EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  Jim KK le 3/5/2013, 6:36 pm

KOTA a écrit:RDC: Face à l’usurpation, l’ imposture et l’occupation: Eric Kikunda, Eugène Diomi Ndongala, Pierre-Jacques Chalupa et Gabriel Mokia, votre combat est noble !


par mpp le 3 mai 2013

DIOMI, KIKUNDA, CHALUPA ET MOKIA – PRISONNIERS POLITIQUES DE JOSEPH KABILA
RDC: Face à l’usurpation, l’ imposture et l’occupation: Eric Kikunda, Eugène Diomi Ndongala, Pierre-Jacques Chalupa et Gabriel Mokia, votre combat est noble !

Par Freddy Mulongo, jeudi 2 mai 2013 à 18:40 :: radio:: #3546:: rss
Ils sont prisonniers personnels de celui qui se prénomme « Joseph Kabila » qui a pris en otage toutes les institutions de la République démocratique du Congo. Sans légitimité, Joseph Kabila arrête à tour de bras, croyant semer la terreur au sein des Congolais qui contestent son pouvoir illégitime, son régime d’occupation, d’imposture et d’occupation. Plusieurs de nos compatriotes sont dans les goulag joséphistes pour des raisons alambiquées, des fausses preuves fabriquées.

Tout celui qui conteste l’imposture au Congo est bon pour la prison. En Afrique , on a vu des pouvoirs dits puissants qui se sont effondrés comme un château de carte. Le régime des Mammouths Joséphistes sera balayé comme l’a été la dictature des Dinosaures Mobutistes !
Kinshasa, prison de Makala, mercredi 1 mai 2013 à 16h12: Eric Kikunda, Eugène Diomi Ndongala, président de Démocratie Chrétienne (DC), Pierre-Jacques Chalupa (Député) et Gabriel Mokia (Opposant extra-parlementaire)
<p style="text-align: justify;">http://reveil-fm.com/index.php/2013/05/02/3546-rdc-face-a-l-usurpation-et-imposture-eric-kikunda-eugene-diomi-ndongala-chalupa-et-gabriel-mokia-votre-combat-est-noble

http://democratiechretienne.org/2013/05/03/rdc-face-a-lusurpation-l-imposture-et-loccupation-eric-kikunda-eugene-diomi-ndongala-pierre-jacques-chalupa-et-gabriel-mokia-votre-combat-est-noble/

La démocratie au Congo! Sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 3/5/2013, 9:16 pm

LETTRE DE MADAME DIOMI NDONGALA A L UNION INTERPARLEMENTAIRE



Chère M.me Gaëlle bonjour,

La situation actuelle Député Diomi Ndongala est celle d'une négation totale du droit qui nous confirme la volonté du régime en place de mettre le député Diomi Ndongala en prison - avec n'importe quelle excuse -et jeter tout simplement la clé.

Lundi passé la Cour suprême de Justice a pris en délibéré une requêté déposée par Me Bondo concernant la demande de main levée pour le député Diomi Ndongala. Mais depuis lundi et en violation des règles de droit, la Cour suprême ne se prononce pas...Malgré la réponse à ces requêtes soit due dans le 24 heures...
En d'autres termes, la détention illégale en prison de Diomi Ndongala se poursuit, même avec la participation de la Cour suprême, cette fois-ci.

Celle -ci étant obligée - par la lois et la constitution- au minimum à l'assigner en résidence en tant que député, la Cour ne se prononce pas - suivant des dictats politiques - pour qu 'il demeure en prison arbitrairement et sans un statut legal.

Je vais vous envoyer un copie de la requête dans les minutes qui suivent.

Ce qu'on nous dit - confirmant que le député de l'opposition Diomi Ndongala est otâge personnel de Joseph Kabila - est que la décision sur son assignation en résidence revient à celui-ci...

En ce qui concerne les lettres du Président du Parlement, nous ne recevons non plus ces corréspondences.
Je vais vous envoyer les copies des deux des lettres que notre avocats a retrouvé, par hasard, se rendant au Parlement il y a deux semaines.

Si un député de l'opposition peut être maintenu en prison dans ces conditions et sans aucune garantie de droit, je crois qu'on ne puisse plus parler de la RDC comme d'une démocratie réprésentantive et pluraliste. Ni encore moins d'un Etat droit. Voilà pourquoi l' intervention de l'Union Interpralementaire est maintenant urgente.

Mes salutations cordiales,

Patrizia Diomi

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 5/5/2013, 9:03 pm

COMMUNIQUE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE, DC, DENONCANT LA DETENTION ILLEGALE DE SON PRESIDENT NATIONAL, LE DEPUTE ELU DE LA VILLE DE KINSHASA EUGENE DIOMI NDONGALA, EN VIOLATION DESORMAIS DE « DEUX ORDONNANCES » DE LA COUR SUPREME DE JUSTICE : LIBEREZ LE PRISONNIER POLITIQUE EUGENE DIOMI NDONGALA


par mpp le 5 mai 2013

COMMUNIQUE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE, DC, DENONCANT LA DETENTION ILLEGALE DE SON PRESIDENT NATIONAL, LE DEPUTE ELU DE LA VILLE DE KINSHASA EUGENE DIOMI NDONGALA, EN VIOLATION DESORMAIS DE « DEUX ORDONNANCES » DE LA COUR SUPREME DE JUSTICE :


LIBEREZ LE PRISONNIER POLITIQUE EUGENE DIOMI NDONGALA


La Démocratie Chrétienne informe l’opinion tant nationale qu’internationale qu’en date du 03/05/2013 la Cour Suprême de Justice a émis une deuxième ordonnance plaçant l’honorable Diomi Ndongala en résidence surveillée dans sa maison. Cette ordonnance suit de 15 jours celle déjà émise le 15/04/2013, avec le même contenu, et inappliquée à ce jour. Cela suit un enlèvement nocturne qu’on voudrait justifier par une risible accusation de « complot ».

<BLOCKQUOTE>
Pour la deuxième fois (après la première ordonnance de la CSJ datée 15/04/2013 assignant l’honorable Diomi Ndongala en résidence et la deuxième avec le même contenu du 03/05/2013) le Président Nationale de la DC et Porte-parole de la MPP, Majorité Présidentielle populaire, continue d’ être détenu arbitrairement et illégalement en prison à Kinshasa au CPRK à cause de la « rébellion avec récidive » du PGR Flory Kabange Numbi qui refuse d’exécuter matériellement la décision de la Haute Cour évacuant l’Honorable Diomi Ndongala de la prison où il est illégalement détenu pour le placer en résidence dans son domicile.

</BLOCKQUOTE>
L’Honorable Diomi Ndongala a été obligé de porter plainte contre les agissements irrespectueux du droit du PGR Flory Numbi mais même ce geste légaliste n’a pas secoué la structure décadente de la Justice congolaise qui continue à s’aligner passivement sur les dictats politiques du régime Kabila

<BLOCKQUOTE>
Cette situation scandaleuse qui est juridiquement arbitraire et politiquement gravissime, confirme la Démocratie Chrétienne dans son appréciation du harcèlement dont il est victime le porte-parole de la Majorité Présidentielle Populaire, MPP, en sigle, en tant que PRISONNIER POLITIQUE du régime Kabila.

</BLOCKQUOTE>
En effet, le déni de justice, la répression violente et l’intolérance politique dont il est victime l’Honorable Diomi Ndongala trouvent leur motivation réelle dans le règlement de comptes politiques dont il est victime à cause de son profil de dissident politique gênant et qui depuis plus de vingt ans ne fait que se battre pacifiquement pour l’instauration d’une véritable démocratie pluraliste et représentative en RDC.

<BLOCKQUOTE>
Malheureusement, les violations gravissimes des lois et de la Constitution congolaise dans la privation arbitraire de la liberté du député Diomi Ndongala, font clairement apparaitre que la RDC – qui ne respecte pas les prérogatives de droit de ses élus et qui semble ne pas connaitre la hiérarchie des lois dans l’application des décisions de justice – souffre d’une grave dérive totalitaire qui se caractérise par l’instrumentalisation d’une justice asservie aux dictats de l’exécutif, en violation de la séparations des pouvoirs d’Etat consacrée dans la loi fondamentale congolaise en tant que pilier de la démocracie.

</BLOCKQUOTE>
La privation de liberté dont il est victime en ce moment le député Diomi Ndongala, en violation de deux ordonnances consécutives de la Cour Suprême de Justice, a comme seul objectif de l’empêcher de s’exprimer et d’exercer librement ses activités politiques en tant que leader de l’opposition.

Face à cette situation scandaleuse, la Démocratie Chrétienne dénonce le harcèlement politico-judiciaire dont il est victime son Président National et porte-parole de la plateforme politique Majorité Présidentielle Populaire, MPP en sigle, et prend à témoin l’opinion tant nationale qu’internationale sur l’incapacité du régime kabila de respecter les règles fondamentales d’un état de droit quand il s’agit de régler des comptes à un homme politique dissident, dont la pertinence du discours et la cohérence de la ligne politique dérangent le pouvoir décadent en place à Kinshasa.

<BLOCKQUOTE>
La position du député Eugène Diomi Ndongala en tant qu’ « otage de fait de Joseph Kabila », privé de toutes les garanties de droit de la personne et maintenu en prison illégalement en violation de deux décisions de la CSJ, est extrêmement dangereuse car elle vise, manifestement, l’élimination tant politique et que physique d’Eugène Diomi Ndongala, la décapitation de l’opposition ainsi que l’objectif de donner un exemple de répression aveugle et violente pour les autres opposants qui oseraient s’opposer aux prochains enjeux politiques à venir comme celui d’un énième modification de la Constitution de la RDC en vue de l’instauration d’un mandat à vie pour Joseph Kabila.

</BLOCKQUOTE>
La Démocratie Chrétienne remercie les nombreux congolais qui sont en train de se mobiliser partout dans le monde pour dénoncer la privation arbitraire de la liberté de l’élu Diomi Ndongala, victime de l’intolérance politique et de la négation des règles d’un état de droit à cause de son combat pacifique pour la vérité des urnes et de sa lutte contre les antivaleurs qui sont à la base de la somatisation en cours de la RDC

Comment nier que notre pays est malade de mauvaise gouvernance et quelle est en train de se transformer en une immense »prison à ciel ouvert« ?

<BLOCKQUOTE>
L’Etat congolais est en déliquescence à cause du vide juridique et politique qui entoure les prétendus « hommes forts » au pouvoir actuellement et qui sont incapables d’incarner ses valeurs républicaines :


L’EGALITE de tous face à la justice ;


La LIBERTE d’expression et


La FRATERNITE qui doit lier tous les congolais dans un esprit de cohésion nationale.


Libérez le prisonnier politique Eugène Diomi Ndongala.

</BLOCKQUOTE>
Vérité et Justice pour le Congo.

Fait à Kinshasa,

Le 05/05/2013

Marc Mawete,

Porte-parole de la

Démocratie Chrétienne, DC

http://democratiechretienne.org/2013/05/05/communique-de-la-democratie-chretienne-dc-denoncant-la-detention-illegale-de-son-president-national-le-depute-elu-de-la-ville-de-kinshasa-eugene-diomi-ndongala-en-violation-desormais-de-de/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 6/5/2013, 7:24 am







GRANDE SIT- IN LIBEREZ DIOMI NDONGALA CE VENDREDI 10.MAI.2013 A LONDRES FACE FOREIGN OFFICE

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 6/5/2013, 9:41 am

KANAMBE alias «KABILA» : Libérez le prisonnier politique Eugène DIOMI NDONGALA









From afrique.kongotimes.info- Today, 5:46 AM


<BLOCKQUOTE>L’honorable Diomi Ndongala détenu arbitrairement et illégalement en prison à Kinshasa au CPRK.</BLOCKQUOTE>



La privation de liberté dont il est victime en ce moment le député Diomi Ndongala, en violation de deux ordonnances consécutives de la Cour Suprême de Justice, a comme seul objectif de l’empêcher de s’exprimer et d’exercer librement ses activités politiques en tant que leader de l’opposition.
Face à cette situation scandaleuse, la Démocratie Chrétienne dénonce le harcèlement politico-judiciaire dont il est victime son Président National et porte-parole de la plateforme politique Majorité Présidentielle Populaire, MPP en sigle, et prend à témoin l’opinion tant nationale qu’internationale sur l’incapacité du régime kabila de respecter les règles fondamentales d’un état de droit quand il s’agit de régler des comptes à un homme politique dissident, dont la pertinence du discours et la cohérence de la ligne politique dérangent le pouvoir décadent en place à Kinshasa...

LA SUITE

http://afrique.kongotimes.info/rdc/justice/5788-kanambe-alias-kabila-liberez-prisonnier-politique-eugene-diomi-ndongala.html

Revenir en haut Aller en bas

MARIE FRANCE CROS / LA LIBRE BELGIQUE 06/05/2013

Message  KOTA le 6/5/2013, 4:35 pm

RDC: COMPLOTS POLITIQUES EN SERIE/ MARIE FRANCE CROS – LA LIBRE BELGIQUE 06/05/2013


par mpp le 6 mai 2013
« Complots » politiques en série

Marie-France Cros
<blockquote>Mis en ligne le 04/05/2013
Les arrestationsse multiplient : faux procès ou révolte tous azimuts ?

</blockquote>Congo-Kinshasa
Alors que le pouvoir présidentiel congolais est affaibli par le scandale des élections de novembre 2011 – jugées « non crédibles » - on assiste depuis quelques mois à une multiplication d’arrestations pour « complot ».
Cela avait commencé fin 2012, par l’arrestation de 9 « comploteurs », ex-militaires congolais en Angola; Amnesty international s’était alarmée de leur mise au secret et des tortures subies.
Un médecin belge arrêté
Le 4 février, le Belge d’origine congolaise Jean-Pierre Kanku, médecin anesthésiste de Hoeilaart, était arrêté avec des Congolais peu après son arrivée à Kinshasa et accusé de complot insurrectionnel contre le président Kabila, pour avoir fondé en Belgique un Mouvement Debout Congolais et avoir rencontré le député poujadiste belge Laurent Louis; des armes auraient été trouvées dans sa chambre d’hôtel.
Le 5 février, 19 Congolais membres d’une Union démocratique des Nationalistes pour le Renouveau étaient arrêtés en Afrique du Sud sous l’accusation de complot pour renverser le président Kabila et un vingtième, recherché, se livrait à la police : Etienne Taratibu Kabila, fils de l’ex-président Laurent Kabila, qui met en doute la filiation du président Joseph Kabila. Les arrestations sont opérées au moment où des accusés s’apprêtaient à prendre livraison d’un arsenal d’armes qu’un faux vendeur leur proposait – un piège, selon leurs proches.
<blockquote>Le 8 avril, le député Eugène Diomi Ndongala, président du parti Démocratie chrétienne, proche d’Etienne Tshisekedi et fer de lance de l’opposition à Kinshasa (c’est lui qui organisait les mouvements de protestation populaire pour « la vérité des urnes »), est arrêté sans mandat. Le 11, on apprend qu’il est accusé d’être à la tête d’un mouvement insurrectionnel, « Imperium », désireux d’attenter à la vie du président Kabila et du Premier ministre Matata. Le directeur de cabinet adjoint d’Etienne Tshisekedi est arrêté dans le même « complot ». Des bouteilles en plastique et une machette ont été saisies, s’indigne Mme Diomi, comme « preuves » du complot. Le parti de Tshisekedi, l’UDPS, a dénoncé ce « montage » comme « ridicule », mais Eugène Diomi reste en prison, bien que la Cour suprême ait ordonné qu’il soit assigné à résidence. M. Diomi avait déjà été détenu trois mois au secret, de juin à octobre 2012, après une accusation de « viol » qui avait été largement dénoncée comme non crédible.

</blockquote>Effarant rejet
Enfin, dans la nuit du 30 avril au 1er mai, trois hommes apparentés à l’ex-candidate à la Présidence, Me Marie-Thérèse Nlandu, qui vit en Grande-Bretagne, ainsi que le gardien, ont été arrêtés sans mandat d’arrêt après avoir été battus. La maison du couple Nlandu-Noël Mbala, où vivaient les quatre hommes, a été « saccagée et pillée », selon Me Nlandu. Celle-ci précise qu’aucun de ces parents ne fait de politique et demande leur libération, alors qu’on ignore où ils sont détenus.
<blockquote>Cette succession est extrêmement préoccupante. Ou ces complots sont inventés pour éliminer les opposants – comme l’affirme l’opposition – ou ils sont avérés et témoignent alors d’un effarant rejet du chef de l’Etat.

http://www.lalibre.be/actu/international/article/813444/complots-politiques-en-serie.html
</blockquote><p style="text-align: justify;">


http://democratiechretienne.org/2013/05/06/rdc-complots-politiques-en-serie-marie-france-cros-la-libre-belgique-06052013/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 7/5/2013, 4:04 pm

Dossier Diomi : une deuxième ordonnance de la CSJ violéeAccueil
Écrit par Lefils Matady
Mardi, 07 Mai 2013 07:48
Dossier Diomi : une deuxième ordonnance de la CSJ violée

Après la non exécution de la première décision de la haute cour datée du 15 avril 2013 sur la mise en résidence surveillée de ce député DC, une deuxième a été prise vendredi 3 mai dernier, mais reste sans effet

DIOMI, KIKUNDA, CHALUPA ET MOKIA
<blockquote>Dans un communiqué rendu public dimanche 5 mai 2013, la Démocratie Chrétienne (DC) informe l’opinion tant nationale qu’internationale qu’en date du 03 mai 2013, la Cour suprême de justice a émis une deuxième ordonnance plaçant le député national Diomi Ndongala en résidence surveillée dans sa maison. Cette ordonnance tombe 15 jours après celle déjà émise le 15 avril 2013, avec le même contenu, et inappliquée à ce jour.

</blockquote>Mais jusqu’à ce jour, ce député national continue d’être détenu « arbitrairement » et « illégalement » en prison à Kinshasa au CPRK à cause de la « rébellion avec récidive » du Procureur Général de la République qui « refuse d’exécuter matériellement la décision de la
Haute Cour » extradant Diomi Ndongala de la prison où il est illégalement détenu pour le placer en résidence surveillée dans son domicile, poursuit le communiqué.
Le député Eugène Diomi Ndongala a été obligé, la semaine dernière, de porter plainte contre les « agissements irrespectueux » du droit de ce Pgr. Mais même ce geste légaliste n’a pas secoué la structure décadente de la justice. Cela sent donc des pesanteurs politiques, à en croire ce document de la DC.
<blockquote>Cette situation scandaleuse qui est juridiquement arbitraire et politiquement gravissime, confirme l’appréciation de la Démocratie chrétienne qui a toujours soutenu la thèse du harcèlement dont est victime le porte-parole de la Majorité présidentielle populaire(MPP) en tant que prisonnier politique.

</blockquote>La privation de liberté dont est victime en ce moment le député Diomi Ndongala, en violation de deux ordonnances consécutives de la Cour suprême de justice, à en croire le même communiqué, a comme seul objectif de l’empêcher de s’exprimer et d’exercer librement ses activités politiques en tant que leader de l’opposition.
La Démocratie Chrétienne profite de cette occasion pour remercier les nombreux Congolais qui sont en train de se mobiliser partout dans le monde pour dénoncer la privation arbitraire de la liberté de l’élu Diomi Ndongala, victime de l’intolérance politique et de la négation des règles d’un état de droit à cause de son combat pacifique pour la vérité des urnes et de sa lutte contre les antivaleurs qui sont à la base de la « somalisation en cours de la RDC ».
<blockquote>Dans l’entre-temps, les Congolais résidant à Londres organisent ce vendredi 10 mai 2013 un grand sit-in dénommé « Liberez Diomi Ndongala », comme l’ont fait ceux de Bruxelles il y a de cela quelques semaines.

</blockquote>
Mise à jour le Mardi, 07 Mai 2013 07:59 – LA TEMPETE DES TROPIQUES

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 9/5/2013, 11:14 am

ALERTE / ALERTE/ ALERTE
APRES LA PUBLICATION D UNE PHOTOS DES PRISONNIERS POLITIQUES EUGENE DIOMI NDONGALA, CHALUPA, MOKIA ET KIKUNDA, CEUX -CI ONT ETE SOUMIS A UN ENDURCISSEMENT DES CONDITIONS CARCERALES A LA LIMITE DE LA TORTURE: ILS SONT... PLACES EN ISOLEMENT ET NE PEUVENT PLUS SORTIR DE LEURS CELLULES. LEUR EAU, NOURRITURE SONT JETES PAR TERRE ET SOUILLEES PAR LES GARDIENS QUI MULTIPLIENT LES FOUILLES VIOLENTES ET LES VISITES DEPENDENT AU BON VOULOIR DU DIRECTEUR DE PRISON.
IL FAUT SOULIGNER QU EN CE QUI CONCERNE LE DEPUTE NATIONAL ET LEADER DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE, L HONORABLE EUGENE DIOMI NDONGALA, IL A ETE ASSIGNE EN RESIDENCE CHEZ LUI A LA MAISON DEPUIS LE 15/04/2013 PAR DEUX ORDONNANCES DE LA COUR SUPREME QUE LE PGR FLORY NUMBI, EN REBELLION ENVERS LA HAUTE COUR, REFUSE D APPLIQUER. PLUTOT QU APPLIQUER LA DECISION DE LA COUR, DIOMI NDONGALA EST ILLEGALEMENT DETENU ET DE PLUS TORTURE DANS UNE PRISON - MOUROIR A KINSHASA. CELA EST INACCEPTABLE. CELA EST SCANDALEUX.

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 10/5/2013, 11:09 am










Scooped by Démocratie Chrétienne




Scoop.it!

Mme PATRICIA DIOMI : La situation actuelle d'Eugène Diomi Ndongala en date du 09/05/20013




From www.youtube.com - Today, 11:03 AM



Démocratie Chrétienne's insight:

VIDEO/ DIOMI NDONGALA, PRISONNIER POLITIQUE EN RDC, EN SITUATION DE "MORT JURIDIQUE" EN RDC, OTAGE PERSONNEL DE JOSEPH KABILA


Dernière édition par KOTA le 10/5/2013, 2:24 pm, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 10/5/2013, 11:48 am

VIDEO/ DIOMI NDONGALA, PRISONNIER POLITIQUE EN RDC, EN SITUATION DE "MORT JURIDIQUE" EN RDC, OTAGE PERSONNEL DE JOSEPH KABILA


par mpp le 10 mai 2013



Évaluez ceci :









i

Rate This




Share this/partagez




  • Twitter
  • Press This
  • Facebook
  • Email
  • Plus



http://democratiechretienne.org/2013/05/10/video-diomi-ndongala-prisonnier-politique-en-rdc-en-situation-de-mort-juridique-en-rdc-otage-personnel-de-joseph-kabila/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 10/5/2013, 9:53 pm

FREE DIOMI NDONGALA SIT-IN IN LONDON : LIVE PICTURE


par mpp le 10 mai 2013

Voice of Congo





[LIVE PICTURE FROM LONDON] FREE DIOMI NDONGALA SIT-IN




<BLOCKQUOTE>
Free Diomi Ndongala & political prisoners in DRC protest Today outside UK’s Foreign Minister’s Office


Liberez Diomi Ndongala et les prisoniers politique au Congo, SIT-IN devant Le bureau du ministre des Affaires Etrangères Britannique

</BLOCKQUOTE>






il y a 3 heures

http://democratiechretienne.org/2013/05/10/free-diomi-ndongala-sit-in-in-london-live-picture/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 10/5/2013, 10:12 pm

http://www.rightnow.io/breaking-news/diomi-drc_bn_1368212613943.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 11/5/2013, 4:50 pm

IMAGES DU SIT-IN "LIBEREZ LE DEPUTE DIOMI NDONGALA ET LES AUTRES PRISONNIERS POLITIQUES",LONDRES, 10/05/2013, DEVANT LE FOREIGN OFFICE -UK


par mpp le 11 mai 2013

IMAGES DU SIT-IN


"LIBEREZ LE DEPUTE DIOMI NDONGALA ET LES AUTRES PRISONNIERS POLITIQUES",


LONDRES, 10/05/2013, DEVANT LE FOREIGN OFFICE -UK






Évaluez ceci :









i

Rate This




Share this/partagez




  • Twitter
  • Press This
  • Facebook
  • Email
  • Plus





  • Imprimer
  • Google +1

  • LinkedIn



WordPress:


J’aime chargement…
Modifier ceci


Tags: CONGO, DECAPITATION DE L OPPOSITION, drc, eugene diomi ndongala, FAIBLESSE DE L ETAT DE DROIT, intolerance politique, prisonnier politique en rdc, RDC, REPRESSION POLITIQUE EN RDC, republique democratique du congo
De : Congo Kinshasa, congo, rdc, diomi ndongala, opposition politique rdc, congo kinshasa, republique democratique du congo, drc, democratie chretienne,, DE LA "DEMOCRATURE" A LA "VOYOUCRATIE" EN RDC, Diomi Ndongala Eugène, DROITS DE L'HOMME EN RDC, LES EXTRAVANGANCES DU REGIME JOSEPHISTE AU CONGO, politique, RDC: UNE PRISON A CIEL OUVERT

FREE DIOMI NDONGALA SIT-IN IN LONDON : LIVE PICTURE

http://democratiechretienne.org/2013/05/11/images-du-sit-in-liberez-le-depute-diomi-ndongala-et-les-autres-prisonniers-politiqueslondres-10052013-devant-le-foreign-office-uk/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 12/5/2013, 6:09 pm

VIDEO/LONDRES: SIT-IN LIBEREZ DIOMI NDONGALA, Les combattants demandent la libération du prisonnier politique Diomi Ndongala


par mpp le 12 mai 2013

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=GefvXkiZumM

SIT-IN "LIBEREZ DIOMI NDONGALA" A LONDRES, FACE AU FOREIGN OFFICE UK, LE 10/05/2013





http://democratiechretienne.org/2013/05/12/videolondres-sit-in-liberez-diomi-ndongala-les-combattants-demandent-la-liberation-du-prisonnier-politique-diomi-ndongala/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 13/5/2013, 2:27 pm

L’assignation à résidence de Diomi Ndongala toujours non appliquée à cause de la "rébellion" du PGR Kabange Numbi/TEMPETE DES TROPIQUES DU 13/05/2013


par mpp le 13 mai 2013
Écrit par Stone.
Lundi, 13 Mai 2013 08:20
L’assignation à résidence de Diomi Ndongala toujours non appliquée


Flory Kabange Numbi, Pgr, appelé à demissioner par l’Asadho en juillet 2012
pour les violations de la loi dans l’affaire Diomi, il s’est mis maintenant en
"rébellion" face à deux décisions de la Cour suprême qu’il refuse d’appliquer
pour des raisons de dictats politiques



<blockquote>A quelle porte un citoyen congolais peut-il frapper lorsque ses droits les plus élémentaires sont foulés aux pieds par un haut magistrat ou une personnalité influente du régime en place ? Les citoyens congolais chosifiés n’ont aucune porte où frapper pour faire valoir leurs droits violés par un haut magistrat qui piétine les garanties constitutionnelles d’un député de l’opposition.

</blockquote>A Kinshasa, les enlèvements d’Etat sont devenus monnaie courante dans l’indifférence générale d’une communauté internationale plus intéressée à signer des contrats léonins avec le régime en place à Kinshasa plutôt qu’à dénoncer les violations gravissimes des droits de l’homme dont les Congolais sont victimes.
Que dire d’une Mission de l’Onu de stabilisation (Monusco) qui se limite à son rôle passif d’observation de la dérive totalitaire en place à Kinshasa et limitant son action à la compilation de rapports internes sans impact sur la vie des congolais?
Voilà des questions que les Congolais se posent désormais dans un Etat où la notion de responsabilité ainsi que les garanties fondamentales de la personne se diluent au jour le jour.
Au lendemain de la promulgation de la Constitution du 18 février 2006, adoptée par referendum, les Congolais avaient cru qu’un chapitre de l’histoire de leur pays venait d’être tourné et qu’un "Congo nouveau", fondé sur les valeurs démocratiques et le respect des droits humains allait enfin naître.
La nouvelle charte fondamentale ne proclame-t-elle pas en son article 16 que "la personne humaine est sacrée" et que "l’Etat a l’obligation de la respecter et de la protéger"?
Sept années après, la désillusion est totale. Pourquoi?
Charcutée et inappliquée, la Constitution de la RDC ne peut pas rivaliser avec la parole des hommes forts du régime au pouvoir.
<blockquote>A cause de l’intolérance politique, les opposants au régime qui luttent pacifiquement en RDC pour l’instauration d’un Etat de droit sont arrêtés. Des montages sont multipliés pour justifier ces actes, les uns le plus invraisemblables que les autres.

</blockquote>Aux quatre coins du pays, les droits et libertés se portent mal. Très mal. Le pays ressemble de plus en plus à une jungle où les "animaux les plus féroces" passent le temps à "bouffer" les plus faibles. Au lieu de se comporter en dernier rempart de l’ordre et de la paix sociale, la justice congolaise est devenue complice du délitement de l’Etat.
<blockquote>Le cas le plus flagrant de l’instrumentalisation politique de la justice congolaise est certainement celui du député national de l’opposition et président national de la Démocratie chrétienne, Eugène Diomi Ndongala, détenu au secret, enlevé et maintenant détenu illégalement en prison en violation de deux décisions de la Cour suprême de justice l’assignant à résidence, à cause de la " rébellion avec récidive " d’un procureur – Flory Kabange Numbi – qui refuse d’appliquer la décision de la haute Cour pour des raisons strictement politiques.

</blockquote>L’Etat congolais est donc incapable de garantir à chacun et à tous une égale protection devant la loi et des conditions minimales de sécurité pour les personnes et leurs biens.
A cause d’une photo publiée sur le net…
Selon le journal La libre Belgique dans son édition du 9 mai 2013 sous la signature de Marie-France Cros, depuis une semaine, les prisonniers politiques Diomi Ndongala, Chalupa, Mokia et Kikunda font l’objet de tortures et durcissement du régime carcéral à cause de la publication sur le net d’une photo qui est en train d’être brandie dans toutes le capitales d’Europe par la diaspora congolaise dans des manifestations demandant la libération des prisonniers politiques de la RDC.
Sur cette photo, on peut voir Diomi, Chalupa, Mokia et Kikunda assis sur des chaises en plastique au CPRK, en tenue décontractée et visiblement affaiblis.
<blockquote>Il sied de souligner par ailleurs que la loi congolaise interdit l’incarcération préventive d’un député national en fonction. Mais quand il s’agit d’un opposant qui a lutté pour la " Vérité des urnes ", le serment de fidélité aux lois de la République est vite oublié par certains magistrats.

</blockquote>Pourtant, il y a seulement une semaine de cela, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’année judicaire, le président de la Cour suprême de justice a rappelé l’obligation pour les juges et magistrats congolais de respecter toujours et en toute circonstance la " primauté du droit "…. Ce qui ressemble de plus en plus à un discours " protocolaire " manifestement sans lendemain.
Mise à jour le Lundi, 13 Mai 2013 08:33http://latempete.cd/component/content/article/1-nation/1425-diomi-ndongala.html

Évaluez ceci :









http://democratiechretienne.org/2013/05/13/lassignation-a-residence-de-diomi-ndongala-toujours-non-appliquee-a-cause-de-la-rebellion-du-pgr-kabange-numbitempete-des-tropiques-du-13052013/

Revenir en haut Aller en bas

FREE THE PEOPLE'S LEADERS NOW

Message  KOTA le 13/5/2013, 9:42 pm







Exclamation FREE THE PEOPLE'S LEADERS NOW Exclamation cheers

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 17/5/2013, 8:09 pm

CONFERENCE DE PRESSE DE M.ME DIOMI NDONGALA DU 16/05/2013 -PARTIE 1 ET 2


par mpp le 17 mai 2013



Évaluez ceci :

http://democratiechretienne.org/2013/05/17/conference-de-presse-de-m-me-diomi-ndongala-du-16052013-pzrtie-1-et-2/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 17/5/2013, 8:15 pm

<iframe width="420" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/vh9aq6ID0Ic" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  ndonzwau le 17/5/2013, 8:50 pm

KOTA a écrit:CONFERENCE DE PRESSE DE M.ME DIOMI NDONGALA DU 16/05/2013 -PARTIE 1 ET 2

par mpp le 17 mai 2013

Évaluez ceci :

http://democratiechretienne.org/2013/05/17/conference-de-presse-de-m-me-diomi-ndongala-du-16052013-pzrtie-1-et-2/
PS
° http://radiookapi.net/actualite/2013/05/16/rdc-lepouse-de-lopposant-diomi-ndongala-denonce-les-conditions-de-detention-de-son-conjoint/
° http://www.lepotentielonline.com/110-online-depeches/7925-l-epouse-de-l-opposant-diomi-emprisonne-menace-d-entamer-une-greve-de-la-faim-a-kinshasa
Compartriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 19/5/2013, 4:10 pm

Madame Diomi Ndongala tire la sonnette d'alarme sur les tortures que subi son mari à la prison de Makala















Ajouter cette vidéo à mon blog


Ajouter cette vidéo à mon blog








Ajouter cette vidéo à mon blog Ajouter cette vidéo à mon blog
Suite



2|
2 | 0 | Partager
Commenter

#Posté le samedi 18 mai 2013 00:16

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  KOTA le 19/5/2013, 10:33 pm





Encore Bravo aux combattants de Londres!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: EUGENE DIOMI NDONGALA, LE PRISONNIER POLITIQUE DU REGIME KABILA

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:52 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum