KABILA EMPECHE LE CARDINAL MONSENGWO PASINYA DE CELEBRER LA MESSE LE 01/04/2012, JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE, TANT AU STADE DES MARTYRS QU’AU STADE TATA RAPHAEL AVEC LE JEUNES MARTYRISES DE LA RDC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

KABILA EMPECHE LE CARDINAL MONSENGWO PASINYA DE CELEBRER LA MESSE LE 01/04/2012, JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE, TANT AU STADE DES MARTYRS QU’AU STADE TATA RAPHAEL AVEC LE JEUNES MARTYRISES DE LA RDC

Message  KOTA le 30/3/2012, 6:30 pm

KABILA EMPECHE LE CARDINAL MONSENGWO PASINYA DE CELEBRER LA MESSE LE 01/04/2012, JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE, TANT AU STADE DES MARTYRS QU’AU STADE TATA RAPHAEL AVEC LE JEUNES MARTYRISES DE LA RDC


Publié le 30 mars 2012by democratiechretienne.org

KABILA EMPECHE LE CARDINAL MONSENGWO PASINYA DE CELEBRER LA MESSE LE 01/04/2012, JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE, TANT AU STADE DES MARTYRS QU’AU STADE TATA RAPHAEL AVEC LE JEUNES MARTYRISES DE LA RDC



En vue de la célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse le Cardinal de Kinshasa, Son Eminence Laurent Monsengwo Pasinya, avait programmé de réunir les jeunes chrétiens de Kinshasa et des autres provinces de la RDC au Stade des Martyrs où il comptait célébrer une messe pour bénir la jeunesse congolaise.

<BLOCKQUOTE>
Mais les services de sécurité sont intervenus, par des menaces et intimidations, près des administrateurs sportifs du stade des Martyrs, afin de ne pas donner la disponibilité du plus grand Stade de la RDC pour la journée du 01 avril 2012.

L’Eglise Catholique a essayé de renouveler sa requête cette fois-ci pour le Stade Tata Raphael mais aussi pour cette structure sportive, la disponibilité a été niée par les responsables administratifs, encore une fois soumis à menaces et intimidations de la part des services de sécurités.
</BLOCKQUOTE>
Discrètement les responsables administratifs de deux Stades ont reconnu qu’aucune manifestation sportive ne doit se tenir à Kinshasa la date du 01 avril 2012 et qu’ils ont reçu des injonctions musclées de la part des services de sécurité à la solde du pouvoir illégitime en place à Kinshasa de ne pas permettre au Cardinal de Kinsahsa, Son Eminence Laurent Monsengwo de célébrer une messe avec la jeunes kinois et les autres délégations de la jeunesse catholique en provenance de toutes les provinces de la RDC.

Il sied de souligner que la messe en question, prévue dans un lieu fermé, légalement ne doit pas faire l’objet d’aucune autorisation préalable.

Cette énième violation de la liberté religieuse ainsi que de la liberté d’expression des congolais confirme, encore une fois, le caractère répressif du régime issu de la fraude électorale du 28/11/2011.

En effet, depuis la veille des élections du 28/11/2011, aucune manifestation de l’opposition politique, de l’Eglise Catholique ou bien de la société civile n’a été autorisée en RDC ou bien elle a fait l’objet d’une répression violente de la part des forces de sécurité et cela en violation des libertés publiques garanties par la Constitution en vigueur en RDC.

Seulement les manifestations de la mouvance présidentielle kabiliste sont permises…



La Démocratie Chrétienne exprime son indignation pour les entraves érigées par les services de sécurités de la RDC afin d’ empêcher au Cardinal Laurent Monsengwo de célébrer une messe dans un Stade à Kinshasa avec la jeunesse martyrisée de la RDC, qui a payé un lourd tribut de sang, à partir du 26/11/2011, comme vient de dénoncer le Conseil des Droits de l’ Homme de Nations Unies dans son dernier rapport sur la situations des droits de l’homme en RDC.

Beaucoup de jeunes congolais ont été enlevés de leurs maisons et enfermés dans des lieux de détentions illégaux où la torture et des assassinats extra-judiciaires ont été commis, comme il est bien détaillé dans le rapport plus haut indiqué.

Jusqu’à quand les jeunes congolais devront être privés de leurs droits fondamentaux comme le droit à la vie, à l’intégrité physique, à la liberté d’expression et manifestation politique et maintenant même de leur liberté religieuse ?



Vérité et Justice pour le Congo

Marc Mawete

Democratiechretienne.org

http://democratiechretienne.org/2012/03/30/kabila-empeche-le-cardinal-monsengwo-pasinya-de-celebrer-la-messe-le-01042012-journee-internationale-de-la-jeunesse-tant-au-stade-des-martyrs-quau-stade-tata-raphael-avec-le-jeunes-martyr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: KABILA EMPECHE LE CARDINAL MONSENGWO PASINYA DE CELEBRER LA MESSE LE 01/04/2012, JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE, TANT AU STADE DES MARTYRS QU’AU STADE TATA RAPHAEL AVEC LE JEUNES MARTYRISES DE LA RDC

Message  ndonzwau le 3/4/2012, 2:29 am

'(...)Monsengwo

AfricaNews, dans le deuxième article de sa double manchette attire l’attention sur un autre front de la trépidante actualité de l’heure, celui de la religion. Le titre de cet article est : « Pas de stade pour le Cardinal. Kimbuta vs Monsengwo nouveau clash ». Encore une fois c’est à l’intérieur du journal que le titre complet est présenté avec les évocations de son message, à savoir : « (Dimanche des) Rameaux : pas de stade pour le Cardinal. (Le gouverneur de Kinshasa) Kimbuta vs Monsengwo : nouveau clash. Ca fait jaser dans la capitale ; le gouv’ a rendu le coup pour le coup au prélat catholique qui avait refusé la Cathédrale Notre Dame aux membres du PPRD organisateurs de la messe de suffrages en mémoire de Katumba ».

Le Potentiel s’intéresse aussi au message de l’archevêque de Kinshasa hier dans son homélie lors de la Journée diocésaine des jeunes. (Soit dit en passant, c’est le choix de ce Dimanche des Rameaux comme Journée de la Jeunesse Chrétienne qui est à l’origine de l’habitude de le célébrer dans un stade. NdlR)
« Dans son homélie lors de la Journée diocésaine des jeunes. Laurent Monsengwo : Notre pays connaît une crise que nous devons tous aider à résoudre », explique Le Potentiel.
Citant le cardinal Monsengwo, le journal écrit : « Chers jeunes, notre pays connaît une crise que nous devons tous aider à résoudre. Pour cela, soyons unis et nous devons encore œuvrer jalousement à l’unité nationale et à l’intégrité territoriale. Rejetez les divisions de tout genre ; promouvez la réconciliation ; débarrassons les murs qui séparaient Juifs et Païens, souvenons-nous que le Christ a réconcilié toute l’humanité». Pour le Potentiel, la leçon à tirer de ce message, est le souci du cardinal de voir la RDC se lever et s’élever, entreprendre son envol pour des lendemains meilleurs. Aussi, a-t-il lancé un appel à la jeunesse, « le levain de demain pour plus de responsabilité, conscience et de patriotisme dans un élan d’excellence, de fraternité et d’abnégation ».

Quant à la tension remontée d’un cran entre le pouvoir et l’Eglise catholique tel qu’évoquée plus haut, Le Phare s’interroge : « Nouvelle guerre Pouvoir-Catholiques ? » Il annonce cet article en première page du journal sous le titre : « Dimanche des Rameaux. Monsengwo : Ne nous enfermons pas dans une vision égoïste de la vie ».(...)"


° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7207
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186040&Actualiteit=selected
° http://lepotentiel.com//afficher_article_archive.php?id_article=122082&id_edition=10085&yearID=2012&monthID=04&dayID=02
° http://lepotentiel.com//afficher_article_archive.php?id_article=122081&id_edition=10085&yearID=2012&monthID=04&dayID=02
° http://radiookapi.net/actualite/2012/04/01/cardinal-monsengwo-notre-pays-connait-une-crise-nous-nous-devons-tous-de-resoudre/

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 4/4/2012, 1:54 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: KABILA EMPECHE LE CARDINAL MONSENGWO PASINYA DE CELEBRER LA MESSE LE 01/04/2012, JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE, TANT AU STADE DES MARTYRS QU’AU STADE TATA RAPHAEL AVEC LE JEUNES MARTYRISES DE LA RDC

Message  ndonzwau le 4/4/2012, 1:24 am

"L’Église se pose en médiatrice de la crise en RD-Congo
° http://www.la-croix.com/lacroixsearch/search?keyword=L%E2%80%99%C3%89glise+se+pose+en+m%C3%A9diatrice+de+la+crise+en+RD-Congo
L'Église catholique essaie d’instaurer un dialogue entre les leaders politiques, dont le chef de l’État réélu Joseph Kabila et l’opposant Étienne Tshisekedi, autoproclamé « président ».(...)"

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: KABILA EMPECHE LE CARDINAL MONSENGWO PASINYA DE CELEBRER LA MESSE LE 01/04/2012, JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE, TANT AU STADE DES MARTYRS QU’AU STADE TATA RAPHAEL AVEC LE JEUNES MARTYRISES DE LA RDC

Message  ndonzwau le 8/4/2012, 7:16 pm

"Célébration de la Pâques: les autorités religieuses «parlent politique» à leurs fidèles
° http://radiookapi.net/actualite/2012/04/08/celebration-de-la-paques-les-autorites-religieuses-parlent-politique-leurs-fideles/
A l’occasion de la célébration de la fête chrétienne de Pâques à Kinshasa, dimanche 8 avril, l’Archevêque catholique de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, et le président de l’Eglise du Christ au Congo, Mgr Marini Bodo, ont adressé des messages à la fois religieux et politiques à leurs fidèles. Si le cardinal a insisté sur l’amélioration des conditions de vie des Congolais, le chef de l’Eglise du christ au Congo, lui, a parlé de l’élection de Dieu.
L’Archevêque catholique de Kinshasa a célébré la messe pascale à la Cathédrale Notre Dame du Congo, dans la commune de Lingwala, à Kinshasa.
Sur plusieurs passages de son message de circonstance, Mgr Monsengwo a expliqué que «la société est appelée à créer pour tous des conditions empreintes de dignité humaine, sans répression, ni violation des droits de l’Homme».
Le prélat catholique a invité les fidèles en particulier, et les Congolais en général, à se confier«aux valeurs» et «à ne pas se livrer à la haine, au mensonge, aux assassinats et à la répression ».

Le même jour, dans la même commune à Kinshasa, le président de l’Eglise du Christ au Congo célébrait le culte pascal à la Cathédrale du centenaire protestant.
Dans sa prédication de 20 minutes, Mgr Marini Bodo s’est appuyé sur le vingtième chapitre de l’évangile de Jean, affirmant que « lorsque dans une société il y a problème, Dieu peut aussi utiliser les faibles et laisser de côté les sages».
Il a, en outre, appelé à redonner à la femme la considération qui lui revient réellement et à reconnaitre son «rôle constructeur » ainsi que sa participation dans la résolution des problèmes dans la société, comparant ce rôle à celui que Marie de Magdala a joué dans l’histoire chrétienne du salut.

A Rome, le Pape Benoît XVI a consacré ses prêches des vendredi et samedi saints à la crise de la famille dans le monde contemporain et à la perte du sens de Dieu et des valeurs, qui est une menace, selon lui, pour l’humanité.
Le souverain pontife avait présidé pendant trois heures la veillée pascale. Ce dimanche, il a célébré une grande messe à l’esplanade de la Basilique Saint-Pierre, devant une foule immense.
A l’issue de cette messe solennelle, le Pape devrait prononcer une bénédiction dans 65 langues."

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: KABILA EMPECHE LE CARDINAL MONSENGWO PASINYA DE CELEBRER LA MESSE LE 01/04/2012, JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE, TANT AU STADE DES MARTYRS QU’AU STADE TATA RAPHAEL AVEC LE JEUNES MARTYRISES DE LA RDC

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum