Les aventures et malheurs au Congo

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SCANDALE À L’AÉROPORT DE MBUJI-MAYI, UN DIAMANTAIRE LIBANAIS TABASSE UN CHEF DE DIVISION PROVINCIALE

Message  regarder et bien voir le 7/10/2013, 8:19 pm

SCANDALE À L’AÉROPORT DE MBUJI-MAYI, UN DIAMANTAIRE LIBANAIS TABASSE UN CHEF DE DIVISION PROVINCIALE

Ce jeudi 3 octobre 2013, le soleil tarde impitoyablement ses rayons sur le tarmac de l’aéroport de la capitale du diamant industriel. A l’aéroport de Bipemba, des foules se pressent. Les uns pour voyager et les autres viennent saluer le départ de l’autorité provinciale pour Kinshasa où il va prendre part à la cérémonie de clôture des concertations nationales. Et parmi les officiels venus accompagnés le gouverneur de province se trouve le chef de division provinciale des mines et géologie, Albert Ohemedi Mbole qui dévidait avec ses collègues en attendant le départ de Alphonse NGOYI kASANJI.

Le patron de la division des mines apprendra que deux agents chargés de sortie frauduleuse des colis de diamant, Messieurs Mukuna Jules et Umba José venaient de suspecter un colis frauduleux détenu par le travailleur du diamantaire libanais, Ali Fakih. Aux dires de ces agents, le travailleur avait pour mission de remettre au pied de l’avion ces diamants à l’épouse du libanais et échappait ainsi au service anti-fraude de la province.

Mais pour Ali Fakih, c’est le chef de division des Mines et géologie qui serait à la base de ce contrôle. Ainsi, le libanais se ruera sur le pauvre chef de division lui administrant des coups de pied. La scène se passe en présence des autres chefs de division et autres notabilités de la province ahuris et sidérés. Il a fallut l’intervention des forces de sécurité pour tirer Ohemedi de la rage du libanais.

Pour terminer, la femme est passée avec ses bagages sans la moindre fouille. Et en dernière minute nous apprenons qu’arriver à Kinshasa, les agents chargés de contrôle à l’aéroport de Ndjili qui avaient été alertés par leurs collègues du Kasai oriental n’ont trouvé aucun bagage sur la femme du libanais. Il parait que ses bagages seraient passés par la délégation du gouverneur qui voyageait par le même vol. Un fonctionnaire de l’Etat qui a requis l’anonymat a déclarait que « la situation est claire et on comprend que le libanais a des soutiens au sommet de la province voir à Kinshasa.

Et c’est pourquoi il se comporte comme dans un pays conquis. Le chef de division n’a pas répliqué à l’affront tout simplement parce qu’il avait peur de la suspension de l’autorité provinciale », ajoute cette source. Quant au chef de division molesté, il a porté plainte contre son bourreau qui n’en est pas à son premier forfait.

On se rappellera que l’homme avait déjà tabassé, il y a quelques deux semaines seulement, un autre agent de l’Etat dans l’exercice de ses fonctions. Il s’agit de l’agent du Centre d’Expertise, d’Evaluation et de Certification des substances minérales précieuses et semi-précieuses, CEEC , Enock Katambwe. Le procure général près la cour d’appel du kasai oriental a donc du pain sur la planche. Sinon, c’est la porte ouverte à l’impunité.

Par Hot 243 News

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 10/10/2013, 3:07 pm

RDC : La ville de Kinshasa serait-elle dégarnie ?

L’image que présente la ville de Kinshasa ces derniers jours ressemblent à quelques centimètres près à celle vécue la veuille de l’entrée des troupes de l’AFDL dans la capitale congolaise. La ville de Kinshasa serait dégarnie le premier ministre Matata Ponyo en voyage à Chicago, Léon Kengo et Aubin Minaku à Brazzaville, Joseph Kabila quant à lui, se serait installé provisoirement à Lubumbashi. Seuls les esprits avertis peuvent comprendre les signes du temps, les militaires rwandophones qui étaient basés à Kibomongo, Camp Tshatshi viennent de quitter la capitale, l’aéroport de Ndjili, le Beach Ngobila, toutes les frontières de la ville de Kinshasa fonctionneraient en une sorte de piège contre le régime, il suffirait d’un petit mot d’ordre pour que le piège se referme.

Après le passage de la délégation du conseil de sécurité des nations unies en RDC la machine de l’Etat semble cesser de fonctionner. Les choses ne tournent plus, plusieurs responsables de l’Etat sont entrain de quitter le pays les uns après les autres. Dimanche matin Léon Kengo et Minaku ont traversé le fleuve Congo pour se rendre à Brazzaville pour y rencontrer le président Sassou mais dommage le président Sassou n’étant pas disponible à les recevoir le même jour, les deux caciques étaient obligés d’y passé nuit pour être reçu le lundi matin. Chose faite mais curieusement Kengo est rentré à Kinshasa et Minaku a pris un autre chemin loin de la RDC pour des raisons inconnues.

La même journée du lundi le premier ministre Matata Ponyo a quitté le pays avec une forte délégation des membres de son cabinet et on pouvait voir dans son cortège plein des valises et d’autres objets de sa résidence. Il est parti pour les Etats Unies a t- on apprit, à chicago pour une visite de travail semble t-il. On note également que son jet privé qui était stationné à l’aéroport de N’djili aurait decollé le mardi 08 octobre pour une destination inconnue. Mais les bureaux de la primature sont restés fermer, et les rumeurs sont entrain de grimper dans tout le sens, certains parlent de son exil, d’autres parlent d’une mission de six mois aux USA, alors qu’en ce moment il devrait normalement être ici dans le pays pour préparer la présentation du projet du budget 2014 au parlement pour adoption.

Je vous laisse le soin de poursuivre le commentaire. Cependant, on observe également que le cabinet du chef de l’Etat sortant est aussi déserté, lui-même Kabila ne vient plus jamais à son cabinet, ce matin on me renseigne que même ses collaborateurs ont séchés le bureau les membres du cabinet du chef de l’état sortant ont eux aussi évacués leur familles vers l’extérieur du pays. Kabila a pris ses valises pour la ville de Lubumbashi pendant ce temps, son discours au congrès a été reporté pour le mardi 15 octobre, il y a risque que cela soit de nouveau reporté pour le 25 octobre.

Kinshasa dégarnie, la ville fonctionnerait à un piège contre le régime, il suffit qu’un seul mot d’ordre qui viendra je ne sais pas d’où pour que tout bascule. Il y a des signes qui ne trompent pas.

Yves Kongolo


lol! 
Loool

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  mongo elombe le 11/10/2013, 11:09 am

http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-un-journaliste-passe-tabac-par-des-hommes-armes-dans-lest


Nous sommes en république très démocratique du Congo.

Revenir en haut Aller en bas

Un congolais a vecu une tres mauvaise experience a` l'ambassade de la RDc a` Paris

Message  regarder et bien voir le 11/10/2013, 11:08 pm

C'est inadmissible,c'est affligeant,c'est inhumain ce que j'ai vu et vécu à l'ambassade kabiliste de Paris.


Déjà à l'entrée,il y a quatre agents de sécurité dont l'un parmi eux se fait passer pour maître de je ne sais quoi avec des cheveux rasta qui dégagent une très mauvaise odeur.Il n'a dans la bouche que le lingala.



Soudain, il me faut le ticket d'entrée mais pour l'avoir,c'est tout un problème car c'est moyennant un pourboire obligatoire avant qu'on vous remette le ticket d'entrée.


Une fois qu'on pénètre dans l'enceinte de l'ambassade,l'accueil et la salle d'attente c'est à gauche. En y accédant ,le gars de l'accueil me boude déjà à mon arrivée,et j'ai vite compris qu'il fallait lui remettre aussi quelque chose avant de me poser dans la salle d'attente confondue à un nganda ya taba de château rouge ou de Matonge à Bruxelles.


Les chaises sont usées et j'ose croire qu'elles avaient été ramassées quelque part par les agents de l'ambassade kabiliste de Paris tout en prétendant qu'ils en avaient acheté.



Les gens qui étaient dans ce nganda de taba confondu à une salle d'attente n'arrêtaient pas de maudir l'ambassadeur et l'ensemble du personnel de l'ambassade.


Avant de m'installer, je demande s'il y avait des toilettes? Les compatriotes qui attendaient me retorquent en lingala :tonton ezali mbala nayo ya liboso koya awa ?



Je réponds oui avant qu'ils m'indiquent où étaient les toilettes en rigolant. Je n'ai pas compris pourquoi ils rigolaient! C'est ainsi que j'ai demandé,qu'est-ce qu'il n'allait pas car je croyais qu'ils se moquaient de moi?


La réponse a été non et trois fois non en rajoutant kende nanu na toilette et bongo oko comprendre mpo na nini tozali koseka.


Dans le petit couloir qui mène aux toilettes,une odeur me frappe en ouvrant la porte du couloir et les cafards me saluent en signe de bienvenue.


Arrivé aux toilettes, ce que j'ai vu dans les latrines,je ne préfère pas le dire parce que je suis né et grandi trop pudique pour relater bosoto ya ambassade na biso en public. Bien que j'avais la diarrhée,je n'ai pas pu me soulager,et préférant faire le besoin dans mon pentalon.


J'ai vite fait une marche arrière,alors que la diarrhée était au point mortc'est-à-dire à zéro centimètre de sortir de mon pentalon. Je suis sorti en courant comme si on me poursuivait par les policiers, alors que c'était pour aller chercher des toilettes publiques,au lieu de me soulager aux toilettes de l'ambassade kabiliste de Paris pour éviter d'être contaminé.


Comme je sortais en catastrophe,un personnel de la respectueuse ambassade du Brésil voisine à l'enfer de l'ambassade kabiliste de Paris au 32 cour albert 1er m'a stoppé net pour me demander ce qui m'est arrivé?


Je lui réponds qu'il s'est rien passé et que je faisais seulement du footing. Et de me retorquer,le footing en costume cravatte avant de me supplier de rentrer dans les locaux de l'ambassade brésilienne.


Ce personnel de l'ambassade du Brésil croyait que j'étais poursuivi ou menacé par agent de sécurité de l'ambassade kabiliste car notre ambassade leur habitué à ce genre de barbarie et une fois,l'ambassadeur du Brésil avait lui-même fait appel à la police française pour sauver un de nos compatriotes qui était menacé d'une arme par Mira Ndjoku.



Ayant accepté l'offre, je lui ai demandé s'il pouvait m'indiquer où sont les toilettes afin que je me soulage.Il m'a indiqué les toilettes! Oh!quelle a été ma grande surprise de voir la propriété au point de sortir mon sandwich qui était dans la poche de mon manteau pour le manger aux toilettes de l'ambassade brésilienne.


En sortant,je n'ai pas arrêté de dire merci à ce fonctionnaire brésilien et lui féliciter de l'organisation et de l'ordre dans leur ambassade contrairement au bordel de toutes les ambassades kabilistes au monde,y compris celle de Paris.


Pour ceux qui ne savent pas,le bâtiment qui abrite aujourd'hui les locaux de l'ambassade brésilienne à Paris fût la maison de Moïse Tshombe qui avait été confisquée et vendue par je ne sais qui durant la deuxième république.


De retour dans l'enfer kabiliste de Paris,les compatriotes qui m'ont vu courrir,ils se sont approchés de moi pour savoir ce qui m'était arrivé lorsque j'étais sorti des toilettes en courant.


Je me suis tu quelques secondes avant de dire,wc mawa ya trop! Et un de nos compatriotes de rajouter : nga nakoki jamais komela mayi ya robinet na ambassade na biso mpo eleki bosoto.Et de conclure,cinq chantiers ezali kaka mpo na Kin et babosani ba ambassades na biso na cinq chantiers!



Côté administratif, je reviendrai demain pour vous expliquer  ce que j'ai vu! Eza somo et mboka ezali yako beba,il faut bateka immeuble ya ambassade mpe tokabola mbongo me disaient certains compatriotes.


A suivre!

Par Gabriel M.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 14/10/2013, 2:21 am

To komi wapi na honorable Franck Diongo, discours Kabila, et vente des terrains ,..CONGOMIKILI


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 14/10/2013, 4:46 pm

Des morts lors de l’effondrement d’un immeuble au quartier Basoko à KinshasaSad 
LUNDI, 14 OCTOBRE 2013 11:59



(KINSHASA)- Des morts sont comptés certainement par dizaine lors de l’effondrement d’un immeuble lundi matin sur l’avenue Massamba au quartier basoko à Gombe à deux pas du siège de Médecins sans frontière, a confié un témoin. ‘‘ Ça doit être une mauvaise construction mais c’est grave. Cet immeuble s’est effondré comme un château de cartes’’, a ajouté un autre habitant du quartier.

Les secours commençaient à s’organiser mais peinaient toujours à sortir les premiers rescapés des décombres. Des agents de Médecins sans frontières et les éléments de la police anti-incendie de l’hôtel de ville sont arrivés rapidement sur place pour secourir les victimes. ‘‘ Nous entendons la voix d’une personne dans ces débris et elle nous dit être fracturée à la jambe’’, a indiqué un agent MSF sur place, qui se battait avec ses collègues pour le sortir de ce cauchemar.

Les équipes de secours ne sont pas encore en mesure de donner avec exactitude le bilan de cette catastrophe mais cinq niveaux de cet immeuble étaient déjà habités sauf le sixième qui était encore en chantier. Quelques occupants ont pu s’échapper quand ils sentaient l’immeuble bougeait dans tous les sens mais beaucoup d’enfants étaient déjà partis à l’école comme aussi les travailleurs, a affirmé un vendeur du coin trouvé sur place. Il y a une année, un autre immeuble s’était écroulé au quartier Bon marché à Kinshasa causant plusieurs victimes malheureusement les mesures prises par le ministère de l’urbanisme et habitat pour renforcer le contrôle en matière de construction laissent encore à désirer.


http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=51369:des-morts-lors-de-leffondrement-dun-immeuble-au-quartier-basoko-a-kinshasa-&catid=1:7sur7
RDCONGO UN IMMEUBLE S’ÉCROULE EN PLEINE VILLE AVEC SES HABITANTS...

DANS LE PAYS DES 5 CHANTIERS ET DE LA RÉVOLUTION DE LA MODERNITÉ, L'IMPOSSIBLE N'EXISTE PAS
.
Shocked Shocked  

https://www.facebook.com/photo.php?v=706007696093401&set=vb.100000525317401&type=2&theater OMGShocked Shocked

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 14/10/2013, 9:47 pm

Réactions des habitants de l' immeuble qui s' est écroulé à Gombe

Sad

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  regarder et bien voir le 15/10/2013, 4:10 am

regarder et bien voir a écrit:
Je crois qu'il y a eu des morts mais ils ne veulent pas dire, attendons.

C'est vraiment triste pour la RDC, toujours des problemes et des problemes a` resoudre. A` voir les images, on trouve que la structure en beton n'etait pas adequate, trop faible et mal armee'. On dit que c'etait un batiment pour 2 ou 3 niveaux seulement, mais on a pas compris comment le proprietaire a decide' d'ajouter d'autres niveaux et il s'est elu lui-meme l'entrepreneur et commandant au chantier Very Happy Very Happy : vous voyez, esprit toujours ya bricolage, on aime bricoler dans tous les secteurs au Congo.
Il faudra une investigation et sanctionner les coupables, mais je predis deja que la charpente entiere du batiment etait mal armee' et de faible capacite', c'est ce qui sera la conclusion a` mon avis. Ne parlons meme pas de stabilite', un facteur dont presque plusieurs ignorent meme; mais qui est tres important. Car la structure peut etre resistante mais pas du tout stable, la stabilite' c'est aussi une autre analyse.

On a besoin des normes et standards de construction au Congo pour eviter ce genre de degat. Au moins il doit y avoir des minimums pour une telle ou telle construction. En plus l'inspection n'existe pas du tout ou ce n'est pas renforce'e. Dans des constructions commerciales comme celles-ci (celles abritant le public), il faut qu'il y ait des inspecteurs de l'Etat pour controller si la construction continue par rapport aux normes requis ou pas. L'Etat doit aussi apprendre a` sanctionner des aventurieux franchement. Je sais que des erreurs techniques existent, mais quand comme dans ce cas il y a des gens qui s'autoproclament ingenieurs ou comme ce proprietaire du batiment qui decide de conduire des travaux sans qualification au peril de la vie des autres, l'Etat doit bel et bien punir de telles gens, il parrait que ce proprietaire est un ancien conseiller de la presidence.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  regarder et bien voir le 16/10/2013, 5:05 pm

regarder et bien voir a écrit:
regarder et bien voir a écrit:
Je crois qu'il y a eu des morts mais ils ne veulent pas dire, attendons.

C'est vraiment triste pour la RDC, toujours des problemes et des problemes a` resoudre. A` voir les images, on trouve que la structure en beton n'etait pas adequate, trop faible et mal armee'. On dit que c'etait un batiment pour 2 ou 3 niveaux seulement, mais on a pas compris comment le proprietaire a decide' d'ajouter d'autres niveaux et il s'est elu lui-meme l'entrepreneur et commandant au chantier Very Happy Very Happy : vous voyez, esprit toujours ya bricolage, on aime bricoler dans tous les secteurs au Congo.
Il faudra une investigation et sanctionner les coupables, mais je predis deja que la charpente entiere du batiment etait mal armee' et de faible capacite', c'est ce qui sera la conclusion a` mon avis. Ne parlons meme pas de stabilite', un facteur dont presque plusieurs ignorent meme; mais qui est tres important. Car la structure peut etre resistante mais pas du tout stable, la stabilite' c'est aussi une autre analyse.

On a besoin des normes et standards de construction au Congo pour eviter ce genre de degat. Au moins il doit y avoir des minimums pour une telle ou telle construction. En plus l'inspection n'existe pas du tout ou ce n'est pas renforce'e. Dans des constructions commerciales comme celles-ci (celles abritant le public), il faut qu'il y ait des inspecteurs de l'Etat pour controller si la construction continue par rapport aux normes requis ou pas. L'Etat doit aussi apprendre a` sanctionner des aventurieux franchement. Je sais que des erreurs techniques existent, mais quand comme dans ce cas il y a des gens qui s'autoproclament ingenieurs ou comme ce proprietaire du batiment qui decide de conduire des travaux sans qualification au peril de la vie des autres, l'Etat doit bel et bien punir de telles gens, il parrait que ce proprietaire est un ancien conseiller de la presidence.
Kie kie debat interessant entre l'architecte et un ingenieur sur l'effondrement de l'immeuble Glodys de Gombe Kinshasa, tout est dit:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  regarder et bien voir le 16/10/2013, 9:47 pm

Vraiment nasepeli Very Happy Very Happy . Oh na Kin education ezali tres bas, keba parce qu'il y a quelques uns (meme plus) avec leur effort personnel, ils se debrouillent tres bien. Comme ces 2 jeunes gens ils prouvent qu'ils sont competents dans la matiere. Namoni na nga te quoi ajouter, ils ont tout dit globalement.
C'est pourquoi oye poto, soit il faut kotanga tres bien, soit sala mbongo pe ya serieux; comme ca rentre' au pays tu seras respecte', sinon on risque d'etre surpris de l'evolution de certains sur place comme ces 2 jeunes gens.

Regarder et bien voir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  regarder et bien voir le 17/10/2013, 5:35 pm

Kokamua, 9'900 dollars americains (neuf-milles et neuf-cents $) pour dedouaner une voiture Mitshubishi:

Un déclarant en douane decline sa responsabilite'

Déclarant en douane au sein de la société Rokat, Bononge Libokota Guillaume est traduit devant la chambre IV du tribunal de paix de Matete sous le RP 27947 pour abus de confiance. Le plaigannt Delphino Ndombila Mandaka  a soutenu avoir versé entre les mains de Bononge une somme de 9900 dollars américains. Somme destinée au dédouanement d’une jeep de marque Mitsubishi. Contre toute attente Guillaume Bononge n’a jamais rempli sa mission. Raison pour laquelle il est tombé sous le coup de la loi et mérite de répondre du chef de l’infraction retenue contre lui. En droit pénal, il y a autonomie du droit moral et Guillaume Bononge a agi comme un courtier. Les reçus de paiement justifiant la transaction entre parties ont été établis tardivement et non au moment du versement de la somme de 9900 dollars américains.  

           Présentant ses moyens de défense, de ces conseils, Bononge Libokota Guillaume a reconnu avoir perçu cette somme de 9900 dollars américains pour le dédouanement de la marchandise. Seulement, cette somme n’est pas entrée dans son compte privé. Il a agit pour le compte de la société Rokat. S’il y a des reproches à formuler ainsi que des accusations à faire, c’est contre la société Rokat. Pour lui, le droit des sociétés a fait une différence entre une personne morale et physique. La société Rokat est une personne morale qui agit par l’entremise des personnes. Si mécontentement il y a, c’est contre la personne morale que cela doit être dirigé. Cette personne morale répondra de ces actes par le canal des personnes physiques. Instruisant à charge et décharge, l’officier du ministère public a soulevé l’incompétence du tribunal de paix. Dans son réquisitoire, l’organe de la loi a estimé que pour parler d’abus de confiance, il faut qu’il ait remise d’une somme ou d’un bien pour un objectif bien déterminé. Mais, l’élément faisant défaut ici pour que cette infraction soit établie repose sur la personne ayant perçu cette somme. Au regard des reçus, c’est la société Rokat qui a perçu la somme de 9900 dollars américains et non Guillaume Bononge. Cela étant, a conclu l’organe de la loi, le tribunal de paix est incompétent pour se prononcer dans cette cause. Les parties doivent s’adesser au tribunal de commerce afin de trouver un dénouement de la situation.      Yves Kadima

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 21/10/2013, 5:33 pm

Kieeeeeeeeeeee
MDRRRRRRRRRRRR trop fort....
.
Very Happy Very Happy Very Happy 


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Un guerisseur jete' a` Makala

Message  regarder et bien voir le 31/10/2013, 4:29 am

Kie kie, naseki nanu:

Accusé d’escroquerie : un guérisseur jeté à Makala

Un guérisseur répondant au nom de Ebengo Mbokoso, âgé de 16 ans, est traduit en justice au Tribunal pour Enfants de Kinshasa Matete par sa victime, Mokwanga Mo Mankanka, pour escroquerie et pratiques superstitieuses. L’audience publique de cette cause initialement prévue le 30 octobre 2013 à la prison de Makala n’a pas eu lieu pour absence de la partie civile. L’affaire a été renvoyée au 6 novembre 2013.

En effet, Mokwanga Mo Mankanka a saisi la justice contre son guérisseur Ebengo Mbokoso pour réclamer des dommages et intérêts et la restitution de son argent, donné que son état de santé s’est compliqué davantage. Ce dernier, en complicité avec sa bande, lui avait promis la guérison. Ils s’étaient à sa femme comme des guérisseurs réputés. Ils avaient fait croire à son épouse qu’ils avaient le pouvoir surnaturel qui leur permettait non seulement de guérir toutes sortes des maladies mais en particulier celle dont il souffrait. Etant donné que la victime était frappée d’une paralysie qui avait handicapé ses membres inférieurs sa femme n’avait pas hésité à libérer l’argent.

Ils ont usé de toutes les stratagèmes propre aux escrocs y compris de faire parle une statuette.

Ils avaient promis de vivre pendant deux mois sous l’eau, afin d’opérer cette guérison.

Et la dernière étape de leur traitement était le séquestre de la victime dans sa chambre. Et en suite ils l’avaient ligoté avec ordre de ne pas le délier jusqu’à ce qu’ils reviendront.

Et ils s’étaient envolé dans la nature, laissant le malade à l’agonie. Un des membres de la famille avait brisé l’interdit et délié son frère souffrant. C’est quelques jours après que Ebengo Mbokoso, un des membres de leur groupe, a été appréhendé par la police et transféré au parquet. Qui à son tour a fixé l’affaire par devant le tribunal pour Enfants de Kinshasa Matete.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  NgongaEbeti le 5/11/2013, 7:54 pm

djino a écrit:
Kie, kie, kie, kie.....

Je rigole mais cette histoire est triste et tragique. malheureusement elle ne choque meme plus trop car tellement frequent en Afrique. Non, nous les hommes africains nous savons etre mechants et mauvais envers nos femmes. Et c'est vraiment triste.

En tout cas, je felicite cette femme pour avoir filme cet evenement et d'avoir appele les medias et de se referer a la justice. Il faut que justice lui soit faite et qu'elle soit compensee financierement pour le prejudice que ce Matou Samuel (un artiste que j'aimais bien pourtant jusqu'a aujourd'hui) lui a cause.

Que la justice ne demande pas la vente de la maison comme la femme (dans son bonte) le demande, mais que la maison entiere lui soit accordee. Que Matou Samuel aille recommencer sa vie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  regarder et bien voir le 5/11/2013, 10:11 pm

djino a écrit:
Ah ah, sujet yango ekomi ti awa? C'est que c'est grave.

Comme on dit, la faiblesse de l'homme c'est la femme. C'est la` ou` beaucoup d'hommes y tombent depuis l'antiquite'. Je compatis a` la femme legitime, ca se voit qu'elle a beaucoup depense' pour ce mariage, mais le sort en a decide' autrement. Heureusement pour elle la RDC change petit a` petit, le divorce n'est plus une petite affaire, c'est regle' maintenant au niveau de l'Etat, ce qui va permettre a` la femme de ne pas sortir mains bredouilles.

Mais Matou Samuel asali aventure, mais c'est un faux aventurieux. Ba biloko ya boye, ebongaka kosala tout kokima mbala moko to kokimisa muasi wana kaka tango bakangi bino en flagrant. Comme ca y aura moins de preuve. Mais kokangama na ndaku boye ca confirme tous les faits. Ata kobuka fenetre te penza? Aza na ye faux yanke sans blague. Ndenge akangami boye na ndaku na muasi wana, il risque meme d'etre emporte' par des policiers pour un moment.

Nioso oyo eza kaka faute ya basi ya libanda. Je n'ai jamais compris leur comportement tres bas. Okomona ata boyokani na ye bien que bosala bolingo en secret, batu bayeba te parce qu'on est marie'. Okomona ye a` un momemnt donne' akokoma: "Oh nalingi osala 3 jours epa na nga", "Oh soki toza na yo nalingi te ozuaka muasi na yo na telephone", "Oh naza naposa ya zemi nazua muana na yo (selon elle pour avoir une garantie aussi sur tes biens en cas de deces), "Oh nga pe nalingi napasser temps na ndako na yo, nga pe naza muasi lokola ye", "Oh il faut obala nga deuxieme bureau", "Oh soki osali ndenge nalobi te, muasi na yo akoyeba makambo tosalaka".
Soki bolandi makambo oyo bien, okomona que eza muasi ya libanda nde asali tout po akoma muasi na ye jusque au niveau ya kobalana comme ils ont fait. Ah mitali ye Matou, sikoyo ca lui a coute' beaucoup.

C'est pourquoi la sagesse preche aux hommes de faire tres attention aux femmes, elles peuvent tout renverser en seconde. Pendant que les hommes sont des innocents cherchant seulement le plaisir et rien d'autres, les femmes elles sont de grandes calculatrices.
Na nioso oyo, Matou afingisi kaka la chretiennete', eza pasi pe mawa.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 15/11/2013, 6:08 pm

To komi wapi marche de Andre Kimbuta pour la victoire des FARDC, et affaire Kampala,..CONGOMIKILI


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 16/11/2013, 10:39 pm



Eliezer Ntambwe


Bonjour mes frères et Amis,je suis a Mpasa ou nos frères on perdu leurs maisons dans l inondation,kasi eloko y'a pasi eza nde que ni ba Ministre ni ba Députés mutu moko te aleki kotala ba ndeko oyo te,eza élément bokolanda n'a site n'a bino.
Soki mikolo oyo bozolanda penza te eza pona ba risques y'a musala bopesa biso po mikolo oyo bazo filer biso Makasi toyebi te soki eza pona nini,si non toza n'a biso a l'aise.








vive la republique tres democratique du Congo euh mawa mingi mais qu attend ce petit peuple pour se soulever afin de chasser les malfrats qui dirigent notre pays....lol on vous tue quand bien meme vous ne faites rien..
.
.RLPD

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 19/11/2013, 11:04 am

Kinshasa, Tokomi wapi : Inondation grave à Mpasa, route vers Kinkole,..congomikili


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  mongo elombe le 30/11/2013, 3:52 pm

http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=196558&Actualiteit=selected

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 2/12/2013, 12:56 pm

PALU:Willy Makiashi et Marie Laure Kawanda sèment le trouble au siège du parti


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 17/12/2013, 10:07 pm

Tokomi wapi: Ndeko Basile a kenda wapi, a lia mbongo?.


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Mathilde le 21/12/2013, 10:33 pm

Eliezer Ntambwe





Pas question des fêtes pour les Kinois de basse classe,opération ya kobengana batu oyo bazali ko débrouiller,kokanga biloko ya ba oyo bazali ko kende na Lufu pona kotikela place na ba Indo-Pakistanais. Aucune mesure de courtoisie pona ba congolais oyo bazanga mbongo. Pendant que ba anciens Léopards bazolela. Personne qui se souci de ce peuple misérable. L on se demande pour qui on gouverne
.






Eliezer Ntambwe

Fatigué des promesses,les Anciens Joueurs( Léopold ) confient leur dossier de payement au fils du Bailleur.sur la photo le grand buteur Ndaya Mutumbula( Volvo), Lobilo et autres.
Pour rappel ces gens qui ont fait la fierté de notre pays dans le monde de foot vers les années 1968-1974 devraient commencer a toucher 500$ chaque fin du mois a partir du mois de juin 2011 mais hélas il n ont touché jusque la que 4 mois alors que leur argent est budgétisé.
La question est celle de savoir,qui détourne l argent de ces anciens joueurs?
 Shocked 

Shame shameeeee

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures et malheurs au Congo

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:37 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum