Le M23 etait serieux donc?

Page 4 sur 24 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 14 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 26/8/2013, 12:19 am

King David a écrit:si tout ce monde parle en faveur du Rwanda, n'allez pas chercher trop loin le
Pourquoi. Le problème se trouve en RDC. En effet, notre diplomatie est faible,  ne sait pas vendre, ne sait
Pas séduire. Qu'a dit par exemple le gouvernement congolais depuis hier au sujet du bombardement de
Goma. Avez-vous entendu les ministres des AE et/ou de la Défense? Lui même, le Président de la République,
où se trouve-t-il? A-t-il parlé?  À l'opposé, tous les dirigeants rwandais sont mobilisés et font voir que la RDC
agresse et le M23 ne fait que se défendre.
 

Aussi longtemps qu'il y aura une absence de leadership de notre coté, la balance penchera toujours du coté du Rwanda.

Comment expliquer qu'avec toutes les perches que nous a récemment tendu l'ONU, a travers ses différents rapports, notre gouvernement a été incapable de mener une offensive diplomatique et médiatique contre le Rwanda ?

Aussi longtemps que certains à Kinshasa sembleront vouloir ménager le Rwanda, il nous sera très difficile d'avoir du soutient.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  ndonzwau le 26/8/2013, 1:44 am

Troll a écrit:Suspect Suspect "DIALOGUE, DISENT SIX SENATEURS AMERICAINS"...Á GOMA

Bien, on commence á voir plus clair dans cette guerre, la position des USA est toujours en faveur du Rwanda..Les 6 senateurs US en visite á Goma et qui vont au Rwanda le démontre:oops: Embarassed 

Selon la Radio Okapi, 6 senateurs US étaient en visite á Goma:roll: Suspect  comme par hasard quand on accuse le Rwanda de lalcer des obus sur la ville de Goma:suspect: Suspect Suspect Hasard:?:  Les  6 senateurs ont eu un entretient avec Kobler,le boss de la MONUSCO ( qui vafinir par demissioner selon Troll:arrow: )What a Face 

Ces 6 senateurs US parlent exactement comme M Robinson..et souhaitent une solution "politique" pire, selon eu l´ONU n´est pas la solution au problème des crimes contre l humanité, aux pillages, aux massacres des congolais, aux viols ect...Ils souhaitent un "dialogue" entre le peuple congolais et tous les pays de la région:arrow: Rolling Eyes Rolling Eyes 

E BANDI KO YEBANA

La petite question est si simple: si les congolais réfusent la proposition des senateurs US que va faire les USA contre la RDC:?: Vont-ils retirer l´ONU du terrain?

Notez en passant que ce n´est pas un hasard que ces "senateurs" visitent subitement Goma et vont prendre langue avec Martin Kobler  qui semble être determiné á utiliser la force contre le M23:arrow: Arrow C´est comme si ils sont entrain de dire au boss de la MONUSCO (exactement comme M Robison) que la Brigade Africaine ne doit pas booster les FARDC et vaincre le M23 sur le terrain....mais une solution "politique" où on va intégrer les Rwandais dans les FARDC et accorder une amnistie aux criminels de guerre du M23 serait la position officielle des USAn apprecie certainement pas la pression de la population congolais sur la MONUSCO á Goma..la mort des manifestants ne sera pas la dernière...

La question de Troll était: Si les congolais refusent la proposition de ces senateurs US et de M Robinson, quelle seraient les consquences Question 

Ce que Mende a dit explicitement (y compris le MLC de Bemba) que le M23 n´est pas invité au dialogue (nous allons verifier la semaine prochaine)...Nous ne pouvons pas imaginer que les congolais pendant ce dialogue vont avoir peur des senateurs US ou de M Robinson pour exiger une solution militaire definitive contre le M23...et pire si pas le depart de la MONUSCO mais une reduction sensible de ses troupes qui ne se battent pas:arrow: 

BRAS DE FER AVEC LA DIPLOMATIE DES USA:oops: Surprised Surprised 

]b]Á moins que tous les congolais ne soient des poltrons, nous allons lentement mais certainement á un bras de fer entre la RDC et les USA..Joé Kanambe a sans doute peur ...mais ceux des congolais qui seront au dialogue auront-ils peur de dire ouvertement..qu´ils s´opposent á l impunité que les USA accordent á Kagame ? Seront-ils assez coriaces pour exiger une plainte devant la CPI contre le Rwanda et le M23? Seront-ils assez coriaces pour exiger que l´unique solution au Kivu soit militaire ?
En attendant, calme sur le terrain, les FARDC n´ont pas recuperé Kibati...
En effet nous aurions tort de nous méprendre sur la position de grandes puissances de la CI à propos de l’Est du Congo : malgré des réserves de quelques-unes telles la France ou la petite Belgique, le consensus (imposé par les Usa !?) est d’en finir aujourd’hui avec ces morts chroniques mais selon leurs intérêts et leur plan notamment en privilégiant la solution politique, le dialogue (et en ne bousculant qu’à la marge ou progressivement l’axe ougando-rwandais ?!).........
Ainsi si l’Onu  locale (la Monusco politique avec Kobler et militaire avec Cruz) peut sembler plus interventionniste, plus guerrière que la centrale (Ban et même Robinson), ce n’est qu’un jeu factuel de rôles qui pour le moment ne disjoncte pas : les locaux ne peuvent que s’appliquer sur l’efficacité immédiate pendant que la hiérarchie fait le liant du moyen et long terme…

Rien de si irréductible pourtant, même en politique (internationale) beaucoup est négociable pour qui s'en donne les moyens ! C’est malheureusement d’abord là ou notre (in)capacité à imposer la défense de notre pays souverainement selon nos intérêts pose encore problème ! Notre déficit de leadership, notre Etat qu’une longue mauvaise gouvernance pendant plus d’une décennie a profondément fragilisé nous mettent à la peine pour récupérer aujourd’hui notre dû !
Depuis quelque temps on sent comme un frémissement de responsabilisation souverainiste; la tiendrons-nous jusqu'au bout avec ce pouvoir habitué à trahir et cette classe politique plus cupide que patriotique ?

Compatriotiquement!


ndonzwau a écrit:(…)2° Du côté de la CI, les Usa ont été convaincus (avec l’aide de la France assistée de la petite Belgique) que d’un côté (surtout pour la France) le régime de Kanambe est si en faillite qu’il faut le recadrer vigoureusement sinon en finir (mais pour quelle alternative ?) et que de l’autre (avec le soutien de la Belgique et des Ong anglo-saxonnes) le Rwanda de Kagame a abusé de leur sollicitude en déstabilisant le Congo pour ses intérêts expansionnistes prédateurs !
Leurs préoccupations néocoloniales ne se sont pas évanouies pour autant (regardez ce qui s’est passé dernièrement à Mutaho/Goma et encore aujourd'hui partout à l'Est et surtout cette expectative suspecte de la fameuse BI…)... Mais leur échec depuis 14 ans de présence de la Monuc/Monusco leur est apparu du coup fatal, indéfendable…

Et pour un Obama occupé à terminer sa carrière sur les affaires internes (économiques), son programme étranger alors réduit au Proche-Orient (Israël, Palestine, Iran), il a d’abord  été happé par la Syrie (le Mali est sous loué aux Français propriétaires) et aujourd'hui l'Egypte mais lui l’Afro-Américain ne pouvait rester insensible à la situation si douloureuse des Grand-Lacs Africains… Le voilà à la manœuvre; jusqu'où, et pour quel gain spécifique du Congo… ?
Après les "remontrances" explicites de Kerry sur Kagame vont bientôt venir toutes aussi ouvertes celles adressées à Kanambe !
(…)
Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 26/8/2013, 10:11 am

Déclaration du Département d’État américain:


http://www.state.gov/r/pa/prs/ps/2013/08/213488.htm#.UhqNu2yMHsI.facebook


The United States is alarmed by the escalating fighting between the M23 armed group and the armed forces of the Democratic Republic of the Congo (FARDC) in eastern Congo. We condemn the actions of the M23, which have resulted in civilian casualties, attacks on the UN peacekeeping mission (MONUSCO), and significant population displacements. We are also concerned by reports of shelling across the Rwandan border, including credible UN reports that the M23 has fired into Rwandan territory. We call on the M23 to immediately end the hostilities, lay down their arms, and disband, in accordance with UN Security Council resolutions.

We commend the actions of MONUSCO to protect civilians in and around Goma. Attacks against UN installations and personnel are unacceptable. We are deeply concerned about evidence of increasing ethnic tensions in Goma and call on all parties to avoid any actions that could exacerbate such tensions.

We urgently call on the DRC and Rwandan governments to
exercise restraint to prevent military escalation of the conflict or any action that puts civilians at risk. We reiterate our call for Rwanda to cease any and all support to the M23 and to respect DRC's territorial integrity, consistent with U.N. Security Council resolutions and its commitments under the Peace, Security, and Cooperation Framework. We also call on the DRC to take all prudent steps to protect civilians and to take precautions that FARDC shells do not inadvertently land in Rwandan territory. We urge MONUSCO and the Expanded Joint Verification Mechanism to promptly and thoroughly investigate charges of cross-border shelling. We urge all parties to facilitate access for humanitarian organizations assisting populations in need.

The United States fully supports the Peace, Security, and Cooperation Framework signed by the DRC, Rwandan, and neighboring governments in February 2013 as the basis for a political dialogue to resolve the longstanding conflict in the region. We also believe any political settlement of the conflict must include accountability for human rights atrocities committed by leaders of the M23 and other armed groups, including the FDLR. The United States stands ready to consider further targeted sanctions against the leaders of the M23 and other armed groups and those who support them.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  until le 26/8/2013, 11:13 am

Hmm !
Ce n’est pas clair. Il dit par exemple “ credible UN reports that the M23 has fired into Rwandan territory” ça ça disculpe le Ruanda et le victimise en lieu et place de la RDC ki est victime des tirs en provenance de Ruanda.
Ça dit ceci en français « les rapporteurs crédibles de l’ONU confirment ke le M23 a lancé des obus dans le territoire ruandais » ! alors ke c’est le contraire ke nous déplorons parce ke les victimes sont congolais, en rdc ki a reçu les obus envoyés depuis le ruanda !
En aucun endroit la barbarie du ruanda n’est mentionnée dans ce communiké. Donc, le tort ke le ruanda cause au congo directement ou par ces M23 n’est pas encore suffisant!!!!
Au congo nous sommes plus de 200 ethnies/tribus et vivons en paix. En face au ruanda nous avons un pays ki n’a ke 3 tribus, mais ki ne savent pas vivre en paix. Comment veulent-ils dire k’il y aurait des conflits ethniks à Goma etc.
Mwana Ya Lola a écrit:Déclaration du Département d’État américain:
http://www.state.gov/r/pa/prs/ps/2013/08/213488.htm#.UhqNu2yMHsI.facebook
The United States is alarmed by the escalating fighting between the M23 armed group and the armed forces of the Democratic Republic of the Congo (FARDC) in eastern Congo. We condemn the actions of the M23, which have resulted in civilian casualties, attacks on the UN peacekeeping mission (MONUSCO), and significant population displacements. We are also concerned by reports of shelling across the Rwandan border, including credible UN reports that the M23 has fired into Rwandan territory. We call on the M23 to immediately end the hostilities, lay down their arms, and disband, in accordance with UN Security Council resolutions.

We commend the actions of MONUSCO to protect civilians in and around Goma. Attacks against UN installations and personnel are unacceptable. We are deeply concerned about evidence of increasing ethnic tensions in Goma and call on all parties to avoid any actions that could exacerbate such tensions.

We urgently call on the DRC and Rwandan governments to
exercise restraint to prevent military escalation of the conflict or any action that puts civilians at risk. We reiterate our call for Rwanda to cease any and all support to the M23 and to respect DRC's territorial integrity, consistent with U.N. Security Council resolutions and its commitments under the Peace, Security, and Cooperation Framework. We also call on the DRC to take all prudent steps to protect civilians and to take precautions that FARDC shells do not inadvertently land in Rwandan territory. We urge MONUSCO and the Expanded Joint Verification Mechanism to promptly and thoroughly investigate charges of cross-border shelling. We urge all parties to facilitate access for humanitarian organizations assisting populations in need.

The United States fully supports the Peace, Security, and Cooperation Framework signed by the DRC, Rwandan, and neighboring governments in February 2013 as the basis for a political dialogue to resolve the longstanding conflict in the region. We also believe any political settlement of the conflict must include accountability for human rights atrocities committed by leaders of the M23 and other armed groups, including the FDLR. The United States stands ready to consider further targeted sanctions against the leaders of the M23 and other armed groups and those who support them.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Troll le 26/8/2013, 12:05 pm

[quote="Mwana Ya Lola"]Déclaration du Département d’État américain:


http://www.state.gov/r/pa/prs/ps/2013/08/213488.htm#.UhqNu2yMHsI.facebook


The United States is alarmed by the escalating fighting between the M23 armed group and the armed forces of the Democratic Republic of the Congo (FARDC) in eastern Congo

We call on the M23 to immediately end the hostilities, lay down their arms, and disband, in accordance with UN Security Council resolutions.


Crying or Very sad Etrange message des USA..quand ses propres senateurs et M Robinson disent autre chose:o Surprised Si ceci est la position réelle des USA, alors les FARDC doivent continuer l´offensive afin d´obtenir que le M23 "lay down their arms and disband"

We urgently call on the DRC and Rwandan governments to[/b] exercise restraint to prevent military escalation of the conflict or any action that puts civilians at risk.


Razz Quand le gouvernement congolais refuse de rompre totalement les relations diplomatiques avec le Rwanda..ou tout simplement de se plaindre devant la CPI...Kagame met en garde la RDC..(lire sur Africatime)


We reiterate our call for Rwanda to cease any and all support to the M23 and to respect DRC's territorial integrity, consistent with U.N. Security Counci

Kagame semble se moquer de ce genre de message tant qu´il n´ya pas un coup de baton en l´air:roll: Razz 

La guerre? Impossible de lire..la position explicite des USA: Faut vaincre le M23? La Brigade Africaine doit-elle lancer une offensive directe contre le M23:roll: Ces questions restent sans reponse.

La seule reponse explicite est que les USA disent comme Reynders: le M23 doit cesser d´exister..et le dialogue avec le M23 n´est pas necessaire.

Sur le terrain, "pause, trêve, cessez le feu" Comme le dialogue entre congolais est annoncé pour avant la fin de cette semaine...WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 26/8/2013, 12:45 pm

Les USA semblent envoyer des messages contradictoires; pourquoi ?

A mon avis, il y a des contradictions au sein de l'appareil américain quant à la solution à apporter au "problème congolais".

D’où le message mi-figue, mi-raisin du Département d’État américain.


Dernière édition par Mwana Ya Lola le 26/8/2013, 12:49 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 26/8/2013, 12:48 pm

until a écrit:Hmm !
Ce n’est pas clair. Il dit par exemple “ credible UN reports that the M23 has fired into Rwandan territory” ça ça disculpe le Ruanda et le victimise en lieu et place de la RDC ki est victime des tirs en provenance de Ruanda.
Ça dit ceci en français « les rapporteurs crédibles de l’ONU confirment ke le M23 a lancé des obus dans le territoire ruandais » ! alors ke c’est le contraire ke nous déplorons parce ke les victimes sont congolais, en rdc ki a reçu les obus envoyés depuis le ruanda !
En aucun endroit la barbarie du ruanda n’est mentionnée dans ce communiké. Donc, le tort ke le ruanda cause au congo directement ou par ces M23 n’est pas encore suffisant!!!!
Au congo nous sommes plus de 200 ethnies/tribus et vivons en paix. En face au ruanda nous avons un pays ki n’a ke 3 tribus, mais ki ne savent pas vivre en paix. Comment veulent-ils dire k’il y aurait des conflits ethniks à Goma etc.
Mwana Ya Lola a écrit:Déclaration du Département d’État américain:
http://www.state.gov/r/pa/prs/ps/2013/08/213488.htm#.UhqNu2yMHsI.facebook
The United States is alarmed by the escalating fighting between the M23 armed group and the armed forces of the Democratic Republic of the Congo (FARDC) in eastern Congo. We condemn the actions of the M23, which have resulted in civilian casualties, attacks on the UN peacekeeping mission (MONUSCO), and significant population displacements. We are also concerned by reports of shelling across the Rwandan border, including credible UN reports that the M23 has fired into Rwandan territory. We call on the M23 to immediately end the hostilities, lay down their arms, and disband, in accordance with UN Security Council resolutions.

We commend the actions of MONUSCO to protect civilians in and around Goma. Attacks against UN installations and personnel are unacceptable. We are deeply concerned about evidence of increasing ethnic tensions in Goma and call on all parties to avoid any actions that could exacerbate such tensions.

We urgently call on the DRC and Rwandan governments to
exercise restraint to prevent military escalation of the conflict or any action that puts civilians at risk. We reiterate our call for Rwanda to cease any and all support to the M23 and to respect DRC's territorial integrity, consistent with U.N. Security Council resolutions and its commitments under the Peace, Security, and Cooperation Framework. We also call on the DRC to take all prudent steps to protect civilians and to take precautions that FARDC shells do not inadvertently land in Rwandan territory. We urge MONUSCO and the Expanded Joint Verification Mechanism to promptly and thoroughly investigate charges of cross-border shelling. We urge all parties to facilitate access for humanitarian organizations assisting populations in need.

The United States fully supports the Peace, Security, and Cooperation Framework signed by the DRC, Rwandan, and neighboring governments in February 2013 as the basis for a political dialogue to resolve the longstanding conflict in the region. We also believe any political settlement of the conflict must include accountability for human rights atrocities committed by leaders of the M23 and other armed groups, including the FDLR. The United States stands ready to consider further targeted sanctions against the leaders of the M23 and other armed groups and those who support them.
Oui, mais juste après ils demandent au Rwandais de cesser tout soutient au M23, donc le Rwanda n'est pas si disculpé que ça. En liant systématiquement le M23 au Rwanda, on fait peser une épée de Damocles sur Kagame et ses gens.

Mais tout ceci est très énigmatique, mais au moins cen'est pas un soutient sans faille au Rwanda.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  until le 26/8/2013, 1:02 pm

On se fout des congolais.
Cette guerre a tant duré; tuant des millions, violant des millions de femmes devants leurs familles et les preuves de la barbarie ruandaise de kagamin ne sont plus l’objet de discussion. Alors, comment le langage reste trop diplomatik à l’encontre d’ un dirigeant aussi ignoble? Les USA n’ont aucunement besoin du ruanda pour avoir nos minerais, alors c’est kua?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Libre Examen le 26/8/2013, 2:15 pm

ndonzwau a écrit:[...]

Rien de si irréductible pourtant, même en politique (internationale) beaucoup est négociable pour qui s'en donne les moyens ! C’est malheureusement d’abord là ou notre (in)capacité à imposer la défense de notre pays souverainement selon nos intérêts pose encore problème ! Notre déficit de leadership, notre Etat qu’une longue mauvaise gouvernance pendant plus d’une décennie a profondément fragilisé nous mettent à la peine pour récupérer aujourd’hui notre dû !
Depuis quelque temps on sent comme un frémissement de responsabilisation souverainiste; la tiendrons-nous jusqu'au bout avec ce pouvoir habitué à trahir et cette classe politique plus cupide que patriotique ?

Compatriotiquement!

[...]
Ne pourrait-il pas y avoir une autre explication ? Ne serait-ce pas plutôt que les intérêts individuels prévalent sur toute autre considération d'intérêt national ou humanitairte ?

Parfois ceux qui sont sur terrain ont une plus grande emprise sur les événements, contrôlent plus les évévements que ceux qui sont à Bruxelles, Paris, Génève, NewnYork ou Washington.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  L'avocat de Mobutu le 26/8/2013, 2:43 pm

Non, vous confondez les USA et les 6 senateurs juifs teleguidés par le Rwanda et Clinton: la position officielle des USA est claire.

L'avocat de Mobutu


Mwana Ya Lola a écrit:Les USA semblent envoyer des messages contradictoires; pourquoi ?

A mon avis, il y a des contradictions au sein de l'appareil américain quant à la solution à apporter au "problème congolais".

D’où le message mi-figue, mi-raisin du Département d’État américain.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mathilde le 26/8/2013, 3:14 pm

Inexplicable : Martin Kobler, le chef de la Monusco, sait d'où sont partis les obus qui ont endeuillé Goma mais réfuse de le dire.Shocked Shocked 

Rédigé le Lundi 26 Août 2013 à 13:56



"Ce n’est pas à nous de commenter qui a tiré sur qui. Nous le savons, c’est un détail très, important. Maintenant, dans cette situation de crise très importante, nous devons désamorcer la situation et ne pas risquer une escalade, en particulier entre les pays voisins. Nous avons notre position sur tout cela, et nous allons communiquer avec les gouvernements des pays voisins"


En République démocratique du Congo, Goma a été frappée par de nouveaux tirs d'obus ces derniers jours. Des tirs qui ont fait trois morts et ont déclenché des manifestations d'habitants en colère contre la mission de l'ONU qu'ils accusent d'être inactive face à la rébellion du M23. Dans ce contexte, Martin Kobler, chef de la Monusco et représentant spécial du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon en RDC, est allé passer trois jours à Goma.

RFI : Les habitants de Goma sont exaspérés. Ils ne comprennent pas que des obus puissent encore tomber sur la ville, alors que la Monusco a annoncé la mise en place d’une zone de sécurité pour protéger les civils. Que leur dites-vous ?

Je comprends très, très bien l’impatience et la frustration de la population de Goma. Des obus ont été tirés sur la ville. Il y a eu des morts ici à Goma. Et je leur dis que nous sommes là pour les aider, que nous condamnons fermement les attaques sur la population civile, qui constituent un crime de guerre ! Qu’on va réagir fermement. Et j’ai donné l’ordre au commandant de la force de réagir fermement. Nous avons combattu ensemble, avec les forces armées de la République démocratique du Congo, d’une manière très, très décidée. On a utilisé tous les moyens qu’on a.

J'ai vu moi-même des attaques d’hélicoptères et de l’artillerie de la part de la Monusco, contre des positions du M23, et je crois que ça a eu un effet. On a contre-attaqué avec les forces armées de la République démocratique du Congo. Pour nous, c’est très, très important de coordonner les actions avec les Congolais.

Vous, vous avez des experts en balistique. Vous savez d’où viennent ces tirs. Alors qui tire ces obus sur Goma ?

Ce n’est pas à nous de commenter qui a tiré sur qui. Nous le savons, c’est un détail très, important. Maintenant, dans cette situation de crise très importante, nous devons désamorcer la situation et ne pas risquer une escalade, en particulier entre les pays voisins. Nous avons notre position sur tout cela, et nous allons communiquer avec les  gouvernements des pays voisins.
J’ai aussi informé les ambassadeurs des membres permanents du Conseil de sécurité, hier à Kinshasa, sur ce qui se passe ici, afin qu’ils puissent utiliser leurs contacts avec les pays de la région pour désamorcer la situation.

Depuis le départ, la population de Goma reproche à la Monusco d’avoir défini une zone de sécurité sur un espace restreint et qui ne comprend pas, justement, les positions du M23. Et donc la population vous demande d’aller plus avant, d’attaquer le M23 sur ses positions.

Permettez-moi de dire que la Monusco, ce n’est pas une solution magique pour tous les problèmes, ici dans l’est du Congo. Ce sont des problèmes congolais, ce sont aussi des solutions congolaises. Nous ne sommes pas responsables de tout ce qui se passe ici. Ce que nous faisons, c’est que nous soutenons le gouvernement congolais à combattre les groupes armés ici.
C’est très important pour tout le monde de comprendre que les attentes vis-à-vis de la Monusco sont trop lourdes. Nous ne pouvons pas défendre toute la population ici ! On fait tout ce que l’on peut ! Mais en première ligne, c’est le gouvernement congolais qui est responsable, qui doit protéger la population.

L’émissaire de l’ONU pour les Grands Lacs Mary Robinson, appelle, elle, à privilégier le dialogue en soulignant l’urgence d’une solution politique. Est-ce qu’il y a des divergences d’interprétation au sein des Nations unies sur ce qu’il faut faire face au M23 ?

Non, pas du tout. C’est exactement ma position ici, et je consulte très étroitement Mme Robinson. Hier, on a téléphoné quatre fois et je suis tout à fait d’accord avec Mary Robinson. Ce conflit peut être résolu seulement par la politique. Pour avoir une solution à long terme, il faut avoir une solution politique. Par exemple, les entretiens de Kampala sont en cours. Mais comme je l’ai dit, ce n’est pas acceptable d’attaquer la population civile. Et nous avons notre mandat, donné par le Conseil de sécurité, de défendre la population civile.

Oui, mais les négociations de Kampala sont au point mort. Alors est-ce qu’une reprise du dialogue est possible aujourd’hui ?

On a des exemples dans d’autres régions du monde : les exactions militaires n’excluent pas la reprise des contacts politiques. Ça vaut aussi pour les entretiens de Kampala. Mais c’est aux facilitateurs de le décider et aux partis du gouvernement de la République démocratique du Congo et le M23, l’Ouganda. Et nous souhaitons que ces entretiens de Kampala continuent.

Est-ce que le Rwanda est un partenaire fiable pour la communauté internationale dans la résolution de la crise dans l’est de la RDC ?

Nous coopérons avec tous les membres du Conseil de sécurité. Le Rwanda est un partenaire important dans la Conférence internationale des Grands Lacs. Et c’est pourquoi c’est très important d’avoir une relation très bonne, en particulier, nous, en tant que Monusco, afin de désamorcer la situation.

Télé Tshangu - Rfi

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Amara le 26/8/2013, 3:23 pm

Analyse faite en Novembre 2013



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 26/8/2013, 3:31 pm

Kiee certains rentre en transe oooKOBLER alobi OooooROBINSON alobi vous attendez quoi de ses gens???
La situation il l'a découvre? Ça se compte en année et des milliers de morts.

Le problème c'est que fait le gouvernement ici dans certaines situation accident de train, incendie, catastrophe le président se déplace ou passe un message n'est ce pas.

Bokanga ni KAGAME na monoko mais ye na kanambe bakutanaka est ce qu'il a déjà fait un résumé de ses rencontres au peuple? Non MENDE dit et se dédit.

Tout ses occidenteaux qui défilent au Kivu le but c'est quoi?

Oui les obus peuvent aussi être tires par les nôtres pour créer une situation et chercher des réactions.

Vous dédouaner kabila en vous focalisant sur Kagame.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 26/8/2013, 3:34 pm

Les combats font rage entre les FARDC et le M23
 
 
Des éléments FARDC en opération. Photo d’archives 
Citant un médecin proche de la ligne de front, un journaliste de l’Associated Press parle de "lourdes pertes" de part et d’autre. Le médecin assure avoir dénombré, dimanche 25 août, 82 corps dont 23 des soldats loyalistes tombés la veille. Les deux camps s’affrontent depuis cinq jours aux environs de Goma. Des habitants de Goma ont manifesté samedi 24 après la chute de nouveaux obus dans la ville en emmenant les corps des victimes devant les installations de la Monusco au quartier Birere. Les Gomatraciens accusent des casques bleus uruguayens d’avoir tiré sur les protestataires. Information démentie par ces derniers. Bilan : deux tués. Le chef de la Monusco, Martin Kobler, demande l’ouverture d’une enquête. Une situation explosive. Le front était calme dimanche matin.

Selon un aumônier de l’hôpital militaire de Goma, Lea Masika, cinquante-neuf blessés ont été transportés, dimanche 25 août, dans l’établissement, portant à 720 le nombre des blessés soignés dans ce centre hospitalier.


Les troupes gouvernementales, appuyés par des éléments de la Brigade d’intervention onusienne, tentent de reprendre le contrôle d’une colline d’où les forces rebelles peuvent pilonner la ville de Goma. Les soldats ont avancé de seulement deux kilomètres depuis que les combats ont repris mercredi. Trois casques bleus ont été blessés dans les affrontements.


De nombreux Congolais et observateurs extérieurs doutent que la brigade d’intervention de l’ONU puisse changer radicalement la situation dans l’est du pays. Samedi, des centaines de résidents de Goma sont descendus dans les rues pour manifester leur colère face aux tirs de roquette et d’obus qui ont fait au moins sept morts parmi les civils au cours des derniers jours. Deux manifestants ont été tuées au quartier Birere. Les casques bleus uruguayens ont été accusés d’avoir abattu les deux protestataires. Une accusation réfutée, dimanche 25, par le colonel Mario Stevenazzi, porte-parole militaire uruguayen. Selon lui, "à aucun moment l’Uruguay n’a tiré contre la population avec des balles réelles". 


Le chef de la Monusco, Martin Kobler, a déploré la mort des deux civils et a demandé l’ouverture d’une enquête commune de la police de la RDC et de celle de la Monusco.


Dans un communiqué daté du samedi 24 août, le porte-parole du M23, Amani Kabasha y indique que dans l’après-midi de ce jour, "l’aviation de la coalition gouvernementale (FARDC-FDLR) a largué plusieurs bombes sur deux villages, Buvunga et Katale", en territoire de Rutshuru. "Le bilan provisoire fait état de 12 personnes tuées dont des femmes et des enfants ainsi qu’une trentaine de blessés", note le texte. "D’autres bombes ont été larguées par la même aviation sur la localité de Kibumba causant la mort de 4 personnes dont deux enfants âgés de 3 et 4 ans et deux adultes, une femme et un homme en âge très avancé". Le Mouvement d’espérer qu’au regard de ces "crimes", la Monusco
va "condamner ces agressions conduites contre la population civile" et "retirer son soutien à la coalition FARDC-FDLR". A défaut, le M23 dit se réserver le droit "de tirer ses propres conclusions et prendra officiellement position dont il assumera les conséquences".

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Admin le 26/8/2013, 3:53 pm

mongo elombe a écrit:Kiee certains rentre en transe oooKOBLER alobi OooooROBINSON alobi vous attendez quoi de ses gens???
La situation il l'a découvre? Ça se compte en année et des milliers de morts.

Le problème c'est que fait le gouvernement ici dans certaines situation accident de train, incendie, catastrophe le président se déplace ou passe un message n'est ce pas.

Bokanga ni KAGAME na monoko mais ye na kanambe bakutanaka est ce qu'il a déjà fait un résumé de ses rencontres au peuple? Non MENDE dit et se dédit.

Tout ses occidenteaux qui défilent au Kivu le but c'est quoi?

Oui les obus peuvent aussi être tires par les nôtres pour créer une situation et chercher des réactions.

Vous dédouaner kabila en vous focalisant sur Kagame.
Ils sont tous du même coté ... Monuc, Kagame, Robinson, ... tous
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  ndonzwau le 26/8/2013, 5:21 pm

Il y a visiblement du mieux dans la position des Usa
"(...)We call on the M23 to immediately end the hostilities, lay down their arms, and disband, in accordance with UN Security Council resolutions.(...)
We reiterate our call for Rwanda to cease any and all support to the M23 and to respect DRC's territorial integrity, consistent with U.N. Security Council resolutions and its commitments under the Peace, Security, and Cooperation Framework.(...)
We also believe any political settlement of the conflict must include accountability for human rights atrocities committed by leaders of the M23 and other armed groups, including the FDLR.(...)
The United States stands ready to consider further targeted sanctions against the leaders of the M23 and other armed groups and those who support them.(...)
Elle reste néanmoins en deçà (à dessein ?) de celle légitimement nécessaire pour contraindre les protagonistes à installer la paix attendue quand elle n'est pas à souhait ambigue !
(...We are also concerned by reports of shelling across the Rwandan border, including credible UN reports that the M23 has fired into Rwandan territory.(...)
We are deeply concerned about evidence of increasing ethnic tensions in Goma and call on all parties to avoid any actions that could exacerbate such tensions.(...)
We also call on the DRC to take all prudent steps to protect civilians and to take precautions that FARDC shells do not inadvertently land in Rwandan territory. We urge MONUSCO and the Expanded Joint Verification Mechanism to promptly and thoroughly investigate charges of cross-border shelling. We urge all parties to facilitate access for humanitarian organizations assisting populations in need.(...)
The United States fully supports the Peace, Security, and Cooperation Framework signed by the DRC, Rwandan, and neighboring governments in February 2013 as the basis for a political dialogue to resolve the longstanding conflict in the region.(...)
En effet c'est un progrès que d'excommunier clairement le M23 jusqu'à exiger explicitement sa dissolution mais pourquoi alors toutes ces déclarations des responsables de l'Onu qu'ils chapeautent (notamment Robinson...) qui continuent à appeler la poursuite des pourparlers de Kampala où ce même M23 continue la surenchère de ses revendications indues ? Devons-nous conjuguer aujourd'hui cette demande au passé ou y'a-t-il équivoque entre les Usa et (certains représentants de ?) l'Onu ?
Plus loin ils condamnent pertinemment l'aide du Rwanda au M23 mais il serait plus bénéfique à la cause de la paix que d'y adjoindre la menace juste et explicite des sanctions en cas de violation continue...

Ailleurs par exemple le Département d'Etat semble convaincu des tirs du M23 à partir du territoire Congolais vers le Rwanda mais  curieusement pas des tirs venus du Rwanda vers le Congo (car s'en remet à une enquête)...Frilosité pour le moins suspecte; attendons voir...

Encore curieux cette convocation d'une exacerbation des tensions ethniques (à Goma) : qui ignore que c'est là un fonds de commerce constant du Rwanda dedans mais aussi dehors et plus particulièrement au Congo où il a exporté son conflit ethnique interne séculaire tutsi/hutu inventant un risque fantomatique pour la minorité ethnique "tutsi Congolais" (une parmi de nombreuses autres)... Si conflit ethnique opposant rwandophones aux autochtones s'imposait : il est bien la conséquence de leurs tentatives d'invasion plutôt que leur cause... Les Usa ne tireront donc aucune dividende durable à agiter cet épouvantail !

Et toujours cette sempiternelle référence au dialogue et rien ou presque rien sur le volet militaire pour lequel ils ont pourtant créé exprès une Brigade spéciale offensive(sic) : ce n'était donc qu'une simple arme de dissuasion ?

Enfin il est clair que ce ne sont pas les civils de Goma à sécuriser; les populations de toute l'arrière-province méritent tout autant une "zone de sécurité : voilà qui exige illico la mise en action de la BI comme les opérations diligentes et extensives des Fardc avec à leur côté la Monusco progressivement dans tout l'Est : on lit peu cette préoccupation indispensable dans cette déclaration...

Au final, il nous faudra attendre la suite (à cette déclaration) pour voir plus clair !!!

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 26/8/2013, 6:22 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mathilde le 26/8/2013, 5:37 pm

RDC: des militaires ougandais font une incursion à Mahagi

lundi 26 août 2013   Featured Image, Politique
RDC: des militaires ougandais font une incursion à Mahagi

Plus de 300 militaires ougandais ont envahi, depuis dimanche 25 août, la localité congolaise de Sisi, en territoire de Mahagi, en Province Orientale. La société civile de Mahagi affirme que les agents des services de la Direction générale des douanes et accises (DGDA), de la Direction générale de migration (DGM) et de la police des frontières se sont retirés de Sisi.
Cette organisation citoyenne indique que des soldats ougandais ont débarqué dans cette localité congolaise vers 18 heures avec deux chars de combat. Elle dénonce cette incursion et demande au gouvernement de sécuriser les frontières du pays dans cette zone.
Le secrétaire-rapporteur de cette structure, Jacques Unyuti, rappelle que ces militaires ougandais avaient lancé 48 heures plus tôt un ultimatum au service douanier congolais pour quil enlève sa barrière de Sisi.
«Ils ont fait leur incursion avec deux chars de combats et des armes lourdes. La barrière de la localité de Sisi a été tamponnée par des chars des Ougandais qui avaient donné un ultimatum de 48 heures pour que la partie congolaise puisse enlever cette barrière qui, pour eux, constitue une provocation. Ils sont allés à Sisi, c’est en pleine RDC, où ils sont basés depuis hier», a indiqué Jacques Unyuti.
Contacté ce matin, le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej Mangez, a reconnu « la sensibilité » de ce problème mais s’est réservé de de commenter cette affaire pour l’instant.
Pour rappel, la tension monte depuis deux mois à la frontière entre la RDC et l’Ouganda à Mahagi, en Ituri, dans la Province Orientale. En juin dernier, les autorités congolaises avaient déplacé la barrière douanière congolaise d’Assina de 400 mètres, la rapprochant de la frontière. Elles affirmaient vouloir ainsi lutter contre la fraude douanière. Accusant la RDC d’avoir violé la frontière, l’armée ougandaise a déployé des militaires dans le secteur.

Les autorités du district ougandais de Zombo, frontalier au territoire congolais de Mahagi, avaient donné aux autorités congolaises jusqu’à vendredi 23 août pour replacer ce poste frontière à sa position initiale.
De son côté, l’administrateur du territoire de Mahagi, Jean Bosco Ngamubiem Essese, a affirmé que cette nouvelle position se trouve bel et bien sur le territoire congolais.


Source: radiookapi

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  ndonzwau le 26/8/2013, 6:19 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:[...]

Rien de si irréductible pourtant, même en politique (internationale) beaucoup est négociable pour qui s'en donne les moyens ! C’est malheureusement d’abord là ou notre (in)capacité à imposer la défense de notre pays souverainement selon nos intérêts pose encore problème ! Notre déficit de leadership, notre Etat qu’une longue mauvaise gouvernance pendant plus d’une décennie a profondément fragilisé nous mettent à la peine pour récupérer aujourd’hui notre dû !
Depuis quelque temps on sent comme un frémissement de responsabilisation souverainiste; la tiendrons-nous jusqu'au bout avec ce pouvoir habitué à trahir et cette classe politique plus cupide que patriotique ?

Compatriotiquement!

[...]
Ne pourrait-il pas y avoir une autre explication ? Ne serait-ce pas plutôt que les intérêts individuels prévalent sur toute autre considération d'intérêt national ou humanitairte ?

Parfois ceux qui sont sur terrain ont une plus grande emprise sur les événements, contrôlent plus les évévements que ceux qui sont à Bruxelles, Paris, Génève, NewnYork ou Washington.
Pour moi, LE, privilégier les intérêts individuels au dépens de la défense de l'intérêt national surtout lorsqu'on est censé représenter son pays, l'Etat aux sommets de ses fonctions, participe entièrement des vices de nos gouvernances...

Quant à l'humanitaire, c'est un peu autre chose pas toujours hélas à notre portée... C'est quelque part le cache-mauvaise-conscience utile (heureusement !) de l'impuissance de gens de bonne volonté, "riches et organisés" devant les diverses barbaries contemporaines... Que ne réserverait-on utilement les bonnes-œuvres de "la Croix-Rouge planétaire" aux seules victimes des différentes catastrophes naturelles si les humains étaient moins "bêtes et méchants" ?

Pour le reste, nous sommes bien d'accord : comme je le disais, les locaux sont d'avantage confrontés aux défis immédiats du terrain, c'est certain; mais ce sont les lointains qui souvent leur accordent les moyens de leurs actions...

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  L'avocat de Mobutu le 26/8/2013, 7:37 pm

La FARDC et la brigade bombardent les positions des rwandais et m23, en ce moment. Il est quasi impossible de gagner la bataille puisque les positions que M23 tiennent sont á la frontiere: Rumangabo,Kibumba,Bunagana etc..
Les etats Unies envisagent les sanctions contre M23 et ceux qui le soutiennent...

L'avocat de Mobutu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Troll le 26/8/2013, 7:42 pm

  Mr l´Avocat

Kibati c´est plus proche de Goma..on dirait que cette cité est toujours sous le contrôle du M23💃 Rumangabo c´est un peu loin de Goma..Pourquoi ne pas commencer par recuperer Kibati et Kibumba avant d´aller á Rumangabo:tired:   

Les USA💃 ? Obama doit convaincre, tant qu´il ne va pas sanctioner le Rwanda..ou tout simplement exiger que les généraux Rwandais se retrouvent devant la CPI:tired:   

Les sanctions contre le M23 sont sans effet..la seule sanction dont les congolais ont besoin est une defaite militaire du M23 et ses leaders transferés devant la CPI..si pas liquidés tout simplement pendant les combats☕  

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 26/8/2013, 7:43 pm

RD Congo: "les attentes vis à vis de la Monusco sont trop lourdes" (Onu)
(AFP 26/08/2013 - 15:59)

Martin Kobler, patron de la Monusco
PARIS, 26 août 2013 (AFP) - Le responsable de la Mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RD Congo, Martin Kobler, a estimé lundi que "les attentes vis à vis de la Monusco sont trop lourdes", dans un entretien à Radio France Internationale. La mission de l'ONU en RDC a demandé dimanche une enquête sur la mort de deux manifestants à Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo, où des habitants ont accusé les Casques bleus uruguayens d'avoir tué ces civils en tirant sur la foule, des allégations aussitôt rejetées par Montevideo. Les manifestants dénonçaient la passivité de la Monusco face à la rébellion du M23 et aux tirs d'obus qui se sont abattus sur la ville jeudi et samedi, tuant sept personnes. "Je comprends très, très bien l'impatience et la frustration de la population de Goma. Des obus ont été tirés sur la ville. Il y a eu des morts ici à Goma. Et je leur dis que nous sommes là pour les aider, que nous condamnons fermement les attaques sur la population civile qui constituent un crime de guerre", a expliqué Martin Kobler, qui est aussi le représentant du Secrétaire général de l'ONU en RDC, de retour de Goma. "J'ai donné l'ordre au commandant de la force de réagir fermement (...). J'ai vu moi-même des attaques d'hélicoptères et de l'artillerie de la part de la Monusco, contre des positions du M23, et je crois que ça a eu un effet", a-t-il ajouté, soulignant que les actions des Casques bleus étaient coordonnées avec les forces armées de la RDC.
"La Monusco, ce n'est pas une solution magique pour tous les problèmes, ici dans l'est du Congo. Ce sont des problèmes congolais, ce sont aussi des solutions congolaises. Nous ne sommes pas responsables de tout ce qui se passe ici", a affirmé Martin Kobler.
"C'est très important pour tout le monde de comprendre que les attentes vis-à-vis de la Monusco sont trop lourdes. Nous ne pouvons pas défendre toute la population ici ! On fait tout ce que l'on peut ! Mais en première ligne, c'est le gouvernement congolais qui est responsable, qui doit protéger la population", a-t-il insisté.
La force de l'ONU, présente dans cette région depuis 1999, avait été critiquée pour n'avoir pu empêcher le M23 d'occuper Goma en novembre 2012. Environ 17.000 Casques bleus sont actuellement déployés, venus notamment d'Inde, du Pakistan, du Ghana et d'Uruguay.
Le Mouvement du 23 mars, un groupe créé par des Tutsi, l'ethnie au pouvoir au Rwanda, est actif depuis mai 2012 au Nord-Kivu, dont Goma est la capitale. Kinshasa et l'ONU accusent le Rwanda de soutenir cette rébellion, ce que Kigali a toujours démenti.
thm/kat/sba
Retour à la page précédente

0
Commentaires
- See more at: http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rd-congo-les-attentes-vis-vis-de-la-monusco-sont-trop-lourdes-onu#sthash.YezPtzUb.dpuf

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 26/8/2013, 7:45 pm

L'avocat de Mobutu a écrit:La FARDC et la brigade bombardent les positions des rwandais et m23, en ce moment. Il est quasi impossible de gagner la bataille puisque les positions que M23 tiennent  sont á la frontiere: Rumangabo,Kibumba,Bunagana etc..
Les etats Unies envisagent les sanctions contre M23 et ceux qui le soutiennent...

L'avocat de Mobutu
Kibati n'est pas à la frontière, à ce je sais.  

Et pour Bunagana, Rumangabo et Kibumba, en quoi la victoire est impossible ? Il faudra aller au corps à corps, mais ce n'est en rien impossible.

Étant à la frontière, les troupes du M23 recevront du soutient en provenance du Rwanda, mais c'est aussi le cas de nos troupes, qui recevront du soutient de leur base arrière. En outre, le M23 se retrouvera, in fine, en infériorité numérique et sans soutient aérien, contrairement aux FARDC.

Militairement, la victoire est possible...


Dernière édition par Mwana Ya Lola le 26/8/2013, 7:46 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  mongo elombe le 26/8/2013, 7:45 pm

"La Monusco, ce n'est pas une solution magique pour tous les problèmes, ici dans l'est du Congo. Ce sont des problèmes congolais, ce sont aussi des solutions congolaises. Nous ne sommes pas responsables de tout ce qui se passe ici", a affirmé Martin Kobler.
"C'est très important pour tout le monde de comprendre que les attentes vis-à-vis de la Monusco sont trop lourdes. Nous ne pouvons pas défendre toute la population ici ! On fait tout ce que l'on peut ! Mais en première ligne, c'est le gouvernement congolais qui est responsable, qui doit protéger la population", a-t-il insisté.
.....,,,

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Mwana Ya Lola le 26/8/2013, 7:47 pm

mongo elombe a écrit:"La Monusco, ce n'est pas une solution magique pour tous les problèmes, ici dans l'est du Congo. Ce sont des problèmes congolais, ce sont aussi des solutions congolaises. Nous ne sommes pas responsables de tout ce qui se passe ici", a affirmé Martin Kobler.
"C'est très important pour tout le monde de comprendre que les attentes vis-à-vis de la Monusco sont trop lourdes. Nous ne pouvons pas défendre toute la population ici ! On fait tout ce que l'on peut ! Mais en première ligne, c'est le gouvernement congolais qui est responsable, qui doit protéger la population", a-t-il insisté.
.....,,,
Hum... Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  L'avocat de Mobutu le 26/8/2013, 7:55 pm

Ecoutez Troll, nous avons deja Kibati et on a passé Kanyarutshinya...On est maintenant á Kibumba vers les antennes. Si nous brisons cet endroit, ils seront en debadande, parce que  c'est la ou ils ont concentré leur force ..
Quant aux USA, le Rwanda joue avec, disons Kagamé: si les sanctions tombent, il sera consideré comme persona non grata: á remplacer: les americains, surtout leur president, n'aiment pas etre defier...Zuma et Kikwata bossent!Very Happy Very Happy Very Happy 

M23, veut negocier, selon ce qu'ils ecrivent: ils se savent condamner...

L'Avocat de Mobutu


Troll a écrit:  Mr l´Avocat

Kibati c´est plus proche de Goma..on dirait que cette cité est toujours sous le contrôle du M23💃 Rumangabo c´est un peu loin de Goma..Pourquoi ne pas commencer par recuperer Kibati et Kibumba avant d´aller á Rumangabo:tired:   

Les USA💃 ? Obama doit convaincre, tant qu´il ne va pas sanctioner le Rwanda..ou tout simplement exiger que les généraux Rwandais se retrouvent devant la CPI:tired:   

Les sanctions contre le M23 sont sans effet..la seule sanction dont les congolais ont besoin est une defaite militaire du M23 et ses leaders transferés devant la CPI..si pas liquidés tout simplement pendant les combats☕  

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le M23 etait serieux donc?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 24 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 14 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum