SOS DES POPULATIONS DE MALEMBA-NKULU, MANONO, MITWABA ET PWETO A CAUSE DES ATTAQUES REPETES DE LA MILICE MAI MAI DE GEDEON KYUNGU: PRES DE 250.000 DEPLACES A CE JOUR DANS L INDIFFERENCE LA PLUS TOTALE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SOS DES POPULATIONS DE MALEMBA-NKULU, MANONO, MITWABA ET PWETO A CAUSE DES ATTAQUES REPETES DE LA MILICE MAI MAI DE GEDEON KYUNGU: PRES DE 250.000 DEPLACES A CE JOUR DANS L INDIFFERENCE LA PLUS TOTALE

Message  KOTA le 15/1/2013, 6:04 pm

SOS DES POPULATIONS DE MALEMBA-NKULU, MANONO, MITWABA ET PWETO A CAUSE DES ATTAQUES REPETES DE LA MILICE MAI MAI DE GEDEON KYUNGU: PRES DE 250.000 DEPLACES A CE JOUR


par mpp le 15 janvier 2013


COMMUNIQUE DE PRESSE N° 002/ACAJ/2013
« Le Gouvernement congolais doit tout mettre en œuvre pour protéger la population civile de territoires de Malemba-Nkulu, Manono, Mitwaba et Pweto, au Nord et Centre/Katanga, contre les atrocités de miliciens Mai-Mai de Gédéon Kyungu et Kazadi Ntanda Imena»



Kinshasa, le 14 janvier 2013 –L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), appelle le Gouvernement congolais à agir vite pour protéger la population civile des territoires de Malemba-Nkulu, Manono, Mitwaba et Pweto, situés au Nord et Centre de la province du Katanga, contre les attaques répétées ainsi que les exactions de la milice Mai-Mai contre les populations civiles, sous silence coupable.

La population est la cible des attaques quasi quotidiennes de Mai-Mai depuis l’évasion de Gédéon Kyungu Mutanga de la prison de Kasapa à Lubumbashi le 20 octobre 2011.



Parmi les récentes, il y a, dans les territoires de Mitwaba, celles de localités de Kasungeshi, le 18/08/2012; Kawama, le 21/08/2012; Sampwe, le 17/10/2012 et Kyubo, le 12/10/2012; et de Pweto, les localités de Aimala, le 09/10/2012; Kyankalamu, le 22/11/2012; Musenge, le 26/11/2012; Mutabi, le 30/11/2013; Dubie, le 16/12/2013 et Lukonzolwa, le 04/01/2013. Le 16/12/2013, les miliciens Mai-Mai ont tué M. Mandrandele ATAMATO, conservateur principal du parc upemba entre les villages Kyalwe et Kyubo, au centre/Katanga.

Le 09/01/2013, trois militaires et trois civils ont été tués dans les affrontements qui ont opposé Mai-Mai aux forces gouvernementales (FARDC) dans le groupement Tondo, près de la route allant de Bunkeya à Mitwaba. La population de ce groupement a dû fuir vers le centre de Bunkeya, situé à 75 km de Likasi. Ces déplacés s’ajoutent à près d’un millier d’autres déjà réfugiés dans la même cité sans assistance.

<BLOCKQUOTE>
A chaque attaque, ils pillent les biens, commettent des viols et meurtres, mutilent les cadavres, détruisent et incendient des maisons de particuliers et des bureaux administratifs. Ils enlèvent des enfants mineurs, qu’ils entrainent et font participer plus tard à d’autres attaques contre la population et les FARDC. Selon les sources humanitaires, plus de 248.455 personnes, principalement des territoires ci-haut cités, ont été contraintes au déplacement pour se mettre à l’abri de ces atrocités. Certains déplacés ont trouvé refuge dans des familles d’accueil à Bunkeya, Lwambo, Likasi et Lubumbashi; mais sont sans assistance matérielle.

</BLOCKQUOTE>

Selon plusieurs experts militaires contactés par l’ACAJ, la stratégie mise en place, à ce jour, par le Gouvernement pour combattre les miliciens Mai-Mai au Nord et Centre/Katanga n’est pas efficace sur tous les plans.

Les mesures prises actuellement par le Gouvernement congolais pour faire face à cette situation sont insuffisantes. Des forces de sécurité mieux équipées, motivées et renseignées sur la localisation de leaders Mai-Mai, à savoir MM. Gédéon Kyungu Mutanga (basé au village Kabala) et Kazadi Ntanda Imena de CORAK (basé au village Kyona) doivent être déployées, en urgence, dans le Nord et Centre Katanga, pour les neutraliser ainsi que leurs partisans, protéger la population civile et assurer le retour des déplacés dans leurs milieux respectifs, à déclaré M. Romain Mindomba, Vice-Président de l’ACAJ.
L’ACAJ dénonce le silence coupable des médias, principalement ceux de l’Etat (Radio télévision nationale congolaise), sur ces attaques ainsi que le drame humanitaire qui s’en est suivi.



Les médias ont l’obligation d’informer objectivement et en temps utile l’opinion nationale et internationale sur la souffrance qu’endure la population civile du Nord et Centre/Katanga, a déclaré Me Paul Bamopala, chargé de protection de l’ACAJ.
Les auteurs des exactions ainsi que leurs commendataires doivent être recherchés, arrêtés et déférés devant les cours et tribunaux. A cet effet, la justice congolaise doit agir très vite, car elle a la responsabilité première de poursuivre les auteurs de crimes internationaux sans attendre une quelconque injonction de la part du Gouvernement, a ajouté Me Paul Bamopala.

Vu ce qui précède, l’ACAJ recommande :
- Au Gouvernement Rdcongolais, de protéger efficacement la population du Nord et Centre/Katanga contre les atrocités de Mai-Mai et leur apporter une assistance matérielle nécessaire ;
- Au Procureur Général près la Cour d’Appel de Lubumbashi, d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs et commendataires des crimes commis au Nord et Centre/Katanga;
- Aux médias, de s’intéresser à la situation dramatique qui prévaut au Nord et Centre/Katanga et en informer l’opinion nationale et internationale.

Fait à Kinshasa, le 14 janvier 2013.

ACAJ

Pour contact presse :
M. Romain Mindomba, Vice-président de l’ACAJ


http://democratiechretienne.org/2013/01/15/sos-des-populations-de-malemba-nkulu-manono-mitwaba-et-pweto-a-cause-des-attaques-repetes-de-la-milice-mai-mai-de-gedeon-kyungu-pres-de-250-000-deplaces-a-ce-jour/







Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS DES POPULATIONS DE MALEMBA-NKULU, MANONO, MITWABA ET PWETO A CAUSE DES ATTAQUES REPETES DE LA MILICE MAI MAI DE GEDEON KYUNGU: PRES DE 250.000 DEPLACES A CE JOUR DANS L INDIFFERENCE LA PLUS TOTALE

Message  Hiro-Hito le 15/1/2013, 6:11 pm

Et le frere de l'idiot # 2, il est ou?

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS DES POPULATIONS DE MALEMBA-NKULU, MANONO, MITWABA ET PWETO A CAUSE DES ATTAQUES REPETES DE LA MILICE MAI MAI DE GEDEON KYUNGU: PRES DE 250.000 DEPLACES A CE JOUR DANS L INDIFFERENCE LA PLUS TOTALE

Message  regarder et bien voir le 15/1/2013, 6:21 pm

je n'ai jamais soustrait les Mai-mai de la liste des malfaiteurs operant et qui ont opere' au Congo, qui doivent etre punis par la justice congolaise tot ou tard.

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS DES POPULATIONS DE MALEMBA-NKULU, MANONO, MITWABA ET PWETO A CAUSE DES ATTAQUES REPETES DE LA MILICE MAI MAI DE GEDEON KYUNGU: PRES DE 250.000 DEPLACES A CE JOUR DANS L INDIFFERENCE LA PLUS TOTALE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum