UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  ndonzwau le 19/8/2012, 9:34 pm

Ça bouge-t-il enfin au sein des FARDC ?
La suite nous le dira mais plus d'un indice glané un peu partout dans tous les secteurs du pays montre suffisamment le ras-bol des Congolais contre la gestion chaotique et traîtresse ce pouvoir !
Le moins est qu'il serait difficile de croire que cela ne laisse pas de traces pour la suite !
Lisons d'abord le récit de l'esclandre assumé(sic ou ?) de notre Colonel John Tshibangu !!!


"John Tshibangu, l’homme qui veut chasser «Joseph Kabila» du pouvoir
confused confused confused confused confused confused
Agé de 42 ans, chef d’état-major en second de la 4ème Région militaire (les deux Kasaï), le colonel John Tshibangu - qui revendique le grade de lieutenant général - a annoncé, le jeudi 16 août 2012, sa défection des Forces armées de la RD Congo. Né à Kananga (Kasaï Occidental), ancien des Forces armées zaïroises, Tshibangu que la rédaction de Congo Indépendant a joint au téléphone au début de la soirée du samedi 18 août se présente comme un «commando» formé, en Israël, dans la lutte contre le terrorisme. Antiterrorisme. Il assure avoir pris la résolution de rompre les bans avec les FARDC après avoir pris conscience de l’implication des plus hautes autorités civiles et militaires dans un «projet de balkanisation» du Congo. Après avoir parlé du "Mouvement pour la revendication de la vérité des urnes", «John» se dit maintenant à la tête d’une «Armée du peuple congolais pour le changement et la démocratie». Objectif : Chasser «Joseph Kabila» du pouvoir et installer «le Président élu» Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

Le «Mouvement du 23 mars» initié par des ex-combattants étiquetés CNDP a fait des émules. Quatre mois après le lancement de la mutinerie du CNDP-M23, un nouveau mouvement insurrectionnel a vu le jour. Cette fois, l’initiative émane d’un officier congolais. Comme au début de toute organisation, il se constate un certain tatonnement. La dénomination définitive n’est pas encore trouvée. Dans un premier temps, il a été question du «Mouvement de revendication de la vérité des urnes». Dans un second, on parle de l’«Armée du peuple congolais pour le changement et la démocratie». Un «aventurier» de plus? Toute conclusion à ce stade ne serait que hâtive. Wait and see!

"Commando antiterroriste"
Qui est John Tshibangu ? Enrôlé dans les FAZ (Forces armées zaïroises) en 1988, "John" a suivi par la suite une formation à l’EFO (Ecole de formation des officiers) à Kananga avant d’être affecté dans le Service d’action et des renseignements militaires (SARM). Lorsque l’AFDL prend le pouvoir le 17 mai 1997 à Kinshasa, il se trouvait en poste à Uvira (Sud Kivu). En 1998, il refuse de rejoindre la nouvelle rébellion «congolaise» pro-rwandaise dénommée «Rassemblement congolais pour la démocratie». Tshibangu aurait été emprisonné à Munzenze, au Rwanda, pour avoir tenté de détourner un avion rwandais. Il se serait évadé du pénitencier avant de rejoindre le RCD K-ML de Mbusa Nyamwisi. A l’époque, ce dernier avait déjà engagé des pourparlers avec le gouvernement de Kinshasa. La suite est connue. L’officier connaîtra plusieurs affectations à l’Est du pays. Baroudeur, disent ses proches, l’art de guerre n’aurait plus de secret pour lui. Il a affronté les combattants du CNDP à Mushaki avant la débâcle de la fin de l’année 2008. Il a participé à des combats à Kanyabayonga (Nord Kivu). Dernier poste d’attache : Commandant en second de la 4ème Région militaire à Kananga.

Le 6 juin dernier John Tshibangu se trouvait à Kinshasa. En compagnie de 126 autres officiers supérieurs, il participait à la deuxième session du séminaire sur la réforme de l’armée à l’ex-Cité de l’OUA. La rencontre s’est terminée par une «causerie morale». L’orateur n’était autre que «Joseph Kabila». Celui-ci a rappelé aux épaules galonnées présentes «qu’ils ont la mission sacrée d’assurer la paix et la sécurité» sur toute l’étendue du territoire national». Et qu’«il n’y a pas de place pour les officiers indisciplinés qui pensent qu’au sein des FARDC on peut avoir un commandement parallèle». Enfin, a dit "Joseph", «l’officier militaire congolais ne peut pas servir deux maîtres à la fois. On ne peut pas être à la fois officier des FARDC et opérateur minier, il faut choisir entre l’armée et les affaires». Profitant de son séjour kinois, «John» aurait obtenu une audience auprès du «commandant suprême» à qui il aurait révélé la proposition lui faite par un
«haut gradé». La proposition consiste à aller livrer des armes et des munitions aux combattants du M-23. Tshibangu aurait été stupéfait et dégoûté par le «détachement» de «Joseph Kabila» à l’écoute de ce "témoignage".

"Installer Etienne Tshisekedi à la tête de l’Etat"
Samedi 18 août au début de la soirée, l’auteur de ces lignes a pu joindre au téléphone le colonel - le général ? - John Tshibangu. «Le mouvement que je dirige procède de l’initiative d’un Congolais à cent pour cent», lance-t-il en liminaire. Pourquoi a-t-il attendu huit mois après l’organisation des élections pour lancer son "mouvement pour la vérité des urnes" ? «Nous espérions que le personnel politique allait trouver une solution politique aux problèmes nés après l’élection présidentielle chahutée du 28 novembre 2011. Rien n’a été fait. Nous nous sommes concertés avec des amis avant de prendre notre décision…». Quels sont les objectifs de son mouvement ? «La population congolaise demande le changement. Le 28 novembre dernier, Etienne Tshisekedi wa Mulumba a été élu président de la République. Notre objectif est de l’installer à la tête de l’Etat». A-t-il été contacté par des officiels à Kinshasa après son «départ» ? «Il y a eu une tentative d’amorcer des négociations avec moi mais ma décision est irrévocable. J’ai levé l’option de lutter pour l’avènement de la démocratie». Que pourrait-il répondre à ceux qui suspectent l’Angola de «parrainer» son mouvement ? «Je souhaiterais bénéficier du soutien non seulement de l’Angola et de la Belgique mais aussi de celui de toute la communauté internationale…». Quel est le fait ou événement qui a joué le rôle de «détonateur» à sa défection ? «John» dit garder encore quelques «détails secrets» qu’il divulguera «prochainement». Revenant sur la naissance de la mutinerie du M-23, il dit : «Au commencement, les mutins étaient à peine une trentaine d’hommes, curieusement les autorités de Kinshasa ont ordonné un cessez-le-feu alors que les FARDC pouvaient anéantir cette action. Comment ne pas suspecter le gouvernement d’avoir ordonné un cessez-le -feu pour permettre aux insurgés de gagner du temps pour se renforcer en hommes et en matériel ?». Autre grief articulé par le colonel Tshibangu: «Joseph Kabila devait faire une déclaration de la guerre dès que la communauté internationale a confirmé l’implication du Rwanda dans l’agression contre le Congo. En ne le faisant pas, il a bradé la souveraineté nationale en transformant le Congo en un pays de pleurnicheurs du soutien de la communauté internationale… »."

Compatriotiqquement!


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  Invité le 19/8/2012, 10:09 pm

IL A MON SOUTIENT ET JE N'HESITERAI D'ASSISTER JOHN POUR LIBERER LE PAYS UNE FX POUR TOUTE. NOUS DEVONS DEJA COMMENCER A NOUS ORGANISER POUR ENVOYER L'AIDE NECESSAIRE A NOS SIENS QUI VIENNENT DE DECIDER DE LIBERER LE PAYS. CONGOLAIS 100%...NOUS ESPERONS AVOIR LE CONTROLE D' UN AEROPORT ET D'UNE PROVINCE ENTIERE BIENTOT COMME CA NOUS INSTALERONS NOTRE BASE ET PLANIFIER COMMENT RECONQUERIR LE PAYS ENTIER. VIVE 100% CONGOLAIS. NOUS SOMMES UN PEUPLE HOSPITALIER MAIS NOUS VOULONS D'ABORD LIBERER LE PAYS ET NORMALISER LA GESTION DE NOTRE ETAT POUR PERMETTRE A TOUT LE MONDE DE VIVRE EN PAIX ET DE SE SENTIR CHEZ SOIS TOUT EN RESPECTANT LES LOIS DE LA RDC... MAIS KOLO MBOKA A LA TETE.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  ndonzwau le 19/8/2012, 11:34 pm

PS
"RDC: un colonel déserteur crée le Mouvement pour revendiquer la vérité des urnes
° http://www.rfi.fr/afrique/20120819-rdc-john-tshibangu-colonel-deserteur-mouvement-revendiquer-verite-urnes-fardc
John Tshibangu, un colonel déserteur, a annoncé jeudi 16 août la création du «Mouvement pour la revendication de la vérité des urnes». Dimanche dernier, dans le Kasaï-Occidental, et en compagnie d’une vingtaine de soldats, il avait quitté les rangs des Forces armées de la RDC (FARDC) sans la moindre explication.

C’est un ancien de la rébellion du RCD-KML, intégré dans les FARDC. Il avait été affecté dans le Rutshuru.
C’est lui, le colonel John Tshibangu qui, en 2008, avait livré une guerre mortelle contre Laurent Nkunda, alors chef du CNDP. Il dit avoir été gêné dans son élan par l’ordre venu de la hiérarchie pour arrêter les combats. Depuis, cet officier n’a pas bien digéré son affectation dans le Kasaï- Occidental, loin des zones de combat.

Une nuit, le colonel Tshibangu, en compagnie d’une vingtaine de militaires seulement, ont quitté le camp militaire de Kananga sans aucune explication.
Et voilà que John Tshibangu réapparaît une semaine après, pour annoncer la création d’un nouveau mouvement insurrectionnel, le Mouvement pour revendiquer la vérité des urnes. Une façon pour lui de dénoncer les fraudes au cours de la présidentielle et des législatives de 2011.
On se pose alors la question de savoir quel pourra être l’avenir de ce mouvement."

Pourquoi, mon Colonel, simplement un "Mouvement pour la revendication de la vérité des urnes ", poltico-mitaire ???
Le pays est dans la merde, descendu aux enfers par des politicailleurs d'opérette, trahi partout par un pouvoir de pacotille, il nous faut bien plus : un "Mouvement total de recouvrement de de notre souveraineté volée" plutôt que simplement politique pour la revendication de la vérité des unes !!!

Qu'à cela ne tienne; cest déjà ça : pourvu que beaucoup d'autres fils du pays, vaillants soldats du peuple vous rejoignent !

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  Admin le 19/8/2012, 11:42 pm

S'il n'est pas un autre pion du Rwanda, il peut avoir une grande adhésion du peuple et c'est là où les choses commenceront à sérieusement ebranler les usurpateurs qui dirigent le pays.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  ndonzwau le 26/8/2012, 1:58 am

"Les tueurs de «Joseph Kabila» pistent le colonel John Tshibangu
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7488
Poltron à l’Est, intransigeant au Centre-Ouest. C’est le moins qu’on puisse dire de «Joseph Kabila». Pendant que des officiers étiquetés CNDP-M23 basés dans la province du Nord Kivu multiplient des défections en toute impunité, le «raïs» a retrouvé un «regain de dynamisme» dans le cas du colonel John Tshibangu, commandant en second de la 4ème Région militaire (les deux Kasaï), qui a déserté son poste depuis le dimanche 12 août dernier. Natif du Kasaï, Tshibangu a un signe particulier : il n’appartient pas à la communauté tutsie...
Comme à son habitude, «Joseph Kabila», le tueur aux mains propres, laisse le «sale boulot» à ses «petits soldats». Ici, le «petit soldat» a pour nom Ngoyi Kasanji, le gouverneur de la province du Kasaï Oriental. Cet ancien négociant en diamant s’est entretenu, mercredi 22 août, avec une délégation de la Mission onusienne au Congo. Il a confié à ses interlocuteurs que 300 militaires et des policiers ont été lancés aux trousses du colonel John Tshibangu. Celui-ci aurait été signalé aux environs de Kabeya Kamwanga, le village natal du leader de l’UDPS, Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Tout un symbole. L’officier fugitif reproche au «commandant suprême» des FARDC notamment sa duplicité dans la gestion de la guerre qui se déroule au Nord Kivu. «Au départ, déclarait le colonel Tshibangu à Congo Indépendant, les mutins du Nord Kivu n’étaient qu’une trentaine. L’armée pouvait rapidement écraser ce mouvement. L’ordre de cessez-le-feu est tombé. Les mutins ont profité de l’accalmie pour se renforcer en hommes et en matériel.» Accusé de «complicité», le journaliste Fortuna Kasonga a été arrêté par les «services de sécurité». «Joseph Kabila » et ses tueurs oseraient-ils attenter à la vie de cet officier qui a fait montre de patriotisme en dénonçant le traître qui dirige ce pays?(...)"


° http://radiookapi.net/actualite/2012/08/23/kasai-oriental-300-militaires-policiers-deployes-pour-arreter-le-colonel-dissident-john-tshibangu/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/08/19/ituri-les-defections-des-militaires-inquietent-la-societe-civile/
° http://www.lecongolais.cd/kasai-oriental-chasse-au-colonel-john-tshibangu-lancee/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=kasai-oriental-chasse-au-colonel-john-tshibangu-lancee
° http://www.culturecongolaise.net/?p=10446
° http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=36205:guerre-de-positionnement-en-rdc-le-profil-du-rebelle-john-tshibangu-en-circulation&catid=35:la-tempete-des-tropiques

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  NgongaEbeti le 27/8/2012, 10:22 pm

Ce "colonel" qui semble trouver des fans ici ne serait rien d'autre que le beau-frere d'un certain, autrefois HERO, des "combattants" de ce site et de la diaspora congolaise, avec un passe tout aussi sulfureux et effrayant: Roger Lumbala.

Ce meme Lumbala aurait ete repere au Rwanda, ce qui n'etonnerait AUCUNE PERSONNE, qui s'interesse avec serieux a la politique et a l'histoire congolaise, car ce Lumbala s'est TOUJOURS range du cote des ennemis du peuple congolais depuis son entre en politique. Il a ete le pion de Museveni et de Kagame par le passe et leur doit sa carriere politique actuelle. Seuls les personnes remplies de haines et aveuglees par les mensonges et la folie d'un certain "oeil du patriote" pouvaient accorder un moindre credit, une moindre confiance a un tel personnage.

Bref, cette aventure finira comme les autres de ce genre....

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  ndonzwau le 28/8/2012, 12:50 am

"John Tshibangu accusé de «composer» avec les… «agresseurs rwandais»
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7492
C’est l’accusation formulée samedi 25 août à Mbuji Mayi non pas par un magistrat mais par le ministre en charge de la presse et porte-parole du gouvernement du Kasaï Oriental. Son nom : Mutombo Mobe. «Joseph Kabila» et ses affidés sont-ils fondés pour donner des leçons de patriotisme et de nationalisme?(...)"

"Quand les médias kabilistes se lancent à la "chasse aux sorcières"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7494
L’homme congolais a plus que jamais une grande part de responsabilité dans les «malheurs» qui s’abattent sur son pays le Congo-Zaïre depuis deux décennies. Les "ennemis" du Congo - à l’intérieur comme à l’extérieur - ne sont ni plus forts ni invincibles. Leur «force» se limite en leur capacité à exploiter les «faiblesses» de l’ex-Zaïrois. Ces faiblesses ont pour nom : l’incivisme et la vénalité.

Comment définir l’incivisme ? Le civisme est défini comme étant «les qualités du bon citoyen». L’incivisme en est donc le contraire. La vénalité, elle, vient du mot vénal qui signifie : «Qui se vend, qui peut se vendre» ou «Qui n’agit que pour son intérêt».
Depuis l’irruption de «Joseph Kabila» à la tête de l’Etat congolais, un certain 26 janvier 2001, le pouvoir se livre à un jeu douteux consistant à «angéliser» ou à «sataniser» le Rwanda de Paul Kagame au gré de ses intérêts du moment. Tels des moutons, la population congolaise est tenue de suivre «Joseph» dans ses errements.
Lors de l’occupation de la ville de Bukavu en juin 2004 par des soldats dissidents des FARDC conduits par Jules Mutebusi et Laurent Nkunda, «Joseph Kabila» n’avait pas hésité à «blâmer» le gouvernement rwandais. «L’histoire se répète, déclarait-il dans une interview au quotidien français «Le Monde» daté du 4 juin 2004. Une fois de plus, les troupes rwandaises ont traversé la frontière. Une nouvelle guerre nous est imposée. (…). Plus de 3 millions de Congolais sont morts du fait des guerres qui nous ont été imposées. Il faut que ça cesse».(...)"



"John Tshibangu, M23 et autres : L’expression d’un malaise qui s’empire au sein des FARDC."
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7493


"Kasaï-Oriental: les autorités invitent la population à dénoncer les complices du colonel rebelle Tshibangu"
° http://radiookapi.net/actualite/2012/08/26/kasai-oriental-les-autorites-invitent-la-population-denoncer-les-complices-du-colonel-dissident-tshibangu/

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  ndonzwau le 30/8/2012, 10:17 pm

"Défection du colonel Tshibangu: Ngoyi Kasanji appelle la population du Kasaï-Oriental à la vigilance"
° http://radiookapi.net/actualite/2012/08/30/defection-du-colonel-tshibangu-ngoyi-kasanji-appelle-la-population-du-kasai-oriental-la-viegilance/
° http://radiookapi.net/actualite/2012/08/28/kasai-oriental-5-personnes-proches-du-colonel-dissident-john-tshibangu-arretees/

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  link le 4/9/2012, 2:26 pm

Emission Spécial Emission avec le lieutenant-général John Tshibangu et un de ces attaché de renseignement

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  lino le 4/9/2012, 3:22 pm

D’après l'analyse du prof. Kalele:
le lt-général John Tshibangu est un Rwandais , qui a changé de Nom.




Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  Congomoko le 4/9/2012, 3:54 pm

lino a écrit:D’après l'analyse du prof. Kalele:
le lt-général John Tshibangu est un Rwandais , qui a changé de Nom.






Faut il en rire ou en pleurer? ceux qui ont collaboré avec les Rwandais sont connus, Kalev mutond, Numbi John,Katumba Mwanké, qui ont trahis et vendu la souveraineté de la RDC à ses voisins, notamment aux Rwandais , ces envoyés de la haute hiérarchie sont co-auteurs de la haute trahison au même titre que le grand traitre Kabila Kabange Joseph qui doit être poursuivi pour Haute Trahison à la Nation Congolaise.

Tshibangu n'est qu'une distraction de plus nous servi par des manipulateurs comme Kalev Mutond de l'ANR, et des bavads comme le Tsh
aku Mende

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  link le 4/9/2012, 4:00 pm

lino a écrit:D’après l'analyse du prof. Kalele:
le lt-général John Tshibangu est un Rwandais , qui a changé de Nom.







Eh ben Mr lino, Si c'est vrai que ce tshibangu est rwandais déguiser en kasaîen/congolais alors ma question est celle ci : Qui a nommer ce rwandais comme chef d’état-major en second de la 4ème Région militaire des deux Kasaï et dans quelle intention ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  Hiro-Hito le 4/9/2012, 7:20 pm

[quote="link"]
lino a écrit:D’après l'analyse du prof. Kalele:
le lt-général John Tshibangu est un Rwandais , qui a changé de Nom.



Eh ben Mr lino, Si c'est vrai que ce tshibangu est rwandais déguiser en kasaîen/congolais alors ma question est celle ci : Qui a nommer ce rwandais comme chef d’état-major en second de la 4ème Région militaire des deux Kasaï et dans quelle intention ?


Good question

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  Admin le 4/9/2012, 8:56 pm

Qui est John TSHIBANGU ?

Aucune inform la prise du pouvoir par l’AFDL en mai 1997, il a été arrêté au même moment que son père
adoptif, Major MAFWALA. Les rwandais qui commandaient les opérations, les avaient
envoyés, avec d’autres éléments des FAZ, au camp de formation militaire de Kitona (BasCongo).
Au cours de la même année 1997, le Président Laurent Désiré Kabila les avait envoyés avec
un groupe de jeunes officiers à Goma, pour constituer et former « l’armée AFDL »
dénommée « Forces Armées Congolaises » (FAC).
En août 1998, les rwandais commencent une nouvelle guerre à partir de Goma sous le RCD,
et TSHIBANGU y participe avec d’autres officiers FAC présents à Goma. Ils sont devenus
ainsi des soldats de « l’Armée Nationale Congolaise » (ANC) du RCD.
Mécontent, John tente de détourner sur Kinshasa un Antonov russe qui transportait des
militaires de Goma à Kindu. Il sera maitrisé et détenu en secret à Gisenyi au Rwanda, puis à
Goma dans les locaux des renseignements militaires du RCD, dans l’intention de l’utiliser
plus tard. Mais à la faveur de l’éruption volcanique de Nyiragongo en janvier 2002, il
s’échappe pour rejoindre le groupe dissident du RCD Kisangani, Mouvement de Libération
RCD/K-ML d’Antipas MBUSA NYAMWISI.
En ce moment, MBUSA est partie aux négociations politiques avec le gouvernement de
Kinshasa et verse ses troupes dans les forces loyalistes. Après des accords entre belligérants,
John TSHIBANGU est renvoyé de nouveau à Goma.
En 2006, Il participe à l’opération d’intégration et brassage des groupes armés et il est
nommé commandant second de la 15eme brigade intégrée (3 à 4000 hommes rwandophones,
en majorité Hutu contre très peu de Tutsi) dirigé par le Colonel Richard MUHUNGURA.
En novembre 2006, la 15eme Brigade, avec le Colonel Richard MUHUNGURA en tête,
contrôle la localité de Sake, après que la cité et ses environs aient été occupés par les 81ème
et 83ème Brigades non brassées, proches du Général dissident, Laurent
NKUNDABATWARE.
En 2007, il participe à une nouvelle bataille que sa brigade perd à Mushake (Nord-Kivu)
contre le CNDP.
Le Colonel John TSHIBANGU est nommé encore comme commandant second de la 14eme
brigade dirigé par le Colonel David RUGAYI.
En décembre 2007, Le Colonel David RUGAYI est suspendu, John TSHIBANGU prend
brièvement le commandement de la 14eme Brigade et s’installe à Nyanzale (Nord-Kivu),
jusqu’au retour du Colonel RUGAYI.
En Novembre 2008, il est nommé Commandant deuxième brigade intégrée des FARDC
déployée à Kashegye et Kanyabayonga pour combattre les Mayi-Mayi Kasidiens.
Début 2009, lors du mixage, le Colonel RUGAYI est promu commandant 32eme secteur qui
supervise trois brigades. Le Colonel HESHIMA du CNDP qui avait défait la 14eme brigade
(composée essentiellement des Hutus) à Mushake en devient le Commandant dans la lutte
contre les FDLR.

http://www.aeta-network.org/wp-content/uploads/2012/08/John-TSHIBANGU-et-le-M23-malaise-au-sein-des-FARDC-Corrige.pdf
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  lino le 4/9/2012, 10:56 pm

Admin a écrit:Qui est John TSHIBANGU ?

Aucune inform la prise du pouvoir par l’AFDL en mai 1997, il a été arrêté au même moment que son père
adoptif
, Major MAFWALA.
En août 1998, les rwandais commencent une nouvelle guerre à partir de Goma sous le RCD,
et TSHIBANGU y participe avec d’autres officiers FAC présents à Goma. Ils sont devenus
ainsi des soldats de « l’Armée Nationale Congolaise » (ANC) du RCD.

En 2006, Il participe à l’opération d’intégration et brassage des groupes armés et il est
nommé commandant second de la 15eme brigade intégrée (3 à 4000 hommes rwandophones,
en majorité Hutu contre très peu de Tutsi) dirigé par le Colonel Richard MUHUNGURA.
En novembre 2006, la 15eme Brigade, avec le Colonel Richard MUHUNGURA en tête,
contrôle la localité de Sake, après que la cité et ses environs aient été occupés par les 81ème
et 83ème Brigades non brassées, proches du Général dissident, Laurent
NKUNDABATWARE.

En 2007, il participe à une nouvelle bataille que sa brigade perd à Mushake (Nord-Kivu)
contre le CNDP.

Le Colonel John TSHIBANGU est nommé encore comme commandant second de la 14eme
brigade dirigé par le Colonel David RUGAYI.
En décembre 2007, Le Colonel David RUGAYI est suspendu, John TSHIBANGU prend
brièvement le commandement de la 14eme Brigade et s’installe à Nyanzale (Nord-Kivu),
jusqu’au retour du Colonel RUGAYI.
En Novembre 2008, il est nommé Commandant deuxième brigade intégrée des FARDC
déployée à Kashegye et Kanyabayonga pour combattre les Mayi-Mayi Kasidiens.
Début 2009, lors du mixage, le Colonel RUGAYI est promu commandant 32eme secteur qui
supervise trois brigades. Le Colonel HESHIMA du CNDP qui avait défait la 14eme brigade
(composée essentiellement des Hutus) à Mushake en devient le Commandant dans la lutte
contre les FDLR.

http://www.aeta-network.org/wp-content/uploads/2012/08/John-TSHIBANGU-et-le-M23-malaise-au-sein-des-FARDC-Corrige.pdf
C’était lui qui commandait l'armée à Mushake?
Comment un Rwandais pouvait il combattre d'autres Rwandais sans trahir les congolais?
Troll accuse à tord J Kabila.
C'est bien que tous ces taupes rejoignent le M23 pour finir au CPI.

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  lino le 4/9/2012, 11:09 pm

link a écrit:
lino a écrit:D’après l'analyse du prof. Kalele:
le lt-général John Tshibangu est un Rwandais , qui a changé de Nom.

Eh ben Mr lino, Si c'est vrai que ce tshibangu est rwandais déguiser en kasaîen/congolais alors ma question est celle ci : Qui a nommer ce rwandais comme chef d’état-major en second de la 4ème Région militaire des deux Kasaï et dans quelle intention ?
Link,

Il ne faut pas perdre de vue que la C.I. avait encouragé le brassage et mixage des rebelles au nom de la paix.
C'est ainsi que Bosco tangana était intégré dans l'armée après sa " repentance".
Même actuellement il y a toujours des rwandophones dans les FARDC de même que Ruberwa est sénateur congolais.
Tant qu'ils ne commettent pas des gaffes,personne ne peut les inquiéter du fait de leurs appartenances ethniques.
Étant donné que Mobutu avait distribué les "mayi ya pondu" à tous les étrangers,on ne sait vraiment plus qui est qui.


Dernière édition par lino le 4/9/2012, 11:09 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  link le 4/9/2012, 11:09 pm

lino a écrit:
Admin a écrit:Qui est John TSHIBANGU ?

Aucune inform la prise du pouvoir par l’AFDL en mai 1997, il a été arrêté au même moment que son père
adoptif
, Major MAFWALA.
En août 1998, les rwandais commencent une nouvelle guerre à partir de Goma sous le RCD,
et TSHIBANGU y participe avec d’autres officiers FAC présents à Goma. Ils sont devenus
ainsi des soldats de « l’Armée Nationale Congolaise » (ANC) du RCD.

En 2006, Il participe à l’opération d’intégration et brassage des groupes armés et il est
nommé commandant second de la 15eme brigade intégrée (3 à 4000 hommes rwandophones,
en majorité Hutu contre très peu de Tutsi) dirigé par le Colonel Richard MUHUNGURA.
En novembre 2006, la 15eme Brigade, avec le Colonel Richard MUHUNGURA en tête,
contrôle la localité de Sake, après que la cité et ses environs aient été occupés par les 81ème
et 83ème Brigades non brassées, proches du Général dissident, Laurent
NKUNDABATWARE.

En 2007, il participe à une nouvelle bataille que sa brigade perd à Mushake (Nord-Kivu)
contre le CNDP.

Le Colonel John TSHIBANGU est nommé encore comme commandant second de la 14eme
brigade dirigé par le Colonel David RUGAYI.
En décembre 2007, Le Colonel David RUGAYI est suspendu, John TSHIBANGU prend
brièvement le commandement de la 14eme Brigade et s’installe à Nyanzale (Nord-Kivu),
jusqu’au retour du Colonel RUGAYI.
En Novembre 2008, il est nommé Commandant deuxième brigade intégrée des FARDC
déployée à Kashegye et Kanyabayonga pour combattre les Mayi-Mayi Kasidiens.
Début 2009, lors du mixage, le Colonel RUGAYI est promu commandant 32eme secteur qui
supervise trois brigades. Le Colonel HESHIMA du CNDP qui avait défait la 14eme brigade
(composée essentiellement des Hutus) à Mushake en devient le Commandant dans la lutte
contre les FDLR.

http://www.aeta-network.org/wp-content/uploads/2012/08/John-TSHIBANGU-et-le-M23-malaise-au-sein-des-FARDC-Corrige.pdf
C’était lui qui commandait l'armée à Mushake?
Comment un Rwandais pouvait il combattre d'autres Rwandais sans trahir les congolais?
Troll accuse à tord J Kabila.
C'est bien que tous ces taupes rejoignent le M23 pour finir au CPI.

lino,

Donc si je comprends bien le rwandais tshibangu qui commandait a Mushake a non seulement trahis mais a en plus été remercier de sa trahison par l'autre rwandais kabila en le nommant chef d’état-major en second de la 4ème Région militaire des deux Kasaï ?
Sois cohérent dans tes propos stp et dit nous qui la envoyé commander a Mushake et qui la nommer ensuite a ce poste au Kasaî ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  ndonzwau le 4/9/2012, 11:38 pm

"«John n’est pas à la tête d’une nouvelle rébellion»
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7509
C’est la déclaration faite samedi 1er septembre à Congo Indépendant par un officier proche de l’officier dissident. Plus de trois semaines après sa défection des Forces armées de la RD Congo, le colonel John Tshibangu est toujours «en cavale». Il se trouverait «quelque part» entre les deux provinces du Kasaï. « John » serait occupé à structurer son Mouvement par la mise en place d’une coordination. Ces informations émanent d’un de ses proches, un ancien officier de renseignements dans le Mouvement de libération du Congo. Cet interlocuteur qui a exigé l’anonymat assure que John Tshibangu n’est pas à la tête d’une nouvelle rébellion. «Il est à la tête d’un groupe de militaires congolais fatigués par la mauvaise gouvernance et la manière dont le monde extérieur traite notre pays, dit-il. Outre, l’exigence de la vérité des urnes, notre objectif est de contribuer à l’instauration de la démocratie et la réhabilitation de l’armée. L’homme de lancer un "appel pressant" à tous les "militaires en exil" de rejoindre ce mouvement. Il prévient : "Nous n’avons pas besoin d’aventuriers et des opportunistes".(...)"

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  Arafat le 5/9/2012, 9:08 am

lino a écrit:
Il ne faut pas perdre de vue que la C.I. avait encouragé le brassage et mixage des rebelles au nom de la paix.
C'est ainsi que Bosco tangana était intégré dans l'armée après sa " repentance".

Même actuellement il y a toujours des rwandophones dans les FARDC de même que Ruberwa est sénateur congolais.
Tant qu'ils ne commettent pas des gaffes,personne ne peut les inquiéter du fait de leurs appartenances ethniques.
[/b]
Le gouvernement congolais ou du moins le président de la république avait commis l´erreur fatale de laisser tous ces rebelles ensemble après le brassage, il aurait fallu qu´ils fussent éparpillés à travers toute la république et c´est cette erreur qui a conduit à la naissance du M23.

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  Amara le 5/9/2012, 11:43 am

lino a écrit:D’après l'analyse du prof. Kalele:
le lt-général John Tshibangu est un Rwandais , qui a changé de Nom.






Ngbanda n'est pas de cet avis, il a declare que le colonel est Congolais et qu'il a ete forme a l'EFO. La question qui se pose plutot est celle de savoir si son movement est sincere ou plutot teleguide par l'imposteur et 1er traitre national aka joseph kabila.

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  link le 10/9/2012, 4:01 pm

RDC: traque du colonel dissident Tshibangu, des habitants de Mupompa fuient dans la brousse
http://radiookapi.net/actualite/2012/09/10/rdc-traque-du-colonel-dissident-tshibangu-des-habitants-de-mupompa-fuient-dans-la-brousse/



«Nous, nous sommes dans la forêt car il n’y a pas moyen de rester au village, on arrête beaucoup de gens là bas. Nous n’avons même pas moyen de vivre ici, pas moyen de sortir pour acheter quelque chose à manger. D’ailleurs hier dimanche, le marché central qui fonctionne une seule fois la semaine n’a pas fonctionné vu le nombre des militaires sur place, le village est donc vide».

‘‘Les enfants ne fréquentent pas les écoles et la population ne vaque pas librement à ses occupations quotidiennes”, confiait un responsable de la société civile.

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  link le 10/9/2012, 4:51 pm

Suivez l’intégrale de l’émission radiophonique du 8 septembre (2H10) du lieutenant-général Jhon tshibangu et de sont conseillé a la sécurité le commandant Disa kembetia.




Emission congomikili du 2 septembre qui est jhon tshibangu?

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  ndonzwau le 11/9/2012, 12:38 am

"RDC: traque du colonel dissident Tshibangu, des habitants de Mupompa fuient dans la brousse"]
° http://radiookapi.net/actualite/2012/09/10/rdc-traque-du-colonel-dissident-tshibangu-des-habitants-de-mupompa-fuient-dans-la-brousse/

"Le Genéral John TSHIBANGU affirme qu' Honoré NGBANDA avait raison !"
° http://www.apareco-rdc.com/a-la-une/actualites/843-le-general-john-tshibangu-affirme-qu-honore-ngbanda-avait-raison-.html

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  LORD MBAKAMA le 11/9/2012, 2:45 am

un peu de patience !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  Hiro-Hito le 11/9/2012, 5:06 am

Mais batu ya APARECO pour eux, la terre tourne autour de Ngbanda.

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UNE RÉBELLION AU SEIN DES FARDC ???

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum