M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Hiro-Hito le 2/5/2013, 4:24 pm

geetaime a écrit:
Admin a écrit:
Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Vive les gays ! Abat les heteros ... On doit tous devenir des gays cheers

Jamais de la vie!!!

Nos belles femmes congolaises (Mathi, Satya, Tsip., Ice, ME, geetaime, laelce et...) resteront alors pour qui???? Very Happy Very Happy
Jim KK il faut to clore débat ndeko to koma biso tout ba tapettes Laughing
Basi ba koma ba lesbiennes ... Abou ooo pia Very Happy


Admin, Mpunda eko tikala kaka Mpunda! Shocked Shocked

Ben on dit q c'est pas l'apanage des hetero

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 2/5/2013, 6:18 pm

mongo elombe a écrit:
Proposer un lien




à lire sur courrierinternational.com 02/05/2013 à 11h08

En Suède, un lycée crée un vestiaire neutre
Signalé par
Renée Greusard

















Ce vestiaire ni féminin, ni masculin sera destiné aux élèves qui ne se sentent ni l’un, ni l’autre. L’idée vient d’une association HBQT (homosexuels, bisexuels, queer, transgenre) et elle a été favorablement accueillie par le lycée.

Lire sur courrierinternational.com
2417 visites
|18 réactions

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ebandi, j'imagine ma petite fille me dire : Mamie je peux faire pipi comme les garçons où maman mon copain de maternelle voulait me toucher pour voir....

Mon petit fils : Mamie je peux faire pipi comme les filles? Mamie pourquoi les filles ne font pas pipi debout.

As quelle âge un enfant ne se sent ni l'un, ni l'autre? Donc ils vont grandir en partageant certains les mêmes vestiaires, les mêmes toilettes on va où là si je dis dérives les pro homo diront je suis une arriérée mais non ce n'est pas normal....

Botanga qui sont ceux qui revendiquent cette connerie? Mawa plein.










Soyez Tranquille ME. On n'est pas encore là. On fait ça à la belle étoile. Et c'est très dur pour les dames...

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 2/5/2013, 6:32 pm

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:Question pour Ndonzwau,

Depuis le début de cette discussion je vous ai vu tenter humblement (je le souligne en passant) ... Tenter disais-je de nous apporter des explications scientifiques voir médicales et parfois morale ... Mais il y a une chose qui ne s'explique pas dans vos explications.
Admettons que l'hommosexualité soit plutôt quelque chose d'inné donc involontaire ... Bien que je ne le crois pas car je crois plutôt que cette déviation est une sorte d'influence qu'on subit pcq on veut ressembler un peu à la mère, la sœur ou la voisine ... Bref une influence féminine proche ... Je peux accepter un peu l'idée que dans l'état enbryonnaire d'un individu, il y a un "je ne sais quoi" de femme en lui ... Mais là où cette logique et toute autre logique semblable (ce que vous semblez avancer) ne marche pas, c'est avec les homos qui gardent tous les caractères et attributs du mâle viril mais qui sont attirés que par des mâles ...ces cas démontrent à suffisance que le problème n'est pas physique mais plutôt psychique ... Autrement dit ce n'est que le resultat des fruits d'une forme de pensée tordue du même type que ceux qui nourrissent d'autres formes de sexualités sur lesquelles nos avis convergeront sans problème (viol, zoophilie, pédophilie, etc..)

Suis cette vidéo Admin, elle explore ton questionnement :

http://www.youtube.com/watch?v=3Ke5vIKg8oc
Très cher LE,
Je m'excuse mais je considère qu'un forum est le meilleur endroit pour s'exprimer, débattre et échanger ... Je n'aime pas trop cliquer sur des liens comme ça. J'aurais donc été tres intéressé de savoir ce que TU en penses.
J'ai lu les explications de Ndonzwau et je reste encore dans mon raisonnement car pour moi ce qui est psychique est contrôlable ... Même si les groupes de pression pro homo ont réussi à pousser pour se trouver des explications scientifiques, cliniques etc qui justifient leur dérives ça reste pour moi une dérive que je n'encouragerai jamais chez moi. Je peux même dire avoir réussi car j'ai réussi à éduquer mes garçons dans ce sens.
En guise de conclusion ... J'avais même fait mes adieux sur ce sujet mais j'ai du revenir un peu sur ma décision ... Je concluerai donc en disant ceci:
Je suis un métis "culturellement" car né en Belgique, grandi à Kinshasa puis en France et maintenant en Amérique...40% de mes 40et qlq années ont été passé à Kinshasa et 60% en occident, je peux donc prendre ce qu'il y a de bon en occident et rejeter ce qu'il a de mauvais ... Ceci s'applique respectivement pour ce qui est de ma culture congolaise. Si donc je condamne la polygamie pourtant chose normale en Afrique (en passant je suis moi-même issu d'une famille polygame), je condamne également la promotion ou l'encouragement des pratiques homosexuelles donc je condamne énergiquement le mariage guay. Comme l'a dit ME,en tout cas pas dans ma maison. Et j'ajouterai que désormais je ne voterai plus JAMAIS pour un parti pro mariage guay.
Bon na suki wana!
Admin,

La polygamie n'a jamais été une particularité de la culture congolaise. Et j'ajouterai aussi que le rejet et le refus de la reconnaissance des droits aux homosexuels n'est pas non plus une particularité de la culture congolaise.
SVP, Admin, ne dites pas ça, surtout pas :"je reste encore dans mon raisonnement car pour moi ce qui est psychique est contrôlable..."
C'est une affirmation trop gratuite; cela est aisément vérifiable empiriquement par un chacun et a-fortiori scientifiquement (médicalement ou psychologiquement...) !

Tout apprenti médecin a dans son cursus l'étude de la psychiatrie qui enseigne la pathologie (à traduction) mentale ! Et bien savez-vous que pour la moitié de cette dernière le seul traitement (le seul contrôle, pour reprendre votre terme) a été pendant longtemps de reléguer ces patients à l'asile, donc la coercition de l'isolement avec des expédients (symptomatiques) ?
Ce que soit l'identification précise du désordre organique à l'origine (lorsqu'il y'en a), soit l'élaboration des molécules chimiques pouvant les traiter sont récentes ou pas encore précisées !
Imaginez-vous que j'ai vu dans mon enfance en pleine campagne Congolaise des étaux de bois où l'on condamnait les jambes des personnes sujettes aux accès maniaques dangereux pour eux-mêmes et pour leur entourage !

Et il y a à côté maintes "maladies mentales" (voire névroses vs psychoses ?) dont le traitement est essentiellement psychothérapique !
Et il y a à côté d'autres désordres mentaux peut-être moins bruyants (depressiogènes ou simplement délirants, phobiques...) mais non moins dangereux pour le sujet, l'entourage et la société dont le seul contrôle conscient personnel ne peut suffire à les soigner !
Je ne préjuge pas avec ce rappel du caractère psychiatrique de l'homosexualité (je prends l'exemple extrême pour ma démonstration) mais c'est pour écarter que la seule force ou la seule volonté psychologiques suffise toujours à contrôler toutes nos conduites et pour confirmer les bases inconscientes de nos comportements, les pulsions incontrôlables possibles si vous voulez !
C'est dans cette dernière catégorie que je classerais l'homosexualité qui entre deux adultes convaincus et consentants exige de la société compréhension, tolérance et respect de leurs droits !

Ailleurs, je suis convaincu que beaucoup de recherches cliniques et biologiques ne répondent d'aucun militantisme pro-homo !

Compatriotiquement!

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:Question pour Ndonzwau,
Admin, si j'ai compris votre question, vous me demandez, si l'homosexualité a une origine "physique", comment expliquer la présence d'homos très virils physiquement (au lieu d'être efféminés NDA) ?
Conclusion pour vous : c'est d'ordre "psychique" !

"Ma réponse" !


1° Je ne peux affirmer, je ne l'ai jamais affirmé, c'est au-dessus de mes compétences, qu'elle avait un substrat organique ! J'ai seulement évoqué des (hypo)thèses scientifiques dont l'une convoque une modification neuro-biologique (notamment endocrinienne=hormonale) pré-natale à l'origine du comportement homosexuel !
Quand bien même cela serait confirmé demain (car aujourd'hui il n'y a pas encore de consensus académique, à ma connaissance); cela ne peut à tout prix entraîner des individus efféminés; c'est y aller en recettes de grand-mère...

2° L'autre (hypo)thèse plus veille est psychanalytique ! Elle convoque un hiatus dans la formation psychologique de l'individu ! Elle se rapproche un peu de la vôtre sauf que cela se fait naturellement dans la petite enfance ou à peine plus tard et ne fait de l'individu un malade ni ne le rend consciemment responsable (encore moins coupable) de son comportement !

3° Ma thèse est qu'au delà des cas possibles de vices de certains individus pervers (ou même trop fragiles) qui peuvent dévier en tels comportements (quels que soient les prétextes), donc délinquants condamnables ou soignables; au delà des explications "scientifiques organiques ou psychologiques", à terme on est en face d'un groupe de personnes (les plus nombreuses à mon avis) chez lesquelles ce comportement est inscrit ( malgré eux) !

Quel bon vivre-ensemble alors ?
D'où ma démarche pragmatique, humaniste et logique au delà de nos sympathies ou antipathies naturelles ou réfléchies de rechercher un consensus pratique ( mais tout aussi humaniste et logique) : qu'acceptons-nous et que ne pouvons-nous pas permettre (en présence d'une minorité différente face à la majorité) ?
Ce compromis est possible et indispensable même en Afrique !!!
Voilà !

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 2/5/2013, 9:56 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 2/5/2013, 7:59 pm

Libre Examen a écrit:
mongo elombe a écrit:
Proposer un lien
à lire sur courrierinternational.com 02/05/2013 à 11h08

En Suède, un lycée crée un vestiaire neutre
Signalé par
Renée Greusard
Un vestiaire ni féminin, ni masculin sera destiné aux élèves qui ne se sentent ni l’un, ni l’autre. L’idée vient d’une association HBQT (homosexuels, bisexuels, queer, transgenre) et elle a été favorablement accueillie par le lycée.

Lire sur courrierinternational.com
2417 visites
|18 réactions
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Ebandi, j'imagine ma petite fille me dire : Mamie je peux faire pipi comme les garçons où maman mon copain de maternelle voulait me toucher pour voir....

Mon petit fils : Mamie je peux faire pipi comme les filles? Mamie pourquoi les filles ne font pas pipi debout.

As quelle âge un enfant ne se sent ni l'un, ni l'autre? Donc ils vont grandir en partageant certains les mêmes vestiaires, les mêmes toilettes on va où là si je dis dérives les pro homo diront je suis une arriérée mais non ce n'est pas normal....

Botanga qui sont ceux qui revendiquent cette connerie? Mawa plein.
Soyez Tranquille ME. On n'est pas encore là. On fait ça à la belle étoile. Et c'est très dur pour les dames...
Voilà des extrémités, des bêtises pour moi des propagandistes pro-homo et des fous de l'égalité des sexes surtout dans les pays scandinaves !
Elles risquent de faire détester les homos et apparentés par leurs options extrémistes et tapageuses !

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 7/5/2013, 11:50 pm

mongo elombe a écrit:http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7981

YES mon cardinal Very Happy
PS
"Monsengwo : "Le mariage homosexuel est une oeuvre satanique"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7981
Au cours d’un point de presse qu’il a animé, samedi 4 mai, au Centre Lindonge, à Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a invité le peuple congolais, notamment les fidèles catholiques, "à l’union des cœurs" pendant cette année jubilaire. L’orateur s’est également prononcé sur l’épineuse question relative au "mariage homosexuel".
Monseigneur Laurent Monsengwo a commencé par rappeler que la campagne de sensibilisation sur le thème "Kinshasa telema ongenge!" (traduction : Kinshasa, lève-toi, resplendis de la lumière du Christ!) est "un programme qui continue et qui concerne tout le monde". Réputé pour son penchant pour le "langage parabolique", l’orateur a souligné que "c’est la foi chrétienne qui va donner le changement".
Evoquant la très controversée question relative au "mariage homosexuel", l’archevêque de la capitale congolaise n’est pas allé par quatre chemins en qualifiant ce phénomène "d’œuvre satanique". Signalons le Pape François s’est déjà clairement prononcé dans le même sens. Pour mémoire, alors qu’il était l’archevêque de Buenos Aires, le futur Saint Père a participé à un débat, en 2010, au cours duquel il a déclaré voir dans ce projet de mariage "le dessein du Démon, responsable du péché en ce monde, qui cherche sournoisement à détruire l’image de Dieu : un homme, une femme, qui reçoivent le mandat de croître, de se multiplier, et de dominer la terre." Avant lui, Benoît XVI ne disait pas autre chose.(...)"
Monsengwo est dans son rôle de gardien de la doctrine et de la morale chrétiennes catholiques romaines même si j'ai lu quelque part (je ne retrouve pas le lien, je vais rechercher) que même de ce côté quelques exceptionnelles voix (mais autorisées !?) commencent à tempérer le catégorisme séculaire !
Bon pour autant qu'ils ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain c'est déjà ça : je veux dire que j'ose espérer qu'ils ne vont quand-même pas jeter déjà de la Terre aux feux éternels de l'enfer les personnes qui commettent ces actes sataniques comme les pauvres roux qui étaient jadis maudits d'être nés tels... Jésus n'a-t-il pas prêché que tout pécheur était susceptible de pardon auprès de son Père ? Kiekiekiekiekeeeee !

En attendant, n'oublions pas aussi que nous venons de loin : tout ce que et ceux que l'Eglise a brûlé(s) hier ne l'est et ne le sont pas tous aujourd'hui... Même si ici il est question de morale individuelle et sociale, il y'a quelque part un dogme et souvenez-vous ce pauvre Galilée : "et pourtant elle tourne..."
Alors qui de l'Eglise romaine et de certaines branches chrétiennes qui n'abominent pas l'homosexualité sont en avance ou dans le passé, qui dans le vrai et qui dans l'obscurantisme ? Je laisse le soin aux croyants eux-mêmes de répondre aujourd'hui et demain...


Sinon j'ai retrouvé par hasard l'article ci-dessous de 2010 !
Quelqu'un sait-il ce qu'est devenue cette proposition de loi ?
"Sur la voie de la criminalisation de l'homosexualité ?
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20101022143105/
Les députés de la République démocratique du Congo (RDC) devaient se prononcer vendredi 22 octobre sur un texte qui criminalise l’homosexualité et toute activité associative concernant les gays et les lesbiennes.(...)"

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 8/5/2013, 4:08 am

Merci Monsengwo!

Ndonzwau pour ton info, l'homosexualité est condamnée dans la Bible

Voir Levitique 18:22
Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme: c'est une pratique abominable.

Ou même
1Romains 27 à 28
de même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec la femme et se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres; ils ont commis homme avec homme des actes scandaleux et ont reçu en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Mwana Ya Lola le 8/5/2013, 11:18 am

ndonzwau a écrit:
mongo elombe a écrit:http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7981

YES mon cardinal Very Happy
PS
"Monsengwo : "Le mariage homosexuel est une oeuvre satanique"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7981
Au cours d’un point de presse qu’il a animé, samedi 4 mai, au Centre Lindonge, à Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a invité le peuple congolais, notamment les fidèles catholiques, "à l’union des cœurs" pendant cette année jubilaire. L’orateur s’est également prononcé sur l’épineuse question relative au "mariage homosexuel".
Monseigneur Laurent Monsengwo a commencé par rappeler que la campagne de sensibilisation sur le thème "Kinshasa telema ongenge!" (traduction : Kinshasa, lève-toi, resplendis de la lumière du Christ!) est "un programme qui continue et qui concerne tout le monde". Réputé pour son penchant pour le "langage parabolique", l’orateur a souligné que "c’est la foi chrétienne qui va donner le changement".
Evoquant la très controversée question relative au "mariage homosexuel", l’archevêque de la capitale congolaise n’est pas allé par quatre chemins en qualifiant ce phénomène "d’œuvre satanique". Signalons le Pape François s’est déjà clairement prononcé dans le même sens. Pour mémoire, alors qu’il était l’archevêque de Buenos Aires, le futur Saint Père a participé à un débat, en 2010, au cours duquel il a déclaré voir dans ce projet de mariage "le dessein du Démon, responsable du péché en ce monde, qui cherche sournoisement à détruire l’image de Dieu : un homme, une femme, qui reçoivent le mandat de croître, de se multiplier, et de dominer la terre." Avant lui, Benoît XVI ne disait pas autre chose.(...)"
Monsengwo est dans son rôle de gardien de la doctrine et de la morale chrétiennes catholiques romaines même si j'ai lu quelque part (je ne retrouve pas le lien, je vais rechercher) que même de ce côté quelques exceptionnelles voix (mais autorisées !?) commencent à tempérer le catégorisme séculaire !
Bon pour autant qu'ils ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain c'est déjà ça : je veux dire que j'ose espérer qu'ils ne vont quand-même pas jeter déjà de la Terre aux feux éternels de l'enfer les personnes qui commettent ces actes sataniques comme les pauvres roux qui étaient jadis maudits d'être nés tels... Jésus n'a-t-il pas prêché que tout pécheur était susceptible de pardon auprès de son Père ? Kiekiekiekiekeeeee !

En attendant, n'oublions pas aussi que nous venons de loin : tout ce que et ceux que l'Eglise a brûlé(s) hier ne l'est et ne le sont pas tous aujourd'hui... Même si ici il est question de morale individuelle et sociale, il y'a quelque part un dogme et souvenez-vous ce pauvre Galilée : "et pourtant elle tourne..."
Alors qui de l'Eglise romaine et de certaines branches chrétiennes qui n'abominent pas l'homosexualité sont en avance ou dans le passé, qui dans le vrai et qui dans l'obscurantisme ? Je laisse le soin aux croyants eux-mêmes de répondre aujourd'hui et demain...


Sinon j'ai retrouvé par hasard l'article ci-dessous de 2010 !
Quelqu'un sait-il ce qu'est devenue cette proposition de loi ?
"Sur la voie de la criminalisation de l'homosexualité ?
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20101022143105/
Les députés de la République démocratique du Congo (RDC) devaient se prononcer vendredi 22 octobre sur un texte qui criminalise l’homosexualité et toute activité associative concernant les gays et les lesbiennes.(...)"

Compatriotiquement!


J'espère me tromper, mais vous semblez être un adepte du relativisme moral, comme beaucoup de défenseurs de la cause homosexuelle.

Vous savez que l'interdit de la pédophilie, mais surtout celui de l'inceste sont aussi des dogmes ?

Pensez-vous qu'on devrait également ouvrir un débat sur ces questions, au nom du vivre-ensemble, de la liberté individuelle et du Progrès (hédoniste) ? Sad

Revenir en haut Aller en bas

..

Message  ndonzwau le 8/5/2013, 3:50 pm

Admin; Merci non de m'informer mais de me le rappeler car heureusement pour moi je connais un peu la Bible (et le Coran et...)...
Mais croyez-moi ou pas d'ailleurs, vous trouverez dans la Bible une ou trois choses que vous n'endosserez pas aussi aisément ! Mais ça nous amènerait ici à une discussion essentielle que je laisse à chacun dans sa foi ou sa mécréance sinon aux exégètes divers et variés de résoudre...

Dans tous les cas, je me sens peu indiqué, peu capable ou simplement peu intéressé d'en débattre ici...
Et tant qu'à prendre, laissez-moi seulement, svp, "les Dix Commandements" qui sont pour moi une leçon universelle de morale humaniste et de cohésion sociale !
Ils me suffiront amplement... Kiekiekiekieeeee.......


Mwana ya Lola; Relativisme moral ? C'est vite dit, cher ami : en l'occurrence ici, je vous affirme que j'aurais difficile à prêcher à mes enfants de choisir l'homosexualité car je reconnais la gravité de ce (relatif !) "contre-nature" ! Mais si (malgré moi), l'une ou l'un d'entre eux (j'en ai de nombreux; kiekiekieeeee !) se découvrait tel(le); que dois-je faire ???
C'est là où m'a entraîné ma réflexion personnelle : que devons-nous accepter et qu'est-ce que nous ne devons pas permettre dans nos sociétés là-dessus ? C'est donc loin d'un permis à tout faire mais les homosexuels ont aussi des droits !
Inceste ? C'est déjà une consanguinité nocive à son corps... Zoophilie ? Je ne suis pas prêt à accorder tous les droits dus à l'Homme à l'animal... Il me reste donc toujours une dignité humaine à préserver aujourd'hui et demain !

Au point de sa réalité et de la liberté individuelle de l'humanité de notre siècle vous imaginez bien que la nature privée stricte de l'homosexualité ne suffit pas; il nous faut une régulation "politique donc sociale" dans nos Etats modernes ! Voilà ma position !

Sinon, détrompez-vous, point de "relativisme moral" de ma part; je suis simplement preneur d'un "naturalisme et d'un humaniste plein" où je destine à l'Homme maître de lui-même en sa communion universelle et en recherche (connaissance de) dans son environnement entier de trouver (progressivement) sa Vérité plutôt qu'en quelque dogme définitif même de nos illustres Oracles, de nos dignes Révélations passées (et à venir !) !

C'est une Philosophie mais aussi une Morale (Humaniste) !
Je ne me suis donc pas limité à une spéculation académique en dehors de notre vie réelle que vous n'accepterez peut-être pas mais que vous aurez tort, selon moi, à assimiler à un simple relativisme théorique et/ou social encore moins moral...



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 8/5/2013, 4:53 pm

Mwana Ya Lola a écrit:
ndonzwau a écrit:
mongo elombe a écrit:http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7981

YES mon cardinal Very Happy
PS
"Monsengwo : "Le mariage homosexuel est une oeuvre satanique"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7981
Au cours d’un point de presse qu’il a animé, samedi 4 mai, au Centre Lindonge, à Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a invité le peuple congolais, notamment les fidèles catholiques, "à l’union des cœurs" pendant cette année jubilaire. L’orateur s’est également prononcé sur l’épineuse question relative au "mariage homosexuel".
Monseigneur Laurent Monsengwo a commencé par rappeler que la campagne de sensibilisation sur le thème "Kinshasa telema ongenge!" (traduction : Kinshasa, lève-toi, resplendis de la lumière du Christ!) est "un programme qui continue et qui concerne tout le monde". Réputé pour son penchant pour le "langage parabolique", l’orateur a souligné que "c’est la foi chrétienne qui va donner le changement".
Evoquant la très controversée question relative au "mariage homosexuel", l’archevêque de la capitale congolaise n’est pas allé par quatre chemins en qualifiant ce phénomène "d’œuvre satanique". Signalons le Pape François s’est déjà clairement prononcé dans le même sens. Pour mémoire, alors qu’il était l’archevêque de Buenos Aires, le futur Saint Père a participé à un débat, en 2010, au cours duquel il a déclaré voir dans ce projet de mariage "le dessein du Démon, responsable du péché en ce monde, qui cherche sournoisement à détruire l’image de Dieu : un homme, une femme, qui reçoivent le mandat de croître, de se multiplier, et de dominer la terre." Avant lui, Benoît XVI ne disait pas autre chose.(...)"
Monsengwo est dans son rôle de gardien de la doctrine et de la morale chrétiennes catholiques romaines même si j'ai lu quelque part (je ne retrouve pas le lien, je vais rechercher) que même de ce côté quelques exceptionnelles voix (mais autorisées !?) commencent à tempérer le catégorisme séculaire !
Bon pour autant qu'ils ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain c'est déjà ça : je veux dire que j'ose espérer qu'ils ne vont quand-même pas jeter déjà de la Terre aux feux éternels de l'enfer les personnes qui commettent ces actes sataniques comme les pauvres roux qui étaient jadis maudits d'être nés tels... Jésus n'a-t-il pas prêché que tout pécheur était susceptible de pardon auprès de son Père ? Kiekiekiekiekeeeee !

En attendant, n'oublions pas aussi que nous venons de loin : tout ce que et ceux que l'Eglise a brûlé(s) hier ne l'est et ne le sont pas tous aujourd'hui... Même si ici il est question de morale individuelle et sociale, il y'a quelque part un dogme et souvenez-vous ce pauvre Galilée : "et pourtant elle tourne..."
Alors qui de l'Eglise romaine et de certaines branches chrétiennes qui n'abominent pas l'homosexualité sont en avance ou dans le passé, qui dans le vrai et qui dans l'obscurantisme ? Je laisse le soin aux croyants eux-mêmes de répondre aujourd'hui et demain...


Sinon j'ai retrouvé par hasard l'article ci-dessous de 2010 !
Quelqu'un sait-il ce qu'est devenue cette proposition de loi ?
"Sur la voie de la criminalisation de l'homosexualité ?
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20101022143105/
Les députés de la République démocratique du Congo (RDC) devaient se prononcer vendredi 22 octobre sur un texte qui criminalise l’homosexualité et toute activité associative concernant les gays et les lesbiennes.(...)"

Compatriotiquement!


J'espère me tromper, mais vous semblez être un adepte du relativisme moral, comme beaucoup de défenseurs de la cause homosexuelle.

Vous savez que l'interdit de la pédophilie, mais surtout celui de l'inceste sont aussi des dogmes ?

Pensez-vous qu'on devrait également ouvrir un débat sur ces questions, au nom du vivre-ensemble, de la liberté individuelle et du Progrès (hédoniste) ? Sad


En tout cas lire Ndonzwau sur ce sujet c'est une grande déception Embarassed
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 8/5/2013, 10:38 pm

Admin a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:
ndonzwau a écrit:
mongo elombe a écrit:
PS
"Monsengwo : "Le mariage homosexuel est une oeuvre satanique"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7981
(...)"
Monsengwo est dans son rôle de gardien de la doctrine et de la morale chrétiennes catholiques romaines même si j'ai lu quelque part (je ne retrouve pas le lien, je vais rechercher) que même de ce côté quelques exceptionnelles voix (mais autorisées !?) commencent à tempérer le catégorisme séculaire !
Bon pour autant qu'ils ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain c'est déjà ça : je veux dire que j'ose espérer qu'ils ne vont quand-même pas jeter déjà de la Terre aux feux éternels de l'enfer les personnes qui commettent ces actes sataniques comme les pauvres roux qui étaient jadis maudits d'être nés tels... Jésus n'a-t-il pas prêché que tout pécheur était susceptible de pardon auprès de son Père ? Kiekiekiekiekeeeee !

En attendant, n'oublions pas aussi que nous venons de loin : tout ce que et ceux que l'Eglise a brûlé(s) hier ne l'est et ne le sont pas tous aujourd'hui... Même si ici il est question de morale individuelle et sociale, il y'a quelque part un dogme et souvenez-vous ce pauvre Galilée : "et pourtant elle tourne..."
Alors qui de l'Eglise romaine et de certaines branches chrétiennes qui n'abominent pas l'homosexualité sont en avance ou dans le passé, qui dans le vrai et qui dans l'obscurantisme ? Je laisse le soin aux croyants eux-mêmes de répondre aujourd'hui et demain...


Sinon j'ai retrouvé par hasard l'article ci-dessous de 2010 !
Quelqu'un sait-il ce qu'est devenue cette proposition de loi ?
"Sur la voie de la criminalisation de l'homosexualité ?
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20101022143105/
(...)"
Compatriotiquement!
Sad

En tout cas lire Ndonzwau sur ce sujet c'est une grande déception Embarassed
Désolé, cher Wilco : je ne sais quel matcho a dit que "même la plus belle femme ne peut donner que ce qu'elle a..." Eh bien; je n'ai que ma "morale laïque" à offrir...
Ce n'est donc pas demain que je vais aller à la chasse des homos...

Mais dites-moi; que pensent ou que pensez-vous des homos croyants ??? Parce qu'ils existent bel et bien; allez voir du côté par exemple de la "Revue Golias" : vous serez moins ou doublement déçu, c'est selon...; mais ce sera une visite intéressante, à mon avis !

Une anecdote personnelle !
Il y a 9 ou 10 ans, j'étais à Paray-Le-Monial, à un rassemblement régulier dans le Centre-Est (Bourgogne) de la France de cathos type charismatique (la Communauté de l'Emmanuel) dont deux de mes filles et leur mère étaient alors très proches...! Cet été-là, ils y avaient invité l'Archevêque défunt de Paris, le Cardinal Lustiger !!
Il nous fit une causerie morale qui finit par quelques questions... Je réussis tant bien que mal au milieu de quelques questions gentillettes à lui poser celle-ci : "Son Éminence, vous êtes d'origine juive, vos parents étaient croyants, votre sœur l'est restée...; que pensez des Juifs qui vous ont accusé de traître ?"
La foule (environ 3000) éberluée se retourna vers moi avec des yeux ébahis et réprobateurs; ma famille faillit s'étrangler et m'étrangler... et pourtant elle connait ma nature potache et libre-penseur ! Le prélat me répondit poliment "que pour lui le christianisme n'était pas une négation du judaïsme mais comme son accomplissement... Et se permit à me renvoyer à un livre d'entretiens commis avec 2 journalistes..."

Curieusement en réponse à ma question, il abonda en un développement (la Pâque, juive et chrétienne; l'Alliance, l'ancienne et la nouvelle...) qui émerveilla et ravit tout le monde...
Des reproches du début, je reçus à la fin des félicitations à foison, de ma "témérité" bienfaisante ! A méditer !

Passons, c'était surtout pour dire que mon agnosticisme en a déjà déçu, même les plus chères et question déception il y'a pire : même un saint homme a déçu ou a été accusé de traître...
Punaise !!! Je rigole moi-même de ma pirouette ! Kiekiekiekiekieeeeeeeeeh
Bon, permettez que je m'en contente et m'en console consciencieusement sinon lâchement !
Kiekiekiekiekiekieeeeeeeeeeeeeeeee !!!


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 9/5/2013, 2:08 am

Ndonzwau,

Contrairement à d'autres qui défendent cette dérive de maniere disons pour resumer "droit à l'égalité' vous ... Vous semblez à coup d'affirmation soutenue par un genre de "macédoine" de morale, science voir de religion ... Je me risquerai même à dire volontairement détourné pour soutenir vos arguments ... Aller même jusqu'à mettre en doute des écrits bibliques ... Je suis dans l'étonnement!

Embarassed
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Zik le 9/5/2013, 6:13 pm



FRANCHEMENT !!!!!!!!!!!!!!



Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Admin le 9/5/2013, 9:32 pm

Zik a écrit:

FRANCHEMENT !!!!!!!!!!!!!!



eza liboma personne me prouvera le contraire
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Hiro-Hito le 9/5/2013, 10:34 pm

Ca fait qlq pages q je n'ai pas lu cette discussion, mais juste pour apporter une autre nuance, je ne sais pas si cela a deja ete fait, on dit aujourd'hui q la violence est liee aux genes.
Alors l'argument selon lql l'homosexualite est innee, risque d'apporter plus des problemes qu'on ne le pense



http://www.reuters.com/article/2008/07/14/us-delinquents-genes-idUSN1444872420080714

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  mongo elombe le 12/5/2013, 5:07 pm


La majorité des Congolais fustige l’homosexualité


Des homosexuels

La majorité des Congolais fustige l’homosexualité la qualifiant «d’un comportement indigne et d’atteinte» aux valeurs socio-culturelles de la société congolaise, selon une enquête menée par l’ACP. Elle reconnaît avec beaucoup de regret que ce phénomène a déjà pris forme en RDC.

Des personnes interrogées à ce sujet, à Kinshasa, indiquent que l’homosexualité constitue tout simplement «un déni» de nos valeurs, et il est inadmissible «qu’elle soit tolérée» dans le pays, sans aucune réaction de la part des autorités. « L’homosexualité est déjà une réalité en République Démocratique du Congo, cela est vraiment ridicule », déclare Mme Marie Tshanie, 55 ans, femme ménagère qui a dénoncé avec virulence ce phénomène.

Un fonctionnaire de l’Etat, Ngoie Mukalay, 62 ans, s’est exclamé en s’interrogeant comment deux personnes du même sexe peuvent-elles
«s’accoupler ?». Un autre homme, qui a requis l’anonymat, a tout simplement secoué la tête en disant que «si les Européens le font, peut-être c’est leur culture, mais que cela ne se fasse pas chez nous, car c’est un drame pour notre société».

D’autres gens ont reconnu que dans la ville de Kinshasa, l’homosexualité se pratique dans la clandestinité par peur pour ceux qui s’y adonnent d’être arrêtés, marginalisés ou tout simplement «lynchés en public. Un chef de quartier dans la commune de Masina a affirmé que l’homosexualité existe bel et bien, déplorant le fait que la Constitution congolaise qui ne reconnaît pas ce phénomène, ne prévoit ni son interdiction ni des sanctions, restant muette sur la question. Pour lui, l’homosexualité n’est pas érigée en infraction en RDC.

A ce sujet, un avocat a rétorqué en soulignant que s’il lui arrivait à appréhender deux femmes ou deux hommes en scène d’amour, il les fera arrêter, car, a-t-il dit, l’article 176 du Code pénal stipule que «quiconque se livrera publiquement à des mœurs par des actions qui blessent la pudeur sera puni d’une servitude pénale allant de 3 à 5 ans et d’une amende de 500 mille francs congolais équivalant à 500 dollars américains». Un autre Kinois s’est référé à la Bible en déclarant que celle-ci dans le livre de «Lévitique» souligne : « tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme» et en «Romain» :
«ni les efféminés, ni les homosexuels n’hériteront du Royaume des cieux ». C’est donc « abominable », a-t-il conclu.

(ACP)
© Congoindépendant 2003-2013











╕ Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2013 mkz@congoindependant.com Tél : +32 475 22 90 65. ╒
--------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 12/5/2013, 7:36 pm

Admin a écrit:Ndonzwau,

Contrairement à d'autres qui défendent cette dérive de maniere disons pour resumer "droit à l'égalité' vous ... Vous semblez à coup d'affirmation soutenue par un genre de "macédoine" de morale, science voir de religion ... Je me risquerai même à dire volontairement détourné pour soutenir vos arguments ... Aller même jusqu'à mettre en doute des écrits bibliques ... Je suis dans l'étonnement!
Embarassed
Macédoine ?
Voilà peut-être l’objet de nos incompréhensions !
Vous imaginez bien, l’homosexualité est un fait de société important, il est logique que sa compréhension exige de visiter plusieurs domaines de connaissance mais cela n’empêche que chacun puise l’essentiel de son attitude envers elle d’une ou de deux référence(s) discriminante(s) ! Ma position ne relève donc pas plus d’une macédoine ; c’est un tout logique !


1° La religion !
Par convenance personnelle je ne m’y réfère pas ; non pas que la religion révélée (parce que c’est d’elle qu’il s’agit ici) ne nous apporte pas de bons enseignements ; au contraire c’est une haute manifestation du génie et de la sagesse humains (j’ai par exemple loué ci-haut "Les Dix Commandements")… Simplement mes "convictions" m’ont conduit à ne pas la prendre pour "parole d’Evangile ( !!!)" ; ce ne sont donc pas des préceptes de "Lévitique" qui me guident là-dessus !
Mais il y’a des personnes qui motivent leur attitude sur la religion; ce n’est pas pour autant que cette référence soit sans risques : voilà pourquoi j’ai cité le cas des homos croyants ! Que disent-ils ? Il faut les écouter et qu’en pensez-vous alors ?

2° La science !
Les théories scientifiques sur l’homosexualité sont organiques et psychologiques (psychanalytiques) mais il n’y a pas aujourd’hui de consensus académique ! Y’en aura-t-il un jour que le problème social qu’elle pose ne s’éteindra pas pour autant : à cette ère de gènes, croit-on que la découverte d’un gène démontré de la criminalité ou de la pédophilie nous empêchera de les condamner ou de nous en prévenir ?
Contrairement aux défenseurs des unes et des autres, scientifiques, militants, simples homosexuels ou hétéros, moi je retiens de mes observations et de leur étude d’abord qu’il existe sans doute au moins deux genres d’homosexuels, ensuite que soit les uns relèvent d’une explication et les autres d’une autre soit les deux types de théories se combinent et enfin, le plus important pour moi est qu’il existe des vrais homosexuels, sans doute les plus nombreux, qui le sont malgré eux !

3° La culture !
Beaucoup d’entre nous rejettent l’homosexualité parce que censée contraire à nos normes sociales tandis que moi je vois plutôt le destin de la culture universelle qui évolue vers plus de liberté individuelle… Nos sociétés africaines quasi hostiles à l’homosexualité n’éviteront donc pas de gérer cette liberté à travers elle ! Je suis d’avis plutôt que la nier, la criminaliser ou la diaboliser nos Etats devraient trouver un modus vivendi dans leur législation ! Que ne permettront-ils pas aujourd’hui ? Pour le reste, l’avenir portera conseil…

En conclusion je dirais que nous ne sommes pas ici à donner un cours mais à émettre et défendre nos opinions et l’homme étant un être social, il lui faut des règles pour cohabiter avec son semblable... Et j'ai une position qui est un tout dont je ne peux vraiment saucissonner les motivations ou plutôt qui les assemble en ce qu’elle relève ainsi d’une morale laïque humaniste !
Morale car c’est une "règle" qui distingue ici aussi le bien et le mal !
Laïque car elle ne se réfère pas à des préceptes religieux !
Humaniste car elle centre l’homme, encore et toujours l’homme comme le premier et l’ultime destinataire et bénéficiaire!

Elle m’invite ainsi à considérer sans militantisme aucun (il peut en effet parfois s’avérer aussi dangereux que sa pénalisation) l’homosexuel non comme un criminel mais comme un semblable différent (de la majorité) avec tous ses droits !
Voilà ; j’espère vous avoir un peu mieux éclairé sur mon attitude !
"La majorité des Congolais fustige l’homosexualité
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7988
La majorité des Congolais fustige l’homosexualité la qualifiant «d’un comportement indigne et d’atteinte» aux valeurs socio-culturelles de la société congolaise, selon une enquête menée par l’ACP. Elle reconnaît avec beaucoup de regret que ce phénomène a déjà pris forme en RDC
(…)
A ce sujet, un avocat a rétorqué en soulignant que s’il lui arrivait à appréhender deux femmes ou deux hommes en scène d’amour, il les fera arrêter, car, a-t-il dit, l’article 176 du Code pénal stipule que «quiconque se livrera publiquement à des mœurs par des actions qui blessent la pudeur sera puni d’une servitude pénale allant de 3 à 5 ans et d’une amende de 500 mille francs congolais équivalant à 500 dollars américains». Un autre Kinois s’est référé à la Bible en déclarant que celle-ci dans le livre de «Lévitique» souligne : « tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme» et en «Romain» : «ni les efféminés, ni les homosexuels n’hériteront du Royaume des cieux ». C’est donc « abominable », a-t-il conclu."
Compatriotiquement !



Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  ndonzwau le 17/5/2013, 2:59 pm

"Journée mondiale contre l’homophobie: l’homosexualité toujours réprimée en Afrique
° http://www.rfi.fr/afrique/20130516-journee-mondiale-contre-homophobie-homosexualite-toujours-reprimee-afrique
Ce vendredi 17 mai, c’est la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, et en Afrique, il y a encore beaucoup à faire en la matière. Il est difficile de déterminer, avec certitude, le nombre d’homosexuels victimes de discriminations. Des actes homophobes sont souvent perpétrés sans que leurs auteurs soient poursuivis, et dans certains pays, c’est la loi elle-même qui punit les homosexuels.

Il est très souvent difficile – voire impossible – de vivre son homosexualité au grand jour, même si les homosexuels ne sont pas logés, partout, à la même enseigne sur le continent africain.
Quand on est homosexuel, mieux vaut vivre en Afrique du Sud plutôt qu’au Cameroun, au Soudan, en Ouganda ou encore dans d’autres pays qui appliquent, tous, une législation très répressive contre les homosexuels.

L’Afrique du Sud reste un cas à part. Il est, en effet, le seul pays du continent à avoir légalisé le mariage homosexuel depuis déjà 2006 et ces couples peuvent aussi adopter des enfants. Quand le Parlement sud-africain a adopté la loi, il s’est basé sur la Constitution qui interdit toutes les formes de discrimination, dont celles établies en fonction de l’orientation sexuelle.
En cela, l’Afrique du Sud est un pays pionnier. Cependant, sur le terrain, la réalité est loin d’être toujours idyllique. Dès que l’on sort des grands centres urbains, des femmes et des hommes homosexuels sont régulièrement agressés, voire tués, en raison de leurs préférences sexuelles.

Une législation très dure
Afrique du Sud mise à part, ailleurs la législation est souvent très dure. Sur le continent africain, non seulement le mariage entre homosexuels est interdit mais surtout, l’homosexualité elle-même n’est pas autorisée dans de nombreux pays. Dans certains pays, elle est même considérée comme un crime et punie d'une peine de prison. C’est le cas au Cameroun où l’on constate une montée de l’homophobie et une hausse du taux de poursuites.
C’est également le cas au Sénégal où les homosexuels encourent de un à cinq ans de prison ferme et une amende de 100 000 à 1 million 500 000 francs CFA (entre 150 et 2 300 euros). Et la situation va se maintenir si l’on en croit les déclarations récentes – avril 2013 – du président sénégalais. Après la révélation, par la presse, d’un possible projet de loi visant à dépénaliser l’homosexualité, Macky Sall a souligné, avec fermeté, que « l’Etat n’a jamais envisagé une telle option » et que c’était totalement exclu. Pour justifier cela, le président sénégalais avait évoqué des « valeurs culturelles de base ».

Au Maghreb aussi, le Code pénal marocain punit tout acte sexuel entre deux personnes de même sexe, de six mois à trois ans de prison ferme. Deux homosexuels devront comparaitre, d’ailleurs, lundi 20 mai, devant la justice marocaine.
Et puis, l'homosexualité peut même être punie de peines de mort, pour les hommes, dans le nord du Nigeria, au Soudan, et dans certaines régions de Somalie. En Ouganda, les relations homosexuelles peuvent aboutir à des peines de prison à la perpétuité.
Pour justifier ces poursuites en justice, la plupart des pays avancent des valeurs culturelles, traditionnelles ou encore religieuses et assimilent l'homosexualité à une déviance ou une pratique importée de l'Occident."


"17/05/2013 - REPORTAGE AFRIQUE
Afrique du sud: les «dollars roses» du Cape"

° http://www.rfi.fr/emission/20130517-afrique-sud-dollars-rose-cape-town


"17 mai : JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE L'HOMOPHOBIE : Kinshasa : Emilie*, lesbienne épanouie, mais solitaire
° http://www.syfia-grands-lacs.info/index.php?view=articles&action=voir&idArticle=2892
Lesbienne depuis l'âge de 12 ans, Emilie* dit assumer sa sexualité. A 24 ans, une seule chose la préoccupe : la peine qu'elle fera à sa mère quand celle-ci découvrira son orientation sexuelle…(...)"

° http://www.lalibre.be/actu/international/article/816252/23-des-homosexuels-n-osent-pas-tenir-leur-partenaire-par-la-main-en-public.html
Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Mathilde le 20/5/2013, 12:28 am

Démonstration de force des homosexuels à Matadi



République démocratique du Congo (RDC), près de 500 homosexuels ont profité de la 8ème Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie célébrée le 17 mai pour s’exprimer dans la ville de Maradi (Bas-Congo) sur leur état de « marginalisés ».

« Nous sommes marginalisés, voilà pourquoi je lance un appel à tous les gays de venir apprendre un métier dans notre structure. Je suis couturier, modéliste, mannequin. Cela leur permettra de se prendre en charge. A la communauté, inutile de nous trouver drôles, puisque le monde nous reconnaît aujourd’hui », s’est désolé Beni Lualua (23 ans), membre de l’association MSM (Man who have sex with) dans une enquête de Syfia/RDC à Matadi.

« « J’avais 16 ans quand j’ai fait l’amour avec un homme pour la première fois. Plus tard, je me suis entêté à me marier, mais j’ai échoué dans mon mariage et retrouvé mon ancienne vie. Certaines personnes ne pratiquent pas l’homosexualité puisqu’elles sont encore inconscientes. Cela finit par se manifester bien après », a témoigné un autre.

« Des êtres humains »

Encouragés à « briser la honte et à sortir de la clandestinité », ces homosexuels « commencent à parler de plus en plus publiquement de leur situation et de leur droit à la différence ».

« Mais, l’évolution des mœurs n’est pas pour demain et la loi ne les reconnaît pas. Aujourd’hui, ils ont moins honte de parler ouvertement de leurs préférences sexuelles. A Matadi, au sud-ouest de Kinshasa, des homosexuels commencent à s’afficher en public et à parler de leurs droits à la différence », selon Syfia/RDC.

« L’homosexualité n’est qu’une orientation sexuelle et non de la sorcellerie, encore moins une maladie ou une anomalie. Nous sommes des êtres humains normaux ! », a plaidé Bienvenu.

« L’Etat ne fera pas passer une telle loi (sur le mariage pour tous) si d’aventure elle venait à être proposée. Etant Congolais, ils ont les droits et je dois les protéger, mais pas en tant que gays », a estimé le chef de division provinciale des Droits humains, Job Mankoka.

Se fondant sur l’article 40 de la Constitution stipulant que « tout individu a le droit de se marier avec la personne de son choix, de sexe opposé, et de fonder une famille », il a soutenu que « les homosexuels sont dans l’illégalité ».

« La loi est muette en la matière. Elle n’a pas érigé en infraction le fait d’avoir un penchant vers une personne du même sexe », a réagi Me Chérine Luzaisu, avocate au Barreau de Matadi à la question de savoir si « l’homosexualité est une infraction ».

Le psychologue Charles Bromains a signalé à Syfia/RDC que « les homosexuels doivent être respectés comme tels », étant donné que « c’est leur désir profond ».

« Ils extériorisent ce qui existe au plus profond d’eux, que cela entre dans le cadre de la déviation sexuelle ou pas », a-t-il expliqué.

Sensibilisés à lutter contre le Sida

Les homosexuels ont été sensibilisés à Matadi contre le Sida en début d’année dans une campagne menée par M. Hugor Mavembo, chargé de suivi et évaluation à l’Ong Jadis Sida.

« Nous sommes en train d’expérimenter, avec l’appui du Programme Vih/Sida intégré au Congo (Provic) financé par l’USAID, une nouvelle approche appelée communauté championne. Nous le faisons avec les MSM, c’est-à-dire Man who sex with man en français HSH (les hommes qui ont le rapport sexuel avec les hommes), appelés gays. Notre étude secrète démontre que cette catégorie est oubliée dans la lutte contre le VIH/SIDA. C’est ce qui justifie le financement que nous avons reçu de Provic », a-t-il expliqué dans un entretien à Infobascongo.

Après avoir pris contact avec le président des homosexuels de Matadi, lui et ses collaborateurs ont « pu réunir près de 500 MSM qui ont été sensibilisés » tandis que « 384 seulement ont accepté de se faire dépister ».

« A l’issue de cette activité, nous nous sommes rendus compte que le taux de prévalence est très élevé chez les gays. Alors que la prévalence de la province est estimée à plus ou moins 2%, Chez les MSM, elle va au delà de 5%. C’est ce qui nous a poussés à mener un plaidoyer auprès des bailleurs, partenaires », a encore indiqué Hugor Mavembo.

« Violations des droits de l’Homme »

En France, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a rappelé dans une déclaration « combien il importe de lutter contre les violations des droits de l’Homme fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre ».

« Trop nombreux encore sont les pays où les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) sont victimes de crimes de haine, de violences et de discriminations, et dans lesquels l’homosexualité reste pénalement sanctionnée, parfois jusqu’à la peine capitale. Il appartient à tous, Etats et organisations internationales, de soutenir les actions pour le respect des droits fondamentaux des personnes LGBT et pour l’universalité des droits de l’Homme », a-t-il déclaré.

Il a souligné que « la France tient à saluer également les efforts déterminés des défenseurs des droits de l’Homme qui luttent au quotidien pour que les droits fondamentaux des personnes LGBT soient respectés ».


[Angelo Mobateli], Le Potentiel

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Mathilde le 20/6/2013, 6:31 pm

Un Kinois de 50 ans brûle son fils avec de l’eau chaude, car il est Homosexuel (gay).ShockedShockedSad Oh my God ...est ce que God alobaka , qu'il faut agir de la sorte avec les gays....:shock:God n'est-il pas amour?Bruler son propre fils parce qu'il est gay.....shame shame on you  Evil or Very Mad......oyo kindoki te ..MadTwisted Evil
s


YOLO – Les habitants du quartier Yolo n’ont pas condamné l’agissement du père de la victime car, disent-ils, la victime a été à plusieurs reprises conseillée pour qu’elle arrête avec son comportement lié à sa métamorphose. Son père n’ayant pas digéré cela, est passé à l’action sans tenir compte du sens de l’humanisme.
Un papa de cinquante ans a renversé de l’eau chaude sur le corps de son fils d’une vingtaine d’année le dimanche 16 Juin 2013 au quartier Yolo Sud dans la commune de Kalamu. Tout a commencé lorsque le père a constaté que son enfant s’est féminisé avec des comportements et des actes propres aux femmes.
Et cela a provoqué la colère de ce dernier, jusqu’à l’amener à jeter de l’eau chaude sur le corps de son garçon. Le jet de cette eau a provoqué des brûlures intenses sur le corps de la victime. Sa figure a même été déformée avec des plaies liées aux brûlures. “J’étais dans un état que je pourrais qualifier d’envoutement car ce que j’ai fait est inhumain voir même diabolique.
Quelque soit le problème, je ne devais pas le faire“, a regretté le père de la victime. Face à cette situation qualifiée de criminelle, le père a été arrêté et conduit au sous commissariat de Police de Yolo. Il est détenu et entendu sur le PV avant qu’une décision tombe. Entre temps, la victime a été conduite dans un centre de santé pour un suivi médical approprié et une administration d’un bon traitement. Selon des informations en notre possession, son cas demeure inquiétant.
Les habitants du quartier n’ont pas condamné l’agissement du père de la victime car, disent-ils, la victime a été à plusieurs reprises conseillée pour qu’elle arrête avec son comportement lié à sa métamorphose. Son père n’ayant pas digéré cela, est passé à l’action sans tenir compte du sens de l’humanisme. Aucun voisin n’a condamné l’action du père contre son enfant. D’ailleurs, beaucoup des gens ont apprécié la réaction du père car ce comportement est fustigé par plusieurs personnes qui estiment que ce n’est pas la culture Rd- Congolaise.

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 21/6/2013, 12:52 am

Mathilde a écrit:
Un Kinois de 50 ans brûle son fils avec de l’eau chaude, car il est Homosexuel (gay).ShockedShockedSad Oh my God ...est ce que God alobaka , qu'il faut agir de la sorte avec les gays....:shock:God n'est-il pas amour?Bruler son propre fils parce qu'il est gay.....shame shame on you  Evil or Very Mad......oyo kindoki te ..MadTwisted Evil
s


YOLO – Les habitants du quartier Yolo n’ont pas condamné l’agissement du père de la victime car, disent-ils, la victime a été à plusieurs reprises conseillée pour qu’elle arrête avec son comportement lié à sa métamorphose. Son père n’ayant pas digéré cela, est passé à l’action sans tenir compte du sens de l’humanisme.
Un papa de cinquante ans a renversé de l’eau chaude sur le corps de son fils d’une vingtaine d’année le dimanche 16 Juin 2013 au quartier Yolo Sud dans la commune de Kalamu. Tout a commencé lorsque le père a constaté que son enfant s’est féminisé avec des comportements et des actes propres aux femmes.
Et cela a provoqué la colère de ce dernier, jusqu’à l’amener à jeter de l’eau chaude sur le corps de son garçon. Le jet de cette eau a provoqué des brûlures intenses sur le corps de la victime. Sa figure a même été déformée avec des plaies liées aux brûlures. “J’étais dans un état que je pourrais qualifier d’envoutement car ce que j’ai fait est inhumain voir même diabolique.
Quelque soit le problème, je ne devais pas le faire“, a regretté le père de la victime. Face à cette situation qualifiée de criminelle, le père a été arrêté et conduit au sous commissariat de Police de Yolo. Il est détenu et entendu sur le PV avant qu’une décision tombe. Entre temps, la victime a été conduite dans un centre de santé pour un suivi médical approprié et une administration d’un bon traitement. Selon des informations en notre possession, son cas demeure inquiétant.
Les habitants du quartier n’ont pas condamné l’agissement du père de la victime car, disent-ils, la victime a été à plusieurs reprises conseillée pour qu’elle arrête avec son comportement lié à sa métamorphose. Son père n’ayant pas digéré cela, est passé à l’action sans tenir compte du sens de l’humanisme. Aucun voisin n’a condamné l’action du père contre son enfant. D’ailleurs, beaucoup des gens ont apprécié la réaction du père car ce comportement est fustigé par plusieurs personnes qui estiment que ce n’est pas la culture Rd- Congolaise.

J'ai eu les larmes aux yeux en lisant ceci.

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Libre Examen le 26/6/2013, 6:09 pm

La cour suprême des États-Unis a déclaré inconstitutionnelle la loi pour la défense du mariage (DOMA) et invalidé la Prop-8 qui bannissait le mariage homosexuel en Californie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  mongo elombe le 26/6/2013, 6:39 pm

Le monde entier doit accepter ce que eux ont décidés....

Ce mardi 25 juin à Abidjan, la France a signé un accord de financement pour le projet d’une association ivoirienne de protection des homosexuels, transgenres et professionnels du sexe. La subvention se monte à 30 millions de francs Cfa, soit 45 000 euros – pour un projet intitulé Weteminan, « Ensemble et tous égaux » – qui vise à promouvoir et vulgariser les droits de l’homme concernant ces minorités sexuelles à Abidjan.




La France a dans ce cadre, accordé une subvention pour soutenir les activités « d’Alternative Côte d’Ivoire », une ONG qui «lutte contre les discriminations envers les homosexuels et les transgenres», dirigée par monsieur Claver Touré.

Il s’agit d’une première dans le pays: la législation ivoirienne ne réprime pas l’homosexualité, mais elle est loin de la reconnaître. Pour beaucoup, hier, il s’agissait donc d’un début afin que la société commence à accepter ces minorités sexuelles.

Avec agences et RFI






Revenir en haut Aller en bas

Re: M. SALL : "NON" A L’HOMOSEXUALITÉ AU SÉNÉGAL ! QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum