Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Mathilde le 20/3/2013, 3:22 pm

Rwanda : NTAGANDA charge « KABILA » à l’ambassade des USA à Kigali


Hermétiquement surveillé à l’ambassade des Etats-Unis à Kigali, Bosco Tanganda en route pour la CPI, charge Joseph Kabila. selon une indiscrétion du NSA, l’homme aurait expliqué toute l’architecture de la plus grande maffia organisée par J. Kabila et ses amis dans la région des grands lacs. Plus de 13 Chefs d’Etats sont cités, plusieurs firmes internationales également.

Bosco Ntaganda est l'araignée tissant sa toile de violence et de mise à sac au Nord-Kivu, dans l'est du Congo. Ce Terminator organise des enlèvements, passe des matières premières en contrebande au Rwanda et est activement impliqué dans la déforestation du Parc des Virunga. Et bien que Ntaganda soit recherché par la Cour pénale internationale pour crimes contre l'humanité, il coulait des jours paisibles à Goma, à quelques mètres à peine de la frontière rwandaise. Une situation qui s'explique par le fait que Bosco Ntaganda sert, en réalité, les intérêts du Président congolais Kabila ainsi que ceux de son homologue rwandais, Paul Kagame. Le mariage de raison conclu fin 2009 entre Kabila et Kagame repose sur une seule personne : Bosco Ntaganda.



http://afrique.kongotimes.info/afrique/afrique_centrale/rwanda/5618-rwanda-ntaganda-charge-kabila-ambassade-usa-kigali-joseph-bosco.html

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  mongo elombe le 20/3/2013, 3:48 pm





Le "général" Bosco Ntaganda. Photo d’archives

Délogé le 15 mars dernier de sa «planque» quelque part dans la province congolaise du Nord Kivu par les hommes du duo Bisimwa-Makenga, le «général» fugitif Bosco Ntaganda a réapparu, comme par enchantement, lundi 18 mars, à l’ambassade des Etats-Unis à Kigali. L’homme qui était en cavale depuis avril 2012 pour échapper aux mandats d’arrêt lancés – en 2006 et 2012 - à son encontre par la CPI (Cour pénale internationale) «demande» maintenant son extradition à La Haye. C’est la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo qui a donné l’information…sur Twitter. Manipulation ?


Twitter

«Nous avons appris aujourd’hui que Bosco Ntaganda est entré au Rwanda et s’est rendu à l’ambassade américaine à Kigali», annonçait lundi 18 mars le chef de la diplomatie rwandaise sur son compte «Twitter». La nouvelle a été aussitôt confirmée par Victoria Nuland, porte-parole du département d’Etat américain. Celle-ci a parlé d’une «demande spécifique» formulée par «Bosco» d’être transféré à La Haye. Etrange. L’homme s’y opposait depuis 2006. Le Rwanda de Paul Kagame et le Congo démocratique de «Joseph Kabila» semblaient le protéger. Depuis l’éclatement de la mutinerie des éléments FARDC étiquetés CNDP, en avril 2012, Kinshasa et Kigali ne semblent plus regarder dans la même direction.

Rares sont les observateurs qui croient sérieusement à la version des faits relatée par la ministre Louise Mushikiwabo. A tort ou à raison, les dirigeants rwandais ont, à plusieurs occasions, démontré leur maîtrise de l’art de la manipulation de l’information. Bref, l’art de la désinformation. Qui pourrait croire franchement qu’après avoir franchi la frontière entre le Congo et Rwanda, Ntaganda est entré dans le territoire rwandais sans rencontrer un membre des forces de sécurité. Il a poursuivi son bonhomme de chemin jusqu’à l’ambassade américaine dans la capitale rwandaise. C’est trop beau pour être vrai dans ce pays qui passe pour un des "meilleurs" Etats policiers du continent. Questions : Quel «deal», l’officier fugitif a pu passer avec les dirigeants rwandais avant sa "reddition"? Quelle est la contrepartie qui lui a été offerte ? En «livrant» Ntaganda, les dirigeants rwandais tentent-ils de desserrer l’étau diplomatique d’une communauté internationale qui les accuse de soutenir la déstabilisation dans la partie orientale du Congo ? Pourquoi Ntaganda a-t-il jeté son dévolu sur la mission diplomatique américaine dont le pays n’est pas signataire du Statut de Rome créant la CPI? Y a-t-il eu des tractations entre Kigali et Washington ?

Enfants soldats

Ancien bras droit de l’ex-chef milicien de l’Ituri, Thomas Lubanga, Ntaganda est poursuivi par la CPI pour «crimes contre l’humanité et crimes de guerre» commis, entre 2002 et 2003, au Congo-Kinshasa. On ne dit pas assez que «Thomas» et
«Bosco» sont des purs produits de l’occupation de la partie orientale du Congo par les armées ougandaise et rwandaise. Et ce, après la rupture de la
«coopération militaire» décidée par LD Kabila avec l’Ouganda et le Rwanda qui l’avaient porté au pouvoir un certain 17 mai 1997. Les deux pays avaient mis sur pieds une nouvelle « rébellion congolaise » dénommée RCD (Rassemblement congolais pour la démocratie).

Dans le District de l’Ituri (Province Orientale), Lubanga et Ntaganda ont été, dès juillet 2001, tour à tour, au service des Ougandais et des Rwandais. Les deux chefs miliciens ont été initiés au recrutement des enfants soldats, les fameux
«Kadogo». C’est grâce à des officiers ougandais que Lubanga a pu mettre sur pieds sa milice dénommée «UPC» (Union des patriotes congolaises). Les officiers de Museveni vont attiser la haine entre les Hema (apparentés aux Tutsi hima) et les Lendu (agriculteurs). Après avoir servi les Ougandais, Lubanga et Ntaganda avaient changé d’alliance en se mettre au service de la "rébellion" pro-rwandaise du RCD-Goma. L’enjeu ici n’était rien d’autre que l’occupation du terrain pour se ruer sur les diamants et les mines d’or de l’Ituri.

Après les travaux du dialogue inter-congolais, fin 2002, qui a donné naissance au gouvernement de transition dit «1+4», Lubanga et Ntaganda ont amorcé un rapprochement avec «Joseph Kabila». En «récompense», l’ancien chef milicien devait être intégré dans le haut commandement des Forces armées de la RD Congo. "Bosco" attendait dans l’Ituri. Patatras ! En février 2005, neuf Casques bleus du Bangladesh sont tués en Ituri. Qui les a abattu ? Pourquoi ? Les meurtres sont imputés aux miliciens de l’UPC. Lubanga est accusé d’en être le commanditaire. A la demande du Conseil de sécurité des Nations unies, le chef milicien est arrêté dans un grand hôtel à Kinshasa où il attendait sa nomination à un poste. Le 19 mars 2005, il est transféré en catimini à La Haye à bord d’un avion militaire français. "Bosco" a, pour sa part, rejoint le maquis du CNDP dans le Nord Kivu.

Lubanga embastillé aux Pays-Bas, il restait «Bosco». Celui-ci a bénéficié pendant longtemps de la «bienveillance» - connivence ? - de «Joseph Kabila». Le locataire du Palais de la Nation clamait à qui voulait l’entendre sa volonté de "faire passer la paix avant la justice". Pour lui, le transfert de Ntaganda à La Haye pouvait menacer la paix et la sécurité dans la province du Nord Kivu. En janvier 2009, Laurent Nkunda est évincé de la direction du CNDP. Il y est remplacé par «Bosco» qui, bien que sujet rwandais, est promu au grade de général-major des FARDC dans le cadre du «mixage» des combattants du CNDP.

« Curieux business »
En avril 2012, la CPI lançait un nouveau mandat d’arrêt, après celui de 2006, contre Ntaganda. C’est la perplexité tant à Kinshasa qu’à Kigali. Dans une interview accordée au magazine parisien «Jeune Afrique» (voir n°2682 du 3-9 juin 2012), la ministre rwandaise des Affaires étrangères «tance» la justice internationale. Elle fait remarquer que «Bosco Ntaganda n’est pas recherché par le Congo, mais par la Cour pénale internationale». Il n’empêche. Le malaise est là ! Faut-il continuer à protéger «Bosco» ? A Kinshasa, Lambert Mende Omalanga, porte-parole de son état, qui «porte» plus la «parole» de «Joseph Kabila» que celle du gouvernement - dont les réunions du conseil des ministres sont rarissimes - soutient que le fugitif sera jugé par les cours et tribunaux congolais. Vraiment ?

Fin septembre 2012, ulcéré manifestement par le «double langage» du «raïs», le ministre rwandais de la Défense, le général James Kabarebe, fait une sortie médiatique surprenante. Dans un entretien au quotidien bruxellois «Le Soir», daté du 30 septembre dernier, il décrit «Joseph Kabila» en une sorte de parrain maffieux qui se livrerait à de «curieux business» avec «Bosco». Une allusion claire notamment à l’affaire du jet Gulftream américain qui a atterri le 3 février 2011 à Goma avec à son bord quatre passagers qui venaient d’acheter 480 kilogrammes d’or. Valeur marchande : plus de 20 millions de dollars (14,1 millions d’euros). Le vendeur de cette cargaison n’était autre que Ntaganda. Celui-ci aurait empoché 6,8 millions $ US (4,8 millions d’euros) en cash. Il semble que l’ex-lieutenant de Lubanga avait «des mines personnelles en Ituri». Selon des indiscrétions, Ntaganda «travaillait» avec la fratrie «Kabila».

Une affaire dérangeante

Dans cette interview, «James» a dit sa part de vérité sur la crise née au Nord Kivu. «Au lendemain des élections (Ndlr : 28 novembre 2011), racontait-il, le président Kabila a été mis sous pression par la communauté internationale qui exigeait l’arrestation du général Bosco Ntaganda». Et d’ajouter que Kinshasa dépêcha, début février dernier, une délégation à Kigali. Objectif : faire savoir aux interlocuteurs rwandais que «Joseph» souhaitait l’arrestation de Ntaganda «mais sans le déférer devant la Cour pénale internationale». Au mois de mars 2012, le patron de l’ANR (Agence nationale de renseignements), Kalev Mutond, aurait confié à Kabarebe que le numéro un Congolais «était déterminé à protéger Bosco Ntaganda, à ne pas le transférer à la CPI mais le faire traduire devant une juridiction congolaise». Quelques semaines plus tard, «Joseph Kabila» se rend à Goma et annonce qu’il fallait «à tout prix» appréhender Ntaganda. «Ce message, fera observer Kabarebe, était le contraire de ce que j’avais entendu la veille, où on me disait que Bosco pouvait rester dans sa ferme».

Dans un article mis en ligne le samedi 16 mars dernier, notre journal annonçait que Bosco Ntaganda a été délogé de sa cachette par des forces fidèles au duo Makenga-Bisimwa. Et qu’il aurait fui en direction du Parc deVirunga accompagné d’une trentaine de combattants chargés d’assurer sa garde. Comment a-t-il pu atteindre Kigali et surtout l’ambassade US à l’insu des autorités rwandaises? Mystère.

L’heure est aux questionnements. Quelle décision pourra prendre l’Administration Obama ? Va-t-elle livrer Ntaganda à la CPI au risque de gêner aux entournures non seulement «Joseph Kabila» mais aussi les potentats rwandais et ougandais et pourquoi pas certains lobbies anglo-saxons? L’Administration Obama va-t-elle invoquer la "neutralité" en refilant la «patate chaude» à un Etat signataire du Statut de Rome? Une chose paraît sûre : au-delà des apparences, l’affaire Ntaganda dérange. Elle pourrait éclabousser plus d’un…

Baudouin Amba Wetshi
© Congoindépendant 2003-2013






6 Réactions





Simon Kibentele [kiteri@yahoo.fr] 19/03/2013 15:34:28
--------------------------------------------------------------------------------

Cette redition a des countours flous! Kigali et Washington n’ont jamais ratifies le traite de Rome! Est-ce que Bosco est beaucoup plus criminel que Nkundabatware et alias "Sultani Makenga?" Ne sont-ils pas tous des tueurs des Congolais? Bof! C’est du vrai theatre.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Du théatre comme le dit mon frère tolamuka nous devons nous libérer nous même de ses malfaisants.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  ndonzwau le 20/3/2013, 4:19 pm

Allons donc, cher Mr NE; encore vos broderies sur vos souhaits que vous décrétez réalités !
Vous ne voulez pas que votre héros Kanambe soit inquiété ni dedans ni dehors; que sa gestion du pays ne peut être bonne...
Que les Américains, les Rwandais, la Cpi... ne présentent aucune menace pour lui...
Et voilà, c'est devenu des faits pour vous; c'est à demander si nous sommes tous des mytho qui regrettons la descente en enfer du pays, qui voyons un changement et au Rwanda et chez les Yankees...
A se demander pourquoi Kanambe a tant tardé pour arrêter Ntaganda qui paradait tranquillos à Goma; à se demander pourquoi Amerloques et rwandaleux tutsi ont tant négocié sa reddition !?!

C'est quoi donc vos faits ?
Les américains et les autres puissants usent et abusent de leur hégémonie, un néocolonialisme hypocrite toujours préjudiciable pour nous et des plans qui favorisent leurs alliés comme le Rwanda, je suis le premier à le stigmatiser et à le regretter mais on ne peut pas ne pas voir qu'un frémissement autre est en cours : leurs protégés, le Rwanda et son infiltré criminel changent aujourd'hui leurs braquets et arrêtent (ne fût-ce déjà à l'ambassade) celui qu'ils cachaient et signent des accords qui les contraignent !
Je suis le premier à douter que tout cela échappe au favori et malin Kagame qui s'empresse de négocier toujours en sa faveur mais on ne peut dire que rien ne bouge !
A la Cpi, les procès sont plus politiques que judiciaires, je vous l'accorde mais qui dit politique suppose que les intérêts du moment peuvent évoluer : qui savez-vous rester toujours en tendresse demain de Kanambe et même de Kagame ?
Avec çà, rien de surprenant à attendre du procès; dites plutôt alors qu'on s'est trompé et qu'on nous trompe : le gentil et le soldat garant de nos frontières qu'est Ntaganda mérite un monument plutôt que subir d'affreux jours de gnouf !

Le summum :
Ngonga Ebeti a écrit:"(...)Finalement, l'Occident n'a pas besoin d'un Congo fort economiquement et ne militera jamais, comme il l'a toujours fait d'ailleur, pour que ce pays se stabilise et se developpe. JAMAIS!!!!! Alors de grace, apprenons a accepter ce FAIT, et deponsons notre precieuse energie a forger notre propre destin comme des personnes responsables, matures, et intelligentes que nous pensons etre.(...)"
D'un bras vous nous vendez un Président victime des multinationales (même Obama n'y peut rien, nous dites-vous), de l'autre vous regrettez notre déficit d'énergie et vous oubliez complètement la responsabilité de ce chef qui n'arrive à nous mobiliser et pourquoi et comment !
Où sont encore là les faits ???

Bon, tout va bien, votre pays tourne à merveille, vos soeurs et frères partout sur le territoire sont heureux de leur sort et de leurs gouvernants : on croit rêver... Rien à changer; rien ne change !
A plus...

Compatriotiquement!
[quote]


Dernière édition par ndonzwau le 20/3/2013, 6:44 pm, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  L'avocat de Mobutu le 20/3/2013, 5:07 pm

Kagame est très arrogant, c'aurait été humiliant que de se voir obliger, par les accords que l'on venait fraichement de signer a Addis-Abeba, d'arrêter l'un de ses poulains et de le livrer a la CPI. Chose qui d'ailleurs n' aurait pas été aisée étant donné que les rwandais n'ont jamais ratifié le statut de Rome.
S'ils avaient dit qu' ils le détenait, ils auraient été obliger de le garder, le temps de trouver un mécanisme juridique pour l'envoyer a la haie, le droit international obligeant. Le temps justement que le redoutable Mende Omalanga, qu'on a surnomme Pinokio au Rwanda, allaient prendre pour arroser le media en brandissant les dossiers des Kunda et Mutebwisi, ce qui aurait noirci encore ce Pays et pousser peut être la communauté internationale et les états unies a exiger en plus de Ntanganda, les deux premiers sanguinaires citées...
C'est pour cela qu'ils nous ont servi la petite histoire abracadabrantesque et débile de l'ambassade. Ces rwandais ne sont pas aussi intelligents que nous le pensons..

L'avocat de Mobutu

NgongaEbeti a écrit:
ndonzwau a écrit:
NgongaEbeti a écrit:Une partie de "l'epopee" de Ntaganda est relatee dans un article parut sur le site de la chaine de TV americaine ABC News ou il est dit:

After entering Rwanda around 5 a.m, Ntaganda tried to reach out to his friends in the Rwandan army, said Stanislas Baleke, a political official in the M23 movement, who knows Ntaganda. "But once he was in Rwanda they told him they could not guarantee his security," said Baleke.

According to Baleke, Ntaganda was told by his contacts in the Rwandan army to go to the U.S. embassy as the United States is not a member of the International Criminal Court and has no obligation to hand Ntaganda over to the court.

Apparemment, apres etre entre au Rwanda vers 5 heure du matin, Ntaganda tenta de joindre ses amis dans l'armee rwandaise, d'spres Stanislas Baleke, un officier politique du M23 qui connait Ntaganda. Mais ces derniers lui dirent qu'ils ne pouvaient pas garantir sa securite et lui conseillerent/dirent de ce rendre a l'ambassade americaine etant donee que les USA, non membre signataire de la CPI, n'a aucune obligation de cooperer avec celle-ci. Voila pour la courte traduction de ce passage.
Voici le lien:

Congo Warlord Bosco Ntaganda Remains at US Embassyhttp://abcnews.go.com/International/wireStory/rwandan-government-claims-ntaganda-us-embassy-18755853

Bref, surement que dans les jours a venir nous auront de plus amples informations sur cette drole de reddition, mais une chose est sure, cela est un deal entre rwandais et americains. Et c'est aussi une facon de "dedouaner" kagame aupres de ses propres soldats en indiquant de facon voilee que ce sont les USA, et non kagame, qui a livre Ntaganda a la CPI.
La supposition évoquée dans ABC est probablement la plus juste : Ntanganda avait à choisir entre se rendre (en un endroit sûr(!)NDA) et se faire tuer par ses (anciens!) amis qui ont aujourd'hui plus d'une raison de le faire taire !

Mais c'est là où commence la véritable interrogation : comment a-t-il eu le loisir de choisir et de se retrouver dans Kigali à l'ambassade des USA ? Et alors cela suppose négociation; quelle est dès lors la substance de ce "deal" entre Ntaganda, le Rwanda et les USA ? Bref qu'ont obtenu en contrepartie les uns et les autres au risque de devoir le transférer à la CPI (ajoutons de suite que les USA comme le Rwanda n'ont aucune obligation légale de le faire sauf morale...) ! L'instinct de survie qui l'a mené aux portes de l'ambassade peut au moins générer des risques pour le Rwanda : "plaider coupable" en est peut-être une des parades et a été négocié à cette occasion...
Attendons voir !

Compatriotiquement!

Il me parait evident que Ntaganda a beneficie de l'aide de ses parrains militaires rwandais pour parvenir a l'ambassade des USA a Kigali. Comme je le disait plus haut, cette ambassade, est situee juste a cote du ministere rwandais de la defense. C'est evident que toute cette histoire, ce scenario, a ete negocie bien a l'avance pour les interets des USA et de leur pion kagame.
Encore une fois, je ne vois pas vraiment de quoi les USA auraient peur de voir un Ntaganda a la CPI. Pendant son proces, si il a lieu, tout sera fait pour que le role de ses parrains (museveni et kagame) soit, sinon occulte, alors minimise. Bref, je ne m'attends a absolument rien de surprenant de ce proces.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Mathilde le 20/3/2013, 6:03 pm


Transfert du criminel Rwandais Bosco Ntanganda :cafouillage entre le Rwanda les USA et la CPI





Le transfert de Bosco Ntaganda ne sera pas aisé au regard de tout ce qui se mijote autour de sa nationalité. Pour Kigali et son président Paul Kagame, le dossier Ntaganda relève désormais de la compétence des Etats-Unis, de la RDC et de la CPI.

Pendant ce temps, la RDC n'a formulé aucune demande d'extradition de cet ex-général des FARDC malgré les multiples griefs portés contre lui. Congolais ou Rwandais ? La nationalité de Bosco Ntaganda fera avancer ou traîner son transfèrement à la CPI !

La ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, a été intransigeante sur le sujet, prétextant que l'affaire Ntaganda relève désormais de la compétence des Etats-Unis qui l'a arrêté, de la RDC dont il serait, selon elle, originaire et de la CPI qui le recherche. N'est-ce pas une belle manière pour le président rwandais, Paul Kagame, de se dédouaner des forfaits commis dans l'Est de la RD Congo, après avoir longtemps couvert des crimes odieux commis par Ntaganda sur le sol congolais, sous sa bénédiction.

Kigali nie désormais tout lien avec Ntaganda. C'est du jamais-vu. Pour autant que le mandat d'arrêt de la CPI qui court contre Ntaganda le présente comme un sujet rwandais. Plusieurs sources le confirment et le présentent comme originaire du Rwanda, né en 1973 des parents rwandais dans la localité de Ruhengeri....

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Troll le 20/3/2013, 6:06 pm

Smile Mr l´Avocat

Entre les lignes, vous ne croyez pas que Bosco Ntanganda peut ..arroser Kagame et Museveni Twisted Evil Rolling Eyes Si votre supposition est "logique", c´est Kanambe qui court le risque de voir son nom largement cité dans un procès international Mad Razz Razz

En effet, c´est Kanambe qui a depuis des années refusé au nom de la paix l´arrestation de Bosco Like a Star @ heaven ..En tout cas, un procès international ne peut epargner Kagame ou Museveni.. Idea

La présence de Bosco á la CPI risque de refaire le procès de T Lubanga Like a Star @ heaven et Lubanga n´a rien á perdre en temoignant contre Kagame Arrow Arrow En effet, les armes utilisées par la milice de Lubanga provenaient du Rwanda..via Bosco Arrow Arrow Like a Star @ heaven

On ne sait pas "tout" dans cette histoire Arrow Wait and see..le silence diplomatique qui frappe subitement Mende est un signe que la présence de Bosco entre les mains des USA..ne fait pas le...bonheur de tous le monde..Joé Kanambe et John Numbi risquent d´être cités dans un procès qu´ils ne souhaitent pas voir tenir Arrow

Nous disons que Bosco Ntanganda ..peut devenir un moyen de pression de la part des USA pour obtenir des changements politiques dans les 3 pays où les présidents renaclent et trainent les pieds...Voyez le cas de la RDC où depuis 3 mois, la promesse d´un dialogue traine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  L'avocat de Mobutu le 20/3/2013, 6:56 pm

Mende s'est deja exprime sur cette affaire...
Kabila savait que en pourchassant Ntanganda,avec lequel il avait conclu un accord, le Rwanda allait declencher la guerre, puisqu'ils avaient besoin d'un pretexte. Perso, je crois qu'ils sont ceux qui ont manipule Hillary Clinton pour exiger l'arrestation de Ntanganda. Puisque avant de partir,elle a serieusement menace Kagame et Museveni,selon Colette Braekman...
Si Ntanganda avait une la capacite de nuisance qu'on lui attribue,Kagame, l'aurait deja tuer. Je crois personnellement qu'il s'est laisse convaincre par celui ci moyennant quelques promesses qui ne seront jamais tenues.

L'avocat de Mobutu


Troll a écrit: Smile Mr l´Avocat

Entre les lignes, vous ne croyez pas que Bosco Ntanganda peut ..arroser Kagame et Museveni Twisted Evil Rolling Eyes Si votre supposition est "logique", c´est Kanambe qui court le risque de voir son nom largement cité dans un procès international Mad Razz Razz

En effet, c´est Kanambe qui a depuis des années refusé au nom de la paix l´arrestation de Bosco Like a Star @ heaven ..En tout cas, un procès international ne peut epargner Kagame ou Museveni.. Idea

La présence de Bosco á la CPI risque de refaire le procès de T Lubanga Like a Star @ heaven et Lubanga n´a rien á perdre en temoignant contre Kagame Arrow Arrow En effet, les armes utilisées par la milice de Lubanga provenaient du Rwanda..via Bosco Arrow Arrow Like a Star @ heaven

On ne sait pas "tout" dans cette histoire Arrow Wait and see..le silence diplomatique qui frappe subitement Mende est un signe que la présence de Bosco entre les mains des USA..ne fait pas le...bonheur de tous le monde..Joé Kanambe et John Numbi risquent d´être cités dans un procès qu´ils ne souhaitent pas voir tenir Arrow

Nous disons que Bosco Ntanganda ..peut devenir un moyen de pression de la part des USA pour obtenir des changements politiques dans les 3 pays où les présidents renaclent et trainent les pieds...Voyez le cas de la RDC où depuis 3 mois, la promesse d´un dialogue traine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Hiro-Hito le 20/3/2013, 7:11 pm

Voici un appercu du profil de Ntanganda qui le presente coe un Rwandais

"Bosco Ntaganda est né à Kiningi, petit village situé dans les chaînes de
montagne des Virunga au Rwanda. Encore adolescent, il fuit les persécutions des
Tutsi et s’installe à Ngungu dans le Masisi, au Nord-Kivu, où il fait ses études
secondaires mais n’obtient pas un diplôme d’Etat.

En 1990, âgé de 17 ans, Bosco Ntaganda rejoint le Front patriotique rwandais
(FPR), rébellion dirigée à l’époque par l’actuel chef de l’Etat du Rwanda Paul
Kagame."

http://radiookapi.net/actualite/2013/03/19/rdc-bosco-ntaganda-litineraire-dun-chef-de-guerre-surnomme-terminator/

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  KOTA le 20/3/2013, 7:21 pm

FAIRE CROIRE QUE LA REDDITION DE NTANGANDA SOIT LA SOLUTION A LA CRISE CONGOLAISE EST 1 DANGEREUX ENDORMISSEMENT #RDC #DRC #NTANGANDA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Troll le 20/3/2013, 7:24 pm

[quote="Mathilde"]
Transfert du criminel Rwandais Bosco Ntanganda :cafouillage entre le Rwanda les USA et la CPI



Le transfert de Bosco Ntaganda ne sera pas aisé au regard de tout ce qui se mijote autour de sa nationalité. Pour Kigali et son président Paul Kagame, le dossier Ntaganda relève désormais de la compétence des Etats-Unis, de la RDC et de la CPI.

L´article provient du journal Le Potentiel..dont la qualité du journalisme Shocked Shocked Razz Pourquoi ne pas "consulter" un juriste avant de publier un tel article Question Evil or Very Mad Idea

La "nationalité" d´un criminel ne peut pas poser un obstacle dans un procès..si son identité est confirmée Like a Star @ heaven Ntanganda dont on possede des photographies depuis l´Ituri n´est pas un ..étranger..
Son identité est "safe"..et cette fadaise de nationalité n´a aucune importance Like a Star @ heaven

Les USA qui avaient son nom sur la liste de Reward for justice..savent quand même qu´ils ont chez eux le vrai Ntanganda Like a Star @ heaven

La question que la presse congolaise devrait poser..la bonne question est sans doute pourquoi Nkunda et Mutebusti ne figurent pas sur la liste du Reward for justice Question Et pourquoi les leaders du M23 comme Runiga ne peuvent pas tout simplement "accompagner" Bosco á la CPI Question Like a Star @ heaven Idea

[b] Arrow What a Face Combien des noms des criminels la RDC a auprès de la CPI Question ..C´est le plus important pour les congolais Idea

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Troll le 20/3/2013, 7:31 pm

KOTA a écrit:FAIRE CROIRE QUE LA REDDITION DE NTANGANDA SOIT LA SOLUTION A LA CRISE CONGOLAISE EST 1 DANGEREUX ENDORMISSEMENT #RDC #DRC #NTANGANDA

Mr Kota,
Vous devriez "elargir" la vision que vous avez du Congo..pas seulement vous, mais surtout votre leader Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Il n´ya pas si longtemps que vous etiez entrain d´affirmer que le scenario est le même au Kivu Like a Star @ heaven

Votre organisation politique ne se fait pas remarquer par des propositions actives et agressives..sinon, on allait lire de la part de l´opposition que la RDC devait deposer d´autres plaintes á la CPI contre les leaders du M23 qui se trouvent au Rwanda..y compris le cas de Nkunda..et pourquoi pas James Kabarere qui est cité dans les rapports de l´ONU Idea

Vous qui avez des activités politiques devraient-ëtre plus..rapides, plus inventifs et posseder plus d´imagination...et vous faire remarquer avec des propositions constructives de temps en temps.

Le cas Ntanganda peut-être exploité politiquement sur le plan interieur..afin de faire obstacle par exemple á l´intégration du M23 dans l´armée, tout comme peut-être un moyen de pression diplomatique intense contre le Rwanda..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Jim KK le 20/3/2013, 7:32 pm

Les Etats-Unis souhaitent transférer Bosco Ntaganda à la CPI « dès que possible »

http://radiookapi.net/actualite/2013/03/20/les-etats-unis-souhaitent-transferer-bosco-ntaganda-la-cpi-des-possible/

Les Etats-Unis souhaitent transférer « dès que possible » Bosco Ntaganda à la Cour pénale internationale (CPI) qui accuse ce chef rebelle congolais de crimes de guerre et crimes contre l’humanité qu’il aurait commis en Ituri au début des années 2000. Bosco Ntaganda s’est réfugié, depuis le lundi 18 mars, dans l’enceinte de l’ambassade des Etats-Unis à Kigali d’où il a demandé son transfert à la Haye. « Il est important de répondre à sa requête », a déclaré, mercredi 20 mars depuis Washington, le sous-secrétaire d’Etat américain pour les affaires africaines, Johnnie Carson, cité par l’Agence Reuters.
« Nous demandons la coopération totale du gouvernement rwandais, des autorités de la CPI et du gouvernement néerlandais pour que (ce transfert) soit effectué dès que possible », a expliqué le diplomate américain, assurant que le gouvernement rwandais avait donné l’assurance qu’il n’entraverait pas le transfert du chef de guerre.

« Les prochaines 48 heures seront décisives », a ajouté Johnnie Carson avant de poursuivre : « Jusqu’ici, nous n’avons pas reçu d’indications faisant état de réactions négatives à son séjour dans notre ambassade ou à son souhait de partir à La Haye ».

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  KOTA le 20/3/2013, 8:10 pm

DEVOIR DE MEMOIRE:
Bosco Ntaganda, pour une poignée de dollars
http://www.dimanche.be/Trafic-d-or-au-Kivu.html Twisted EvilTwisted EvilTwisted Evil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Troll le 20/3/2013, 9:53 pm

..L´AUTRE POSSIBILITE DES USA

Le Departement d´État considere le M23 comme une organisation terroriste Like a Star @ heaven clown Ainsi, Bosco Ntanganda peut se retrouver tout simplement á Guantanamo ou dans n´importe quelle prison des USA..car étant un des leaders d´une organisation terroriste Idea

Ceux des "juristes" qui se cassent la tête avec des suppositions fantaisistes devraient se dire que les USA possedent plusieures alternatives au Congo Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Jusqu´á présent la loi sur Reawrd for justice semble suffire, au cas où le Rwanda..aurait des objections, la loi sur le terrorisme donne aux USA la force de frappe qu´il faut pour transferer Ntanganda dans n´importe quelle prison secrète sur la planète What a Face Razz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Jim KK le 21/3/2013, 12:01 am

Bosco Ntaganda sera transféré à la CPI « dans les deux jours », affirme Fatouma Bensouda

http://radiookapi.net/actualite/2013/03/20/rdc-bosco-ntaganda-sera-transfere-la-cpi-dans-les-deux-jours-affirme-fatouma-bensouda/

Le général rebelle Bosco Ntaganda sera transféré à la Cour pénale internationale (CPI) « dans les deux jours »[ vendredi 22 mars]. La procureur de la Cour, Fatouma Bensouda citée par l’AFP, l’a annoncé mercredi 20 mars dans la soirée au cours d’une conférence de presse à Paris (France).
« Nous travaillons étroitement avec ceux qui peuvent faciliter son transfert dans le délai le plus court possible », a affirmé Fatouma Bensouda.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  ndonzwau le 21/3/2013, 2:27 am

Il y a, à mon avis, un point qui ne semble pas avoir intéresser les divers analystes; peut-être qu'il a bien moins d'importance que je ne lui accorde : Ntaganda est officiellement "rwandais" dans le dossier de la CPI !

Je disais ailleurs que le Rwanda de Kagame qui normalement se serait empressé de le couvrir comme "rwandais" (voir Mutebisi, Nkundabatware...) = tutsi, né au Rwanda, a servi dans l'APR avant 1994, leur homme de main commis officiellement et logistiquement infiltré de choix à l'Est du Congo depuis..., le décrète ici "Congolais" pour les besoins de leur cause !
"Rwandais" à la CPI (sur quelles bases ?) et la nuit à Kigali; "Congolais" le jour à Léo, Goma... jusqu'à devenir général de l'armée Congolaise; n'y a-t-il pas dessus autre malice qui risque encore de se retourner contre nous demain ?

Mauvaise gouvernance,manque de vigilance, complicité... passe tant que c'est contre Kanambe mais si ça justifie en même temps la ruse diabolique de Kagame, c'est bien de nos accusations qui nous lâcheront en tant que pays souverain...

Autre curiosité : le premier stratagème soigneusement négocié entre Ntaganda, le Rwanda et les Usa était de nous vendre sans honte que le criminel (Congolais ?) s'est présenté de lui-même à l'ambassade pour demander son transfert à la Cpi !
Pourquoi ces sanguinaires prêts à tout pour leurs plans ne l'ont pas simplement sacrifié en le faisant taire ad vitam aeternam ?
Je crains que les Congolais ne soient pas encore au bout de leurs surprises...


Non, je divague; et ce sera bien mieux en le prenant comme çà !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  link le 21/3/2013, 1:24 pm




Selon certaines sources, vers la fin de mois de février 2013, le général Ntaganda fut informé de la décision prise par Paul KAGAME et James KABAREBE, de procéder à son élimination physique. Des ordres furent donnés à un commando du ministère rwandais de renseignements militaires (DMI).
Heureusement pour le général Ntaganda, l'un des commandos de la DMI l’alerta du sort qui l'attendait. Le plan consistait à simuler une attaque par Sultani MAKENGA, dans le but de l’exécuter et d’annoncer au monde qu'il était mort dans les combats.

Après avoir pris connaissance de ce projet, le général tenta dans un premier temps de fuir vers Gatoyi dans le Masisi. Il envoya ses hommes de confiance pour négocier un passage à travers les positions occupées par les rebelles rwandais des FDLR-FOCA avec la promesse de 150.000 US de récompense. Les commandants des FDLR rejetèrent l'offre.
Entre temps, les amis du général Ntaganda au sein du commando le dissuadèrent de ne pas se rendre à Masisi où il sera une cible encore plus facile.

C'est alors que le général Ntaganda décida de prendre une décision courageuse qui consiste à se rendre au Tribunal pénal international par le biais d'une ambassade occidentale. Ses proches lui conseillèrent d'éviter les ambassades des pays faibles ou gérés par des ambassadeurs trop près du général Paul Kagamé car ceux-ci pourraient, sous la pression, renoncer à le protéger.

Après plusieurs débats et réflexions, le général Ntaganda décide de se réfugier à l'ambassade américaine, considérée comme moins sensibles aux pressions du gouvernement rwandais. Le problème était de savoir comment s’y rendre.

Le général Ntaganda a utilisa les négociations avec les FDLR comme stratagème. Il feignit de se rendre effectivement à Masisi, mais réussi à traverser la frontière vers le Rwanda bien avant d'autres troupes.
Pendant que l’équipe de la DMI commando le cherchait à Gisenyi, dans les zones volcaniques de Masisi, le général avait déjà traversé la frontière du Rwanda par KINIGI en se déplaçant la nuit dans des camions transportant des agrafes dans la capitale Kigali.
Il arriva à Kigali tard dans la nuit de dimanche, où un parent de confiance l'attendait.
Tôt le matin, le parent le déposa près de l'ambassade américaine, à l'endroit où il est entré et a demandé à être envoyée à la Cour pénale internationale.


Copié sur Facebook

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  KOTA le 21/3/2013, 1:53 pm

MATATA PONYO EST PARADOXALE SUR F 24 CE MATIN: IL REAGIT COMME SI LA MISE HORS D ETAT DE NUIRE DE BOSCO NTANGANDA SOIT ARRIVEE GRACE A L ACTION DE SON "GOUVERNEMENT".
BIEN AU CONTRAIRE, C EST UNE LUTTE INTERNE AU SEIN DU M23 QUI A FAIT EN SORTE QU IL S EXILE AU RWANDA ALORS QUE LE GOUVERNEMENT MATAT PONYO A REFUSE DE LE POURSUIVRE - EN TANT QUE GENERAL DES FARDC ET RECHERCHE PAR LA CPI - " AU NOM DE LA PAIX" ET CELA AVANT QUE "TERMINATOR" NE DECLANCHE UNE NOUVELLE REBELLION EN RDC. LE PREMIER CONGOLAIS DEVRAIT SE TAIRE, CAR IL N A AUCUN MERITE EN CE QUI SE PASSE AU RWANDA, A L AMBASSADE USA A KIGALI.
BIEN AU CONTRAIRE, IL DEVRAIT REPONDRE OFFICIELLEMENT POUR AVOIR PROTEGE UN CRIMINEL QUI, EN SE PREVALANT DE SON IMPUNITE, A EU LES COUDES LIBRES POUR ORGANISER ET DECLANCHER UNE ENIEME REVOLTE TELEGUIDEE QUI A ENDEUILLE LE PEUPLE CONGOLAIS POUR L ENIEME FOIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  L'avocat de Mobutu le 21/3/2013, 2:05 pm

Balivernes! L'ambassade dans lequel il est, est a Kigali et plus precisement a proximite du ministere de la defense rwandais, comment aurait-il fait pour contourner le redoutable dispositif securitaire de ce pays...
Il est vrai que Ntanganda n'etait plus en odeur de saintete aupres de Kagame du fait de ne pas avoir pu accompli la mission qui lui etait confiee: en bon vivant, jouait au tenis, se tapait des meufs, trafiquait et s'occupait de son elevage en respirant l'air frais et non polue de Masisi tout en s'offrant des barbecues geants avec la viande fraiche d'antilope, au point de le laisser le nombre d'infiltres, ses troupes donc, s'efriter jusqu'a 600; il n'avait plus que 600 tutsies, c'est pour cela qu'il etait mis en deroute par la police.. Very Happy Very Happy Very Happy
Ce qui a conduit a ce que Kagame et kabarebe remobilisent encore les troupes dont la plupart ne voulait plus jouer le jeu..


L'avocat de Mobutu



link a écrit:


Selon certaines sources, vers la fin de mois de février 2013, le général Ntaganda fut informé de la décision prise par Paul KAGAME et James KABAREBE, de procéder à son élimination physique. Des ordres furent donnés à un commando du ministère rwandais de renseignements militaires (DMI).
Heureusement pour le général Ntaganda, l'un des commandos de la DMI l’alerta du sort qui l'attendait. Le plan consistait à simuler une attaque par Sultani MAKENGA, dans le but de l’exécuter et d’annoncer au monde qu'il était mort dans les combats.

Après avoir pris connaissance de ce projet, le général tenta dans un premier temps de fuir vers Gatoyi dans le Masisi. Il envoya ses hommes de confiance pour négocier un passage à travers les positions occupées par les rebelles rwandais des FDLR-FOCA avec la promesse de 150.000 US de récompense. Les commandants des FDLR rejetèrent l'offre.
Entre temps, les amis du général Ntaganda au sein du commando le dissuadèrent de ne pas se rendre à Masisi où il sera une cible encore plus facile.

C'est alors que le général Ntaganda décida de prendre une décision courageuse qui consiste à se rendre au Tribunal pénal international par le biais d'une ambassade occidentale. Ses proches lui conseillèrent d'éviter les ambassades des pays faibles ou gérés par des ambassadeurs trop près du général Paul Kagamé car ceux-ci pourraient, sous la pression, renoncer à le protéger.

Après plusieurs débats et réflexions, le général Ntaganda décide de se réfugier à l'ambassade américaine, considérée comme moins sensibles aux pressions du gouvernement rwandais. Le problème était de savoir comment s’y rendre.

Le général Ntaganda a utilisa les négociations avec les FDLR comme stratagème. Il feignit de se rendre effectivement à Masisi, mais réussi à traverser la frontière vers le Rwanda bien avant d'autres troupes.
Pendant que l’équipe de la DMI commando le cherchait à Gisenyi, dans les zones volcaniques de Masisi, le général avait déjà traversé la frontière du Rwanda par KINIGI en se déplaçant la nuit dans des camions transportant des agrafes dans la capitale Kigali.
Il arriva à Kigali tard dans la nuit de dimanche, où un parent de confiance l'attendait.
Tôt le matin, le parent le déposa près de l'ambassade américaine, à l'endroit où il est entré et a demandé à être envoyée à la Cour pénale internationale.


Copié sur Facebook

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  ndonzwau le 21/3/2013, 5:56 pm

Pour ma part je trouve la version livrée par notre ami Link vraisemblable (mais quelles sont les sources de son auteur ?) seulement elle dénoterait un génie stratégique et tactique peu ordinaire et des fidélités rwandaises solides bien en dehors des hiérarques de la part de Ntaganda…
Pourquoi pas n’empêche que le scénario le plus plausible reste une surprenante ( !!! pourquoi ne l’ont-ils pas simplement (fait) éliminé dès le territoire Congolais ou à la frontière à son entrée ??? Mystère !?!) participation « officielle » rwandaise en amont comme l’explique le florilège de billets ci-dessous :

Il y a aussi cette non moins surprenante bourde(?) de leur Ministre des AE Mme Mushikiwabo qui le matin réfutait l'entrée de Ntaganda sur leur sol (même la bien informée Braeckman s'y est fait prendre) obligée le soir de la confirmer !
Surprise,embarras ? Dans tous les cas houleuses tractations !


"Paul Kagame accepte de faciliter le transfert de Bosco Ntaganda à la CPI
° http://radiookapi.net/actualite/2013/03/21/paul-kagame-accepte-de-faciliter-le-transfert-de-bosco-ntaganda-la-cpi/
Le président rwandais, Paul Kagame, a affirmé jeudi 21 mars que son pays apporterait tout le soutien nécessaire au transfert du rebelle congolais Bosco Ntaganda vers la Cour pénale internationale (CPI), prévu dans les prochains jours. (…)
“Nous allons travailler pour faire en sorte que tout ce dont l’ambassade américaine a besoin en lien avec l’affaire Bosco Ntaganda soit mis en œuvre aussi rapidement que possible,” a déclaré le président Kagame dans un communiqué.
(…)
L’arrivée à l’ambassade américaine de l’un des seigneurs de guerre les plus recherchés des Grands Lacs a surpris nombre d’experts de la région. Le Rwanda a été largement accusé d’entretenir d’étroits liens avec les rebelles congolais et de les protéger.
Mercredi, le responsable Afrique du département d’État américain, Johnnie Carson, avait indiqué que des envoyés de la CPI étaient déjà en route vers Kigali pour le récupérer.
Il avait assuré que les “contacts” avec Kigali avaient été “ouverts et bons” dans cette affaire, même si les “modalités pratiques” du transport de M. Ntaganda de l’ambassade à l’aéroport restaient à définir.
Dans une conférence de presse, la procureur de la CPI, Fatou Bensouda, avait précisé mardi à Paris que Bosco Ntaganda serait transféré à La Haye, où siège la Cour, “dans les deux jours“.
(…)
Bosco Ntaganda a passé la frontière entre le Rwanda et la RDC le week-end dernier, comme plusieurs centaines d’hommes de la faction du M23 qu’il contrôlait, défaite lors de combats avec l’aile rivale.
De la frontière rwandaise à l’ambassade américaine à Kigali
La façon dont il a ensuite rejoint l’ambassade américaine à Kigali, quelque 150 km plus loin, reste inconnue.
“Il n’aurait pas pu arriver à Kigali sans que personne ne le sache, d’autant plus que le Rwanda est un petit pays très contrôlé par les autorités” commente Carina Tertsakian, de Human Rights Watch, sans toutefois en conclure que “les autorités l’ont livré à l’ambassade américaine”.
Pour Thierry Vircoulon, de l’International Crisis Group, Ntaganda a bien été pris en charge par l’armée rwandaise à son arrivée à la frontière. Après, les choses sont moins claires: l’a-t-elle escorté jusqu’à l’ambassade ou s’est-il échappé pour la rejoindre par ses propres moyens ?
“A-t-il été menacé ? Y a-t-il eu un deal ? Je ne sais pas. Mais il a été livré sous pression ou incitation du gouvernement rwandais qui l’avait récupéré après sa défaite”, estime Gérard Prunier, spécialiste des Grands Lacs."


"Pourquoi le général congolais Bosco Ntaganda se livre à la justice-Le Monde
° http://radiookapi.net/lu-sur-le-web/2013/03/21/pourquoi-le-general-congolais-bosco-ntaganda-se-livre-la-justice-le-monde/
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/03/20/pourquoi-le-general-congolais-bosco-ntaganda-se-livre-a-la-justice_1850854_3212.html
(…)
LÂCHÉ PAR LE RWANDA
Les raisons pour lesquelles Bosco Ntaganda s'est soudain rendu à l'ambassade des Etats-Unis et a demandé à être déféré devant la CPI ne sont pas claires.
Sa reddition pourrait avoir un lien avec les récents affrontements armés, dans l'est de la RDC, entre les factions du M23.
La situation de Bosco Ntanga pourrait aussi être le résultat de la perte du soutien de la part des autorités rwandaises. Kigali a récemment été accusé par des experts de l'ONU, malgré ses dénégations, de soutenir le M23. Mais le Rwanda, comme dix autres pays de la région, a paraphé fin février un accord-cadre régional destiné à ramener la paix dans l'est de la RDC, dont les signataires s'engagent à ne pas accueillir d'individus recherchés par la justice internationale.

Kinshasa a affirmé dimanche 17 mars que Bosco Ntaganda a franchi la frontière entre l'est de la RDC et le Rwanda, dans la foulée de centaines de combattants de la faction mise en déroute qu'il est accusé de diriger. Selon Tony Gambino, ancien président du programme américain Usaid au Congo "la meilleure supposition est que ses solutions se sont réduites à [choisir entre] La Haye ou se faire tuer".
Comme le rappelle l'ONG Human Rights Watch dans un communiqué, "les Etats-Unis ont depuis plusieurs années appelé à l'arrestation de Ntaganda et son transfert à la CPI". Mais un responsable de l'ambassade des Etats-Unis disait, mardi 20 mars : "Je ne crois pas que nous ayons la moindre idée précise de la suite des événements. On cherche encore à savoir comment ça va se passer."

QUELLES SUITES ?
Bosco Ntaganda est accusé d'avoir participé à de nombreuses rébellions soutenues par le Rwanda dans l'est de la RDC et sa comparution devant la CPI pourrait se révéler embarrassante pour le président rwandais, Paul Kagamé, proche allié de Washington. Ni le Rwanda ni les Etats-Unis ne sont signataires du Statut de Rome, traité fondateur de la CPI. En conséquence, aucun de ces deux pays n'a obligation de transférer Bosco Ntaganda à la CPI, basée à La Haye (Pays-Bas).
Fadi El-Abdallah, porte-parole de la CPI, a déclaré lundi soir à La Haye que "rien n'empêche un Etat qui n'est pas partie au Statut de Rome de coopérer avec la Cour sur une base volontaire" et que "la Cour prendra les dispositions nécessaires en vue du transfert de M. Ntaganda à La Haye". La ministre des affaires étrangères rwandaise, Louise Mushikiwabo, a assuré mardi ne pas avoir à se mêler de l'éventuel transfert de M. Ntaganda à la CPI, estimant que "cette affaire est entre les Etats-Unis qui détiennent le suspect, la RDC – pays de nationalité du suspect – et la CPI qui recherche le suspect"."


"La Prospérité : « CPI : 48 heures décisives pour Bosco Ntaganda ! »
Revue de presse du jeudi 21 mars 2013

° http://radiookapi.net/revue-de-presse/2013/03/21/la-prosperite-cpi-48-heures-decisives-pour-bosco-ntaganda/
« Véritable patate chaude entre les mains des Etats-Unis et du Rwanda, Bosco Ntaganda va être transféré à La Haye dès que possible », rapporte La Prospérité qui relaie une information livrée, mercredi, en visioconférence par le sous-secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines, Johnnie Carson.
Pour le diplomate américain, ‘‘les prochaines 48 heures seront décisives’’.
La Prospérité souligne cependant que ce délai n’est qu’une probabilité. D’autant plus qu’il y a tout de même des préalables à remplir, avant la faisabilité de cette opération du transfert de ce rebelle. Le quotidien les énumère : il s’agit notamment de la levée de la mesure portant interdiction de voyager enclenchée par le Conseil de Sécurité de l’Onu. Cette mesure pèse sur ce présumé criminel de guerre depuis 2005.
La deuxième chose est que nonobstant le fait qu’ils ne soient pas signataires au statut de Rome, Kigali et Washington devront exécuter les deux mandats d’arrêt de la CPI lancés contre ce rebelle. Le Rwanda avait déjà dit, par la bouche son ministre des Affaires étrangères, qu’il ne se mêlera pas du tout de cette procédure.
En troisième lieu se pose la question du transport. La Cour pénale internationale n’ayant pas d’avions pour ce genre d’opération, il va falloir qu’elle demande à un Etat partie de mettre à sa disposition, comme ce fut le cas avec Thomas Lubanga, colistier de Ntaganda, un appareil à sa disposition, explique le journal."

Le Potentiel de son côté indique clairement que : « Le transfert de Ntaganda se négocie entre Kigali et Washington ».
(…)
Le sous-secrétaire d’Etat adjoint à la diplomatie publique et aux affaires africaines a ajouté que le gouvernement rwandais a été appelé à ne pas créer des difficultés pour faciliter le transfert de Bosco Ntaganda. Ce rappel à l’ordre de la superpuissance mondiale ne fait l’ombre d’aucun doute que Kigali se reprocherait des choses au point de faire du transfert de Bosco Ntaganda un sujet de discussions et de concessions, fait remarquer Le Potentiel.(...)"


° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7876
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=192911&Actualiteit=selected
° http://www.rfi.fr/afrique/20130319-rdc-raisons-reddition-surprise-bosco-ntaganda
° http://www.jeuneafrique.com/actu/20130320T105428Z20130320T105426Z/rdc-bosco-ntaganda-au-gre-des-guerres-de-l-est-congolais.html
° http://www.jeuneafrique.com/actu/20130320T105428Z20130320T105426Z/rdc-bosco-ntaganda-au-gre-des-guerres-de-l-est-congolais.html

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 21/3/2013, 6:44 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  link le 21/3/2013, 6:16 pm

RDC: le PPRD s’oppose au transfert de Bosco Ntaganda à la CPI

http://radiookapi.net/actualite/2012/05/03/rdc-le-pprd-soppose-au-transfert-de-bosco-ntaganda-la-cpi/

Devant les journalistes, Evariste Boshab a expliqué la position de son parti sur le cas Ntaganda :

«Déférer un concitoyen par devant la CPI ne se fait pas de manière automatique. Nous avons nos juridictions. Le PPRD a toujours privilégié les juridictions nationales, parce que la justice doit pouvoir faire son travail.»

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  ndonzwau le 21/3/2013, 7:14 pm

link a écrit:RDC: le PPRD s’oppose au transfert de Bosco Ntaganda à la CPI

http://radiookapi.net/actualite/2012/05/03/rdc-le-pprd-soppose-au-transfert-de-bosco-ntaganda-la-cpi/

Devant les journalistes, Evariste Boshab a expliqué la position de son parti sur le cas Ntaganda :

«Déférer un concitoyen par devant la CPI ne se fait pas de manière automatique. Nous avons nos juridictions. Le PPRD a toujours privilégié les juridictions nationales, parce que la justice doit pouvoir faire son travail.»
Leur cirque recommence : quelle est la position du pouvoir Congolais ?

A entendre Mende vents debout pour la justice (internationale) en cours et la position frileuse hypocritement souverainiste (il pense aux risques d'un déballage assassin pour son chef et le régime) de Butshabu, ce n'est pas la même chanson !
Quand j'entends ici des voix d'outre-tombes débiter que l'ex-général de pacotille nommé par notre génie de général de Kingakati ne présente aucune ménance, je pleure pour mon Congo !

Pauvre pays !!!
Méritons-nous vraiment ces guignols cupides ?


Compatriotiquement

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Jim KK le 21/3/2013, 7:25 pm

Pour question de visibilité, celui qui a posté cet article devrait "aussi" mentionné que c´est un article de mai 2012

Peut-être que le PPRD et son secrétaire ont changé déjà de position !!!


link a écrit:RDC: le PPRD s’oppose au transfert de Bosco Ntaganda à la CPI

http://radiookapi.net/actualite/2012/05/03/rdc-le-pprd-soppose-au-transfert-de-bosco-ntaganda-la-cpi/

Devant les journalistes, Evariste Boshab a expliqué la position de son parti sur le cas Ntaganda :

«Déférer un concitoyen par devant la CPI ne se fait pas de manière automatique. Nous avons nos juridictions. Le PPRD a toujours privilégié les juridictions nationales, parce que la justice doit pouvoir faire son travail.»

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Mwana Ya Lola le 21/3/2013, 7:38 pm

Jim KK a écrit:Pour question de visibilité, celui qui a posté cet article devrait "aussi" mentionné que c´est un article de mai 2012

Peut-être que le PPRD et son secrétaire ont changé déjà de position !!!


link a écrit:RDC: le PPRD s’oppose au transfert de Bosco Ntaganda à la CPI

http://radiookapi.net/actualite/2012/05/03/rdc-le-pprd-soppose-au-transfert-de-bosco-ntaganda-la-cpi/

Devant les journalistes, Evariste Boshab a expliqué la position de son parti sur le cas Ntaganda :

«Déférer un concitoyen par devant la CPI ne se fait pas de manière automatique. Nous avons nos juridictions. Le PPRD a toujours privilégié les juridictions nationales, parce que la justice doit pouvoir faire son travail.»


Pourquoi ne le font-ils pas savoir ? Ce silence de la part des autorités et du parti au pouvoir est pour le moins suspect.

En outre, pourquoi ne demandent-ils pas l'extradition de Runiga et des autres membres du M23 qui avaient fui la semaine passée au Rwanda ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Logique le 21/3/2013, 7:42 pm

Jim KK a écrit:Pour question de visibilité, celui qui a posté cet article devrait "aussi" mentionné que c´est un article de mai 2012

Peut-être que le PPRD et son secrétaire ont changé déjà de position !!!


link a écrit:RDC: le PPRD s’oppose au transfert de Bosco Ntaganda à la CPI

http://radiookapi.net/actualite/2012/05/03/rdc-le-pprd-soppose-au-transfert-de-bosco-ntaganda-la-cpi/

Devant les journalistes, Evariste Boshab a expliqué la position de son parti sur le cas Ntaganda :

«Déférer un concitoyen par devant la CPI ne se fait pas de manière automatique. Nous avons nos juridictions. Le PPRD a toujours privilégié les juridictions nationales, parce que la justice doit pouvoir faire son travail.»


Merci Jim KK pour le rappel concernant la date de cet article!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bosco Ntaganda s’est réfugié à l’ambassade américaine à Kigali

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum