LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI

Aller en bas

LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI Empty LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI

Message  KOTA le 18/3/2012, 7:37 pm

DIZAINES DE CORPS REPECHES DANS LES RIVIERES A LUBUMBASHI


Publié le 18 mars 2012by democratiechretienne.org

LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI Corps-du-premier-clandestin-rdc-retrouve-fleuve-congo-2Lubumbashi: le maire en appelle à l’arrestation des auteurs des meurtres


publié il y a 36 minutes, | Denière mise à jour le 18 mars, 2012 à 4:02 | sous







Une vue de l’immeuble de la banque centrale à Lubumbashi. Photo cabemery.org



<BLOCKQUOTE>
Des dizaines de citoyens sont tués par balle et de cadavres sont repêchés, depuis janvier dernier, des différentes rivières de Lubumbashi, chef-lieu du Katanga, sans que les auteurs et le mobile de ces actes ne soient identifiés.
</BLOCKQUOTE>
Cette situation préoccupe le maire de la capitale provinciale du Katanga, Jean Oscar Sanguza Mutunda qui a invité, samedi 17 mars lors d’une réunion de sécurité, la police et les services à renforcer la sécurité pour traquer les auteurs de ces forfaits.

<BLOCKQUOTE>
«C’est une grande ville. Nous avons plus de trois millions d’habitants. Il y a plein de bandits. Nous avons demandé aux services de sécurité de pouvoir déterminer les causes quand on retrouve un décès sur la voie publique. Je viens encore interpeller les services qui font ce travail pour que des enquêtes puissent aboutir parce qu’on ne peut pas dire àchaque fois que l’enquête esten cour. Qui suit ca ? C’est pourquoi j’ai rappelé à tous les responsables à chaque niveau de reprendre conscience pour que les enquêtes menées aboutissent à quelque chose», a déclaré le maire de Lubumbashi.
</BLOCKQUOTE>
Jean Oscar Sanguza Mutunda est persuadé que l’arrestation des auteurs de ces crimes rassurera la population lushoise que sa sécurité préoccupe les autorités provinciales

RADIO OKAPI 18/03/2012

http://democratiechretienne.org/2012/03/18/dizaines-de-corps-repeches-dans-les-rivieres-a-lubumbashi/
KOTA
KOTA


Revenir en haut Aller en bas

LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI Empty Re: LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI

Message  KOTA le 18/3/2012, 9:03 pm

A PROPOS DE CES MORTS DE MORT VIOLENTE - PAR BALLE - ET REPECHES DANS LE FELUVE CONGO....



Les massacres continuent


by ingeta on Jan 18, 2012 • 6:58 am No Comments


Source: L’Oeil du patriote/Apareco. Par Candide Okeke. Publié le 17 janvier 2012.

LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI Joseph-Kabila-300x218Le carnage continue ! Un officier supérieur de la Garde Républicaine, la garde prétorienne de l’imposteur rwandais Hyppolite KANAMBE, a contacté la rédaction de L’oeil de Patriote pour exprimer son écoeurement sur l’amplification du carnage du peuple congolais depuis le déclenchement du processus électoral de triste mémoire en novembre 2011.

L’officier congolais de la GR qui a requis l’anonymat (mais qui nous a décliné toute son identité pour vérification de l’authenticité de ses fonctions) a révélé que chaque soir, depuis le 16 décembre 2011, des «manifestants» favorables à l’opposition étaient exécutés froidement sur ordre personnel de KANAMBE par le patron de la Police congolaise, le rwandais Charles BISENGIMANA et par le tristement célèbre Colonel KANYAMA. Les corps des victimes étaient ensuite mis dans des sacs avec des pierres et balancés au fond du fleuve Congo au niveau du Palais de la Nation, le bureau officiel d’Hyppolite KANAMBE. Beaucoup de victimes sont des jeunes gens dont l’âge moyen varie entre 16 et 30 ans !
Par ailleurs, ces informations ont été confirmées par un officier supérieur de la MONUSCO qui a confié à une personnalité politique congolaise de l’opposition qu’à la fin du mois de décembre dernier, des pêcheurs congolais ont remonté dans leurs filets de pêche plusieurs corps enfui dans des sacs déchiquetés par les poissons attirés par l’odeur de la chair en décomposition. Du côté de la République du Congo/Brazzaville, plusieurs corps des jeunes filles et garçons ont aussi été repêchés dans les mêmes conditions. Et selon la même source de la MONUSCO, certains cadavres auraient été présentés aux enquêteurs de la CPI qui opèrent déjà très discrètement en RDC. Il était temps ! Alerté par ses services spéciaux, KANAMBE a envoyé une équipe des membres de la GR patrouiller le long du fleuve, en compagnie des troupes des mercenaires tanzaniens, dans le but de récupérer à temps tous les corps des victimes qui remontent à la surface ou qui sont repêchés par des pêcheurs riverains. Mais cette précaution vient trop tard !...



http://www.ingeta.com/kabila-en-fuite-ou-en-clandestinite-les-massacres-continuent/
KOTA
KOTA


Revenir en haut Aller en bas

LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI Empty Re: LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI

Message  AKABANGA le 18/3/2012, 9:56 pm

Kanambe amona makambu ata okufi na noyade eza kaka ye entout cas bon soit mes condoleances
AKABANGA
AKABANGA


Revenir en haut Aller en bas

LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI Empty Re: LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI

Message  KOTA le 18/3/2012, 11:24 pm

ARRETEZ VOTRE DESINFORMATION...IL S AGIT DE MORTS TUES PAR BALLE COMME PRECISE CLAIREMENT L ARTICLE DE "RADIO OKAPI"...

AVANT VOUS LE TUEZ, VOUS RAMASSEZ LE CORPS POUR EMPECHER QU ILS SOIT COMPTE ET IDENTIFIES ET APRES VOUS OSEZ LEUR SOUAHITER LE R.I.P ? HONTE A VOUS. Evil or Very Mad

VERITE ET JUSTICE POUR LE CONGO
KOTA
KOTA


Revenir en haut Aller en bas

LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI Empty Re: LE MORTS DE LA REPRESSION MILITAIRE REFONT SURFACE A LUBUMBASHI

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum