Porte-parole de l'Opposition

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  ndonzwau le 12/6/2012, 8:15 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Tsippora a écrit:Emportements fanatiques? Vous m'apprenez donc que je suis "mariée" à un parti politique? Shocked Rolling Eyes SVP évitons de personnaliser le débat. Je ne prétends avoir aucun monopole. Je tenais par contre à apporter une précision au sujet de cette fonction de porte-parole qui devrait être dénoncée par ceux qui ont le souci de la république, de la démocratie parlementaire. Je vous ai donné mes arguments, point à la ligne.

Je crois que nous aurions tous intérêt à être plus critiques de certaines institutions, à les remettre en question, au lieu de les accepter comme une panacée, surtout quand ils ne servent qu'à distraire et à semer la zizanie au sein d'une opposition désunie, désorganisée et victime de ses propres contradictions.


ndonzwau a écrit:
Tsippora a écrit:Désolée de vous décevoir Mr. Ndo mais c'est le parti ayant le plus grand nombre de députés élus dont le chef devient d'office chef de l'opposition officielle, avec certains avantages, effectivement.

Si je ne m'abuse, c'est bien l'Udps qui a aligné le plus grand nombre de députés au Parlement parmi les partis d'opposition, non?

Mais cela n'empêche aucunement aux autres partis de défendre leurs politiques de manière indépendante, et faire des alliances ponctuelles au gré de leurs intérêts idéologiques ou des intérêts de leur électorat.

La constitution de la RDC, que notre cher Admin nous a posté, indique les critières selon lesquels le chef de l'opposition est choisi et ses prérogatives. Pas besoin d'aller chercher sur Wikipedia...

Je crois qu'il faudrait dépoussiérer vos livres de sciences politiques... Very Happy
Stop, Ma Tsippo; je veux bien rester serein mais alors ne m'embarquez pas vachement dans vos emportements fanatiques; le ping pong qui s'en suivrait n'épargnerait personne ni l'objectivité ni la correction !
Stop, svp, avec ces simagrés qui nous rendrent moins "hommes" !
Stop en me faisant l'injure de parler de ce dont je ne savais rien sinon de courir consulter mes livres de politique ou de Wikipeda alors qu'à ma prime intervention tout y était argumenté noir sur blanc...
Je veux bien que vous ne voulez que vous lire vous même et négligez de lire vos interlocuteurs sinon à y trouver introuvables vos préjugés mais alors à quoi sert-il de dialoguer dans un forum?

Contrairement à vous, faites un dernier effort pour le découvrir; je ne suis marié à aucun parti politique ni à aucun homme politique; je juge à l'acte avec au besoin l'itinéraire(sic) et le projet documenté de chacun...
L'éventuel choix de Tshisekedi et de l'Udps comme l'utile basculement possible sur Kamerhe
comme le fumeux "porte-parolat" de l'opposition, je les ai noir sur blanc "justifiés"; alors, svp, soyez correcte de ne pas en faire votre cirque émotionnel et partisan; ça vous rendra moins risible(sic)...

Stop alors, svp, à cette escalade de monopole d'objectivité et de patriotisme que vous voulez gravir au mépris de vos interlocuteurs, elle risque de vous conduire à quelque manque d'égard élémentaire de savoir-vivre bien dommageable : nous ne sommes pas que les égarés et vendus que vous voudrez voir !!!


Compatriotiquement!
Pas d'emportements fanatiques; vous n'êtes mariée à aucun parti ni à aucun homme politique; tant mieux mais moi je vois le contraire mais qu'avez-vous à répéter si souvent que face à vous on personnalise le débat; c'est quoi encore cette histoire ?
Vous prenez souvent les gens et surtout ici de haut et ce ne sont que vos arguments et quand ce sont ceux des autres ils personnalisent le débat...
Bon, passons...


Compatriotiquement!
Miroir !
LE

Tantôt vous me voulez avocat de je ne sais qui comme vous, tantôt vous me voyez là où je ne suis pas, tantôt vous vous délectez des malheurs du pays parce que votre Messie n'est pas là; auquel on ne peut toucher...
Je dois être votre obsession car j'y touche; vous ne pouvez "exister" sans moi...
M'en voilà flatté; continuez à vous victimiser et à me harceler gratuitement; vos sarcasmes habituels ne trompent plus personne ici...
Sans moi... Sleep Sleep Sleep


Compatriotiquement!


Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Libre Examen le 12/6/2012, 8:23 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Tsippora a écrit:Emportements fanatiques? Vous m'apprenez donc que je suis "mariée" à un parti politique? Shocked Rolling Eyes SVP évitons de personnaliser le débat. Je ne prétends avoir aucun monopole. Je tenais par contre à apporter une précision au sujet de cette fonction de porte-parole qui devrait être dénoncée par ceux qui ont le souci de la république, de la démocratie parlementaire. Je vous ai donné mes arguments, point à la ligne.

Je crois que nous aurions tous intérêt à être plus critiques de certaines institutions, à les remettre en question, au lieu de les accepter comme une panacée, surtout quand ils ne servent qu'à distraire et à semer la zizanie au sein d'une opposition désunie, désorganisée et victime de ses propres contradictions.


ndonzwau a écrit:
Tsippora a écrit:Désolée de vous décevoir Mr. Ndo mais c'est le parti ayant le plus grand nombre de députés élus dont le chef devient d'office chef de l'opposition officielle, avec certains avantages, effectivement.

Si je ne m'abuse, c'est bien l'Udps qui a aligné le plus grand nombre de députés au Parlement parmi les partis d'opposition, non?

Mais cela n'empêche aucunement aux autres partis de défendre leurs politiques de manière indépendante, et faire des alliances ponctuelles au gré de leurs intérêts idéologiques ou des intérêts de leur électorat.

La constitution de la RDC, que notre cher Admin nous a posté, indique les critières selon lesquels le chef de l'opposition est choisi et ses prérogatives. Pas besoin d'aller chercher sur Wikipedia...

Je crois qu'il faudrait dépoussiérer vos livres de sciences politiques... Very Happy
Stop, Ma Tsippo; je veux bien rester serein mais alors ne m'embarquez pas vachement dans vos emportements fanatiques; le ping pong qui s'en suivrait n'épargnerait personne ni l'objectivité ni la correction !
Stop, svp, avec ces simagrés qui nous rendrent moins "hommes" !
Stop en me faisant l'injure de parler de ce dont je ne savais rien sinon de courir consulter mes livres de politique ou de Wikipeda alors qu'à ma prime intervention tout y était argumenté noir sur blanc...
Je veux bien que vous ne voulez que vous lire vous même et négligez de lire vos interlocuteurs sinon à y trouver introuvables vos préjugés mais alors à quoi sert-il de dialoguer dans un forum?

Contrairement à vous, faites un dernier effort pour le découvrir; je ne suis marié à aucun parti politique ni à aucun homme politique; je juge à l'acte avec au besoin l'itinéraire(sic) et le projet documenté de chacun...
L'éventuel choix de Tshisekedi et de l'Udps comme l'utile basculement possible sur Kamerhe
comme le fumeux "porte-parolat" de l'opposition, je les ai noir sur blanc "justifiés"; alors, svp, soyez correcte de ne pas en faire votre cirque émotionnel et partisan; ça vous rendra moins risible(sic)...

Stop alors, svp, à cette escalade de monopole d'objectivité et de patriotisme que vous voulez gravir au mépris de vos interlocuteurs, elle risque de vous conduire à quelque manque d'égard élémentaire de savoir-vivre bien dommageable : nous ne sommes pas que les égarés et vendus que vous voudrez voir !!!


Compatriotiquement!
Pas d'emportements fanatiques; vous n'êtes mariée à aucun parti ni à aucun homme politique; tant mieux mais moi je vois le contraire mais qu'avez-vous à répéter si souvent que face à vous on personnalise le débat; c'est quoi encore cette histoire ?
Vous prenez souvent les gens et surtout ici de haut et ce ne sont que vos arguments et quand ce sont ceux des autres ils personnalisent le débat...
Bon, passons...


Compatriotiquement!
Miroir !
LE

Tantôt vous me voulez avocat de je ne sais qui comme vous, tantôt vous me voyez là où je ne suis pas, tantôt vous vous délectez des malheurs du pays parce que votre Messie n'est pas là; auquel on ne peut toucher...
Je dois être votre obsession car j'y touche; vous ne pouvez "exister" sans moi...
M'en voilà flatté; continuez à vous victimiser et à me harceler gratuitement; vos sarcasmes habituels ne trompent plus personne ici...
Sans moi... Sleep Sleep Sleep


Compatriotiquement!


Délire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Congomoko le 12/6/2012, 8:33 pm

Incroyable même pour débattre sereinement on en vient toujours aux mêmes arguments, et surtout à trop personnaliser les débats où des égos surdimensionnés prévalent.
c'est aberrant cette façon de voir les choses selon des facettes de prisme déformées.

Quoi qu'il en soit ce porte-parole de l'opposition n'imposera son point de vue à qui que ce soit dans l'opposition, il y aura toujours des voix discordantes car beaucoup ne se reconnaîtront pas en lui, donc c'est plus une affaire d'ordre pécuniaires et de privilèges que de propositions de fond.

L'assemblée ultra majoritaire par la MP de Kabila n'a que faire des états d'âme de l'opposition qui ne la freinera aucunement dans sa marche pour diriger par défi et conserver le pouvoir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  ndonzwau le 12/6/2012, 11:51 pm

"Badibanga en ballotage défavorable"
° http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=33916:-badibanga-en-ballottage-defavorable&catid=6:congonews

"Quand Badibanga se fait fabriquer un sondage chez Freddy Panda"
° http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=33915%3A-quand-badibanga-se-fait-fabriquer-un-sondage-chez-freddy-panda&catid=6%3Acongonews&Itemid=1

"Le plan diabolique de Lisanga et ses complices démasqué"
° http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=33914%3A-le-plan-diabolique-de-lisanga-et-ses-complices-demasque&catid=6%3Acongonews&Itemid=1

"RDC: désignation du porte-parole de l’opposition, les tractations se poursuivent hors-délai"
° http://radiookapi.net/actualite/2012/06/12/rdc-designation-du-porte-parole-de-lopposition-les-tractations-se-poursuivent-hors-delai/

° http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=123823&id_edition=100137


"En RDC, l’UDPS conteste la désignation d’un porte-parole de l’opposition"
° http://www.rfi.fr/afrique/20120612-rdc-udps-porte-parole-opposition-tshisekedi-shabani-assemblee-nationale-constitution

"Cinq questions à André Paluku Kavula (*)
° http://www.lepotentiel.com//afficher_article.php?id_article=123833&id_edition=100138
1.Les tractations sont en cours au sein de l’Opposition parlementaire afin de désigner le porte-parole de l’Opposition politique. Qu’en dites-vous?
Le poste de porte-parole de l’Opposition revient de droit au chef de file naturel de l’Opposition congolaise, Etienne Tshisekedi. Soyons francs. Même si Tshisekedi s’est proclamé président de la République élu, il reconnaît aussi qu’il n’a pas l’impérium pour le moment. C’est ainsi qu’il poursuit la lutte afin de conquérir le pouvoir effectif. Il est actuellement dans la majorité fictive. Mais sa lutte continue pour obtenir l’exclusivité de pouvoir et, lorsqu’il l’aura, les autres entreront aussi dans l’Opposition. Au niveau des élus de l’UDPS/Tshisekedi que nous sommes avec notre autorité morale, nous n’avons pas encore levé l’option sur ce sujet.
2.Y a-t-il parmi vous un député UDPS/Tshisekedi capable de briguer ce poste en dehors du chef de file lui-même ?
Si parmi nous, une autre personne brigue ce poste, nous considérerons qu’il s’agit d’un coup d’Etat. Tshisekedi est là pour deux mandats allant de 2011 à 2016 et de 2016 à 2021 en tant que chef de file et il deviendra président de la République. Nous, les 42 députés élus sur la liste de l’UDPS, nous ne voyons pas celui qui oserait le doigt pour prendre la place de Tshisekedi. Et, s’il y en a un, nous ferons tout pour lui barrer la route, dans la mesure où il essaie de couper le cordon omblical avec Etienne Tshisekedi.
3.En acceptant d’aller siéger à l’Assemblée nationale contre l’avis du chef du parti, Etienne Tshisekedi, n’est-ce pas que vous vous êtes auto-exclus de l’UDPS ?
Je regrette cette décision d’auto-exclusion qui a été annoncée très tôt. Il a fallu d’abord du temps pour observer le comportement des députés élus de l’UDPS/Tshisekedi, qui ont d’ailleurs clairement expliqué leur position en soulignant haut et fort qu’ils refusent la politique de chaise vide. Ils ont choisi d’être présents à la discussion publique sur les problèmes du pays à l’intérieur du Parlement. Le combat que mène Etienne Tshisekedi vise à chasser du pays toutes les anti-valeurs et à respecter les textes légaux. J’étais moi-même le n°2 parmi les collaborateurs de Tshisekedi et responsable de l’UDPS au Nord-Kivu. Je vous dis que l’auto-exclusion n’existe pas dans nos textes. Nous n’avons jamais été entendus par la Commission de discipline du parti comme cela est prévu. Lors du congrès de l’UDPS/Tshisekedi au mois de décembre 2010, il a été mis sur pied une structure appelée « Convention des démocrates du parti ». C’est le deuxième organe après la Présidence constitué des députés élus que nous sommes. S’il y a un problème, c’est cet organe qui doit sièger et tenter de le résoudre. Et cela n’a jamais été le cas.
4.Qu’avez-vous gagné en acceptant de sièger à l’Assemblée nationale?
D’abord, je ne regrette rien en allant sièger avec les autres collègues députés élus de toutes les provinces du pays. Nous de l’UDPS/Tshisekedi, nous avons beaucoup gagné. Souvenez-vous que la place de deuxième vice-président de la Chambre basse est occupée par notre parti. Si nous n’avons pas pu réussir à gagner d’autres places dans les commissions et sous-commissions, c’est à cause de ceux d’entre nous qui ont voulu se désolidariser de nous et qui ont créé l’UDPS/FAC (Force acquise au changement). Ce sont des requins, donc ce poisson qui se nourrit d’autres poissons. Je le dis ainsi parce qu’ils nous ont poussé à la même politique de la chaise vide que nous ne voulons pas afin de pouvoir occuper eux-mêmes nos places. Retenez aussi que le fait pour nous d’être présents au sein de l’Assemblée nationale et d’y prendre part aux débats a permis que les grandes questions soient réglées par consensus. Je vous le dis sincèrement, moi, je ne sortirai pas de l’hémicycle sous la pression des requins. Si je décide d’en sortir de moi-même, c’est pour ne plus y revenir.
5.Que pensez-vous du calendrier électoral rendu public par la CENI pour les élections provinciales et locales ?
Notre combat actuel a pour objectif de voir restructurée la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Vous savez que du côté de l’opposition tout comme celui de la Majorité, on a jeté la pierre sur Ngoy Mulunda, président de cette institution. Il doit rendre le tablier avec tous les membres du Bureau, à cause des dérapages monstrueux enregistrés lors des élections combinées de Novembre 2011. Il faut donc trouver une solution à cette situation afin de pouvoir aller aux élections provinciales et locales dans les meilleures conditions.
(*) Député national de l’UDPS/Tshisekedi "

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  ndonzwau le 13/6/2012, 7:18 pm

"(...)Porte parole de l’Opposition

Le Palmarès
titre à ce sujet: « L’Udps donne la voix ».
La désignation du porte parole de l’Opposition divise à nouveau cette dernière. Il y a de ce fait risque de rééditer le scénario de la dernière législature qui n’a pas pu se doter d’un porte parole même, constate ce journal.

Toujours à ce sujet, AfricaNews titre : « Kamerhe en panne, Bemba lui dit non ». Selon Jeune Afrique, cité par AfricaNews, depuis sa cellule de la Cpi à La Haye, le chairman du Mlc bat campagne contre le chef de l’Unc.
Le patron du Mlc ne veut pas de Kamerhe comme porte parole de l’Opposition et en a instruit ses lieutenants. Pour AfricaNews, ceci est un avantage pour l’Udps Samy Badibanga.

(Le poste de « porte-parole de l’opposition » est une absurdité pure et simple. De deux choses l’une, ou bien l’on se trouve dans un état démocratique où les droits, notamment à la sécurité et à la liberté d’expression, sont respectés et aucun parlementaire n’a besoin de plus de droits et privilèges que ceux qui découlent de ses qualités de citoyen et de parlementaire ; ou bien l’on est dans un régime où règne l’arbitraire, et mieux vaudrait lui offrir un gilet pare-balles.
L’institution même est absurde par rapport à la RDC, parce qu’elle n’a de logique que dans un système à deux partis, comme en Grande Bretagne. Cela n’a pas de sens dans un système à multipartisme votant à la proportionnelle comme en RDC. Ce que l’on a fait dans ce domaine était purement circonstanciel : il s’agissait, en 2006, de donner des garanties à JP Bemba après un épisode où le canon avait parlé. Qu’on laisse cette pantalonnade sombrer dans l’oubli qu’elle mérite. NdlR)

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=187488&Actualiteit=selected

"L'opposition congolaise sans porte-parole officiel"
° http://direct.cd/2012/06/13/lopposition-congolaise-sans-porte-parole-officiel/

"A QUELQUES JOURS DU CHOIX DE SON PORTE-PAROLE L’Opposition congolaise toujours hantée par le démon de la division"
° http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=33946:a-quelques-jours-du-choix-de-son-porte-parole-lopposition-congolaise-toujours-hantee-par-le-demon-de-la-division&catid=11:forum-des-as

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Tsippora le 13/6/2012, 8:45 pm

Selon Diomi (cité par la BBC), c'est Joseph qui devrait se présenter comme porte-parole de l'opposition. Impayable! lol! lol! lol!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  lino le 13/6/2012, 9:54 pm



Porte-parole de l'opposition:
André Paluku: « Tout candidat UDPS au poste est un traître »




éputé national élu sur la liste Udps/Tshisekedi pour le compte de la Lukunga à Kinshasa, André Paluku Kavula est sorti du silence pour donner son avis à la désignation du porte- parole de l'opposition, un sujet qui est actuellement au centre des tractations au sein de la famille politique non dirigeante.

Pour cela, a-t-il prévenu non sans menace, personne autre particulièrement parmi les élus Udps/Tshisekedi qui siègent à l'Assemblée nationale ne peut oser se porter candidat à ce poste. Le faire serait considéré comme un coup d'Etat ou acte de haute trahison. Une telle personne risque de la même manière de se présenter à la présidentielle en 2016. Or, les mandats de 2011-2016 et 2016-2021 sont exclusivement réservés à l'autorité morale du parti, Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

«Quiconque oserait se porter candidat porte-parole aura totalement rompu le cordon ombilical avec l'Udps, et devra à cet effet, créer son propre parti», a martelé, André Paluku, rappelant au passage le sort qui attend l'auteur d'une telle ambition. Les cas de Marcel Lihau, Frédéric Kibassa et tout dernièrement Beltchika … doivent servir de leçon, a-t-il souligné.

En outre, A. Paluku a fait savoir qu'il se mettra en première, ligne d'attaque pour combattre tout celui ou toute celle qui s'aventurerait sur ce terrain.



Des requins au sein du groupe UDPS-FAC !

http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=33956:porte-parole-de-lopposition-andre-paluku--l-tout-candidat-udps-au-poste-est-un-traitre-r&catid=24:le-phare

Voilà de quoi faire plaisir à Vital KAMERHE.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Arafat le 13/6/2012, 10:38 pm

]

En outre, A. Paluku a fait savoir qu'il se mettra en première, ligne d'attaque pour combattre tout celui ou toute celle qui s'aventurerait sur ce terrain.
Oh! putain, un véritable taliban ce Paluku. Shocked

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  ndonzwau le 13/6/2012, 11:59 pm

Arafat a écrit:
]

En outre, A. Paluku a fait savoir qu'il se mettra en première, ligne d'attaque pour combattre tout celui ou toute celle qui s'aventurerait sur ce terrain.
Oh! putain, un véritable taliban ce Paluku. Shocked

ndonzwau a écrit: hier à 22:51
"(...)"Cinq questions à André Paluku Kavula (*)
° http://www.lepotentiel.com//afficher_article.php?id_article=123833&id_edition=100138
1.Les tractations sont en cours au sein de l’Opposition parlementaire afin de désigner le porte-parole de l’Opposition politique. Qu’en dites-vous?

Le poste de porte-parole de l’Opposition revient de droit au chef de file naturel de l’Opposition congolaise, Etienne Tshisekedi. Soyons francs. Même si Tshisekedi s’est proclamé président de la République élu, il reconnaît aussi qu’il n’a pas l’impérium pour le moment. C’est ainsi qu’il poursuit la lutte afin de conquérir le pouvoir effectif. Il est actuellement dans la majorité fictive. Mais sa lutte continue pour obtenir l’exclusivité de pouvoir et, lorsqu’il l’aura, les autres entreront aussi dans l’Opposition. Au niveau des élus de l’UDPS/Tshisekedi que nous sommes avec notre autorité morale, nous n’avons pas encore levé l’option sur ce sujet.

2.Y a-t-il parmi vous un député UDPS/Tshisekedi capable de briguer ce poste en dehors du chef de file lui-même ?

Si parmi nous, une autre personne brigue ce poste, nous considérerons qu’il s’agit d’un coup d’Etat. Tshisekedi est là pour deux mandats allant de 2011 à 2016 et de 2016 à 2021 en tant que chef de file et il deviendra président de la République. Nous, les 42 députés élus sur la liste de l’UDPS, nous ne voyons pas celui qui oserait le doigt pour prendre la place de Tshisekedi. Et, s’il y en a un, nous ferons tout pour lui barrer la route, dans la mesure où il essaie de couper le cordon omblical avec Etienne Tshisekedi.

3.En acceptant d’aller siéger à l’Assemblée nationale contre l’avis du chef du parti, Etienne Tshisekedi, n’est-ce pas que vous vous êtes auto-exclus de l’UDPS ?
Je regrette cette décision d’auto-exclusion qui a été annoncée très tôt. Il a fallu d’abord du temps pour observer le comportement des députés élus de l’UDPS/Tshisekedi, qui ont d’ailleurs clairement expliqué leur position en soulignant haut et fort qu’ils refusent la politique de chaise vide. Ils ont choisi d’être présents à la discussion publique sur les problèmes du pays à l’intérieur du Parlement. Le combat que mène Etienne Tshisekedi vise à chasser du pays toutes les anti-valeurs et à respecter les textes légaux. J’étais moi-même le n°2 parmi les collaborateurs de Tshisekedi et responsable de l’UDPS au Nord-Kivu. Je vous dis que l’auto-exclusion n’existe pas dans nos textes. Nous n’avons jamais été entendus par la Commission de discipline du parti comme cela est prévu. Lors du congrès de l’UDPS/Tshisekedi au mois de décembre 2010, il a été mis sur pied une structure appelée « Convention des démocrates du parti ». C’est le deuxième organe après la Présidence constitué des députés élus que nous sommes. S’il y a un problème, c’est cet organe qui doit sièger et tenter de le résoudre. Et cela n’a jamais été le cas.

4.Qu’avez-vous gagné en acceptant de sièger à l’Assemblée nationale?
D’abord, je ne regrette rien en allant sièger avec les autres collègues députés élus de toutes les provinces du pays. Nous de l’UDPS/Tshisekedi, nous avons beaucoup gagné. Souvenez-vous que la place de deuxième vice-président de la Chambre basse est occupée par notre parti. Si nous n’avons pas pu réussir à gagner d’autres places dans les commissions et sous-commissions, c’est à cause de ceux d’entre nous qui ont voulu se désolidariser de nous et qui ont créé l’UDPS/FAC (Force acquise au changement). Ce sont des requins, donc ce poisson qui se nourrit d’autres poissons. Je le dis ainsi parce qu’ils nous ont poussé à la même politique de la chaise vide que nous ne voulons pas afin de pouvoir occuper eux-mêmes nos places. Retenez aussi que le fait pour nous d’être présents au sein de l’Assemblée nationale et d’y prendre part aux débats a permis que les grandes questions soient réglées par consensus. Je vous le dis sincèrement, moi, je ne sortirai pas de l’hémicycle sous la pression des requins. Si je décide d’en sortir de moi-même, c’est pour ne plus y revenir.

5.Que pensez-vous du calendrier électoral rendu public par la CENI pour les élections provinciales et locales ?
Notre combat actuel a pour objectif de voir restructurée la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Vous savez que du côté de l’opposition tout comme celui de la Majorité, on a jeté la pierre sur Ngoy Mulunda, président de cette institution. Il doit rendre le tablier avec tous les membres du Bureau, à cause des dérapages monstrueux enregistrés lors des élections combinées de Novembre 2011. Il faut donc trouver une solution à cette situation afin de pouvoir aller aux élections provinciales et locales dans les meilleures conditions.
(*) Député national de l’UDPS/Tshisekedi "
Compatriotiquement!

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  lino le 14/6/2012, 3:45 pm

Porte-parole de l’Opposition : Bemba tourne le dos à Kamerhe !

Kinshasa, 13/06/2012 / Politique

Le chairman du Mlc bat campagne depuis sa cellule de la Cpi à la Haye contre le chef de l’Unc, a indiqué le magazine Jeune Afrique.

Le calcul du second est arithmétique: avec une bonne cinquantaine de députés, son parti disposé du plus important groupe parlementaire de l’Opposition ». Enfin vient la fatidique conclusion: « Autre atout pour Badibanga: depuis sa cellule de la Cour pénale internationale à La Haye., Jean-Pierre Bemba, l’autre « boss » de l’Opposition, fait campagne contre Kamerhe. C’est clair et net. Et tire de bonne source. Le patron du MLC ne veut pas de Kamerhe comme porte-parole de l’Opposition et en a instruit ses lieutenants. Ceci est un avantage certain pour l’UDPS Samy Badibanga dans la course pour le poste de porte-parole de l’Opposition.

Dans le cas présent, c’est à l’UDPS que revient le poste. C’est clair comme l’eau de roche. Deuxième raison: au-delà des discours officiels, il existe une alliance réelle entre les partisans de l’UDPS et du MLC dans la lutte pour l’avènement d’un ordre démocratique en RD-Congo.

Ainsi donc, en 2006, même si l’UDPS n’avait pas donné de consigne officielle de vote, les militants du parti tshisekediste, issus de tous les bastions Udépéssiens, s’étaient mobilisés comme un seul homme en faveur du leader du MLC, lui donnant des scores qui lui avaient donné le poids politique nécessaire pour faire face au président Joseph Kabila

Il est clair que les mêmes qui se sont rassemblés derrière Bemba au deuxième tour en 2006, se sont ralliés à Tshisekedi au tour unique en 2011. Ces RD-Congolais, dont le MLC aura sans doute besoin en 2016, ne comprendraient pas que Bemba soutienne un candidat dont le fief, le Sud-Kivu, n’a aucune sympathie pour l’Opposition. Bemba n’y avait obtenu que 2% en 2006, et Tshisekedi à peine 9% en 2011. Une évidence: entre Badibanga et Kamerhe, sera investi porte-parole celui qui aura les chefs de clans et les provinces avec lui. Sur ce terrain, Badibanga part avec un avantage. Son parti compte 42 députés dont une trentaine dans les 2 Kasaï, classes d’office bastion de l’Opposition. Derrière les Kasaï pointe l’Equateur, Kinshasa et le Bas-Congo.

Pas de chance pour Kamerhe de s’imposer dans ces provinces. Côté clans non plus. Sur les 4 groupes parlementaires de l’Opposition à l’Assemblée nationale notamment les libéraux démocrates chrétiens -LDC-, 28 députés, conduit par Antipas Mbusa mais où Kengo et Makila et Kiakwama ont un droit de regard, MLC et Alliés, 26 députés, UNC et Alliés, 27 députés, e UDPS-FAC, 55 élus, Kamhere ne peut objectivement compter que sur son groupe D’après des sources bien informées, Kengo et Mbusa sont du même avis que Bemba. Kamerhe se sait en panne.

http://www.digitalcongo.net/article/84536


Voilà de quoi faire plaisir à samy badibanga



Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  ndonzwau le 15/6/2012, 12:38 am

"Election du porte-parole de l’Opposition : "Bemba n’a donné aucune directive"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7353
Dans une brève intitulée "RD Congo : Guerre des chefs dans l’opposition", publiée dans sa rubrique "Confidentiel", l’hebdomadaire parisien "Jeune Afrique" évoque dans son édition n°2683 datée du 10-16 juin 2012 les tractations en vue de la désignation du porte-parole de l’Opposition. L’ancien président de l’Assemblée nationale Vital Kamerhe et le député national Samy Badibanga (UDPS?) seraient les candidats en lice. A en croire "J.A.", Jean-Pierre Bemba ferait campagne contre "Vital". "Faux", a réagi, jeudi 14 juin, Jean-Jacques Mbungani Mbanda, secrétaire national adjoint chargé de la coordination des activités du MLC à l’étranger, dans un message transmis à la rédaction de Congo Indépendant.

"Qui de Vital Kamerhe, le leader de l’Union pour la nation congolaise arrivé troisième à la présidentielle de novembre 2011, ou de Samy Badibanga, proche conseiller d’Etienne Tshisekedi (...), sera élu ce mois porte-parole de l’opposition (...)?", s’interroge "Jeune Afrique". A en croire cette publication, "Vital" miserait sur "son passé" d’ancien président de l’Asemblée nationale. Badibanga, lui, entendrait s’appuyer sur les députés nationaux étiquetés UDPS. Selon "J.A", "Samy" disposerait d’un autre "atout". Son nom : Bemba Gombo. "Depuis sa cellule de la Cour pénale internationale, précise le magazine, Jean-Pierre Bemba, l’autre "boss" de l’opposition, fait campagne contre Kamerhe, dont il redoute la concurrence lors de la présidentielle de 2016".
Cette présentation des faits a fait bondir Jean-Jacques Mbungani qui s’est dit "surpris" par les "informations insidieuses" véhiculées non seulement par la presse congolaise mais aussi par "Jeune Afrique . "Je suis formel, dit-il, Jean-Pierre Bemba Gombo n’a jamais donné une quelconque directive pour départager Vital Kamerhe et Samy Badibanga". Il poursuit : "D’ailleurs, Jean-Pierre Bemba ne connaît pas Badibanga. Les deux hommes ne se sont jamais entretenus directement ou par personne interposée." Et de conclure : "L’opinion congolaise doit savoir que le président Bemba n’appuiera, au poste de porte-parole de l’opposition, que la candidature émanant d’un membre du MLC ".

Initialement, la "fonction" de porte-parole de l’Opposition devait revenir au MLC durant la précédente législature (2006-2011). Le parti de Bemba Gombo représentait la deuxième force politique du pays, après le PPRD, avec 61 députés nationaux. Après les affrontements sanglants entre la garde présidentielle de "Joseph Kabila" et les soldats attachés à la sécurité rapprochée de "JPB" fin mars 2007, le leader du MLC a pris le chemin de l’exil. Un exil forcé. Au début de l’année 2008, les visiteurs sont unanimes à relever que Bemba paraissait impatient à regagner le pays pour jouer le rôle de chef de file de l’Opposition. Le 24 mai de cette année, il est arrêté sur base d’un mandat délivré par le procureur près la CPI. Le magistrat le suspectait de chercher à se refugier dans un Etat non-partie au Statut de Rome créant la Cour pénale internationale. "C’est parfaitement faux", jurent les "bembistes" qui y ont vu un "coup monté" par le "pouvoir kabiliste" pour "éliminer" un adversaire politique.
Le 28 novembre 2011, les Congolais sont allés aux urnes pour élire leur président de la République et les 500 députés nationaux. Convaincu d’avoir battu "Joseph Kabila" au cours d’un scrutin présidentiel émaillé des fraudes et de tricheries, Etienne Tshisekedi wa Mulumba dénonce le "hold-up électoral" opéré par le "président sortant". "Tshi-Tshi" ne reconnait par les résultats des élections législatives. Son parti a exclu les députés étiquettés UDPS qui ont accepté de siéger au Palais du peuple. C’est le cas notamment de Samy Badibangi qui continue à se réclamer du parti cher à "Tatu Etienne". Pour "Samy", le poste de porte-parole devrait revenir à l’UDPS compte tenu de son poids numérique à l’Assemblée nationale. Dans une récente interview, le secrétaire général Jacquemain Shabani a indiqué clairement que "l’UDPS n’était pas impliquée par l’élection du porte-parole de l’Opposition". N’en déplaise à "Jeune Afrique", Tshisekedi et Bemba ne sont pas "concernés" par les tractations politiques en cours à Kin où des "enquêtes d’opinion", dont le caractère scientifique reste à démontrer, donneraient une "avance" à "VK". Certains Kinois interrogés lui reconnaissent des "qualités de démocrate" pour avoir laissé à l’opposition des espaces de liberté et d’expression durant sa présidence à l’Assemblée nationale."

C'est la "vie des hommes"; pour paraphraser quelque part notre régrétté Luambo : sans m'appesantir sur l'authenticité de telles rumeurs ou la sincérité de tels autres propos; qui peut douter que les crocodiles que sont les politiciens se sont mis plus que jamais à se disputer la proie dans le marigot !

Le nouveau bout-en-train "udpsien" Badibanga a mis tout dans la balance,même semble-t-il des sondages bidonnés pour écarter Kamerhe; ce dernier use de tout son savoir-faire et son entregent pour tenir la côte; les pro tel intriguent contre un adversaire-rival pour introniser le leur... Et pourquoi pas Bemba absent aujourd'hui, croit à son retour prochain et voit en Kamerhe un rival à écarter... Et n'oublions pas que le pouvoir qui préfère celui-ci à celui-là ne ménagera rien pour semer l'embrouille... Dans tout ce cirque sans doute à un moment ou à un autre des billets bien verts vont circuler ou circulent déjà !"

C'est "la vie des hommes", disais-je mais surtout la bataille des vautours chez nos "entrepreneurs politiques" qui pratiquent souvent celle de leurs ventres plus qu'ailleurs, même sans foi ni loi : qui perd gagne, le même gagne et perd...
Espérons qu'au bout le choix sera le moins mauvais possible !
La suite !!!


Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 15/6/2012, 5:51 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Troll le 15/6/2012, 12:43 am

Sad KAMERHE

Qu´on le laisse..prendre ce poste..démocratiquement.. si sa "voix" peut servir la cause de l´opposition..
Tout ce que nous demandons á l´opposition est de devenir "visible" et active.. Razz au lieu de continuer á tourner en rond. Idea Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  KOTA le 15/6/2012, 1:14 pm

PORTE-PAROLE DE L’OPPOSITION: Eugène Diomi souscrit pour l’obtention de l’effectivité du pouvoir par Tshisekedi


Publié le 15 juin 2012by mpp

PORTE-PAROLE DE L’OPPOSITION: Eugène Diomi souscrit pour l’obtention de l’effectivité du pouvoir par Tshisekedi


Jeudi, 14 Juin 2012 15:15






L’occupation du poste de porte-parole de l’Opposition fait office à des distractions caractérisées dans le chef des députés nationaux se clamant de l’UDPS/FAC. Si Samy Badibanga, se porte candidat à ce poste pour le compte de cette formation politique bien qu’exclu de l’UDPS, Eugène Diomi Ndongala, président de la Démocratie Chrétienne, membre effectif de la Majorité présidentielle populaire (MPP) et l’un des fidèles au président de l’UDPS Etienne Tshisekedi wa Mulumba taxent de querelles stériles toutes les prétentions de ceux qui continuent à parler au nom de l’UDPS à la chambre basse du Parlement.
L’Hôtel Cana situé non loin de la place Royal dans la commune de la Gombe a servi de cadre au joint de presse tenu mardi 12 juin 2012 par le président de la Démocratie Chrétienne (DC), l’élu de Funa, Eugène Diomi Ndongala.
«Nous devons aider le président Tshisekedi à avoir l’effectivité du pouvoir en tant que Président de la République démocratiquement élu lors des élections de 2011 au lieu de se laisser distraire par cette comédie de mauvais goût mise en place par les acteurs du hold-up électoral qui dirigent le pays par défi contre la volonté de la majorité des Congolais». Ce poste de porte-parole de l’opposition, dit-il, revient en principe à la Majorité Présidentielle (MP) qui a perdu ces élections.
Abordant la question sur l’insécurité permanente et persistante qui sévit l’Est de la République, le DC Diomi Ndongala fustige la passivité du pouvoir en place face à la déstabilisation programmée de la RDC par le Rwanda qui jouit de la complicité de la communauté internationale. Il implore donc les patriotes congolais à se mobiliser pour faire échec au plan de la balkanisation du Congo soutenue par la Haute France internationale.
Sur le chapitre relatif au XIVème Sommet de la Francophonie attendu à Kinshasa en octobre prochain, le Président de la DC réclame sa pure et simple délocalisation «d’autant plus que la RDC connaît une crise de légitimité au sommet de l’Etat», argumente-t-il.
Au sujet du lancement par le gouvernement Matata de nouvelles coupures de franc congolais à valeur faciale élevée (1.000, 5.000, 10.000 et 20.000 FC), Eugène Diomi Ndongala indique «le lancement de nouvelles coupures ramène le pays à l’époque des Dona Beijà où l’on avait vu la Banque nationale de l’ex-Zaïre imprimer les billets de 5 millions de Zaïres et des Mikumbusu (billets de 1 million de Zaïre)».


Daudet Luzayamo

http://democratiechretienne.org/2012/06/15/porte-parole-de-lopposition-eugene-diomi-souscrit-pour-lobtention-de-leffectivite-du-pouvoir-par-tshisekedi/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Admin le 15/6/2012, 9:38 pm

Jean-Pierre Bemba a tout démenti de l’article de «JEUNE AFRIQUE» selon lequel il est opposé à la candidature de Vital Kamerhe au poste de porte-parole de l’opposition. C’est Jean-Jacques Mbungani qui l’affirme dans une mise au point au magazine De Bechir Ben Hamed, mise au point dont une copie a atterri à la rédaction de «CONGONEWS» par ses réseaux bruxellois.



http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=34035:-bemba-na-jamais-entendu-parler-de-badibanga-de-sa-vie-son-dementi-via-son-bras-droit-depuis-bruxelles-&catid=6:congonews

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Admin le 15/6/2012, 9:46 pm

Finalement je crois que ce poste devrait revenir à Kamerhe. En dehors de Kabila et Tshisekedi, il est "officiellement" celui qui a remporté le plus de voix aux présidentiels.

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Libre Examen le 15/6/2012, 10:52 pm

Admin a écrit:Finalement je crois que ce poste devrait revenir à Kamerhe. En dehors de Kabila et Tshisekedi, il est "officiellement" celui qui a remporté le plus de voix aux présidentiels.
AMEN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  ndonzwau le 16/6/2012, 12:00 am

Admin a écrit:Jean-Pierre Bemba a tout démenti de l’article de «JEUNE AFRIQUE» selon lequel il est opposé à la candidature de Vital Kamerhe au poste de porte-parole de l’opposition. C’est Jean-Jacques Mbungani qui l’affirme dans une mise au point au magazine De Bechir Ben Hamed, mise au point dont une copie a atterri à la rédaction de «CONGONEWS» par ses réseaux bruxellois.



http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=34035:-bemba-na-jamais-entendu-parler-de-badibanga-de-sa-vie-son-dementi-via-son-bras-droit-depuis-bruxelles-&catid=6:congonews
ndonzwau a écrit: hier à 23:38
"Election du porte-parole de l’Opposition : "Bemba n’a donné aucune directive"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7353

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  lino le 18/6/2012, 9:20 pm

Candidat Porte-parole de l’opposition UDPS : Samy Badibanga officiellement investi !


Le jeu est fait. Le Caucus de l’Udps en a décidé ainsi. Les derniers réglages ont été opérés ce dimanche, à la hauteur de Binza Pigeon. C’est, finalement, Samy Badibanga qui se pourvoira au vide, longtemps observé, au poste de Porte-parole de l’Opposition. Les parlementaires du premier parti de cette famille politique ont fait chorus derrière un des leurs, le Député Samy Badibanga. Désormais, l’opinion a les yeux rivés sur les autres groupes politiques de la chambre basse avec l’espoir qu’ils vont instaurer, sur cette terre du Congo, une nouvelle tradition à la fois républicaine et démocratique visant à respecter la volonté populaire qui confère à chaque parti son poids et, par conséquent, son rôle. Désormais aussi, Samy Badibanga doit devoir jouer serrer pour battre campagne et convaincre. C’est à ce prix d’ailleurs, qu’il pourrait transformer cette volonté du groupe parlementaire de l’Udps, en la victoire décisive de la démocratie. Ainsi, s’il l’emportait, haut la main, il deviendra le tout premier Porte-parole de l’Opposition en RD-Congo, tout au long de cette deuxième législature de la troisième République. Ce dimanche 17 juin 2012, le Caucus UDPS à l’Assemblée Nationale, qui réunit tous les élus du parti tshisekediste à la chambre base, s’était donné rendez-vous en la résidence de leur Président, l’Honorable Samy Badibanga, à Binza Pigeon. Un air de famille planait sur les lieux dans la mesure où les élus UDPS ont développé une relation fraternelle. L’ambiance était donc détendue. Au menu : la candidature du groupe au poste de Porte-parole de l’Opposition. Comme un seul homme, le groupe a accepté de soutenir et de présenter la candidature de l’un des leurs, à savoir Samy Badibanga. A l’unanimité, ils ont carrément investi leur champion. Ce choix part du principe que l’UDPS étant le groupe parlementaire le plus important numériquement de l’Assemblée, ce poste devrait lui revenir de droit, ainsi que l’ont soutenu plusieurs alliés des Forces acquises au changement, tels que le Député et Président du MPCR Jean-Claude Vuemba ou le Président de la CCD, Jean-Pierre Lisanga Bonganga.

http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=34081:candidat-porte-parole-de-lopposition-udps--samy-badibanga-officiellement-investi-&catid=28:la-prosperite


Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  KOTA le 18/6/2012, 11:13 pm

RDC : Le poste du Porte-parole de l'Opposition réservé à «Joseph KABILA»


17/06/2012 12:08:00KongoTimes!
Font size:

Aubin MINAKU - Le président de la Chambre basse du Parlement congolais et Secrétaire général de la Majorité Présidentielle (MP)


En démocratie, l’Opposition a rôle à jouer. Face à tout pouvoir établi, c’est cette opposition dont les critiques devaient, en principe, corriger les dirigeants. Le Président de l’Assemblée Nationale l’a reconnu, c’est la raison pour laquelle il a, du reste, invité l’Opposition à se prendre au sérieux, en se désignant son Porte-parole. Selon Eugène Diomi Ndongala, un des fidèles alliés de Etienne Tshisekedi, ce poste devrait être logiquement réservé à la famille politique du Chef de l’Etat. Car, d’après plusieurs rapports des missions d’observations tant nationales et qu’internationales, la Majorité Présidentielle avait perdu les élections du 28 novembre tant au niveau de la présidentielle que des législatives nationales.

En démocratie, l’Opposition a rôle à jouer. Face à tout pouvoir établi, c’est cette opposition dont les critiques devaient, en principe, corriger les dirigeants. Aubin Minaku l’a reconnu, le vendredi dernier, au Palais du Peuple, à Lingwala. C’est la raison pour laquelle il a, du reste, invité l’Opposition à se prendre au sérieux, en se désignant son Porte-parole.

Le Président de l’Assemblée Nationale qui, au fait, clôturait la session de mars, a également convoqué la session extraordinaire, en indiquant qu’elle sera articulée essentiellement sur l’examen du Budget 2012. Il a salué, en outre, les prouesses réalisées à la suite du travail abattu par les élus du peuple, pour cette première session ordinaire de la deuxième législature de la troisième République.

C’était en présence du Premier Ministre et de quelques membres du Gouvernement, du Deuxième Vice-Président du Sénat, des Ambassadeurs et Chefs des missions diplomatiques, des chefs des confessions religieuses et forces vives de la Nation. C’était donc une occasion, pour Aubin Minaku, Président de la chambre basse du Parlement de brosser en quelques lignes ce que l’Assemblée Nationale a fait comme travail, depuis le mois de mars dernier.

« L’Assemblée Nationale a voté depuis le mois de mars, deux lois, et ces lois-là, ont été votées aujourd’hui même. Hormis les votes de ces deux lois, la Chambre Basse, par l’entremise des questions écrites et orales avec ou sans débat des Honorables Députés, a procédé au contrôle parlementaire du gouvernement, des entreprises publiques, a-t-il fait savoir. Situation sécuritaire à l’Est Aubin Minaku a reconnu que l’Assemblée Nationale s’est vivement concentrée sur la situation sécuritaire à l’Est. « C’est l’occasion pour moi de féliciter nos vaillants Héros des forces armées de la République pour les opérations qu’ils sont en train de mener dans le Nord et Sud-Kivu », a-t-il déclaré.

A en croire les dires de ce dernier, sous les applaudissements de l’opposition, la situation sécuritaire reste encore inquiétante dans le Nord-Kivu. « Nous devons aider l’opposition à devenir responsable… » Au sujet relatif à la désignation du Porte-parole de l’Opposition, le Président de l’Assemblée Nationale a également parlé de la loi sur l’Opposition qui a été instituée depuis la première législative en 2007. Se référant à cette affaire, l’homme a stigmatisé l’incapacité de l’opposition à se trouver un Porte-parole. « Nous devons, sans nul doute, aider l’opposition à bien vouloir prendre ses responsabilités en mains, pour se trouver un porte-parole dans les jours à venir », a-t-il soutenu.

Débat sur le porte-parole de l’Opposition : Diomi renvoie la balle à la MP


La désignation du porte-parole de l’Opposition politique en République Démocratique du Congo n’arrête pas de soulever des vagues. La dernière réaction en date est celle du président de la Démocratie Chrétienne, Eugène Diomi Ndongala, un des fidèles alliés du président national de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social).

Au cours d’un point de presse qu’il a animé hier mardi 12 juin 2012 à l’hôtel Cana, dans le périmètre de l’immeuble Royal, dans la commune de la Gombe, il a fait savoir que leur plate- forme, la « Majorité Présidentielle Populaire » considère Tshisekedi comme le président élu et légitime de la République Démocratique du Congo. Par conséquent, elle n’est pas intéressée par les querelles actuelles portant sur le choix du porte-parole de l’Opposition.

Selon lui, ce poste devrait être logiquement réservé à la famille politique du Chef de l’Etat. Car, d’après plusieurs rapports des missions d’observations tant nationales et qu’internationales, la Majorité Présidentielle avait perdu les élections du 28 novembre tant au niveau de la présidentielle que des législatives nationales.

Il a appelé ses pairs de l’opposition à se concentrer sur les voies et moyens de permettre au président Tshisekedi d’avoir l’effectivité du pouvoir en tant que président élu de la République au lieu de selaisser distraire par cette comédie de mauvais goût mise en place par les acteurs du hold up électoral qui dirigent le pays par défi, contre la volonté de la majorité de nos concitoyens.

Parlant du Sommet de la Francophonie, .....

http://afrique.kongotimes.info/rdc/parlement/4442-president-congo-assemblee-nationale-opposition-responsabilites-poste-reserve-kabila.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  ndonzwau le 18/6/2012, 11:40 pm

"RDC : guerre des chefs dans l'opposition
° http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2683p008-009.xml1/opposition-rd-congo-election-jean-pierre-bembardc-guerre-des-chefs-dans-l-opposition.html
Vital Kamerhe et Samy Badibanga, deux acteurs influents de la scène politique congolaise, se disputent le poste de porte-parole de l'opposition.(...)"

"Affaire Porte-parole / Aubin Minaku place l’Opposition devant ses responsabilités !
(La Prospérité 18/06/2012)"

° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=677027

"A quoi joue l’opposition congolaise?
° http://www.slateafrique.com/89157/rdc-l-opposition-a-joseph-kabila-en-quete-d-un-nouveau-souffle
Fissurée après les législatives de novembre 2011, l’opposition congolaise cherche péniblement à exister.(...)"

"LA PRESSE CONGOLAISE DE CE LUNDI (CongoForum)
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=187593&Actualiteit=selected
Politique, essentiellement, parmi les principaux sujets qui occupent le devant de l’actualité dans les quotidiens de ce lundi. La session ordinaire de mars du Parlement a été clôturée vendredi 15 juin dernier, mais compte tenu du fait qu’elle n’a pas pu procéder à l’examen et au vote du budget de l’Etat exercice 2012, une session extraordinaire est convoquée ce lundi pour cette matière. Les journaux annoncent ainsi et la fin de la session de mars et le début de celle extraordinaire à entamer ce lundi. Le caucus de l’UDPS à l’Assemblée nationale se prononce pour le candidat Samy Badibangi à élire au poste de porte-parole de l’opposition. On constate le mutisme du FMI sur les nouveaux billets de banque à grande valeur faciale. On s’interroge aussi sur la signification d’un sondage sur le gouvernement.

(...)Porte-parole de l’opposition

(Le poste de « porte-parole de l’opposition » est une absurdité pure et simple. Twisted Evil Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes De deux choses l’une, ou bien l’on se trouve dans un état démocratique où les droits, notamment à la sécurité et à la liberté d’expression, sont respectés et aucun parlementaire n’a besoin de plus de droits et privilèges que ceux qui découlent de ses qualités de citoyen et de parlementaire ; ou bien l’on est dans un régime où règne l’arbitraire, et mieux vaudrait lui offrir un gilet pare-balles.
L’institution même est absurde par rapport à la RDC, parce qu’elle n’a de logique que dans un système à deux partis, comme en Grande Bretagne. Cela n’a pas de sens dans un système à multipartisme votant à la proportionnelle comme en RDC. Ce que l’on a fait dans ce domaine était purement circonstanciel : il s’agissait, en 2006, de donner des garanties à JP Bemba après un épisode où le canon avait parlé. Mieux vaudrait laisser cette pantalonnade sombrer dans l’oubli qu’elle mérite. NdlR)

AfricaNews
titre en manchette: « Le Caucus UDPS officialise sa candidature. C’est Samy Badibanga ».
Il écrit que : « Conduits par leur doyen, l’emblématique Timothée Kombo Nkisi (2ème Vice-président du bureau de l’Assemblée nationale), les députés de la principale force de l’Opposition à la Chambre basse ont jeté leur dévolu sur l’ancien conseiller spécial de Tshisekedi ».

La Prospérité
titre à la Une « Candidat porte-parole de l’opposition, UDPS : Samy Badibanga officiellement investi ! ».
« Le jeu est fait. Le Caucus de l’UDPS en a décidé ainsi. C’est, finalement, Samy Badibanga qui se pourvoira au vide, longtemps observé, au poste de Porte-parole de l’Opposition »!
, écrit ce journal. Mais la Prospérité prévient que Samy Badibanga doit devoir jouer, serrer pour battre campagne et convaincre. C’est à ce prix d’ailleurs qu’il pourrait transformer cette volonté du groupe parlementaire de l’UDPS, en la victoire décisive de la démocratie. Ainsi, s’il l’emportait, haut la main, indique le journal, il deviendra le tout premier Porte-parole de l’Opposition en RDC, tout au long de cette deuxième législature de la troisième République.(...)"


Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 19/6/2012, 2:16 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  lino le 19/6/2012, 1:31 am

JP BEMBA :ni Kamerhe ni Badibanga

le MLC va présenter son propre Candidat


Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  ndonzwau le 19/6/2012, 7:21 pm

Porte-parole de l’Opposition: Timothée Kombo Nkisi pour un consensus !
(La Prospérité 19/06/2012)"

° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=677350

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  ndonzwau le 21/6/2012, 2:24 am

"Quel schéma proposez-vous à l’opposition pour la désignation de son porte-parole?"
° http://radiookapi.net/emissions-audio/parole-aux-auditeurs/2012/06/20/quel-schema-proposez-vous-lopposition-pour-la-designation-de-son-porte-parole/

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Tsippora le 21/6/2012, 6:56 pm

Maintenant que les parlementaires de l'Udps soutiennent Samy Badibanga, et qu'ils ont l'avantage numérique à l'Assemblée, je me demande quelle astuce les autres candidats trouveront pour continuer leur lutte...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Arafat le 22/6/2012, 8:44 am

Tsippora a écrit:Maintenant que les parlementaires de l'Udps soutiennent Samy Badibanga, et qu'ils ont l'avantage numérique à l'Assemblée, je me demande quelle astuce les autres candidats trouveront pour continuer leur lutte...
Il n´y aura jamais de consensus et dans ce cas c´est le scrutin qui tranchera comme le veut la constitution.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte-parole de l'Opposition

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum