UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  Troll le 25/4/2012, 6:52 pm

[quote="link"]Nord-Kivu : 3 officiers des FARDC désertent l’armée avec leurs hommes

http://radiookapi.net/actualite/2012/04/24/nord-kivu-3-autres-officiers-fardc-desertent-avec-leurs-hommes/

KITSHANGA

C´est le centre de commandement militaire de l´armée Rwandaise au Kivu sunny Pendant la guerre de "Mushake", Nkunda et ses conseillers militaires Rwandais étaient basés dans cette cité..et les FARDC n´ont jamais pris le contrôle de cette zone..

L´histoire nous apprend que les troupes des FARDC qui avancaient victorieusement vers cette cité..avaient été ordonées de reculer..par l´actuel Chef d´état-major de la Force Terrestre..d´où un catastrophe humanitaire et un desastre militaire, car les FARDC seront chassés et vont reculer en perdant toutes les cités du Masisi.. La ville de Goma ne sera sauvée que par la deternmination de la MONUC qui avait lancé un ultimatum aux Rwandophones

Quand on apprend que les déserteurs se rassemblent á Kitshanga, une guerre est en cours...Cette fois ici Joé devrait choisir definitivement s´il defend le Kivu ou il continue d´offrir le Kivu á Kagama. Twisted Evil Twisted Evil

Esperons aussi que les militaires qu´on deplace ne sont pas des unités des congolais 100 % capables de defendre le Kivu.. affraid et qui laissent ainsi un vide quand Bosco ou Nkunda vont lancer une offensive affraid affraid pale pale

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  Tsippora le 25/4/2012, 8:01 pm

Entre temps, au Nord-Kivu, ce sont les FARDC eux-mêmes qui commettent des exactions, violent et violentent les populations civiles...en toute impunité. Et la marionnette nationale prétend que de un, il y a une justice compétente au Congo et de deux, qu'elle est en mesure de juger ces criminels Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Nord-Kivu : les habitants de Buna fuient les exactions des FARDC
publié il y a 8 minutes, | Denière mise à jour le 25 avril, 2012 à 5:47 | sous En bref, Nord Kivu, Sécurité.
Share on emailEnvoyer par e-mail | Mots clés:

Les habitants de Buna (Nord-Kivu) désertent cette localité depuis le mardi 24 avril, fuyant les exactions des militaires. Le président de la société civile locale qui livre cette information, affirme que dans la nuit de lundi à mardi des hommes en uniforme ont tabassé les hommes, violé puis poignardé les femmes à la baïonnette.
Le commandant premier secteur des FARDC basé à Beni déclare être au courant de cette situation. Selon lui, une instruction a été donnée aux officiers militaires pour identifier les coupables et sécuriser la population.

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  lino le 25/4/2012, 9:43 pm

Général Didier Etumba Vs les officiers et militaires déserteurs a l'Est

Publiée le 24 avril 2012


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=3UljEulejbA

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  Troll le 25/4/2012, 11:21 pm

Laughing Very Happy "MILITAIRES "RWANDAIS" DESERTEURS Question

En tout cas, Didier Etumba qui porte un beret vert..sans forme sait d´avance que les foyers de tension qui vont se prononcer très bientôt signifieraient la guerre indirecte contre le Rwanda. sunny

On ne peut pas mettre en prison plus de 2000 Rwandophones armés qui ne vont pas se livrer... ni surtout livrer Bosco Ntanganda Mad
Sauf si on les laisse s´exiler au Rwanda comme on l´a fait pour Mutebutshi et Nkunda lol!

La "commission de discipline" étant exclusivement composée des officiers Rwandophones lol! eloko eyii te lol!

La guerre, une fois de plus dans un second mandat de tricherie et de fraude

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  ndonzwau le 27/4/2012, 12:10 am

"Selon la Monusco
La défection au sein des FARDC à la base de l’insécurité au Nord-Kivu"

° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=122748&id_edition=100105

"Soldats communautaires"
° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=122771&id_edition=100105

"Stabilisation de l’Est de la RDC
Les Pays-Bas soutiennent l’arrestation de Bosco Ntaganda et son transfert à la CPI"

° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=122750&id_edition=100105

"De l’holocauste oublié à l’holocauste occulté au Congo-Kinshasa
° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=122746&id_edition=100105
Le Congo Kinshasa est un pays frappé par un mauvais sort qui ne dit pas son nom. Créé en 1885 comme une colonie internationale dont la gestion est confiée à Léopold II, Roi des belges, ce pays béni de Dieu a connu deux génocides. Le premier holocauste fut commis par Léopold II sous l’Etat Indépendant du Congo. Il a été oublié. Le deuxième a été perpétré sous la barbe de la communauté internationale. Il est ignoré du grand public. Les capitalistes prédateurs, responsables de ces deux génocides, font tout pour effacer les traces de leur double forfait dans la mémoire collective des Congolais.(...)"

RDC : L'ONU craint une possible rébellion en Ituri
(Afriquinfos 26/04/2012)

° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=667104

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186486&Actualiteit=selected

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  link le 27/4/2012, 5:07 pm

Nord-Kivu: 300 militaires déserteurs rejoignent le chef milicien Maï-Maï Sheka

http://radiookapi.net/actualite/2012/04/26/nord-kivu-300-militaires-deserteurs-rejoignent-le-chef-milicien-mai-mai-sheka/

Trois cents déserteurs des Forces armées de la RDC (FARDC) auraient rallié Sheka, chef rebelle du groupe Maï-Maï Nduma Defense of Congo (NDC), opérant dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu). Les services de sécurité de cette province affirment que l’alliance entre Sheka et Ntaganda, recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre, se propose de contrôler les zones minières pour des fins d’exploitation de l’or et de la cassitérite dans la région.

Nord-Kivu: après la mutation des troupes à Kananga, le 806è régiment des FARDC peine à se déployer à Bashali Mokoto

http://radiookapi.net/actualite/2012/04/27/nord-kivu-apres-la-mutation-des-troupes-kananga-le-806e-regiment-des-fardc-peine-se-deployer-bashali-mokoto/

Les militaires du 806è régiment venus en remplacement des unités FARDC mutées à Kananga (Kasaï-Occidental), peinent depuis une semaine à se déployer dans le groupement Bashali Mokoto, en territoire de Masisi (Nord-Kivu) à cause de déserteurs de la 8è région militaire qui tentent

D’autres positions laissées par les militaires de 811è régiment, à Pinga et Kashuga sont occupés par les miliciens de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) et les rebelles des Force démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  mongo elombe le 27/4/2012, 5:27 pm

On fait tout dans l'improvisation, ses militaires ont des enfants qui allaient à l'école et puis???Mba ndako eza? n'importe quoi.........

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  ndonzwau le 28/4/2012, 4:56 am

"Nouvelle rébellion en Ituri : la Monusco se dédouane
° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=122780&id_edition=100106
Une nouvelle rébellion est en gestation en Ituri. Elle porterait la marque de Bosco Ntaganda, général FARDC en cavale. La révélation est de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation du Congo (Monusco). Curieusement, la nouvelle tombe à deux mois de l’examen par le Conseil de sécurité des Nations unies du mandat des forces onusiennes en RDC. La révélation de la Monusco est la preuve de plus de l’incapacité de la Monusco à jouer véritablement son rôle. Une façon de se dédouaner pour camoufler sa compromission.B>(...)"

"Situation sécuritaire en Ituri : la Monusco rectifie les informations diffusées dans deux médias"
° http://radiookapi.net/actualite/2012/04/27/situation-securitaire-en-ituri-la-monusco-rectifie-les-informations-diffusees-dans-deux-medias/

"Le spectre de l’instabilité remet en cause l’autonomie de l’Afrique
° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=122805&id_edition=100106
Le cycle infernal de la violence qui a élu domicile en Afrique constitue, de nos jours, une entrave au développement et à la stabilité du continent. Cependant, les Africains devront repenser leurs stratégies pour interpeller les Etats considérés comme pôles intégrateurs et s’inscrire dans la dynamique de la nouvelle géopolitique.(...)"

"(...)
« Des milices à Kinshasa : Les Congolais à la recherche d’un Etat », titre Le Phare. Très active à l’Est et au Nord du pays, les milices sont en train de prendre progressivement pied à Kinshasa, estime ce journal.
En effet, dans le dossier sécuritaire, Le Phare titre « Le ministre de la Justice et Droits humains, Luzolo Bambi, qui assume par ailleurs l’intérim au ministère de la Défense, l’a appris à ses dépens le mercredi 25 avril », commente notre confrère. Ce membre du gouvernent a en effet, été défié et humilié par des éléments armés postés dans la concession de l’Hôpital de Kintambo, dont une portion est présentement envahie par des constructions anarchiques. Selon des sources proches de son entourage, son « Excellence » était dans une mission d’inspection de ce site loti dans l’anarchie la plus totale. Interdit d’accès par des gardiens armés en uniforme, il n’a pu faire prévaloir la force de la loi face aux personnes qui se sont engagées dans la spoliation d’un espace public destiné à la construction d’une nouvelle morgue.

« Nouvelle rébellion en Ituri : la Monusco se dédouane », titre Le Potentiel. Une nouvelle rébellion est en gestation en Ituri, annonce-t-il. Elle porterait la marque Bosco Ntangada, général Fardc en cavale. La révélation est de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo. (Monusco), écrit ce journal.
Curieusement, explique Le Potentiel, la nouvelle tombe à deux mois de l’examen par e Conseil de sécurité des Nations Unies du mandat des forces onusiennes en Rdc. La révélation de la Monusco est la preuve des plus de son l’incapacité à jouer véritablement son rôle. Une façon de se dédouaner pour camoufler sa compromission.(...)"
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186523&Actualiteit=selected

° http://radiookapi.net/actualite/2012/04/27/nord-kivu-apres-la-mutation-des-troupes-kananga-le-806e-regiment-des-fardc-peine-se-deployer-bashali-mokoto/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/04/27/nord-kivu-les-miliciens-mai-mai-tuent-policier-ngumo/

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  link le 30/4/2012, 9:59 pm

RDC : des civils fuient les combats

http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2012/04/120430_drc_fight.shtml

Dans l'est de la République démocratique du Congo, des milliers de civils fuient les combats déclenchés dimanche entre l'armée
régulière et la mutinerie conduite par le général Bosco Ntaganda.


Cette nouvelle rébellion a pris le contrôle de deux localités après des combats qui ont fait plusieurs morts.

Les 30 km de route qui séparent la capitale provinciale Goma de la petite ville de Sake sont bordés d'une file ininterrompue de familles chargées de matelas, d'ustensile de cuisine et accompagnés de quelques troupeaux de chèvres.

Ces gens fuient les combats qui ont fait rage toute la journée de dimanche et débouché sur la chute des villages de Mushake et Karuba aux mains des rebelles de l'ancienne milice CNDP dirigée par le général Bosco Ntaganda.


les tribaliste traitre colabo qui soutiennent hypolyte kanambe sont complice des tueries des rwandais sur les congolais

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  lino le 30/4/2012, 11:41 pm

Pourquoi les américains ne sont ils pas venu chercher eux même Bosco tangana ?
J.Kabila est tombé dans le piège des certains milieux anglo-saxons qui cherchent une autre guerre à l'EST pour se faire du fric pendant cette crise mondiale et la campagne électorale.
On laisse le Rwanda tranquille avec Nkunda parce qu'il n ya pas des richesses mais on cherche à créer du désordre en RDC.
Pourtant c’était prévisible que si J.Kabila cherche à arrêter Bosco ,cela sera considéré comme une trahison et va créer du désordre.
Les mêmes milieux vont essayer d' aider Bosco Tangana pour l'armer et le financer.
La fin du règne d’Obama risque de marquer le retour des républicains et d'une guerre à l'est du Congo si le gouvernement Congolais joue le jeu des occidentaux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  Vieux Bord le 1/5/2012, 2:04 am

si Etumba est un militaire et Chef,
puis que la guere est declaree ouvertement,
qu'il engage les troupes pour la defense du territoire
national. Arreter ou expulser ces gens hors du terriroire
sans condition. s'il reussit dans toutes les zones declarees
de conflit, la, nous dirons que les autorites travaillent pour
le congo.

Kanambe je ne le compte meme pas pcq il n'est pas congolais.
Il ne prendra jamais une decision qui fera mourir un tutsi ou rwandofone.
Par preuve, il n'a jamais empoisonne Kamhere, mais combien de congolais
sont morts sous son propre ordre d'elimination.

Le parlement des collabos restera bouche bee par rapport a cette situation.

Bondimela nga. Mba mikinza na bango nyama

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  ndonzwau le 1/5/2012, 3:00 am

"Nord-Kivu: les combats entre FARDC et mutins font 15 morts à Ngungu"
° http://radiookapi.net/actualite/2012/04/30/nord-kivu-les-combats-entre-fardc-mutins-font-15-morts-ngungu-2/
° http://radiookapi.net/regions/nord-kivu/2012/04/29/nord-kivu-des-habitants-de-mushaki-fuient-les-affrontements-entre-les-militaires-des-combattants-cndp/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/04/30/affrontements-fardc-mutins-la-population-deplore-la-hausse-des-prix-des-produits-vivriers-goma/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/04/30/nord-kivu-les-mutins-proches-de-bosco-ntaganda-assiegent-karuba/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/04/30/sud-kivu-la-situation-securitaire-requiert-une-attention-particuliere-affirme-lambassadeur-allemand/


"Est de la RDC affrontements entre l'aarmée et des soldats proches de Bosco Ntaganda"
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120430111636/actualite-afriqueest-de-la-rdc-affrontements-entre-l-armee-et-des-soldats-proches-de-bosco-ntaganda.html
° http://www.jeuneafrique.com/actu/20120430T121102Z20120430T121100Z/rdc-six-soldats-ex-rebelles-mutins-tues-l-armee-poursuit-les-operations.html


"Violents affrontements en République Démocratique du Congo
° http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1431215/2012/04/30/Violents-affrontements-en-Republique-Democratique-du-Congo.dhtml
Des affrontements violents opposent des soldats, ex-rebelles, qui ont fait défection de l'armée congolaise début avril dans l'est de la RD Congo aux forces loyalistes, provoquant des déplacements de population, a-t-on appris dimanche de source militaire.(...)"


"RDC : des civils fuient les combats
° http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2012/04/120430_drc_fight.shtml
L'Est de la RDC de nouveau dans la tourmente.
Dans l'est de la République démocratique du Congo, des milliers de civils fuient les combats déclenchés dimanche entre l'armée régulière et la mutinerie conduite par le général Bosco Ntaganda.(...)"


° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=667721

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  Troll le 1/5/2012, 12:04 pm

lino a écrit:Pourquoi les américains ne sont ils pas venu chercher eux même Bosco tangana ?
J.Kabila est tombé dans le piège des certains milieux anglo-saxons qui cherchent une autre guerre à l'EST pour se faire du fric pendant cette crise mondiale et la campagne électorale.
On laisse le Rwanda tranquille avec Nkunda parce qu'il n ya pas des richesses mais on cherche à créer du désordre en RDC.
Pourtant c’était prévisible que si J.Kabila cherche à arrêter Bosco ,cela sera considéré comme une trahison et va créer du désordre.
Les mêmes milieux vont essayer d' aider Bosco Tangana pour l'armer et le financer.
La fin du règne d’Obama risque de marquer le retour des républicains et d'une guerre à l'est du Congo si le gouvernement Congolais joue le jeu des occidentaux.
No Shocked Shocked Shocked Surprised

Mr Lino
quelqu´un a "piraté" votre pseudo ou Surprised Shocked Shocked Vous qui avez la manie de publier des images des chars, des pièces d´artilleries et des vieux avions Boieng de l´armée de Kanambe Laughing Laughing

QUI A ARMÉ NTANGANDA Question

Contrairement á la MONUC qui s´était opposée á l´integration des milices Rwandophones pro-Kagame dans les rangs de la FARDC, Joé Kanambe et John Numbi ont armés et financés Ntanganda.
Comme un mauvais "Machiavel", Joé a preferé faire venir l´armée Rwandaise qui encadre le CNDP pour combattre les Rwandais des FDLR sunny


Et maintenant Surprised c´est la faute des "américains"..quand mr Lino oublie que le patron de la MONUC est un "americain"..et il avait "sauvé" Goma pendant les defaites des FARDC..provoquées par Kanambe et Amisi Sleep
C´est les americains qui doivent venir se battre contre ceux que Kanambe a volontairement armé et financé Question Shocked Surprised

Mais où sont les chars qui faisaient peur aux kinois Question Pourquoi Kanambe ne retourne pas au Rwanda demander á son frère Kagame de lui livrer Ntanganda Question

NKUNDA
Un mensonge de plus de mister Lino: Nkunda est en "paix" parce que Kanambe a signé un accord avec Kagame.. Vous serez assez curieux de rechercher une plainte contre Nkunda á la CPI ou á la Cours Internationale de la Justice,..ou á Interpol.. Kanambe n´a jamais porté plainte contre Nkunda..

Même en ce moment où les Rwandophones sont entrain de faire de la mutinerie, vous ne trouverez pas une plainte où la justice militaire serait chargée de juger ces mutins.. ou ces rebelles drunken Au contraire, on parle d´une "commission de discipline"

Mr Lino
Nous attendons encore plus de surprise de votre part..quand la guerre a réellement commencée au Kivu..Esperons que les généraux congolais seront assez determinés cette fois ici pour en finir avec cette milices Rwandaises armée et financée par Kanambe lol!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  link le 1/5/2012, 7:06 pm

L’épreuve du feu pour la force de réaction rapide à Goma

http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2012/05/01/lepreuve-du-feu-pour-la-force-de-reaction-rapide-a-goma/

Bosco Ntaganda, qui avait succédé à son chef Laurent Nkunda fin 2009, a commandé les opérations menées contre les rebelles hutus et, au fil des mois, son importance n’a cssé de croître: les officiers placés sous son autorité ont été disposés à tous les postes clés, depuis le Nord Kivu jusqu’à la lisière du Katanga et ils peuvent compter sur les anciens soldats du CNDP, (Conseil national pour la démocratie et le progrès) des hommes qui naguère soutenaient Laurent Nkunda et sont demeurés très proches du Rwanda (certains d’entre eux sont d’ailleurs considérés comme des « rwandais »). Bosco Ntaganda ne s’est pas seulement renforcé sur le plan militaire : le contrôle exercé sur certaines activités minières et sur le commerce de l’or lui a donné une assise financière certaine et actuellement, les habitants de Goma assurent que « le général » contrôle tout ce qui se passe dans leur ville.

Voici peu, Bosco Ntaganda se rendait régulièrement à Goma et il logeait, au vu et au su de tous, non loin de la Monusco (Mission des Nations unies au Congo). Cette facilité de déplacement rend assez hypocrites les pressions internationales exercées sur Kinshasa : si les Nations unies avaient voulu exécuter le mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale, les casques bleus n’auraient pas du chercher loin…

Quel dommage pour les colabos qui après avoir applaudis les betîses de leur Raîs, Aujourd'hui ils comprennent que cette paix tant vanté a toujours été une paix de cimetiere et a l'avantage des rwandais donc point d'hypocrisie et pour une fois assumez vos conneries et ne nous parler pas de Mobutu.

Maintenant que faire?


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  lino le 2/5/2012, 12:09 am

Troll a écrit: No Shocked Shocked Shocked Surprised

Mr Lino
quelqu´un a "piraté" votre pseudo ou Surprised Shocked Shocked Vous qui avez la manie de publier des images des chars, des pièces d´artilleries et des vieux avions Boieng de l´armée de Kanambe Laughing Laughing

QUI A ARMÉ NTANGANDA Question

Contrairement á la MONUC qui s´était opposée á l´integration des milices Rwandophones pro-Kagame dans les rangs de la FARDC, Joé Kanambe et John Numbi ont armés et financés Ntanganda.
Comme un mauvais "Machiavel", Joé a preferé faire venir l´armée Rwandaise qui encadre le CNDP pour combattre les Rwandais des FDLR sunny


Et maintenant Surprised c´est la faute des "américains"..quand mr Lino oublie que le patron de la MONUC est un "americain"..et il avait "sauvé" Goma pendant les defaites des FARDC..provoquées par Kanambe et Amisi Sleep
C´est les americains qui doivent venir se battre contre ceux que Kanambe a volontairement armé et financé Question Shocked Surprised

Mais où sont les chars qui faisaient peur aux kinois Question Pourquoi Kanambe ne retourne pas au Rwanda demander á son frère Kagame de lui livrer Ntanganda Question

NKUNDA
Un mensonge de plus de mister Lino: Nkunda est en "paix" parce que Kanambe a signé un accord avec Kagame.. Vous serez assez curieux de rechercher une plainte contre Nkunda á la CPI ou á la Cours Internationale de la Justice,..ou á Interpol.. Kanambe n´a jamais porté plainte contre Nkunda..

Même en ce moment où les Rwandophones sont entrain de faire de la mutinerie, vous ne trouverez pas une plainte où la justice militaire serait chargée de juger ces mutins.. ou ces rebelles drunken Au contraire, on parle d´une "commission de discipline"

Mr Lino
Nous attendons encore plus de surprise de votre part..quand la guerre a réellement commencée au Kivu..Esperons que les généraux congolais seront assez determinés cette fois ici pour en finir avec cette milices Rwandaises armée et financée par Kanambe lol!
Mr Troll,

Vous semblez oubliez que vous ex.FAZ aviez fuit devant les petits Kadogo?
Dans une guerre moderne ,le rôle des services des renseignement est de savoir QUI est DERRIÈRE l'ennemi ?
Si Mobutu l'avais su ,il aurais compris qu'il n'aviez aucune chance et que la légion ne viendrai pas à son secours.
Les Russes ont échoué en Afghanistan ,les américains au vietnam,en somalie...
La RDC n'est pas autonome militairement car elle ne fabrique rien comme armement donc elle doit afficher comme pays pacifiste .
La guerre est bon bon moyen pour se faire exploiter ses richesses comme les libyens,les irakiens,les soudanais,etc...l'ont expérimenté.
Les USA doivent prendre le risque d'envoyer leurs forces spéciales pour traquer Bosco tanganda ,ce n'est pas aux congolais de le faire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  ndonzwau le 2/5/2012, 8:30 am

"Affaire Ntaganda :
Province du Nord Kivu : «Kabila» et Kagame se moquent des Congolais

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7264
Depuis dimanche 30 avril, des combats parfois à l’arme lourde opposent les FARDC ( ?) aux mutins étiquetés CNDP, fidèles au «général» Bosco Ntaganda, proche de Kigali. «Joseph Kabila» se tait comme pour dire à la «communauté internationale» en général et à la CPI (Cour pénale internationale) en particulier que «je vous avais prévenu !». Ntaganda qui fait l’objet, depuis 2006, d’un mandat d’arrêt de la CPI prétend qu’il n’y serait pas impliqué dans les combats actuels. Malin, il assure n’exercer aucun pouvoir de commandement pour rétablir le calme. L’homme veut démontrer par l’absurde qu’il est un "facteur de paix". Plusieurs localités de la province du Nord Kivu sont occupées par les soldats mutinés. Membre du parti présidentiel, le PPRD, le gouverneur Julien Paluku dément. Dans une interview accordée à l’hebdomadaire «Jeune Afrique» daté du 29 avril au 5 mai, le président rwandais Paul Kagame - lequel a élevé le mensonge au rang d’art moderne – soutient sans rire que l’instabilité provoquée au Nord Kivu par le transfert éventuel de Ntaganda à La Haye «est une affaire qui concerne le Congo et non le Rwanda». Un discours déjà entendu à l’époque où Laurent Nkunda faisait la pluie et le beau temps dans la région. En réalité, Paul Kagame est le tireur des ficelles. C’est lui qui attise, via des groupes armés montés de toutes pièces, l’instabilité dans les provinces du Kivu. Par couardise - Et pourquoi pas par connivence avec le régime rwandais ? -, «Joseph Kabila» laisse faire.

Régenter les affaires du Congo

«Les autorités de Kigali n’ont jamais abandonné leur rêve de régenter les affaires de Kinshasa par le biais de leurs hommes de main qu’elles propulseraient à l’avant-plan à la prise du pouvoir». Question : Qui est l’auteur de ces mots ? Un organe de presse de l’opposition? Nullement. Il s’agit d’un article publié le 27 avril 2004 sous la signature «MMC» qui est la branche éditoriale du site «Digital Congo.net» financé par Jaynet «Kabila». A l’époque, il était de bon ton de fustiger le RCD-Goma, un mouvement dit rebelle concçu les «services» rwandais selon le même modus operandi qui a vu naître l’AFDL. Depuis le mois de janvier 2009, ce genre d’écrit est devenu suicidaire. Et pour cause, Kagame et «Kabila» se sont réconciliés. Une réconciliation qui n’a apporté aucune embellie en termes sécuritaires dans les provinces du Kivu malgré les opérations "Umoja Wetu" et autre "Kimya". La situation est devenue pire. Les FARDC sont infiltrées par des soldats rwandais camouflés sous la bannière du CNDP (Congrès national pour la défense du peuple) qui se veut le garant de la sécurité des membres de la communauté tutsie.
Au Nord Kivu, les combats ont repris entre des ex-combattants CNDP intégrés de manière chaotique dans l’armée nationale congolaise et des forces loyalistes ( ?). Les FARDC sont minées de l’intérieur par des «ennemis invisibles» qui sont déployés non seulement au niveau des régions militaires mais aussi à l’état-major général. A Goma, Mbuji-Mayi, Bukavu, l’armée est commandée par des officiers à la loyauté douteuse. Des affrontements ont commencé lundi 30 avril. Ils opposent dans le Masisi et à Walikale des «hommes» commandés par Bosco Ntaganda et les FARDC.

Des localités occupées
Selon des activistes de la société civile, les insurgés auraient pris le contrôle de plusieurs localités. La radio Okapi cite notamment : Muheto, Mushaki, Buku, Kitshanga, Bwiza, Nyamitaba, Kirolirwe, Kabati, Mukambi, Murambi, Misumbala, Luhunga, Mwesso. Ces faits ont été confirmés par le vice-président de la société civile du Nord-Kivu, Omar Kavota. Selon lui, «ces localités sont désormais sous le contrôle de troupes rebelles car elles n’obéissent plus à la hiérarchie des FARDC». Le gouverneur Julien Paluku, a, pour sa part, rejeté les informations faisant état d’occupation de ces entités. Selon lui, «les militaires indisciplinés n’occupent pas de villages». Qui croire ? Sans vouloir imputer aux forces onusiennes l’irresponsabilité organisée des gouvernants congolais, il n’est pas sans intérêt de relever que le gros des 17.000 hommes de la Mission onusienne de «stabilisation» au Congo est basé dans les deux Kivu.
Pendant ce temps, «Bosco» qui avoue être en contact avec la hiérarchie militaire mais aussi avec "Joseph Kabila", joue la carte de l’innocence. «Je ne suis pas impliqué dans les affrontements», a-t-il confié à un journaliste de l’AFP. Et d’ajouter : «Je suis dans ma ferme près de Mushaki. Ma hiérarchie militaire sait que je suis là et m’a autorisé d’y rester. Même le chef de l’Etat le sait». Malin comme un singe, «Bosco» de souligner qu’il a appris «que les mutins auraient des revendications qui les poussent à déserter les rangs des FARDC». D’après lui, il ne peut rien faire contre les «insurgés» au motif «qu’il n’avait pas de fonction de commandement actuellement». De qui se moque-t-on?

Dénégations
Interrogé par «Jeune Afrique» sur le cas Ntaganda et la CPI, Paul Kagamé a eu ces mots : «C’est une affaire qui concerne le Congo et non le Rwanda». Le chef d’Etat rwandais brandit néanmoins une menace à peine voilée : «(…), il est capital de tenir compte du contexte toujours très volatil de cette région et de connaître l’impact éventuel d’un tel événement sur l’équilibre sécuritaire». Dans un langage subliminal, le satrape rwandais de dire tout le mal qu’il pense du transfert de Ntaganda à la CPI : «(…) mes réserves quant au fonctionnement de la CPI et à son impartialité, que j’ai déjà maintes fois, formulées, demeurent intactes». De quoi se mêle l’homme fort de Kigali puisqu’il s’agit, selon lui, d’une affaire qui congolo-congolaise ?
Ce n’est pas la première fois que Kagame se livre, sans convaincre, à des dénégations sur l’implication de son pays dans les opérations de déstabilisation dans la partie orientale du Congo-Kinshasa. «Je ne m’occupe ni de Nkunda ni de son mouvement, déclarait-il en avril 2008. Leur sort et leurs revendications sont des affaires congolo-congolaises» (voir jeune Afrique n°2466 du 13-19 avril 2008). Trois mois plus tard, on assitait à une sorte de "rétro-pédalage" : «Des officiels congolais, dont le général Numbi, sont venus à Kigali et je leur ai donné un hélicoptère pour qu’ils puissent aller rencontrer Nkunda au Nord Kivu», dira Kagame dans une interview au «Soir» de Bruxelles daté 6-7 juillet 2008. Les responsables congolais auraient-ils sollicité la "médiation" des autorités rwandaises si celles-ci n’étaient pas impliquées dans les menées subversives de Nkunda? Allons donc! Depuis janvier 2009, Laurent Nkunda est "retenu" au pays des mille collines par les autorités militaro-judiciaires sans que l’ex-chef du CNDP ait été reconnu coupable d’un fait attentatoire aux intérêts vitaux de l’Etat rwandais. Allez comprendre!

Par couardise vis-à-vis de son mentor rwandais, «Joseph Kabila» laisse pourrir la situation sécuritaire dans les deux Kivu. Depuis la défaite des FARDC à Mushake face aux troupes de Paul Kagame, «Joseph Kabila» est mené par le bout du nez par son «homologue» rwandais. Celui-ci a manifestement atteint son objectif consistant à régenter les affaires du Congo à travers un homme-lige. Son nom : «Joseph Kabila». Il faut refuser de voir pour ne pas réaliser que Kagame et «Kabila», deux personnages issus du même moule de l’armée patriotique rwandaise, se moquent des Congolais. La guerre de basse intensité qui a repris au Nord Kivu constitue un test pour le gouvernement d’Augustin Matata Ponyo. Une chose paraît sûre : "Joseph Kabila" est disqualifié pour continuer à exercer un pouvoir exclusif et solitaire sur les questions militaires et sécuritaires. Son échec est patent.


"RDC : Ntaganda nie toute implication dans les affrontements dans l’est du pays"
° http://www.rfi.fr/afrique/20120502-rdc-ntaganda-nie-toute-implication-affrontements-est-pays

° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/01/nord-kivu-les-fardc-recuperent-quelques-localites-de-mains-des-insurges/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/01/nord-kivu-des-mai-mai-pareco-attaquent-des-positions-des-fardc-kirumba-2-morts-3-blesses/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/01/nord-kivu-julien-paluku-nie-la-chute-de-certaines-localites-aux-mains-des-insurges/

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  Troll le 2/5/2012, 1:22 pm

lino a écrit:Mr Troll,

Vous semblez oubliez que vous ex.FAZ aviez fuit devant les petits Kadogo?

Mister le defenseur des Rwandais
Recruter et envoyer les "KADOGO" á la guerre est un CRIME DE GUERRE ET CONTRE l´HUMANITE..Nous esperons que vous serez fort ,mentalement pour accuser TOUS ceux qui avaient utlisés les KADOGO.
En tout cas, Bosco est recherché pour ce CRIME..si vous ne le savez pas Razz


Pour votre information, Troll résidait en Suède depuis des années quand les Kadogo, votre armée des enfants marchaient vers Kin avec la logistique et le commandement du Rwanda.

pale affraid affraid Les USA doivent prendre le risque d'envoyer leurs forces spéciales pour traquer Bosco tanganda ,ce n'est pas aux congolais de le faire.

C´est maintenant que vous trouvez necessaire de faire venir les USA Question Quand vous etiez entrain d´armer et de financer Bosco tout en disant que ´c´était pour la paix lol! vous n´aviez pas pensé aux USA..
Vous defendez la cause Tusti..ainsi, vous n´êtes pas pour l´arrestation de Bosco..Vous possedez des chars, allez faire la guerre au Kivu et capturez Bosco, cessez de prendre les congolais pour des idiots..

Qu´attendez-vous pour faire une demande officielle aux USA si vous voulez une intervention américaine lol!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  SpirituS le 2/5/2012, 5:03 pm

Mais qui est qui et qui fait quoi dans le Kivu ?
Ntaganda awangani pe azo pwata Kanambe! Vraiment bana ya Kagame oyo baza terrible ba bangaka na bango Joseph te. mwana bitinda ya vieux na bango Kagame alias Wangata! Bosco soki a silisi kotonga ferme na ye na Rwanda bo ko yoka ye a bungi na RD Congo a zongi epayi ya ba boti na ye, il parait qu’il sera remplacé par un certain Murimusenya !

http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=32582:republique-democratique-du-congo-ntaganda-nie-toute-implication-dans-les-combats-a-lest&catid=45:other

SpirituS

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  djino le 2/5/2012, 5:24 pm

L'histoire se répète : Ecoutez ce discours !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  Troll le 2/5/2012, 6:27 pm

Sad PAUVRE LDK, SI NAIF..

LDK ne pouvait sans doute pas imaginer que Tambwe Mwamba ou Mende..et pire Kinkiey Mulumba seraient des ministres dans un gouvernement au Congo Lui qui disait si bien que Kagame souhaite "contrôler" le Congo ne pouvait pas imaginer ce qui se passe au Kivu en ce moment precis

Et quand mr Lino suggère de faire venir les Marines ou les Seal US, il ne semble pas avoir conscience de l´histoire recente au Kivu

PRECEDENT HISTORIQUE

Bukavu
Pendant la Transition, Nkunda et Mutebutsi vont faire un "raid" en partant du Nord Kivu et s´emparent de la ville de Bukavu ..
Heureusement que le pays était dirigé "collegialement" et JPBemba va militer pour une action militaire afin de recuperer Bukavu tandis que Joé Kanambe va commencer des "negociations" avec les rebelles Rwandophones..
Avec le back upp de la MONUC, Budja Mabe va lancer une attaque foudroyante et va recuperer Bukavu.. La suite porte un enseignement important

En effet, Mutebutsi va fuir directement au Rwanda en traversant la frontière, tandis que Nkunda va tenter de fuir vers le Masisi situé au Nord Kivu.
L´actuel commandant de la Région militaire du Nord Kivu le général para Mayala sera á la pointe du team chargé de capturer Nkunda.

Minova première démonstration de la trahison de Joé..En effet, Nkunda sera coincé dans cette cité et Mayala était près á le capturer quand un ordre en provenance du Commandant Suprême va interdire aux troupes FARDC en provenance de Bukavu de ne pas "traverser la frontière entre le Nord et le Sud Kivu"
Ainsi, Nkunda va rejoindre le Masisi et son QG á Kitshanga..

Ceux qui condamnent l´attitude de la MONUSCO devraient commencer par là: Un président qui "protege" activement le chef de la rebellion ..

SECOND PRECEDENT HISTORIQUE.. LE PREMIER MANDAT DE KANAMBE

Nkunda va reprendre la guerre une fois de plus..et cette fois ici, les généraux congolais decident d´en finir.. L´offensive est lancée contre le CNDP..avec le back upp de la MONUC qui assure la logistique et surtout apporte des cartes et des images satelites qui permettent á l´artillerie de saturation composée des lances roquettes multiples de bombarder intensivementavec precision les positions des Rwandophones situées souvent au sommet des collines.

Les FARDC avancent très vite, et en face d´eux il ne reste que deux cités; Kitshanga et Mushake study
Nkunda et ses conseillers militaires de l´armée Rwandaise se trouvent á Kitshanga..tandis que l´artillerie des FARDC eliminent progressivement et rapidement toute resistance á Mushake..La victoire est á porté des mains quand l´actuel Chef d´état-major de la Force Terrestre Gabriel Amisi vient donner l´ordre de retrait des FARDC

Les FARDC doivent "reculer" et perdent la morale...Pire, la MONUC n´était même pas informée de cet ordre de la retraite .. La retraite marque la fin des victoires des FARDC qui reculent en desordre en perdant une après une les cités conquisent..et pire que tout, les chars de la Garde Présidentielle qui devaient defendre la ville de Goma..recoivent aussi l´ordre de reculer á Minova et de se diriger vers le Sud Kivu Shocked Sad

Catastrophe humanitaire des populations congolaises qui doivent fuir devant l´avance des Rwandophones..Juste á Mingunga non loin de Goma, la MONUC se retrouve face á face avec l´armée Rwandaise qui encadre le CNDP.. bom Et l´ONU donne l´ordre de defendre la ville de Goma bom
Face á la determination de l´ONU, Kagame recule..et negocie une "paix" où Kunda accusé des crimes et blessé au combat se retrouve au Rwanda tandis que Bosco Ntanganda devient la tête de la milice Rwandophone au Kivu.. Sleep

Ceux qui accusent l´ONU devraient sans doute se dire que face aux TRAHISONS d´un Chef d´État qui protege activement des criminels, des rebelles...la MONUSCO ne peut rien faire..

KTSHANGA..ET MUSHAKE

Selon Radio Okapi, ces deux cités ne sont pas sous le contrôle des FARDC...souvenez-vous de ce qui s´était passé pendant le premier mandat de Joé Kanambe...Si ceux deux cités se retrouvent sous le contrôle des FARDC, dite-vous que l´influence militaire de Kagame au Kivu est terminée sunny
Jusqu´á preuve du contraire, Joé Kanambe n´a jamais été pour une victoire totale des FARDC.. Wait and see

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  ndonzwau le 3/5/2012, 2:47 am

"Loin des caméras, le Nord-Kivu s’enfonce une nouvelle fois dans la violence"
° http://observers.france24.com/fr/content/20120501-congo-masisi-nord-kivu-enfonce-nouvelle-fois-violence-bosco-ntaganda-goma-sake-combat-cpi-nkunda

"Julien Paluku: «Bosco Ntaganda doit être arrêté et il doit passer devant la justice congolaise»"
° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/02/julien-paluku-bosco-ntaganda-doit-etre-arrete-il-doit-passer-devant-la-justice-congolaise/

"RDC : pour le gouvernement, le général Ntaganda est "responsable" des combats dans l'Est "
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120502175313/cpi-joseph-kabila-rdc-cndprdc-pour-le-gouvernement-le-general-ntaganda-est-responsable-des-combats-dans-l-est.html

° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/02/nord-kivu-des-hommes-armes-attaquent-la-base-des-fardc-ngora/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/02/consequence-des-combats-dans-de-la-rdc-2-millions-des-deplaces-enregistres/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/02/nord-kivu-les-militaires-reprennent-la-cite-de-kitshanga-occupee-par-des-mutins/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/02/bunia-les-fardc-accusees-de-commettre-des-exactions-sur-la-population-niania/

"REVUE DE LA PRESSE CONGOLAISE DE CE MERCREDI (CongoForum)
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186615&Actualiteit=selected
Bien entendu, la Fête du Travail nous vaut quelques articles de circonstance. Le climat social étant ce qu’il est, on ne peut pas dire que l’optimisme y coule à plein bord… L’habile publication du gouvernement, comme presque toujours, à la veille d’un WE prolongé par le 1° mai a retardé jusqu’à aujourd’hui certains commentaires sur le gouvernement Matata. L’Investiture du gouvernement Matata Ponyo ainsi que les critiques au sujet de sa composition- avant cet événement, et les défis qui l’attendent font figure de principal sujet abordé dans la presse congolaise ce mercredi. Enfin, dans l’Est, le général Bosco Ntaganda s’invite de nouveau à la Une. Le tout se profile sur le fond général de la crise de légitimité qui découle des élections manipulées.

Bosco Ntaganda

A la une du Phare ce matin, la situation sécuritaire au Nord-Kivu. Il titre « Bosco Ntanganda, une vérité qui crève les yeux ».
Le journal rapporte que la guerre a de nouveau repris dans cette province, à l’initiative des éléments de l’ex mouvement rebelle CNDP. Après une tentative de mutinerie d’un groupe d’officiers et soldats issus du Cndp (Conseil national pour la Défense du peuple), pourtant intégrés dans les Forces armées de la Rdc (Fardc) intervenue le mois dernier au Nord –Kivu, une nouvelle veillé té de rébellion a été signalée le dimanche 29 avril, rapporte ce journal qui explique par ailleurs que des éléments armés revendiquant leur appartenance au même ex mouvement rebelle ont attaqué les troupes loyalistes dans le territoire de Masisi, se rendant momentanément maîtres es localités de Karuba et Mushaki.
« Les autorités civiles et militaires congolaises devraient clarifier rapidement le statut de Bosco Ntaganda », écrit ce journal, pour qui ce qui se passe au Nord-Kivu démontre que le général et se hommes ne sont plus avec les FARDC. Tirant une sonnette d’alarme, ce journal écrit : « Les officiels congolais, civils comme militaires, devaient cesser de se voiler la face ». Le Cndp, considère LE PHARE, est un véritable cheval de Troie » qui a infiltré les Fardc sous la pieuse formule de l’intégration. Chaque jour qui passe nous apporte la preuve que l’armée nationale héberge en son sein un dangereux partenaire qui à défaut de le poignarder dans le dos a entrepris de l’attaquer à visage découvert. D’ailleurs, poursuit Le Phare, dans le mandat d’arrêt international qu’elle a délivré contre Bosco Ntaganda, la CPI a souligné que cet individu était originaire du Rwanda. «Nous avons donc un cheval de Troie au sein des FARDC, qu’on devrait soit radier de l’armée et renvoyer au Rwanda, soit arrêter et transférer à la Haye », conclut Le Phare. Il insiste : « Tout le monde le constate, au Nord Kivu : officiers et soldats du Cndp en rébellion ne se cachent plus, ils menacent même de marcher sur Goma. C’est un message qui vaut son pesant d’or, surtout quand on sait que toutes les rébellions qui ont fragilisé l’Est du pays ont d’abord eu comme base arrière la ville précitée ». Le Phare poursuit qu’à ce propos, la CPI a apporté beaucoup d’eau au moulin de Kinshasa en identifiant clairement ce général fugitif comme un sujet rwandais. Il rapporte : « L’attentisme a tellement duré que certains concitoyens seraient tentés de considérer nos décideurs politiques et militaires comme complices d’un officier supérieur qui devait en toute logique être éjecté du fichier des Fardc et renvoyé dans sa patrie d’origine ou arrêté et envoyé dans sa patrie d’origine ».
(Faut-il en conclure que ce dont Ntaganda est principalement coupable, ce n’est pas du recrutement d’enfants, de massacres de civils, de traitements inhumains et dégradants d’une violence et d’un sadisme rare, de pillage des ressources du Congo, mais, d’abord et avant tout, d’être Rwandais ? Par moments, un peu de sens de la nuance ne ferait pas de tort ! NdlR)

« Contre les militaires de Bosco Ntanganda : Goma, la force de réaction rapide des Fardc en première ligne », titre pour sa part Le Palmarès qui s’intéresse également à ce sujet.
Alors que Bosco Ntanganda ne peut compter que sur un demi-millier d’hommes, minimise ce journal, les forces gouvernementales semblent décidées à mater cette nouvelle rébellion, qui s’est déjà signalée par des enlèvements des civils, des viols, des recrutements d’enfants soldats. « Sur ce terrain, note Le Palmarès, des observateurs estiment que les instructeurs belges qui avaient assuré une formation de la Force de réaction rapide à Kindu pourraient utilement conseiller leurs anciens stagiaires, s’ils étaient autorisés à se rapprocher du théâtre des opérations et à se rendre à Goma ». Pour ce journal, « Leur présence, aiderait les autorités congolaise à répondre au vœu exprimé en mars par Didier Reynders, le ministre belge qui avait en effet fortement insisté pour que Bosco Ntanganda soit mis à la disposition de la Cpi et pour que le Kivu soit enfin sécurisé ».

« Localités sous contrôle des insurgés au Nord-Kivu : le gouvernement dément ». Les informations données par « les notables de la région », disant que « les rebelles proches du général Bosco Ntanganda ont contrôlé le lundi 30 avril à l’aube plusieurs localités du territoire de Masisi » sont démenties par le gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku.
Toutefois, un tout autre son de cloches se fait entendre à l’AFP : « Ntaganda nie toute implication dans les combats à l'est ».
"Je ne suis pas impliqué dans les affrontements qui se passent entre les FARDC (Forces armées de la RDC) et les militaires qui ont fait défection" début avril dans les provinces instables des Nord et Sud Kivu (est), a affirmé en swahili à l'AFP le général Ntaganda, interrogé mardi par téléphone. "Je suis dans ma ferme près de Mushaki. Ma hiérarchie militaire sait que je suis là et m'a autorisé d'y rester. Même le chef de l'Etat (Joseph Kabila) le sait ».
Depuis plusieurs jours, la localisation général Ntaganda était incertaine, favorisant les rumeurs sur son implication dans la défection de plus d'une dizaine d'officiers supérieurs, ex-membres de la rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), qui ont déserté avec quelques centaines d'hommes.

Cette thèse est "totalement incorrecte et manipulatrice" puisque Jean-Bosco Ntaganda "continue à travailler sous le commandement de la hiérarchie des FARDC", a expliqué lundi, sans le nommer, la direction politique du CNDP, parti né des accords de paix signés avec Kinshasa en 2009 -les mêmes ayant permis l'intégration du général et des ex-rebelles dans l'armée.
Depuis dimanche, de violents combats opposent l'armée aux mutins qui résistent au Nord-Kivu, surtout dans les territoires de Masisi -où se trouve Mushaki- et Walikale, où des soldats ex-rebelles se sont alliés à une milice d'auto-défense Maï Maï accusée d'avoir participé dans la zone aux viols de près de 400 personnes l'été 2010. Les Maï Maï de Sheka Ntabo Ntaberi et les mutins ont pris le contrôle de Luvungi, où les viols massifs ont été perpétrés, Niankuli et Mutakato, mais "on est en train de prendre des dispositions pour essayer de contrôler la situation dans ce secteur-là également", soulignait lundi le colonel Sylvain Ekenge, porte-parole des FARDC pour les Kivu. De sources militaires, les affrontements ont fait dimanche à Mweso (Masisi) six morts chez les mutins et 3 blessés chez les FARDC, et dans la nuit de lundi à Kirumba (territoire de Lubero) une femme et une fillette sont mortes. Quatre militaires ont par ailleurs été blessés. Plusieurs témoins affirment que des soldats ex-rebelles progressent vers Goma.

"La résurgence qui prévaut actuellement trouve ses racines dans l'échec évident du processus d'intégration des éléments issus des mouvements politico-militaires au sein des Forces armées" de la RDC, estime dans son communiqué la direction politique du CNDP. "Cette situation désastreuse provoque des morts d'hommes, des pillages et des déplacements massifs des populations civiles innocentes", est-il ajouté.
Un correspondant de l'AFP a constaté des déplacements importants de populations, surtout de femmes et d'enfants, qui ont regagné Saké, Mungunga -où ils occupent des salles de classe- et Mubambiro, où se trouvent un centre de commandement militaire et des troupes de la Mission de l'ONU (Monusco). Beaucoup ont aussi fui au Rwanda. "D'après les derniers chiffres, 2.092 nouvelles personnes sont arrivées en provenance de la RDC au centre de transit de Nkamira", à 22km du Nord-Kivu, a déclaré Céline Schmitt, porte-parole du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) de l'ONU à Kinshasa, précisant que "plus de 50%" sont des enfants. (...)"

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  mongo elombe le 3/5/2012, 5:33 pm

http://radiookapi.net/photos-de-la-semaine/2012/05/03/congo-kinshasa-se-prepare-juger-le-general-ntaganda-slate-afrique/

L'art de se foutre des congolais, ils vont le juger quand?? basi bakangi ye? ah ETUMBA ATA MPE KO.........

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  ndonzwau le 3/5/2012, 11:03 pm

"Nord-Kivu : la Monusco renforce ses patrouilles à Sake et Masisi pour protéger les civils"
° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/03/nord-kivu-la-monusco-renforce-ses-patrouilles-sake-masisi-pour-proteger-les-civils/

"Bosco Ntanga signe son transfèrement pour la Cpi
(L'Avenir Quotidien 03/05/2012)"

Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=668212


"(...)Bosco Ntaganda

Il y a eu un « changement à vue » spectaculaire, hier : Kinshasa a ouvertement parlé de la responsabilité de Ntaganda dans les troubles de l’Est et parle désormais d’arrestation sans plus « faire passer a paix avant le justice ».

Le Phare note –dans ce qu’il appelle ‘ Les non dits de la nouvelle guerre du Nord-Kivu’ -que les masques commencent à tomber petit à petit dans le deal conclu en janvier-février 2009 entre le Gouvernement de la RDC et l’ex-mouvement rebelle CNDP (Conseil national pour la défense du peuple). L’heure de la rupture entre les officiels de Kinshasa et Bosco Ntaganda, semble avoir sonné. Même si cela n’est pas dit expressément, l’on croit savoir que le général Bosco Ntaganda se trouve sous le coup d’un mandat de facto. Dans ces conditions, il peut être interpellé et mis aux arrêts par n’importe quel élément des FARDC dans n’importe quelle contrée du territoire national.
Pour Le Phare, la grande interrogation est de savoir si le mandat d’arrêt national, non encore formalisé, a encore sa raison d’être dès lors que l’intéressé est justiciable devant la Cour pénale Internationale. Aux yeux de certains juristes, l’Etat congolais devrait plutôt s’impliquer dans l’exécution de la demande lui adressée par le procureur de la CPI depuis l’année 2006.

(Cet exercice de subtilité juridique appartient à la catégorie littéraire que le peuple, en son langage qui brave l’honnêteté appelle « enculer les mouches ». Pour arrêter Ntaganda, que ce soit au nom d’un mandat ou d’u autre, il faut être dans le rapport de force qui permet de la faire. Ce n’est pas le cas. Ce n’est pas le cas militairement parce que la situation à l’Est est plus embrouillée, qu’on ne sait trop qui et qui et qui fait quoi mais que toutes les troupes se comportent en pillards et en brutes épaisses. Ce n’est pas le cas non plus du point de vue social : le pillage de l’Est, dit « rwandais » n’est qu’une partie du réseau de complicités qui lie entre eux tous les nantis congolais, en pace depuis l’époque mobutienne et jamais éradiqués. Ntaganda vient d’être désigné officiellement come bouc émissaire. Il faut s’attendre à ce qu’il « disparaisse » ou soit tué. Il en sait trop, sur la fraude électorale et bien d’autres choses. On ne le lassera pas faire des confidences à la CPI. NdlR)(...)"
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186642&Actualiteit=selected
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186657&Actualiteit=selected
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186652&Actualiteit=selected

"RDC : plus de 2.000 personnes se réfugient au Rwanda
(Xinhuanet 03/05/2012)"

° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=668186
° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=668184
° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=668177
° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=668134

"REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
PROVINCE DU SUD KIVU
ASBL RENAISSANCE AFRICAINE, RENAF/AETA SUD KIVU

Email : balagizilaurent@gmail.com et renafsk@yahoo.fr

° http://www.congoforum.be/upldocs/AU%20REGARD%20DE%20L%20INSECURITE%20QUI%20PREVAUT%20A%20L%20EST%20DE%20LA%20RDC%20Nord%20Kivu%20et%20Sud_.pdf

COMMUNIQUE AU REGARD DE L’INSECURITE QUI PREVAUT A L’EST DE LA
RDC : Nord Kivu et Sud Kivu

La guerre a de nouveau repris dans la province du Nord Kivu et qui risque d’emboiser le SUD KIVU, et cela à l’initiative des éléments du mouvement rebelle CNDP. Après une tentative de mutinerie d’un groupe d’officiers et soldats issus du CNDP (Conseil national pour la Défense du peuple), pourtant intégrés dans les Forces armées de la Rdc (Fardc) intervenue le mois dernier au Nord –Kivu, une nouvelle veillé té de rébellion a été signalée le dimanche 29 avril, rapporte une activiste de droits de l’homme à GOMA qui explique par ailleurs que des éléments armés revendiquant leur appartenance au même mouvement rebelle ont attaqué les troupes loyalistes dans le territoire de Masisi, se rendant momentanément maîtres des localités de KARUBA ET MUSHAKI.
De sources militaires, les affrontements ont fait dimanche 29 avril 2012 à MWESO (MASISI) six morts chez les mutins et 3 blessés chez les FARDC, et dans la nuit de lundi 30 avril 2012 à KIRUMBA (territoire de Lubero) une femme et une fillette sont mortes. Quatre militaires ont par ailleurs été blessés. Plusieurs témoins affirment que des soldats rebelles progressent vers Goma.
Depuis dimanche 29 avril 2012, les membres de la Société Civile du Nord Kivu ont constaté des déplacements importants de populations, surtout de femmes et d'enfants, qui ont regagné SAKE, MUNGUNGA où ils occupent des salles de classe- et MUBAMBIRO, où se trouvent un centre de commandement militaire et des troupes de la Mission de l'ONU (Monusco). Beaucoup ont aussi fui au Rwanda. "D'après les derniers chiffres, 2.092 nouvelles personnes sont arrivées en provenance de la RDC au centre de transit de NKAMIRA", à 22km du Nord-Kivu, a déclaré Céline Schmitt, porte-parole du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) de l'ONU à Kinshasa, précisant que "plus de 50%" sont des enfants.(...)"



"RDC : 240 000 nouveaux déplacés au premier trimestre 2012
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120503113934/conflits-rdc-lra-deplacesrdc-240-000-nouveaux-deplaces-au-premier-trimestre-2012.html
Le nombre de déplacés en RDC a augmenté de "241 000 personnes au cours du premier trimestre de cette année", indique un bilan du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) à Kinshasa donné mercredi 3 mai. "La poursuite des opérations militaires en cours dans les deux provinces du Kivu", qui connaissent le plus grand nombre de déplacés, "ainsi que l'activisme de différents groupes armés" en sont les principales explications.(...)"


"Renforcer la République
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7267
La Republique renvoie à l’idée de l’intérêt général. Contrairement à une monarchie où le pouvoir est dévolu par hérédité, la République est un Etat gouverné pour un temps par des "élus" tenus à une obligation de résultats. L’obligation de rendre compte.
Au cours d’un point de presse qu’il a animé mercredi 2 mai à Goma, le gouverneur de la province du Nord Kivu, le PPRD Julien Paluku, a déclaré que le «gouvernement congolais» l’a chargé d’annoncer que Bosco Ntaganda est «responsable de l’instabilité actuelle dans les territoires de Masisi et Walikale». Et que l’homme "doit être arrêté" et déférer «devant la justice congolaise pour répondre de ces actes».
A Kinshasa, aucune source ne confirmait mercredi la tenue d’une réunion du conseil des ministres au cours de laquelle le «cas Ntaganda» fut évoqué. Au Congo démocratique, les questions militaires et sécuritaires sont considérées, à tort, comme des matières réservées au chef de l’Etat dont l’incompétence et la mauvaise foi ne sont plus à démontrer.

Mercredi, Julien Paluku a tenté de manière malhabile de relayer la thèse soutenue jusqu’ici par la «Présidence de la République» selon laquelle "Bosco" doit être jugé par la justice congolaise. «Joseph Kabila» l’a dit lors d’une entrevue, début avril, avec des activistes de la société civile à Goma. Interdiction de rire.
Depuis l’accession de «Joseph» au pouvoir suprême, il y a onze ans, aucune énigme judiciaire n’a connu de dénouement dans cet immense pays de 2.345.000 km². Et ce qu’il s’agisse des exécutions extrajudiciaires camouflées en crimes crapuleux (Steve Nyembo Mutamba, Aimée Kabila, Franck Ngycke et son épouse, Serge Maheshe, Didace Namujimbo, Pascal Kabulungu, Floribert Chebeya, Fidèle Bazana, Armand Tungulu etc.) ou des innombrables vraies ou fausses «tentatives de coup d’Etat». Sans omettre les attaques répétées de l’aéroport de Luano par des « séparatistes». Depuis onze ans, les enquêteurs répètent sans cesse : «L’enquête est en cours». Que faudrait-il encore comme preuve pour démontrer l’inexistence d’une justice impartiale et indépendante au Congo dit démocratique?

«Joseph Kabila» et son ex-mentor Paul Kagame sont conscients du risque encouru par leurs régimes despotiques en cas de transfert de Bosco Ntaganda à La Haye. Les deux hommes pourraient être cités à la barre ne serait-ce en qualité de «témoins». Sans oublier l’Ougandais Yoweri Museveni. Au même titre que Thomas Lubanga, Bosco Ntaganda est une «créature» née de l’occupation du Nord-Est du territoire du Congo-Kinshasa par les troupes venues du Rwanda et de l’Ouganda. Les deux ex-chefs miliciens sont poursuivis par la Cour pénale internationale non seulement pour avoir incorporé des enfants mineurs dans leur milice mais aussi d’avoir «attisé» la haine entre les membres de la communauté Hema et Lendu.
Au nom de l’égalité des Congolais devant la loi, Bosco Ntanganda doit être transféré à La Haye. Thomas Lubanga, Martin Gundjolo et Germain Katanga ont été déférés devant cette juridiction avec la collaboration très active des gouvernants en place. Ceux-ci devraient faire preuve de m^^eme zèle.
Tout en étant conscient de l’inféodation de la CPI au Conseil de sécurité des Nations Unies, cette juridiction internationale ne pourrait en aucun cas "faire pire" que la justice congolaise.

Depuis l’annonce du retour au pluralisme politique dans l’ex-Zaïre, il y a vingt-deux ans, les Zaïro-Congolais attendent désespérément l’avènement d’un nouvel ordre politique. Un nouvel ordre politique qui passe nécessairement par le renforcement de la République par la mise en place d’institutions fortes en lieu et place d’hommes forts. La crédibilité du gouvernement Matata sera jugé sur pièce notamment par sa capacité à doter le pays d’une justice indépendante, d’une armée républicaine - capable d’assurer la défense des frontières - et une police à même de garantir la paix et la tranquillité à l’intérieur. Le Congo-Kinshasa n’est pas la propriété de «Joseph Kabila», il est l’affaire de tous les Congolais."

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 4/5/2012, 2:30 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  Troll le 4/5/2012, 12:29 am

Razz Mad EWUMELI TE

LE PPRD S´OPPOSE AU TRANSFERT DE BOSCO À LA CPI..ET POURQUOI PAS ..S´OPPOSE À SON ARRESTATION Very Happy

Nous avons expliqué largement comment cela se passe chaque fois que l´armée congolaise est en position de force..et surtout en voie de contrôler la situation au Kivu affraid Arrow

E wumeli te, sur Rado Okapi..Boshab n´hésite pas á exprimer le message de Joseph..in veto Neutral : Laissez Ntanganda en paix Exclamation

Comme d´habitude, les militaires congolais qui voient la misère des milliers des deplacés au Nord Kivu, ces militaires qui parfois perdent des compagnons d´arme au combat..devraient "reculer" une fois de plus...sur ordre de Joseph Question

En tout cas, la "tante" Braeckman pense que les forces spéciales Belges vont encadrer les FARDC clown et capturer Ntanganda en "neutralisant" le CNDP..

Dans un État qui se respecte, voir un leader d´un grand parti politik "defendre" un criminel de guerre recherché par la justice internationale Laughing lol! E wumeli te

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE NOUVELLE GUERRE AIGUE A L'EST ???

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum