Une confusion de la justice: des braqueurs condamnes' gravement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une confusion de la justice: des braqueurs condamnes' gravement

Message  regarder et bien voir le 17/10/2013, 2:12 pm

Tout est politise' au Congo. Ce dernier temps, des braqueurs et des criminels en mains armes' font des victimes et meme des morts chez des civils, commercants, et disparaissent dans la nature sans s'inquieter, des poursuites sont rares et des fois quand ils sont apprehendes' ils sont relaches' parce que la majorite' ou en complicite' les hommes en uniforme.

Mais pour le braquage d'une banque TKM, privee' et d'un investisseur etranger, on arête des gens et 4 coupables heurtent helas la peine capitale. Tout ca pour donner lecon de ne pas toucher aux banques (qui soutiennent les politiciens aventurieux) et ne pas toucher aux investissements etrangers.
Bien que le verdict peut paraitre plaisant, mais je le trouve politise' a` jouer un certain jeu. Ca allait etre mieux si la cour eut ete' ainsi severe pour tous ces policiers et militaires qui se convertisent en brigants et tuant, martyrisant ou depouillant les civils a` Kin. Combien de civils meurent, sont voles' par des hommes armes', pourquoi la justice ne poursuit-elle pas et n'inflige t elle pas de grandes sanctions? La justice s'est montree' justice que quand une banque est touchee', eza mawa a` mon avis. Bolanda bino moko:

La justice militaire condamne  les braqueurs de la TMB  à la peine capitale

         La Cour Militaire de Kinshasa/Gombe a rendu, le  8 octobre 2013, son verdict contre les braqueurs de la Trust Merchant Bank (TMB)/Galerie du Fleuve à Kinshasa.  A cet effet,  le Major Tshimanga Bakajika Jean Pierre,  le capitaine Mbuyi Ilunga David, le sergent Mulangu Sebastien alias Jimmy, Makondo Siene Guelor, ont  écopé de la  peine capitale pour association des malfaiteurs et vol à main armée.   20 ans de servitude pénale principale pour complicité de vol à main armée ont été requis à l’encontre  de Mademoiselle  Mbala Kapinga Prudence, chef d’agence dont la sanction lui imposée doit servir de leçon aux employés de TMB.  Cependant,  Muka Mulega Jerry, agent de Trust Merchant Bank, a été acquitté par la Cour faute des indices de culpabilité accablants.


Il y a lieu de rappeler que ce braquage avait été opéré le  21 mars 2012 vers 08 heures du matin ou  un important butin en argent liquide avait été emporté. Partis en cavale, les malfrats étaient rattrapés quelques semaines après par les agents de la police criminelle.

         Après plusieurs audiences d’instruction (entre mars et septembre) dans cette affaire qui a opposé le Ministère Public et la partie civile Trust Merchant Bank aux accusés, il a été retenu à charge des quatre principaux criminels: participation criminelle, vol à main armée, associations de malfaiteurs, infractions punies conformément aux 21, 22, 79, 81 bis, 156, 157 et 158 du Code Pénal congolais Livre II.  Quant à Mbala Kapinga Prudence et Muka Mulega Jerry, ils ont   été poursuivis pour complicité de l’infraction de vol à main armée, telle que punie par les articles 21, 22, 79 et 81 bis du Code Pénal congolais Livre II. Et l’instruction abondante menée par la Cour Militaire de Kinshasa/Gombe a permis de démasquer ou mieux de déjouer toute la ruse des prévenus qui ont choisi pour ligne de défense la dénégation de tous les faits et même des évidences.

         Au regard de cet arrêt rendu par la Cour Militaire de Kinshasa/Gombe après un procès qui a tenu toute ses promesses, c’est sans doute  un signal fort que cette juridiction vient de lancer afin de rassurer tous les investisseurs présents et ceux qui veulent venir faire les affaires en Rd Congo.

         L’arrêt rendu contre les criminels de TMB est  sans doute une manière pour la justice congolaise de décourager toute tentative qui irait dans le même sens, surtout que ce genre de cambriolages n’est pas dans notre culture.

         Comme on peut le constater, la peine capitale infligée aux quatre membres du gang constitue certainement la pénalité judiciaire potentiellement sévère imposée par la Cour Militaire de Kinshasa/Gombe. Et désormais, ceux qui tenteraient de faire carrière dans le hold-up de banques et leurs complices sont avertis qu’ils auront plus de chances de se retrouver derrière les barreaux que de profiter de leur butin.

Le cas du Major Tshimanga, du capitaine Mbuyi, du sergent Mulangu, de Monsieur Makonda et de Mademoiselle Mbala doit servir d’exemple. Ayant bénéficié de l’assistance de leurs avocats conformément à la loi, il ne leur reste qu’à interjeter appel à la haute Cour Militaire.

Par le journal Le Phare

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une confusion de la justice: des braqueurs condamnes' gravement

Message  Admin le 17/10/2013, 2:52 pm

Je ne suis pas du tout du même avis ....
Peu importe qui est au pouvoir, les braquages des banques et autres banditisme doivent être sévèrement punis.
La peine capitale me parait être une sanction excessive mais dire que pcq c'est une banque créé par des étrangers etc...  ce n'est pas une bonne façon de voir les choses.
Si des militaires prennent plaisir à braquer les banques sans une punition adéquate eh ben demain ils braqueront des gens dans leurs maisons ... Le Buda, Wallace qui semaient la terreur du temps de Mobutu avaient tué des paisibles citoyens, de la même manière.... la suite logique, quand on a pas une TMB à sa portée c'est le paisible citoyen congolais.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum