M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 25/4/2013, 2:20 am

CONGRESSMAN JOHN LEWIS ON MARRIAGE EQUALITY

http://www.youtube.com/watch?v=5ihUH395Juc

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Cavalier le 25/4/2013, 2:25 am

regarder et bien voir a écrit:

Selon le président, les homosexuels seront immédiatement emprisonnés dans les prisons de femmes. Il ajoute que l’homosexualité est contraire à Dieu, que cela ne respecte pas les principes d’humanité et de civilisation. Il ajoute qu’il souhaite que beaucoup d’enfants naissent en Gambie et qu’il refusait l’homosexualité. Enfin, il termine par une menace d’une extrême violence : « Si on vous attrape, vous regretterez d’être nés».


Malgré les pressions des ONG et associations en faveur des homosexuels, le président a déclaré qu’il préférait manger de l’herbe que de se soumettre à une quelconque acceptation de l’homosexualité.

L’homosexualité en Afrique

La peine de mort ou les châtiments corporels existent encore pour les homosexuels :

- Nigéria : peine de mort pour les hommes ; flagellation pour les femmes

- Somalie : peine de mort ou flagellation

- Soudan : 100 coups de fouet et à la 3eme récidive, peine capitale

Dans 9 pays d’Afrique, les gays et lesbiennes encourent une peine supérieure à dix ans de prison voire la perpétuité :

- Ouganda : perpétuité

- Tanzanie : perpétuité

- Sierra Leone : perpétuité

- Ghana : 25 ans de prison

- Kenya : 21 ans de prison

- Zambie : 14 ans de prison

- Malawi : 14 ans pour les hommes, 5 pour les femmes

- Soudan du Sud : 10 ans de prison
Merci a toi cher RBV Exclamation VOILA LES ETATS AFRICAINS DOIVENT TENIR SEVEREMENT A CETTE ATTITUDE... Exclamation


Dernière édition par Cavalier le 25/4/2013, 2:41 am, édité 1 fois

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Cavalier le 25/4/2013, 2:38 am

L'avocat la t'es vraiment drole...Aussi drole cela semble, ce sont des faits reels, et nombreux de ces gens la se trouvent dans cette situation qu tu viens de decrire...

Eza vraiment plus dingue que la folie...Ti na ba souris, na fourchettes...Sik'oyo oyo eza ki Zombi te Question

Mais ils viendront vs faire croire qu'ils ont la serenite de L'ESPRIT...Bluff No
L'avocat de Mobutu a écrit:La télévision ne raconte pas que des craques: lorsqu’un homosexuel a été trouvé sans vie avec un souris dans le cul, aux états unies, c’est un fait et lorsqu’un docteur a eu á témoigner sur le nombre de fourchettes et couteaux qu’il retire dans les culs des homos, c’est un fait aussi qui nous démontre a quel point la pratique qu’on nous brandisse comme une alternative modernisant est un trou noir pour l’humanité…

L'avocat de Mobutu


L’avocat de Mobutu

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 25/4/2013, 3:09 am

THE COMPLICATED LIFE OF TED HAGGAD

http://www.youtube.com/watch?v=3mVvqwP3aDg

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 25/4/2013, 3:28 am

TED HAGGAD ON OPRAH
http://www.youtube.com/watch?v=94EnKUJQHI4

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 25/4/2013, 5:24 am

BILL MAHER ON TED HAGGARD
http://www.youtube.com/watch?v=qkWcT9CVOrs

Revenir en haut Aller en bas

Le Président Gambien aux homosexuels: « Si on vous prend, vous regretterez d’être nés »

Message  Zik le 25/4/2013, 2:52 pm



Alors que le reste du monde débat sur le mariage des personnes du même sexe, d’autres pays durcissent leurs discours à l’encontre des homosexuels. Fin de semaine dernière, devant le Parlement de Banjul, le président gambien, Yahya Jammeh, a exprimé son ressenti sur les homosexuels.

Lire l'article :

http://direct.cd/2013/04/23/le-president-gambien-aux-homosexuels-si-vous-prend-vous-regretterez-detre-nes.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  mongo elombe le 25/4/2013, 3:56 pm

Il est président et libre de ses choix mais les occidentaux vont le traiter de dictateur etc etc.

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  L'avocat de Mobutu le 25/4/2013, 4:07 pm

Ca semble drôle mais ca ne me fait pas rire, mon cher Cavalier, du tout : c’est notre espèce humaine qui est menacée de « bestialisation » a court terme ..
Le leitmotiv d’un homosexuel a tjrs été le sexe, autour duquel tout tourne, le reste c’est un rideau de fumée…. Lorsque l’on se défini comme homo, différent de l’hétéro, et l’on ambitionne par contre de vivre comme un hétéro c’a d’abord quelque chose de bizarre : ou on est dans une crise identitaire, ou on veut utiliser les droits que l’on réclame pour les mettre au service de son centre d’intérêt, notamment le sexe…Ce qui incite a dire que les petits que l’on adoptent ou achètent, a tour de bras, seront réduit au rang de la « chair á canon ou á sexe »: qui sait si les changements des Pampers ne donneront pas lieu á des masturbations de deux papas et les défécations du petit ne prendront pas la direction de l’estomac de l’un d’entre eux….Ça craint!

L’avocat de Mobutu



Cavalier a écrit:L'avocat la t'es vraiment drole...Aussi drole cela semble, ce sont des faits reels, et nombreux de ces gens la se trouvent dans cette situation qu tu viens de decrire...

Eza vraiment plus dingue que la folie...Ti na ba souris, na fourchettes...Sik'oyo oyo eza ki Zombi te Question

Mais ils viendront vs faire croire qu'ils ont la serenite de L'ESPRIT...Bluff No
L'avocat de Mobutu a écrit:La télévision ne raconte pas que des craques: lorsqu’un homosexuel a été trouvé sans vie avec un souris dans le cul, aux états unies, c’est un fait et lorsqu’un docteur a eu á témoigner sur le nombre de fourchettes et couteaux qu’il retire dans les culs des homos, c’est un fait aussi qui nous démontre a quel point la pratique qu’on nous brandisse comme une alternative modernisant est un trou noir pour l’humanité…

L'avocat de Mobutu


L’avocat de Mobutu

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 26/4/2013, 1:33 am

Mon dernier baroud d'honneur !?!

Notre saga continue : qui ses vidéo qui ses arguments contre ou pour, quelques uns mènent la danse tambour battant; la discussion sur l’homosexualité monopolise presque les contributions sur notre forum ! Tant mieux, optimiserais-je, cela dénote la vitalité de notre humanité, cette communauté d’animaux pensants qui actionne naturellement ses leviers d’homéostase (=maintien de l’équilibre physiologique, vital !) face aux mutations incompréhensibles… C’est en effet sain et prudent d’avoir peur des changements !

Mais perso je ne balise pas autant que beaucoup de prophètes de malheur abondants ici : le monde continue et continuera à tourner, à mon avis, comme il était prévu non pas parce que les Hommes n’y peuvent rien mais parce que je suis convaincu que leur "conscience collective" mieux leur "communion de saints" continuera longtemps à projeter un solde positif qui protège notre humanité !
Notre ami Mwana ya Lola nous appelait quelque part à raison à la réflexion et non au pathos… Faisons quand même attention car le pathos peut utilement mener à la réflexion et question réflexion nous semblons pécher ici en avis définitifs (pour ou contre !l) sans user de la préalable analyse qui l’aurait mieux alimentée au-delà de nos préconçus !

Perso j’ai engrangé ce parti et en conséquence tente de dépasser ainsi le stérile horizon d’anathèmes et de plaidoyers exclusifs pour un consensus pratique utile et réalistement possible au vu de nos opinions (voir ci-dessous mon précédent post)! Pour moi nos cris d’orfraie, nos peurs, tous légitimes devant les changements en l’occurrence ici l’irruption de l’homosexualité ne valideront guère l’apocalypse prédite, la déchéance de l’humanité ! Nos sociétés non plus a-fortiori ; elles en ont vu d’autres et leurs capacités d’homéostase ne sont pas encore dépassées !

Tenez : dans mon enfance africaine aujourd’hui lointaine, les transports amoureux publics étaient quasiment un sacrilège mais aujourd’hui cette occidentalité de jadis comme s’enlacer ou se becqueter dans la rue émeut à peine… Ce n’est pas de la même mesure sauf que nous oublions que l’homosexualité restera demain comme hier et aujourd’hui en Afrique et même en Europe (regardez le ramdam que provoque en France le mariage pour tous), marginale, minoritaire à raison, malgré toutes les permissions sociales ou légales parce que contre-nature quelque part ! Nous devons donc arrêter de dramatiser outre-mesure : moi comme beaucoup d’entre vous, jeunes ou moins jeunes hétéros ne deviendrons pas subitement homos en raison d’une prétendue permissivité ! Il n’est ici besoin que de respecter et d’encadrer la liberté légitime de comportements naturels (leur orientation sexuelle) d’une minorité qui ne contaminera ni n’entamera en rien celle de la majorité !

Mais oui, arrêtons de baliser outre-mesure : le contre-nature est le propre de l’homme, cet animal pensant créé avec son libre arbitre ! Combien de tabous et d’interdits d’hier n’a-t-il pas franchis depuis ? En quoi l’homosexualité qui est une orientation naturelle de certains lui déchoira-t-elle son humanité et la rendra davantage bestiale plutôt que d’autres limites qu’elle a dépassées ! Inceste, zoophilie, pédophilie… tant craints à la suite sont-ils de la même nature morale, inhumaine alors qu’il s’agit ici de relations responsables entre adultes consentants ?

L’homme naît nu, c’est la nature ; vite on l’habille et va s’habiller selon ses besoins et ses goûts ! C’est le propre de l’homme et d’aucun autre animal : c’est la culture, sa culture… Faisons-lui confiance, ce n’est pas demain la veille et d’ailleurs quand viendra-t-elle ? Cette culture qui sait être contre-nature pour sa vie et sa survie l’aidera encore longtemps pour préserver sa vie, sa survie, son humanité…
Même l'Afrique se sortira de ce prétendu bourbier de l'homosexualité; ses défis capitaux sont ailleurs !

Compatriotiquement!

ndonzwau a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:(...)
(...)
(...)
(...)
Ça y'est, ça recommence; même notre grand Admin ne peut s'en empêcher...
Simplement peut-être que le sujet nous inspirera indéfiniment...


Le comble est que nous semblons ne pas lire suffisamment; nous ne nous lisons même pas bien entre nous ! L'homosexualité ainsi conditionnée, que vous appelez "une mode" est connue et j'en ai même perso parlé ici ! Elle est même documentée dans les sociétés traditionnelles africaines comme les cas des femmes dans les harems ou des coépouses dans les foyers polygames abandonnées forcément parfois, amenées à se satsifaire dans des relations lesbiennes !
Ces cas ne peuvent infirmer ceux, semble-t-il plus nombreux, où cette orientation tombe sur eux malgré eux !

Vous me croirez ou pas, il y'a un temps où je ne pouvais y souscrire : il m'a fallu de la documentation vécue et étudiée pour changer d'opinion !
Avez-vous vécu ou lu des récits de vie de certains homosexuels qui relatent la permanence de leur "pulsion" parfois au prix de leurs efforts pour s'en détourner ou des pressions sociales diverses ou encore malgré leurs fortes convictions religieuses ?
Connaissez-vous le taux des hommes et des femmes qui vivent dans la clandestinité à travers des relations hétérosexuelles camouflées ou vivant leurs douleurs de s'accepter ou d'être acceptés ?

Lisez ou relisez ne fût-ce que çà sur l'Afrique :
"L'homosexualité en Afrique : sens et variations d'hier à nos jours
Charles Gueboguo"

° http://socio-logos.revues.org/37
° http://www.sidanet.info/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_article.html&page=946
"L'HOMOSEXUALITÉ EN AFRIQUE, UN TABOU PERSISTANT
L'exemple de la RDC

Sylvestre Luwa et Christophe Cassiau-Haurie"

° http://www.africultures.com/php/?nav=article&no=8630
Compatriotiquement!
A mon avis, nous continuons à ressasser, hélas, les mêmes poncifs mais peut-être pas tant que çà car on voit se préciser ici là chez certains "censeurs" (le terme est peut-être excessif mais l'assume !) un début de reconnaissance d'une homosexualité "naturelle" et surtout l'affirmation nette des droits des homosexuels en tant que Hommes !

C'est déjà çà !!!
Nous attendrons volontiers les résultats du sondage qui nous le confirmeront !
A propos, je me demande si la question pour départager le "contre-nature" du "aussi-naturel" (càd chez certains homos) n'a pas été assez précise, complète ?
Compatriotiquement!

PS

Permettez-moi ici d’ajouter une précision pas inutile !

En fait contrairement à ce que laisse parfois dégager la passion de nos échanges se dessine une esquisse d’un vouloir bon vivre-ensemble entre homos et hétéros, entre antis et pros ; la césure catégorique n’est que l’affaire des plus-extrêmes !

Pour début de preuve voici mon exemple : sur le sondage j’ai voté d’un côté contre le mariage en Afrique (pas venue encore cette nécessité), pour leurs droits sauf ceux que la norme sociale générale actuelle interdit, contre la publicité ; et de l’autre : contre la pénalisation légale, pour attester d’une nouvelle liberté civilisationnelle, pour une homosexualité aussi humaine (certains si pas beaucoup sont des homos "naturels") !

C’est dire qu’au-delà des différences des convictions, une sorte de juste milieu pratique est possible ! Voilà où j'aurais voulu qu’on aboutisse !

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Ice cream le 26/4/2013, 2:22 pm

Amen!! Très bien résumé Ndonzwau. Je bois tes paroles!! Great post!!


ndonzwau a écrit:Mon dernier baroud d'honneur !?!

Notre saga continue : qui ses vidéo qui ses arguments contre ou pour, quelques uns mènent la danse tambour battant; la discussion sur l’homosexualité monopolise presque les contributions sur notre forum ! Tant mieux, optimiserais-je, cela dénote la vitalité de notre humanité, cette communauté d’animaux pensants qui actionne naturellement ses leviers d’homéostase (=maintien de l’équilibre physiologique, vital !) face aux mutations incompréhensibles… C’est en effet sain et prudent d’avoir peur des changements !

Mais perso je ne balise pas autant que beaucoup de prophètes de malheur abondants ici : le monde continue et continuera à tourner, à mon avis, comme il était prévu non pas parce que les Hommes n’y peuvent rien mais parce que je suis convaincu que leur "conscience collective" mieux leur "communion de saints" continuera longtemps à projeter un solde positif qui protège notre humanité !
Notre ami Mwana ya Lola nous appelait quelque part à raison à la réflexion et non au pathos… Faisons quand même attention car le pathos peut utilement mener à la réflexion et question réflexion nous semblons pécher ici en avis définitifs (pour ou contre !l) sans user de la préalable analyse qui l’aurait mieux alimentée au-delà de nos préconçus !

Perso j’ai engrangé ce parti et en conséquence tente de dépasser ainsi le stérile horizon d’anathèmes et de plaidoyers exclusifs pour un consensus pratique utile et réalistement possible au vu de nos opinions (voir ci-dessous mon précédent post)! Pour moi nos cris d’orfraie, nos peurs, tous légitimes devant les changements en l’occurrence ici l’irruption de l’homosexualité ne valideront guère l’apocalypse prédite, la déchéance de l’humanité ! Nos sociétés non plus a-fortiori ; elles en ont vu d’autres et leurs capacités d’homéostase ne sont pas encore dépassées !

Tenez : dans mon enfance africaine aujourd’hui lointaine, les transports amoureux publics étaient quasiment un sacrilège mais aujourd’hui cette occidentalité de jadis comme s’enlacer ou se becqueter dans la rue émeut à peine… Ce n’est pas de la même mesure sauf que nous oublions que l’homosexualité restera demain comme hier et aujourd’hui en Afrique et même en Europe (regardez le ramdam que provoque en France le mariage pour tous), marginale, minoritaire à raison, malgré toutes les permissions sociales ou légales parce que contre-nature quelque part ! Nous devons donc arrêter de dramatiser outre-mesure : moi comme beaucoup d’entre vous, jeunes ou moins jeunes hétéros ne deviendrons pas subitement homos en raison d’une prétendue permissivité ! Il n’est ici besoin que de respecter et d’encadrer la liberté légitime de comportements naturels (leur orientation sexuelle) d’une minorité qui ne contaminera ni n’entamera en rien celle de la majorité !

Mais oui, arrêtons de baliser outre-mesure : le contre-nature est le propre de l’homme, cet animal pensant créé avec son libre arbitre ! Combien de tabous et d’interdits d’hier n’a-t-il pas franchis depuis ? En quoi l’homosexualité qui est une orientation naturelle de certains lui déchoira-t-elle son humanité et la rendra davantage bestiale plutôt que d’autres limites qu’elle a dépassées ! Inceste, zoophilie, pédophilie… tant craints à la suite sont-ils de la même nature morale, inhumaine alors qu’il s’agit ici de relations responsables entre adultes consentants ?

L’homme naît nu, c’est la nature ; vite on l’habille et va s’habiller selon ses besoins et ses goûts ! C’est le propre de l’homme et d’aucun autre animal : c’est la culture, sa culture… Faisons-lui confiance, ce n’est pas demain la veille et d’ailleurs quand viendra-t-elle ? Cette culture qui sait être contre-nature pour sa vie et sa survie l’aidera encore longtemps pour préserver sa vie, sa survie, son humanité…
Même l'Afrique se sortira de ce prétendu bourbier de l'homosexualité; ses défis capitaux sont ailleurs !

Compatriotiquement!

ndonzwau a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:(...)
(...)
(...)
(...)
Ça y'est, ça recommence; même notre grand Admin ne peut s'en empêcher...
Simplement peut-être que le sujet nous inspirera indéfiniment...


Le comble est que nous semblons ne pas lire suffisamment; nous ne nous lisons même pas bien entre nous ! L'homosexualité ainsi conditionnée, que vous appelez "une mode" est connue et j'en ai même perso parlé ici ! Elle est même documentée dans les sociétés traditionnelles africaines comme les cas des femmes dans les harems ou des coépouses dans les foyers polygames abandonnées forcément parfois, amenées à se satsifaire dans des relations lesbiennes !
Ces cas ne peuvent infirmer ceux, semble-t-il plus nombreux, où cette orientation tombe sur eux malgré eux !

Vous me croirez ou pas, il y'a un temps où je ne pouvais y souscrire : il m'a fallu de la documentation vécue et étudiée pour changer d'opinion !
Avez-vous vécu ou lu des récits de vie de certains homosexuels qui relatent la permanence de leur "pulsion" parfois au prix de leurs efforts pour s'en détourner ou des pressions sociales diverses ou encore malgré leurs fortes convictions religieuses ?
Connaissez-vous le taux des hommes et des femmes qui vivent dans la clandestinité à travers des relations hétérosexuelles camouflées ou vivant leurs douleurs de s'accepter ou d'être acceptés ?

Lisez ou relisez ne fût-ce que çà sur l'Afrique :
"L'homosexualité en Afrique : sens et variations d'hier à nos jours
Charles Gueboguo"

° http://socio-logos.revues.org/37
° http://www.sidanet.info/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_article.html&page=946
"L'HOMOSEXUALITÉ EN AFRIQUE, UN TABOU PERSISTANT
L'exemple de la RDC

Sylvestre Luwa et Christophe Cassiau-Haurie"

° http://www.africultures.com/php/?nav=article&no=8630
Compatriotiquement!
A mon avis, nous continuons à ressasser, hélas, les mêmes poncifs mais peut-être pas tant que çà car on voit se préciser ici là chez certains "censeurs" (le terme est peut-être excessif mais l'assume !) un début de reconnaissance d'une homosexualité "naturelle" et surtout l'affirmation nette des droits des homosexuels en tant que Hommes !

C'est déjà çà !!!
Nous attendrons volontiers les résultats du sondage qui nous le confirmeront !
A propos, je me demande si la question pour départager le "contre-nature" du "aussi-naturel" (càd chez certains homos) n'a pas été assez précise, complète ?
Compatriotiquement!

PS

Permettez-moi ici d’ajouter une précision pas inutile !

En fait contrairement à ce que laisse parfois dégager la passion de nos échanges se dessine une esquisse d’un vouloir bon vivre-ensemble entre homos et hétéros, entre antis et pros ; la césure catégorique n’est que l’affaire des plus-extrêmes !

Pour début de preuve voici mon exemple : sur le sondage j’ai voté d’un côté contre le mariage en Afrique (pas venue encore cette nécessité), pour leurs droits sauf ceux que la norme sociale générale actuelle interdit, contre la publicité ; et de l’autre : contre la pénalisation légale, pour attester d’une nouvelle liberté civilisationnelle, pour une homosexualité aussi humaine (certains si pas beaucoup sont des homos "naturels") !

C’est dire qu’au-delà des différences des convictions, une sorte de juste milieu pratique est possible ! Voilà où j'aurais voulu qu’on aboutisse !

Ice cream
Moderatrice


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  L'avocat de Mobutu le 26/4/2013, 5:00 pm

Lorsque l’on vous lit, on sent que vos prises des positions sont influencées par le degré de votre intégration, si vous n’êtes évidemment pas gay…
Des lors, il nous est difficile de prendre pour parole d’évangile une position subjectif, quoique camouflée dans un pédantisme fumeux, qui évite soigneusement de répondre sur le fond…
Tous ces handicapés mentaux et physique, qui viennent aux monde, d’ailleurs ils sont plus nombreux que les homos, n’ont pas de rôle á jouer dans le déterminisme de l’humanité…
On peut faire confiance á un homme mais pas a ses inclinaisons: il ne peut pas se réveiller un bon matin pour nous dire que; voila, on m’a voté, le morale et la modernité pour tous, c’est désormais ceci…NON! Twisted Evil

L’avocat de Mobutu






ndonzwau a écrit:Mon dernier baroud d'honneur !?!

Notre saga continue : qui ses vidéo qui ses arguments contre ou pour, quelques uns mènent la danse tambour battant; la discussion sur l’homosexualité monopolise presque les contributions sur notre forum ! Tant mieux, optimiserais-je, cela dénote la vitalité de notre humanité, cette communauté d’animaux pensants qui actionne naturellement ses leviers d’homéostase (=maintien de l’équilibre physiologique, vital !) face aux mutations incompréhensibles… C’est en effet sain et prudent d’avoir peur des changements !

Mais perso je ne balise pas autant que beaucoup de prophètes de malheur abondants ici : le monde continue et continuera à tourner, à mon avis, comme il était prévu non pas parce que les Hommes n’y peuvent rien mais parce que je suis convaincu que leur "conscience collective" mieux leur "communion de saints" continuera longtemps à projeter un solde positif qui protège notre humanité !
Notre ami Mwana ya Lola nous appelait quelque part à raison à la réflexion et non au pathos… Faisons quand même attention car le pathos peut utilement mener à la réflexion et question réflexion nous semblons pécher ici en avis définitifs (pour ou contre !l) sans user de la préalable analyse qui l’aurait mieux alimentée au-delà de nos préconçus !

Perso j’ai engrangé ce parti et en conséquence tente de dépasser ainsi le stérile horizon d’anathèmes et de plaidoyers exclusifs pour un consensus pratique utile et réalistement possible au vu de nos opinions (voir ci-dessous mon précédent post)! Pour moi nos cris d’orfraie, nos peurs, tous légitimes devant les changements en l’occurrence ici l’irruption de l’homosexualité ne valideront guère l’apocalypse prédite, la déchéance de l’humanité ! Nos sociétés non plus a-fortiori ; elles en ont vu d’autres et leurs capacités d’homéostase ne sont pas encore dépassées !

Tenez : dans mon enfance africaine aujourd’hui lointaine, les transports amoureux publics étaient quasiment un sacrilège mais aujourd’hui cette occidentalité de jadis comme s’enlacer ou se becqueter dans la rue émeut à peine… Ce n’est pas de la même mesure sauf que nous oublions que l’homosexualité restera demain comme hier et aujourd’hui en Afrique et même en Europe (regardez le ramdam que provoque en France le mariage pour tous), marginale, minoritaire à raison, malgré toutes les permissions sociales ou légales parce que contre-nature quelque part ! Nous devons donc arrêter de dramatiser outre-mesure : moi comme beaucoup d’entre vous, jeunes ou moins jeunes hétéros ne deviendrons pas subitement homos en raison d’une prétendue permissivité ! Il n’est ici besoin que de respecter et d’encadrer la liberté légitime de comportements naturels (leur orientation sexuelle) d’une minorité qui ne contaminera ni n’entamera en rien celle de la majorité !

Mais oui, arrêtons de baliser outre-mesure : le contre-nature est le propre de l’homme, cet animal pensant créé avec son libre arbitre ! Combien de tabous et d’interdits d’hier n’a-t-il pas franchis depuis ? En quoi l’homosexualité qui est une orientation naturelle de certains lui déchoira-t-elle son humanité et la rendra davantage bestiale plutôt que d’autres limites qu’elle a dépassées ! Inceste, zoophilie, pédophilie… tant craints à la suite sont-ils de la même nature morale, inhumaine alors qu’il s’agit ici de relations responsables entre adultes consentants ?

L’homme naît nu, c’est la nature ; vite on l’habille et va s’habiller selon ses besoins et ses goûts ! C’est le propre de l’homme et d’aucun autre animal : c’est la culture, sa culture… Faisons-lui confiance, ce n’est pas demain la veille et d’ailleurs quand viendra-t-elle ? Cette culture qui sait être contre-nature pour sa vie et sa survie l’aidera encore longtemps pour préserver sa vie, sa survie, son humanité…
Même l'Afrique se sortira de ce prétendu bourbier de l'homosexualité; ses défis capitaux sont ailleurs !

Compatriotiquement!

ndonzwau a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:(...)
(...)
(...)
(...)
Ça y'est, ça recommence; même notre grand Admin ne peut s'en empêcher...
Simplement peut-être que le sujet nous inspirera indéfiniment...


Le comble est que nous semblons ne pas lire suffisamment; nous ne nous lisons même pas bien entre nous ! L'homosexualité ainsi conditionnée, que vous appelez "une mode" est connue et j'en ai même perso parlé ici ! Elle est même documentée dans les sociétés traditionnelles africaines comme les cas des femmes dans les harems ou des coépouses dans les foyers polygames abandonnées forcément parfois, amenées à se satsifaire dans des relations lesbiennes !
Ces cas ne peuvent infirmer ceux, semble-t-il plus nombreux, où cette orientation tombe sur eux malgré eux !

Vous me croirez ou pas, il y'a un temps où je ne pouvais y souscrire : il m'a fallu de la documentation vécue et étudiée pour changer d'opinion !
Avez-vous vécu ou lu des récits de vie de certains homosexuels qui relatent la permanence de leur "pulsion" parfois au prix de leurs efforts pour s'en détourner ou des pressions sociales diverses ou encore malgré leurs fortes convictions religieuses ?
Connaissez-vous le taux des hommes et des femmes qui vivent dans la clandestinité à travers des relations hétérosexuelles camouflées ou vivant leurs douleurs de s'accepter ou d'être acceptés ?

Lisez ou relisez ne fût-ce que çà sur l'Afrique :
"L'homosexualité en Afrique : sens et variations d'hier à nos jours
Charles Gueboguo"

° http://socio-logos.revues.org/37
° http://www.sidanet.info/webapps/komplete/index.php?KTURL=mod_article.html&page=946
"L'HOMOSEXUALITÉ EN AFRIQUE, UN TABOU PERSISTANT
L'exemple de la RDC

Sylvestre Luwa et Christophe Cassiau-Haurie"

° http://www.africultures.com/php/?nav=article&no=8630
Compatriotiquement!
A mon avis, nous continuons à ressasser, hélas, les mêmes poncifs mais peut-être pas tant que çà car on voit se préciser ici là chez certains "censeurs" (le terme est peut-être excessif mais l'assume !) un début de reconnaissance d'une homosexualité "naturelle" et surtout l'affirmation nette des droits des homosexuels en tant que Hommes !

C'est déjà çà !!!
Nous attendrons volontiers les résultats du sondage qui nous le confirmeront !
A propos, je me demande si la question pour départager le "contre-nature" du "aussi-naturel" (càd chez certains homos) n'a pas été assez précise, complète ?
Compatriotiquement!

PS

Permettez-moi ici d’ajouter une précision pas inutile !

En fait contrairement à ce que laisse parfois dégager la passion de nos échanges se dessine une esquisse d’un vouloir bon vivre-ensemble entre homos et hétéros, entre antis et pros ; la césure catégorique n’est que l’affaire des plus-extrêmes !

Pour début de preuve voici mon exemple : sur le sondage j’ai voté d’un côté contre le mariage en Afrique (pas venue encore cette nécessité), pour leurs droits sauf ceux que la norme sociale générale actuelle interdit, contre la publicité ; et de l’autre : contre la pénalisation légale, pour attester d’une nouvelle liberté civilisationnelle, pour une homosexualité aussi humaine (certains si pas beaucoup sont des homos "naturels") !

C’est dire qu’au-delà des différences des convictions, une sorte de juste milieu pratique est possible ! Voilà où j'aurais voulu qu’on aboutisse !

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  L'avocat de Mobutu le 26/4/2013, 5:34 pm


"je suis heureuse de pas être en Afrique la.." Very Happy Very Happy Very Happy

Si vous aviez l'intention d'y aller faire un tour avec "votre" encravattée de Giselle en costume, flanquée d'une bague au doigt et truffée de tatouages et de boucles des nez, je crois que cette discussion vous a mise la puce á l'oreille...Vous n y etes donc pas attendue á bras ouverts.

L'avocat de Mobutu





Ice cream a écrit:
Cavalier a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:Une vidéo propagandiste des groupuscules LGBT ne tient pas lieu d'argument.

On ne va pas à l'encontre du bon sens et de la raison la plus élémentaires pour satisfaire les caprices de quelques minoritaires, aussi sympa soient-ils.
Voila, c'est ca La machine...Ils utilisent des images pareilles pour susciter de la sympathie aupres de la masse. Qui reste Vraiment indifferent a la vue d'un enfant dans une affaire familiale...L'accent est mis sur l'enfant et non pas sur sa Paire des peres qui pervertissent meme La Morale de cet enfant.

Gentillesse Eza Qualite moko Tres Dangeuse lorsqu'elle est usee par des caboches malveillantes... Exclamation

Kie kie kie eza pasi. Langage de sourd, chacun campe sur sa position. En tout cas, a lire tout le monde, je suis heureuse de pas être en Afrique la. Eh Mbadi.
Shocked Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 27/4/2013, 4:49 am

PS

Deux remarques supplémentaires pour compléter mon point de vue, si vous permettez !

1° Pourquoi le sexe a-t-il été toujours tabou, hier un peu plus qu’aujourd’hui, ici davantage que là ? Et on ne peut qu’en parler avec l’homosexualité et nos attitudes envers elle ?


Je n’y irai pas par des développements savants, mystiques ou religieux ; ce n’est ni le lieu ni n’en maîtrise tout ! Simplement de tout temps et partout on observe même dans les populations les plus dévêtues la pudeur généralisée à exhiber ses organes génitaux ; l’acte sexuel chez l’humain reste intime et non pas comme le chien au vu de tous et même la parole autour est difficile et plus ou moins encadrée !
Perso, je lierais la sexualité au moins à quatre fins individuelles : le plaisir, la traduction du lien amoureux, une affirmation de son identité (féminine ou masculine), la reproduction !
Et cette dernière est restée la plus importante parce que la plus pleinement humaine, sociale (la perpétuation de notre espèce) et la plus sacrée, presque divine (la création d’un semblable) ! Voilà selon moi une piste essentielle de réponse !

Ainsi donc l’homosexualité reléguée caricaturalement à la seule recherche du plaisir physique est condamnée même si le lien amoureux existe aussi entre homosexuels, même si ce cher Freud a fait prévaloir que la libido est "le carburant de toutes les activités humaines et le plaisir génital le modèle de nos notions du bonheur ou de la joie" !
C’est aussi un fait social important !
On connait « Totem et tabou » du même Freud qui analyse la prohibition naturelle de l’inceste (avec le complexe d’Œdipe) et la nécessité des mariages exogamiques mais en même temps les mariages consanguins (entre personnes ayant un même aïeul) sont courants ici là à travers la planète !
N’oublions pas le carcan de la morale et des religions…

Tout cela pour constater avec nos réalités actuelles qu’en fait l’Homme a évolué, qu’une véritable révolution sexuelle malgré la régulation ancienne a rendu le sexe moins tabou... ! On est passé à
la reconnaissance des sexualités non procréatrices et non conjugales, à l'émancipation sexuelle des femmes, à l'affirmation de l'égalité des sexes …
De la contraception va-t-on peut-être passer à la procréation hors sexe dans les étuves, les labos ?

Qu’on le regrette ou pas, les faits nous montrent que les droits progressifs des homosexuels suivent aussi ceux ambiants notamment ceux à l'égalité juridique acquise au fil de ces années par les femmes au sein de différentes sociétés occidentales mais je doute fort que l’Afrique n’en subisse pas les contrecoups !
Et si l'on veut rester dans la morale et symbolique traditionnelles, le sexe a acquis au moins une "sacralité" supplémentaire en dehors de son entrée procréatrice, celle de consacrer le lien amoureux ! Pour preuve même entre hétéros, les mariages d'amour deviennent presque partout plus que jadis la règle !

Ailleurs, l'Afrique, pour préserver son originalité ne lui faut-elle pas une législation de tolérance prudente (qui par exemple condamnerait la publicité, la promotion de l'homosexualité et de ses lobbies mais lâcherait sur leur mise en prison pire leur lapidation!!!) plutôt que de pénalisation tout azimut conflictuelle, ses normes sociales aussi en évolution jouant les efficaces catalyseurs, les régulateurs ???



2° Une histoire de différences ou le faux contre-nature ?


La différence désigne ce qui distingue une chose d'une autre, un être d’un autre !
La nature, c’est qu’une femme est physiquement différente d’un homme mais cela n'entraîne pas moins aussi des rôles sociaux différents qui dans l’histoire les ont amenés, comme nous l’avons dit, à s’opposer : les femmes ont ainsi revendiqué de s’affranchir de l’inégalité que la nature prétendait leur imposer !
Personne n’ignore l’exclusion et même la diabolisation dans l’histoire et partout auxquelles leur différence naturelle minoritaire qui n’est d’ailleurs même pas une maladie, les gauchers, les roux chez les Blancs, les albinos chez les Noirs les a soumis ! Aujourd’hui, avec l’avancée de la connaissance (la science) et celle du droit des individus, toutes ces injustices sont (ou commencent à être) derrière nous !
Est-ce n’est pas là un progrès de l’humanité ?

Ne pouvons-nous pas alors réfléchir, nous interroger au vu de cette malheureuse gestion des différences somme toute physiques, du sort que nous infligeons aux homosexuels coupables de différence comportementale tout aussi naturelle que la physique…?
L’Afrique n’échappe pas à la logique historique et évolutionnelle ! Sa culture heureusement n’est pas imperméable ; que sera-t-elle capable de digérer et donc d’intégrer ? Toujours est-il que les luttes et les victoires d’un côté s’avèrent universelles ! Qu’en retiendra-t-elle du droit à la différence, notamment celle en rapport avec les homosexuels ?

Je finis avec ma marotte !
La nature a ses droits encore plus puissants que et au-delà des capacités humaines mais l’homme promu petit-maître de la Terre par sa pensée, sa parole, son action avec son libre-arbitre… a créé, se crée sa vie… C'est la culture, substance de l’Homme au Nord comme au Sud, à l’Est comme à l’Ouest !
Nos obligations, notre destin en Afrique ne se départiront point de ce schéma universellement humain de gérer nos évolutions où l’on trouve l’irruption naturelle de l’homosexualité qui n'est d’abord qu’une orientation comportementale minoritaire mais naturelle !
Oui la culture contre la nature, une nécessité pour la régulation et la survie de l’humanité

Enfin, n’en doutez point, surtout pas : je reste Africain, càd de ce continent où par ses traditions et son évolution, l’homosexualité est la plus combattue mais en revanche ne veux m’ériger en censeur catégorique (elle est là, nous devons la gérer autrement qu’en la niant), ni non plus son militant (qu’aurais-je voulu qu‘elle n’existât pas chez-nous tant elle nous pose et nous posera des problèmes…) ; je voudrais juste que nous la gérons lucidement et courageusement sans œillères hypocrites, subjectives et finalement inefficaces !


Compatriotiquement !

PS
Je laisse volontiers libre cours à l’imagination débridée de l’Avocat de Kanambe de me juger pédant et gay camouflé !

Mama Ice Cream,
Merci de vos compliments :
Je dis ce que je dis non pour un quelconque concours de positionnement mais ndenge kaka yo ozopesa lisolo ya vécu na yo !
Moi je viens de loin : d'une quasi hostilité et incompréhension du phénomène homosexuel que je ne prenais alors que pour une perversité et une facilité ludique, jouissive... Mon vécu, mon analyse et ma réflexion m'ont fait comprendre des souffrances et des légitimités des homosexuels qui ont leurs droits en tant que tels !
C'est encore difficile en Afrique mais il faudra un jour qu'on leur en reconnaisse là aussi !


Dernière édition par ndonzwau le 28/4/2013, 3:58 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  L'avocat de Mobutu le 27/4/2013, 3:56 pm

L’homosexualité entraine un changement physiologique qui confirme que cette pratique n’est pas naturelle, ce n’est pas parce que des spécialistes autoproclamés, souvent homos, affirment le contraire que cela échappe á nos yeux : c’est visible ! Si un homme commence á sortir avec un autre, il se féminise et ce n’est pas naturel point barre: c’est une anomalie, quoiqu’en disent le nombre des livres que vous avez lu sur le sujet ou autres sondages manipulés: c’est un fait et ça le reste…

Dans « Totem et Tabou », Freud tente plutôt de répondre, de façon spéculative, á la question sur la prohibition de l’inceste..Pour cela il fallait commencer par déceler le mécanisme de sa mise en place, il n’y parviendra pas…
C’est ainsi qu’il partira de travaux ethnologiques de Darwin notamment "la horde de primitive" pour aboutir à une illustration spéculativement psychanalytique, d’autres diront technique ou schématique, qu’il a nommé « complexe d’Œdipe »..Il n’est pas ici question d’une vérité définitive, avérée et mise á la merci des probables adeptes mais plutôt d’une allégorie conceptuelle, nuance…Alors, ne tentez pas de nous impressionner avec votre Freud que vous semblez ne pas maitriser…

Contrairement á vous qui voulez universaliser votre révolution sexuelle, qui n’en est d’ailleurs pas une, Poutine vient de déclarer « ce qui est normal en France est anormal en Russie »…..
La polyandrie qui existe, en Inde, comme modèle depuis la nuit des temps ne nous a jamais été brandis comme une révolution sexuelle, ce ne sont pas quelques homosexuels illuminés qui vont réussir á nous convaincre du bien fondé de l’homosexualité comme morale dans nos sociétés…

L’avocat de Mobutu





ndonzwau a écrit:PS

Deux remarques supplémentaires pour compléter mon point de vue, si vous permettez !

1° Pourquoi le sexe a-t-il été toujours tabou, hier un peu plus qu’aujourd’hui, ici davantage que là ? Et on ne peut qu’en parler avec l’homosexualité et nos attitudes envers elle ?


Je n’y irai pas par des développements savants, mystiques ou religieux ; ce n’est ni le lieu ni n’en maîtrise tout ! Simplement de tout temps et partout on observe même dans les populations les plus dévêtues la pudeur généralisée à exhiber ses organes génitaux ; l’acte sexuel chez l’humain reste intime et non pas comme le chien au vu de tous et même la parole autour est difficile et plus ou moins encadrée !
Perso, je lierais la sexualité au moins à quatre fins individuelles : le plaisir, la traduction du lien amoureux, une affirmation de son identité (féminine ou masculine), la reproduction !
Et cette dernière est restée la plus importante parce que la plus pleinement humaine, sociale (la perpétuation de notre espèce) et la plus sacrée, presque divine (la création d’un semblable) ! Voilà selon moi une piste essentielle de réponse !

Ainsi donc l’homosexualité reléguée caricaturalement à la seule recherche du plaisir physique est condamnée même si le lien amoureux existe aussi entre homosexuels, même si ce cher Freud a fait prévaloir que la libido est "le carburant de toutes les activités humaines et le plaisir génital le modèle de nos notions du bonheur ou de la joie" !
C’est aussi un fait social important !
On connait « Totem et tabou » du même Freud qui analyse la prohibition naturelle de l’inceste (avec le complexe d’Œdipe) et la nécessité des mariages exogamiques mais en même temps les mariages consanguins (entre personnes ayant un même aïeul) sont courants ici là à travers la planète !
N’oublions pas le carcan de la morale et des religions…

Tout cela pour constater avec nos réalités actuelles qu’en fait l’Homme a évolué, qu’une véritable révolution sexuelle malgré la régulation ancienne a rendu le sexe moins tabou... ! On est passé à
la reconnaissance des sexualités non procréatrices et non conjugales, à l'émancipation sexuelle des femmes, à l'affirmation de l'égalité des sexes …
De la contraception va-t-on peut-être passer à la procréation hors sexe dans les étuves, les labos ?

Qu’on le regrette ou pas, les faits nous montrent que les droits progressifs des homosexuels suivent aussi ceux ambiants notamment ceux à l'égalité juridique acquise au fil de ces années par les femmes au sein de différentes sociétés occidentales mais je doute fort que l’Afrique n’en subisse pas les contrecoups !
Et si l'on veut rester dans la morale et symbolique traditionnelles, le sexe a acquis au moins une "sacralité" supplémentaire en dehors de son entrée procréatrice, celle de consacrer le lien amoureux ! Pour preuve même entre hétéros, les mariages d'amour deviennent presque partout plus que jadis la règle !

Ailleurs, l'Afrique, pour préserver son originalité ne lui faut-elle pas une législation de tolérance prudente (qui par exemple condamnerait la publicité, la promotion de l'homosexualité et de ses lobies mais ne lâcherait contre leur mise en prison pire leur lapidation!!!) plutôt que de pénalisation tout azimut conflictuelle, ses normes sociales aussi en évolution jouant les efficaces catalyseurs, les régulateurs ???



2° Une histoire de différences ou le faux contre-nature ?


La différence désigne ce qui distingue une chose d'une autre, un être d’un autre !
La nature, c’est qu’une femme est physiquement différente d’un homme mais cela n'entraîne pas moins aussi des rôles sociaux différents qui dans l’histoire les ont amenés, comme nous l’avons dit, à s’opposer : les femmes ont ainsi revendiqué de s’affranchir de l’inégalité que la nature prétendait leur imposer !
Personne n’ignore l’exclusion et même la diabolisation dans l’histoire et partout auxquelles leur différence naturelle minoritaire qui n’est d’ailleurs même pas une maladie, les gauchers, les roux chez les Blancs, les albinos chez les Noirs les a soumis ! Aujourd’hui, avec l’avancée de la connaissance (la science) et celle du droit des individus, toutes ces injustices sont (ou commencent à être) derrière nous !
Est-ce n’est pas là un progrès de l’humanité ?

Ne pouvons-nous pas alors réfléchir, nous interroger au vu de cette malheureuse gestion des différences somme toute physiques, du sort que nous infligeons aux homosexuels coupables de différence comportementale tout aussi naturelle que la physique…?
L’Afrique n’échappe pas à la logique historique et évolutionnelle ! Sa culture heureusement n’est pas imperméable ; que sera-t-elle capable de digérer et donc d’intégrer ? Toujours est-il que les luttes et les victoires d’un côté s’avèrent universelles ! Qu’en retiendra-t-elle du droit à la différence, notamment celle en rapport avec les homosexuels ?

Je finis avec ma marotte !
La nature a ses droits encore plus puissants que et au-delà des capacités humaines mais l’homme promu petit-maître de la Terre par sa pensée, sa parole, son action avec son libre-arbitre… a créé, se crée sa vie… C'est la culture, substance de l’Homme au Nord comme au Sud, à l’Est comme à l’Ouest !
Nos obligations, notre destin en Afrique ne se départiront point de ce schéma universellement humain de gérer nos évolutions où l’on trouve l’irruption naturelle de l’homosexualité qui n'est d’abord qu’une orientation comportementale minoritaire mais naturelle !
Oui la culture contre la nature, une nécessité pour la régulation et la survie de l’humanité

Enfin, n’en doutez point, surtout pas : je reste Africain, càd de ce continent où par ses traditions et son évolution, l’homosexualité est la plus combattue mais en revanche ne veux m’ériger en censeur catégorique (elle est là, nous devons la gérer autrement qu’en la niant), ni non plus son militant (qu’aurais-je voulu qu‘elle n’existât pas chez-nous tant elle nous pose et nous posera des problèmes…) ; je voudrais juste que nous la gérons lucidement et courageusement sans œillères hypocrites, subjectives et finalement inefficaces !


Compatriotiquement !

PS
Je laisse volontiers libre cours à l’imagination débridée de l’Avocat de Kanambe de me juger pédant et gay camouflé !

Mama Ice Cream,
Merci de vos compliments :
Je dis ce que je dis non pour un quelconque concours de positionnement mais ndenge kaka yo ozopesa lisolo ya vécu na yo !
Moi je viens de loin : d'une quasi hostilité et incompréhension du phénomène homosexuel que je ne prenais alors que pour une perversité et une facilité ludique, jouissive... Mon vécu, mon analyse et ma réflexion m'ont fait comprendre des souffrances et des légitimités des homosexuels qui ont leurs droits en tant que tels !
C'est encore difficile en Afrique mais il faudra un jour qu'on leur en reconnaisse là aussi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Jim KK le 27/4/2013, 6:12 pm

En Suisse, l’homosexualité peut être taxée de déviance

En 2010, un tribunal suisse a rejeté les plaintes contre un texte politique qualifiant l'homosexualité de «déviance». Les associations LGBT étudient un recours, et attendent des sanctions sur un autre dossier lié à des insultes homophobes.

Souvenez-vous: lors de la dernière Journée mondiale contre l'homophobie, le 17 mai 2009, le représentant local d'un parti politique suisse de droite, Grégory Logean (photo), avait invoqué le «droit naturel et chrétien» pour fustiger la «banalisation de la déviance» que représente l'homomosexualité (lire notre article).

Très vite, des membres d'associations LGBT s'étaient réunis pour porter plainte. Mais ils viennent d'être déboutés, et ce pour la seconde fois. Very Happy Very Happy

http://www.tetu.com/actualites/international/en-suisse-lhomosexualite-peut-etre-taxee-de-deviance-16842

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 27/4/2013, 9:57 pm

J'en avais fini avec ce sujet mais ne peux laisser vos contre-vérités sans les contredire !
L'avocat de Mobutu a écrit:L’homosexualité entraine un changement physiologique qui confirme que cette pratique n’est pas naturelle, ce n’est pas parce que des spécialistes autoproclamés, souvent homos, affirment le contraire que cela échappe á nos yeux : c’est visible ! Si un homme commence á sortir avec un autre, il se féminise et ce n’est pas naturel point barre: c’est une anomalie, quoiqu’en disent le nombre des livres que vous avez lu sur le sujet ou autres sondages manipulés: c’est un fait et ça le reste…(...)
Je ne sais par quel miracle, quelle génération spontanée vous décrétez ces fameux changements physiologiques possibles ??? Et surtout débiter des âneries comme des homosexuels qui ne peuvent que se féminiser montre que vous ne les connaissez que par les clichés de votre village, vous n'en avez jamais vu plus d'un sinon vous ne clamerez pas ces inepties !
Faites un tour dans un de leur quartier comme le Marais à Paris : ils ont un style mais ils sont loin d'être tous physiquement efféminés; au contraire...

L'avocat de Mobutu a écrit:Dans « Totem et Tabou », Freud tente plutôt de répondre, de façon spéculative, á la question sur la prohibition de l’inceste..Pour cela il fallait commencer par déceler le mécanisme de sa mise en place, il n’y parviendra pas…
C’est ainsi qu’il partira de travaux ethnologiques de Darwin notamment "la horde de primitive" pour aboutir à une illustration spéculativement psychanalytique, d’autres diront technique ou schématique, qu’il a nommé « complexe d’Œdipe »..Il n’est pas ici question d’une vérité définitive, avérée et mise á la merci des probables adeptes mais plutôt d’une allégorie conceptuelle, nuance…Alors, ne tentez pas de nous impressionner avec votre Freud que vous semblez ne pas maitriser…
(...)
L’avocat de Mobutu
ndonzwau a écrit:(...)
ndonzwau a écrit:"(...)On connait « Totem et tabou » du même Freud qui analyse la prohibition naturelle de l’inceste (avec le complexe d’Œdipe) et la nécessité des mariages exogamiques mais en même temps les mariages consanguins (entre personnes ayant un même aïeul) sont courants ici là à travers la planète !(...)"
C'est vrai je ne prétends pas maîtriser Freud et encore moins "Totem et tabou" mais à lire votre réplique, je vois de suite que vous le maîtrisez encore moins que moi !
En quoi par exemple votre bafouille, d'ailleurs copiée sur le Net, contredit-elle mes propos ?
Qui veut impressionner ? Relisez-vous et s'il vous reste un zeste d’honnêteté intellectuelle vous trouverez sans peine que ce n'est pas moi ! J'ai dépassé ce stade depuis des lustres; dans tous les cas moi j'ai bel et bien lu "Totem et tabou"; en vous lisant; on dirait bien jamais...
Décidément, vous semblez n'avoir aucune dignité, aucune pitié de vous-même pour vous exposer ainsi au ridicule en clamant n'importe quoi !

Et plus généralement : en quoi vos avis définitifs stéréotypés et banalement génériques du café de commerce, des clichés en somme empilés les uns sur les autres, labourent-ils davantage le sujet que mes analyses ?
J'en avais fini avec ce sujet, disais-je : j'ai clairement donné ma position et écouté celle des autres; je n'y reviendrai que si je devrais répondre sur le fond à une discussion ou une contestation de mon point de vue !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  L'avocat de Mobutu le 28/4/2013, 4:47 pm

La fuite ne libère pas!
Dans votre croisade pour la révolution sexuelle, vous prônez ou tolérez, d’un coté, le remplacement de la femme par un homme ou une bouteille, de l’autre, vous brandissez Freud, qui tombe d’ailleurs comme un cheveux dans la soupe, sans savoir que c’est toute sa construction intellectuelle que vous venez de battre en brèche...Ça ne vous empêche pas, néanmoins, de pousser le culot jusqu'á l'absurde pour prétendre le connaitre mieux que moi, sans daigner demontrer, mais vous fourvoyant plutot dans une divagation vertigineuse qui ne peut vous aider á vous en sortir qu’en laissant beaucoup de plumes..
Pourquoi d’abord convoquer un auteur et écris dont vous avouez ne pas maitriser et ne pas avoir lu? N’est ce pas parce que vous êtes a court d’argument?
Restez donc sportif, ce n’est pas la fin du monde, tout le monde se trompe, avouez que vous vous etes aussi trompez...Ça ne sert á rien de vous enfoncer dans une logomachie encore plus aventureuse...
Maintenant, on sait que vous n’avez pas encore digéré le sujet malgré le nombre des livres que vous avez lu: donc, votre opinion, qui se voulait mûrie et basée sur une observation empirique, ne vaut pas tripette: tout ça reste complexe.....aussi pour vous!

L'avocat de mobutu





ndonzwau a écrit:J'en avais fini avec ce sujet mais ne peux laisser vos contre-vérités sans les contredire !
L'avocat de Mobutu a écrit:L’homosexualité entraine un changement physiologique qui confirme que cette pratique n’est pas naturelle, ce n’est pas parce que des spécialistes autoproclamés, souvent homos, affirment le contraire que cela échappe á nos yeux : c’est visible ! Si un homme commence á sortir avec un autre, il se féminise et ce n’est pas naturel point barre: c’est une anomalie, quoiqu’en disent le nombre des livres que vous avez lu sur le sujet ou autres sondages manipulés: c’est un fait et ça le reste…(...)
Je ne sais par quel miracle, quelle génération spontanée vous décrétez ces fameux changements physiologiques possibles ??? Et surtout débiter des âneries comme des homosexuels qui ne peuvent que se féminiser montre que vous ne les connaissez que par les clichés de votre village, vous n'en avez jamais vu plus d'un sinon vous ne clamerez pas ces inepties !
Faites un tour dans un de leur quartier comme le Marais à Paris : ils ont un style mais ils sont loin d'être tous physiquement efféminés; au contraire...

L'avocat de Mobutu a écrit:Dans « Totem et Tabou », Freud tente plutôt de répondre, de façon spéculative, á la question sur la prohibition de l’inceste..Pour cela il fallait commencer par déceler le mécanisme de sa mise en place, il n’y parviendra pas…
C’est ainsi qu’il partira de travaux ethnologiques de Darwin notamment "la horde de primitive" pour aboutir à une illustration spéculativement psychanalytique, d’autres diront technique ou schématique, qu’il a nommé « complexe d’Œdipe »..Il n’est pas ici question d’une vérité définitive, avérée et mise á la merci des probables adeptes mais plutôt d’une allégorie conceptuelle, nuance…Alors, ne tentez pas de nous impressionner avec votre Freud que vous semblez ne pas maitriser…
(...)
L’avocat de Mobutu
ndonzwau a écrit:(...)
ndonzwau a écrit:"(...)On connait « Totem et tabou » du même Freud qui analyse la prohibition naturelle de l’inceste (avec le complexe d’Œdipe) et la nécessité des mariages exogamiques mais en même temps les mariages consanguins (entre personnes ayant un même aïeul) sont courants ici là à travers la planète !(...)"
C'est vrai je ne prétends pas maîtriser Freud et encore moins "Totem et tabou" mais à lire votre réplique, je vois de suite que vous le maîtrisez encore moins que moi !
En quoi par exemple votre bafouille, d'ailleurs copiée sur le Net, contredit-elle mes propos ?
Qui veut impressionner ? Relisez-vous et s'il vous reste un zeste d’honnêteté intellectuelle vous trouverez sans peine que ce n'est pas moi ! J'ai dépassé ce stade depuis des lustres; dans tous les cas moi j'ai bel et bien lu "Totem et tabou"; en vous lisant; on dirait bien jamais...
Décidément, vous semblez n'avoir aucune dignité, aucune pitié de vous-même pour vous exposer ainsi au ridicule en clamant n'importe quoi !

Et plus généralement : en quoi vos avis définitifs stéréotypés et banalement génériques du café de commerce, des clichés en somme empilés les uns sur les autres, labourent-ils davantage le sujet que mes analyses ?
J'en avais fini avec ce sujet, disais-je : j'ai clairement donné ma position et écouté celle des autres; je n'y reviendrai que si je devrais répondre sur le fond à une discussion ou une contestation de mon point de vue !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 28/4/2013, 9:22 pm

L'avocat de Mobutu a écrit:La fuite ne libère pas!
Dans votre croisade pour la révolution sexuelle, vous prônez ou tolérez, d’un coté, le remplacement de la femme par un homme ou une bouteille, de l’autre, vous brandissez Freud, qui tombe d’ailleurs comme un cheveux dans la soupe, sans savoir que c’est toute sa construction intellectuelle que vous venez de battre en brèche...Ça ne vous empêche pas, néanmoins, de pousser le culot jusqu'á l'absurde pour prétendre le connaitre mieux que moi, sans daigner demontrer, mais vous fourvoyant plutot dans une divagation vertigineuse qui ne peut vous aider á vous en sortir qu’en laissant beaucoup de plumes..
Pourquoi d’abord convoquer un auteur et écris dont vous avouez ne pas maitriser et ne pas avoir lu? N’est ce pas parce que vous êtes a court d’argument?
Restez donc sportif, ce n’est pas la fin du monde, tout le monde se trompe, avouez que vous vous etes aussi trompez...Ça ne sert á rien de vous enfoncer dans une logomachie encore plus aventureuse...
Maintenant, on sait que vous n’avez pas encore digéré le sujet malgré le nombre des livres que vous avez lu: donc, votre opinion, qui se voulait mûrie et basée sur une observation empirique, ne vaut pas tripette: tout ça reste complexe.....aussi pour vous!

L'avocat de mobutu

ndonzwau a écrit:J'en avais fini avec ce sujet mais ne peux laisser vos contre-vérités sans les contredire !
L'avocat de Mobutu a écrit:L’homosexualité entraine un changement physiologique qui confirme que cette pratique n’est pas naturelle, ce n’est pas parce que des spécialistes autoproclamés, souvent homos, affirment le contraire que cela échappe á nos yeux : c’est visible ! Si un homme commence á sortir avec un autre, il se féminise et ce n’est pas naturel point barre: c’est une anomalie, quoiqu’en disent le nombre des livres que vous avez lu sur le sujet ou autres sondages manipulés: c’est un fait et ça le reste…(...)
Je ne sais par quel miracle, quelle génération spontanée vous décrétez ces fameux changements physiologiques possibles ??? Et surtout débiter des âneries comme des homosexuels qui ne peuvent que se féminiser montre que vous ne les connaissez que par les clichés de votre village, vous n'en avez jamais vu plus d'un sinon vous ne clamerez pas ces inepties !
Faites un tour dans un de leur quartier comme le Marais à Paris : ils ont un style mais ils sont loin d'être tous physiquement efféminés; au contraire...

L'avocat de Mobutu a écrit:Dans « Totem et Tabou », Freud tente plutôt de répondre, de façon spéculative, á la question sur la prohibition de l’inceste..Pour cela il fallait commencer par déceler le mécanisme de sa mise en place, il n’y parviendra pas…
C’est ainsi qu’il partira de travaux ethnologiques de Darwin notamment "la horde de primitive" pour aboutir à une illustration spéculativement psychanalytique, d’autres diront technique ou schématique, qu’il a nommé « complexe d’Œdipe »..Il n’est pas ici question d’une vérité définitive, avérée et mise á la merci des probables adeptes mais plutôt d’une allégorie conceptuelle, nuance…Alors, ne tentez pas de nous impressionner avec votre Freud que vous semblez ne pas maitriser…
(...)
L’avocat de Mobutu
ndonzwau a écrit:(...)
ndonzwau a écrit:"(...)
Soit, cher ami, vous décrétez que je n'ai jamais lu Freud, que je le convoque pour rien, que vous le maîtrisez mieux que moi... Je me serais même trompé, acculé à une logomachie...
Encore que ça ne mange pas de pain de le clamer; le premier venu le fera autant et jusque là vos proclamations ne l'ont pas prouvé !
Où me suis-je trompé, quelle logomachie ??? Pas le premier soupçon de preuve !!!
Soit, soit, soit... C'est vrai, je détale à quatre jambes !

Revenons quand-même au sujet et faites un effort d'aligner ne fût-ce un point crédible en dehors de vos sempiternels clichés pour défendre votre position : je doute fort que le contre-nature de l'homosexualité, contre leur mariage, notre culture opposée ou sa pénalisation suffisent à nier sa présence chez-nous à moins que vous les mettiez tous en prison ou les lapidiez au fur et à mesure...

Qu'approuvez-vous et quoi pas ? Voilà un bon conseil !
Adios !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Mathilde le 30/4/2013, 9:11 am

NBA: "coming out" de Jason Collins, une première dans un sport d'équipe US majeur



Le joueur de NBA Jason Collins est devenu le premier sportif en activité dans un sport d'équipe majeur aux Etats-Unis à révéler son homosexualité lundi, une annonce immédiatement saluée par la Maison Blanche.


Collins, 34 ans, a joué 12 saisons en NBA au sein de six équipes différentes, dont la dernière avec les Bolton Celtics et les Washington Wizards. Finaliste du championnat NBA avec les New Jersey Nets en 2002 et 2003, il est actuellement libre de tout contrat.

Les sports d'équipe majeurs aux Etats-Unis sont le basket-ball (NBA), le football américain (NFL), le base-ball (MLB) et le hockey-sur-glace (NHL).

"Je suis un pivot de NBA de 34 ans. Je suis noir et je suis gay", déclare Collins dans un article de Sports Illustrated. "Je n'avais pas l'ambition de devenir le premier athlète d'un sport majeur aux Etats-Unis à révéler mon homosexualité. Mais maintenant que c'est fait, je suis content de débuter la conversation", continue Collins.

Parmi les messages de soutien reçus par le joueur figure celui de l'ancien président Bill Clinton, dont la fille Chelsea était une amie de Collins au collège de Stanford.

"L'annonce de Jason aujourd'hui est un moment important pour le sport professionnel et l'histoire de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans)", a dit M. Clinton.

Même la Maison Blanche a salué le "courage" du joueur. Interrogé à ce sujet lors de son point de presse quotidien, le porte-parole de Barack Obama, Jay Carney, a affirmé ne pas avoir parlé avec le président américain de cette information. Mais nous "le saluons pour son courage et le soutenons, et espérons que ses admirateurs et son équipe le soutiendront à l'avenir", a ajouté M. Carney.

"Garder un tel secret m'a coûté beaucoup d'énergie", confesse encore Collins. "J'ai enduré des années de misère et fait beaucoup d'efforts pour vivre dans le mensonge. J'étais certain que mon monde s'écroulerait si quelqu'un savait".

Mais désormais, "chaque fois que je le dis à une nouvelle personne je me sens plus fort et je dors un peu plus profondément", reconnaît-il.

Si le cas de Jason Collins est une première aux Etats-Unis, ce n'est pas le cas dans d'autres pays même si peu de sportifs professionnels dans l'ensemble tiennent à dévoiler leur homosexualité.

L'Anglais Justin Fashanu avait été le premier footballeur de premier plan en 1990, à entreprendre une telle démarche. Attaqué de toutes parts, exclu de l'entraînement par son entraîneur à Nottingham Forest, Brian Clough, puis accusé d'agression sexuelle aux Etats-Unis en 1998 (les charges seront abandonnées faute de preuves), il s'est suicidé peu après.

Aujourd'hui, le Suédois Anton Hysen est le seul footballeur en activité ouvertement homosexuel.

En février, l'ancien international américain Robbie Rogers a révélé son homosexualité le jour où il mettait un terme à sa carrière de footballeur, à l'âge de 25 ans.

Fin 2009, le joueur le plus capé de l'histoire du rugby gallois, Gareth Thomas, alors en fin de carrière, était devenu le premier rugbyman professionnel à faire son "coming out".

Début 2011, l'international anglais de cricket Steven Davies a lui aussi joué les pionniers dans son sport.

Parmi les grands sportifs ayant annoncé publiquement leur homosexualité figurent les joueuses de tennis Martina Navratilova, Amélie Mauresmo, la skieuse suédoise Anja Paerson ou encore le plongeur américain Greg Louganis.

Le champion olympique britannique de patinage artistique John Curry, mort du sida en 1994, avait fait son "coming out" à la fin de sa vie.

En Allemagne, le débat est très actif, la chancelière Angela Merkel ayant même encouragé les footballeurs gays à révéler publiquement leur homosexualité.

Par Jim SLATER© 2013 AFP

http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Sport/Basket/Nationaux/n/Contenus/Articles/2013/04/29/NBA-coming-out-de-Jason-Collins-une-premiere-dans-un-sport-d-equipe-US-majeur-1430731

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux

https://www.youtube.com/watch?v=1j32A3Fy8rA&feature=youtu.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Jim KK le 30/4/2013, 11:51 am

Mathilde a écrit:NBA: "coming out" de Jason Collins, une première dans un sport d'équipe US majeur



En Allemagne, le débat est très actif, la chancelière Angela Merkel ayant même encouragé les footballeurs gays à révéler publiquement leur homosexualité.


Oh oh oh l´homosexualité en Allemagne, parlons-en !!!

Dans l´Allemagne nazie, l'homosexualité était généralement présentée comme un risque pour la fécondité allemande et donc de son devenir démographique. Les homosexuels étaient arrêtés, incarcérés ou déportés. Les nazis ont entrepris de purifier l'Allemagne de ce qu'ils considéraient comme une gangrène sociale, une « peste »
Depuis la fin de la 2. guerre mondiale l´Allemagne s´est à nouveau démocratisé. Adolf Hitler étant arrivé au pouvoir démocratiquement !!! L´interdiction de l´homosexualité a été un tout petit peu assouplie. Le souci primordial reste toujours le devenir démographique de l´ Allemagne.

L´homosexualité n´est plus interdite en Allemagne. L´actuel ministre allemand des affaires étrangères est un homosexuel, le gouverneur de la ville-province de Berlin est aussi homosexuel. Mais contrairement à la France, le mariage homosexuel n´est pas reconnu en Allemagne et est de facto interdit. Very Happy Very Happy

La raison poussée est : selon l´entendement de décideurs, le mariage ne peut que se faire entre 2 personnes de sexe opposé, ce qui n´est pas le cas pour les homosexuels. Le mariage trouve sa légitimité dans l’inclination naturelle des êtres vivants pour le sexe opposé. L’Homme a naturellement un désir de procréation, il est nécessaire que la femme et l’homme s’unissent car ils ne peuvent exister l’un sans l’autre. D´ou le mariage gay est un mariage contre nature, donc une loi contre-nature.

L´Allemagne autorise par contre pour les homosexuels et c´est depuis 2001 une forme d'union civile (donc partenariat enregistré). C´est un contrat de vie commune qui accorde aux couples homosexuels quelques droits similaires à ceux issus du mariage entre une femme et un homme.

Ce qui est légal en France est illégal en Allemagne, en Tanzanie, au Sénégal et…

http://www.courrierinternational.com/breve/2012/12/05/homosexuels-la-cdu-dit-non-a-l-egalite-en-matiere-fiscale


Dernière édition par Jim KK le 30/4/2013, 2:37 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 30/4/2013, 12:58 pm

Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Jim KK le 30/4/2013, 1:04 pm

Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 30/4/2013, 1:10 pm

Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy
Jim KK il faut to clore débat ndeko to koma biso tout ba tapettes Laughing
Basi ba koma ba lesbiennes ... Abou ooo pia Very Happy

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum