anipassion.com

M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Page 13 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 30/4/2013, 6:10 pm

Admin a écrit:
Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy
Jim KK il faut to clore débat ndeko to koma biso tout ba tapettes Laughing
Basi ba koma ba lesbiennes ... Abou ooo pia Very Happy
Rassurez-vous, Wilco, (l'irruption de) l'homosexualité nous bouscule tous : toute personne sensée et sage baignant dans nos sociétés des siècles passés, au Nord comme au Sud, à l'Est ou à l'Ouest ne peut rester insensible au débordement qu'elle provoque aujourd'hui !

C'est trompeur que de la banaliser, trop angélique que de ne pas la prendre pour ce qu'elle est : un comportement marginal, minoritaire contre une normalité hétérosexuelle, et donc quelque part "contre-nature" mais qui est (et restera) présent d'abord, selon moi, parce qu'en même-temps "naturel dans sa marginalité" : une (infime) minorité d'êtres humains l'a inscrit en elle, même en Afrique où on la tolère beaucoup moins !

Je me trompe peut-être mais à mon avis, partout les mentalités dans nos sociétés et même les "dogmes" et mieux les pratiques dans les religions en seront demain bouleversés et l'humanité n'en tombera pour autant dans la déchéance tant crainte : les humains resteront très largement hétéros, les homos une toute minorité mais enfin respectée dans sa différence !


Toujours pour moi, notre seule attitude logique, opérable est de décider ce que nous devons en approuver et ce que nous devons en rejeter !
On peut la trouver "naturelle" comme moi et désapprouver (pour l'Afrique) ou hésiter (en France) l'institution de son "mariage"; dénoncer sa criminalisation et accepter que leurs droits soient dépendants de la norme, la morale locale; en récuser la publicité, la propagande et la prendre pour une nouvelle liberté actuelle; etc, etc...

Qu'acceptons-nous, que n'acceptons-nous pas ???
Voilà un conseil de réflexion et d'attitude conséquente que je me permets de donner à tous !!!
Il est utopique d'en finir en ne s'attardant qu'à la condamner tout azimut : sans nier toutes ses convictions, un sage compromis pratique est indispensable et possible !



Compatritiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 30/4/2013, 6:45 pm

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy
Jim KK il faut to clore débat ndeko to koma biso tout ba tapettes Laughing
Basi ba koma ba lesbiennes ... Abou ooo pia Very Happy
Rassurez-vous, Wilco, (l'irruption de) l'homosexualité nous bouscule tous : toute personne sensée et sage baignant dans nos sociétés des siècles passés, au Nord comme au Sud, à l'Est ou à l'Ouest ne peut rester insensible au débordement qu'elle provoque aujourd'hui !

C'est trompeur que de la banaliser, trop angélique que de ne pas la prendre pour ce qu'elle est : un comportement marginal, minoritaire contre une normalité hétérosexuelle, et donc quelque part "contre-nature" mais qui est (et restera) présent d'abord, selon moi, parce qu'en même-temps "naturel dans sa marginalité" : une (infime) minorité d'êtres humains l'a inscrit en elle, même en Afrique où on la tolère beaucoup moins !

Je me trompe peut-être mais à mon avis, partout les mentalités dans nos sociétés et même les "dogmes" et mieux les pratiques dans les religions en seront demain bouleversés et l'humanité n'en tombera pour autant dans la déchéance tant crainte : les humains resteront très largement hétéros, les homos une toute minorité mais enfin respectée dans sa différence !


Toujours pour moi, notre seule attitude logique, opérable est de décider ce que nous devons en approuver et ce que nous devons en rejeter !
On peut la trouver "naturelle" comme moi et désapprouver (pour l'Afrique) ou hésiter (en France) l'institution de son "mariage"; dénoncer sa criminalisation et accepter que leurs droits soient dépendants de la norme, la morale locale; en récuser la publicité, la propagande et la prendre pour une nouvelle liberté actuelle; etc, etc...

Qu'acceptons-nous, que n'acceptons-nous pas ???
Voilà un conseil de réflexion et d'attitude conséquente que je me permets de donner à tous !!!
Il est utopique d'en finir en ne s'attardant qu'à la condamner tout azimut : sans nier toutes ses convictions, un sage compromis pratique est indispensable et possible !



Compatritiquement!

On assiste à 2 phénomènes
Ceux qui condamnent contre ceux qui en font l'apologie.
Quand les puissances de ce monde ont fait le choix de faire l'apologie de l'homosexualité ... Bientôt on assistera à un déferlement sans précédant des films hollywoodiens prônant l'homosexualité, des stars du rapp, rock et les grands sportifs emboiteront le pas ... Il sera plutôt "IN" d'être homo.
On verra même des chef d'état à côté de leur conjoint. Qui sait peut-être même des chefs d'état africain voulant s'attirer les sympathies des occidentaux le feront (si j'étais un dictateur africain je commencerai même à y penser) ... Et ainsi donc l'anormalité sera normaliser.

Alors soyons avant-gardiste ... Oops plutôt rattrapons la nouvelle normalité ... Mettons nous tout de suite. Pourquoi pas prendre le virage maintenant?

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 30/4/2013, 7:14 pm

Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy
Jim KK il faut to clore débat ndeko to koma biso tout ba tapettes Laughing
Basi ba koma ba lesbiennes ... Abou ooo pia Very Happy
Rassurez-vous, Wilco, (l'irruption de) l'homosexualité nous bouscule tous : toute personne sensée et sage baignant dans nos sociétés des siècles passés, au Nord comme au Sud, à l'Est ou à l'Ouest ne peut rester insensible au débordement qu'elle provoque aujourd'hui !

C'est trompeur que de la banaliser, trop angélique que de ne pas la prendre pour ce qu'elle est : un comportement marginal, minoritaire contre une normalité hétérosexuelle, et donc quelque part "contre-nature" mais qui est (et restera) présent d'abord, selon moi, parce qu'en même-temps "naturel dans sa marginalité" : une (infime) minorité d'êtres humains l'a inscrit en elle, même en Afrique où on la tolère beaucoup moins !

Je me trompe peut-être mais à mon avis, partout les mentalités dans nos sociétés et même les "dogmes" et mieux les pratiques dans les religions en seront demain bouleversés et l'humanité n'en tombera pour autant dans la déchéance tant crainte : les humains resteront très largement hétéros, les homos une toute minorité mais enfin respectée dans sa différence !


Toujours pour moi, notre seule attitude logique, opérable est de décider ce que nous devons en approuver et ce que nous devons en rejeter !
On peut la trouver "naturelle" comme moi et désapprouver (pour l'Afrique) ou hésiter (en France) l'institution de son "mariage"; dénoncer sa criminalisation et accepter que leurs droits soient dépendants de la norme, la morale locale; en récuser la publicité, la propagande et la prendre pour une nouvelle liberté actuelle; etc, etc...

Qu'acceptons-nous, que n'acceptons-nous pas ???
Voilà un conseil de réflexion et d'attitude conséquente que je me permets de donner à tous !!!
Il est utopique d'en finir en ne s'attardant qu'à la condamner tout azimut : sans nier toutes ses convictions, un sage compromis pratique est indispensable et possible !



Compatritiquement!

On assiste à 2 phénomènes
Ceux qui condamnent contre ceux qui en font l'apologie.
Quand les puissances de ce monde ont fait le choix de faire l'apologie de l'homosexualité ... Bientôt on assistera à un déferlement sans précédant des films hollywoodiens prônant l'homosexualité, des stars du rapp, rock et les grands sportifs emboiteront le pas ... Il sera plutôt "IN" d'être homo.
On verra même des chef d'état à côté de leur conjoint. Qui sait peut-être même des chefs d'état africain voulant s'attirer les sympathies des occidentaux le feront (si j'étais un dictateur africain je commencerai même à y penser) ... Et ainsi donc l'anormalité sera normaliser.

Alors soyons avant-gardiste ... Oops plutôt rattrapons la nouvelle normalité ... Mettons nous tout de suite. Pourquoi pas prendre le virage maintenant?
Ca n'est pas tant l'apologie qui importe si vraiment c'en est, mais bien la simple continuation de la reconnaissance, de l'affirmation et de l'application à tous de cette vérité qui est évidente en elle-même, que tous les êtres humains sont égaux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 30/4/2013, 8:28 pm

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy
Jim KK il faut to clore débat ndeko to koma biso tout ba tapettes Laughing
Basi ba koma ba lesbiennes ... Abou ooo pia Very Happy
Rassurez-vous, Wilco, (l'irruption de) l'homosexualité nous bouscule tous : toute personne sensée et sage baignant dans nos sociétés des siècles passés, au Nord comme au Sud, à l'Est ou à l'Ouest ne peut rester insensible au débordement qu'elle provoque aujourd'hui !

C'est trompeur que de la banaliser, trop angélique que de ne pas la prendre pour ce qu'elle est : un comportement marginal, minoritaire contre une normalité hétérosexuelle, et donc quelque part "contre-nature" mais qui est (et restera) présent d'abord, selon moi, parce qu'en même-temps "naturel dans sa marginalité" : une (infime) minorité d'êtres humains l'a inscrit en elle, même en Afrique où on la tolère beaucoup moins !

Je me trompe peut-être mais à mon avis, partout les mentalités dans nos sociétés et même les "dogmes" et mieux les pratiques dans les religions en seront demain bouleversés et l'humanité n'en tombera pour autant dans la déchéance tant crainte : les humains resteront très largement hétéros, les homos une toute minorité mais enfin respectée dans sa différence !


Toujours pour moi, notre seule attitude logique, opérable est de décider ce que nous devons en approuver et ce que nous devons en rejeter !
On peut la trouver "naturelle" comme moi et désapprouver (pour l'Afrique) ou hésiter (en France) l'institution de son "mariage"; dénoncer sa criminalisation et accepter que leurs droits soient dépendants de la norme, la morale locale; en récuser la publicité, la propagande et la prendre pour une nouvelle liberté actuelle; etc, etc...

Qu'acceptons-nous, que n'acceptons-nous pas ???
Voilà un conseil de réflexion et d'attitude conséquente que je me permets de donner à tous !!!
Il est utopique d'en finir en ne s'attardant qu'à la condamner tout azimut : sans nier toutes ses convictions, un sage compromis pratique est indispensable et possible !



Compatritiquement!

On assiste à 2 phénomènes
Ceux qui condamnent contre ceux qui en font l'apologie.
Quand les puissances de ce monde ont fait le choix de faire l'apologie de l'homosexualité ... Bientôt on assistera à un déferlement sans précédant des films hollywoodiens prônant l'homosexualité, des stars du rapp, rock et les grands sportifs emboiteront le pas ... Il sera plutôt "IN" d'être homo.
On verra même des chef d'état à côté de leur conjoint. Qui sait peut-être même des chefs d'état africain voulant s'attirer les sympathies des occidentaux le feront (si j'étais un dictateur africain je commencerai même à y penser) ... Et ainsi donc l'anormalité sera normaliser.

Alors soyons avant-gardiste ... Oops plutôt rattrapons la nouvelle normalité ... Mettons nous tout de suite. Pourquoi pas prendre le virage maintenant?
Ca n'est pas tant l'apologie qui importe si vraiment c'en est, mais bien la simple continuation de la reconnaissance, de l'affirmation et de l'application à tous de cette vérité qui est évidente en elle-même, que tous les êtres humains sont égaux.
Oui LE, tellement égaux au point que les genres n'existent plus ... Homme-femme = homme-homme qui est = à femme-femme

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 30/4/2013, 10:21 pm

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy
Jim KK il faut to clore débat ndeko to koma biso tout ba tapettes Laughing
Basi ba koma ba lesbiennes ... Abou ooo pia Very Happy
Rassurez-vous, Wilco, (l'irruption de) l'homosexualité nous bouscule tous : toute personne sensée et sage baignant dans nos sociétés des siècles passés, au Nord comme au Sud, à l'Est ou à l'Ouest ne peut rester insensible au débordement qu'elle provoque aujourd'hui !

C'est trompeur que de la banaliser, trop angélique que de ne pas la prendre pour ce qu'elle est : un comportement marginal, minoritaire contre une normalité hétérosexuelle, et donc quelque part "contre-nature" mais qui est (et restera) présent d'abord, selon moi, parce qu'en même-temps "naturel dans sa marginalité" : une (infime) minorité d'êtres humains l'a inscrit en elle, même en Afrique où on la tolère beaucoup moins !

Je me trompe peut-être mais à mon avis, partout les mentalités dans nos sociétés et même les "dogmes" et mieux les pratiques dans les religions en seront demain bouleversés et l'humanité n'en tombera pour autant dans la déchéance tant crainte : les humains resteront très largement hétéros, les homos une toute minorité mais enfin respectée dans sa différence !


Toujours pour moi, notre seule attitude logique, opérable est de décider ce que nous devons en approuver et ce que nous devons en rejeter !
On peut la trouver "naturelle" comme moi et désapprouver (pour l'Afrique) ou hésiter (en France) l'institution de son "mariage"; dénoncer sa criminalisation et accepter que leurs droits soient dépendants de la norme, la morale locale; en récuser la publicité, la propagande et la prendre pour une nouvelle liberté actuelle; etc, etc...

Qu'acceptons-nous, que n'acceptons-nous pas ???
Voilà un conseil de réflexion et d'attitude conséquente que je me permets de donner à tous !!!
Il est utopique d'en finir en ne s'attardant qu'à la condamner tout azimut : sans nier toutes ses convictions, un sage compromis pratique est indispensable et possible !



Compatritiquement!

On assiste à 2 phénomènes
Ceux qui condamnent contre ceux qui en font l'apologie.
Quand les puissances de ce monde ont fait le choix de faire l'apologie de l'homosexualité ... Bientôt on assistera à un déferlement sans précédant des films hollywoodiens prônant l'homosexualité, des stars du rapp, rock et les grands sportifs emboiteront le pas ... Il sera plutôt "IN" d'être homo.
On verra même des chef d'état à côté de leur conjoint. Qui sait peut-être même des chefs d'état africain voulant s'attirer les sympathies des occidentaux le feront (si j'étais un dictateur africain je commencerai même à y penser) ... Et ainsi donc l'anormalité sera normaliser.

Alors soyons avant-gardiste ... Oops plutôt rattrapons la nouvelle normalité ... Mettons nous tout de suite. Pourquoi pas prendre le virage maintenant?
Ca n'est pas tant l'apologie qui importe si vraiment c'en est, mais bien la simple continuation de la reconnaissance, de l'affirmation et de l'application à tous de cette vérité qui est évidente en elle-même, que tous les êtres humains sont égaux.
Oui LE, tellement égaux au point que les genres n'existent plus ... Homme-femme = homme-homme qui est = à femme-femme
Décidément je vais passer pour un mordu militant de l'homosexualité alors que j'en ai aussi peur !

Ecoute, mon vieux : pas de stoïcisme obligé, c'est trop dur pour la conscience et l'esprit; et ici en l’occurrence, personne ni même les Africains n'ont à subir surtout que ce n'est pas exactement ce que vous dites qui est en cours, gommer la différence entre homme et femme, l'être humain ne se réduisant pas à sa sexualité... Ils ne vous feront ni aimer ni adopter l'homosexualité contre votre gré, regardez les remous en France autour du mariage gay !

En vérité, les puissants nous l'imposeront mais n'y arriveront pas : ils ne feront pas de cette terre, à fortiori celle d'Afrique un réservoir d'homos : question mœurs c'est plus difficile et le frein de notre culture propre jouera !
En revanche vous les ferez gagner, du moins moralement, si vous récusez l'aspect humain de leur croisade : ils défendent aussi une condition humaine naturelle dont les représentants même minoritaires ont des droits à revendiquer !

Ecoutez donc mon conseil à mon avis de bonne sagesse, de plus, de réalisme, de pragmatisme : qu'acceptez-vous et que n'acceptez-vous pas ? C'est d'abord le bon vivre-ensemble dans nos sociétés qui y est en cause !
Et c'est non seulement possible mais c'est indispensable !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 30/4/2013, 10:50 pm

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy
Jim KK il faut to clore débat ndeko to koma biso tout ba tapettes Laughing
Basi ba koma ba lesbiennes ... Abou ooo pia Very Happy
Rassurez-vous, Wilco, (l'irruption de) l'homosexualité nous bouscule tous : toute personne sensée et sage baignant dans nos sociétés des siècles passés, au Nord comme au Sud, à l'Est ou à l'Ouest ne peut rester insensible au débordement qu'elle provoque aujourd'hui !

C'est trompeur que de la banaliser, trop angélique que de ne pas la prendre pour ce qu'elle est : un comportement marginal, minoritaire contre une normalité hétérosexuelle, et donc quelque part "contre-nature" mais qui est (et restera) présent d'abord, selon moi, parce qu'en même-temps "naturel dans sa marginalité" : une (infime) minorité d'êtres humains l'a inscrit en elle, même en Afrique où on la tolère beaucoup moins !

Je me trompe peut-être mais à mon avis, partout les mentalités dans nos sociétés et même les "dogmes" et mieux les pratiques dans les religions en seront demain bouleversés et l'humanité n'en tombera pour autant dans la déchéance tant crainte : les humains resteront très largement hétéros, les homos une toute minorité mais enfin respectée dans sa différence !


Toujours pour moi, notre seule attitude logique, opérable est de décider ce que nous devons en approuver et ce que nous devons en rejeter !
On peut la trouver "naturelle" comme moi et désapprouver (pour l'Afrique) ou hésiter (en France) l'institution de son "mariage"; dénoncer sa criminalisation et accepter que leurs droits soient dépendants de la norme, la morale locale; en récuser la publicité, la propagande et la prendre pour une nouvelle liberté actuelle; etc, etc...

Qu'acceptons-nous, que n'acceptons-nous pas ???
Voilà un conseil de réflexion et d'attitude conséquente que je me permets de donner à tous !!!
Il est utopique d'en finir en ne s'attardant qu'à la condamner tout azimut : sans nier toutes ses convictions, un sage compromis pratique est indispensable et possible !



Compatritiquement!

On assiste à 2 phénomènes
Ceux qui condamnent contre ceux qui en font l'apologie.
Quand les puissances de ce monde ont fait le choix de faire l'apologie de l'homosexualité ... Bientôt on assistera à un déferlement sans précédant des films hollywoodiens prônant l'homosexualité, des stars du rapp, rock et les grands sportifs emboiteront le pas ... Il sera plutôt "IN" d'être homo.
On verra même des chef d'état à côté de leur conjoint. Qui sait peut-être même des chefs d'état africain voulant s'attirer les sympathies des occidentaux le feront (si j'étais un dictateur africain je commencerai même à y penser) ... Et ainsi donc l'anormalité sera normaliser.

Alors soyons avant-gardiste ... Oops plutôt rattrapons la nouvelle normalité ... Mettons nous tout de suite. Pourquoi pas prendre le virage maintenant?
Ca n'est pas tant l'apologie qui importe si vraiment c'en est, mais bien la simple continuation de la reconnaissance, de l'affirmation et de l'application à tous de cette vérité qui est évidente en elle-même, que tous les êtres humains sont égaux.
Oui LE, tellement égaux au point que les genres n'existent plus ... Homme-femme = homme-homme qui est = à femme-femme
Oui Admin, si tu le réduis comme ça. Mais, sais-tu quoi dans nos langues, au Congo, du moins celles que je connais un tout petit peu, le genre n'existe pas.

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 30/4/2013, 11:26 pm

Libre Examen a écrit:
Oui Admin, si tu le réduis comme ça. Mais, sais-tu quoi dans nos langues, au Congo, du moins celles que je connais un tout petit peu, le genre n'existe pas.
Ah oui? Dans la langue du peuple Kongo dont je suis originaire on dit pourtant "Nkentu" et "Bakala" pour désigner respectivement femme et homme ou encore dans mon lingala natal to lobaka "Mwasi" pour femme et "Mobali" pour homme. Mais bon tu peux avoir raison ... Plus rien ne m'étonne comme chante Tiken Jah Fakoly

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 30/4/2013, 11:42 pm

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Oui Admin, si tu le réduis comme ça. Mais, sais-tu quoi dans nos langues, au Congo, du moins celles que je connais un tout petit peu, le genre n'existe pas.
Ah oui? Dans la langue du peuple Kongo dont je suis originaire on dit pourtant "Nkentu" et "Bakala" pour désigner respectivement femme et homme ou encore dans mon lingala natal to lobaka "Mwasi" pour femme et "Mobali" pour homme. Mais bon tu peux avoir raison ... Plus rien ne m'étonne comme chante Tiken Jah Fakoly
Quels pronoms personnels utilise-t-on pour distinguer le genre ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 30/4/2013, 11:52 pm

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Oui Admin, si tu le réduis comme ça. Mais, sais-tu quoi dans nos langues, au Congo, du moins celles que je connais un tout petit peu, le genre n'existe pas.
Ah oui? Dans la langue du peuple Kongo dont je suis originaire on dit pourtant "Nkentu" et "Bakala" pour désigner respectivement femme et homme ou encore dans mon lingala natal to lobaka "Mwasi" pour femme et "Mobali" pour homme. Mais bon tu peux avoir raison ... Plus rien ne m'étonne comme chante Tiken Jah Fakoly
Quels pronoms personnels utilise-t-on pour distinguer le genre ?
Oui LE, ça peut être effectivement une bonne indication ... Hum Je demanderai à mes koko (ya Mwasi) et koko (ya Mobali) il y a sûrement une histoire... Un conte où l'on parle des homos hum il doit en avoir ... Sinon pourquoi le genre n'existe pas dans nos pronoms !?

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 1/5/2013, 12:38 am

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Oui Admin, si tu le réduis comme ça. Mais, sais-tu quoi dans nos langues, au Congo, du moins celles que je connais un tout petit peu, le genre n'existe pas.
Ah oui? Dans la langue du peuple Kongo dont je suis originaire on dit pourtant "Nkentu" et "Bakala" pour désigner respectivement femme et homme ou encore dans mon lingala natal to lobaka "Mwasi" pour femme et "Mobali" pour homme. Mais bon tu peux avoir raison ... Plus rien ne m'étonne comme chante Tiken Jah Fakoly
Quels pronoms personnels utilise-t-on pour distinguer le genre ?
Oui LE, ça peut être effectivement une bonne indication ... Hum Je demanderai à mes koko (ya Mwasi) et koko (ya Mobali) il y a sûrement une histoire... Un conte où l'on parle des homos hum il doit en avoir ... Sinon pourquoi le genre n'existe pas dans nos pronoms !?
Il n'y a rien là Admin. C'était juste pour t'enlever ton inquiétude de perdre tamasculinité parce que l'on viendrait à traiter tout le monde également devant les lois.

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 1/5/2013, 12:51 am

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Oui Admin, si tu le réduis comme ça. Mais, sais-tu quoi dans nos langues, au Congo, du moins celles que je connais un tout petit peu, le genre n'existe pas.
Ah oui? Dans la langue du peuple Kongo dont je suis originaire on dit pourtant "Nkentu" et "Bakala" pour désigner respectivement femme et homme ou encore dans mon lingala natal to lobaka "Mwasi" pour femme et "Mobali" pour homme. Mais bon tu peux avoir raison ... Plus rien ne m'étonne comme chante Tiken Jah Fakoly
Quels pronoms personnels utilise-t-on pour distinguer le genre ?
Oui LE, ça peut être effectivement une bonne indication ... Hum Je demanderai à mes koko (ya Mwasi) et koko (ya Mobali) il y a sûrement une histoire... Un conte où l'on parle des homos hum il doit en avoir ... Sinon pourquoi le genre n'existe pas dans nos pronoms !?
Il n'y a rien là Admin. C'était juste pour t'enlever ton inquiétude de perdre tamasculinité parce que l'on viendrait à traiter tout le monde également devant les lois.
Tu as dis "inquiétude"!? Pas du tout même en passant de l'autre côté je garderai le rôle du "mâle" pas celui de la "fausse femme" donc je ne devrais pas perdre ma masculinité comme tu dis Smile mais j'apprécie tes efforts pour me rassurer Wink

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 1/5/2013, 1:18 am

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Oui Admin, si tu le réduis comme ça. Mais, sais-tu quoi dans nos langues, au Congo, du moins celles que je connais un tout petit peu, le genre n'existe pas.
Ah oui? Dans la langue du peuple Kongo dont je suis originaire on dit pourtant "Nkentu" et "Bakala" pour désigner respectivement femme et homme ou encore dans mon lingala natal to lobaka "Mwasi" pour femme et "Mobali" pour homme. Mais bon tu peux avoir raison ... Plus rien ne m'étonne comme chante Tiken Jah Fakoly
Quels pronoms personnels utilise-t-on pour distinguer le genre ?
Oui LE, ça peut être effectivement une bonne indication ... Hum Je demanderai à mes koko (ya Mwasi) et koko (ya Mobali) il y a sûrement une histoire... Un conte où l'on parle des homos hum il doit en avoir ... Sinon pourquoi le genre n'existe pas dans nos pronoms !?
Il n'y a rien là Admin. C'était juste pour t'enlever ton inquiétude de perdre tamasculinité parce que l'on viendrait à traiter tout le monde également devant les lois.
Tu as dis "inquiétude"!? Pas du tout même en passant de l'autre côté je garderai le rôle du "mâle" pas celui de la "fausse femme" donc je ne devrais pas perdre ma masculinité comme tu dis Smile mais j'apprécie tes efforts pour me rassurer Wink
Kie kie kie,...Ca me fait penser à bien des expressions de chez nous, comme la suivante, par exemple : "yo mwana mobali mobimba makombo lokola mwana mwasi"

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 1/5/2013, 2:20 am

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Oui Admin, si tu le réduis comme ça. Mais, sais-tu quoi dans nos langues, au Congo, du moins celles que je connais un tout petit peu, le genre n'existe pas.
Ah oui? Dans la langue du peuple Kongo dont je suis originaire on dit pourtant "Nkentu" et "Bakala" pour désigner respectivement femme et homme ou encore dans mon lingala natal to lobaka "Mwasi" pour femme et "Mobali" pour homme. Mais bon tu peux avoir raison ... Plus rien ne m'étonne comme chante Tiken Jah Fakoly
Quels pronoms personnels utilise-t-on pour distinguer le genre ?
Oui LE, ça peut être effectivement une bonne indication ... Hum Je demanderai à mes koko (ya Mwasi) et koko (ya Mobali) il y a sûrement une histoire... Un conte où l'on parle des homos hum il doit en avoir ... Sinon pourquoi le genre n'existe pas dans nos pronoms !?
Il n'y a rien là Admin. C'était juste pour t'enlever ton inquiétude de perdre tamasculinité parce que l'on viendrait à traiter tout le monde également devant les lois.
Tu as dis "inquiétude"!? Pas du tout même en passant de l'autre côté je garderai le rôle du "mâle" pas celui de la "fausse femme" donc je ne devrais pas perdre ma masculinité comme tu dis Smile mais j'apprécie tes efforts pour me rassurer Wink
Kie kie kie,...Ca me fait penser à bien des expressions de chez nous, comme la suivante, par exemple : "yo mwana mobali mobimba makombo lokola mwana mwasi"
Laughing Laughing Laughing oui ou encore Mwasi wana penza arata kozaka Mobali

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 1/5/2013, 12:42 pm


Des parents dont un fils homosexuel a été tué parce qu'il était un homosexuel

http://www.nbcnews.com/id/45755883/ns/msnbc-the_last_word/vp/51725959#51725990

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 1/5/2013, 8:13 pm

Je reviens rapidement sur une discussion que j'ai lue plus haut sur le "genre", plutôt trop simplificatrice, à mon goût : conclure presque à la non-présence ou la non conceptualisation des différences sexuelles à partir de l'absence du genre dans nos langues est pour le moins osé !

Je m'explique :

D'abord nous oublions que le mot "genre" a fait florès ces dernières années : à ma connaissance de profane là dessus, il a donné naissance à une "théorie du genre" qui curieusement ne veut plus se baser sur les différences sexuelles, la nature brute ! On y affirme ainsi que "la femme ou l'homme ne naîtrait pas femme ou homme mais le deviendrait par notre construction culturelle" !
Qu'on l'accepte ou non, l'on y voit que nous agitons là un mot et une notion controversés qu'on ne peut pas toujours coller au sexe (physique) !

Ensuite, nous discutions ici, c'est vrai, du "genre linguistique" !
Là aussi mes maigres connaissances m'ont appris qu'il y'a des "langues à genre et à non-genre" qui ne supposent en aucun cas une conceptualisation sexuelle physique ou sociale meilleure ou moindre !
D'ailleurs dans la première catégorie on trouve un latin à 3 genres (masculin, féminin, neutre), un français et un anglais à deux, plus appuyé en français qu'en anglais !
Les langues africaines que je connais sont à "non-genre" mais je ne peux pas vous affirmer qu'il n'yen ait pas "à genre" !

Enfin, nous avons parlé du genre autour de l'homosexualité notre interrogation porte en fait à savoir si dans les langues africaines existent des termes qui la désigne ! A ne pas oublier que même en Occident certains mots sont de fabrication récente ! Qu'importe les études fouillées sur les sociétés africaines (je vous en ai déjà donné qqs liens) ont retrouvé ici-là des termes en rapport !

Voilà ma maigre contribution sur le "genre" !

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 1/5/2013, 8:29 pm

ndonzwau a écrit:Je reviens rapidement sur une discussion que j'ai lue plus haut sur le "genre", plutôt trop simplificatrice, à mon goût : conclure presque à la non-présence ou la non conceptualisation des différences sexuelles à partir de l'absence du genre dans nos langues est pour le moins osé !

Je m'explique :
D'abord nous oublions que le mot "genre" a fait florès ces dernières années : à ma connaissance de profane là dessus, il a donné naissance à une "théorie du genre" qui curieusement ne veut plus se baser sur les différences sexuelles, la nature brute ! On y affirme ainsi que "la femme ou l'homme ne naîtrait pas femme ou homme le deviendrait par notre construction culturelle" !
Qu'on l'accepte ou non, l'on y voit que nous agitons là un mot et une notion controversés qu'on ne peut pas toujours coller au sexe (physique) !

Ensuite, nous discutions ici, c'est vrai, du "genre linguistique" ! Là aussi mes maigres connaissances m'ont appris qu'il y'a des "langues à genre et à non-genre" qui ne supposent en aucun cas une conceptualisation sexuelle physique ou sociale meilleure ou moindre !
D'ailleurs dans la première catégorie on trouve un latin à 3 genres (masculin, féminin, neutre), un français et un anglais à deux, plus appuyé en français qu'en anglais !
Les langues africaines que je connais sont à "non-genre" mais je ne peux pas vous affirmer qu'il n'yen ait pas "à genre" !

Enfin, nous avons parlé du genre autour de l'homosexuelité notre interrogation porte en fait à savoir si dans les langues africaines existent des termesqui la désigne ! A ne pas oublier que même en Occident certains mots sont de fabrication récente ! Qu'importe les études fouillées sur les sociétés africaines (je vous en ai déjà donné qqs liens) ont re trouvé ici-là des termes en rapport !

Voilà ma maigre contribution sur le genre !

Compatriotiquement!

Merci, Dom mais mon propos ne visait point à démontrer que nous avons une moindre conceptualisaton sexuelle ou sociale.

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 1/5/2013, 8:53 pm

Question pour Ndonzwau,

Depuis le début de cette discussion je vous ai vu tenter humblement (je le souligne en passant) ... Tenter disais-je de nous apporter des explications scientifiques voir médicales et parfois morale ... Mais il y a une chose qui ne s'explique pas dans vos explications.
Admettons que l'hommosexualité soit plutôt quelque chose d'inné donc involontaire ... Bien que je ne le crois pas car je crois plutôt que cette déviation est une sorte d'influence qu'on subit pcq on veut ressembler un peu à la mère, la sœur ou la voisine ... Bref une influence féminine proche ... Je peux accepter un peu l'idée que dans l'état enbryonnaire d'un individu, il y a un "je ne sais quoi" de femme en lui ... Mais là où cette logique et toute autre logique semblable (ce que vous semblez avancer) ne marche pas, c'est avec les homos qui gardent tous les caractères et attributs du mâle viril mais qui sont attirés que par des mâles ...ces cas démontrent à suffisance que le problème n'est pas physique mais plutôt psychique ... Autrement dit ce n'est que le resultat des fruits d'une forme de pensée tordue du même type que ceux qui nourrissent d'autres formes de sexualités sur lesquelles nos avis convergeront sans problème (viol, zoophilie, pédophilie, etc..)


Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 1/5/2013, 11:45 pm

Admin a écrit:Question pour Ndonzwau,

Depuis le début de cette discussion je vous ai vu tenter humblement (je le souligne en passant) ... Tenter disais-je de nous apporter des explications scientifiques voir médicales et parfois morale ... Mais il y a une chose qui ne s'explique pas dans vos explications.
Admettons que l'hommosexualité soit plutôt quelque chose d'inné donc involontaire ... Bien que je ne le crois pas car je crois plutôt que cette déviation est une sorte d'influence qu'on subit pcq on veut ressembler un peu à la mère, la sœur ou la voisine ... Bref une influence féminine proche ... Je peux accepter un peu l'idée que dans l'état enbryonnaire d'un individu, il y a un "je ne sais quoi" de femme en lui ... Mais là où cette logique et toute autre logique semblable (ce que vous semblez avancer) ne marche pas, c'est avec les homos qui gardent tous les caractères et attributs du mâle viril mais qui sont attirés que par des mâles ...ces cas démontrent à suffisance que le problème n'est pas physique mais plutôt psychique ... Autrement dit ce n'est que le resultat des fruits d'une forme de pensée tordue du même type que ceux qui nourrissent d'autres formes de sexualités sur lesquelles nos avis convergeront sans problème (viol, zoophilie, pédophilie, etc..)
Admin, si j'ai compris votre question, vous me demandez, si l'homosexualité a une origine "physique", comment expliquer la présence d'homos très virils physiquement (au lieu d'être efféminés NDA) ?
Conclusion pour vous : c'est d'ordre "psychique" !

"Ma réponse" !


1° Je ne peux affirmer, je ne l'ai jamais affirmé, c'est au-dessus de mes compétences, qu'elle avait un substrat organique ! J'ai seulement évoqué des (hypo)thèses scientifiques dont l'une convoque une modification neuro-biologique (notamment endocrinienne=hormonale) pré-natale à l'origine du comportement homosexuel !
Quand bien même cela serait confirmé demain (car aujourd'hui il n'y a pas encore de consensus académique, à ma connaissance); cela ne peut à tout prix entraîner des individus efféminés; c'est y aller en recettes de grand-mère...

2° L'autre (hypo)thèse plus veille est psychanalytique ! Elle convoque un hiatus dans la formation psychologique de l'individu ! Elle se rapproche un peu de la vôtre sauf que cela se fait naturellement dans la petite enfance ou à peine plus tard et ne fait de l'individu un malade ni ne le rend consciemment responsable (encore moins coupable) de son comportement !

3° Ma thèse est qu'au delà des cas possibles de vices de certains individus pervers (ou même trop fragiles) qui peuvent dévier en tels comportements (quels que soient les prétextes), donc délinquants condamnables ou soignables; au delà des explications "scientifiques organiques ou psychologiques", à terme on est en face d'un groupe de personnes (les plus nombreuses à mon avis) chez lesquelles ce comportement est inscrit ( malgré eux) !

Quel bon vivre-ensemble alors ?
D'où ma démarche pragmatique, humaniste et logique au delà de nos sympathies ou antipathies naturelles ou réfléchies de rechercher un consensus pratique ( mais tout aussi humaniste et logique) : qu'acceptons-nous et que ne pouvons-nous pas permettre (en présence d'une minorité différente face à la majorité) ?
Ce compromis est possible et indispensable même en Afrique !!!
Voilà !



Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 2/5/2013, 1:33 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 2/5/2013, 1:09 am

Admin a écrit:Question pour Ndonzwau,

Depuis le début de cette discussion je vous ai vu tenter humblement (je le souligne en passant) ... Tenter disais-je de nous apporter des explications scientifiques voir médicales et parfois morale ... Mais il y a une chose qui ne s'explique pas dans vos explications.
Admettons que l'hommosexualité soit plutôt quelque chose d'inné donc involontaire ... Bien que je ne le crois pas car je crois plutôt que cette déviation est une sorte d'influence qu'on subit pcq on veut ressembler un peu à la mère, la sœur ou la voisine ... Bref une influence féminine proche ... Je peux accepter un peu l'idée que dans l'état enbryonnaire d'un individu, il y a un "je ne sais quoi" de femme en lui ... Mais là où cette logique et toute autre logique semblable (ce que vous semblez avancer) ne marche pas, c'est avec les homos qui gardent tous les caractères et attributs du mâle viril mais qui sont attirés que par des mâles ...ces cas démontrent à suffisance que le problème n'est pas physique mais plutôt psychique ... Autrement dit ce n'est que le resultat des fruits d'une forme de pensée tordue du même type que ceux qui nourrissent d'autres formes de sexualités sur lesquelles nos avis convergeront sans problème (viol, zoophilie, pédophilie, etc..)


Suis cette vidéo Admin, elle explore ton questionnement :

http://www.youtube.com/watch?v=3Ke5vIKg8oc

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Hiro-Hito le 2/5/2013, 5:42 am

kie kie kie, sujet oyo e continuaka kk?

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 2/5/2013, 2:26 pm

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:Question pour Ndonzwau,

Depuis le début de cette discussion je vous ai vu tenter humblement (je le souligne en passant) ... Tenter disais-je de nous apporter des explications scientifiques voir médicales et parfois morale ... Mais il y a une chose qui ne s'explique pas dans vos explications.
Admettons que l'hommosexualité soit plutôt quelque chose d'inné donc involontaire ... Bien que je ne le crois pas car je crois plutôt que cette déviation est une sorte d'influence qu'on subit pcq on veut ressembler un peu à la mère, la sœur ou la voisine ... Bref une influence féminine proche ... Je peux accepter un peu l'idée que dans l'état enbryonnaire d'un individu, il y a un "je ne sais quoi" de femme en lui ... Mais là où cette logique et toute autre logique semblable (ce que vous semblez avancer) ne marche pas, c'est avec les homos qui gardent tous les caractères et attributs du mâle viril mais qui sont attirés que par des mâles ...ces cas démontrent à suffisance que le problème n'est pas physique mais plutôt psychique ... Autrement dit ce n'est que le resultat des fruits d'une forme de pensée tordue du même type que ceux qui nourrissent d'autres formes de sexualités sur lesquelles nos avis convergeront sans problème (viol, zoophilie, pédophilie, etc..)


Suis cette vidéo Admin, elle explore ton questionnement :

http://www.youtube.com/watch?v=3Ke5vIKg8oc
Très cher LE,
Je m'excuse mais je considère qu'un forum est le meilleur endroit pour s'exprimer, débattre et échanger ... Je n'aime pas trop cliquer sur des liens comme ça. J'aurais donc été tres intéressé de savoir ce que TU en penses.
J'ai lu les explications de Ndonzwau et je reste encore dans mon raisonnement car pour moi ce qui est psychique est contrôlable ... Même si les groupes de pression pro homo ont réussi à pousser pour se trouver des explications scientifiques, cliniques etc qui justifient leur dérives ça reste pour moi une dérive que je n'encouragerai jamais chez moi. Je peux même dire avoir réussi car j'ai réussi à éduquer mes garçons dans ce sens.
En guise de conclusion ... J'avais même fait mes adieux sur ce sujet mais j'ai du revenir un peu sur ma décision ... Je concluerai donc en disant ceci:
Je suis un métis "culturellement" car né en Belgique, grandi à Kinshasa puis en France et maintenant en Amérique...40% de mes 40et qlq années ont été passé à Kinshasa et 60% en occident, je peux donc prendre ce qu'il y a de bon en occident et rejeter ce qu'il a de mauvais ... Ceci s'applique respectivement pour ce qui est de ma culture congolaise. Si donc je condamne la polygamie pourtant chose normale en Afrique (en passant je suis moi-même issu d'une famille polygame), je condamne également la promotion ou l'encouragement des pratiques homosexuelles donc je condamne énergiquement le mariage guay. Comme l'a dit ME,en tout cas pas dans ma maison. Et j'ajouterai que désormais je ne voterai plus JAMAIS pour un parti pro mariage guay.

Bon na suki wana!

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Amara le 2/5/2013, 3:16 pm

Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy


Hein, Jim KK, tuna nanu??????

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Amara le 2/5/2013, 3:18 pm

Admin a écrit:
Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy
Jim KK il faut to clore débat ndeko to koma biso tout ba tapettes Laughing
Basi ba koma ba lesbiennes ... Abou ooo pia Very Happy


Admin, Mpunda eko tikala kaka Mpunda! Shocked Shocked

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 2/5/2013, 3:24 pm

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:Question pour Ndonzwau,

Depuis le début de cette discussion je vous ai vu tenter humblement (je le souligne en passant) ... Tenter disais-je de nous apporter des explications scientifiques voir médicales et parfois morale ... Mais il y a une chose qui ne s'explique pas dans vos explications.
Admettons que l'hommosexualité soit plutôt quelque chose d'inné donc involontaire ... Bien que je ne le crois pas car je crois plutôt que cette déviation est une sorte d'influence qu'on subit pcq on veut ressembler un peu à la mère, la sœur ou la voisine ... Bref une influence féminine proche ... Je peux accepter un peu l'idée que dans l'état enbryonnaire d'un individu, il y a un "je ne sais quoi" de femme en lui ... Mais là où cette logique et toute autre logique semblable (ce que vous semblez avancer) ne marche pas, c'est avec les homos qui gardent tous les caractères et attributs du mâle viril mais qui sont attirés que par des mâles ...ces cas démontrent à suffisance que le problème n'est pas physique mais plutôt psychique ... Autrement dit ce n'est que le resultat des fruits d'une forme de pensée tordue du même type que ceux qui nourrissent d'autres formes de sexualités sur lesquelles nos avis convergeront sans problème (viol, zoophilie, pédophilie, etc..)


Suis cette vidéo Admin, elle explore ton questionnement :

http://www.youtube.com/watch?v=3Ke5vIKg8oc
Très cher LE,
Je m'excuse mais je considère qu'un forum est le meilleur endroit pour s'exprimer, débattre et échanger ... Je n'aime pas trop cliquer sur des liens comme ça. J'aurais donc été tres intéressé de savoir ce que TU en penses.
J'ai lu les explications de Ndonzwau et je reste encore dans mon raisonnement car pour moi ce qui est psychique est contrôlable ... Même si les groupes de pression pro homo ont réussi à pousser pour se trouver des explications scientifiques, cliniques etc qui justifient leur dérives ça reste pour moi une dérive que je n'encouragerai jamais chez moi. Je peux même dire avoir réussi car j'ai réussi à éduquer mes garçons dans ce sens.
En guise de conclusion ... J'avais même fait mes adieux sur ce sujet mais j'ai du revenir un peu sur ma décision ... Je concluerai donc en disant ceci:
Je suis un métis "culturellement" car né en Belgique, grandi à Kinshasa puis en France et maintenant en Amérique...40% de mes 40et qlq années ont été passé à Kinshasa et 60% en occident, je peux donc prendre ce qu'il y a de bon en occident et rejeter ce qu'il a de mauvais ... Ceci s'applique respectivement pour ce qui est de ma culture congolaise. Si donc je condamne la polygamie pourtant chose normale en Afrique (en passant je suis moi-même issu d'une famille polygame), je condamne également la promotion ou l'encouragement des pratiques homosexuelles donc je condamne énergiquement le mariage guay. Comme l'a dit ME,en tout cas pas dans ma maison. Et j'ajouterai que désormais je ne voterai plus JAMAIS pour un parti pro mariage guay.

Bon na suki wana!
Admin,

La polygamie n'a jamais été une particularité de la culture congolaise. Et j'ajouterai aussi que le rejet et le refus de la reconnaissance des droits aux homosexuels n'est pas non plus une particularité de la culture congolaise.

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  mongo elombe le 2/5/2013, 4:07 pm


Proposer un lien




à lire sur courrierinternational.com 02/05/2013 à 11h08

En Suède, un lycée crée un vestiaire neutre
Signalé par
Renée Greusard

















Ce vestiaire ni féminin, ni masculin sera destiné aux élèves qui ne se sentent ni l’un, ni l’autre. L’idée vient d’une association HBQT (homosexuels, bisexuels, queer, transgenre) et elle a été favorablement accueillie par le lycée.

Lire sur courrierinternational.com
2417 visites
|18 réactions

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ebandi, j'imagine ma petite fille me dire : Mamie je peux faire pipi comme les garçons où maman mon copain de maternelle voulait me toucher pour voir....

Mon petit fils : Mamie je peux faire pipi comme les filles? Mamie pourquoi les filles ne font pas pipi debout.

As quelle âge un enfant ne se sent ni l'un, ni l'autre? Donc ils vont grandir en partageant certains les mêmes vestiaires, les mêmes toilettes on va où là si je dis dérives les pro homo diront je suis une arriérée mais non ce n'est pas normal....

Botanga qui sont ceux qui revendiquent cette connerie? Mawa plein.










Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:18 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum