HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  ndonzwau le 20/5/2012, 5:23 pm

Ce n'est pas nouveau, me direz-vous; c'est le cas depuis plus d'une décennie dans notre pays mais ça devient de plus en plus criant, de plus en plus inacceptable que ne pas enfin réagir vigoureusement nous rendrait tous coupables de haute trahison !!!

En effet quel patriote Congolais véritable peut encore douter au vu des pateaugeages actuels à l'Est que notre Président mal élu, tricheur en chef, laissé au pouvoir avec la complicité de la fumeuse CI et l'impuissance de fait de notre population n'est que le pauvre otage impuissant et complice du pouvoir rwandais ???
C'est quoi aller encore quémander la solution à l'Est auprès du pyromane Kagame que vaincus nous consacrerions alors pompier de service ??? De quelle aide réelle le Rwanda juge et partie peut nous être utile pour résoudre enfin l'équation épineuse et douloureuse qui nous enserre à l'Est depuis si longtemps ??? Autant aller à Canossa et tout le pays déchanter à l'avance comme l'expérience d'hier fait foi...

Par impuissance complice, Kanambe à la tête du pays depuis 11 ans s'est autant interdit de se donner les moyens d'assurer l'autorité de l'Etat dans ses frontières qu'à l'Est il peine depuis à convaincre le peuple et le monde de ses vaines gesticulations actuelles à vouloir éliminer le criminel Ntaganda, inculpé à raison par tout le monde et la CI alors qu'hier il l'avait incorporé négligemment et traitressement dans l'armée nationale...
Ntaganda est un criminel et apprenti sorcier sinon déjà sorcier reconnu de tous qu'il nous faut extraire de l'Est d'autant qu'il ne personnifie que la pointe qui cache l'immense icerberg, le faire-valoir devant l'immense machination rwandaise; autant combattre le réel ennemi caché derrière, l'affronter les yeux bien ouverts...

Aujourd'hui, personne de sensé et d'honnête dedans et dehors ne peut croire qu'à la tête du pays existe un capitaine efficace pour conduire le pays à bon port : toute cette impuissance relève de la haute trahison au plus haut sommet de l'Etat ou alors de l'incapacité à conduire notre pays... Conséquence logique : ce Président ne mérite pas de l'être dans notre pays, tout sens de responsabilité et de la défense nécessaire de notre souveraineté exige aujourd'hui de pousser Kanambe à la sortie pour haute trahison génocidaire !!!
Le pas de deux, guerre contre les mutins, indulgence à leur égard avec ultimatums suivis de tentatives autant imprudentes que mortes-nées de remises à la raison, conciliabules et accords secrets avec le Rwanda... ne peut tromper personne, c'est un coup d'épée dans l'eau, une manœuvre bien illusoire : seule une gestion de l'Est dans le respect de la justice et de la vérité avec fermeté et détermination pourra nous conduire à une paix durable !

Et dans celle-là, Kanambe et Kagame doivent comparaître devant le tribunal de l'histoire et tout de suite face au pays et et face au monde entier !
Là dessus c'est le cordon ombilical qui relie Kanambe au Rwanda que son "passé rwandais" rend encore plus coupable, qui doit être coupé; en est-il capable ???
Là dedans c'est seul le nettoyage volontaire de l'Est de tous ces groupes maffieux et criminels sans succomber à ce traître alibi de je ne sais quelle défense d'une minorité prétendûment en danger; qui sauvera la paix, notre souveraineté et la bonne cohabitation nationale et régionale...
Là dessus; c'est la loyauté éprouvée envers son pays pour les nouveaux et anciens immigrants plutôt que la citoyenneté double, Congolaise à midi, rwando-burundaise à minuit qui doit guider toute gestion pour nous sortir de ces décennies d'insécurité, de guerre !!!

Les FDLR, ces rebelles rwandais qui tuent non des rwandais mais des Congolais, qui pillent le Congo et non le Rwanda... sont d'abord une affaire internationale (c'est d'abord la CI qui nous les a imposés) et rwandaise (c'est d'abord au Rwanda de les récuperer pour les juger et exorciser son avenir dans son dialogue interrwandais) et secondairement Congolaise : leur éradication n'est donc possible que conjointement assumée de vive voix entre les 3 parties, chacune à sa bonne place !
Les Mai Mai, ces groupes armés nationalistes et maffieux nés de l'insécurité et de l'invasion rwandaise; les CNDP, ces criminels envahisseurs qui se prétendent défenseurs d'une minorité en danger... nécessitent un nettoyage autant déterminé que sans concession...

Tout ce travail souverain indispensable n'a été réalisé jusque là que par manque de volonté politique et disons-le par haute trahison au sommet de l'Etat : toutes ses gesticulations d'aujourd'hui, guerre timide contre Ntaganda, accord impuissant avec le Rwanda dans la foulée, sortie innaceptable du cadre national pour n'en faire qu'un problème régional (le Président qui reçoit en catimini dans sa ferme privée(?) les élus originaires de l'Est...) en sont la preuve irréfutable et malheureusement la condition de l'échec toujours annoncé d'assurer la paix à l'Est, d'en finir avec l'hécatombe de nos Concitoyens...
Les Congolais paient aujourd'hui la mauvaise conscience de la CI face au génocide perpetré au Rwanda entre rwandais auquel ils ne sont pour rien et la boulimie criminelle de multinationales de cette CI sur nos richesses... Ainsi donc, une nouvelle opération conjointe avec ce Rwanda complice serait une supercherie de plus, un cautère sur la jambe de bois qui n'apportera aucune paix juste et durable sinon celle de cimetières dont elle aura jonchés notre sol derrière elle ! C'est là une nouvelle preuve de l'mpuissance complice de Léo, de sa haute trahison !!!

Le Congo se doit de se donner enfin tous les moyens pour nettoyer tout sans s'encombrer des revendications hypocrites et meurtrières de ses voisins dans le strict et le seul respect de sa souveraineté et d'une paix juste pour tous !!!
Seul un Congo fort traitant d'égal à égal avec le Rwanda et non courbant l'échine devant lui sauvera notre pays, la région, l'Afrique et le monde !!!
Il nous faut de façon experte retourner la guerre d'où elle est venue comme le voulait de façon brouillonne mais bien vue, l'homme à la tête du "conglomérat d'aventurier"; pour l'extirper de notre sol !!! Au Rwanda d'assumer enfin la responsabilité des siens; nous l'aurons assez payé à sa place !!!

INCAPACITE DU POUVOIR = DEMISSION, COUP D'ETAT POPULAIRE LEGITIME !!!
(voir notre Constitution)
HAUTE TRAHISON = PEINE DE MORT !!!!!!!!!!!!
Qu'attendons- nous Congolais pour agir ???
Que devrions-nous faire; que doivent faire nos hommes politiques ???

Svp, svp, leaders politiques de tout bord, ouvrez les yeux, prenez conscience de la trahison à notre tête qui nous enfonce jour après jour dans ce naufrage insupportable, prenez le bâton de la résistance pour éveiller le peuple et le conduire au recouvrement de notre souveraineté violée !!! Remettez publiquement au devant de la scène la guerre de l'Est pour que le pays entier en débatte sans conciliabules secrets ou marginaux !
La guerre de l'Est n'est pas faite à l'Est, elle l'est envers tout notre pays !!!
A bon entendeur...



° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7283
° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/19/nord-kivu-les-fardc-reprennent-le-controle-de-la-colline-bugusa-rutshuru/
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7290
° http://radiookapi.net/actualite/2012/05/19/rdc-le-gouvernement-invite-les-mutins-fideles-bosco-ntaganda-regagner-larmee/
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7288
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7291
° http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120520103305/fardc-bosco-ntaganda-kivu-mutinsrdc-armee-et-mutins-s-affrontent-pour-le-controle-de-jomba-au-nord-kivu.html
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186985&Actualiteit=selected
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186983&Actualiteit=selected
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186981&Actualiteit=selected
° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=123174&id_edition=100117
° http://www.rfi.fr/afrique/20120519-rdc-mutins-bosco-ntaganda-accules-le-nord-kivu-armee-congolaise
° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=671158
° http://www.lepotentiel.com//afficher_article_archive.php?id_article=123094&id_edition=100115&yearID=2012&monthID=05&dayID=16
° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=123151&id_edition=100116
° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=123121&id_edition=100116
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=186952&Actualiteit=selected
° http://www.lavie.fr/actualite/monde/viols-au-kivu-le-cri-d-alarme-de-justine-masika-menacee-par-bosco-ntaganda-16-05-2012-27627_5.php
° http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html
° http://www.lavie.fr/webdocumentaires/femmes-kivu/femmes-du-kivu-4-ans-apres-07-03-2012-24981_297.php
° http://www.youtube.com/watch?v=NMtgHzXZnIg&feature=player_embedded
° http://www.ingeta.com/
Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  ndonzwau le 22/5/2012, 1:51 am

"Le Phare - Déjà une «Question Orale » pour l’équipe Matata I - Le ministre de la Défense attendu au Parlement

° http://www.lephareonline.net/lephare/index.php?option=com_content&view=article&id=5180:le-ministre-de-la-defense-attendu-au-parlement&catid=42:rokstories&Itemid=102
Investie le mercredi 09 mai 2012, l’équipe du Premier ministre Augustin Matata va affronter, incessamment, sa première « Question Orale avec débat ». Et, le tout premier membre du Gouvernement à subir le baptême de feu au Palais du Peuple, ne serait personne d’autre que le Vice-Premier ministre et ministre de la Défense, Alexandre Luba Ntambo.
Selon des sources proches du dossier, l’interpellation porte la signature du député national Martin Fayulu. L’intéressé, indique-t-on, a déjà saisi le bureau de l’Assemblée Nationale à cet effet depuis le vendredi 18 mai 2012. Et si cette instance fait diligence, Alexandre Luba devrait se présenter devant la Chambre basse du Parlement un de ces quatre matins.

La trame de la « Question orale avec débat » susvisée s’articule, naturellement, autour de la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie Est du pays, mais aussi de la série de concertations entre responsables civils et militaires, rwandais et congolais, de haut niveau à ce sujet. Il y a tellement de nouvelles en circulation au sujet de ce qui passe dans la province du Nord-Kivu, avec notamment l’émergence d’une constellation de groupes armés, dont l’essentiel d’officiers et combattants sont identifiés comme des anciens de l’ex-mouvement rebelle CNDP (Congrès National pour la Défense du Peuple) qu’une clarification s’impose. On dit Martin Fayulu porteur du souci des millions de Congolaises et Congolais, de connaître le rapport réel des forces sur le terrain entre les troupes loyalistes et les mutins. Supposés anéantis ou en débandade, ceux-ci, donnent l’impression de se reconstituer comme des hydres, au point de continuer à provoquer des déplacements massifs des populations, à l’intérieur du territoire national comme de l’autre côté des frontières ougandaise et rwandaise.
Les statistiques que livrent les organisations non gouvernementales et les organismes du système des Nations Unies et autres humanitaires (Human Rights Watch, Médecins Sans Frontières, HCR, Ocha, PAM) au sujet du nombre des déplacés internes et des réfugiés accréditent plus la thèse de l’insécurité récurrente que de la normalisation de la situation sécuritaire dans les zones troublées.

De nombreux compatriotes, à l’instar de Martin Fayulu, aimeraient savoir si un dispositif sécuritaire fiable est mis en place pour ramener une paix durable au Nord-Kivu. L’insécurité s’y est tellement installée dans la durée que l’on ne peut manquer de se poser des questions en rapport avec des alliances à hauts risques que les FARDC nouent avec des seigneurs de guerre, souvent à la congolité douteuse, qui font semblant de se repentir le matin pour redevenir nuisibles à la paix dès la tombée de la nuit.
Combien de fois les FARDC vont-elles accepter d’intégrer en leur sein des criminels et aventuriers semi analphabètes - cas du général Bosco Ntaganda - pour finir chaque fois par être tournées en bourriques ? Combien de fois vont-elles ouvrir leurs portes aux officiers et soldats traîtres, spécialisés dans le surarmement clandestin et dans l’art de se mutiner ? Combien de fois vont-elles être ballottées entre le « brassage » et le « mixage » d’éléments qui se révèlent, à chaque coup, comme des fossoyeurs des plans de pacification de la partie Est du pays ?

S’il est vrai que dans leurs relations avec leurs homologues congolais, les officiels rwandais communiquent beaucoup, au point de verser souvent dans l’intoxication, il y a lieu d’admettre que les autorités congolaises ne communiquent pas assez. C’est généralement à la faveur d’une conférence de presse ou d’une déclaration d’un ministre ou d’un général rwandais aux médias étrangers, que l’on apprend qu’un membre du Gouvernement ou des services spéciaux congolais était au Rwandais pour parler du dossier sécuritaire du Nord-Kivu.
Pour le cas d’espèce, si la partie rwandaise n’avait pas signalé les présences de l’Administrateur Général de l’ANR et du Chef d’Etat-Major général des FARDC les 8 et 9 mai à Kigali puis Rubavu la semaine dernière, ni annoncé le séjour d’une délégation congolaise conduite par le Vice-Premier ministre .et ministre de la Défense dans la dernière ville précitée, les Congolais n’auraient rien su.
Pourtant, les questions à l’ordre du jour les intéressent au plus haut point, surtout que les responsables rwandais, notamment le ministre de la Défense, James Kabarebe et la ministre des Affaires Etrangères, Louise Mushikiwabo, ont affirmé que leur pays non seulement ne souhaitait pas une solution militaire pour la situation sécuritaire du Nord-Kivu mais, en plus, offrait ses bons offices pour une médiation entre les FARDC et les mutins.

Les non dits des relations congolo-rwandaises, qui donnent à penser à un jeu de cache-cache entretenu par les gouvernants de la RDC, troublent de nombreux compatriotes.
S’il n’y a pas de choses à cacher dans le dossier sécuritaire du Nord-Kivu, qui a pour soubassement à la fois un plan de balkanisation de notre pays et le trafic frauduleux de ses ressources naturelles, le Vice-Premier ministre et ministre de la Défense serait bien inspiré s’il pouvait rassurer des millions de patriotes anonymes, fort inquiets de la suite des événements. Jusqu’à preuve du contraire, nombre de nos concitoyens redoutent l’existence d’un agenda caché qui ne dit pas son nom, mais dont e décor semble solidement planté à travers des « forces négatives» nationales et étrangères qui plient de temps en temps, sans pour autant rompre définitivement.
Le mérite de Martin Fayulu, s’il n’est pas bloqué dans son initiative par le bureau de l’Assemblée Nationale, sera de porter enfin sur la place publique, le débat national sur l’interminable « Guerre de l’Est »."


"Guerre de l'Est : non à la diversion, non à la trahison"
° http://www.lephareonline.net/lephare/index.php?option=com_content&view=article&catid=42%3Arokstories&id=5176%3Aguerre-de-lest-non-a-la-diversion-non-a-la-trahison&Itemid=102

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  ndonzwau le 22/5/2012, 2:00 pm

"Accord de Kigali : des monstrueuses contradictions
confused confused
° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=123225&id_edition=100119
A voir l’imbroglio qui se tisse autour de l’action de l’Etat, le gouvernement Matata est mal parti. Il brille aussi bien par des insuffisances que des contradictions internes, apparemment monstrueuses. Au sujet de l’accord signé entre Kigali et Kinshasa, l’on se tait et l’on parle ; l’on nie et l’on se dédit ; l’on dément et l’on reconnaît. Le jeu est tellement grossier qu’on a l’impression de se moquer du peuple, pourtant souverain primaire de qui toutes les institutions tirent leur pouvoir et leur légitimité.

Il aurait été de bon ton que le gouvernement Matata s’assume comme gouvernement. Sans attendre qu’on l’y force. Tant les griefs que les observateurs retiennent à sa charge sont flagrants et s’accumulent à un rythme d’enfer. Aussi, serait-il trop tôt d’exiger de ce gouvernement de rendre le tablier ?
La vérité c’est que le Premier ministre a accepté sa charge dans un élan sentimental au point qu’il en a fait une surprise-party. Il prend tout son temps alors que des défis majeurs devraient être relevés en urgence, dans la mesure où ils touchent directement au vécu quotidien du peuple congolais.
Il s’agit, entre autres, du budget de l’Etat pour l’exercice 2012 et dont l’absence jusqu’à ce jour traduit une navigation à vue. Du transport en commun dont la perturbation a paralysé, le lundi 21 mai 2012, les activités à Kinshasa. De l’insécurité dans l’Est dont le peu d’attention y accordée a ouvert la voie à une nouvelle rentrée des forces armées rwandaises sur le sol congolais.

C’est sur ce dernier dossier que le gouvernement a brillé par des contradictions monstrueuses. Tenez. Le 12 mai 2012 une rencontre a eu lieu à Rubavu (Gisenyi/Rwanda) entre les ministres de la Défense, les chefs d’Etat-major des Armées ainsi que les responsables des services spécialisés des deux voisins. Kigali a fait part de la rencontre tandis qu’à Kinshasa c’était motus et bouche cousue. Contacté au téléphone par notre rédaction, le porte-parole du gouvernement a nié le fait laissant entendre qu’il y aurait beaucoup de rumeurs.
Le 18 mai 2012, une nouvelle rencontre a lieu, cette fois dans la capitale rwandaise et elle est présidée par le président Paul Kagame. Kigali en fait mention et indique qu’une forte délégation congolaise y prend part. A Kinshasa, derechef, on fait mystère sur ce qu’ils aiment à appeler secret défense (sic !). Interrogé par notre rédaction, le ministre Mende Omalanga a craint d’être piégé. «Il ne faut pas piéger les membres du gouvernement», a-t-il fait remarquer au Potentiel. Comment ? Dieu seul sait. Sur notre insistance, il finira par lâcher que si nous étions convaincus de la tenue de ladite rencontre, nous n’avions qu’à nous adresser directement au ministre de la Défense puisqu’il était cité parmi les membres de la délégation congolaise à Gisenyi.
L’esquive était facile. Mais les faits étant têtus, le porte-parole a été obligé de donner de la voix et fixer l’opinion publique qui ne savait plus à quel saint se vouer. Malheureusement, Mende Omalanga, dans son point de presse a tenté de calmer le jeu en effleurant le dossier sans aller dans le fond. Selon lui, la rencontre aurait bel et bien eu lieu mais qu’elle n’aurait pas donné lieu à la signature d’un quelconque accord sur une nouvelle opération militaire conjointe. Cela s’appelle langue de bois, autrement dit rétention de l’information ou «parler pour ne rien dire».
Raison pour laquelle d’aucuns sont d’avis que le gouvernement n’aurait pas encore pris le sens de ses responsabilités et se comporterait comme dans une partie de plaisir. Et ils souhaiteraient qu’il démissionne. Quid ?

L’opinion publique a été tournée en bourrique. On a tenté de lui faire avaler des couleuvres. Mais, la vérité est comme la lumière, elle finit toujours par jaillir et éclater au grand jour. Alors que la presse congolaise été court-circuitée, les médias rwandais et internationaux ont comblé le vide en rendant public le condensé des discussions de Rubavu et de Kigali. Ils n’ont pas utilisé le langage diplomatique pour faire état des conclusions de deux rencontres. Il s’agit, selon ces derniers de la signature d’un accord entre Kinshasa et Kigali pour la relance des opérations militaires conjointes ayant pour objectif principal la traque des FDLR.
Ce qui triture les méninges c’est la priorité accordée aux FDLR alors que les FARDC étaient engagées dans la poursuite des mutins dirigés par Bosco Ntaganda et ses complices Makenga Sultani et autres Kazarama Vianney devenus par le concours des circonstances ses rivaux. Cela a tout l’air d’un marché dans lequel les priorités de Kigali priment sur celles de Kinshasa. Suite à ce nouvel accord, les FARDC, qui étaient sur le point de l’attraper, vont observer une trêve qui permettra au général mutin et à ses acolytes de gagner du temps et du terrain ; de renforcer leur capacité de nuisance.
Le péché du gouvernement ? C’est d’avoir fait de la rétention de l’information au point de nager dans des contradictions qui ne peuvent pas l’honorer. Or, ce que le gouvernement a tenté de déformer se retrouve en des termes adoucis ou diplomatiques dans le communiqué final qui a sanctionné la rencontre des 18 et 19 mai 2012 à Kigali. Laquelle fait suite à celle du 12 mai 2012 à Rubavu (Rwanda).

Communiqué final des travaux de la 5ème session ordinaire de la Grande commission mixte Rwanda-RDC du 18 et 19 mai 2012

La délégation de la République démocratique du Congo était conduite par Son Excellence Monsieur Raymond Tshibanda N’Tungamulongo, ministre des Affaires étrangères, Coopération internationale et de la Francophonie, tandis que la délégation de la République du Rwanda était conduite par Son Excellence Madame Louise Mushikiwabo, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.
La cérémonie d’ouverture a été marquée par l’allocution de bienvenue de madame Louise Mushikiwabo, ministre Rwandais des Affaires étrangères et de la Coopération et celle de Monsieur Raymond Tshibanda N’Tungamulongo ministre des Affaires Etrangères, Coopération internationale et de la Francophonie.
Les deux parties se sont félicitées de l’excellence des relations qui existent entre la République démocratique du Congo et la République du Rwanda ainsi qu’entre leurs deux peuples qui reflète la volonté manifeste de deux Chefs d’Etat, Leurs Excellentes Paul Kagame et Joseph Kabila, de faire de la région des Grands Lacs un havre de paix, de stabilité et de développement durables.
Les deux parties ont noté avec satisfaction les efforts fournis pour mettre en application les recommandations de la 4ème Session la Grande Commission mixte entre la République démocratique du Congo et la République du Rwanda tenue à Kinshasa du 17 au 19 décembre 2009.

Les deux parties ont recommandé de poursuivre les efforts pour l’aboutissement des projets et programmes communs pour l’intérêt des peuples Congolais et Rwandais.
Concernant la question de sécurité, les deux parties réitèrent leur engagement à œuvrer de concert pour mettre fin à l’existence des groupes armés dans la région.
Par ailleurs, elles s’engagent à saisir et encourager tous les pays, notamment ceux de la région où se trouvent encore les Fdlr et les autres forces négatives ainsi que des éléments opportunistes en vue de leur neutralisation.
Sur cette même question, les deux parties ont vivement encouragé la poursuite des rencontres régulières au niveau des ministres de la Défense, des chefs d’état-major des Armées ainsi que des services spécialisés à l’instar de la récente rencontre de Rubavu du 12 mai 2012 pour l’évaluation de la situation sécuritaire entre les deux pays.
Elles saluent, soutiennent sans réserve et recommandent la mise en ouvre rapide et effectives des conclusions adoptées par les ministres de la Défense de la République du Rwanda et de la République démocratique du Congo lors de leur dernière rencontre fructueuse à Gisenyi, Rubavu, le 12 mai 2012 :

Les ministres de la Défense ont convenu d’étendre le mandat de la Commission conjointe des renseignements à la vérification conjointe de la situation sécuritaire le long des frontières ainsi qu’à l’intérieur de chaque pays. Les Chefs d’état-major des services des renseignements des deux pays vérifieront l’efficacité de ce mécanisme dans les 10 jours.
Dans les dix jours, les deux chefs d’état-major Généraux présenteront un plan concerté pour les opérations contre les FDLR. Le plan comprendra notamment un mécanisme conjoint de monitoring de ces opérations.
Endéans dix jours, les Chefs de services de renseignements sont chargés de mettre sur pieds un mécanisme de prévention de toute action nuisible aux bonnes relations, et à la sécurité des deux Etats, notamment par des éléments opportunistes et la propagande négative. Le Gouvernement de la RDC s’engage à créer des conditions favorables au retour le plus vite possible dans leurs milieux d’origine des personnes affectées par les opérations récentes.
Le Gouvernement du Rwanda continuera à appuyer les efforts de la RDC visant à restaurer et maintenir la paix et la sécurité à l’Est de la RDC.

S’agissant du domaine des réfugiés, les deux parties ont recommandé la poursuite de la sensibilisation des réfugiés de deux pays pour leur retour volontaire dans les meilleurs délais. Par ailleurs, les deux parties ont appris avec satisfaction la tenue à Kigali en juillet 2012 de la deuxième réunion tripartite HCR-RDC-RWANDA sur la question des réfugiés.
Quant au domaine de la circulation des personnes et des biens, les deux parties ont salué les avancées significatives pour la facilitation de la circulation des personnes et du commerce transfrontalier.
Pour différents autres domaines liés au développement socioéconomique entre les deux pays, les deux parties ont recommandé la poursuite des efforts déjà entrepris en vue de leur mise en application dans les meilleurs délais.
Les deux parties ont convenu de la tenue de la 6ème session de la Grande Commission Mixte en République démocratique du Congo au mois de mais 2013.
Les travaux se sont déroulés dans une ambiance fraternelle et de convivialité.
Fait à Kigali, le 19 mai 2012"


"Accord des dupes"
° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=123224&id_edition=100119

° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=123208&id_edition=100119
° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=123207&id_edition=100119
C'est courageux de la part du Potentiel vu le contexte autocratique du pays de soulever publiquement l'affaire de l'Est mais c'est bien insuffisant et quelque part malhonnete et même lâche de prétendre rejeter la faute sur le Gouvernement !
En effet si dans les textes la conduite de l'Etat incombe au Gouvernement, dans nos faits, la gestion de la Guerre de l'Est est complètement privatisée par la Présidence, c'est bien Kanambe qui pilote tout clandestinement et de façon fort partisane et complice... C'est donc bien le Chef de l'Etat que nous devons accuser à travers la condamnation du Gouvernement; c'est lui seul qui est responsable de toutes les décisions qui sont prises !
Quitte au PM et son Gouvernement de se montrer à leur tour courageux, responsables et patriotiques pour faire pression auprès du PR en vue d'une gestion nationale de cette Guerre et non secrète comme il la conduit !

Si c'est bien clair que la retention des nouvelles, la complicité et la haute trahison sont à mettre au compte de Kanambe qui depuis plus d'une décennie se couche devant le Rwanda au mépris de nos morts, au détriment de la paix et de l'intégrité nationale; c'est donc à lui de de répondre de toutes ses contradictions et ambiguités; c'est cela la triste réalité !!! !!!
(A lire par exemple ci-dessus le CR du Conseil des Ministres qui se contente d'autosatisfaction hypocrite et passe par pertes et profits les réalités douloiureuses de nos Concitoyens et surtout les modalités de la conduite de cette Guerre avec les accords ambigus et secrets avec le Rwanda !
Je me refuse volontiers de commenter celui de la Commission mixte avec le Rwanda, perclus de langue de bois et de mensonges même pas diplomatiques !)



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  ndonzwau le 22/5/2012, 2:42 pm

Que faire aujourd'hui devant la haute trahison au sommet de l'Etat ???

Même si c'est plus facile à dire qu'à faire, comme je l'ai annoncé ci-dessus, il n'y a pas mille cibles et mille autres actions engager !

D'abord obtenir que les leaders politiques mieux de l'opposition mais en fait de tous les bords car il est bien question d'un impératif national, celui de sauver notre souveraineté face à tous ses ennemis de dedans et de dehors, remettent sur le devant de la scène la crise de l'Est ! Provoquer devant la Nation et au Parlement un débat sans concession sur la Guerre de l'Est !
Et pourquoi pas, s'il le faut, initier une Pétition Géante Nationale (et pourquoi pas Internationale) pour l'obtenir ???


Amener ce débat devant le monde entier par une ultime demande au Conseil de Sécurité de s'en saisir à son tour !

Demander au PR et au Gouvernement de se donner les réels moyens d'en finir une fois pour toutes par l'action énergique d'une Armée Républicaine et non comunautaire le démantelement de tous les groupes armés !
Au besoin demander l'aide efficace de la CI non avec cette Monusco impuisante et complice mais avec une aide logistique et d'encadrement enfin combattante d'opérer sur le terrain !

Et comme le PR et son Gouvernement semblent enfin s'en soucier mener des vraies négociations avec le Rwanda mais sous l'oeil international pour extirper la plaie des FDLR de notre sol et les renvoyer au Rwanda sinon les écarter de l'Est car c'est bien un problème rwando-rwandais et international et non Congolais qu'on nous a imposé !

Toutes autres démarches sont vouées malheureusement, comme nous y sommes habitués maintenant, à l'échec et à la persistance de l'insécurité dans notre Pays !!!
Les véritables patriotes Congolais se doivent d'empêcher que le pouvoir impotent et traître continue à nous rejouer ce cirque maintenant convenu qui ne doit plus tromper personne; y en a marre, marre, marre; des millions de morts, y'en a assez !!!




"RDC : reprise de combats entrearmées et mutins dans l'est"
° http://www.jeuneafrique.com/actu/20120522T082357Z20120522T082356Z/rdc-reprise-des-combats-entre-armee-et-mutins-dans-l-est.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20120522-rdc-armee-maintient-pression-soldats-mutins-m23
° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=671830
° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=671768
° http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2012/05/120521_congo_hcr.shtml
° http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=33217:jomba--un-sujet-qui-fache-soupcon-de-complicite-monusco-ntaganda&catid=3:africanews
Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 22/5/2012, 4:12 pm, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  ndonzwau le 22/5/2012, 3:36 pm

PS

"Le Congo-Kinshasa trahi par «Joseph Kabila»
Baudouin Amba Wetshi
© Congoindépendant"

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7299
C’est une étrange réunion de grande commission mixte congolo-rwandaise qui s’est tenue du 17 au 19 mai à Kigali, au Rwanda. Face à des homologues rwandais aguerris du fait de leur ancienneté, des ministres congolais en fonction depuis une dizaine de jours ont eu à évoquer des questions "sensibles" touchant à l’ensemble des relations entre les deux pays notamment la politique, la défense, la sécurité et l’économie. Selon le communiqué final, les deux pays se sont convenus de mettre sur pied un «front commun» pour lutter contre «les forces négatives» ainsi que «les groupes dits opportunistes». Par la félonie évidente de «Joseph Kabila», le régime rwandais va à nouveau infiltrer en toute légalité ses troupes dans les deux provinces du Kivu renforçant ainsi son emprise sur cette partie du territoire congolais. C’est une trahison!

Depuis la disparition de Laurent-Désiré Kabila, les relations entre Kinshasa et Kigali ressemblent de plus en plus aux rapports existant entre le cheval et le cavalier. «Joseph Kabila» (le cheval) et Paul Kagame (le cavalier) ont décidé de relancer leur cirque diplomatico-militaire. Ils vont rejouer une nouvelle pièce théâtrale du genre «Umoja wetu» et autre «Kimya» et "Amani léo". Et ce, au mépris de la sécurité des personnes et des biens dans les provinces du Kivu. L’objectif avoué est de «traquer» les «forces négatives», autrement dit les miliciens Hutu des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) et les «groupes» dits «opportunistes». Il s’agit encore une fois des combattants FDLR tentés, semble-t-il, de faire «jonction» avec des officiers rwandais (Patrick Karegeya et Kayumba Nyamwasa) en exil.
La rencontre qui a eu lieu dans la capitale rwandaise intervient dans un contexte assez particulier pour le Congo-Kinshasa. D’abord parce que le pays vient de se doter d’un nouveau gouvernement dirigé par un tout nouveau Premier ministre. Ensuite, les provinces du Kivu font face à une mutinerie pour le moins organisée par des ex-combattants du CNDP (Congrès national pour la défense du peuple)
«intégrés» dans les Forces armées congolaises. Enfin, le Rwanda de Paul Kagame est suspecté de manipuler les bandes armées qui entretiennent l’instabilité dans cette partie du Congo. Le même Rwanda offre sa médiation entre les autorités de Kinshasa et la nouvelle «rébellion» pro-rwandaise. C’est l’histoire du loup qui offre ses services en qualité de berger.

Revenons à la délégation congolaise. A Kigali, le Congo a été représenté par des «pieds nickelés». Des ministres qui découvrent à peine leurs dossiers. Si l’objectif était d’humilier le pays, il est atteint. On le sait, la composition de la nouvelle équipe gouvernementale a été divulguée le 28 avril dernier. La passation du pouvoir entre les «entrants» et les «sortants» n’a eu lieu qu’une dizaine de jours plus tard. Raymond Tshibanda (Affaires Etrangères), Muyej Mangez (Intérieur), Wivine Mumba (Justice), Bruno Kapandji Kalala (Ressources Hydrauliques & électricité) et Justin Kalumba Mwana Ngongo (Transports et Voies de communication), composaient la délégation ministérielle à cette rencontre bilatérale qui n’a pas été précédée par une réunion préparatoire entre experts des deux pays. Flory Kabange Numbi, Kalev Mutond, François Beya respectivement procureur général de la République, administrateur général des renseignements, directeur général des Migrations étaient également du voyage. Sans omettre les gouverneurs des province du Nord et du Sud Kivu et plusieurs experts. Ouf ! «La partie rwandaise était conduite par la ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Louise Mushikiwabo, du ministre de la Défense, du porte-parole de l’armée rwandaise et un nombre important d’experts», indique une dépêche de l’ACP.

Au service de la sécurité nationale du Rwanda
«Outre la sécurisation commune, note l’ACP, les deux parties se sont convenues pour le retour des réfugiés congolais vivant sur le sol rwandais dans leurs milieux d’origine». Qui doit sécuriser qui alors que le territoire rwandais est quasiment "sanctuarisé" par le régime de fer de Kagame? Quelle est l’autorité congolaise qui a procédé à l’identification des «réfugiés» congolais ayant trouvé asile au pays des mille collines? Pourquoi le Rwanda doit-il se sentir concerné par les «forces négatives» et les «forces opportunistes» qui opèrent non pas à l’intérieur de ses terres mais dans un territoire étranger ? Ne s’agit-il pas d’une affaire congolo-congolaise laquelle doit être règlée par les pouvoirs publics congolais? De quoi se mêle donc le Rwanda qui, à travers les opérations «Umoja wetu», «Kimya» et "Amani" n’a contribué qu’à exacerber la désolation et à faire éparpiller les miliciens armés à l’intérieur du territoire congolais ? «Joseph Kabila» serait-il au service de la sécurité nationale du Rwanda de Paul Kagame? Des questions qui appèlent des réponses.

Parlons un peu de ce qui est convenu d’appeler les "forces négatives" et les«forces opportunistes». Des forces avec lesquelles le pouvoir kabiliste et celui de Kagame entretiennent pourtant des contacts par personnes interposées. A preuve, le 2 mai 2010, le «pasteur» Daniel Mulunda Ngoy, alors «simple» président de l’association «Parec» (Programme national pour la paix et la reconstruction) et «conseiller spirituel» de «Joseph Kabila» avait pris l’initiative, sans doute en accord avec celui-ci, d’embarquer à partir de Goma une soixantaine des combattants FDLR ainsi que des membres de leurs familles soit au total 164 personnes. Destination finale : Kisenge (Katanga). Histoire de les éloigner des frontières du Rwanda dont ils "menaçaient" la sécurité nationale. Que sont-ils devenus? Silence radio. Aux dernières nouvelles, l’ex-chef milicien Kyungu Mutanga, alias Gédéon, a repris du service. Des combattants FDLR auraient été aperçus dans le Nord Katanga.

En juin 2011, la presse flamande (Het Belang van Limburg) rapportait qu’à la demande du président Paul Kagame, «Joseph Kabila» a entamé des pourparlers avec les leaders Hutu des FDLR. A l’ordre du jour, le transfert des combattants de ce mouvement des environs de Walikale et Masisi au Kivu vers la province du Maniema. L’objectif, une fois de plus, consiste à éloigner ces opposants armés rwandais des frontières de leur pays d’origine. Les «négociations» étaient conduites, côté congolais, par …un officier belge nommé Jean-Pierre Breyne assistés de Jean-Luc Kuye Ndondo, président de la Commission vérité et réconciliation, et de Père Minani.. Ancien des services des renseignements militaires (SGR), l’homme a travaillé au «Bureau Afrique» du ministère belge de la Défense à l’époque du PS André Flahaut. Les FDLR, eux, étaient représentées par le général Gaston Iyamuremye aka Ramuri. Celui-ci aurait posé à la partie congolaise trois conditions. Primo : verser un montant oscillant entre 250 000 et un million US $ promis à Rome en 2005. Secundo : convaincre le régime de Kigali d’engager des « négociations directes » avec la milice hutue et enfin : arrêter toute attaque contre les miliciens. Ces faits attestent que « Kabila » et Kagame sont bel et bien des complices et ont tissé des "liens" avec les « forces» dites «négatives» et «opportunistes» qu’ils manipulent au gré de leurs intérêts maffieux.
En janvier 2009, l’opinion congolaise a été stupéfaite d’apprendre le déploiement des forces régulières du Rwanda sur le sol congolais dans le cadre de l’opération «Umoja Wetu» suivie plus tard par «Kimya» et « Amani leo ». Depuis lors, les provinces du Kivu sont occupées de facto par les troupes de l’armée régulière rwandaise. L’occupation de facto risque de se muer en occupation de droit à moins que les Congolais décident de rompre avec la peur et la résignation ambiantes. La nation congolaise est en péril. Elle est trahie par l’homme qui trône au sommet de l’Etat..."

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  djino le 22/5/2012, 4:16 pm

Notre Parlement composé des députés NOMMES est à la botte du Pouvoir. AUBIN MINAKU n'est pas capable d'initier ce genre de débat. Les députés sont redevables et ont TOUS PEUR de soulever le problème de KIVU pire de contredire le Raïs.

La guerre du Kivu relève du Sécret d'état, et seul la Présidence de la République et elle seule qui peux "traiter" ce dossier.

Kamerhe a payé pour avoir dénoncé l'intrusion secrète de l'armée Rwandaise au Congo. Il lui a couté le perchoir.

Aubin Minaku et l'opposition dans son ensemble ne feront pas le poids pour valider que ce débat soit soulevé et débattu plénière.

Kabila a recu les députés du Nord Kivu en apparté et ils en sont sortis "bouleversés" et AUCUN de ces députés n'a bougé ou ne bouge !

La salut pourrait provenir de VOUS MEME Mr NDOZAU en initiant une pétition pour l'envoyer au CPI à leur site. Votre pétition sera plus éfficace que ce fameux débat au parlement ...

Yes YOU CAN DO SOMETHING !

Notre seul espoir est de pouvoir faire pression sur le CPI pour que BOSCO et consors soient transférés au plus vite ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  djino le 22/5/2012, 4:59 pm

KABILA DOIT DEMISSIONNER !

Dans son dernier point de presse, le Ministre Mende Omalanga a declaré que les FARDC avaient confiné les forces de M23 sur une colline à la frontière du Rwanda et de l'Ouganda. Shocked Shocked

Le Ministre Congolais a aussi dit que les FARDC observaient une trêve de 5 jours pour permettre aux rebelles de se rendre car le gouvernement Congolais ne voulait pas tuer des "Congolais". Il n'a pas dit que cette fameuse trêve allait permettre au Rwanda de ravitailler Tanganda et Makenga en troupes et munitions pour tuer les soldats Congolais. Shocked Shocked

Il a aussi confirmé la présence de Tanganda et de Sultani Makenga, et d'ajouter que les troupes rebelles n'avaient plus des munitions et de la nourriture. Shocked Shocked


Avant sa declaration de la semaine passée, Mende Omalanga avait affirmé que la capture de Tanganda était une question de temps, mais curieusement un cessez-le feux avait été annoncé le lendemain. Question


De qui l'Armée Congolaise a récu l'ordre de ne pas en finir définitivement avec les troupes rebelles de Tanganda?

Qui est le Commandant Suprême des FARDC ?

La mauvaise gestion de la guerre du Kivu demontre une complicité des dirigeants politiques Congolais avec le Rwanda de Paul Kagame qui tire les ficelles.

Au regard de ce qui s'y passe, il y a lieu de conclure que les viols massifs et des assassinats politiques ne prendront jamais fin dans le Kivu car cela fait partie de la politique de terreur instaurée par le gouvernement Congolais en accord avec Kigali.

Il y a une absence de leadership fort au Congo, le sommet de l'Etat Congolais qui est le Président Joseph Kabila et son gouvernement doivent démissionner pour trahison et pour avoir violé la Constitution du Congo.

Le Président Joseph Kabila doit démissionner! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Le sang des Congolais coule encore en abondance pour une guerre créée de toutes pièces pour priviléger certains intérêts égoistes qui risquent de nous couter notre Kivu. No No No No

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  Admin le 22/5/2012, 5:34 pm

Le problème en RDC s'appelle Kabila
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  djino le 22/5/2012, 6:30 pm

Piélé de DONGO Embarassed Embarassed Embarassed
Lino Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
et autres chantres de Kabila ! !! Vous fuyez d'intervenir sur ce sujet parceque vous vous sentez acculés ! Very Happy

KABILA DOIT ETRE DEMI DE SES FONCTION POUR TRAHISON !

Bayo kozua yé akendeeee azonga Rwanda ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  ndonzwau le 22/5/2012, 6:32 pm

Admin a écrit:Le problème en RDC s'appelle Kabila

Tout à fait, Admin, on ne peut mieux le signifier et nous ne pouvons mieux l'appréhender : "Le problème en RDC s'appelle Kabila"....
Si tous les Congolais vraiment patriotes en prenaient enfin bien conscience, nous commencerions peut-être par le bon bout; car qui peut encore en douter même si après le vol de la victoire du Lider Maximo c'était déjà bien mûr ?

"(...)En juin 2011, la presse flamande (Het Belang van Limburg) rapportait qu’à la demande du président Paul Kagame, «Joseph Kabila» a entamé des pourparlers avec les leaders Hutu des FDLR. A l’ordre du jour, le transfert des combattants de ce mouvement des environs de Walikale et Masisi au Kivu vers la province du Maniema. L’objectif, une fois de plus, consiste à éloigner ces opposants armés rwandais des frontières de leur pays d’origine. Les «négociations» étaient conduites, côté congolais, par …un officier belge nommé Jean-Pierre Breyne assistés de Jean-Luc Kuye Ndondo, président de la Commission vérité et réconciliation, et de Père Minani.. Ancien des services des renseignements militaires (SGR), l’homme a travaillé au «Bureau Afrique» du ministère belge de la Défense à l’époque du PS André Flahaut. Les FDLR, eux, étaient représentées par le général Gaston Iyamuremye aka Ramuri. Celui-ci aurait posé à la partie congolaise trois conditions. Primo : verser un montant oscillant entre 250 000 et un million US $ promis à Rome en 2005. Secundo : convaincre le régime de Kigali d’engager des « négociations directes » avec la milice hutue et enfin : arrêter toute attaque contre les miliciens. Ces faits attestent que « Kabila » et Kagame sont bel et bien des complices et ont tissé des "liens" avec les « forces» dites
«négatives» et «opportunistes» qu’ils manipulent au gré de leurs intérêts maffieux.

En janvier 2009, l’opinion congolaise a été stupéfaite d’apprendre le déploiement des forces régulières du Rwanda sur le sol congolais dans le cadre de l’opération «Umoja Wetu» suivie plus tard par «Kimya» et « Amani leo ». Depuis lors, les provinces du Kivu sont occupées de facto par les troupes de l’armée régulière rwandaise. L’occupation de facto risque de se muer en occupation de droit à moins que les Congolais décident de rompre avec la peur et la résignation ambiantes. La nation congolaise est en péril. Elle est trahie par l’homme qui trône au sommet de l’Etat..."

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 22/5/2012, 6:46 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  ndonzwau le 22/5/2012, 6:41 pm

djino a écrit:Notre Parlement composé des députés NOMMES est à la botte du Pouvoir. AUBIN MINAKU n'est pas capable d'initier ce genre de débat. Les députés sont redevables et ont TOUS PEUR de soulever le problème de KIVU pire de contredire le Raïs.

La guerre du Kivu relève du Sécret d'état, et seul la Présidence de la République et elle seule qui peux "traiter" ce dossier.

Kamerhe a payé pour avoir dénoncé l'intrusion secrète de l'armée Rwandaise au Congo. Il lui a couté le perchoir.

Aubin Minaku et l'opposition dans son ensemble ne feront pas le poids pour valider que ce débat soit soulevé et débattu plénière.

Kabila a recu les députés du Nord Kivu en apparté et ils en sont sortis "bouleversés" et AUCUN de ces députés n'a bougé ou ne bouge !

La salut pourrait provenir de VOUS MEME Mr NDOZAU en initiant une pétition pour l'envoyer au CPI à leur site. Votre pétition sera plus éfficace que ce fameux débat au parlement ...

Yes YOU CAN DO SOMETHING !

Notre seul espoir est de pouvoir faire pression sur le CPI pour que BOSCO et consors soient transférés au plus vite ...

Vous avez peut-etre raison, cher Djino; mais moi dans ma logique qui m'a fait par exemple regretter que Tshisekedi et Cie n'aient voulu agir de l'intérieur, j'ai toujours le tort de croire que seules des actions sur place et mieux à l'intérieur des institutions telles que nous les avons là peuvent avoir un meilleur impact direct et immédiat...
Ainsi donc je crois que même une Pétition ne serait vraiment efficace que si elle émane des Congolais sur place et encore mieux de l'intérieur du système même vermoulu...

Rien ne nous interdit bien sur de l'initier de la diaspora mais je crois encore plus à l'utilité d'une Question Orale comme celle qu'entreprend Fayulu : si elle n'aboutit pas; l'opposition doit s'organiser pour insister encore et encore; peut-être arrivera-t-elle à l'imposer à terme !


D'autre part, contrairement à vous ou parallèlemement à vous je crois que notre espoir réside d'abord non dans le transfèrement de Ntaganda à la CPI (c'est secondaire) mais dans l'indépendance armée que nous pouvons obtenir dans le nettoyage de l'Est face au Rwanda...


Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 22/5/2012, 8:54 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  Admin le 22/5/2012, 7:01 pm

Avez-vous lu ça??? Shocked Rolling Eyes Shocked

Dans un courrier électronique adressé à la Rédaction de Direct.cd, Jean-Paul EPENGE, vice-président et porte-parole du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP/m23), affirme que son « mouvement » a suivi avec « une attention particulière la main tendue du Président TSHISEKEDI ».
« Malheureusement nous n’arrivons pas à le joindre (…) contrairement à ce que pense et souhaite Kinshasa, il n y aura pas une issue militaire à cette guerre défensive qu’il nous impose », ajoute-il.
« Nous souhaitons le dialogue, mais en nous attaquant, Kinshasa veut attisé un faux sentiment nationaliste pour cacher sa mauvaise gouvernance », affirme M. Epenge dans son e-mail.
« Prière de transfèrer ce mail aux présidents TSHISEKEDI et DIOMI afin qu’ils nous contactent », recommande-t-il à la rédaction de Direct.cd, avant d’ajouter: « Nous sommes pour le dialogue et la paix. Toute initiative en ce sens épargnera des vies ».
http://direct.cd/2012/05/21/exclusif-le-cndp-veut-entrer-en-contact-avec-etienne-tshisekedi/
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  djino le 22/5/2012, 7:36 pm

Oui Admin,

Vous avez bien lu !

Tshisékédi veux négocier avec le CNDP/M23 !

Là je me perds dans ce truc !

Le Président Tshisékédi Veux refaire ce que Kabila fait DEJA : NEGOCIER LE RETOUR VOLONTAIRE des REBELLES vers leur pays d'Origine ! Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked



Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  ndonzwau le 22/5/2012, 8:23 pm

Admin a écrit:Avez-vous lu ça??? Shocked Rolling Eyes Shocked

Dans un courrier électronique adressé à la Rédaction de Direct.cd, Jean-Paul EPENGE, vice-président et porte-parole du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP/m23), affirme que son « mouvement » a suivi avec « une attention particulière la main tendue du Président TSHISEKEDI ».
« Malheureusement nous n’arrivons pas à le joindre (…) contrairement à ce que pense et souhaite Kinshasa, il n y aura pas une issue militaire à cette guerre défensive qu’il nous impose », ajoute-il.
« Nous souhaitons le dialogue, mais en nous attaquant, Kinshasa veut attisé un faux sentiment nationaliste pour cacher sa mauvaise gouvernance », affirme M. Epenge dans son e-mail.
« Prière de transfèrer ce mail aux présidents TSHISEKEDI et DIOMI afin qu’ils nous contactent », recommande-t-il à la rédaction de Direct.cd, avant d’ajouter: « Nous sommes pour le dialogue et la paix. Toute initiative en ce sens épargnera des vies ».
http://direct.cd/2012/05/21/exclusif-le-cndp-veut-entrer-en-contact-avec-etienne-tshisekedi/
J'ai lu cette info cette nuit mais comme je l'ai dit quelque part, si ce n'est pas malvenu de la part de Diomi (ou de Tshisekedi lui-même) de chercher des opportunités pour revenir sur le devant de la scène; malheureusement ils le font sur une mauvaise matière !

Pour aller au fond du problème; c'est bien louable de leur part de se parer de bons sentiments et d'une logique du moindre mal quant à la guerre ou à son inefficacité à résoudre le problème mais la vérité est que si la palabre suffisait pour éteindre les diverses revendications, il n'y aurait plus déjà de vies à épargner depuis que Léo se couche devant le CNDP et le Rwanda qui le protège ! Et cela simplement parce que dans le fond les intérêts tels qu'ils sont conçus chez les rwandophones (et le Rwanda) sont contraires à ceux souverains du Congo; simplement parce que leur logique est celle d'une loyauté double qui obère celle due au Congo : le Rwanda veut garder la main sur l'Est, y puiser des richesses qu'il n'a pas et y implanter des congénères sur les terres qu'il n'a pas !

Quel pays souverain peut rester debout face à une telle main-mise extérieure ? Il n'y a point donc de palabre qui vaille, point de médiation même d'un Tshisekedi qui réussisse durablement (surtout qu'il n'a pas bonne réputation là dessus, ses accointances antérieures pour le moins maladroites le discréditant) !
Si Tshisekedi veut bien y jouer quelque rôle, c'est seulement dans la fermeté à faire déposer les armes or tout le monde sait que c'est là une entreprise quasi-impossible chez des criminels apprentis-sorciers dont le seul langage est le feu et de plus recherchés par la justice internationale ! Ce serait de surcroît là juridiquement et éthiquement une faute grave !

La seule solution c'est de vaincre par la force, le seul langage qu'ils entendent, nettoyer et pacifier ainsi le territoire et le Congo en est capable même s'il faut y contraindre le Rwanda par la même force; quitte à user à terme d'une armistice en vainqueur ou d'égal à égal; le contraire n'est qu'une vaste illusion !

La conduite d'un pays, la gestion de conflits ne sont pas une partie de cache cache entre enfants de choeur et la politique pas plus un apostolat entre pasteurs généreux : comme les oeufs qu'il nous faut casser avant de manger notre omelette, la guerre avec ses morts est parfois la continuation indispensable de la politique ! Et à l'Est du Congo elle s'impose pour en finir : seul un Congo qui se donnera enfin les moyens de se faire respecter contre ceux qui se sont révelés être ses ennemis aboutira à une paix juste et donc durable ! Si Ntaganda se veut bien Congolais, demandons-lui d'être d'abord loyal envers son pays et non au Rwanda et non de convoquer toujours la mauvaise gouvernance même si elle existe !

Faute d'être guidés par ses impératifs, Tshisekedi et Diomi risqueraient demain d'être accusés aussi de haute trahison !
Bons sentiments ne sont là que naïveté et non point sagesse en la matière : voilà mon humble avis !!!


Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 22/5/2012, 11:21 pm, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  Admin le 22/5/2012, 9:26 pm

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:Avez-vous lu ça??? Shocked Rolling Eyes Shocked

Dans un courrier électronique adressé à la Rédaction de Direct.cd, Jean-Paul EPENGE, vice-président et porte-parole du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP/m23), affirme que son « mouvement » a suivi avec « une attention particulière la main tendue du Président TSHISEKEDI ».
« Malheureusement nous n’arrivons pas à le joindre (…) contrairement à ce que pense et souhaite Kinshasa, il n y aura pas une issue militaire à cette guerre défensive qu’il nous impose », ajoute-il.
« Nous souhaitons le dialogue, mais en nous attaquant, Kinshasa veut attisé un faux sentiment nationaliste pour cacher sa mauvaise gouvernance », affirme M. Epenge dans son e-mail.
« Prière de transfèrer ce mail aux présidents TSHISEKEDI et DIOMI afin qu’ils nous contactent », recommande-t-il à la rédaction de Direct.cd, avant d’ajouter: « Nous sommes pour le dialogue et la paix. Toute initiative en ce sens épargnera des vies ».
http://direct.cd/2012/05/21/exclusif-le-cndp-veut-entrer-en-contact-avec-etienne-tshisekedi/
J'ai lu cette info cette nuit mais comme je l'ai dit quelque part, si ce n'est pas malvenu de la part de Diomi (ou de Tshisekedi lui-même) de chercher des opportunités pour revenir sur le devant de la scène; malheureusement ils le font sur une mauvaise matière !

Pour aller au fond du problème; c'est bien louable de leur part de se parer de bons sentiments et d'une logique du moindre mal quant à la guerre ou à son inefficacité à résoudre le problème mais la vérité est que si la palabre suffisait pour éteindre les diverses revendications, il n'y aurait plus déjà de vies à épargner depuis que Léo se couche devant le CNDP et le Rwanda qui le protège ! Et cela simplement parce que dans le fond les intérêts tels qu'ils sont conçus chez les rwandophones (et le Rwanda) sont contraires à ceux souverains du Congo; simplement parce que leur logique est celle d'une loyauté double qui obère celle due au Congo : le Rwanda veut garder la main sur l'Est, y puiser des richesses qu'il n'a pas et y implanter des congénères sur les terres qu'il n'a pas !

Quel pays souverain peut rester debout face à une telle main-mise extérieure ? Il n'y a point donc de palabre qui vaille, point de médiation même d'un Tshisekedi qui réussisse durablement (surtout qu'il n'a pas bonne réputation là dessus, ses accointances antérieures pour le moins maladroites le discréditant) !
Si Tshisekedi veut bien y jouer quelque rôle, c'est seulement dans la fermeté à faire déposer les armes or tout le monde sait que c'est là une entreprise quasi-impossible chez des criminels apprentis-sorciers dont le seul langage est le feu et de plus recherchés par la justice internationale ! Ce serait de surcroît là juridiquement et éthiquement une faute grave !

La seule solution c'est de vaincre par la force, le seul langage qu'ils entendent, nettoyer et pacifier ainsi le territoire et le Congo en est capable même s'il faut y contraindre par la même force; quitte à user à terme d'une armistice en vainqueur ou d'égal à égal; le contraire n'est qu'une vaste illusion !

La conduite d'un pays, la gestion de conflits ne sont pas une partie de cache cache entre enfants de choeur et la politique pas plus un apostolat entre pasteurs généreux : comme les oeufs qu'il nous faut casser avant de manger notre omelette, la guerre avec ses morts est parfois la continuation indispensable de la politique ! Et à l'Est du Congo elle s'impose pour en finir : seul un Congo qui se donnera enfin les moyens de se faire respecter contre ceux qui se sont révelés être ses ennemis aboutira à une paix juste et donc durable ! Si Ntaganda se veut bien Congolais, demandons-lui d'être d'abord loyal envers son pays et non au Rwanda et non de convoquer toujours la mauvaise gouvernance même si elle existe !

Faute d'être guidés par ses impératifs, Tshisekedi et Diomi risqueraient demain d'être accusés aussi de haute trahison !
Bons sentiments ne sont là que naïveté et non point sagesse en la matière : voilà mon humble avis !!!


Compatriotiquement!
Moi je trouve très contradictoire de dire
qu'il ne faut pas s'assoir avec l'ambassadeur belge pour discuter.
qu'il ne faut pas s'assoir avec Kabila pour discuter avec lui
Et dire après il faut s'assoir avec ces assassins seigneurs de guerre pour discuter avec eux.

Kabila et son PPRD c'est la même chose que le CNDP, M23 etc...
Je trouve une telle démarche incohérente voir contradictoire

Tshisekedi est très mal entouré.
Il devrait rappeler les Mukendi, Mutamba, Beltshika et autres autour de lui.



Dernière édition par Admin le 22/5/2012, 10:40 pm, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  mongo elombe le 22/5/2012, 10:21 pm

http://www.africa1.com/IMG/mp3/j_midi.mp3

Le journaliste parle de la guerre dans l'est et à la suite MENDE abwakeli diaspora bwakela sur la francophonie.

Adm nous congolais sommes des peureux, je ne sais pas si tu as suivi l'actualité au Mali hier, bakoti na palais babeti président intérimaire et les policiers n'ont pas tirés.

http://fr.news.yahoo.com/le-pr%C3%A9sident-malien-quitte-lh%C3%B4pital-apr%C3%A8s-une-agression-195625115.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  Admin le 22/5/2012, 10:41 pm

mongo elombe a écrit:
Adm nous congolais sommes des peureux, je ne sais pas si tu as suivi l'actualité au Mali hier, bakoti na palais babeti président intérimaire et les policiers n'ont pas tirés.

http://fr.news.yahoo.com/le-pr%C3%A9sident-malien-quitte-lh%C3%B4pital-apr%C3%A8s-une-agression-195625115.html
Ah ya ME, et pourtant l’équation est simple.
Le problème est connu
La solution aussi
Mais sikoyo mise en application nde probleme
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  ndonzwau le 22/5/2012, 11:41 pm

Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:Avez-vous lu ça??? Shocked Rolling Eyes Shocked

Dans un courrier électronique adressé à la Rédaction de Direct.cd, Jean-Paul EPENGE, vice-président et porte-parole du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP/m23), affirme que son « mouvement » a suivi avec « une attention particulière la main tendue du Président TSHISEKEDI ».
« Malheureusement nous n’arrivons pas à le joindre (…) contrairement à ce que pense et souhaite Kinshasa, il n y aura pas une issue militaire à cette guerre défensive qu’il nous impose », ajoute-il.
« Nous souhaitons le dialogue, mais en nous attaquant, Kinshasa veut attisé un faux sentiment nationaliste pour cacher sa mauvaise gouvernance », affirme M. Epenge dans son e-mail.
« Prière de transfèrer ce mail aux présidents TSHISEKEDI et DIOMI afin qu’ils nous contactent », recommande-t-il à la rédaction de Direct.cd, avant d’ajouter: « Nous sommes pour le dialogue et la paix. Toute initiative en ce sens épargnera des vies ».
http://direct.cd/2012/05/21/exclusif-le-cndp-veut-entrer-en-contact-avec-etienne-tshisekedi/
J'ai lu cette info cette nuit mais comme je l'ai dit quelque part, si ce n'est pas malvenu de la part de Diomi (ou de Tshisekedi lui-même) de chercher des opportunités pour revenir sur le devant de la scène; malheureusement ils le font sur une mauvaise matière !

Pour aller au fond du problème; c'est bien louable de leur part de se parer de bons sentiments et d'une logique du moindre mal quant à la guerre ou à son inefficacité à résoudre le problème mais la vérité est que si la palabre suffisait pour éteindre les diverses revendications, il n'y aurait plus déjà de vies à épargner depuis que Léo se couche devant le CNDP et le Rwanda qui le protège ! Et cela simplement parce que dans le fond les intérêts tels qu'ils sont conçus chez les rwandophones (et le Rwanda) sont contraires à ceux souverains du Congo; simplement parce que leur logique est celle d'une loyauté double qui obère celle due au Congo : le Rwanda veut garder la main sur l'Est, y puiser des richesses qu'il n'a pas et y implanter des congénères sur les terres qu'il n'a pas !

Quel pays souverain peut rester debout face à une telle main-mise extérieure ? Il n'y a point donc de palabre qui vaille, point de médiation même d'un Tshisekedi qui réussisse durablement (surtout qu'il n'a pas bonne réputation là dessus, ses accointances antérieures pour le moins maladroites le discréditant) !
Si Tshisekedi veut bien y jouer quelque rôle, c'est seulement dans la fermeté à faire déposer les armes or tout le monde sait que c'est là une entreprise quasi-impossible chez des criminels apprentis-sorciers dont le seul langage est le feu et de plus recherchés par la justice internationale ! Ce serait de surcroît là juridiquement et éthiquement une faute grave !

La seule solution c'est de vaincre par la force, le seul langage qu'ils entendent, nettoyer et pacifier ainsi le territoire et le Congo en est capable même s'il faut y contraindre le Rwanda par la même force; quitte à user à terme d'une armistice en vainqueur ou d'égal à égal; le contraire n'est qu'une vaste illusion !

La conduite d'un pays, la gestion de conflits ne sont pas une partie de cache cache entre enfants de choeur et la politique pas plus un apostolat entre pasteurs généreux : comme les oeufs qu'il nous faut casser avant de manger notre omelette, la guerre avec ses morts est parfois la continuation indispensable de la politique ! Et à l'Est du Congo elle s'impose pour en finir : seul un Congo qui se donnera enfin les moyens de se faire respecter contre ceux qui se sont révelés être ses ennemis aboutira à une paix juste et donc durable ! Si Ntaganda se veut bien Congolais, demandons-lui d'être d'abord loyal envers son pays et non au Rwanda et non de convoquer toujours la mauvaise gouvernance même si elle existe !

Faute d'être guidés par ses impératifs, Tshisekedi et Diomi risqueraient demain d'être accusés aussi de haute trahison !
Bons sentiments ne sont là que naïveté et non point sagesse en la matière : voilà mon humble avis !!!


Compatriotiquement!
Moi je trouve très contradictoire de dire
qu'il ne faut pas s'assoir avec l'ambassadeur belge pour discuter.
qu'il ne faut pas s'assoir avec Kabila pour discuter avec lui
Et dire après il faut s'assoir avec ces assassins seigneurs de guerre pour discuter avec eux.

Kabila et son PPRD c'est la même chose que le CNDP, M23 etc...
Je trouve une telle démarche incohérente voir contradictoire

Tshisekedi est très mal entouré.
Il devrait rappeler les Mukendi, Mutamba, Beltshika et autres autour de lui.
Tout cela risque malheureusement de devenir très vite de l'histoire ancienne; très malheureusement pour notre Vieux qui mérite beaucoup beaucoup plus; une meilleure fin, et dans notre histoire !

Devons-nous croire, comme vous, Wilco et d'autres , qu'il a fait son lot de travail, le reste n'a plus qu'à se faire sans lui ??? Je croyais (ou voulais) le contraire mais bon............
Si c'est cela, espérons qu'une large postérité gardera le meilleur de lui !!!



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  Arafat le 23/5/2012, 8:38 am

Admin a écrit:Le problème en RDC s'appelle Kabila
Exactement Admin, le problème c´est Kabila mais il faudrait cependant qu´on s´accorde pour savoir lequel des deux Kabila est fautif? J´ai toujours pensé que c´est le père LDK qui a foutu le bordel à l´est du pays, c´est lui qui avait signé un chèque en blanc aux étrangers, notamment aux Rwandais et Ougandais. Ce qui se passe aujourd´hui dans cette partie du territoire national n´est que la suite logique de l´héritage de l´AFDL.
Comme on dit chez nous : Bulu wa ntuka nkalu mu nzo´andi, ku nsisila nkalu zilandanga vedire celui qui invite le diable chez lui, risque d´être emmené en enfer par celui-ci.
Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  Gonçalo le 23/5/2012, 3:44 pm

[b][i] Ouf, il est or-et-déjà temps que les diaspores RD Congolaises apprennent à raisonner froidement sans ces tics émotifs qui les font éclabousser chaque fois que le nom Rwanda est cité ! Ses voisins, on ne les choisi pas, dans le cas d’une nation ! Quand-est-ce que cette catégorie de RD Congolais initiera-elle à réfléchir avant de parler ? La ruée vers l’Occident ne doit pas se vouer exclusivement en un but lucratif ; il ya aussi lieu d’apprentissage d’un peu de la géopolitique, de la Géostratégie aussi bien que de la diplomatie politique. Pour qu’un pays enclavé comme le nôtre puisse se développer, il ya urgence, sans tergiverser, de bonnes relations avec le voisinage ! Il n’ya même pas de cela un siècle que les Européens s’émiettaient sans pitié ; cependant le temps venu, ils ont su se mettre d’accord en enterrant leur hache de guerre et le reste n’est qu’histoire…
Notre surestimation de soi n’est qu’une illusion et un signe de sous-développement mental ; l’armée RD Congolaise est constituée majoritairement des individus moins-fiables, prônent à la corruption. Ceci est un problème très sérieux pour la souveraineté nationale ! Conscient de cet épine dans notre flanc, il n’ya pas d’autre choix que celui de compromis ! Par ailleurs, les viols et troubles à l’Est de la RDC est fruit de cerveaux bâclés des RD Congolais ! On défie qui que ce soit, à l’heur actuelle de venir diriger un pays comme le Congo-Kinshasa ; une nation avec une population dont plus de 2/3 est à reformater mentalement et moralement ! Kabila ou pas Kabila, la tâche est de longue haleine !
Sauf une diaspore illusionnée de la politique appliquée, de la trempe de ndonzwau et compagnie peut prétendre être mis au courant même des secrets d’État ! Nulle part au monde les décisions qui ont trait aux affaires stratégiques de l’État doit être rendu publique !
Désolé, je n’ai jamais su ce que Mr ndonzwau et compagnies sous-entendent par la « politique » ?
Votre pérorer nuit et jour depuis une décennie est signe de n’avoir rien compris de ce métier ; un sale métier ne noue pas au sentimentalisme… Les Vénitiens disaient autrefois que « qui va au moulin, finit par s’enfariner ! »
Mrs ndonzwau et compagnies, il ya de cela plus d’une décennie que vous n’en finissez pas avec vos litanies ; nous autres à votre place nous aurions fait une profonde analyse sur les faits que vous prônez depuis toujours et qui ne se sont jamais révélés !
Ne croyez-vous pas qu’il serait venu le temps de changer le fusil d’épaule ? Continuez à vous époumoner comme cela, ça vous apprendra !

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  djino le 23/5/2012, 4:12 pm

Kabila est en train de nous mené en bateau et nous enfarine :

Le Colonel Bahati qui a essayé de pacifier tant soit peu cette region, est remplacé ! Evil or Very Mad

La population ne comprend pas pourquoi le colonel Bahati des FARDC, qui a essayé de pacifier tant soi peu la contrée, a été remplacé par un officier CNDP sur ordre de l’Etat-major général des FARDC. Evil or Very Mad pirat pale pale alien bounce

C’est le désarroi au sein de la population qui pense que la création du mouvement M23 n’est venue que redynamiser le CNDP. Crying or Very sad Crying or Very sad

Kigali n'agit pas SEUL : Il est avec la MONUC !

Quant au Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), les mêmes sources renseignent que cet organisme du système des Nations unies travaillerait en complicité avec Kigali pour ramener les populations d’expression kinyarwanda au Kivu. bounce bounce bounce

S’agissant du rôle de la Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO), un constat malheureux est fait : sa présence n’arrête pas l’insécurité et des violations massives des droits de l’Homme. Pour nos sources, rien de concret, ici aussi, n’a été fait et n’est pas encore fait, en ce qui concerne la restauration de la paix et la fameuse stabilisation.

Source : Africatime.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  lino le 23/5/2012, 10:27 pm

Gonçalo a écrit: Ouf, il est or-et-déjà temps que les diaspores RD Congolaises apprennent à raisonner froidement sans ces tics émotifs qui les font éclabousser chaque fois que le nom Rwanda est cité ! Ses voisins, on ne les choisi pas, dans le cas d’une nation ! Quand-est-ce que cette catégorie de RD Congolais initiera-elle à réfléchir avant de parler ? La ruée vers l’Occident ne doit pas se vouer exclusivement en un but lucratif ; il ya aussi lieu d’apprentissage d’un peu de la géopolitique, de la Géostratégie aussi bien que de la diplomatie politique. Pour qu’un pays enclavé comme le nôtre puisse se développer, il ya urgence, sans tergiverser, de bonnes relations avec le voisinage ! Il n’ya même pas de cela un siècle que les Européens s’émiettaient sans pitié ; cependant le temps venu, ils ont su se mettre d’accord en enterrant leur hache de guerre et le reste n’est qu’histoire…
Notre surestimation de soi n’est qu’une illusion et un signe de sous-développement mental ; l’armée RD Congolaise est constituée majoritairement des individus moins-fiables, prônent à la corruption. Ceci est un problème très sérieux pour la souveraineté nationale ! Conscient de cet épine dans notre flanc, il n’ya pas d’autre choix que celui de compromis ! Par ailleurs, les viols et troubles à l’Est de la RDC est fruit de cerveaux bâclés des RD Congolais ! On défie qui que ce soit, à l’heur actuelle de venir diriger un pays comme le Congo-Kinshasa ; une nation avec une population dont plus de 2/3 est à reformater mentalement et moralement ! Kabila ou pas Kabila, la tâche est de longue haleine !
Sauf une diaspora illusionnée de la politique appliquée, de la trempe de ndonzwau et compagnie What a Face clown Suspect peut prétendre être mis au courant même des secrets d’État ! Nulle part au monde les décisions qui ont trait aux affaires stratégiques de l’État doit être rendu publique !
Désolé, je n’ai jamais su ce que Mr ndonzwau et compagnies sous-entendent par la « politique » ?
Votre pérorer nuit et jour depuis une décennie est signe de n’avoir rien compris de ce métier ; un sale métier ne noue pas au sentimentalisme… Les Vénitiens disaient autrefois que « qui va au moulin, finit par s’enfariner ! »
Mrs ndonzwau et compagnies, il ya de cela plus d’une décennie que vous n’en finissez pas avec vos litanies ; nous autres à votre place nous aurions fait une profonde analyse sur les faits que vous prônez depuis toujours et qui ne se sont jamais révélés !
Ne croyez-vous pas qu’il serait venu le temps de changer le fusil d’épaule ? Continuez à vous époumoner comme cela, ça vous apprendra !

Gonçalo

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  ndonzwau le 24/5/2012, 12:52 am

Gonçalo a écrit:[i] Ouf, il est or-et-déjà temps que les diaspores RD Congolaises apprennent à raisonner froidement sans ces tics émotifs qui les font éclabousser chaque fois que le nom Rwanda est cité ! Ses voisins, on ne les choisi pas, dans le cas d’une nation ! Quand-est-ce que cette catégorie de RD Congolais initiera-elle à réfléchir avant de parler ? La ruée vers l’Occident ne doit pas se vouer exclusivement en un but lucratif ; il ya aussi lieu d’apprentissage d’un peu de la géopolitique, de la Géostratégie aussi bien que de la diplomatie politique. Pour qu’un pays enclavé comme le nôtre puisse se développer, il ya urgence, sans tergiverser, de bonnes relations avec le voisinage ! Il n’ya même pas de cela un siècle que les Européens s’émiettaient sans pitié ; cependant le temps venu, ils ont su se mettre d’accord en enterrant leur hache de guerre et le reste n’est qu’histoire…
Notre surestimation de soi n’est qu’une illusion et un signe de sous-développement mental ; l’armée RD Congolaise est constituée majoritairement des individus moins-fiables, prônent à la corruption. Ceci est un problème très sérieux pour la souveraineté nationale ! Conscient de cet épine dans notre flanc, il n’ya pas d’autre choix que celui de compromis ! Par ailleurs, les viols et troubles à l’Est de la RDC est fruit de cerveaux bâclés des RD Congolais ! On défie qui que ce soit, à l’heur actuelle de venir diriger un pays comme le Congo-Kinshasa ; une nation avec une population dont plus de 2/3 est à reformater mentalement et moralement ! Kabila ou pas Kabila, la tâche est de longue haleine !
Sauf une diaspore illusionnée de la politique appliquée, de la trempe de ndonzwau et compagnie peut prétendre être mis au courant même des secrets d’État ! Nulle part au monde les décisions qui ont trait aux affaires stratégiques de l’État doit être rendu publique !
Désolé, je n’ai jamais su ce que Mr ndonzwau et compagnies sous-entendent par la « politique » ?
Votre pérorer nuit et jour depuis une décennie est signe de n’avoir rien compris de ce métier ; un sale métier ne noue pas au sentimentalisme… Les Vénitiens disaient autrefois que « qui va au moulin, finit par s’enfariner ! »
Mrs ndonzwau et compagnies, il ya de cela plus d’une décennie que vous n’en finissez pas avec vos litanies ; nous autres à votre place nous aurions fait une profonde analyse sur les faits que vous prônez depuis toujours et qui ne se sont jamais révélés !
Ne croyez-vous pas qu’il serait venu le temps de changer le fusil d’épaule ? Continuez à vous époumoner comme cela, ça vous apprendra !
Mr Gonçalo,

Bienvenu parmi nous...


Je n'ai pas tout compris ou pour dire vrai, je n'ai presque rien compris de ce que vous me reprochez mais c'est tout votre droit de ne pas aimer ce que je pense, votre liberté démocratique de me critiquer...
Profitez-en pour nous livrer votre analyse experte : je l'attends tout aise et serai heureux d'en apprendre à mon tour; je reste ouvert à toutes les leçons...

Simplement merci d'être un peu plus clair dans l'avenir pour qu'on se comprenne mieux et pourquoi pas qu'on dialogue d'autant que je suis d'accord avec le peu que j'ai compris de vos propos : bon voisinage, la paix plutôt que la guerre...
Sinon où voyez-vous un "secret d'Etat" ? Quant un député pose une "question orale" au Parlement sur la "guerre de l'Est", il cherche à faire dévoiler un secret d'Etat ? Ah bon; c'est dans quelle démocratie ça ???

Quant à m'exprimer ici : c'est le sens même d'un forum où l'on échange même en débitant des bêtises comme vous qualifiez mes propos mais attention ça ne mange pas de pain de le dire encore faut-il le prouver; ailleurs ne vous dédouanez pas si vite; personne n'a le monopole de la vérité, qui sait si vous à votre tour en prétendant la proclamer, vous ne dites pas aussi des bêtises...

Une chose enfin : je ne suis pas un "politicien", je suis un citoyen qui tente d'avoir un souci civique, un sens de l'intérêt général; un "sujet politique" qui se donne le droit et surtout se sent le devoir de critiquer nos hommes politiques...
C'est comme ça dans toute République civilisée !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  honorable le 24/5/2012, 8:55 am

Gonçalo a écrit:[b][i] Ouf, il est or-et-déjà temps que les diaspores RD Congolaises apprennent à raisonner froidement sans ces tics émotifs qui les font éclabousser chaque fois que le nom Rwanda est cité ! Ses voisins, on ne les choisi pas, dans le cas d’une nation ! Quand-est-ce que cette catégorie de RD Congolais initiera-elle à réfléchir avant de parler ? La ruée vers l’Occident ne doit pas se vouer exclusivement en un but lucratif ; il ya aussi lieu d’apprentissage d’un peu de la géopolitique, de la Géostratégie aussi bien que de la diplomatie politique. Pour qu’un pays enclavé comme le nôtre puisse se développer, il ya urgence, sans tergiverser, de bonnes relations avec le voisinage ! Il n’ya même pas de cela un siècle que les Européens s’émiettaient sans pitié ; cependant le temps venu, ils ont su se mettre d’accord en enterrant leur hache de guerre et le reste n’est qu’histoire…
Notre surestimation de soi n’est qu’une illusion et un signe de sous-développement mental ; l’armée RD Congolaise est constituée majoritairement des individus moins-fiables, prônent à la corruption. Ceci est un problème très sérieux pour la souveraineté nationale ! Conscient de cet épine dans notre flanc, il n’ya pas d’autre choix que celui de compromis ! Par ailleurs, les viols et troubles à l’Est de la RDC est fruit de cerveaux bâclés des RD Congolais ! On défie qui que ce soit, à l’heur actuelle de venir diriger un pays comme le Congo-Kinshasa ; une nation avec une population dont plus de 2/3 est à reformater mentalement et moralement ! Kabila ou pas Kabila, la tâche est de longue haleine !

Sauf une diaspore illusionnée de la politique appliquée, de la trempe de ndonzwau et compagnie peut prétendre être mis au courant même des secrets d’État ! Nulle part au monde les décisions qui ont trait aux affaires stratégiques de l’État doit être rendu publique !
Désolé, je n’ai jamais su ce que Mr ndonzwau et compagnies sous-entendent par la « politique » ?
Votre pérorer nuit et jour depuis une décennie est signe de n’avoir rien compris de ce métier ; un sale métier ne noue pas au sentimentalisme… Les Vénitiens disaient autrefois que « qui va au moulin, finit par s’enfariner ! »
Mrs ndonzwau et compagnies, il ya de cela plus d’une décennie que vous n’en finissez pas avec vos litanies ; nous autres à votre place nous aurions fait une profonde analyse sur les faits que vous prônez depuis toujours et qui ne se sont jamais révélés !
Ne croyez-vous pas qu’il serait venu le temps de changer le fusil d’épaule ? Continuez à vous époumoner comme cela, ça vous apprendra !

Bonjour cher compatriote et bienvenu !
Je ne peux me contenir dans mon silence, car Je partage à 1000/100 ce que vous dites, surtout ce que J'ai surligné.
Salutations et paix

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  mongo elombe le 24/5/2012, 11:10 am

Il y a de cela un siècle, il n'y avait pas d'éléctricité, pas de télé, pas de çi pas de ça en occident quand nous nou avons eu nos soi disant indépendance, il y avait tout ça à moins que je ne me trompe pour moi nous avons pris le train en marche il suffisait juste de dévellopper les acquis laissés par les colons.

La démocratie n'est pas uniforme, il suffit de l'adapter à son pays où son continent, combien de soi disant intellectuels avons nous eu depuis les années 60? que font t'ils?

Le Congo enclavé? Qu'est ce qui empêche de le désenclaver? En afrique de l'ouest, ils n'ont pas nos richesses mais on peut aller de la RCI au Mali, Sénégal et cie, on peut aller d'un village, une ville où un pays par voie routière qu'est ce qu'ils ont de plus que nous, en quoi, il faut attendre 100 ans?

La chine en est un exemple même si tout n'est pas parfait, ils ont des routes, mangent à leurs faims etc etc quand ont veut on peut.

Gonçalo bienvenue sur congodiaspora d'après toi les viols ce sont les congolais mais que fait kabila depuis 11 ans?? ce n'est pas lui qui à chaque discours chantait "J'ai pacifié le Congo?" Il devrait démissionné pour mensonge et manipulation du peuple.


D'aprés toi gonçalo on s'époumonne pour rien mais les Myriam MAKEBA et consort ce sont battus à l'extérieur avec les résultats que nous connaissons.

Un peuple patriote n'a pas besoin d'être éduqués où formater, nos élites depuis les indépendances ont failli et ça continue et nous peuples congolais sommes responsables de laisser faire et de subir.


On peut tout dire de MOBUTU mais avec lui le Congo était 1 et indivisible et rien de ce qui se passe aujourd'hui à l'est n'existerait pas.



D'aprés toi que faut t'il faire?? Puisque nous ne savons que PERORER ngoweooooo Very Happy donne nous ton point de vue. Excuse moi de te tutoyer pour moi tu es un frère.





Revenir en haut Aller en bas

Re: HAUTE TRAHISON AU PLUS HAUT SOMMET DE L'ETAT : OU SONT LES PATRIOTES CONGOLAIS ???

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum