LE PLUS GRAND SECRET DU MONDE...REFERENCE SUR LA POLITIQUE DE L'AFRIQUE DU SUD MANDELA ET MUGABE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE PLUS GRAND SECRET DU MONDE...REFERENCE SUR LA POLITIQUE DE L'AFRIQUE DU SUD MANDELA ET MUGABE

Message  Cavalier le 12/7/2013, 11:47 pm

Aviez vs deja eu a Lire Le Fameux Ouvrage du Celebre Ecrivain-Conspirateur Britanique DAVID ICKE " LE PLUS GRAND SECRET " ?

VOIR LIEN CI-APRES: C'EST GRATUIT ET EN VERSION FRANCAISE http://www.lepouvoirmondial.com/media/02/02/367277560.pdf

Je trouve que de nos jours parler pollitique sans pour autant se rendre compte de certaines realites behind curtains ouvre une porte a des analyses parfois completement nulles ou tralalalesques et c'est fort comprehensible.  

Je n vais pas m'attarder a trop ecrire, mais je voudrais juste, a travers ce fameux ouvrage, tirer l'attention sur Les Puissances qui controllent TOUTE L'AFRIQUE.  LES VRAIS RESPNSABLES DE TOUS LES TUMULTES QUE CONNAIT L'AFRIQUE.  LISEZ C QUI EST DECLARE A L'EGARS DE L'AFRIQUE DU SUD, DE L'ANC, DE MANDELA ET DE ROBERT MUGABE...

POUR LE RESTE CEUX LA QUI PERSISTENT A RACONTER DES HISTOIRES DE L'ECOLE MATERNELLE N'AURONT QU'EUX-MEMES A BLAMER...COUR DES GRANDS YANG'OYO...SOKI OZO BETA BA MASOLO SELON BA DESIRS ET SENTIMENTS NA YO...YEBA ETE MONDE YA POLITIQUE EZA MONDE YA BETON...

CHAPITRE SIX
Que l'Angleterre gouverne !

De Londres, l'élite aryenne-reptilienne dicte les actions à faire ainsi
que le Plan à ses « directeurs de succursales », les familles de la lignée
dans chacun des pays, ce qui assure que le Plan coordonné par Londres
est mis en place globalement. C'est la raison pour laquelle les mêmes
politiques sont imposées dans tous les pays que je visite. Aux États-
Unis, les dirigeants de la ramification sont les Rockefeller, qui ont structuré
un cartel de familles et de prête-noms comme les Morgan,
Harriman, Carnegie, Mellon, etc, sous la très haute supervision de
Londres.

En Afrique du Sud, les dirigeants de la ramification sont les
Oppenheimer. En 1998-1999, j 'y ai passé trois semaines à voyager,
discuter et écouter, et c'est un excellent exemple de ce que je raconte
ici. Regardez l'histoire au départ. Premièrement, les Hollandais ont
fondé le Cap au moment où la Noblesse Occulte était basée à
Amsterdam. Puis les lignées se sont déplacés par la Manche jusqu'à
Londres. Les Anglais ont alors été utilisés comme des pions pour l'occupation.


La Dutch East India Company (Compagnie des Indes orientales
hollandaises) en Afrique du Sud a été écartée par la British East
India Company (Compagnie des Indes orientales anglaises). Des explorateurs
de l'Afrique continentale comme le Dr. David Livingston
ont été financés par des organisations telle la National Geographical
Society, qui était contrôlée de Londres
.


Une autre vague d'occupation Aryenne-reptilienne anglaise a été dirigée par Cecil Rhodes et sa
British South Africa Company, encore une fois une opération menée
par Londres.

Rhodes était un important prête-nom de la Fraternité, notamment par le biais d'une société secrète appelée la Table Ronde(Round Table) qui existe encore de nos jours et que j'expose en détail
dans mon livre « And the Truth Shall Set you Free ». Rhodes et sa British South Africa Company ont entrepris l'exploitation de mine d'or et de diamants, un empire qui a été nommé De Beers & Consolidated
Goldfields que les Oppenheimer dirigent actuellement au nom de cette même Fraternité qui a financé Rhodes.
Une autre filiale de la British South Africa Company a été la célèbre London-Rhodesia
Company nommée « Lonrho », laquelle a été dirigée de manière i l lustre
par Tiny Rowland.

La compagnie Lonhro a manipulé et exploité
l'Afrique et son peuple d'une manière épouvantable, ce qui correspond au Plan actuel. Il est clair que c'est le même groupe qui a dominé le continent africain par le biais de différentes compagnies,
personnes et apparences, et cela depuis l'arrivée des premiers colons blancs.


En Afrique du Sud, avant que le pouvoir ait été transféré de la
minorité blanche à la majorité noire avec Nelson Mandela, le clan
Oppenheimer contrôlait quelque chose comme 80 % des sociétés
cotées à la Bourse sud-africaine, et possédait les mines d'or, de
diamants et autres industries minières desquelles le pays dépend. Les
Oppenheimer contrôlaient également les médias par le biais de divers
prête-noms.
Ensuite est venu un « changement profond » lorsque
Nelson Mandela a été libéré et que le peuple noir s'est vu accorder sa
« liberté ».


Suite à cette explosion de démocratie, les Oppenheimer
sont toujours en possession de quelque 80 % des compagnies cotées
en Bourse, ils possèdent l'or, les diamants et d'autres industries minières
desquelles le pays dépend, et ils contrôlent également les médias
grâce àà un prête-nom comme le millionnaire irlandais Tony O'Reilly,
un ami d'Henry Kissinger.
O'Reilly a démissionné de la présidence
de la compagnie Heinz (société sous la gouverne de la Fraternité) et
s'est mis a acheter des journaux dans le monde entier, l'argent n'était
apparemment pas un problème.


Alors quelle est la différence entre le contrôle antérieur de l'Afrique du Sud par la Fraternité et celui après« le changement de camp » ? Un élément, et un élément seulement :
les gens ne se plaignent plus parce que le contrôle manifeste a été
remplacé par un contrôle caché. Lorsque c'était la minorité blanche
qui imposait sa dictature, la complainte globale se faisait entendre continuellement : « Ce n'est pas juste », les automates du radicalsocialisme pouvaient hurler « C'est du racisme, de la dictature.

C'est scandaleux ». Et ça l'était. Mais maintenant, les rassemblements et les
protestations ont cessé et Mandela est un héros aux yeux du monde,
pendant que les mêmes personnes continuent de dominer l'Afrique
du Sud comme elles le faisaient auparavant, quoique maintenant il
n'y a aucune récrimination proférée par ces marchands « agitateursde-
bannières », mutins, séditieux et trublions. Les bidonvilles et autres
ramassis de taudis faits de tôle ondulée sont toujours présents à Soweto
et encore plus répandus de nos jours, mais on ne les voit plus au bulletin
télévisé parce que tout le monde sait que l'Afrique du Sud est
maintenant « libre ».

Le gouvernement de l'ANC (Congrès national
africain) est autant corrompu et manipulé que celui qu'il a remplacé.
La pétrolière Shell, une compagnie de la Fraternité babylonienne dirigée
par un homme tel que le prince Bernhard des Pays-Bas, a donné
un immeuble complet à l'ANC lors du changement de pouvoir. Et il
est apparemment de notoriété publique, pour les journalistes qui en
méritent le nom, que Mandela n'a pris aucune décision majeure sans
consulter les
Oppenheimer.


En 1993, Mandela a passé Noël à la résidence secondaire de Tony O'Reilly à Nassau (Bahamas)... Et au début de 1994, O'Reilly achetait le plus grand consortium de presse
écrite d'Afrique du Sud. Houp !, pourrais-je douter du héros mondial ?
Tapez-moi sur les doigts...



En fait, Mandela est probablement un homme sincère qui a simplement découvert où le vrai pouvoir se trouve, et il ne peut plus rassembler la force ou le désir de contester
ouvertement ce système. Mais il y a plusieurs dirigeants noirs vraiment
corrompus, comme le président du Zimbabwe Robert Mugabe,
qui sont tout simplement trop enthousiastes à s'emparer de l'argent
et à jouer les hommes de paille pour la Fraternité babylonienne, même
au détriment de la population.


Dans ce cas, le contrôle manifeste opère derrière des personnes à la peau noire ; et il y a des lignées reptiliennes parmi la race noire aussi bien que parmi la race blanche.

La situation est la même à travers le monde où l'on retrouve les mêmes souches
sanguines, leurs « directeurs de succursales », leurs marionnettes, pays
après pays, en face de la caméra et derrière la scène. Ce sont eux qui
détiennent le vrai pouvoir, bien entendu. Donc, s'il convient au Plan
de créer l'effondrement du dollar américain ou du peso mexicain, ou
bien de détruire un gouvernement et démarrer une guerre civile, les
directeurs de succursales de ces pays s'en vont au boulot et utilisent
les moyens financiers et médiatiques, ainsi que les opérations des
sociétés secrètes afin que cela se produise. Dans cette optique, le monde

Que l'Angleterre gouverne ! 221

peut être dirigé par une infime quantité de gens à Londres, ou dans
d'autres centres de la Fraternité comme Paris, Bonn, Bruxelles,
Washington, New-York, la Suisse et le Vatican. C'est une structure
simple et brillamment organisée, dirigée d'en-haut par une main de
fer.

Ils font preuve d'une cruauté impitoyable envers quiconque ne
fait pas exactement ce qui lui a été dicté. Voilà pourquoi cette méthode
a si bien fonctionné depuis aussi longtemps. Ajoutez à cela le
fait que la vérité sous-jacente est si bizarre, que la plupart des gens ne
la croiront pas. Vous avez là une situation parfaite pour un contrôle
continu et non contesté...Jusqu'ici !

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum