kataguruma le 17/2/2012, 7:56 pm

Admin a écrit:Plus sérieusement je crois que les députés doivent repondre à la volonté du peuple (de la population) qui les a élu. Ils doivent par conséquent les representer au parlement. Meme Felix Tshisekedi avait dit qu'il faudrait prendre en considération que certains déoutés ont vendu des bien (maisons, etc..) pour financer leurs campagnes. Il est normal qu'ils siegent au parlement.


C EST TRES RIDICULE COMME ARGUMENTAIRE....KIE KIE KIE frachement c sest la qualité pitere de ceux qui pretendent diriger le congo...ON NE PEUT PAS VOULOIR UNE CHOSE ET SON CONTRAIRE EN MEME TEMPS...
TOYEBISAKI BINO BOKENDE NA ELECTION TE po eza pe te...
SIKOYO AVEC DES ARGUMENTS QUI FONT RIRE VOUS VOULEZ ALLER A CE PARLEMENT KIE KIE KIE

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  Troll le 17/2/2012, 8:33 pm

drunken Mr Katagurma..

Vous m´avez "devancé"..ce que mr l´Admn devrait admettre est la question que les électeurs congolais se posent avec des cas de fraudes..qui selon la CSJ concerne 168 ..sur 169 circonscription..
Les congolais se sentent-ils representés par..ces deputés "fabriqués" par Ngoy Mukinza..pardon Shocked pale Mulunda Twisted Evil ?

JURIDIK

Mr Lino devait sans doute noter que le jour de l´inscription des nouveaux députés, plus de 300 d´entre eux ne peuvent pas sièger au Parlement..
Ce que dans les pays d´État de droit c´est la CSJ qui DOIT decider qui est parlementaire après avoir jugé toutes les accusations qui remettent en cause plus de 300 mandats..

L´ouverture ne pouvait se faire en toute logik..ni même les enregistrement tant que la CSJ n´a pas accordée les mandats á plus de 300 parlementaires No Arrow Twisted Evil Laughing

Le pire dans cette république bananière est qu´on accorde 8 jours...á ceux qui sont "senateurs", "gouverneurs", "ministres"..alors qu´ils ne pouvaient pas se faire enregistrer avant de quitter leur fonctions..Nous ne sommes pas en France quand même où il ya cumul des mandats

Cette législation basée sur la FRAUDE commence avec une VIOLATION de la Constitution affraid Mbisi ebandaka ko pola na mutu.. bo kamwa te ete e ko suka na chaos Sleep drunken

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  lino le 17/2/2012, 9:25 pm

Troll a écrit: drunken Mr Katagurma..

Vous m´avez "devancé"..ce que mr l´Admn devrait admettre est la question que les électeurs congolais se posent avec des cas de fraudes..qui selon la CSJ concerne 168 ..sur 169 circonscription..
Les congolais se sentent-ils representés par..ces deputés "fabriqués" par Ngoy Mukinza..pardon Shocked pale Mulunda Twisted Evil ?

JURIDIK

Mr Lino devait sans doute noter que le jour de l´inscription des nouveaux députés, plus de 300 d´entre eux ne peuvent pas sièger au Parlement..
Ce que dans les pays d´État de droit c´est la CSJ qui DOIT decider qui est parlementaire après avoir jugé toutes les accusations qui remettent en cause plus de 300 mandats..

L´ouverture ne pouvait se faire en toute logik..ni même les enregistrement tant que la CSJ n´a pas accordée les mandats á plus de 300 parlementaires No Arrow Twisted Evil Laughing

Le pire dans cette république bananière est qu´on accorde 8 jours...á ceux qui sont "senateurs", "gouverneurs", "ministres"..alors qu´ils ne pouvaient pas se faire enregistrer avant de quitter leur fonctions..Nous ne sommes pas en France quand même où il ya cumul des mandats

Cette législation basée sur la FRAUDE commence avec une VIOLATION de la Constitution affraid Mbisi ebandaka ko pola na mutu.. bo kamwa te ete e ko suka na chaos Sleep drunken
Mr Troll,

Il a bien été stipulé que cette législature est provisoire jusqu'à ce que tout les contentieux soient examinés, en plus de cela , il y a encore d'autres députés (+-70) qui doivent être élus .
Il n y a pas violation de la constitution . Razz




La propre sœur de Tshisekedi s’enregistre et le Président du Bureau Provisoire est un membre de l’UDPS !
Combattants ZOBA!!!










Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  Hiro-Hito le 17/2/2012, 9:37 pm

Kataguruma et Troll,
Wilco n'a pas argumenter, je pense qu'il reprend exactement c q Felix avait dit, et moi je m'attendais deja a cela, c'est lors de l'interview de Cyprien Wetchi avec Kamerhe, Felix et Fayulu a Addis.
Q voulez vous? c la nature de nos politiciens, ils ont vendu des biens, certains ont emprunter de l'argent, ils doivent payer, et la seule facon pour eux de le faire, c d'attraper 6000 dollars par mois et attendre la fin de la mandature pour nous dire qu'ils ne pouvaient rien pcq la majorite votait avec le parti et non ds l'interet de la nation.
Pire encore on parlait deja de la politique de chaise vide qui ne paye pas, alors qu'attendiez vous?

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  Troll le 17/2/2012, 9:44 pm

[quote="lino"]Mr Troll,

Il a bien été stipulé que cette législature est provisoire jusqu'à ce que tout les contentieux soient examinés, en plus de cela , il y a encore d'autres députés (+-70) qui doivent être élus .
Il n y a pas violation de la constitution . Razz


Aidez-nous alors de retrouver l´article de la Constitution qui rend possible une "législature provisoire" au Congo..
La RDC doit-être une exception juridique sans doute Rolling Eyes Laughing C´est la première fois qu´on entend parler d´une "législation provisoire" comme s´il ya "urgence" d´avoir des parlementaires..

Quelle est le sens du rôle de la CSJ..si on peut s´autoriser une "législation provisoire" où peuvent sièger des gens qui sont accusés devant la justice pirat Question ..

Ne fallait-il pas retarder l´enregistrement de tous ceux dont les noms se trouvent á la CSJ..et ceux qui ont des fonctions qu´ils hésitent á laisser tomber Laughing Arrow ..

Le cas du gouverneur de Kin, élu deputé qui continue á réfuser des manif á Kin, ou celui de Mende qui s´accroche á son poste de ministre.. liste eza molayi Arrow Twisted Evil

Mbisi ebandaka ko pola na moto bom Sleep quand on accepte la fraude et on procede par la fraude, la suite est visible Sleep affraid

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  Admin le 17/2/2012, 10:00 pm

Thanks HH
Comme je l'ai pourtant bien écrit ... cette position a été annoncée déjà par Felix. Et au sein même de l'opposition il y a une tendance qui la défend.

Il faut aussi souligner qu'en RDC la politique est une "fonction". Il y a de ces députés qui y sont depuis le 1+4, le 1er mandat de Kabila donc plus ou moins 10 ans de salaire .. de revenu. Ils nourrissent leur famille avec ce salaire.

L'autre point est qu'il s'agit tout de même des députés élus et non nommés … leurs mandats viennent relevent directement du peuple congolais que ça soit d'une petite localité qlq part dans le pays ou d'une grande agglomération, il s'agit avant tout des élus du peuple.

Finalement … à ce que je sache, l'Udps ne s'est pas encore exprimée clairement là-dessus... Quand Tshisekedi décréta l'invalidation du parlement, il me semble qu'il s'agissait du parlement en cours au moment de son discours.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  lino le 17/2/2012, 10:07 pm

[quote="Troll"]
lino a écrit:Mr Troll,

Il a bien été stipulé que cette législature est provisoire jusqu'à ce que tout les contentieux soient examinés, en plus de cela , il y a encore d'autres députés (+-70) qui doivent être élus .
Il n y a pas violation de la constitution . Razz


Aidez-nous alors de retrouver l´article de la Constitution qui rend possible une "législature provisoire" au Congo..
La RDC doit-être une exception juridique sans doute Rolling Eyes Laughing C´est la première fois qu´on entend parler d´une "législation provisoire" comme s´il ya "urgence" d´avoir des parlementaires..

Quelle est le sens du rôle de la CSJ..si on peut s´autoriser une "législation provisoire" où peuvent sièger des gens qui sont accusés devant la justice pirat Question ..

Ne fallait-il pas retarder l´enregistrement de tous ceux dont les noms se trouvent á la CSJ..et ceux qui ont des fonctions qu´ils hésitent á laisser tomber Laughing Arrow ..

Le cas du gouverneur de Kin, élu deputé qui continue á réfuser des manif á Kin, ou celui de Mende qui s´accroche á son poste de ministre.. liste eza molayi Arrow Twisted Evil

Mbisi ebandaka ko pola na moto bom Sleep quand on accepte la fraude et on procede par la fraude, la suite est visible Sleep affraid
Voici les réponses à vos questions en deux éditos de 3 min. pour vous aider à comprendre la constitution Congolaise si possible... study


FAUTEUIL POUR DEUX A LA PRIMATURE



DÉMISSION EN CASCADE

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  lino le 17/2/2012, 10:20 pm



L'Article 75 de la Loi électorale stipule que «le délai d'examen du contentieux de l'élection présidentielle est de sept jours à compter de la date de saisine de la Cour constitutionnelle ; celui du contentieux des élections législatives, provinciales, urbaines, communales et locales est de deux mois à compter de la saisine des juridictions compétentes».

En y ajoutant les circonscriptions pour lesquelles le bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a réclamé l'annulation des scrutins ainsi que les poursuites judiciaires qu'elle a décidées d'initier à charge d'une quinzaine de députés «élus provisoirement» pour des actes répréhensibles, un bon nombre de nouveaux députés pourraient être disqualifiés.

Défis à relever

Hier jeudi 9 février, date limite du dépôt des recours pour la contestation de l'élection de certains candidats aux législatives, l'effervescence de premiers jours s'est estompée. Le personnel du greffe de la Cour suprême de justice chargé d'enregistrer les recours paraissait «désoeuvré».

Dehors, le parvis était parsemé. Il n'y avait plus cette file des limousines des candidats «déçus» ou «heureux d'être élus», même s'ils sont «provisoirement élus mais contestés».

http://fr.allafrica.com/stories/201202100284.html


Dernière édition par lino le 17/2/2012, 10:21 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  AKABANGA le 17/2/2012, 10:20 pm

logique nionso tout wana masquara voilà esika tokomi bounce bounce

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  Admin le 17/2/2012, 10:30 pm

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:Plus sérieusement je crois que les députés doivent repondre à la volonté du peuple (de la population) qui les a élu. Ils doivent par conséquent les representer au parlement. Meme Felix Tshisekedi avait dit qu'il faudrait prendre en considération que certains déoutés ont vendu des bien (maisons, etc..) pour financer leurs campagnes. Il est normal qu'ils siegent au parlement.
En dehors et au delà, il est possible et même nécessaire d'installer un plan B
de reconquête de l'intérieur !


Un groupe parlementaire de l'opposition fort peut peser d'une façon ou d'une autre malgré
la dictature ambiante; ce contre-pouvoir sera bien sûr relatif en raison de la majorité
écrasante en face et de cette autocratie mais peut forcer et installer plus solidement
et plus durablement un début de démocratie !
Songe-t-on que par exemple qu'il faut je crois les 2/3 pour une révision constitutionnelle
qui viserait à chambouler le nombre des mandats ou la durée d'un mandat présidentiel ?
Un groupe parlementaire fort peut arriver à l'empêcher et il y a bien d'autres lois nocives
qui avec une certaine pédagogie au sein du Parlement peuvent aussi être évitées...

Lorsqu'on y associe le travail de la Société civile qui majoritairement lutte pour le changement,
un programme bien pensé et davantage chronométré peut plus sûrement préparer l'alternance en 5 ans !

Enfin la "révolution" a toujours besoin des finances et des hommes solvables : il est
de coutume dans certains partis politiques des grands pays qu'un faible mais suffisant
pourcentage des émoluments des élus revienne au parti à fortiori dans nos pays où
les partis ne sont pas subventionnés : c'est une obole nécessaire pour l'opposition;
il suffit de s'organiser et d'être disciplinés !

Voilà entre autres pourquoi je suis contre la politique inefficace de la chaise vide !
Encore une fois le "talk and fight" est une stratégie de résistance et non de colabo; au contraire !


Compatriotiquement!
Ndonzwau,
Je vois mal très cher comment l'Udps pourra réussir ce coup.
Comparativement au MLC avec Mwamba à la tête, je pense que l'Udps ferra une meilleure opposition avec un Jachemnin Shabani, Felix Tshisekedi ou un Mubake comme chef de fil du groupe de l'opposition parlementaire mais ils ne pourront pas faire grand chose de plus.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  Tsippora le 17/2/2012, 11:18 pm

Encore une fois, je me demande si vous pesez vraiment vos paroles. L'opposition a encore moins de sièges qu'en 2006, et vous croyez qu'ils peuvent faire mieux que lors de la dernière legislature? Avec Jaynet et Zoé, vraiment?! Ces députés qui vont siéger auront-ils le courage de se présenter devant leurs électeurs en 2016 pour expliquer comment il se fait que Kabila peut continuer à postuler à la magistrature suprême ad vitam aeternam? Bon, je préfère ne pas entrer dans cette discussion pcq ce n'est pas le forum idéal pour débattre de cette question, on ne fera que jouer au ping pong sans donner des arguments convainquants. L'éducation de la masse commence par les élus, qui doivent maintenant faire preuve de grandeur et de dignité....Apparemment c'est trop leur demander Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  ndonzwau le 18/2/2012, 1:10 am

Décidément, nous Congolais, restons uniques et incorrigibles : qu'avons-nous
à nous perdre en contorsions argumentatives souvent plus passionnelles que logiques alors
qu'il n'y a pas ici mille autres questions objectives et potentiellement bénéfiques ?
L'enjeu essentiel : que nous apporte la chaise vide en vue de l'objectif de changement que
nous poursuivons et accesoirement la reconnaissance immédiate de la vérité des urnes ???
Moi je n'hésiterai pas une seconde : rien ou pas grand chose !!!
Cessons de rêver !!!

La corollaire : comment pouvons-nous faire que notre présence (l'oppostoion) au
Parlement nous soit utile ?
D'abord et encore et encore nous organiser ! Et là, Wilco évoque un possible renforcement
avec ceux de l'Udps mais écarte de suite ceux du Mlc et d'autres dans l'opposition; pourquoi ?
Le défi est d"obtenir d' y travailler avec tous ceux qui se sont dits opposés au pouvoir...
Sinon bien sûr, nous travaillerions d'avance à perte...
Et à ma connaissance le Mlc avec Bemba a revendiqué encore dernièrement ce camp;
il y a les autres de la DT, ceux de Kamerhe et peut-être même des indépendants qu'on peut enrôler !

Ensuite et enfin en plus de la nécessité d'organisation et de travail il y a tous
les autres avantages qu'on a évoqués : être dans le système et non dehors bien sûr
mais aussi des hommes politiques solvables qui doivent abonder l'obole de l'opposition
nécessaire à la résistance...

Bref si nous croyons que la seule façon de peser c'est de recouvrer la régularité
des élections de suite sinon nous nous mettons hors-système ou si nous croyons
à l'avance que nous n'y obtiendrons pas demain plus la parole que l'opposition d'hier,
en quoi aurons-nous changé quelque chose par exemple avec la situation antérieure
où l'Udps était dehors; en quoi aurions-nous tenté de nous "imposer" ?
Et pour combien de temps encore dehors ?

Il nous faut retomber sur terre : nous sommes plus proches de rester 5 ans dans
la minorité et sans Tshisekedi au pouvoir que plus près de gagner la bataille; réveillons-nous !
Sinon nous accrocher à l'oukase du Lider Maximo ne nous révelera demain qu'un malheur :
toute cette entreprise n'était qu'une entourloupe, comme je l'ai dit une fois, morte née,
sans capacité de rebondissement ! Il fallait nous le dire avant alors...

Mais non entrer dans le système ne nous enlevera aucune légitimité à continuer la lutte
et à nous associer la société civile et la population, au contraire !
Et les âmes chagrines peuvent se consoler, si elles ne sont pas encore convaincues avec
cette justification de Diomi, je crois : les élus de l'opposition l'ont vraiment été, l'ont mérité;
tandis que ceux d'en face ont été nommés !!!
Sinon, svp arrêtons de rever : le monde idéal où tout se passe comme prévu ou tout reste
bien juste et droit c'est dans les fables pas dans la vie; fini le rêve, réveillons-nous , disais-je !
Au boulot, à nos armes !!!
Voilà mon avis !


Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 18/2/2012, 1:35 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  ndonzwau le 18/2/2012, 1:10 am

Désolé; doublon retiré !!!

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 18/2/2012, 1:40 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  Troll le 18/2/2012, 1:28 am

Very Happy affraid Mr Lino

Ata vous même...vous citez un article de la Constitution hors contexte Laughing Laughing Laughing Pendant les "2 mois" AUCUN des parlementaires dont le mandat est contesté ne peut se pointer au Palais du Peuple..AUCUN..

Tout comme ceux qui continuent á assumer des fonctions..et violent ainsi la LOI qui interdit le cumul des fonctions ne devaient pas se pointer au Palais du Peuple...et AUCUNE loi ne leur accorde 8 jours de reflexion..comme s´ils ne savaient pas en faisant campagne qu´ils devaient quitter leur fonction..
Mende ne savait pas que sa fonction de ministre allait prendre fin avec sa place au Parlement Question Faut-il lui accorder 8 jours pour se decider Question

Mbisi ebandaka ko pola na moto..

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  ndonzwau le 18/2/2012, 1:55 am

PS

J'ai oublié en effet un point de droit et mêmé de déontologie politique qu'on évoque peu !


Dans quelle mesure une haute institution démocratique peut se permettre de siéger sans
la proclamation des résultats définitifs et en sus avec des "prétendus élus" dont plus de
la moitié (au moins 300) sont soumis à contestation auxquels on doit ajouter plus d'une dizaine
absents dont les élections étaient annulées et plus d'une autre dizaine dont la Ceni elle même(sic)
conteste l'élection ???

On en arrive à cette aberration où dans le quorum obtenu à la première session, plus de la moitié
peut-être déclarée demain non élue ?
Auront-ils siégé à l'AN pour seulement 2 ou 3 mois vu la lenteur effective du travail judiciaire ?
Des constitutionalistes seraient bien inspirés de nous éclaircir sur ce point si nous voulons
un Etat de droit en construction !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  kataguruma le 18/2/2012, 4:03 am

ndonzwau a écrit:Décidément, nous Congolais, restons uniques et incorrigibles : qu'avons-nous
à nous perdre en contorsions argumentatives souvent plus passionnelles que logiques alors
qu'il n'y a pas ici mille autres questions objectives et potentiellement bénéfiques ?
L'enjeu essentiel : que nous apporte la chaise vide en vue de l'objectif de changement que
nous poursuivons et accesoirement la reconnaissance immédiate de la vérité des urnes ???
Moi je n'hésiterai pas une seconde : rien ou pas grand chose !!!
Cessons de rêver !!!

La corollaire : comment pouvons-nous faire que notre présence (l'oppostoion) au
Parlement nous soit utile ?
D'abord et encore et encore nous organiser ! Et là, Wilco évoque un possible renforcement
avec ceux de l'Udps mais écarte de suite ceux du Mlc et d'autres dans l'opposition; pourquoi ?
Le défi est d"obtenir d' y travailler avec tous ceux qui se sont dits opposés au pouvoir...
Sinon bien sûr, nous travaillerions d'avance à perte...
Et à ma connaissance le Mlc avec Bemba a revendiqué encore dernièrement ce camp;
il y a les autres de la DT, ceux de Kamerhe et peut-être même des indépendants qu'on peut enrôler !

Ensuite et enfin en plus de la nécessité d'organisation et de travail il y a tous
les autres avantages qu'on a évoqués : être dans le système et non dehors bien sûr
mais aussi des hommes politiques solvables qui doivent abonder l'obole de l'opposition
nécessaire à la résistance...

Bref si nous croyons que la seule façon de peser c'est de recouvrer la régularité
des élections de suite sinon nous nous mettons hors-système ou si nous croyons
à l'avance que nous n'y obtiendrons pas demain plus la parole que l'opposition d'hier,
en quoi aurons-nous changé quelque chose par exemple avec la situation antérieure
où l'Udps était dehors; en quoi aurions-nous tenté de nous "imposer" ?
Et pour combien de temps encore dehors ?

Il nous faut retomber sur terre : nous sommes plus proches de rester 5 ans dans
la minorité et sans Tshisekedi au pouvoir que plus près de gagner la bataille; réveillons-nous !
Sinon nous accrocher à l'oukase du Lider Maximo ne nous révelera demain qu'un malheur :
toute cette entreprise n'était qu'une entourloupe, comme je l'ai dit une fois, morte née,
sans capacité de rebondissement ! Il fallait nous le dire avant alors...

Mais non entrer dans le système ne nous enlevera aucune légitimité à continuer la lutte
et à nous associer la société civile et la population, au contraire !
Et les âmes chagrines peuvent se consoler, si elles ne sont pas encore convaincues avec
cette justification de Diomi, je crois : les élus de l'opposition l'ont vraiment été, l'ont mérité;
tandis que ceux d'en face ont été nommés !!!
Sinon, svp arrêtons de rever : le monde idéal où tout se passe comme prévu ou tout reste
bien juste et droit c'est dans les fables pas dans la vie; fini le rêve, réveillons-nous , disais-je !
Au boulot, à nos armes !!!
Voilà mon avis !


Compatriotiquement!

Mon cher tu as bcp ecrit mais j avoue que je ne rien compris de ta logique!!!

Si on revellait le general DeGaules et on lui posait la question sur ce que les congolais devraient faire si lui etait congolais...Je crois que que si tu lui faisais ta reflexion il t aurait peut etre gifflé. De meme si tu vas demande a Mandela qui est encore vivant si il etait leader congolais dans cette situation que ferai t il....
Je le repete et signe , il n ya que la force et la violence qui pourrait faire partir Kanambe...car pdt que l opposition ne prend pas au serieux ce qu il doit reellement faire...le clan Kagame Kabila Museveni sait exactement sait qu il doit faire pour maintenir le congo dans cet etat car ce clan prend au serieux son role.
Pour preuve il se sont donner 2/3 des sieges pour falsifier la constitution et ca sera au vu et au su tout ce qui vont aller dans ce parlement. Janet et Zoe seront la pour tout faire dans ce sens et ca sera la fin du congo dans sa configuration actuelle!!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  ndonzwau le 18/2/2012, 4:59 am

kataguruma a écrit:
ndonzwau a écrit:Décidément, nous Congolais, restons uniques et incorrigibles : qu'avons-nous
à nous perdre en contorsions argumentatives souvent plus passionnelles que logiques alors
qu'il n'y a pas ici mille autres questions objectives et potentiellement bénéfiques ?
L'enjeu essentiel : que nous apporte la chaise vide en vue de l'objectif de changement que
nous poursuivons et accesoirement la reconnaissance immédiate de la vérité des urnes ???
Moi je n'hésiterai pas une seconde : rien ou pas grand chose !!!
Cessons de rêver !!!

La corollaire : comment pouvons-nous faire que notre présence (l'oppostoion) au
Parlement nous soit utile ?
D'abord et encore et encore nous organiser ! Et là, Wilco évoque un possible renforcement
avec ceux de l'Udps mais écarte de suite ceux du Mlc et d'autres dans l'opposition; pourquoi ?
Le défi est d"obtenir d' y travailler avec tous ceux qui se sont dits opposés au pouvoir...
Sinon bien sûr, nous travaillerions d'avance à perte...
Et à ma connaissance le Mlc avec Bemba a revendiqué encore dernièrement ce camp;
il y a les autres de la DT, ceux de Kamerhe et peut-être même des indépendants qu'on peut enrôler !

Ensuite et enfin en plus de la nécessité d'organisation et de travail il y a tous
les autres avantages qu'on a évoqués : être dans le système et non dehors bien sûr
mais aussi des hommes politiques solvables qui doivent abonder l'obole de l'opposition
nécessaire à la résistance...

Bref si nous croyons que la seule façon de peser c'est de recouvrer la régularité
des élections de suite sinon nous nous mettons hors-système ou si nous croyons
à l'avance que nous n'y obtiendrons pas demain plus la parole que l'opposition d'hier,
en quoi aurons-nous changé quelque chose par exemple avec la situation antérieure
où l'Udps était dehors; en quoi aurions-nous tenté de nous "imposer" ?
Et pour combien de temps encore dehors ?

Il nous faut retomber sur terre : nous sommes plus proches de rester 5 ans dans
la minorité et sans Tshisekedi au pouvoir que plus près de gagner la bataille; réveillons-nous !
Sinon nous accrocher à l'oukase du Lider Maximo ne nous révelera demain qu'un malheur :
toute cette entreprise n'était qu'une entourloupe, comme je l'ai dit une fois, morte née,
sans capacité de rebondissement ! Il fallait nous le dire avant alors...

Mais non entrer dans le système ne nous enlevera aucune légitimité à continuer la lutte
et à nous associer la société civile et la population, au contraire !
Et les âmes chagrines peuvent se consoler, si elles ne sont pas encore convaincues avec
cette justification de Diomi, je crois : les élus de l'opposition l'ont vraiment été, l'ont mérité;
tandis que ceux d'en face ont été nommés !!!
Sinon, svp arrêtons de rever : le monde idéal où tout se passe comme prévu ou tout reste
bien juste et droit c'est dans les fables pas dans la vie; fini le rêve, réveillons-nous , disais-je !
Au boulot, à nos armes !!!
Voilà mon avis !


Compatriotiquement!

Mon cher tu as bcp ecrit mais j avoue que je ne rien compris de ta logique!!!

Si on revellait le general DeGaules et on lui posait la question sur ce que les congolais devraient faire si lui etait congolais...Je crois que que si tu lui faisais ta reflexion il t aurait peut etre gifflé. De meme si tu vas demande a Mandela qui est encore vivant si il etait leader congolais dans cette situation que ferai t il....
Je le repete et signe , il n ya que la force et la violence qui pourrait faire partir Kanambe...car pdt que l opposition ne prend pas au serieux ce qu il doit reellement faire...le clan Kagame Kabila Museveni sait exactement sait qu il doit faire pour maintenir le congo dans cet etat car ce clan prend au serieux son role.
Pour preuve il se sont donner 2/3 des sieges pour falsifier la constitution et ca sera au vu et au su tout ce qui vont aller dans ce parlement. Janet et Zoe seront la pour tout faire dans ce sens et ca sera la fin du congo dans sa configuration actuelle!!!!
Cher Katagumura,

1° C'est bien possible que vous n'ayez trouvé aucune logique à ma prose parce qu'elle était nulle,
pas claire...(veuillez m'en excuser et j'essayerai de mieux faire demain)...
Mais cela était aussi possible de votre part parce que vous y cherchiez ce qui n'avait pas lieu
d'y être, mon propos avait une autre direction, traitait d'un secteur...
Et là dessus, sachez que pour le moment chez-nous, je ne vois, à mon appréciation, ni
de Gaulle ni Mandela hélas; ça se saurait sinon !
Et ne parlons pas des contextes, pas complètement transposables au délà des principes, qui
je vous l'avoue, doivent nous guider aujourd'hui chez nous come hier chez eux ! Soit !
Mutatis mutandi, nous sommes condamnés à faire avec ce que nous avons...

2° L'option militaire n'était pas mon sujet sans que je l'écarte sinon que je pense qu'il est
bien plus facile d'en parler que de le projeter sur papiers, croquis et surtout ressources
matérieles et humaines, chronométration et toute la faisabilité !
J'attendrai vos propositions ou plutôt envoyez-les à ceux qui peuvent s'en occuper et donc
l'apprécier ! Au delà de ne pas l'écarter, je ne suis pas bien en mesure de le juger!

3° Mon propos traitait plus spécifiquement de la participation ou non de l'opposition au Parlement;
malheureusement sur ce coeur de mon intervention, vous avez été muet !
Que devons-nous faire et comment ? Pas le passé; aujourd'hui pour demain ! J'attends aussi !

Voilà !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  lino le 18/2/2012, 10:19 am

Troll a écrit: Very Happy affraid Mr Lino

Ata vous même...vous citez un article de la Constitution hors contexte Laughing Laughing Laughing Pendant les "2 mois" AUCUN des parlementaires dont le mandat est contesté ne peut se pointer au Palais du Peuple..AUCUN..

Tout comme ceux qui continuent á assumer des fonctions..et violent ainsi la LOI qui interdit le cumul des fonctions ne devaient pas se pointer au Palais du Peuple...et AUCUNE loi ne leur accorde 8 jours de reflexion..comme s´ils ne savaient pas en faisant campagne qu´ils devaient quitter leur fonction..
Mende ne savait pas que sa fonction de ministre allait prendre fin avec sa place au Parlement Question Faut-il lui accorder 8 jours pour se decider Question

Mbisi ebandaka ko pola na moto..
Mr Troll,

Malgré votre séjour en occident,vous n'avez pas pris gout à faire vous même de recherche,ki Zaïrois ezali ko continuer kaka.
Bon Toko sunga yo....Mbisi ebandaka ko pola na moto..





Assemblée nationale: ministres et gouverneurs élus ont huit jours pour se décider

Au nombre de députés élus présents à la session extraordinaire de l’Assemblée nationale ouverte, jeudi 16 février, figurent des ministres, gouverneurs des provinces et sénateurs en fonction. Ces élus doivent choisir entre leurs fonctions actuelles et leurs sièges à l’Assemblée. Selon l’article 78 de la loi électorale, ils disposent de huit jours à dater de la validation de leur mandat pour faire leurs choix.

http://radiookapi.net/actualite/2012/02/17/assemblee-nationale-majorite-opposition-rassurees-par-le-bureau-provisoire/




Like a Star @ heaven LOI ÉLECTORALE DE LA RDC

Article 75 : Les juridictions compétentes pour connaître du contentieux des élections sont :

1. la Cour constitutionnelle, pour les élections présidentielle et législatives ;

2. la Cour administrative d’appel, pour les élections provinciales ;

3. le Tribunal administratif, pour les élections urbaines, communales et locales.

Le délai d’examen du contentieux de l’élection présidentielle est de sept jours à compter de la date de saisine de la Cour constitutionnelle ; celui du contentieux des élections législatives, provinciales, urbaines, communales et locales est de deux mois à compter de la saisine des juridictions compétentes.

Si les recours sont déclarés irrecevables ou non fondés, la Cour constitutionnelle, la Cour administrative d’appel ou le Tribunal administratif, selon le cas, proclame les résultats définitifs des élections.

Si la juridiction saisie admet un recours pour erreur matérielle, elle rectifie le résultat erroné. Elle communique la décision à la Commission électorale nationale indépendante.

Dans tous les autres cas, elle peut annuler le vote en tout ou en partie lorsque les irrégularités retenues ont pu avoir une influence déterminante sur le résultat du scrutin. S’il n’y a pas appel, un nouveau scrutin est organisé dans les soixante jours de la notification.

Article 78 : La décision d’annulation des élections est immédiatement signifiée aussi bien à la Commission électorale nationale indépendante qu’aux parties intéressées.

Outre les incompatibilités aux fonctions de Président de la République, de député et de sénateur prévues aux articles 96 et 108 de la Constitution, selon le cas, sont incompatibles avec les fonctions électives provinciales, urbaines, communales et locales les fonctions ou mandats suivants:

1. membre du Gouvernement;

2. magistrat ;

3. membre du Conseil économique et social, membre d’une institution d’appui à la démocratie ;

4. membre du cabinet du Président de la République, du Président de l’assemblée nationale, du

Président du Sénat, du Premier ministre, des membres du Gouvernement et de toute autre autorité politique ou administrative de l’Etat ;

5, membre des Forces armées, de la Police nationale ;

6. agent de carrière des services publics de l’Etat ;

7. cadre politico-administratif de la territoriale, à l’exception des chefs groupement ;

8. mandataire public actif :

- Président du conseil d’administration ;

- Administrateur Délégué Général ;

- Administrateur Délégué Général adjoint ;

- Administrateur Délégué.

9. tout autre mandat électif.

Les fonctions électives provinciales, urbaines, communales et locales sont incompatibles avec l’exercice des fonctions rémunérées conférées par un Etat étranger ou un organisme international.

1. L’élu qui fait l’objet de l’une des incompatibilités visées à l’article 77 points 1, 3, 4, 6, 7 et 9 doit opter, dans les huit jours de la validation de mandat, entre son mandat et les autres fonctions qu’il exerce. S’il opte pour son mandat, il en avise, par lettre dans le même délai, selon le cas, le Bureau :

2. de l’Assemblée nationale,

3. du Sénat

4. de l’Assemblée provinciale;

5, du Conseil urbain ;

6. du Conseil communal ;

7. du Conseil de secteur ou de chefferie ;

8. de la Commission électorale nationale indépendante.

A défaut de se prononcer dans le délai fixé, il est présumé avoir renoncé à son mandat
.

http://ambardc.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=232%3Aloi-electorale-de-la-rdc&catid=50&Itemid=41

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  Troll le 18/2/2012, 2:33 pm

Laughing BRAVO...8 jours

Mais mr Lino a oublié de retrouver la loi qui rend possible l´ouverture provisoire de l´assemblée nationale.avec des membres provisoires
To zo zela o sunga biso na likambo oyo No No drunken

8 jours, ils se retrouvent parmis ceux dont les mandats sont contestés... pale Sleep

Allons, un peu d´effort, yela biso article ya "parlement provisoire"

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  lino le 18/2/2012, 3:17 pm

Troll a écrit: Laughing BRAVO...8 jours

Mais mr Lino a oublié de retrouver la loi qui rend possible l´ouverture provisoire de l´assemblée nationale.avec des membres provisoires
To zo zela o sunga biso na likambo oyo No No drunken

8 jours, ils se retrouvent parmis ceux dont les mandats sont contestés... pale Sleep

Allons, un peu d´effort, yela biso article ya "parlement provisoire"
Mr Troll,

Malgré votre séjour en occident,vous n'avez pas pris gout à faire vous même des recherches!ki Zaïrois ezali ko continuer kaka.
Donc vous n'avez même pas compris pourquoi les parlementaires étaient au palais du peuple Neutral
Bon Toko sunga yo....Mbisi ebandaka ko pola na moto..


La Constitution de la RDC


Article 114
Chaque Chambre du Parlement se réunit de plein droit en session extraordinaire le quinzième
jour
suivant la proclamation des résultats des élections législatives par la Commission
électorale nationale indépendante
en vue de :
1. l'installation du Bureau provisoire dirigé par le doyen d'âge assisté des deux les moins âgés;
2. la validation des pouvoirs;
3. l'élection et l'installation du Bureau définitif;
4. l'élaboration et l'adoption du Règlement intérieur.


http://congodiaspora.forumdediscussions.com/t2866-la-constitution-de-la-rdc

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  Troll le 19/2/2012, 1:21 pm

Very Happy Arrow


Continuez á citer la constitution

Expliquez nous le rôle de la CSJ dans le processus électoral au Congo Laughing Le resultat de la CENI n´est pas "juridiquement legal" tant que la CSJ ne s´est pas encore prononcée..
Expliquez-nous comment des gens dont les mandats se trouvent contestés par la CSJ peuvent se retrouver "provisoirement" parlementaire Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  AKABANGA le 19/2/2012, 4:24 pm

Voila quelqu'un qui comprend mieux les autres con-mbattants, on est içi pour debatre une idée et aprendre si on veux alors les combattants mabe nabango il faut kaka ko ndima bango, or les vrai combattants sont BANA CONGO et BANA LONDRES mais ils sont divisé pourquoi??? kaka seconde mukie kanambe a testa bango apesa bango 200.000$ kaka ya oufffffffff ba zua likonda zozanie ekota donc tshinvundu na kati yabana congo de belgique le leader oyo toyebaki RAMAZANI akenda wapi???? porter disparu il est réfoulé à kin a ce jour il subis le même sort que KAPEND en prison alors bino ba combattants vs fêtes quoi pour lui????? hein???? est ce que bozo luka ye kutu???? un jour pe bako liesa bino mbongo na mpiaka ya poto boko wela yango lol pe affaire esili. moi je pense que il faut ko tia elader moko moko dans chque coin du monde par canada boluki une seule personne, states idem, londres,france,belgique,hollande ect..... comme ils essaient de cordonner la directive du projet combattant soki bosangani ezate ba ndeko boko kende loin te boko banda kaka ko patogé sur place et en même temps kanambe et sa bande reigne et bino gorge ezo kawuka oyo vérité soki owangani yango etaliyo troll. jai poser des bonnes questions mais tellement congolais aza naye limité apesi agressivité nionso liboso sans amona fond ya probleme voila le probleme des congolais.
jusque là mutu mokote a repondre nga bien apart piélé de dongo.

vs savez parfois trop des makelele eza mabe le silence est parfois très important dans un combat.
Dis moi un peu un type comme NGBANDA OU MUNENE bazelaka nini pona ko attaquer congo??? ye ngbanda azo tiaka makelele en dehors ya RDC eloko nini azelaka dépuis abanda lutte oyo soit disant il connait bien bien voir même trop bien la RDC pour attaque kanambe??? pona nga kutu bo bosana ces types voir meme TSHITSHI bo bosana ye pour l'instant boluka leader mususu batu ya mayele koleka tshisekedi baza ebele na RDC oyo ako organiser les affaires mais tellement AMOUR entre vs ezalite na vérité eloko moko te eko salema donc lutte ti bokufi pe il y aura rien de concret. eteya bino na sololi albino albino albino

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  KOTA le 19/2/2012, 7:40 pm

TOUT A FAIT D ACCORD, CHER TROLL: le parlement doit au moins attendre que la csj se prononce...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS preside la premiere session parlementaire de la nouvelle ensemblee nationale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum