LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Troll le 28/10/2012, 10:38 pm

Smile Mr Cavalier

Transfert des connaissances

1960
Le jour de l´independance, le Congo ne possedait pas un seul medecin, pas un seul ingenieur, pas un seul pilote What a Face et pourtant moins de 15 ans quand le pays se decide á acquerir des DC-10 et Boieng 737 des USA, les américains commencent pas assurer un transfert des connaissances solides aux congolais Like a Star @ heaven Razz

Les techniciens en aéronautique congolais travaillent encore aux USA et au Canada après la faillite d´Air Zaire Rolling Eyes Rolling Eyes Et l´histoire nous apprend que les avions d´Air Zaire n´ont jamais fait de crach..ce que le niveau des connaissances acquisent par les congolais était solide..

Notez en passant que les DC-10, Boieng 737 et quelques Boieng 747 étaient des machines très modernes Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Alors mr Cavalier, sans complexe nous ne pouvons que vous contredire Laughing Laughing Laughing

L´Afrique du Sud avec Mandela

Quand l´ANC arrive au pouvoir, les généraux "blancs" présentent un programme militaire sur la table: Acquisitions des avions de combat modernes, des sous-marins et des navires de guerre y compris des hélico de transport..

Mr Cavalier peut verifier par lui même, La Suède avait gagnée le marché des avions de combat avec le JAS Gripen..et pendant que les pilotes black sudaf étaient formés en Suède, les industries d´électroniques menagères, ou automobiles ..s´installaient á Soweto pour construire des bus, des frigo et ..aspirateurs Razz Razz c´était la contre-partie du contrat...des équipements militaires..
Si vous trouvez des usines qui produisent des voitures BMW en RSA, ce que la RFA a exportée des sous-marins et navires de guerre.. Arrow Like a Star @ heaven

Dans ces programmes militaires, l´ANC avait obtenue qu´on favorise les formations des black en priorité...tout comme les usines devaient se situer dans les zones á forte concentration black..pour favoriser les transferts des connaissances Like a Star @ heaven

LA NOTION DE L´UNITE Rolling Eyes

Ceux qui pratiquent l´ocultisme savent que l´Humanité est "une"..ainsi l´Occident ne peut s´opposer aux transferts des connaissances..tout comme les luttes pour le marché mondial exige une agressivité et des astuces..

Vous apprendrez que les USA s´étaient opposés á la vente des JAS Gripen..jusqu´á ce que l´ANC avait decée les bombes atomiques et tout le programme nucleaire hérité de l´Apartheid..
Souvenez-vous que si la Belgique ou la France s´opposent aux transferts des connaissances, ce n ´a jamais été le cas des USA..qui non seulement avaient vendu des avions modernes, mais avaient aussi installés GM á Masina Shocked Shocked Combien des ingenieurs congolais travaillaient chez GM, IVECO, INZAL ect... Question Question
(Exactement comme en RSA)..
Les routes vont necessiter..des machines et des camions..qui seront montés sur place.. pour gagner du temps...d´où transfert des connaissances..

Ceux qui pensent que les occidentaux peuvent s´opposer aux transferts des connaisances devraient sans doute observer que les pays qui ont utilisés les avions Airbus 380..étaient soit Arabes, soit de l´Asie du Sud-Est Laughing Laughing quand la France, la RFA ou la GB devaient attendre Evil or Very Mad

Il existe en Europe des pays qui ne possedent pas la mentalité coloniale de la France, le Portugal, la Belgique ect...

Vous devez sans doute revoir un peu vos notions d´occultisme.. certains industriels occidentaux utilisent la notion de l´UNITE de l´Humanité..ce qui fait leur force Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Troll le 28/10/2012, 10:53 pm

[quote="Cavalier"]


Depuis 2007, l'économie nationale connaît une très forte croissance. Les raisons de cette croissance sont multiples. D'une part, contrairement à la majorité des pays d'Afrique Occidentale, le Ghana n'a pas connu de période de conflit ou de tensions inter-communautaires depuis de nombreuses décennies et devient aux yeux des puissances occidentales, un lieu privilégié pour réaliser des investissements sans risque.

Cela n'empêche pas l'économie ghanéenne de rester fragile (comme la plupart des économies nationales d'Afrique occidentale), car encore essentiellement orientée vers le secteur primaire, dans une époque mondialisée où l'heure est à l'avènement des productions industrielles standardisées et surtout des services.
Vs voyez vs meme que c'est un pays assiste et privilegie vis-a-vis des investisseurs Occidentaux.

Affirmations fausses

Admn parle de l´économie "réelle" basée sur une production "physique" et affirmer que le Ghana est un pays "assisté" quand ce pays tire sa force..des exportations minières et profite largement des prix des minerais..est quand discutable clown

Tout comme vous citez des informations depassées sur la Zambie..pays qui exporte des produits de l´agro-industrie vers le Zimbabwe et le ..Katanga..parce que ses dirigeants ont accordés des terres aux fermiers blancs chassés du Zimbabwe Razz Razz Cette une puissances agro-indutrielle qui monte....

Quelle est la difference entre ceux des pays emmergents qui tirent leur richesse sur base des exportations du petrole, ou des minerais? La Russie est en tête d´eux. sans oublier le Bresil Arrow Arrow En quoi le Ghana peut-il être "assisté" quand les capitaux occidentaux financent ses exportations Like a Star @ heaven Question Suspect

Mr Cavalier vous devriez sans doute revoir vos connaissances en matière économique.. le jour où vous allez decouvrir que sans Ericsson la technologie qui rend possible l´usage des téléphones portables au Congo... Very Happy Razz ce que la technologie moderne ne connait plus cette mentalité coloniale..et les congolais ont sautés technologiquement parlant le téléphone á fil.. pour le portable sans transition..preuve par excelence de la notion de l´unité de l´Humanité Idea clown drunken

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Cavalier le 29/10/2012, 12:24 am

Troll a écrit: Smile Mr Cavalier

Transfert des connaissances

1960
Le jour de l´independance, le Congo ne possedait pas un seul medecin, pas un seul ingenieur, pas un seul pilote What a Face et pourtant moins de 15 ans quand le pays se decide á acquerir des DC-10 et Boieng 737 des USA, les américains commencent pas assurer un transfert des connaissances solides aux congolais Like a Star @ heaven Razz

Les techniciens en aéronautique congolais travaillent encore aux USA et au Canada après la faillite d´Air Zaire Rolling Eyes Rolling Eyes Et l´histoire nous apprend que les avions d´Air Zaire n´ont jamais fait de crach..ce que le niveau des connaissances acquisent par les congolais était solide..

Notez en passant que les DC-10, Boieng 737 et quelques Boieng 747 étaient des machines très modernes Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Alors mr Cavalier, sans complexe nous ne pouvons que vous contredire Laughing Laughing Laughing

L´Afrique du Sud avec Mandela

Quand l´ANC arrive au pouvoir, les généraux "blancs" présentent un programme militaire sur la table: Acquisitions des avions de combat modernes, des sous-marins et des navires de guerre y compris des hélico de transport..

Mr Cavalier peut verifier par lui même, La Suède avait gagnée le marché des avions de combat avec le JAS Gripen..et pendant que les pilotes black sudaf étaient formés en Suède, les industries d´électroniques menagères, ou automobiles ..s´installaient á Soweto pour construire des bus, des frigo et ..aspirateurs Razz Razz c´était la contre-partie du contrat...des équipements militaires..
Si vous trouvez des usines qui produisent des voitures BMW en RSA, ce que la RFA a exportée des sous-marins et navires de guerre.. Arrow Like a Star @ heaven

Dans ces programmes militaires, l´ANC avait obtenue qu´on favorise les formations des black en priorité...tout comme les usines devaient se situer dans les zones á forte concentration black..pour favoriser les transferts des connaissances Like a Star @ heaven

LA NOTION DE L´UNITE Rolling Eyes

Ceux qui pratiquent l´ocultisme savent que l´Humanité est "une"..ainsi l´Occident ne peut s´opposer aux transferts des connaissances..tout comme les luttes pour le marché mondial exige une agressivité et des astuces..

Vous apprendrez que les USA s´étaient opposés á la vente des JAS Gripen..jusqu´á ce que l´ANC avait decée les bombes atomiques et tout le programme nucleaire hérité de l´Apartheid..
Souvenez-vous que si la Belgique ou la France s´opposent aux transferts des connaissances, ce n ´a jamais été le cas des USA..qui non seulement avaient vendu des avions modernes, mais avaient aussi installés GM á Masina Shocked Shocked Combien des ingenieurs congolais travaillaient chez GM, IVECO, INZAL ect... Question Question
(Exactement comme en RSA)..
Les routes vont necessiter..des machines et des camions..qui seront montés sur place.. pour gagner du temps...d´où transfert des connaissances..

Ceux qui pensent que les occidentaux peuvent s´opposer aux transferts des connaisances devraient sans doute observer que les pays qui ont utilisés les avions Airbus 380..étaient soit Arabes, soit de l´Asie du Sud-Est Laughing Laughing quand la France, la RFA ou la GB devaient attendre Evil or Very Mad

Il existe en Europe des pays qui ne possedent pas la mentalité coloniale de la France, le Portugal, la Belgique ect...

Vous devez sans doute revoir un peu vos notions d´occultisme.. certains industriels occidentaux utilisent la notion de l´UNITE de l´Humanité..ce qui fait leur force Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Monsieur Troll, ha ha ha Laughing

Okay,

Vs savez conduire une bagnolle, n'est-ce pas une transmission de savoir?

Mais Pouvez-vs en fabriquer meme une??? Fabriquer ne fut-ce qu'un moteur d'auto, avez vs cette connaissance??? Ou ne fut ce qu'une bicyclette???

Aujourd'hui de nombreuses personnes peuvent utiliser l'ordinateur, savent-elles comment en fabriquer un? Meme une sime, ou un mouse???? Question

Apres, 52 ans d'Independance territoriale, existe t-il une industrie pharmaceuticale en RDC???

Vs citez la RSA alors que vs le savez si bien que c'est une machine Occidentale qui est derriere sa productivite.

LA NOTION D'UNITE HUMANITAIRE, S'ELLE EXISTAIT, ALORS L'EUROPE N'ALLAIT PAS CONTINUER A OPPRESSER L'AFRIQUE... Cool

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Cavalier le 29/10/2012, 12:37 am

[quote="Troll"]
Cavalier a écrit:


Depuis 2007, l'économie nationale connaît une très forte croissance. Les raisons de cette croissance sont multiples. D'une part, contrairement à la majorité des pays d'Afrique Occidentale, le Ghana n'a pas connu de période de conflit ou de tensions inter-communautaires depuis de nombreuses décennies et devient aux yeux des puissances occidentales, un lieu privilégié pour réaliser des investissements sans risque.

Cela n'empêche pas l'économie ghanéenne de rester fragile (comme la plupart des économies nationales d'Afrique occidentale), car encore essentiellement orientée vers le secteur primaire, dans une époque mondialisée où l'heure est à l'avènement des productions industrielles standardisées et surtout des services.
Vs voyez vs meme que c'est un pays assiste et privilegie vis-a-vis des investisseurs Occidentaux.

Affirmations fausses

Admn parle de l´économie "réelle" basée sur une production "physique" et affirmer que le Ghana est un pays "assisté" quand ce pays tire sa force..des exportations minières et profite largement des prix des minerais..est quand discutable clown

Tout comme vous citez des informations depassées sur la Zambie..pays qui exporte des produits de l´agro-industrie vers le Zimbabwe et le ..Katanga..parce que ses dirigeants ont accordés des terres aux fermiers blancs chassés du Zimbabwe Razz Razz Cette une puissances agro-indutrielle qui monte....

Quelle est la difference entre ceux des pays emmergents qui tirent leur richesse sur base des exportations du petrole, ou des minerais? La Russie est en tête d´eux. sans oublier le Bresil Arrow Arrow En quoi le Ghana peut-il être "assisté" quand les capitaux occidentaux financent ses exportations Like a Star @ heaven Question Suspect

Mr Cavalier vous devriez sans doute revoir vos connaissances en matière économique.. le jour où vous allez decouvrir que sans Ericsson la technologie qui rend possible l´usage des téléphones portables au Congo... Very Happy Razz ce que la technologie moderne ne connait plus cette mentalité coloniale..et les congolais ont sautés technologiquement parlant le téléphone á fil.. pour le portable sans transition..preuve par excelence de la notion de l´unité de l´Humanité Idea clown drunken
Sir Troll'

C'est connu que les Nations Africaines ne brillent que par la production de leurs nombreuse matieres premieres, chose qui est rendu possible par le savoir faire des Occidentaux,sinon elle resterait dans le marche noir...[MIBA, GECAMINES, BARRAGE D'INGA,etc.] Que des Oeuvres des Colons.


Quand a La Zambie voir Arrow Arrow Arrow

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zambie

Voir: Arrow Dernière modification de cette page le 8 octobre 2012 à 12:03.


_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Admin le 29/10/2012, 4:08 am

Mwana ya Lola,

Encore une fois je dis que ces obstacles ne constituent en rien une fatalité. Ces obstacles sont contournables et surtout peuvent disparaître ... C'est une culture qu'il faut rebâtir. Tu sais les hommes politiques au pouvoir vont te faire la guerre quand ils sentent que tu veux prendre leurs places, or sur ce coup là, il ne s'agit pas de la politique ... J'ai déjà lu certaines personnes ici soutenir que même sans la démocratie certains pays avancent ... Disons j'ai un peu tendance à croire qu'un peuple afammé peut difficilement s'insufler une culture démocratique ... Il faut qu'il soit instruit "scolarisé" et surtout avoir un certain minimum de survie ... donc plus le congolais sera instruit et moins pauvre, plus il sera à même de vivre dans une culture démocratique.

Il nous faut livrer ce combat là ... Celui de contrôler notre petite économie ...une économie équitable centrée sur le développement de l'Afrique et de ses enfants ... Depuis des milliers d'années les occidentaux fonctionnent comme ça. L'école (systeme scolaire) par exemple à été inventée pour cette raison fondamentale ..., raison qui consiste à transmettre à la génération future les connaissances acquises.
Il nous faut donc récupérer ce qui est à nous ... Le contrôle de notre petite économie est stratégiquement le premier pallier dans la reconquête du pouvoir selon moi.

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  henrija1 le 29/10/2012, 5:07 am

Sujet très intéressant mais glissant, conduisant à des subtiles confusions mais il vaut la peine de prendre le risque d’y participer .

A mon avis, nos pays sont bien indépendants mais pas souverains. Indépendant parce que théoriquement nous pouvons nous organiser comme nous voulons mais en pratique tobosana te que tozali tous les temps en guerre économique contre ba puissances ya mokili. Et comme dans toute guerre c’est le plus puissant, le vainqueur qui impose sa loi. Quand au vaincu il ne peut prétendre à la souveraineté. C’est vrai qu’il y a des éléments culturels qui limitent nos capacités mais ils seraient surmontables si la puissance des vainqueurs ne se manifestait pas de façon si écrasante et assez subtile pour exploiter toutes nos faiblesses. Il faut donc se connaître, connaître les réalités qui gouvernent notre monde et se battre pour conquérir la souveraineté.

Pour cela il nous faut vraiment comprendre comment ca se passe dans le monde, comment la guerre économique nous est-elle faite et comment cette guerre économique s’exprime et devient une guerre politique et militaire. Comment nos présidents arrivent au pouvoir ? par la volonté de qui ? Comment ceux-là même qui les mettent au pouvoir les salissent de sorte à en faire des instruments entre leurs mains, notamment par le chantage du TPI (Tribunal pénal international). Comment pour conserver leur pouvoir et surtout pour conserver leur vie, ses présidents leurs doivent tout. Le peuple serait-il près à composer avec un président qu’il hait dans le but de contrer ce chantage des puissants du monde ? Difficile car le peuple, de bonne foi et fier, croit qu’il se bat contre son premier ennemi et ne peut accepter de composer avec lui sans se trahir.
Que ferions-nous si connaissions toute la vérité sur nos pays? Aurions-nous l’honnêteté et l’humilité de prendre la bonne décision ? Ne connaissons-nous pas d'ailleurs toute la vérité?
N'est-ce pas un secret de Polichinelle que la réalité de nos pays comme pays sans souveraineté?

Les maîtres du monde ont une longueur d’avance sur nous. Pendant que nous parlons de la situation actuelle du pays ils ont déjà planifié l’après Joseph KABILA et nous serons comme toujours les derniers à le savoir et les premiers surpris. Leur tactique : préparer une personne, de préférence pourrie, c’est-à-dire, une personne qui a du sang dans les mains ou qui est près à verser du sang humain, une personne impliquée ou qu’ils peuvent exprès impliquer dans les magouilles et les combinaisons sécrètes de toute espèce, afin de s’en servir comme moyen de chantage contre lui par la suite.
Ils font des études et des analyses poussées sur l’être humain, sur notre société pour pouvoir concevoir le plus futé de piège qui renfermerait le Congo, l’Afrique. C’est fort de ces études, forts de leurs moyens et stratagèmes qu’ils arrivent même à changer, à transformer les plus honnêtes, les plus droits, les plus rebelles et les plus déterminés d’entre nous. On comprendra pourquoi les plus durs des opposants deviennent des pires dictateurs.

Naïfs comme nous sommes, pressés d’en découdre avec un dictateur nous ne faisons pas grand cas des contenus des révolutions qui prétendent nous apporter le salut, ni de ce que sont devenus entretemps nos leaders d’opposition suite à l’usure. Ainsi nous jouons sans le savoir le jeu de nos bourreaux. Il n’est pas impossible que J.P Bemba par exemple soit en ce moment entrain de subir une cure de lavage de cerveau afin de servir demain comme pion pour ses actuels bourreaux(la CI). Qui de nous ne se laisserait pas prendre au piège si un tel coup était monté? (C’est juste un exemple et rien ne garantit que J.P.Bemba accepterait des louches propositions de la CI contre le Congo). C’est ainsi qu’on peut comprendre comment des gens comme Oscar KASHALA, Roger LUMBALA, GIZENGA ….n’ont pu échapper au piège.
Ceci me pousse à dire que nous devons avoir l’humilité d’accepter que même nous-mêmes qui critiquons n’aurions peut-être pas été assez fort , assez droit , assez honnête pour faire autrement en face de la broyeuse volonté des grandes puissances ; nous ne faisons pas le poids et comme nos dirigeants, nous ne pourrions pas résister aux injonctions des grandes puissances surtout après que, par leur ruse, nous ayons trempé dans des affaires sombres qu’ils utilisent pour nous faire du chantage. Quand ce sont les autres nous voyons bien facilement ces failles mais on ne peut pas savoir avec certitude ce que nous ferions, étions-nous à la place des nos dirigeants. Sur ce point j’admire la sincérité de cavalier lorsqu’il déclare ne pas se sentir capable de faire de la politique ou de diriger le pays alors que 99,99 % des congolais s’estiment faussement capables de faire de la politique ou capable de diriger (d’être président). Tous ont des folles ambitions, tous croient qu’ils sont ou seront mieux que les autres mais une fois là, ce sont les autres qui tous déchantent.

Comme l’a dit ADMIN, « dans notre haine pour …. », nous oublions de penser que même lui-même KABILA pourrait être une victime de ce grand système auquel il doit tout pour sa vie comme à une mafia. En le rejetant totalement nous ne lui laissons aucun choix que de faire ce que lui demandent ses maîtres car nous faisons exactement ce que souhaitent ces gens –là, un président haï par son peuple, un bon candidat parce qu’il ne sera que plus+ dépendant de la mafia des grandes puissances pour au moins rester vivant. Or, excusez-moi cette absurdité et cette utopie, si au lieu de banir nos dirigeants, tokenda ko mona bango pe koyebisa bango boye : « biso toyebi ba injonctions bino bo subiraka, toyebi ba chantages mindele basalelaka bino po bayebi que peuple ayina bino. Au lieu bozela protection epayi ya mindele, to assurer bino protection na appui ya peuple pourque, en retour, bino ba konzi bokoka kozwa assurance ya ko s’opposer contre ba injonctions nuisibles sachant que même sans appuis ya mindele boko zala na appui ya peuple , pe bozwa ba decisions ya bien pona mboka » , une telle démarche est-elle impensable de la part d’une opposition responsable ?

Mr Troll franchement vos arguments sont loin de convaincre sur la bonne volonté de l'occident ni de sur son souhait de transmettre sa technologie stratégique à l'Afrique. Le moindre transfert jusqu'ici fait ne l'a été que puisque dicté par des impératifs d'autosatisfaction. Ce qui prime avant tout, c'est ce qu'on pourra en retirer. Et même là encore ils font attention à ne pas donner à l'Afrique les moyens de son autonomie. Je ne dis pas qu'ils ne devraient pas protéger leurs intérêts ni rechercher le moindre intérêt mais plus que cela, ils entretiennent les dictatures et le sous-développement de l’Afrique. Et jusque là ils ont réussie à le faire. Rien ne dit qu’ils réussiront toujours. Mais leurs puissance de nuisance est grande :

Quelques fois il m’arrive de penser qu’il faut, tout en tentant tout pour nous sortir de notre situation actuelle, accepter notre sort et compter sur la nature (la main invisible) qui, loin de nos calculs et attentes, se chargera, par le hasard des circonstances mêlées aux combats de ceux qui veulent le changement, de changer la donne qui veut que l’Afrique soit le souffre douleur dont les autres profitent. La roue tourne et je ne me doute pas un seul instant que le tour de l’Afrique viendra par surprise, non pas par la volonté de ceux qui nous dominent actuellement, pas non plus par la volonté de nos élites corrompues mais par une espèce de justice naturelle. Aujourd’hui saturé, l’occident aura besoin d’autres débouchés, des consommateurs, des populations ayant une certaine capacité d’achat pour leur acheter leurs productions. Ca ne sera pas leur souhait mais ce sera la nécessité de survie, c’est-à-dire une exigence des circonstances obligeantes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Admin le 29/10/2012, 6:32 am

henrija1 a écrit:Sujet très intéressant mais glissant, conduisant à des subtiles confusions mais il vaut la peine de prendre le risque d’y participer .

A mon avis, nos pays sont bien indépendants mais pas souverains. Indépendant parce que théoriquement nous pouvons nous organiser comme nous voulons mais en pratique tobosana te que tozali tous les temps en guerre économique contre ba puissances ya mokili. Et comme dans toute guerre c’est le plus puissant, le vainqueur qui impose sa loi. Quand au vaincu il ne peut prétendre à la souveraineté. C’est vrai qu’il y a des éléments culturels qui limitent nos capacités mais ils seraient surmontables si la puissance des vainqueurs ne se manifestait pas de façon si écrasante et assez subtile pour exploiter toutes nos faiblesses. Il faut donc se connaître, connaître les réalités qui gouvernent notre monde et se battre pour conquérir la souveraineté.

Pour cela il nous faut vraiment comprendre comment ca se passe dans le monde, comment la guerre économique nous est-elle faite et comment cette guerre économique s’exprime et devient une guerre politique et militaire. Comment nos présidents arrivent au pouvoir ? par la volonté de qui ? Comment ceux-là même qui les mettent au pouvoir les salissent de sorte à en faire des instruments entre leurs mains, notamment par le chantage du TPI (Tribunal pénal international). Comment pour conserver leur pouvoir et surtout pour conserver leur vie, ses présidents leurs doivent tout. Le peuple serait-il près à composer avec un président qu’il hait dans le but de contrer ce chantage des puissants du monde ? Difficile car le peuple, de bonne foi et fier, croit qu’il se bat contre son premier ennemi et ne peut accepter de composer avec lui sans se trahir.
Que ferions-nous si connaissions toute la vérité sur nos pays? Aurions-nous l’honnêteté et l’humilité de prendre la bonne décision ? Ne connaissons-nous pas d'ailleurs toute la vérité?
N'est-ce pas un secret de Polichinelle que la réalité de nos pays comme pays sans souveraineté?

Les maîtres du monde ont une longueur d’avance sur nous. Pendant que nous parlons de la situation actuelle du pays ils ont déjà planifié l’après Joseph KABILA et nous serons comme toujours les derniers à le savoir et les premiers surpris. Leur tactique : préparer une personne, de préférence pourrie, c’est-à-dire, une personne qui a du sang dans les mains ou qui est près à verser du sang humain, une personne impliquée ou qu’ils peuvent exprès impliquer dans les magouilles et les combinaisons sécrètes de toute espèce, afin de s’en servir comme moyen de chantage contre lui par la suite.
Ils font des études et des analyses poussées sur l’être humain, sur notre société pour pouvoir concevoir le plus futé de piège qui renfermerait le Congo, l’Afrique. C’est fort de ces études, forts de leurs moyens et stratagèmes qu’ils arrivent même à changer, à transformer les plus honnêtes, les plus droits, les plus rebelles et les plus déterminés d’entre nous. On comprendra pourquoi les plus durs des opposants deviennent des pires dictateurs.

Naïfs comme nous sommes, pressés d’en découdre avec un dictateur nous ne faisons pas grand cas des contenus des révolutions qui prétendent nous apporter le salut, ni de ce que sont devenus entretemps nos leaders d’opposition suite à l’usure. Ainsi nous jouons sans le savoir le jeu de nos bourreaux. Il n’est pas impossible que J.P Bemba par exemple soit en ce moment entrain de subir une cure de lavage de cerveau afin de servir demain comme pion pour ses actuels bourreaux(la CI). Qui de nous ne se laisserait pas prendre au piège si un tel coup était monté? (C’est juste un exemple et rien ne garantit que J.P.Bemba accepterait des louches propositions de la CI contre le Congo). C’est ainsi qu’on peut comprendre comment des gens comme Oscar KASHALA, Roger LUMBALA, GIZENGA ….n’ont pu échapper au piège.
Ceci me pousse à dire que nous devons avoir l’humilité d’accepter que même nous-mêmes qui critiquons n’aurions peut-être pas été assez fort , assez droit , assez honnête pour faire autrement en face de la broyeuse volonté des grandes puissances ; nous ne faisons pas le poids et comme nos dirigeants, nous ne pourrions pas résister aux injonctions des grandes puissances surtout après que, par leur ruse, nous ayons trempé dans des affaires sombres qu’ils utilisent pour nous faire du chantage. Quand ce sont les autres nous voyons bien facilement ces failles mais on ne peut pas savoir avec certitude ce que nous ferions, étions-nous à la place des nos dirigeants. Sur ce point j’admire la sincérité de cavalier lorsqu’il déclare ne pas se sentir capable de faire de la politique ou de diriger le pays alors que 99,99 % des congolais s’estiment faussement capables de faire de la politique ou capable de diriger (d’être président). Tous ont des folles ambitions, tous croient qu’ils sont ou seront mieux que les autres mais une fois là, ce sont les autres qui tous déchantent.

Comme l’a dit ADMIN, « dans notre haine pour …. », nous oublions de penser que même lui-même KABILA pourrait être une victime de ce grand système auquel il doit tout pour sa vie comme à une mafia. En le rejetant totalement nous ne lui laissons aucun choix que de faire ce que lui demandent ses maîtres car nous faisons exactement ce que souhaitent ces gens –là, un président haï par son peuple, un bon candidat parce qu’il ne sera que plus+ dépendant de la mafia des grandes puissances pour au moins rester vivant. Or, excusez-moi cette absurdité et cette utopie, si au lieu de banir nos dirigeants, tokenda ko mona bango pe koyebisa bango boye : « biso toyebi ba injonctions bino bo subiraka, toyebi ba chantages mindele basalelaka bino po bayebi que peuple ayina bino. Au lieu bozela protection epayi ya mindele, to assurer bino protection na appui ya peuple pourque, en retour, bino ba konzi bokoka kozwa assurance ya ko s’opposer contre ba injonctions nuisibles sachant que même sans appuis ya mindele boko zala na appui ya peuple , pe bozwa ba decisions ya bien pona mboka » , une telle démarche est-elle impensable de la part d’une opposition responsable ?

Mr Troll franchement vos arguments sont loin de convaincre sur la bonne volonté de l'occident ni de sur son souhait de transmettre sa technologie stratégique à l'Afrique. Le moindre transfert jusqu'ici fait ne l'a été que puisque dicté par des impératifs d'autosatisfaction. Ce qui prime avant tout, c'est ce qu'on pourra en retirer. Et même là encore ils font attention à ne pas donner à l'Afrique les moyens de son autonomie. Je ne dis pas qu'ils ne devraient pas protéger leurs intérêts ni rechercher le moindre intérêt mais plus que cela, ils entretiennent les dictatures et le sous-développement de l’Afrique. Et jusque là ils ont réussie à le faire. Rien ne dit qu’ils réussiront toujours. Mais leurs puissance de nuisance est grande :

Quelques fois il m’arrive de penser qu’il faut, tout en tentant tout pour nous sortir de notre situation actuelle, accepter notre sort et compter sur la nature (la main invisible) qui, loin de nos calculs et attentes, se chargera, par le hasard des circonstances mêlées aux combats de ceux qui veulent le changement, de changer la donne qui veut que l’Afrique soit le souffre douleur dont les autres profitent. La roue tourne et je ne me doute pas un seul instant que le tour de l’Afrique viendra par surprise, non pas par la volonté de ceux qui nous dominent actuellement, pas non plus par la volonté de nos élites corrompues mais par une espèce de justice naturelle. Aujourd’hui saturé, l’occident aura besoin d’autres débouchés, des consommateurs, des populations ayant une certaine capacité d’achat pour leur acheter leurs productions. Ca ne sera pas leur souhait mais ce sera la nécessité de survie, c’est-à-dire une exigence des circonstances obligeantes.

Juste un mot pour dire que je vois à 90% les choses comme vous en ce moment.

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Troll le 29/10/2012, 7:04 am

[quote="henrija1"]Sujet très intéressant mais glissant, conduisant à des subtiles confusions mais il vaut la peine de prendre le risque d’y participer .




Mr Troll franchement vos arguments sont loin de convaincre sur la bonne volonté de l'occident ni de sur son souhait de transmettre sa technologie stratégique à l'Afrique. Le moindre transfert jusqu'ici fait ne l'a été que puisque dicté par des impératifs d'autosatisfaction. Ce qui prime avant tout, c'est ce qu'on pourra en retirer. Et même là encore ils font attention à ne pas donner à l'Afrique les moyens de son autonomie. Je ne dis pas qu'ils ne devraient pas protéger leurs intérêts ni rechercher le moindre intérêt mais plus que cela, ils entretiennent les dictatures et le sous-développement de l’Afrique. Et jusque là ils ont réussie à le faire. Rien ne dit qu’ils réussiront toujours. Mais leurs puissance de nuisance est grande :

Sad Sad
Troll ne parle pas d´une "bonne volonté" des occidentaux Like a Star @ heaven ..Avec tout le respect pour la comprehension de ceux qui lisent ceci..Les occidentaux sont "contraints" de transferer la technologie..pour faire tourner leurs industries..et inventer des nouvelles technologies.
Ceux des pays occidentaux qui vont réfuser ce processus vont regresser, c´est la loi de la nature..la loi de l´économie ..c´est naturel..

En ce moment, l´Occident ne peut "refuser" de former les africains capables d´utliser l´informatique..sinon Microsoft aura du mal á vendre ses PC.. Like a Star @ heaven C est le même principe pour la télephonie ect..

La loi la plus ultime est la "competition": produire des équipements de haute qualité pour survivre dans cette competition mondiale What a Face Et si l´Occident refuse de transferer les connaissances...comment vont-ils vendre leurs productions Question Nous avons donnés l´exemple d´Air Zaire avec Boieng.. Ceux qui sont assez curieux peuvent verifier le même processus avec Ethyopian Airline.. Like a Star @ heaven qui a marché depuis l´époque de l´Emperuer Hailé S Very Happy Razz ..
Ils sont contraints de transferer les connaissances, quand le marché mondial se reduit de plus en plus et l´Afrique reste certainement le seul continent où on peut encore construire des routes, des chemins de fer ou des aéroports Like a Star @ heaven C´est par contrainte et pas la bonne volonté..
La Suède vend ses avions de combat dans des pays comme la Thailande, la RSA..parce que le marché en Europe est moindre et la competition est feroce Laughing ..

Ce n´est pas question de "bonne volonté" Question

Mr Henri..
Bravo d´avoir compris enfin..sur Gizenga..dont beaucoup ignore qu´il était agent de renseignement des Belges..avant l´independance et possedait les mêmes liens que Mobutu Twisted Evil Twisted Evil

Mais il ne faut pas généraliser..les questions politiques du Congo á toute l´Afrique Evil or Very Mad No No Pour preuve, tentons une analyse scientifique basée sur des faits verifiables:
Dressons une liste des pays Africains qui ont optés pour la démocratie depuis 15 ans.. et comparons leur situation économique et sociale avec ceux qui ne l´ont pas fait..

Nous continuons á demander á l´Admn de nous informer d´une chose simple et verifiable: Combien parmis les gens qu´il a rencontré possedent des entreprises de transport (taxi, bus, camions, informatiques).. Arrow Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Troll le 29/10/2012, 7:14 am

[quote="Admin"]Mwana ya Lola,

Encore une fois je dis que ces obstacles ne constituent en rien une fatalité. Ces obstacles sont contournables et surtout peuvent disparaître ... C'est une culture qu'il faut rebâtir. Tu sais les hommes politiques au pouvoir vont te faire la guerre quand ils sentent que tu veux prendre leurs places, or sur ce coup là, il ne s'agit pas de la politique ... J'ai déjà lu certaines personnes ici soutenir que même sans la démocratie certains pays avancent ... Disons j'ai un peu tendance à croire qu'un peuple afammé peut difficilement s'insufler une culture démocratique ... Il faut qu'il soit instruit "scolarisé" et surtout avoir un certain minimum de survie ... donc plus le congolais sera instruit et moins pauvre, plus il sera à même de vivre dans une culture démocratique.

Mr l´Admn réside aux USA, son experience de la démocratie est certainement très differente de ceux qui résident dans les pays Nordiques où la démocratie passe avant tout par l´éducation gratuite et un système social solide pour tous les citoyens Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

On nous traire facilement de "reveur"..ce que depuis 20 ans, nous avons vu autre chose pendant notre sejour en Occident Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Mwana Ya Lola le 29/10/2012, 10:08 am

henrija1 a écrit:Sujet très intéressant mais glissant, conduisant à des subtiles confusions mais il vaut la peine de prendre le risque d’y participer .

A mon avis, nos pays sont bien indépendants mais pas souverains. Indépendant parce que théoriquement nous pouvons nous organiser comme nous voulons mais en pratique tobosana te que tozali tous les temps en guerre économique contre ba puissances ya mokili. Et comme dans toute guerre c’est le plus puissant, le vainqueur qui impose sa loi. Quand au vaincu il ne peut prétendre à la souveraineté. C’est vrai qu’il y a des éléments culturels qui limitent nos capacités mais ils seraient surmontables si la puissance des vainqueurs ne se manifestait pas de façon si écrasante et assez subtile pour exploiter toutes nos faiblesses. Il faut donc se connaître, connaître les réalités qui gouvernent notre monde et se battre pour conquérir la souveraineté.

Pour cela il nous faut vraiment comprendre comment ca se passe dans le monde, comment la guerre économique nous est-elle faite et comment cette guerre économique s’exprime et devient une guerre politique et militaire. Comment nos présidents arrivent au pouvoir ? par la volonté de qui ? Comment ceux-là même qui les mettent au pouvoir les salissent de sorte à en faire des instruments entre leurs mains, notamment par le chantage du TPI (Tribunal pénal international). Comment pour conserver leur pouvoir et surtout pour conserver leur vie, ses présidents leurs doivent tout. Le peuple serait-il près à composer avec un président qu’il hait dans le but de contrer ce chantage des puissants du monde ? Difficile car le peuple, de bonne foi et fier, croit qu’il se bat contre son premier ennemi et ne peut accepter de composer avec lui sans se trahir.
Que ferions-nous si connaissions toute la vérité sur nos pays? Aurions-nous l’honnêteté et l’humilité de prendre la bonne décision ? Ne connaissons-nous pas d'ailleurs toute la vérité?
N'est-ce pas un secret de Polichinelle que la réalité de nos pays comme pays sans souveraineté?

Les maîtres du monde ont une longueur d’avance sur nous. Pendant que nous parlons de la situation actuelle du pays ils ont déjà planifié l’après Joseph KABILA et nous serons comme toujours les derniers à le savoir et les premiers surpris. Leur tactique : préparer une personne, de préférence pourrie, c’est-à-dire, une personne qui a du sang dans les mains ou qui est près à verser du sang humain, une personne impliquée ou qu’ils peuvent exprès impliquer dans les magouilles et les combinaisons sécrètes de toute espèce, afin de s’en servir comme moyen de chantage contre lui par la suite.
Ils font des études et des analyses poussées sur l’être humain, sur notre société pour pouvoir concevoir le plus futé de piège qui renfermerait le Congo, l’Afrique. C’est fort de ces études, forts de leurs moyens et stratagèmes qu’ils arrivent même à changer, à transformer les plus honnêtes, les plus droits, les plus rebelles et les plus déterminés d’entre nous. On comprendra pourquoi les plus durs des opposants deviennent des pires dictateurs.

Naïfs comme nous sommes, pressés d’en découdre avec un dictateur nous ne faisons pas grand cas des contenus des révolutions qui prétendent nous apporter le salut, ni de ce que sont devenus entretemps nos leaders d’opposition suite à l’usure. Ainsi nous jouons sans le savoir le jeu de nos bourreaux. Il n’est pas impossible que J.P Bemba par exemple soit en ce moment entrain de subir une cure de lavage de cerveau afin de servir demain comme pion pour ses actuels bourreaux(la CI). Qui de nous ne se laisserait pas prendre au piège si un tel coup était monté? (C’est juste un exemple et rien ne garantit que J.P.Bemba accepterait des louches propositions de la CI contre le Congo). C’est ainsi qu’on peut comprendre comment des gens comme Oscar KASHALA, Roger LUMBALA, GIZENGA ….n’ont pu échapper au piège.
Ceci me pousse à dire que nous devons avoir l’humilité d’accepter que même nous-mêmes qui critiquons n’aurions peut-être pas été assez fort , assez droit , assez honnête pour faire autrement en face de la broyeuse volonté des grandes puissances ; nous ne faisons pas le poids et comme nos dirigeants, nous ne pourrions pas résister aux injonctions des grandes puissances surtout après que, par leur ruse, nous ayons trempé dans des affaires sombres qu’ils utilisent pour nous faire du chantage. Quand ce sont les autres nous voyons bien facilement ces failles mais on ne peut pas savoir avec certitude ce que nous ferions, étions-nous à la place des nos dirigeants. Sur ce point j’admire la sincérité de cavalier lorsqu’il déclare ne pas se sentir capable de faire de la politique ou de diriger le pays alors que 99,99 % des congolais s’estiment faussement capables de faire de la politique ou capable de diriger (d’être président). Tous ont des folles ambitions, tous croient qu’ils sont ou seront mieux que les autres mais une fois là, ce sont les autres qui tous déchantent.

Comme l’a dit ADMIN, « dans notre haine pour …. », nous oublions de penser que même lui-même KABILA pourrait être une victime de ce grand système auquel il doit tout pour sa vie comme à une mafia. En le rejetant totalement nous ne lui laissons aucun choix que de faire ce que lui demandent ses maîtres car nous faisons exactement ce que souhaitent ces gens –là, un président haï par son peuple, un bon candidat parce qu’il ne sera que plus+ dépendant de la mafia des grandes puissances pour au moins rester vivant. Or, excusez-moi cette absurdité et cette utopie, si au lieu de banir nos dirigeants, tokenda ko mona bango pe koyebisa bango boye : « biso toyebi ba injonctions bino bo subiraka, toyebi ba chantages mindele basalelaka bino po bayebi que peuple ayina bino. Au lieu bozela protection epayi ya mindele, to assurer bino protection na appui ya peuple pourque, en retour, bino ba konzi bokoka kozwa assurance ya ko s’opposer contre ba injonctions nuisibles sachant que même sans appuis ya mindele boko zala na appui ya peuple , pe bozwa ba decisions ya bien pona mboka » , une telle démarche est-elle impensable de la part d’une opposition responsable ?

Mr Troll franchement vos arguments sont loin de convaincre sur la bonne volonté de l'occident ni de sur son souhait de transmettre sa technologie stratégique à l'Afrique. Le moindre transfert jusqu'ici fait ne l'a été que puisque dicté par des impératifs d'autosatisfaction. Ce qui prime avant tout, c'est ce qu'on pourra en retirer. Et même là encore ils font attention à ne pas donner à l'Afrique les moyens de son autonomie. Je ne dis pas qu'ils ne devraient pas protéger leurs intérêts ni rechercher le moindre intérêt mais plus que cela, ils entretiennent les dictatures et le sous-développement de l’Afrique. Et jusque là ils ont réussie à le faire. Rien ne dit qu’ils réussiront toujours. Mais leurs puissance de nuisance est grande :

Quelques fois il m’arrive de penser qu’il faut, tout en tentant tout pour nous sortir de notre situation actuelle, accepter notre sort et compter sur la nature (la main invisible) qui, loin de nos calculs et attentes, se chargera, par le hasard des circonstances mêlées aux combats de ceux qui veulent le changement, de changer la donne qui veut que l’Afrique soit le souffre douleur dont les autres profitent. La roue tourne et je ne me doute pas un seul instant que le tour de l’Afrique viendra par surprise, non pas par la volonté de ceux qui nous dominent actuellement, pas non plus par la volonté de nos élites corrompues mais par une espèce de justice naturelle. Aujourd’hui saturé, l’occident aura besoin d’autres débouchés, des consommateurs, des populations ayant une certaine capacité d’achat pour leur acheter leurs productions. Ca ne sera pas leur souhait mais ce sera la nécessité de survie, c’est-à-dire une exigence des circonstances obligeantes.


Vous dites beaucoup de choses intéressantes. Je vais tenter de donner ma position sur ces points demain.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Mwana Ya Lola le 29/10/2012, 10:09 am

Admin a écrit:Mwana ya Lola,

Encore une fois je dis que ces obstacles ne constituent en rien une fatalité. Ces obstacles sont contournables et surtout peuvent disparaître ... C'est une culture qu'il faut rebâtir. Tu sais les hommes politiques au pouvoir vont te faire la guerre quand ils sentent que tu veux prendre leurs places, or sur ce coup là, il ne s'agit pas de la politique ... J'ai déjà lu certaines personnes ici soutenir que même sans la démocratie certains pays avancent ... Disons j'ai un peu tendance à croire qu'un peuple afammé peut difficilement s'insufler une culture démocratique ... Il faut qu'il soit instruit "scolarisé" et surtout avoir un certain minimum de survie ... donc plus le congolais sera instruit et moins pauvre, plus il sera à même de vivre dans une culture démocratique.

Il nous faut livrer ce combat là ... Celui de contrôler notre petite économie ...une économie équitable centrée sur le développement de l'Afrique et de ses enfants ... Depuis des milliers d'années les occidentaux fonctionnent comme ça. L'école (systeme scolaire) par exemple à été inventée pour cette raison fondamentale ..., raison qui consiste à transmettre à la génération future les connaissances acquises.
Il nous faut donc récupérer ce qui est à nous ... Le contrôle de notre petite économie est stratégiquement le premier pallier dans la reconquête du pouvoir selon moi.

Admin,

Je vais vous répondre demain. Ce débat est très intéressant, mais je dois m'absenter.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  mongo elombe le 29/10/2012, 11:40 am

Il nous faut donc récupérer ce qui est à nous ... Le contrôle de notre petite économie est stratégiquement le premier pallier dans la reconquête du pouvoir selon moi. ( Mwana Lola)

Pourquoi récupérer ce qui est à nous??? Ce qui est à nous est à nous. Nous devons d'abord commencer par changer de mentalité, aimer notre pays et vouloir du bien à notre pays.

Moi je suis contre cette idée que les occidentaux font, décident et défont et pourquoi toujours en afrique francophone? les anglais et les espagnols ont eu des colonies mais ils n'interviennent pas à tout bout de champ pendant les éléctions où dans tout ce qui est économie.

Nous sommes où plutôt nos dirigeants sont responsables de tout parcqu'ils préfèrent travailler pour leurs intérêts et ceux des occidentaux.

Le peuple est responsable de subir et laisser faire avec "nzambe akosalisa"

Le sujet est bon et ça donne à réfléchir, nous avons tout la matière, les hommes avec des idées mais nous avons aussi depuis l'indépendance des dirigeants qui n'ont aucune vision de l'avenir pour le dévelloppement de nos pays. On préfère mendier, se faire ridiculiser et faire souffrir le peuple elekelaka ngai.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Ricky Gabrino le 29/10/2012, 11:50 am

Salut Cava!

Moi je sais pourquoi vous êtes allé vous refugier là-bas Wink
J'ai lu avec beucoup d'intérêts les interventions de tout le monde (j'ai pas encore fini de lire Henrija). Avant de commenter sur ces postings, laissez-moi vous dire que pour moi, l'Afrique traverse une période où elle se découvre et se forme, néanmoins le noeud du problème africain est d'abord d'ordre culturel avant d'être politique. La (les) culture(s) africaine(s) constitu(ent) pour la plus grande partie un véritable handicap au dévelopement du continent. Je m'explique:

2 points:

1) Une culture basée sur le "bon vouloir" de l'autorité: Faire du chef l'alfa et l'omega de toute chose comporte un risque sérieux de se voir avilie par ce dernier. Pas étonnant que les blancs se soient servi des chef pour se procurer leurs esclaves. Lorsque Mobutu fît pendre ces "opposants" dans les années 60, il déclara ce qui qui suit aux journalistes Belges

Nous sommes africains et en Africque on ne se joue pas de la personne du chef ....

Cette phrase en elle-même montre que nos chefs ont le puvoir sur la vie ou la mort des citoyens, donc pas touche !
Le revers de la médaille seraient le scénario où nous serions en train de dire que nous avions de la chance tel comme chef si celui-ci s avait décidé de travailler pour notre bien être, or la réalité est qu'il n'en n'est pas le cas. Une culture de dépendence de l'autorité sans être autoritaire Crying or Very sad . Ce qui m'emmène au second point

2) Une culture dénuée de toute fierté: Je ne parle pas de cet orgeuil, cette vanité qui nous fait souvent dire "I'm proud to be black" ou "je suis fier d'être africain". Non! je parle de fierté comme état d'âme, état d'esprit. Cette fierté qui par exemple pousse un dirigeant à laisser un héritage aux générations á venir. Vous qui avez parcuru toute l'afrique noir, quels sont les vestiges dignes de ce noms que nous ont légué nos dirigeants (voire ancêtres) ? Pas grand chose. On s'accroche souvent á l'Egypte antique pour se bomber le torse et pourtant ...... Lorsqu'on est fier on encourage un certain nombre d'activités en vue de marquer ses empreintes pour des générations futures (recherches, innovations, .....). Combien d'entre nous brandissent leur passports européens ou américains comme si c'était des diplômes, un accomplissement de haut niveau, ou combien sont fier de dire na za na nationalité Belge - Francais .... comme s'ils appertenaient un club prestigieux fermé sans pour autant avoir les mêmes sentiments s'agissent de leur propre nationalité ou même une nationalité d'un autre état africain ? Clairement ko zala citoyen Européen propcure plus de fierté (sans généraliser biensûr...mais on se connait Cool )

Comme je l'ai dit plus haut, c'est une étape que traverse l'Afrique et lorsque nous auront en quelque sorte redéfini ces 2 points, des changements significatifs se feront remarquer. En attendant faisons du "brain storming" car un jour tout prendra la forme souhaitée.

Donc Cava, pona Afrique, ce n'est pas demain la veille Sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Troll le 29/10/2012, 1:04 pm

[quote="Ricky Gabrino"]Salut Cava!


1) Une culture basée sur le "bon vouloir" de l'autorité: Faire du chef l'alfa et l'omega de toute chose comporte un risque sérieux de se voir avilie par ce dernier.

Comme je l'ai dit plus haut, c'est une étape que traverse l'Afrique et lorsque nous auront en quelque sorte redéfini ces 2 points, des changements significatifs se feront remarquer. En attendant faisons du "brain storming" car un jour tout prendra la forme souhaitée.

Donc Cava, pona Afrique, ce n'est pas demain la veille Sad

C´est demain la veille mes excuses mr Gabrino.. Troll tentait de "traduire" demain en lingala lol! et est tombé sur un terme étrange "lobi"..en lingala "lobi" signifie demain..et hiers yaka lobi, zela lobi..
Un comedien camerounais s´amusait avec de terme: viens demain, viens hiers lol!

Le bon vouloir du chef de l´État
C´est le grand problème quand l´État n´existe pas..ce qu´en lisant mr Henri..c´est toujours la faute de ceux qui nous imposent des "chefs"...et nous ne pouvons pas compter sur l´instauration d´un système

Un exemple, certains disent que les 5 chantiers exigent du temps..et il faut necessairement garder Joé au pouvoir Au contraire, ceux qui résident en Suède peuvent temoigner que les Socialistes ont eu le temps d´influencer durablement ce pays..tout en appliquant la démocratie..c´est á dire, tous les 3 ans..le peuple a pu élire une majorité au Parlement qui était "socialiste" et qui a continuée á mettre au point le programme..pendant x nombre des années

C´est l´exemple d´un système qui s´oppose á un "chef". l´Afrique du Sud est á un 3 ème président depuis la fin de l´Apartheid quand l´Angola, le Cameroun..n´ont jamais changés de Président ..

Quand nous parlons du "système" on nous retorque que c´est la faute de l´Occident ..BRAIN STORMING á condition de regarder la lune est non le mosapi..sinon to ko zela tiii lobi, yaka lobi

Depuis les années ´90, les congolais tentent d´adopter un système á la place d´un chef le message n´a pas encore franchi le mur du son
FMitterand á la Baule..qui s´en souvient? F Hollande au Palais du Peuple..qui se rappele?

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  henrija1 le 29/10/2012, 2:28 pm

Mr Troll,

1. Vous pouvez enlever de mon posting les mots "bonne volonté" et ca n'y changera pas grand chose.
2. Il y a une terrible confusion na mitu ya bandeko mingi qui croient que décrire la réalité de l'économie et de la politique internationales c'est être contre l'occident ou c'est dire que c'est la faute à l'occident. L'apport de l'occident et ce que nous pouvons attendre de celui-ci pour notre pays est loin d'être négligeable. Mais, Na kolobela point oyo na lingala : En réalité biso toza en guerre économique contre ba puissances ya monde et si on est honnête il faut ko déclarer guerre wana ouvertement (ou moins entre nous) pour mettre en route un plan de guerre. Autrement toko vivre kati na hypocrisie pe tokozwaka jamais solution. Ezali exactement lokola problème tozali na yango contre Ruanda sikoyo. Ruanda ezo bundisa biso mais bakonzi bazo linga ko déclarer officiellement guerre na Ruanda te ni kokanga ambassade, ni kokata ba relation et se contentent des négociations leurres (peut-être ont-ils raison, je n'en sais rien). Thèse na nga eza non pas que faute eza ya Occident, non, mais que ba puissances wana baza na force ya nuisance ya makasi, bazali kobundisa biso, bazali kosalela biso guerre économique, politique et militaire en exploitant nos faiblesses. Et c'est leur droit. A nous de nous organiser et de nous défendre. Et pour cela on n'a pas besoin de nier la réalité. C'est la raison pour laquelle nous dévoilons la façon dont cette guerre est faite à l'Afrique. C'est dommage qu' il se trouve parmi nous des gens pour nier ou camoufler cette guerre en la présentant seulement comme une rébellion interne(cause culturelle, interne), nous privant ainsi d'un plan d'action, d'un plan de guerre viable. Pour être bref, n'importe qui aza na droit ya kosala guerre à n'importe qui. Mais il appartient à celui qui est attaqué de comprendre le plan d'attaque de l'ennemi, de faire le nécessaire pour se défendre non seulement en assemblant des munitions mais également en mettant de l'ordre et de la discipline dans ses troupes. Mais cela n'empêche que si l'agresseur est puissant il peut utiliser des moyens puissants pour détruire tout ordre et toute discipline dans nos troupes. Donc eza likambo na faute te ezali likambo ya guerre que nous subissons et qu'il faut déclarer. peut-être est-il sage, quand on se sent faible, de ne pas déclarer la guerre même quand on est agressé mais la réalité têtue restera qu'on est agressé. En disant cela on ne nie pas les disfonctionnements, les problèmes, les désordres et les insuffisances internes mais on pointe la cause principale du problème.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  King David le 29/10/2012, 3:29 pm

Je suis d'accord avec Gabrino que le problème de l'Afrique est d'abord et avant tout culturel et repose sur le bon vouloir du Chef. C'est lui le plus intelligent, le plus fort, le plus riche, ...
Un petit exemple:
Pour nous faire entendre en RDC, nous avons recours aux dirigeants étrangers et aux ONG comme l'a été le désir du peuple congolais quant au déplacement de la Francophonie. Le gouvernement (Kabila étant le chef) a fait la sourde oreille et a imposé le sommet à Kinshasa contre la volonté populaire. Le seul espoir du peuple restait François Hollande (étranger) qui n'a pas suivi au nom des intérêts de son pays.
Mais si à l'inverse le sommet devrait se tenir en France et que le peuple français n'en voulait pas, je suis
certain que le sommet ne se déroulerait point dans ce pays.
En Afrique, le chef est au dessus de TOUT. Il piétine la constitution comme il l'entend. Il est corrompu et corrupteur.
Pour garder son pouvoir, il est prêt à vendre non seulement son âme mais tout son pays également.
Lorsqu'un chef passe 15, 20, 30 ou 43 ans au Pouvoir dans une démocratie, cela veut tout dire. Il n'y a personne de plus intelligent que lui dans le pays, même s'il n'a aucun bilan. Il a l'armée et les services d'intelligence.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Admin le 29/10/2012, 4:08 pm

Malheureusement le sujet s’éparpille au point que je ne sais plus très bien sur quel angle l'aborder. Je continuerai de vous lire avec intérêt ... si vous me le permettez ... je voudrais vraiment vous demander dans vos réflexions de ne pas vous éterniser sur des désaccords autour surtout des causes qui font que l'Afrique et surtout la RDC en particulier ne démarre pas mais plutôt regarder comment changer les choses. J'ai déjà lu plusieurs pistes intéressantes ... quoiqu'il en soit, il faut passer à l'action!

Bonne discussion

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  mongo elombe le 29/10/2012, 4:27 pm

Adm, leki ya monto sujet wana makambo ebele donc il faut epalangana Very Happy un idée en amenant une autre sujet trés profond natioliiiiiiiiiiiiiiii.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Libre Examen le 29/10/2012, 4:29 pm

henrija1 a écrit:Mr Troll,

1. Vous pouvez enlever de mon posting les mots "bonne volonté" et ca n'y changera pas grand chose.
2. Il y a une terrible confusion na mitu ya bandeko mingi qui croient que décrire la réalité de l'économie et de la politique internationales c'est être contre l'occident ou c'est dire que c'est la faute à l'occident. L'apport de l'occident et ce que nous pouvons attendre de celui-ci pour notre pays est loin d'être négligeable. Mais, Na kolobela point oyo na lingala : En réalité biso toza en guerre économique contre ba puissances ya monde et si on est honnête il faut ko déclarer guerre wana ouvertement (ou moins entre nous) pour mettre en route un plan de guerre. Autrement toko vivre kati na hypocrisie pe tokozwaka jamais solution. Ezali exactement lokola problème tozali na yango contre Ruanda sikoyo. Ruanda ezo bundisa biso mais bakonzi bazo linga ko déclarer officiellement guerre na Ruanda te ni kokanga ambassade, ni kokata ba relation et se contentent des négociations leurres (peut-être ont-ils raison, je n'en sais rien). Thèse na nga eza non pas que faute eza ya Occident, non, mais que ba puissances wana baza na force ya nuisance ya makasi, bazali kobundisa biso, bazali kosalela biso guerre économique, politique et militaire en exploitant nos faiblesses. Et c'est leur droit. A nous de nous organiser et de nous défendre. Et pour cela on n'a pas besoin de nier la réalité. C'est la raison pour laquelle nous dévoilons la façon dont cette guerre est faite à l'Afrique. C'est dommage qu' il se trouve parmi nous des gens pour nier ou camoufler cette guerre en la présentant seulement comme une rébellion interne(cause culturelle, interne), nous privant ainsi d'un plan d'action, d'un plan de guerre viable. Pour être bref, n'importe qui aza na droit ya kosala guerre à n'importe qui. Mais il appartient à celui qui est attaqué de comprendre le plan d'attaque de l'ennemi, de faire le nécessaire pour se défendre non seulement en assemblant des munitions mais également en mettant de l'ordre et de la discipline dans ses troupes. Mais cela n'empêche que si l'agresseur est puissant il peut utiliser des moyens puissants pour détruire tout ordre et toute discipline dans nos troupes. Donc eza likambo na faute te ezali likambo ya guerre que nous subissons et qu'il faut déclarer. peut-être est-il sage, quand on se sent faible, de ne pas déclarer la guerre même quand on est agressé mais la réalité têtue restera qu'on est agressé. En disant cela on ne nie pas les disfonctionnements, les problèmes, les désordres et les insuffisances internes mais on pointe la cause principale du problème.

Henridja,

La thèse que vous développez n’est pas nouvelle; elle n’est pas africaine. C’est une thèse née depuis suffisamment longtemps du milieu des intellectuels occidentaux tiers-mondistes de gauche que les Africains, toute tendance confondue, intellectuels et politicien au pouvoir ou dans l’opposition récupèrent pour justifier notre stagnation et le recul que l’Afrique vit. Je ne veux en rien nier le fait que l’ordre économique et politique mondial puisse avoir des effets négatifs sur nos pays. Cependant, je crois, plus que tout, qu’un Etat devient, qu’un peuple devient ce que ses dirigeants en font. Je prendrai pour exemple en guise d’illustration La Corée du Sud et la Corée du Nord. Un même peuple à l’avenir différent selon le choix de leurs dirigeants respectifs.

Je pense donc qu’en dernier ressort notre devenir dépend de nous-même, c’est-à-dire, principalement des rapports sociaux que nous entretenons entre nous. Quelles sont les valeurs qui soutiennent ces rapports. Ce sont ces rapports vécus et entretenus quotidiennement entre nous qui déterminent et détermineront notre avenir. Et ce sont les dirigeants qui déterminent le sens de ces rapports par leurs comportements et par la façon dont ils traitent le peuple, par les valeurs qu’ils inculquent au peuple. Pourrions-nous dire aujourd’hui que nous sommes dans un Etat où les valeurs d’honnêteté, d’intégrité, du respect de l’autre, du respect du bien public, du respect du droit de la personne, etc. sont promus ?

Un député ne peut-il pas sur un simple ordre, vous faire mettre en prison ? Comment avons-nous réagi par rapport à la mort de Chebeya ? Comment avons-nous réagi par rapport à la disparition de Diomi ? Qu'en-est-il aujourd'ui du Dr. Mukwege ?

Un enfant qui commence l’école aujourd’hui au Congo, que deviendra-t-il dans 20 ans ? Quelles seront ses valeurs ? Ne va-t-il pas trouver que la corruption est une chose tout à fait normale ? Le Congo sera dans 20 ans ce que cet enfant sera dans 20 ans, c’est-à-dire ce que les dirigeants auront fait de lui.

J’ai été à Kinshasa il y a 3 ans. Ce qui m’intéressait le plus était de voir les structures mises en place pour l’encadrement des enfants et des jeunes. Je voulais voir s’il y avait des terrains de football, des parcs de jeux. Je n’ai vu aucun espace réservé aux enfants. Je n’ai rien vu pour le Congo de demain qui se construit aujourd’hui par la place qu’on donne à ses enfants. Et ce n’est pas la faute de l’ordre mondial qui est contre nous.

Je dirai donc plus que seulement au bon vouloir du chef, nous sommes soumis au bon vouloir et aux caprices de tous ceux qui gravitent autour du chef et du pouvoir. Leurs volontés et leurs vouloirs font office de justice et de droit. Ce sont eux l'Etat.

Enfin pour répondre directement à la question posée : Les Africains gèrent l'Afrique. Les Congolais où plutôt les dirigeants congolais gèrent le Congo selon leur bon vouloir sans rendre compte à qui que ce soit même pas eux-mêmes. Et cela notre drame.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  regarder et bien voir le 29/10/2012, 4:51 pm

Tout le monde a bien répondu là-dessus, la seule différence est que chacun répond dans un ordre donné et selon une priorité qui lui parait la plus convenable.

A` la question posée « les africains peuvent ils gérer l’Afrique »? La réponse la plus courte est qu’ils ne gèrent pas l’Afrique pour l’instant, donc ils ne peuvent pas pour l'instant! Le cas est que les africains n’ont pas pu avoir le dernier mot dans la guerre au Libye et en Côte d’Ivoire, laissant même désespérément un grand homme d’Afrique comme Ghadafi succomber par des forces occidentales.
Il y a quelques pays africains qui se débrouillent très bien et semblent avoir leur destin en mains quoique sous quelques influences internationales, pays comme le Gabon, le Sénégal, le Ghana, et d’autres. La majorité est sous dépendance totale et sous le néo-colonialisme, la RDC est un exemple visible.

Je n’aime pas du tout se plaindre mais j’aime viser aux solutions. La première étape est qu’il faudra que chaque pays africain envisage, applique une politique économique réelle, professionnelle et nationale (au bénéfice du peuple). C’est ici où le combat doit être mené en premier lieu. La deuxième étape est qu’il doit y avoir après, des alliances économiques, commerciales et financières entre africains, dans le sens sur le plan bilatéral premièrement, régional (pays d’Afrique de l’Est par exemple) et un jour continental (engageant du moins toute l’Afrique sub-saharienne). Quand les alliances sont plus politiques comme L’Union Africaine actuelle, l’alliance n’a pas de poids, mais quand elle est commerciale et économique, l’énergie et la détermination de tous les participants prennent l’ampleur parce que c’est l’intérêt de tous qui est en balance, observez les alliances occidentales, vous me donnerez raison.

Au Congo, pour envisager, appliquer et soutenir une politique économique et un développement réel, franchement il faut un changement au niveau institutionnel et au niveau administratif sur toute la république ; comme ça on pourra bien démarrer. Pour y arriver il faut avoir le pouvoir et l’argent, sans quoi on ne peut jamais changer les choses même si on a la volonté. C’est pourquoi il est acceptable pour de vrais compatriotes de pratiquer même la ruse, les alliances et toute autre forme ou méthode, afin de prendre premièrement le pouvoir et arranger les choses après. C’est ici ou je diverge avec la politique de Tshisekedi et d’autres opposants et que je trouve que Kamhere a un peu compris cette réalité. Quand on a rien, il faut d’ abord composer, se rabaisser même pour un instant, et dès que tu as, tu pourras te révolter, montrer tes griffes ou autre.

Comme toujours il y a aussi des vices sociaux qui rongent notre société et ne nous permet pas d’avancer ne fut ce que par nous-mêmes les dirigés. L’orgueil, la jalousie, la division, l’individualisme rongent notre société sur tous les plans, l’exemple de chacun son chemin avec les opposants actuels et le tiraillement de Fayulu vs les autres des Forces Acquises au Changement. L’orgueil ici n’est pas celui d’un élégant bien habillé qui change de démarche, mais de celui qui ne peut pas écouter l’autre, qui ne peut pas contribuer quand une chose vient de l’autre, et qui veut que tout émane de lui. Tous ces fléaux ne peuvent disparaitre que quand de bonnes gens auront le pouvoir et établiront la justice pour frapper toute dérive. Ces bonnes gens avant qu’elles prennent ce pouvoir, elles sont obligées à composer, à feindre devant les puissants du monde pour un temps (flexibilité, diplomatie, et double jeu pendant un temps, obligent). Dès qu’elles se sentent fortes, c’est en ce moment qu’elles peuvent s’imposer, et non avant comme font plusieurs opposants congolais. Comme j’ai dit la` haut que jusque la` il n y a que Kamerhe qui parait comprendre cet enjeu. Les opposants ou toute bonne personne qui n’acceptera pas cette réalité comme préalable n’aura jamais le pouvoir sauf miracle. Au lieu de s’attaquer a` Kamerhe ou a` d’autres individus, comprenons cette réalité expliquée et décidons qui parmi nous peut être acceptable chez les Occidentaux, mais en attendant allions nous et créons des arrangements d’avance avec celui qui peut être acceptable, et surprenons un jour les puissants.

Regarder et bien voir
Technologie-Polytechnique

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  mongo elombe le 29/10/2012, 4:55 pm

L’Afrique et ses peuples participent à ce « Nouvel Ordre Mondial » non pas en tant que acteur, mais en tant que réservoir de main d’œuvre et de matière première. Dans cet ordre, l’homme Africain ne décide pas, ne dirige pas ; il obéit. Pour les Rois du monde dont le bras politique est l’ONU et la main juridique la CPI, l’Afrique doit avoir pour dirigeants des contremaîtres appelés comiquement « Président » dont le travail essentiel est de veiller aux intérêts étrangers au détriment des peuples qu’ils président.


BEYALA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Admin le 29/10/2012, 5:00 pm

Laughing yaya Laughing ngai nasi na bandi ko bunga
mongo elombe a écrit:Adm, leki ya monto sujet wana makambo ebele donc il faut epalangana Very Happy un idée en amenant une autre sujet trés profond natioliiiiiiiiiiiiiiii.

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  mongo elombe le 29/10/2012, 5:09 pm

Adm, l'afrique surtout francophone est malade à cause de ses dirigeants et du peuple qui n'arrive pas à les éjecter.

Il nous faut de Julius MALEMA,des kamikaze kieeeeee.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Julius_Malema

Un peu extremiste mais aloba abanga te.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Troll le 29/10/2012, 8:01 pm

No ..SCIENTIFIQUEMENT..

Troll souhaiterait qu´on l´aide á comprendre..pourquoi la démocratie serait nocive en Afrique Question Question

Mister Lord et mister Cavalier sont invités á présenter une petite liste des pays Africains qui ont optés pour la démocratie depuis 15 ans et comparer leurs progrès avec ceux qui réfusent la démocratie depuis 15 ans Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Tout comme l´Admn qui a eu le temps d´avoir des conversations avec des gens influents au Congo devrait nous dresser une petite liste (même sans citer des noms) de ceux de ces gens puissants qui possedent des entreprises même petites dans le domaine du transport, de l´informatique ou de la construction Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven What a Face ..

Mr Henri
Troll a pour hobby la technologie de la défense..et ses lectures l´aide á retrouver un combat feroce entre les Occidentaux..Par exemple, la Suède est entrain de vendre des JAS Gripen NG á la Suisse..vous serez surpris d´apprendre que la France a tentée de raffler ce marché en cassant le prix du Rafale..et les USA soutiendraient la Suède parce que le moteur du Gripen NG est d´orgine US ..et ainsi l´industrie US gagne un % á chaque avion exporté en Suisse..
Tout comme les USA avaient raflés le marché au Maroc face á la France..en cassant le prix du F-16..de même en Pologne, les USA ont pu vendre le F-16..en laissant son industrie automobile installer des usines de montage des voitures dans ce pays.. Like a Star @ heaven
Au Brésil, la Suède est en lutte face á la France et les USA..afin de vendre son Gripen NG..esili nanu te Very Happy


Rien que sur le plan de la défense, observez que la RDC est l´un des rares pays où le Président de la Commission de l´UE a été en visite et tenue un discour devant le Parlement (pendant la transition).. Like a Star @ heaven et son message subtil était avant tout orienté vers la question de la défense: EUSEC et EUPOL sont installées á Kin..pour faciliter des contrats avec les indstries de la défense de l´UE What a Face depuis plus de 10 ans, cela n+ avance malheureusement pas Very Happy Very Happy Mais l UE ne se decourage pas..dans cette lutte où les USA, l´Afrique du Sud..y compris la Russie ne sont pas en reste Idea Idea

Ces exemples devraient vous aider á comprendre que la lutte est feroce pour la survie des industries en Occident..et tous les coups sont permis.
Ceux des pays Africains qui ont compris les règles de cette "guerre" gagnent..et ceux qui tardent á comprendre, souffrent.
Dans un nr de Jeune Afrique, on trouve des info d´une zone franche en Ethiopie...où les chinois fabriquent desormais des chaussures des marques occidentales comme Gucci...le salaire est de plus ou moins 40 dollars pour les ouvriers Africains..et ces usines chinoises sont exonerées des impôts pendant 10 ans..á condition d´apporter des capitaux .....que faisons nous au Congo Question Ah, on retombe dans la question du bien vouloir du Chef Twisted Evil

Sur cette planète l´être Humain a commencé par "coloniser" les plantes avant de s´attaquer aux animaux..et de finir par exploiter son semblable..cette aptitude predatrice de l´être Humain continuent..ceux qui acceptent et comprenent les règles vont survivre, ceux qui ferment les yeux..seront liquidés comme le disait si bien Darwin Like a Star @ heaven Wink

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  regarder et bien voir le 29/10/2012, 8:44 pm

regarder et bien voir a écrit:Tout le monde a bien répondu là-dessus, la seule différence est que chacun répond dans un ordre donné et selon une priorité qui lui parait la plus convenable.

A` la question posée « les africains peuvent ils gérer l’Afrique »? La réponse la plus courte est qu’ils ne gèrent pas l’Afrique pour l’instant, donc ils ne peuvent pas pour l'instant! Le cas est que les africains n’ont pas pu avoir le dernier mot dans la guerre au Libye et en Côte d’Ivoire, laissant même désespérément un grand homme d’Afrique comme Ghadafi succomber par des forces occidentales.
Il y a quelques pays africains qui se débrouillent très bien et semblent avoir leur destin en mains quoique sous quelques influences internationales, pays comme le Gabon, le Sénégal, le Ghana, et d’autres. La majorité est sous dépendance totale et sous le néo-colonialisme, la RDC est un exemple visible.

Je n’aime pas du tout se plaindre mais j’aime viser aux solutions. La première étape est qu’il faudra que chaque pays africain envisage, applique une politique économique réelle, professionnelle et nationale (au bénéfice du peuple). C’est ici où le combat doit être mené en premier lieu. La deuxième étape est qu’il doit y avoir après, des alliances économiques, commerciales et financières entre africains, dans le sens sur le plan bilatéral premièrement, régional (pays d’Afrique de l’Est par exemple) et un jour continental (engageant du moins toute l’Afrique sub-saharienne). Quand les alliances sont plus politiques comme L’Union Africaine actuelle, l’alliance n’a pas de poids, mais quand elle est commerciale et économique, l’énergie et la détermination de tous les participants prennent l’ampleur parce que c’est l’intérêt de tous qui est en balance, observez les alliances occidentales, vous me donnerez raison.

Au Congo, pour envisager, appliquer et soutenir une politique économique et un développement réel, franchement il faut un changement au niveau institutionnel et au niveau administratif sur toute la république ; comme ça on pourra bien démarrer. Pour y arriver il faut avoir le pouvoir et l’argent, sans quoi on ne peut jamais changer les choses même si on a la volonté. C’est pourquoi il est acceptable pour de vrais compatriotes de pratiquer même la ruse, les alliances et toute autre forme ou méthode, afin de prendre premièrement le pouvoir et arranger les choses après. C’est ici ou je diverge avec la politique de Tshisekedi et d’autres opposants et que je trouve que Kamhere a un peu compris cette réalité. Quand on a rien, il faut d’ abord composer, se rabaisser même pour un instant, et dès que tu as, tu pourras te révolter, montrer tes griffes ou autre.

Comme toujours il y a aussi des vices sociaux qui rongent notre société et ne nous permet pas d’avancer ne fut ce que par nous-mêmes les dirigés. L’orgueil, la jalousie, la division, l’individualisme rongent notre société sur tous les plans, l’exemple de chacun son chemin avec les opposants actuels et le tiraillement de Fayulu vs les autres des Forces Acquises au Changement. L’orgueil ici n’est pas celui d’un élégant bien habillé qui change de démarche, mais de celui qui ne peut pas écouter l’autre, qui ne peut pas contribuer quand une chose vient de l’autre, et qui veut que tout émane de lui. Tous ces fléaux ne peuvent disparaitre que quand de bonnes gens auront le pouvoir et établiront la justice pour frapper toute dérive. Ces bonnes gens avant qu’elles prennent ce pouvoir, elles sont obligées à composer, à feindre devant les puissants du monde pour un temps (flexibilité, diplomatie, et double jeu pendant un temps, obligent). Dès qu’elles se sentent fortes, c’est en ce moment qu’elles peuvent s’imposer, et non avant comme font plusieurs opposants congolais. Comme j’ai dit la` haut que jusque la` il n y a que Kamerhe qui parait comprendre cet enjeu. Les opposants ou toute bonne personne qui n’acceptera pas cette réalité comme préalable n’aura jamais le pouvoir sauf miracle. Au lieu de s’attaquer a` Kamerhe ou a` d’autres individus, comprenons cette réalité expliquée et décidons qui parmi nous peut être acceptable chez les Occidentaux, mais en attendant allions nous et créons des arrangements d’avance avec celui qui peut être acceptable, et surprenons un jour les puissants.

Regarder et bien voir
Technologie-Polytechnique

Exemple de manque de politiuqe et vison economique:

Les entreprises chinoises qui exploitent de l’or dans le territoire d’Irumu en Ituri dans la Province Orientale fonctionnent dans «une opacité totale», a déclaré jeudi 25 octobre à Bunia l’administrateur du territoire d’Irumu à l’issue d’une réunion de sécurité. Selon les autorités locales, l’administration minière n’a même pas accès au site exploité par ces sociétés chinoises. Une commission de contrôle a été mise sur pied à cet effet.

L’unique point examiné au cours de cette réunion de sécurité, ouverte également à la presse, a été l’exploitation de l’or par quatre entreprises dans le territoire d’Irumu. Parmi elles, il y a Fametal, basée à Komanda et Gold Dragon Ressources.

Pour les autorités locales, ces opérateurs économiques fonctionnent dans «une opacité totale». La division des mines, représentée au cours de cette réunion de sécurité, a reconnu n’avoir pas été autorisée à accéder aux sites où se déroule cette exploitation minière.


La société civile d’Irumu a aussi dénoncé le non respect, voire l’inexistence d’un cahier des charges de ces exploitants miniers avec les populations locales. En RDC, les contrats de concession d’exploitation minière ou forestière s’accompagnent généralement des clauses d’activités sociales au bénéfice des populations locales.

Le représentant de la Police nationale congolaise (PNC) a indiqué que ces entreprises faisaient sortir l’or chaque jour vers une destination inconnue, allant jusqu’à parler du «pillage des ressources naturelles».

Une commission d’enquête a été installée pour tirer au clair cette affaire d’exploitation minière. Elle doit commencer son travail ce vendredi. Sa première mission : étudier la conformité des documents de ces entreprises minières afin d’en tirer les conséquences.

Ce n’est pas la première fois que les autorités locales font une telle dénonciation. Six expatriés chinois avaient été poursuivis en justice, en mars dernier, pour exploitation illégale de l’or à Komanda et Nia Nia. Mais ils avaient été relâchés «sans raison», selon le Centre d’expertise, exploitation et certification des substances précieuses et semi-précieuses (Ceec).

Le service des Mines du district de l’Ituri avait aussi accusé près de cent mille orpailleurs d’exporter frauduleusement de l’or de la zone minière de Mongwalu, à 86 km au Nord-Ouest de Bunia vers les pays voisins.

Ces orpailleurs s’étaient établis dans les zones d’exploitation de la société minière de l’or de Kilo-Moto (Sokimo) dont une partie est sous la responsabilité de la sud-africaine Anglo Gold Kilo (AGK).

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES AFRICAINS PEUVENT ILS GERER L'AFRIQUE A L'HEURE ACTUELLE???

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:10 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum