CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Admin le 12/12/2013, 3:56 pm

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Arafat a écrit:
Admin a écrit:Bien sur que la communauté internationale ne doit pas rester indifférente quand des centrafricains meurent ... je ne suis pas contre une intervention militaire pour pacifier ce pays... je suis contre la manière dont cette intervention est menée ... je me répète ... l'ONU existe entre autre pour ce genre de situation ...

Dans ce cas précis de la RCA Admin, la France agit sous mandat de l´ONU, ce qui en d´autres termes veut tout simplement dire que cette intervention est couverte par une certaine légitimité internationale.

Merci Arafat pour la précision mais à quoi servent les casques bleus n'est ce pas à ça? Une coalition hétéroclite serait mieux appropriée ... sinon comment ne peut-on pas avoir des aprioris quand le rôle de la France dans ce jeu d’échec qui place les dirigeants dans ce pays n'est un secret pour personne????
Après que Kolingba ait organisé les élections libres dans ce pays, il y eut un vainqueur démocratiquement élu, Patassé, la communauté internationale incluant la France n'a pas soutenu Patasse mais plutôt le coup d’état d'un certain Bozize .... je choisis volontairement le terme soutenu pour ne pas dire placer  Very Happy et je ne vais même pas remonter au soutien à Bokassa   Laughing 
Sincèrement qu'on mette un Bozize puis Djotodia personnellement ça m'est égal mais qu'ils (français) arrêtent d'agir en Afrique comme si ils étaient en Guadeloupe sinon alors qu'ils recolonisent officiellement ces pays  Wink

Wilco, à mon avis, c’est encore de la masturbation intellectuelle, de la palabre juridique jusqu’à refuser à la  France d’être aussi habile que les autres, jusqu’à vous refuser de poser à l’Afrique la question essentielle…

La France est devenue une puissance très moyenne, elle ne va pas courir le risque de ne pas couvrir ses opérations étrangères de légalité, comme le feraient les Usa ou même la Russie ; là n’est donc pas le problème…
La France est économiquement en crise avec des pertes substantielles des marchés dans son ancien pré-carré africain, qu’elle couvre ses préoccupations économiques d’un "alibi "humanitaire ou sécuritaire", quoi de plus banal dans le monde diplomatique international...
Les puissants yankees en sont champions ; la Russie fait de même à sa façon en Ukraine, en Géorgie et en Syrie… Il faut refuser à la France de se montrer aussi habile que les autres en lui reprochant de le tenter là où elle est en capacité de le faire !

Le problème est donc ailleurs :tenter de discipliner toutes les mœurs prédatrices de tous ces plus forts…
Et pour cela il n’y a pas mille manières, c’est d’abord par les capacités des pays faibles à se constituer en interlocuteurs forts et non pas attendre je ne sais quelle bonne volonté des puissants…


Vous vous souvenez du tête-à-tête réfléchi et déterminé de l’Argentine face au FMI, il y’a quelques années ou de celui brouillon et idéologique que mène cahin-caha le Venezuela vis-à-vis des Usa…
S’imagine-t-on le Brésil être agressé par l’étranger comme le sont les pays africains ?
Et pourtant avec leurs réserves des matières premières et énergétiques, les Africains ont des atouts pour en imposer...

Et pourquoi donc cette résistance de certains anciens du Tiers-Monde et la passoire des Africains ?
Essentiellement parce que nous ne nous sommes pas donné les moyens de nous développer politiquement, économiquement, socialement, culturellement… dans l’espace d’autonomie qui nous est laissé !
Nous en sommes encore loin aujourd'hui; faisons-le et nous les en empêcherons tous; le reste n’est que littérature !!!



"1960-2013 : 53 ans d'interventions françaises en Afrique"
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20131203185721/
"Carte interactive : 1960-2013, 53 ans d'interventions françaises en Afrique"
° http://www.jeuneafrique.com/infographies/2013/carte-interventions-francaises-afrique/index.php
"Centrafrique : l'opération française "Sangaris" a commencé"
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20131206083303/bangui-seleka-michel-djotodia-bossangoa-crise-centrafricaine-centrafrique-l-operation-francaise-sangaris-a-commence.html


Compatriotiquement!

Ndonzwau on est d’accord … tu pars probablement sur la base que je souffre d’un africanisme primaire  Very Happy … tu ne le dis pas comme ça mais cette expression de masturbation intellectuelle explique bien ce que tu veux dire  Laughing  … je reconnais volontiers en souffrir mais bon essayons d’évoluer  Smile …

Je suis un pragmatique dynamique, … et crois moi ma position sur l’impérialisme français ou américain est bien matière à évolution … adaptation disons… Wink  Donc crois moi sur parole que je n’ai rien contre l’idée d’une intervention pour discipliner ceux à qu’ils ont fait confiance hier, ceux à qui ils ont confié la mission de pacifier le pays hier … ces négros à qui ils ont confié le pouvoir dérapent il faut corriger le tir.

Là où nos positions diffèrent c’est que tu sembles trouver cette situation normale. Tu sembles trouver normal une France intervenir dans un pays africain comme si elle était en Martinique pourtant, c’est anormal! Wink

Le faire le biais de l'ONU serait plus approprié


Dernière édition par Admin le 13/12/2013, 1:36 pm, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 13/12/2013, 12:02 pm

http://mobile.lepoint.fr/politique/alliot-marie-la-france-ne-peut-pas-jouer-le-pompier-de-l-afrique-13-12-2013-1768804_20.php


http://mobile.agoravox.fr/actualites/international/article/centrafrique-les-contradictions-de-144987

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  ndonzwau le 13/12/2013, 6:58 pm

Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Arafat a écrit:
Admin a écrit:Bien sur que la communauté internationale ne doit pas rester indifférente quand des centrafricains meurent ... je ne suis pas contre une intervention militaire pour pacifier ce pays... je suis contre la manière dont cette intervention est menée ... je me répète ... l'ONU existe entre autre pour ce genre de situation ...

Dans ce cas précis de la RCA Admin, la France agit sous mandat de l´ONU, ce qui en d´autres termes veut tout simplement dire que cette intervention est couverte par une certaine légitimité internationale.

Merci Arafat pour la précision mais à quoi servent les casques bleus n'est ce pas à ça? Une coalition hétéroclite serait mieux appropriée ... sinon comment ne peut-on pas avoir des aprioris quand le rôle de la France dans ce jeu d’échec qui place les dirigeants dans ce pays n'est un secret pour personne????
Après que Kolingba ait organisé les élections libres dans ce pays, il y eut un vainqueur démocratiquement élu, Patassé, la communauté internationale incluant la France n'a pas soutenu Patasse mais plutôt le coup d’état d'un certain Bozize .... je choisis volontairement le terme soutenu pour ne pas dire placer  Very Happy et je ne vais même pas remonter au soutien à Bokassa   Laughing 
Sincèrement qu'on mette un Bozize puis Djotodia personnellement ça m'est égal mais qu'ils (français) arrêtent d'agir en Afrique comme si ils étaient en Guadeloupe sinon alors qu'ils recolonisent officiellement ces pays  Wink

Wilco, à mon avis, c’est encore de la masturbation intellectuelle, de la palabre juridique jusqu’à refuser à la  France d’être aussi habile que les autres, jusqu’à vous refuser de poser à l’Afrique la question essentielle…

La France est devenue une puissance très moyenne, elle ne va pas courir le risque de ne pas couvrir ses opérations étrangères de légalité, comme le feraient les Usa ou même la Russie ; là n’est donc pas le problème…
La France est économiquement en crise avec des pertes substantielles des marchés dans son ancien pré-carré africain, qu’elle couvre ses préoccupations économiques d’un "alibi "humanitaire ou sécuritaire", quoi de plus banal dans le monde diplomatique international...
Les puissants yankees en sont champions ; la Russie fait de même à sa façon en Ukraine, en Géorgie et en Syrie… Il faut refuser à la France de se montrer aussi habile que les autres en lui reprochant de le tenter là où elle est en capacité de le faire !

Le problème est donc ailleurs :tenter de discipliner toutes les mœurs prédatrices de tous ces plus forts…
Et pour cela il n’y a pas mille manières, c’est d’abord par les capacités des pays faibles à se constituer en interlocuteurs forts et non pas attendre je ne sais quelle bonne volonté des puissants…


Vous vous souvenez du tête-à-tête réfléchi et déterminé de l’Argentine face au FMI, il y’a quelques années ou de celui brouillon et idéologique que mène cahin-caha le Venezuela vis-à-vis des Usa…
S’imagine-t-on le Brésil être agressé par l’étranger comme le sont les pays africains ?
Et pourtant avec leurs réserves des matières premières et énergétiques, les Africains ont des atouts pour en imposer...

Et pourquoi donc cette résistance de certains anciens du Tiers-Monde et la passoire des Africains ?
Essentiellement parce que nous ne nous sommes pas donné les moyens de nous développer politiquement, économiquement, socialement, culturellement… dans l’espace d’autonomie qui nous est laissé !
Nous en sommes encore loin aujourd'hui; faisons-le et nous les en empêcherons tous; le reste n’est que littérature !!!



"1960-2013 : 53 ans d'interventions françaises en Afrique"
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20131203185721/
"Carte interactive : 1960-2013, 53 ans d'interventions françaises en Afrique"
° http://www.jeuneafrique.com/infographies/2013/carte-interventions-francaises-afrique/index.php
"Centrafrique : l'opération française "Sangaris" a commencé"
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20131206083303/bangui-seleka-michel-djotodia-bossangoa-crise-centrafricaine-centrafrique-l-operation-francaise-sangaris-a-commence.html


Compatriotiquement!

Ndonzwau on est d’accord … tu pars probablement sur la base que je souffre d’un africanisme primaire  Very Happy … tu ne le dis pas comme ça mais cette expression de masturbation intellectuelle explique bien ce que tu veux dire  Laughing  … je reconnais volontiers en souffrir mais bon essayons d’évoluer  Smile …

Je suis un pragmatique dynamique, … et crois moi ma position sur l’impérialisme français ou américain est bien matière à évolution … adaptation disons… Wink  Donc crois moi sur parole que je n’ai rien contre l’idée d’une intervention pour discipliner ceux à qu’ils ont fait confiance hier, ceux à qui ils ont confié la mission de pacifier le pays hier … ces négros à qui ils ont confié le pouvoir dérapent il faut corriger le tir.

Là où nos positions diffèrent c’est que tu sembles trouver cette situation normale. Tu sembles trouver normal une France intervenir dans un pays africain comme si elle était en Martinique pourtant, c’est anormal! Wink

Le faire le biais de l'ONU serait plus approprié

Je ne crois pas Wilco que notre différence serait que moi je trouve l'ingérence française normale et vous pas : je ne la trouve pas plus normale que vous, je vois juste que ce genre d'actions était devenu banal en Afrique tout au long de notre demi-sciècle d'indépendance, récurrent avec des hauts et des bas... Et tout comme vous je trouve impérieux que les Africains les combattent !
Mais comment ? C'est là où se niche notre petite différence : quelle philosophie d'action, quelles stratégies, quelles tactiques ???

Je vous sais homme d'action efficace, je serais donc mal placé pour vous apprendre des méthodes pour gagner... Néanmoins partant d'une observation élémentaire des politiques anti-impérialistes vous constaterez avec moi que nos cris n'ont pas arrêté plus ces ingérences que nos silences; nous nous retrouvons même avec cette affreuse et paradoxale comptabilité où ceux qui ont revendiqué plus haut le combat anti-impérialiste se sont révélés les plus meurtriers pour nos populations...

Que tenter alors aujourd'hui ?
Naïvement je me dis qu'il nous serait davantage motivant de nous convaincre que nous n'avons pas réussi parce que nous ne leur sommes pas entrés assez dans le lard à ces puissants... Au lieu de crier à-tue-tête sur eux, je me dis que nous botter les fesses avec nos répétitifs échecs serait plus payant pour nous dresser à attaquer !
Voilà notre petite différence : j'insiste et trouve plus mobilisable de taper sur nos faiblesses au lieu de crier que sur les méfaits des puissants...


Compatriotiquement!
 

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 13/12/2013, 7:25 pm

Les Ivoiriens manifestent 1 fois par semaine contre la cpi contre l'ingérence de la France pourquoi internatiońallement on ne ferait pas pareil? Quand on brûle le coran les musulmans c'est du spontanée dans le monde entier mais nous je rêve....

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 13/12/2013, 7:44 pm

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EFlylpypEyBFlCiwhI.shtml

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Imperium le 18/12/2013, 2:10 am

Et apres..les sangos de bemba se prennent en charge Smile  Smile  Smile  Sad  Sad  Sad  Sad  Sad  Sad 

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 20/12/2013, 10:36 pm

Azui...

http://www.liberation.fr/monde/2013/12/20/a-bruxelles-la-centrafrique-ne-fait-pas-recette_968139

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 22/12/2013, 1:20 am

http://radiookapi.net/actualite/2013/12/21/rdc-850-militaires-envoyes-pour-stabiliser-la-rca/

Il n'arrive pas à stabiliser chez lui , il a laisser piller , assassinés, violés et vole au secours de la rsa indigné vous.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 10/1/2014, 3:03 pm

Il a démissionné une bonne chose.

http://mobile.lemonde.fr/afrique/article/2014/01/10/centrafrique-tractations-sur-le-sort-du-president-djotodia_4345813_3212.html#_=_

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 18/1/2014, 9:26 pm

http://www.legrigriinternational.com/m/article-122077394.html

100 commentaires.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Mathilde le 20/1/2014, 11:28 pm

Centrafrique: l'élection de la nouvelle présidente de transition saluée par Hollande


La maire de la capitale centrafricaine Catherine Samba-Panza est élue présidente par interim, dix jours après la démission de l'ancien président Michel Djotodia. Hollande a salué l'élection de la favorite dans ce scrutin décisif pour l'avenir du pays.

La maire de la capitale centrafricaine Bangui est élue présidente de transition par le Parlement, dix jours après la démission de l'ancien président Michel Djotodia.
Le parlement centrafricain devait se prononcer ce lundi pour trouver un successeur à l'ancien chef de la Séléka, qui a été poussé à renoncer à son poste le 10 janvier, lors d'une réunion de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale. Catherine Samba-Panza a été élue à 75 voix au second tour du scrutin, contre 53 voix pour son adversaire Désiré Kolingba, fils d'un ancien chef d'Etat.
Les résultats ont suscité une salve d'applaudissement au parlement, avant que l'assemblée n'entonne l'hymne national centrafricain. La femme d'affaires, maire de Bangui, faisait figure de favorite, comme l'expliquait RFI avant sa nomination. Elle avait su se tenir à l'écart des luttes de clan, précise la radio internationale, faisant d'elle une candidate idéale dans ce pays déchiré par les tensions interreligieuses.
François Hollande l'a immédiatement félicitée pour son élection, selon un communiqué diffusé par l'Élysée. Le président a souligné qu'il "lui revient désormais de mener à bien la réconciliation et l'apaisement nécessaires en RCA, en vue de la tenue d'élections démocratiques". "La France se tient à ses côtés dans cette tâche difficile", a-t-il assuré à Catherine Samba-Panza.
Engagée contre la corruption
Dans un discours devant les parlementaires, elle a immédiatement lancé un "appel vibrant" aux miliciens chrétiens et combattants musulmans, leur intimant de déposer les armes. "Manifestez votre adhésion à ma nomination en donnant un signal fort de dépôt des armes", a-t-elle dit à l'attention des anti-balaka avant de s'adresser aux ex-Séléka, "déposez vos armes", pour faire "cesser la souffrance des populations."
Catherine Samba-Panza s'est engagée contre la corruption dans un pays où la faiblesse de l'Etat central encourage ces pratiques, raconte La Croix dans un portrait. Après des études de droit en France, elle était revenue dans son pays pour monter une société de courtage en assurance, explique le quotidien chrétien.
Elle a également pris le parti des femmes, déclarant à La Croix s'être "toujours battu pour la participation des femmes à des postes de direction."
Devenue maire en juin 2013
Catherine Samba-Panza avait pris les fonctions de maire de Bangui en juin 2013. Elle avait trouvé la capitale "en état de délabrement total, avec des besoins importants en termes d'eau, d'assainissement, de santé, d'éducation."  
Elle avait salué l'intervention française en Centrafrique, lors de son déplacement à Tourcoing, dans le Nord, au mois de décembre 2013, estimant que "l'arrivée des troupes françaises a permis à la population d'avoir un regain d'espoir". Elle s'était exprimée dans le cadre d'une journée de solidarité organisée par une quinzaine d'associations de la diaspora centrafricaine.
Avec

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/centrafrique-la-maire-de-bangui-elue-presidente-de-

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 1/3/2014, 10:47 pm

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-14335.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Mathilde le 1/6/2014, 9:10 pm



RDC : les soldats congolais sans solde en Centrafrique


Depuis 4 mois, les  soldats congolais intégrés au sein de la force africaine en Centrafrique vivent sans salaire, dans des conditions précaires. Une situation ubuesque alors que le contingent congolais pourrait faire partie de la future mission des Nations-unies.



Les FARDC stationnés en République centrafricaine (RCA) sont-ils abandonnés ? Selon une source centrafricaine proche des autorités de Bangui, les 850 soldats congolais et les 150 policiers présents en Centrafrique dans la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misac) n’ont pas perçu leurs soldes depuis près de 4 mois. Ironie du sort pour cette source, les soldats congolais « font un excellent travail au sein de la Misca et sont très appréciés des Centrafricains« .

Surveillance des anciens Séléka à Bangui


Depuis le retrait mi-avril des troupes tchadiennes de la Misca, les soldats de la République démocratique du Congo (RDC) composent le gros des troupes africaines en RCA et se retrouvent en première ligne. Les FARDC constituent désormais une pièce maîtresse du dispositif sécuritaire déployé en Centrafrique aux côtés des 2.000 soldats français de Sangaris. Une compagnie congolaise est stationnée à Bangui, en charge de la surveillance des anciens éléments de la Séléka restés dans la capitale et encore armés. Les autres soldats sont basés à Bossangoa, Bria, Mobaye ou Batangafo, où ils ont remplacé les éléments tchadiens qui se sont retirés de la Misca.

Une neutralité dans le conflit


En Centrafrique, les soldats congolais ont une bien meilleure image que dans leur propre pays. Il faut dire que ce sont des troupes d’élites, les meilleures dit-on, qui ont été envoyées en RCA. « Lorsqu’ils stationnaient dans le quartier Fatima, où ils ont été remplacés par des Burundais, explique notre source centrafricaine, la population n’a cessé de les réclamer« . Contrairement aux Burundais, accusés par la population de soutenir « les musulmans« , « les Congolais affichent une neutralité autant vis à vis des anti-balakas que des ex-Séléka« , constate ce conseiller.

« Ils vivent en revendant les packs d’eau de la Misca »

Pourtant, les soldats congolais vivent dans des conditions « plus que précaires » en Centrafrique. En témoigne notre source proche de la présidence centrafricaine : « pour l’instant, ils n’ont pas encore touché la moindre solde. Cela fait 4 mois qu’ils sont en Centrafrique et ils n’ont qu’une seule tenue militaire. Ils n’ont pas de rechange, pas de télévision, ils dorment à même le sol et n’ont que 3 ou 4 vieilles Jeeps pour les interventions. L’armement est aussi très sommaire : ce sont essentiellement de vieilles Kalachnikovs. Les militaires n’ont pas d’argent pour acheter des crédits téléphoniques. Le service du renseignement du bataillon n’a pas d’abonnement téléphonique. Ils sont obligés d’acheter des petits crédits de 1000 F CFA pour téléphoner à ceux qui sont sur le front. Ils vivent en revendant aux Centrafricains les packs d’eau qu’offre la Misca (2.000 F CFA) pour pouvoir s’acheter des cigarettes ou des crédits téléphoniques. C’est un peu la honte« , conclut-il.

« Les soldes incombent à la Misca » selon Kinshasa

Un ancien officier congolais, présent en Centrafrique, s’est ému de la situation de ses ex-collègues. Il a décidé de contacter le Vice-premier ministre en charge de la Défense nationale, Alexandre Luba Ntambo, ainsi que le Chef d’Etat major général, qui a donné pour toute réponse que « la RDC était un pays post-conflit« . Pour Alexandre Luba, « il ne revient pas à la RDC de payer ses soldats, mais cela incombe à l’Union africaine« . Selon cet ancien officier congolais, la Misca aurait demandé à la RDC d’ouvrir un compte bancaire pour ses soldats en Centrafrique, ce qui aurait été fait. Il ne resterait plus qu’à la Misca de régulariser la situation. Concernant le manque de matériel et de logistique, le Vice-premier ministre congolais affirme « ne pas être au courant de la situation« .


Les FARDC futurs casques bleus ?


La révélation des conditions exécrables dans lesquelles travaillent les soldats congolais en Centrafrique tombe au plus mauvais moment. Les autorités centrafricaines, la France et désormais les Nations-unies qui préparent l’envoi de casques bleus en RCA, ont besoins de nouvelles troupes africaines pour composer leurs contingents. Et depuis la semaine dernière, la capitale centrafricaine renoue avec la violence après l’attaque de l’église Notre-Dame de Fatima. La Centrafrique pousse donc la communauté internationale pour que la RDC puisse intégrer la mission de l’ONU. François Hollande souhaite également que la RDC s’implique davantage dans la crise centrafricaine en augmentant le nombre de ses soldats. En  contre-partie, la France devrait user de son influence au Conseil de sécurité pour la RDC fasse partie intégrante de la future mission des Nations unies en Centrafrique prévue à l’automne, mais plus vraisemblablement fin 2014.

Christophe RIGAUD – Afrikarabia


http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-les-soldats-congolais-sans-solde-en-centrafrique/

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum