APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Page 3 sur 29 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 30/6/2012, 2:34 pm

Démocratie Chrétienne LE 27/06/12 - A LA CATHEDRALE NOTRE DAME DU CONGO - ETAIT PREVUE LA SIGNATURE OFFCIELLE DE LA CHARTE CONSTITUTIVE PAR 69 PARTIS ADHERANTS ET BCP DE PERSONNALITES INDEPENDANTE. ILS ONT FAIT TOUT POUR EMPECHER A LA FAMILLE POLITIQUE DU PRESIDENT TSHISEKEDI DE SE METTRE EN PLACE. DIOMI NDONGALA EST LA PIECE MAITRESSE DE L ORGANISATION: IL FALLAIT NEUTRALISER LUI ET SON PARTI - LA DEMOCRATIE CHRETIENNE SONT LE SIEGE EST TOUJOURS OCCUPE PAR LES HOMMES DE KANYAMA QUI ARRETENT QUICONQUE S APPROCHE: NOUS COMPTONS DEJA - A PART LA DISPARITION DU PRESIDENT DIOMI NDONGALA -12 MILITANTS ARRETE ET PRIVES D ASSISTANCE JUDICIARE: TANT LES AVOCATS QUE LES DROITS DE L HOMME N ONT PAS EU ACCES A EUX, EN TANT QUE PRISONNIERS PERSONNELS DE KANYAMA

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  L'avocat de Mobutu le 30/6/2012, 2:42 pm

T'es pas fatiqué de mentir? Le gourvenement sait que quoique Tshitshi ou Diomi fasse, le peuple ne suivra pas: ce sont des personages romantiques et idealisés qui ne representent que ce qu'ils pensent representer...Diomi n'est pas a son premier delit: c'est un voleur notoire qui a été chassé par Bemba dans le 1+4..

L'avocat de Mobutu



KOTA a écrit:Démocratie Chrétienne LE 27/06/12 - A LA CATHEDRALE NOTRE DAME DU CONGO - ETAIT PREVUE LA SIGNATURE OFFCIELLE DE LA CHARTE CONSTITUTIVE PAR 69 PARTIS ADHERANTS ET BCP DE PERSONNALITES INDEPENDANTE. ILS ONT FAIT TOUT POUR EMPECHER A LA FAMILLE POLITIQUE DU PRESIDENT TSHISEKEDI DE SE METTRE EN PLACE. DIOMI NDONGALA EST LA PIECE MAITRESSE DE L ORGANISATION: IL FALLAIT NEUTRALISER LUI ET SON PARTI - LA DEMOCRATIE CHRETIENNE SONT LE SIEGE EST TOUJOURS OCCUPE PAR LES HOMMES DE KANYAMA QUI ARRETENT QUICONQUE S APPROCHE: NOUS COMPTONS DEJA - A PART LA DISPARITION DU PRESIDENT DIOMI NDONGALA -12 MILITANTS ARRETE ET PRIVES D ASSISTANCE JUDICIARE: TANT LES AVOCATS QUE LES DROITS DE L HOMME N ONT PAS EU ACCES A EUX, EN TANT QUE PRISONNIERS PERSONNELS DE KANYAMA

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 30/6/2012, 3:01 pm

SELON NOS INFORMATIONS - LE PRESIDENT DIOMI SERAQIT SEQUESTRE DANS UN CACHOT SECRET DE L ANR ET PRISONNIER PERSONNEL DE KABANGE LUI- MEME. IL SERAIT PRET DE KINGAKATI

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 30/6/2012, 3:03 pm

S O S - S O S ** LIBERATION IMMEDIAT DU PRESIDENT EUGENE NDONGALA DIOMI ** COMBATTANTS DU MONDE TELEMA.



par Mudiaka Kamayi, jeudi 28 juin 2012, 10:36 ·





KANAMBE "ALIAS KABILA" le président sortant A CONFONDU !



* NTANGANDA ET NDONGALA ( le congolais )



RESISTANTS - COMBATTANTS DU MONDE RDV SIT IN DEVANT BA AMBASSADE YA MBOKA NA BISO (dans tout pays du monde) TO YEBISA BA COLLABO ** TOZALI KO KENDE NA TERMINUS** A CHACUN SA FACTURE BA KOLEKA NA CAISSE ( maseki eko zala Téééé) .



LIBEREZ SANS CONDITIONS : Le congolais EUGENE DIOMI NDONGALA .

STOP AUX STRATEGES DE VIOL, LES VIOLEURS DE NOTRE PAYS SONT AU POUVOIR POUR VOTRE INFO.

Vive la RDC

Chef MK

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 30/6/2012, 3:36 pm


Georgette Makabi Mandiangu Dituayizila



NOUS PEUPLE DU KONGO , DÉNONÇONS L'ARRESTATION DE MONSIEUR DIOMI NDONGALA ET NOUS S'EXIGEONS SA LIBÉRATION IMMÉDIATE ET CECI SANS CONDITION ! VIVE LES COMBATTANTS DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO ! RENDEZ DEMAIN POUR LA MARCHE a PARTIR DE 13 H METRO Trocadéro , VENEZ NOMBREUX ! BANA KONGO ! INGETA ! INGETA ! INGETA !!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 30/6/2012, 3:52 pm

MOBILISATION GÉNÉRALE: LE MÊME MODUS OPERANDI DE LA DISPARITION DE CHEBEYA EN MARCHE POUR FAIRE DISPARAÎTRE DIOMI NDONGALA


Publié le 30 juin 2012by mpp


Envoyé le 29/06/2012 à 23:23

EUGENE DIOMI NDONGALA A GAUCHE ET FLORIBERT CHEBEYA A DROIT. PHOTO DU 15/05/2010 – DEUX SEMAINES AVANT L ASSASSINAT ATROCE DE FLORIBERT CHEBEYA




MOBILISATION GÉNÉRALE: LE MÊME MODUS OPERANDI DE LA DISPARITION DE CHEBEYA EN MARCHE POUR FAIRE DISPARAÎTRE DIOMI


TENEZ: 1. Chebeya convoqué par Numbi, Diomi harcelé par Kanyama qui fait saccager son siège

2. Chebeya présenté dans un crime sentimental monté de toute pièce, Diomi présenté comme violeur en faisant une mise en scène de deux filles avec un papa éploré 5sic)

3. Chebeya aux abonnés absents à un moment donné de sa prétendue présence chez Numbi, Diomi aux abonnés absents de son Cellulaire sur la route de la Cathédrale

4. Bazana porté disparu à ce jour, Diomi porté disparu.

5. Ces deux évènements, affaire Chebeya et affaire Diomi, se déroulent dans la foulée des jours précédant la date commémorative de l’indépendance,

6. Actualité de trahison à laquelle s’intéressait à fond CHEBEYA au moment de sa disparition : dossier massacre des BDK; actualité de trahison auquel s’intéresse DIOMI au moment de sa disparition: dossier de l’EST.

7. Similitude de nationalisme: Chebeya de l’Est prend à coeur le dossier BDK à l’Ouest; DIOMI de l’OUEST prend à coeur le dossier CNDP et M23 à l’EST.

QU’EST-CE QUI POURRAIT ARRIVER ????

8. Un montage de la traque à DIOMI, soi disant violeur (selon le gouvernement, car Mende a également donné cette version) alors qu’on l’a déjà assassiné et on dira qu’il aura été assassiné parce que n’ayant pas voulu répondre aux ordres de la police qui le traquait; ou on montera encore une autre scène du genre de celle de Chebeya en disant que le violeur avait poursuivi sa “besogne” ailleurs avec d’autres filles qu’il en trouvé la mort .

9. Soit alors, une disparition du même genre que celle de “Bazana”, en maintenant la thèse qu’il diffuse de sa fuite. Une fuite de non retour.

QUE FAUT-IL FAIRE ? MAINTENIR LA PRESSION SUR CE POUVOIR FANTOCHE ET OUVRIR L’OEIL ET LE BON, POUR QUE TRIOMPHE LA VÉRITÉ SUR CETTE AFFAIRE.

MERCI A VOUS TOUS QUI VOUS MOBILISEZ POUR CETTE ÉNIÈME BAVURE DU POUVOIR DÉCADENT KABILISTE

ECRIT PAR Bois djpcp@yahoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  ndonzwau le 30/6/2012, 9:18 pm

Mwana ya Congo a écrit: Very Happy Very Happy Cette Pub autour de Diomi commence a froler le ridicule .... !!! Sad
Sacré MyC dans ses soeuvres ???
C'est quoi encore selon vous la pub autour de Diomi : aurait-il fabriqué son enlèvement pour en ajouter à sa représentativité ou serait-il vraiment coupable de ce dont on l'accuse et se serait donc volatilisé dans la nature pour ne pas en répondre ???


Mes info à ce stade ne me permettent pas de répondre à tout mais il est un fait admis pour tous ceux que j'ai contactés qu'il commençait si pas à inquiéter du moins à gener ! Sa témérité renouvelée à dénoncer crûment et sévèrement le pouvoir et surtout nommément Kanambe commençait à excéder la barbouzerie commise à protéger ses intérêts jusqu'à culminer avec cette messe de Notre-Dame où Tshisekedi a été publiquement applaudi et où le discours était tout aussi véhément et comminatoire contre la kanambie qu'il en était trop ! Personne ne s'attaquait aussi frontalement et restait "impuni" jusque là...Même des gens proches du pouvoir mais qui lui voulaient du bien lui auraient discrètement glissé, semble-t-il, qu'il risquait de voir les foudres de la dictature s'abattre sur lui...

On peut ne pas être d'accord avec tout ce qu'il fait mais on ne peut avaler à la première gorgée les accusations subites sur lui en ce moment surtout lorsqu'on connait le genre de la maison !
Alors, Mister MyC, je ne sais pas si parler de pub fait allusion aux interventions répetées de notre ami Kota; n'empêche que c'est malvenu car c'est là une infraction bien grave que continue de commetre la kanambie qu'il faut dénoncer avec vigueur...
Je crois sincèrement que Diomi peut être en danger : d'autres lont bien connu des catastrophes de ce genre...
Où est la fameuse Monusco, la fumeuse CI : va-t-elle encore réagir après coup ???
Attendons la suite...


Compatriotiquement!

PS

"RDC: le président de l’Ecidé accuse le régime en place de vouloir déstabiliser Diomi Ndongala
° http://radiookapi.net/actualite/2012/06/30/rdc-le-president-de-lecide-accuse-le-regime-en-place-de-vouloir-destabiliser-diomi-ndongala/
Le président du parti de l’opposition, l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé), Martin Fayulu Madidi accuse le régime de Kinshasa de vouloir signer l’arrêt de mort politique de Diomi Ndongala, président de la Démocratie chrétienne (DC).«L’affaire de viol n’est qu’une cabale montée pour le déstabilise», a déclaré Martin Fayulu au cours d’un point de presse tenu samedi 30 juin à Kinshasa par la plate-forme politique, les Forces acquises au changement (FAC).
Pour le président de l’Ecidé, «Eugène Diomi Ndongala mérite un traitement digne et il doit bénéficier de la présomption d’innocence».
Martin Fayulu a indiqué qu’en réalité le régime en place reproche à Eugène Diomi d’avoir organisé, samedi 23 juin dernier en la Cathédrale Notre-Dame du Congo, la messe en mémoire des victimes de la guerre dans l’Est de la RDC.
«Diomi a organisé une messe en la Cathédrale Notre Dame du Congo où il a invité Etienne Tshisekedi et le pouvoir en place a vu comment les gens ont répondu et voilà la cause de cet arrêt de mort. Nous demandons à ce gens de nous dire la vérité, rien que la vérité parce qu’on nous présente un scénario qu’un enfant, même de sept ans, ne peut pas croire», a dénoncé Martin Fayulu.
Le président de l’Ecidé a, par ailleurs, qualifié l’affaire Diomi d’«un coup monté et manqué».

Le procureur général de la République, Flory Kabange Numbi, a déjà lancé une action en justice contre l’opposant Eugène Diomi Ndongala qu’il accuse de viol sur des mineures dans ses bureaux de travail à la Gombe.
Selon le Parquet général de la République, qui instruit le dossier, les faits remontent à plus d’une semaine lorsque le président de la DC aurait invité dans ses bureaux dans la commune de la Gombe, les deux filles pour partager un verre. Il leur aurait donné des stimulants pour les violer ensuite, a indiqué la même source.
Le parti de Diomi, la Démocratie chretienne, avait publié un communiqué indiquant que son président est porté disparu depuis le mercredi 27 juin matin. Pour ce parti de l’opposition, Diomi Ndongala a tout simplement été enlevé par les services de sécurité."

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  Hiro-Hito le 1/7/2012, 3:26 pm

Mwana ya Congo a écrit: Very Happy Very Happy Cette Pub autour de Diomi commence a froler le ridicule .... !!! Sad

soki to limbisaka Lino, pona nini to limbisa yo pe te? Rolling Eyes Rolling Eyes

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  lino le 1/7/2012, 5:03 pm

Hiro-Hito a écrit:
Mwana ya Congo a écrit: Very Happy Very Happy Cette Pub autour de Diomi commence a froler le ridicule .... !!! Sad

soki to limbisaka Lino, pona nini to limbisa yo pe te? Rolling Eyes Rolling Eyes
Bo limbisaka Lino? lol
Donc bino nde bozali na monopole ya vérité?
Le père des gamines abusées est aussi de l’opposition et ce n'est pas lui qui a mis le lit dans le bureau de Diomi.


Dernière édition par lino le 1/7/2012, 5:29 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 1/7/2012, 5:26 pm

PARLONS- EN DE CE FAMEUX "PERE" DES "GAMINES" QUI EN REALITE NE SONT NI SES FILLES, NI MINEURS...

ILS FONT TOUS PARTIE DE LA BANDE BANA KANYAMA QUI A DEJA ECROQUE BCP DE PERSONNE A KIN. VOUS L AVEZ FAIT PASSER A LA TELE: LES KINOIS L ONT RECONNU....

IL S AGIT D UNE VERITABLE BANDE DE MALFAITEURS. NOUS CONNAISSONS AUSSI LE CONTACT POLITIQUE PROCHE DE KABILA QUI A OURDI LE COMPLOT AVEC KANYAMA.

LE FAMEUX "PERE" EST UN REALITE UN ESCROC CONNU, APPELLE LE "PRESIDENT DES ESCROCS DE KINSHASA" . IL SORT EN CONTINUATION DE PRISON ET LA DERNIERE FOIS - IL A SEULEMENT QQ MOIS - POUR FAUX MONNAI ET ESCROQUERIE MONTEE CONTRE UN SUJET ETRANGER. NOUS AVONS SON VRAI NOM COMME L IDENTITE DES DAMES - C EST RIDICULE DE LES APPELER GAMINES -QUI D AILLEURS SONT AUSSI CONNUES ....

APRES AVOIR UTILISE LE SANG ET LE VIOL COMME ARME DE GUERRE POUR DETRUIRE LE PEUPLE CONGOLAIS, VOUS VOULEZ UTILISER LE MEME MOYEN COMME ARME POLITIQUE MAIS PERSONNE EN RDC N EST TOMBE DANS LE PIEGE...SAUF LE POUVOIR LUI-MEME QUI EST EN TRAIN DE SE RIDICULISER POUR COUVRIR SON VRAI FORFAIT:

NEUTRALISER LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA , CELUI QUI AVAIT ETE DEJA CHOISI POUR ETRE LE PREMIER MINISTE DU GOUVERNEMENT TSHISEKEDI.

CETTE HISTOIRE VOUS A DEJA EXPLOSE A LA FIGURE. boooomm

LES JOURS SUIVANT SERONT RICHE en REBONDISSEMENTS. CE GENRE DE MONTAGES ET LA DISPARITION D UN OPPOSANT DE PREMIER RANG PEUVENT EMPORTER UN REGIME POLITIQUE: EN ETES-VOUS CONSCIENTS ?

VOTRE KATANGAIS DE PROCUREUR EST EN TRAIN DE se RIDICULISER ET DE RIDICULISER TOUTE LA JUSTICE CONGOLAISE : IL DIT RESPECTER LES ORDRES, SOUS LES MANTEAUX, MAIS AINSI FAISANT IL DONNE LUI-MEME LA PREUVE DU COMPLOT OURDI PAR KABILA CONTRE DIOMI NDONGALA.

A SUIVRE...

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 1/7/2012, 6:33 pm

Balkanisation du Kongo : Diomi NDONGALA dénonce la complicité de KANAMBE alias «KABILA»


30/06/2012 15:56:00KongoTimes!
Font size:

Eugène DIOMI NDONGALA


Dans un discours qu’il a tenu quelques jours avant son enlèvement, Eugène DIOMI NDONGALA, dénonce la complicité d'Hippolyte KANAMBE alias «Joseph KABILA» pour Balkaniser la partie Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Eugène DIOMI NDONGALA est un homme à abattre pour le régime criminel et fasciste d'Hippolyte KANAMBE alias «Joseph KABILA», l'imposteur tutsi rwandais au pouvoir à Kinshasa... SUIVEZ CETTE DÉCLARATION FAITE AVANT SA DISPARITION.

- FICHIER AUDIO ANNEXE A LA PAGE

ECOUTEZ CE DISCOURS EN FICHIER AUDIO

http://afrique.kongotimes.info/rdc/politique/4538-balkanisation-congo-diomi-ndongala-denonce-complicite-kanambe-alias-kabila.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 1/7/2012, 7:22 pm

LE FICHIER AUDIO DIRECT DU MESSAGE EST LE SUIVANT:

MESSAGE DE DIOMI NDONGALA AU PEUPLE CONGOLAIS 12.06.12


Dans un discours qu’il a tenu quelques jours avant son enlèvement, Eugène DIOMI NDONGALA, dénonce la complicité d'Hippolyte KANAMBE alias «Joseph KABILA» pour Balkaniser la partie Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Eugène DIOMI NDONGALA est un homme à abattre pour le régime criminel et fasciste d'Hippolyte KANAMBE alias «Joseph KABILA», l'imposteur tutsi rwandais au pouvoir à Kinshasa... SUIVEZ CETTE DÉCLARATION FAITE AVANT SA DISPARITION.
CLIQUEZ SUR LE FICHIER AUDIO MP3


http://afrique.kongotimes.info/files/audio/Declaration.mp3

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  ndonzwau le 1/7/2012, 7:44 pm

"RDC: la disparition de Diomi Ndongala suscite des interrogations
° http://www.rfi.fr/afrique/20120701-rdc-disparition-diomi-ndongala-nterrogations-democratie-chretienne-chebeya-lukunga
Où est passé Diomi Ndongala, le président de la Démocratie chrétienne et porte-parole de l'opposition tshisekediste ? L'opposant est recherché tant par les siens que par la police. Il est poursuivi pour viol sur des mineures. Une frange de l'opposition institutionnelle, les Forces acquises au changement, a animé une conférence de presse au cours de laquelle la situation de Diomi a été évoquée. Selon elles, les méthodes utilisées contre le président de la DC ne diffèrent en rien des stratagèmes qui avaient servi, en 2010, à maquiller l'assassinat de l'activiste des droits de l'homme, Floribert Chebeya.(...)"

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 1/7/2012, 9:15 pm

Sur ordre de «KABILA» : Diomi NDONGALA enlevé par le Colonel KANYAMA à Kin


Publié le 1 juillet 2012by mpp

Sur ordre de «KABILA» : Diomi NDONGALA enlevé par le Colonel KANYAMA à Kin


28/06/2012 12:44:00KongoTimes!
Font size:

Colonel KANYAMA


Eugène Diomi Ndongala, président de la Démocratie chrétienne (DC) et plate-forme de la Majorité présidentielle populaire (MPP), a disparu depuis mercredi 27 Juin 2012, ont indiqué ses proches, qui craignent un enlèvement par les services de sécurité d’Hippolyte KANAMBE alias «Joseph KABILA», l’imposteur tutsi rwandais au pouvoir à Kinshasa.

“La Majorité présidentielle populaire, plate-forme de soutien à l’opposant Etienne Tshisekedi – qui s’est autoproclamé chef de l’Etat – tient à informer l’opinion tant nationale qu’internationale que depuis le mercredi 27 juin 2012, son porte-parole et président de la Démocratie chrétienne, M. Diomi Ndongala a disparu, alors qu’il se rendait à la cathédrale Notre Dame du Congo pour l’organisation de la manifestation de signature de la charte constitutive de la MPP par plus de quarante partis politiques adhérents, prévue pour ce mercredi 27 juin au matin”, a indiqué le représentant de la MPP à Bruxelles, Rigobert Kuta.

“La famille de M. Diomi Ndongala craint qu’il ait été enlevé par les services de sécurité qui sont en train de monter des cabales pour le faire taire définitivement”, a-t-il ajouté dans un communiqué.

MISE AU POINT DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE CONCERNANT LES ALLEGATIONS DE CERTAINS ORGANES DE PRESSE PROCHES DU POUVOIR VISANT A SALIR LA CREDIBILITE DU PRESIDENT NATIONAL DE LA DC, EUGENE DIOMI NDONGALA


LES FAITS :

Depuis le 26/06/2012 à environ 22h00, un groupe de policiers aux ordre du Colonel Kanyama, alias esprit de mort, sont descendus au nombre de 40 éléments au siège de la Démocratie Chrétienne sur Avenue Colonel Ebeya, où pendant toute la journée il y eu une grande affluence de militants et sympathisants en vue de l’organisation prévue le 27/06/2012 à la Cathédrale Notre Dame du Congo de la cérémonie de signature de la Charte Constitutive de la MPP, Majorité Présidentielle Populaire, par plus de 69 partis politiques de l’opposition.

Sans aucune raison apparente, les policiers ont effectué la descente très musclée et ont arrêté les sentinelles trouvées sur place. Quand les policiers sont descendus, aucun cadre de la DC n’était sur place. Dans l’enceinte de la parcelle restaient seulement quelques militants qui organisaient le déplacement des militants de la DC vers la Cathédrale Notre Dame du Congo pour le lendemain.

Le Secrétaire General de la DC, Freddy Kita, a demandé à l’avocat de la DC de prévenir l’auditorat militaire de la présence abusive de ces nombreux militaires armés dans l’enceinte du siège national de la DC. L’auditorat a constaté les faits, tout en demandant au Colonel Kanyama des explications que celui-ci n’a jamais données, ne répondant pas à la demande de réquisition du Procureur général.

L’état de siège des locaux de la DC a durée jusqu’au lendemain matin, quand les dirigeants de la DC ont été informés de l’entrée par effraction des policiers aux ordres du Colonel Kanyama dans les bureaux de la DC et dans les autres locaux de l’immeuble abritant le siège de la DC, en absence des dirigeants du parti et en absence d’un quelconque mandat de la justice.

C’est avec surprise et étonnement que les militants de la Dc ont été informés par des organes de presse proches du pouvoir kabiliste qu’une accusation de viol pendait sur le chef du President Diomi Ndongala. En particulier, le journal direct.cd s’est illustré à divulguer ces fausses informations.

En effet, les dirigeants de la Dc tiennent à souligner ce qu’il suit :

Le Président Eugène Diomi Ndongala n’a rencontré que des délégations politiques qui devaient prendre part à la cérémonie de signature de la Charte Constitutive de la MPP pendant toute la journée du 26/06/2012. Il a quitté le siège du parti avec le véhicule d’un militant de la DC car sa voiture était en panne.

Les filles qui se proment encore aujourd’hui en compagnie du Colonel Kanyama, n’ont été jamais reçue ni par le Président Diomi ni par aucun autre membre du protocole du parti.

Des témoins oculaires ont aperçu le soir du 26/06/2012, avant la descente massive de la police au siège de la DC, le Colonel Kanyama lui-même en compagnie de deux filles près de l’entrée du siège de la DC. De plus, même celui qui par la suite a declaré être le père de ces deux filles a été aperçu en compagnie du Colonel Kanyama avant sa descente au siège de la DC.

4. Il est quand même étonnant que les policiers du Colonel Kanyama se soient déplacés au nombre de plus de 40 éléments armés de leur propre initiative et qu’ils aient rencontré prétendument dans l’enceinte du siège de la Dc les deux filles à base du complot. En d’autres termes, sans que personne n’ait porté plainte, les hommes de Kanyama auraient comme par hasard fait une descente en force de 40 élements armés pour « surprendre » la présence de deux filles à l’extérieur des locaux de la DC et cela étant un élément constitutif de viol dans le chef du président du parti au détriment duquel ils s’apprêtaient, par la suite , à détruire le siège légal et effectuer une perquisition sans mandat. L’outrecuidance du Colonel Kanyama est arrivée au point de vider les bureaux de la Dc de son contenu, casser les portes des bureaux et placer des cadenas à toutes les portes.

5. Le matin du 27/06/2012, les curés de la cathédrale Notre Dame du Congo a reçu lui aussi la visite de policiers du Colonel Kanyama, qui l’ont menacé lui intimant de ne pas permettre la tenue de la manifestations de la MPP dans l’enceinte de la Cathédrale Notre Dame du Congo.

Le président Diomi Ndongala ayant appris par des militants que le policiers apostés près de Notre Dame du Congo étaient dispersés par la police et que l’abbé avait été menacé, a décidé de se rendre de personne sur place pour voir s’il était encore possible de tenir la manifestation de la MPP qu’il organisait depuis longtemps : depuis lors, on a perdu ses traces au point qu’ on craint qu’il ait été enlevé par les services de sécurité du régime Kabila.

Depuis ce matin, un véritable campagne de lynchage médiatique est orchestrée par les organes de presse kabilistes pour salir l’honorabilité du Président Diomi Ndongala qui ne se reproche absolument rien du tout, à part le fait d’être l’initiateur de la MPP, famille politique du président Elu, S.E. Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

Les dirigeants de la Dc tiennent à souligner qu’il est complétement faux que le Président Diomi ait été appréhendé avec des filles car il n’était même pas présent au siège du parti au moment de la descente massive des policiers aux ordres du Colonel Kanyama.

Il est plus qu’évident que les adversaires politiques de la DC essayent en vain, par cette campagne de diffamation, de briser la crédibilité politique du Président Diomi Ndongala près de l’opinion publique congolaise, tout en masquant par des fausses accusations, les agissements criminels de certains responsables de forces de l’ordre qui, abusant de leurs prérogatives, ont violé les droit civils et politiques des membres de la Démocratie Chrétienne, un parti politique d’opposition doté depuis plus de 20 ans de personnalité juridique.

La démarche honteuse d’accuser la victime pour la salir et affaiblir sa capacité de défense rappelle étrangement le montage grossier et honteux opéré sur la dépouille mortelle du défenseur des droits de l’homme, M. Floribert Chebeya, assassiné dans les locaux de la Police Nationale et après transporté sur la route de Mitendi ; présenté ensuite à la presse avec les pantalons baissées et des préservatifs à côté de son corps, pour faire croire à un meurtre passionnel.

De plus, les vraies inquiétudes des militants de la DC vont à la disparition du Président Diomi Ndongala, disparu sur la route l’amenant à Lingwala.

La DC invite les congolaises et les congolais à ne pas tomber dans le piège des bourreaux du President Diomi Ndongala, dont la seule vraie faute est son engagement total pour la liberté et la démocratie au Congo et de se mobiliser en vue de sa libération totale et sans conditions.

Vérité et Justice pour le Congo,

Le peuple d’abord,

Kinshasa, 28/06/2012

Pour la Démocratie Chrétienne,

Yves Kota

FLASH : EUGENE DIOMI NDONGALA ENLEVE DEPUIS CE MATIN


LA DEMOCRATIE CHRETIENNE TIENT A INFORMER L’ OPINION TANT NATIONALE QU INTERNATIONALE QUE DEPUIS CE MATIN LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA A DISPARU, ALORS QUI SE RENDAIT A LA CATHEDRALE NOTRE DAME DU CONGO POUR L’ ORGANISATION DE LA MANIFESTATION DE SIGNATURE DE LA CHARTE CONSTITUTIVE DE LA MPP PAR PLUS DE QUARANTE PARTIS POLITIQUES ADHERANTS, PREVUE POUR CE MATIN.

LA FAMILLE CRAINT QU’ IL AIT ETE ENLEVE PAR LES SERVICES DE SECURITE QUI SONT EN TRAIN DE MONTER DES CABALES POUR LE FAIRE TAIRE DEFINITIVEMENT.

LA DEMOCRATIE CHRETIENNE APPELLE TOUTES LE FORCES VIVES DU PAYS ET LA DIASPORA CONGOLAISE A SOUTENIR LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA DONT LA VIE EST EN DANGER.

IL SIED DE SOULIGNER QUE LE CURE DE LA CATHEDRALE NOTRE DAME DU CONGO A RECU DEPUIS CE MATIN LA VISITE DE POLICIERS LE MENACANT ET LUI INTIMANT DE NE PAS FAIRE DEROULER LA MANIFESTATION DE SIGNATURE DE LA CHARTE DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE POPULAIRE PAR SES ADHERANTS.

IL EST FORT PROBABLE QUE LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA AIT ETE ENLEVE EN PROXIMITE DE LA CATHEDRALE NOTRE DAME DU CONGO.

VERITE ET JUSTICE POUR LE CONGO

MARC MAVETE

PORTE PAROLE DE LA DC

LE COLONEL KANYAMA ORDONNE LA DESTRUCTION ET LE PILLAGE DU SIEGE NATIONAL DE LA DC A KINSHASA


LA DC TIENT A INFORMER L ‘OPINION PUBLIQUE TANT NATIONALE QU’ INTERNATIONALE QUE LE SIEGE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE SUR AVENUE COLONEL EBEYA A KINSHASA A ETE ENCERCLE DEPUIS 19H30 PAR DES POLICIERS AUX ORDRES DU COLONEL KANYAMA.

LA SENTINELLE QUI ETAIT A LA PORTE A ETE ENLEVEE.

LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA AVAIT LAISSE SA VOITURE DANS L ENCEINTE DU SIEGE DE LA DC ET IL ETAIT REPARTI AVEC UN MEMBRE DU PARTI. IL TRAVAILLAIT AVEC SES COLLABORATEURS A L’ORGANISATION DE LA CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA PART DES MEMBRES ADHERANTS A LA CHARTE DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE POPULAIRE, MPP, LA FAMILLE POLITIQUE DU PRESIDENT ETIENNE TSHISEKEDI, PREVUE POUR LE 27/06/2012 A KINSHASA.

JUSQU A 2 HEURES DU MATIN, LE SIEGE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE EST ENCORE ENCERCLE PAR UNE TRENTAINE DE POLICIERS.

L’AVOCAT DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE A DEJA SAISI L’AUDITORAT MILITAIRE POUR DENONCER LES AGISSEMENTS INJUSTIFIABLES DU COLONEL KANYAMA EN VIOLATION DES DROITS CIVILS ET POLITIQUES DES CONGOLAIS.

VERITE ET JUSTICE POUR LE CONGO,

KINSHASA, 27/06/2012, 02h00 a.m.

MARC MAWETE

PORTE PAROLE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE

******************************************************************

MISE A JOUR A 10H30- 27/06/12

L’OCCUPATION DU SIEGE NATIONAL DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE EST ENCORE EN COURS. DE PLUS ELLE EST MAINTENANT ACCOMPAGNEE PAR DES ACTES DE DESTRUCTIONS MECHANTES ET PILLAGE:


LES POLICIERS AUX ORDRES DU COLONEL KANYAMA (ALIAS “ESPRIT DE MORT”) – QUI CONTROLE PERSONNELLEMENT LES OPERATIONS DE DESTRUCTION ET VIOLATION DE DOMICILE SANS MANDAT – SONT EN TRAIN DE CASSER TOUTES LES PORTES ET PENETRER DANS LES BUREUX DE LA DC A KINSHASA. CES POLICIERS AUX ORDRES DU COLONEL KANYAMA NE DIPOSENT D ‘AUCUN DOCUMENT OFFICIEL NI DE MANDAT DE PERQUISITION ET AGISSENT DANS LA PLUS TOTAL ILLEGALITE.

UNE PLAINTE OFFCIELLE A ETE DEPOSEE A L’ AUDITORAT MILITAIRE MAIS CELA N’ A PAS EMPECHE LA POURSUITE DE L’ OCCUPATION DU SIEGE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE PENDAT TOUTE LA NUIT JUSQU’ A PRESENT.

TOUT LES DOCUMENTS ET D’AUTRES EFFETS DU PARTI SONT EN TRAIN D ‘ETRE IMPORTES ET CERTAINS DETRUITS SUR PLACE.

DES ACTES VANDALISMES SONT AUSSI SIGNALES SUR UN IMMEUBLE PROCHE DU SECRETARIT GENERAL DE LA DC.

LES DIRIGEANTS DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE IGNORENT LES RAISONS QUI SONT A LA BASE DE TELS AGISSEMENTS RELEVANT DU BANDITISME D’ETAT ET QUI VIOLENT LES DROITS FONDAMENTAUX DES CONGOLAIS AINSI QUE LES DROITS CIVILS ET POLITIQUES DES MEMBRES D’UN FORMATION POLITIQUE LEGALEMENT INSTALLEE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO DEPUIS DES DECENNIES, MAIS TIENNENT A SOULIGNER QUE LA VIOLATION CONTINUELLE DES DROITS ET DES LIBERTES DES FORMATIONS POLITIQUES DE L’OPPOSITION EN RDC EST SIGNIFICATIVE DE LA DERIVE DICTATORIALE EN COURS AU CONGO KINSHASA.

VERITE ET JUSTICE POUR LE CONGO

27/06/2012 A 10H30

MARC MAWETE

DEMOCRATIE CHRETIENNE

http://afrique.kongotimes.info/rdc/politique/4526-mpp-ordre-kabila-diomi-ndongala-enlever-colonel-kanyama-kinshasa.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  Hiro-Hito le 1/7/2012, 10:49 pm

Lino,
L'histoire de ce fameux pere etali nga te, ma remarque c'est a Mwana Congo qui semble ce dernier tps exceler ds l'art de tirer sur l'ambulance, q non seulement c ridicule, mais tosi tomesana n'ango. Je ne sais pas qui de vous deux suit l'autre

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 1/7/2012, 11:04 pm


Diomi Ndongala est victime d’un montage honteux par un pouvoir odieux Tutsisant


Publié le 1 juillet 2012


Dimanche 1 juillet 2012701/07/Juil/201221:09


Diomi Ndongala est victime d’un montage honteux par un pouvoir odieux Tutsisant


Crée le 01-07-2012-20h00 | AFRIQUE REDACTION | REDACTEUR EN CHEF : ROGER BONGOS | SITE PANAFRICAIN |ACTUALITE NATIONALE, AFRICAINE ET INTERNATIONALE. Mis à jour le dimanche 01-07-2012 – 20h10 PAR:ARTV-NEWS






IL FALLAIT TOUT FAIRE POURQUE DIOMI NDONGALA SE TAISE



En ce qui concerne M. Diomi Ndongala, nous devons savoir que tout Etat totalitaire n’agit que de cette façon. Les staliniens étaient passés maîtres en fabrication de fausses preuves et de manoeuvres de bas étage pour souiller et disqualifier les opposants auprès de l’opinion. Soit ces derniers étaient présentés comme des malades mentaux, soit ils devenaient des vicieux. Hannah Arendt le décrit très bien dans sont livre “Les origines du totalitarisme, le système totalitaire”, éditions du Seuil, 1972. Dans un système totalitaire, “des mensonges énormes, des contre-vérités monstrueuses, peuvent en fin de compte être établis comme des faits incontestables, à ce que l’homme peut être libre de changer de passé à volonté (Joseph Kabila mentant sur son passé et falsifiant les données de sa véritable identité), et à ce que la différence entre la vérité et le mensonge peut cesser d’être objective et devenir une simple affaire de puissance et d’astuce, de pression et de répétition infinie.” (page 59)

Ceux qui soutiennent une tyrannie sont toujours présentés comme les plus sains d’esprit et les plus vertueux, leurs opposants les plus séniles et vicieux.

Diomi Ndongala est un talent et c’est incontestable.

Il l’a démontré encore de la manière la plus éclatante dans la période post-électorale. Sa constance, sa rectitude, son patriotisme, sa cohérence et sa loyauté ne peuvent souffrir d’aucune contestation.


Diomi Ndongala est de la race des hommes politiques que je qualifie de “spirituels”, c’est-à-dire attachés viscéralement à l’idéal de la cause qu’il défend, quoi qu’il en soit et qu’il en coûte.

Mais, comme le dit encore Hannah Arendt: “Le totalitarisme, une fois au pouvoir, remplace invariablement tous les vrais talents, quelles que soient leurs sympathies, par des illuminés et des imbéciles dont le manque d’intelligence et d’esprit créateur reste la meilleure garantie de leur loyauté.” (page 66).


Diomi Ndongala est victime d’un montage honteux par un pouvoir odieux.

L’heure des comptes ne tardera pas à sonner. “Ngolo za ngandu mu maza”, disent les Kongo (le crocodile n’est fort que dans son élément).

Buangi Puati Makebo

http://www.afriqueredaction.com/article-diomi-ndongala-est-victime-d-un-montage-honteux-par-un-pouvoir-odieux-tutsisant-107657568.html

http://democratiechretienne.org/2012/07/01/diomi-ndongala-est-victime-dun-montage-honteux-par-un-pouvoir-odieux-tutsisant/

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 2/7/2012, 3:07 am





FELIX TSHISEKEDI PARLE DU COMPLOT CONTRE EUGENE DIOMI NDONGALA/ VIDEO

http://democratiechretienne.org/2012/07/02/felix-tshisekedi-parle-du-complot-contre-eugne-diomi-ndongala-video/

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  Mathilde le 2/7/2012, 4:24 pm


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux

https://www.youtube.com/watch?v=1j32A3Fy8rA&feature=youtu.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  Mathilde le 3/7/2012, 1:21 am

AFFAIRE DIOMI NDONGALA: Kabila fait la chasse á ses opposants politiques.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gfWV3xbdUwU

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux

https://www.youtube.com/watch?v=1j32A3Fy8rA&feature=youtu.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 3/7/2012, 2:04 am

Le Phare : Diomi, le nouveau Chebeya ?


Publié le 2 juillet 2012by mpp

Le Phare : Diomi, le nouveau Chebeya ?


A la Une, Espace presse, Revue de presseno comments



L’opposition politique vient de renvoyer la balle au Procureur Général de la République Kabange Numbi qui a fait savoir à la presse le mercredi dernier qu’Eugène Diomi Ndongala, accusé de viol de mineures de même famille âgées de 15 et 17ans, serait en cavale. Réponse du berger à la bergère, ses camarades politiques ont, au cours d’un point de presse animé par Martin Fayulu , Serge Mayamba et Lisanga Bonganga au siège de l’ECIDE le samedi 30 juin, qui coïncide avec la commémoration de la 52eme anniversaire de l’indépendance de la RDC , ont plutôt fait le parallélisme entre la situation actuelle de Diomi et celle de l’activiste des droits de l’homme Floribert Chebeya, assassiné en juin 2012. Pour ces acteurs politiques, l’affaire Diomi rappelle le macabre scenario monté après l’assassinat odieux de feu Floribert Chebeya dont le véhicule avait été retrouvé sur la route de Bas-Congo avec des préservatifs usagés et des mèches des cheveux pour femmes.

<BLOCKQUOTE>
Ils ont pris à témoin la communauté tant nationale qu’internationale pour tout ce qui pourrait arriver à l’honorable Eugène Diomi Ndongala et rendent responsable le pouvoir en place des conséquences qui en découleraient. Ce trio a fait remarquer que depuis l’avènement de l’AFDL en République Démocratique du Congo , le pays connaît comme jamais auparavant, non seulement de multiples cas de violations des droits humains mais aussi des libertés individuelles pourtant garanties par la Constitution de la République. Ces membres des Forces Acquises au Changement n’ont pas gardé la langue dans leur poche pour condamner avec la dernière énergie les assassinats et arrestations des opposants pour des motifs fallacieux avec comme finalité la restauration de la pensée unique.
</BLOCKQUOTE>
Ils ont dénoncé la traque des opposants, activistes des droits de l’homme et journalistes soigneusement orchestrée par des officines qui n’hésitent pas à monter des cabales en vue d’accomplir leur désir d’étouffer les libertés individuelles en RDC. Serge Mayamba, Lisanga Bonganga et Martin Fayulu ont exprimé leur étonnement face à la descente d’un haut magistrat sur terrain en lieu et place des Inspecteurs judiciaires ou OPJ. La rapidité avec laquelle le PGR, qui reste pourtant silencieux sur le cas des détournements dénoncés par les différents rapports parlementaires, des experts tant nationaux, saisie le président de l’assemblée nationale dans l’affaire Diomi, démontre, selon eux, l’instrumentalisation de la justice. « Même si on n’aime pas l’opposition politique et particulièrement Eugène Diomi, même si on cherche à le couler, à le discréditer, à le museler dans le but de bloquer toutes les actions et initiatives qu’il entreprend en faveur de l’opposition politique, les accusations portées à la charge de cette figure de proue de l’opposition ressemblent à un montage grossier » ont-ils martelé dans la chute de leur déclaration.

http://www.aeta-network.org/le-phare-diomi-le-nouveau-chebeya

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  ndonzwau le 3/7/2012, 2:08 am

"(...)Diomi Ndongala
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=187772&Actualiteit=selected
La chronique politique n’est pas seulement dominée par l’anniversaire de l’indépendance ainsi que le message à la Nation du Chef de l’Etat, mais aussi par le scandale qui éclabousse un leader de l’opposition en la personne de l’ancien ministre Diomi Ndongala. Les opinion à ce sujet sont très contrastées : pour les uns, Diomi Ndongala est une sorte de « DSK africain », pour les autres, victime d’ne cabale, il est (presque) un nouveau F. Chebeya. En tous cas, nul ne sait où il est. Le Pouvoir du Peuple titre à ce sujet: « Mystère entre l’opposition et la Justice. Diomi en fuite ou enlevé ? ».

Le Phare présente ce dossier croustillant sous le titre: « Vraie-fausse affaire des mœurs. Diomi, le nouveau Chebeya ? ».
Ce journal écrit « L’opposition politique vient de renvoyer la balle au Procureur Général de la République Kabange Numbi qui a fait savoir à la presse le mercredi dernier qu’Eugène Diomi Ndongala, accusé de viol de mineures de même famille âgées de 15 et 17 ans, serait en cavale ».
« Réponse du berger à la bergère, indique encore Le Phare, ses camarades politiques (à lui Diomi Ndongala) ont, au cours d’un point de presse animé par Martin Fayulu, Serge Mayamba et Lisanga Bonganga au siège de l’ECIDE le samedi 30 juin, qui coïncide avec la commémoration du 52ème anniversaire de l’indépendance de la RDC, ont plutôt fait le parallélisme entre la situation actuelle de Diomi et celle de l’activiste des droits de l’homme Floribert Chebeya, assassiné en juin 2010 ».

La Prospérité signale un autre développement et titre « Affaire Diomi Ndongala : Angèle Makombo réclame justice ! ».
Mme Angèle Makombo est la mère des deux mineures que Diomi a approchées, signale ce journal qui titre ce matin sur l’action en justice contre l’opposant Eugène Diomi Ndongala accusé de viol sur mineur. Le quotidien publie la déclaration de Makombo Angèle, présidente de la Ligue des Démocrates Congolais (Lidec) : « En tant que mère, je tiens, au nom de mon parti et en mon nom personnel, à apporter mon soutien et exprimer ma solidarité à Monsieur Kennedy Kambala Kasuyi, membre de la LIDEC, face à la tragédie qu’il vit en ce moment en tant que père des deux fillettes de 14 et 15 ans abusées sexuellement et violées par l’Honorable Eugèle Diomi Ndongala ».
Pour Makombo Angèle, rapporte La Prospérité, cette affaire n’est pas du tout montée, encore moins, une affaire politique entre la Majorité au pouvoir et l’opposition. Mais il s’agit d’une sombre et révoltante affaire de mœurs impliquant un adulte, qui a abusé sexuellement de deux fillettes mineures d’une même famille. Ce fait étant condamnable par la loi, Angèle Makombo, tout en réclamant justice, exhorte les responsables politiques à dénoncer les brebis galeuses qui se cachent parmi eux et non de couvrir leurs agissements.(...)"

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  KOTA le 3/7/2012, 2:16 am

CE KAMBALA N EST PAS SEULEMENT UN CANDIDAT MALHEUREUX DE LA FUNA - CURIEUSEMENT LA MEME OU DIOMI NDONGALA A GAGNE LES ELECTIONS - MAIS AUSSI UN ESROC CONNU ET REPRIS DE JUSTICE (FAUSSE MONNAI), MEMBRE DE LA BANDE BANA KANYAMA



Revenir en haut Aller en bas

Re: APRES 100 JOURS DE DETENTION AU SECRET, DIOMI NDONGALA LIBERE LA VEILLE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE, HOSPITALISE EN URGENCE SUITE AUX SEQUELLES DE SON ENLEVEMENT

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 29 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum