LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  Libre Examen le 10/12/2012, 3:20 pm

L'avocat de Mobutu a écrit:Vous voulez faire croire, par votre caricature, que l'on s'acharnerait indument sur Tshisekedi, alors que nous ne faisons que demontrer qu'il a un passé qui le poursuivra ou qu'il aille... D'ailleurs ne lui est-il pas arrivé de presenter des excuses confuses sans nous dire ce qu'il avait fait???

Ecoutez: les belges avaient mis 80 ans pour faire du Congo ce qu'il etait, Mobutu et Tshitshi n'ont mis que 32 ans pour tout detruire. Il va donc falloir laisser le temps aux autres pour montrer de quoi ils sont capables...Il faut de surcoit savoir que -parce que la plupart de gens ne le sait pas- lorsque vous etes endettés comme nous l'etions, et que l'on accepte de cooperer avec le FMI, vous n'etes plus libre d'appliquer la politique que vous voulez: ils vont vous imposer leur politique economique capitaliste qui consiste á liberaliser sauvagement d'un coté et á diminuer les impots de l'autre pour permettre aux juifs qui achetent de payer moins d'impots , en faisant ce qu'ils appelent, en logomachie, reforme de la fonction publique, consistant á diminuer drastiquement les fonctionnaires histoire de bien alimenter la service de la dette...
Il est difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI dans nos murs.


L'avocat de Mobutu...



Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit: Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Je l'ai deja lu, cet article: celui qui l'a ecrit, certainement un tshitshiste, essaye d'expliquer cette faillite par la "libéralisation du transport aérien" et ne nous dit pas pourquoi il a été chassé de cette entreprise. S'il avait brillé par sa gestion pourquoi on l'a pas laissé comme Tshongo, Mulenda Mbo et autres??? Pourquoi Mobutu est allé jusqu'á confier les 5 avions qui restaient á UTA?? C'est juste apres avoir constater qu'il n'avait pas de gestionaire qui s'y connaissait.. Pour lui c'est la liberalisation qui faisait que AIR Zaire, sous Tshitshi, ne payait pas les factures de taxes et carburant- ce qui ocasionait souvent la confiscation des appareils-, pour lui c'est la liberalisation qui a divisé la flotte par 2 dans un espace de 3 ans, non pas la gestion de Tshitshi: revisionisme....

L'avocat de Mobutu





King David a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Quant á Tshitshi, il a été ejecté, chassé pour etre brutal, pour incompetence notoire:lorsqu'il est arrivé á la tête du Air Zaire en 1977, il y a trouvé 31 avions, lorsqu'on l'y a chasse vers 1979, si je ne me trompe pas, il n'y restait plus que 16, apres cette societé est tombé dans l'escarcelle de l'UTA qui l'a achevée en 1995..C'est apres avoir été ecarté de la soupe que le Saint-Esprit de la democratie et de la bonne gouvernance est descendu sur lui... Laughing Laughing L'avocat de Mobutu

En octobre 1971 la compagnie devient Air Zaïre lorsque la République démocratique du Congo est rebaptisée Zaïre.

En 1978, la compagnie dessert Kinshasa, Kisangani, Kananga, M'Bujimai, Bukavu, Isiro, Goma, Lubumbashi au niveau interne, Entebbe, Nairobi, Dar es Salaam, Bujumbura, Libreville, Douala, Lagos, Lomé, Abidjan et Dakar en Afrique, Athènes, Bruxelles, Londres, Madrid, Paris et Rome en Europe. Cette même année, des mesures de libéralisation du transport aérien sont mises en place et plusieurs entreprises privées commencent à exploiter le transport de frêt et de passagers sur le réseau interne zaïrois.

En automne 1986, la compagnie changea d’administration, suite à des problèmes financiers dus à un accroissement de la concurrence dans les années 1980 sur le territoire national avec Scibe Airlift et Shabair et sur ses destinations internationales. Elle fut administrée par la compagnie française Union de transports aériens (UTA) tout en restant propriété de l’État congolais. Ces changements menèrent à une diminution de la flotte et à plusieurs modifications des réseaux exploités.

En 1981, la compagnie desservait 22 destinations internationales, en 1987 ce réseau a été réduit de moitié : Abidjan, Bruxelles, Douala, Lagos, Libreville, Lomé, Luanda, Paris, et Rome. Une rationalisation opérée dans la foulée du partenariat de six ans conclu avec la compagnie Union de transports aériens (UTA) en 1985, afin de remettre Air Zaïre sur les voies de la bonne gestion. À cet égard, un ressortissant français, Joël de Cernon, fut nommé en qualité de PDG en remplacement du zaïrois Geyoro Te Kule (l'un des PDG d'Air Zaïre). M.Makuikila Na Nkau exerça toujours son poste de représentant d'I.A.T.A - Directeur Marketing, poste qu'il a gardé de 1961 à 1990. (I.A.T.A = Association internationale du transport aérien)

En 1991, les émeutes de Kinshasa et la crise économique du Congo endommagèrent l’Aéroport international de Ndjili, et la compagnie en subit de lourdes conséquences. En 1994, la flotte aérienne fut réduite de manière draconienne, elle comptait seulement 5 appareils pour 31 à sa création ; en outre, les lignes internes furent limitées à 11 escales et les vols vers Paris et Rome furent définitivement interrompus.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Air_Za%C3%AFre)

Si vous avez oublié la gestion calamiteuse du Général Molongya qui avait même été interpellé par les députés, puis accusé et emprisonné, alors vous avez un sérieux problème.
Procureur,

Vous avez très brillamment démontré qu'avant la prise du pouvoir des Kabila au Congo que tout ce qu'y est arrivé était de la faute de Tshisekedi et qu'après la prise du pouvoir des Kabila au Congo tout ce qu'y arrive est encore de la faute de Tshisekedi.

Pourriez-vous à présent nous présenter les mesures prises pour mettre fin à cela et combien de temps pensez-vous que cela va prendre pour que nous commencions à en voir les premiers résultats puisque de toute vraissemblance 15 ans ce n'est pas assez ?







Procureur,

Ma question était pourtant simple. Je vais vous la répéter en d'autres mots : quelles sont les mesures que vous aller prendre pour combattre la corruption et quand pourrions-nous espérer commencer à voir la diminution de la corruption ?

Voilà que nous répondez que ce ne sont pas seulement Mobutu et Tshisekedi qui sont la cause de votre insuccès, jusqu'à présent, par rapport à votre lutte contre la corruption mais aussi les politiques que le FMI impose au seul Congo et les Juifs qui profitent de ces politiques au dépens du Congo et dès lors, il sera difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI.

Etes-vous sûr de ne pas en avoir oublié ? Je sais fort bien que les Kabilas ne sont responsables de rien. Ne les citez surtout pas.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  L'avocat de Mobutu le 10/12/2012, 3:53 pm

Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Vous voulez faire croire, par votre caricature, que l'on s'acharnerait indument sur Tshisekedi, alors que nous ne faisons que demontrer qu'il a un passé qui le poursuivra ou qu'il aille... D'ailleurs ne lui est-il pas arrivé de presenter des excuses confuses sans nous dire ce qu'il avait fait???

Ecoutez: les belges avaient mis 80 ans pour faire du Congo ce qu'il etait, Mobutu et Tshitshi n'ont mis que 32 ans pour tout detruire. Il va donc falloir laisser le temps aux autres pour montrer de quoi ils sont capables...Il faut de surcoit savoir que -parce que la plupart de gens ne le sait pas- lorsque vous etes endettés comme nous l'etions, et que l'on accepte de cooperer avec le FMI, vous n'etes plus libre d'appliquer la politique que vous voulez: ils vont vous imposer leur politique economique capitaliste qui consiste á liberaliser sauvagement d'un coté et á diminuer les impots de l'autre pour permettre aux juifs qui achetent de payer moins d'impots , en faisant ce qu'ils appelent, en logomachie, reforme de la fonction publique, consistant á diminuer drastiquement les fonctionnaires histoire de bien alimenter la service de la dette...
Il est difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI dans nos murs.


L'avocat de Mobutu...



Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit: Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Je l'ai deja lu, cet article: celui qui l'a ecrit, certainement un tshitshiste, essaye d'expliquer cette faillite par la "libéralisation du transport aérien" et ne nous dit pas pourquoi il a été chassé de cette entreprise. S'il avait brillé par sa gestion pourquoi on l'a pas laissé comme Tshongo, Mulenda Mbo et autres??? Pourquoi Mobutu est allé jusqu'á confier les 5 avions qui restaient á UTA?? C'est juste apres avoir constater qu'il n'avait pas de gestionaire qui s'y connaissait.. Pour lui c'est la liberalisation qui faisait que AIR Zaire, sous Tshitshi, ne payait pas les factures de taxes et carburant- ce qui ocasionait souvent la confiscation des appareils-, pour lui c'est la liberalisation qui a divisé la flotte par 2 dans un espace de 3 ans, non pas la gestion de Tshitshi: revisionisme....

L'avocat de Mobutu





King David a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Quant á Tshitshi, il a été ejecté, chassé pour etre brutal, pour incompetence notoire:lorsqu'il est arrivé á la tête du Air Zaire en 1977, il y a trouvé 31 avions, lorsqu'on l'y a chasse vers 1979, si je ne me trompe pas, il n'y restait plus que 16, apres cette societé est tombé dans l'escarcelle de l'UTA qui l'a achevée en 1995..C'est apres avoir été ecarté de la soupe que le Saint-Esprit de la democratie et de la bonne gouvernance est descendu sur lui... Laughing Laughing L'avocat de Mobutu

En octobre 1971 la compagnie devient Air Zaïre lorsque la République démocratique du Congo est rebaptisée Zaïre.

En 1978, la compagnie dessert Kinshasa, Kisangani, Kananga, M'Bujimai, Bukavu, Isiro, Goma, Lubumbashi au niveau interne, Entebbe, Nairobi, Dar es Salaam, Bujumbura, Libreville, Douala, Lagos, Lomé, Abidjan et Dakar en Afrique, Athènes, Bruxelles, Londres, Madrid, Paris et Rome en Europe. Cette même année, des mesures de libéralisation du transport aérien sont mises en place et plusieurs entreprises privées commencent à exploiter le transport de frêt et de passagers sur le réseau interne zaïrois.

En automne 1986, la compagnie changea d’administration, suite à des problèmes financiers dus à un accroissement de la concurrence dans les années 1980 sur le territoire national avec Scibe Airlift et Shabair et sur ses destinations internationales. Elle fut administrée par la compagnie française Union de transports aériens (UTA) tout en restant propriété de l’État congolais. Ces changements menèrent à une diminution de la flotte et à plusieurs modifications des réseaux exploités.

En 1981, la compagnie desservait 22 destinations internationales, en 1987 ce réseau a été réduit de moitié : Abidjan, Bruxelles, Douala, Lagos, Libreville, Lomé, Luanda, Paris, et Rome. Une rationalisation opérée dans la foulée du partenariat de six ans conclu avec la compagnie Union de transports aériens (UTA) en 1985, afin de remettre Air Zaïre sur les voies de la bonne gestion. À cet égard, un ressortissant français, Joël de Cernon, fut nommé en qualité de PDG en remplacement du zaïrois Geyoro Te Kule (l'un des PDG d'Air Zaïre). M.Makuikila Na Nkau exerça toujours son poste de représentant d'I.A.T.A - Directeur Marketing, poste qu'il a gardé de 1961 à 1990. (I.A.T.A = Association internationale du transport aérien)

En 1991, les émeutes de Kinshasa et la crise économique du Congo endommagèrent l’Aéroport international de Ndjili, et la compagnie en subit de lourdes conséquences. En 1994, la flotte aérienne fut réduite de manière draconienne, elle comptait seulement 5 appareils pour 31 à sa création ; en outre, les lignes internes furent limitées à 11 escales et les vols vers Paris et Rome furent définitivement interrompus.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Air_Za%C3%AFre)

Si vous avez oublié la gestion calamiteuse du Général Molongya qui avait même été interpellé par les députés, puis accusé et emprisonné, alors vous avez un sérieux problème.
Procureur,

Vous avez très brillamment démontré qu'avant la prise du pouvoir des Kabila au Congo que tout ce qu'y est arrivé était de la faute de Tshisekedi et qu'après la prise du pouvoir des Kabila au Congo tout ce qu'y arrive est encore de la faute de Tshisekedi.

Pourriez-vous à présent nous présenter les mesures prises pour mettre fin à cela et combien de temps pensez-vous que cela va prendre pour que nous commencions à en voir les premiers résultats puisque de toute vraissemblance 15 ans ce n'est pas assez ?







Procureur,

Ma question était pourtant simple. Je vais vous la répéter en d'autres mots : quelles sont les mesures que vous aller prendre pour combattre la corruption et quand pourrions-nous espérer commencer à voir la diminution de la corruption ?

Voilà que nous répondez que ce ne sont pas seulement Mobutu et Tshisekedi qui sont la cause de votre insuccès, jusqu'à présent, par rapport à votre lutte contre la corruption mais aussi les politiques que le FMI impose au seul Congo et les Juifs qui profitent de ces politiques au dépens du Congo et dès lors, il sera difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI.

N'en avez-vous pas oublié d'autres ? Je sais que les Kabilas ne sont responsables de rien.


Y- a-t-il des mesures qu'on peut prendre pour eradiquer la corruption qui s'est normalisée dans la vie des gens pendant 32 ans??? Je m'en doute, perso je ne crois pas qu'il y ait une baguette magique dans ce sens: j'ai plutot tendance á croire qu'il faille laisser plutot le temps faire son affaire..Lorsque ceux qui sont sensés etre les exemples comme Tshitshi se laisse aller sans s'en apercevoir, comment un quidam lambda moins outilé peut etre aux aguets...Des mesures et lois ne peuvent pas lutter contre la corruption telle que nous la connaissons chez nous, elle tellement ancrée qu'il faut compter sur les generations á venir pour la vider..

L'avocat de mobutu

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  link le 10/12/2012, 4:51 pm

libre examen,

Donc le très célèbre slogan "Tolérance Zéro" des kabiliste na servie a rien alors ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  Libre Examen le 10/12/2012, 5:25 pm

L'avocat de Mobutu a écrit:
Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Vous voulez faire croire, par votre caricature, que l'on s'acharnerait indument sur Tshisekedi, alors que nous ne faisons que demontrer qu'il a un passé qui le poursuivra ou qu'il aille... D'ailleurs ne lui est-il pas arrivé de presenter des excuses confuses sans nous dire ce qu'il avait fait???

Ecoutez: les belges avaient mis 80 ans pour faire du Congo ce qu'il etait, Mobutu et Tshitshi n'ont mis que 32 ans pour tout detruire. Il va donc falloir laisser le temps aux autres pour montrer de quoi ils sont capables...Il faut de surcoit savoir que -parce que la plupart de gens ne le sait pas- lorsque vous etes endettés comme nous l'etions, et que l'on accepte de cooperer avec le FMI, vous n'etes plus libre d'appliquer la politique que vous voulez: ils vont vous imposer leur politique economique capitaliste qui consiste á liberaliser sauvagement d'un coté et á diminuer les impots de l'autre pour permettre aux juifs qui achetent de payer moins d'impots , en faisant ce qu'ils appelent, en logomachie, reforme de la fonction publique, consistant á diminuer drastiquement les fonctionnaires histoire de bien alimenter la service de la dette...
Il est difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI dans nos murs.


L'avocat de Mobutu...



Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit: Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Je l'ai deja lu, cet article: celui qui l'a ecrit, certainement un tshitshiste, essaye d'expliquer cette faillite par la "libéralisation du transport aérien" et ne nous dit pas pourquoi il a été chassé de cette entreprise. S'il avait brillé par sa gestion pourquoi on l'a pas laissé comme Tshongo, Mulenda Mbo et autres??? Pourquoi Mobutu est allé jusqu'á confier les 5 avions qui restaient á UTA?? C'est juste apres avoir constater qu'il n'avait pas de gestionaire qui s'y connaissait.. Pour lui c'est la liberalisation qui faisait que AIR Zaire, sous Tshitshi, ne payait pas les factures de taxes et carburant- ce qui ocasionait souvent la confiscation des appareils-, pour lui c'est la liberalisation qui a divisé la flotte par 2 dans un espace de 3 ans, non pas la gestion de Tshitshi: revisionisme....

L'avocat de Mobutu





King David a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Quant á Tshitshi, il a été ejecté, chassé pour etre brutal, pour incompetence notoire:lorsqu'il est arrivé á la tête du Air Zaire en 1977, il y a trouvé 31 avions, lorsqu'on l'y a chasse vers 1979, si je ne me trompe pas, il n'y restait plus que 16, apres cette societé est tombé dans l'escarcelle de l'UTA qui l'a achevée en 1995..C'est apres avoir été ecarté de la soupe que le Saint-Esprit de la democratie et de la bonne gouvernance est descendu sur lui... Laughing Laughing L'avocat de Mobutu

En octobre 1971 la compagnie devient Air Zaïre lorsque la République démocratique du Congo est rebaptisée Zaïre.

En 1978, la compagnie dessert Kinshasa, Kisangani, Kananga, M'Bujimai, Bukavu, Isiro, Goma, Lubumbashi au niveau interne, Entebbe, Nairobi, Dar es Salaam, Bujumbura, Libreville, Douala, Lagos, Lomé, Abidjan et Dakar en Afrique, Athènes, Bruxelles, Londres, Madrid, Paris et Rome en Europe. Cette même année, des mesures de libéralisation du transport aérien sont mises en place et plusieurs entreprises privées commencent à exploiter le transport de frêt et de passagers sur le réseau interne zaïrois.

En automne 1986, la compagnie changea d’administration, suite à des problèmes financiers dus à un accroissement de la concurrence dans les années 1980 sur le territoire national avec Scibe Airlift et Shabair et sur ses destinations internationales. Elle fut administrée par la compagnie française Union de transports aériens (UTA) tout en restant propriété de l’État congolais. Ces changements menèrent à une diminution de la flotte et à plusieurs modifications des réseaux exploités.

En 1981, la compagnie desservait 22 destinations internationales, en 1987 ce réseau a été réduit de moitié : Abidjan, Bruxelles, Douala, Lagos, Libreville, Lomé, Luanda, Paris, et Rome. Une rationalisation opérée dans la foulée du partenariat de six ans conclu avec la compagnie Union de transports aériens (UTA) en 1985, afin de remettre Air Zaïre sur les voies de la bonne gestion. À cet égard, un ressortissant français, Joël de Cernon, fut nommé en qualité de PDG en remplacement du zaïrois Geyoro Te Kule (l'un des PDG d'Air Zaïre). M.Makuikila Na Nkau exerça toujours son poste de représentant d'I.A.T.A - Directeur Marketing, poste qu'il a gardé de 1961 à 1990. (I.A.T.A = Association internationale du transport aérien)

En 1991, les émeutes de Kinshasa et la crise économique du Congo endommagèrent l’Aéroport international de Ndjili, et la compagnie en subit de lourdes conséquences. En 1994, la flotte aérienne fut réduite de manière draconienne, elle comptait seulement 5 appareils pour 31 à sa création ; en outre, les lignes internes furent limitées à 11 escales et les vols vers Paris et Rome furent définitivement interrompus.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Air_Za%C3%AFre)

Si vous avez oublié la gestion calamiteuse du Général Molongya qui avait même été interpellé par les députés, puis accusé et emprisonné, alors vous avez un sérieux problème.
Procureur,

Vous avez très brillamment démontré qu'avant la prise du pouvoir des Kabila au Congo que tout ce qu'y est arrivé était de la faute de Tshisekedi et qu'après la prise du pouvoir des Kabila au Congo tout ce qu'y arrive est encore de la faute de Tshisekedi.

Pourriez-vous à présent nous présenter les mesures prises pour mettre fin à cela et combien de temps pensez-vous que cela va prendre pour que nous commencions à en voir les premiers résultats puisque de toute vraissemblance 15 ans ce n'est pas assez ?







Procureur,

Ma question était pourtant simple. Je vais vous la répéter en d'autres mots : quelles sont les mesures que vous aller prendre pour combattre la corruption et quand pourrions-nous espérer commencer à voir la diminution de la corruption ?

Voilà que nous répondez que ce ne sont pas seulement Mobutu et Tshisekedi qui sont la cause de votre insuccès, jusqu'à présent, par rapport à votre lutte contre la corruption mais aussi les politiques que le FMI impose au seul Congo et les Juifs qui profitent de ces politiques au dépens du Congo et dès lors, il sera difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI.

N'en avez-vous pas oublié d'autres ? Je sais que les Kabilas ne sont responsables de rien.


Y- a-t-il des mesures qu'on peut prendre pour eradiquer la corruption qui s'est normalisée dans la vie des gens pendant 32 ans??? Je m'en doute, perso je ne crois pas qu'il y ait une baguette magique dans ce sens: j'ai plutot tendance á croire qu'il faille laisser plutot le temps faire son affaire..Lorsque ceux qui sont sensés etre les exemples comme Tshitshi se laisse aller sans s'en apercevoir, comment un quidam lambda moins outilé peut etre aux aguets...Des mesures et lois ne peuvent pas lutter contre la corruption telle que nous la connaissons chez nous, elle tellement ancrée qu'il faut compter sur les generations á venir pour la vider..

L'avocat de mobutu


Procureur,

Tout cela pour arriver à ceci, qu'il faut laisser le temps au temps, que le temps va finir par tout régler. J'avoue que vous me décevez. Vous n'êtes toutefois pas le seul à croire que le temps va tout arranger sans qu'on y puisse rien. Il y a certains ici qui recourant à certaines croyances mystiques ne pensent pas différemment de vous. Ils pensent qu'il nous atteindre collectivement un certain niveau (spirituel) dans notre évolution, que cela va prendre du temps et des générations et que lorsque nous aurons atteint ce niveau tout commencerait à aller de soi. Mais cela un domaine qui m'échappe. Revenons donc sur terre.

Monsieur le procureur, je n'ai en aucun temps prétendu qu'on pouvait éradiquer la corruption. C'est mission impossible. La corruption existe partout au monde. Je pourrai même aller jusqu'à prétendre que c'est éminemment humain. Pour la prévenir, pour la combattre, on prend des mesures et des lois qui font que ceux qu'y recourent, ceux qui volent, ceux qui trichent, ceux qui détournent sont sanctionnés. Il s'agit donc de prendre des mesures et des lois contre les aventuriers pour reprendre votre propre terme.

En fait, reconnassant cela, n'aviez-vous pas parlé de la fin de l'impunité ? En quoi donc consiste cette fin de l'impunité ? Etait-ce seulement un slogan vide de sens (ainsi que Link s'interroge dans le posting ci-haur) ? Je suis tout à fait d'accord avec vous que ce ne sont pas des slogans, des mesures et des lois qui feront en sorte que la corruption diminue. C'est l'application des mesures et des lois contre les contrevenants qui vont faire en sorte que, voyant ce qui advient aux contrevanants, beaucoup vont être dissuadés de crainte de subir le même sort que ceux qui contreviennent aux mesures et aux lois, ce qui va faire que, de plus en plus, moins des gens vont être tentés par la corruption, ce qui va avoir comme conséquence à la longue une diminution de la corruption.

Personne n'a prétendu que cela allait se réaliser du jour au lendemain puisque vous avez été incapables de le faire en 15 ans. Ce que nous voulons tous c'est de voir des sanctions prises contre le contrevenant, qui soit-il, fut-il même Tshisekedi. Voilà la façon la plus efficace pour compter sur le temps pour voir la diminution de la corruption.

Qui avez-vous sanctionné jusqu'alors ? Quels sont les aventuriers que vous avez trouvés sur votre chemin ? S'agiraient-ils des gens comme Chebeya, Kouthino, le docteur Mukwenge, etc.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  L'avocat de Mobutu le 11/12/2012, 1:21 pm

Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:
Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Vous voulez faire croire, par votre caricature, que l'on s'acharnerait indument sur Tshisekedi, alors que nous ne faisons que demontrer qu'il a un passé qui le poursuivra ou qu'il aille... D'ailleurs ne lui est-il pas arrivé de presenter des excuses confuses sans nous dire ce qu'il avait fait???

Ecoutez: les belges avaient mis 80 ans pour faire du Congo ce qu'il etait, Mobutu et Tshitshi n'ont mis que 32 ans pour tout detruire. Il va donc falloir laisser le temps aux autres pour montrer de quoi ils sont capables...Il faut de surcoit savoir que -parce que la plupart de gens ne le sait pas- lorsque vous etes endettés comme nous l'etions, et que l'on accepte de cooperer avec le FMI, vous n'etes plus libre d'appliquer la politique que vous voulez: ils vont vous imposer leur politique economique capitaliste qui consiste á liberaliser sauvagement d'un coté et á diminuer les impots de l'autre pour permettre aux juifs qui achetent de payer moins d'impots , en faisant ce qu'ils appelent, en logomachie, reforme de la fonction publique, consistant á diminuer drastiquement les fonctionnaires histoire de bien alimenter la service de la dette...
Il est difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI dans nos murs.


L'avocat de Mobutu...



Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit: Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Je l'ai deja lu, cet article: celui qui l'a ecrit, certainement un tshitshiste, essaye d'expliquer cette faillite par la "libéralisation du transport aérien" et ne nous dit pas pourquoi il a été chassé de cette entreprise. S'il avait brillé par sa gestion pourquoi on l'a pas laissé comme Tshongo, Mulenda Mbo et autres??? Pourquoi Mobutu est allé jusqu'á confier les 5 avions qui restaient á UTA?? C'est juste apres avoir constater qu'il n'avait pas de gestionaire qui s'y connaissait.. Pour lui c'est la liberalisation qui faisait que AIR Zaire, sous Tshitshi, ne payait pas les factures de taxes et carburant- ce qui ocasionait souvent la confiscation des appareils-, pour lui c'est la liberalisation qui a divisé la flotte par 2 dans un espace de 3 ans, non pas la gestion de Tshitshi: revisionisme....

L'avocat de Mobutu





King David a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Quant á Tshitshi, il a été ejecté, chassé pour etre brutal, pour incompetence notoire:lorsqu'il est arrivé á la tête du Air Zaire en 1977, il y a trouvé 31 avions, lorsqu'on l'y a chasse vers 1979, si je ne me trompe pas, il n'y restait plus que 16, apres cette societé est tombé dans l'escarcelle de l'UTA qui l'a achevée en 1995..C'est apres avoir été ecarté de la soupe que le Saint-Esprit de la democratie et de la bonne gouvernance est descendu sur lui... Laughing Laughing L'avocat de Mobutu

En octobre 1971 la compagnie devient Air Zaïre lorsque la République démocratique du Congo est rebaptisée Zaïre.

En 1978, la compagnie dessert Kinshasa, Kisangani, Kananga, M'Bujimai, Bukavu, Isiro, Goma, Lubumbashi au niveau interne, Entebbe, Nairobi, Dar es Salaam, Bujumbura, Libreville, Douala, Lagos, Lomé, Abidjan et Dakar en Afrique, Athènes, Bruxelles, Londres, Madrid, Paris et Rome en Europe. Cette même année, des mesures de libéralisation du transport aérien sont mises en place et plusieurs entreprises privées commencent à exploiter le transport de frêt et de passagers sur le réseau interne zaïrois.

En automne 1986, la compagnie changea d’administration, suite à des problèmes financiers dus à un accroissement de la concurrence dans les années 1980 sur le territoire national avec Scibe Airlift et Shabair et sur ses destinations internationales. Elle fut administrée par la compagnie française Union de transports aériens (UTA) tout en restant propriété de l’État congolais. Ces changements menèrent à une diminution de la flotte et à plusieurs modifications des réseaux exploités.

En 1981, la compagnie desservait 22 destinations internationales, en 1987 ce réseau a été réduit de moitié : Abidjan, Bruxelles, Douala, Lagos, Libreville, Lomé, Luanda, Paris, et Rome. Une rationalisation opérée dans la foulée du partenariat de six ans conclu avec la compagnie Union de transports aériens (UTA) en 1985, afin de remettre Air Zaïre sur les voies de la bonne gestion. À cet égard, un ressortissant français, Joël de Cernon, fut nommé en qualité de PDG en remplacement du zaïrois Geyoro Te Kule (l'un des PDG d'Air Zaïre). M.Makuikila Na Nkau exerça toujours son poste de représentant d'I.A.T.A - Directeur Marketing, poste qu'il a gardé de 1961 à 1990. (I.A.T.A = Association internationale du transport aérien)

En 1991, les émeutes de Kinshasa et la crise économique du Congo endommagèrent l’Aéroport international de Ndjili, et la compagnie en subit de lourdes conséquences. En 1994, la flotte aérienne fut réduite de manière draconienne, elle comptait seulement 5 appareils pour 31 à sa création ; en outre, les lignes internes furent limitées à 11 escales et les vols vers Paris et Rome furent définitivement interrompus.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Air_Za%C3%AFre)

Si vous avez oublié la gestion calamiteuse du Général Molongya qui avait même été interpellé par les députés, puis accusé et emprisonné, alors vous avez un sérieux problème.
Procureur,

Vous avez très brillamment démontré qu'avant la prise du pouvoir des Kabila au Congo que tout ce qu'y est arrivé était de la faute de Tshisekedi et qu'après la prise du pouvoir des Kabila au Congo tout ce qu'y arrive est encore de la faute de Tshisekedi.

Pourriez-vous à présent nous présenter les mesures prises pour mettre fin à cela et combien de temps pensez-vous que cela va prendre pour que nous commencions à en voir les premiers résultats puisque de toute vraissemblance 15 ans ce n'est pas assez ?







Procureur,

Ma question était pourtant simple. Je vais vous la répéter en d'autres mots : quelles sont les mesures que vous aller prendre pour combattre la corruption et quand pourrions-nous espérer commencer à voir la diminution de la corruption ?

Voilà que nous répondez que ce ne sont pas seulement Mobutu et Tshisekedi qui sont la cause de votre insuccès, jusqu'à présent, par rapport à votre lutte contre la corruption mais aussi les politiques que le FMI impose au seul Congo et les Juifs qui profitent de ces politiques au dépens du Congo et dès lors, il sera difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI.

N'en avez-vous pas oublié d'autres ? Je sais que les Kabilas ne sont responsables de rien.


Y- a-t-il des mesures qu'on peut prendre pour eradiquer la corruption qui s'est normalisée dans la vie des gens pendant 32 ans??? Je m'en doute, perso je ne crois pas qu'il y ait une baguette magique dans ce sens: j'ai plutot tendance á croire qu'il faille laisser plutot le temps faire son affaire..Lorsque ceux qui sont sensés etre les exemples comme Tshitshi se laisse aller sans s'en apercevoir, comment un quidam lambda moins outilé peut etre aux aguets...Des mesures et lois ne peuvent pas lutter contre la corruption telle que nous la connaissons chez nous, elle tellement ancrée qu'il faut compter sur les generations á venir pour la vider..

L'avocat de mobutu


Procureur,

Tout cela pour arriver à ceci, qu'il faut laisser le temps au temps, que le temps va finir par tout régler. J'avoue que vous me décevez. Vous n'êtes toutefois pas le seul à croire que le temps va tout arranger sans qu'on y puisse rien. Il y a certains ici qui recourant à certaines croyances mystiques ne pensent pas différemment de vous. Ils pensent qu'il nous atteindre collectivement un certain niveau (spirituel) dans notre évolution, que cela va prendre du temps et des générations et que lorsque nous aurons atteint ce niveau tout commencerait à aller de soi. Mais cela un domaine qui m'échappe. Revenons donc sur terre.

Monsieur le procureur, je n'ai en aucun temps prétendu qu'on pouvait éradiquer la corruption. C'est mission impossible. La corruption existe partout au monde. Je pourrai même aller jusqu'à prétendre que c'est éminemment humain. Pour la prévenir, pour la combattre, on prend des mesures et des lois qui font que ceux qu'y recourent, ceux qui volent, ceux qui trichent, ceux qui détournent sont sanctionnés. Il s'agit donc de prendre des mesures et des lois contre les aventuriers pour reprendre votre propre terme.

En fait, reconnassant cela, n'aviez-vous pas parlé de la fin de l'impunité ? En quoi donc consiste cette fin de l'impunité ? Etait-ce seulement un slogan vide de sens (ainsi que Link s'interroge dans le posting ci-haur) ? Je suis tout à fait d'accord avec vous que ce ne sont pas des slogans, des mesures et des lois qui feront en sorte que la corruption diminue. C'est l'application des mesures et des lois contre les contrevenants qui vont faire en sorte que, voyant ce qui advient aux contrevanants, beaucoup vont être dissuadés de crainte de subir le même sort que ceux qui contreviennent aux mesures et aux lois, ce qui va faire que, de plus en plus, moins des gens vont être tentés par la corruption, ce qui va avoir comme conséquence à la longue une diminution de la corruption.

Personne n'a prétendu que cela allait se réaliser du jour au lendemain puisque vous avez été incapables de le faire en 15 ans. Ce que nous voulons tous c'est de voir des sanctions prises contre le contrevenant, qui soit-il, fut-il même Tshisekedi. Voilà la façon la plus efficace pour compter sur le temps pour voir la diminution de la corruption.

Qui avez-vous sanctionné jusqu'alors ? Quels sont les aventuriers que vous avez trouvés sur votre chemin ? S'agiraient-ils des gens comme Chebeya, Kouthino, le docteur Mukwenge, etc.


C'est juste un constat d'impuissance denué de toute demagogie, puisque si l'on votait des lois et prenait des mesures, et que ceux qui sont sensés les appliquer sont aussi concernés par la corruption, ca restera un coup d'epée dans l'eau. Dans l'etat actuel des choses,l'etat n'a pas suffisamment de carottes á brandir afin de bien manier le baton...
Aussi longtemps que l'etat ne sera pas en mesure de bien prendre ses fonctionnaires en charge, aussi longtemps l'exode rural persistera que les villageois abandoneront leurs champs pour venir chercher la modernité á Kin, ou il n'y a pas de boulot, ou il seront obliger de recourir á des pratiques illegaux pour nouer les 2 bouts du mois, aussi longtemps que l'on aura le FMI au cul pour saper et minimaliser le role de l'etat, cette pratique se taillera sa place dans notre societé en ayant pour vocation de devenir une espece de morale ...
La corruption telle que nous la connaissons est une question tellement complexe qu'il n'est pas possible d'esperer la resoudre avant 2 ou 3 generations etant donné que ça demande une mise en place d'une politique globale:
en finir avec les injonctions de FMI qui n'est la que pour enrichir les riches etrangers, ce qui amenera á ce que l'etat ait les mains libres pour pouvoir revenir au centre de l'action economique afin de se donner la vocation de multiplier les entreprises publiques á vocation rentabiliste pour bien exploiter nos richesses afin de canaliser les probables benefices sous forme d'education massive, modernisation, defense nationale et salaire... Au fur á mesure que la population sera eduquée et mangera á sa faim, les lois et les mesures auront un impact dissuasif sur eux...

L'avocat de Mobutu

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  link le 11/12/2012, 4:27 pm

La corruption n'est pas spécifique a l’Afrique ou au Congo, Mais elle a tendance a être généralisé en Afrique
a cause des dictatures qui repose essentiellement leur pouvoir sur l'achat des consciences.

Donc pour moi ce n'est pas une fatalité et encore moi un problème de FMI ou que sais-je encore ....
En Afrique beaucoup de régime sont incompétent et comme souvent issu d’élections frauduleuse
et comme nos pays d’Afrique sont encore tribalisé, Il faut s'acheter une cohésion national de
façade, Avec une élite représentative des communautés ethniques auxquelles les populations
pourront s'identifié.
Et cette élite n’étant pas sélectionné sur des base des compétences ou de la probité morale, la seule
condition deviens d’être populaire dans sa communauté et de faire allégeance au pouvoir en place.

Et une fois cette élite politique corrompu et compromise elles deviens solidaire au de la de tout
entendement au pouvoir en place .

Hier MPR et aujourd'hui MP.

La lettre des 13 parlementaires résume très bien tout ceci et elle est toujours d'actualité

http://www.politique-africaine.com/numeros/pdf/003094.pdf







Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  Libre Examen le 11/12/2012, 4:30 pm

L'avocat de Mobutu a écrit:
Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:
Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Vous voulez faire croire, par votre caricature, que l'on s'acharnerait indument sur Tshisekedi, alors que nous ne faisons que demontrer qu'il a un passé qui le poursuivra ou qu'il aille... D'ailleurs ne lui est-il pas arrivé de presenter des excuses confuses sans nous dire ce qu'il avait fait???

Ecoutez: les belges avaient mis 80 ans pour faire du Congo ce qu'il etait, Mobutu et Tshitshi n'ont mis que 32 ans pour tout detruire. Il va donc falloir laisser le temps aux autres pour montrer de quoi ils sont capables...Il faut de surcoit savoir que -parce que la plupart de gens ne le sait pas- lorsque vous etes endettés comme nous l'etions, et que l'on accepte de cooperer avec le FMI, vous n'etes plus libre d'appliquer la politique que vous voulez: ils vont vous imposer leur politique economique capitaliste qui consiste á liberaliser sauvagement d'un coté et á diminuer les impots de l'autre pour permettre aux juifs qui achetent de payer moins d'impots , en faisant ce qu'ils appelent, en logomachie, reforme de la fonction publique, consistant á diminuer drastiquement les fonctionnaires histoire de bien alimenter la service de la dette...
Il est difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI dans nos murs.


L'avocat de Mobutu...



Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit: Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Je l'ai deja lu, cet article: celui qui l'a ecrit, certainement un tshitshiste, essaye d'expliquer cette faillite par la "libéralisation du transport aérien" et ne nous dit pas pourquoi il a été chassé de cette entreprise. S'il avait brillé par sa gestion pourquoi on l'a pas laissé comme Tshongo, Mulenda Mbo et autres??? Pourquoi Mobutu est allé jusqu'á confier les 5 avions qui restaient á UTA?? C'est juste apres avoir constater qu'il n'avait pas de gestionaire qui s'y connaissait.. Pour lui c'est la liberalisation qui faisait que AIR Zaire, sous Tshitshi, ne payait pas les factures de taxes et carburant- ce qui ocasionait souvent la confiscation des appareils-, pour lui c'est la liberalisation qui a divisé la flotte par 2 dans un espace de 3 ans, non pas la gestion de Tshitshi: revisionisme....

L'avocat de Mobutu





King David a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Quant á Tshitshi, il a été ejecté, chassé pour etre brutal, pour incompetence notoire:lorsqu'il est arrivé á la tête du Air Zaire en 1977, il y a trouvé 31 avions, lorsqu'on l'y a chasse vers 1979, si je ne me trompe pas, il n'y restait plus que 16, apres cette societé est tombé dans l'escarcelle de l'UTA qui l'a achevée en 1995..C'est apres avoir été ecarté de la soupe que le Saint-Esprit de la democratie et de la bonne gouvernance est descendu sur lui... Laughing Laughing L'avocat de Mobutu

En octobre 1971 la compagnie devient Air Zaïre lorsque la République démocratique du Congo est rebaptisée Zaïre.

En 1978, la compagnie dessert Kinshasa, Kisangani, Kananga, M'Bujimai, Bukavu, Isiro, Goma, Lubumbashi au niveau interne, Entebbe, Nairobi, Dar es Salaam, Bujumbura, Libreville, Douala, Lagos, Lomé, Abidjan et Dakar en Afrique, Athènes, Bruxelles, Londres, Madrid, Paris et Rome en Europe. Cette même année, des mesures de libéralisation du transport aérien sont mises en place et plusieurs entreprises privées commencent à exploiter le transport de frêt et de passagers sur le réseau interne zaïrois.

En automne 1986, la compagnie changea d’administration, suite à des problèmes financiers dus à un accroissement de la concurrence dans les années 1980 sur le territoire national avec Scibe Airlift et Shabair et sur ses destinations internationales. Elle fut administrée par la compagnie française Union de transports aériens (UTA) tout en restant propriété de l’État congolais. Ces changements menèrent à une diminution de la flotte et à plusieurs modifications des réseaux exploités.

En 1981, la compagnie desservait 22 destinations internationales, en 1987 ce réseau a été réduit de moitié : Abidjan, Bruxelles, Douala, Lagos, Libreville, Lomé, Luanda, Paris, et Rome. Une rationalisation opérée dans la foulée du partenariat de six ans conclu avec la compagnie Union de transports aériens (UTA) en 1985, afin de remettre Air Zaïre sur les voies de la bonne gestion. À cet égard, un ressortissant français, Joël de Cernon, fut nommé en qualité de PDG en remplacement du zaïrois Geyoro Te Kule (l'un des PDG d'Air Zaïre). M.Makuikila Na Nkau exerça toujours son poste de représentant d'I.A.T.A - Directeur Marketing, poste qu'il a gardé de 1961 à 1990. (I.A.T.A = Association internationale du transport aérien)

En 1991, les émeutes de Kinshasa et la crise économique du Congo endommagèrent l’Aéroport international de Ndjili, et la compagnie en subit de lourdes conséquences. En 1994, la flotte aérienne fut réduite de manière draconienne, elle comptait seulement 5 appareils pour 31 à sa création ; en outre, les lignes internes furent limitées à 11 escales et les vols vers Paris et Rome furent définitivement interrompus.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Air_Za%C3%AFre)

Si vous avez oublié la gestion calamiteuse du Général Molongya qui avait même été interpellé par les députés, puis accusé et emprisonné, alors vous avez un sérieux problème.
Procureur,

Vous avez très brillamment démontré qu'avant la prise du pouvoir des Kabila au Congo que tout ce qu'y est arrivé était de la faute de Tshisekedi et qu'après la prise du pouvoir des Kabila au Congo tout ce qu'y arrive est encore de la faute de Tshisekedi.

Pourriez-vous à présent nous présenter les mesures prises pour mettre fin à cela et combien de temps pensez-vous que cela va prendre pour que nous commencions à en voir les premiers résultats puisque de toute vraissemblance 15 ans ce n'est pas assez ?







Procureur,

Ma question était pourtant simple. Je vais vous la répéter en d'autres mots : quelles sont les mesures que vous aller prendre pour combattre la corruption et quand pourrions-nous espérer commencer à voir la diminution de la corruption ?

Voilà que nous répondez que ce ne sont pas seulement Mobutu et Tshisekedi qui sont la cause de votre insuccès, jusqu'à présent, par rapport à votre lutte contre la corruption mais aussi les politiques que le FMI impose au seul Congo et les Juifs qui profitent de ces politiques au dépens du Congo et dès lors, il sera difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI.

N'en avez-vous pas oublié d'autres ? Je sais que les Kabilas ne sont responsables de rien.


Y- a-t-il des mesures qu'on peut prendre pour eradiquer la corruption qui s'est normalisée dans la vie des gens pendant 32 ans??? Je m'en doute, perso je ne crois pas qu'il y ait une baguette magique dans ce sens: j'ai plutot tendance á croire qu'il faille laisser plutot le temps faire son affaire..Lorsque ceux qui sont sensés etre les exemples comme Tshitshi se laisse aller sans s'en apercevoir, comment un quidam lambda moins outilé peut etre aux aguets...Des mesures et lois ne peuvent pas lutter contre la corruption telle que nous la connaissons chez nous, elle tellement ancrée qu'il faut compter sur les generations á venir pour la vider..

L'avocat de mobutu


Procureur,

Tout cela pour arriver à ceci, qu'il faut laisser le temps au temps, que le temps va finir par tout régler. J'avoue que vous me décevez. Vous n'êtes toutefois pas le seul à croire que le temps va tout arranger sans qu'on y puisse rien. Il y a certains ici qui recourant à certaines croyances mystiques ne pensent pas différemment de vous. Ils pensent qu'il nous atteindre collectivement un certain niveau (spirituel) dans notre évolution, que cela va prendre du temps et des générations et que lorsque nous aurons atteint ce niveau tout commencerait à aller de soi. Mais cela un domaine qui m'échappe. Revenons donc sur terre.

Monsieur le procureur, je n'ai en aucun temps prétendu qu'on pouvait éradiquer la corruption. C'est mission impossible. La corruption existe partout au monde. Je pourrai même aller jusqu'à prétendre que c'est éminemment humain. Pour la prévenir, pour la combattre, on prend des mesures et des lois qui font que ceux qu'y recourent, ceux qui volent, ceux qui trichent, ceux qui détournent sont sanctionnés. Il s'agit donc de prendre des mesures et des lois contre les aventuriers pour reprendre votre propre terme.

En fait, reconnassant cela, n'aviez-vous pas parlé de la fin de l'impunité ? En quoi donc consiste cette fin de l'impunité ? Etait-ce seulement un slogan vide de sens (ainsi que Link s'interroge dans le posting ci-haur) ? Je suis tout à fait d'accord avec vous que ce ne sont pas des slogans, des mesures et des lois qui feront en sorte que la corruption diminue. C'est l'application des mesures et des lois contre les contrevenants qui vont faire en sorte que, voyant ce qui advient aux contrevanants, beaucoup vont être dissuadés de crainte de subir le même sort que ceux qui contreviennent aux mesures et aux lois, ce qui va faire que, de plus en plus, moins des gens vont être tentés par la corruption, ce qui va avoir comme conséquence à la longue une diminution de la corruption.

Personne n'a prétendu que cela allait se réaliser du jour au lendemain puisque vous avez été incapables de le faire en 15 ans. Ce que nous voulons tous c'est de voir des sanctions prises contre le contrevenant, qui soit-il, fut-il même Tshisekedi. Voilà la façon la plus efficace pour compter sur le temps pour voir la diminution de la corruption.

Qui avez-vous sanctionné jusqu'alors ? Quels sont les aventuriers que vous avez trouvés sur votre chemin ? S'agiraient-ils des gens comme Chebeya, Kouthino, le docteur Mukwenge, etc.


C'est juste un constat d'impuissance denué de toute demagogie, puisque si l'on votait des lois et prenait des mesures, et que ceux qui sont sensés les appliquer sont aussi concernés par la corruption, ca restera un coup d'epée dans l'eau. Dans l'etat actuel des choses,l'etat n'a pas suffisamment de carottes á brandir afin de bien manier le baton...
Aussi longtemps que l'etat ne sera pas en mesure de bien prendre ses fonctionnaires en charge, aussi longtemps l'exode rural persistera que les villageois abandoneront leurs champs pour venir chercher la modernité á Kin, ou il n'y a pas de boulot, ou il seront obliger de recourir á des pratiques illegaux pour nouer les 2 bouts du mois, aussi longtemps que l'on aura le FMI au cul pour saper et minimaliser le role de l'etat, cette pratique se taillera sa place dans notre societé en ayant pour vocation de devenir une espece de morale ...
La corruption telle que nous la connaissons est une question tellement complexe qu'il n'est pas possible d'esperer la resoudre avant 2 ou 3 generations etant donné que ça demande une mise en place d'une politique globale:
en finir avec les injonctions de FMI qui n'est la que pour enrichir les riches etrangers, ce qui amenera á ce que l'etat ait les mains libres pour pouvoir revenir au centre de l'action economique afin de se donner la vocation de multiplier les entreprises publiques á vocation rentabiliste pour bien exploiter nos richesses afin de canaliser les probables benefices sous forme d'education massive, modernisation, defense nationale et salaire... Au fur á mesure que la population sera eduquée et mangera á sa faim, les lois et les mesures auront un impact dissuasif sur eux...

L'avocat de Mobutu


Monsieur le procureur,

Vous voilà finalement rattrapé par la raison. Vous venez en cette phrase "C'est juste un constat d'impuissance denué de toute demagogie, puisque si l'on votait des lois et prenait des mesures, et que ceux qui sont sensés les appliquer sont aussi concernés par la corruption, ca restera un coup d'epée dans l'eau" reconnaitre et énoncer la raison principale qui explique pourquoi nous nous retrouvons dans notre situation actuelle. Il ne vous reste plus qu'à les nommer. Ce sont eux la cause de tous nos problèmes.

En guise d'illustration de vos propos et pour la bonne compréhension de tous, je dirai ceci : Ce ne sont pas les politiques proposées par Kamerhe qui font problème mais plutôt l'homme qu'il avait choisi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  L'avocat de Mobutu le 11/12/2012, 5:37 pm

Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:
Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:
Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Vous voulez faire croire, par votre caricature, que l'on s'acharnerait indument sur Tshisekedi, alors que nous ne faisons que demontrer qu'il a un passé qui le poursuivra ou qu'il aille... D'ailleurs ne lui est-il pas arrivé de presenter des excuses confuses sans nous dire ce qu'il avait fait???

Ecoutez: les belges avaient mis 80 ans pour faire du Congo ce qu'il etait, Mobutu et Tshitshi n'ont mis que 32 ans pour tout detruire. Il va donc falloir laisser le temps aux autres pour montrer de quoi ils sont capables...Il faut de surcoit savoir que -parce que la plupart de gens ne le sait pas- lorsque vous etes endettés comme nous l'etions, et que l'on accepte de cooperer avec le FMI, vous n'etes plus libre d'appliquer la politique que vous voulez: ils vont vous imposer leur politique economique capitaliste qui consiste á liberaliser sauvagement d'un coté et á diminuer les impots de l'autre pour permettre aux juifs qui achetent de payer moins d'impots , en faisant ce qu'ils appelent, en logomachie, reforme de la fonction publique, consistant á diminuer drastiquement les fonctionnaires histoire de bien alimenter la service de la dette...
Il est difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI dans nos murs.


L'avocat de Mobutu...



Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit: Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Je l'ai deja lu, cet article: celui qui l'a ecrit, certainement un tshitshiste, essaye d'expliquer cette faillite par la "libéralisation du transport aérien" et ne nous dit pas pourquoi il a été chassé de cette entreprise. S'il avait brillé par sa gestion pourquoi on l'a pas laissé comme Tshongo, Mulenda Mbo et autres??? Pourquoi Mobutu est allé jusqu'á confier les 5 avions qui restaient á UTA?? C'est juste apres avoir constater qu'il n'avait pas de gestionaire qui s'y connaissait.. Pour lui c'est la liberalisation qui faisait que AIR Zaire, sous Tshitshi, ne payait pas les factures de taxes et carburant- ce qui ocasionait souvent la confiscation des appareils-, pour lui c'est la liberalisation qui a divisé la flotte par 2 dans un espace de 3 ans, non pas la gestion de Tshitshi: revisionisme....

L'avocat de Mobutu





King David a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Quant á Tshitshi, il a été ejecté, chassé pour etre brutal, pour incompetence notoire:lorsqu'il est arrivé á la tête du Air Zaire en 1977, il y a trouvé 31 avions, lorsqu'on l'y a chasse vers 1979, si je ne me trompe pas, il n'y restait plus que 16, apres cette societé est tombé dans l'escarcelle de l'UTA qui l'a achevée en 1995..C'est apres avoir été ecarté de la soupe que le Saint-Esprit de la democratie et de la bonne gouvernance est descendu sur lui... Laughing Laughing L'avocat de Mobutu

En octobre 1971 la compagnie devient Air Zaïre lorsque la République démocratique du Congo est rebaptisée Zaïre.

En 1978, la compagnie dessert Kinshasa, Kisangani, Kananga, M'Bujimai, Bukavu, Isiro, Goma, Lubumbashi au niveau interne, Entebbe, Nairobi, Dar es Salaam, Bujumbura, Libreville, Douala, Lagos, Lomé, Abidjan et Dakar en Afrique, Athènes, Bruxelles, Londres, Madrid, Paris et Rome en Europe. Cette même année, des mesures de libéralisation du transport aérien sont mises en place et plusieurs entreprises privées commencent à exploiter le transport de frêt et de passagers sur le réseau interne zaïrois.

En automne 1986, la compagnie changea d’administration, suite à des problèmes financiers dus à un accroissement de la concurrence dans les années 1980 sur le territoire national avec Scibe Airlift et Shabair et sur ses destinations internationales. Elle fut administrée par la compagnie française Union de transports aériens (UTA) tout en restant propriété de l’État congolais. Ces changements menèrent à une diminution de la flotte et à plusieurs modifications des réseaux exploités.

En 1981, la compagnie desservait 22 destinations internationales, en 1987 ce réseau a été réduit de moitié : Abidjan, Bruxelles, Douala, Lagos, Libreville, Lomé, Luanda, Paris, et Rome. Une rationalisation opérée dans la foulée du partenariat de six ans conclu avec la compagnie Union de transports aériens (UTA) en 1985, afin de remettre Air Zaïre sur les voies de la bonne gestion. À cet égard, un ressortissant français, Joël de Cernon, fut nommé en qualité de PDG en remplacement du zaïrois Geyoro Te Kule (l'un des PDG d'Air Zaïre). M.Makuikila Na Nkau exerça toujours son poste de représentant d'I.A.T.A - Directeur Marketing, poste qu'il a gardé de 1961 à 1990. (I.A.T.A = Association internationale du transport aérien)

En 1991, les émeutes de Kinshasa et la crise économique du Congo endommagèrent l’Aéroport international de Ndjili, et la compagnie en subit de lourdes conséquences. En 1994, la flotte aérienne fut réduite de manière draconienne, elle comptait seulement 5 appareils pour 31 à sa création ; en outre, les lignes internes furent limitées à 11 escales et les vols vers Paris et Rome furent définitivement interrompus.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Air_Za%C3%AFre)

Si vous avez oublié la gestion calamiteuse du Général Molongya qui avait même été interpellé par les députés, puis accusé et emprisonné, alors vous avez un sérieux problème.
Procureur,

Vous avez très brillamment démontré qu'avant la prise du pouvoir des Kabila au Congo que tout ce qu'y est arrivé était de la faute de Tshisekedi et qu'après la prise du pouvoir des Kabila au Congo tout ce qu'y arrive est encore de la faute de Tshisekedi.

Pourriez-vous à présent nous présenter les mesures prises pour mettre fin à cela et combien de temps pensez-vous que cela va prendre pour que nous commencions à en voir les premiers résultats puisque de toute vraissemblance 15 ans ce n'est pas assez ?







Procureur,

Ma question était pourtant simple. Je vais vous la répéter en d'autres mots : quelles sont les mesures que vous aller prendre pour combattre la corruption et quand pourrions-nous espérer commencer à voir la diminution de la corruption ?

Voilà que nous répondez que ce ne sont pas seulement Mobutu et Tshisekedi qui sont la cause de votre insuccès, jusqu'à présent, par rapport à votre lutte contre la corruption mais aussi les politiques que le FMI impose au seul Congo et les Juifs qui profitent de ces politiques au dépens du Congo et dès lors, il sera difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI.

N'en avez-vous pas oublié d'autres ? Je sais que les Kabilas ne sont responsables de rien.


Y- a-t-il des mesures qu'on peut prendre pour eradiquer la corruption qui s'est normalisée dans la vie des gens pendant 32 ans??? Je m'en doute, perso je ne crois pas qu'il y ait une baguette magique dans ce sens: j'ai plutot tendance á croire qu'il faille laisser plutot le temps faire son affaire..Lorsque ceux qui sont sensés etre les exemples comme Tshitshi se laisse aller sans s'en apercevoir, comment un quidam lambda moins outilé peut etre aux aguets...Des mesures et lois ne peuvent pas lutter contre la corruption telle que nous la connaissons chez nous, elle tellement ancrée qu'il faut compter sur les generations á venir pour la vider..

L'avocat de mobutu


Procureur,

Tout cela pour arriver à ceci, qu'il faut laisser le temps au temps, que le temps va finir par tout régler. J'avoue que vous me décevez. Vous n'êtes toutefois pas le seul à croire que le temps va tout arranger sans qu'on y puisse rien. Il y a certains ici qui recourant à certaines croyances mystiques ne pensent pas différemment de vous. Ils pensent qu'il nous atteindre collectivement un certain niveau (spirituel) dans notre évolution, que cela va prendre du temps et des générations et que lorsque nous aurons atteint ce niveau tout commencerait à aller de soi. Mais cela un domaine qui m'échappe. Revenons donc sur terre.

Monsieur le procureur, je n'ai en aucun temps prétendu qu'on pouvait éradiquer la corruption. C'est mission impossible. La corruption existe partout au monde. Je pourrai même aller jusqu'à prétendre que c'est éminemment humain. Pour la prévenir, pour la combattre, on prend des mesures et des lois qui font que ceux qu'y recourent, ceux qui volent, ceux qui trichent, ceux qui détournent sont sanctionnés. Il s'agit donc de prendre des mesures et des lois contre les aventuriers pour reprendre votre propre terme.

En fait, reconnassant cela, n'aviez-vous pas parlé de la fin de l'impunité ? En quoi donc consiste cette fin de l'impunité ? Etait-ce seulement un slogan vide de sens (ainsi que Link s'interroge dans le posting ci-haur) ? Je suis tout à fait d'accord avec vous que ce ne sont pas des slogans, des mesures et des lois qui feront en sorte que la corruption diminue. C'est l'application des mesures et des lois contre les contrevenants qui vont faire en sorte que, voyant ce qui advient aux contrevanants, beaucoup vont être dissuadés de crainte de subir le même sort que ceux qui contreviennent aux mesures et aux lois, ce qui va faire que, de plus en plus, moins des gens vont être tentés par la corruption, ce qui va avoir comme conséquence à la longue une diminution de la corruption.

Personne n'a prétendu que cela allait se réaliser du jour au lendemain puisque vous avez été incapables de le faire en 15 ans. Ce que nous voulons tous c'est de voir des sanctions prises contre le contrevenant, qui soit-il, fut-il même Tshisekedi. Voilà la façon la plus efficace pour compter sur le temps pour voir la diminution de la corruption.

Qui avez-vous sanctionné jusqu'alors ? Quels sont les aventuriers que vous avez trouvés sur votre chemin ? S'agiraient-ils des gens comme Chebeya, Kouthino, le docteur Mukwenge, etc.


C'est juste un constat d'impuissance denué de toute demagogie, puisque si l'on votait des lois et prenait des mesures, et que ceux qui sont sensés les appliquer sont aussi concernés par la corruption, ca restera un coup d'epée dans l'eau. Dans l'etat actuel des choses,l'etat n'a pas suffisamment de carottes á brandir afin de bien manier le baton...
Aussi longtemps que l'etat ne sera pas en mesure de bien prendre ses fonctionnaires en charge, aussi longtemps l'exode rural persistera que les villageois abandoneront leurs champs pour venir chercher la modernité á Kin, ou il n'y a pas de boulot, ou il seront obliger de recourir á des pratiques illegaux pour nouer les 2 bouts du mois, aussi longtemps que l'on aura le FMI au cul pour saper et minimaliser le role de l'etat, cette pratique se taillera sa place dans notre societé en ayant pour vocation de devenir une espece de morale ...
La corruption telle que nous la connaissons est une question tellement complexe qu'il n'est pas possible d'esperer la resoudre avant 2 ou 3 generations etant donné que ça demande une mise en place d'une politique globale:
en finir avec les injonctions de FMI qui n'est la que pour enrichir les riches etrangers, ce qui amenera á ce que l'etat ait les mains libres pour pouvoir revenir au centre de l'action economique afin de se donner la vocation de multiplier les entreprises publiques á vocation rentabiliste pour bien exploiter nos richesses afin de canaliser les probables benefices sous forme d'education massive, modernisation, defense nationale et salaire... Au fur á mesure que la population sera eduquée et mangera á sa faim, les lois et les mesures auront un impact dissuasif sur eux...

L'avocat de Mobutu


Monsieur le procureur,

Vous voilà finalement rattrapé par la raison. Vous venez en cette phrase "C'est juste un constat d'impuissance denué de toute demagogie, puisque si l'on votait des lois et prenait des mesures, et que ceux qui sont sensés les appliquer sont aussi concernés par la corruption, ca restera un coup d'epée dans l'eau" reconnaitre et énoncer la raison principale qui explique pourquoi nous nous retrouvons dans notre situation actuelle. Il ne vous reste plus qu'à les nommer. Ce sont eux la cause de tous nos problèmes.

En guise d'illustration de vos propos et pour la bonne compréhension de tous, je dirai ceci : Ce ne sont pas les politiques proposées par Kamerhe qui font problème mais plutôt l'homme qu'il avait choisi.



Vous voila avec votre corbeille d'amalgames et comprehensions paralleles! Very Happy Very Happy Very Happy Dites moi, quelles sont les politiques concretes proposees par Kamerhe, si vous en connaissez??? Essayez de m'en citer ne fut-ce qu'une, histoire de voir si vous n'etes pas dans les rodomontades....

L'avocat de Mobutu

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  King David le 11/12/2012, 5:49 pm

On parle ici des pays les plus corrompus du monde et jusqu'en 1996, la RDC (Zaire) était le premier pays corrompu à cause de la gestion calamiteuse d'Étienne Tshisekedi par ses 36 ans de pouvoir.
Aujourd'hui, le pays est toujours dernier parce que Étienne Tshisekedi refuse de collaborer avec Kanambe.
Que voulez-vous encore

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  L'avocat de Mobutu le 11/12/2012, 6:07 pm

King David a écrit:On parle ici des pays les plus corrompus du monde et jusqu'en 1996, la RDC (Zaire) était le premier pays corrompu à cause de la gestion calamiteuse d'Étienne Tshisekedi par ses 36 ans de pouvoir.
Aujourd'hui, le pays est toujours dernier parce que Étienne Tshisekedi refuse de collaborer avec Kanambe.
Que voulez-vous encore


Nous n'avons pas besoin de sa collaboration vu qu' il n'est plus en phase avec l' air du temps, il est intellectuellement depasse: neanmoins il a une aura et une influence non negligeable sur la population du Kasai; s'' il etait en afganistan on l' appellerait " chef tribal", c' est un espece de chef coutumier moderne qui peut servir de........ je ne sais vraiment pas de quoi! Very Happy

L'avocat de Mobutu

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  Libre Examen le 11/12/2012, 6:08 pm

L'avocat de Mobutu a écrit:
Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:
Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:[...]


Libre Examen a écrit:Procureur,

Ma question était pourtant simple. Je vais vous la répéter en d'autres mots : quelles sont les mesures que vous aller prendre pour combattre la corruption et quand pourrions-nous espérer commencer à voir la diminution de la corruption ?

Voilà que nous répondez que ce ne sont pas seulement Mobutu et Tshisekedi qui sont la cause de votre insuccès, jusqu'à présent, par rapport à votre lutte contre la corruption mais aussi les politiques que le FMI impose au seul Congo et les Juifs qui profitent de ces politiques au dépens du Congo et dès lors, il sera difficile de voir le bout du tunnel avec le FMI.

N'en avez-vous pas oublié d'autres ? Je sais que les Kabilas ne sont responsables de rien.


Y- a-t-il des mesures qu'on peut prendre pour eradiquer la corruption qui s'est normalisée dans la vie des gens pendant 32 ans??? Je m'en doute, perso je ne crois pas qu'il y ait une baguette magique dans ce sens: j'ai plutot tendance á croire qu'il faille laisser plutot le temps faire son affaire..Lorsque ceux qui sont sensés etre les exemples comme Tshitshi se laisse aller sans s'en apercevoir, comment un quidam lambda moins outilé peut etre aux aguets...Des mesures et lois ne peuvent pas lutter contre la corruption telle que nous la connaissons chez nous, elle tellement ancrée qu'il faut compter sur les generations á venir pour la vider..

L'avocat de mobutu


Procureur,

Tout cela pour arriver à ceci, qu'il faut laisser le temps au temps, que le temps va finir par tout régler. J'avoue que vous me décevez. Vous n'êtes toutefois pas le seul à croire que le temps va tout arranger sans qu'on y puisse rien. Il y a certains ici qui recourant à certaines croyances mystiques ne pensent pas différemment de vous. Ils pensent qu'il nous atteindre collectivement un certain niveau (spirituel) dans notre évolution, que cela va prendre du temps et des générations et que lorsque nous aurons atteint ce niveau tout commencerait à aller de soi. Mais cela un domaine qui m'échappe. Revenons donc sur terre.

Monsieur le procureur, je n'ai en aucun temps prétendu qu'on pouvait éradiquer la corruption. C'est mission impossible. La corruption existe partout au monde. Je pourrai même aller jusqu'à prétendre que c'est éminemment humain. Pour la prévenir, pour la combattre, on prend des mesures et des lois qui font que ceux qu'y recourent, ceux qui volent, ceux qui trichent, ceux qui détournent sont sanctionnés. Il s'agit donc de prendre des mesures et des lois contre les aventuriers pour reprendre votre propre terme.

En fait, reconnassant cela, n'aviez-vous pas parlé de la fin de l'impunité ? En quoi donc consiste cette fin de l'impunité ? Etait-ce seulement un slogan vide de sens (ainsi que Link s'interroge dans le posting ci-haur) ? Je suis tout à fait d'accord avec vous que ce ne sont pas des slogans, des mesures et des lois qui feront en sorte que la corruption diminue. C'est l'application des mesures et des lois contre les contrevenants qui vont faire en sorte que, voyant ce qui advient aux contrevanants, beaucoup vont être dissuadés de crainte de subir le même sort que ceux qui contreviennent aux mesures et aux lois, ce qui va faire que, de plus en plus, moins des gens vont être tentés par la corruption, ce qui va avoir comme conséquence à la longue une diminution de la corruption.

Personne n'a prétendu que cela allait se réaliser du jour au lendemain puisque vous avez été incapables de le faire en 15 ans. Ce que nous voulons tous c'est de voir des sanctions prises contre le contrevenant, qui soit-il, fut-il même Tshisekedi. Voilà la façon la plus efficace pour compter sur le temps pour voir la diminution de la corruption.

Qui avez-vous sanctionné jusqu'alors ? Quels sont les aventuriers que vous avez trouvés sur votre chemin ? S'agiraient-ils des gens comme Chebeya, Kouthino, le docteur Mukwenge, etc.


C'est juste un constat d'impuissance denué de toute demagogie, puisque si l'on votait des lois et prenait des mesures, et que ceux qui sont sensés les appliquer sont aussi concernés par la corruption, ca restera un coup d'epée dans l'eau. Dans l'etat actuel des choses,l'etat n'a pas suffisamment de carottes á brandir afin de bien manier le baton...
Aussi longtemps que l'etat ne sera pas en mesure de bien prendre ses fonctionnaires en charge, aussi longtemps l'exode rural persistera que les villageois abandoneront leurs champs pour venir chercher la modernité á Kin, ou il n'y a pas de boulot, ou il seront obliger de recourir á des pratiques illegaux pour nouer les 2 bouts du mois, aussi longtemps que l'on aura le FMI au cul pour saper et minimaliser le role de l'etat, cette pratique se taillera sa place dans notre societé en ayant pour vocation de devenir une espece de morale ...
La corruption telle que nous la connaissons est une question tellement complexe qu'il n'est pas possible d'esperer la resoudre avant 2 ou 3 generations etant donné que ça demande une mise en place d'une politique globale:
en finir avec les injonctions de FMI qui n'est la que pour enrichir les riches etrangers, ce qui amenera á ce que l'etat ait les mains libres pour pouvoir revenir au centre de l'action economique afin de se donner la vocation de multiplier les entreprises publiques á vocation rentabiliste pour bien exploiter nos richesses afin de canaliser les probables benefices sous forme d'education massive, modernisation, defense nationale et salaire... Au fur á mesure que la population sera eduquée et mangera á sa faim, les lois et les mesures auront un impact dissuasif sur eux...

L'avocat de Mobutu


Monsieur le procureur,

Vous voilà finalement rattrapé par la raison. Vous venez en cette phrase "C'est juste un constat d'impuissance denué de toute demagogie, puisque si l'on votait des lois et prenait des mesures, et que ceux qui sont sensés les appliquer sont aussi concernés par la corruption, ca restera un coup d'epée dans l'eau" reconnaitre et énoncer la raison principale qui explique pourquoi nous nous retrouvons dans notre situation actuelle. Il ne vous reste plus qu'à les nommer. Ce sont eux la cause de tous nos problèmes.

En guise d'illustration de vos propos et pour la bonne compréhension de tous, je dirai ceci : Ce ne sont pas les politiques proposées par Kamerhe qui font problème mais plutôt l'homme qu'il avait choisi.



Vous voila avec votre corbeille d'amalgames et comprehensions paralleles! Very Happy Very Happy Very Happy Dites moi, quelles sont les politiques concretes proposees par Kamerhe, si vous en connaissez??? Essayez de m'en citer ne fut-ce qu'une, histoire de voir si vous n'etes pas dans les rodomontades....

L'avocat de Mobutu

Ayez quand même de la suite dans les idées cher Procureur. Je faisais simplement allusion à vos propos ci-après :
L'avocat de Mobutu a écrit:http://www.youtube.com/watch?v=TqHzZQTheTU&list=UU0R6XjtprIvftMj8Vnyy2Lw&index=2

Tres interessant,ecoutez comment cet imposteur rwandais explique comment il va s'y prendre pour bresilianiser le Congo..
Il se demarque de Mobutu, kabila Pere,voir Dos Santos pour reduire l'etat au rang de regulateur: en d'autres termes: l'etat n'aura pour role que de percevoir les impots et surtout quand on sait que ce courant pronne une imposition minimale, sinon on se retrouve dernier sur la liste sur le climat des affaires..
Faudra donc liquider tous les societés de l'etat, vendre des carrés miniers en cascade et mines, des forets, l'eau et reduire drastiquement le nombre de fonctionnaire pour se developper, selon lui, parce qu'il dit que l'etat n'a pas vocation á creer des emploies...C'est un capitalisme brutal, qui est combattu aussi dans des pays developpés, qu'il veut nous imposer.. Pure folie!
Il ignore completement que ce qui fait la force de l'Angola aujourd'hui c'est SONANGOL, la societé etatique qui controle 1/3 du petrole de ce pays,puisqu'elle recupere 30 milliards de +-100 que les americains et les francais se partagent, sinon les 2 millions de bariles que ce pays produit par jour allaient atterir dans des poches des americains et francais...
Nous, qui avions privatisé et cedé tous nos droits au Bas-Congo, ne recevons que des miettes sous forme d' impots, encore faudrait-il que PERENCO ait la bonne volonté de declarer tous les barils qu'elle pompe...C'est la politique que Kamerhe veut maintenir et amplifier!

Kabila Pere, avait tout compris: savait qu'avec les intelligences locaux, on pouvait creer nos entreprises et exploiter nos mines pour nous developper, même Mobutu avait raison lorsqu'il avait nationalisé la GECAMIN et aracher des concessions aux belges au bas Congo: c'est la politique qui a fait de la chine ce qu'elle est..
Lorsqu'on nous classe parmis les derniers en ce qui concerne le climat des affaires c'est parce qu'on veut que l on abroge la lois Bakajika, qu'on vende tout aux jiufs et que l'etat n'ait plus plus de monopole......

L'avocat de Mobutu
Cher Porcureur,

Si vous ne saisissez toujours pas le sens de mes propres qui sont dérivés directement du constat de l'impuissance à faire appliquer et respecter les lois, les politiques ou les programmes que vous avez vous-même posé car ceux qui sont censés en garantir l'application ou le succès les violent eux-mêmes ou en profitent sans en subir les conséquences, je suis volontiers à votre disposition pour vous éclairer encore plus.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  L'avocat de Mobutu le 11/12/2012, 6:38 pm




Dites donc,LE, lorsque vous deduisez, je vous cite:"ce ne sont pas les politiques proposées par Kamerhe qui font problème mais plutôt l'homme qu'il avait choisi ", vous etes tout de meme sense les connaitre et les avoir analyser pour aboutir a conclure qu' "elles ne font pas probleme"...

Raison pour laquelle je vous ai demande de me les citer tout en illustrant vos propos pour pouvoir continuer le debat, sinon nous nous embourberons dans des amalgames..

L'avocat de Mobutu



Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  King David le 11/12/2012, 6:39 pm

L'avocat de Mobutu a écrit:

Nous n'avons pas besoin de sa collaboration vu qu' il n'est plus en phase avec l' air du temps, il est intellectuellement depasse: neanmoins il a une aura et une influence non negligeable sur la population du Kasai; s'' il etait en afganistan on l' appellerait " chef tribal", c' est un espece de chef coutumier moderne qui peut servir de........ je ne sais vraiment pas de quoi! Very Happy

L'avocat de Mobutu
Pourquoi alors la RDC est toujours le pays le plus corruptible?

L'avocat de Mobutu a écrit:
C'est juste un constat d'impuissance denué de toute demagogie, puisque si l'on votait des lois et prenait des mesures, et que ceux qui sont sensés les appliquer sont aussi concernés par la corruption, ca restera un coup d'epée dans l'eau. Dans l'etat actuel des choses,l'etat n'a pas suffisamment de carottes á brandir afin de bien manier le baton...
Aussi longtemps que l'etat ne sera pas en mesure de bien prendre ses fonctionnaires en charge, aussi longtemps l'exode rural persistera que les villageois abandoneront leurs champs pour venir chercher la modernité á Kin, ou il n'y a pas de boulot, ou il seront obliger de recourir á des pratiques illegaux pour nouer les 2 bouts du mois, aussi longtemps que l'on aura le FMI au cul pour saper et minimaliser le role de l'etat, cette pratique se taillera sa place dans notre societé en ayant pour vocation de devenir une espece de morale ...

L'avocat de Mobutu

Pourquoi 15 ans après, malgré votre diagnostic, vous ne parvenez pas à trouver le remède magique pour sauver le pays?

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  Libre Examen le 11/12/2012, 7:15 pm

L'avocat de Mobutu a écrit:

Dites donc,LE, lorsque vous deduisez, je vous cite:"ce ne sont pas les politiques proposées par Kamerhe qui font problème mais plutôt l'homme qu'il avait choisi ", vous etes tout de meme sense les connaitre et les avoir analyser pour aboutir a conclure qu' "elles ne font pas probleme"...

Raison pour laquelle je vous ai demande de me les citer tout en illustrant vos propos pour pouvoir continuer le debat, sinon nous nous embourberons dans des amalgames..

L'avocat de Mobutu

Procureur,

J'espère que vous comprenez que les politiques proposées par Kamerhe relèvent d'une idéologie. Je peux être d'accord ou pas avec ces politiques. Cela est un autre débat. Ce qui nous concerne c'est comment se comportent ceux-là même qui sont censés garantir la réussite des politiques, que soient-elles, mais en tirent personnellement profit au dépens de la nation sans qu'ils en subissent les conséquences.

Par exemple, vous soutenez que "même Mobutu avait raison lorsqu'il avait nationalisé la GECAMIN et aracher des concessions aux belges au bas Congo: c'est la politique qui a fait de la chine ce qu'elle est". Dès lors, la question devient simple : comment expliquez-vous que la même politique réussisse en Chine et pas au Congo ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  L'avocat de Mobutu le 12/12/2012, 1:15 pm

King David a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:

Nous n'avons pas besoin de sa collaboration vu qu' il n'est plus en phase avec l' air du temps, il est intellectuellement depasse: neanmoins il a une aura et une influence non negligeable sur la population du Kasai; s'' il etait en afganistan on l' appellerait " chef tribal", c' est un espece de chef coutumier moderne qui peut servir de........ je ne sais vraiment pas de quoi! Very Happy

L'avocat de Mobutu
Pourquoi alors la RDC est toujours le pays le plus corruptible?

L'avocat de Mobutu a écrit:
C'est juste un constat d'impuissance denué de toute demagogie, puisque si l'on votait des lois et prenait des mesures, et que ceux qui sont sensés les appliquer sont aussi concernés par la corruption, ca restera un coup d'epée dans l'eau. Dans l'etat actuel des choses,l'etat n'a pas suffisamment de carottes á brandir afin de bien manier le baton...
Aussi longtemps que l'etat ne sera pas en mesure de bien prendre ses fonctionnaires en charge, aussi longtemps l'exode rural persistera que les villageois abandoneront leurs champs pour venir chercher la modernité á Kin, ou il n'y a pas de boulot, ou il seront obliger de recourir á des pratiques illegaux pour nouer les 2 bouts du mois, aussi longtemps que l'on aura le FMI au cul pour saper et minimaliser le role de l'etat, cette pratique se taillera sa place dans notre societé en ayant pour vocation de devenir une espece de morale ...

L'avocat de Mobutu

Pourquoi 15 ans après, malgré votre diagnostic, vous ne parvenez pas à trouver le remède magique pour sauver le pays?


David,

La corruption au Congo est de plus en plus une mode de vie, elle n'est pas endiguable dans l'etat actuel des choses, c'est toute une politique qu'il va falloir mettre en place...

"Pourquoi 15 ans après, malgré votre diagnostic, vous ne parvenez pas à trouver le remède magique pour sauver le pays?"


Le remède magique n'existe pas; economiquement nous sommes installés dans un cercle vicieux, puisque l'etat n'a pas les mains libres et ne peut pas initier quoi que ce soit sans que le FMI intervienne: dernierement on parle d'un contentieux avec le FMI sur un contrat qui a permis á l'etat de vendre 25% des parts de GECAMIN: l'etat cede 25% á une societé etrangere pour que cette derniere nous amene la technologie, qui nous permettra plus tard de bien exploiter nos mines, le FMI ne veut pas en entendre parler parce qu'il sait que le 25% qui sont partis, ou risque de partir, degonflera, á long terme, les fonds alloués au service de la dette, cad, les sous que nous consacront á payer les interets de la dette restante et autres prets...

Puisque la plupart des gens ne comprennent pas ce que le FMI fait chez nous, je vais essayer d'eclairer sur ce point en expliquant pourquoi cet organisme est devenu un obstacle á notre developpement:
Lorsqu'un pays est endetté comme nous l'etions, 14 milliards, il a 2 solutions; soit il ne paye pas, on tue le president comme Sankara, on l'isole diplomatiquement et economiquement en le diabolisant á fond, les interets s'accumulent qui fairont en sorte que 14 milliards devienne 30 á court terme vu qu'ils sont ceux qui fixent les taux d'interets de facon arbitraire..
Ou, soit, on accepte de confier son destin á FMI, qui propose d'annuler une partie de la dette apres avoir payer la moitié en vous dictant comment il va falloir payer, que faut-il faire pour y arriver rapidement, en diminuant les fonctionnaires et le fond alloué aux ministeres de l'education et santé par ex, tout en vous imposant une listes des conditions extremement liberaux: allant de l'ouverture de marché á la baisse d'impots en passant par la fin du monopole de l'etat dans presque tous les services; vous mettre un controleur pour controler tous vos ressources et vous dire comment depenser, tous vos pretentions de preter doivent passer par eux, etc...Voyez vous? On vous impose d'appliquer une politique liberale qui consiste á reduire au minimun le role de l'etat, alors que le peuple attend tout de lui..

Pour nous developper, nous avons besoin de la presence massive de l'etat dans l'economie comme c'etait le cas en europe et amerique avant de connaitre l'essor economique; nous avons besoins que l'etat invistisse et cree les emplois; nous n'avons pas besoin qu'il reste dans le role de regulateur et observateur dans l'attente des improbables investisseurs...

L'avocat de Mobutu





Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  L'avocat de Mobutu le 14/12/2012, 1:51 pm

Libre Examen a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:

Dites donc,LE, lorsque vous deduisez, je vous cite:"ce ne sont pas les politiques proposées par Kamerhe qui font problème mais plutôt l'homme qu'il avait choisi ", vous etes tout de meme sense les connaitre et les avoir analyser pour aboutir a conclure qu' "elles ne font pas probleme"...

Raison pour laquelle je vous ai demande de me les citer tout en illustrant vos propos pour pouvoir continuer le debat, sinon nous nous embourberons dans des amalgames..

L'avocat de Mobutu

Procureur,

J'espère que vous comprenez que les politiques proposées par Kamerhe relèvent d'une idéologie. Je peux être d'accord ou pas avec ces politiques. Cela est un autre débat. Ce qui nous concerne c'est comment se comportent ceux-là même qui sont censés garantir la réussite des politiques, que soient-elles, mais en tirent personnellement profit au dépens de la nation sans qu'ils en subissent les conséquences.

Par exemple, vous soutenez que "même Mobutu avait raison lorsqu'il avait nationalisé la GECAMIN et aracher des concessions aux belges au bas Congo: c'est la politique qui a fait de la chine ce qu'elle est". Dès lors, la question devient simple : comment expliquez-vous que la même politique réussisse en Chine et pas au Congo ?



Pour que le discours de Kamerhe, le rwandais, devienne une ideologie, á lui, il doit s'atteler á le rationaliser parce que, jusque lá, c'est une espece de poesie mal articulée, on dirait sortie de l'epaule de Kagame; une concentration des phrases saupoudrées d'intentions malicieuseses et taillées pour la consomation de congolais, les moins lucides; Congo est beau, on a des fleuves, les lacs...blablabla...Mouaiiiiis, nous savons tout ça; il ne suffit pas de contempler le Congo pour que la population mange á sa faim..
La politique n'est pas l'art de contempler mais plutot de solutionner..Il est dans une doctrine liberale, lorsqu'il nous propose la regulation comme deus ex machina de sa politique et l'attente des improbables investisseurs; il est dans l'air du temps: lorsque les francais parlent de regulation, il prend le vocable et en fait sien; il n'a pas vraiment une analyse de fond...
Lorsque vous parlez de la chine, savez vous qu'elle a connu une situation quasi-similaire aux notres?? Le petit Japon lui en a fait voir la chine de toutes les couleurs, chosifiant les chinois au point de les reduire aux rangs de cobailles pour experimentations, on ressemblait des miliers et tiraient dans le tas, ce pays á encore connu une famine sans precedent par sa violence..
Mais lorsque Mao a pris les choses en mains,l'etat est resté au centre de l'action en l'amplifiant, il a commencé par faire travailler les chinois á en mourir en industrialisant l'agiculture avec l'aide de russes pour atteindre l'autosuffisance alimentaire,creer des entreprises etatiques ou l'on embauchait les chinois, dans la foulée il s'est attelé á ce que les chinois obtiennent une education au meme niveau que les europeens,ce qui a fait en sorte que les entreprises europeennes commencent á delocaliser massivement parce qu'il y avait une main d'oeuvre bon marchée et bien eduquée..
Et lorsqu'ils arrivaient en chine, ils etaient obligés par L"ETAT , dans toute sa puissance, de ceder la technologie; petit á petit, les chinois ont acquis un savoir faire equivalent á ceux d'europeens et pouvaient inonder les marchés occidentaux avec tout, mais, á demi-prix..etc..
Mobutu, lui, avait des bonnes intentions mais il a commencé par instituer un etat fort sans avoir des competences; Tshisekedi, Nzuji wa Mbombo, Kitima et autres turiferaires, qui profiteront de la zairianisations, n'avaient ni la capacité manageriale ni le sens de la responsabilité pour frutifier ce qu'ils avaient obtenu de l'etat afin de rembourser la dette,ce qui a fait que l'etat se retrouve avec une dette multipliée par 1000, A cela s'ajouté la multiplication des elephants blancs etc.., Et l'etat finira par ne plus avoir LA CAPACITÉ de supporter la charge..
Surendetté, le Congo ne pouvait plus preter ni en France ni en Belgique ni ailleurs, il etait prié de voir cela avec le FMI, et lorsque ce dernier est arrivé au Congo, ses negociateurs etaient en face des congolais moins outillés, qui ne savait pas negocier, surtout depassés par la logomachie du genre plan structurel, revue etc.., c'est ainsi qu'il reussiront á ceder plus de $2 milliards en 3 ans ...Lorsque Mobutu se reveille et chasse le FMI,la societé qui nous amenait 90% de devise, la gecamine etait deja quasiment en faillite, l'etat etait ruiné, n'avait plus de devises, devrait recourir a la planche á billet...La suite on le connait, il sera diaboliser, avec l'aide de Tshitshi, le congo coupé du monde jusqu'á ce qu'il a été chassé..

L'avocat de Mobutu

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  link le 14/12/2012, 3:33 pm

Mobutu, lui, avait des bonnes intentions mais il a commencé par instituer un etat fort sans avoir des competences; Tshisekedi, Nzuji wa Mbombo, Kitima et autres turiferaires, qui profiteront de la zairianisations, n'avaient ni la capacité manageriale ni le sens de la responsabilité pour frutifier ce qu'ils avaient obtenu de l'etat afin de rembourser la dette,ce qui a fait que l'etat se retrouve avec une dette multipliée par 1000, A cela s'ajouté la multiplication des elephants blancs etc.., Et l'etat finira par ne plus avoir LA CAPACITÉ de supporter la charge..

L'avocat de Mobutu,

le tribalisme va te tué mon frère si tu es congolais tu saurais que Mobutu a travailler avec les ressortissant de toute les provinces. Crois tu que ceux de ta provinces n'ont pas été aux affaires ?
Tu pense que les katangais n'on rien avoir dans la faillite congolaise et que seul le kasaîen
Tshitshi serais responsable de tout?

Ou tu es jeune et connais pas l'histoire de ce pays ou tu est vraiment ignorant

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  L'avocat de Mobutu le 14/12/2012, 3:56 pm

Cher Link, n-a-t-on plus le droit de nommer ceux qui ont profité de largesse de l'etat et dilapidé les biens publics? Il est ici question de parler de la corruption, nous sommes donc invités par Hiro Hito á vider nos sacs. Very Happy Very Happy Very Happy Voudriez vous que l'on ne parle que des corrompus d'aujourd'hui et pas leurs ancetres qui sont á la base de tout?

L'avocat de Mobutu


link a écrit:Mobutu, lui, avait des bonnes intentions mais il a commencé par instituer un etat fort sans avoir des competences; Tshisekedi, Nzuji wa Mbombo, Kitima et autres turiferaires, qui profiteront de la zairianisations, n'avaient ni la capacité manageriale ni le sens de la responsabilité pour frutifier ce qu'ils avaient obtenu de l'etat afin de rembourser la dette,ce qui a fait que l'etat se retrouve avec une dette multipliée par 1000, A cela s'ajouté la multiplication des elephants blancs etc.., Et l'etat finira par ne plus avoir LA CAPACITÉ de supporter la charge..

L'avocat de Mobutu,

le tribalisme va te tué mon frère si tu es congolais tu saurais que Mobutu a travailler avec les ressortissant de toute les provinces. Crois tu que ceux de ta provinces n'ont pas été aux affaires ?
Tu pense que les katangais n'on rien avoir dans la faillite congolaise et que seul le kasaîen
Tshitshi serais responsable de tout?

Ou tu es jeune et connais pas l'histoire de ce pays ou tu est vraiment ignorant

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  link le 14/12/2012, 4:11 pm

L'avocat de Mobutu,

Tu a tout les droits mon frère c'est la liberté d'expression n'est ce pas ? ça fait deux mois que tu parle
uniquement de tshisekedi pourrais tu aussi nous parler de nguz a karl bond , kyungu wa ku mwanza
kibasa maliba, lunda bululu, mulongo, jhon Numbi, moise tshombe. Comme ça on pourras tous se
faire une idée de leur bienfaits au Congo ?



L'avocat de Mobutu a écrit:Cher Link, n-a-t-on plus le droit de nommer ceux qui ont profité de largesse de l'etat et dilapidé les biens publics? Il est ici question de parler de la corruption, nous sommes donc invités par Hiro Hito á vider nos sacs. Very Happy Very Happy Very Happy Voudriez vous que l'on ne parle que des corrompus d'aujourd'hui et pas leurs ancetres qui sont á la base de tout?

L'avocat de Mobutu


link a écrit:Mobutu, lui, avait des bonnes intentions mais il a commencé par instituer un etat fort sans avoir des competences; Tshisekedi, Nzuji wa Mbombo, Kitima et autres turiferaires, qui profiteront de la zairianisations, n'avaient ni la capacité manageriale ni le sens de la responsabilité pour frutifier ce qu'ils avaient obtenu de l'etat afin de rembourser la dette,ce qui a fait que l'etat se retrouve avec une dette multipliée par 1000, A cela s'ajouté la multiplication des elephants blancs etc.., Et l'etat finira par ne plus avoir LA CAPACITÉ de supporter la charge..

L'avocat de Mobutu,

le tribalisme va te tué mon frère si tu es congolais tu saurais que Mobutu a travailler avec les ressortissant de toute les provinces. Crois tu que ceux de ta provinces n'ont pas été aux affaires ?
Tu pense que les katangais n'on rien avoir dans la faillite congolaise et que seul le kasaîen
Tshitshi serais responsable de tout?

Ou tu es jeune et connais pas l'histoire de ce pays ou tu est vraiment ignorant

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES PAYS LES PLUS CORROMPUS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum