RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Page 22 sur 25 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  King David le 26/9/2013, 9:33 pm

Dans moins de 24 heures ...
Oui, dans moins d'une grosse petite journée, le Président de la République, Son Excellence monsieur Joseph Kabila nous dira:
1.- Il respecte et respectera la Constitution Congolaise;
2.- Il ne modifiera pas la constitution;
3.- Il ne constituera point un gouvernement d'union nationales et/ou de transition;
4.- À la fin de son mandat, c'est-à-dire en 2016, il ne sera pas candidat à la Présidence de la République;
5.- Tous les prisonniers d'opinion seront immédiatement (ce jour) graciés et non amnistiés.


Les partis d'opposition ayant participé à ces concertations ( le MLC, Mfumu Ntoto, Lisanga, Welo pour Diaspora notamment) nous diront les gains qu'ils ont récoltés.

Encore moins de 24 heures.... tic tac...

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Troll le 26/9/2013, 11:02 pm

   Razz Non King

La "procedure" est la même que celle de Mobutu...pour ceux qui ont une bonne memoire..Mobutu avait lancé des consultations populaires dans les années ´90..Le resultat de ces "consultations" avaient été synthètisés et lors du dernier Congrès du MPR á N´sele, Mobutu avait pris congé du MPR..et accepté le multi-partisme

Les têtes pensantes de Kanambe étant des ex membres du MPR n´ont rien inventés de nouveau..Ce que les synthèses des travaux des concertations seront remis á Kanambe quand il retourne de New York le samedi 28 septembre:welcome: Ce n´est que la semaine prochaine..si Kanambe le souhaite que les congolais vont apprendre..le resultat des concertations et vont en savoir plus sur ce que Kanambe en pense:giveheart:      

Troll peut predire sans se tromper qu´une bonne partie des suggestions de ces concertations vont atterir au Parlement..où les parlementaires peuvent en faire des "lois" ou tout simplement un programme pour le gouvernement:airkiss:  
Tandis que Joé peut utiliser une partie....pour son bon plaisir...sur le plan national et international

Le hic est que la semaine prochaine, la guerre risque de reprendre au Kivu.. 

Allons-nous revoir un autre Mobutu qui va..contourner les concertations et choisir ce qui lui semble bon..et refuser ce qui menace son pouvoir:hair: ?
WAIT AND SEE☕ 

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Jim KK le 26/9/2013, 11:38 pm

RDC : Mwenze Nkongolo quitte les concertations nationales

L’ancien collaborateur de l’ex-président Laurent Désiré Kabila a déclaré le jeudi 26 septembre que les problèmes de fond n’étaient pas évoqués au cours de ces assises convoquées pour consolider la cohésion nationale afin de mettre fin à la guerre dans l’Est du pays.

...Le président du parti des patriotes Kabilistes a regretté que « l’amnistie promise par le chef de l’Etat » à l’ouverture des concertations nationales ne soit toujours pas accordée alors qu’« on tend vers la fin » de ces assises. Ce forum doit clôturer le samedi 28 septembre prochain...

...« Ça nous révolte parce que c’est une promesse d’un président de la République. S’il ne peut pas tenir ces paroles qu’il a solennellement prononcées, attendez-vous à ce que la fin [des concertations nationales, ndlr] puisse être mauvaise », a affirmé Mwenze Kongolo...

http://radiookapi.net/actualite/2013/09/26/rdc-mwenze-nkongolo-quitte-les-concertations-nationales/

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Troll le 27/9/2013, 12:01 am

Jim KK a écrit:RDC : Mwenze Nkongolo quitte les concertations nationales

...Le président du parti des patriotes Kabilistes a regretté que « l’amnistie promise par le chef de l’Etat » à l’ouverture des concertations nationales ne soit toujours pas accordée alors qu’« on tend vers la fin » de ces assises. Ce forum doit clôturer le samedi 28 septembre prochain...
http://radiookapi.net/actualite/2013/09/26/rdc-mwenze-nkongolo-quitte-les-concertations-nationales/

L´EXPERIENCE DE MOBUTU..BIS


Idea Rolling Eyes helas, ceux qui "contrôlent" ces concertations ont en memoire le "Je prend congé du MPR" et savent d´avance qu´une fois qu´on accorde la parole au peuple, il est toujours difficile de recuperer ce ..pouvoir:arrow: 

Troll croyait et continue de croire que ces concertations sont en réalité.. ..la preparation de l´après Kanambe et de l´histoire de l´AFDL:arrow: 

Sauf erreur d´analyse et de comprehension de notre part; l´essentiel de ces concertations sera la Constitution, modifier la Constitution pour allonger le pouvoir de Kanambe ou garder la Constitution intacte et preparer l´alternance dans deux ans avec des élections plus crédibles:idea:

Le reste n´est..que moins important..Joé peut toujours liberer tous les prisoniers politiques...mais s´il ne touche pas á la Constitution et accepte de quitter le pouvoir dans deux ans, la démocratie congolaise va garantir que ce pays n´aura plus jamais des prisoniers politiques

Le syndrome de Mobutu hante le Palais du Peuple...ceux qui sont proches de Kanambe peuvent aussi avoir peur....de revivre l´acte de Mobutu qui avait tout simplement laisser tomber ces vieux amis du MPR..un beau matin á N´sele:twisted:

WAIT AND SEE:arrow: ]b]La cohesion sera garantie par l´assurance d´une alternance dans deux ans..[/b]

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  djino le 27/9/2013, 5:48 pm

Kanambe est très embarrassé ! S'il arrivait qu'il acceptait de ne pas modifier la Constitution et qu'il "prenne" Congé de la majorité en Ce moment, il y aura une implosion dans la Majorité, et cette implosion va avoir des conséquences sur sa survie politique voire sa vie ....

Les prémisses d'une implosion annoncée se fait voir par les dissensions internes entre Moise KATUMBI et Muyambo, et Surtout contre l'idée de Voir un des membres Biologiques de Kabila ou sa femme le remplacer .....

Je verrai plutôt à l'issu de ces concertations un "gouvernement" d'Union Nationale, qui aurait comme un KENGO comme Premier ministre, et un semblant d'ouverture vers l'opposition, du Style, Vital Kamérhé, ou Fayulu ministre, ou l'entrée au gouvernement d'un Olégha Nkoy ou de Mvuemba JC ...bref une personne visible de l'opposition ...

Je verrai plutôt une libération de quelque prisonnier politique et la vie Continuera ...Rien de plus ....

Si Kabila annonce son renoncement à se representer maintenant, il aura du mal à retenir beaucoup de membres de la Majorité, il y aura implosion et les rats vont non seulement quittés le navire mais il y a risque qu'ils s'entretuent ...

Wait and see ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 27/9/2013, 11:40 pm

djino a écrit:Kanambe est très embarrassé ! S'il arrivait qu'il acceptait de ne pas modifier la Constitution et qu'il "prenne" Congé de la majorité en Ce moment, il y aura une implosion dans la Majorité, et cette implosion va avoir des conséquences sur sa survie politique voire sa vie ....

Les prémisses d'une implosion annoncée se fait voir par les dissensions internes entre Moise KATUMBI et Muyambo, et Surtout contre l'idée de Voir un des membres Biologiques de Kabila ou sa femme le remplacer .....

Je verrai plutôt à l'issu de ces concertations un "gouvernement" d'Union Nationale, qui aurait comme un KENGO comme Premier ministre, et un semblant d'ouverture vers l'opposition, du Style, Vital Kamérhé, ou Fayulu ministre, ou l'entrée au gouvernement d'un Olégha Nkoy ou de Mvuemba JC ...bref une personne visible de l'opposition ...

Je verrai plutôt une libération de quelque prisonnier politique et la vie Continuera ...Rien de plus ....

Si Kabila annonce son renoncement à se representer maintenant, il aura du mal à retenir beaucoup de membres de la Majorité, il y aura implosion et les rats vont non seulement quittés le navire mais il y a risque qu'ils s'entretuent...

Wait and see ...
Mon cher Djino,

Je me trompe peut-être, mais pour moi, même s'il l'a en tête, Kanambe ne se risquera pas aujourd'hui de réclamer de but en blanc la prolongation de son mandat; ce qui nécessite une révision constitutionnelle ! C'est très brûlant aujourd'hui plus qu'il n'y parait, surtout à ce sujet !
Ces gens là sont plus malins même diaboliques : ils nous concocteront un scénario plus pernicieux qui peut passer plus facilement, comme imposer une sorte de transition avec un prétendu gouvernement d'union nationale d'où ils peuvent négocier une réduction du temps effectif du mandat de Kanambe ! Des 5 ans du mandat constitutionnel, ils retrancheront les 3 ans de cette fausse transition...

Je ne crois pas non plus alors pas du tout à cette folie que vous évoquiez si aisément de présenter Olive Lembe, Mme Kanambe... Nous sommes de boeufs, je sais mais il ne faut pas trop charrier quand-même... Un tel scénario ne peut jamais passer et je doute fort qu'ils y aient pensé dans la kanambie... Ils sont pervers mais pas fous et suicidaires à ce point d'autant qu'ils ont quelques autres alternatives sous la main...

En effet; à mon avis, le scénario le plus probable c'est présenter un candidat-maison qu'ils jugeront sûr, genre Minaku, Katumbi et pourquoi pas Matata ou un autre ! Ce n'est pas gagné d'avance mais avec leurs grands moyens (de l'Etat, financiers...) et avec cette classe politique "marchandable" et une opposition jamais assez mûre pour se réunir, une victoire d'un candidat AMP n'est pas impossible !

Pour le reste, c'est vrai que chez Kanambe et sa majorité il y'a une crise à gérer aujourd'hui et demain mais ça m'importe peu car l'enjeu utile sera plutôt de voir le camp du changement en profiter... Et ce n'est pas gagné là aussi ! Surtout qu'il le veuille ou pas, Kanambe coincé sera obliger de céder ici-là (gouvernement d'union nationale, prisonniers, droits et libertés, sanctions de certains barons compromis de son camp.......); c'est là aussi qu'il peut piéger plus d'un...

Voilà mon avis !

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Mathilde le 28/9/2013, 12:28 am

Exclusivité, Kinshasa: En colère les combattants de l' UNC dépose un MEMO à la MONUSCO,..CONGOMIKILI


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 29/9/2013, 3:08 pm

DESORDRE INDESCRIPTIBLES AUX CONCERTATIONS: ELLES SE PROLONGENT APRES LES "PROLONGATIONS" de 5 JOURS ET PERSONNE NE FISSE L OPINION...#RDC

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Tsippora le 29/9/2013, 3:26 pm

Ndeko Kota, je cherche depuis hier a savoir si ces fameuses concertations ont été prolongées ou non. Si oui, pour combien de temps Question Rolling Eyes 
KOTA a écrit:DESORDRE INDESCRIPTIBLES AUX CONCERTATIONS: ELLES SE PROLONGENT APRES LES "PROLONGATIONS" de 5 JOURS ET PERSONNE NE FISSE L OPINION...#RDC

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 29/9/2013, 3:37 pm

LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUE: L’OPPOSITION CLAQUE LA PORTE DES CONCERTATIONS SUSPENDANT SA PARTICIPATION

par mpp le 29 septembre 2013


RDC : Echec des Concertations de « Joseph KABILA »

29/09/2013 07:05:00 KongoTimes!

Font size: Decrease font Enlarge font


http://democratiechretienne.org/2013/09/29/kabila-ne-tient-pas-sa-parole-sur-la-liberation-des-prisonniers-politique-lopposition-claque-la-porte-des-concertations-suspendant-sa-participation/

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 29/9/2013, 3:55 pm

CHERE TSIPPORA,

VOUS POUVEZ CHERCHER PARTOUT MAIS VOUS NE TROUVEREZ PAS DE REPONSE....

SILENCE !!! ON ENTERRE LE PROCESSUS DE DEMOCRATISATION EN RDC

APRES LA MESSE NOIRE DES CONCERTATIONS DITES NATIONALES QUI SE PROLONGENT ET APRES S' ARRETENT (LE DERNIER JOUR PREVU POUR LA PUBLICATION DES FAMEUSES RESOLUTIONS, le 28/09/2013, UN SILENCE ABSOURDISSANT A REGNE DANS LES MEDIAS), AUCUNE COMMUNICATION OFFICIELLE N'EST DONNEE EN PATURE A NOUS, PAUVRES CONGOLAIS, QUI, BIEN QUE FINANCIATEURS DE CES EXTRAVAGANCES INTER-INSTITUTIONNELLES, N'AVONS MEME PAS LE DROIT DE SAVOIR CE QUE LES MILLIERS DE CONCERTATEURS, NOURRIS, LOGES ET TRANSPORTES, LES POCHES BIEN REMPLIES DE PERDIEM, ONT BIEN VOULU PONDRE !

MAIS VOILA, L'APHONIE DU PRAESIDIUM SONNE COMME LES CRIES DE LA BRIGADE ROUTIERE A LA PLACE VICTOIRE, QUAND IL Y A UN ACCIDENT DE CIRCULATION:

"CIRCULEZ, CIRCULEZ, IL N'Y A RIEN A VOIR !!!"


LE PEUPLE N'A PAS LE DROIT D' ETRE INFORME, MEME SI S' EST LUI QUI PAYE LA FACTURE...

VOUS POUVEZ CHERCHER PARTOUT MAIS VOUS NE TROUVEREZ AUCUNE REPONSE OU DECLARATION OFFCIELLE CONCERNANT L' APRES - PROLONGATIONS DES FAMEUSES "CONCERTATIONS NATIONALES"....

SILENCE -RADIO ABSOLUE EN KABILIE....LES TEXTES, LES ORDONNANCES ? ON LES A JAMAIS RESPECTES, APRES TOUT, L 'ETAT DE DROIT ETANT UN LEURRE EN RDC....

A PART L' INFORMATION CONCERNANT LES GROUPES DE L' OPPOSITION QUI ONT CLAQUE LA PORTE POUR INAPPLICATION DES ENGAGEMENTS SUR LA LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES, RIEN D' OFFICIEL N' EST DIT PAR LES ORGANISATEURS DE CETTE MESSE NOIRE SUR LA SUITE QU ILS VEULENT BIEN RESERVER A LEUR IMBROGLIO ...


D' AILLEURS, CELA N' EST QU' UNE PREUVE DE PLUS QUE CES PRETENDUES CONCERTANTIONS SONT A "CIRCUIT FERME" ET LE PEUPLE CONGOLAIS N EST CONCERNE, NI DE PRES NI DE LOIN PAR LES FAMEUSES RESOLUTIONS ATTENDUES...

LES CONCERTATIONES DITES NATIONALES ETANT - PRETENDUMENT - L' EMANATION DU "PRINCE", PERSONNE N' OSE DIRE QUEL FUTUR EST RESERVE AU SEMINAIRE DU PPRD ET ALLIES....ON ATTEND LE "RAIS" QUI, SELON LES INFORMATIONS EN NOTRE POSSESSION, N' A PAS EU UN ECHO POSITIF DE SON PERIPLE D' OUTRE ATLANTIQUE, PAR RAPPORT A L' APPLICATION DE L' ACCORD CADRE DISCUTEE A NEW YORK.

NATURELLEMENT, PERSONNE NE VEUT PORTER LA RESPONSABILITE DE L' ECHEC: LES DEUX ANIMATEURS EN CHEF DU PRAESIDIUM CACHENT BIEN LEURS RESOLUTIONS PRE-CUITES. L'AMBIANCE NE SE PRETERAIT PAS AU TRIPATOUILLAGE DE LA CONSTITUTION OU BIEN A DES GOUVERNEMENTS DE DESUNION NATIONALE.

PAS DE COMMUNICATION DANS LA KABILIE, SURTOUT QUAND ON NE SAIT PLUS QUOI DIRE A L' OPINION PUBLIQUE CONGOLAISE ET PARTICULIEREMENT A SON CONTRIBUABLE A QUI ON A FAIT PAYER CETTE MESSE NOIRE INUTILE ET "CHANTEE" PAR DES CHORALES QUI ONT DISTILLE DES MENSONGES PUBLIQUES ET DES ENGAGEMENTS NON RESPECTES.

SILENCE, ON COMPLOTE CONTRE LE PROCESSUS DE DEMOCRATISATION !!!!



Dernière édition par KOTA le 29/9/2013, 6:58 pm, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Tsippora le 29/9/2013, 4:04 pm

Merci pour l'info Kota. Mais il y a lieu de se demander ce que l'opposition croyait réellement accomplir en participant à ces assises sans poser de conditions au préalable. Leur participation aurait dû être conditionelle a la libération des prisonniers politiques et non le contraire. C'est maintenant que les concertations prennent fin que 'l'opposition' constate que c'était une farce de mauvais goût? Kiadi...No 

KOTA a écrit:CHERE TSIPPORA,

VOUS POUVEZ CHERCHER PARTOUT MAIS VOUS NE TROUVEREZ PAS DE REPONSE....

A PART L INFORMATION DES GROUPES DE L OPPOSITION QUI ONT CLAQUE LA PORTE POUR INAPPLICATION DES ENGAGEMENTS SUR LA LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES, RIEN  D OFFCIEL N EST DIT PAR LES ORGANISATEURS DE CETTE MESSE NOIR ...

D AILLEURS, CELA N EST QU UNE PREUVE DE PLUS QUE CES PRETENDUES CONCERTANTIONS SONT A "CIRCUIT FERME" ET LE PEUPLE CONGOLAIS N EST PAS CONCERNE, NI DE PRES NI DE LOIN...

ETANT  - PRETENDUMENT - L EMANATION DU "PRINCE" - PERSONNE N OSE DIRE QUEL FUTUR EST RESERVE AU SEMINAIRE DU PPRD ET ALLIES....ON ATTEND LE "RAIS" QUI, SELON LES INFORMATIONS EN NOTRE POSSESSION, N A PAS EU UN ECHO POSITIF DE SA SAGHA PAR RAPPORT A L APPLICATIOND E L ACCORD CADRE, A NEW YORK.

NATURELLEMENT, PERSONNE NE VEUT PORTER LA RESPONSABILITE DE L ECHEC: PAS DE COMMUNICATION DANS LA KABILIE, SURTOUT QUAND ON NE SAIT PLUS QUOI DIRE A L OPINION PUBLIQUE CONGOLAISE ET SURTOUT A SON CONTRIBUABLE A QUI ON A FAIT PAYER CETTE MESSE NOIRE INUTILE ET "CHANTEE" PAR DES CHORALES QUI ONT DISTILLE DES MENSONGES PUBLIQUES ET DES ENGAGEMENTS NON RESPECTES.

SILENCE, ON COMPLOTE CONTRE LE PROCESSUS DE DEMOCRATISATION!!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 29/9/2013, 4:31 pm

TOUT A FAIT D ACCORD CHERE TSIPPORA.

L ECHEC DE CE PROCESSUS BIAISE ETE INSCRIT DANS LES GENES DES COMPLOTEURS QUI L ON MIS EN PLACE.
CE QUI RESTE A SOULIGNER EST SON DEROULEMENT SUIS GENERIS, A L IMAGE DU PAYS EN CE MOMENT.

EN CE QUI CONCERNE LES MEMBRES DE L OPPOSITION QUI ONT ACCEPTE D Y PARTICIPER MALGRE TOUT, ON LEUR RECONNAIT LE DROIT DE ....SE TROMPER...Cool 

CORDIALEMENT

KOTA

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  King David le 29/9/2013, 5:26 pm

KOTA a écrit:

EN CE QUI CONCERNE LES MEMBRES DE L OPPOSITION QUI ONT ACCEPTE D Y PARTICIPER MALGRE TOUT, ON LEUR  RECONNAIT LE DROIT DE ....SE TROMPER...Cool 

CORDIALEMENT

KOTA
Bonjour Mur Kota, je respecte votre point de vue, mais je n'y adhère point. Jusqu'à quand allons-nous leur accorder ce droit de se tromper? Ils se sont trempé en allant au Parlement et n'ont rien obtenu. Ils viennent de tromper encore en allant aux concertations. À quand la prochaine fois?
Mur Kota, connaissez vous la fable du corbeau et du renard? Ces apprentis opposants ne sont attirés que par l'odeur du fromage que tient le corbeau à la différence que le corbeau ne lâche pas le fromage et tout honteux, le renard regagne le bercail. On ne peut pas les appeler "enfants prodigues", ce ne sont que dé bandits, voyous, des escrocs.
Cephora, mbote. J'étais à Kin, j'y ai passé presque 4 mois. Mathy yo moko oyebi

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 29/9/2013, 6:12 pm

CHER KING, SEULEMENT DIEU, LE JOUR DE NOTRE JUGEMENT DERNIER, POURRA NOUS ENLEVER LE DROIT DE NOUS TROMPER...

MAIS, EN POLITIQUE, DANS LES PAYS OU IL EXISTE LA DEMOCRATIE ET LE DEVOIR D "ACCOUNTABILITY" CEUX QUI SE TROMPENT SE RETIRENT DE LA VIE POLITIQUE....OU BIEN ILS SONT SANCTIONNES PAR LES ELECTEURS.

L APPLICATION DE CES PRINCIPES EST LE CONTENU MEME DE LA DEMOCRATIE.

DANS UN PAYS OU ON VOTE MAIS ON PEUT PAS ELIRE SES DIRIGEANTS - COMME EN RDC -, LES PRINCIPES DEMOCRATIQUE NE SONT PAS APPLIQUES.

FAUTE DE SANCTION POLITIQUE, QU IL RECONNAISSENT QUE SE SONT TROMPES... AU MOINS...

LA SANCTION SERA ADMINISTREE, PEUT ETRE, PAR LE PEUPLE LUI MEME Cool

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 1/10/2013, 1:48 am

"En RDC, dernière journée des concertations nationales consacrées à la gouvernance
° http://www.rfi.fr/afrique/20130930-rdc-derniere-journee-concertations-nationales-consacree-gouvernance
Les concertations nationales se poursuivent en République démocratique du Congo. Les conclusions du dernier groupe thématique, consacré à la gouvernance, sont attendues pour ce lundi 30 septembre 2013 par le présidium. En attendant, le rapport déposé par le groupe chargé de la thématique désarmement-démobilisation-réinsertion est mis en cause par certains membres de cette commission. Il n'aurait pas fait l'objet d'un consensus.

Un dernier rapport sur la gouvernance
"Le dernier groupe thématique des concertations nationales est enfin prêt: il doit se pencher sur la gouvernance"
Écouter (01:10)Plus"



"ECHÉANCE 2016 : UN ENJEU DE CONCERTATIONS NATIONALES
° http://lepotentielonline.com/site2/index.php?option=com_content&view=article&id=3053:echeance-2016-un-enjeu-de-concertations-nationales&catid=85&Itemid=472&lang=en
La fin de Concertations nationales est proche. Une plénière est annoncée incessamment pour débattre des recommandations et pistes de solutions dégagées dans les cinq états généraux. Jusque là, l’unanimité semble se dégager autour de la formation d’un nouveau gouvernement qui serait le sceau de la cohésion nationale tant recherchée. Est-ce que ce gouvernement va s’arrêter en 2016 ou dépasser ce cap qui signe la fin constitutionnelle de l’actuelle mandature. C’est l’un des enjeux de ce forum national voulu de tous les espoirs par son concepteur.
(...)
Les tenants de la démocratie consensuelle laissent entendre que la non-prise en compte de cette réalité a eu pour effet de laminer la cohésion nationale, laquelle est pourtant indispensable pour la participation de tous au développement du pays.
Solution ? Corriger les erreurs du passé. Les démocrates « consensuels »  proposent et insistent pour que, désormais, les gagnants des élections apprennent à gérer le pays avec les perdants !
Suivant cette version, la formation d’un gouvernement de cohésion nationale – décision éminemment politique – va imposer un nouveau contexte politique et susciter dans la scène politique de nouveaux acteurs politiques. De ce point de vue, les tenants de cette thèse jugent inopportuns qu’on puisse encore se soumettre à l’échéance. Au nom de la cohésion nationale qui va se créer à l’issue des Concertations nationales – du reste matérialisée par la formation d’un nouveau gouvernement- il deviendra impérieux de négocier une nouvelle feuille de route électorale. Ce qui, inexorablement, fera sauter le verrou de 2016, sans que la constitution ne soit énervée."
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes 



""Mangeodrome National'', ''Mangeoire Institutionnalisée'', les Concertations Nationales de Joseph Kabila n'étaient qu'un colloque du Pprd-MP et affidés !"
° http://www.reveil-fm.com/index.php/2013/09/29/4024-mangeodrome-national-mangeoire-institutionnalisee-les-concertations-nationales-de-joseph-kabila-n-etait-qu-un-colloque-du-pprd-mp-et-affides


° http://lepotentielonline.com/site2/index.php?option=com_content&view=article&id=3035:concertations-nationales-le-presidium-met-les-bouchees-doubles-pour-le-sprint-final&catid=85&Itemid=472&lang=en
° http://www.rfi.fr/afrique/20130925-rdc-opposition-s-interroge-efficacite-concertations-nationales
° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/malgre-les-prophetes-de-malheur-sur-les-concertations-nationales-atterrissage-en-douceur
° http://www.rfi.fr/afrique/20130923-rdc-concertation-per-diem-baisse-absenteisme-lisanga-bonganga
° http://lepotentielonline.com/site2/index.php?option=com_content&view=article&id=3001:concertations-les-groupes-armes-retardent-la-cloture&catid=85&Itemid=472&lang=en
Compatriottiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 1/10/2013, 3:19 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Tsippora le 1/10/2013, 2:34 am

   

Tout est dit King Dave! J'ai essayé mais je n'arriverai jamais à comprendre que des gens autrement intelligents et raisonnables (ici dans le forum, par nos politichiens) aient pu croire que le fait d'intégrer les institutions après la fraude électorale massive, et ensuite de participer au congrès national de l'Amp, aka concertations nationales pourrait faire avancer le COngo...Ko kamwa!

King David a écrit:
KOTA a écrit:

EN CE QUI CONCERNE LES MEMBRES DE L OPPOSITION QUI ONT ACCEPTE D Y PARTICIPER MALGRE TOUT, ON LEUR  RECONNAIT LE DROIT DE ....SE TROMPER...Cool 

CORDIALEMENT

KOTA
Bonjour Mur Kota, je respecte votre point de vue, mais je n'y adhère point. Jusqu'à quand allons-nous leur accorder ce droit de se tromper? Ils se sont trempé en allant au Parlement et n'ont rien obtenu. Ils viennent de tromper encore en allant aux concertations. À quand la prochaine fois?
Mur Kota, connaissez vous la fable du corbeau et du renard? Ces apprentis opposants ne sont attirés que par l'odeur du fromage que tient le corbeau à la différence que le corbeau ne lâche pas le fromage et tout honteux, le renard regagne le bercail. On ne peut pas les appeler "enfants prodigues", ce ne sont que dé bandits, voyous, des escrocs.
Cephora, mbote. J'étais à Kin, j'y ai passé presque 4 mois. Mathy yo moko oyebi

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Troll le 1/10/2013, 2:45 am

 [quote="KOTA"]CHER KING, SEULEMENT DIEU, LE JOUR DE NOTRE JUGEMENT DERNIER, POURRA NOUS ENLEVER LE DROIT DE NOUS TROMPER...

MAIS, EN POLITIQUE, DANS LES PAYS OU IL EXISTE LA DEMOCRATIE ET LE DEVOIR D "ACCOUNTABILITY" CEUX QUI SE TROMPENT SE RETIRENT DE LA VIE POLITIQUE....OU BIEN ILS SONT SANCTIONNES PAR LES ELECTEURS.

L APPLICATION DE CES PRINCIPES EST LE CONTENU MEME DE LA DEMOCRATIE.

Certains s´étaient "trompés" á une certaine époque de l´histoire du Congo..en fondant le MPR..En ce moment, ils sont la réference même de la démocratie..
Ceux qui s´opposent á leur vision..sont considerés moins intelligents..et corrompus:P Razz

Ces principes n´existent pas au Congo..sinon certains auraient cessés de se prendre pour le nombril du Congo☕

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  djino le 2/10/2013, 12:54 pm

RDC: la majorité accusée de manipuler le rapport des concertations nationales pour réviser la constitution

Gaston DINDO"Nos amis de la majorité veulent introduire la possibilité d’organiser un référendum pour réviser la constitution alors que nous nous sommes entendus dès le début –
au niveau du premier point de notre document qui nous engage et nous l’opposition et eux de la majorité, la société civile, la diaspora et les autorités coutumières –
que nous n’allons pas du tout toucher à la constitution


http://radiookapi.net/actualite/2013/10/02/rdc-la-majorite-accusee-de-manipuler-le-rapport-des-concertations-nationales-pour-reviser-la-constitution/

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 2/10/2013, 4:28 pm

djino a écrit:RDC: la majorité accusée de manipuler le rapport des concertations nationales pour réviser la constitution

Gaston DINDO"Nos amis de la majorité veulent introduire la possibilité d’organiser un référendum pour réviser la constitution alors que nous nous sommes entendus dès le début –
au niveau du premier point de notre document qui nous engage et nous l’opposition et eux de la majorité, la société civile, la diaspora et les autorités coutumières –
que nous n’allons pas du tout toucher à la constitution


http://radiookapi.net/actualite/2013/10/02/rdc-la-majorite-accusee-de-manipuler-le-rapport-des-concertations-nationales-pour-reviser-la-constitution/
Pour mieux comprendre, cher ami, ce qui se trame subrepticement (et diaboliquement ?) autour de ces concertations et que beaucoup de Congolais ne semblent pas débusquer, lisez cet autre article de radio Okapi et surtout mon sujet ici sur la fumeuse "Démocratie Consensuelle" http://congodiaspora.forumdediscussions.com/t7048-democratie-consensuelle-au-congo-reinvention-heureuse-ou-malheureuse-autour-des-concertations

"Concertations nationales: le groupe Gouvernance recommande un «gouvernement de large ouverture»
° http://radiookapi.net/actualite/2013/10/01/concertations-nationales-le-groupe-gouvernance-recommande-gouvernement-de-large-ouverture-en-rdc/
Les travaux au sein des états généraux des Concertations nationales sont bel et bien finis, a confirmé un membre du présidium de ce forum mardi 1er octobre à Radio Okapi. En attendant la tenue de la plénière de validation et d’adoption du rapport final de ces travaux, le  présidium  s’attelle à synthétiser et à faire le toilettage de toutes les recommandations, dont celle sur la formation d’un «gouvernement de large ouverture».

Les enjeux politiques de taille étaient au rendez-vous dans le premier groupe thématique gouvernance démocratie et réforme institutionnelle. Une de principales recommandations qui en ressort porte sur l’ouverture des institutions, c’est-à-dire, la mise en place d’un gouvernement de large ouverture.
Selon un délégué de la majorité, «il ne sera pas question de changer l’architecture institutionnelle établie mais de l’ouvrir aux autres forces politiques». Bref, assurer une gestion consensuelle en RDC.
Dans le deuxième groupe ayant trait à l’économie, les participants ont recommandé de mettre fin au paradoxe entre les performances économiques, «dont se vante le gouvernement Matata» la misère dans laquelle vit la population congolaise.
Ne plus gratifier les acteurs des groupes armés et ne jamais amnistier les auteurs des crimes, telles sont les recommandations les plus en vue du troisième groupe thématique désarmement. L’idéal est de combattre les groupes armés et mettre fin à toutes leurs velléités en renforçant l’autorité de l’Etat et en mettant en place une armée forte.
En ce qui concerne le groupe thématique conflit communautaire, les recommandations ont abondé dans le sens du renforcement de l’administration et de l’autorité coutumière. Les participants ont aussi recommandé d’éviter les injustices sociales pour permettre une cohabitation pacifique entre les peuples.
Enfin, le découpage immédiat des provinces et l’organisation dès 2014 des élections pour le renouvellement du Sénat et des assemblées provinciales ont constitué l’essentiel des recommandations du groupe 5 consacré à la décentralisation.
Toutes ces recommandations ne sont pas nécessairement reprises sur le rapport officiel. Mais, «elles résultent des négociations politiques », ont indiqué certains délégués aux concertations nationales, sans autres détails.


Ce forum est présenté par son initiateur, Joseph Kabila, comme « la réunion de toutes les couches socio-politiques de la nation ». Il a été convoqué dans le but de «réfléchir et débattre en toute liberté et sans contrainte des voies et moyens susceptibles de consolider la cohésion nationale, de renforcer l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national afin de mettre fin au cycle de violences dans l’Est du pays, d’accélérer le développement du pays dans la paix et la concorde».
Une fois validées par la plénière, ces recommandations devraient être transmises au  chef de l’Etat, qui devrait alors en rendre compte à la nation devant l’Assemblée nationale et le Séant réunis en congrès.
Selon l’ordonnance instituant ces assises, le suivi de l’application de ces conclusions est confié au président de la République, aux présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale et au chef du gouvernement."
Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 4/10/2013, 3:34 am

"RDC: la concertation débouche sur un catalogue de bonnes intentions
° http://www.jeuneafrique.com/actu/20131003T184215Z20131003T184154Z/rdc-la-concertation-debouche-sur-un-catalogue-de-bonnes-intentions.html
Les concertations nationales congolaises ont proposé jeudi, deux jours avant leur clôture, un catalogue de bonnes intentions, prônant une meilleure gouvernance et un renforcement du rôle de l'Etat en République démocratique du Congo (RDC).
Les rapporteurs de quatre des cinq commissions de ces assises se sont succédés pendant plusieurs heures à la tribune du Parlement à Kinshasa devant des centaines de délégués réunis en plénière pour égrener cette longue liste.
Ces préconisations vont de l'installation d'une commission nationale des droits de l'Homme, et de la libération de quelques prisonniers politiques à la promotion des classes moyennes en passant par le rapatriement de la dépouille de Joseph Mobutu maître du pays de 1965 à 1997, date de l'arrivée au pouvoir, par les armes, de Laurent-Désiré Kabila, père de l'actuel président, Joseph Kabila.

Nombre de ces recommandations prônent un simple respect des lois et de la Constitution existantes, ou des mesures déjà planifiées, comme la mise en oeuvre d'un recensement national, ou d'autres longtemps retardées comme l'organisation d'élections municipales, provinciales et sénatoriales.
Alors que des pans entiers de la moitié est du pays restent sous la coupe de groupes armés ou sont le théâtre de combats entre troupes régulières et milices, les délégués ont réaffirmé la nécessité d'une armée et d'une police véritablement républicaines, échappant à l'emprise d'intérêts catégoriels, ethniques ou financiers.
Les délégués préconisent également l'érection dans les principales villes du pays de monuments à la mémoire des millions de victimes des deux guerres du Congo (1996-1997 et 1998-2003) et des combats qui continuent dans l'Est.
Il appartient désormais au président Kabila, dans un discours de clôture devant le Parlement, prévu samedi, la suite qu'il entend donner à ces suggestions.
Ouvertes le 7 septembre, les concertations nationales ont rassemblé des délégués de la majorité et d'une partie de l'opposition et de la société civile. Elles sont boudées par le chef du premier parti d'opposition, Etienne Tshisekedi, qui ne reconnaît aucune légitimité au chef de l'Etat depuis sa réélection contestée de 2011, ainsi que par Vital Kamerhe, ex-meilleur allié de M. Kabila et aujourd'hui opposant très actif."
Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  mongo elombe le 4/10/2013, 11:15 pm

Concertations nationales - CNS : mêmes recommandations
Écrit par Lefils Matady
Vendredi, 04 Octobre 2013 11:06
Le problème se pose toujours au niveau de la mise en application de ces résolutions qui seront soumises à Joseph Kabila

Les participants aux concertations nationales ont tenu, hier jeudi 3 octobre au Palais du peuple, une plénière générale pour permettre aux différents groupes thématiques de présenter leurs recommandations qu'il faudra soumettre, par la suite, aux états-généraux, avant de les envoyer à Joseph Kabila.

Les rapporteurs des groupes thématiques qui se sont succédés à la tribune ont reproduit exactement les recommandations formulées lors de la Conférence nationale souveraine (CNS), et jamais appliquées jusqu'à ce jour.

Pour certains Congolais, qui ont suivi ce direct sur une chaîne de télévision, il n'était finalement pas important de vider les caisses de l'Etat pour organiser ces concertations dont les résolutions sont contenues dans les rapports de la Conférence nationale souveraine.

La Commission Gouvernance, par exemple, a évoqué des merveilles telles que la construction de logements sociaux, la modernisation des villes et cités urbaines, l'assainissement de l'environnement judiciaire, policier, militaire… assurer la professionnalisation du sport congolais, libérer les détenus politiques, en citant nommément Kutino, Chalupa, Diomi et autres, organiser les élections à partir des locales plutôt que l'inverse, lutter contre les enrichissements illicites et punir tous ceux qui versent dans cette pratique, lutter contre la criminalité et la spoliation des œuvres de l'esprit, réhabiliter les services postaux de l'Etat, rétablir la SCPT dans la gestion du code 00243, construire des ports…

Bref, plus de 500 recommandations rien que pour la commission Gouvernance, " un chapelet de bonnes intentions ", selon un observateur avisé qui, sans pour autant être pessimiste, ne croit pas que ces recommandations seront véritablement appliquées par Joseph Kabila, comme Mobutu a foulé au pied celles de la Conférence nationale souveraine.

En plus, s'il faut prendre une moyenne de 500 recommandations, pour les cinq commissions thématiques, il faudra donc 2 500 recommandations à observer scrupuleusement, si l'on veut gagner le pari de ces consultations qui viennent déjà de manquer son objectif principal pour lequel elles ont été convoquées, à savoir la cohésion nationale.

Il importe de rappeler que le rapporteur de cette commission est plusieurs fois revenu sur l'aspect " Réforme institutionnelle " pour mettre en œuvre la " politique d'ouverture ".

Le souci majeur est donc de mettre en place un gouvernement de " large ouverture " auquel prendra part aussi bien les membres de l'actuelle majorité que ceux de l'opposition, sans oublier la société civile. Est-ce cela la solution pour avoir la cohésion nationale et se mettre ensemble pour en finir définitivement avec la guerre à l'Est ?

Il faut savoir que le groupe thématique II n'était pas prêt hier pour présenter ses recommandations. Ce qui n'est pas le cas pour les groupes thématiques III et IV, qui traitent respectivement du Désarmement, démobilisation, réinsertion et/ou rapatriement ; et de la paix et réconciliation nationale que dirige Thomas Luhaka Losendjola, du Mouvement de Libération du Congo (MLC).L'assemblée plénière a pris acte de leurs conclusions.

Mise à jour le Vendredi, 04 Octobre 2013 11:09

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 5/10/2013, 4:07 am

Rumeurs (et certitudes) sur les conclusions des concertations !

Comme il était prévisible, rien de nouveau sous le soleil de nos fumeuses "Concertations nationales", elles ont accouché non seulement du déjà entendu, du déjà lu qui relève des missions de démocratie et de bonne gouvernance de tout pouvoir responsable et efficient mais aussi d'un banal chapelet de bonnes intentions dont la réalisation demain comme hier est fort illusoire par le même système...

Pis, les sujets essentiels comme l'examen spécifique de la gouvernance actuelle, comme son illégitimité source de la crise politique qui a motivé ce forum, comme la critique de la gestion politique et militaire de la Guerre de l'Est ainsi que de l'armée, de la Police et des Services Secrets en général, comme la justice, comme le domaine minier... ont été scandaleusement oubliés...
De plus les conclusions doivent être soumises au bon vouloir de "l'Autorité Morale"... Quel cirque !

Les nouveautés; c'est ce ridicule gouvernement d'ouverture, c'est la libération des prisonniers politiques... Pas de révision constitutionnelle en vue, tant mieux mais en quoi cette ouverture politique inutile à quelques opposants qui signe, disent-ils, une gestion consensuelle du pouvoir mais qui n'est qu'une corruption déguisée, un complice appel au partage du gâteau peut-elle favoriser la "cohésion nationale" tant chantée alors qu'ils n'ont pas daigné consulter des forces politiques et sociales importantes ? Ces dernières ne voulaient qu'être écoutées et partager à la gestion du pays non en allant au gouvernement mais dans le respect démocratique de leur rôle d'opposants pour quitter l'arbitraire actuel vers une nouvelle gouvernance saine !
Aux dernières nouvelles Kengo n'a pas encore conquis la Primature surtout que Matata a des solides défenseurs...

Il se murmure un second round de dialogue qui serait exigé par certaines puissantes insatisfaites du premier mais il y'a deux versions ! Une première plus interne inspirée par les Français et les Belges voudrait réunir le camp des présents aux absents des concertations et une seconde avec l'aval des Yankees, alliés directs et l'Onu tournerait autour de l'Est pour négocier les conclusions des concertations avec le M23 (et bien sûr ses parrains rwando-ougandais) ! Info, intox ?


"Concertations nationales : le groupe Economie recommande une politique axée sur l’agro-industrie"
° http://radiookapi.net/actualite/2013/10/04/concertations-nationales-le-groupe-economie-recommande-une-politique-axee-sur-lagro-industrie/
"Concertations nationales : les conclusions des groupes thématiques diversement appréciées"
° http://radiookapi.net/actualite/2013/10/04/concertations-nationales-les-conclusions-des-groupes-thematiques-diversement-appreciees/
"Concertations nationales: le groupe désarmement recommande la restructuration des FARDC"
° http://radiookapi.net/actualite/2013/10/04/concertations-nationales-le-groupe-desarmement-recommande-la-restructuration-des-fardc/

"RDC: l’idée d’un gouvernement d’union nationale émerge des concertations
° http://www.rfi.fr/afrique/20131004-rdc-gouvernement-union-nationale-concertations
En République démocratique du Congo, les rapporteurs des différentes commissions des concertations nationales se sont succédé à la tribune du Parlement de Kinshasa, le jeudi 3 octobre 2013. Ils ont présenté leurs conclusions devant des centaines de délégués réunis en séance plénière. On a aussi vu émerger l'idée d'un gouvernement d'union nationale.

Parmi la foule des recommandations issues de la concertation nationale : la création d'une commission nationale des droits de l'homme, la demande d'une meilleure gouvernance ou encore des monuments à la mémoire des victimes des guerres du Congo, dans les principales villes du pays.
On y évoque aussi une plus large ouverture politique, ce qui n'est pas forcément très clair dans un pays qui dispose déjà du multipartisme. Pour certains, il pourrait s’agir d’un gouvernement d’union nationale, une équipe qui devrait intégrer des représentants de l’opposition, sans nécessairement que le Premier ministre en soit issu. C’était d’ailleurs l’un des grands sujets de débat dans ces concertations.

Pour le reste de ces recommandations, « c’est du déjà entendu, a réagi un délégué de la majorité. Rien qu’un chapelet de bonnes intentions observées tout au long de l’histoire de la RDC ». Maintenant, reste à savoir comment le président Kabila réagira à la série de toutes ces propositions.
"

"LES ENJEUX DE L’APRÈS CONCERTATIONS NATIONALES : 5 PERSONNALITÉS RETENUES COMME POSSIBLES PREMIERS MINISTRES
° http://lepotentielonline.com/site2/index.php?option=com_content&view=article&id=3184:les-enjeux-de-l-apres-concertations-nationales-5-personnalites-retenues-comme-possibles-premiers-ministres&catid=90:online-depeches&Itemid=468&lang=en
Cinq noms de personnalités, dont une seule personnalité de la Diaspora congolaise, ont été cités comme possibles Premiers ministres d’un gouvernement de transition par les personnes sondées par le Groupe ad hoc informel du Congo en rapport avec les Concertations nationales organisées en République démocratique du Congo (RDC) pour stimuler la cohésion nationale(...)"

"CONCERTATIONS NATIONALES : UNE NOUVELLE ARCHITECTURE GOUVERNEMENTALE EN PERSPECTIVE"
° http://lepotentielonline.com/site2/index.php?option=com_content&view=article&id=3176:concertations-nationales-une-nouvelle-architecture-gouvernementale-en-perspective&catid=86:politique&Itemid=468&lang=en

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/en-attendant-la-cloture-demain-par-le-chef-de-letat-les-concertations-nationales-livrent
° http://www.rfi.fr/afrique/20131001-rdc-concertations-nationales-praesidium-constitution-mandat-president
° http://lepotentielonline.com/site2/index.php?option=com_content&view=article&id=3182:concertations-nationales-le-rapatriement-des-depouilles-mortelles-de-mobutu-et-de-tshombe-en-rdc-recommande&catid=90:online-depeches&Itemid=468&lang=en
° http://radiookapi.net/actualite/2013/10/03/concertations-nationales-les-travaux-se-poursuivent-au-dela-du-delai-imparti/


"Jamais deux sans trois ?
Comment réagir face à un éventuel troisième mandat des présidents Nkurunziza (Burundi), Kabila (République démocratique du Congo) et Kagame (Rwanda) ?"

° http://www.congoforum.be/upldocs/llb_20131002_pe3fla_LIBRE_054.pdf


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 5/10/2013, 4:45 pm

"Concertations nationales : Joseph Kabila promet des décisions importantes pour le pays
° http://radiookapi.net/actualite/2013/10/05/rdc-joseph-kabila-cloture-les-concertations-nationales/
Le président Joseph Kabila a prononcé samedi 5 octobre le discours de clôture des concertations nationales convoquées le 7 septembre dernier au Palais du peuple, siège du Parlement, à Kinshasa. Le chef de l’Etat s’est engagé à présenter le rapport  de ces travaux aux membres du Parlement réunis en congrès, dans le plus bref délai. Il annoncera aussi, à cette occasion, les différentes mesures prises par l’exécutif en réponse aux recommandations contenues dans le rapport final des concertations.

La cérémonie de clôture a débuté avec le mot de circonstance du président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, membre du présidium des concertations.
L’autre membre de ce duo, le président du Sénat, a ensuite présenté le rapport final des travaux, avant de le remettre officiellement au chef de l’Etat.

Ce rapport contient plusieurs recommandations faites au président de la République, parmi lesquelles :
1° le recensement et l’identification des citoyens avant les prochaines élections ;
2° le respect strict de la constitution ;
3° l’affectation des militaires hors de leurs provinces d’origine ;
4° la lutte contre l’enrichissement illicite des membres du gouvernement ;
5° l’éradication des groupes armés nationaux comme étranger ;
6° la promotion de la culture de la paix et de la bonne gouvernance ;
7° la libération des prisonniers politiques ;
8°le suivi du dossier du sénateur et ancien vice-président Jean-Pierre Bemba à la Cour pénale internationale ;
9° et la réouverture des medias fermés.


Prenant la parole en dernier, Joseph Kabila a remercié les participants à ces assises pour leur engagement.
Les concertations nationales avaient pour but de créer la cohésion nationale, et de trouver les moyens de restaurer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du pays, en y rétablissant la paix, notamment à l’Est, et en impulsant son développement.
Plus de 800 personnes, venues de toutes les couches sociopolitiques du pays, ont participé à ces assises."

° http://lepotentielonline.com/site2/index.php?option=com_content&view=article&id=3207:rdc-joseph-kabila-a-cloture-les-concertations-nationales&catid=90:online-depeches&Itemid=468&lang=en


"JOSEPH KABILA REÇOIT LE RAPPORT FINAL DES CONCERTATIONS NATIONALES
° http://lepotentielonline.com/site2/index.php?option=com_content&view=article&id=3186:joseph-kabila-recoit-le-rapport-final-des-concertations-nationales&catid=85:a-la-une&Itemid=472&lang=en
Ce samedi au Palais du peuple
Le chef de l’Etat préside, ce samedi 5 octobre, la cérémonie solennelle de clôture des Concertations nationales.


La clôture des travaux des Concertations nationales intervient, ce samedi 5 octobre, au Palais du peuple. C’est le président de la République, Joseph Kabila, qui va procéder à la clôture solennelle de ces assises, destinées  à consolider la cohésion nationale et à renforcer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national.
Cette cérémonie qui connaîtra  la participation de tous les délégués, scelle ainsi l’atterrissage en douceur des travaux de ce forum national. Elle constitue une  preuve de conciliation de toutes les perceptions sur les questions essentielles de la République, notamment la conjuration de toute tentative de déstabilisation des institutions et l’accélération du développement du pays dans la paix et la concorde.
Avant de prononcer son discours de clôture, Joseph Kabila se verra remettre le rapport final des Concertations nationales après que cela soit lu par le présidium composé des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat.
Pour le président de la République, la partie ne sera pas du tout terminée, dans la mesure où un prochain rendez-vous devra le mettre aux prises avec la Nation devant l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès, en présence des chefs des corps constitués, des délégués aux Concertations nationales, du corps diplomatiques et des invités, pour rendre compte des conclusions et recommandations des Concertations nationales.

Intégration des besoins sociaux
Hier vendredi 4 octobre, les délégués aux Concertations nationales réunis en plénière ont validé les conclusions et recommandations de la thématique 2 axée sur l’économie, le secteur productif et finances publiques.
Le rapport présenté souligne la nécessité du changement de l’orientation économique pour parvenir à la relance de l’économie nationale. Il appuie l’intégration des besoins sociaux, des impératifs de dépense du pays ainsi que des aspirations aux progrès dans la nouvelle orientation proposée.
Le gouvernement  devra mettre en œuvre une politique volontariste et puissamment socioéconomique articulé entre un choix sectoriel et une option socioéconomique.
Selon ce rapport, le choix sectoriel doit être axé sur une agro-industrie ayant trois missions: produire les denrées de base importés à ce jour, satisfaire à un coût supportable les besoins de consommation intérieure et réduire la dépendance, la vulnérabilité extérieure et les plages de la famine du pays, et développer, notamment une industrie nationale de transformation des produits locaux en vue de créer les emplois par milliers.
S’agissant de l’option socioéconomique, elle consiste à un soutien ferme et multiforme à la classe moyenne dans toutes ces catégories. Par ailleurs, l’accélération de la mise en place du Conseil économique et social, l’amélioration des traitements des agents et fonctionnaires de l’Etat, la poursuite et l’amélioration du climat des affaires et la dotation au secteur de l’agriculture d’un budget avoisinant les 10% du budget national, figurent également parmi les recommandations formulées"



"Concertations nationales : Et maintenant !
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=8357
Les travaux des concertations nationales inaugurés le 7 septembre dernier, se clôturent ce samedi 5 octobre par une séance solennelle au cours de laquelle «Joseph Kabila» procèdera à la réception des «recommandations» formulées par les différents groupes thématiques. Selon une source proche des concertateurs, le locataire du Palais de la Nation devrait annoncer, jeudi 10 octobre, devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès, les réformes à opérer. Une autre source croit savoir que l’homme "lira" son « allocution-programme » dès ce samedi. Après le flot des paroles, le pouvoir kabiliste va se trouver à l’épreuve des faits. Des observateurs avertis restent sceptiques sur les capacités réformatrices d’un régime dont les piliers restent l’unanimisme, l’intolérance, la violence, la corruption et l’arbitraire. Rien d’étonnant, notent-ils, que le «consensus» ait été retenu comme mode de décision en lieu et place du «vote démocratique».

Lors de la séance plénière qui s’est tenue, jeudi 3 octobre, sous la présidence de Léon Kengo wa Dondo et Aubin Minaku, membres du présidium, les concertateurs ont, par acclamations, adopté et validé les rapports et les recommandations des différents groupes thématiques. Kengo a rappelé, à cette occasion, «les missions assignées à ces assises» par l’ordonnance présidentielle et le mode de décision. A savoir : le consensus. Ce vocable a pour synonymes : accord, arrangement, compromis, modus vivendi.

Consensus ou anti-débat démocratique ?(...)"



° http://www.rfi.fr/afrique/20131005-rdc-une-partie-opposition-sceptique-sur-conclusions-concertations-nationales
° http://radiookapi.net/emissions-2/dialogue-entre-congolais/2013/10/04/concertations-nationales/
° http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2013/10/131004_rdc_concertations_kabila.shtml
Compatriotiquement!

PS


"CONCERTATIONS NATIONALES
RAPPORTS FINAUX DES GROUPES THEMATIQUES "

° http://www.forumdesas.com/affi_article.php?id=1718
° http://www.lesoftonline.net/articles/fum%C3%A9e-blanche-miracle-la-paix-sans-effusion-de-sang

"(...)(Il ne faut pas être Nostradamus pour prévoir que, dans les semaines qui viennent, on lira dans la presse de multiples commentaires des rapports de ces concertations et que l’attention se tournera vers la composition exacte de ce « gouvernement d’ouverture » en gestation. Lorsqu’on nous dit qu’il n’est pas question de la mise en place d’un nouvel ordre politique ou de la dissolution des Institutions, il faut entendre qu’il y aura plus de continuité que de changements et que les titulaires des fonctions dirigeantes dans ces Institutions – qui n’ont jamais été mises en cause – continueront à occuper les places conquises par le coup d’Etat qui a suivi les élections nulles du 28/11/11. Celles-ci ont été organisées, tout comme celles de 2006, en faisant voter un « corps électoral inconnu », faute de recensement préalable de la population. Ce fait à lui seul suffirait à en « plomber » gravement la crédibilité. Elles ont, par-dessus le marché, été entachées de fraudes et de manipulations à un point tel qu’elles ont donné des résultats qui, en réalité, sont encore inconnus[1]. Toute autorité prétendue ne relève plus que de la force, de l’intimidation, d’un coup d’état de fait. Le principal ressort de ce coup d’état consiste à progresser, comme si de rien n’était, dans les tâches qui suivent normalement une élection et à mettre le pays et le monde devant le fait accompli. NdlR)
(...)
1] Les fraudes les plus importantes ayant eu lieu au niveau des centres de compilation, on ne pourrait se rapprocher de la « vérité des urnes » qu’en se référant aux PV des bureaux de vote, dernière opération publique et vérifiée par des témoins. Les chiffres de la CENI ne s’accompagnaient pas de ces PV, les chiffres publiés par l’UDPS, non plus. L’Eglise n’a jamais publié les résultats partiels constatés par ses observateurs. On n’a donc que des résultats dont la crédibilité est nulle. Les législatives ont été dignes de la présidentielle, sinon pires. Mais la CSJ a entériné les résultats de la présidentielle et des législatives. Le temps s’est écoulé, les résultats des élections demeureront à jamais inconnus"

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=195701&Actualiteit=selected


Dernière édition par ndonzwau le 5/10/2013, 7:18 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 25 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum