Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  KOTA le 4/5/2013, 12:10 pm

Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila


par mpp le 4 mai 2013

Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire



Jeudi, 02 Mai 2013 12:37




Kabila et son gouvernement viennent d’essuyer un échec de plus retentissant. Ils sont dans une impasse terrible. Et pour cause, le fameux « contrat chinois » -d’un montant initial de 9 milliards USD revu par la suite à la baisse pour 6.2 milliards USD sur conseil du Fonds monétaire international (FMI)- a du plomb dans l’aile après le retrait de China Export -Import (Exim Bank), l’unique financier de ce deal particulier où l’Etat s’était engagé à offrir ses mines contre un projet ambitieux de construction d’infrastructures. Cette nouvelle a été annoncée dans The European Financial Review par Patrick Smith s’appuyant sur une étude de l’influence de la Chine en Afrique publiée en mars par Johanna Jansson sous le titre « China in African : Think again ».

<BLOCKQUOTE>
Cette nouvelle est une véritable bombe car Joseph Kabila avait fait du contrat chinois la pierre angulaire de son ambitieux programme de reconstruction appelé « Cinq chantiers » avant d’être rebaptisé « révolution de la modernité ». Le motif de cette rétractation de la banque chinoise se justifie par le risque trop élevé que comporte ce contrat après le retrait de la garantie de l’Etat opérée en 2008 suite aux recommandations des institutions de Bretton Wood. Interrogé par Johanna, Moïse Ekanga le responsable du Bureau de Coordination et de Suivi du Programme Sino-Congolais, la vraie appellation du “contrat chinois”, a affirmé que ce retrait découle du refus par le gouvernement de céder les 32% de la Gécamines dans la Sicomines.

</BLOCKQUOTE>
Les investisseurs chinois voulaient absolument avoir 100% de la Sicomines pour compenser l’absence de garantie de l’Etat. La Sicomines est cette Joint-Venture qui garantissait les prêts chinois. L’Etat via la Gécamines y détient 32% contre 68% au consortium chinois. Elle a hérité de deux gisements riches en cuivre et cobalt, celles de Dikulwe et Mashamba au Katanga. La dernière a été dépossédée à l’homme d’affaires belge Forrest qui continue à réclamer son dû estimé à 800 millions USD. Pour Exim Bank, le retrait de la garantie de l’Etat avait lézardé l’édifice. Et pour le consolider, les chinois en vrais capitalistes, ont exigé les 32% de la Gécamines dans cette JV. De ce fait les chinois allaient contrôler la coentreprise à 100% de telle sorte que qu’on ne parlerait plus de JV mais d’une entreprise chinoise à part entière. L’Etat n’a pas cédé à cette exigence d’Exim Bank d’où l’impasse dans lequel se trouve ce projet avec un décaissement qu’on peut qualifier de dérisoire. Sur les 3 milliards USD destinés aux projets d’infrastructures et sur les 3.2 milliards dédiés à l’érection de la mine, seuls à peine 468 millions USD en près de 5 ans ont été décaissés. Ce sont notamment les fameux « pas de porte » versés à la Gécamines » : 175 millions USD. Le différend entre le gouvernement et la banque chinoise a donc eu raison du « contrat chinois ». Le dernier signe qui atteste de la crédibilité de cette information, c’est la lettre qu’Exim Bank a adressé à la Snel (société nationale d’électricité) et dans laquelle elle l’informait de son retrait du projet de construction de la centrale hydroélectrique de Busanga, celle même qui doit fournir de l’énergie à la Sicomines. Pas d’énergie pas de production de cuivre et partant pas de remboursement du prêt. Le projet est donc à l’arrêt.

Joseph Kabila essuie là une déconfiture économico-politique majeure qui doit l’amener à reconsidérer sa stratégie en matière de développement des infrastructures. Selon des experts interrogés par Congonews, cela était prévisible, disent-ils. Le fait que le tout nouveau président chinois, XI Ping, ait zappé la RD-Congo lors de son périple africain en dit long sur les rapports entre les deux Etats. Le président chinois a pris la peine de faire escale en Zambie pour souligner les liens forts qui existent entre les deux pays notamment dans les mines. Il s’est aussi rendu au Congo Brazza. La Chine, faut-il le rappeler, s’était abstenue lors du vote au conseil de sécurité des nations-unies sur la mise sur pied de la Force neutre internationale pour combattre les mouvements rebelles qui écument l’Est de la République. Ceci mis ensemble avec cela, fait donc dire aux analystes avertis que la RD-Congo ne compte que pour du beurre dans ses rapports diplomatiques avec l’empire du milieu. Avec cet échec du « contrat chinois », la Rd-Congo vient de révéler qu’elle est incapable de garder même les investisseurs les moins rigoureux que sont les chinois.

Aujourd’hui que le socle de la reconstruction selon la vision présidentielle est sérieusement compromis, il y a lieu d’initier un véritable débat national pour tirer les responsabilités des uns et des autres dans ce fiasco économique. Nos mines troquées aux chinois contre les infrastructures était la panacée de Kabila pour résoudre la problématique de la carence en infrastructure. Le retrait d’Exim Bank est un désaveu à la politique de Kabila.

<P style="TEXT-ALIGN: justify">
<BLOCKQUOTE>
Il faut que des explications soient fournies à l’opinion afin que des mesures palliatives soient prises.

</BLOCKQUOTE>
<P style="TEXT-ALIGN: justify">
Il sied de rappeler que « le contrat chinois » avait été signé dans des conditions contestables car en dehors des responsables gouvernementaux attitrés. Il a fallu une forte pression de la communauté internationale et de l’opposition pour qu’une version de ce contrat soit débattu en plénière à l’Assemblée nationale.

Avec ce contrat le gouvernement avait promis monts et merveilles à la population notamment la construction des plusieurs kilomètres de route, la construction des plusieurs kilomètres de rail pour relier Lubumbashi à Matadi en passant par les deux Kasai et le Bandundu, l’érection des universités et hôpitaux à travers la République ainsi que la construction des barrages hydroélectriques.

Le bilan du « contrat chinois » s’impose donc pour savoir de quoi il retourne exactement plus de 5 ans après son entrée en vigueur. A ce jour, selon Moïse Ekanga lors du débat public sur le « contrat chinois » organisé par l’ITIE-RDC en novembre dernier, il a ventilé les dépenses comme suite : sur le volet infrastructure du contrat chinois, seulement 468 millions USD ont été dépensés. A peu près 100 millions pour l’hôpital du Cinquantenaire, 54 millions pour le boulevard du 30 juin, 44 millions pour l’avenue du Tourisme, le tronçon Lubumbashi Kasomeno pour 135 millions et la bretelle Beni-Luna pour 64 millions. On est loin du compte des 3 milliards USD.

Des questions demeurent tout de même sur le sort des sommes déjà décaissés par les chionis tant sur le volet infrastructure que sur le volet construction de la mine où on nous apprend que 548 millions ont été libérées notamment pour actualiser les études de faisabilité de la mine.

Quoi qu’on dise, il y a dans ce « contrat chinois » trop des zones d’ombres, et c’est la réponse des responsables gouvernementaux comme le ministre des mines Martin Kabwelulu où celui des infrastructures Fridolin Kasweshi qui doivent éclairer la lanterne des rd-congolais. En tous les cas, le retrait d’Exim Bank vient de porter un coup dur à Joseph Kabila et son projet de reconstruction.

<BLOCKQUOTE>
Le gouvernement est dos au mur car il ne peut pas accéder à l’exigence des chinois alors qu’il est entrain de négocier un programme économique formel avec le FMI après l’échec du PEG II. D’où la nécessité de définir une nouvelle stratégie de construction des infrastructures.

</BLOCKQUOTE>
PAUL MULAND



http://democratiechretienne.org/2013/05/04/fini-le-contrat-chinois-exim-bank-se-retire-meme-la-china-na-plus-confiance-en-kabila/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  ndonzwau le 4/5/2013, 4:57 pm

Svp, Mfumu Kota,

Avez-vous d'autres références que les journaux du net Congolais pour confirmer cette importante nouvelle ?
J'ai cherché ailleurs notamment sur Xinhuanet et le Quotidien du peuple, je n'en ai pas trouvé trace ! Peut-être que c'est encore discret et qu'il faut attendre un peu...

Cherchez quand même de votre côté et faites-nous signe au besoin !
Merci !
"La Chine renforcera sa surveillance sur les dettes étrangères
( Xinhua )04.05.2013 à 13h32"

° http://french.peopledaily.com.cn/Economie/8232461.html

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  NgongaEbeti le 4/5/2013, 9:28 pm

Kota et ta "Democratie Non-Chretienne" toujours dans le mensonge, la duperie, l'intoxication, la fourberie, l'exageration et la rejouissance maladive face aux supposees echecs de leur propre pays! Et vous vous etonnes que les malheurs ne font que vous suivre dans L'INDIFFERENCE TOTALE des congolais(es).

Voila ce que l'article original sur ce sujet rapporte pourtant TRES CLAIREMENT ici en anglais. je tire cela d'un autre forum congolais:



Mbuta Antoine,

Damn it! Comment ca, le contrat chinois n'est pas fini?
Ne sais-tu pas que tu coupes la le plaisir a des centaines de compatriotes... le plaisir de voir la RD Congo subir un echec des plus retentissants. Un echec qui permettrait aux "leurs" d'acceder au Pouvoir. Le Malheur des uns fait le Bonheur des autres. L'echec des uns fait la reussite des autres. Il nous le faut croire.

Jules.

To: congocitizen@yahoogroups.ca; lecridesopprimes@yahoogroupes.fr; congo-uni@yahoogroups.com; congokin-tribune@yahoogroupes.fr; congoelite@yahoogroupes.fr
From: lokongo@yahoo.com
Date: Sat, 4 May 2013 16:15:58 +0100
Subject: [congocitizen] Le contrat Chinois n'est pas fini. A cause de votre mauvaise foi, vous en faites une mauvaise lecture!


Le contrat Chinois n'est pas fini. A cause de votre mauvaise foi, vous en faites une mauvaise lecture!

On pages 7 et 8 of Johanna's article we can read:

As China Exim Bank we pulled out, it had already extended around US$ 1 billion worth of loans to Sicomines. These loans had to be reimbursed by CREC and Sinohy- dro as the bank withdrew its participation, given that the mine which in the future will secure the reimbursement of the loans is not yet in production.10 ...
A la page 8

This means that whereas Sicomines is currently negotiating to find a financing arrangement, this prob- ably reflects prudence on the part of the finance providers rather than imminent col- lapse of the whole agreement. According to Zhou Mangsheng, Economic and Commer- cial Counsellor at the Chinese embassy in Kinshasa, the negotiations between Sico- mines and the banks are advancing well and there is no hesitation as such.


Vous vous trompez si vous croyez que vos incantations diaboliques contre le Congo vont triompher face aux efforts de ceux/celles qui veulent sortir le Congo de l'enfer dans lequel votre generation mobutiste satanique l'a plonge! Plus jamais les tenebres ne vont triompher au Congo car il y a des congolais et congolaises qui se levent et qui prient le vrai et l'unique Dieu afin que sa lumiere s'impose et chasse la longue nuit dans laquelle vous les avez maintenu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  ndonzwau le 5/5/2013, 2:23 am

NgongaEbeti a écrit:Kota et ta "Democratie Non-Chretienne" toujours dans le mensonge, la duperie, l'intoxication, la fourberie, l'exageration et la rejouissance maladive face aux supposees echecs de leur propre pays! Et vous vous etonnes que les malheurs ne font que vous suivre dans L'INDIFFERENCE TOTALE des congolais(es).
Voila ce que l'article original sur ce sujet rapporte pourtant TRES CLAIREMENT ici en anglais. je tire cela d'un autre forum congolais:


Mbuta Antoine,

Damn it! Comment ca, le contrat chinois n'est pas fini?
Ne sais-tu pas que tu coupes la le plaisir a des centaines de compatriotes... le plaisir de voir la RD Congo subir un echec des plus retentissants. Un echec qui permettrait aux "leurs" d'acceder au Pouvoir. Le Malheur des uns fait le Bonheur des autres. L'echec des uns fait la reussite des autres. Il nous le faut croire.
Jules.

To: congocitizen@yahoogroups.ca; lecridesopprimes@yahoogroupes.fr; congo-uni@yahoogroups.com; congokin-tribune@yahoogroupes.fr; congoelite@yahoogroupes.fr
From: lokongo@yahoo.com
Date: Sat, 4 May 2013 16:15:58 +0100
Subject: [congocitizen] Le contrat Chinois n'est pas fini. A cause de votre mauvaise foi, vous en faites une mauvaise lecture!

Le contrat Chinois n'est pas fini. A cause de votre mauvaise foi, vous en faites une mauvaise lecture!

On pages 7 et 8 of Johanna's article we can read:

As China Exim Bank we pulled out, it had already extended around US$ 1 billion worth of loans to Sicomines. These loans had to be reimbursed by CREC and Sinohy- dro as the bank withdrew its participation, given that the mine which in the future will secure the reimbursement of the loans is not yet in production.10 ...
A la page 8

This means that whereas Sicomines is currently negotiating to find a financing arrangement, this prob- ably reflects prudence on the part of the finance providers rather than imminent col- lapse of the whole agreement. According to Zhou Mangsheng, Economic and Commer- cial Counsellor at the Chinese embassy in Kinshasa, the negotiations between Sico- mines and the banks are advancing well and there is no hesitation as such.

Vous vous trompez si vous croyez que vos incantations diaboliques contre le Congo vont triompher face aux efforts de ceux/celles qui veulent sortir le Congo de l'enfer dans lequel votre generation mobutiste satanique l'a plonge! Plus jamais les tenebres ne vont triompher au Congo car il y a des congolais et congolaises qui se levent et qui prient le vrai et l'unique Dieu afin que sa lumiere s'impose et chasse la longue nuit dans laquelle vous les avez maintenu.
Allons donc, "on n’en a peut-être pas fini avec le contrat chinois" mais le moins que nous puissions conclure, si j'ai bien compris, est que notre miraculeux contrat chinois bat de l’aile et pour cause, exit la grande Exim Bank, ce que le créancier kabiliste n’inspire pas confiance !
Voilà le résultat d’une gestion par substitution : incapable par soi-même, le régime a vendu dans tous les domaines sa souveraineté à d’autres même à nos ennemis…
Alors, désolé pour vos amis,
NgongaEbeti a écrit:"(…)Ne sais-tu pas que tu coupes la le plaisir a des centaines de compatriotes... le plaisir de voir la RD Congo subir un echec des plus retentissants. Un echec qui permettrait aux "leurs" d'acceder au Pouvoir. Le Malheur des uns fait le Bonheur des autres. L'echec des uns fait la reussite des autres. Il nous le faut croire.) (…)"
leur part dans la mangeoire attendra, plaise même à notre Nzambi Mpungu, qu’ils n’y goûtent jamais, nos richesses reviennent à tous les Congolais et non à quelques vautours !

"Incantations diaboliques... Génération mobutiste satanique..." ???
Rien que çà : vous voilà en Messie purificateur et le péché niche, comme par hasard, dans l'autre camp ! Quel Dieu vengeur ?
My God; s’il y’a un Dieu à qui l’on puisse croire si c’est celui qui n’a pas vu que la longue nuit continue encore plus noire avec Kanambe, alors merci, priez tant que vous pourrez, je crains qu'il vous ignore demain comme il n’aura rien vu… Je n’y crois point, vous imaginez bien, même mécréant !

Je ne sais quel âge vous avez mais moi j’ai vu de mes yeux d’enfant Mobutu monter au pouvoir ! Un peu plus tard j’ai dû écoper sévices et trois mois d’hôpital (allez consulter les archives des Cliniques Universitaires de Léo/Kimuenza si elles existent encore) et plus plus tard pour ma petite résistance ! Je ne souffrirais donc d’aucune leçon de quelques jeunes merdeux qui se réclament d’un combat patriotique usurpé derrière leur clavier…

Mobutu a fait 15 à 20 ans de trop ; il aurait eu l’’intelligence et la sagesse de quitter au début des années 80, il n’aurait pas tant de mérites que ça mais l’histoire garderait de lui une autre image !
J’ai tort de saucissonner son "règne" n’empêche à oublier ce qu’il fut pour le Congo dans les années 70-80, on s’empresse à faire des amalgames injustes !
Qu’on le veuille ou non donc la rude vérité est que Mobutu a représenté un moment une grande idée du Congo, Kanambe jamais ! Ça ne suffit pas à le dédouaner, je vous l’accorde : il a fini par nous jeter dans le caniveau mais ce relief ne vaut que pour la comparaison impossible avec votre Kanambe…

Bon, revenons à l'essentiel, à notre sujet : quoi d'autre sinon qu'attendre les précisions et bien sûr la suite...


Compatriotiquement !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  KOTA le 5/5/2013, 11:32 am

Cher Ndom, la source est bien identifiee. Ce que je trouve significatif dans l article est la reference a la renonciation a la construction du barrage qui doit alimenter les mines chinoises.

De plus, il faut pas s attendre que ce genre d infos soit publier partout: n oublions pas que meme le contenu de ce deal secret demeurent imprecisees a ce jour comme l entite exacte des actifs miniers concernes et les contrepartie en argent deja avancée.

IL revient au gouvernement congolais ou bien a Exim de dementir: faute de cela j estime que l info soit serieuse surtout apres l indifference diplomatique manifestee par le nouveau Chef de l Etat chionois lors de sa recente tournee en Afrique...

Aux concernes de dementir....Cool

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  KOTA le 5/5/2013, 5:00 pm

VL INFO EST AUSSI REPRISE PAR KONGOTIMES QUI LA MET EN RELATION AUSSI AVEC LA RECENTE VISITE DE FRANCOIS HOLLANDE EN CHINE



Isolé du monde : «Joseph KABILA», un homme seul


04/05/2013 15:08:00KongoTimes!
Font size:

Joseph KABILA et son homologue francias Francois HOLLANDE


François Hollande qui a effectué un voyage de deux jours en Chine, vient de reussir son coup. il vient d'isoler J. Kabila du monde. LE RAÏS EST DESORMAIS SEUL.

Kabila et son gouvernement viennent d’essuyer un échec de plus retentissant. Ils sont dans une impasse terrible. Et pour cause, le fameux « contrat chinois » -d’un montant initial de 9 milliards USD revu par la suite à la baisse pour 6.2 milliards USD sur conseil du Fonds monétaire international (FMI)- a du plomb dans l’aile après le retrait de China Export -Import (Exim Bank), l’unique financier de ce deal particulier où l’Etat s’était engagé à offrir ses mines contre un projet ambitieux de construction d’infrastructures. Cette nouvelle a été annoncée dans The European Financial Review par Patrick Smith s’appuyant sur une étude de l’influence de la Chine en Afrique publiée en mars par Johanna Jansson sous le titre « China in African : Think again ».

Cette nouvelle est une véritable bombe car Joseph Kabila avait fait du contrat chinois la pierre angulaire de son ambitieux programme de reconstruction appelé « Cinq chantiers » avant d’être rebaptisé « révolution de la modernité ». Le motif de cette rétractation de la banque chinoise se justifie par le risque trop élevé que comporte ce contrat après le retrait de la garantie de l’Etat opérée en 2008 suite aux recommandations des institutions de Bretton Wood. Interrogé par Johanna, Moïse Ekanga le responsable du Bureau de Coordination et de Suivi du Programme Sino-Congolais, la vraie appellation du “contrat chinois”, a affirmé que ce retrait découle du refus par le gouvernement de céder les 32% de la Gécamines dans la Sicomines. Les investisseurs chinois voulaient absolument avoir 100% de la Sicomines pour compenser l’absence de garantie de l’Etat.

La Sicomines est cette Joint-Venture qui garantissait les prêts chinois. L’Etat via la Gécamines y détient 32% contre 68% au consortium chinois. Elle a hérité de deux gisements riches en cuivre et cobalt, celles de Dikulwe et Mashamba au Katanga. La dernière a été dépossédée à l’homme d’affaires belge Forrest qui continue à réclamer son dû estimé à 800 millions USD. Pour Exim Bank, le retrait de la garantie de l’Etat avait lézardé l’édifice. Et pour le consolider, les chinois en vrais capitalistes, ont exigé les 32% de la Gécamines dans cette JV. De ce fait les chinois allaient contrôler la coentreprise à 100% de telle sorte que qu’on ne parlerait plus de JV mais d’une entreprise chinoise à part entière.

L’Etat n’a pas cédé à cette exigence d’Exim Bank d’où l’impasse dans lequel se trouve ce projet avec un décaissement qu’on peut qualifier de dérisoire. Sur les 3 milliards USD destinés aux projets d’infrastructures et sur les 3.2 milliards dédiés à l’érection de la mine, seuls à peine 468 millions USD en près de 5 ans ont été décaissés. Ce sont notamment les fameux « pas de porte » versés à la Gécamines » : 175 millions USD.

Le différend entre le gouvernement et la banque chinoise a donc eu raison du « contrat chinois ». Le dernier signe qui atteste de la crédibilité de cette information, c’est la lettre qu’Exim Bank a adressé à la Snel (société nationale d’électricité) et dans laquelle elle l’informait de son retrait du projet de construction de la centrale hydroélectrique de Busanga, celle même qui doit fournir de l’énergie à la Sicomines. Pas d’énergie pas de production de cuivre et partant pas de remboursement du prêt. Le projet est donc à l’arrêt. Joseph Kabila essuie là une déconfiture économico-politique majeure qui doit l’amener à reconsidérer sa stratégie en matière de développement des infrastructures. Selon des experts interrogés par Congonews, cela était prévisible, disent-ils. Le fait que le tout nouveau président chinois, XI Ping, ait zappé la RD-Congo lors de son périple africain en dit long sur les rapports entre les deux Etats. Le président chinois a pris la peine de faire escale en Zambie pour souligner les liens forts qui existent entre les deux pays notamment dans les mines. Il s’est aussi rendu au Congo Brazza. La Chine, faut-il le rappeler, s’était abstenue lors du vote au conseil de sécurité des nations-unies sur la mise sur pied de la Force neutre internationale pour combattre les mouvements rebelles qui écument l’Est de la République. Ceci mis ensemble avec cela, fait donc dire aux analystes avertis que la RD-Congo ne compte que pour du beurre dans ses rapports diplomatiques avec l’empire du milieu. Avec cet échec du « contrat chinois », la Rd-Congo vient de révéler qu’elle est incapable de garder même les investisseurs les moins rigoureux que sont les chinois.

Aujourd’hui que le socle de la reconstruction selon la vision présidentielle est sérieusement compromis, il y a lieu d’initier un véritable débat national pour tirer les responsabilités des uns et des autres dans ce fiasco économique. Nos mines troquées aux chinois contre les infrastructures était la panacée de Kabila pour résoudre la problématique de la carence en infrastructure. Le retrait d’Exim Bank est un désaveu à la politique de Kabila. Il faut que des explications soient fournies à l’opinion afin que des mesures palliatives soient prises. Il sied de rappeler que « le contrat chinois » avait été signé dans des conditions contestables car en dehors des responsables gouvernementaux attitrés. Il a fallu une forte pression de la communauté internationale et de l’opposition pour qu’une version de ce contrat soit débattu en plénière à l’Assemblée nationale. Avec ce contrat le gouvernement avait promis monts et merveilles à la population notamment la construction des plusieurs kilomètres de route, la construction des plusieurs kilomètres de rail pour relier Lubumbashi à Matadi en passant par les deux Kasai et le Bandundu, l’érection des universités et hôpitaux à travers la République ainsi que la construction des barrages hydroélectriques. Le bilan du « contrat chinois » s’impose donc pour savoir de quoi il retourne exactement plus de 5 ans après son entrée en vigueur.

A ce jour, selon Moïse Ekanga lors du débat public sur le « contrat chinois » organisé par l’ITIE-RDC en novembre dernier, il a ventilé les dépenses comme suite : sur le volet infrastructure du contrat chinois, seulement 468 millions USD ont été dépensés. A peu près 100 millions pour l’hôpital du Cinquantenaire, 54 millions pour le boulevard du 30 juin, 44 millions pour l’avenue du Tourisme, le tronçon Lubumbashi Kasomeno pour 135 millions et la bretelle Beni-Luna pour 64 millions. On est loin du compte des 3 milliards USD. Des questions demeurent tout de même sur le sort des sommes déjà décaissés par les chionis tant sur le volet infrastructure que sur le volet construction de la mine où on nous apprend que 548 millions ont été libérées notamment pour actualiser les études de faisabilité de la mine. Quoi qu’on dise, il y a dans ce « contrat chinois » trop des zones d’ombres, et c’est la réponse des responsables gouvernementaux comme le ministre des mines Martin Kabwelulu où celui des infrastructures Fridolin Kasweshi qui doivent éclairer la lanterne des rd-congolais. En tous les cas, le retrait d’Exim Bank vient de porter un coup dur à Joseph Kabila et son projet de reconstruction. Le gouvernement est dos au mur car il ne peut pas accéder à l’exigence des chinois alors qu’il est entrain de négocier un programme économique formel avec le FMI après l’échec du PEG II. D’où la nécessité de définir une nouvelle stratégie de construction des infrastructures.

[PAUL MULAND]

Published By www.KongoTimes.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  regarder et bien voir le 6/5/2013, 9:34 pm

Mr Ngongaebeti, peux tu me dire a` quoi le fameux 5 chantiers a servi? Quel est l'indice de developpement suite aux 5 chantiers(tu peux me le dire meme qualitativement, je saurais comprendre)?
Mr, encore une foi voici la preuve qu'au Congo c'est plein d'aventurisme intellectuel. Je t'invite a` me tenir une discussion professionnelle en ce qui concerne "le developpement des 5 chantiers Shocked Shocked." Dans les infrastructures, nous vous avions dit que la primaute' ou la priorite' dans la construction et rehabilitation des routes doit se poser pour des voies quitant les plantations et fermes aux routes principales, permettant ainsi le deplacement des vivres et l'un des facteurs de developpement rural. Dans ce cote' rien n'est fait. Les routes dites nationales sont celle avoir subies quelques refectionnnement, ca change en quoi si celles de l'arriere-pays aux routes principales(celles que vous appelez "nationales") ne sont pas modifiees' et dans le meme etat d'impraticabilite'?

Il faut voir les images de la place de cinquantenaire pour l'instant. C'est devenu un lieu de debauche et de salete', pourquoi? parce que l'ONG cense' a` la proprete' du lieu a deja demenage'. C'est dans le meme sens qu'on vous repete que meme construire un million aujourd'hui, sans administration et maintien, cela equivaudrait a` perdre un million.
"De bellles routes" dans la commune de la Gombe, combien de congolaises et congolais les employent ou utilisent? Qu'est ce que cela a` avoir avec les pauvres marchands qui empruntent d'autres voies avec difficultes'? C'est pour te dire que dans le developpement et dans l'economie pratique, on donne la priorite' au secteur ou au point le plus utilise' par la majorite' des residents de la place. Construire a` la Gombe ou` la grande partie du peuple n'arrive presque pas du tout, exige que la grande partie du peuple soit recompensee' par certains benefices dans le meme secteur ou d'autres.

C'est pourquoi quand tu viens nous balancer sur la prouesse de votre 5 chantiers, tu me fais pitier et je comprends que ta formation ne te permet pas de saisir l'importance du vrai developpement, je te conseille d'aller faire le malin dans la politique et dans le jurisme, c'est la` ou` la majorite' des congolais excelle le plus. Mais venir faire tes commentaires naifs et profiteurs sur le fameux 5 chantiers ne fait que vous amoindrir.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  ndonzwau le 7/5/2013, 12:33 am

Mfumu Kota, une chose est sûre, c'est que ces fuites ne sortent sans doute pas de rien; elles nous révèlent un réel remue-ménage autour de notre contrat du siècle ! Malheureusement, déjà qu'on n'en a pas encore entrevu la moindre couleur, nos 5 sentiers promus à grands fracas en 2006 resteront une ridicule arlésienne, une pure arnaque façon inepte à la kanambienne !

Attendons les éclaircissements "économiques" d'abord des chinois ou plutôt des journaux de la City tant les jaunes sont peu bavards; les info que nous avons jusque là sont des copies d'une même source peu économique comme incomplète que nos "pauvres" journaux Congolais du Net nous ont tous refilées !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  KOTA le 7/5/2013, 12:37 am

RDC : le contrat chinois s’estompe




Par Achille EKELE, JDC/Ifasic | 09/04/2013 - 19:02
| Economie

La présence des entreprises chinoises, qui opèrent depuis 2006 à Kinshasa dans le cadre du programme gouvernemental de la reconstruction nationale, devient de moins en moins perceptible sur le terrain des travaux publics, à travers la capitale de la République démocratique du Congo.

Sur les quelques chantiers encore ouverts, notamment au niveau de l’Echangeur de Limete, le long de la nationale 1 qui mène à l’aéroport international de N’Djili ou le long de l’Avenue By-Pass dans la commune de Lemba, les mouvements des engins et des travailleurs deviennent quasi-rares. «Les Chinois sont entrain de déserter leurs sites», remarque-t-on à travers la ville. Juste après l’élargissement de quelques artères principales de la ville de Kinshasa, les travaux des «cinq chantiers» ont tendance à se ralentir sensiblement, comme si leur financement ne suivait plus.

Dans les milieux de l’opposition politique, l’on n’arrête pas d’arguer que les institutions financières de Bretton Woods ont tellement mis la pression sur l’actuel régime congolais pour avoir signé un contrat avec Pékin que le gouvernement congolais a fini par jeter l’éponge. Cela semble avoir été confirmé par un récent tour d’inspection des travaux publics, mi-mars 2012, par le premier ministre congolais Augustin Matata Ponyo qui a déclaré que la construction des infrastructures routières sera désormais financée sur fonds propres du gouvernement congolais.

Les milieux institutionnels indiquent que l’exécution du contrat chinois, financé par des banques chinoises, avait atteint un volume de plus ou moins 100 millions de dollars américains, entre 2007 et 2011. Mais, le volume global de ce contrat, en termes financiers, est resté très secret.

Qualifié de «gagnant-gagnant» par les dirigeants congolais, ce contrat concernait fondamentalement la réhabilitation des infrastructures routières de la RDC par les entreprises chinoises, en contre-partie des ressources minières congolaises, le cuivre essentiellement.

La Chine, à travers ses banques, dont principalement Exim Bank, a misé actuellement sur le continent africain en ce qui concerne son intervention dans les secteurs des infrastructures et des ressources naturelles. Le volume global de son investissement, à cet effet, avoisine les 30 milliards de dollars américains.

http://www.lesmediasducitoyen.net/actus/rdc-le-contrat-chinois-sestompe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  NgongaEbeti le 7/5/2013, 6:49 am

Kota et sa "democratie non-Chretienne" toujours dans les mensonges et les informations erronnees prennent toujours plaisir a voir l'image du Congo ternie et salie mais malheureusement pour vous c'est encore une rate car ce que vous dites n'est base sur AUCUN FAIT.

Voila une autre reponse de la part d'un VERITABLE COMPATRIOTE CONGOLAIS qui aime reellement le Congo:

Quand une intox sur le contrat chinois défraie les chroniques chez les Congolais et soulève des interrogations sur leurs mentalités.

Décidément il y a lieu de se demander où va notre pas pays avec les dérives, les confusions ainsi que l’affaissement des mentalités congolaises. Du fait de cette descente en enfer des mentalités congolaises, ce qui devrait attrister les Congolais les réjouit curieusement, ce qui devrait les unir, les désunit à choquer ou à scandaliser toutes les bonnes consciences du monde de toutes les époques. Il y a donc lieu de se demander ce que sont devenus les Congolais et ce qu’ils veulent en réalité ou tout compte fait !
Cher Vununu,

Mon vœu n’était pas celui d’intervenir sur les lices portant sur le contrat chinois étant donné que ce que vous faites pour l’éducation et le redressement des Congolais ainsi que pour la restitution de la vérité ou de la bonne analyse sur toute matière politique est déjà grandiose. Démontrant ainsi votre amour pour votre mère patrie qui est également notre patrie. C’est à la fois sidérant et choquant que les nôtres c’est-à-dire les Congolais n’aient à cœur que de se réjouir sur une adversité quelconque qui assaille leur pays. Quelle n’a pas été notre surprise lorsque nous avons vu les Congolais dilater leur bile à propos de l’intox mal ficelée ayant trait à l’apocalypse trafiqué du contrat chinois ?
Mon frère, et je le dis le cœur meurtri et dans un crève-cœur indescriptible, que les nègres ou nous les noirs donc les Congolais, nous ne lisons pas assez ni nous ne sommes conséquents envers nous-mêmes en fait de considération des conséquences en matière de propagations des informations non au-préalable dûment et techniquement sassées et vérifiées.

Donnez-vous, excellent compatriote, la peine de demander à nos débatteurs sur la toile lequel parmi eux a déjà lu et étudié le contrat chinois pour oser en parler comme ils le font ? Le texte du contrat chinois est pourtant du reste disponible et à la portée de tous à la Chambre basse du Parlement congolais. Mon crève-cœur s’explique par le fait que ceux qui sont ignorants des clauses du contrat chinois osent en parler en des termes si narquois voire écervelés qui en disent long et large sur leur dangerosité tout comme ils véhiculent de fausses alertes et informations qui mettent mal à l’aise la paisible communauté nationale. Aussi avant de réagir, me suis-je donné la peine de me procurer le texte du contrat dont je vous propose ici la synthèse.

Tenez-la ! La Convention d’avril 2008 a été signée par deux parties, le Gouvernement de la RDC d’un côté et de l’autre, le groupement des entreprises chinoises composées de cinq entreprises. Donc, comme on peut aisément le remarquer, il n’y a pas une troisième partie, on ne sait par quel mécanisme ou quelle magie, serait une banque (EXIM BANK). Retenez que le rôle de chacune de ces deux parties est clairement élucidé, défini ou déterminé. La RDC ainsi donc s’engage, pour pouvoir réaliser ses projets, à mettre à la disposition des concessions minières au groupement d’entreprises chinoises et la partie chinoise s’engage à mobiliser et à mettre en place les financements et tout le nécessaire pour la construction ou la réhabilitation des infrastructures en RDC.

Cher Vununu,

Un mois passé de cela, le groupement d’entreprises chinoises et les responsables de la banque ont entrepris de visiter leurs concessions à Kolwezi et j’aimerais savoir ou qu’on me dise si l’on est sûr qu’une banque de cette ampleur, qui s’est déjà retirée, aille encore à Kolwezi en RDC visiter les concessions minières ?
En court, nous, Congolais, sommes devenus lamentablement un peuple qui bat des records dans l’absurde et l’étonnant, un peuple fâcheusement sanctifié et marqué car nous nous réjouissons même de notre propre infortune. Si la nation congolaise est un corps et si nous devons tirer toutes les conséquences qui s’imposent, l’œil peut-il, sans un rien d’inconcevable, se réjouir du malheur de la jambe ? C’est ici où nous avons un problème anthropologique sans précédent, gravissime et singulier. Avez-vous déjà vu un parent qui se réjouit de la maladie qui malmène son fils ? Que dire ou penser des Congolais dès lors que même les divorcés, en cas de survenue de quelque problème, se rendent visite et service ?
Yvon RAMAZANI

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  ndonzwau le 7/5/2013, 8:45 am

NgongaEbeti a écrit:Kota et sa "democratie non-Chretienne" toujours dans les mensonges et les informations erronnees prennent toujours plaisir a voir l'image du Congo ternie et salie mais malheureusement pour vous c'est encore une rate car ce que vous dites n'est base sur AUCUN FAIT.

Voila une autre reponse de la part d'un VERITABLE COMPATRIOTE CONGOLAIS qui aime reellement le Congo:

Quand une intox sur le contrat chinois défraie les chroniques chez les Congolais et soulève des interrogations sur leurs mentalités.

Décidément il y a lieu de se demander où va notre pas pays avec les dérives, les confusions ainsi que l’affaissement des mentalités congolaises. Du fait de cette descente en enfer des mentalités congolaises, ce qui devrait attrister les Congolais les réjouit curieusement, ce qui devrait les unir, les désunit à choquer ou à scandaliser toutes les bonnes consciences du monde de toutes les époques. Il y a donc lieu de se demander ce que sont devenus les Congolais et ce qu’ils veulent en réalité ou tout compte fait !
Cher Vununu,

Mon vœu n’était pas celui d’intervenir sur les lices portant sur le contrat chinois étant donné que ce que vous faites pour l’éducation et le redressement des Congolais ainsi que pour la restitution de la vérité ou de la bonne analyse sur toute matière politique est déjà grandiose. Démontrant ainsi votre amour pour votre mère patrie qui est également notre patrie. C’est à la fois sidérant et choquant que les nôtres c’est-à-dire les Congolais n’aient à cœur que de se réjouir sur une adversité quelconque qui assaille leur pays. Quelle n’a pas été notre surprise lorsque nous avons vu les Congolais dilater leur bile à propos de l’intox mal ficelée ayant trait à l’apocalypse trafiqué du contrat chinois ?
Mon frère, et je le dis le cœur meurtri et dans un crève-cœur indescriptible, que les nègres ou nous les noirs donc les Congolais, nous ne lisons pas assez ni nous ne sommes conséquents envers nous-mêmes en fait de considération des conséquences en matière de propagations des informations non au-préalable dûment et techniquement sassées et vérifiées.

Donnez-vous, excellent compatriote, la peine de demander à nos débatteurs sur la toile lequel parmi eux a déjà lu et étudié le contrat chinois pour oser en parler comme ils le font ? Le texte du contrat chinois est pourtant du reste disponible et à la portée de tous à la Chambre basse du Parlement congolais. Mon crève-cœur s’explique par le fait que ceux qui sont ignorants des clauses du contrat chinois osent en parler en des termes si narquois voire écervelés qui en disent long et large sur leur dangerosité tout comme ils véhiculent de fausses alertes et informations qui mettent mal à l’aise la paisible communauté nationale. Aussi avant de réagir, me suis-je donné la peine de me procurer le texte du contrat dont je vous propose ici la synthèse.

Tenez-la ! La Convention d’avril 2008 a été signée par deux parties, le Gouvernement de la RDC d’un côté et de l’autre, le groupement des entreprises chinoises composées de cinq entreprises. Donc, comme on peut aisément le remarquer, il n’y a pas une troisième partie, on ne sait par quel mécanisme ou quelle magie, serait une banque (EXIM BANK). Retenez que le rôle de chacune de ces deux parties est clairement élucidé, défini ou déterminé. La RDC ainsi donc s’engage, pour pouvoir réaliser ses projets, à mettre à la disposition des concessions minières au groupement d’entreprises chinoises et la partie chinoise s’engage à mobiliser et à mettre en place les financements et tout le nécessaire pour la construction ou la réhabilitation des infrastructures en RDC.

Cher Vununu,

Un mois passé de cela, le groupement d’entreprises chinoises et les responsables de la banque ont entrepris de visiter leurs concessions à Kolwezi et j’aimerais savoir ou qu’on me dise si l’on est sûr qu’une banque de cette ampleur, qui s’est déjà retirée, aille encore à Kolwezi en RDC visiter les concessions minières ?
En court, nous, Congolais, sommes devenus lamentablement un peuple qui bat des records dans l’absurde et l’étonnant, un peuple fâcheusement sanctifié et marqué car nous nous réjouissons même de notre propre infortune. Si la nation congolaise est un corps et si nous devons tirer toutes les conséquences qui s’imposent, l’œil peut-il, sans un rien d’inconcevable, se réjouir du malheur de la jambe ? C’est ici où nous avons un problème anthropologique sans précédent, gravissime et singulier. Avez-vous déjà vu un parent qui se réjouit de la maladie qui malmène son fils ? Que dire ou penser des Congolais dès lors que même les divorcés, en cas de survenue de quelque problème, se rendent visite et service ?
Yvon RAMAZANI
Cher ami, un conseil de Compatriote !!!
Svp, au lieu de continuer à vous ridiculiser en affichant votre correspondance privée qui peine à nous débiter une propagande d'une prose mal ficelée qui dégouline sans honte d'une basse prétention au monopole de l'amour du pays, donnez-nous, svp, les réelles dernières infos sur le contrat chinois ! Ça vous évitera d’ânonner des bêlements de plus !


Est-il besoin de vous rappeler : personne ici n'a envie ni intérêt d'entrer dans votre insensé concours tant il est clair que l'essentiel est dans les derniers aménagements de ce contrat car ils existent...
En attendant ni vous ni votre ami ni quiconque ici ne peut prétendre au monopole du patriotisme parce que vous soutiendriez un contrat chinois d'abord scandaleusement opaque puis détricoté car fort léonin ensuite par les IFI occidentales !

Personne ici ne s'abaissera comme vous à conjecturer que s'il doit apporter un plus et le meilleur au plus grand nombre, il le dénoncerait parce qu'initié par ce pouvoir ! C'est que ce dernier nous a accoutumé au pire !
Je ne suis pas économiste mais prétend être un bon patriote : à l'époque j'avais suivi son épopée au Parlement (j'avais alors loué le travail patriotique de Kamerhe alors au perchoir dans le camp "opposé" à moi; nous pouvons en retrouver les archives...); j'avais aussi alors parcouru le dossier de mes yeux de profane et fait ici des remarques... Si je ne m'abuse, je vais néanmoins vérifier, c'est Exim Bank qui était la grande banque d'Etat qui coiffait les opérations des différentes entreprises chinoises !

De toute façon pas la peine d'en faire une maladie comme bêtement votre ami; c'est aisément vérifiable mais notre problème à tous : où en sommes-nous aujourd'hui ? Point barre !
Pas non plus la peine de perdre notre temps à faire pleurer dans nos huttes à Kibombo ou à Popo-Kabaka, à Kabeya-Kamwanga ou à Basankusu... avec votre pathos de mauvais goût : notre pays nous l'aimons tous mais il y'a certains qui font des choix ineptes ou s'en servent davantage pour leurs poches plutôt que d'honorer le plus grand nombre à leur place de dirigeants ! C'est aussi simple que çà !!!

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  Mwana ya Congo le 7/5/2013, 1:20 pm

Kabila a toujours etait un homme seul pendant longtemps et meme un homme isole en plus un homme qu'on essaie toujours de tuer mais il est toujours la... Mais trouvez autre chose bon sang ! PFFFF
ce n'est pas ca la politique. Vous voulez faire partir Kabila? il faut plsu que ca !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  Ice cream le 7/5/2013, 1:40 pm

regarder et bien voir a écrit:Mr Ngongaebeti, peux tu me dire a` quoi le fameux 5 chantiers a servi? Quel est l'indice de developpement suite aux 5 chantiers(tu peux me le dire meme qualitativement, je saurais comprendre)?
Mr, encore une foi voici la preuve qu'au Congo c'est plein d'aventurisme intellectuel. Je t'invite a` me tenir une discussion professionnelle en ce qui concerne "le developpement des 5 chantiers Shocked Shocked." Dans les infrastructures, nous vous avions dit que la primaute' ou la priorite' dans la construction et rehabilitation des routes doit se poser pour des voies quitant les plantations et fermes aux routes principales, permettant ainsi le deplacement des vivres et l'un des facteurs de developpement rural. Dans ce cote' rien n'est fait. Les routes dites nationales sont celle avoir subies quelques refectionnnement, ca change en quoi si celles de l'arriere-pays aux routes principales(celles que vous appelez "nationales") ne sont pas modifiees' et dans le meme etat d'impraticabilite'?

Il faut voir les images de la place de cinquantenaire pour l'instant. C'est devenu un lieu de debauche et de salete', pourquoi? parce que l'ONG cense' a` la proprete' du lieu a deja demenage'. C'est dans le meme sens qu'on vous repete que meme construire un million aujourd'hui, sans administration et maintien, cela equivaudrait a` perdre un million.
"De bellles routes" dans la commune de la Gombe, combien de congolaises et congolais les employent ou utilisent? Qu'est ce que cela a` avoir avec les pauvres marchands qui empruntent d'autres voies avec difficultes'? C'est pour te dire que dans le developpement et dans l'economie pratique, on donne la priorite' au secteur ou au point le plus utilise' par la majorite' des residents de la place. Construire a` la Gombe ou` la grande partie du peuple n'arrive presque pas du tout, exige que la grande partie du peuple soit recompensee' par certains benefices dans le meme secteur ou d'autres.

C'est pourquoi quand tu viens nous balancer sur la prouesse de votre 5 chantiers, tu me fais pitier et je comprends que ta formation ne te permet pas de saisir l'importance du vrai developpement, je te conseille d'aller faire le malin dans la politique et dans le jurisme, c'est la` ou` la majorite' des congolais excelle le plus. Mais venir faire tes commentaires naifs et profiteurs sur le fameux 5 chantiers ne fait que vous amoindrir.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique

T es quand même culotté, quand on ne balance que des conneries, tu ne peux pas te permettre de juger le niveau de qualification des autres. Tu m'excuseras, mais je ne sais pas trop ce tu faisais pendant tes fameux cours d économie. Certainement entrain de somnoler au fond de la classe. Shocked
La base chez le congolais, je fais des pseudos études, je prends les gens de haut. Faut arrêter quoi. Arrow
avatar
Ice cream
Moderatrice


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  regarder et bien voir le 7/5/2013, 2:06 pm

Ice cream a écrit:
regarder et bien voir a écrit:Mr Ngongaebeti, peux tu me dire a` quoi le fameux 5 chantiers a servi? Quel est l'indice de developpement suite aux 5 chantiers(tu peux me le dire meme qualitativement, je saurais comprendre)?
Mr, encore une foi voici la preuve qu'au Congo c'est plein d'aventurisme intellectuel. Je t'invite a` me tenir une discussion professionnelle en ce qui concerne "le developpement des 5 chantiers Shocked Shocked." Dans les infrastructures, nous vous avions dit que la primaute' ou la priorite' dans la construction et rehabilitation des routes doit se poser pour des voies quitant les plantations et fermes aux routes principales, permettant ainsi le deplacement des vivres et l'un des facteurs de developpement rural. Dans ce cote' rien n'est fait. Les routes dites nationales sont celle avoir subies quelques refectionnnement, ca change en quoi si celles de l'arriere-pays aux routes principales(celles que vous appelez "nationales") ne sont pas modifiees' et dans le meme etat d'impraticabilite'?

Il faut voir les images de la place de cinquantenaire pour l'instant. C'est devenu un lieu de debauche et de salete', pourquoi? parce que l'ONG cense' a` la proprete' du lieu a deja demenage'. C'est dans le meme sens qu'on vous repete que meme construire un million aujourd'hui, sans administration et maintien, cela equivaudrait a` perdre un million.
"De bellles routes" dans la commune de la Gombe, combien de congolaises et congolais les employent ou utilisent? Qu'est ce que cela a` avoir avec les pauvres marchands qui empruntent d'autres voies avec difficultes'? C'est pour te dire que dans le developpement et dans l'economie pratique, on donne la priorite' au secteur ou au point le plus utilise' par la majorite' des residents de la place. Construire a` la Gombe ou` la grande partie du peuple n'arrive presque pas du tout, exige que la grande partie du peuple soit recompensee' par certains benefices dans le meme secteur ou d'autres.

C'est pourquoi quand tu viens nous balancer sur la prouesse de votre 5 chantiers, tu me fais pitier et je comprends que ta formation ne te permet pas de saisir l'importance du vrai developpement, je te conseille d'aller faire le malin dans la politique et dans le jurisme, c'est la` ou` la majorite' des congolais excelle le plus. Mais venir faire tes commentaires naifs et profiteurs sur le fameux 5 chantiers ne fait que vous amoindrir.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique

T es quand même culotté, quand on ne balance que des conneries, tu ne peux pas te permettre de juger le niveau de qualification des autres. Tu m'excuseras, mais je ne sais pas trop ce tu faisais pendant tes fameux cours d économie. Certainement entrain de somnoler au fond de la classe. Shocked
La base chez le congolais, je fais des pseudos études, je prends les gens de haut. Faut arrêter quoi. Arrow

Je ne sais pas si je reve avec mes yeux ou quoi!

Leki cesse de suivre ce chemin. Au fait le moins que je puisse dire a` notre aventurier de politique Ngongaebeti, c'est qu'il n'est pas forme' pour avoir une idee' sur le developpement. Je l'affirme, pour lui les 5 chantiers a ete' un programme qui nous apporte du bonheur. Ni meme toi n'es pas a` mesure de comprendre ca, car l'economie n'a rien avoir avec le professionalisme concernant la conception, plannification et execution du developpement d'un secteur ou un travail precis. Donc je n'ai pas tort de dire ca, j'attendrais qu'il me dise le contraire sur quoi les 5 chantiers nous a fait avancer.

Ecoute, tu n'es qu'une petite fille de rien de tout, tu viens de faire ton 3 ans d'economie et tu te permets de me parler n'importe comment. Tu parrais ridicule. je ne suis pas un economiste mais un ingenieur post-universitaire, j'ai deja 9 ans d'etudes superieures dans les sciences appliquees' et ce n'est pas la porte a` cote'. Il ne faut pas etre tres presse' de t'ingerer dans des choses qui ne te concernent pas tout en paraissant ridicule. Petite tu es encore tres loin pour oser de me dire n'importe quoi, d'ailleurs tu n'as pas mon age, un peu de distance s'il te plait.

Jusque la` tu ne parviens meme pas a` constater qu'il doit y avoir des reformes serieux dans le domaine de transport et autres, parce que ta formation te limite seulement aux chiffres et aux projections, mais l'application du developpement reel d'un pays appartient le plus souvent dans l'application de la science, technique et technologie, retient ca pour aujourd'hui. Ce que j'ai ecrit a` Ngongaebeti n'a rien avoir avec l'economie, mais a` avoir avec le professionalisme pour le developpemnt d'un secteur precis.
Donc me sauter par tes courages que je dis des conneries quand j'ai raison que les 5 chantiers n'a rien apporte' au pays, je trouve ca amerement pretencieux. Soyez prets qu'on vous dise la verite' et tout sera fait.

Regarder et bien voir
Technologie-polytechnique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  Ice cream le 7/5/2013, 2:20 pm

Rebv, tu n es pas économiste et bien évites, de venir faire des leçons de morale à tout le monde sur tes supposés études, on s'en fou. Et te revoilà comme tu sais très bien le faire avec des supputations à 3 ballons sur mon niveau d'etudes, mes annees dexperience et ma profession. Ce n est pas la première fois sur tu fais ton peteux, sur ce forum. Je te dis ce que je pense de tes écrits déplacés qui me laissent souvent perplexe. Pas la peine de monter sur tes grands chevaux. C est a prendre ou a laisser.
Mwana mukie abetaka pe mbunda, ba kolo pe babinaka.
avatar
Ice cream
Moderatrice


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  regarder et bien voir le 7/5/2013, 2:35 pm

Ice cream a écrit:Rebv, tu n es pas économiste et bien évites, de venir faire des leçons de morale à tout le monde sur tes supposés études, on s'en fou. Et te revoilà comme tu sais très bien le faire avec des supputations à 3 ballons sur mon niveau d'etudes, mes annees dexperience et ma profession. Ce n est pas la première fois sur tu fais ton peteux, sur ce forum. Je te dis ce que je pense de tes écrits déplacés qui me laissent souvent perplexe. Pas la peine de monter sur tes grands chevaux. C est a prendre ou a laisser.
Mwana mukie abetaka pe mbunda, ba kolo pe babinaka.

Ah voila`, d'abbord tu parles terre a` terre: quand est ce que j'ai fait de la morale a` quelqu'un? Dire a` quelqu'un que les 5 chantiers ou d'autres activites dont le gouvernement entreprend ne nous avancent en rien tant qu'il n y a pas de reformes, c'est faire de la morale? Deja avec ca c'est de la mediocrite', et tu veux vraiment que je prenne compte de ce que tu dis?

Voila` encore de l'enfantillage, va dans la rubrique economie et tu veras que plusieurs sujets n'ont pas du tout trait a` l'economie mais au developpement. Tant qu'il n y a pas de developpement, l'economie demeure nulle. Pour qu'il y ait developpemnt, il faut que les professionnels dans chaque domaine exercent leur profession en toute independance d'ou` la technocratie (voila` ma plus grande preoccupation). Donc je prends une bonne note de laisser ignorer les sujets d'economie qui d'ailleurs ne considere pas l'importance du developpement comme tu nous le demontres, a` quoi servirait-il alors?

Je ne vais pas m'hasarder a` votre sensibilite' naturelle a` la congolaise. Le probleme est que vous ne voulez pas qu'on disent les choses telles qu'elles sont et categoriser chaque chose a` sa place. De la` vous etes prets a` se lamenter qu'on deplace le language. Qui sait si c'est toi qui te sens incapable de defendre ton idee avec des element bancables et convainquants? Je ne suis pas dans l'economie comme tu viens de le dire mais jusque la` mes ecrits te derangent, je crois qu'il doit y avoir une raison?

Au reste ce n'est pas la peine de continuer a` t'ecrire, j'ai autres choses a` faire qu'a` passer mon temps avec une petite fille pretencieuse. Leki banga yaya.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  Admin le 7/5/2013, 2:46 pm

regarder et bien voir a écrit:
Ice cream a écrit:
regarder et bien voir a écrit:Mr Ngongaebeti, peux tu me dire a` quoi le fameux 5 chantiers a servi? Quel est l'indice de developpement suite aux 5 chantiers(tu peux me le dire meme qualitativement, je saurais comprendre)?
Mr, encore une foi voici la preuve qu'au Congo c'est plein d'aventurisme intellectuel. Je t'invite a` me tenir une discussion professionnelle en ce qui concerne "le developpement des 5 chantiers Shocked Shocked." Dans les infrastructures, nous vous avions dit que la primaute' ou la priorite' dans la construction et rehabilitation des routes doit se poser pour des voies quitant les plantations et fermes aux routes principales, permettant ainsi le deplacement des vivres et l'un des facteurs de developpement rural. Dans ce cote' rien n'est fait. Les routes dites nationales sont celle avoir subies quelques refectionnnement, ca change en quoi si celles de l'arriere-pays aux routes principales(celles que vous appelez "nationales") ne sont pas modifiees' et dans le meme etat d'impraticabilite'?

Il faut voir les images de la place de cinquantenaire pour l'instant. C'est devenu un lieu de debauche et de salete', pourquoi? parce que l'ONG cense' a` la proprete' du lieu a deja demenage'. C'est dans le meme sens qu'on vous repete que meme construire un million aujourd'hui, sans administration et maintien, cela equivaudrait a` perdre un million.
"De bellles routes" dans la commune de la Gombe, combien de congolaises et congolais les employent ou utilisent? Qu'est ce que cela a` avoir avec les pauvres marchands qui empruntent d'autres voies avec difficultes'? C'est pour te dire que dans le developpement et dans l'economie pratique, on donne la priorite' au secteur ou au point le plus utilise' par la majorite' des residents de la place. Construire a` la Gombe ou` la grande partie du peuple n'arrive presque pas du tout, exige que la grande partie du peuple soit recompensee' par certains benefices dans le meme secteur ou d'autres.

C'est pourquoi quand tu viens nous balancer sur la prouesse de votre 5 chantiers, tu me fais pitier et je comprends que ta formation ne te permet pas de saisir l'importance du vrai developpement, je te conseille d'aller faire le malin dans la politique et dans le jurisme, c'est la` ou` la majorite' des congolais excelle le plus. Mais venir faire tes commentaires naifs et profiteurs sur le fameux 5 chantiers ne fait que vous amoindrir.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique

T es quand même culotté, quand on ne balance que des conneries, tu ne peux pas te permettre de juger le niveau de qualification des autres. Tu m'excuseras, mais je ne sais pas trop ce tu faisais pendant tes fameux cours d économie. Certainement entrain de somnoler au fond de la classe. Shocked
La base chez le congolais, je fais des pseudos études, je prends les gens de haut. Faut arrêter quoi. Arrow

Je ne sais pas si je reve avec mes yeux ou quoi!

Leki cesse de suivre ce chemin. Au fait le moins que je puisse dire a` notre aventurier de politique Ngongaebeti, c'est qu'il n'est pas forme' pour avoir une idee' sur le developpement. Je l'affirme, pour lui les 5 chantiers a ete' un programme qui nous apporte du bonheur. Ni meme toi n'es pas a` mesure de comprendre ca, car l'economie n'a rien avoir avec le professionalisme concernant la conception, plannification et execution du developpement d'un secteur ou un travail precis. Donc je n'ai pas tort de dire ca, j'attendrais qu'il me dise le contraire sur quoi les 5 chantiers nous a fait avancer.

Ecoute, tu n'es qu'une petite fille de rien de tout, tu viens de faire ton 3 ans d'economie et tu te permets de me parler n'importe comment. Tu parrais ridicule. je ne suis pas un economiste mais un ingenieur post-universitaire, j'ai deja 9 ans d'etudes superieures dans les sciences appliquees' et ce n'est pas la porte a` cote'. Il ne faut pas etre tres presse' de t'ingerer dans des choses qui ne te concernent pas tout en paraissant ridicule. Petite tu es encore tres loin pour oser de me dire n'importe quoi, d'ailleurs tu n'as pas mon age, un peu de distance s'il te plait.

Jusque la` tu ne parviens meme pas a` constater qu'il doit y avoir des reformes serieux dans le domaine de transport et autres, parce que ta formation te limite seulement aux chiffres et aux projections, mais l'application du developpement reel d'un pays appartient le plus souvent dans l'application de la science, technique et technologie, retient ca pour aujourd'hui. Ce que j'ai ecrit a` Ngongaebeti n'a rien avoir avec l'economie, mais a` avoir avec le professionalisme pour le developpemnt d'un secteur precis.
Donc me sauter par tes courages que je dis des conneries quand j'ai raison que les 5 chantiers n'a rien apporte' au pays, je trouve ca amerement pretencieux. Soyez prets qu'on vous dise la verite' et tout sera fait.

Regarder et bien voir
Technologie-polytechnique

Débatons objectivement et surtout dépersonnalisons le débat.
Nous sommes sur un forum où l'anonymat est quasiment souhaité. Nous sommes ici pour nos idées, donc ce à quoi nous pensons sur tel ou tel sujet et non ce que nous sommes.

Cher frere RGBV, vous avez toujours tendance à remmener les choses sur vos études en cours ou terminées en débattant sur un sujet et ça risque d'emmener le débat sur un côté personnel surtout quand vous descendez vos vis-à-vis sur leur niveau d'etude ... ce genre des choses qui n'a rien à voir avec le sujet en question.

avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  KOTA le 8/5/2013, 1:25 am

Contrats chinois : Exim Bank bloque !



Mardi, 07 Mai 2013 13:54




La nouvelle se chuchote dans la ville haute, encore sous forme de rumeur. En dehors du pays pourtant, des médias périphériques soutiennent que les fameux « Contrats chinois » conclus en 2007 en vue de financer les travaux d’infrastructures à travers le pays, seraient en panne. Ceux qui ont lu la dernière édition de « The European Financial Review » soutiennent que l’information ne fait l’ombre d’aucun doute.

On laisse entendre que Exim Bank, l’institution financière chinoise qui devait mettre la main à la poche, a donné un brutal, coup de frein au processus de décaissement. Pourtant, il était entendu qu’elle puisse disponibiliser un fond estimé au départ à 9 milliards de dollars américains puis revu à la baisse à hauteur de 6,2 milliards Us à la suite des remous suscités par le bradage des minerais congolais au niveau des capitales occidentales et des Institutions de Breton Wood, notamment le Fonds Monétaire International.

La fermeture du robinet d’Exim Bank serait liée, indique-t-on, au refus de Kinshasa de céder à la partie chinoise les 32% des parts de la Gécamines : Sicomines, la joint-venture censée piloter l’exécution du contrat entre l’Etat congolais et les investisseurs chinois. Ceux-ci, indique-t-on, tenaient à contrôler à 100% le capital de Sicomines. Il y a aussi la décision de l’Etat congolais portant retrait de sa garantie depuis 2008, sur insistance des institutions de Breton Wood.

La peur d’Exim Bank se fondait sur le risque de travailler, sans la moindre couverture des aléas du secteur minier, un domaine où les chutes brutales des cours font parfois des malheurs dans les rangs des Etats comme des multinationales.
S’agissant de la mobilisation effective des fonds, il semble qu’Exim Bank, rendue fort prudente et méfiante par l’Etat congolais, n’a décaissé jusque-là, en tout et pour tout que 368 millions Usd en cinq ans, ce qui représente à peine le 1/10 des fonds promis à l’Etat congolais. D’où, l’opinion congolaise ne devrait pas être surprise par’ la lenteur des travaux sur de nombreux chantiers et la fermeture de plusieurs autres.

On croit savoir que les prétentions de Sicomines sur l’actionnariat conclu avec l’Etat congolais découlent des habitudes constatées chez les négociateurs Congolais, à savoir la signature des contrats léonins au mépris de la, loi. Alors que celle-ci dispose que dans l’optique d’une société d’économie mixte, l’Etat congolais contrôle au moins 51% du capital, l’on en est aujourd’hui à la conclusion des partenariats gagnants-gagnants où la RDC se retrouve avec 30 ou 20% des parts. On ne devrait pas se scandaliser de voir Sicomines réclamer carrément les 100% des parts.
Kimp
LE PHARE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  KOTA le 8/5/2013, 2:01 pm

ET VOILA LA CONFIRMATION OFFICIELLE MEME SI A DEMO MOT

RDC : le Premier ministre reconnaît un problème avec le partenariat chinois


<P class=singlePostMeta>publié il y a 31 minutes, | Denière mise à jour le 8 mai, 2013 à 11:49 | sous Actualité, National. Mots clés: Chine, Matata, Partenariat, ponyo, RDC




<p>






Voir dans Picasa
Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo a reconnu mardi 7 mai, sur les antennes de radio Okapi, qu’il y a un problème à examiner en profondeur avec le partenariat chinois. Depuis avril dernier, des rumeurs affirment que la banque chinoise, China Exim Bank, qui finance les travaux de construction des entreprises chinoises en RDC, se serait rétractée. Sans confirmer l’information, le Premier ministre à évoqué une «question qui nécessite un examen en profondeur».


«Comme vous le savez, il y a beaucoup d’entreprises qui sont sur place et qui travaillent avec nous. Il y en a qui travaillent avec des financements de ce partenariat avec la Chine et celles qui travaillent avec le financement du gouvernement. Disons que c’est une question d’actualité, nous continuions à y travailler. Peut-être dans les jours à venir nous vous donnerons une réponse beaucoup plus appropriée», a expliqué le Premier ministre.

Selon des informations parvenues à radio Okapi, la China Exim Bank se serait rétractée à cause du risque que comportent désormais les contrats chinois, après que l’Etat congolais ait retiré la garantie opérée en 2008 suite à des recommandations des institutions de Bretton Woods.

En 2008, la RDC s’étaient engagée à offrir ses mines à la Chine contre un projet ambitieux de construction d’infrastructures. L’Etat aurait changé d’avis sous la pression de la Banque mondiale et du FMI.

Selon une source proche du bureau de coordination et de suivi du programme sino-congolais, pour garantir les prêts chinois, la banque chinoise exige désormais que le gouvernement congolais lui cède ses parts dans la Sicomines, une joint-venture dans laquelle l’Etat congolais, via la Gécamines, détient 32% de parts contre 68% du consortium chinois. Elle possède deux gisements riches en cuivre et cobalt de Dikulwe et Mashamba au Katanga.

Le refus du gouvernement congolais de céder ses parts serait à la base du ralentissement du décaissement des fonds par la banque chinoise.

Sur les trois milliards de dollars américains destinés aux projets d’infrastructures, seulement 468 millions seraient décaissés, notamment pour la construction de l’hôpital du cinquantenaire (100 millions), la construction du boulevard du 30 juin (54 millions), l’avenue du tourisme (44 millions), le tronçon de route entre Lubumbashi et Kasomeno (135 millions) et la bretelle Beni-Luna (64 millions).

Lire aussi sur radiookapi.net :

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  ndonzwau le 9/5/2013, 1:08 am

Avec cet aveu combien révélateur de l'amateurisme criminel de ce pouvoir de la part de notre "brave" PM, j'espère au moins que notre ami NgongaEbeti va avoir le courage et l’honnêteté (intellectuelle et morale) de reconnaître enfin et de se repentir désormais de son délire djaleloliste récent et coutumier !
Sinon il ne serait rien de moins lui aussi qu'un traître à la Nation, çàd coupable d'un crime passible de très lourdes peines ! Passons !

Lisez et relisez cette perle qui nous révèle le pillage par les escrocs voleurs kanambistes !
Qui peut nous chiffrer le réel coût au Congo de ces maigres et imparfaites réalisations ???

"(...)Sur les trois milliards de dollars américains destinés aux projets d’infrastructures, seulement 468 millions seraient décaissés, notamment pour la construction de l’hôpital du cinquantenaire (100 millions), la construction du boulevard du 30 juin (54 millions), l’avenue du tourisme (44 millions), le tronçon de route entre Lubumbashi et Kasomeno (135 millions) et la bretelle Beni-Luna (64 millions). "
° http://radiookapi.net/actualite/2013/05/08/rdc-le-premier-ministre-reconnait-probleme-avec-le-partenariat-chinois/?utm_source=Feednanga&utm_medium=Share%20stats%20widget&utm_campaign=Feednanga%3A%20Most%20shared%20links
Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 9/5/2013, 4:53 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  Mwana Ya Lola le 9/5/2013, 9:41 am

ndonzwau a écrit:Avec cet aveu combien révélateur de l'amateurisme criminel de ce pouvoir de la part de notre "brave" PM, j'espère au moins que notre ami NgongaEbeti va avoir le courage et l’honnêteté (intellectuelle et morale) de reconnaître enfin et de se repentir désormais de son délire djaleloliste récent et coutumier !
Sinon il ne serait rien de moins lui aussi qu'un traître à la Nation, çàd coupable d'un crime passible de très lourdes peines ! Passons !

Lisez et relisez cette perle qui nous révèle le pillage par les escrocs voleurs kanambistes !
Qui peut nous chiffrer le réel coût au Congo de ces maigres et imparfaites réalisations ???
"(...)Sur les trois milliards de dollars américains destinés aux projets d’infrastructures, seulement 468 millions seraient décaissés, notamment pour la construction de l’hôpital du cinquantenaire (100 millions), la construction du boulevard du 30 juin (54 millions), l’avenue du tourisme (44 millions), le tronçon de route entre Lubumbashi et Kasomeno (135 millions) et la bretelle Beni-Luna (64 millions). "
° http://radiookapi.net/actualite/2013/05/08/rdc-le-premier-ministre-reconnait-probleme-avec-le-partenariat-chinois/?utm_source=Feednanga&utm_medium=Share%20stats%20widget&utm_campaign=Feednanga%3A%20Most%20shared%20links
Compatriotiquement!

54 millions pour la construction du boulevard du 30 juin ? Comment peut-on construire quelque chose qui existe déjà ? On a dépensé 54 millions juste pour couper les arbres et élargir la route ? Shocked

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  Troll le 9/5/2013, 1:44 pm

tongue tongue REFERENCES tongue silent silent silent silent

Banda mbuta KOTA a ye na réferences, tala ndenge lisolo Eye mobulu Rolling Eyes Laughing Laughing

Mais, qui peut contredire le PM Matata Question Nous attendons les réponses contradictoires de mr Ngonga..ou du fameux "Avocat" Idea Quand on decouvre que les parts de la Chine depassaient largement les 50 % du "gagnant-gagnant"..nous comprenons pourquoi cettehistoire des "milliards chinois" n´a pas été très populaires au Parlement où on applique l´ormeta

En tout cas, la Chine a pu soutirer des minerais..et ceci est une autre histoire pour le jour où le gouverneur du Katanga va oser se présenter comme "Candidat á la Présidence"..il va devoir expliquer comment les chinois ont extrait des minerais et quelle quantité Question

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  NgongaEbeti le 10/5/2013, 8:32 am

Kota, Ndonzwau, Troll etc...

Pona nini pa tata mikolo lokola bino vous adorez tant le MENSONGE, la mediocrite, la desinformation, et repandre des MAUVAISES NOUVELLES INUTILEMENT ALARMANTES sur votre propre pays? Why??????????

Mais de grace, prenez quand meme le temps de LIRE les articles que vous meme vous postez avant de vous precipiter a croire que moi je n'ai aucun respect pour ma parole comme vous. Ne croyez surtout pas que tout le monde a interioriser les idees typiquement zairoises consistant a relativiser la verite comme vous, ou a crier haut et fort sans au prealable s'assurer que ce que l'on s'eguosille a publier soit sense, vrai et supporte par des faits.

Ndonzwau, c'est bien vous meme qui aviez des reserves face aux nouvelles publiees ici par Kota car ne faisant pas confiance a vos propres medias de l'opposition. Mais au lieu de vous limiter a cela, vous vous etes sentis oblige, par on ne sait quelle envie, de vous attaquer a moi parce que je disais plus clairement ce que vous-meme essayez de dire a Kota. A qui pensez-vous faire du mal en agissant ainsi? Laughing Laughing Laughing
Et bien appretez-vous a bien rigoler tous ensemble parce que ci-bas vous allez lire un courier qui risque de vous faire fuir de ce forum! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Enfin, si la HONTE etait un sentiment que vous possediez bien sur. Ou l'humilite. Mais en bons zairois mobutistes que vous etes.... Laughing Laughing Laughing Laughing
Et permettez-moi de finir en vous disant tout simplement que le mobutisme est un etat d'esprit. Etant donne que vous avez passez vos annees formatives dans ce systeme, vous ne vous en rende peut-etre pas compte, mais vous avec interiorisez beaucoup des conceptes, attitudes, habitudes et reflexes de ce systeme. Au point ou, vous ne vous retrouvez que justement dans les (anti)-valeurs de celui-ci comme dans le cas present. Et cela s'illustre encore mieux dans vos choix politiques et vos soutiens successifs a des MOBUTISTES DE LA PIRE ESPECE ET DE PREMIERE CLASSE: JP Bemba, Tshiesekdi.

Bon, j'arrete la mon excursion de votre domaine professionnel et je vous ramene a un courrier de la part d'une certaine "Johanna Jansson". Vous connaissez? Surement pas et cela sans surprise d'ailleurs! Very Happy Very Happy Very Happy
Vous ne la connaissez pas mais vous et vos copains "opposants" ont deforme ces ecrits (pourtant ce sont des ecrits et non des paroles! Vous etes trop "forts") concernant le "contre chinois" et voici sa reponse avec ses coordonnees et ses references.
Dans le future, chers messieurs, apprenez a tourner vos langues 7 fois dans vos bouches avant de croire que vous pouvez si facilement me contredire. Ou plutot, faites comme moi et RENSEIGNEZ VOUS A LA SOURCE ET APPRENEZ A LIRE DES DOCUMENTS OFFICIELS AVANT DE VOUS PRECIPITER a sortir les desires demoniaques de vos coeurs et esprits.

LISEZ ATTENTIVEMENT Wink SVP:

Bonjour,
Je viens de publier un article dans la revue académique Review of African Political Economy (volume 40, 135) où j’analyse les développements récents dans la joint-venture sino-congolaise, Sicomines, souvent nommée ‘le contrat du siècle’. L’article est intitulé “The Sicomines agreement revisited: prudent Chinese banks and risk-taking Chinese companies”. Vous pouvez téléchargér l’article ici :
http://www.tandfonline.com/doi/pdf/10.1080/03056244.2013.762167
Dans cet article qui couvre la période de 2007 à fin 2012, je discute et contextualise les développements récents autour de la Sicomines, y compris les problèmes financiers qu’a connus le projet en 2012. J’ai documenté que la banque chinoise Exim Bank s’est retirée début 2012, tandis que les négociations entre la Sicomines et les banques en Chine (China Development Bank, Bank of China et China Exim Bank) se poursuivaient.
Mon article a été cité dans un article daté du 2 mai 2013 par Mr Muland intitulé « Fini le “contrat chinois” - Exim Bank se retire ». Je voudrais clarifier qu’il n’y a rien dans mon article qui soutient que le ‘contrat chinois’ serait terminé. Je vous encourage à lire mon article pour juger par vous-mêmes. L’article par Mr Muland est disponible ici :
http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=45727:fini-le-contrat-chinois-exim-bank-se-retire&catid=6:congonews
Si vous vous intéressez à en savoir plus sur mon article, j’ai été interviewée sur le sujet par le journal en ligne China Talking Points le 5 mai 2013. Vous pouvez écouter l’entretien en intégralité en cliquant sur le lien ci-après:
https://soundcloud.com/chinatalkingpoints/the-aiddata-controversy
Vous pouvez également lire les commentaires sur mon article et sur la Sicomines du 9 mars 2013 par le Professeure Deborah Brautigam:
http://www.chinaafricarealstory.com/2013/03/the-chinese-congo-sicomine-project-new.html
N’hésitez pas à me contacter si vous avez d’autres questions. Je vous remercie et je vous souhaite une très bonne journée.
Bien cordialement,
Johanna Jansson
________

Johanna Jansson
PhD candidate, International Development Studies
Department of Society and Globalisation
Universitetsvej 1, DK-4000 Roskilde, Denmark
Telephone (office): +45 46 74 33 08
E-mail: johannaj@ruc.dk
Page web: www.ruc.dk/~johannaj

Bien sur, je ne m'attends a aucun mea culpa de vos parts car ce serait une attitude non-MOBUTISTE. Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fini le “contrat chinois” – Exim Bank se retire: même la China n’a plus confiance en Kabila

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum