Les échos de la Francophonie

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les échos de la Francophonie

Message  Flick de Kolwezi le 12/10/2012, 4:24 pm

L´arrivée des présidents membres de la Francophonie.
Le premier fût le président Nigerien, suvit par le 1° ministre Libanais,
aprés Blaise Camaproé du Burkina, y a eu le prémier ministre Djiboutien,
présenté par le journaliste moins informé sur le protocole, le presenta comme président de l´Haiti. C´est qui est spéctaculaire le Djiboutien est arrivé avec Ethipian Airlines et je ne pense qu´il était dans la classe économique.
L´autre panne est l´arrivé du président de la Guinnée-Conakry, un homme âgé à moitié boiteux mais trés poli et humble pour son attitude de saluer les officiels, mais malheureusement presenté comme président de la Guinnée-Equatoriale.

à suivre ...
Votre Flick répporteur Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  mongo elombe le 12/10/2012, 5:23 pm

Very Happy Very Happy Pour l'Algérie c'est le président du sénat, MATATA a force de boire le verre de bienvenue akobela loelo kieeeee.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Flick de Kolwezi le 12/10/2012, 5:37 pm

Sommet de la francophonie : Pauline Marois ne veut pas rencontrer le président Kabila

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/10/11/010-marois-francophonie-sommet-kabila.shtml

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 12/10/2012, 5:51 pm

Tueries à Goma, fête à Kinshasa



Francophonie, M23, Rebelles


A l’occasion du XIVe sommet de la Francophonie, un méga-concert est organisé ce 10 octobre à Kinshasa, deux jours avant le début officiel du sommet. Alors que les préparatifs pour cette fête qui présentera aux publics la culture congolaise dans ce qu’elle a de Francophone, à Goma, dans le Nord-Kivu, le décompte des morts continue.


Dans la nuit du 9 au 10 octobre, une dame vendeuse de farine a été tuée à Ndosho, quartier à proximité de Goma, province du Nord-Kivu.

«Elle a été abattue par deux hommes armés dans la soirée. Ils sont entrés dans sa maison et l’on fait sortir pour lui loger des balles, sans aucune raison visible», confie un témoin. La veille, une grenade a explosé dans un autre quartier faisant un mort et une quinzaine de blessés.
Sad


A Kinshasa, place à la fête en marge du XIVe sommet de la Francophonie. Deux jours avant le lancement du sommet, un méga concert est prévu au village de la Francophonie. Ce 10 octobre, se tient la nuit de la Francophonie, concert géant où les sonorités musicales congolaises vont naviguées entre la musique congolaise urbaine, la rumba et les musiques traditionnelles. Sur la scène prévue au stade des Martyrs, une trentaine d’artistes congolais et africains venus du Sénégal, République Centrafricaine, Tchad, Guinée Conakry, Burundi, Côte d’Ivoire et Congo Brazzaville.

La belle brochette d’artistes congolais semble ne pas faire l’unanimité pour certains qui estiment que «la programmation a failli dans sa sélection. Ils n’ont pris que les musiciens qui font la musique typique de Kinshasa (plus connue sous le nom de Ndombolo ndlr) et ceux qui font la musique traditionnelle. Alors qu’il y a d’autres artistes qui font une musique congolaise qui s’inscrit mieux dans le cadre de la célébration de la langue française, déplore un membre de l’équipe d’organisation.
Splendeur de la culture congolaise

Pour le professeur André-Yoka Lye, président de la Commission culturelle et scientifique de ce sommet, le village de la Francophonie est une occasion de présenter la culture congolaise dans toute sa splendeur et sa diversité. En plus de ce concert, il y aura aussi des randonnées pour les chefs d’états présents au sommet et leurs épouses.

D’après le professeur Ndaywel, commissaire général du sommet de la Francophonie, «il faut cesser de croire que le Congo n’est qu’une succession de crises, de problématiques qui n’en finissent pas, a-t-il déclaré au Potentiel, quotidien paraissant à Kinshasa. Vous allez voir un Congo qui a décidé de se relever, qui va montrer au monde toute sa richesse culturelle, ignorée minimisée et chaque fois mise sous le boisseau, car on ne parle jamais que de la violence de la misère, en omettant les valeurs humaines vécues ici, le sens de la famille de la solidarité qui font que malgré tant de crises et de problèmes, quand on arrive ici on voit des gens heureux, des enfants qui vont à l’école et sourient. Il y a une autre énergie qui n’est pas reprise dans les statistiques, mais qui démontre qu’il existe un autre Congo. Et c’est de Congo là qui veut se faire voir au monde lors de ce sommet».
Situation inacceptable en RDC

Cette grande fête, a tout de même du plomb dans l’aile depuis que François Hollande, président de la France, a estimé que la situation en RD Congo, était inacceptable sur le plan des droits, de la démocratie, et de la reconnaissance de l’opposition. Propos tenues lors d’une conférence de presse le 9 octobre.

Ce qui promet déjà une belle empoignade pendant le sommet. Ce serait visiblement compte tenu de cette situation que le président Français ne passera pas une seule nuit à Kinshasa ou se tient le sommet de la Francophonie. Comme si ce sommet n’avait qu’un intérêt relatif. Avant de se rendre à Kinshasa, François Hollande passera d’abord au Sénégal, un pays qui a fait preuve d’une maturité politique et démocratique, avant d’arriver à Kinshasa pour un programme marathon. Son allocution, très attendue, pendant le sommet, rencontres avec différents acteurs politiques, etc. Ce sera aussi l’occasion pour les opposants congolais de se faire entendre sur leurs revendications: la victoire des urnes pour ceux qui soutiennent bec et ongle la victoire d’Etienne Tshisekedi lors de la dernière présidentielle, le manque de liberté d’expression et les entraves à la démocratie.

Dans ce bourbier, le président de la France est attendu au tournant. Un exercice d’équilibrisme pas facile d’autant plus que c’est le pouvoir actuel, contesté après les irrégularités qui ont entachées la victoire de Joseph Kabila, qui l’invite. L’opposition quant à elle attend une prise de position ferme pour les valeurs que la France défend, la démocratie et le respect des résultats des urnes, sans parler de la rébellion du M23 qui prévaut à l’est du Congo.

Loin de ces considérations politiques, la Francophonie est alors la grande fête à laquelle près de 3000 personnes sont conviés.

Bonne fête pour ceux de Kinshasa, qui certainement seront de cœur avec les attristés de Goma.
Sad Sad

Jacques Matand’

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 12/10/2012, 6:00 pm

Dakar: Le président français François Hollande (à gauche) avec le président sénégalais Macky Sall saluent la foule, dans un véhicule, à leur arrivée au palais présidentiel à Dakar, le 12 octobre 2012. François Hollande doit prononcer dans la capitale du Sénégal son premier discours sur le sol africain depuis son élection. (Photo: Philippe Wojazer/Reuters)



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 12/10/2012, 6:04 pm

Garde: des policiers montent la garde à Kinshasa près de la résidence d’Etienne Tshisekedi, le leader de l’UDPS, le parti d’opposition, le 12 octobre 2012, à la veille du 14ème sommet de la Francophonie, qui se tient dans la capitale de la RDC. L’UDPS organis une manifestation contre la tenue du sommet, qui légitimise, selon elle, le pouvoir en place. (Photo: Noor Khamis/Reuters)


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  L'avocat de Mobutu le 12/10/2012, 6:07 pm

Chez nous, le pays de Lumumba, nous n'avons de complexe: c'est Matata Mpoyo qui ira le chercher á l'aeroport, comme Muzito l'avait fait avec Sarko...

L'avocat de Mobutu


Mathilde a écrit:Dakar: Le président français François Hollande (à gauche) avec le président sénégalais Macky Sall saluent la foule, dans un véhicule, à leur arrivée au palais présidentiel à Dakar, le 12 octobre 2012. François Hollande doit prononcer dans la capitale du Sénégal son premier discours sur le sol africain depuis son élection. (Photo: Philippe Wojazer/Reuters)




Dernière édition par L'avocat de Mobutu le 12/10/2012, 6:09 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  mongo elombe le 12/10/2012, 6:08 pm

Les Suisses suivi de BOZIZE.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 12/10/2012, 8:45 pm

Vive le bal des tricheurs et des fraudeurs!!!!!!!! Evil or Very Mad Twisted Evil



Dernière édition par Mathilde le 12/10/2012, 10:57 pm, édité 1 fois

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 12/10/2012, 10:46 pm

Arrivée du président Tunisien Mohamed Marzouki à Kinshasa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 12/10/2012, 10:48 pm

Arrivée du président du Gabon Ali Bongo à kinshasa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 13/10/2012, 11:05 am

Kin la belle" et "Kin poubelle" autour du sommet de la francophonie


La capitale de la République démocratique du Congo (RDC), Kinshasa, dite "Kin", a deux visages : "Kin la belle" en son cœur, "Kin poubelle" presque partout ailleurs. Les contrastes entre l''un et l''autre se sont accentués à la faveur de la première grand-messe internationale que cette métropole d'au moins dix millions d'habitants tenait à accueillir depuis longtemps, comme un défi à sa nonchalance.
Aux délégations de la cinquantaine de pays venues assister au XIVe sommet de la francophonie, du 12 au 14 octobre, les autorités congolaises se sont efforcées de présenter, le long d'un parcours balisés, le visage de Kin la belle. Tel était son surnom dans les années 1970, lorsque le dictateur Mobutu avait imposé à la population des travaux d'intérêt généraux pour maintenir la capitale du Zaïre d'alors dans la propreté.


Récemment, le petit aéroport international de N'Djili a été rénové et son unique piste a été refaite et élargie, par la société chinoise Sinohydro. Il y a quelques semaines encore, la route menant de N'Djili au centre-ville était un cauchemar d'embouteillages et de nids de poule, si bien qu'il fallait souvent quatre heures pour parcourir sa trentaine de kilomètres. Elle a été transformée en un temps record en six voies dégagées. Par une autre entreprise chinoise.

Les parlementaires congolais ont été délogés du "Palais du peuple" pour qu''il héberge le sommet francophone. Ce sobre bâtiment avait été construit dans les années 1970... par des Chinois. Ce sont encore eux qui viennent de le rénover. Certaines délégations sont logées dans l''un des plus beaux hôtels de la ville, près du fleuve Congo, dans une ancienne tour de l'ère Mobutu réaménagée par ses nouveaux propriétaires. Des Chinois.

Explication : en 2007, Pékin a accordé à la RDC du président Joseph Kabila un prêt de 9 milliards de dollars. En échange de participations dans les ressources minières dont cet immense pays d'Afrique centrale regorge, la Chine s'était engagée à effectuer des travaux d'infrastructures. Leur réalisation tardait à Kinshasa, ils ont été exécutés fissa ces dernières semaines. Le quartier résidentiel de La Gombe que le sommet mobilise et les environs du Palais du peuple ont été débarrassés de leurs détritus par des légions de balayeurs, décorés aux couleurs de la francophonie et joliment illuminés la nuit.

"TENACITÉ"

Autre miracle : aux abords du stade des Martyrs, un terrain vague a été transformé à la vitesse de l''éclair la semaine dernière en un "village de la francophonie" peuplé de paillotes comme autant de vitrines de la RDC. Toutes ces zones ont été bouclées vendredi par des forces de sécurité lourdement armées et les contrôles de sécurité renforcés. La marche que le leader de l''opposition Etienne Tshisekedi, autoproclamé "président élu" à l'issue du scrutin contesté de novembre 2011, avait annoncée pour le même jour a été interdite.

Les officiels des gouvernements de la France, du Canada et du Québec en tête , venues à Kinshasa en se déclarent déterminés à y réclamer le respect des droits fondamentaux, ont cependant pu rencontrer dans leurs hôtels les représentants de l'opposition, des ONG congolaises et d'une société civile bouillonnante. Ils ont été impressionnés, dit ainsi le ministre québécois des relations extérieures, Jean-François Lisée, par leur "tenacité affichée devant les obstacles", leur "détermination à relancer le processus démocratique. Et leur désespoir devant les ravages de la guerre larvée qui sévit depuis avril dans les Kivu (est de la RDC)". Le Rwanda a refusé de s''associer au projet de résolution de la francophonie, qui réclamait des sanctions ciblées contre les groupes rebelles ravageant la zone. Kigali a été accusé par un rapport de l'ONU d''armer le plus menaçant d''entre eux, baptisé M23.

La grande majorité des Kinois, privés des rares transports en commun de la métropole pendant les "festivités", se déplacent à pied en longues files, quand défilent à leurs côtés les cortèges de voitures officielles à gyrophares. Ils sont partagés entre un sentiment de résignation et l''espoir que ce sommet attire l'attention sur leur sort de pauvres parmi les pauvres de la francophonie (avec Haïti), sur l'insécurité qu'ils vivent au quotidien et sur la corruption endémique dont ils font les frais. Les travaux pour "Kin la belle" ont entraîné la destruction de certains de leurs étals ou marchés clandestins dans leur "Kin poubelle", aux voies de terre détrempées sous les averses de saison.

Les médias occidentaux qui s'intéressent à leur sort, dans leurs habitations de fortune, sont tancés par les autorités. Soucieuse de son image, la RDC de Joseph Kabila ambitionne de devenir un, voire "le", pays émergent d'Afrique. Un long chemin que les Chinois seront peut-être de nouveau invités à paver, au prix d''autres concessions congolaises.


Martine Jacot (Kinshasa, envoyée spéciale)

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 13/10/2012, 11:23 am

REPRESSION CONTRE LES MANIFESTANTS A KINSHASA


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 13/10/2012, 11:41 am

L'ARRIVÉE DE FRANÇOIS HOLLANDE À KINSHASA POUR LA FRANCOPHONIE










___BOZWA MAYELE___BA BIPOLAAAA!__cause injuste___



Dernière édition par lino le 13/10/2012, 1:46 pm, édité 4 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 13/10/2012, 12:14 pm

Kinshasa: Dossier spécial Francophonie TV5 et interdiction de Kamerhe aux studios de TV5

Publié le oct 13, 2012
CONGOMIKILI.COM vous présente le Kinshasa ce Dossier spécial Francophonie TV5, différents reportages, et réaction sur l’ interdiction de Kamerhe aux studios de TV5 . Suivez ces images!

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=uxB2NsZe694


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 13/10/2012, 1:37 pm

François Hollande reçu par Joseph Kabila













Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  LORD MBAKAMA le 13/10/2012, 1:47 pm

Mais alors ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 13/10/2012, 2:00 pm

Sommet de la Francophonie: l’opposition congolaise décidée à se faire entendre



Par RFI
Au programme de François Hollande à Kinshasa ce samedi, il y aura des rencontres avec des opposants congolais, notamment Etienne Tshisekedi. L’opposition congolaise profite de ce XIVe Sommet de la Francophonie pour se faire entendre, et pas seulement par les Français.




Les propos de François Hollande ont donné des ailes aux opposants en RDC. Alors ils filent d’une délégation à l’autre pour se faire entendre. Là, c’est dans le hall d’un hôtel occupé par la délégation canadienne que l‘on trouve des députés d’opposition, parmi lesquels Rémi Massamba de l’UDPS. Il est content des paroles de soutien, mais il en veut plus
.


« Nous continuerons à en demander plus », soutient-il. « Les messages, c’est très bon, poursuit-il, mais nous en demandons plus. Il y a une énorme attente de la population congolaise par rapport à ce sommet. Alors il ne faudra pas qu’après le sommet égale avant le sommet ».

Avec les Français, les Suisses, les Belges et les Canadiens sont les plus sollicités. Mais il y a aussi les Africains. La délégation ivoirienne conduite par Alassane Ouattara est courtisée ; Denis Sassou-Nguesso de Brazzaville également. Alpha Condé de Guinée, qui est un ami d’Etienne Tshisekedi, devrait le recevoir pendant le week-end. Le pouvoir ne s’en offusque pas et affiche la décontraction. « C’est une tradition chez nous », dit-on dans le camp Kabila.

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  L'avocat de Mobutu le 13/10/2012, 2:21 pm

De fois ils me donnent l'impression de ne pas savoir á quoi ils s'opposent et de quoi ils sont opposants: Ils etaient contre la Francophonie, ils l'ont combattue, maintenant ils se rendent compte que ce n'etait pas aussi mal, retournent la veste et se l'approprient... S'ils avaient vraiment une vision et etaient intelligents, n'allaient pas combattre la fête..
Cette classe politique doit passer: PPRD doit convaincre Katumbi de se presenter á la prochaine election pour voir disparaitre tous ces aventuriers qui nous ont embrouillé pendant des années en empechant le pays d'aller de l'avant... Twisted Evil Twisted Evil

L'avocat de Mobutu


Mathilde a écrit:Sommet de la Francophonie: l’opposition congolaise décidée à se faire entendre



Par RFI
Au programme de François Hollande à Kinshasa ce samedi, il y aura des rencontres avec des opposants congolais, notamment Etienne Tshisekedi. L’opposition congolaise profite de ce XIVe Sommet de la Francophonie pour se faire entendre, et pas seulement par les Français.




Les propos de François Hollande ont donné des ailes aux opposants en RDC. Alors ils filent d’une délégation à l’autre pour se faire entendre. Là, c’est dans le hall d’un hôtel occupé par la délégation canadienne que l‘on trouve des députés d’opposition, parmi lesquels Rémi Massamba de l’UDPS. Il est content des paroles de soutien, mais il en veut plus
.


« Nous continuerons à en demander plus », soutient-il. « Les messages, c’est très bon, poursuit-il, mais nous en demandons plus. Il y a une énorme attente de la population congolaise par rapport à ce sommet. Alors il ne faudra pas qu’après le sommet égale avant le sommet ».

Avec les Français, les Suisses, les Belges et les Canadiens sont les plus sollicités. Mais il y a aussi les Africains. La délégation ivoirienne conduite par Alassane Ouattara est courtisée ; Denis Sassou-Nguesso de Brazzaville également. Alpha Condé de Guinée, qui est un ami d’Etienne Tshisekedi, devrait le recevoir pendant le week-end. Le pouvoir ne s’en offusque pas et affiche la décontraction. « C’est une tradition chez nous », dit-on dans le camp Kabila.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 13/10/2012, 2:22 pm

Je kiffe trop cette chanson.....bino ba collabos ya Kanachose bokeba...kie kie kie Laughing Laughing

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 13/10/2012, 2:24 pm

Le président Joseph Kabila prononce son allocution
au XIVe sommet de la Francophonie à Kinshasa


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  taty le 13/10/2012, 2:28 pm

Sans blague ! Hyppo Kanambe aka Joseph Kabila est un RWANDAIS ; ca vient de se prouver tout à l'heure lors de la lecture de son discours. Au lieu de "léguer", il a dit " RÉGUER" avant de rectifier correctement.

tatilôtétatoux


Dernière édition par taty le 13/10/2012, 2:30 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 13/10/2012, 2:30 pm

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing


taty a écrit:Sans blague ! Hyppo Kanambe aka Joseph Kabila est un RWANDAIS ; ca vient de se prouver tout à l'heure lors de la lecture de son discours. Au lieu de léguer, il a dit " RÉGUER" avant de rectifier correctement.

tatilôtétatoux

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 13/10/2012, 2:36 pm

En déplacement à Kinshasa, en République démocratique du Congo,
François Hollande s'est exprimé sur la situation politique du pays.




Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum