Le M23 etait serieux donc?

Page 1 sur 24 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 22/8/2013, 11:56 pm

Que Kabila déclare la guerre Rwanda, comme ça on aura pas à se défendre en cachette.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  joss0 le 23/8/2013, 12:10 am

Hier, dans la soirée sous le couvert de l'obscurité, un groupe de soldats rwandais équipé lunettes de vision nocturne ont tenté de reprendre Kibati et Kanyaruchinya des FARDC, cette attaque a été repoussée par l'armée congolaise, les combats se poursuivent ce matin,Les combats, qui ont débuté mercredi soir, se déroulent à proximité des villages Kibati, situés à une vingtaine de kilomètres de Goma, les FARDC ont été attaquées sur les positions qu'elle occupent depuis mi juillet à environ 20 kilomètres de la capitale régionale. l'ennemi a subi de lourdes pertes, les rues sont pleines de corps de soldats rwandais qui ont été tués au cours des combats. Les forces ennemies sont repoussées.

des hélicoptères de combat congolaises bombardent les positions M23, près de Kibumba, les soldats du M23 se cachent maintenant pres des civils en utilisant la population congolaise comme boucliers humains pour éviter les bombardements.

le M23 dans un acte de désespoir lancent bombes dans le quartier peuplée de Goma, dans une tentative de créer la panique, ce comportement criminel ne restera pas impuni, les FARDC ont fortement réagir avec toute puissance et force contre les criminels de la M23. qui lancent des bombes à partir de l'autre côté de la frontière rwandaise. nous demandons à la population congolaise de rester calme et vigilant.

FARDC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  ndonzwau le 23/8/2013, 1:54 am

"Nord-Kivu : la ville de Goma visée par des tirs d’obus
http://www.rfi.fr/afrique/20130822-nord-kivu-ville-goma-visee-tirs-obus
Des combats ont lieu depuis une semaine entre les forces congolaises et le M23, dans les environs de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo. Ce jeudi, la ville de Goma a été touchée par des obus qui ont tué au moins quatre personnes et blessé douze autres, selon un bilan provisoire. Le gouverneur du Nord-Kivu demande une intervention directe de la Monusco, la force des Nations unies déployée dans la région.
« Au total, nous avons essuyé cinq obus. Il y a une partie qui est tombée autour de l’université de Goma, une autre autour de la prison centrale. Et d’autres dans des quartiers habités de la ville de Goma, ce qui a inquiété l’ensemble de la population, alors que tout le monde était en train de suivre les affrontements qu’il y a, à plus de 15 km, entre les FARDC (Forces armées de la RDC, ndlr) et les éléments du M23 », a expliqué au micro de RFI Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu.
« Le bilan actuel et provisoire est de quatre morts et douze blessés enregistré. Mais comme les obus sont tombés dans des endroits différents, il est trop tôt pour donner un bilan définitif », a-t-il précisé. Il a également fait état d’une réunion des autorités de Goma avec le commandement de la région militaire.

La Monusco saisie par le gouverneur du Nord-Kivu
Il a également annoncé avoir saisi la Monusco. « Il y a quelques jours [la Monusco] a créé une zone de sécurité à Goma et dans ses alentours. La Monusco avait clairement dit et indiqué que si un obus tombait dans la zone de sécurité, elle allait directement entrer en jeu », souligne le gouverneur du Nord-Kivu. La Monusco l’a assuré qu’une cellule de crise devait se réunir, ce jeudi soir, pour « envisager des mesures urgentes à prendre au niveau des Nations unies ».
Des positions de la force de l'ONU ont d’ailleurs été visées, selon Martin Kobler, chef de la Monusco, qui a mis en garde la rébellion du M23. « Nous ne tolérerons aucune attaque de civil », a-t-il averti. La Monusco a par ailleurs promis de prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher l'avancée des rebelles et protéger la population.

Julien Paluku
Gouverneur du Nord-Kivu (RDC)
"La Monusco avait clairement dit et indiqué que si un obus tombait dans la zone de sécurité, elle allait directement entrer en jeu."
Écouter (01:02)Plus"



"RDC : plusieurs obus tombés à Goma, au moins 2 morts et 17 blessés
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130822202217/rwanda-rdc-fardc-gomardc-plusieurs-obus-tombes-a-goma-au-moins-2-morts-et-17-blesses.html
Loin de la ligne de front, plusieurs obus sont tombés, le 22 août, dans la ville de Goma. Le bilan provisoire fait état d'au moins deux personnes tuées et de 17 blessés, selon une source onusienne. Le nouveau chef de la Monusco, Martin Kobler, a demandé aux Casques bleus de "prendre les mesures nécessaires pour protéger les civils et empêcher l'avancée des rebelles du M23", Mouvement du 23-Mars.
"La panique était générale lorsque de fortes détonations ont commencé à s'entendre au quartier commercial Birere, en plein centre-ville de Goma", témoigne Ley Uwera, journaliste-reporter sur place. Le 22 août, entre midi et 13 heures, des premiers obus sont tombés sur la capitale du Nord-Kivu.
"Selon les informations dont nous disposons, quatre obus sont tombés dans la ville, près de la prison centrale notamment. Le premier bilan, encore provisoire, fait état de trois enfants et une femme tués", a déclaré Julien Paluku, le gouverneur de la province.
Une source onusienne a rapporté, plus tard dans la journée, qu'au total "11 obus" sont tombés en deux temps et ont touché les quartiers "Katindo, Murara, Muzenze et le nord de l'aéroport". C'est "à Muzenze qu'il y a eu les morts", a-t-elle précisé, ajoutant également qu'une "femme et un enfant ont été tués et 17 personnes ont été blessées".

Derrière le campus universitaire où un obus a heurté la maison d'un personnel de la Mission de l'ONU pour la stabilisation du Congo (Monusco), on a dénombré aucune victime humaine. Seul présent au moment du tir : Norbert, le gardien, traumatisé, qui peine à parler. Prostré dans sa guérite, il raconte : "J'étais juste devant la voiture (UN) quand l'obus est tombé... Je suis tombé à terre."
"Empêcher toute avancée du M23"
La Monusco qui avait tracé, début août, une ligne rouge à ne pas franchir entre Goma et Sake, considère que "les zones peuplées et les positions des troupes de l’ONU ont été directement visées et touchées par des tirs au mortier indiscriminés". Son nouveau chef, Martin Kobler, a donné "l'ordre" aux Casques bleus "de réagir et de prendre les mesures nécessaires pour protéger les civils et empêcher toute avancée du M23."

Le M23, de son côté, se défend d'être responsable de ces tirs et accuse l'armée congolaise d'avoir bombardé Goma. "Depuis le début des combats, nous sommes restés sur nos positions", a affirmé Vianney Kazarama, le porte-parole militaire de la rébellion. "Ce sont des FARDC qui ont tiré des obus sur la ville depuis Sake où se trouve leur artillerie lourde", a-t-il ajouté.
Pour le colonel Olivier Hamuli, porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, les obus tombés dans la ville de Goma "pourraient plutôt provenir de Kigali" et non de positions des rebelles du M23 qui ont été, selon lui, "repoussés" lors des combats en cours à Kibati.
Par ailleurs, une bombe serait tombée sur le territoire rwandais. Selon un communiqué du ministère de la Défense du Rwanda, "les Forces armées de la RDC ont tiré délibérément une roquette de 107 mm dans le village de Bugu", à la frontière avec la RDC. Un "acte de provocation" et "injustifié", souligne le texte. Il y aurait eu des dégâts matériels, la bombe étant tombée dans une "zone urbanisée". Kigali a demandé à l'équipe du mécanisme conjoint de vérification élargie de descendre sur le lieu pour attester les faits.
En attendant, en fin de journée, le calme est revenu dans la ville de Goma. Des dizaines de curieux sont sortis pour se rendre sur les lieux touchés par les obus."


"Nord-Kivu: des tirs d’obus font 5 blessés à Goma
° http://radiookapi.net/actualite/2013/08/22/nord-kivu-des-tirs-dobus-font-5-blesses-goma/
Cinq personnes dont trois enfants ont été blessées le jeudi 22 août à Goma par des obus. Une école primaire et trois habitations ont été complètement ou partiellement détruites. Ces détonations ont créé la panique dans la ville dans l’après-midi. Des habitants de la ville se précipitaient pour regagner leurs domiciles.
Les obus sont tombés dans deux quartiers de la ville. A Katindo gauche, le domicile d’un fonctionnaire de la Monusco a été partiellement endommagé, d’importants dégâts matériels ont également été recensés.
Dans le quartier Murara, le bilan fourni par les chefs locaux fait état de cinq personnes gravement blessées.
Les autorités municipales et le service de la protection civile, arrivés sur les lieux, n’ont pas voulu  se prononcer sur la provenance de ces obus.
Ils disent attendre une enquête balistique pour déterminer l’origine de ces obus et la nature de l’arme  qui les attirés.
Ces obus sont tombés à Goma alors qu’ à 15 km au nord de la ville les militaires congolais et les rebelles du M23 s’affrontent depuis le mercredi 21 août dans la soirée.
Ces combats se sont intensifiés le jeudi dans la journée à Kibati. Des sources militaires indiquent que des dizaines de rebelles du M23 ont été tués et douze autres capturés. Les FARDC auraient également récupéré trois armes lourdes au cours de ces affrontements.
Comme souvent, les deux parties s’accusent mutuellement d’avoir pris l’initiative de ces combats.
Le M23, dans un communiqué transmis à l’AFP, a accusé les forces gouvernementales de vouloir généraliser cette offensive. La guerre absurde relancée par le gouvernement congolais aurait des allures d’un coup de colère suite à l’échec de sa diplomatie militariste ces dernières semaines, a déclaré le porte-parole du mouvement, Amani Kabasha.
Selon un officier des FARDC cité par la même agence, les troupes régulières ont été attaquées sur les positions qu’elles occupent depuis mi-juillet à environ 20 kilomètres de Goma. L’officier, qui a préféré garder l’anonymat, n’a donné aucun bilan de ces tirs effectués selon lui à l’arme lourde.
La Monusco renforce son dispositif
Dans un communiqué publié à la suite de la reprise des combats entre les rebelles et les FARDC, le chef de la Monusco, Martin Kobler, a affirmé avoir « donné l’ordre à la Force de la Monusco de réagir et de prendre les mesures nécessaires pour protéger les civils et empêcher toute avancée du M23 ».
« Effectivement, nous avons renforcé notre dispositif et accru nos patrouilles tout autour de la ville de Goma et vers Sake. Et au niveau de nos positions de Munigi, nous avons renforcé nos effectifs et nous nous tenons  actuellement prêts à engager le M23 dans toute tentative d’offensive vers la ville de Goma », a expliqué, de son côté, le porte-parole militaire de la mission onusienne.
L’officier onusien a ajouté que la Monusco a également mis en alerte ses hélicoptères d’attaque qui ont survolé la zone de combat, poussant leur reconnaissance jusqu’à Kiwanja, Katale, Kibati, « en vue d’avoir une idée plus claire du dispositif du M23 dans cette région là ».
« Nous avons aussi donné des instructions fermes à nos troupes pour qu’aucune tentative de mouvement du M23 vers la ville de Goma ne soit tolérée », a-t-il poursuivi."


° http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2013/08/130822_rdc_combats_goma.shtml
° http://radiookapi.net/actualite/2013/08/22/nord-kivu-reprise-des-combats-entre-fardc-m23-kibati/
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130822152609/tanzanie-rdc-fardc-afrique-du-sudrdc-la-monusco-en-appui-des-fardc-contre-le-m23-a-kibati-pres-de-goma.html
° http://www.jeuneafrique.com/actu/20130822T130435Z20130822T130426Z/rdc-nouveaux-combats-au-nord-de-goma.html
Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 23/8/2013, 8:56 am

::::mediacongo.net:::

"Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont aujourd'hui délibérément lancé une roquette, à travers la frontière, sur le territoire rwandais", affirme le ministère, dénonçant "un acte de provocation". Selon le communiqué publié jeudi soir, la roquette a atterri dans le village de Bugu situé à quelques kilomètres au nord de Gisenyi, ville frontalière, jumelle de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu (Est de la République Démocratique du Congo).

Les affrontements ont repris mercredi soir au nord de Goma entre le mouvement rebelle du M23 et l'armée de RDC, a-t-on appris jeudi de sources militaire et administrative en République Démocratique du Congo. Les deux camps se rejettent mutuellement la responsabilité de la reprise des hostilités qui ont fait au moins trois blessés après que des obus sont tombés dans Goma jeudi après-midi.

Selon le communiqué du ministère rwandais de la Défense, le tir de roquette n'a pas fait de mort ni de blessé, mais des dégâts matériels dans le village de Bugu. "Les bombardements d'aujourd'hui sont complètement injustifiés et insensés", a déclaré le porte-parole de l'armée rwandaise, le général Joseph Nzabamwita.

Déjà le 15 juillet, l'armée rwandaise avait accusé les FARDC d'avoir "délibérément" bombardé deux villages rwandais frontaliers avec la RDC, depuis une zone en RDC "contrôlée par les FARDC (forces armées congolaises) et la Monusco" (Mission de l'ONU) alors que les combats faisaient rage entre l'armée congolaise et le M23.

Le Mouvement du 23 mars (M23) est actif depuis mai 2012 dans la province instable du Nord-Kivu. Kinshasa et l'ONU ont accusé le Rwanda et l'Ouganda de soutenir ce mouvement rebelle congolais, ce que les deux pays ont toujours démenti.

Eux communique en RDC la rtnc cache tout et raconte tout et n'importe quoi.

Botala différence entre la façon de réagir des rwandais et nous.
Nous ce sont les autres médias qui nous informent de ce qui se passe avant que radio okapi ne s'y mette ou ceux qui ont de la famille.

Au Rwanda la ministre monte au créneau et accuse....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 23/8/2013, 11:56 am

Joss tika mba distractions c'est comme ci ce qui se passe tu n'y crois pas les congolais sont tués par le M23 gratuitement avec la complicité des comme toi.

Pendant qu'il bombardait tes compatriotes hier le garant de la nation était tout souriant a l'investiture de MUGABE tobiyi te mais quand on lui a dit qu'on a lancé des bombes un président normal va voir ce qui se passe sur le terrain ou interromps sa visite s'excuse et rentre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  djino le 23/8/2013, 1:44 pm

La mission des Nations Unies au Congo (MONUSCO) est "désormais engagée" aux côtés de l'armée congolaise dans les combats qui l'oppose au mouvement rebelle M23, a affirmé vendredi matin le lieutenant-colonel Prosper Basse, porte-parole militaire de l'ONU. Very Happy 


http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1691673/2013/08/23/RDC-la-Monusco-engagee-aux-cotes-de-l-armee-congolaise-contre-le-M23.dhtml

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 23/8/2013, 2:09 pm

djino a écrit:La mission des Nations Unies au Congo (MONUSCO) est "désormais engagée" aux côtés de l'armée congolaise dans les combats qui l'oppose au mouvement rebelle M23, a affirmé vendredi matin le lieutenant-colonel Prosper Basse, porte-parole militaire de l'ONU. Very Happy 


http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1691673/2013/08/23/RDC-la-Monusco-engagee-aux-cotes-de-l-armee-congolaise-contre-le-M23.dhtml
Ils sont engagés soi disant depuis 10 ans avec le résultat qu'on connait bla bla et bla.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  djino le 23/8/2013, 2:55 pm

Ma Mongo sik'oyo ils ont transformé le mandat de la Mission de la MONUC !

TOZOTALA BANGO !

TOZOZELA REACTION NA BANGO sinono té BAKOKENDE !


http://radiookapi.net/revue-de-presse/2013/08/23/la-prosperite-kigali-viole-laccord-cadre-goma-bombarde-la-brigade-defiee/


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mathilde le 23/8/2013, 6:17 pm

La communauté Internationale prolonge le permis accordé aux Rwanda et au M23 de tuer en RDCEvil or Very Mad Twisted Evil 


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  L'avocat de Mobutu le 23/8/2013, 8:27 pm

Elombe,Very Happy ,oyo elekaki lobi eza acte ya desespoir, Rwanda se rend de plus en plus compte qu'il ne controle plus rien et surtout Colonel rwandais ya suka oyo azalaki infiltré, oyo a desertaki, babomaki ye na ba gardes nionso na FARDC...
L'acte etait posé pona koboma ba casques bleues po ba banga ba kende, ndenge esalamaki na Rwanda..

Un accord vient d'etre signer entre 'l'angola, l'afrique du sud et la RDC pour renforcer la capacité operationnelle de la FARDC..

L'avocat de Mobutu



mongo elombe a écrit:Joss tika mba distractions c'est comme ci ce qui se passe tu n'y crois pas les congolais sont tués par le M23 gratuitement avec la complicité des comme toi.

Pendant qu'il bombardait tes compatriotes hier le garant de la nation était tout souriant a l'investiture de MUGABE tobiyi te mais quand on lui a dit qu'on a lancé des bombes un président normal va voir ce qui se passe sur le terrain ou interromps sa visite s'excuse et rentre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Troll le 23/8/2013, 8:32 pm

Mathilde a écrit:La communauté Internationale prolonge le permis accordé aux Rwanda et au M23 de tuer en RDCEvil or Very Mad Twisted Evil 

Rolling Eyes Evil or Very Mad  MAIS MENDE ATA VOUS MÊME      

Nous sommes agressés, des obus qui tombent sur une ville qui n´est pas une cible militaire est une violation de la Convention de Gènève et une crime de guerre

Nous sommes en GUERRE contre le Rwanda et les rwandais ne se reservent pas ..ils tirent sur Goma et sont dans les rangs du M23 comme les USA le soulignent:tired:  
Mais Mende, á quand la declaration officielle de la guerre contre le Rwanda ?

Si vous ne pouvez pas declarer la guerre, mettez au moins le Kivu sous un état d´urgence et fermez le frontière avec le Rwanda

ZUMA EN ANGOLA..

Selon www.rfi.fr Zuma "bizumba"lol! lol! Mes excuses aux dames...Oui, Zuma le président de la RSA a été absent au Zimbabwe mais avait preferé se rendre á Luanda conferer avec Joé Kanambe et Dos Santos..au sujet de la guerre au Kivu..

ce que l´Afrique du Sud "hésite"..depuis, les hélico de combat Roivalk qui devaient intervenir au Kivu ne sont pas toujours au Congo..tout comme la fameuse artillerie des Canons G-5 ou G-6 de [b]Denel toujours sur le terrain:nonono:  

[color=#3333ff]Zuma va-t-il donner l´ordre á ses hommes de passer á l´action...sans se soucier de l´ONU ? Wait and see...les obus tirés du Rwanda sur Goma est une declaration de guerre tout simplement..ceux des congolais qui vont participer au Dialogue dans un venir prochain devraient sans souvenir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mathilde le 23/8/2013, 10:03 pm

GOMA PLEURE SES MORTS, LES AUTORITES SUPPORTENT LES DEGATS HUMAINSSad 


Le Gouvernement provincial déplore les cas des bombardements survenus sur la ville de Goma et s’engage à prendre en charge les blessés.
Très tôt matin de ce vendredi 23 aout 2013, le Vice-Gouverneur a effectué une descente sur les sites bombardés dans les quartiers populaires de Goma. Occasion pour lui d’avoir les témoignages des populations environnantes mais aussi des survivants. II a visité l’Hôpital où sont internés les blessés.
2 morts et 10 blessés victimes des 5 obus en provenance du Rwanda des bombardements barbares des éléments du M23 et leur allié le Rwanda.
C’était hier jeudi 22 Aout 2013 vers 17 heures que les canons ses sont orientés vers la ville. Bilan, un enfant déplacé de guerre tué et 10 blessés graves internés à l’hôpital Heal Africa, sans compter plusieurs dégâts matériels : Quatre résidences familiales, Une église et une école anglicane où logeaient les déplacés au quartier Murara.
« Le constat est que les tirs sont venus de l’Est à l’ouest de la ville et qui dit l’Est dit le Rwanda » a précisé Feller LUTAICHIRWA avant d’ajouter que les enquêtes sont menées pour cette cause.
Au cours d’un point de presse ce vendredi, le Gouverneur intérimaire du Nord Kivu a lancé un message de compassion à toutes les familles éprouvées par les bombardements. Ces victimes seront pris en charge par le Gouvernement provincial a rassuré l’autorité provinciale.
II appelle la population à ne pas céder à la manipulation et à la panique et éviter les vengeances. Celles-ci doivent demeurer soudées et cohérentes a conclu Feller LUTAICHIRWA.
Célestin SIBIOMANA



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mathilde le 23/8/2013, 11:40 pm


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 24/8/2013, 1:00 am

Info ou intox tout est possible....


A qui profite le crime du bombardement de Goma hier dans l’après-midi ?

Julien Paluku Kahongya Gouverneur du Nord kivu

Pour répondre à cette question il faut :

avoir les données réelles du terrain au moment des faits. Lorsque les bombes sont tombées dans la ville, la MONUSCO venait de confirmer que les éléments du M23 se trouvaient déjà dans la zone de sécurité définie par elle autour de Goma; c’est-à-dire en position très avancée vers cette ville. Le M23, en position aussi confortable, ne pouvait gâcher son avantage en commettant la bévue de larguer des bombes sur une agglomération de près d’un million d’âmes.
Au même moment le porte-parole des FARDC, OLIVIER HAMULI affirmait que les bombes ne pouvaient pas provenir du M23 qui venait d’être repoussé à plus de 20 Km. Pour Olivier, les ennemis de la république qui ne veulent pas que les FARDC tirent avantage de leur position actuelle, seraient à la base de ce crime d’avoir tiré les bombes à Goma et à Gisenyi voisin.
analyser les déclarations successives du Gouverneur de Province Paluku Kahongya et du Maire de la ville Kubuya Ndoole, qui trahissent l’existence d’un briefing commun(émanant d’une même hiérarchie) qui consisterait à entraîner, par tous les moyens imaginables, la MONUSCO dans la danse : «la MONUSCO avait clairement dit et indiqué que si un obus tombait dans la zone de sécurité, elle allait directement entrer en jeu» disait Julien Paluku Kahongya à RFI hier soir ; «Une bombe est tombée sur une habitation d’un agent de la MONUSCO à Goma ; cela suffit normalement pour que la MONUSCO entre en action» : A enfoncer KUBUYA Ndoole sur radio Kivu one
identifier les projectiles qui sont tombées dans la ville de Goma. Selon les experts en la matière, les bombes tombées dans la ville de Goma et celle de Gisenyi (au Rwanda) à intervalle 7 minutes seulement, sont des bombes du mortier 107mm, que le M23 ne possède pas dans son arsenal militaire.


A chacun de tirer sa conclusion, pour ce qui concerne le bombardement de Goma et de Gisenyi hier dans l’après-midi. Qui avait interet que ces bombes tombent dans la ville de Goma



La rédaction/ soleildugraben.ch


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 24/8/2013, 1:25 am

mongo elombe a écrit:Info ou intox tout est possible....


A qui profite le crime du bombardement de Goma hier dans l’après-midi ?

Julien Paluku Kahongya Gouverneur du Nord kivu

Pour répondre à cette question il faut :

avoir les données réelles du terrain au moment des faits. Lorsque les bombes sont tombées dans la ville, la MONUSCO venait de confirmer que les éléments du M23 se trouvaient déjà dans la zone de sécurité définie par elle autour de Goma; c’est-à-dire en position très avancée vers cette ville. Le M23, en position aussi confortable, ne pouvait gâcher son avantage en commettant la bévue de larguer des bombes sur une agglomération de près d’un million d’âmes.
Au même moment le porte-parole des FARDC, OLIVIER  HAMULI  affirmait que les bombes ne pouvaient pas provenir du M23 qui venait d’être repoussé à plus de 20 Km. Pour Olivier, les ennemis de la république qui ne veulent pas que les FARDC tirent avantage de leur position actuelle, seraient à la base de ce crime d’avoir tiré les bombes à Goma et à Gisenyi voisin.
analyser les déclarations successives du Gouverneur de Province  Paluku  Kahongya et du Maire de la ville Kubuya Ndoole, qui trahissent l’existence d’un briefing commun(émanant d’une même hiérarchie) qui consisterait à entraîner, par tous les moyens imaginables, la MONUSCO dans la danse : «la MONUSCO avait clairement dit  et indiqué que si un obus tombait dans la zone de sécurité,  elle allait directement entrer en  jeu» disait Julien  Paluku Kahongya à RFI hier soir ; «Une bombe est tombée sur une habitation d’un agent de la MONUSCO à Goma ; cela suffit normalement pour que la MONUSCO entre en action» : A enfoncer KUBUYA Ndoole  sur radio Kivu one
identifier  les projectiles qui sont tombées dans la ville de Goma. Selon les experts en la matière, les bombes tombées dans la ville de Goma et celle de Gisenyi (au Rwanda) à intervalle 7 minutes seulement, sont  des bombes du mortier 107mm, que le M23 ne possède pas dans son arsenal militaire.


A chacun de tirer sa conclusion, pour ce qui concerne le bombardement de Goma et de Gisenyi hier dans l’après-midi. Qui avait interet que ces bombes tombent dans la ville de Goma



La rédaction/ soleildugraben.ch


Et l'armée rwandaise ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 24/8/2013, 2:34 am

Info ou intox...Congo DRC News
All about M23 Goma Kabila Bunagana Rumangabo /Today Informarmation
c’est aujourd’hui qu’on comprend que les FARDC n’avaient même pas pris une seule position du M23

DARIUS IRENDE MUSHOBEKWA LE DG DE LA DGM DANS LES ZONES SOUS CONTROLE DU M23

C’est reparti, les FARDC appuyés par les FDLR, sur ordre de Kabila ont attaqué toutes les positions du M23 à 7km de Goma à Kanyarucinya dans la localité de Kibati.

Observations: Kibumba et Kibati n’est jamais tombé entre les mains du gouvernement, si c’est le contraire donc le gouvernement avait dégarni toutes ses positions en faveur du M23 et on les taxerait des traîtres…

Réfléchissons: le mensonge est trop fort et la vérité n’a jamais été relevée, c’est aujourd’hui qu’on comprend que les FARDC n’avaient même pas pris une seule position du M23 lors des derniers affrontements…

Message à Kabila: Kampala n’est pas mort, allez dialoguer avec vos compatriotes, vous n’avez pas changé le mode de vie des FARDC et ils ne combattront pas pour vous comme d’habitude… Soyez conséquent.

Pour rappelle: Le M23 n’est pas le problème du Congo; Le probleme du Congo c’est kabila avec son incapacite de diriger. au Katanga, en Ituri, dans les Rwenzori, et dans la plaine de la Ruzizi dans le Sud Kivu ou le M23 n’existe pas, les gens sont tués et les autres sont forcés à quitter leurs domiciles…

Mr Kabila, ne détournez pas notre attention alors que vous n’ignorez pas que vous êtes le mal EN SOIT qui ronge la RDC. Contrairement à Nzangi Muhindo, Diomi Ndongala ,Tchalupa et Armand Matungulu, nous autres du M23 avons compris que c’est la lutte de l’armée qui tes fait fléchir et rien d’autre…

Acceptez de plier la deuxième jambe en tes focalisant sur le dialogue de Kampala car avec la guerre vous n’allez pas vous en sortir les Makenga boys sont déterminés à en découdre avec vous si vous choisissez la guerre au lieu du dialogue.

PAR DARIUS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 24/8/2013, 2:45 am

Idem info intox...,Congo DRC News
All about M23 Goma Kabila Bunagana Rumangabo /Today Informarmation
Guerre et bombardements autour de Goma

Ces Fardc aux fronts semble avoir passe plusieur jours sans quelque chose pour mettre dans leurs ventres

Les combats ont repris au Kivu, entre la coalition FARDC-FDLR-Maï-Maï – appuyée par la Monusco –, et le M23, ces mercredi 21 et jeudi 22 août 2013. Ce jeudi, les hélicoptères des FARDC se sont d’abord “exercés” sur les antennes d’une station de télécommunications, et auraient ensuite bombardé le territoire rwandais, sans faire de victimes, et la ville de Goma, où plusieurs civils sont morts.

Mercredi 21 août en fin de journée, les combats ont repris au Kivu, conformément à la volonté déclarée du gouvernement de Joseph Kabila d’en passer par la voie des armes plutôt que par la négociation. Les FARDC prétendent ne pas être à l’origine de cette reprise des combats, mais cela semble nettement contredit par le porte-parole de la Monusco, le lieutenant-colonel Basse, qui déclare lui “ne pas être en mesure de savoir quel camp a attaqué l’autre”, alors même qu’il se trouve sur la ligne de front aux côtés des FARDC…

Comme depuis plusieurs mois maintenant, la bataille s’est engagée dans le secteur de Mutaho, où les positions du M23 surplombent Goma, et d’où les FARDC ont prétendu à de multiples reprises les avoirs délogées. Ceci jusqu’à reprendre le combat dans la situation antérieure, confirmant de fait les dires du M23 qui affirmait avoir conservé ses position lorsqu’on prétendait les lui avoir enlevées.

Cette reprise des combats par la coalition des FARDC, FDLR et Maï Maï s’opère avec le soutien de la Monusco, qui s’est mise en état d’”alerte maximale”. La présence sur place du colonel Basse, et le fait que cette offensive coïncide avec la première visite au Kivu du nouveau représentant spécial pour la région du Secrétaire général de l’Onu, M Martin Kobler, montre au moins que les FARDC ne craignent pas d’afficher leur stratégie offensive pourtant audacieuse.

Les informations arrivent en ordre dispersé, mais on enregistre simultanément, une roquette tombée sur le territoire rwandais, et plusieurs sur la ville de Goma. Sans parler d’une station de télécommunication, Vidacom, dont les trois antennes ont été prise pour cible par les mercenaires qui pilotent les gros hélicoptères soviétiques de l’armée congolaise.

Le président du M23, Bertrand Bisimwa, explique sur Twitter que “les FARDC, en débandade au front, tirent des obus au Rwanda et dans la ville de Goma pour inviter dans la guerre le Rwanda et la MONUSCO”.

On relève déjà quatre morts dans la ville de Goma, trois enfants et une femme. Au Rwanda les dégâts n’ont été que matériel. Le Rwanda a invité la commission d’experts militaires régionaux chargés de surveiller la frontière à vérifier, comme en juillet dernier lorsque dans des circonstances semblables la même chose s’était produite, deux bombes tombant au Rwanda, là aussi sans faire de victimes, dans les marges d’une débandade des FARDC telle que plusieurs dizaines de ses hommes s’étaient réfugiés en territoire rwandais. La commission internationale avait alors attesté de ce que l’obus provenaient bien des FARDC.

[Source : l’Agence d’Information]

Lisez Aussi: c’est aujourd’hui qu’on comprend que les FARDC n’avaient même pas pris une seule position du M23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 24/8/2013, 3:35 am

Attention à Congo DRC News, c'est un site pro-M23, si je me souviens bien.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 24/8/2013, 10:44 am

Ok Mwana Lola mais pourquoi avec le matériel, la moniki nos militaires et la moitié de brigade ça continue puisque sur RFI ce matin ça se bat encore....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 24/8/2013, 10:53 am

mongo elombe a écrit:Ok Mwana Lola mais pourquoi avec le matériel, la moniki nos militaires et la moitié de brigade ça continue puisque sur RFI ce matin ça se bat encore....
Ah Mama Mongo, soki tolobi, MM. Avocat et Ngonga vont dire que nous sommes des traitres.

J'ai lu quelque part, je ne sais plus ou, que les militaires congolais n'avancent pas parce que les ordres qui doivent venir de Kin n'arrivent pas.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 24/8/2013, 11:10 am

Omoni on se fera toujours avoir baza koboma banto et on attends des ordres? Tout en sachant que dans le passé esilaka en queue de poisson? Donc les généraux sont complices.

Kabila atiolaki armée na biso pour les affaiblir akomi koluka aide ou fait semblant...l'Angola kiee un pays qui maltraite nos compatriotes, Zuma il y a un bataillon selon ce que j'ai lue sur mediacongo mais ils n'interviennent pas et c'est a ceux la que kabila demande de l'aide mawa plein...

Extrait pris sur mediacongo:

Accord de coopération

Mais le ministère sud-africain de la Défense a démenti l'intervention de ses artilleurs contre le M23 "Votre source se trompe. Les combats ont lieu entre les forces armées congolaises et le M23", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de la Défense, Siphiwe Dlamini. "Nous sommes dans les parages mais nous ne sommes pas précisément impliqués dans cet engagement. S'il y avait la moindre attaque contre nos lignes, nous répliquerions", a-t-il ajouté.


Dernière édition par mongo elombe le 24/8/2013, 11:15 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Troll le 24/8/2013, 11:11 am

drunken drunken drunken PAUVRE MENDE, SI TRISTEdrunken drunken drunken 

Crimes de guerre, crimes contre l´humanité...bounce bounce Oui, les preuves balistiques démontrent que les obus tirés du Rwanda sont tombés sur Goma..

Mais pourquoi la RDC n´accuse pas le Rwanda devant la CPI, la CIJ ou le Conseil de Sécuritédrunken drunken drunken Comment l´ONU et la CPI "vont se saisir" de ces crimes si la RDC ne porte pas plainte officielement:drunken: pale pale pale ?

En clair, Joé Kanambe s´oppose energiquement..sinon depuis que les USA avaient demandés au Rwanda de retirer ses troupes, la RDC allait porter plainte contre le Rwanda pour "agression"drunken drunken    

Les FARDC n´avancent pas..et l´ONU parle d´une ligne de front que le nouveau boss de la MONUSCO a inspectée..une ligne que le M23..et les FARDC ne doivent pas franchir:lol!: lol! lol! 

Franchement pendant le dialogue, il y aura des combats dans la salle:lol!: lol! Declarer la guerre contre le Rwanda, porter plainte contre le Rwanda devant la CPI sur base des rapports multiples de l´ONU..ne sont pas des options impossibles

Zuma est devenue "aphone" lui qui voulait montrer des muscles au Kivu:nonono:  

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 24/8/2013, 11:19 am

Troll la fameuse cpi si prompt a condamner se tait et tout ses touristes qui vont au front pour moi étonnant. Moi je continue a dire qu'il faut chasser la Monuc et consort...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Troll le 24/8/2013, 11:32 am

drunken Mama Mongo

La MONUC doit quitter le territoire congolais..c´est une decision que le dialogue doit absolument prendre.. Il faut leur donner un calendrier de retrait de leur militaires..avant fin decembre ils doivent quitter la RDC.

Mais, rassurez-vous Joé Kanambe va refuser...comme d´habitude...Mais si cette fameuse Brigade Africaine tourne les pouces d´ici une semaine sans se battre..Il est temps qu´ils quittent le Congo💃  

"Ligne de front" mais de quelle ligne de front parlent-ils?    

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 24/8/2013, 11:50 am

Est-ce que les questions de défense et de sécurité seront abordées aux fameuses concertations ? La plupart de ceux qui vont se retrouver au Palais du Peuple sont membres des institutions ou ils ont été incapables d'arracher ces questions des mains de Kabila. Le feront-ils lors des concertations ? D'autant plus que Kabila a déjà annoncé la couleur en envoyant un député de sa propre majorité en prison pour avoir osé aborder ces questions.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 24 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum