L´autre ciminel Amisi Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L´autre ciminel Amisi Gabriel

Message  Troll le 20/3/2013, 12:00 am


Med alla nödvändiga medel ( Par tous les moyens)

Nous allons...traduire quelques pages de l´ouvrage du général suèdois Jan-Gunnar Isberg Like a Star @ heaven

Page 163 (Kivubrigaden griper in) La Brigade du Kivu entre en action Like a Star @ heaven

"På kvällen den 22 december träffade jag den sedan tio dagar utnämnde militärregionchefen, brigadgeneral Amisi, i hans hem i Goma.
Han lovade att ge order om omedelbar tillbakaryckning mot Kabanyonga. När jag berörde oron och demonstrationerna i Goma skrattade han och sade att det var mot honom de demonstrerade.
Han såg mycket ung ut och liknade mest en "söderkis" och med utslagen framtand. Min känsla var att han var fullständigt iskall och lugn bakom leeden och skratt. jag erinrade mig att Amisi hade varit Nkunda chef i Kisangani när alla civila avrätades.
Den enda gången en skugga av oro drog över hans ansikte var när i allmänna termer krigsförbrytelser och den nyligen inrättade International Criminal Court (ICC) kom på tal....


Ce général suédois qui commandait les forces de la MONUC (La Brigade du Kivu) raconte sa premiére rencontre avec Amisi Gabriel Tango For Like a Star @ heaven
Il dit que Amisi était relaxe, decontracté et souriant..le seul moment où son viage avait montré la peur.. Wink c´est quand la question de la CPI et des crimes de guerre avait été soulevée Like a Star @ heaven
Le général Isberg affirme que Amisi était le chef de Nkunda quand les civils avaient été massacrés á Kisangani (Tingi Tingi Like a Star @ heaven )


Memoire d´élephant

L´ouvrage publié en 2011...possede des indications precises..sur certains criminels congolais "intouchables"..Il ne faut pas croire que les gens ne possedent pas de "memoire" Like a Star @ heaven Transferer Ntanganda á la CPI peut-être une page qui tourne..et certaines personnes souffrent d´insomnie en ce moment en se demandant si eux aussi seront "sacrifiés".. Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´autre ciminel Amisi Gabriel

Message  Mwana Ya Lola le 20/3/2013, 12:19 am

Troll a écrit:
Med alla nödvändiga medel ( Par tous les moyens)

Nous allons...traduire quelques pages de l´ouvrage du général suèdois Jan-Gunnar Isberg Like a Star @ heaven

Page 163 (Kivubrigaden griper in) La Brigade du Kivu entre en action Like a Star @ heaven

"På kvällen den 22 december träffade jag den sedan tio dagar utnämnde militärregionchefen, brigadgeneral Amisi, i hans hem i Goma.
Han lovade att ge order om omedelbar tillbakaryckning mot Kabanyonga. När jag berörde oron och demonstrationerna i Goma skrattade han och sade att det var mot honom de demonstrerade.
Han såg mycket ung ut och liknade mest en "söderkis" och med utslagen framtand. Min känsla var att han var fullständigt iskall och lugn bakom leeden och skratt. jag erinrade mig att Amisi hade varit Nkunda chef i Kisangani när alla civila avrätades.
Den enda gången en skugga av oro drog över hans ansikte var när i allmänna termer krigsförbrytelser och den nyligen inrättade International Criminal Court (ICC) kom på tal....


Ce général suédois qui commandait les forces de la MONUC (La Brigade du Kivu) raconte sa premiére rencontre avec Amisi Gabriel Tango For Like a Star @ heaven
Il dit que Amisi était relaxe, decontracté et souriant..le seul moment où son viage avait montré la peur.. Wink c´est quand la question de la CPI et des crimes de guerre avait été soulevée Like a Star @ heaven
Le général Isberg affirme que Amisi était le chef de Nkunda quand les civils avaient été massacrés á Kisangani (Tingi Tingi Like a Star @ heaven )


Memoire d´élephant

L´ouvrage publié en 2011...possede des indications precises..sur certains criminels congolais "intouchables"..Il ne faut pas croire que les gens ne possedent pas de "memoire" Like a Star @ heaven Transferer Ntanganda á la CPI peut-être une page qui tourne..et certaines personnes souffrent d´insomnie en ce moment en se demandant si eux aussi seront "sacrifiés".. Laughing Laughing

Nkunda est donc impliqué dans les deux massacres de Kisangani: ceux de Tingi-Tingi en 1996 avec le "commandant Hyppo" et ceux de 99/2000, lors de la mutinerie des éléments congolais du RCD, avec Amisi Tango Four.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´autre ciminel Amisi Gabriel

Message  ndonzwau le 20/3/2013, 3:44 am

Mwana Ya Lola a écrit:
Troll a écrit:
Med alla nödvändiga medel ( Par tous les moyens)

Nous allons...traduire quelques pages de l´ouvrage du général suèdois Jan-Gunnar Isberg Like a Star @ heaven

Page 163 (Kivubrigaden griper in) La Brigade du Kivu entre en action Like a Star @ heaven

"På kvällen den 22 december träffade jag den sedan tio dagar utnämnde militärregionchefen, brigadgeneral Amisi, i hans hem i Goma.
Han lovade att ge order om omedelbar tillbakaryckning mot Kabanyonga. När jag berörde oron och demonstrationerna i Goma skrattade han och sade att det var mot honom de demonstrerade.
Han såg mycket ung ut och liknade mest en "söderkis" och med utslagen framtand. Min känsla var att han var fullständigt iskall och lugn bakom leeden och skratt. jag erinrade mig att Amisi hade varit Nkunda chef i Kisangani när alla civila avrätades.
Den enda gången en skugga av oro drog över hans ansikte var när i allmänna termer krigsförbrytelser och den nyligen inrättade International Criminal Court (ICC) kom på tal....


Ce général suédois qui commandait les forces de la MONUC (La Brigade du Kivu) raconte sa premiére rencontre avec Amisi Gabriel Tango For Like a Star @ heaven
Il dit que Amisi était relaxe, decontracté et souriant..le seul moment où son viage avait montré la peur.. Wink c´est quand la question de la CPI et des crimes de guerre avait été soulevée Like a Star @ heaven
Le général Isberg affirme que Amisi était le chef de Nkunda quand les civils avaient été massacrés á Kisangani (Tingi Tingi Like a Star @ heaven )


Memoire d´élephant

L´ouvrage publié en 2011...possede des indications precises..sur certains criminels congolais "intouchables"..Il ne faut pas croire que les gens ne possedent pas de "memoire" Like a Star @ heaven Transferer Ntanganda á la CPI peut-être une page qui tourne..et certaines personnes souffrent d´insomnie en ce moment en se demandant si eux aussi seront "sacrifiés".. Laughing Laughing

Nkunda est donc impliqué dans les deux massacres de Kisangani: ceux de Tingi-Tingi en 1996 avec le "commandant Hyppo" et ceux de 99/2000, lors de la mutinerie des éléments congolais du RCD, avec Amisi Tango Four.
Soyons précis dans ce genre de dénonciations !
Je me trompe peut-être mais de mémoire (j'ai parcouru ma documentation et le net (surtout la presse) sur cette période il y a quelques années) je crois qu'il y'a amalgame dans l'indication de notre ami Troll (à moins que ce soit chez le général suédois, ce qui m'étonnerait) !


Les massacres de Tingi Tingi ont eu lieu début 1997, si je ne m'abuse, lors de l'avancée de la funeste Afdl où le commandement était assuré par les rwandais à part les paravents comme Commandant Hyppo...
Ça m'étonnerait donc que Amisi y ait joué un rôle de 1er plan !
Et puis Tingi Tingi doit être plus près de Mbandaka que de Kisangani !

En revanche ceux de Kisangani c'est beaucoup plus tard en 2002 lors de la toute puissance du Rdc rwandais avec notamment Amisi et Nkunda comme commandants !

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´autre ciminel Amisi Gabriel

Message  Mwana Ya Lola le 20/3/2013, 11:19 am

ndonzwau a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:
Troll a écrit:
Med alla nödvändiga medel ( Par tous les moyens)

Nous allons...traduire quelques pages de l´ouvrage du général suèdois Jan-Gunnar Isberg Like a Star @ heaven

Page 163 (Kivubrigaden griper in) La Brigade du Kivu entre en action Like a Star @ heaven

"På kvällen den 22 december träffade jag den sedan tio dagar utnämnde militärregionchefen, brigadgeneral Amisi, i hans hem i Goma.
Han lovade att ge order om omedelbar tillbakaryckning mot Kabanyonga. När jag berörde oron och demonstrationerna i Goma skrattade han och sade att det var mot honom de demonstrerade.
Han såg mycket ung ut och liknade mest en "söderkis" och med utslagen framtand. Min känsla var att han var fullständigt iskall och lugn bakom leeden och skratt. jag erinrade mig att Amisi hade varit Nkunda chef i Kisangani när alla civila avrätades.
Den enda gången en skugga av oro drog över hans ansikte var när i allmänna termer krigsförbrytelser och den nyligen inrättade International Criminal Court (ICC) kom på tal....


Ce général suédois qui commandait les forces de la MONUC (La Brigade du Kivu) raconte sa premiére rencontre avec Amisi Gabriel Tango For Like a Star @ heaven
Il dit que Amisi était relaxe, decontracté et souriant..le seul moment où son viage avait montré la peur.. Wink c´est quand la question de la CPI et des crimes de guerre avait été soulevée Like a Star @ heaven
Le général Isberg affirme que Amisi était le chef de Nkunda quand les civils avaient été massacrés á Kisangani (Tingi Tingi Like a Star @ heaven )


Memoire d´élephant

L´ouvrage publié en 2011...possede des indications precises..sur certains criminels congolais "intouchables"..Il ne faut pas croire que les gens ne possedent pas de "memoire" Like a Star @ heaven Transferer Ntanganda á la CPI peut-être une page qui tourne..et certaines personnes souffrent d´insomnie en ce moment en se demandant si eux aussi seront "sacrifiés".. Laughing Laughing

Nkunda est donc impliqué dans les deux massacres de Kisangani: ceux de Tingi-Tingi en 1996 avec le "commandant Hyppo" et ceux de 99/2000, lors de la mutinerie des éléments congolais du RCD, avec Amisi Tango Four.
Soyons précis dans ce genre de dénonciations !
Je me trompe peut-être mais de mémoire (j'ai parcouru ma documentation et le net (surtout la presse) sur cette période il y a quelques années) je crois qu'il y'a amalgame dans l'indication de notre ami Troll (à moins que ce soit chez le général suédois, ce qui m'étonnerait) !


Les massacres de Tingi Tingi ont eu lieu début 1997, si je ne m'abuse, lors de l'avancée de la funeste Afdl où le commandement était assuré par les rwandais à part les paravents comme Commandant Hyppo...
Ça m'étonnerait donc que Amisi y ait joué un rôle de 1er plan !
Et puis Tingi Tingi doit être plus près de Mbandaka que de Kisangani !

En revanche ceux de Kisangani c'est beaucoup plus tard en 2002 lors de la toute puissance du Rdc rwandais avec notamment Amisi et Nkunda comme commandants !

Compatriotiquement!

Les massacres de Tingi Tingi ont eu lieu le 1er Mars 1997, juste avant la chute de Kisangani. Aussi Tingi Tingi se trouve entre le Maniema et la Province Orientale et est donc plus proche de Kisangani que de Mbandaka. Or lors de cette opération, Kabila était officiellement le chef du front NORD-EST vers Kisangani. Il sait que cette histoire lui retombera dessus, un jour ou l'autre...

Nkunda par contre ne fait officiellement son apparition que deux semaines plus tard lors de la chute de Kisangani, le 15 mars.

Pour les évènements de Kisangani impliquant Amisi, vous avez raisons, ils ont eu lieu en 2002.

Le général suédois doit faire référence aux massacres de 2002.


Dernière édition par Mwana Ya Lola le 20/3/2013, 7:04 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´autre ciminel Amisi Gabriel

Message  Hiro-Hito le 20/3/2013, 7:01 pm

Bon, Troll nous presente un resume, et je suis d'avis qu'il y a erreur qlq part, car mm moi qui ne connait pas la langue, je m'attendais a voir les noms coe celui de Tingi-Tingi ds ce paragraphe, et nous savons q qd on parle de cette episode, le cmd hypo a des frissons, mais au-dela de tt ceci, Amisi est un criminel, mais malheureusement qui est protege, et n'est pas le seul, justice will be served one day. Deja qd ca fait deja bruit coe cette entre-vue du general Suedois, on doit se rassurer q ca sera repris, et qlq1 (un non congolais) se saisira de cette affaire, et c malheureux q les Congolais attendent q les autres le fassent, po baya ko tia makele, oh justice yango kk pona batu moyindo, mais mm vous mm, pouvez pas porter plainte?

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´autre ciminel Amisi Gabriel

Message  KOTA le 20/3/2013, 7:46 pm

RDC : accusé de trafic d’armes, le général Gabriel Amisi est suspendu de ses fonctions


bakolokongo | nov 23, 2012 | 0 comments
Alors que les FARDC enregistrent un sérieux revers militaire dans le Nord-Kivu, le numéro 2 des forces armées congolaises vient d’être suspendu de ses fonctions par le président Joseph Kabila. L’information a été confirmée ce jeudi après-midi par le ministre de la Communication, Lambert Mendé. Le général Gabriel Amisi, chef d’état-major de l’armée de terre de la RDC, est cité dans un rapport d’experts de l’ONU l’accusant d’être impliqué dans un trafic d’armes destinées à des groupes armés dans l’est duCongo
Tout est parti du rapport mené par des experts indépendants pour le compte des Nations unies rendu public mercredi 21 novembre. Dans ce document de 207 pages que RFI s’est procuré, le nom du général Amisi est associé à de sombres affaires de ventes d’armes destinés à des groupes armés de l’est du pays.
Le chef d’état-major de l’armée de terre, ancien rebelle, est d’abord accusé de contrôler un réseau de distribution de munitions de chasse à des braconniers et à des groupes armés, dont les Raia Mutomboki, alliés au M23, selon les experts onusiens. Le général Gabriel Amisi, surnommé « Tango Four », est également accusé d’avoir fourni 300 fusils d’assault AK-47 au groupe Nyatura, qui sévit également dans l’est de la RDC. Selon l’ONU, l’acheminement et la distribution des armes et munitions se fait en famille. Un jeune frère du général est nommément cité. L’ancien garde du corps du haut gradé stocke et vend les munitions.
Selon Lambert Mendé, le porte-parole du gouvernement, ce trafic d’armes se déploie jusqu’au Congo-Brazaville, où les munitions sont achetées avant d’être acheminées clandestinement àKinshasapuis transportée à l’est du pays. Le président Kabila a ordonné une enquête approfondie sur les responsabilités de son chef de l’armée de terre.
UN GÉNÉRAL AU PASSÉ SOMBRE
Gabriel Amisi Kumba est un ancien de l’Ecole de formation des officiers deKananga(l’EFO). Surnommé « Tango Four », il a commencé sa carrière militaire sous le régime Mobutu. Récupéré par l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre (AFDL) de Laurent Désiré Kabila (président de la République démocratique duCongode mai 1997 jusqu’à son assassinat en janvier 2001), il se retrouve dans le RCD-Goma (Rassemblement congolais pour la démocratie), la rébellion pro-rwandaise née en août 1998.
Pendant l’occupation de Kisangani par le RCD-Goma, Gabriel Amisi est cité parmi les auteurs, avec le chef rebelle tutsi Laurent Nkunda, du massacre des jeunes du groupe Bana USA (Les enfants des Etats-Unis). A la réunification du territoire et de l’armée, il est désigné général et devient ensuite commandant de la force terrestre. Rapidement, il se révèle être un homme d’affaires prospère. Maniema Union, un groupe d’affaires qui lui appartiendrait, entretient des relations d’affaires avec le Rwanda.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´autre ciminel Amisi Gabriel

Message  Troll le 20/3/2013, 8:31 pm

LAPSUS..HISTORIK Surprised Wink

C´est un lapus de Troll..qui a cité le nom Tingi Tingi qu´on ne trouve pas dans l´ouvrage du général suédois Like a Star @ heaven What a Face What a Face

Mais, c´est général affirme que pendant sa conversation avec Amisi, quand la réference aux des crimes de guerre de Kisangani est venue..Amisi avait perd son rire et sa decontraction Evil or Very Mad Like a Star @ heaven What a Face

Il est conscient qu´il était le chef de Nkunda What a Face et l´histoire des ces crimes se trouve ..bien documentée..quelque part Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Quand á Joé Kanambe..ce n´est pas par hasard qu´on ne trouve aucune plainte contre Nkunda á la CPI malgré les crimes de guerre, les catastrophes humanitaires ect.. What a Face What a Face Ce n´est pas non plus un hasard..que depuis Kagame refuse d´extrader Nkunda, Joé "n´insiste" pas Like a Star @ heaven Razz Razz

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´autre ciminel Amisi Gabriel

Message  KOTA le 4/4/2013, 8:53 pm

KABILA REVOQUE LES OFFICIERS MUTINS DU M23 MAIS IL EPARGNE AMISI TANGO FOUR


par mpp le 4 avril 2013

AMISI TANGO FOUR, CHEF D’ETAT MAJOR DES FORCES TERRESTRES SUSPENDUS APRES AVOIR ETE ACCUSE PAR UN GROUPE DES EXPERTS DE L ONU SUR LE COMMERCES D ARMES EN RDC D AVOIR ARME LES MUTINS DU M23

Joseph Kabila révoque 15 officiers des FARDC, dont Bosco Ntaganda




  • atégorie : Online dépêches
Publié le jeudi 4 avril 2013 16:35Écrit par Angelo MobateliAffichages : 176
Quinze officiers des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), dont le général renégat Bosco Ntaganda en prison à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye (Pays-Bas) viennent d’être révoquées par une ordonnance du président Joseph Kabila Kabange évoquant « l’urgence et la nécessité » et publiée jeudi 4 avril à la télévision publique.
La révocation de Bosco Ntaganda s’inscrit dans la perspective de son procès à la CPI qui le poursuit depuis 2006 pour des crimes commis pendant la période allant de juillet 2002 à décembre 2003.
Aux termes du premier mandat d’arrêt délivré le 22 août 2006, ces crimes de guerre consistaient à « procéder à l’enrôlement et à la conscription d’enfants de moins de 15 ans, et à les faire participer activement à des hostilités en Ituri (République démocratique du Congo) ».
En effet, la Chambre préliminaire I avait estimé qu’« il existe des motifs raisonnables de croire que de juillet 2002 à décembre 2003, des membres des Forces patriotiques pour la libération du Congo (FPLC) ont commis des actes répétés d’enrôlement et de conscription et de participation active à des hostilités, d’enfants de moins de 15 ans formés dans les camps d’entraînement de Bule, Centrale, Mandro, Rwampara, Irumu, Bogoro et Sota ».
Pour les 14 autres officiers « révoqués de leurs fonctions et grades respectifs au sein des FARDC », l’ordonnance n°13 portant leur révocation ne fournit aucune explication.
Il s’agit de 7 colonels, 3 lieutenants-colonels, 1 major et de 3 commandants.
ORDONNANCE N° 13 PORTANT REVOCATION DE CERTAINS OFFICIERS DE L’ARMEE
Le Président de la République ; Vu la Constitution, telle que modifiée par la loi n° 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution de la République Démocratique du Congo du 18 février 2006, spécialement en ses articles 79, 81, 187, 188 et 221 ;
Vu la loi organique n°12/001 du 27 juin 2012 portant organisation, composition, attributions et fonctionnement du Conseil Supérieur de a Défense, spécialement en son article 3 ;
Vu la loi n°04/023 du 12 novembre 2004 portant organisation générale de la Défense et des Forces Armées, spécialement en son article 20 ; Vu, telle que modifiée à ce jour, la loi n°81-003 du 17 juillet 1981 portant statut du personnel de carrière des services publics de l’Etat, spécialement en ses articles 1, 4 et 70 ;
Vu l’urgence et la nécessité ;
Sur proposition du Gouvernement délibérée en Conseil des Ministres ; Le Conseil Supérieur de la Défense entendu ;
ORDONNE
Article 1er : Est révoqué de ses fonctions et grade au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, l’Officier Général Bosco NTAGANDA, Général de Brigade, matricule : 1-73-96-36190-69
Article 2 : Sont révoqués de leurs fonctions et grades respectifs au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, les Officiers Supérieurs ci-après :
N° SERIE Nom Postnom Prénom Grade Matricule 01 BIYOYI KARHANGA JOSUE Colonel 1-74-09-34489-23 02 BYAMUNGU MAHESHE BERNARD Colonel 1-74-07-23462-68 03 KAHASHA MURULA ALBERT Colonel 1-69-96-87143-84 04 KAYINAMURA INNOCENT Colonel 1-72-09-47437-15 05 NGARUYE MPUMURO BAUDOUIN Colonel 1-78-09-44621-80 06 NSABIMANA MWENDANGABO SAMUEL Colonel 1-76-09-44908-21 07 NZIRAMAKENGA RUZANDIZA EMMANUEL SULTAN Colonel 1-73-09-34329-78 08 KAZARAMA KANYAMUHANDA VIANNEY Lieutenant-Colonel 1-70-00-36351-92 09 NGABO KARIHUNGU ERICK Lieutenant-Colonel 1-76-96-38628-19 10 NGABO MASHAGO ALPHONSE Lieutenant-Colonel 1-73-96-43864-80 11 SADDAM EDMOND RINGO Major 1-71-07-35480-24 12 MBONEZA YUSUFU ERICK Commandant 1-73-96-49914-19 13 NSABIMANA NGABO PATRICK Commandant 1-80-09-40331-16 14 ZIMURINDA KATUSI INNOCENT Commandant 1-72-92-51001-88
Article 3 :
Le Premier Ministre et le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution de la présente Ordonnance, qui entre en vigueur à la date de sa signature. Fait à Kinshasa, le
Joseph KABILA KABANGE
Augustin MATATA PONYO MAPON Premier Ministre Pour copie certifiée conforme à l’original
Le 06 juillet 2012
Le Cabinet du Président de la République
Gustave BEYA SIKU


Évaluez ceci :









i

Rate This


Share this/partagez



  • Twitter1
  • Press This
  • Facebook1
  • Email
  • Plus




  • Imprimer
  • Google +1

  • LinkedIn



WordPress:


J’aime Chargement...Modifier ceci


Tags: AMISI TANGO FOUR, congo kinshasa, drc, kabila, RDC
De : Congo Kinshasa, congo, rdc, diomi ndongala, opposition politique rdc, congo kinshasa, republique democratique du congo, drc, democratie chretienne,, Crimes Economiques, DE LA "DEMOCRATURE" A LA "VOYOUCRATIE" EN RDC, SECURITE

La societé civile du Katanga accuse John Numbi et le Gouverneur de la Banque Centrale d’ être les commanditaires de l’ insecurité au Katanga


Pas encore de commentaire
Poster un commentaire Annuler la réponse.


Entrez votre commentaire...


Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:










Adresse de contact (obligatoire) (adresse strictement confidentielle)

Nom (obligatoire)

Site web




mpp: Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. ( [url=http://congodiaspora.forumdediscussions.com/javascript:HighlanderComments.doExternalLogout( 'wordpress' );]Déconnexion[/url] / Changer )




Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. ( [url=http://congodiaspora.forumdediscussions.com/javascript:HighlanderComments.doExternalLogout( 'twitter' );]Déconnexion[/url] / Changer )




Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. ( [url=http://congodiaspora.forumdediscussions.com/javascript:HighlanderComments.doExternalLogout( 'facebook' );]Déconnexion[/url] / Changer )


AnnulerConnexion à %s


Avertissez-moi par email des nouveaux commentaires.
Vous pouvez utiliser dans vos commentaires du code HTML élémentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.
Souscrire à ce flux de commentaires par RSS















  • Blogroll


    • ACCUEIL / HOMELE SITE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE, D.C.
    • MPPLE SITE D ELA MAJORITE PRESIDENTIELLE POPULAIRE, MPP

http://democratiechretienne.org/2013/04/04/kabila-revoque-les-officiers-mutins-du-m23-mais-il-epargne-amisi-tango-four/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´autre ciminel Amisi Gabriel

Message  KOTA le 5/4/2013, 6:05 pm

FARDC : Des officiers CNDP-M23 «révoqués» sans date certaine…


par mpp le 5 avril 2013
FARDC : Des officiers CNDP-M23 «révoqués» sans date certaine…

« Joseph Kabila »
Une année après le lancement de la mutinerie des éléments des Forces armées de la RD Congo (FARDC) étiquetés CNDP – mutinerie muée en mouvement insurrectionnel sous le label M23 -, «Joseph Kabila» a pris une ordonnance portant révocation de «certains officiers» du CNDP intégrés dans l’armée nationale dans le cadre de mixage et autre brassage ayant suivi la débâcle des FARDC notamment à Mushaki en 2008. La date de cet acte présidentiel est loin d’être certaine.
Une année après le déclenchement de la mutinerie des éléments des FARDC labélisés «CNDP» et près de deux semaines après le transfert de Bosco Ntaganda à la Cour pénale internationale à La Haye, «Joseph Kabila» a procédé à la révocation de plusieurs officiers ayant rejoint les rebelles du Mouvement du 23 mars. L’ordonnance, sans date, semble avoir été rédigée dans la précipitation. Pourquoi? Devrait-on parler de fuite en avant? Dieu seul sait combien « Joseph Kabila » a tenté jusqu’au bout d’éviter à Bosco Ntaganda un transfert à La Haye, « au nom de la paix ». A plusieurs reprises, le ministre des Médias, Lambert Mende Omalanga, a soutenu que « Bosco » sera jugé au Congo.
On peut notamment lire que « vu l’urgence et la nécessité » et « sur proposition du gouvernement délibérée en conseil des ministres ». Drôle d’urgence étant donné que l’ordonnance présidentielle dont question a été « authentifiée » par le directeur du cabinet présidentiel, Beya Siku, en date… du 6 juillet 2012. La publication, elle, n’a eu lieu qu’en ce début du mois d’avril 2013. Aucune trace dans le Journal officiel. Etrange. Pire, même le très officieux Site Internet « Digitalcongo.net », propriété de Jaynet Kabila, n’a pu mettre ce document en ligne que jeudi 4 avril 2013.
D’autre part, l’article 93 de la Constitution dispose notamment que « le ministre est responsable de son département ». C’est sans doute un « détail ». On ne pourrait cependant s’étonner de lire « sur proposition du gouvernement » dans les attendus en lieu et place de « sur proposition du ministre de la Défense ». Enfin, les réunions du conseil des ministres étant rarissimes, il n’est pas sans intérêt de s’interroger sur la date à laquelle le gouvernement a pu se réunir pour régler » le cas du « général » Ntaganda et de ses camarades.
L’officier général Bosco Ntaganda, général de Brigade, est donc révoqué. Sont également révoqués, les colonels Biyoyi Karhanga Josué; Byamungu Maheshe Bernard; Kahasha Murula Albert; Kayinamura Innocent; Ngaruye Mpumuro Baudouin; Nsabimana Mwendangabo Samuel; Nziramakenga Ruzandiza Emmanuel Sultan; Kazarama Kanyamuhanda Vianney (lieutenant-colonel); Ngabo Karihungu Eric (lieutenant-colonel); Ngabo Mashago Alphonse; Saddam Edmond Ringo (Major); Mboneza Yusufu Erick; Nsabimana Ngabo ’lieutenant colonel); Patrick (Commandant) et Zimurinda Katusi Innocent (Commandant).
Tous ces officiers avaient deux signes particuliers : même origine ethnique et refus d’être affectés ailleurs que dans les deux provinces du Kivu en général et le Nord Kivu en particulier. Empêtré dans ses turpitudes, « Joseph Kabila » et son entourage ne se gênent pas de falsifier la date d’une décision prise au niveau le plus élevé de l’Etat.
Au moment où ces lignes sont couchées, l’Agence congolaise de presse (ACP) et l’Agence presse associée (APA) n’avaient pas encore traité le sujet. Bizarre!
Madeleine Wassembinya/B.A.W © Congoindépendant 2003-2013

VOICI LA DECISION DU GOUVERNEMENT ADOPTEE EN JUILLET 2012 MAIS PUBLIEE SEULEMENT LE 04/04/2013
REVOQUE LES OFFICIERS MUTINS DU M23 MAIS IL EPARGNE AMISI TANGO FOUR

http://democratiechretienne.org/2013/04/05/fardc-des-officiers-cndp-m23-revoques-sans-date-certaine/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L´autre ciminel Amisi Gabriel

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:18 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum