RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Page 24 sur 25 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 18/10/2013, 5:33 pm

ndonzwau a écrit:C'est le retour de Ruberwa, la bombe, pas celui de Kengo !!!

Si le scénario ci-dessous se réalise, la bombe à retardement qui va davantage imploser le pays, c'est la (nouvelle) présence de Ruberwa à la Défense (il fut déjà lors du 1+4, le Vice-Président à la Défense) qui va hypothéquer la construction d'une armée républicaine forte !

Si vu de Belgique la DH souligne un retour de Kengo, pour le Congo, l'os c'est Ruberwa, le premier infiltré rwandais qui a plombé notre armée (et notre pays !) en la mitant à toutes ses commandes des rwandophones et rwandais !
La liste est longue (tout le monde en connait les noms !); elle explique largement l'impuissance organisée de notre armée à l'Est !!!
Et ce n'est point de la xénophobie, c'est de la vigilance souveraine et républicaine : nous ne pouvons confier les clés de la Défense de notre territoire et de nos frontières à des hommes qui notoirement revendiquent allégeance et loyauté au voisin "ennemi", qui à midi se réclament Congolais et à minuit rwandais; c'est le cas de Ruberwa(nda) !!!

Alerte à toutes les forces politiques et sociales du pays d'empêcher cette grave forfaiture !!!

djino a écrit:(...)
A vérifier !!
Mathilde a écrit:(...)

Compatriotiquement!
PS

Quand je venais de poster mon message, je n'avais connaissance que de l'article de "La DH" et ne savais pas que la source de notre ami Djino avait pioché dans l'article d'Apareco !
Je viens d'en prendre connaissance et me permets de vous l'afficher intégralement car même si je n'en approuve pas tous les détails, je suis globalement en accord avec son contenu et ce rappel vaut la peine :

F L A S H !
Voici la «bombe» que KANAMBE réserve aux   Congolais :KENGO vice-président de la République, MINAKU 1er Ministre et RUBERWA Vice-1er Ministre en charge de la Défense et Sécurité !

° http://www.apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/1400-f-l-a-s-h-voici-la-bombe-que-kanambe-reserve-aux-congolais-kengo-vice-president-de-la-republique-mina-ku-1er-ministre-et-ruberwa-vice-1er-ministre-en-charge-de-la-defense-et-securite.html
Trois Rwandais au sommet des institutions de la R.D.C., voilà les conclusions et les résultats des concertations nationales que Kanambe alias « Joseph Kabila » entend bientôt livrer au peuple congolais ! A moins que cette dénonciation amène les collabos congolais au sein des institutions à se réveiller à temps pour y opposer une résistance. Le cabinet du Conseiller spécial de l’imposteur Kanambe est en ébullition. Les caciques de la M.P. s’arrachent les cheveux pour obtenir de leur «raïs» l’abandon du schéma de «mariage avec l’opposition». La réunion de cette fameuse M.P. prévue à Kingakati s’annonce plutôt houleuse: pas question de «céder» le pouvoir à l’opposition ! Mais quelle opposition, se demandent certains congolais qui commencent à retrouver un peu de leur esprit ?
Les Katangais, eux, crient (enfin?) à la trahison, car Kanambe vient de montrer sa vraie face en choisissant de partager le pouvoir, pour les trois années de la « transition», avec ses vrais frères …rwandais! Chassez le naturel, dit-on, il revient au triple galop. Les officiers congolais katangais réclament la tête du général rwandais BISENGIMANA. Pourquoi ne vont-ils pas plus loin pour réclamer carrément celle du grand traître KANAMBE tout court ?

Nos sources très proches d’Hyppolite KANAMBE et de son Conseiller Spécial LUMBI confirment que les lobbies rwandais et belges appuyés par certains autres lobbies américains ont eu raison des pressions de la classe politique congolaise sur Hyppolite Kanambe. Ces lobbies qui entendent opérer un passage en force pour parachever la balkanisation de l’Est de la RDC ont opté pour le verrouillage pur et simple des institutions politiques au sommet. Ainsi, en plus d’Hyppolite Kanambe, deux postes clés seront confiés aux deux autres rwandais d’origine qui ont pénétré la société congolaise depuis des années et  qui ont reçu le quitus de KAGAME et des lobbies occidentaux. Il s’agit de Léon KENGO WA DONDO au poste de Vice-président de la République en charge de l’Economie et des finances. C’est donc lui qui assurera la gestion effective du pays. Il s’agit ensuite de RUBERWA au poste de Vice-premier ministre en charge de la Défense et de la Sécurité. C’est lui le pivot même du pouvoir pour parachever la mise à mort de l’armée nationale congolaise, ou du moins de ce qu’il en reste, afin d’accomplir le plan de l’annexion de la partie Est de la RDC au Rwanda et à l’Ouganda. Pour ses « services rendus», MINAKU aura la récompense d’occuper le poste honorifique de 1er Ministre, étant entendu qu’il sera bien «encadré» par les deux rwandais KENGO et RUBERWA, les vrais gestionnaires du pays!  

Voilà qui explique la déclaration pour le moins provocatrice et injurieuse pour le peuple congolais faite par KENGO WA DONDO à l’issue de la visite du président du sénat rwandais à Kinshasa ce lundi 14 octobre. Au moment où les congolais pleurent plus de huit millions de leurs compatriotes décimés dans le Kivu par des troupes rwandaises, au moment où 2 millions de parents et d’enfants congolais sont chassés de leurs terres par les troupes rwandaises qui ont déversé leur population pour occuper de force les villages laissés vides, au moment où  les Etats-Unis suspendent leurs aides au Rwanda pour sanctionner ses multiples actes de déstabilisation de la RDC, au moment où les soldats congolais se battent et versent leur sang contre les milices rwandaises du M23 qui tuent nos populations et violent nos filles, au moment où les populations du Kivu crient pour dénoncer l’infiltration des 200 familles rwandaises sur notre sol…., Léon KENGO WA DONDO déclare ce même lundi 14 octobre, devant la presse congolaise, en s’adressant à ses frères de la délégation du Sénat rwandais: «Aujourd’hui, nos relations redeviennent normales, ne regardons plus dans le rétroviseur, car ces problèmes ne peuvent pas arrêter la marche de l’Etat » (sic). No comment ! A chaque Congolais d’apprécier la position politique du futur Vice-président de la République sur la crise d’agression et d’occupation de notre pays!      

Se sentant malgré tout menacé dans ses intérêts propres, à cause de ce nouvel environnement qu’on lui a imposé, Hyppolite KANAMBE a sonné le rappel des troupes des anciens caciques de l’AFDL pour le protéger contre l’arrivée des deux grands caïmans que sont KENGO WA DONDO et RBERWA, qui lui mènent une farouche concurrence auprès du « grand maître » Paul KAGAME, en mettant en exergue son «incompétence» avérée à parachever, durant plus de dix ans de pouvoir, le plan de la balkanisation de la RDC. C’est ainsi que l’ambassadeur KIKAYA BIN KARUBI, par exemple, a été rappelé d’urgence de son poste de Londres à Kinshasa, pour constituer avec d’autres un bouclier protecteur de KANAMBE au sein du prochain gouvernement, contre ces vieux crocodiles des marais que sont ses frères précités!

L’œil du Patriote a dévoilé ces transactions secrètes pour inviter ceux des Congolais qui ont choisi de se battre à l’intérieur du système d’occupation en place à se mobiliser pour faire échouer ce complot. Il fait appel aux congolais civils et militaires ressortissants du Katanga qui réalisent enfin la duplicité de l’imposteur rwandais à se ressaisir pendant qu’il est encore temps !  Unissons-nous tous ensemble pour stopper nos agresseurs ! Mais quoiqu’ils fassent, les ennemis de la RDC ne passeront pas, et la RDC ne sera jamais balkanisée! Ce n’est pas le renforcement de la présence des rwandais au sommet des institutions de notre pays qui auront raison de la détermination du peuple et des patriotes congolais à résister à mettre un terme au processus d’occupation de leur pays.
Paris, le 18 Octobre 2013
Candide OKEKE
L’ŒIL DU PATRIOTE



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 19/10/2013, 10:32 am

LE CONGRES EST ANNONCE POUR MERCREDI 23/10/13 - DECRET OFFICIEL

Ce qui est curieux est que Kabila veut voyager jusqu après...le 24/10 : pour fuir le marasme post Congres ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Mwana Ya Lola le 19/10/2013, 12:21 pm

Troll a écrit:Evil or Very Mad Evil or Very Mad KATANGA YETUclown clown clown clown 

L´analyste d´APARECO n´inclue pas un facteur incontournable du pouvoir au Congo; les katangaisSuspect clown Suspect 

L´actuel ministre de la défense est "mulubakat". tandis que celui de l´interieur est "lunda"..Tous les deux  sont du Katanga..Vous retrouverez la même configuration dans les services de renseignement, la police et l´armée:roll: 

Alors, ceux qui vont lire ceci devraient réflechir un peu et trouver une explication "acceptable": Les katangais ont-ils renconcés au pouvoir?

Franchement, voir les katangais ceder les deux ministères qui contrôlent la défense et la sécurité interieure de la RDC..est un facteur sensible quand les congolais..tous les congolais sont entrain d´éliminer tout simplement l´influence destructive du Rwanda au Kivu:nonono: 

..Hem:lol!: Kengo est le "vice-président" de la RDC selon la Constitution...Tant qu´il n´y aura pas élection des nouveaux senateurs..Kengo étant président du Senat est le vice-président..Ce que la Constititution indique que le Président du Senat dirige le Congo au cas où le Président de la République en fonction ne peut pas finir son mandat..Le Président du Senat organise les élections présidentielles anticipées et dirige le pays jusqu´á l´entré en fonction du nouveau Président de la République

Les élections des nouveaux senateurs, c´est pas demain..surtout quand l´application de l´article de la Constitution qui exige la création des nouvelles provinces ne semble pas être une priorité..pour toute la classe politique..   lol! lol! 

Ce que les nouveaus senateurs doivent (aussi ) élus dans les provinces...selon la Constitution....et ne peuvent avoir un mandat que conformement á la configuration prevue par la Constitution:lol!:   

"Vice-Président"..mais selon quelle constitution☕  Bon,,,to bosana te "facteur katangais" Nous ne parlerons pas de Ruberwa quand dans les rangs de l´armée, tous les tutsiphones sont tout simplement considerés comme des traitres..   Pire, les concertations ont recommandées que les membres de l´armée doivent servir loin de leur province d´orgine.. Connaissez-vous le cas des "tutsis de Minembwe au Sud Kivu qui réfusent de servir loin du Kivu:hair:  

WAIT AND SEE
Vous avez raison: les Katangais doivent être mis dans l'équation. Il faut néanmoins se souvenir que lors du 1+4, les Katangais avaient perdu la main sur la défense ( Ruberwa-Vice président défense et sécurité, Ondekane-min. de la défense et Théophile Mbemba à l’intérieur).

Même s'il est vrai que les militaires katangais dans leur grande majorité ne supportent pas les infiltrés tutsis, Kabila ne pourrait-il pas les "flouer" en mettant en avant Numbi, dont on annonce le retour, or celui-ci est réputé proche de Kabarebe ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Troll le 19/10/2013, 3:55 pm

Like a Star @ heaven Mr MYL

Théo Mbemba..est un membre de notre "famille" et les Lunda du Katanga nous considerent comme leur propres frères...ce que le Kwango est un espace "Lunda"...comme le Lunda Norte en Angola..

En bref, depuis le 1+4, les Katangais n´entendent plus se faire rouler:P  et contrôlent pratiquement tout et tous... Like a Star @ heaven Troll trouve mal comment ils vont ceder le contrôle du pouvoir en laissant un Ruberwa devenir "vice-PM" et responsable de la défense:nonono:  Ruberwa represente quoi en ce moment precis:lol!: lol! Pas grand chose..quand ses frères Tutsi sont en perte de Vitesse..
Decidement, les analystes d´APARECO devraient travailler un peu plus avant de se prononcer dans cette guerre d´intox:lol!: 

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 19/10/2013, 5:25 pm

Troll a écrit:Like a Star @ heaven Mr MYL

Théo Mbemba..est un membre de notre "famille" et les Lunda du Katanga nous considerent comme leur propres frères...ce que le Kwango est un espace "Lunda"...comme le Lunda Norte en Angola..

En bref, depuis le 1+4, les Katangais n´entendent plus se faire rouler:P  et contrôlent pratiquement tout et tous... Like a Star @ heaven Troll trouve mal comment ils vont ceder le contrôle du pouvoir en laissant un Ruberwa devenir "vice-PM" et responsable de la défense:nonono:  Ruberwa represente quoi en ce moment precis:lol!: lol! Pas grand chose..quand ses frères Tutsi sont en perte de Vitesse..
Decidement, les analystes d´APARECO devraient travailler un peu plus avant de se prononcer dans cette guerre d´intox:lol!: 
Je ne vois pas bien l'intérêt particulier qu'aurait l'Apareco à faire de l'intox, à fabriquer de toutes pièces les nouvelles d'un retour de Ruberwa, Kengo étant déjà là ! En revanche ayant eu l'info, elle a tout intérêt à rameuter les Congolais pour que ce scénario, qui de toute vraisemblance n'a pas été inventé par elle, ne se réalise pas; elle le dit d'ailleurs clairement dans sa dépêche !

Quant à la perte de vitesse des Tutsi, c'est vite dit; c'est plus un vœu légitime des Congolais que la réalité : pour qui parlent Museveni et sa clique rwando-ougando-occidentale à Kampala; pourquoi les Congolais n'ont pas réussi à couper court à ses pourparlers qui traînent en longueur; sur quoi y butte-t-on sinon sur la liste des Tutsi à y amnistier ?

Quant aux Katangais, ils sont toujours là car ils ont fait de Kanambe ce qu'il est mais la nouvelle religion de ce dernier pour sa survie était de prendre sa relative autonomie surtout après la mort(?) de Katumba... C'est une des raisons pour laquelle il a maintenu Matata contre leur gré ! Reviendront-ils en force pour le conforter à lutter contre le clan rwandophile qui comprend quelques Occidentaux aussi ?

Enfin, si les palabres continuent autour des résolutions des Concertations, il y'a sans doute la place à y accorder à l'opposition y compris Tshisekedi mais  il y'a aussi la place de Kengo : s'il n'est pas PM et qu'on garde Matata, qui sera-t-il dans ce nouvel attirail ? Attendons voir mais si constitutionnellement la fonction de Vice-Président n'est pas interdite, le scénario d'Apareco est vraisemblable !


Compatriotiquement

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Troll le 19/10/2013, 7:33 pm

  Prophètes et prophèties

La semaine prochaine, les congolais vont voir les prophèties diverses se materialiser....Mutu ku tina ve:hair:  Les prophètes seront sans doute au rendez-vous sans se cacher ni fuir...avec des explications saventes☕  

WAIT...
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 19/10/2013, 7:49 pm

......Un seul point est inscrit à l’ordre du jour de cette séance, selon le même communiqué: l’audition du discours du Président de la République après les concertations nationales, convoqué pour «renforcer la cohésion nationale. »

A ce sujet, Gaston Musemena, député de la Majorité présidentielle a apporté ces précisions:


«Le chef de l’Etat va annoncer des mesures qui vont mettre en application les différentes recommandations importantes de ces assises ; entre autres l’ouverture politique pour assurer et cimenter la cohésion nationale, les mesures de grâce en faveur des personnalités qui ont été identifiées comme personnalités politiques, quels que soient leurs dossiers au niveau de la justice.»

Cette ouverture politique devrait être cristallisée par la mise en place d’un «gouvernement de large union nationale», selon plusieurs participants aux concertations nationales. Cette idée a alimenté des débats dans les milieux politiques de la RDC, partagés sur la possibilité de maintenir ou non le Premier ministre actuel Augustin Matata Ponyo.

«Il ne s’agit pas de rendre public le nom du formateur du gouvernement, lorsqu’on adopte une politique d’ouverture. La politique d’ouverture veut dire qu’on a ouvert une fenêtre. On n’a pas ouvert la porte [...] On a ouvert une fenêtre pour récupérer ceux qui veulent participer à l’édification de notre pays», a expliqué Gaston Musemena.

Joseph Kabila devrait également donner des instructions claires aux différentes institutions pour accélérer les réformes déjà en cours, a poursuivi ce parlementaire.

Lors de la clôture des concertations nationales samedi 5 octobre, le chef de l’Etat s’était en effet engagé à présenter le rapport de ces travaux aux membres du Parlement réunis en congrès, dans le plus bref délai. Il avait aussi promis d’annoncer, à cette occasion, des mesures importantes prises en réponse aux recommandations contenues dans ce rapport.

Ce document contient plusieurs recommandations faites au président de la République, parmi lesquelles :
1.le recensement et l’identification des citoyens avant les prochaines élections ;
2.le respect strict de la constitution ;
3.l’affectation des militaires hors de leurs provinces d’origine ;
4.la lutte contre l’enrichissement illicite des membres du gouvernement ;
5.l’éradication des groupes armés nationaux comme étrangers ;
6.la promotion de la culture de la paix et de la bonne gouvernance ;
7.la libération des prisonniers politiques ;
8.le suivi du dossier du sénateur et ancien vice-président Jean-Pierre Bemba à la Cour pénale internationale ;
9.et la réouverture des medias fermés.



http://radiookapi.net/actualite/2013/10/19/rdc-joseph-kabila-va-repondre-aux-recommandations-des-concertations-nationales-le-23-octobre/

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  regarder et bien voir le 19/10/2013, 8:31 pm

Les reactions de plusieurs intervenants ici revelent comment l'Opposition congolaise limite son combat a` partir des actions posees' par le pouvoir de Kinshasa. Realite' qui nous signale que l'Opposition est tres faible devant le pouvoir, car les actions posees' par le pouvoir ne sont que des activites' emanant des strategies deja planifiees' bien avant. Ca m'etonne comment c'est tous les acteurs politiques qui s'emotionnent sur le discours de Kabila ce mercredi, eza pasi.
Example, on parlait de recensement depuis 2005, ca n'a jamais ete' fait, mais on veut le faire maintenant que c'est le dernier mandat de Kabila, comprenez-vous quelque chose? Meme les dates des concertations et autres demontrent que le chronogramme kabiliste etait calcule', ce n'est pas la preuve du hazard tous ces evenements menes' par Joseph Kabila. C'est comme deux adversaires de boxe, au lieu de se baser sur les mouvements et tendances des coups et coups de son adversaire en plein match; des fois c'est mieux de savoir avant le match et avant le temps qui est l'entraineur de son adversaire, quel est son entrainement(il s'entraine comment, avec quels equipements, quels exercices), son style de combat, ses amis sportifs: c'est ca qu'on appelle "pousser le niveau de combat." Nous sommes encore tres loin des choses.

L'Afrique n'a pas encore de fils et de filles

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 19/10/2013, 9:16 pm

CROYEZ VOUS QUE LA FAIBLESSE PRETENDUE DE L OPPOSITION SOIT UNE CALAMITE OU BIEN ELLE EST LA RESULTANTE D UNE POLITIQUE DE REDUCTION DES LIBERTES PUBLIQUES COMME LA LIBERTE DE MANIFESTER, LA LIBERTE D EXPRESSION ET MEME L ACCES AUX MEDIAS?

NE FAISONS PAS DES AFFIRMATIONS SIMPLISTES QUAND MEME Cool 

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  regarder et bien voir le 19/10/2013, 9:55 pm

KOTA a écrit:CROYEZ VOUS QUE LA FAIBLESSE PRETENDUE DE L OPPOSITION SOIT UNE CALAMITE OU BIEN ELLE EST LA RESULTANTE D UNE POLITIQUE DE REDUCTION DES LIBERTES PUBLIQUES COMME LA LIBERTE DE MANIFESTER, LA LIBERTE D EXPRESSION ET MEME L ACCES AUX MEDIAS?

NE FAISONS PAS DES AFFIRMATIONS SIMPLISTES QUAND MEME  Cool 
Monsieur, quelqu'un avait dit ici qu'on a pas besoin d'entrer en profondeur de tout quand on parle. On sous-entend que le lecteur est assez cense' de comprendre certaines evidences a` demi-mot. Je vois que tu n'as rien compris comme c'est le cas avec nombre d'opposants parce que vous lisez vite, vous lisez deja par prise de position.

Vous appelez ceci "simplistes", ce n'est pas grave. Sachez que la politique ce n'est pas le jurisme, mais c'est s'adapter aux jeux de la jungle, le jour que tu comprendras cette definition, tu verras les choses autrement. Si la politique c'est comme vous le faites et ben moi je regrette, reveillez vous chers opposants, arretez d'etre pretentieux quand meme ca ne marche pas.

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 19/10/2013, 11:51 pm

Prophéties, prophètes, des bons mots pour désigner les autres alors qu'on se retournerait à nous relire nous mêmes : les archives sont là heureusement, elles nous remettraient en place si on comptabilisait entre nous, combien de fois tel et tel autre a lu dans les boules de cristal des prédictions incongrues !
Je voudrais bien qu'un jour au delà des blabla, perso on me compte une seule fois avoir succombé à cet exercice, ce n'est peut-être pas le cas de tous les diseurs de bons mots... Passons !
Lisez ou relisez ce qui suit, ce ne sont pas des prophéties, si je ne m'abuse; dans tous les cas dans 4 jours avec le discours de notre petit-roi; on y verra plus clair...

"Joseph Kabila va répondre aux recommandations des concertations nationales le 23 octobre"
° http://radiookapi.net/actualite/2013/10/19/rdc-joseph-kabila-va-repondre-aux-recommandations-des-concertations-nationales-le-23-octobre/
L’allocution du président de la République devant les sénateurs et députés va intervenir le mercredi 23 octobre, ont annoncé les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat dans un communiqué rendu public vendredi soir sur la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC) à Kinshasa. Joseph Kabila devrait répondre aux différentes recommandations de ces assises, tenues en septembre dernier à Kinshasa.
Un seul point est inscrit à l’ordre du jour de cette séance, selon le même communiqué: l’audition du discours du Président de la République après les concertations nationales, convoqué pour «renforcer la cohésion nationale. »


A ce sujet, Gaston Musemena, député de la Majorité présidentielle a apporté ces précisions:
«Le chef de l’Etat va annoncer des mesures qui vont mettre en application les différentes recommandations importantes de ces assises ; entre autres l’ouverture politique pour assurer et cimenter la cohésion nationale, les mesures de grâce en faveur des personnalités qui ont été identifiées comme personnalités politiques, quels que soient leurs dossiers au niveau de la justice.»
Cette ouverture politique devrait être cristallisée par  la mise en place d’un «gouvernement de large union nationale», selon plusieurs participants aux concertations nationales. Cette idée a alimenté des débats dans les milieux politiques de la RDC, partagés sur la possibilité de maintenir ou non le Premier ministre actuel Augustin Matata Ponyo.
«Il ne s’agit pas de rendre public le nom du formateur du gouvernement, lorsqu’on adopte une politique d’ouverture. La politique d’ouverture veut dire qu’on a ouvert une fenêtre. On n’a pas ouvert la porte [...] On a ouvert une fenêtre pour récupérer ceux qui veulent  participer à l’édification de notre pays», a expliqué Gaston Musemena.
Joseph Kabila devrait également donner des instructions claires aux différentes institutions pour accélérer les réformes déjà en cours, a poursuivi ce parlementaire.(...)"


"JOSEPH KABILA ANNONCERA DES « MESURES IMPORTANTES » DEVANT LE CONGRÈS MERCREDI 23 OCTOBRE
° http://lepotentielonline.com/site2/index.php?option=com_content&view=article&id=3561:joseph-kabila-annoncera-des-mesures-importantes-devant-le-congres-mercredi-23-octobre&catid=90:online-depeches&Itemid=468&lang=en
(...)
Il a expliqué vendredi matin à Lepotentieleonline.com que « le Congrès se réunit à la suite d’un vœu du chef de l’Etat ou sur convocation formelle des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat ».

« Des mesures importantes (...)"



"(...)Parmi ces mesures, l’opinion s’attend à l’annonce de la formation d’un nouveau gouvernement telle que cela apparaît dans l’une des recomandations du groupe thématique Gouvernance.
« …face aux enjeux de l’heure, vous estimez qu’il ne faut pas sacrifier les impératifs de la pacification et du développement accéléré du pays sur l’autel d’une orthodoxie démocratique qui voudrait que la majorité tienne la minorité éloignée de la gestion de la chose publique », avait déclaré le chef de l’Etat dans son discours en soulignant que les concertateurs l’avaient ainsi rejoint dans son appel à la conjugaison des efforts qu’il avait lancé lors de son investiture le 20 décembre 2011.

Ceux qui connaissent Joseph Kabila savent qu’il n’entreprend rien au hasard sans s’assurer au préalable de toutes les chances de succès. Le chef de l’Etat, qui veut un attérissage en beauté des Concertations nationales avec le nouveau virage qu’il veut prendre en associant toutes les tendances politiques pour une cohésion nationale parfaite et réussie, compte agir avec tact en consultant également l’aile dure de l’opposition où campent les véritables frondeurs contre le pouvoir en place.
La descente inattendue chez Etienne Tshisekedi de Théodore Mugalu, chef de la Maison civile du chef de l’Etat, n’est pas un fait anodin. Cet homme avec en plus sa casquette de ministre de Dieu doit avoir balisé la voie à quelque chose que l’opinion ne tardera pas d’apprendre dans les prochains jours.
Le fait que l’entretien entre le lider maximo et l’émissaire de Joseph Kabila ait été couvert du sceau de secret d’Etat nous conforte dans notre analyse.
Seuls ceux qui sont frappés de cecité politique seront surpris à l’annonce des mesures spéctaculaires le 15 octobre prochain."

° http://www.digitalcongo.net/article/95242



"(...)Suivi des
concertations


Pour 7/7.cd,http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=51531:avant-la-turquie-kabila-confirme-a-minaku-et-kengo-le-congres-pour-le-mercredi-23-octobre&catid=1:7sur7  )« Le suspens est enfin levé. Le président Kabila s’exprimera le mercredi 23 octobre devant les deux chambres réunies en congrès ».  
Il l’a fait savoir à Kengo et Minaku à travers une correspondance qu’il leur a fait parvenir avec tous les contours possibles. Kabila est pressé par son voyage en Turquie où il est attendu jeudi 24 octobre pour une visite d'Etat de 2 jours. Au sein de la majorité, la guerre fait rage entre les camps Matata, Boshab
et Minaku pour contrôler la primature. Si  Aubin Minaku n’est pas vraimentnèpreneur, selon plusieurs sources, Boshab et Matata se livrent un vrai combat de gladiateur. Chaque camp tisse et pioche dans le cercle réduit du chef pour l'emporter, a indiqué un proche du président Kabila. Des lobbies extérieurs
sont mis à contribution pour faire passer le message. Matata a porté très haut sa voix lors de sa récente tournée à Chicago et Washington. L’actuel premier ministre a mis en avant-plan ses qualités de bon gestionnaire pour séduire les milieux financiers internationaux très exigeants en matière de coopération avec la Rd-Congo.
‘‘Quand Christine Lagarde, la directrice du FMI dit que s’il y a pluie au Congo, le parapluie, c’est Matata Ponyo. Cela veut dire clairement que son institution le soutient’’, a affirmé un cadre Pprd.

L’autre prétendant sérieux pour occuper l’Hôtel du gouvernement, c’est Léon Kengo wa Dondo. Le président du sénat a déployé tous ses biceps pour convaincre le Mlc, les élus Udps et beaucoup d’autres leaders, personnalités et partis de l’opposition à participer aux concertations
nationales. ‘‘Kengo est un stratège mais là ce ne sera pas évident’, a assuré un ancien mobutiste converti dans le kabilisme. L’homme jure avoir conclu un deal avec le président Kabila, prétendent ses proches, et chaque fois qu’il a des informations l’éloignant de la primature, il active ses bras séculiers des Fac/ opposition de Lisanga pour rappeler le pouvoir  au strict respect des engagements pris lors des dernières
concertations.

(Cette agitation autour de l’Entrecôte qu’est la Primature ne fait qu’illustrer la réussite de la
manœuvre consistant à éviter que les concertations abordent ce qui aurait dû
être leur principal sujet : la nullité des élections du 28/11/11.(...) NdlR)"

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=195904&Actualiteit=selected


"RDC : l'opposant Matin Fayulu exige un vrai dialogue pour résoudre la crise dans l'est
(Xinhua 19/10/2013 - 04:06)

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-lopposant-matin-fayulu-exige-un-vrai-dialogue-pour-resoudre-la-crise-dans-lest



Martin Fayulu, président des Forces acquises au changement (FAC)
KINSHASA, (Xinhua) -- Martin Fayulu, président des Forces acquises au changement (FAC), coalition regroupant plus de 20 partis politiques d'oppositions, a invité vendredi le président Joseph Kabila à convoquer un vrai dialogue afin de résoudre la crise dans l'est. "Les concertations de débauchage sont un échec patent car la cohésion nationale souhaitée ne sera jamais retrouvée sans un dialogue franc et sincère", a déclaré M. Fayulu, lors d'un point de presse tenu à Kinshasa. D'après lui, les FAC ont des solutions à proposer pour sortir de cette guerre qui se passe dans l'est depuis mai 2012.

"Les FAC disent non à l'intégration des éléments du M23 ni dans les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), ni dans aucune autre institution de la République. Une force négative, n'en déplaise à certains", a-t-il souligné. Il aussi invité le Représentant du Secrétaire général de l'ONU en RDC et chef de la MONUSCO, Martin Kobler à se raviser pour rencontrer l'opposition congolaise dans un bref délai afin qu' elles puissent partager avec M. Kobler leurs réflexions sur la marche de la RDC. Pour M. Fayulu, le Rwanda a violé l'Accord-cadre signé à Addis- Abeba le 24 février dernier par son soutien au M23 comme l' attentent les récentes déclarations de la Mission de l'ONU pour la stabilisation du Congo (MONUSCO). Martin Fayulu est un député national qui siège à l'Assemblée nationale mais conteste la réélection de 2011 du président Kabila


"DECLARATION POLITIQUE DE LA COALITION POUR LE VRAI DIALOGUE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO"
° https://www.facebook.com/pages/Union-pour-la-nation-congolaise-UNC-en-sigle-Page-officielle/178241722186020?hc_location=timeline
° http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=51529:-declaration-politique-de-la-coalition-pour-le-vrai-dialogue-en-republique-democratique-du-congo-&catid=45:other  




Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 20/10/2013, 2:33 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 20/10/2013, 2:21 am

CROYEZ VOUS QUE LA FAIBLESSE PRETENDUE DE L OPPOSITION SOIT UNE CALAMITE OU BIEN ELLE EST LA RESULTANTE D UNE POLITIQUE DE REDUCTION DES LIBERTES PUBLIQUES COMME LA LIBERTE DE MANIFESTER, LA LIBERTE D EXPRESSION ET MEME L ACCES AUX MEDIAS?

NE FAISONS PAS DES AFFIRMATIONS SIMPLISTES QUAND MEME Cool 

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  regarder et bien voir le 20/10/2013, 3:28 pm

Ca m'etonne que vous veniez se plaindre en public comme des gamins. Croyiez-vous qu'ils vous laisseront a` l'aise de mener une politique contre eux? La reponse est bel et bien non. C'est a` vous de chercher a` les contourner, a` les defier, a` se mettre a` l'ecart de leurs traits, c'est ca le monde sauvage, messieurs. Ne vous attendez pas qu'on vous laisse la place libre pour les empecher dans leur megestion, ca ne se fait pas.

D'ailleurs nous parlons et critiquons sur que faites-vous sur la petite liberte qu'ils vous concedent? Vous en faites la politique, et nous voulons vous exhorter de faire une politique complete, ce que vous faites est de loin moins suffisant. Avouez nous sulement que c'est l'heritage congolais: on gonfle en tout meme quand les choses sont claires. C'est cet heritage qui fait que les congolais boudent tout meme devant des conseils profitables, ils trouvent tout moindre a` leurs yeux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 20/10/2013, 4:39 pm

CHER REGARDER ET BIEN VOIR, VOUS VOUS TROMPEZ D INTERLOCUTEUR EN PARLANT DE LA "PETITE LIBERTE QU ON VOUS LAISSE". EN EFFET, ON NOUS LAISSE AUCUNE LIBERTE....
C EST UNE CONSTATION

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Troll le 20/10/2013, 10:53 pm

Sad ..CETTE OPOSITION..IMPOTENTE MENTALE

Il ya une maladie étrange dont l´opposition ferait mieux d´obtenir un diagnostique le plus vite que possible:hair: drunken En effet, c´est étrange que ceux de l´opposition ne se rendent pas compte des contradictions, de l´absence d´anticipation, d´absence d´ambition et de Vitesse sans oublier une vision plus globale☀ 

ANTICIPATION

Le cas Fayulu est une bonne réference dans ce domaine.. Si vous consultez les archives, vous allez constater une grande absence d´anticipation de la part de Fayulu-
Lors de la publication de l´Accord d´Addis-Abeba, Fayulu critiquait ouvertement l´Accord..en disant tout haut qu´il ne comprenait pas pourquoi on demandait á la RDC de faire des efforts en matiière de démocratie quand on ne demande rien aux pays voisins  
Il n´avait pas compris á l´epoque que l´Accord était en faveur de l´opposition..car rendant possible "un printemp" politique où les prisoniers politiques seront libres, la Cours Constitutionelle instalée, les medias de l´opposition libres ect..

Avec un grand retard, Fayulu reclame sans rire:heat: un "dialogue"...comme si il n´avait rien compris une fois de plus..Ce que Joé Kanambe avait pris soin de consulter l´Église Catholique et certains partis de l opposition comme le MLC avant l´an 2013:tired: Sans surpris, l´Église Catholique et le MLC ont pris part aux "concertations" ayant obtenue des garanties que la Constitution ne sera pas touchée:tired: et les institutions ne seront pas non plus renversées:tired:  

Fayulu comprend-t-il que ce qui est important aux "parrains" dieux du Congo:tired: c´est la decrispation, la liberation des prisoniers politiques ect..Si Joé Kanambe execute ce que ceux de l´opposition ont demandés lors des concertations:hair:  I n´ya aucune raison de reprendre un "dialogue machin"  

Retard, manque d´anticipation☕  

CONTRADICTIONS

L´UDPS et Tshitshi affirment ne pas être dans l´opposition parce qu´ayant remporté les élections, ..ils ont le pouvoir..Alors comment comprendre qu´un Fayulu qui siège dans l´une des institutions que Tshitshi n´accorde aucune légalité peut en même temps defendre la fameuse vérité des urnes.
Á deux ans de la fin du mandat de Joé Kanambe... la vérité des urnes sera bientôt depassée, si on accepte lalogik de Tshishi, c´est aussi la fin du mandat de Tshisthi lui même💃  

VISION GLOBALE

Pourquoi ceux de l´opposition n´accepte pas cette réalité triste et visible: Joé Kanambe est Président de la RDC et il ne lui reste que deux ans de son mandat ?  
Avec une "vision globale", ceux de l´opposition devraient admettre que les "parrains" dieux du Congo ne vont rien changer pendant ces deux ans. L´opposition ne recevra AUCUNE aide de l´UE, USA ou UA:hair:  RIEN:heat:  

Avec un peu de bon sens , l´opposition ferait mieux de se concentrer pour les élections dans deux ans...Ce que les thèmes de la lutte ne manquent pas.
1☀ sunny ELECTIONS GENERALES
Au Congo, il n´y aura jamais des élections sans une participation de l´opposition:nonono: Ce facteur rend incontournable l´opposition qui devrait poser des conditions dès maintenant:inlove:   
Si le recensement est un facteur pouvant retarder les élections, c´est le moment de demander au gouvernement actuel de ne pas commencer ce processus et d´attendre après les élections dans deux ans..Ce que selon la loi électorale, c´est la liste électorale qui est le document légal des élections et non un recensement:nonono:  

En plus, l´opposotion doit insister que la Constitution soit appliquée avant toute élection au Congo.. Ainsi, pendant ces deux ans, les nouvelles provinces prevue par la Constitution doivent-être installées, afin que les senateurs, les gouverneurs ect puissent se faire élires conformement á la configuration prevue par la Constitution:lol!: 

Ainsi, dans deux ans, la RDC peut organiser des élections Générales: Présidentielles, législatives, municipales, senatoriales...

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  KOTA le 21/10/2013, 9:33 am

VOUS AVEZ RAISON, L AUTOCRITIQUE EST TJRS NECESSAIRE.

N EMPECHE QUE LA VRAAIE DYNAMIQUE DE L OPPOSITION SERA RELANCEE PAR LA LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES.

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 21/10/2013, 5:27 pm

Troll a écrit:Sad ..CETTE OPOSITION..IMPOTENTE MENTALE

Il ya une maladie étrange dont l´opposition ferait mieux d´obtenir un diagnostique le plus vite que possible:hair: drunken En effet, c´est étrange que ceux de l´opposition ne se rendent pas compte des contradictions, de l´absence d´anticipation, d´absence d´ambition et de Vitesse sans oublier une vision plus globale☀ 

ANTICIPATION

Le cas Fayulu est une bonne réference dans ce domaine.. Si vous consultez les archives, vous allez constater une grande absence d´anticipation de la part de Fayulu-
Lors de la publication de l´Accord d´Addis-Abeba, Fayulu critiquait ouvertement l´Accord..en disant tout haut qu´il  ne comprenait pas pourquoi on demandait á la RDC de faire des efforts en matiière de démocratie quand on ne demande rien aux pays voisins  
Il n´avait pas compris á l´epoque que l´Accord était en faveur de l´opposition..car rendant possible "un printemp" politique où les prisoniers politiques seront libres, la Cours Constitutionelle instalée, les medias de l´opposition libres ect..

Avec un grand retard, Fayulu reclame sans rire:heat: un "dialogue"...comme si il n´avait rien compris une fois de plus..Ce que Joé Kanambe avait pris soin de consulter l´Église Catholique et certains partis de l opposition comme le MLC avant l´an 2013:tired: Sans surpris, l´Église Catholique et le MLC ont pris part aux "concertations" ayant obtenue des garanties que la Constitution ne sera pas touchée:tired: et les institutions ne seront pas non plus renversées:tired:  

Fayulu comprend-t-il que ce qui est important aux "parrains" dieux du Congo:tired: c´est la decrispation, la liberation des prisoniers politiques ect..Si Joé Kanambe execute ce que ceux de l´opposition ont demandés lors des concertations:hair:  I n´ya aucune raison de reprendre un "dialogue machin"  

Retard, manque d´anticipation☕  

CONTRADICTIONS

L´UDPS et Tshitshi affirment ne pas être dans l´opposition parce qu´ayant remporté les élections, ..ils ont le pouvoir..Alors comment comprendre qu´un Fayulu qui siège dans l´une des institutions que Tshitshi n´accorde aucune légalité peut en même temps defendre la fameuse vérité des urnes.
Á deux ans de la fin du mandat de Joé Kanambe... la vérité des urnes sera bientôt depassée, si on accepte lalogik de Tshishi, c´est aussi la fin du mandat de Tshisthi lui même💃  

VISION GLOBALE

Pourquoi ceux de l´opposition n´accepte pas  cette réalité triste et visible: Joé Kanambe est Président de la RDC et il ne lui reste que deux ans de son mandat ?  
Avec une "vision globale", ceux de l´opposition devraient admettre que les "parrains" dieux du Congo ne vont rien changer pendant ces deux ans. L´opposition ne recevra AUCUNE aide de l´UE, USA ou UA:hair:  RIEN:heat:  

Avec un peu de bon sens , l´opposition ferait mieux de se concentrer pour les élections dans deux ans...Ce que les thèmes de la lutte ne manquent pas.
1☀ sunny ELECTIONS GENERALES
Au Congo, il n´y aura jamais des élections sans une participation de l´opposition:nonono: Ce facteur rend incontournable l´opposition qui devrait poser des conditions dès maintenant:inlove:   
Si le recensement est un facteur pouvant retarder les élections, c´est le moment de demander au gouvernement actuel de ne pas commencer ce processus et d´attendre après les élections dans deux ans..Ce que selon la loi électorale, c´est la liste électorale qui est le document légal des élections et non un recensement:nonono:  

En plus, l´opposotion doit insister que la Constitution soit appliquée avant toute élection au Congo.. Ainsi, pendant ces deux ans, les nouvelles provinces prevue par la Constitution doivent-être installées, afin que les senateurs, les gouverneurs ect puissent se faire élires conformement á la configuration prevue par la Constitution:lol!: 

Ainsi, dans deux ans, la RDC peut organiser des élections Générales: Présidentielles, législatives, municipales, senatoriales...
Svp, svp, svp, cher ami, veuillez mettre un peu plus de mesure et de recul dans vos proclamations !!!
C’est tout notre droit de critiquer les acteurs politiques mais encore faut-il que nos critiques soient fondées plutôt que des arguments en l’air convoqués seulement pour défendre notre point de vue !
Pour moi votre critique ci-dessus est hélas ce modèle type de contradictions et de manque d’anticipation que vous reprochez à l’opposition ; son réquisitoire voulu solennellement épatant tombe dans l’eau plutôt que d’atteindre sa cible parce que truffé de contre-vérités que ne confirment pas les faits !
Ainsi, vous vous précipitez sur la fin en passant par pertes et profits les moyens par lesquels on y est arrivé que vous attribuez indûment à ceux que vous choisissez pour votre défense comme je l’ai dit plus haut ! Tenez :


1° C’est accessoire mais vaut mieux être précis et exact lorsqu’on se mue dans le rôle du Procureur : il ne nous reste pas 2 ans mais près de 3 ans pour la fin du mandat, il est constitutionnellement fixé en décembre 2016 et nous sommes en octobre 2013 ! Comptez… Les dernières élections ont eu lieu le 28 novembre 2011, les prochaines doivent avoir lieu en fin novembre 2016 ! Comptez…
En passant, le recensement est un préalable pour ne pas continuer à voter sur un électorat imaginaire; il a été trop longtemps différé : la logique n’est donc pas de le différer encore une fois mais de réussir à l’accomplir dans le temps ; et c’est possible ! Voilà le travail de l’opposition : veiller, pousser pour obtenir des garanties de ce délai ; après ; 2 à 6 mois de retard, ce n’est pas la fin du monde !

2° Le reproche essentiel que logiquement nous avons à faire à l’opposition c’est de ne pas réussir à être unie (Tshisekedi et son Udps compris) et mieux  peser ainsi sur le pouvoir !  C’est aussi au-delà de cette immaturité politique d’y aller toujours en ordre dispersé, la mollesse et le manque de justesse de leurs actions, trop préoccupées de l’accessoire…
La vérité des urnes qui cristallise mécaniquement le combat des uns est en soi une revendication de valeur toujours utile mais il est question aujourd’hui d’en obtenir un compromis plus large qui ne réclame pas la déposition utopique de l’actuel pour le Président élu… Voilà, à mon avis, la bonne sagesse pour notre chère Patrie !

3° Lors de la signature de l’Accord d’Addis vous vous enthousiasmiez de sa réussite et voyiez déjà la fameuse BI éradiquer le M23, sik’oyo tokomi wapi ??? BI presque en sommeil, pourparlers interminables à Kampala, double langage de la CI… Pourquoi ? C’est parce que comme Fayulu, nous l’avions stigmatisé alors, le vers était dans le fruit : avoir oublié à dessein de condamner les agresseurs présageait déjà de ce pas de deux de la CI préjudiciable à notre pays ! Nous avions à l’époque recommandé aux dirigeants de s’approprier le processus, c’est ce qu’ils font finalement aujourd’hui ! Et ce n’est surtout pas à Fayulu qui a été le premier à réclamer un réel dialogue national bien longtemps avant qu’on peut reprocher de n’avoir pas apprécié ce détail dans l’Accord d’Addis qui n’en devenait pour autant un acquis exempt de reproches ! Si ce n’est pas là un sens d’anticipation ; c’est quoi donc ?

4° Comme toujours vous vous enflammez sur toute nouveauté pour changer d’avis en cours, vous faîtes de même pour des résultats euphoriques des Concertations… Allons donc, avez-vous des yeux pour voir ou non : si les Concertations avaient tant réussi et ceux qui les avaient boycotté avaient complètement échoué pourquoi donc Kanambe a-t-il songé à les compléter par une sorte de second round en cherchant à dialoguer avec Tshisekedi ? Non, cher ami, la nécessité d’un dialogue national réellement inclusif que n’ont pas été les Concertations demeure à jamais ! Si ce ne sont pas là des contradictions… ?

Le bénéfice utile d’un dialogue national n’est pas tant les détails même s’ils sont importants comme la non-révision constitutionnelle ou le respect du terme de 2016 qui va avec, pas non plus une nébuleuse gestion consensuelle du pouvoir mais bien le retour à un système démocratique efficace avec bonne gouvernance, séparation effective des différents pouvoirs (et contre-pouvoirs)  et respect strict du pluripartisme où l’opposition est libre d’exercer démocratiquement son rôle… C’est donc quitter la mal-gouvernance actuelle, sectaire, arbitraire et inefficiente pour une gestion du pays plus efficace !
Le combat pour l’obtenir est encore d’actualité ; oh oui : ce ne sont pas ces Concertations insuffisantes qui diront le contraire, nous allons vite nous en rendre compte !

Voilà mon humble commentaire mais indigné à vos prétentions trop facilement revendiquées !




Compatriotiquement !


Dernière édition par ndonzwau le 21/10/2013, 9:44 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Troll le 22/10/2013, 1:16 am

  Like a Star @ heaven Idea NUL NOVI SUB SOLELike a Star @ heaven 

Rien de nouveau sous le soleil...comme les fameuses consultations populaires de Mobutu qui avaient mis fin..au "Partit État"Like a Star @ heaven et le Congrès de N´sele:P ..les concertations "mascarades" ou "farces politiques" sont en réalité une rencontre du genre "Congrés du MPR" á N´sele qui marquait la fin de Mobutu.

Les concertations sont avant tout une rencontre⭐ Like a Star @ heaven pour preparer l´après Kanambe..Quand Nbganda insiste que le respect de la Constitution est une victoire suite á la lutte interne et externe des congolais, c´est de cela qu´il s´agit: la fin du regime de Kanambe á la fin de son mandat

L´ERREUR DU "CNS"

S´il ya une bourde historique que les congolais ne doivent jamais repeter c est avant tout la Conférence Nationale Souveraine où l opposition n´était pas si pressée d´aller aux élections⭐ Arrow 
Certains opposants ne se son cramponés qu´aux "fonctions" qu´ils avaient obtenue lors du CNS:arrow: ..comme Premier Ministre:roll: 
Il fallait au contraire se concentrer sur une preparation des élections générales au Zaire⭐ Like a Star @ heaven 

Comme il n´ya rien de nouveau sous le soleil, se limiter á parler de la vérité des urnes á deux ans de la fin du mandat de Joé Kanambe,..alors qu´il serait plus utile de se concentrer rapidement sur la preparation des élections, c´est sans doute retomber dans les bourdes de la CNS:x Mad 

RECENSEMENTS

En attendant une explication..des juristes, Troll ose affirmer que les recensements ne sont pas la base des élections:nonono: Selon la loi électorale, c´est la liste électorale qui est le document de base lors des élections
Ainsi, si la stratégie du PPRD/AMP pour allonger le mandat de Joé Kanambe serait d´imposer des recensements:nonono: c´est á l´opposition de commencer dès maintenant, c´est á dire avant fin decembre une nouvelle "conclave" où l´UDPS peut-être invitée comme "observateur", et la societé civile...afin de mettre au point l´offensive nationale et internationale capable:heat: de contraindre Kanambe et son gang d´accepter la fin du mandat de Kanambe et des élections dans exactement deux ans:inlove:


LE MESSAGE DE TROLL

Nous ne partageons pas l´approche ni la comprehesion de mr Nbganda..á cause de nos differences spirituelles avant tout..comme cette citation le démontre.

"La ligne droite est le plus court chemin d´un point á un autre, c´est bien connu. Mais est-il conseillé d´emprunter toujours la ligne droite? Si vous voulez traverser une ville, par exemple, vous pourrez difficilement le faire en ligne droite sans vous heurter á des immeubles, des voitures et des piétons; de même. dans cet immense territoire qu´est la vie où se présente des multitudes des créatures, vous arriverez rarement á atteindre directement un but sans vous heurter á des intérêts contraires aux vôtres.

Il est donc préferable parfois de choisir la ligne courbe, c´est á dire ne pas se présenter devant les autres en disant tout de suite: "C´est moi, j´ai des projets, laissez-moi les réaliser".. Il est souvent préférable de prendre des chemins détournés, en commencant par passer par des endroits où vous ne rencontrez pas d´obstables. Et comme toutes les occasions ne sont pas éégalement favorables, il vaut mieux éviter de s´imposer tout de suite, mais faire preuve de psychologie, de patience, se souplesse.
C´est cela prendre la ligne courbe.


Omraam M Aivanhov

La ligne courbe ? Les congolais ont réalite pris la ligne "courbe" en acceptant..indirectement que Kanambe reste Président jusqu´á la fin de son mandat..car c´est le prix pour recuperer le pouvoir, les congolais doivent recuperer le pouvoir et le destin du Congo

Dans cette ligne courbe, la "resistance" de Tshitshi a été necessaire, il ne reste qu´á trouver la formule de la "souplesse" l´an prochain..Tout comme la guerre généralisée dont parle mr Ngbanda est aussi une ligne courbe où les "parrains" se retrouvent de plus en plus inconfortables face aux resolutions de l´ONU qu´ils avaient eux même influencés...Ce qu´une guerre au Kivu où l´ONU va ccroiser les bras, où Kanambe va donner l´ordre de retrait ou de pause..ne fait que faire avancer la cause congolaise.

Se concentrer sur les élections est la voie "courbe" par excellence pour pousser Kanambe vers la sortie:inlove: Et c´est le travail final de l´opposition☕ 

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  ndonzwau le 22/10/2013, 1:33 am

djino a écrit:
J'ai écouté d'une oreille le long message de Ngbanda !
Pas inintéressant :
- en réponse à une "provocation" de Mende, il consent à bien déballer sa prostitution morale ; depuis le temps de Mobutu en passant par la rébellion jusqu'aujourd'hui, cet homme sans foi ni loi a toujours vendu père et mère, camarades et dignité pour l'argent, des postes....
- il s'adresse directement à Tshisekedi; écoutez-le; c'est plutôt important !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Admin le 23/10/2013, 12:38 pm

Admin a écrit:Le discours commence ...
Hum la RTNC a introduit une retransmission en anglais aussi

avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  LORD MBAKAMA le 23/10/2013, 12:41 pm

Admin a écrit:Le discours commence ...
sur quel médias mon wilco

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC : le président Kabila annonce un dialogue inter-congolais pour "début 2013"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 24 sur 25 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum