APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Page 6 sur 29 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 10/7/2012, 2:35 pm

CE REGIME FONCTIONNE SEULEMENT PAR DES COMPLOTS, DES HAUTES TRAHISON ET DES MENSONGES D ETAT:

http://democratiechretienne.org/2012/07/10/bunagana-le-soir-evoque-la-trahison/

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  piélé de dongo le 10/7/2012, 2:50 pm

Pendant que la nation est en danger, monsieur Kita arrêtez nous ce cinema, votre onle est coupable et se cache où vous savez.

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 10/7/2012, 3:50 pm

En ce temps spécial où des soldats congolais sont humiliés et tués, où se cache leur "commandant en chef", le traître Joseph Kabila?


Car c'est Matata Ponyo, un civil, qui réunit le gouvernement, et signe ce communiqué ridicule, en ce temps de guerre ouverte et meurtrière. L'abcès guerrier est encore localisé au territoire "rwandophone" de Rutshuru mais il est susceptible de créer une septicémie (termrme médical signifiant un empoisonnemnt du sang donc de tout l'organisme), de contamimner peu à peu tout le pays!!


Ce communiqué "gouvernemental" du 7 juillet 2012 est ridicule, car le "gouvernement" demande à cohésion et la solidarité à un peuple dont on assassine les activistes des droits de l'homme et dont l'on embastille les politiciens! Ce sont là des actes attentatoires à la cohésion de la nation en temps de guerre. Le but de ces violéations est clairement d'affablir la nation. Au profit de qui? Du Rwanda, évidemment, au profit du Rwanda agresseur et des maffias politico-financières qu dont il est l'instrument. Notre "gouvernement" veut donc permettre à cet Etat dictatorial ennemi du nôtre (nos peuples sont eux frères) d'avancer ses pions sur notre territoire, d'infilter davatage nos institutions, de désorganiser la vie de notre nmatgion, bref de nous vaincre sans péril en quelque sorte!


En plus, le "gouvernement" pleurniche auprès de la communauté internationale, tout en ne respectant pas le pacte de civilisation des nations modernes au sein de l'ONU. Le fondement de ce pacte réside dans le respect des droits fondamentaux de ses propres citoyens, notamment les droits à la vie (Cherbeya, Bazana, etc.) et à la liberté (Diomi Ndongala, Kuthino, etc.)!


Où est donc l'incompétent et traître de Kabila, en ce moment où sa soi-disant "armée" est en déroute face à des "mutins"?


D'ailleurs, fanatiques kabilistes, ne venez pas nous dire qu'il s'agit d'une invasion rwandaise, car c'est la même chose: c'est l'armée rwandaise de son ami et complice Paul Kagame que Joseph Kabila a introduit dans notre Congo. En effet, suite à la trahison de Joseph Kabila et de son "gouvernement", la confusion est telle que les FARDC ne sont, aux Kivus, que des "forces armées rwandaises déployées au Congo".

Mes condoléances aux familles de nos soldats tombés dans des opérations où leur hiérarchie les trahies de manière lâche et cynique!


Et aussi mes condoléances particulières aux soldats étrangers de la MONUSCO, morts "bêtement" au service de la paix dans un Etat mal dirigé - la RDC - par ses "autorités" qui sont des sauvages et des personnes prédatrices auprès de leur propre peuple!


Seul le peuple organisé pourra se tirer à la fois de la dictature interne et ainsi vaincre l'infâme invasion par un régime étranger complice de notre propre dictature dans la commission de crimes contre nous! Self reliance, tujitegemehe, comme aimait dire le sage Julius Nyerere, chantre d'un panafricanisme positif!


INGETA, MES SOEURS ET FRERES! INGETA!


Nzogu bin Kyantede P R,
Patriote et résitant Congolais


http://oladaf.over-blog.com/article-rd-congo-lisez-royaume-de-dupes-du-congo-les-congolais-ont-place-un-roi-faineant-a-la-tete-du-pa-107956545.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 10/7/2012, 6:25 pm

L'UNION INTER PARLEMENTAIRE VIENT D ETRE SAISIE SUR LA DISPARITION, LES ATTEINTES AUX LIBERTES FONDAMENTALES ET L IMMUNITE VIOLEE DE L HONORABLE DIOMI NDONGALA....



A SUIVRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 11/7/2012, 2:04 pm

LE CARACTERE POLITICO-CABALISTE DE L’AFFAIRE DIOMI PLUS QUE JAMAIS EVIDENT


Publié le 11 juillet 2012by mpp





http://democratiechretienne.org/2012/07/11/le-caractere-politico-cabaliste-de-laffaire-diomi-plus-que-jamais-evident/ :

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 12/7/2012, 12:26 am

RDCONGO: Diomi Ndongala dans la prison chez Joseph Kabila à Kingasani


Publié le 11 juillet 2012by mpp

RDCONGO: Diomi Ndongala dans la prison chez Joseph Kabila à Kingasani



























<BLOCKQUOTE>
Selon des sources proches de la présidence, l’opposant charismatique Eugène Diomi Ndongala qui a été enlevé le mercredi 27 juin 2012, en route à bord de son véhicule par les militaires de la garde présidentielle alors qu’il se rendait à la paroisse Notre Dame du Congo, pour assister aux activités de la signature de la charte de la Majorité Populaire, une plate-forme politique soutenant le président Etienne Tshisekedi serait emprisonné dans la maison même de Joseph Kabila alias Kanambe. Les mêmes sources indiquent que l’état de santé de DIOMI NDONGALA se détériore compte tenu de conditions dans lesquelles il est détenu. Il serait torturé jour et nuit.

</BLOCKQUOTE>



Rappelons que dans un discours qu’il a tenu quelques jours avant son enlèvement, Eugène DIOMI NDONGALA, dénonçait la complicité d’Hippolyte KANAMBE alias «Joseph KABILA» pour Balkaniser la partie Est de la République Démocratique du Congo (RDC).


<BLOCKQUOTE>
Eugène DIOMI NDONGALA est un homme à abattre pour le régime criminel et fasciste d’Hippolyte KANAMBE alias «Joseph KABILA».

</BLOCKQUOTE>



Pour rappel, Diomi Ndongala a été élu député national pour la ville de Kinshasa dans la circonscription électorale de la Funa/Kinshasa. Il a refusé de siéger à l’Assemblée nationale (en signe de protestation contre le fraudes électorales massives ayant caractérisé le processus électoral en RDC).


Aujourd’hui, ce fidèle lieutenant d’Etienne Tshisekedi (Président élu) est devenu la bête noire du régime d’occupation dirigé par le St. Joseph Kanambe alias Kabila. Son enlèvement par les éléments de la garde présidentielle témoigne combien la RDC est loin d’être considérée comme un État démocratique et respectueux des droits de l’homme.


Le régime d’occupation est réputé de violation de droits humains en République Démocratique du Congo. La mort de l’activiste de droit de l’homme Floribert Chebeya et la disparition mystérieuse de son chauffeur M. Bazana reste encore en mémoire de nombreux congolais.



L’appel est lancé aux organismes nationaux et internationaux des droits humains pour forcer le régime de Joseph Kanambe Alias Kabila de LIBÉRER M. Diomi Ndongala sans condition.





Webmaster Kitundu


http://kitundu.blogspot.com/2012/07/rdcongo-diomi-ndongala-dans-la-prison.html





http://democratiechretienne.org/2012/07/11/rdcongo-diomi-ndongala-dans-la-prison-chez-joseph-kabila-a-kingasani/

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  Mathilde le 12/7/2012, 11:33 am


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 12/7/2012, 1:42 pm

VENDREDI 13/07 A 12H00 SIT IN DEVANT L’AMBASSADE DE LA R.D. CONGO A BRUXELLES POUR RECLAMER LA LIBERATION DE L’HON. DIOMI NDONGALA, PORTE PAROLE DE LA MPP, ARRETE SUR ORDRE DE KABILA



http://majoritepresidentiellepopulaire.org/2012/07/12/vendredi-1307-a-12h00-sit-in-devant-lambassade-de-la-r-d-congo-a-bruxelles-pour-reclamer-la-liberation-de-lhon-diomi-ndongala-porte-parole-de-la-mpp-arrete-sur-ordre-de-kabila/

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 12/7/2012, 2:01 pm

ENCORE UN ENLEVEMENT, TJR SUR AVENUE COLONEL EBEYA AU CENTRE VILLE A LA GOMBE:

----- Mail transféré -----
De : Philippe <philippekabeya@yahoo.fr>
À : GTDS_cd <gtds_cd@yahoogroupes.fr>
Envoyé le : Jeudi 12 juillet 2012 9h46
Objet : [congocitizen] Flash: Me Mbuyi Mbiye disparu ?


Flash

Le Bâtonnier Mbuyi Mbiye a disparu ! Son Cabinet de travail sis Colonnel Ebeya 733 est scellé depuis ce 11 juillet. Son épouse est actuellement séquestrée à son domicile à Joli Park.

Ses proches collaborateurs nous ont précisé que ces mouvements seraient à imputer aux services de la Présidence de la République. Comme ce brillant Avocat n’est pas né de la dernière pluie, il s’est constitué prisonnier auprès de Kabange Mbuyi, Procureur Général de la République.

Au moment où nous écrivons, il y aurait une équipe qui perquisitionne son Cabinet. L’Ordre des Avocats est en émoi !

On suppute que ce mouvement fait suite à une lettre d’un de ses Collègues radié du Barreau, l’Avocat Musangu et qui suggèrerait des rapports suspects de Me Mbuyi Mbiye avec le mouvement M23 !

Les Observateurs indépendants ont remarqué que les services « politiques » sont hypocritement agités ces derniers temps. Les rumeurs et contre-rumeurs circulent sur des personnalités, de manière à semer la confusion avec les véritables protagonistes des différents accords avec les forces tour à tour négatives, régulières, rebelles, révoqués etc… mais toutes confirmées par la Communauté Internationale en rapport avec les Présidents Kagame, le Collègue et ami personnel du Président Kabila Kabange.

Philippe

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 12/7/2012, 3:36 pm

LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA SERAIT DETENU AU SECRET SELON - DES SOURCES PROCHES DE LA PRESIDENCE - DANS UN LIEU DE DETENTION EXTRE-JUDICIARE APPELLE ANR/DSI ET IL AURAIT ETE DETENU AUSSI A KINGASANI CHEZ UN AGENT DES SERVICES DE LA PRESIDENCE. NOUS AVONS TRANSMIS CES INFOS MEME A LA CROIX ROUGE INTERNATIONALE POUR QU ELLE PUISSE NOUS AIDER MAIS MEME LA CROIX ROUGE N A PAS ACCES A CES LIEUX TRES DANGEREUX DE DETENTION EXTRA JUDICIAIRE. C EST CELA LA REALITE DU CONGO SOUS JOSEPH KABILA. NOUS CONTINUONS A NOUS BATTRE POUR RETROUVER LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA EN VIE.

http://democratiechretienne.org/2012/07/10/le-depute-national-et-president-de-la-dc-eugene-diomi-ndongala-enleve-par-les-services-speciaux-de-la-pnc-mais-detenu-a-l-anrdsi-pour-faire-echec-au-programme-des-envoyes-speciaux-du-gouvernement-bel/



http://democratiechretienne.org/2012/07/11/rdcongo-diomi-ndongala-dans-la-prison-chez-joseph-kabila-a-kingasani/

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  piélé de dongo le 12/7/2012, 4:40 pm

Mr Kita ou Kota, vos posting commence à donner de la nausé , vous savez où se trouve votre oncle, je lis et relis les journaux de Kin même ceux de l'opposition, aucune trace de cette histoire sauf vos posting, arretez de se foutre de ce peuple si vous le respectez.

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 12/7/2012, 4:57 pm

FLASH: SIT-IN SURPRISE DES MILITANTS DE LA DC FACE AU SIEGE DE LEUR PARTI TOUJOURS OCCUPE PAR LA POLICE POLITIQUE DU COLONEL KANYAMA


Publié le 12 juillet 2012by mpp

FLASH:



EN CE MOMENT, PLUSIEURS CENTAINES DE MILITANTS DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE SONT DEVANT LE SIEGE DE LA DC, TOUJOURS SOUS OCCUPATION DE LA POLICE POLITIQUE DU COLONEL KANYAMA, AVEC DES SIFFLETS, DES BANDEROLES, POUR RECLAMER LA LIBERATION DE LEUR PRESIDENT NATIONAL – L’HONORABLE DEPUTE EUGENE DIOMI NDONGALA - ENLEVE PAR LES SERVICES SECRETS DE KABILA LE 27/06/2012 AINSI QUE POUR EXIGER LA RESTITUTION IMMEDIATE DU SIEGE DU PARTI, PILLE, VANDALISE ET OCCUPE PAR LA POLICE POLITIQUE JUSQU’A CE JOUR.



INGETA !

VERITE ET JUSTICE POUR LE CONGO



FAIT A KINSHASA LE 12/07/2012 13H00

DC

http://democratiechretienne.org/2012/07/12/flash-sit-in-surprise-des-militants-de-la-dc-face-au-siege-de-leur-parti-toujours-occupe-par-la-police-politique-du-colonel-kanyama/

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 12/7/2012, 10:41 pm

MEMO SUR LE DOSSIER HONORABLE DIOMI NDONGALA, DEPUTE NATIONAL ET PRESIDENT DU PARTI POLITIQUE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE, PORTE DISPARU DEPUIS LE 27/06/2012


Publié le 12 juillet 2012by mpp

MEMO ADRESSE PAR L’AVOCAT DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE,
Maître Richard BONDO TSHIMBOMBO BONTSHI.





[i]A L’INTENTION DE L’UNION INTER-PARLEMENTAIRE


A GENEVE – SUISSE



[/i]


MEMO SUR LE DOSSIER HONORABLE DIOMI NDONGALA, DEPUTE NATIONAL ET PRESIDENT DU PARTI POLITIQUE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE, PORTE DISPARU DEPUIS LE 27/06/2012


CONTEXTE

Depuis les dernières élections présidentielle et législatives, il règne un climat délétère sur la scène politique congolaise avec d’un coté la majorité présidentielle qui exerce l’imperium du pouvoir et la majorité présidentielle populaire, MPP en sigle, qui revendique la victoire électorale de Monsieur Etienne TSHISEKEDI à l’élection présidentielle.

Exploitant l’économie des articles 8 de la Constitution et 15 de la loi portant statut de l’opposition politique qui déclarent sacrées les activités de l’opposition et l’immunité de l’opposant, l’Honorable DIOMI NDONGALA, Président de la Démocratie Chrétienne, avait préparé, en sa qualité de porte-parole de la majorité présidentielle populaire, la signature officielle le 27/06/2012 de la charte de cette plateforme politique par près de 70 partis politiques.

A cette fin, il avait reçu la veille au siège de son parti la Démocratie Chrétienne plusieurs responsables politiques et leurs militants pour réussir la cérémonie de la signature solennelle de cette charte le 27/06/2012 dans la salle paroissiale de l’Eglise Notre Dame du Congo. Il décidera d’arrêter à 17 heures et d’aller, à bord de la voiture d’un autre acteur politique, se reposer à sa résidence jusqu’au jour de la manifestation.

Il sera surpris vers 21 heures de recevoir un coup téléphone l’informant de la visite indue à la permanence du parti sise 7B, Avenue Colonel Ebeya, dans la Commune de la Gombe, de plusieurs éléments de la police nationale conduits par le colonel KANYAMA. Celui-ci serait venu en appui d’ un prétendu père de deux sœurs présumées mineures d’âge qui seraient victimes d’un viol perpétré par lui.

Il ya lieu de noter que le Député National DIOMI NDONGALA ne soupçonnait rien de ce genre de montage ignominieux de la part du pouvoir PPRD et alliés.

Croyant fermement à sa présomption d’innocence, ne se reprochant de rien, conformément à l’article 17 dernier alinéa de la Constitution : « Toute personne accusée d’une infraction est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été établie par un jugement définitif. », il partira de sa maison le 27 juin avant 12 heures pour la Cathédrale Notre Dame du Congo où devrait se tenir la manifestation de la signature solennelle de la Charte de la majorité présidentielle populaire, plateforme politique dont il est porte-parole.

La priorité étant la réussite de la manifestation, il avait mandaté Maître YALA TUTU, Avocat, de se plaindre à l’Auditorat Militaire au nom de la Démocratie Chrétienne contre l’occupation illégale du siège de ce parti par les éléments de la police nationale munie d’aucun mandat de perquisition en violation des articles 22 à 25 du code congolais de procédure pénale.

L’objectif de faire échec à la sortie en public de la majorité présidentielle populaire sera atteint par le pouvoir PPRD et alliés, parce que la perquisition sans mandat des lieux par la police nationale, en l’absence du propriétaire, sera couverte par la descente du Procureur Général de la République au siège de la Démocratie Chrétienne en vue de donner une apparence de légalité à cette occupation policière. En même temps, l’accès de la Cathédrale Notre Dame du Congo sera interdit au public et depuis, l’Honorable DIOMI est porté disparu.

PROCEDURE TRONQUEE

Prenant au mot le Ministre Lambert MENDE OMALANGA, porte-parole du Gouvernement, annonçant à la presse que la justice venait de mettre la main sur un gros poisson de l’opposition pris en flagrant délit de viol sur mineur, il importe de souligner que dans son exposé des motifs, la loi n° 06/019 du 20/07/2006 modifiant et complétant le code de procédure pénal congolais en fait de violence sexuelle entoure pareil procès de beaucoup de discrétion. Ainsi est-il prescrit à l’article 74 bis de ce code de procédure pénale amendé ce qui suit : « L’Officier du ministère public ou le juge saisi en matière de violences sexuelles prend les mesures nécessaires pour sauvegarder la sécurité, le bien-être physique et psychologique, la dignité et le respect de la vie privée des victimes ou de toute autre personne impliquée. ».

L’expédition policière avec la contribution très intéressée de la télévision du cinquantenaire, médias du pouvoir PPRD et alliés et la conférence de presse du Procureur Général de la République, sont des actes attentatoires à la dignité des victimes et de l’auteur présumé.

Il convient d’épingler que le viol étant une infraction intentionnelle flagrante (article 10 code de procédure pénale congolais amendé), ni la police nationale ni le Procureur Général de la République n’ont traduit sur le champ le présumé auteur à l’audience du Tribunal compétent. Ils ont dès lors violé les articles 5 à 8 du code de procédure pénale ainsi que l’article 1er de l’ordonnance-loi 78/001 du 24/02/1978 relative à la répression des infractions flagrantes : « Toute personne arrêtée à la suite d’une infraction intentionnelle flagrante ou réputée telle, sera aussitôt déférée au Parquet et traduite sur le champ à l’audience du Tribunal. S’il n’est point tenu d’audience, le Tribunal siégera spécialement le jour-même où au plus tard le lendemain. ».

C’est au mépris des articles 17 et 19 de la Constitution que l’Honorable DIOMI NDONGALA se trouve à ce jour détenu au secret et soustrait contre son gré du juge que la loi lui assigne en l’occurrence la Cour Suprême de Justice.

L’acharnement que lui réserve le pouvoir de la majorité présidentielle comme traitement, depuis octobre 2010 en passant par juin 2011 jusqu’à cet épisode du viol imaginaire sur mineures, procède de l’illégalité absolue dont le point d’orgue est la précipitation du Procureur Général de la République se méprenant sur la quintessence de l’article 107 al 2 de la Constitution en fait d’immunité parlementaire.

Si l’on s’en tient à l’article 62 al 1er de la Constitution, nul n’est censé ignorer la loi.

Cependant en l’espèce, le Procureur Général de la République semble tenir la main à une procédure non respectueuse des formes prescrites par les articles 22 à 25 du code congolais de procédure pénale car opérée contre le gré du maître des lieux et surtout à son absence. Sa lettre dont état fait en plénière de l’Assemblée Nationale le 28/06/2012 achève son zèle à nuire à l’Honorable DIOMI NDONGALA tout en sachant qu’aux termes de l’article 107 al 2 de la Constitution, il ne peut solliciter la levée de l’immunité parlementaire avant la condamnation par un juge compétent, le viol étant une infraction intentionnelle flagrante. En tout état de cause, il s’agit là d’une initiative vouée à l’échec par la rigueur constitutionnelle…

Force doit être à la loi, la République Démocratique du Congo se voulant un Etat de droit selon l’article 1er al 1er de la Constitution.



Fait à Kinshasa, le 09/07/2012.

Pour la Démocratie Chrétienne,

Maître Richard BONDO TSHIMBOMBO BONTSHI.

http://democratiechretienne.org/2012/07/12/memo-sur-le-dossier-honorable-diomi-ndongala-depute-national-et-president-du-parti-politique-la-democratie-chretienne-porte-disparu-depuis-le-27062012/

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 13/7/2012, 2:52 pm

DIOMI NDONGALA, UN AUTRE CHEBEYA ? MARIE FRANCE CROSS/ LA LIBRE BELGIQUE 13/07/2012


Publié le 13 juillet 2012by mpp

Un autre Chebeya ?




Photo :Hon.Eugène Diomi Ndongala et Floribert Chebeya, le 15/05/2010, 15 jours avant l’assassinat de ce dernier par la PNC. Diomi Ndongala était très proche du defenseur des droits de l’homme assassiné.














Ce vendredi, l’opposition congolaise organise devant l’ambassade du Congo à Bruxelles un sit-in pour réclamer la libération d’Eugène Diomi Ndongala président du parti Démocratie chrétienne (DC) et un des principaux soutiens d’Etienne Tshisekedi.







Le 27 juin, il a disparu alors qu’il se rendait à la cathédrale Notre-Dame du Congo pour organiser une manifestation de l’opposition : la signature, par une quarantaine de partis, d’une “Charte de la Majorité présidentielle populaire”, qui conteste l’élection – jugée non crédible par les observateurs internationaux et nationaux – de Joseph Kabila.


L’opposition affirme constituer, elle, la “majorité”.


Les proches de M. Diomi craignent qu’il ait été “enlevé par les services de sécurité”, voire éliminé comme le défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya, assassiné par la police, avec mise en scène sexuelle, le 1er juin 2010.


Le parquet – non indépendant au Congo – a accusé M. Diomi d’avoir, une semaine auparavant, violé deux mineures d’âge dans ses bureaux.


<BLOCKQUOTE>
Le 26, la police était descendue en nombre à la DC avec les deux jeunes filles alors qu’Eugène Diomi était absent. Les policiers auraient alors, selon la DC, saccagé les locaux du parti et, le lendemain, le 27, menacé les prêtres de la cathédrale au cas où ils permettraient la signature de la Charte de l’opposition. C’est lorsque M. Diomi s’est rendu à la cathédrale pour voir ce qui se passait qu’il a disparu.

</BLOCKQUOTE>



Sa famille est, depuis, sans nouvelle de lui.


Marie-France Cros


LA LIBRE BELGIQUE, 13/07/2012



http://democratiechretienne.org/2012/07/13/diomi-ndongala-un-autre-chebeya-marie-france-cross-la-libre-belgique-13072012/


Dernière édition par KOTA le 13/7/2012, 5:19 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  Hiro-Hito le 13/7/2012, 3:24 pm

on nous dit q c une pub qui tourne au ridicule, pe to comprenaka kk na retard

http://www.lalibre.be/actu/international/article/749537/un-autre-chebeya.html

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  Admin le 13/7/2012, 5:05 pm

Il serait vraiment tant que cette histoire s'éclaircisse.

*Selon l’opposant Jean-Pierre Samba, Diomi Ndongala s’est réfugié à l’ambassade de Belgique à Kinshasa
*Un sit-in est prévu ce vendredi devant l’ambassade de la RDC à Bruxelles pour exiger la libération de Diomi Ndongala
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 13/7/2012, 5:15 pm

C EST ENCORE UNE MENSONGE DU POUVOIR POUR CACHER LEUR FORFAIT.

ILS ONT FAIT LEUR MISE EN SCENE POUR LE SALIR ET LE FAIRE DISPARAITRE PAR LA SUITE.

LE CICR A ETE SAISI, L UNION PARLEMENTAIRE AUSSI.

ILS MENTENT DES LES DEBOUT DE CETTE HISTOIRE. AVANT IL DEVAIT ETRE EN ITALIE. MAINTENANT C EST LA BELGIQUE MAIS LES INFORMATION DU TERRAIN QUE NOUS AVONS NOUS DONNENT SEULEMENT DEUX PISTES: ANR/DSI ET KINGASANI, DANS UN CACHOT PRIVE DE KABILA.

QUAND QUELQU UN EST PRETENDUEMENT EN FUITE, LE PORTE PAROLE DU GOUVERNEMENT NE DIT PAS QU IL A ATTRAPPE LE GROS POISSON DE L OPPOSITION EN FLAGRANT DELIT !

IDEM POUR LES BANDES PASSANTES PASSEES SUR LA RTNC.

IDEM POUR LE DECLARATION DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE ET MEME POUR LES VIDEOS DIFFAMATOIRES DIFFUSES PAR LA TV DE KABILA, TV DU CENTAINAIRE...

POURQUOI MAINTENANT FONT IL MARCHE EN ARRIERE? POURQUOI PERSONNE N A JAMAIS CONVOQUE LE PRESIDENT DIOMI PAR UNE CONVOCATION OFFICIELLE?

FRANCHEMENT, PLUS LE TEMPS PASSE, PLUS NOUS CRAIGNONT LE PIRE POUR LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA.

SA FAMILLE EST DANS L ANGOISSE LA PLUS TOTALE. IL N Y A PLUS DE PLACE POUR LES FAUSSES INFORMATIONS GLANEES POUR COUVRIR UNE SEQUESTRATION ET AU PIRE UN ASSASSINAT !

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 14/7/2012, 9:20 am



VOILA ENCORE UNE PREUVE DES MENSONGES DISTILLEES PAR LE POUVOIR CRIMINEL EN PLACE A KIN POUR CACHER LEUR FORFAIT CONTRE LE PRESIDENT DE LA DC, PORTE PAROLE DE LA MPP, DIOMI NDONGALA ENLEVE PAR LES SERVICES DE SECURITE DE KABILA DEPUIS LE 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 14/7/2012, 1:32 pm


Roselyne Le Peuple D'abord



Liberez Eugène Diomi Ndongala!!!

Nous sommes de coeur avec toi papa Eugène et ton absence dans ce combat pese si lourd...toi qui nous a tant motivé et appris à mieux aimer notre pays à travers ton combat,tu nous manques tant digne fils du pays!!!tu as su redorer l'image de cette classe politique congolaise qui laisse à désirer à tes risques et périls....nous sommes fiers de toi!!!Le Seigneur veille sur toi et confonde nos ennemis!!!Ingetaaaaa

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 14/7/2012, 3:07 pm

MAINTENANT C EST LE TOUR D UN PRETENDU SAMBA, QUI SELON LE JOURNAL DE KAMHERE, LE BAROMETRE,SOUTIENT QUE LE PRESIDENT DIOMI SERAIT EN BELGIQUE...

BON, CONSIDERANT QUE LES PAYS MEMBRES DES NATIONS UNIS SONT PLUS AU MOINS 187, ILS VONT NOUS RACCONTER QUE LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA EST DANS UN DES 187 PAYS QUI COMPTE L ONU AVANT D AVOUER QU IL EST LEUR PRISONNIER, COMME D AILLEURS ILS AVAIENT AVOUE DES LES COMMENCEMENT DE CE COMPLOT CONTRE LE PRESIDENT NATIONAL DE LA DC...

A NOTER QUE LE DEMENTI VIENT DU "GOUVERNEMENT ITALIEN" QUI A TENU A METTRE EN EXERGUE QUE LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA N A JAMAIS MIS PIEDS EN ITALIE....POURQUOI UN GOUVERNEMENT TIENT A DEMENTIR CELA AVEC FORCE ET DETAILS?

CAR IL NE PEUT PAS SE LAISSER MANIPULER PAR UN GOUVERNEMENT USURPATEUR ET CRIMINEL DONT LES AGISSEMENTS IRRESPONSABLES VIOLENT LES DROITS DE L HOMME AINSI QUE LES DROITS CIVILS ET POLITIQUES DE TOUT UN PEUPLE. LIBEREZ DIOMI NDONGALA IMMEDIATEMENT !!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 14/7/2012, 8:06 pm


Ricky Kandimba



Chers compatriotes, nous devons tous savoir que Mr Eugène Diomi Ndongala n'est pas seulement le porte-parole de la MPP, mais il est la Deuxième Personnalité de la 5ème République après le Président Élu du Peuple Kongolais, son Excellence Le Docteur Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Nous reclamons sa libération inconditionelle. Que le mercenaire Kanyama et son cheval le procureur général sachent qu'ils vont payer trop cher ce traitement qu'ils ont reservé à Diomi. Une fois rentré dans son bureau, nous allons exiger des examens médicaux pour retracer toute forme d'empoisonnement dans son corps. Ils ont voulu faire taire la bouche qui parle la vérité. Il dit tout haut ce que les autres disent tout bas. Mobilisons-nous, ne cessons pas de contribuer pour l'imperium du Président Élu, car les enjeux qui s'annoncent exigent des moyens financiers importants.

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 15/7/2012, 12:22 am







VIDEO: SIT-IN SURPRISE DES MILITANTS DE LA DC:LIBEREZ DIOMI NDONGALA, LIBEREZ LE SIEGE DE LA DC


Publié le 12 juillet 2012by mpp

FLASH:



EN CE MOMENT, PLUSIEURS CENTAINES DE MILITANTS DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE SONT DEVANT LE SIEGE DE LA DC, TOUJOURS SOUS OCCUPATION DE LA POLICE POLITIQUE DU COLONEL KANYAMA, AVEC DES SIFFLETS, DES BANDEROLES, POUR RECLAMER LA LIBERATION DE LEUR PRESIDENT NATIONAL – L’HONORABLE DEPUTE EUGENE DIOMI NDONGALA - ENLEVE PAR LES SERVICES SECRETS DE KABILA LE 27/06/2012 AINSI QUE POUR EXIGER LA RESTITUTION IMMEDIATE DU SIEGE DU PARTI, PILLE, VANDALISE ET OCCUPE PAR LA POLICE POLITIQUE JUSQU’A CE JOUR.

INGETA !

VERITE ET JUSTICE POUR LE CONGO

FAIT A KINSHASA LE 12/07/2012 13H00

DC

MISE A JOUR DU 12/07/12 A 20H00



http://democratiechretienne.org/2012/07/12/flash-sit-in-surprise-des-militants-de-la-dc-face-au-siege-de-leur-parti-toujours-occupe-par-la-police-politique-du-colonel-kanyama/

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 15/7/2012, 12:30 am


Démocratie Chrétienne



http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=at1_56qifhY

http://democratiechretienne.org/2012/07/12/flash-sit-in-surprise-des-militants-de-la-dc-face-au-siege-de-leur-parti-toujours-occupe-par-la-police-politique-du-colonel-kanyama/











SIT-IN DES MILITANTS DE LA DC: LIBEREZ DIOMI NDONGALA, LIBEREZ LE SIEGE DE LA DC www.youtube.com
VIDEO: SIT-IN SURPRISE DES MILITANTS DE LA DC:LIBEREZ DIOMI NDONGALA, LIBEREZ LE

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 29 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum