VIDEO - SANKARA SERMONE MITTERAND

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: VIDEO - SANKARA SERMONE MITTERAND

Message  Hiro-Hito le 27/8/2013, 5:49 pm

Cher Cavalier,
Je pense qu'on doit eviter de faire d'amalgame. J'ai reconnu les merites de Nkrumah ds le mouvement panafricaniste, mais je comprends ta position en lisant le premier paragraphe de ta reponse a Henrija, donc deja on a un probleme ici. Tu as royalement decider de redefinir le terme heros, mais le comble est q tu veux fustiger la position de ceux qui se tiennent a la definition correcte du terme. Pour bcp ici, heros ne veut pas dire pionniers...ou encore d'autres vocables q tu viens d'utiliser.



Cavalier a écrit:Question 
Hiro-Hito a écrit: Qlq1 coe Nkrumah, Cavalier peut il nous dire pkoi il est heros? Ec juste pcq to botami to kuti ba histoires qui rapprochent Lumumba de Nkrumah (evidemment un des pioniers du panafricanisme) qu'on doit d'office faire de lui heros? sans pour autant analyser la gestion de son pays? Nkrumah etait devenu un DICTATEUR (et je mets ca en majuscule, po e bima te neti na bosanaki), je disais q ce monsieur s'etait octroyer le rand d'une divinite et faisait c qu'il voulait faire, deja au sein du Ghana on ne voulait plus de lui, il jettait les opposants en prisons left and right. This guy was his own demise. Alors soyons prudents tangu tozo salaka ba listes ya boye, imaginez q ds qlq decenies un Bourkinabe disait a nos enfants q LDK aza heros.
Oui  Hiro c'est Vrai ce que vs dites sur N'Krumah...C'est Vrai qu'il etait devenu un Dictateur, faut aussi examiner cette situation de pres...Pourquoi l'etait-il devenu Question

Mais vs devriez aussi savoir que N'Krumah fait aussi parmi des Heros Africains, car L'Independance de La majorite de Pays Africains ns la devons aussi a Lui...NKRUMAH etant Le Pere du PANAFRICANISME, etait un des architecte de L'Independance de L'AFRIC qui etait dirigee sous nos sols par des Occidenataux qui ne tenaient d'ailleurs pas a retourner chez eux...Ils voulaient vraiment faire de l'Afrique un fief pour leur peuple...Mais ils n'avaient pas pu realise ce rve Machiavellique n'eut ete les efforts des gars tels que NKUAMEH, PATRICE LUMUMBA...

Je sais qu'aujourd'hui, ns La Generation apres L'Independance de L'Afrique ns ignorons que Sans Les Efforts Considerables des Pionniers du PANAFRICANISME, Une large majorite des Etats Africains auraient des gouvernements Occidentaux...C-a-d President Blanc, 1er Ministre Blanc, comme ca ete en Afrique du Sud...Et ns connaissons tous ce qui est arrive et ce qui arrive jusqu'aujourd'hui aux Noirs du SUD AFRIQUE...

Mbele mindele ebele na ba lelo oyo baza ko s'approprier la nationalite Africaine comme des autochtones...Voyez-vs ce qu'ils ont fait de L'AUSTRALIE ET DE LA NOUVELLE ZELLANDE Question

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VIDEO - SANKARA SERMONE MITTERAND

Message  ndonzwau le 27/8/2013, 6:35 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:Attention à ne pas nous égarer pour cause d'anachronisme et d'amalgame en tout genre : l’Afrique des années 1960 n’est pas exactement celle des années 1970 et ainsi de suite des décennies successives ; de même le monde de la guerre froide n’est pas celui d’après la chute du Mur; l’exploit d’un leader ou d’un événement politiques fondateurs et leur souvenir symbolique ne se jaugent pas toujours à son bilan quotidien…
Tenez, faites le bilan quotidien de la Révolution française et de ses lendemains : que de casse évitable et pourtant qui doute de sa portée fondatrice ? Les pères des indépendances africaines ont eu le mérite d’arracher notre souveraineté dans des conditions souvent héroïques où ils ont perdu parfois des compagnons de combat et où ils n’ont pas manqué d’ennemis parmi leurs concitoyens : leurs titres d’honneur ou de héros tiennent d’abord à ces exploits fondateurs même s’ils n’ont pas tous bien tourné par la suite !

Où en est l’Afrique aujourdhui ? Que vaut l’anti-impérialisme (qui malheureusement vu la configuration du monde à l’époque s’est conjugué en communisme) alors qu’il n’était qu’un nationalisme nécessaire ?  Beaucoup de nos héros anti-impérialistes ont été soit tués, soit écartés, soit boycottés et isolés mais l’Afrique en est-elle aujourd'hui meilleure avec ceux par lesquels on les a remplacés ?
Certes beaucoup de leaders tiers-mondistes nationalistes ont adopté des révolutions prolétariennes avec beaucoup de sang sur les mains et peu ou pas de réels bénéfices pour les populations, n’empêche c’est le lieu de mesurer aujourd’hui quelle place nous assignent les puissants de la terre ? Prendre conscience que l’Afrique reste en grande partie la victime des intérêts des puissants, c’est déjà ça l’anti-impérialisme pour moi !!!


Il ne nous empêche en aucune façon de solliciter de l’aide ou de commercer dans la mondialisation d’autant qu’hier comme aujourd’hui, l’Occident a bénéficié et bénéficie de nos richesses humaines et matérielles !
Cela ne doit pas non plus nous dédouaner, surtout pas, de nos nombreux manquements en imputant tout aux puissants mais au contraire doit nous pousser à les investiguer, les interroger pour un meilleur développement propre !
Fanon reste donc d’actualité si nous ne voulons pas rester éternellement ces damnés de la terre ; sans une dose de ce nationalisme, comme un peu à l’exemple de la Chine, l’Afrique ratera encore longtemps son décollage !

Enfin pour revenir aux héros anti-impérialistes alors aussi anticolonialistes, n’oublions pas qu’ils avaient à lutter contre les impérialistes et en même temps compter avec des populations africaines encore plus sous-développées socio-économiquement et scolairement que celles d’aujourd’hui : leurs bilans doivent aussi être appréciés à l’aune de ces freins !

Last not least répétons que l’anti-impérialisme bien senti ne se confond pas pour moi ni au communisme qu’il a été obligé d’adopter massivement à une époque (d’ailleurs ceux qui aujourd’hui en Afrique sentent le plus les entraves de l’Occident sont ces libéraux entrepreneurs obligés de se diriger ailleurs (Rsa, Inde, Golfe, Brésil, Chine, anciennes républiques soviétiques…)) ni à un repli interne en guerre ouverte contre le monde occidental mais est bien une affirmation et une gestion afro-centrées conscientes d’une certaine nocivité de la domination des puissants !
Regardez ce qui se passe à l’Est de notre pays, ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire, en Lybie… même si je récuse forfaits, débordements passionnels et peu efficaces pour leurs pays d'un Kanambe, d’un Gbagbo, d’un Kadhafi…

Compatriotiquement !
Dom,

Au Congo, au Zaïre on nous a presqu'appris à dédaigner Joseph Kasa Vubu à cause du genre de qualificatifs qu'on utilise pour désigner les uns et les autres. Il est mort au Congo dans son propre pays presque dans l'anonymat. C'est bien plus tard que j'ai commencé à en apprendre sur l'homme et à apprendre à un peu l'apprécier.

Méritait-il tant moins que Lumumba ?

Joseph Kasa Vubu n'a pas connu meilleure situation que les pères anti-impérialistes et tiers-mondiste des indépendances africaines. Malgré tous ces obstacles, Joseph Kasa Vubu n'a pas entravé l'apprentissage nécessaire du processus démocratique et de l'exercice du pouvoir au Congo. Il a toujours essayé de trouver les voies qui pouvaient préserver la démocratie au Congo. Il n'y a jamais eu de la part de Kasa Vubu autant des dérives que dans les pays dirigés par nos pères anti-impérialistes et tiers-mondiste de nos indépendances.

Voilà un leader modéré qui avait conscience que sa propre personne valait moins que l'avenir du Congo.

Il m'arrive parfois de me demander ce que serait le Congo aujourd'hui si un coup d'état militaire n'avait pas mis fin à son expérience. Le Congo au moment du coup d'état commençait à se reconcilier et à se stabiliser.

P.S. Il me semble aussi que vous semblez, entre autres, justifier les crimes commis par les pères anti-imprérialieste et tiers-mondistes de nos indépendances par le fait que les populations auxquelles ils avaient affaire n'étaient pas assez éduquées (je ne voudrais point commenter sur une telle condescendance de votre part sinon que de vous faire remarquer que cela justifierait aussi le fait que les colonialistes nous aient traités tel qu'ils nous ont traités). La vérité ne serait-elle pas que ses populations se sont retournées contre ces pères des indépendances à cause de leurs politiques et des traitements qu'elles subisssaient ?
L'anti-impérialisme n'est pas qu'africain, il est aussi sud-américain, asiatique sur ces autres anciennes terres colonisées mais il est aussi européen (c'est même de là qu'il est parti) et américain !
Il a une histoire : en Afrique il a été anti-colonialiste et aujourd'hui "développementariste' avec des organes comme le Nepad... et regardez ce qu'a été le 50ème anniversaire de l'UA où l'on a promu "le panafricanisme et la renaissance africaine"...

Ainsi donc c'est trop simplifier les diagnostics que de cataloguer de façon tranchée un Kasa-Vubu ou un H Boigny en non anti-impérialistes : suivez leurs itinéraires et leurs discours dans leurs luttes de libération contre la colonisation; le dernier fut d'ailleurs un moment compagnon de route du PCF...
Au delà des tempéraments des différents leaders, c'est d'abord la guerre froide qui a brouillé les cartes, il fallait implicitement ou ouvertement prendre position d'où la création de "non alignés" et en Afrique le groupe de Casablanca vs celui de Monrovia...
Il ne faut pas non plus ignorer que les positions et les leaders qui provoquèrent le déclic décisif de la fin de la colonisation furent ceux qui usèrent du registre musclé, très anti-impérialistes : genre Conférence d'Accra, cas de Lumumba au Congo...
Et de plus par la suite comme d'une part seul le communisme offrait le cadre idéologique et programmatique le plus charpenté de l'anti-impérialisme et de l'anti-colonialisme et d'autre part que les colonisateurs auxquels il fallait lutter se situaient dans le camp capitaliste, on comprend mieux les trajectoires vers lesquels où ont été acculés beaucoup...

Enfin, il y a équivoque : je ne dédouane personne d'acte criminel contre les populations qui serait justifié par l'état de sous-développement, je constate seulement que cet état a posé et pose un frein aux politiques de développement ! Où est donc la condescendance là où ne se joue aucun jugement de valeurs ?
Hier comme aujourd'hui ce sont les masses qui subissent les douloureuses conséquences de la mauvaise gestion des politiciens mais fourmillent d'inventivité, de débrouillardise pour nouer tant bien que mal les deux bouts ! Elles expriment à l'occasion davantage de maturité politique que les dirigeants : comment alors transvaser ce capital en un meilleur devoir et savoir-faire politique ? Voir le chantier d'un leader politique !

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 29/8/2013, 2:34 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: VIDEO - SANKARA SERMONE MITTERAND

Message  henrija1 le 27/8/2013, 7:32 pm

Mon Cher cavalier,

Je suis triste parce que on n'avance pas et on ne tire pas le meilleur de la discussion. On préfère continuer à proférer des arguties pour avoir raison ou pour le plaisir de la discussion, de la contrariété; on privilégie la dissension (dissensus), attitude qui consiste à vouloir opposer différentes opinions sans chercher à les rapprocher.

C'est à cause des attitudes pareilles que nous rattons le coche: on attend d'un leader la perfection, on ne lui pardonne rien et on attend qu'il fasse tout pour nous même quand il a fait sa part essentielle dans ce long combat. Je comprends le calvaire que nous faisons endurer à Ya TshiTshi.

Cavalier a écrit:

henrija1

Les Heros, J'aime bien utiliser le terme Pionniers, Visionnaires, sont des Hommes qui Tracent un Chemin, ils montrent ce Nouveau Chemin a suivre, ils sont des initiateurs, Cependant Sont-ils senses tout faire tout seuls Question Non, meme ici en Occident, ce sont les efforts de plusieurs pionniers qui ont permis aux Etats Occidentaux d'emerger et de se faire un nom parmi Les Grandes Nations.  Et ces pionniers n'ont pas necesseraiment emerges sous une meme periode...

Ce que Bon nombre parmi nous semble ignorer est que Les Problemes immenses que connaissent l'Afrique actuellement ne peuvent etre effaces par un seul Homme...Non No   ce n'est pas comme ca que ca se fait.

Mais qu'est-ce qu'on constate chez Nous Question  A chaque fois qu'il y a Un Leader Noir qui s'eleve, Un Leader qui par sa tenacite cherche a aider Les Peuples Noirs a prendre leur destin par ses propres mains, certains parmi Ns attendent a ce qu'il efface tous les problemes que Le Continent Africain ainsi que son peuple ont connu depuis des Millenaires...Est-ce qu'ezalaka Bongo Penza Question 

Est-ce que La Television en Noir et Blanc a ete inventee au meme moment que celle en Couleur Question   Les toutes premiers vehicules tels que les chariottes ont ils etaient crees au mm moment que les voitures sophistiquees d'aujourd'hui Question 

Pourquoi Question  Eh ben parce que les idees et concepts derrieres ces machines ont ete ameliores et innoves au fil des ans...C-a-d qu'il y a une suite continuelle d'idees.

Le Professeur Theophile Obenga a tant parle sur La Necessite d'une Utopie ou des Utopies...Car Les Utopies d'hier sont devenues des realites que Ns Cherissons tous & toutes aujourd'hui.

Presque Tous Les Grands Leaders Noirs & Africains ont a chacun a sa facon eu a parler d'Un Etat Federal Africain ou Etat Federal Noir ou Encore d'Une Superpuissante Nation Africaine...Que ca soit Malcom X avec NOI(The Nation Of Islam), Marcus Garvey, Dr Cheik Anta Diop, Professeur Theophile Obenga, Mohamad Gaddafi, Thomas Sankara etc.

Eux tous en ont parle Idea 
[/quote]

Revenir en haut Aller en bas

Re: VIDEO - SANKARA SERMONE MITTERAND

Message  regarder et bien voir le 27/8/2013, 8:13 pm

Quant a` moi je pense qu'on a un probleme de categorisation dans cette discussion.
-Il y a la categorie de vrais anti-imperialistes, peut-etre ils sont tres peu dans cette categorie. Le peu d'heros dans cette categorie doivent etre honores' et imites' dans certains points majeurs. Ca dependrait d'une personne a` l'autre mais je peux me permettre de citer Lumumba.
-Il y a la categorie de ceux qui faisaient la part des choses entre travailler avec les occidentaux(parce qu'il faut passer par la`) et tout en gardant le nationalisme ou une partie de nationalisme pour son pays. Ceux-la` je crois, nous devons les critiquer d'une part et de les applaudir d'autre part.
-Il y a la categorie de ceux qui aiment la dictature et la megestion et quand ils sont chasses' par leur parrain, ils recourent a` l'anti-imperialisme. Comme peut-etre le cas de Mzee si je peux me permettre.

Critiquer et minimiser l'heroisme d'un leader de la premiere categorie est une insulte aux noirs; evaluer point par point la deuxieme categorie, est une reaction rationnelle; et ignorer les leaders de la troisieme categorie, les traitant des faux anti-colonialistes, c'est logique. Donc le probleme c'est quand on melange le tout en anti-imperialiste, si nous regardons bien on peut les diviser en trois categories (si pour ne pas faire trop de rigueur).

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique

Revenir en haut Aller en bas

Re: VIDEO - SANKARA SERMONE MITTERAND

Message  Admin le 27/8/2013, 8:19 pm

henrija1 a écrit:Mon Cher cavalier,

Je suis triste parce que on n'avance pas et on ne tire pas le meilleur de la discussion. On préfère continuer à proférer des arguties pour avoir raison ou pour le plaisir de la discussion, de la contrariété; on privilégie la dissension (dissensus), attitude qui consiste à vouloir opposer différentes opinions sans chercher à les rapprocher.

C'est à cause des attitudes pareilles que nous rattons le coche: on attend d'un leader la perfection, on ne lui pardonne rien et on attend qu'il fasse tout pour nous même quand il a fait sa part essentielle dans ce long combat. Je comprends le calvaire que nous faisons endurer à Ya TshiTshi.  



henrija1

Les Heros, J'aime bien utiliser le terme Pionniers, Visionnaires, sont des Hommes qui Tracent un Chemin, ils montrent ce Nouveau Chemin a suivre, ils sont des initiateurs, Cependant Sont-ils senses tout faire tout seuls Question Non, meme ici en Occident, ce sont les efforts de plusieurs pionniers qui ont permis aux Etats Occidentaux d'emerger et de se faire un nom parmi Les Grandes Nations.  Et ces pionniers n'ont pas necesseraiment emerges sous une meme periode...

Ce que Bon nombre parmi nous semble ignorer est que Les Problemes immenses que connaissent l'Afrique actuellement ne peuvent etre effaces par un seul Homme...Non No   ce n'est pas comme ca que ca se fait.

Mais qu'est-ce qu'on constate chez Nous Question  A chaque fois qu'il y a Un Leader Noir qui s'eleve, Un Leader qui par sa tenacite cherche a aider Les Peuples Noirs a prendre leur destin par ses propres mains, certains parmi Ns attendent a ce qu'il efface tous les problemes que Le Continent Africain ainsi que son peuple ont connu depuis des Millenaires...Est-ce qu'ezalaka Bongo Penza Question 

Est-ce que La Television en Noir et Blanc a ete inventee au meme moment que celle en Couleur Question   Les toutes premiers vehicules tels que les chariottes ont ils etaient crees au mm moment que les voitures sophistiquees d'aujourd'hui Question 

Pourquoi Question  Eh ben parce que les idees et concepts derrieres ces machines ont ete ameliores et innoves au fil des ans...C-a-d qu'il y a une suite continuelle d'idees.

Le Professeur Theophile Obenga a tant parle sur La Necessite d'une Utopie ou des Utopies...Car Les Utopies d'hier sont devenues des realites que Ns Cherissons tous & toutes aujourd'hui.

Presque Tous Les Grands Leaders Noirs & Africains ont a chacun a sa facon eu a parler d'Un Etat Federal Africain ou Etat Federal Noir ou Encore d'Une Superpuissante Nation Africaine...Que ca soit Malcom X avec NOI(The Nation Of Islam), Marcus Garvey, Dr Cheik Anta Diop, Professeur Theophile Obenga, Mohamad Gaddafi, Thomas Sankara etc.

Eux tous en ont parle Idea 
[/quote]Tu as tout dit
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VIDEO - SANKARA SERMONE MITTERAND

Message  Libre Examen le 27/8/2013, 8:48 pm

henrija1 a écrit:Mon Cher cavalier,

Je suis triste parce que on n'avance pas et on ne tire pas le meilleur de la discussion. On préfère continuer à proférer des arguties pour avoir raison ou pour le plaisir de la discussion, de la contrariété; on privilégie la dissension (dissensus), attitude qui consiste à vouloir opposer différentes opinions sans chercher à les rapprocher.

C'est à cause des attitudes pareilles que nous rattons le coche: on attend d'un leader la perfection, on ne lui pardonne rien et on attend qu'il fasse tout pour nous même quand il a fait sa part essentielle dans ce long combat. Je comprends le calvaire que nous faisons endurer à Ya TshiTshi.  



henrija1,
 
Si vous pouviez montrer en quoi vous vous êtes rapproché des positions exprimées par les personnes dont vous ne partagez pas les positions, ça nous avancerait de beaucoup.
 
Je vous signale tout de même que certains d'entre nous ici se sont fait traiter de ne pas être des Vrais Africains, des noirs à la peau blanche, des adorateurs de blancs tout simplement parce qu'ils exprimaient des opinions différentes sur ceux que certains désignent comme des grands leaders africains à cause de leurs discours anti-impérialistes ou anticolonialistes.
 
La seule personne qui me semble vouloir rapprocher les uns et les autres dans ce débat est bien Dom. Je pense donc que ce que vous reprochez aux autres vaut aussi pour vous-même à moins que vous ne nous prouviez le contraire.

Et puis le forum, c'est le lieu où nous devrions exprimer librement nos désaccord aussi déplaisant que cela puisse parfois être.

Revenir en haut Aller en bas

Re: VIDEO - SANKARA SERMONE MITTERAND

Message  henrija1 le 27/8/2013, 9:07 pm



LE
Réfèrez-vous à ma toute première intervention dans cette discussion, vous y trouverez sûrement des éléments de réconciliation avec les points de vue opposés.
Libre Examen a écrit:

henrija1,
 
Si vous pouviez montrer en quoi vous vous êtes rapproché des positions exprimées par les personnes dont vous ne partagez pas les positions, ça nous avancerait de beaucoup.
 
Je vous signale tout de même que certains d'entre nous ici se sont fait traiter de ne pas être des Vrais Africains, des noirs à la peau blanche, des adorateurs de blancs tout simplement parce qu'ils exprimaient des opinions différentes sur ceux que certains désignent comme des grands leaders africains à cause de leurs discours anti-impérialistes ou anticolonialistes.
 
La seule personne qui me semble vouloir rapprocher les uns et les autres dans ce débat est bien Dom. Je pense donc que ce que vous reprochez aux autres vaut aussi pour vous-même à moins que vous ne nous prouviez le contraire.

Et puis le forum, c'est le lieu où nous devrions exprimer librement nos désaccord aussi déplaisant que cela puisse parfois être.

Revenir en haut Aller en bas

Re: VIDEO - SANKARA SERMONE MITTERAND

Message  until le 28/8/2013, 7:44 am

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:Attention à ne pas nous égarer pour cause d'anachronisme et d'amalgame en tout genre : l’Afrique des années 1960 n’est pas exactement celle des années 1970 et ainsi de suite des décennies successives ; de même le monde de la guerre froide n’est pas celui d’après la chute du Mur; l’exploit d’un leader ou d’un événement politiques fondateurs et leur souvenir symbolique ne se jaugent pas toujours à son bilan quotidien…
Tenez, faites le bilan quotidien de la Révolution française et de ses lendemains : que de casse évitable et pourtant qui doute de sa portée fondatrice ? Les pères des indépendances africaines ont eu le mérite d’arracher notre souveraineté dans des conditions souvent héroïques où ils ont perdu parfois des compagnons de combat et où ils n’ont pas manqué d’ennemis parmi leurs concitoyens : leurs titres d’honneur ou de héros tiennent d’abord à ces exploits fondateurs même s’ils n’ont pas tous bien tourné par la suite !

Où en est l’Afrique aujourdhui ? Que vaut l’anti-impérialisme (qui malheureusement vu la configuration du monde à l’époque s’est conjugué en communisme) alors qu’il n’était qu’un nationalisme nécessaire ?  Beaucoup de nos héros anti-impérialistes ont été soit tués, soit écartés, soit boycottés et isolés mais l’Afrique en est-elle aujourd'hui meilleure avec ceux par lesquels on les a remplacés ?
Certes beaucoup de leaders tiers-mondistes nationalistes ont adopté des révolutions prolétariennes avec beaucoup de sang sur les mains et peu ou pas de réels bénéfices pour les populations, n’empêche c’est le lieu de mesurer aujourd’hui quelle place nous assignent les puissants de la terre ? Prendre conscience que l’Afrique reste en grande partie la victime des intérêts des puissants, c’est déjà ça l’anti-impérialisme pour moi !!!


Il ne nous empêche en aucune façon de solliciter de l’aide ou de commercer dans la mondialisation d’autant qu’hier comme aujourd’hui, l’Occident a bénéficié et bénéficie de nos richesses humaines et matérielles !
Cela ne doit pas non plus nous dédouaner, surtout pas, de nos nombreux manquements en imputant tout aux puissants mais au contraire doit nous pousser à les investiguer, les interroger pour un meilleur développement propre !
Fanon reste donc d’actualité si nous ne voulons pas rester éternellement ces damnés de la terre ; sans une dose de ce nationalisme, comme un peu à l’exemple de la Chine, l’Afrique ratera encore longtemps son décollage !

Enfin pour revenir aux héros anti-impérialistes alors aussi anticolonialistes, n’oublions pas qu’ils avaient à lutter contre les impérialistes et en même temps compter avec des populations africaines encore plus sous-développées socio-économiquement et scolairement que celles d’aujourd’hui : leurs bilans doivent aussi être appréciés à l’aune de ces freins !

Last not least répétons que l’anti-impérialisme bien senti ne se confond pas pour moi ni au communisme qu’il a été obligé d’adopter massivement à une époque (d’ailleurs ceux qui aujourd’hui en Afrique sentent le plus les entraves de l’Occident sont ces libéraux entrepreneurs obligés de se diriger ailleurs (Rsa, Inde, Golfe, Brésil, Chine, anciennes républiques soviétiques…)) ni à un repli interne en guerre ouverte contre le monde occidental mais est bien une affirmation et une gestion afro-centrées conscientes d’une certaine nocivité de la domination des puissants !
Regardez ce qui se passe à l’Est de notre pays, ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire, en Lybie… même si je récuse forfaits, débordements passionnels et peu efficaces pour leurs pays d'un Kanambe, d’un Gbagbo, d’un Kadhafi…

Compatriotiquement !
Dom,

Au Congo, au Zaïre on nous a presqu'appris à dédaigner Joseph Kasa Vubu à cause du genre de qualificatifs qu'on utilise pour désigner les uns et les autres. Il est mort au Congo dans son propre pays presque dans l'anonymat. C'est bien plus tard que j'ai commencé à en apprendre sur l'homme et à apprendre à un peu l'apprécier.

Méritait-il tant moins que Lumumba ?

Joseph Kasa Vubu n'a pas connu meilleure situation que les pères anti-impérialistes et tiers-mondiste des indépendances africaines. Malgré tous ces obstacles, Joseph Kasa Vubu n'a pas entravé l'apprentissage nécessaire du processus démocratique et de l'exercice du pouvoir au Congo. Il a toujours essayé de trouver les voies qui pouvaient préserver la démocratie au Congo. Il n'y a jamais eu de la part de Kasa Vubu autant des dérives que dans les pays dirigés par nos pères anti-impérialistes et tiers-mondiste de nos indépendances.

Voilà un leader modéré qui avait conscience que sa propre personne valait moins que l'avenir du Congo.

Il m'arrive parfois de me demander ce que serait le Congo aujourd'hui si un coup d'état militaire n'avait pas mis fin à son expérience. Le Congo au moment du coup d'état commençait à se reconcilier et à se stabiliser.

P.S. Il me semble aussi que vous semblez, entre autres, justifier les crimes commis par les pères anti-imprérialieste et tiers-mondistes de nos indépendances par le fait que les populations auxquelles ils avaient affaire n'étaient pas assez éduquées (je ne voudrais point commenter sur une telle condescendance de votre part sinon que de vous faire remarquer que cela justifierait aussi le fait que les colonialistes nous aient traités tel qu'ils nous ont traités). La vérité ne serait-elle pas que ses populations se sont retournées contre ces pères des indépendances à cause de leurs politiques et des traitements qu'elles subisssaient ?


Je suis de cet avis cher Libre Examen.

il faut ke l'intellectuel afrikain apprenne à être lucide et à se dissocier des contes des fées ou la mythologie.
L'avenir du Congo serait meilleur avec Kasa-Vubu ke ce ke nous connaissons à cause de la "vision" de Lumumba.
Ki prônait une politik certes bonne, mais dont il n’avait aucun moyen. Faisant ainsi rêver les pauvres congolais en leur vendant du vent.

Kasa-vubu ki était réfléchi et methodik fut traité de tous les noms d’oiseau dont nous sommes encore victimes sur ce forum tel k’adorateur de blanc etc. ce refus de la vision de kasa vubu nous amena à une fourberie occidentale ki prit contrôle de tout en nous imposant son administrateur de colonie dit président Joséph Dé. Mobutu.
Les mêmes causes produisent tjr les mêmes effets :
Après la conférence nationale, lors ke Mobutu (ses gens) et Tshisekedi ne se sont pas entendus sur l’avenir du Zaire, alors l’occident nous imposa un troisième homme ki nous était « inconnu » Laurent Dé. Kabila.

Aujourdhui, si Joseph Kabila ne peut pas s’entendre avec Tshisekedi sur l’avenir du Congo, si le radicalisme pousse loin, les deux protagonistes perdront encore et on nous imposera un autre homme ki nous est juske là inconnu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: VIDEO - SANKARA SERMONE MITTERAND

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum