Le president de Venezuela Hugo Chavez vient de quitter la terre des hommes

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le president de Venezuela Hugo Chavez vient de quitter la terre des hommes

Message  philippe le 17/4/2013, 3:33 pm


Cher Spiritus
Un bemol quand meme, le Venezuela est potentiellement plus riche en petrole que l'Arabie Saoudite. Donc ce pays peut se permettre de prendre en charge une partie de sa population, pourquoi pas? Chavez, en bon patriote et humaniste, a tout simplement mis fin a l'hegemonie des multinationales occidentales, Americaines en tete, dans son pays en nationalisant les entreprises petrolieres afin d'utiliser la manne du petrole pour ameliorer les conditions de vie de son peuple ainsi que des autres peuples d'Amerique latine, comme au Cuba, Haiti ainsi qu'en Argentine. Comme l'a affirme sir Troll dans l'une de ses interventions, sous Chavez, les conditions de vie des Venezueliens se sont considerablement ameliorees, tant la pauvrete extreme ( analphabetisme, malnutrition) a ete quasi eliminee, tandis que de millions des Venezueliens ont pu acceder aux services de base de qualite acceptable ( education, sante, et logement).
Sous le plan regional, Chavez a mis en place des programmes de cooperation qui ont permis d'eliminer la dette de l'Argentine, contractee aupres du Fmi; de briser l'asphyxie economique dans lequel Cuba fut engoufre, en livant gratuitement le petrole Venezuelien a ce pays en echange de l'envoi des medecins cubains au Venezuela; ou encore de participer a la reconstruction d'Haiti, grace a ce fond de developpement constitue a partir des economies realisees sur l'achat du pretrole Venezuelien a des prix preferentiels.
A mon avis, le probleme majeur qui se pose au Venezuela actuellement est consecutif a la transparence dans l’utilisation de revenus generes par la production du petrole ainsi qu’ a la gestion proprement dite des entreprises petrolieres publiques ainsi que des terres arables, recemment nationalisees. S'il est vrai que Chavez s'est appuye sur les formidables ressources naturelles dont regorge le Venezuela pour develloper son pays, il s'est avere que bien souvent la gestion de revenus petroliers a été emaille par des cas de corruption et de gaspillage. Moralite, la mise en œuvre de certains programmes sociaux du gouvernement, comme la construction des logements pour les pauvres, a été assez decevant.
Aussi, la nationalisation des entreprises petrolieres et de terres arables, a eu pour consequence la chute de productions nationales petrolieres et agricoles du pays. D’ailleurs, l’inflation gallopante a laquelle le pays doit faire face aujourd’hui est d’abord le reflet de l’incapacite du pays a produire suffisamment de denrees agricoles pour satisfaire les besoins alimentaires des Venezueliens. Moralite, le Venezuela exporte chaque annee davantage de denrees alimentaires pour satisfaire ses besoins internes. Dans ce contexte, il n’est pas surprenant que la question relative a la reforme des entreprises petrolieres publiques et celle liee a la reforme fonciere, tout comme celle attachee a la gestion transparente des revenus publics, figurent en bonne place des preoccupations du candidat de l’opposition, Henriques Cabriles.
En guise de conclusion, je prone une approche assez equilibriste. D’une part, j’estime que Chavez a pronfondement marque l’histoire de son pays au travers de ses programmes en faveur des pauvres et de la consolidation de l’independance du Venezuela. De l’autre, tout en soulignant la necessite de preserver les programmes sociaux en faveur des pauvres ainsi que l’independance du pays ( les plus importants heritages de Chavez), il me parait important de prendre de decisions politiques courageuses afin de 1) mettre en place de reformes structurelles afin de renforcer la transparence et l’efficacite dans la mise en œuvre des programmes sociaux et autres2) reformer les entreprises et fermes publiques, en reservant notamment un role plus important au secteur prive, afin d’assurer une meilleure gestion de ces entites. Un autre point important, auquel je n’ai pas fais suffisamment attention ici, puisqu’il releve moins du domaine economique , est celui relatif a la securite. Le Venezuela est aujourd’hui un des pays les plus dangereux au monde. Des efforts, et innovations institutionnelles, dans ce domaine est egalement prioritaire.
Nicolas Maduro ne dispose pas d’assez de capacite intellectuelle et surtout de courage politique, qualites indispensables pour mettre en œuvre de telles reformes institutionnelles. Moralite, le Venezuela est en route pour cinq annees supplementaires d’immobilisme. Durant son mandat, Madura s’attelera a poursuivre, defendre voire meme etendre « la revolution bolivarienne » conformement aux vœux exprimes par « el commandante », et ce jusqu’au prochaine election lorsqu’Henriques Cabriles prendra sa revenge. Avant cela, il devra d’abord rassurer les generaux des forces armees nationales bolivariennes du Venezuela sur sa determination a preserver l’independance et la souverainete du pays, et ensuite rassurer aussi les populations les plus demunies sur le maintien des programmes sociaux en faveur des pauvres.
Bien a vous

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le president de Venezuela Hugo Chavez vient de quitter la terre des hommes

Message  Admin le 17/4/2013, 4:19 pm

Philippe et Troll,

J'aborde dans le sens de Spiritus ... Perso Je dirais même que j'ai été un admirateur de Chavez, j'ai aimé comment il a tenu tête à l'impérialisme occidental, son soutien aux leaders du tiers monde comme Kadhaffi par exemple mais il me semble que la distribution de la manne commençait à atteindre ses limites et je crois que la contre-performance pour ne pas parler d'échec de Maduro est l'illustration d'un système qui commençait à faire déchanter un peu ... Je commence à penser que n'eut été le charisme de Chavez, le systeme aurait commencé à montrer des signes d'essoufflement sous Chavez ...Maduro n'étant pas aussi charismatique pourra difficilement permettre le chavisme de continuer.


Dernière édition par Admin le 17/4/2013, 4:42 pm, édité 1 fois

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le president de Venezuela Hugo Chavez vient de quitter la terre des hommes

Message  SpirituS le 17/4/2013, 4:24 pm

philippe a écrit:
Cher Spiritus
Un bemol quand meme, le Venezuela est potentiellement plus riche en petrole que l'Arabie Saoudite. Donc ce pays peut se permettre de prendre en charge une partie de sa population, pourquoi pas? Chavez, en bon patriote et humaniste, a tout simplement mis fin a l'hegemonie des multinationales occidentales, Americaines en tete, dans son pays en nationalisant les entreprises petrolieres afin d'utiliser la manne du petrole pour ameliorer les conditions de vie de son peuple ainsi que des autres peuples d'Amerique latine, comme au Cuba, Haiti ainsi qu'en Argentine. Comme l'a affirme sir Troll dans l'une de ses interventions, sous Chavez, les conditions de vie des Venezueliens se sont considerablement ameliorees, tant la pauvrete extreme ( analphabetisme, malnutrition) a ete quasi eliminee, tandis que de millions des Venezueliens ont pu acceder aux services de base de qualite acceptable ( education, sante, et logement).
Sous le plan regional, Chavez a mis en place des programmes de cooperation qui ont permis d'eliminer la dette de l'Argentine, contractee aupres du Fmi; de briser l'asphyxie economique dans lequel Cuba fut engoufre, en livant gratuitement le petrole Venezuelien a ce pays en echange de l'envoi des medecins cubains au Venezuela; ou encore de participer a la reconstruction d'Haiti, grace a ce fond de developpement constitue a partir des economies realisees sur l'achat du pretrole Venezuelien a des prix preferentiels.
A mon avis, le probleme majeur qui se pose au Venezuela actuellement est consecutif a la transparence dans l’utilisation de revenus generes par la production du petrole ainsi qu’ a la gestion proprement dite des entreprises petrolieres publiques ainsi que des terres arables, recemment nationalisees. S'il est vrai que Chavez s'est appuye sur les formidables ressources naturelles dont regorge le Venezuela pour develloper son pays, il s'est avere que bien souvent la gestion de revenus petroliers a été emaille par des cas de corruption et de gaspillage. Moralite, la mise en œuvre de certains programmes sociaux du gouvernement, comme la construction des logements pour les pauvres, a été assez decevant.
Aussi, la nationalisation des entreprises petrolieres et de terres arables, a eu pour consequence la chute de productions nationales petrolieres et agricoles du pays. D’ailleurs, l’inflation gallopante a laquelle le pays doit faire face aujourd’hui est d’abord le reflet de l’incapacite du pays a produire suffisamment de denrees agricoles pour satisfaire les besoins alimentaires des Venezueliens. Moralite, le Venezuela exporte chaque annee davantage de denrees alimentaires pour satisfaire ses besoins internes. Dans ce contexte, il n’est pas surprenant que la question relative a la reforme des entreprises petrolieres publiques et celle liee a la reforme fonciere, tout comme celle attachee a la gestion transparente des revenus publics, figurent en bonne place des preoccupations du candidat de l’opposition, Henriques Cabriles.
En guise de conclusion, je prone une approche assez equilibriste. D’une part, j’estime que Chavez a pronfondement marque l’histoire de son pays au travers de ses programmes en faveur des pauvres et de la consolidation de l’independance du Venezuela. De l’autre, tout en soulignant la necessite de preserver les programmes sociaux en faveur des pauvres ainsi que l’independance du pays ( les plus importants heritages de Chavez), il me parait important de prendre de decisions politiques courageuses afin de 1) mettre en place de reformes structurelles afin de renforcer la transparence et l’efficacite dans la mise en œuvre des programmes sociaux et autres2) reformer les entreprises et fermes publiques, en reservant notamment un role plus important au secteur prive, afin d’assurer une meilleure gestion de ces entites. Un autre point important, auquel je n’ai pas fais suffisamment attention ici, puisqu’il releve moins du domaine economique , est celui relatif a la securite. Le Venezuela est aujourd’hui un des pays les plus dangereux au monde. Des efforts, et innovations institutionnelles, dans ce domaine est egalement prioritaire.
Nicolas Maduro ne dispose pas d’assez de capacite intellectuelle et surtout de courage politique, qualites indispensables pour mettre en œuvre de telles reformes institutionnelles. Moralite, le Venezuela est en route pour cinq annees supplementaires d’immobilisme. Durant son mandat, Madura s’attelera a poursuivre, defendre voire meme etendre « la revolution bolivarienne » conformement aux vœux exprimes par « el commandante », et ce jusqu’au prochaine election lorsqu’Henriques Cabriles prendra sa revenge. Avant cela, il devra d’abord rassurer les generaux des forces armees nationales bolivariennes du Venezuela sur sa determination a preserver l’independance et la souverainete du pays, et ensuite rassurer aussi les populations les plus demunies sur le maintien des programmes sociaux en faveur des pauvres.
Bien a vous

Mr. Philippe
Vous avez presque tout dit! Merci pour ce complément. Le pétrole est une ressource qui s’épuisera un jour ou soit l’addiction humaine à cette ressource va s’atténuer et voir ces revenues s’effondrer. Pour une nation la clé de la survie est dans la diversification et surtout la formation/éducation de sa population enfin d’encourager la créativité/compétitive sur la quelle se forge une véritable classe moyenne, le pilier des économies des nations puissantes. Les USA sont experts en matière. Il n y a pas de formule magique et absolu seulement de politique visionnaire et audacieuse!
Je suis par nature contre les leaders qui s’éternisent au pouvoir en politique ou dans des entreprises.
Je pense qu’après deux mandats soit 10 ans max un président doit dégager le pouvoir pour laisser la place à un autre.

SpirituS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le president de Venezuela Hugo Chavez vient de quitter la terre des hommes

Message  mongo elombe le 17/4/2013, 4:29 pm

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/venezuela-la-face-cachee-du-beau-134410

Le Président de Bolivie, Evo Morales, a affirmé ce mercredi, que les USA cherchaient à fomenter un climat de violence au Vénézuela, afin de favoriser un coup d'Etat contre le nouvel homme fort du pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le president de Venezuela Hugo Chavez vient de quitter la terre des hommes

Message  mongo elombe le 17/4/2013, 11:29 pm



Venezuela : l’opposition et les USA tentent-ils un coup d’Etat ?
Michel Collon
16 avril 2013

Attendez-vous à être désinformés sur l’élection au Venezuela. Je suis en contact avec Caracas et bien sûr, j’entends une toute autre version…
1. Maduro a vraiment gagné. Comme tous les observateurs internationaux qui ont déjà surveillé les votes vénézuéliens, l’ancien président US Jimmy Carter a déclaré que le système électoral vénézuélien était le plus fiable au monde. Et l’article de mon ami Romain Migus, qui vit à Caracas, décrit avec précision le contrôle neutre des opérations électorales. Dans cette commission siègent des représentants de Capriles, et ils ont tous reconnu que le système était fiable.

2. Pourquoi un score si étroit ? Plusieurs facteurs sans doute : il n’est jamais bon d’annoncer trop tôt une victoire confortable, cela a sans doute démobilisé une partie des chavistes, croyant que la victoire est assurée. Mais il ne faut pas se leurrer : certains problèmes du pays traînent à trouver leur solution, il y a – et je peux en témoigner avec une expérience personnelle – un véritable sabotage de la bureaucratie et souvent un problème de corruption. Les gens faisaient confiance à Chavez pour quand même surmonter ces obstacles. Pour convaincre, Maduro devra engager rapidement une lutte très dure et prolongée contre la bureaucratie. En s’appuyant sur la base et le contrôle populaire.

3. Contester la victoire est un truc classique pour manipuler l’opinion et préparer la déstabilisation. Le livre de l’avocate Eva Golinger « Code Chavez – CIA contre Venezuela » expose de nombreux documents US : ils prouvent l’activité intense de la CIA au Venezuela avant et pendant le coup d’Etat militaire de 2002 (qui avait emprisonné Chavez, mais échoua suite à la résistance populaire massive). La CIA n’a évidemment pas cessé d’agir dans ce pays, comme dans tous les pays où des gouvernements résistent aux multinationales : des coups d’Etat ont aussi été préparés en Bolivie, en Equateur (échecs) et au Honduras (succès).

4. Les médias européens présentent Capriles comme « centre droit ». Son programme est en réalité d’extrême droite et sa famille est une des plus riches du pays. Leur passeport est peut-être vénézuélien, mais leur cœur est aux USA. (Voir son portrait)

5. Ce lundi, les milices de Capriles ont attaqué des sièges du parti chaviste, des centres de médecine sociale et la télévision publique, tuant plusieurs personnes. En fait, Capriles et les agents US avaient préparé des incidents violents pour créer un climat justifiant un nouveau coup d’Etat. Cette stratégie fut déjà appliquée dans divers pays.

6. Si vous craignez que tout ceci soit une « théorie du complot », écoutez John Perkins, qui a travaillé toute sa vie pour les services secrets US avant de les dénoncer dans le livre « Confessions d’un assassin financier ». Dans cette interview vidéo, il commente la façon dont la CIA a organisé des incidents violents pour préparer le coup d’Etat qui a renversé le premier ministre iranien en 1951 (le pétrole, déjà !). C’est à 02’ 47, mais toute l’interview est ultra importante. (voir ci-dessous)

7. Le fond du problème reste : à qui doivent servir les richesses naturelles ? Aux multinationales comme Exxon (45 milliards $ bénéfices annuels) ou à éradiquer la pauvreté ? L’Afrique, riche, crève de faim parce que les multinationales, la banque mondiale et le FMI y décident de tout. Dans le monde arabe, les Frères musulmans affronteront de plus en plus la colère populaire car leur programme économique très à droite se met à genoux devant les intérêts des Etats-Unis et le peuple reste donc dans la pauvreté. Par contre, l’Amérique latine est en train de se libérer depuis que Chavez a dit NonL’Amérique latine est en train de se libérer depuis que Chavez a dit Non.

8. La tentative de coup d’Etat réussira-t-elle au Venezuela ? Cela dépend de la résistance et du sang froid des Vénézuéliens, mais aussi de notre responsabilité pour faire circuler l’info contre les médiamensonges.
http://www.michelcollon.info/Venezuela-l-opposition-et-les-USA.html

















16 Votes

Réponse





vanda


17 avril 2013


Quand on voit la formidable bataille que Chavez a dû mener pour amener PDVSA ‘société nationale du pétrole) à verser des dividendes à l’ état vénézuelien( la bourgeoisie vénézuelienne se les accaparant habilement et ce jusqu’ en 2002 ) ….cette bataille l’ amenant à subir le coup d’ état mené par la bourgeoisie contre lui …..on a une petite idée du niveau de crapulerie qu’ il peut y avoir face à la révolution bolivarienne !
Soyons constamment à ses cotés!



































Revenir en haut Aller en bas

Re: Le president de Venezuela Hugo Chavez vient de quitter la terre des hommes

Message  Troll le 17/4/2013, 11:41 pm

Mama Mongo

Ce que les USA ou la CIA auront du mal..á faire un coup d´État..parce qu´une bonne partie des membres de l´armée du Venezuela sont plus á "gauche" qu´á droite... pire Chavez était un membre de cette armée qu´il a pris soin d´organiser et d´équiper pendant son règne Smile

La réaction de Radonsky qui avait contesté les resultats est un mauvais signe..et Maduro a pris une bonne stratégie en demandant de "recompter les bulletins"..ce qui risque d´augmenter le % de Maduro

Mr l´Admn

Maduro a sans doute Lula comme "mentor" car provenant du syndicalisme comme lui..et verifez un peu quelle est l épouse de Maduro..
Lula sans grande capacité intellectuel a fait mieux au Brésil que ceux qui possedent des diplômes d´université Like a Star @ heaven
Selon Troll, la "voie" á suivre est celle du Brésil....plus de discipline budgetaire..sans renoncer aux actions "sociales"..Exactement comme le Brésil, le Venezuela devrait continuer la politique sociale qui peut faire avancer le progrès du pays...tout comme s´ouvrir aux "privés" ne serait pas une mauvaise chose.
C´est au Brésil que Maduro devrait rechercher l´inspiration Idea

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le president de Venezuela Hugo Chavez vient de quitter la terre des hommes

Message  ndonzwau le 19/4/2013, 5:27 pm

Tout a été dit et bien dit ici sur le chavisme, nonobstant le regard volontiers biaisé de l'Occident sur Chavez, voici une réflexion qui compare non sans mérites le chavisme au péronisme ! Il éclaire quelque part l'ère Chavez au Venezuela, en Amérique latine...
Un populisme de gauche contre celui de droite, un "socialisme" contre un "fascisme" ?


"Le chavisme au Venezuela, le péronisme en Argentine : une comparaison
° http://america-latina.blog.lemonde.fr/2013/04/19/le-chavisme-au-venezuela-le-peronisme-en-argentine-une-comparaison/
La comparaison entre le chavisme vénézuélien et le péronisme argentin est éclairante et d'actualité. Les deux mouvements trouvent leur origine dans un leadership d’origine militaire, qui s’est dressé face aux partis traditionnels.
(...)
Leur politique de "bien-être social" remplace la charité des dames patronnesses et l’action de l’Eglise catholique, tout en devenant le ressort d’une nouvelle forme de clientélisme à l’échelle de l’Etat national. Le péronisme puisait dans les réserves considérables accumulées par l’Argentine pendant la seconde guerre mondiale.
(...)
Chavez a, lui aussi, divisé la gauche, captant à son profit une partie des communistes, des sociaux-démocrates et des guévaristes, tout en en rejetant d’autres vers l’opposition. Le folklore « bolivarien », égrené par ses discours transmis "en cadena" (en chaîne) sur les télévisions et les radios, est aussi éclectique que la doctrine péroniste.
La différence, capitale, est que le chavisme s’est rapidement identifié à Cuba et au castrisme. Peron, lui, a été un précurseur du non-alignement avec sa "tercera posicion" (troisième position), une attitude prudente après le "neutralisme" de la junte militaire de 1943, qui cachait des sympathies pour l’Allemagne et l'Italie.

Hétérogénéité et éclectisme
La politique au Venezuela tournait autour du centre, depuis la fin de la dictature du général Marcos Pérez Jimenez (1953-1958). Deux partis traditionnels, Action démocratique (social-démocrate) et la Démocratie chrétienne (Copei, centre droit), se sont alterné au pouvoir pendant quarante ans. Le Venezuela est resté démocratique pendant cette période, tandis que l’Amérique latine sombrait dans les dictatures et l’autoritarisme.
(...)
Curieux paradoxe, pour un parti qui prétend monopoliser l’espace de la gauche, que ce rejet des étudiants, de l’intelligentzia et du mouvement syndical. Au fil des années, la dissidence de nombreux chavistes de la première heure a renforcé le positionnement de centre gauche dont se réclame le chef de l’opposition, Henrique Capriles Radonski.

Capacité d'adaptation et pérennité
(...)
Plutôt que le "socialisme du XXIe siècle", le chavisme serait "le péronisme du XXIe siècle", donnant un nouveau visage au populisme médiatique, grâce à la télévision et aux réseaux sociaux, et surtout grâce à la manne inépuisable du pétrole.

Le scrutin présidentiel du 14 avril, marqué par la faible performance du candidat officiel Nicolas Maduro, est un avertissement. Le chavisme sans Chavez joue sa survie dans les années à venir. A l’aune de l’expérience argentine, ce n’est pas en se drapant dans une prétendue pureté idéologique qu’il a des chances de devenir une force durable et de continuer à peser au Venezuela."


° http://america-latina.blog.lemonde.fr/2013/03/28/au-venezuela-un-spot-de-propagande-met-en-images-larrivee-de-hugo-chavez-au-paradis/#xtor=RSS-32280322
° http://america-latina.blog.lemonde.fr/2013/04/16/comment-nicolas-maduro-est-devenu-lelu-de-cuba-au-venezuela/
° http://america-latina.blog.lemonde.fr/2013/04/15/au-venezuela-apres-lelection-presidentielle-le-chavisme-ne-pourra-plus-ignorer-lopposition/
° http://america-latina.blog.lemonde.fr/2013/04/15/au-venezuela-apres-lelection-presidentielle-le-chavisme-ne-pourra-plus-ignorer-lopposition/
° http://www.liberation.fr/monde/2013/04/19/venezuela-l-opposition-accepte-la-verification-de-l-ensemble-des-urnes_897363
Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le president de Venezuela Hugo Chavez vient de quitter la terre des hommes

Message  mongo elombe le 20/4/2013, 2:11 am



19/04/2013 16:56:37




1


Le Président Maduro à John Kerry : « Peu nous importe votre reconnaissance...»

« Va te faire voir ailleurs, John Kerry ! Hors d'ici ! L'interventionnisme, ça suffit ! » -Nicolas Maduro








TEXTE TAILLE







"Peu nous importe votre reconnaissance. L’interventionnisme, ça suffit !"

Le président de la République du Venezuela, Nicolás Maduro Moros, a critique aujourd’hui l’ingérence du gouvernement des Etats-Unis dans les affaires intérieures du Venezuela.

Le Président a eu une réunion avec les gouverneurs des états au cours de la quelle il a qualifié d’ "obscène" l’interventionnisme des Etats-Unis dans le processus politique que vit le pays, y compris les élections présidentielles du 14 Avril 2013..

Le Secrétaire d’Etat US, John Kerry, a exigé aujourd’hui que les votes au Venezuela soient recomptés et il a remis en question la légitimité de Maduro.

Maduro a souligné dans son refus des déclarations de John Kerry :

" Qu’est-ce qui vous prend de parler du Venezuela alors qu’il y a assez de problèmes économiques, sociaux et politiques qui écrasent le peuple des États-Unis ?"

"Regardez ailleurs qu’au Venezuela, John Kerry ! Hors d’ici ! L’interventionnisme, ça suffit !",

A propos du refus des États-Unis de reconnaître les résultats données par le Conseil National des Élections (CNE), il a dit :

"Qu’ils ne reconnaissent rien ! Peu nous importe leur reconnaissance ! Leur reconnaissance ne nous manque pas ! Nous avons décidé d’être libres et indépendants, avec ou sans vous !"

(...) Le chef de l’État a indiqué qu’avec les Présidents de la Région [Amérique Latine], il avait traité "un ensemble d’éléments devant aller vers un gouvernement par la rue et nous avons une idée assez claire de ce que sera la chronologie. Nous allons étoffer les ministères, la Santé et l’Éducation étant des priorités absolues."

Aporrea et Presse Présidentielle via WikiStrike



1









Revenir en haut Aller en bas

Re: Le president de Venezuela Hugo Chavez vient de quitter la terre des hommes

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:09 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum